AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Jeu 21 Juil - 18:43

    Luna se leva de son lit, excédée. Elle qui avait l’habitude de toujours dormir tout son soûl, et parvenait à vaincre ses insomnies en comptant les nargoles avait eu une nuit un peu agitée. Quelques cauchemars étaient venus perturber la quiétude de son repos. Oh, rien de bien grave, mais de quoi l’empêcher de passer une bonne nuit. Elle avait tout d’abord rêvé qu’une sorte de sanglier géant, qui de loin, aurait pu ressembler à un ronflak, mais en moins joli, lui courait après dans sa résidence familiale. Elle s’était réveillée en sursaut. Quand elle retrouva le sommeil, le sanglier n’était plus là. Elle se trouvait dans une pièce toute teinte de vert, en compagnie des cinq autres voyageurs, occupés à teindre le tout en rouge. Luna, d’abord motivée, voulait les idées à accomplir leur tâche, elle réalisait alors que ce qu’elle prenait pour de la peinture, était en fait, du sang. Deuxième réveil brutal. Le troisième et dernier rêve était celui dont, paradoxalement, elle se souvenait le moins, elle se souvenait juste que Daniel s’y trouvait… ainsi qu’un lapin déguisé en rhinocéros… Luna ne voulant plus faire d’autres cauchemars, elle avait choisi d’abandonner l’idée de retrouver le sommeil, bien qu’il soit encore tôt. Effectivement, sa montre lui apprit qu’il n’était que cinq heures du matin. Rien d’étonnant à ce que ses camarade de chambrée dorment encore profondément. Se lever à cinq heures du matin était un sacrilège pour l’élève et adolescent moyen, et encore plus un dimanche, car oui, on était dimanche. Luna tenta de faire le moins de bruit possible tandis qu’elle se dirigeait vers sa malle, à la recherche de vêtements à enfiler. Au passage, son regard s’arrêta furtivement vers la fenêtre, au travers de laquelle elle constata que la cabane de Hagrid était allumée. À cette découverte, un sourire joyeux se déposa sur le visage de la blondinette. Une conversation amicale avec un vieil ami qui ne pouvait pas avoir l’impression d’en être un, voilà ce dont elle avait besoin.

    Luna tira de ses affaires une robe bleu nuit qui tombait jusqu’à ses pieds, et masquaient ses bottines usées par des heures de marche. Elle emporta également avec elle son sac à bandoulière, où elle glissa sa baguette, ainsi qu’une petite boîte en cuivre, qui contenait… des épluchures d’oignons frais, récupérés la veille aux cuisine. Parce que les épluchures d’oignon font fuir les nargoles. Ainsi équipée, elle quitta la chambre d’un pas sautillant - qui ne manqua pas de réveiller certaines de ses camarades, qui accueillirent son départ avec un grognement satisfait. Gaiement, elle descendit les divers escaliers qui la conduiraient jusqu’au hall. Elle aimait le château quand il était aussi vide, on lui découvrait une beauté toute différente, et c’était loin d’être déplaisant. C’est brisant le silence de cette matinée pas encore entamée par qui que ce soit à grands renforts de sifflotements qu’elle ouvrit les portes du château, accueillant une journée de février un peu brumeuse et fraîche, mais malgré tout agréable. Le jour n’était pas levé encore, et ce fut dans l’obscurité la plus totale, guidée par l’unique lumière du parc, que Luna poursuivit son chemin.

    Enfin, elle arriva à la cabane de Hagrid, un peu essoufflée par ses divers sautillements, et les quelques détours qu’elle avait fait avant d’arriver à destination. Son sourire s’étant élargi à l’idée d’être presque arrivée à bon port, elle toqua à la porte du demi-géant. Peut-être trouverait-il déplacé d’être si dérangé aussi tôt? D’autant plus qu’Hagrid avait forcément moins d’affection pour elle qu’elle n’en avait pour lui, il la connaissait depuis bien moins longtemps qu’elle. Il était probable qu’il trouve sa visite inapproriée. Luna se moquait bien d’être impolie, elle voulait juste profiter de la compagnie d’un ami, puisque pour elle, c’était ce qu’il était. S’il l’envoyait sur les roses, elle s’en irait sans lui en vouloir, mais en attendant, elle se trouvait bien mieux ici qu’au fin fond de son lit, tentant d’échapper aux mauvais rêves qui s’étaient plu à la harceler cette nuit.


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 571
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Dim 24 Juil - 0:01

    Hagrid était réveillé, enfin plutôt, il n'avait pas encore dormis. Il avait passé une bonne partie de la nuit dans la forêt interdite, à faire connaissance avec le troupeau de centaure qui vivait là. Il s'était présenté et avait réussi plus ou moins à lier des liens plus ou moins amicaux avec eux. Bien sûr, il les avait déjà rencontré, mais il avait trouvé plus poli de se représenter à eux, comme le nouveau garde de chasse de Poudlard, et bien sûr, il avait rendu visiter à Aragog, qui avait tisé sa toile dans une grande crevasse entourée par des arbres immenses dont les cimes touchaient presque les cieux. Aragog, était une araignée qu'on avait accusé d'être la créature de la chambre des secrets, alors qu'il s'était plaint et avait craint la créature en question. La grosse araignée l'avait dit à Hagrid, peu de temps avant la mort de Mimi, et son arrestation. Hagrid ne connaissait pas trés bien la jeune fille, Mimi, qui était maintenant, mais il n'avait jamais souhaité sa mort...

    Il venait d'entrer dans sa cabane et alluma la lumière de sa maison. Cela lui faisait encore bizarre d'appeler cette endroit Sa cabane, Sa maison, Son chez-lui. Mais c'était bien tout cela, tout cela grâce à Dumbledore, ce dernier lui avait d’ailleurs demander une mission étrange, mais bizarrement pas si étrange que ça. Mais avant de pouvoir y réfléchir d'avantage, un coup fut donné à la porte. Hagrid soupira et se dit que cela devait encore être des petits malins, qui essayaient de faire sortir le grand méchant de sa tanière. Hagrid était trés peiné que les choses se soient passées ainsi. Il devait tout de même ouvrir la porte.

    "Allez- vous en bande de... mais la fin ne vins jamais, voyant que c'était la petite Aulne qui été devant la porte. La jeune fille venait d'arriver à Poudlard, et semblait l'avoir pris en amitié, sans qu'il sache vraiment pourquoi. Mais il ne voulait pas vraiment savoir, sinon peut-être que cela, fera perdre du son charme, à cette amitié toute neuve... Désolée... je croyais que c'était.... Bon-Bonjour! fit-il en passant sa main dans ses cheveux d'un air gène... Il regarda la jeune fille debout devant sa porte... Tu veux entrer une minute, lui proposa-t-il dans un maigre sourire, il ne lui en voudrait pas si elle s'en allait, mais il en serait sans doute un peu triste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Lun 25 Juil - 0:04

    Visiblement, et de façon assez compréhensible, Hagrid ne s’était pas attendu à avoir de la visite, et encore moins une visite amicale. Bien que Luna aurait espéré un accueil plus jovial et agréable, elle ne s’en formalisa pas. Elle avait beau être tête en l’air, et ne pas toujours sembler bien maligne, il ne fallait pas s’y fier. Elle avait la capacité de mieux analyser les situations auxquelles elle était confrontée que n’importe qui d’autres. Elle imaginait que nombreux devaient être les élèves qui considéraient la cabane de Hagrid comme la cabane hurlante en son temps : un danger fantasmé dont on cherche à se rapprocher au plus près. Si Hagrid devait subir un harcèlement aussi constant, Luna comprenait que le garde-chasse perde patience. C’est dans un sourire rassurant qu’elle accueillit donc ses excuses, comme pour lui signifier qu’elle ne lui en voulait pas, et que, bien au contraire, elle compatissait pour tout ce qu’il devait subir. Être considéré comme un animal de foire, Luna connaissait, à une moindre échelle, bien sûr, mais tout de même. Pour beaucoup (et surtout à son époque), Luna était considérée comme une folle, un objet singulier de moqueries, une illuminée aux croyances absurdes… elle savait ce que ça faisait, d’être moquée, de subir sans cesse les quolibets de ses camarades, et même si elle abordait toujours ce problème avec beaucoup de philosophie, elle n’était pas imperméable à toutes les critiques qu’elle recevait. C’était en partie pour cette raison que Luna avait beaucoup d’affection pour Hagrid, déjà à son époque, parce qu’il était comme elle, il était différent. Et il valait mieux que beaucoup d’autres.

    « Bonjour Hagrid. » fit-elle de sa voix douce, contente de constater qu’elle ne dérangeait visiblement pas le demi-géant. « Je veux bien rentrer deux minutes, même, si c’est possible. » ajouta-t-elle en mettant un pied dans la cabane du garde-chasse.

    C’était la première fois qu’elle y entrait, du moins, c’était la première fois qu’elle entrait dans la cabane de Hagrid alors que celui-ci n’était encore qu’un adolescent, ce fut donc en ouvrant grand ses yeux globuleux qu’elle laissa son regard balayer l’espace. Ce fut rapide. La cabane ne contenait qu’une seule pièce. Certaines choses n’avaient pas changées, mais Luna saisissait tout de même la différence : l’endroit était plus épuré qu’à son époque. Hagrid n’avait pas encore eu le temps d’y entreposer tout le bric-à-brac qui s’y trouvait dans le futur, futur où, quand Luna venait chez Hagrid, elle prenait toujours soin de baisser la tête, afin de ne pas se cogner contre un jambon, une casserole ou autres.. Là, elle pouvait garder la tête levé, même s’aventurer à lever les yeux en l’air sans qu’il n’arrive rien. Luna s’assit sur le grand tabouret de bois où elle prenait place à chaque fois qu’elle venait voir Hagrid, un réflexe. Hagrid était bien la seule personne (avec les voyageurs, bien sûr) avec qui elle ne réfléchissait absolument pas à l’attitude qu’elle devait adopter. Même s’il devait sembler étrange au garde-chasse qu’elle agisse avec autant d’aisance alors qu’ils étaient supposés se connaître à peine, elle ne pouvait s’en empêcher, elle savait qu’il ne ferait jamais rien contre elle, elle lui faisait une confiance aveugle. Une fois que son regard eut fini de photographier chaque détail de la pièce, ses yeux se posèrent sur Hagrid. Il était reconnaissable, malgré ses nombreuses années en moins, et un voile créé par le souvenir qu’elle avait de son lui futur l’empêchait de le voir complètement tel qu’il était. Ce n’était sûrement pas très juste pour lui : il n’était pas encore ce qu’il serait plus tard, mais elle ne pouvait s’en empêcher.


    « C’est très beau, ici. »
    sourit-elle, le timbre rêveur.

    Et elle le pensait, aucune ironie ne pointait dans sa voix, elle ne savait pas être ironique, de toute façon. Ce lieu, pour Luna, était un havre de paix, elle s’y sentait parfaitement sereine, et elle et son groupe connaissaient tant de soucis ces derniers temps qu’il était agréable de se retrouver dans cet état de quiétude soudaine. Luna aurait aimé pouvoir signifier à Hagrid tout ce que cette visite pouvait représenter pour elle. Malheureusement, elle ne pouvait rien lui apprendre.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 571
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Mar 26 Juil - 16:30

    « Bonjour Hagrid. Je veux bien rentrer deux minutes, même, si c’est possible. » fit Aulne. Hagrid la laissa entrer, il aimait bien la jeune fille. Il était peut-être un peu trop confiant, elle n'était arrivé à Poudlard que depuis quelques mois, tout juste six en réalité. Pourtant, elle agissait avec lui comme si ils se connaissaient depuis longtemps. Ce qui laisse Hagrid parfois un peu perplexe. Mais elle aimait les animaux, elle aimait discuter, et il aimait la même chose, ils ne pouvaient que s'entendre pour parler. Même si, quand il lui arrivait un truc, c'était avant tout à Dora ou à Steve qu'il pensait... Du genre, ah tiens, il faut que je raconte ça à Steve, ou que je montre ceci à Dora. Mais la compagnie de la jeune Serdaigle n'en restait pas moins agréable.

    Elle s'installa sur un grand tabouret, et regardait la cabane de Hagrid d'un œil rêveur. Hagrid fit de même. La cabane n'avait qu'une seule grande pièce, si on ne comptait pas le petit recoin des toilettes. Elle était composée d'un grand lit dans un coin de la pièce, de l'autre côté, il y avait une petite kitchenette, où Hagrid préparait parfois des petits plats, bien que les elfes lui prépare son repas. Dumbledore l'avait invité à se joindre à eux, à la table des Professeurs, mais le demi-géant, n'avait osé. Déjà, parce qu'il n'était pas professeur, et surtout parce qu'il craignait un peu le regard des autres. Il était courageux, mais pas encore assez, il lui faudrait un peu de temps avant de s'y asseoir... Le reste de sa cabane était vide, à l'exception d'une grande table entouré de tabourets et de chaises...

    Mais Hagrid passait plus de temps dehors, dans le parc, prés du lac ou dans la forêt pour se soucier vraiment de la décoration pourtant quand Aulne dit :

    « C’est très beau, ici. »
    Cela lui fit plus plaisir qu'il ne l'avait pensé. Son chez-lui était beau. Il sourit et se tourna vers elle.
    "Merci! Tu veux un petit quelque chose pour le petit déjeuner... Je dois avoir des gâteaux, et du thé, si tu veux... " proposa-t-il, ravi tout de même de pouvoir partager le premier repas de la journée avec quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Jeu 28 Juil - 0:08

    Une chance qu’Hagrid soit une belle personne, aussi ne se montrait-il ni méfiant, ni désagréable avec elle, juste ravi de partager une conversation et quelques gâteaux avec une personne qu’il connaissait à peine. Oui, Hagrid était une belle personne, gentil, serviable, honnête, la main sur le cœur. Peu de gens pouvaient se vanter d’avoir autant de qualités qu’il en avait, et pourtant, il était déprécié, il était craint. Et c’était vraiment triste. Ces gens étaient aveugles. Avec Hagrid, l’expression « Ne pas se fier aux apparences » prenait tout son sens. Car s’il est vrai qu’il était grand, un peu bourru… était un demi-géant, tout simplement, il avait un cœur en or. Luna se sentait parfaitement bien, en sa présence, et elle espérait qu’Hagrid ne devrait pas se mettre à ses activités de garde-chasse trop rapidement, elle voulait profiter au maximum de sa présence, d’autant plus que ces derniers temps, même la présence des autres voyageurs ne suffisait plus à l’apaiser. Leur dernière conversation avait jeté un froid au sein de leur petit groupe, ils étaient désunis au moment où ils auraient sûrement eu le plus besoin d’être ensemble, soudés. Tout simplement parce que plus le temps passait, plus les tensions s’accumulaient. Il fallait bien, qu’un jour, tout finisse par exploser. Leur dernière entrevue avait mis cela en exergue, et à présent, Luna ne voyait plus auprès de qui trouver son réconfort sinon auprès du demi-géant qui lui, elle en était certaine, ne lui ferait jamais de mal.

    Ce fut donc avec un immense plaisir, et un léger soulagement, qu’elle fut assurée qu’elle ne dérangeait pas Hagrid, et que tous deux pourraient bavarder à leur aise, comme elle espérait qu’ils le feraient. Quand Hagrid lui proposa un peu de thé et quelques gâteaux, Luna acquiesça de bon cœur. Cinquante ans plus tôt, il était le même, un sens de l’hospitalité équivalent. Luna ne comptait plus le nombre de tasses de thé qu’elle avait pu prendre en compagnie de Hagrid, accompagnée de ces fameux gâteaux secs, qui étaient durs comme la pierre, et tout à fait immangeable. Avec un peu de chance, les gâteaux secs des années 40 étaient plus comestibles? Elle en doutait un peu, les talents de cuisiniers étaient censés s’améliorer avec le temps. Mais peu importait, ses gâteaux auraient bien pu être de vrais cailloux, Luna les aurait mangé quand même, ne serait-ce que pour donner le sourire à ce garçon qui le méritait tellement, et à qui l’on avait mené la vie dure. D’ailleurs, dans toute cette affaire qui concernait Jedusor, c’est avant tout le mauvais traitement qu’il avait infligé au garde-chasse, que lui reprochait Luna. Certes, elle était très malheureuse de ce qui était arrivé à Ginny, mais c’était du passé… (du futur), Hagrid, lui, avait vu sa vie entièrement modifiée et bouleversée à cause de ce seul individu. Il était la véritable victime de toute cette histoire. Lui et la pauvre Myrtle, bien sûr.


    « Oui, ça me ferait très plaisir. »
    répondit Luna tout sourire, acceptant le petit déjeuner improvisé qu’il lui proposait avec d’autant plus d’enthousiasme qu’elle commençait à avoir un peu faim.

    Se positionnant le plus confortablement possible sur sa chaise, elle attendit patiemment que le thé soit près, son regard se perdant un moment dans la contemplation du jardin, qu’elle distinguait à travers les carreaux de la fenêtre.


    « ça va, ton travail te plaît? »

    Luna savait que le Hagrid du futur aimait son poste de garde-chasse, bien qu’il lui avait été imposé, après tout, ce métier était fait pour lui, le contact avec la nature et les animaux… Choses qu’ils aimaient tous les deux, et Hagrid tout particulièrement, c‘était son rayon. Mais peut-être que le Hagrid du passé ne voyait pas les choses avec autant de détachement? Il était même très probable que ce ne soit pas le cas, après tout, la situation était nouvelle, et devait être pour le moins déstabilisante. D’autant plus que de nombreux regards mauvais étaient posés sur lui en permanence, beaucoup, en effet, contestaient sa libération et le poste qu’il occupait à Poudlard, Luna l’avait entendu. Et c’était dommage, car Luna n’imaginait personne d’autre accomplir mieux cette tâche que ne l’avait fait le demi-géant.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 571
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Jeu 28 Juil - 21:53

    « Oui, ça me ferait très plaisir. » répondit Aulne à sa proposition de prendre un thé. Hagrid sourit, c'était toujours plus agréable de prendre son petit déjeuner avec quelqu'un plutôt que tout seul. Il se retourna vers sa petite kitchenette, et mit l'eau du thé à chauffer. Puis il sortit deux tasses, l'une avait la anse cassé, il la mit pour lui et tendit l'autre à Aulne, elle était peut-être un peu grande pour elle, mais tant pis il n'avait que ça. Quand à sa théière, elle avait été réparé par Charlot qui était elle aussi, venue il y a quelque temps dans sa cabane pour prendre un thé. Hagrid avait beau se retrouver tout seul dans cette cabane, pendant que les autres passaient leur temps ensemble dans la salle commune, il ne sentait pas toujours seul. Dora, et Steve étaient là, ainsi que Aulne et Charlot, Iris et puis d'autres. Mais malgré tout certains soirs, il y pensait à ce qui se serait passé, si... Si il n'avait eu Aragog, si le monstre de la chambre des secrets n'avaient pas attaqué... si Jedusor ne l'avait pas dénoncé... Ne parlons pas cet oiseau de malheur. D'ailleurs, avec la mission que lui avait confié Dumbledore, à savoir surveiller le préfet, il fallait qu'il fasse attention. Il sortit sa boite à thé dans un air reveur, et la posa sur la table, en face de Aulne.
    "Tu as du thé vert, noir, blanc, à la menthe, à la pèche et au citron, je crois" fit-il d'un air rêveur encore plongé dans ses pensées... L'eau se mit à bouillir et Hagrid la versa sa théière et se tourna, il servit la jeune fille en eau, ainsi que lui-même et reposa la théière sur la table. Il ouvrit un autre placard pour en sortir une boite de gâteaux. Il avait essayé de refaire la recette de son père, mais ça n'avait pas vraiment le même gout.
    "Tiens ce sont les petits gâteaux que j'ai fait" fit-il tout de même fier de lui. Il s'assit en face d'elle. La petite Serdaigle, oui tout le monde est petit avec Hagrid, était confortablement installé dans sa chaise et souriait, elle aussi de cet air rêveur, mais Aulne avait toujours l'air rêveur.. ...
    « ça va, ton travail te plaît? » demanda-t-elle. Est-ce que son travail lui plait? Hagrid ne s'était même pas poser la question. Être garde chasse, et protégé l'école des dangers qui venaient de la forêt, ou d'ailleurs, ce n'était pas un travail, enfin pas dans le sens où il l'entendait. C'était quelque chose qu'il avait envie de faire, pour le lieu qu'il l'avait accueillit comme quelqu'un de normal, le lieu où vivait bon nombre de ses amis, et d'autres personnes pas forcément sympathique. C'était une lieu qu'il avait envie de protéger. Et puis entre en contact avec la nature et les animaux, n'étaient pas non plus un travail, c'était un plaisir.
    "Oui, c'est quelque chose qui me plait bien, même si je considère pas vraiment ça comme un travail" répondit Hagrid en buvant sa première gorgée de thé, lui avait choisi citron...
    "Ce matin, j'ai rencontré le troupeau de centaure qui vit dans la forêt, expliqua Hagrid, et je suis aussi allé rendre visite à Aragog..." ajouta-t-il, oh il n'aurait peut-être pas du parler de ça... pensa-t-il en buvant une autre gorgée de thé, espérant que la jeune fille ne soulèverait pas vraiment le sujet. Il ne savait pas mentir, et pas non plus trop caché la vérité, il avait tendance à être un peu trop bavard, surtout avec ses amis..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Dim 31 Juil - 17:47

    Luna fut ravie de constater qu’elle ne dérangeait pas et que, même, au contraire, Hagrid semblait ravi de lui accorder un peu de son temps. Il déposa devant elle une boîte à thé aux parfums tous plus alléchants les uns que les autres, quoi qu’un peu classiques. Luna n’était habituée à ce genre de parfums que lorsqu’elle et son père étaient en visite, d’ordinaire, Xenophilius s’appliquait à créer son thé lui-même, à partir de plantes qu’il cueillait dans le jardin. Ses décoctions étaient globalement imbuvables, mais Luna y ayant été habituée dès sa plus tendre enfance, ne s’en rendait pas vraiment compte. Les doigts de Luna glissèrent quelques secondes le long de ces rangées de sachets de thé, avant de s’arrêter pour agripper un sachet de thé au citron. Un réveil acidulé, que demander de plus? Sans compter que le citron - outre le fait que notre vieux barbu national en était visiblement gaga (et pas la lady)- avait le pouvoir de faire fuir les joncheruines. Si, si! Luna déposa son sachet de thé dans l’une des tasses, bien trop grandes pour elle, évidemment, que le demi-géant avait déposé sur la table. Tandis qu’il y versait de l’eau chaude, laissant au thé le temps d’infuser, elle goûta l’un des gâteaux faits main qu’Hagrid lui proposait. Eh bien… ses fameux gâteaux étaient toujours aussi indigestes, et Luna cru, en en mangeant une partie, avaler du gravier. Pourtant, ce goût familier lui était agréable pour l’unique raison qu’elle la ramenait à certains souvenirs… futurs. À chacun sa madeleine.

    Tandis que son thé continuait d’infuser, prenant progressivement une teinte jaunâtre, Luna écoutait Hagrid répondre à sa question, un léger sourire aux lèvres. De toute évidence, la situation le minait, mais il parvenait à s’adapter du mieux qu’il le pouvait. Dumbledore n’aurait guère pu lui trouver une meilleure place que celle de garde-chasse. Luna comprenait, et de loin, toute la reconnaissance qu’il pouvait ressentir à l’égard du futur directeur de Poudlard. Luna jeta un coup d’œil à sa tasse, l’eau chaude avait désormais une teinte orangée. Elle retira précautionneusement le sachet de thé de sa tasse, le déposa sur une coupelle, et trempa le reste de son gâteau dans le liquide aromatisé, afin de le ramollir et de pouvoir le mâcher plus facilement. Il lui semblait plus agréable en bouche, à présent, disposant d’un arrière-goût de citron. Tandis qu’elle parvenait à savourer avec un peu plus d’aisance son reste de petit gâteau, elle écouta Hagrid lui parler de ce qu’il avait fait un peu plus tôt.

    Luna fut plutôt impressionnée d’apprendre qu’il était allé à la rencontre du troupeau de centaures de la forêt interdite. La serdaigle trouvait ces créatures particulièrement fascinantes mais n’avait, de toute sa vie, eu l’occasion de n’en voir qu’un seul, l’année précédente, lorsqu’Ombrage avait fait renvoyer Trelawney et que Dumbledore l’avait remplacé par Firenze. Les cours donnés par le centaure avaient étés, aux yeux de Luna, particulièrement intéressants, voilà des créatures qu’elle aurait aimé mieux connaître, même si elles pouvaient être apparemment être dangereuses, si elle en croyait le récit qu’Harry et Hermione lui avaient fait de leur dernière escapade dans la forêt, avant qu’ils n’atterrissent dans cette époque étrange et hostile. Hagrid évoqua ensuite Aragog. Le demi-géant avait bien de la chance d’avoir Luna pour interlocutrice, car elle était bien la dernière personne qui irait le juger pour s’être entiché d’une acromentule. Elle fut surprise et ravie de le voir aborder ce sujet aussi facilement avec elle. Luna se doutait bien qu’il devait déjà regretter d’en avoir trop dit, cela lui arrivait souvent, mais néanmoins il l’avait dit, ce devait bien signifier qu’il avait confiance en elle, non? Et surtout, il savait parfaitement qu’ils avaient en commun cette passion pour les animaux, qui devait aider une telle confession. Luna se devait malgré tout de paraître surprise, même si Ron avait fait référence plus d’une fois à Aragog, et jamais en des termes élogieux et que donc, la serdaigle savait parfaitement à qui ce nom appartenait.


    « Aragog? Qui est-ce? »


    Elle savait tout d’Aragog, bien sûr, ce à quoi il ressemblait, quel avait été son rôle dans l’accusation à tord qu’avait subi Hagrid… mais elle était curieuse d’entendre ce que le garde-chasse serait bien d’accord de lui en dire.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 571
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Mar 2 Aoû - 18:11

    « Aragog? Qui est-ce? » demanda Aulne. Hagrid resta sa tasse suspendue dans les airs pendant un moment, avant de la reposer, peut-être un peu trop brusquement, puisque du thé éclaboussant un peu la table et sa main. Que pouvait-il dire à la jeune fille concernant Aragog. Il la regarda, elle semblait gentille, et Hagrid ne pouvait pas imaginer que des "espions" pouvaient se glisser parmi ses amis. C'était impensable, pire il ne le pensait même pas. Même pas une seconde, l'idée que des gens puissent se rapprocher de lui, pour autre chose que pour discuter et être amis avec lui, lui avait effleurer l'esprit. Alors peut-être pouvait-il faire confiance à la jeune Serdaigle. La vraie question était, qu'est ce qu'il pouvait lui dire, sans la mettre en danger. Non pas qu'Aragog soit dangereux, mais ceux qui veulent savoir où est passé le monstre, pourrait peut-être s'en prendre à la jeune fille pour savoir...
    "Aragog, est un ami, qui vit dans la forêt, depuis quelque temps seulement, il vient de construire son nid, et je suis allé lui rendre visite pour voir si il était bien installé" répondit le demi-géant. C'était une réponse vraie, mais qui cachait la nature d'Aragog, ainsi que son emplacement dans la forêt. Mais je crois qu'il se sent un peu seul, j'envisage de lui trouver une compagne, mais pour l'instant ce n'est pas possible, il faut attendre que les choses se tassent..." s’arrêta-t-il, mais c'était trop tard, les paroles avaient déjà été prononcé et ne pouvaient plus être retiré. Il parlait encore trop, et lui dévoilait des semi-vérités, qu'elle ne devrait pas être au courant. Ramener un autre "monstre" ici, était quelque chose qu'elle ne devait dire à personne. Il soupira et but une autre gorgée de thé, ne sachant plus trés bien quoi dire maintenant.
    "Aragog était soi-disant le monstre de la chambre des secrets, mais il ne l'est pas" précisa le démi-géant. Aragog n'avait commis aucun tort, son seul tort en réalité était de faire peur, d'être mal compris des gens. Et c'est bien connu, ce qui nous effraie le plus, nous cherchons à le détruire, ou le mettre à part. C'était autant valable pour Aragog que pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Sam 6 Aoû - 12:14

    Luna ne s’était pas attendue à ce qu’Hagrid se laisse ainsi aller à de telles confidences, et avec une parfaite inconnue, qui plus est, bien qu’elle aurait aimé le contraire. Elle se sentait à la fois heureuse de la confiance qu’elle mettait en elle, et inquiète de constater que le demi-géant se confiait de la sorte à quelqu’un qu’il connaissait à peine. Hagrid ne se rendait pas compte, tous les deux partageaient la même naïveté, cette façon de croire que l’être humain était globalement bon… alors que c’était faux. Le garde-chasse devrait le savoir, pourtant, il avait déjà été manipulé, gravement manipulé, au point d’avoir été renvoyé et accusé d’être un criminel. Il aurait sûrement dû apprendre la leçon de ses erreurs. Luna doutait fort d’être tout simplement quelqu’un de privilégié, à qui il acceptait de parler de ce dont il ne parlait pas à d’autres, et cela inquiétait la jeune fille. Ce Poudlard du passé regorgeait de personnes malfaisantes, qui ne cherchaient qu’à vous manipuler (oui, la paranoïa de Ginny commençait à la gagner, lentement, mais sûrement), Hagrid était une proie facile, pour eux, et Luna ne voulait pas qu’on lui fasse du mal. Bon, en l’occurrence, il n’avait rien fait de mal, il avait parlé à quelqu’un en qui, effectivement, il pouvait avoir confiance, mais ce ne serait pas toujours le cas. Elle le fixa un moment sans rien dire, que pouvait-elle lui répondre exactement. Elle avait très envie de se laisser aller à cette conversation, mais d’un autre côté, elle se disait que ce ne serait peut-être pas une bonne chose pour Hagrid. Elle qui espérait une conversation toute simple… Ce voyage temporel avait tendance à tout rendre épineux et problématique.

    « Tu n’aurais pas dû me dire ça… »


    Elle regarda son interlocuteur un moment, légèrement peinée. Cette situation était compliquée. Elle voulait apporter à Hagrid un peu de réconfort, lui montrer qu’elle serait là pour lui,, et dans un même temps, elle voulait lui faire comprendre qu’il ne fallait pas croire aux gens qui lui disaient qu’ils seraient là pour lui. C’était une situation délicate.


    « Je te crois, quand tu dis qu’Aragog n’est pas le monstre de la chambre, et je te crois quand tu dis que tu es innocent. Je ne le crois pas, je le sais… »
    dit-elle de son habituelle voix douce.

    Elle voulait montrer à Hagrid qu’elle lui apportait tout son soutien. L’ennui, c’est que bien d’autres pourraient sûrement venir et lui dire la même chose, sans le penser une seule seconde. Pour ces gens, le mensonge était une chose aisée. Il semblait si simple pour certains de se détacher de ce qu’ils pensaient vraiment, Luna, elle, en était bien incapable. Pour leur sécurité, Luna était constamment obligée de mentir : sur elle, sur son passé, sur ses parents, sur son arrivée dans cette école… Tous ses mensonges lui montaient parfois à la tête, ou bien la perturbaient complètement. Dans un cas comme dans l’autre, Luna s’était rendu à l’évidence : le mensonge faisait d’elle une autre personne, et ce n’était pas forcément une bonne personne. La blondinette ne voulait pas qu’une mauvaise personne s’en prenne à Hagrid. C’était son pilier, son soutien, au sein de cet univers hostile, il ne fallait pas qu’il s’effondre, il ne fallait pas que qui que ce soit le mette en difficulté, c’était hors de question.


    « Mais tu n’es pas obligé de penser que je dis la vérité. »


    Ses propos était quelque peu embrouillés. Mais comment inviter quelqu’un à lui faire confiance tout en lui faisant comprendre qu’il ne fallait faire confiance à personne? Pour la peine, elle se servit d’un nouveau gâteau sec, quand bien même elle avait eu du mal à finir le précédent. Le trempant dans son thé, qui commençait à présent à refroidir, elle attendait la réponse d’Hagrid, espérant que celui-ci comprendrait au-delà des propos embrouillés qu’elle lui avait tenu. Elle fit passer son petit gâteau avec une gorgée de thé. Froid, il n’était pas mauvais non plus. On sentait mieux le citron.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 571
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Dim 14 Aoû - 23:56

    « Tu n’aurais pas dû me dire ça… » fit Aulne. Hagrid se figea avec son gâteau dans la main. Elle avait tout à fait raison, il n'aurait jamais dû dire ça. Il soupira, en se traitant de jolis noms d'oiseau dans sa tête. Il but une gorgée de thé, en évitant de croiser le regard de la jeune fille. Elle avait raison, cela aurait dû rester un secret, en parler à Dora ou à Steve ça passe encore, mais à elle. Bon, d'accord, il ne la connaissait pas beaucoup, seulement depuis six mois, mais il ne fallait pas longtemps à Hagrid pour lui parler, lui confier des choses. Sans doute était-il trop confiant, oui, elle avait parfaitement raison.
    « Je te crois, quand tu dis qu’Aragog n’est pas le monstre de la chambre, et je te crois quand tu dis que tu es innocent. Je ne le crois pas, je le sais… » continua la jeune Serdaigle. Heureusement le reste de ses paroles, étaient plutôt gentilles, et même réconfortant, quelqu'un qui n'était pas Dora, Dumbledore, ou Steve, le croyait innocent, mais qu'entendait-elle par "je le sais". Hagrid était un peu perplexe face aux choix des mots de la jeune fille.

    « Mais tu n’es pas obligé de penser que je dis la vérité. » termina-t-elle en prenant un autre gâteau. Hagrid sourit, bien sûr qu'il la croyait.
    "Bien sûr que je te crois! Merci!" fit-il, que pouvait-il dire d'autre, pour monter son soulagement, son contentement d'avoir quelqu'un qui le croyait, qui "savait" qu'il n'était pas coupable, exactement comme Dumbledore. Lui aussi savait qu'il n'était pas coupable d'avoir ouvert la chambre des secrets, et d'avoir lâché un monstre sur les élèves. Il termina sa tasse de thé, il était un peu froid, mais tant pis. Il prit un autre gâteau, et le posa sur la table.. Il prit la boite dans ses mains, et la tendit vers la jeune Aulne en lui demandant si elle voulait un autre gâteau. Aprés voir obtenu sa réponse, il rangea la boite dans le placard. Il mit sa tasse vide dans l'évier derrière lui, et se rassit en attendant patiemment que la jeune Serdaigle est finie sa tasse, puis il irait sans doute se coucher une fois qu'elle sera partie. Mais c'était une amie, et il ne voulait pas la mettre à la porte surtout pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4061
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Sam 20 Aoû - 11:56

    « De rien. » répondit simplement Luna, en penchant légèrement la tête de côté.

    Elle ne savait toujours pas si elle devait être satisfaite de cette crédulité ou tout simplement inquiète. Finalement, elle choisit de ne pas se prononcer, de laisser faire le temps, et de tout faire pour qu’il n’arrive rien à Hagrid. Elle avala les dernières gorgées de son thé, tandis qu’Hagrid lui demandait si elle voulait un dernier gâteau. Luna refusa poliment, elle avait beau aimer Hagrid, il y avait des limites à l’affection qu’elle lui portait, ces gâteaux immangeables en faisait partie. Après ce refus, Hagrid rangea la boîte dans son placard, et Luna en déduit qu’il était temps pour elle de disposer. Pour sa part, elle ne se sentait pas vraiment fatiguée, mais elle comprenait que son ami, lui, avait grand besoin de dormir. Alors même si elle avait envie de passer encore un peu de temps avec lui, elle allait satisfaire à cette requête implicite.


    « Je vais y aller. »
    dit-elle en se levant de sa chaise.

    Si cela n’avait tenu qu’à elle, elle aurait prolongé encore ce moment, mais si c’était pour tenir éveillé un Hagrid mort de fatigue, c’était tout simplement inutile, elle le reverrait, un peu plus tard, quand il serait plus disposé à parler longtemps avec elle. Luna enfila sa veste puis, se dressant sur la pointe des pieds, elle serra Hagrid dans ses bras. Hagrid était tellement grand que sa tête lui arrivait au niveau de la taille, et si corpulent que ses mains ne parvenaient pas à se rejoindre dans le dos du demi-géant. Cet élan d’affection pourrait sans doute passer pour inapproprié, étant donné le peu que Hagrid connaissait de Luna, mais puisque celle-ci passait pour une personne habituée aux comportements étranges, cela pourrait passer inaperçu. Se détachant de cette étreinte, elle leva les yeux afin qu’ils puissent croiser ceux de Hagrid.


    « J’ai passé un excellent moment, merci. »


    Sur ces derniers mots, Luna se dirigea vers la porte, elle se retourna une dernière fois en direction de Hagrid.


    « À bientôt! »


    En ouvrant la porte, Luna fut rappelée à la fraicheur de cette matinée de février. L’intérieur de la cabane de Hagrid était si chaud et si douillet que la blondinette en avait oublié que dehors, il faisait froid. Cet instant suspendu, plein de chaleur, était à l’image de l’instant qu’elle venait de vivre. Un moment heureux, dénué de tout problème, amical et chaleureux, tout simplement. Maintenant qu’elle en ressortait, elle devait se rappeler que la vie n’était pas si belle, que dehors, les dangers étaient nombreux, et que ces moments uniques et agréables se feraient rares tant qu’ils ne seraient pas rentrés chez eux, dans le temps qui était le leur, auprès des gens qui étaient des leurs. Lentement, comme si le fait de marcher moins vite pouvait changer quelque chose, elle se dirigea vers le château. Elle n’était pas décidée à retourner s’endormir. Sans doute irait-elle rendre visite aux elfes et mangerait-elle un morceau en leur compagnie? Elle verrait bien…


    [je te laisse conclure Razz ]

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 571
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    Lun 22 Aoû - 23:00

    « Je vais y aller. » fit Aulne aprés avoir terminer sa tasse de thé. Hagrid lui aurait bien dit de rester pour ne pas la mettre à la porte, de façon aussi peu charmante. Mais le demi-géant était trés fatigué. Aprés une longue nuit, à veiller au sommeil du château, il avait bien envie de dormir un peu. Il sourit et la regarda mettre sa veste. Aprés ça, elle fit une chose à laquelle, il ne s'attendrait pas du tout, elle se hissa sur la pointe des pieds pour le prendre dans ses bras. Oh, bien sûr Hagrid était grand, les bras de la petite Serdaigle ne faisait que touché ses hanches, et sa tête était au niveau de son ventre. Mais le câlin, était une chose assez rare, peu de gens lui en faisait. Son père, à l'évocation de l'homme, Hagrid sentit les larmes lui montaient aux yeux, un an, qu'il était mort. Dora le prenait parfois de cette façon, qu'à Steve, c'était plutôt un coup sur l'épaule, à son arrivée à Poudlard. Mais depuis quelque temps, c'était un peu plus difficile à atteindre, c'était un coup de coude dans les hanches, ou bien une tapette amicale sur le coude.

    Elle se détacha de lui, et leva les yeux, Hagrid lui baissa et leurs regards se croisèrent. Un sourire apparut sur les lèvres du demi-géant, bien que ses yeux reflétaient encore une certaine surprise.

    « J’ai passé un excellent moment, merci. » dit-elle en se dirigeant vers la porte, elle se retourna une dernière fois vers lui, pour lui dire à bientôt, et ouvrit la porte.
    "Moi aussi, j'ai passé un bon moment, à bientôt" fit-il dans un sourire.
    Le froid s'engouffra par la porte ouverte, et Hagrid s'en voulait un peu, de la faire sortir par ce temps. Mais il faudrait bien qu'elle sorte à un moment où à un autre. A moins de rester jusqu'aux beaux jours sans sortir de sa cabane, ce qui n'était pas possible. Aulne sortit et dans un dernier geste de la main, Hagrid referma la porte de sa maison. Il attrapa la tasse de la jeune fille et la posa avec la sienne dans l'évier. Il les laverait plus tard, la demi-géant avança vers son lit et s'y allongea pour un repos de quelques heures bien mérité


[HJ : RP trés sympathique! Merci]

[CLOS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ton ami, c'est moi ♪♫ [pv Hagrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ♪♫♪ Presentation d’un adorable petit Poufsouffle ♪♫♪
» Carnet d'Etoile de Vie ~ ♪ ♫
» " N'oublies jamais que les autres ne sont pas toi, qu'ils sont différents, pire. ♪♫ " Tigrou & Plumy
» Noir'y LDD ♫♪♫♪
» Jingle Bells ♪ ♫
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
L'extérieur de l'école
 :: La cabane du garde-chasse.
-