AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3956
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Jeu 9 Aoû - 10:40

    Le jeudi était de loin la journée que Luna préférait, et pourtant, c'était celle où elle avait le plus d'heures de cours. Ça ne la dérangeait pas. Sans être l'élève studieuse qu'étaient beaucoup de ses camarades bleu et bronze, les cours ne la dérangeaient pas, bien au contraire. Elle aimait apprendre de nouvelles choses, ouvrir son esprit à des informations neuves. C'était donc avec un enthousiasme que ne partageait pas grand monde ce matin là qu'elle quitta son lit, prête à aborder tout à fait sereinement une nouvelle journée de cours, et c'était de son habituel pas sautillant qu'elle s'était dirigée vers la grande salle, pour prendre son petit déjeuner. Elle poussa un soupir satisfait en regardant autour d'elle. Là, à cet instant précis, tout avait l'air si agréablement normal, comme s'il ne s'était rien passé... L'intervention géante de la Guilde n'était, pour beaucoup, plus qu'un lointain souvenir dont la plupart des élèves ne parlaient plus qu'avec un certain amusement. Même pour Luna, ce qui s'était passé ce jour-là lui paraissait étrangement lointain. Elle avait, à vrai dire, l'impression de ne pas avoir vraiment vécu ce qui était arrivé, comme si elle avait été spectatrice de sa propre attitude, une attitude déplorable au demeurant. Elle avait bien conscience de ce que tout cela avait d'alarmant, mais faute d'avoir le moindre moyen de faire quoi que ce soit pour le moment, elle se contentait d'apprécier agréablement les moments de normalité tels que celui-ci.

    Elle avala plusieurs assiettes de pudding ainsi que deux bonbons à la menthe avant de se lever, de rassembler ses affaires, et de se rendre en direction de la tour nord, où avait lieu son cours de divination. La divination était une discipline que Luna affectionnait particulièrement. Loin d'être atteinte du scepticisme dont Hermione faisait preuve à chaque fois qu'il fallait voir quelque chose dans une boule de cristal, Luna avait toutes les raisons de croire que ces moyens de prédictions pouvaient fonctionner, si tant est qu'on se montrait doué. Après tout, s'il existait des prophéties, en quoi le fait de lire son destin dans des feuilles de thé serait une chose absurde ? Encore fallait-il y arriver, évidemment, et les dons divinatoires de Luna étaient encore clairement à prouver.

     Luna enchaînait ensuite avec le cours de sortilège. Il s'agissait de l'un des cours où Luna excellait le plus, quand bien même ses résultats, comme dans toute matières, étaient souvent inégaux. Ce cours-ci fut plus théorique que pratique, étant donné que leur professeur leur avait préparé un entraînement écrit aux BUSE, qui s'approchaient de plus en plus. Les enseignants de Poudlard n'avaient effectivement plus que ce mot en tête. Luna, elle, ne se préoccupait pas plus de cet examen que cela. À cause de son voyage temporel ? Allez savoir, Luna n'avait jamais vraiment connu le stress des examens. Elle était, d'ailleurs, globalement indifférente à toute forme de stress. Au déjeuner, elle voulut rejoindre Ginny et les autres à la table des Gryffondors. Ils ne s'étaient pas revus depuis ce qui leur était arrivé. Une nouvelle conversation entre eux serait certainement de mise, mais comme à chaque fois qu'il leur arrivait quelque chose de grave, ils s'évitaient, pour éviter d'en parler, et invariablement, leur groupe s'étiolait. C'était sûrement son but. Un jour, ils seraient si divisés que son emprise sur eux serait facile.

    Résignée à déjeuner seule, elle avait ensuite enchaîné cours de botanique et cours d'astronomie, deux de ses matières préférées. Le tout se passa bien, même si, une fois de plus, le mot BUSE avait été prononcé trop de fois pour que cela semble naturel.
    Quand Luna rejoignit sa salle commune, elle était à la fois satisfaite (rien ne vaut la stimulation intellectuelle), mais fatiguée également. La journée avait été longue. Une fois dans son dortoir, et bien qu'il était encore tôt, Luna songeait à ne lire qu'un chapitre du livre dans lequel elle se plongeait dernièrement (et dans le titre duquel on lisait le mot « nargole », sans surprise), avant d'aller rejoindre Morphée. Aucune de ses camarades de chambre n'était encore là. C'était très bien ainsi, elle pourrait trouver le sommeil sans entendre de quolibets en guide de berceuse... Elle était en train de ranger ses affaires. Elle avait posé ses livres, et sa baguette sur sa table de chevet, et s'apprêtait à fouiller sa malle à la recherche de son pyjama quand la porte du dortoir s'ouvrit... sur Elena.

    Qu'une autre de ses camarades de chambrée, quand bien même elles étaient toutes désagréables avec elle, vienne la déranger, ça l'indifférait, avec Elena, c'était différent. Luna évitait au possible la bleue et bronze depuis qu'elle avait découvert le camp auquel elle appartenait. Elle n'était évidemment pas enthousiaste à l'idée de la voir, mais elle su malgré tout feindre la bonne surprise, et lui adressa un sourire.


    "Salut."

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 872
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Dim 12 Aoû - 12:18

    Cette nuit là, Lena fut incapable de trouver le sommeil. La mission que Tom lui avait confiée la comblait de joie et à la fois la rendait mélancolique. Une fois la baguette d'Aulne ( ou Luna puisque c'était apparemment son vrai prénom ) volée, les tensions entre elles seront plus que jamais fortes et l'ambiance dans le dortoir exécrable. D'accord, Lena ne pouvait pas supporter cette petite folle et désirait l'écraser comme un cafard, mais ça voulait dire que le reste de l'année pourrait être encore plus cauchemardesque que maintenant. Son regard ne quittait pas la marque des ténèbres noire qui ornait son bras. Le jour, elle portait un bandage autour de son bras, prétextant une griffure de chat plutôt profonde. Ainsi, il lui était possible de porter des manches courtes sans risquer quoi que ce soit. Perturbée par tant de nouveautés dans sa vie, Lena tournait et se retournait dans ses draps comme pour chercher une position où le sommeil viendrait plus vite, en vain. La lune bien ronde passait à travers les carreaux de la fenêtre et inondait de sa lumière le dortoir silencieux. Pourquoi était elle si grande, si loin, si belle, cette lune ? Comment faisait elle pour trouver sa force dans le vide et l'obscurité ? Bien sûr c'est Lena qui avait choisie la voie de la noirceur et du mal, mais parfois il lui arrivait de se demander quelle aurait été sa vie si tout avait été différent, si elle avait eu de vrais parents sorciers, si Tom Jedusor n'avait jamais croisé son chemin. C'est sur ces questions intérieures inutiles que le sommeil la rattrapa enfin, à six heures du matin.

    Une heure plus tard, elle fut réveillée par les pas sautillants de Luna sur le parquet. Quoi, c'était déjà l'heure du petit-déjeuner ? Lena écrasa son oreiller sur sa tête en quête de quelques minutes de répit supplémentaires. Inutile, les autres filles du dortoir achevèrent de la réveiller.

    « Hiiiiiiiiiiiiiii !!!!! Une araignée dans la douche !!!! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! »

    Pff, bande d'idiotes. Les araignées ça mange les moustiques et toutes ces autres petites bêtes grimpantes et volantes désagréables. Amusée, Lena sortit sa baguette et lança son patronus sur les pauvres gamines effrayées.

    « Vous préférez la minuscule araignée noire, ou la grooooosse araignée argentée toute velue ?
    - T'es qu'une grande malade, Gordon ! Mon mec va te faire la peau !
    - Chiche, j'ai hâte de le voir grimper dans un arbre pour m'échapper.
    - .... Garce. »

    Quand elles claquèrent la porte, Lena pu enfin se détendre, un sourire de pur bonheur sur les lèvres. La journée commençait bien. Les cours, eux, furent par contre suffisamment ennuyeux pour que son sourire s’efface dès la première demi-heure. Divination, sortilèges, botanique et astronomie. Comme d'habitude Luna semblait prendre goût à toutes ces connaissances et à cette ambiance scolaire dégradée. Lena n'était pas du tout du même avis. Les profs étaient incompétents, ils oubliaient de mentionner dans leurs cours la moitié des choses à savoir, et avaient la fâcheuse manie de faire la police entre les élèves plutôt que de faire leur cours.

    Quand la journée fut finie et qu'Elena regagna la salle commune, c'était avec le sourire fatiguée d'une personne qui découvre un peu de calme après une catastrophe. Le silence après la tempête. Ses pas la menèrent jusqu'à son dortoir. La porte s'ouvrit alors sur Luna, seule dans la pièce. Un silence gêné glaça l'ambiance jusqu'à ce que la petite folle fasse le premier pas, sur un ton joyeux qui cachait mal le malaise que Lena avait aperçu dans ses yeux. Que savait elle exactement ?

    « Salut.
    - Yo, ça va ? Je passe juste pour me changer. »

    Voilà, ça c'était une bonne tentative d'approche, ou du moins c'était ce qu'elle espérais. La baguette posée sur la table de nuit de Luna semblait l'appeler, tentation extrême de rendre service à Tom.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3956
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Lun 13 Aoû - 10:21

    Luna détestait jouer la comédie, et elle n'était pas vraiment douée à ce jeu là non plus, par ailleurs. Sincérité étant son maître mot, elle ne s'était, jusqu'à son voyage temporel, jamais sentie à ce point obligée de ne rien dire de ce qu'elle pensait, de tout garder pour elle, et d'embobiner ses camarades à grands renforts d'histoires qu'elle trouvait bien plus tarabiscotées que celles qu'elles tenaient pour vraies, peuplées de nargoles et de ronflaks cornus. Bien sûr, il était nécessaire qu'ils mentent, en dépendait leur sécurité... leur survie, même. L'exercice n'en était pas moins complexe pour la jeune fille. Elle n'était pas dans son élément, dans cette univers de manipulation et de de tromperies, elle avait du mal à s'y faire sa place sans être immédiatement considérée comme une intruse. Daniel n'avait ainsi pas mit longtemps à découvrir qu'elle n'était pas des leurs, qu'elle n'était pas de ces gens capables de mentir sans état d'âme, sans la moindre honte... Bien sûr, depuis, elle avait apprit de ses erreurs, et faisait beaucoup moins de ces fautes grossières qui avaient manqué de la démasquer. Elle avait su tenir tête à Daniel à la perfection la dernière fois qu'ils s'étaient vu, elle ne laissait plus l'émotion la gagner inutilement. Peut-être, dans un sens, parce qu'elle était un peu blasée... les voyageurs allaient de désillusions en désillusions. Mais pour chaque obstacle qui se dressait en travers de leur route, ils savaient faire preuve de plus en plus d'ingéniosité et de détermination, après tout, leur destin n'était pas scellé encore, et tant qu'il leur restait ne serait-ce qu'un minimum d'espoir, il fallait s'y accrocher, et ne pas céder, surtout. Heureusement pour elle, Luna était de nature globalement optimiste. Tout irait bien, en fin de compte, pensait-elle, et si pour le moment, tout n'allait pas bien, c'est seulement que ce n'était pas la fin, pas encore.

    Une fois n'est pas coutume, Luna allait à nouveau être obligée au mensonge, quand bien même c'était vraiment une chose qu'elle abhorrait. Si elle prenait un certain coup de main dans le domaine, ce n'était pas pour autant qu'elle trouvait l'exercice plus plaisant ou agréable, bien au contraire... Son âme était peut-être trop pure pour parvenir un jour à détruire les barrières éthiques qu'elle peinait à franchir. Elle ne serait jamais une menteuse chevronnée comme son interlocutrice. Regarder Elena dans le blanc des yeux et faire comme si tout allait bien lui demandait énormément d'efforts... elle s'en rendrait sûrement compte, mais qu'importe.... la bleue et bronze pouvait ressentir le malaise, il fallait juste que Luna la détourne des vraies raisons de ce dernier.
    ça avait été un véritable choc, pour la voyageuse temporelle, que d'apprendre qu'Elena Gordon les avait roulé dans la farine depuis tout ce temps, et pourtant, elle n'avait pas une seule seconde remit la parole de Pomona en cause lorsque celle-ci leur avait affirmé que c'était bel et bien le cas. La vert et argent était intègre, et peut-être leur seule chance (avec Miyria), de reprendre l'avantage sur Jedusor... car autant le dire, ils n'étaient pas en position de supériorité vis-à-vis de lui pour le moment, quand bien même son journal était toujours entre leurs mains.

    Le regard de Luna croisa celui d'Elena, et la jeune fille eut toutes les peines du monde à le soutenir. Sa camarade de chambre, elle, paraissait tout simplement fidèle à elle-même, et pourtant, c'est comme si quelque chose avait changé. Elle découvrait des signes, des indices auxquels elle n'avait pas voulu prêter attention, elle comprenait finalement le soudain changement de comportement que la septième année avait eu à son égard en début d'année... Elle avait été le dindon de la farce... Pour ne pas changer. Elle pourrait prendre très mal l'idée qu'on puisse ne vouloir se lier à elle que par stratégie, mais se contentant d'être elle-même, elle acceptait cette fatalité sans trop donner l'air d'en souffrir. Tout aurait pu avoir l'air normal, dans cette scène, si ce n'est que, quand bien même aucune des deux jeunes filles n'agissait vraiment différemment de d'habitude, la tension paraissait palpable à la blondinette... ou peut-être que c'était son imagination (ô combien foisonnante) qui la travaillait une fois de plus.


    "Je vais bien."
    Mensonge. Ce qu'elle détestait mentir. Mais sa voix n'avait pas tremblé, le ton de sa voix était demeuré fidèle à lui même, léger. "Et toi?" Le regard de Luna tomba sur l'avant-bras de son interlocutrice, recouvert d'un bandage. Luna savait très bien ce qui pouvait se trouver à cet instant précis, tout comme les voyageurs avaient pu remarquer que la bande de Jedusor ne jurait soudainement plus que par les manches longues... "Tu t'es blessée?"

    Si Luna donnait vraiment l'impression d'être soucieuse, cette question était, d'une certaine manière, une provocation. Jusqu'à quel point Elena était-elle capable de lui mentir effrontément?

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 872
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Sam 18 Aoû - 9:25

    Luna ne semblait pas être la même que d'habitude. Elle avait cette lueur frustrée et déçue dans le regard, cette posture lassée, ce sourire faux et dénué de toute la folie qu'elle pouvait présenter avant. Sur la défense, elle essayait de paraître normale, ne sachant pas qu'Elena l'avait bien trop espionnée et apprise par coeur pour ne pas s'en apercevoir. Le fait se savoir que Luna était au courant des dernières nouvelles donnait l'avantage à la grande blonde. La manipuler devenait un jeu d'enfant. Le regard de la folle allait du bras de Lena à ses yeux, cherchant ses faiblesse comme on jauge un adversaire sur un ring. Impassible, détendue, cette dernière avait bien plus l'habitude du mensonge et s'y sentait à l'aise. Rien ne trahissait ses pensées obscures ni ses plans diaboliques. Elle fixait Luna dans ses yeux bleus, feignant de ne pas comprendre la raison d'un tel revirement de caractère. Après tout, elles étaient " amies ", n'est-ce-pas ?

    Finalement Luna se décida à ouvrir la bouche pour répondre. Sa voix n'avait plus rien de celle innocente qu'elle arborait avec fierté quelques semaines encore auparavant. Normal puisqu'elle se savait piégée, traquée comme un agneau qui se serait jeté par bêtise dans la gueule du loup. Elle pouvait toujours essayer de se débattre, Lena n'avait aucune intention de la laisser s'en sortir. Tom lui avait donné un ordre simple et important, et il était tout bonnement inimaginable de retourner le voir bredouille. Cette baguette en saule serait en sa possession tôt ou tard. Tout était affaire de patience et de détermination. Luna ne pouvait pas rester sur ses gardes non-stop, il lui faudrait se détendre bien vite, peu habituée à encaisser autant de tensions sur un si grand laps de temps.

    « Je vais bien. Et toi ?
    - Très bien, très bien. Comme d'habitude. »

    La discussion était froide, cassante, comme une agression dissimulée derrière des politesses. Toutes les deux étaient têtues, mais l'une était prête et l'autre était prise par surprise. Elena savait que tout était gagné d'avance si elle restait concentrée sur son objectif. Si quelqu'un était entré, il aurait tout de suite pensé que Lena était naturelle et Luna étrange. Le regard de la petite blonde tomba sur le bras bandé de sa camarade, et la question que tout le monde se posait fit irruption dans la conversation.

    « Tu t'es blessée ?
    - Oui, c'est idiot, je suis tombée en courant dans le parc et je me suis ouvert sur un rocher taillé en pointe. Mais ne t'inquiète pas, je n'aurai bientôt plus mal... »

    Et par là elle sous-entendait surtout que bientôt elle ne serait plus obligée de cacher sa marque, parce que personne ne sera en mesure de menacer les Chevaliers.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3956
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Mar 21 Aoû - 16:33

    Comme d'habitude... Il est vrai qu'aller bien semblait être une constante chez Elena Gordon. Elle ne semblait jamais se soucier de rien, comme si elle était habitée par l'infinie certitude que rien ne pouvait jamais lui échapper, qu'elle avait le contrôle sur chaque aspect de sa vie... Bien sûr, ce n'était pas tout à fait vrai, au regard de Luna, du moins, on ne pouvait pas estimer être maître de son destin lorsque ce dernier était entre les mains d'un garçon ambitieux, peu scrupuleux, et prêt à tout pour parvenir à ses fins. Luna était un peu agacée par la suffisance d'Elena, car plus elle faisait preuve de détachement et d'indifférence, et plus la cinquième année voyait sa naïveté, une fois de plus, pointée du doigt. Il en fallait pourtant beaucoup pour agacer Luna Lovegood, l'expérience aidant, elle était généralement imperméable à toute forme de contrariété... Généralement. La différence, cette fois, résidait dans le fait que si Luna, contrairement à ses habitudes (pourtant bien ancrée) ne pouvait dire sans mentir qu'elle allait bien, "comme d'habitude", c'était en partie de la faute de sa camarade de chambre, qui n'avait pas l'air de culpabiliser la moindre seconde. Que certaines personnes puissent disposer d'aussi peu d'humanité attristait Luna, elle n'avait d'ailleurs pas voulu croire que ce genre de personnes (indifférentes, cruelles, inhumaines) existaient vraiment... avant d'être propulsée dans cette époque singulière, où "manipulation" semblait être le maître mot. Elle en avait croisé tant, de ces personnes qui l'avaient utilisé sans scrupule, que sa foi en l'humanité, qu'elle pensait inébranlable, commençait à disparaître, ou du moins en partie. C'est malgré tout avec un sourire qu'elle essaya de ne pas faire trop crispé qu'elle accueillit la remarque d'Elena. En tant qu'amie, elle était supposée être heureuse de savoir que la septième année allait bien.

    Elena se justifia ensuite du bandage qu'elle avait à l'avant-bras à l'aide d'une excuse qui aurait peut-être paru crédible à la bleue et bronze si elle n'avait pas su la vérité. à présent qu'elle savait que le miel dans les paroles d'Elena n'étaient que poison, elle ne savait plus les entendre comme elle les entendait auparavant. Tout lui paraissait soudainement sonner faux dans ce qu'elle disait, et pourtant, il ne faisait aucun doute que la jeune femme, en grande experte du mensonge, ne devait pas s'adresser à elle bien différemment des autres fois. C'est fou, tout de même, comme la vérité d'un être vous faisait porter un regard bien différent sur l'être en question.

    Luna fit mine de compatir à la douleur qu'avait dû ressentir Elena (quand bien même il n'avait pas dû s'agir du genre de douleur dont elle voulait bien parler), lui adressant même une grimace légèrement douloureuse. Pour le coup, elle avait plutôt bien joué le jeu, on eut vraiment pu croire qu'elle s'inquiétait sincèrement de ce qui était arrivée à son amie. Ce mensonge lui avait été moins difficile que les précédents, il lui avait suffit de visualiser la scène... Luna ne manquant pas d'imagination, ce fut un jeu d'enfant pour elle.
    En entendant les derniers mots qu'Elena prononça, "je n'aurais bientôt plus mal", Luna se retint à grande peine de lui asséner toutes les vérités qui lui venaient à l'esprit, et Merlin sait que les idées se bousculaient, dans cet esprit. Avait-elle dit cela pour la provoquer? Luna surinterprétait sûrement, il n'empêche que c'était là l'impression que lui donnait son interlocutrice. Elle comprenait le double sens de ces propos, et autant dire que ça ne lui plaisait pas... Comment avait-elle pu se tromper à ce point sur le compte d'Elena, pourquoi se trompait-elle sans arrêt sur les autres? Fallait-il donc qu'elle cesse d'accorder sa confiance à qui que ce soit? Parfois, elle en venait à croire que la position de Ginny était la meilleure : mordre dès que quelqu'un tentait d'approcher. Ignorant la vague de rancoeur qui l'avait parcouru à l'instant, elle répondit avec toute la douceur dont elle était capable.

    "L'essentiel est que tu n'ai plus mal. Et que tu puisses bientôt ôter ce bandage."
    Elle se retenait d'utiliser un ton ironique. Etrange... être si fausse ne lui ressemblait pas, et elle ne se plaisait pas du tout dans ce rôle. "Tu es gauchère ou droitière?" demanda-t-elle très tranquillement, essayant d'ancrer cette conversation dans la dynamique d'une discussion normale, ce qui lui était des plus difficile.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 872
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Mer 5 Sep - 18:38

    Il fallait le reconnaître, Luna ( puisque c'était son vrai nom ) ne manquait pas de cran. Si au début son regard avait cherché à éviter scrupuleusement celui d'Elena, elle se montrait à présent déterminée à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Bien, la grande blonde ne refusait jamais un défi. Elle savait que son masque était tombé et pourtant pour rien au monde elle n'aurait donné la satisfaction à la folle de reconnaître sa vraie nature. Il fallait envisager que même si Luna était profondément allumée, elle pouvait encore avoir la présence d'esprit d'enregistrer la conversation. Hors de question de la laisser la piéger aussi facilement. La baguette de la petite blonde trônait toujours sur la table de chevet, attendant avec espoir qu'une personne avec un peu plus de cervelle fasse un meilleur usage d'elle, sans aucun doute.

    La grimace légèrement douloureuse et parfaitement surjouée de Luna ne manqua pas d'amuser Elena qui n'avait aucune envie d'arrêter de jouer à son petit jeu. La provocation de sa dernière réplique semblait fonctionner et petit à petit la serdaigle pouvait voir sa proie fondre et perdre pied. Le temps qu'il lui restait à se montrer droite et sans faille était court, elle ne pourrait pas tenir ainsi éternellement. Elle allait flancher, comme toujours. Mentir et torturer les autres n'était qu'une formalité pour une fille comme Lena.

    « L'essentiel est que tu n'ai plus mal. Et que tu puisses bientôt ôter ce bandage. »

    Oh oui, elle espérait tant ôter ce bandage et montrer aux yeux innocents et pétrifiés de Luna le véritable visage du mal à l'état pur. Cette mignonne petite garce prendrait surement ses jambes à son cou si seulement elle avait eu assez d'intelligence pour avoir un instinct de survie. Pourquoi donc essayait elle encore d'affronter Elena alors que le combat était perdu d'avance ?

    « Tu es gauchère ou droitière ?
    - Gauchère. Tu sais, on dit que c'est la main du diable. »

    Nouvelle provocation qui n'allait certainement pas manquer d'entamer un peu plus la mince barricade d'innocence que Luna tentait de créer entre elles. Cette fois-ci, cette pauvre folle ne pourrai pas éviter le conflit. Rien à foutre de la choquer ou de la faire pleurer. Il fallait cette baguette à Elena à tout prix.

    « Mais ne t'en fais pas, je n'ai en aucun cas perdu l'usage de ma main. Mes sortilèges sont toujours propres et dangereusement parfaits. »

    Là, si elle ne comprenait pas l'avertissement, Lena ne pouvait plus rien pour elle.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3956
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Ven 7 Sep - 10:35

    Luna avait beau être un peu (beaucoup) folle, cela ne l'empêchait pas de posséder un esprit d'analyse qui n'avait rien à envier à celui de ses comparses. Elle savait parfaitement interpréter les signes, aussi ne passait-elle pas à côté de ce qu'Elena sous-entendait, lorsqu'elle lui dit qu'elle était gauchère, la main du diable. La main du diable... Bien sûr, dans une conversation entre deux personnes totalement différentes, on eut pu croire à une simple plaisanterie, car après tout, Elena n'inventait rien, la main gauche, dans les esprits moyen-âgeux, était symbole du malin. Mais Elena ne parlait pas par simple plaisanterie, la bleue et bronze s'en rendait bien compte, elle la provoquait. Un provocation très subtile, certes, mais ce n'en était pas moins une provocation. Ce qui signifiait qu'elle avait compris... Forte de ce constat, la blondinette aurait pu décider de jouer carte sur table, mais elle n'y tenait pas particulièrement. Dans une confrontation directe, elle ne s'imaginait pas avoir beaucoup de chances face à une adversaire aussi redoutable que la septième année. Elle ne tenait pas à se faire dévorer toute crue. Il valait mieux faire profil bas, et attendre de voir comment les choses allaient se passer. Certes, Luna soupçonnait fortement le fait qu'Elena avait compris, mais peut-être qu'elle-même, de son côté, n'avait aussi que des soupçons, auquel cas, ne pas surenchérir dans la provocation et faire profil bas était certainement le mieux à faire. Elle n'était pas comme ses camarades, elle n'était pas à l'aise avec le concept de joute verbale, d'autant plus qu'elle était, dans le fond, une grande pacifiste.

    … Et pourtant, faire montre de pacifisme en présence d'Elena semblait assez idiot, aux vues de la façon dont elle semblait menacer la voyageuse, bien qu'indirectement. Le fait qu'elle précise que ses sortilèges étaient toujours aussi propre et « dangereusement » (notons l'emploi de cet adverbe) efficaces ne montraient pas seulement que la jeune femme devrait gagner en modestie et en humilité, il y avait un sous-entendu. Et Luna le comprit très vite. C'était même un avertissement. Que faire, alors ? Elles auraient sûrement pu jouer franc-jeu, à ce stade de la conversation, et Luna aurait ainsi pu demander à son interlocutrice des explications sur son comportement. Mais outre le fait que la cinquième année ne se sentait pas de taille à défier frontalement la jeune femme, elle gardait le léger espoir de pouvoir endormir sa confiance. Visiblement, Elena la croyait idiote, alors faire semblant de ne pas avoir comprit sa remarque n'avait éveillé en elle aucun soupçon pouvait tout à fait passer.


    « Je ne me fais pas de soucis pour toi. Je sais que tu es très douée. »


    Elle avait dit cela du ton le plus innocent du monde, comme si elle se contentait de complimenter une amie. Et ce n'était pas totalement faux. Elena était effectivement une jeune fille douée. Là où, par contre, il lui était possible de commettre un impair, c'est en jugeant mal son interlocutrice. Elle pouvait s'avérer bien plus redoutable que ce que l'on pourrait croire.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 872
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Dim 16 Sep - 10:29

    Ce petit manège hypocrite commençait à taper sur les nerfs de Lena qui n'était pas du genre à laisser une gamine naïve et stupide lui dicter ses limites et encore moins se moquer d'elle ouvertement. Car le compliment de Luna n'était rien d'autre qu'une moquerie. Oui, ses sortilèges étaient puissants mais visiblement elle ne la croyait pas capable d'en faire usage dans le dortoir, étant donné les problèmes administratifs que ça engendrerait. Grossière erreur, car au cas où elle ne l'aurait pas encore compris, Elena n'avais peur de rien et certainement pas de ce vieux Dippet gâteux. A la limite elle craignais un peu Tom, mais pas autant que d'autres qui semblaient trembler comme des feuilles devant lui. Et en disant ça elle pensait bien sûr à Vincent, le plus grand froussard que la terre ai porté. Elle n'avait pas encore bien encaissée sa rupture avec le beau serpentard qui avait jugé que leur relation était devenue trop sérieuse à son goût.

    Dans de telles circonstances, pas étonnant que l'humeur de Lena soit exécrable et il était temps pour elle de mettre les points sur les i. Elle en avait marre de faire semblant et de ne s'exprimer qu'en sous-entendus. Parfois dans la vie, il fallait savoir foncer dans le tas. Façon bourrin. Pas de problème pour la grande blonde qui n'attendait que ça depuis l'arrivée des nouveaux. De temps en temps, c'était bon de s'exprimer sans retenue. Un sourire sadique s'afficha sur son visage alors qu'elle s'avançait vers Luna, la faisant reculer de quelques pas.

    « Tu te crois intelligente et irrésistible pas vrai ? Tu crois que ce n'est qu'un jeu tout ça ? Écoute moi bien Luna, tu n'es qu'un moustique à mes yeux et il me suffirait d'un geste pour t'écraser. »

    Le regard de Lena n'affichait plus aucune fausse sympathie, l'époque du mensonge et du masque d'innocence était révolue. Luna savait qui elle était, se cacher n'avait plus aucune utilité mis à part tourner autour du pot. Elle défit lentement le bandage autour de son bras et colla presque la marque sur la joue de la petite idiote.

    « Tu sais qui je suis autant que je sais qui tu es. Je suis fatiguée de porter un masque devant toi. Maintenant on va jouer, je fais le chat et toi la souris. Tu ferais bien de commencer à courir... »

    D'un geste vif, elle ramena son bras vers elle, plantant ses ongles longs et manucurés dans la peau de Luna. Une griffure fine et sanglante barrait sa joue droite comme si elle avait été attaquée par un fauve. Avec un peu de chance, la peur et le choc la forcerai à partir en courant, abandonnant sa baguette sur sa table de chevet, à ma merci.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3956
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Mer 19 Sep - 12:27

    Luna ne s'était pas attendue à ce qu'Elena tombe le masque. Même si elle semblait avoir deviné la vérité, elle pensait qu'elles continueraient de s'échanger des politesses qu'aucune d'elles ne pensaient... Visiblement, Luna avait surestimé la patience d'Elena. Il est vrai que le fait que, à l'inverse, la cinquième année, avait pour habitude de demeurer calme et sereine en n'importe quelle circonstance pouvait très rapidement taper sur le système des plus impatients. Son interlocutrice dévoila donc son vrai visage, et même si la voyageuse ne pouvait pas être surprise par une révélation qui lui avait déjà été faite, elle fut tout de même forcée de constater que la pilule était plus difficile encore à avaler lorsque c'était elle en personne qui venait pointer du doigt son erreur, et se permettait même de l'insulter copieusement, après des mois d'amitié hypocrite. Un moustique facile à écraser, disait-elle ? De toute évidence, la septième année ne manquait pas de confiance en elle, mais c'était sûrement ce qui finirait par la perdre. Elle la sous-estimait, elle les sous-estimait tous. Même Luna, qui n'avait l'air de rien, n'était pas une adversaire aussi faible et négligeable que ce que beaucoup avaient l'air de penser. Oui, Luna était inoffensive, mais pas idiote pour autant.

    Elena défit son bandage, lui montrant la preuve formelle à Luna de son allégeance à l'égard de Tom Jedusor... et remplaçant au passage les doutes qu'avaient les voyageurs par une certitude : la marque des ténèbres existait déjà, et elle avait été apposée très récemment sur l'avant-bras des fidèles de l'Héritier. Autrement dit, ils auraient plus de facilité désormais à démasquer ceux qui appartenaient au camp ennemi. Luna soutenait le regard de sa camarade de chambre tandis que celle-ci ne laissait plus le moindre doute peser sur sa culpabilité. Enfin, et pour la première fois, Luna reconnaissait en celle qu'elle avait pris pour son amie l'être infiniment mauvais qu'elle était en vérité. À cet instant, sa vraie nature s'imposait de façon tellement criante qu'il était difficile de croire qu'Elena Gordon puisse duper qui que ce soit au quotidien... Mais voilà, Elena était une excellente comédienne, Luna l'avait appris à ses dépends. Ce qui ne signifiait pas qu'elle allait se laisser impressionner par le numéro de dissuasion de la bleue et bronze.

    Oui, bien sûr, il y avait eu bon nombre de circonstances au cours desquelles la blondinette s'était sentie plus à l'aise que dans celle-ci, mais elle n'avait pas peur. À vrai dire, elle se sentait plus déçue qu'effrayée, déçue de définitivement constater qu'il n'y avait plus rien à sauver chez son interlocutrice. Avoir peur ne servait à rien, pour le moment du moins. Luna avait l'infinie certitude qu'Elena ne s'en prendrait pas à elle, et si elle avait toutes les raisons de le croire, c'était parce que s'il avait été décidé qu'il fallait faire preuve d'une violence autre que psychologique avec eux, ce serait arrivé depuis longtemps, et ce n'était pas le cas. Jedusor, et c'était là la conclusion à laquelle en étaient arrivé tous les voyageurs, ne les attaquerait pas directement tant qu'il ne serait pas parvenu à obtenir ce qu'il voulait, et ce qu'il voulait, c'était comprendre comment ils avaient fait pour en savoir autant sur lui. Elena pouvait se montrer aussi forte et déterminée qu'elle le voulait, elle restait à la botte du préfet de serpentard, et en conséquences, elle ne pouvait s'attaquer à elle sans faillir aux règles qui avaient dû être instaurées au sein de son groupe de pré-mangemorts.


    « Tu as tort. » répliqua tranquillement Luna, d'un ton qui n'avait pas perdu de sa rêverie en dépit des circonstances. « Tu as tort de penser savoir qui je suis. » Elle marqua une pause. « Mais tu as raison, je vais m'en aller. J'aimais bien parler avec toi, mais je te trouve beaucoup moins intéressante, maintenant. » ajouta-t-elle sans manquer de son habituelle sincérité.

    Joignant le geste à la parole, elle quitta donc la salle commune, d'un pas aussi calme que si elle et sa camarade de chambre venaient d'avoir la conversation la plus amicale du monde.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 872
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]   Ven 5 Oct - 12:08

    Elena haussa les épaules et laissa Luna s'en aller. Quelle importance qu'elle la trouve intéressante ou pas ? Moins elle était populaire, mieux c'était, puisqu'elle pouvait ainsi se glisser partout sans être remarquée, obtenir ce qu'elle voulait quand elle le voulait. Et en parlant de ce qu'elle voulait, elle se tourna avec un grand sourire vers la table de nuit où reposait tranquillement la baguette abandonnée de Luna. Tous ces efforts cette année avaient servis à quelque chose, le but était atteint.

    Lena songea à la réaction de Tom lorsqu'il verrai la baguette dans ses mains. Surement allait il rester de marbre, sans la féliciter ni la remercier, mais la simple auto-satisfaction qu'elle avait lui suffisait amplement. Elle ramassa le bout de bois magique et le glissa dans sa poche avec la sienne. Après cela, elle sortit d'une démarche lente et paisible. Voilà une bonne journée de débutée. Elle pressa le pas pour rejoindre Vincent qui lui avait envoyé un mot, lui disant qu'il voulait la voir d'urgence pour discuter.

    Quoi que ce soit, ça ne pouvait surement pas être assez grave pour gâcher sa journée, si ?

    [END]

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La confiance n'a pas d'avenir [pv Lena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Lena Björsen
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les tours et sommets du château
 :: Salle commune des serdaigles. :: Dortoir des filles.
-