AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Examens de fin d'année : ASPIC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: Examens de fin d'année : ASPIC   Lun 3 Sep - 11:16


Examens de fin d'année : ASPIC

Vous appréhendiez? Eh bien il y a de quoi! Vos examens de fin d'année ont débuté.
A la suite de ce sujet, tous les septième année ont le droit de poster, sous forme de mini OS les aventures et/ou mésaventures qui leur seront arrivé au cours de ces examens. Laissez travailler votre imagination, et surtout, amusez-vous Wink

Note : les examens de fin d'année ont lieu du 12 au 22 juin.

Programme des examens :
Lundi 12 juin : Matin : examen écrit d'Histoire de la Magie. Après-midi : épreuve pratique de sortilèges.
Mardi 13 juin : Matin : examen écrit de Sortilège. Après-midi : épreuve pratique de Métamorphose.
Mercredi 14 juin : Matin : examen écrit de botanique. Après-midi : épreuve pratique de DCFM. Soir : épreuve pratique d'Astronomie.
Jeudi 15 juin : Matin : examen écrit de Métamorphose. Après-midi : Epreuve pratique de botanique.
Vendredi 16 juin : Matin : examen écrit d'Arithmancie. Après-midi : Examen écrit d'étude des runes.
Lundi 19 juin : Matin : Examen écrit de DCFM. Après-midi : Examen pratique de soin aux créatures magiques.
Mardi 20 juin : Matin : Examen pratique de divination. Après-midi : Examen écrit de potions.
Mercredi 21 juin : Matin : Examen pratique de potions.
Jeudi 22 juin : Matin : Examen écrit d'étude des moldus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1583
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Examens de fin d'année : ASPIC   Mar 4 Sep - 9:59

Accumulation de Sorcellerie Particulièrement Intensive et Contraignante, voilà qui voulait tout dire, et au terme de ces deux semaines d'examen, Pomona, qui savait pourtant s'organiser, et avait la tête sur les épaules, admettait sans grand mal que ce sigle ne s'éloignait que peu de la vérité.

La jeune femme avait longuement révisé, elle était convaincue qu'elle saurait s'en tirer à merveille. Ce n'était d'ailleurs pas tant la réussite de ses examens qui l'inquiétait que la crainte de ne pas obtenir une note optimale dans toutes les matières. Elle était toujours extrêmement exigeante envers elle-même, il était hors de question pour elle d'avoir ne serait-ce qu'un E dans la moindre matière, même celles qui lui posaient un peu plus de difficultés.

Les festivités avaient commencé pour elle avec son examen écrit d'Histoire de la magie. Ce n'était pas la matière qui devait lui poser le plus de problèmes. Pomona avait la chance de disposer d'une excellente mémoire. Elle retenait sans mal les dates, les lieux, les événements. Elle maîtrisait son sujet sur le bout des doigts, et elle n'eut pas de mal à rédiger sa dissertation. Elle écrivit centimètres sur centimètres de parchemin, se laissa quinze minutes pour se relire : pas de fautes, pas de fioritures... Les examens commençaient bien.

L'après-midi, elle passa devant un jury de quatre sorciers, on lui demanda d'effectuer un sortilège de réduction, puis d'amplification sur un stylo, puis un sortilège de réparation sur un pot cassé, et enfin le sortilège de réclusion puis son contre-sort. Ces sortilèges, Pomona les maîtrisait heureusement plutôt bien, la couleur du stylo avait légèrement changé quand elle en avait changé la taille, mais rien de catastrophique. Les épreuves théoriques de sortilèges et pratiques de Métamorphose se passèrent plutôt bien elles aussi.

Pomona n'était malheureusement pas certaine d'obtenir la note optimale en défense contre les forces du mal, elle trouvait son sortilège d'attaque peu réussi... elle se consolait en se disant qu'elle pourrait toujours se rattraper avec l'écrit, et avec le fait que la carte du ciel qu'elle dressa en astronomie lui paraissait parfaite (en toute modestie). Elle s'en sortit effectivement très bien à ses écrits de métamorphose, de même pour l'étude des runes et l'arithmancie (elle était particulièrement fière de sa production en arithmancie).

L'écrit de défense contre les forces des mal se passa plutôt bien, mais elle ne fut pas certaine d'avoir bien répondu à notre avant-dernière question... globalement, les choses s'étaient bien passé, sans doute pas suffisamment pour qu'elle ait la note optimale cependant, malheureusement. A l'épreuve pratique de potions non plus, elle ne s'en sortit pas aussi bien qu'elle l'aurait voulu : sa potion était pour elle plutôt bleue nuit que bleue marine (Pomona est une jeune femme pointilleuse, ça ne fait pas de doute). Et c'est malheureusement sur cette fausse note que ses examens s'achevèrent (elle ne suivait pas l'étude des moldus, même si cela l'avait déjà tenté).

Au final, Pomona n'était qu'à moitié satisfaite d'elle, et tout de même épuisée psychologiquement... Il ne restait plus qu'à attendre les résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
avatar
▌ Messages : 3701
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Message#Sujet: Re: Examens de fin d'année : ASPIC   Mar 4 Sep - 14:42

    Franchement, ça ne serait très certainement pas glorieux cette année. C'était bien simple, Olive avait complètement la tête ailleurs. Pour s'empêcher de songer à Morgan, elle s'était décidée à s'immerger totalement dans ses révisions. Peine perdue. Si par moment elle arrivait à se concentrer, la plupart du temps elle ne faisait que relire encore et encore la même phrase, son inconscient entièrement focalisé sur le problème insoluble qui la tourmentait.

    L'avantage minime qu'elle trouvait résidait dans le fait qu'elle avait moins de matières à travailler que les forcenés qui avaient décidés de n'abandonner aucune matière. Par rapport à eux, Olive était délestée de l'astronomie et des longues soirées réservées à l'étude des étoiles, qui finissaient à des heures indues, de la métamorphose et des horreurs qu'elle effectuait dans ces cours (de tout manière, elle aurait écopé d'un Troll si elle lavait gardée... Autant s'épargner cet affront) et de la divination, option pour laquelle elle n'avait jamais eut le moindre goût, au point de regretter de l'avoir choisit après seulement trois cours. Elle présentait donc six ASPIC cette année. Olive avait poussé un soupir de soulagement en remarquant qu'elle n'avait souvent que des demi-journées d'examen, et donc l'autre moitié de la journée de libre, lui donnant l'occasion d'effectuer des révisions de dernières minutes. Le mercredi 21 juin, tout serait fini. Ou tout commencerait, à voir... Elle chassa rapidement cette pensée de sa tête. L'examen d'Histoire de la Magie allait bientôt commencer. Et c'était l'un des rares auxquels elle pouvait espérer avoir une bonne note, ayant révisé et retenu la majorité du programme.

    Le sujet ne lui posa pas de problèmes particuliers, et c'est avec un léger sourire qu'elle ressortit le nom d'Elfrida Clagg, se rappelant par la même occasion la scène survenue entre Inès et sa cousine. Elle n'eut toutefois pas le temps de relire entièrement son parchemin, et tira une moue dépitée lorsque l'ordre de poser les plumes fut énoncé. C'est légèrement rassurée qu'elle alla dîner ce midi là. Les examens la stressait et l'occupait tellement qu'au final, elle n'arrivait plus à penser à autre chose, et se focalisait donc complètement dessus. Elle avait passé l'épreuve théorique des sortilèges avec un petit sorcier malingre à l'air revêche, et s'il ne l'avait pas du tout mise à l'aise, elle n'avait pas l'impression d'avoir totalement raté l'examen. Elle avait cependant dû s'y reprendre à deux fois pour réussir son sortilège de protéiforme. Elle en était ressortie avec une soupir de soulagement. Manger en vitesse, et filer réviser dans le dortoir.

    Malgré ses révisions tardives, l'examen s'était avéré être un fiasco total. La présence de Jedusor dans la salle, patrouillant dans les rangées l'avait prise au dépourvu et fait stresser plus qu'elle n'aurait dû. Elle s'était mélanger les pinceaux, avait répondu à côté ou avait mélanger deux sorts pourtant totalement différents. Elle était ressorti de l'épreuve tremblante comme une feuille, persuadée d'avoir complètement rater. Olive passa le reste de l'après midi cloitrée dans son dortoir, assise sur son lit, à essayer de décider si oui ou non elle voulait aller voir l'infirmière pour quémander une potion contre le stress.

    L'examen écrit de botanique du mercredi matin se déroula sans véritables incidents. Jedusor n'était plus là, et si elle avait séché sur quelques questions d'ordre pratique, elle pensais ne pas avoir trop faux. De toute manière, elle n'attendait pas grand'chose de la botanique, n'ayant toujours étudié que la théorie et jamais pratiqué. Elle enchaîna ensuite l'examen de Défense avec une sorcière à l'embonpoint prononcé mais agréable. L'enchaînement de sorts qu'elle lui demanda ne lui posa pas de problèmes particuliers, bien que son charme du bouclier manqua de puissance.

    Le jeudi vit arriver l'examen pratique de botanique et la catastrophe qu'Olive attendait. Incertaine, elle ne cessait de tergiverser. Ses gestes hésitants amenèrent l'examinateur à arrêter plus tôt que prévu l'épreuve d'un air à la fois désolé, étonné et surprit. La théorie ne fait jamais tout... Mais elle s'y attendait, et elle se permit même un léger sourire en sortant de la salle. Sa note de botanique ne dépasserait sans doute jamais la moyenne.

    Les examens s'enchainèrent ensuite, entrecoupés de révisions effrénées. L'étude des runes l'amena à faire un contre sens, celui de Défense entraîna une légère hésitation quant à la façon de se débarrasser d'un Inferius. Dans le doute, elle préféra ne pas répondre. Qui sait, un correcteur énervé pouvait se montrer sévère si elle écrivait des tas d'âneries... Elle n'avait jamais rencontré de vrais problèmes avec les potions, et les examens de cette matière ne firent pas exception. Et même si la Serpentard pensait avoir mis légèrement trop de poudre de Bicorne, sa potion arborait à la fin la couleur désirée.

    Mais étrangement, alors que tout le monde soupirait de soulagement en quittant la salle, soulagés d'en avoir enfin terminé, et avec les examens, et avec les études, Olive sentit une boule se créer dans sa gorge et son stress revenir au grand galop...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1135
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: Examens de fin d'année : ASPIC   Mer 5 Sep - 17:31

    Hmpf... Se lever... Se lever pour se rendre dans une salle austère, dans une ambiance austère, pour répondre à des correcteurs austères pondu par un comité austère et sous la surveillance de professeurs austères. C'était... austère. Merlin, comme il préférerait dormir ! Pourquoi ne pouvait-il pas tout simplement dormir ? Ah oui... parce que foirer une nouvelle fois ses ASPIC n'était pas forcément la meilleure chose qu'il puisse faire. N'empêche qu'il avait été tenté. Au matin de son premier examen, il avait songé à envoyer paître son avenir pour dormir toute la journée dans son lit. Ce qui le retint, c'était cette mauvaise conscience qu'il se vantait pourtant de ne pas avoir. Certes, passer une année de plus à glander à Poudlard était tentant, de même que le fait d'emmerder au maximum ses parents, mais il arrivait bien un moment où il fallait quitter les bancs de l'école pour arriver dans le « vrai monde »... ce putain de vrai monde où l'attendaient un métier ô combien palpitant et une épouse ô combien agréable. C'était chiant, ça demandait un effort surhumain pour un glandeur comme lui, mais, il fallait passer par là. Le jaune et noir fit donc l'infini effort de se présenter à chacune de ses épreuves, avec ce manque d'enthousiasme qui le caractérisait tant.

    Si ça s'était bien passé pour lui ? Eh bien... disons que tout est relatif. Disons qu'il n'avait pas TOUT foiré (il faut bien qu'il quitte Poudlard à un moment donné), mais quand même, il n'allait pas brillé par une avalanche d'Optimal. Il faut dire aussi qu'il n'avait pas vraiment révisé. Procrastinateur de talent, il avait pour philosophie de ne faire son travail qu'à la dernière minute (quand il ne le faisait pas une semaine après la date de rendu du devoir), c'était pareil pour les révisions. Pour chaque matière, il s'était contenté de relire ses cours la veille au soir. Enfin, la veille au soir... la veille au matin, plutôt, puisque ses révisions débutaient rarement avant minuit. Oui, avec lui, examens de fin d'année rimaient avec nuit blanche, ce qui ne rendait pas plus évident le fait de se lever le matin. À ses épreuves théoriques, il pensait s'être plus ou moins lourdé. Il était parvenu à sauver les apparences en adoptant la technique de l' « enrobage », c'est à dire écrire beaucoup pour ne rien dire, histoire de sauver les meubles. Avec ça, il arriverait peut-être à avoir quelques Acceptables, si ce n'était un nombre conséquent de Piètres. Quant aux épreuves pratiques, elles avaient témoigné de l'incivilité totale du jaune et noire. Même quand il réussissait à exécuter un sortilège plus ou moins correctement, il se foirait aussitôt que l'un de ses examinateurs lui posait des questions de cours un peu trop pointues (il faut dire qu'en cours, à part dormir, il ne faisait pas grand chose...).

    L'un dans l'autre, il n'était pas certain d'avoir réussi ses examens. S'il les avait réussi, ce serait en ayant tout juste obtenu la moyenne. Il verrait bien. Clyde Hornby ne s'inquiétait jamais pour son avenir (c'était bien le problème), il vivait dans le présent. Il se satisfaisait, pour le moment, de pouvoir glander allègrement en attendant ses résultats.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 912
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: Examens de fin d'année : ASPIC   Mer 5 Sep - 18:15

    Cette journée, Elena l'avait autant attendue qu'appréhendée. Elle avait étudié le stricte minimum mais comme la plupart des serdaigles elle possédait un don naturel et presque déprimant en ce qui concernait l'apprentissage et l'appréciation des cours. Même si tout avait beaucoup tourné autour de Tom et de Vincent ces derniers temps, la grande blonde n'avait pas pour autant oubliée son ambition de travailler dans Poudlard à l'endroit qui était comme son petit sanctuaire personnel : la bibliothèque. Elle s'imaginais déjà un accès libre à la réserve de l'école et ce même après le couvre-feu, libre comme l'air et ayant le droit de punir les élèves imprudents venus finir leurs devoirs à la dernière minute. Les examens d'ASPIC excitaient et terrifiaient bon nombre de jeunes adultes qui réalisaient que l'enfance était déjà loin derrière eux. Elena observait cette agitation angoissée depuis son siège, incapable de comprendre leur état d'esprit. Après tout ce n'était qu'un bout de papier, un diplôme de plus, un verrou de moins qu'ils auront à crocheter pour dépasser les aléas de la vie.

    Calme et posée, elle trempa sa plume dans son encrier comme elle l'aurait fait pour un devoir à rendre pour le lendemain. Alors que les autres tremblaient et se tenaient raides comme des piquets, elle était avachie sur sa chaise, jambes croisées, s'imaginant déjà sur un bon fauteuil dans la bibliothèque silencieuse et reposante. Elle avait déjà tout prévu. Tom allait avoir besoin que des membres du groupe restent à Poudlard pour ne pas perdre une miette de ce qu'y s'y passera, et quoi de mieux que d'avoir un agent infiltré à même le personnel de l'école ? Elena était une bonne élève, sérieuse, souriante. Aucun professeur ne pourrait l'imaginer pratiquant de la magie noire. Parfait boulot, parfaite couverture, parfaite assurance, parfait avenir.

    Malgré tout cela, elle rencontra néanmoins quelques difficultés lors de la dernière épreuve, l'écrit sur l'Étude des Moldus. Elle connaissait ses leçons par coeur et savait parfaitement ce que son professeur attendait de sa réponse, mais l'idée de faire l'éloge de ces créatures répugnantes lui laissait tout de même un goût amer dans la bouche. Elle devait le faire, c'était le seul moyen de réussir ses examens avec succès, mais ça faisait mal. Elena se contenta de décrire la situation géo-politique de ce peuple répugnant sans donner d'avis péjoratif ou mélioratif. Après tout, l'objectivité était permise dans toutes les matières et ainsi rien ne prouvait qu'elle détestait les moldus, tout comme rien ne prouvait le contraire. Joli compromis, il fallait l'avouer. Les résultats allaient finir par tomber mais c'est sans la moindre impatience que la serdaigle attendit de savoir si l'Optimal régnait partout sur son bulletin, ou si cette dernière matière lui avait valu un Effort Exceptionnel.



_________________
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named
and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed.

Badges IRL :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 658
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Examens de fin d'année : ASPIC   Ven 7 Sep - 16:49

Et voilà, le jour fatidique était arrivé. Les ASPIC. Comment vous expliquer l'état d'esprit dans lequel je me trouvais ? Je crois qu'il n'y a pas de mots pour l'exprimer, si ce n'est que j'étais horriblement stressé. Plus que stressé, même. J'ai manqué de faire une crise d'angoisse la veille du premier jour d'examen. Mais une fois qu'il était arrivé, c'est allé mieux. Le tout et de se mettre dans le bain, en fait. Un bain glacé. J'avais révisé comme jamais, j'étais prêt, pour sûr, mais ce n'est pas pour autant que je suis très confiant quant à mes résultats. À la sortie de chaque examen, je me suis adressé à mes amis en faisant mine d'être sûr de moi, et d'être convaincu d'avoir réussi, mais dans les faits... je n'ai pas cette confiance que je montre aux autres. Je suis persuadé de m'être trompé à plusieurs reprises, et sur plusieurs points importants. Je n'aurais sans doute pas les Optimal à chaque matière après lesquels je courais, quand bien même, je le dis très humblement, je suis convaincu d'avoir mon diplôme dans la poche.

Je pense qu'en histoire de la magie et en défense contre les forces du mal, je devrais m'en sortir avec d'excellents résultats. J'ai réussi à caser beaucoup d'exemples et de dates dans ma dissertation d'Histoire, de quoi, je pense, impressionner mes correcteurs, quant à la défense contre les forces de mal, il n'y avait aucune question à laquelle je n'ai su répondre, et je suis certain d'être tombé juste à chaque fois. En sortilèges, ma note pourrait être impeccable si le temps ne m'avait pas manqué. À force de vouloir me montrer le plus exact possible, d'ajouter autant de précisions que je le pouvais, j'ai été dans l'incapacité de répondre à la toute dernière question, j'enrage. Pour ce qui est des autres matières, je ne suis sûr de rien. Je pense avoir correctement répondu à chaque question, mais il n'est pas exclu que j'ai oublié certains détails, ou que sais-je. Quant aux examens pratiques, les choses se sont plutôt bien passées, à part peut-être en sortilèges, ou certains de mes sorts ont fonctionné, mais dans une demi mesure. Désormais, j'attends, fébrile, légèrement anxieux, les résultats. Je sais que je ne redoublerai pas, j'en suis convaincu, je veux surtout savoir si certaines de mes erreurs m'auront valu une note en dessous d'Efforts exceptionnels. Je dois bien dire que ça me décevrait beaucoup, même si c'est prétentieux de l'admettre, je le sais bien.

Je sors de ma dernière salle d'examen, les vacances vont commencer. Une nouvelle vie va s'offrir à moi. L'inconnu de ce monde d'adultes qui s'ouvre à moi m'inquiète quelque peu, m'oppresse également, et quitter Poudlard me fait un léger pincement au cœur. J'ai tout de même hâte de découvrir ce que la vie me réserve à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La tornade blonde
avatar
▌ Messages : 495
Humeur :
40 / 10040 / 100

En couple avec : Heureuse épouse de Clyde...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19 cm, Tilleul, Ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Examens de fin d'année : ASPIC   Ven 7 Sep - 22:13

Les ASPIC, les derniers examens, la dernière ligne droite, les derniers instants en tant qu'élève à Poudlard. Cela faisait tout drôle à Bonnie. Elle ne s'était pas rendue compte que les années étaient passées aussi vite. Poudlard avait été toute sa vie durant ses sept années scolaires. Et voilà que tout allait se terminer... Après les examens tant redoutés par les élèves, la Gryffondor serait projetée dans la vie active. Dans une vie d'adulte. Elle ne s'y sentait pas préparée, déjà parce qu'elle n'avait pas réfléchit au métier qu'elle voudrait faire mais aussi parce qu'elle ne voulait pas que la société la range définitivement dans une case. Et ses parents s'en occupaient déjà malheureusement : dans quelques temps elle serait connue comme étant la future Madame Hornby. Et le rôle d'épouse n'était pas vraiment une vocation pour Bonnie.
Voilà pourquoi la jeune fille avait eu tant de mal à réviser, elle avait la tête ailleurs et n'avait pas le cœur de s'enfermer dans ses cours. Elle s'était pourtant forcée, pendant quelques temps du moins. Mais elle ne se fatigua pas trop car les examens avaient fini par lui passer au-dessus.

Et c'est dans cet état d'esprit qu'elle se rendit le lundi matin pour sa toute première épreuve : l'Histoire de la Magie. Bon, elle n'avait pas fait des miracles à vrai dire. Ce n'était pas son truc de disserter sur des évènements historiques. Elle savait tout de même broder et sa copie n'avait pas été trop légère non plus.
Les épreuves pratiques lui réussissaient davantage. Elle ne se l'expliquait pas car elle n'avait pas plus révisé une matière qu'une autre. Bonnie savait seulement se débrouiller quand il le fallait. Et puis il y avait un examinateur qui vous regardait, le résultat semblait plus réel peut être. Devant son parchemin, Bonnie avait l'impression d'être seule au monde. Elle relevait souvent la tête de son bureau pour regarder ses camarades écrire. Et il faut dire que c'était plutôt divertissant. Certains étaient tellement concentrés qu'ils ne clignaient pas des yeux, d'autres tripotaient nerveusement leur plumes ou balançaient leurs jambes de manière frénétique. Et c'est comme ça que de nombreuses fois elle se fit rappeler à l'ordre par les surveillants de la salle, soit par un regard suspicieux ou des sourcils froncés, soit par un « on regarde seulement sa copie ».
Le reste des épreuves n'avait pas non plus été exceptionnel, mais Bonnie s'en était tiré correctement. Elle était particulièrement satisfaite de son examen d'Astronomie. Elle avait rendu une carte plutôt précise. C'était une matière qu'elle aimait beaucoup alors elle n'avait pas eu de mal à exécuter les consignes.
Cependant, elle avait beaucoup moins bien brillé pour l'épreuve pratique de Soins aux Créatures Magiques. Elle regrettait amèrement d'avoir pris cette option car ce n'était pas du tout son truc. Elle n'écoutait jamais les recommandations et les consignes de son professeur lors des cours. Et même si ce n'était pas grave en cours, elle en payait le prix durant l'épreuve. Atteindre la moyenne était son seul souhait, ni plus ni moins. À quoi bon se fatiguer de toute manière ? Elle ne prévoyait pas d'ouvrir une ménagerie.

Et la semaine d'examens s'écoula tant bien que mal, Bonnie la trouva interminable. Les épreuves n'en finissaient pas et elle enchaînait directement par des révisions de dernières minutes.
Mais tout ça se termina, pour elle le mercredi, aussi soulagée que mélancolique à l'idée de rentrer chez elle et dire adieu à Poudlard et à ses sept années, de belles années qui resteront gravées dans sa mémoire. Elle ne savait pas encore comment se déroulerait son été, qu'allait-elle bien faire ? Elle devrait tout de même retourner à Londres, au sein des Adams, sa chère petite famille qui n'attendait que d'être débarrassée d'elle après ses ASPIC obtenus. Les résultats, bien sûr elle les attendrait mais pas avec autant d'impatience et d'enthousiasme que ses frères quelques années auparavant. Un Optimal, un Passable, elle s'en fichait royalement. La moyenne lui suffisait, tant qu'elle n'était pas obligée de redoubler, cela lui allait. Quoi que... refaire une année ne lui aurait pas déplu mais ses parents ne l'auraient pas entendu de cette oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Examens de fin d'année : ASPIC   

Revenir en haut Aller en bas
 

Examens de fin d'année : ASPIC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [INFO] Résultats des examens de la 6ème année
» Examens de fin d'année
» Examens, année 7 !!!
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: La grande salle. :: Examens de fin d'année [Terminé]
-