AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Sam 21 Avr - 22:26

    Jo, depuis quelques mois, passé son temps entre le parc de Poudlard ou la Tour Nord de Poudlard, on ne pouvait pas faire les deux endroits plus éloignés l'un de l'autre. Elle commençait à désespérer. Elle avait voulu se rapprocher de Pomona, après l'avoir vu à son anniversaire, mais la jeune fille continuait à être distante avec elle, mais cela ne datait pas de sa dispute avec Ines, mais bien avant, mais Jo ne s'en était pas bien rendue, compte jusqu'à aujourd'hui. Olive avait disparu, enfin disons qu'elle n'avait pas été bien présente non plus, ni pour l'aider avec ses fiançailles stupides ni même pour son anniversaire. Ines et Lou étaient clairement contre elle, et la moitié du dortoir les suivaient. Un quart de l'autre moitié n'avait franchement pas envie de s'intéresser à Jo. L'autre quart, c'était elle qui n'avait pas envie de s’intéressait à eux. Elle avait donc commencé à chercher des amis dans les autres maisons de Poudlard, mais ce n'était pas facile. Ils avaient déjà tous des amis. Elle avait bien voulu se rapprocher de Aulne, ou bien de Yuuki.

    Alors que Jo descendait les escaliers de la Tour Nord pour se rendre à la Grande Salle pour manger, elle y allait toujours très tôt et ainsi éviter certaines personnes. Elle aurait bien voulu un ami avec qui parlait. Il y avait bien Caleb, lui il était restée avec elle, bien qu'elle se demande bien pourquoi. La petite Serpentard perdue dans ses pensées, tourna à l'angle du couloir et percuta une autre jeune fille qui arrivait en face, sans la voir.

    'Désolée, j'étais dans la Lune" fit Jo en se massant l'épaule qui avait percutait la pauvre Mérédith. Jo ne s'entendait pas très bien avec elle, enfin plutôt qu'elle n'avait jamais fait le moindre effort pour s'entendre avec celle, qui l'avait prit en grippe, comme tous les Serpentard d'ailleurs. Pourtant la jeune fille n'avait pas l'impression d'avoir fait quelque chose de grave, mais depuis ses derniers jours, elle remettait beaucoup de ses actions en question, de crainte que ce ne soit pas la bonne attitude à adopter envers des amis, ou même des ennemis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Mer 25 Avr - 0:12

-Tu ne viens pas manger? Demanda Neville à Ginny de ce ton toujours mesuré qu’il n’arrêtait pas d’employer avec elle depuis qu’elle était devenue une vraie furie.
Ginny esquissa un mouvement pour se lever, avant de réaliser qu’elle n’avait finalement pas faim.
-Nan, vas-y sans moi.
Neville haussa les épaules et quitta la salle commune des rouge et or sans demander son reste. Depuis le temps, il avait compris que ça ne servait à rien de négocier ou de débattre avec elle. Ginny était butée. Même avant son voyage temporel, elle était déjà buttée, mais là, elle battait des records. La rouquine était d’ailleurs plutôt triste de voir la résignation de Nevy’ à son égard. Elle aimait beaucoup le garçon, elle aurait bien aimé qu’il ne la prenne pas lui non plus pour une folle hystérique… même si c’était un peu ce qu’elle était, bon… La salle commune se vidait petit à petit, Gin, elle, n’avait toujours pas faim. Elle n’avait pas beaucoup d’appétit, ces derniers temps. Ça devait être à cause de toutes ces choses qui la perturbaient et l’empêchaient de s’intéresser à des choses aussi communes que la nourriture, même s’il fallait bien manger pour vivre. En plus de ses problèmes habituels, on lui avait mit sur le dos une correspondante égyptienne ultra-collant qui semblait vouloir faire d’elle sa meilleure amie. Elle était d’ailleurs très heureuse d’en avoir été débarrassée pour l’après-midi. Elle et sa classe allaient visiter Londres. Ils avaient sûrement dû aller dîner directement après leur visite parce qu’elle ne l’avait pas revu. Tant mieux, tant mieux. Encore un peu de temps sans la supporter, puisqu’une fois de plus, elle ne voulait vraiment rien manger. Elle avait perdu beaucoup de poids, depuis le début de ce voyage temporel, alors qu’elle n’en avait pas vraiment besoin. Le truc, c’est que son voyage la rendait un brin agoraphobe. Elle n’avait jamais rien eu contre la foule, maintenant ça lui posait problème. Se retrouver dans la même pièce que lui, même s’ils n’étaient pas à la même table, ça lui posait problème aussi. Elle aurait p’têt dû faire comme Luna et dîner dans les cuisines plutôt que dans la grande salle, mais de toute façon, l’appétit n’était pas au rendez-vous. La faim commencerait sûrement à se faire sentir tard dans la nuit, mais pas tout de suite. Elle verrait à ce moment là.

Elle décida quand même de quitter la grande salle et de se dégourdir un peu les jambes. Marcher ne lui ferait pas de mal. Elle avait d’abord voulu se diriger vers le parc, et faire un petit tour dans l’herbe tant qu’il n’y avait pas trop de monde (le parc était bondé, en ce moment, avec le beau temps), puis, elle s’était dit que c’était trop loin, et qu’elle risquait quand même de se trouver face à quelqu’un d’indésirable. Elle opta donc pour la tour nord. Elle aimait bien s’isoler à son sommet. C’était rare d’y trouver quelqu’un, et la vue était agréable, magnifique…
Mais son désir de ne rencontrer personne ne fut pas exaucé, en chemin, elle se prit de plein fouet l’une de ces personnes qu’elle ne voulait par-dessus tout pas croiser. Jo Benett. Cette fille ne lui avait rien fait, mais Gin’ ne pouvait pas la blairer : parce qu’elle portait du vert, parce qu’elle trainait avec des toutous de Jedusor, et parce qu’elle craignait qu’elle n’embobine Luna comme l’avait fait Chaser avant elle. Même si les rumeurs qui circulaient dernièrement sur elle la lui rendait plus sympathique, elle n’était pas du tout prête à enterrer la hache de guerre.


"Ben redescends sur terre, tu veux! Et regarde où tu mets les pieds, ça te fera pas de mal!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Mer 25 Avr - 21:57

    Jo regarda la jeune fille qu'elle avait bousculé, il s'agissait de Meredith, une des nouvelles qui étaient arrivés cette année, avec Aulne et Prudence. La jeune Serpentard n'avait pas vraiment eu l'occasion de parler avec elle, mais elle avait entendu sa réputation qu'elle était hystérique avec les verts et argents, sans raison d'ailleurs. Elle venait de Salem, et avait déjà des préjugés sur eux. Bon d'accord, ils faisaient pas toujours les bonnes choses pour s'arranger, mais quand même. Ils n'étaient pas à mettre dans le même panier, prenons elle et Ines par exemple, plus différentes tu fais pas! Elle soupira, et Jo se demandait comment la si calme et si gentille Aulne faisait-elle pour supporter une telle personne. La jeune fille secoua sa tête, si il y a bien une personne qui ne devrait pas croire les ragots, et autres rumeurs, c'était bien elle. Il faut donc qu'elle fasse sa propre opinion sur la jeune fille, et pas écoutait celle des autres. Mais bon on peut pas dire que leur rencontre se fasse dans les meilleures circonstances.
    "Excuse moi, vraiment!" fit Jo vraiment sincère, si elle voulait se faire de nouveaux amis, il fallait bien commencer quelque part. Mais peut-être que Mérédith n'étaient pas la bonne personne pour ça.

    Jo recula de quelques pas, et sourit à la jeune fille. Elle aimerait bien savoir ce que elle pourrait faire de plus pour être une bonne amie, elle n'avait réussi avec Ines, Lou, Pomona, et d'autres. Qu'avait-elle bien pu faire franchement? Elle se poserait sans doute cette question toute sa vie, à moins que cette période si morose et si triste, elle l'oublie pour se concentrer sur autre chose, comme ses Buses, ou son futur métier, si elle voulait faire quelques choses dans les runes, comme traduire d'anciens ouvrages en langue courante pour les rendre accessibles à tous, elle allait devoir faire des efforts. Et ne pas avoir d'amis, elle allait peut-être l'aider à obtenir plus de Buses que prévus, son père serait content et fière et il ne dirait peut-être rien sur les rumeurs qui circulent.
    "Dis-moi aies-je fait quelque chose qui t'a déplu? demanda carrément Jo, autant savoir elle ne savait pas mentir, et n'aimait pas beaucoup les autres lui mentent, même si par la suite, elle ne leur en voudrait sans doute pas. Si elle parvenait à savoir ce qu'elle faisait de mal avec ses "ennemis" peut-être pourrait-elle s'améliorer envers ses "amis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Dim 29 Avr - 0:41

Que Jo représente ses excuses et ait l’air la plus sincère du monde, ce n’était pas suffisant pour que Gin’ les accepte et n’envisage pas le fait qu’elle mente et ne soit pas désolée du tout en vérité. La rouge et or avait un avis très mitigé sur Jo Benett. Déjà, elle était à serpentard, pour Gin’, les trois-quarts des verts et argent étaient ou des toutous de Jedusor, ou des toutous en devenir, et même si on leur enlevait ça, ils avaient un sale caractère, méprisable et méprisant, qui ne l’invitait pas une seule seconde à vouloir apprendre à les connaître et à sympathiser. Après, elle était proche de Daniel Chaser, ce même Daniel Chaser qui avait malmené sans vergogne cette pauvre Luna et envers qui, du coup, la cadette Weasley avait toute la rancœur du monde, sans compter que Chaser était officiellement l’un des principaux larbins de futur face de serpent. Ces deux points l’avaient amené à la détester tout de suite. Apprendre qu’elle et Luna avaient sympathisé était encore une troisième raison de ne pas l’apprécier et de se méfier. Trop de serpents tournaient autour d’elle comme des vautours autour d’une proie agonisante. Sous prétexte que l’un d’eux l’avait berné, ils avaient l’air d’avoir tous prit un ticket histoire de voir s’ils en seraient capables eux aussi. Ceci dit, c’est vrai que Jo, comme Luna le lui avait assuré, avait l’air différente, elle semblait beaucoup moins hautaine, et au fond beaucoup plus humaine que ses camarades… les rumeurs qui couraient sur elle en ce moment finissaient de la rendre un peu plus sympathique aux yeux de Gin’. Un peu… mais pas au point d’accepter de potentiellement pactiser avec l’ennemi, et à peu près tout le monde était un ennemi potentiel à ses yeux. Elle savait très bien que les apparences étaient trompeuses, Jedusor en était la preuve formelle, elle n’allait pas se laisser berner.

Jo lui demanda si elle avait fait quelque chose qui lui aurait déplu. Drôle de question. Gin’ s’était attendu à ce que une fois leur échange désagréable de tout à l’heure passé, chacune poursuive son chemin sans se soucier de l’autre. Mais la vert et argent s’interrogeait sur l’antipathie de Ginny, la preuve qu’elle était différente des autres. Ce qui intrigua Gin’, c’est aussi qu’elle avait l’air de lui poser la question pas comme pour lui adresser une pique agressive, mais avec une certaine curiosité, comme si elle essayait de comprendre quelque chose sur elle-même. Il n’y avait rien à comprendre, pourtant. N’importe qui dans cette école avait fini par intégrer le fait que Ginny se montrait agressive avec à peu près tout le monde, et avec les serpentards encore plus. Non, Gin’ n’avait rien contre Jo en particulier, mais contre l’espèce à laquelle elle appartenait, ou était susceptible d’appartenir. Peut-être. Potentiellement.


"Les ennemis de mes amis sont mes ennemis. Et les amis de leurs ennemis aussi. Je n’ai rien contre toi… en fait, tu m’indiffère plutôt, mais tu as de mauvaises fréquentations, je pense que tu es fausse voire manipulatrice, et même si ce n’était pas le cas, je n’ai encore jamais trouvé quel intérêt je pourrais avoir à rester avec toi."


Le portrait que Gin’ faisait de Jo était aux trois quart faux, c’est sûr, mais la rouquine n’avait aucune envie de regarder au-delà des apparences. Elle n’avait pas non plus envie de se faire des amis dans ce temps qu’elle rêvait de fuir le plus rapidement possible. Yuûki était l’exception qui confirmait la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Lun 30 Avr - 15:07

    "Les ennemis de mes amis sont mes ennemis. Et les amis de leurs ennemis aussi. Je n’ai rien contre toi… en fait, tu m’indiffère plutôt, mais tu as de mauvaises fréquentations, je pense que tu es fausse voire manipulatrice, et même si ce n’était pas le cas, je n’ai encore jamais trouvé quel intérêt je pourrais avoir à rester avec toi." répondit Mérédith. Jo ne comprenait pas pourquoi, elle disait qu'elle était une manipulatrice, ou fausse. La jeune Serpentard avait, d’après Pomona, beaucoup trop "vraie", qu'elle aurait dû mentir un peu, ou plutôt cacher certaines choses à Ines. Mais elle n'avait pas pu le faire, et avant de comprendre qu'elle avait mal agis, Ines criait déjà, Ines courrait déjà dans le couloir à la recherche de Daniel. La petite Serpentard entendit parler de mauvaises fréquentations, et bien d'un certains points de vue, Jo pouvait le comprendre, avec la réaction de ce ceux qui se disaient ses amis, comme Lou, ou Élisabeth, ou même Ashley. Mais tout ça, c'était fini, elle voulait se faire de nouveaux amis...

    "Comment peut-on savoir si on a de mauvaises fréquentations ou pas?"
    demanda Jo. Aucun de ses amis n'avaient pu la conseiller sur ça, donc peut-être que Mérédith pourrait être plus honnête et franche avec elle, et ainsi avoir une réponses à sa question. Parce que finalement, Jo n'arrivait pas vraiment à reconnaître de vraies amies, des faux. De ceux qui attendaient quelques choses, au pont de lui mentir et de servir d'elle. Qui sait peut-être même lui avait-on jeté le sortilège de l'impérium, enfin c'était peut-être un peu exagérer, mais elle voulait se faire de nouveaux amis en qui elle pourra vraiment avoir confiance. Mais cela semblait si facile pour certains, elle avait cru en avoir trouvé, mais une petite rumeur de rien du tout, et tous ses soi-disant mais avaient disparus, lui avait tourner le dos. Elle soupira et regarda la jeune Gryffondor pour avoir une réponse sur sa question. Peut-être avait-elle l'air un peu désespérée, mais elle avait vraiment besoin de savoir comment se faire de vrais amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Ven 4 Mai - 0:03

Gin’ écarquilla les yeux. Jo avait fumé quelque chose, ou quoi? Gin’ pouvait la descendre et se montrer désagréable comme elle le voulait, la serpy relevait à peine ses remarques et lui posait des questions existentielles super bizarres… D’autant plus bizarres que c’était le genre de question qui n’était pas neutre, et que généralement on ne posait pas à quelqu’un qu’on connaissait à peine. Elle voulait p’têt un avis objectif, d’accord, mais pour avoir un avis objectif sur quelque chose, surtout quand on était à Serpentard, il fallait pas compter sur la rouquine. Jo était folle de penser que Gin’ pourrait lui donner une opinion constructive sur quoi que ce soit, il y avait tant de rage en elle… De toute évidence, se lier d’amitié avec Luna ne faisait pas de bien à la vert et argent.

"Il y a pas de secret. Il faut savoir reconnaitre les crétins, c’est tout."


Ben oui, elle avait pas de meilleur conseil. Personne ne pouvait savoir d’avance si une personne était bien pour vous ou pas. Gin’ se disait souvent qu’elle devait bien savoir choisir ses amis, même si elle ne faisait rien de particulier pour ça : Harry, Luna, Hermione et Neville étaient géniaux tous les quatre, ils lui étaient du plus grand des soutiens dans cette épreuve qu’elle endurait. Yuûki aussi, d’ailleurs. Jusqu’ici, elle n’avait jamais connu d’histoires de trahison… Il y avait bien eu quelques disputes, mais jamais rien de grave. Elle devait savoir choisir ses amis (en même temps, à cette époque, c’était facile, à part Yuû, elle avait choisi de ne se faire aucun ami).


"Chaser, par exemple, est l’un des plus grands crétins que la terre ait jamais porté, et tu commets une erreur monumentale en le côtoyant."


Gin’ avait pour Daniel Chaser une rancune tenace. Elle lui en voulait pour la façon dont il s’était sans vergogne moqué de Luna, et l’avait manipulé en son nom. Après Jedusor, il était la personne que la rouge et or haïssait le plus dans tout le château… mais avec lui, au moins, elle n’avait aucun scrupule à faire éclater sa rage et sa colère. Que Jo choisisse d’écouter ses conseils avisés ou pas, c’était son problème.


"À l’inverse, Aulne est une fille bien, et bien choisir ses amis, c’est aussi les préserver de sa présence lorsqu’elle n’est pas nécessaire et peut être destructrice".


Gin’ ne voyait pas d’un bon œil le fait que Luna et Jo se soient rapprochées. Ce qu’elle venait de dire, c’était une mise en garde : si tu fais le moindre mal à Luna, je te fais bouffer tes chaussures. Gin’ ne transigeait pas quand il s’agissait de protéger les rares personnes auxquelles elle tenait ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Ven 4 Mai - 14:28

    Jo soupira, elle n'avait jamais vu Daniel comme un crétin, ni comme une "mauvaise fréquentation", mais Meredith semblait le penser, peut-être à cause du fait qu'il méprise les Gryffondor, ou bien les insultes et les mesquineries qu'il faisait à tout bout de champ. Jo n'était pas aveugle, non plus, elle voyait bien comme il traitait les autres. Par exemple, la petite Poufsouffle, Lauraleen, mais avec elle, il n'avait jamais été comme ça. Peut-être aurait-il dû de cette façon, elle ne serait pas tomber amoureuse de lui. Non, avec elle, Daniel était gentil, attentif, et trés sympathique. La jeune Serpentard se demandait effectivement si elle ne commettait pas une erreur en le côtoyant, non pas parce qu'elle pensait que c'était un crétin, mais parce que ses sentiments pour lui ne pourront jamais s'effacer si elle continuait à lui sourire, et que lui continuerait à lui sourire. Enfin quand ils sont à Poudlard, ils n'ont aucun chance de se croiser plus que nécessaire, et en dehors de l'école, cela arrivait rarement. Donc la distance que Ines les obligeait à prendre, les ferrait naturellement se séparer, même qu'ils voudraient faire autant d'effort pour rester proche. Daniel ne mettrait pas sa relation avec Ines en péril pour elle. Et Jo.... Et bien quand même elle serait prête à prendre sur elle, les rumeurs qui pourraient circuler, elle ne pouvait pas se mettre entre eux.

    Elle soupira en faisant un triste sourire à la jeune Mérédith, dans le fond elle avait raison, elle commettait une erreur en le côtoyant, mais elle n'avait pas la force d'y mettre fin, pas encore, elle était encore trop amoureuse, peut-être le temps aiderait-il à la jeune fille. Meredith en vient à parler de Aulne, alors là, elle était entièrement d'accord avec la jeune Gryffondor. Bien sûr que la petite Serdaigle était une jeune fille super, sinon elle n'aurait pas pris le temps d'écouter Jo, quand celle-ci avait de problèmes. En revanche, Jo ne voyait pas en quoi sa présence pourrait nuire à Aulne. Est-ce un message masqué de la part de la Gryffondor de ne pas s'approcher de la jeune Serdaigle, pourtant Jo en avait bien envie. Elle lui avait fait un cadeau pour son anniversaire, elle voulait se faire de nouveaux amies, mais si elle ne pouvait pas avec elle, la jeune Benett en serait trés peinée.

    "Je ne pense pas que ma présence puisse nuire à Aulne" fit Jo dans un petit sourire. Elle voulait montrer à la jeune Meredith que ses intensions étaient tout à fait normales, saines et pures. Elle espérait que le message passerait bien. Elle ne voulait en aucun cas nuire à Aulne, et elle était honnête, disant sous la vérité, même si elle ne le devrait pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Dim 6 Mai - 0:05

Pas de commentaires sur la remarque acide que Gin’ avait lancé sur le plus crétin des amis de Jo. Visiblement, elle n’était pas prête à ouvrir les yeux sur le vrai visage du serpy. Parce que pour elle, il n’avait effectivement qu’un seul visage, on ne pouvait pas être à la fois un bisounours plein de bons sentiments et un salaud capable des pires coups bas, toutou de Jedusor et idiot au possible, ça ne fonctionne pas comme ça. Mais bon, si mademoiselle voulait être une pauvre aveugle, qu’elle reste aveugle! C’était son problème, après tout! Gin’ se foutait totalement de savoir si elle faisait de bons ou de mauvais choix, si elle se foutait dans la merde ou pas, elles n’étaient pas amies, et Jo pouvait bien crever, ce n’était pas son problème. Son seul problème, c’était la complicité qui s’était créé entre elle et Luna. On ne touchait pas à un cheveu de Luna sans avoir affaire à elle. Et Jo le comprit, puisqu’elle assura à la rouquine qu’elle ne lui voulait pas de mal. La présence de Jo pouvait forcément nuire à la serdaigle. Parce que même si, admettons, Jo n’avait pas de mauvaises intentions, elle était dans l’entourage proche d’un tas de personne qui lui voulaient du mal, ou qui lui en avaient jamais fait. Alors autant lui mettre les points sur les I.

"Eh ben moi je pense que si. Peut-être que tu ne lui fera pas de mal volontairement, mais Aulne est une fille vulnérable. Tu ne serais pas la première ni la dernière à te foutre d’elle. Ton si merveilleux Daniel, la pire fréquentation que tu puisses avoir, l’a déjà fait. Je ne laisserais plus personne lui faire du mal. Alors je me fous de savoir si tes intentions sont louables ou pas, je ne veux plus que tu t’approches d’elle."

C’était un peu radical, comme ordre, et sans doute un peu égoïste aussi, mais elle trouvait ça nécessaire. Elle était peut-être paranoïaque, mais il y avait quand même des gens qu’il ne fallait plus fréquenter. Pour le bien du groupe, pour celui de Luna, et pour le sien aussi, parce qu’elle ne se sentait pas du tout rassurée, avec tous ces mangemorts potentiels qui rôdaient. D’accord, Jo ne faisait pas partie de la fameuse liste de Pomona, mais Olive non plus, après tout, elle ne pouvait pas connaître le nom de tous les mangemorts de futur face de serpent… donc Gin’ n’excluait pas l’idée que Jo en soit une. Ok, elle cacherait carrément bien son jeu, si c’était le cas, mais rien n’excluait l’idée qu’elle soit une extrêmement bonne actrice, tout comme Jedusor, qui dupait tout le monde avec ses sourires gentillets et son air totalement innocent. Plus de serpentards dans leur entourage! Pomona suffisait largement. Plus personne ne leur ferait du mal, plus personne ne dupperait Luna : Daniel et Elena, c’était bien assez! La pauvre en avait suffisamment bavé, il était vraiment inutile d’en rajouter. Elle s’en foutait d’être directe ou méchante, elle ne devait aucune sympathie à la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Dim 6 Mai - 22:31

    Jo sentit une certaine tristesse l'envahir. Après tout, elle avait pensé à Aulne pour s'en faire une amie. Jo avait beaucoup de mal à être seule, mais peut-être qu'elle devrait voir ça comme une épreuve, et apprendre à être plus indépendante, à faire les choses par elle-même, toute seule comme une grande. Savoir que Daniel avait fait quelque chose à Aulne, elle pensait pourtant qu'ils s'entendaient bien, enfin elles les avaient vu discutés plusieurs fois ensemble, bien qu'elle n'en avait jamais parler avec le jeune homme. Elle fronça et pensa pendant une seconde d’aller le voir pour en parler, quand elle se souvint qu'elle ne pouvait pas lui parler. Elle soupira...Elle devait peut-être demander des explications à Aulne, ou alors à Mérédith, se dit-elle en levant la tête vers la jeune fille face à elle...

    "Que s'est-il passé?" demanda-t-elle à la fois curieuse, mais aussi espérant pouvoir aider si elle le pouvait. Après tout c'est comme ça qu'on fait pour se faire des amis... Et puis, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'elle avait une dette envers la jeune Aulne, après ce qu'elle avait fait lors de l'attaque de Pré-au-Lard, et aussi du coma de sa mère. Maintenant que Grindelwald était mort, Jo ne pouvait pas s'empêcher de se sentir soulagée de savoir que sa mère, et le monde magique ne risquaient plus d'attaque de sa part. Mais quelque part, elle n'avait pas souhaitait sa mort, simplement qu'il arrête toutes ses actions maléfiques...

    "J'aimerais vraiment que Aulne soit mon amie, elle est vraiment trés gentille, mais tu as raison sur un point, je dois être un peu plus indépendante.... Et moi "collée" mes amis, si tu vois ce que je veux dire..." fit Jo sans savoir pourquoi, elle disait tout à à la jeune fille qui n'en avait sans doute rien à faire, mais bon elle avait simplement envie de le dire pour bien concrétiser la pensée qu'elle venait d'avoir, pour la rendre plus nette, et moins difficile à effacer. Et ainsi elle devrait vraiment faire la chose. Elle sourit à Mérédith, mais elle voulait quand vraiment avoir une réponse sur ce que Daniel avait pu faire à la jeune fille.
    "Alors dis-moi maintenant que Daniel a-t-il fait? demanda Jo à Mérédith, vraiment sérieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Ven 11 Mai - 23:54

Ok. Jo voulait que Luna soit son ami. Ben Gin’ ne pouvait pas l’empêcher de vouloir, hein! Mais dans les faits, la rouquine ferait tout son possible pour que la serpy n’approche plus sa meilleure amie à moins de vingt mètres. C’est pas que Gin’ était possessive. Au contraire, dans le vraie Poudlard de sa vraie époque qu’elle regrettait tant, elle était plutôt du genre à essayer de pousser les autres à sociabiliser avec Luna, même si elle passait pour une illuminée aux yeux de tout le monde. Ce qui la dérangeait, c’était le fait que Jo, aussi gentille et innocente avait-elle l’air d’être, était une ennemie potentielle, donc quelqu’un dont il fallait se méfier, et se débarrasser si besoin. Jo parlait de devenir indépendante, eh bien qu’elle s’y mette! C’était certainement pas Ginny qui allait commencer à lui dire qu’elle avait tord. Puis d’ailleurs, s’éloigner de pourritures telles que Chaser ne pourrait lui faire que du bien. Personne n’avait besoin d’un type pareil dans son entourage. Ce mec était une véritable plaie.

En parlant de lui, Jo semblait très intriguée par la pique que Gin avait lancé le concernant, en disant qu’il avait fait du mal à Luna. Elle cherchait maintenant à savoir pourquoi. C’était légitime, et Gin’ avait bien envie de lui sortir une réponse assez énorme pour que son interlocutrice soit à tout jamais dégoûtée de son grand ami, mais en fait, il fallait qu’elle réfléchisse à deux fois à ce qu’elle allait dire. Parce qu’elle ne pouvait pas dire à Jo que Dan avait appris à leur insu qu’ils étaient des menteurs et qu’ils n’étaient pas à Salem. Elle pouvait cependant faire comprendre à la jeune fille quel manipulateur était celui qui avait réussi à lui voler son cœur, sans que Ginny ait pu comprendre comment c’était possible (Chaser? Sérieusement? Elle le trouvait aussi attirant qu’un poulpe obèse en train de mourir du diabète, et ne parlons même pas de sa bêtise affligeante, ça sert à rien de devenir vulgaire).


"Ben tu dois te souvenir qu’ils trainaient souvent ensemble tous les deux, au début de l’année. Tu dois aussi savoir que ce type a des idéaux dignes de l’australopithèque le moins évolué qui ait jamais existé et qu’en temps normal, il ne trainerait jamais avec une serdaigle. Tu t’es pas posé de questions? T’as pas trouvé ça bizarre, qu’il sympathise avec l’ « ennemi ». Il a fait croire à Aulne, qui avait du mal à se faire à cette nouvelle école et à trouver ses marques, qu’il l’appréciait, tout sa pour satisfaire sa curiosité mal placée, parce que monsieur la trouvait louche."


C’était un résumé un peu rapide et très allégé en sel de ce qui s’était vraiment passé, mais au moins c’était la vérité. Il fallait que Jo ouvre les yeux sur ce type. C’était un poison, un crétin… il pouvait bien lui faire du mal, elle s’en foutait, mais ça faisait du bien, quand même, de se défouler contre un type qui avait été à l’origine de tant d’emmerdes, même si c’était pas directement contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Sam 12 Mai - 11:43

    Jo avait bien remarqué cette amitié naissante en début d'année, elle en avait été heureuse pour Daniel qu'il puisse se faire de nouveaux amis, autre que Tom, surtout quand elle avait appris par Olive qu'il était "dangereux". Mais elle était assez triste d'apprendre que tout cela n'était pas dû tout comme elle pensait. Est-ce à cause de Tom, il avait l'art de faire le "vide" autour de Daniel et puis des autres, elle voyait bien qu'Olive s'éloignait de plus en plus de certains de ses amis, et famille, parce qu'elle était sa cousine, et qu'elle savait pas ce qu'elle faisait. Et puis Daniel qui avait commencé par perdre Miy, puis elle-même, il ne fallait pas se voiler la face, ils ne seraient sans doute plus jamais aussi proches qu'avant. Et puis on peut aussi prendre beaucoup d’élèves en exemple, comme Élisabeth. Jo avait l'impression qu'il se passait quelque chose dont elle avait pas idée. Peut-être que Eli, Olive, et les autres étaient coincés par quelque chose, après tout Tom était "dangereux".

    "C'est ..... bête, Aulne gagne à être connue, tu as beaucoup de chance".
    fit Jo, elle ne savait pas trop si elle pouvait parler ce à quoi elle venait de penser, elle n'avait malheureusement pas les moyens de pouvoir aider ses amis, et de comprendre toute cette histoire. Peut-être que Mérédith ne savait rien de cette histoire, et qu'elle avait juste remarqué le comportement bizarre de Daniel, il est dommage qu'elle ne puisse plus lui demander des explications et obtenir des réponses. Elle n'avait pas assez réfléchis, et elle avait joué le jeu de l'autre, de Tom. Il avait semé la graine, en lui parlant de Daniel, et elle avait récolté la tempête. Elle se sentit d'un seul coup trés bête, tout ça c'était retourné contre elle.

    "Il ne peut pas avoir fait ça tout seul, commenta Jo, elle avait une envie de soudaine envie de se venger de tous, surtout de lui, et pourtant elle n'était pas rancunière.... C'est Tom qui lui a dû lui dire de le faire.... Méfie-toi il est dangereux" fit Jo pour prévenir la jeune fille. Si il avait essayé avec Aulne, peut-être allait-il se rapprocher des autres nouveaux. Bien que la jeune serpentard ne comprenait pas vraiment le pourquoi de cette histoire. Et qu'elle ne pourrait pas sans doute pas savoir, car elle n'avait plus personne pour lui apporter des réponses à ses questions... Il était dangereux, il fallait aussi qu'elle fasse attention, sinon elle pourrait finir comme Mimi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Lun 14 Mai - 0:02


Les propos de Jo surprirent un peu Gin’. Elle s’était attendue à ce que Jo défende bec et ongles son ami, décrète qu’il n’était pas capable d’une chose pareille. Après tout, la rumeur courait qu’elle s’était ennamouraché de ce pauvre crétin, et rien ne vous rend plus débile et aveugle que l’amour. Elle en savait quelque chose. Son béguin pour Harry (béguin qui n’avait jamais totalement disparu, en fait) lui avait fait faire les pires imbécilités (comme écrire un poème tellement ignoble qu’il lui ferait honte jusqu’à la fin des temps). Elle aurait trouvé ça pitoyable mais normal qu’elle prenne le parti de Chaser à grand renfort d’arguments pas valables.

Mais à la place, même s’il restait un fond de naïveté dans ce qu’elle disait, elle admettait qu’il l’avait fait, puisqu’elle le disait, et encore mieux, que Luna ne méritait pas le traitement qu’il lui avait infligé. Evidemment, qu’elle ne le méritait pas! C’était la fille la plus douce et adorable du monde! Enfin bref… ce qui était le plus intéressant et le plus intrigant dans ce qu’elle disait, c’est qu’elle en arrivait à la conclusion que c’était Jedusor qui avait dû manigancer le coup. Elle prit même la peine de la mettre en garde contre lui.

Gin’ ne savait pas si elle devait lui sauter au cou pour avoir rejoint le camp des trois clampins éclairés qui avaient comprit qui était vraiment le préfet des serpy, ou rouler des yeux. Rouler des yeux parce qu’elle trouvait franchement que c’était un comble qu’on lui dise à elle qu’il fallait se méfier de Jedusor et qu’il était dangereux. Elle était la mieux placée du monde pour le savoir. Bien sûr, Jo n’aurait pas pu s’en douter, mais quand même! Elle montrait une hostilité très claire envers Jedusor, c’était pas pour rien.


"Sans blague! Coupe-moi les jambe et appelle moi de cul-de-jatte!"


L’élégance incarnée, je sais… mais elle ne voulait pas devenir moins agressive sous prétexte que Jo lui assurait que leur ennemi était commun. Ça ne changerait pas du jour au lendemain son sentiment sur elle… même si ça la faisait cogiter, évidemment. Si ça se trouve, elle ne devait même pas croire à ce que Jo lui disait. Peut-être qu’elle la menait juste en bateau. Oui, la paranoïa de Gin’ atteignait des extrêmes, par moments. Là, elle en était au point où elle envisageait le fait que la serpy lui disait de se méfier de Jedusor juste pour endormir sa confiance. Trop de gens leur voulait du mal, Jo pourrait être plus innocente qu’un agneau venant d’en être, cela n’empêcherait pas la rouge et or de se montrer sèche, désagréable, et insensible à tout ce qui pourrait laisser supposer qu’elles étaient dans le même camp.


"Si tu le trouves si dangereux, pourquoi tu traînes avec ses chiens, hein?"


Jo était une grande amie de Chaser, elle était visiblement très proche du père Lestrange, et d’Hamilton (elle ne savait pas que les deux s’étaient brouillées), en matière de fréquentations, on faisait plus glorieux et moins louche que ça. Au moins, Fitz et Alliane avaient la décence de ne s’entendre avec aucun des sbires de future tête de serpent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Mar 15 Mai - 14:44

    "Sans blague! Coupe-moi les jambe et appelle moi de cul-de-jatte!" fit Meredith sur un ton que Jo n'appréciait pas vraiment, elle n'avait pas vraiment compris cette remarque, elle n'avait jamais entendu cette expression de sa vie. Mais bref, ce n'était pas le plus important, ce qui comptait c'est que la jeune fille était d'accord avec elle, sur ce sujet. Jo soupira et baissa les yeux réfléchissant à ce qu'elle pourrait faire pour prévenir ses amis du danger, il semblerait que pour Daniel ce soit bien trop tard, que pour Lou aussi, peut-être que tous ses amis, étaient déjà trop "impliqué", pour comprendre son message. Elle fronça les sourcils en repensant à ce que Tom lui avait dit sur les sangs-purs, et le discours qu'il avait tenu, l'année dernière. Est-ce ça? Est-ce qu'ils se battaient pour faire régner les sangs-purs? Mais pourquoi est-ce que cela le rendait dangereux? Sans doute parce qu'il ne reculerait devant rien pour y parvenir? Plus Jo cogitait et pensait à tout ça, et plus cela la terrifié, une peur profonde et sourde, qui prenait tout son être, et qui ne partirait jamais totalement.

    "Si tu le trouves si dangereux, pourquoi tu traînes avec ses chiens, hein?" demanda la jeune Gryffondor, faisait sortir Jo de sa torpeur, elle releva la tête vers elle. En sachant pas vraiment quoi répondre, Daniel, Caleb, Edward, tout ce monde était vraiment les "chiens" de Jedusor, c'était peut-être un peu fort comme terme, non? Jo ne savait plus trés bien à quoi, ou à qui se méfier. Dans sa vie qui rencontrait beaucoup de changement, cette année était pour elle, l'année de tous les changements, et de nombreuses remises en question. Entre sa mère dans le coma, qui faisait prendre conscience à Jo, que la vie ne tenait pas à grand chose, et qu'elle devait vivre honnête avec elle-même, ce qui l'avait permis de comprendre les sentiments qu'elle avait pour Daniel. Et puis l'amitié brisée avec Ines et beaucoup d'autre, lui avait fait comprendre qu'on ne croyait pas toujours connaître les gens, et maintenant, elle prenait conscience d'un grand danger...

    "Ce sont..... c'étaient mes amis" fit-elle en soupirant, et d'un air si triste après tout Ines, Lou, Eli, même Olive n'étaient plus amies avec elle, Daniel, et bien leur amitié prenait de la distance, loin des yeux, loin du cœur, leur relation, au fil du temps, va se dégrader pour finir par ne plus exister, et après tout Jo n'avait pas envie de faire l'effort de se battre contre cette fatalité. Parce qu'elle ne voulait pas passer sa vie à observer le bonheur de Daniel avec une autre, elle voulait passer à autre chose, et rester auprès de lui, ne l'aiderait vraiment pas. Non, c'était Caleb, le plus dur à perdre, c'était son frère et ne voulait pas le perdre, c'était peut-être seul qui allait être dur d'abandonner derrière elle. Pour Daniel, c'était trop tard, l'"amour" qu'il ressentait pour Tom, était bien trop grand pour qu'elle fasse le point avec son amitié. Mais Caleb? Il fallait faire quelque chose...

    "Je peux rien changer, n'est-ce pas?" demanda Jo à Meredith, depuis les quelques minutes durant lesquelles, elles avaient discutées, avaient faire prendre conscience à Jo, que quelque chose de vraiment dangereux se cachait derrière l'apparence parfaite du préfet des Serpentard. Cela lui faisait vraiment peur, peut-être qu'elle devrait en parler à quelqu'un, à son père, à sa mère, à Maria, après tout, peut-être que sa rencontre dans la librairie, n'était pas du hasard, mais une chance de pouvoir arrêter le jeune homme, d'arrêter avant que cela cause trop de dégâts, des morts peut-être, à moins que ça soit déjà arrivé, pensa Jo en se rappelant la petite Mimi dans ses toilettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Dim 20 Mai - 1:28

Jo utilisait le passé pour parler des toutous de Jedusor qu’elle voyait jusque là comme des amis. Est-ce que c’était juste une ruse (qui dans ce cas était hyper maladroite) pour lui faire croire qu’elle était passé à autre chose? Dans tous les cas, Gin’ n’essayerait déceler le vrai du faux. Elle n’avait même pas envie de demander à son interlocutrice ce que ses amis pouvaient faire pour l’avoir contrarié de cette façon. En fait, elle craignait que son discours, s’il était agrémenté de quelques larmes tirées au bon moment, et accompagné de sa petite attitude angélique, elle serait bien capable de craquer, d’admettre qu’elle était douce et innocente et qu’elle pouvait lui faire conscience. C’était hors de question, même si c’était vrai. Autrefois, elle avait trop souffert d’avoir fait aveuglément confiance à la mauvaise personne, personne du nom de Jedusor, il était hors de question qu’elle refasse la même erreur, ou que Luna la fasse aussi, elle que déjà trop de personnes avaient pris pour le parfait pigeon.

Gin’ ne comprenait pas trop ce que Jo voulait dire avec sa question sur le fait de ne rien changer. Est-ce qu’elle parlait de sa situation actuelle, qui visiblement était pourrie? Si c’était le cas, cette question n’attirait pas la sympathie de la rouge et or. Si elle s’était vraiment éloignée de personne nocives, comme par exemple Chaser ou Lestrange, c’était tant mieux pour elle, et vraiment pas nécessaire de vouloir retomber dans ses vieux travers. Se brouiller avec Stinwick, être la victime de sales rumeurs, ça pouvait sembler nul comme ça, mais en vérité, c’était une bonne chose pour elle. Elle ne pourrait que vivre mieux en le faisant à l’écart de tous ces serpents à la botte de futur Voldemort.


"Vouloir changer les choses, c’est une très mauvaise idée, de toute manière."

Gin’ parlait d’expérience. Même si Harry continuait d’être convaincu que changer le cours du temps, se débarrasser de Voldemort avant même qu’il ne devienne Voldemort était une bonne idée, elle, continuait de penser qu’il faisait erreur. Ils venaient de modifier le passé, d’une façon extrêmement violente, ça aurait dû le faire réfléchir, mais non, pas une seule seconde. E qu’il pouvait être buté et exaspérant, quand même! La rouquine était tellement certaine qu’il valait mieux ne plus bouger le petit doigt et que c’était la chose la plus censée à faire! Mais personne ne l’écoutait. Tout le monde la prenait pour une folle et pour une hystérique, de toute manière (ok, elle l’était un peu, mais même, quoi!)

Sa réponse pouvait paraître un peu bizarre, mais la question de Jo l’était aussi, alors franchement, peu importe. Elle n’était pas là pour faciliter la tâche à la serpy ou à lui être de bon conseil, ça se saurait, si c’était le cas. Que Jo se débrouille toute seule avec ses problèmes! Gin’ était la personne la moins bien placée au monde pour lui venir en aide ou se montrer compatissante, c’était évident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Dim 20 Mai - 19:54

    Changer les choses est une mauvaise idée, possible, de toute façon avec tout ce que Jo venait de comprendre, que pouvait-elle faire contre lui. Il était dangereux, et il semblait fort, elle n'était qu'une jeune fille de seize ans, qui avait perdu ses amis, et qui ne pouvait pas faire grand chose avec sa petite magie. Non, elle n'était pas assez forte, elle n'avait pas le courage des Gryffondor, elle n'avait pas l'intelligence des Serdaigle, elle n'avait même pas la ruse des Serpentards. Elle n'était qu'une jeune fille tout ce qu'il a de plus ordinaire. Elle soupira...

    "Tu as ans doute raison, on ne peut pas changer grand chose" fit-elle dans un petit sourire à Meredith, du moins elle ne pouvait rien faire toute seule, mais elle pourrait peut-être en parler mais à qui. Qui pourrait la croire, Olive qui l'avait mis en danger, elle était sa cousine, et aussi son ami. Enfin, ça s'était avant, maintenant, tout semblait diffèrent, elles ne se parlaient plus vraiment, depuis Noël, il n'y avait aucun lien privilégié entre les deux cousines.

    Elle n'avait malheureusement personne d'autres pour en parler, Daniel était bien trop proche de Tom, tout comme Caleb. Il y a aurait bien Pomona, mais là aussi la distance entre les deux jeunes filles ne faisaient que s'allonger, et dans un mois, elle ne serait même plus à Poudlard. Il ne restait plus personne pour accepter les confidences de la jeune fille, elle avait fait que trés peu dans sa vie, et aujourd'hui, où elle aurait besoin de quelqu'un pour l'écouter, et la comprendre, il n'y avait plus personne.


    "Merci, et encore désolée de t'avoir bousculer"
    fit Jo pour terminer cette conversation, qui ne menait nul part. Elle ne serait pas ami, et il semblerait que Meredith en sache suffisamment pour se méfier de Jedusor, elle savait déjà qu'il était dangereux. La petite Benett se demandait quand même comment elle avait pu l'apprendre. Elle fit un petit sourire, et reprit son chemin, avec bien plus de crainte qu'auparavant, comment elle allait pouvoir aller dans la même salle commune que Tom en sachant tout de sa dangerosité maintenant. Elle le savait avant, mais elle avait choisi de ne pas voir, maintenant tout était diffèrent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]   Mar 22 Mai - 0:16

Non, c’était pas juste que Gin’ avait raison, elle était juste la voix de la sagesse (je sais, quelle tronche pour une voix de la sagesse, mais une remarque et je vous en colle une!), aucun « sans doute » n’avait la place dans son raisonnement, et si ces crétins d’amis pouvaient avoir les yeux en face des trous et s’en rendre compte, ce serait bien. Mais il fallait pas trop en demander, apparemment. Gin’ ne savait pas quoi répondre à Jo. C’était pas contre elle en particulier, mais elle avait choisi d’être méfiante, et elle n’acceptait plus la présence des autres, même s’ils étaient aussi inofensifs que la serpy, c’était une question de principe. Elle ne pouvait donc ni se montrer gentille, ni compréhensive, tout ce qu’elle pouvait faire, c’est faire comprendre à la jeune fille que même si elle était en mal d’amis, ce n’était certainement pas auprès d’elle qu’elle trouverait du réconfort… et pas non plus auprès de Luna, parce que si elle faisait juste mine d’essayer, elle lui arracherait les orteils avec ses dents (eh, aux grands maux les grands remèdes, hein!).

Jo l’avait apparemment comprit, puisqu’elle décida (c’est pas trop tôt) de laisser tomber toute sociabilisation avec la rouquine en s’en allant après l’avoir remercié. Euh? Oui? Remercier de quoi, franchement? De lui avoir permis de passer un moment si agréable en sa présence? À moins que Jo soit maso, Gin’ ne voyait vraiment pas à quoi était supposé répondre ce « merci ». Mais bon… Jo devait sûrement être un poil masochiste pour ne choisir que des toutous de Jedusor dans ses amis (ou presque)… Bon, Gin’ n’allait pas lui demander pourquoi, elle s’en foutait. Jo était sur le départ, et c’était tout ce qui comptait. La rouge et or avait juste envie qu’elle lui foute la paix là, maintenant, tout de suite.

Et elle le fit. Elle s’excusa de nouveau de l’avoir bousculé (ah oui, c’est vrai qu’elle l’avait bousculé) puis elle s’en alla. Bon débarras! Elle allait enfin pouvoir profiter de la solitude qu’elle était venue chercher à la base, et être tranquille. Sans que cette conversation l’ait fondamentalement marqué ou bouleversé, la rouquine l’avait trouvé suffisamment déplaisante pour qu’elle l’oblige à ruminer, chose qu’elle détestait faire. Elle monta les dernières marches des escaliers, espérant ne pas faire une nouvelle rencontre une fois en haut de la tour nord (Gin est de plus en plus asociale, ça devient flippant), heureusement pour elle, cette tour était vide. Elle s’accouda à une bordure de fenêtre, et savoura le silence et la solitude. Tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La rencontre à ne pas faire [PV Ginny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les tours et sommets du château
 :: La tour nord :: Les escaliers.
-