AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1250
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Lun 4 Juin - 20:32

    Yseult levait les yeux vers le sommet de la pyramide mais c'était vraiment trés haut, et cela lui donnait mal au cou. Et puis le soleil était assez brillant dans cette partie du monde. Enfin c'est ce que penser la jeune fille, bien qu'elle savait que le soleil était à la même distance de la terre, et il était aussi brillant d'un point de la terre à un autre. Ça devait être le sable qui faisait cette effet sans doute que oui. Yseult se tourna et vit le sphinx avec son nez cassé, c'était triste d'être ainsi défiguré alors que c'était une œuvre des plus connues à travers le monde. La jeune Serdaigle restait plus du groupe, mais quand le professeur qui les accompagnait les mener vers la Pyramide de Khéops, les informant qu'ils allaient pouvoir voir une des chambres, Yseult en fut tout excitée, et sauté comme une puce, elle se tourna vers son correspondant...
    "on va vraiment visiter la pyramide?" demanda-t-elle toute sourire.
    "Oui" fit-il amusé par la réaction de la jeune femme après tout pour lui s'était tout a fait normale de pouvoir visiter la pyramide. Si il était à Londres, en Angleterre, il serait tout aussi surpris qu'on puisse visiter le palais de la Reine. Elle sourit et se mit à courir dans le sable pour se mettre tout devant, et être la première à y entrer. Elle fit signe à Melody de loin, qui ne semblait pas ravie d'avoir encore son correspondant dans les pattes, et lui non plus ne semblait pas ravie d'être là.

    Alors que Yseult s'arrêta devant la porte, le professeur fit des équipes de quatre, composé de deux élèves de l'école égyptienne pour servir de guide aux deux élèves de Poudlard. Bien sûr les duos étaient déjà fait, il suffisait de mettre deux duos ensemble pour former un quatuor, tout ça était d'une logique, trés logique. Le professeur mit Yseult et Lysandre dans la même équipe, ce qui fait que Atem, et le correspondant de sa camarade de classe se retrouvèrent dans le même groupe.

    "Tient comme on se retrouve" fit Atem dans un sourire en se dirigeant vers Lysandre. Yseult fronça les sourcils se demandant où ils avaient pu se croiser, quand elle réalisa que le jeune homme ne connaissait pas les deux sœurs, et donc devait confondre Lysandre avec Melody. A Poudlard tout le monde connaissait les deux soeurs, mais ici ils n'étaient pas à Poudlard.
    "Eh Euh... non, ça c'est Lysandre, la sœur de Melody, elles sont jumelles" expliqua Yseult. Elle n'avait pas besoin de dire qu'elles étaient jumelles ça se voyait bien. Mais bon c'était sortit tout seul. Ys salua le correspond de sa camarade de classe. Le professeur leur donna les recommandations, et Lys, son correspondant, Ys et Atem furent les premiers à rentrer dans la pyramide. Ys se mit à marcher avec entrain, suivit par le jeune correspondant de son amie, et laissant derrière eux, légèrement en retrait, Atem et Lysandre.
    "Alors comme ça vous êtes deux!" fit Atem dans un sourire en marchant derrière le couple un fou-fou que formait Ys et le camarade d'Atem.

[Voilà Atem et Lys marchent côte à côte! J'espère que ça te va!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Lun 16 Juil - 20:24

HJ/ Désolée pour le retard ^^ Pour ne pas t'ennuyer avec Ys', je jouerais Satrê :3

    Lysandre l'avait espéré ce voyage. Elle l'avait attendu. Pas spécialement parce qu'ils allaient en Egypte. Certes, l'Egypte, c'était beau, il y avait du sable, le sphynx, le Nil, les tapis volants et tant d'autres choses impressionnantes. Mais en l’occurrence, ce qu'il lui plaisait le plus dans cet échange, c'était le fait d'être loin de Poudlard. Elle avait l'impression d'avoir laissé ses problèmes là bas, au château. L'impression de souffler.

    Plus de Melody a voir chaque soirée dans le dortoir. Plus de regard dédaigneux. Plus cette sensation horrible de n'avoir jamais existé pour sa sœur. Elle la voyait toujours, oui. Mais bien moins souvent qu'à Poudlard...

    Plus de Linus a croiser dans les couloirs par inadvertance. Ça lui permettait de faire le point sans tout remettre en question à chaque fois qu'elle le voyait. Le baiser qu'ils avaient échangé était une erreur. Elle s'en rendait bien compte maintenant. Il avait raison. Il y avait trop de choses qui s'étaient passées entre eux pour qu'ils puissent faire table rase et commencer une relation saine. Trop de choses. Mais bon. S'en rendre compte, c'était bien. Faire partir les sentiments, s'en était une autre.

    Lysandre avait décidé de s'intéresser à d'autres garçons, se giflant mentalement dès qu'elle commençait à les comparer à Linus. Laisser leur chance à d'autres. Et passer à autre chose, avec un peu d'espoir. Oh, elle ne se faisait pas d’illusions. Elle savait que se serait dur. C'est pourquoi les égyptiens lui paraissaient idéal. C'était horrible de penser ainsi, elle le savait. Mais bon, elle se réconfortait en disant qu'il fallait être égoïste de temps en temps, et que c'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour se sortir de cette situation.

    Donc oui, les égyptiens. D'une, ils ne connaissaient rien de l'histoire qui s'était déroulée à Poudlard entre Linus et les jumelles. De deux, elle n'était là que pour une semaine, et il n'y avait que peu de chance qu'ils se revoient un jour. De trois, la barrière de la langue découragerait sûrement les éventuels hiboux une fois la semaine écoulée.

    Elle y avait songé, oui. Mais elle s'était contentée de se laisser porter. Comme à son habitude. De laisser les événements lui tomber dessus, sans chercher aucunement à les provoquer. Mais même l'Egypte n'arrivait pas à lui faire oublier les misères de la vie. Si elle avait été heureuse de rencontrer sa correspondante, et encore plus lorsqu'elle avait vu son bon niveau d'anglais, Lysandre avait déchanté. Satrê, la belle égyptienne s'était intéressée à elle au début, avant que l'anglaise ne perdre rapidement tout intérêt à ses yeux. Intelligente et hautaine, elle lui faisait par certains côtés penser à Inès Stinwick... Ne voulant pas s'embêter à parler une langue étrangère, préférant rester avec ses amis à elle et s'énervant rapidement à chaque fois que Lys écorchait son prénom, la miss avait finit par plus ou moins abandonner l'anglaise le mardi midi, se contentant d'être à proximité lors des activités et lui parlant le minimum vital.

    Cela avait déçu Lysandre. Et puis, elle avait relativiser en se disant qu'on ne pouvait pas plaire à tout le monde et avait sympathiser avec d'autres égyptiens plus sociables que Satrê.

    Les cours de la matinée étant terminés, ils avaient donc pris le chemin des pyramides après le déjeuner. Gizeh... On disait que c'était magnifique, et qu'on pouvait tomber nez à nez avec des momies. La miss avait donc décidé de suivre religieusement le groupe. Même s'il s'agissait de mensonges pour qu'ils ne partent pas tous dans leurs coins, l'idée d'une quelconque probabilité était suffisamment dissuasive. Pour le coup, elle était heureuse d'avoir sa baguette avec elle.

    Le groupe prit la direction de la pyramide de Khéops, et Lysandre vit une Satrê à l'air pincé revenir près d'elle. Avec l'impression d'être un fardeau pour elle, Lysandre attendit que les groupes soient constitués. Et au final, l'une comme l'autre fut satisfaite. Lys de ne pas se retrouver avec le groupe de Mel', et Satrê de se retrouver avec un égyptien qui partageait sa classe. Lysandre avait cru comprendre qu'à l'institut, les élèves étaient répartis par niveaux, ou un truc du même genre... Et ajouté à ça, elle se retrouvait avec Yseult, qu'elle trouvait sympathique. Que demander de plus ?

    - Tiens comme on se retrouve.

    Un court instant, Lysandre détailla l'égyptien qui s'approchait d'elle le sourire aux lèvres. Elle se demanda un moment s'il faisait partie des étudiants égyptiens à qui elle avait déjà parlé... Elle avait un peu de mal à en différencier certains les uns des autres. Ils avaient tous les mêmes cheveux sombres et les yeux noirs... Ce fut Yseult qui lui fournit la réponse à sa question.

    - Eh Euh... non, ça c'est Lysandre, la sœur de Melody, elles sont jumelles.

    Elle lui adressa un bref sourire amical pour lui montrer qu'elle ne luit en tenait pas rigueur. Après tout, même si Mel et elle étaient complètement différentes sur le plan mental, les gens n'arrêteraient pas de les confondre, jusqu'à ce que l'une d'entre elle coupe ses cheveux, ou qu'un autre signe distinctif n'apparaisse. Elles s'étaient toujours ressemblées, et jusqu'à il y a peu, elles appréciaient cela.

    Yseult salua ensuite Satrê, et Lys ne put s'empêcher d’espérer qu'elle soit plus amicale avec une personne qu'elle ne connaissait pas. Dans un anglais fluide mais avec un fort accent, elle lui répondit :

    - Salut. Je suis Satrê. Tu es la correspondante d'Atem alors ?

    Notre petit groupe n'écoutait pas grand chose aux recommandations du professeur... Visiblement, il s'agissait d'une formalités pour les égyptiens, bien habitués à la chose. Et Lys comptait naïvement sur eux pour les gestes à ne pas faire et la visite. Comme pour éviter les momies d'ailleurs. Leur groupe entra le premier dans la pyramide de Khéops, bientôt suivit par les autres. Yseult et Satrê étaient partie devant, Satrê expliquant à la Serdaigle qu'elle se trouvait dans la même classe qu'Atem et qu'on attendait beaucoup d'eux parce qu'ils étaient les plus doués de leur année. Parlant beaucoup d'elle même, elle en vint tout de même à s'enquérir des notes qu'avait eut Yseult dernièrement...

    - Alors comme ça vous êtes deux!

    Son regard fixé sur Satrê dévia brusquement vers Atem, alors qu'elle lui adressait un nouveau sourire, gênée de l'avoir légèrement délaissé.

    - Ah, oui. Tu n'avais jamais vu de jumeaux avant ? Et tu as donc dû déjà rencontrer Melody depuis le début de l'échange, n'est-ce pas ? Atem, c'est ça?

    Ils étaient à l'arrière... Alors autant lui poser les questions qui lui passaient par la tête, pour éviter que la conversation ne meure avant même d'avoir commencée... Car Lys était la championne des blancs et des silences dans les premières rencontres...

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1250
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Jeu 19 Juil - 12:10

    Ys marchait devant en compagnie de Satrê, cette dernière parlait beaucoup, et Ys continuait sur la même lancée, posant des questions sur leur école, leur façon de vivre, leur système d'éducation. Finalement elle lui demanda pour ses notes..
    "Oh, je me débrouille, je suis dans la moyenne" se contenta de répondre la jeune Serdaigle, mais elle savait que la jeune camarade d'Atem était bien plus douée qu'elle. Elle se demandait comment les gens pouvaient être aussi douée, est-ce naturel? Ou bien passait-il tout leur temps libre à réviser encore et encore. Ys ne parvenait pas à comprendre comment les choses se passaient dans leur tête. La sienne n'était pas vide, elle n'était pas nulle, mais elle savait qu'il y avait plus doués qu'elle. Enfin elle était qui elle était, elle ne pourrait peut-être pas changer grand chose à sa vie. Peut-être aussi est-ce à cause de sa période morose, peut-être que cela avait affecté ses facultés mentales plus qu'elle ne le pensait. Mais bon elle ne pouvait pas parler de tout ça avec Satrê, elle le ferait peut-être avec Zelda, ou peut-être avec Sean et Léo. Ys se retourna pour voir Lysandre et Atem entrain de discuter.

    Atem marchait en compagnie de la jeune fille, il la trouvait plutôt mignonne, mais bon si elle était comme sa sœur, ça ne serait pas facile, il ne semblait pas plaire à Melody.
    "Oui, c'est bien Atem" dit-il en hochant la tête et continua de regarder la jeune fille avec un joli sourire. Je sais ce que sont les jumeaux, nous avons un duo dans le lycée" ajouta-t-il mais il ne voulait pas ajouter qu'ils étaient loin d'être aussi mignon qu'elle et sa sœur. surtout que c'était des garçons qu'il s'en foutait un peu des garçons. Il avait bien envie de faire la connaissance des deux sœurs. La jeune Lys semblait être plus accessible, plus mignonne peut-être.
    "J'ai rencontré ta sœur, il y a deux jours, lors de votre arrivée... Je leur ai fait visiter l'école, à Ys et à elle." expliqua le jeune homme en marchant entre les murs de la pyramide, pour visiter les lieux de leur nouvelle découverte.
    "Parle-moi un peu de toi! demanda le jeune homme à Lysandre, il voulait savoir ce qu'elle faisait, ce qu'elle aimait, quel âge elle avait, ce genre de choses afin de mieux la connaître..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Sam 4 Aoû - 23:08

    - Oui, c'est bien Atem.

    Elle lui adressa un sourire encourageant. A vrai dire, ce n'était pas vraiment une réelle question. Lysandre n'était peut être pas aussi intelliggente que semblaient l'être les deux égyptiens surdoués, mais elle était tout de même capable de retenir un prénom prononcé il n'y avait même pas une minute. Enfin, sauf s'il était imprononçable ou perdus dans une masse d'autres. Ce qui n'était pas le cas. C'était simplement une entrée en matière quelconque, puisque se présenter en donnant son prénom à elle n'était plus utile, Yseult s'en étant déjà chargée. Bref. (ça fait beaucoup de blabla RPgien pour pas grand chose là, désolée xD).

    -Je sais ce que sont les jumeaux, nous avons un duo dans le lycée.

    Ce fut son tour d'hocher la tête, légèrement amusée. Elle avait l'impression qu'il comparait les jumeaux a des phénomènes de foire. Et d'un autre côté, elle se demandait si elle arriverait à trouver les jumeaux égyptiens dans la masse d'étudiants. Quoique, peut être étaient-ils partis à Poudlard pendant la semaine... Cela dit, Atem se différenciait pas mal des autres égyptiens selon Lysandre. Il avait les traits plus fins et des yeux noirs où brillaient une lueur amusée et joyeuse. Il semblait sympathique et un court instant, Lysandre envia Yseult en jetant un regard en coin à Satrê.

    - J'ai rencontré ta sœur, il y a deux jours, lors de votre arrivée... Je leur ai fait visiter l'école, à Ys et à elle.

    - Oh, je vois...

    A vrai dire, Lysandre préférait ne pas s'étaler sur le sujet de sa soeur. C'était... Compliquée et parler avec un presque inconnu d'un des problème majeur de sa vie actuelle ne l'enthousiasmait pas énormément. Il avait sans doute dit ça pour expliquer sa rencontre avec Mel, et ne pensait pas à mal. Avec une réponse courte, Lysandre espérait qu'il comprendrait qu'elle n'ait pas vraiment l'envie de s'attarder sur le sujet. Et d'un autre côté, elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise non plus. Diantre, la vie était compliquée. Elle allait lui proposer de parler d'autre chose lorsqu'il prit les devants...

    - Parle-moi un peu de toi!

    Légèrement surprise, elle marqua un temps d'arrêt, les yeux rond posés sur lui, avant de reprendre sa marche en calquant son pas sur le sien. Pas question de se paumer dans la pyramide ! Elle rit doucement quelques instants puis répondit le sourire aux lèvres.

    - Oh, y'a pas grand chose à dire. D'un point de vue extérieur, le chose la plus intéressante à savoir de moi dans le contexte est que je suis anglaise. Et que je suis une sorcière si tu inclus les Moldus.

    Elle remit en place une mèche rousse avant de continuer, se forçant un peu à entretenir la conversation. Melody disait toujours qu'elle était intéressante, mais qu'elle ne le montrait pas assez...

    - Mes parents habitent sur une petite île d'Ecosse. C'est toujours tout vert et il pleut beaucoup. Ca change d'ici. Ils élèvent des moutons volants... Se rendant compte qu'elle parlait plus de ses parents que d'elle-même, Lysandre piqua un petit fard en continua en balbutiant légèrement Sinon euh, sur moi... J'aime beaucoup les Echecs Magiques... Et je soutiens l'équipe des Orgueil de Portree. Mais tu dois pas trop connaître, ils ne sont qu'au niveau de la Ligue de Quidditch de Grande-Bretagne et d'Irlande...

    Affichant une moue à la fois suspicieuse et amusée dans le but de mettre mal à l'aise Atem et de se redonner un peu de l'assurance qu'elle avait perdue, elle demanda laissant planer un léger sous-entendu:

    - Pourquoi ces questions?

    Du côté de Satrê, celle-ci avait écouté avec attention la réponse à sa question. A vrai dire, cela allait être déterminant pour la suite des évènements, sans que l'anglaise ne le sache encore. Car Satrê ne perdait pas son précieux temps avec des ignares...

    - Oh, je me débrouille, je suis dans la moyenne.

    Ses lèvres formèrent une moue légèrement dégoutée alors que son air hautain regagnait presque immédiatement ses traits, les faisant devenir un peu sévères. Le fait qu'elle se détourne d'elle pour observer ses camarades ne fit que conforter son opinion. L'anglaise ne lui accordait que peu d'intérêt. Et bien, c'était tant mieux puisqu'elle n'était décidément pas digne d'elle.

    - Je vois.

    Dans ces deux mots, on percevait sans difficulté le mépris que l'anglaise lui inspirait.

    - Moi qui espérait rencontrer des personnes cultivées et intéressantes durant cet échange... J'aurais dû me douter qu'il y avait quelque chose de suspect.

    Affichant un air supérieur, elle continua dans sa langue à elle, un sourire mielleux et ironique collé aux lèvres.

    - Après tout, aucun de vous ne parle égyptien, n'est-ce pas ?

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1250
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Dim 12 Aoû - 15:38

    Yseult se retourna pour observer Lys et Atem qui marchaient derrière, elle ne percevait pas vraiment leur conversation, et fronça les sourcils, se demandant ce qui se passer. Mais elle haussa les épaules en se reprenant face au chemin qui les conduisait dans la pyramide. Elle écoutait Satrê, se plaindre. Et bien si elle n'était pas si intéressante que ça, et bien tant pis.
    "sabah el reir" fit-elle en souriant à Satrê, c'était peut-être le seul mot qu'elle savait dire en Égyptien, mais il n'était là que depuis trois jours, et il n'avait pas de cours de langue à Poudlard, c'était un peu dommage, elle aurait bien voulu apprendre de nombreuses langues. Dés qu'elle rentre, elle allait s'inscrire aux cours par correspondance sur les langues du monde. Langu'Magic, si elle se souvenait bien du nom des cours.
    "C'est tout ce que je sais dire... pour l'instant, ajouta-t-elle dans un sourire en regardant Satrê dans un sourire. Sa réflexion l'avait un peu piqué au vif, mais maintenant elle était presque oublié et Ys voulait déjà faire et savoir autre chose.
    "Ne nous sommes pas censé profiter de cet échange pour apprendre? demanda Ys dans un sourire.

    De son côté Atem, écoutait la jeune Lys parlait, elle semblait beaucoup plus accessible que sa sœur, et aussi beaucoup moins renfermé, et peut-être moins méchante. Atem sourit, lui il appréciait beaucoup cet échange. Il aimait bien son petit sourire, et son air de réflexion quand elle parlait, ou qu'elle réfléchissait à ce qu'elle allait dire. Et puis cette façon de remettre sa mèche derrière son oreille, cela le fit rire, il venait de craquer. Il tourna la tête vers ses chaussures, pour qu'elle ne le voit pas rougir, et qu'il puisse reprendre consistance.
    Elle lui demanda pourquoi il posait ces questions, la réponse était tout bête, et la plus simple du monde.

    "Je veux apprendre à te connaître, c'est tout" fit-il dans un sourire en se tournant vers elle. Elle était tout mignon, elle devait avoir treize ou quatorze ans, soit deux ans de moins que lui, mais c'était pas le plus important. Elle lui plaisait beaucoup.
    "Je peux te demander ton nom?" demanda-t-il, il savait qu'au bout de la semaine, elle s'en irait, et il espérait pouvoir continuer à lui parler, à lui envoyer des hiboux. J'aimerais bien correspondre par la suite avec toi, enfin si tu le veux... ajouta-t-il.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Mar 14 Aoû - 14:12

    Elle se sentait stupide, pour le coup. Qu'est-ce qu'il lui avait pris de sortir cette phrase? A tous les coups, il allait la trouver idiote au possible.

    - Je veux apprendre à te connaître, c'est tout.

    Légèrement étonnée et toujours un peu rouge de sa gêne, Lysandre avait jeté à Atem une mine intriguée. C'était un peu étrange. Elle ne s'était pas attendue à ça. A croire qu'elle pouvait intéresser quelqu'un, même sans Melody à ses côtés pour faire les présentations. Mieux encore. Que tout le blabla inintéressant qu'elle venait de lui sortir était en fait... Intéressant? Un léger sourire s'accrocha à ses lèvres, en réponse à celui de l'égyptien.

    - Je peux te demander ton nom? J'aimerais bien correspondre par la suite avec toi, enfin si tu le veux...

    Si elle ne s'était pas attendue à ce qu'il ne la charrie pas, là, c'était encore plus surprenant. Et au final, ça la gênait un peu. Dans sa façon de penser, Lysandre avait décidé de ne plus s'embêter. De prendre l'Egypte comme une façon de faire un breack. Tout ce qui se passe en Egypte, reste en Egypte. C'était devenu sa façon de penser, ce qui lui permettait d'aller voir des inconnus sans trop stresser, et de faire des choses qu'elle n'aurait jamais faites sinon. Telles que la phrase de tout à l'heure.

    Elle hésita un instant. Il ne la connaissait pas depuis longtemps. Et il avait l'air d'être à l'aise avec les filles. Un brin dragueur aussi, peut être. Sans doute le genre de garçon à oublier l'instant d'après qui était qui. Dans un sens, elle l'espérait un peu. Ca rendait les choses bien plus simples pour elle. C'était une façon détournée de montrer qu'il s'intéressait à elle, sans pour autant avoir vraiment l'intention de lui écrire. oh Merlin, faites qu'il s'agisse de ça. D'un autre côté, Atem était dans une classe avancée de ce qu'elle avait compris. Ecrire ne devait pas trop le rebuter, contrairement à d'autres élèves... Alors que faire?

    - Lysandre Farnsworth. J'habite sur l'une des îles des Hébrides.

    Ca, c'était fait. Et si jamais il lui écrivait et bien... Elle ferait sûrement la sourde oreille. Ce qui se passait en Egypte, restait en Egypte...

    - Et toi, qu'est-ce qu'il se passe de beau en Egypte?

    Détourner la conversation...

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    - Sabah el reir.

    La prononciation approximative de l'anglaise lui fit lever les yeux au ciel un court instant. Non, Satrê n'était ni patiente, ni compréhensive. Elle ne ferait certainement pas un bon professeur par la suite, et ce n'était de toute manière absolument pas dans ses projets d'avenir.
    C'est tout ce que je sais dire... pour l'instant.

    Et elle continuait pourtant à lui sourire. Si cela n'avait tenu qu'à elle, la conversation se serait terminée depuis déjà quelques minutes. Avec sa correspondante, ça avait été plus rapide. Elle était plus timide que cette Yseult cela dit... Mais bon, sans doute ne serait-elle pas resté à parler avec elle si Yseult avait eut la possibilité d'aller voir quelqu'un d'autre. Ils étaient bloqué dans cette pyramide pour encore un bon moment, tous les quatre. Et visiblement, Atem ressortait la carte de la drague, laissant ainsi uniquement Satrê de disponible pour discuter. L'égyptienne ne put s'empêcher de soupirer légèrement.

    - C'est bien toute la différence entre vous et nous... Vous arrivez sans connaissances, et nous sommes sensés jouer aux professeurs, contre quelques anecdotes qui ne nous servirons jamais...

    A vrai dire, cet échange, Satrê s'en serait bien passée. Cela lui aurait permit de réviser ses cours de Magie Quantique pour l'examen final par exemple, au lieu de perdre son temps dans les couloirs poussiéreux des pyramides...

    - Ne nous sommes pas censé profiter de cet échange pour apprendre?

    Elle la dévisagea un instant, pesant le pour et le contre. Et puis, grommelant quelques mots d'égyptiens pour la forme, elle décida de continuer en anglais.

    - La pyramide a été construite sous la quatrième dynastie, pendant le... elle hésita un court instant sur le mot, règne de Khéops. Il faut savoir que dans l'Egypte Ancienne, les Sorciers et les Moldus vivaient ensemble. C'est en partie pour ça qu'on retrouve de puissants sorts dans les pyramides et, en règle générale dans les tombeaux.

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1250
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Mar 21 Aoû - 20:59

    Atem marchait en compagnie de Lysandre, cette jeune fille lui plaisait vraiment, il accueilli son nom avec joie, et hocha la tête en le répétant plusieurs fois pour bien le mémoriser, et pouvoir lui écrire dés qu'il le pourrait, en espérant qu'elle veuille bien lui répondre, ce qui n'était pas forcément gagner. Elle était plutôt mignonne, et intelligente, elle devait sans doute avoir beaucoup de prétendant dans son école, et les relations à distance ce n'était pas facile, surtout que ce n'était pas le truc d'Atem. Lui aussi avait beaucoup de choses à faire! Et de filles à voir! Mais avec Lys s'était différent. Il regarda sa camarade Sâtre et la jeune Yseult marchaient devant eux, il y avait bien une grande différence entre les deux filles, mais c'était surtout à Lys qu'il s'intéressait. Elle lui demanda ce qui se passait de beau en Égypte.
    "Oh, en ce moment rien de bien extraordinaire, c'est surtout dans votre pays avec la fin de la guerre. Ces moldus, c'est triste parfois ce qu'ils sont capables de faire. Tu vas me dire, les sorciers sont guère mieux, avec Grindelwald, lui aussi est mort d’après ce que j'ai entendu" dit-il dans un soupir. Il ne savait pas si la jeune fille avait des origines moldus, et il ne voulait pas le froisser en parlant en mal des moldus. Lui était fils de sorciers, et n'avait finalement peu de contact avec les moldus, a part dans son village au bord du Nil, qui était mixte, mais sinon il passait son temps à l'école. Alors les moldus, il ne les connaissait pas!

    Yseult marchait devant en compagnie de l'égyptienne, elle ne faisait pas bien attention à son ton condescendant, mais quand elle lui expliqua comment était la vie dans l'ancienne Égypte, Ys fut tout de suite plus fasciné. Elle imaginait comment la vie devait être à ses époques, elle avait lu quelque part, que les moldus a cette époque accordés beaucoup d'importance à la Magie. Bien qu'ils disaient souvent que cela venait des Dieux, et non des sorciers. Les sorciers étaient plus souvent des prêtres au service de Dieux. Aujourd'hui, on savait tous que les pouvoirs des sorciers venaient du sang, sans vraiment savoir comment ça marchait. Tout le monde avait plus ou moins sa théorie sur le sujet. Mais beaucoup de sorciers de sang-pur, c'est à dire dont les pouvoirs magiques remontaient sur plusieurs générations se croyaient plus important que ceux qui commençaient la lignée.
    "Dis-moi dans votre pays aussi, on accorde de l'importance au sang-pur?" demanda Ys. Elle ne voulait pas que sa questions paraisse ambiguë. Mais elle voulait savoir si cela considérait le monde, ou seulement la Grande Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Ven 21 Sep - 21:58

    - Dis-moi dans votre pays aussi, on accorde de l'importance au sang-pur?
    Sâtre jeta un long regard à l'anglaise froid à l'anglaise. Elle ne savait pas à quoi s'en tenir avec elle. D'un côté, elle avait l'impression qu'elle avait été heureuse de l'entendre débiter l'histoire de son peuple. D'un autre côté, le fait qu'elle changeait ainsi presque complètement de sujet semblait prouver qu'elle s'en fichait comme d'une guigne... Alors qu'en penser? Agacée d'hésiter de la sorte, Sâtre se contenta de fixer le chemin droit devant elle et de marcher en silence quelques instants. Puis, d'une voix désintéressée et où l'on pouvait sentir aisément l'indifférence qu'elle ressentait vis à vis de la correspondante de son camarade, l'égyptienne lui répondit.

    - L'important, c'est surtout d'être doué. Un sorcier médiocre ne sert à rien, ou pas à grand'chose.

    Le ton suffisant qu'elle adoptait démontrait, s'il fallait encore le prouver, l'orgueil qu'éprouvait l'égyptienne à se trouver dans la classe de niveau supérieur.

    - Après, l'influence va de pair avec l'ancienneté dans notre monde, bien sûr. Un sorcier né-moldu aura bien plus de mal qu'un autre à se faire une place dans notre société. En cela, les sangs-purs sont supérieurs, et ils en tirent une grande fierté.

    Un cri la fit soudain se retourner vers les deux retardataires de la visite, un air intrigué et surpris affiché sur son visage.

    -------------------------------------------------------

    - Oh, en ce moment rien de bien extraordinaire, c'est surtout dans votre pays avec la fin de la guerre. Ces moldus, c'est triste parfois ce qu'ils sont capables de faire. Tu vas me dire, les sorciers sont guère mieux, avec Grindelwald, lui aussi est mort d’après ce que j'ai entendu dit-il dans un soupir.

    Sa question n'amena pas exactement le résultat escompté. A vrai dire, Lysandre espérait entraîner son camarade sur un sujet léger, autre que celui d'une hypothétique correspondance ou quoi que ce soit après le voyage en Egypte... Amener la conversation sur la guerre qui venait de s'achever lui tira une légère grimace. Certes, la demoiselle était soulagée que tout cela soit finit, mais c'était encore trop frais dans sa mémoire pour qu'elle ne parle avec autant de légèreté et à tout va. L'attaque de Pré au Lard l'avait bien plus marquée qu'elle ne l'aurait imaginé, et la peur qu'elle avait ressentie avait été grande. Cette fois, elle avait été heureuse qu'une improbable idée de Melody ne les aient pas amenés au village... Et d'un autre côté, elle ne pouvait que laisser son imagination l'entraîner... Quelques mètres plus loin et c'était le château qui aurait été ciblé...

    Elle frissonna et se contenta d'hocher la tête. Oui, c'était fini. Oui, Grindelwald était mort. Elle aurait pu disserter sur le sujet, se regorger de fierté en expliquant que celui qui l'avait tué n'était autre qu'un professeur de Poudlard, et qu'elle assistait aux cours de métamorphose qu'il donnait. Mais l'envie n'y était malheureusement pas. Pensive, elle était partie dans ses souvenirs, ses derniers la ramenant à la cérémonie d'hommage aux victimes... Pas très joyeux.

    Un léger bruit à sa droite l'interpella. Elle tourna la tête et, le temps que l'information parvienne à son cerveau, elle observa une main squelettique, ainsi que l'articulation du poignet qui lui était toujours rattachée se démener pour avancer, ses doigts crochus se pliant et se dépliant au sol. Ses yeux s'écarquillèrent subitement et, prise de panique, Lysandre laissa échapper un cri de panique et effectuant un bond sur le côté. Ses mains se refermèrent automatique sur ce qui passait à côté, sur ce qui s'avéra être le bras de l'égyptien...

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1250
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Mer 3 Oct - 18:00

    Atem marchait tranquillement, ils discutaient de manière naturelle avec la petite anglaise du nom de Lysandre. Elle lui plaisait beaucoup, et espérait pouvoir entretenir une correspondance avec elle. Et pourquoi pas venir en Angleterre pendant les vacances pour lui faire un coucou dans son ile, voir ses moutons volants. Devant lui se tenait Yseult, sa correspondante de Poudlard qu'on lui avait collé. Mais il la trouvait plutôt sympathique, quoique un peu trop énergétique parfois. Et Satre, sa camarade de classe, il entretenait avec elle une relations basé sur leur rivalité en devoirs, et savoirs. Toujours celui ou celle qui aurait la meilleure note, ou qui rendrait le devoir le plus complet. C'était drôle parfois de la voir perdre un duel, lui cela ne le gênait pas trop. Bien qu'il était toujours content de pouvoir lui dire qu'il était plus fort qu'elle. Enfin la visite était tout ce qu'il y a de plus intéressant, bien qu'ils ne parlaient pas beaucoup de la pyramide qu'ils étaient entrain de visiter. Quand soudain, il entendait Lys criait et s'accrochait fermement et fortement à son bras. Il se tourna et vit à son tour ce qui avait effrayer la jeune fille. C'était un bras squelettique, c'est sûr que cela pouvait faire peur de voir une telle chose bougeait de cette façon. Mais c'était sans doute les restes d'un puissant sortilèges sur les esclaves qui étaient enterrés avec le souverain pour assurer la sérénité de son repos. La plupart du temps, les sorciers y jetaient de puissants sortilèges pour leur permettre de bouger. Mais après tant de siècles, la plupart des sorts et enchantements s'étaient éteint, mais il restait parfois des résidus qui agissaient encore.
    "Pas de panique, fit-il en poussant doucement la jeune fille loin du bras qui continuait de faire des mouvements dans le but d'avancer. Il jeta un sort et le bras tomba en poussière sur le sol. Voilà, c'est finit" ajouta-t-il en tendant la main vers Lys pour l'aider à repartir.

    De son côté, Yseult surprise par le cri s'était retourner vivement vers le couple d'amis derrière elle, et avait vu, elle aussi le bras squelettique mouvementé. Elle avait sursauté, mais après un moment, elle avait plutôt regarder le phénomène d'un air curieux. C'était sans doute les puissants sorts en questions dont Sâtre parlait quelques instants plutôt. Aprés que Atem l'ai fait tomber en poussière, Ys se retourna vers le chemin au cœur de la pyramide. Nul doute que les moldus ne devaient sans doute pas passer souvent par ici. La jeune Serdaigle reprit sa conversation sur les nés-moldus avec la jeune égyptienne comme si de rien n'était.

    "Tu n'as pas tort! C'est pour ça que je suis doublement admirative pour ceux qui arrive à s'intégrer à notre monde! Enfin pour ma part, je suis une sang-mêlé, mon père m'a toujours parlé des sorciers et de la magie" fit-elle dans un petit sourire. Ys pensa à sa mère moldue, qui ne pouvait pas se servir de magie. Et puis cela lui rappela une anecdote que ses parents lui racontait souvent. Louis Neils après ses études à médicomagie, avait dû se rendre du côté des moldus, et c'était perdu dans les rues de Londres.
    "D'un autre côté, les sorciers ne sont pas habitués au monde des moldus. Mon père, s'est perdu dans les rues du Londres-Moldu, c'est comme ça qu'il a rencontré ma mère." ajouta la jeune fille. Finalement un né-moldu avait l'avantage de pouvoir vivre dans les deux mondes sans aucun problème. C'était peut-être eux qui devrait se sentir supérieurs...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Jeu 18 Oct - 15:50

    Il s'était retourné, remarquant alors l'objet de sa peur. Et, comme si de rien n'était, comme s'il avait l'habitude de ce genre de situation que elle, en totale novice des coutumes et créatures égyptiennes, trouvait dangereuse.

    - Pas de panique.

    Lysandre lui jeta un regard où la peur se disputait à l'incrédulité. Et tout à coup, elle se sentit complètement stupide. D'un léger coup de baguette, l'égyptien venait de faire sa fête au bras squelettique, comme s'il c'était agit d'un vulgaire doxy.

    - Voilà, c'est finit.

    Il avait tendu la main vers elle, après l'avoir mise en sécurité, en quelque sorte, bien que Lysandre devinait à présent qu'elle n'avait réellement courut aucun danger. N'osant pas refuser après s'être un peu ridiculisée en criant, Lysandre prit la main d'Atem, le rouge aux joues. Un court instant, elle se demanda s'il aurait agit de la même manière avec Yseult... Après tout, c'était avec elle qu'il parlait, et non avec sa correspondante. Peut être faisait-il ça parce que Satrê l'avait délaissée rapidement. Ou pas. Après tout, si Linus l'aimait, c'était sûrement qu'il y avait quelque chose en elle qui valait le coup. Qu'elle n'était pas si moche que ça, pas si stupide que ça...

    Et puis, elle décida de ne plus y penser . Elle s'était dit qu'elle viendrait en Egypte pour faire un break. Alors si Atem lui prenait la main, pourquoi refuser? L'avantage d'un pays étranger, c'est que personne ne la connaissait réellement. Elle pouvait tenter une sorte de nouveau départ, loin des préjugés de timidité qu'on lui avait collés dessus (et qui était toutefois véridiques, malheureusement pour elle).

    De son côté, Satrê s'était contentée d'observer la scène sans réagir, puisque son camarade était à même de le faire. Après tout, elle n'avait pas besoin de déployer ses talents pour une chose aussi bassement matérielle... Et quand Yseult l'anglaise tenta de relancer la conversation, elle se contenta d'hausser les épaules et de regarder vaguement les murs. La visite guidée était terminée pour elle. Ah, il n'en fallait pas beaucoup pour que Satrê change d'avis... Un changement négatif, bien entendu. Et en cet instant, les murs, quoique familiers pour elle, lui semblaient plus intéressants et bien moins bavard que l'étrangère...

    Lysandre s'était toutefois arrangée en parlant avec Atem à voix basse pour écourter la visite. Après cette première mésaventure, la pyramide ne lui semblait plus si sûre que ça, et même avec l'égyptien à ses côtés, Lysandre ne pouvait s'empêcher de regarder un peu partout au cas où quelque chose d'inattendu apparaîtrait. Et sur ce coup, sa folle imagination faisait des merveilles...

    Par la suite, elle s'était rapprochée d'Atem lors du reste du séjour. Les quelques jours qu'ils avaient passés ensembles avaient eu quelque chose de nouveau et d'agréable, bien que Lysandre finisse par trouver l'égyptien un peu trop sûr de lui sur la fin... Il n'en restait pas moins qu'elle l'avait trouvé sympathique, et qu'elle ne s'était pas dérobée quand ils s'étaient retrouvés seuls un court instant au détour d'un couloir. Elle s'était interrogée sur ce geste, avant de décider d'en garder le souvenir mais de ne pas en tenir compte pour la suite. Après tout, elle partait le lendemain même... Et ce qui se passait en Egypte, restait en Egypte, comme elle se le répétait sans cesse. Avec toutes ses questions, elle n'avait pas pensé à Linus depuis un bon bout de temps, et c'est avec plaisir qu'elle s'en rendit compte.


HJ/ Voilà, j'ai clôturé, j'espère que ça te conviens. Sinon, n'hésite pas à MPotter! Wink

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1250
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   Mar 23 Oct - 14:29

    Yseult n'eut pas vraiment de réponse à sa remarque sur les familles de sang-pur et de né-moldu. Mais dans un sens cela n'avait pas besoin d'être commentés. La visite se termina et Ys reprit son petit train-train de vie, dans ce voyage. Elle était toujours aussi enjouée, et elle s'entendait bien avec Melody, mais son correspondant Atem, lui parlait beaucoup de Lysandre. Il semblait amoureux de la jeune fille, et Ys se demandait ce que leur histoire allait devenir sans doute rien de bien excitant!. La distance n'aidant pas à vivre une belle histoire d'amour. On peut aimer une personne au loin, mais sa présence à ses côtés finissaient toujours par manquer. Bien que la petite serdaigle, n'est pas vraiment vécu une telle histoire d'amour. Le séjour se termina dans une entente cordiale. Certains avaient loués des relations amicales, mais la plupart n'avait pas réussi à braver la différence de culture. Ils étaient donc tous repartir vers leur beau pays, et leur grand château. Yseult avait hâte de retrouver son petit frère, qui était resté à Poudlard, et puis tous ses amis dans l'école.

    La jeune fille était contente d'avoir participer à cette aventure, et elle espérait que peut-être l'année prochaine, il y aurait une autre visite d'école dans un autre pays. Mais elle saurait peut-être tout ça l'année prochaine. Tout le monde fut heureux de se retrouver, et ils croisèrent les correspondant Égyptiens venu à Poudlard. Apparemment eux aussi avait passer un bon séjour. Mais ils ne purent en savoir plus, car eux aussi rentrés dans leurs pays. Yseult se mit à écrire à ses parents pour leur raconter sa aventure dans le beau pays d’Égypte. Elle raconta aussi la petite aventure dans la Pyramide, avec le bras squelettique qui bougeait encore... Cela l'avait un peu effrayé, mais finalement sa bonne humeur avait vite repris ses droits, voyant qu'Atem avait pris les choses en main de façon si "professionnelle"


[CLOS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les pyramides, ce que c'est grand^! [PV Lys]
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Egypte :: Les pyramides, le sphynx, et autres curiosités...
-