AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1522
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : ....

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine et plume de Pheonix
Camp: Bien
Avatar: Anna Popplewell

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Mar 20 Mar - 23:44

    Lauraleen était de bonne humeur, elle mangeait en compagnie de ses amis. Aulne, et puis Prudence, et Meredith. Bien sûr il y avait les autres, Melody, mais la petite fille n'aimait pas beaucoup la façon dont elle parlait, et les mots qu'elle employait. Linus qu'elle ne connaissait pas très bien, même si il était dans sa maison. Et puis Hagrid qu'il lui faisait encore un peu peur. Et puis, il y avait Chris, qui était son meilleur ami, avec Ludovic, il formait un merveilleux trio. Elle s'approcha de lui, après avoir donné son cadeau à Aulne, et s'installa à ses côtés pour manger dans la bonne ambiance, enfin aussi bonne que pouvait l'être entre toutes ses personnes qui avaient des choses à se reprocher, mais qui ne disait trop rien pour faire plaisir à la jeune Serdaigle qui devait fêter ses seize ans.

    Laury se mit à imaginer celle qu'elle serait à cet âge là! Elle s'imaginait grande, avec de longs cheveux comme aujourd'hui, mais elle aimerait bien qu'il fonce un peu, châtain ça serait pas si mal. Peut-être qu'elle sortirait avec Ludovic, il était un peu comme elle très timide, mais très gentille. Et puis, il n'y aurait plus Daniel pour lui gâcher ses journées, quand elle serait aussi grande. Peut-être même qu'elle dépasserait les Serpentard d'une tête. Ça serait très drôle. Et puis ses pouvoirs de sorcière seraient très grands, et puissant. Bon il faut pas non plus exagérer. Elle sourit à cette idée, mais Aelycia l'avait dit aussi qu'elle pourrait être une grande sorcière. Laury prit son verre dans sa main et but une gorgée, après avoir porter un toast en faveur de son amie Aulne.

    "A Aulne" dit-elle en cœur avec les autres... Elle vit que Carter, le frère de Meredith avait déjà commencer en manger... Elle soupira tristement et tendit la main pour prendre une petite miche de pain, dans la corbeille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 755
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Mer 21 Mar - 0:38

    Ron avait déjà commencé à manger avant même que tout le monde soit assis. Mais il avait faim, et puis il était connu pour ça, alors pourquoi changer. Et puis manger, avoir l'appétit, et avoir ses amis, c'est tout ce qui lui restait, on n'allait pas lui enlever, non plus. Alors que tout le monde criait en cœur Aulne, lui se contenta de lever la tête, la bouche pleine et de lever vaguement son verre, au moins une bonne minute après les autres. Il jeta un coup d’œil aux invités de son amie, c'est fou ce qu'elle était populaire Luna à cette époque...

    Ron jeta un coup d’œil vers Hermione, elle n'avait rien trouvé pour les ramener chez eux, c'était une très mauvaise nouvelle, mais elle avait sans doute regarder dans tous les livres, même ceux de la réserve. Et puis Dumbledore était aussi penché sur le cas. Si quelqu'un devait trouver quelque chose se serait sans doute lui, ou bien Hermione. Il décida donc de se détendre un peu en cette journée, et d'en profiter, ce n'était pas tous les jours que son amie fêtait ses seize ans.

    Le jeune Gryffondor regardait le jeune Linus, et la jeune fille à ses côtés, qui il connaissait vaguement, c'était une camarade de Luna, Catherine, ou un nom comme ça! Et puis Melody, il se demanda vaguement ce qui se passait entre eux.. Mais cette réflexion lui passa très vite en voyant les mets arrivaient sur la table. Il prit un morceau de poulet et croisa le regard de la petite fille, elle devait être la plus jeune autour de la table, bien qu'il y avait un autre garçon qui devait avoir le même âge...


    "Ché sûr, que ChAulne, ché une bonne amie" ajouta-t-il en répondant au discours de Hermione, mais comme il avait la bouche pleine, cela rendait son discours un peu incompréhensible. Mais il se souvenait bien que Luna avait toujours répondu présent pour les réunions, pour les aider, et pour aller sauver le parrain de Harry. Même si elle avait des idées étranges, et une façon bien à elle de sortir des vérités... Elle restait très fidèle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Sam 24 Mar - 15:17

    Elle s'était assoupie. Enfoncée dans le moelleux fauteuil de la salle commune des bleus, Lysandre peinait à ouvrir les paupières. Son regard s'accrocha un instant au plafond avant qu'elle ne remue pour se redresser tant bien que mal. Un bruit de chute lui fit tourner la tête vers le sol, où elle remarqua un livre à la couverture brune. Ah oui. Elle s'était posée ici après ses cours pour lire. Elle avait dû s'endormir sur son livre. Se penchant, elle ramassa le bouquin avant de se lever.

    Le silence inhabituel de l'espace la dérangea. Certes, la salle commune des Serdaigles était sûrement moins bruyante que celle des autres maisons, mais elle n'était jamais si silencieuse. Regardant autours d'elle, Lysandre se rendit compte qu'il n'y avait personne. Les aiguilles de l'horloge murale la rassurèrent un peu. C'était l'heure du dîner. Voilà donc où tout le monde était partit... Un peu encore dans le pâté, elle monta vers son dortoir en se dépêchant. Non, elle n'irait pas dans la grande salle ce soir, parce qu'elle était invitée autre part. A l'anniversaire d'Aulne. Même si elle serait très légèrement en retard le temps d'y aller. Elle récupérait le cadeau qu'elle avait préparé pour la cinquième année, et hop, elle descendait en vitesse les escaliers.

    C'était son intention. Et elle s'attendait à trouver son dortoir vide de monde. Pourtant, les choses ne se passent pas toujours comme prévu. La masse brune des cheveux de Jill indiquait clairement que la pièce n'était pas vide, en fin de compte. Elle resta un court instant stupéfaite avant de se reprendre et de filer vers son lit chercher le paquet. Elle n'avait pas de temps à perdre. Le bazar qui se trouvait du côté du lit de Jill la ralentit tout de même... Certes, sa camarade n'avait jamais été ordonnée, et il n'était pas rare que des affaires à elle traînent partout dans le dortoir, ou qu'elle ne retrouve plus le devoir à rendre dans la journée, mais à ce point...

    C'est peut être le regard de Lysandre sur son dos qui amena la Serdaigle à se retourner. Ce fut l'erreur fatale. La miss cherchait désespérément son pull gris. Après avoir retourné toutes ses affaires, elle venait d'en conclure que quelqu'un le lui avait prit.

    - C'est toi qui a prit mon pull ? Tu sais, le gris que j'ai reçu à Noël.

    La réponse négative qu'elle lui fournit ne suffit visiblement pas. Enervée, Jill l'était déjà. Elle finit par se braquer, et ne voulu pas laisser partir la miss tant qu'elle n'aurait pas fouillé dans toutes ses affaires. Un peu intimidée, Lys' se tut et se contenta de laisser passer la tornade Jill. Et quand, plusieurs minutes après, elle fit chou blanc, Lysandre en profita pour s'éclipser sans un mot, un peu chamboulée par les événements. Elle n'osait pas souvent s'imposer. Mel aurait sans doute enclenché une dispute, ou aurait argumenté pour défendre son innocence. Lys' se contentait de laisser passer les choses...

    Le paquet sous le bras, elle dévala les escaliers quatre à quatre, manquant de se rétamer par terre lorsque la marche farceuse arriva sous ses pieds. Ce fut essoufflée qu'elle finit par s'arrêter devant le tableau de la poire. Reprenant son souffle, Lys' ne fit pas le moindre geste. Courir, ça allait, ce n'était pas trop compliquer. Arriver jusqu'ici non plus. On lui avait expliqué comment passer ce tableau pour déboucher dans les cuisines aussi. Pourtant, Lys' hésitait. Elle était bigrement en retard, et détestait ça. Se faire remarquer, alors qu'elle ne connaissait sûrement pas grand monde la faisait stresser. Après tout, Aulne était en cinquième année, donc ce n'était sûrement pas des personnes de sa classe à elle qui se trouvaient à cette fête... Se mordillant la lèvre inférieure, elle hésita encore. Son cœur battait la chamade, mais ce n'était plus à cause de la course. Affichant un pauvre sourire feint, elle tendit un doigt hésitant pour chatouiller la poire avant d'expirer à fond et de se décider à débloquer le tableau.

    Ce dernier pivota, dévoilant la cuisine au regard de la serdaigle. Ils étaient déjà tous assis, en train de manger. Elle était en retard. Sacrément en retard même. Alors que plusieurs tête venaient de se tourner vers elle, son regard à elle faisait uniquement la navette entre deux personnes. Linus. Melody. Linus. Melody. Ils étaient là...

    Et soudain, elle se demanda pourquoi elle était venue. Idiote. Melody ne voulait plus la voir. Linus... Linus, elle ne lui avait pas parlé depuis. Et franchement, elle ne savait pas du tout comment réagir face à lui. Elle rougissait toujours, se sentait énormément gênée. Savait-il, pour les sentiments qu'elle éprouvait pour lui ? Ou l'ignorait-il encore ? Mel lui avait dit qu'il l'aimait... Etait-ce toujours le cas ? Ou avait-elle mentit ? Lysandre l'imaginait mal mentir sur ce point là... Elle était perdue...

    Se sentant devenir aussi rouge que ses cheveux, Lysandre passa le cadeau d'Aulne derrière son dos, avant de bégayer quelques paroles.

    - Je... Je... Désolée !

    Et faisant demi-tour, elle retourna dans le couloir à toute vitesse. Elle entendit le tableau pivoter de nouveau dans son dos et s'arrêta. Qu'était-elle venue faire ici par Merlin ? S’adossant contre le mur, elle se laissa glisser lentement à terre. Sa vision se brouilla, et elle ne put que retenir les larmes qui se trouvaient dans ses yeux.

_________________