AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne pas perdre une amie [PV Ines]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Ne pas perdre une amie [PV Ines]   Mar 26 Juil - 17:37

    Jo venait de rentrer de vacances, tous les élèves étaient revenues, et les Serpentards étaient tous plus ou moins contents de se revoir, même si pour Jo, pendant ces vacances, elle les avait vu plus que de raison, à cause de cette cérémonie de fiançailles grotesques, d'ailleurs il faudrait qu'elle parle à Arthur, qui se mette d'accord sur un plan, un truc pour ne pas qu'à la fin de leurs études, il ne soient pas obligé de se marier. Mais pour l'instant, le sujet de préoccupation de la jeune Benett était de retrouver Ines et de pouvoir enfin parler avec elle, de mettre les choses au clair et de pouvoir repartir sur de bonnes bases. Jo destétait à avoir à mentir à son amie, sur ses sentiments sur Daniel par exemple. Et puis, elle n'avait été non plus une bonne amie envers elle, lors de la perte de sa mère. Le jeune Chaser avait raison, elle aurait dû être là, mais ce n'était pas le moment d'avoir des regrets et des remords. Il fallait aller de l'avant et trouver la jeune fille.

    Elle se mit à visiter les différents dortoirs, enfin plus exactement le sien, elle avait même osé monter dans celui des garçons, au cas où Ines se serait trouvé avec Daniel, en haut, mais ce ne fut pas le cas. Un des petits premières années la regarda bizarrement quand elle revint du couloir des dortoirs des garçons, mais Jo n'y fit pas grand cas, et se contenta d'un petit sourire à la fois de connivence et d'excuses. En revenant, elle vit au loin la longue et belle chevelure blonde de la jeune femme. Elle sentit son sourire disparaitre, et prit une grande inspiration et s'avança vers son amie...

    "Ines?" appela-t-elle d'une petite voix, qui se trouvait en compagnie de Lou, sa meilleure amie. Maintenant qu'allait-il se passer, comment réagir la jeune Stinwick, Jo en était vraiment inquiète et quelque part toute tremblante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evil Doll ~♥
avatar
▌ Messages : 76
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : ... C'est compliqué...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27,4 cm, bois de roseau et cheveux de Velane
Camp: Mal
Avatar: Amanda Seyfried

Message#Sujet: Re: Ne pas perdre une amie [PV Ines]   Mer 27 Juil - 16:09

Ines était d’humeur plutôt bonne ce jour-là. Plus les jours passaient, et plus elle pouvait se défaire de l’image du cercueil de sa mère descendant dans ce trou. Pour se changer les idées, elle avait essayée de choper Daniel, mais impossible de l’enlever des griffes de Jedusor. Bon, tant pis, pour ne pas se laisser abattre elle avait rendu les armes pour cette fois-ci. Ceci dit, s’il était occupé à s’accaparer Daniel, Lou devait être seule, voilà donc une bonne occasion pour profiter de sa meilleur amie. Autant essayer de rester optimiste, non ?
Ainsi donc, la jeune fille c’était accaparée sa meilleur amie avec laquelle elle discutait des derniers potins qu’elle avait réussi à avoir. Assise toutes les deux dans l’un des canapés de la salle commune, on pouvait entendre leurs petits rires s’élever par moment, alors qu’elles discutaient à bâton rompu depuis biens une heure. C’est l’arrivé soudaine de Jo qui mit fin à leur longue discutions. Tournant le regard vers sa cadette, Ines lassa un sourire éclairer son visage (plus à cause de la discutions qu’elle avait qu’autre chose).

Allez savoir pourquoi, mais la conversation prit fin, Lou profitant de l’occasion pour aller chercher quelque chose dans le dortoir. Ines la laissa faire, regardant Jo d’un regard indéchiffrable. Ne croyez pas qu’elle n’était pas au courant du temps que passait Jo avec Daniel. Ines savait tous les commérages du château, celui-là en faisait partie. Mais (parce qu’il y avait un mais) Jo était une amie, c’était l’unique raison pour laquelle Ines enfermait sa jalousie possessive en se disant qu’ils n’étaient qu’amis, que les autres se faisaient des idées. Ils étaient juste amis… Amis… A-MIS.
Le plus dur restait de cacher son amertume et sa méfiance à Jo. Mais par chance Ines était une grande actrice, chez les moldus, elle aurait pu finir par devenir une star. Son sourire ce fit faux, mais parfaitement joyeux, son regard amical, alors qu’il renfermait une suspicion grandissante. Mais Jo était son amie. Alors Ines se força à oublier ses mauvaises idées. Entre amis on se vole pas les petits copains, c’est bien connu. Ou alors on n’est pas vraiment amies…

Jo ! Qu’est-ce qu’il y a ? Assis toi donc~

Fit-elle en tapotant joyeusement la place laissé vide par le départ de Lou, après tout, on est toujours mieux assis pour parler.


Dernière édition par Ines Stinwick le Mer 27 Juil - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Ne pas perdre une amie [PV Ines]   Mer 27 Juil - 16:43

    Trés inquiète de sa réaction, Jo n'avait pas vraiment prévu quelque chose à lui dire. C'était un peu bête... De toute façon, préparer un discours n'aurait sans doute pas paru convenable dans les circonstances actuelles...
    Jo ! Qu’est-ce qu’il y a ? Assis toi donc~ fit-elle en tapotant la place que Lou venait de laisser. Jo soupira et avança de quelques pas pour s'asseoir à ses côtés...
    "Je tenais à m'excuser de ne pas voir été là.... Tu sais avec la mort de ta mère... Pardon... " s'excusa t-elle en baissant la tête, vraiment tristement, elle avait été une amie pitoyable sur ce coup-là. Daniel avait entièrement raison, pour une fois. Elle soupira et osa relever la tête vers son amie. Allait-elle accepter ses excuses? Elle la regarda et impulsivement la prit dans ses bras, elle avait tant de choses à se faire pardonner auprès de son amie. Est-ce tomber amoureuse, sans le vouloir, devait en faire partit, peut-être. Jo ne savait pas trés bien où elle était.
    "Pardon! fit-elle, puis elle se recula et resta assise sur le canapé, baissa la tête, sans trop savoir quoi faire maintenant. Je comprends que tu puisses m'en vouloir de ne pas avoir été là, pour toi. Je ne savais pas du tout ce que je devais faire... Je pense pas avoir été une bonne amie sur le coup.." dit-elle. Maintenant tout dépendait de Ines, de ce qu'elle souhaitait faire. Peut-être ne voudrait-elle plus être amie avec elle. Jo devait la vérité à son amie, elle le savait, mais c'était toujours difficile de le faire. C'était un moment difficile, peut-être devrait-elle attendre que ses sentiments pour Daniel disparaissent tout seuls pour lui en parler aprés. Ou alors, autre chose. Elle ne savait plus trés bien ce qu'elle devait faire ou dire, pour être une bonne amie. Pour ne pas être égoïste! Finalement, elle choisis de voir comment la discussion allait se dérouler pour savoir si elle devait aborder le sujet "Daniel" ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evil Doll ~♥
avatar
▌ Messages : 76
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : ... C'est compliqué...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27,4 cm, bois de roseau et cheveux de Velane
Camp: Mal
Avatar: Amanda Seyfried

Message#Sujet: Re: Ne pas perdre une amie [PV Ines]   Mer 27 Juil - 18:55

Ines fut… Un peu surprise de voir Jo la serrer dans ses bras pour s’excuser de ne pas avoir été là. C’est vrai, on aurait pu se dire que, entre amies, il est normal de se soutenir pendant la mort d’un proche. Pourtant Ines ne lui en voulait pas, ce n’est pas comme si elle était proche de sa mère, et même si la mort de cette dernière lui faisait une sensation bizarre, elle avait autre chose à faire qu’en vouloir à Jo. Elle en voulait aux moldus et à leurs connes de bombes. Elle en voulait à ce mage noir à la con et ses plans diaboliques. Mais en vouloir à Jo... Pourquoi faire ? La mort est une chose injuste, autant ne pas rajouter dans l’injustice en en voulant pour une chose inutile. Ceci dit, elle trouvait un peu facile de s’excuser pour ne pas avoir été là. C’était un peu lâche. Et simple : on fuit puis on pense qu’il suffit de venir dire qu’on est désolé. Ça, par contre, ça passait moins. Mais Ines n’en dit rien. Pas encore. Pas comme ça. Elle referma ses bras autour de Jo finalement pour partager l’étreinte, souriant un peu.

C’est fait c’est fait. J’suis contente que ta mère aille bien au faite.

Ce n’était pas vraiment une réponse pour être méchante… Enfin, peut-être un tout petit « petit » peu (Ines maniait la méchanceté à tel point qu’on se rendait à peine compte qu’elle l’utilisait), elle ne lui en voulait pas, mais lui pardonnait-elle pour autant ? Ines était connue pour être plutôt du genre rancunière… C’est vrai, elle aurait aimé être entourée quand elle avait perdue sa mère, avant les vacances. Elle aurait aimé que Jo, Lou ou même Olive la soutienne. Mais il n’y avait eu personne, et elle ne pouvait rien demander à Daniel qui lui aussi venait de perdre une sœur…
Souriante toujours de cet air innocent tout en se détachant de la petite Jo avec gentillesse, Ines était la parfaite réplique de l’amie blonde avec un cœur en or. Elle essaya de ne pas se dire que, si Jo n’avait pas été là, c’est parce qu’elle était occupée à consoler Daniel comme le disais certains ragots de couloir. C’était bête et méchant de penser ainsi alors qu’elle avait du s’inquiéter pour la santé de sa mère. Pour avoir perdue la sienne, elle comprenait l’inquiétude qui avait dû être la sienne. Jo était son amie, et même si Ines était la pire des garces, elle ne retournait jamais son venin contre ses amies (ou à petite dose). Elle lui posa la main sur l’épaule avec douceur.

Vraiment, c’est bien qu’elle aille mieux.

Rajouta-t-elle avec plus de sincérité, bien que sa voix restait la même. Chaleureuse, mielleuse. Parfaite. Cependant, elle se demandait si c’était réellement pour cela que Jo était venu la voir. Curieuse de voir si elle avait quelque chose d’autre à lui dire, Ines encouragea la conversation à continuer.

Donc si c’était pour ça que tu voulais me voir, ne t’inquiète donc pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Ne pas perdre une amie [PV Ines]   Mer 27 Juil - 21:26

    C’est fait c’est fait. J’suis contente que ta mère aille bien au faite. dit-elle. Jo hocha la tête et s'assit au bord du canapé, elle avait eu un peu peur de la réaction de son amie. Ses excuses aussi sincère soient-ils n'arranger rien de la situation, et ne remplaçait pas le mal qu'elle avait fait. Elle avait bien compris aprés sa discussion avec Daniel. Il était normal que ses deux amis lui veuillent et lui fassent la tête, et ne soient plus amis avec elle. La petite sorcière trouverait cela vraiment trop triste, mais elle comprendrait, vraiment et elle ne leur en voudrait même pas, trop occupé à s'en vouloir à elle-même pour en vouloir aux autres... Ines posa sa main sur l'épaule avec douceur, et voilà, c'était même elle qui la consolait... C'était le monde à l'envers. Jo sentit des larmes montaient, mais elle devait pas pleurer, surtout pas devant Ines qui avait tout de même perdu sa mère.
    Donc si c’était pour ça que tu voulais me voir, ne t’inquiète donc pas. fit la jeune Serpentard. Jo y voyait un signe qu'il fallait continuer, oui, il le fallait, parce qui si certaines choses arrivaient aux oreilles d'Ines, par d'autres personnes, elle le prendrait mal, et ce serait normal. Bien qu'elle le prenne tout aussi mal que si c'est elle, qui le dit... Mais au moins, Jo pourrait se dire qu'elle aura été sincère et honnête jusqu'au bout, peut-être un trait de caractère trés peu répandue chez les Serpentard. Parfois, Jo ne se sentait pas trés Serpentard, par rapport à certains...
    "Il y a .... effectivement quelque chose d'autres, dont nous devons parler... Mais je sais pas si c'est bien le moment... Enfin! Voilà, je dois être honnête avec toi... Peu de temps avant les vacances, j'ai dit à Daniel, que j'étais amoureuse de lui. Je regrette vraiment, je voulais que ça reste un secret, mais il m'a arraché les mots de la bouche... Elle respira une grand coup, et ajouta précipitamment, pour bien faire comprendre à Ines, qu'il ne s'était vraiment rien passé entre eux, vraiment rien, même pas un début de quelques choses... Oh, il a été trés clair, il est avec toi, et ne m'a même pas calculé du tout et moi, je resterais de mon côté en attendant que ça passe!" raconta-t-elle à son amie. Elle parlait des sentiments qu'elle avait pour Daniel, comme d'une maladie. Mais on parlait bien de la maladie d'amour, non? Elle ferma les yeux, et prit une grande inspiration, attendant que la tempête tombe. Et la foudre aurait raison de la foudroyer pour être tomber amoureuse d'un petit copain déjà pris par une de ses amies...Voilà, elle avait été honnête, n'avait pas menti, ni caché la vérité, sincère, et loyale en son amitié avec la jeune fille, ce qui allait peut-être mettre fin à celle-ci... Mais aurait-elle été une bonne amie, si elle avait continué à mentir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evil Doll ~♥
avatar
▌ Messages : 76
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : ... C'est compliqué...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27,4 cm, bois de roseau et cheveux de Velane
Camp: Mal
Avatar: Amanda Seyfried

Message#Sujet: Re: Ne pas perdre une amie [PV Ines]   Ven 29 Juil - 18:03

Inès eut pendant un instant l'impression que son sang se glaçait... Ou brulait, elle ne savait plus trop, tant la colère état immense. En fait elle ne savait même plus si c'était de la colère. C'était fort. Très fort. Dangereux, comme un souffle brulant qui lui comprimait la poitrine et attisait sa haine. Jo venait de faire la seule chose qu'il ne fallait au grand jamais faire avec Inès. Elle venait de dire les seuls mots qui pouvaient faire d'une amie une ennemie : Lorgner sur ce qui était à elle. Daniel était à elle (enfin, en théorie seulement, en pratique, il était plus à Tom), c'était son petit copain, son amoureux, son chéri. Personne n'avait à espérer sortir avec. Personne n'avait ne serait-ce que le droit d'y penser. Encore moins une personne osant se dire amie avec elle. Encore moins cette saleté de petite Jo qui trahissait leur amitié sans le moindre remord. Inès se sentait trahit. Vexée. Humiliée.
Le sourire d'Inès disparu en un instant, laissant à la place un visage fermée, dont les yeux devenu durs fixaient la jeune fille avec un froid polaire. C'était un miracle qu'elle n'ait pas encore explosée, mais cela pouvait s'expliquer par le fait que Jo était encore en train de s'enfoncer, et qu'Ines réfléchissait à si elle la tuait maintenant ou si elle la torturait avant.
Elle se fichait totalement qu'il se soit passé quelque chose ou non, Jo avait osé dire à son petit ami qu'elle l'aimait. Petit ami qui n'avait évidemment pas trouvé bon de lui informer de la traitrise de la miss Benett ! Évidemment! Et en plus c'était lui qui lui avait « arraché les mots de la bouche » ? Et il était encore ami avec elle ?! Attendez qu'elle le chope lui...

Tu te fous de moi Jo ?

Il n'y avait plus rien d'amical dans sa voix, bien que celle-ci restait étonnamment calme mais d'une dureté semblable à celle d'un certain professeur de potion, bien des années plus tard. Pour l'instant elle réussissait à rester calme. S'obligeant à prendre une grande respiration pour ne pas exploser te lancer tout ce qu'elle trouverait sur Jo en criant comme une harpie, Inès força ses paroles à ne pas insulter la petite peste.

Tu viens me dire comme une fleur que t'es amoureuse de mon mec, la bouche en coeur, et tu crois que j'vais gentiment te donner ma bénédiction, en te souriant et te disant que ce n'est pas grave ? Ça va pas dans ta tête ? Le seul fait de lui avoir dit que tu l'aimais prouve que tu espérais quelque chose.

Serrant les poings avec force, Inès sentie ses ongles si parfaits lui meurtrir la peau. Tant mieux, la douleur l'aidait à ne pas sortir sa baguette pour lancer deux trois sorts bien senti sur la serpentard. Elle avait cru quoi en venant lui dire ça ? Qu'Inès allait bien le prendre ? Lui dire qu'elle était totalement favorable à tout ça et que Jo pouvait si elle le voulait sortir à mi-temps avec Daniel ? Allez, comme ça ils ne seront plus deux à se le partager, mais trois, le sort se moquait royalement d'Ines là, non ? Elle eut un rire désabusé et particulièrement moqueur en regardant la cinquième année. Alors qu'elle perdait sa mère, Jo essayait de lui piquer son petit copain. Inès n'avait qu'une envie, la blesser, lui faire le plus mal possible, pour qu'elle souffre autant qu'elle à cet instant. Elle voulait se protéger, se protéger et protéger Daniel de tout ça. Elle ne voulait pas le perdre, et désormais elle voyait Jo comme une menace, une menace amplifiant sa peur que Daniel décide un jour de la quitter pour une (ou un) autre.
Jo ne s'était probablement jamais rendu compte qu'Ines était loin d'être une personne gentille, puisque cette dernière n'avait jamais retournée son épée contre elle. Elle allait être surprise sûrement... Bienvenue à Serpentard.

Mais redescend sur terre ! Daniel ne s'intéressera jamais à une petite idiote dans ton genre. Approche-le encore une fois Jo, essaie de le draguer ou de lui faire du charme, et je te jure de ruiner ta réputation avec tellement de force que même dans dix ans on s'en souviendra encore. Je suis sûre que ta famille sera ravie d'apprendre que sa fille est une grande amie des sangs de bourbe et une amoureuse des moldus. Daniel aussi les détestes au passage.

Inès en était tout à fait capable. Elle savait à qui il fallait refiler les ragots, de le faire comme si c'était quelque chose de vraiment important. Viser tous les enfants de sang pur travaillant au ministère, de préférence ceux adorant rapporter tout ce qu'ils entendent à Poudlard sur les autres sangs pur (les vielles familles adorent se casser du sucre dans le dos). Ceux qui ont des parents tout aussi pipelettes et commères qu'Ines. En moins d'un mois les Benett pourraient facilement se retrouver avec la réputation d'avoir une jeune fille déshonorant son sang. Si Inès y mettait vraiment du sien, en deux semaines, peut-être...
D'un geste brusque, elle se leva, ne voulant plus être assise à côté de cette menace. Lui lançant un regard tout aussi hautain que froid, elle la dévisagea une dernière fois.

Et moi qui te croyais mon amie. On en restera pas la Jo... Et pas un mot de tout ça à Daniel ou je te jure par Merlin de te le faire payer.

Oui, il ne manquerait plus que ce dernier OSE lui reprocher son comportement avec la « douce », la si « gentille » Jo. Pfff, elle n'avait rien de gentille, Ines voyait derrière le masque maintenant. Elle faisait semblant d'être une charmante petite fille pour mieux rentrer dans la chair tendre des coeurs et les réduire en bouillit ensuite en trahissant. Elle se disait être son amie alors que son seul but était de dire à Daniel qu'elle était amoureuse de lui en espérant qu'il réponde que lui aussi. Une vraie amie n'aurait jamais fait ça. Jo n'était pas son amie. C'était son ennemie.
Tiquant dédaigneusement à son égard, Ines quitta la pièce avec la ferme intention de trouver Daniel. La discussion promettait d'être haute en couleurs.

_________________