AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « They don't really care about us. » | Lena & Calou |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: « They don't really care about us. » | Lena & Calou |   Lun 18 Fév - 18:53

-Je suis surprise, parce que jusqu'à aujourd'hui je pouvais me contenter d'être celle que les autres attendaient que je sois.

Pouvoir se contenter de... faire ce genre de remarque et déjà tout indicateur d'un certain malaise. Lorsqu'on ne fait que se contenter de, en admettant que l'on ne pourrait jamais être totalement soi-même, quelque chose ne va pas. Quelque chose va mal. J'en sais quelque chose. Je passe mon temps à faire semblant. A me contenter de ce que je peux avoir pour ne pas trop lorgner sur ce que je n'arriverais jamais à posséder. ça me détruit, ça me tue à petit feu... Ma charmante voisine a-t-elle également ce genre de sentiments? Suis-je le seul à voir au-delà de ce masque de froideur, et à comprendre ce qu'il dissimule. Suis-je le seul à deviner cette fêlure, cette fragilité, chez elle? Je suppose qu'elle fait tout pour que personne d'autre ne la remarque. Mais moi, en elle, je ne vois que cela, à présent. Et je ne la trouve pas pathétique, au contraire, cette sensibilité me touche. J'aime la découvrir plus sensible... plus humaine. C'est ainsi qu'elle me plaît. Car oui, je dois bien l'admettre, elle me plaît. Pas seulement physiquement... Je sais bien que je n'arriverais pas à l'oublier à son profit, mais elle serait sûrement la plus belle des alternatives.

-. Tu es le premier à chercher à savoir qui je suis. Tu es un savant comme moi, donc je comprends qu'apprendre te fasse plaisir. Si c'est ce que tu veux, j'essayerai d'être davantage moi-même en ta compagnie...

Et c'est ce que je veux. Parce que c'est ainsi qu'elle me touche. Je ne lui demande pas de changer ce qu'elle est pour me faire plaisir, elle n'en a pas besoin. Ce que je vois, c'est ce qu'elle est. Je la connais peut-être même mieux que beaucoup d'autres personnes. Je ne vois ni ne sait tout d'elle, ce serait trop simple en une conversation, mais ce que je découvre en elle me fascine, indubitablement. Oui, Dawnley a été un idiot de la laisser filer. Elle est encore plus parfaite dans ce qu'elle doit considérer comme étant sa pire faiblesse, son imperfection. J'aurais été à sa place, jamais je n'aurais fait la même erreur. Mais dois-je désirer être à sa place? Je finirais par faire du mal à Elena. Car je ne pourrais jamais l'aimer totalement. Et elle ne mérite pas ça.

-C'est ce que je veux. Mon regard se plante dans le sien. Je ne suis pas quelqu'un de très expansif, encore moins de nature à exprimer clairement ce que je ressens. Mais Elena s'est dévoilée à moi, alors je considère que faire de même est une chose toute naturelle. J'aime ce que je découvre de toi, Elena. Ceux qui ne savent pas le voir sont idiots. Moi... Tout ce que je découvre de toi me donne envie de te connaître mieux encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 870
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: « They don't really care about us. » | Lena & Calou |   Dim 3 Mar - 9:19

    Son regard brûle le mien, c'est presque un contact douloureux tant je l'apprécie. Je ne devrais pas l'apprécier, et c'est ce qui me rend si étrange. Je n'arrive pas à rester de marbre avec lui, ça m’agace, ça me perturbe. En sa compagnie, mon don si précieux de self-control part en fumée. Pourtant, comme une masochiste, j'ai envie d'aller plus loin et de découvrir jusqu'à quel point il peut me changer. Au fond, la jeune fille niaise que j'étais au début de ma scolarité était morte depuis longtemps. Pourtant, elle refaisait surface, zombie d'émotivité, face à Caleb. J'aurais pu me détester pour ces pensées mièvres qui traversaient mon cerveau à toute allure comme un vif d'or lancé dans sa course, mais je n'en avais pas tellement envie. A l'abri des regards, avec lui, j'appréciais cette sensation d'être un peu moi-même à nouveau. Pourtant je ne pouvais pas me permettre d'être sensible en dehors de ces bosquets au bord du lac, parce que c'était trop douloureux. C'était plus simple d'être un roc que personne n'ose agresser que d'être une victime. Au fond, c'est assez drôle de se dire que si Olive ne m'avait pas maltraitée pendant notre scolarité, je serais restée cette jeune fille pleine de joie de vivre que j'étais avant. Je n'aurais jamais cherché à contacter Tom et de par le fait je n'aurais pas rencontré Vincent. En revanche, cela impliquait aussi que je n'aurais pas rencontré Caleb et ça, ça ne me plaisait pas comme perspective.

    Les paroles du serpentard perturbèrent à nouveau mon masque de calme impassible. Une violente chaleur inonda mes joues et mon regard dévia brutalement. Je devais vraiment avoir l'air bête comme ça, toute rouge de honte et de plaisir. Mes proches étaient plutôt avares sur les compliments, je n'avais pas l'habitude d'être apprécier ainsi à ma juste valeur. C'était bien la première fois qu'on me disait que l'ancienne Lena était mieux que la nouvelle. Complètement perturbée, je murmurais quelques mots à peine audibles, comme si j'avais peur que mon ex m'entende depuis l'autre côté du lac.

    « On ne m'avait encore jamais dit ça... Tu sais, quand tu me verras froide et agressive avec les autres une fois cette discussion terminée... J'aimerais beaucoup que tu gardes en mémoire la Lena que je te laisse connaître maintenant. »

    Lorsque mon regard croisa de nouveau celui de Caleb, je n'étais plus du tout la même. La sombre douleur qui était glacée au fond de mes yeux avait fondue et il n'y brillait qu'une chaude joie aux reflets bleutés. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire franc. Un vrai sourire. Je n'avais plus sourit ainsi depuis mes onze ans. Même avec Vincent je ne souriais pas vraiment.

    « Au fond, je ne suis pas mauvaise. J'ai juste compris que pour ne pas être une victime il valait mieux être l'agresseur. Je ne pourrais jamais redevenir complètement celle que j'étais au début de ma scolarité, mais avec toi je sens que je peux résorber un peu de cette haine qui m'inonde tellement chaque jour. »

    Après un soupir, je m'étirais longuement comme après un long sommeil. C'était agréable d'être un petit peu libre d'être joyeuse et de ne pas retenir ses émotions constamment. C'était grâce à lui. Grâce à Caleb.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: « They don't really care about us. » | Lena & Calou |   Mer 6 Mar - 19:32

-On ne m'avait encore jamais dit ça... Tu sais, quand tu me verras froide et agressive avec les autres une fois cette discussion terminée... J'aimerais beaucoup que tu gardes en mémoire la Lena que je te laisse connaître maintenant.

Ce n'est même pas la peine qu'elle me le demande, c'est ainsi que je la vois, et je ne saurais la voir différemment, quelles que soient les circonstances. J'aime cet aspect d'elle, je le lui ai fait comprendre, et je n'ai pas menti, je le pense vraiment. J'apprécie plus encore de me dire qu'elle n'a dévoilé cet aspect d'elle qu'à moi. Je me leurre peut-être en pensant cela, mais je crois que non. Je suis presque certain qu'elle n'a jamais laissé voir à Vincent ce que je vois d'elle aujourd'hui... en même temps, il est tellement nombrilliste et prétentieux qu'il n'aurait pas cerné la valeur de ce que je vois comme un cadeau. Et pourtant, que suis-je pour elle? Moins que ce que Vincent a été pour elle, logiquement. Ils sont tout de même sortis ensemble. Je ne peux logiquement pas rivaliser. Je me surprend pourtant à voir en Vincent une sorte de rival. C'est... étrange. Entendons nous bien, je sais que je ne suis pas amoureux d'Elena, parce qu'une conversation ne suffit pas à développer ce genre de sentiments... et parce que mon coeur souffre définitivement pour une autre. Néanmoins, je ne peux nier que je ressens une véritable affection pour mon interlocuteur ici, c'est comme si j'avais trouvé ma soeur d'âme et de pensée, je me sens liée à elle en quelques sortes, et je crois qu'il en est de même pour elle, ça ne s'explique tout simplement pas.

-Au fond, je ne suis pas mauvaise. J'ai juste compris que pour ne pas être une victime il valait mieux être l'agresseur. Je ne pourrais jamais redevenir complètement celle que j'étais au début de ma scolarité, mais avec toi je sens que je peux résorber un peu de cette haine qui m'inonde tellement chaque jour.

J'apprécie qu'elle s'adresse ainsi à moi, ça me réconforte, et je me sens moins naïf à l'idée d'accorder autant de confiance et d'intérêt à quelqu'un après quelques phrases échangées seulement. Si elle s'était détournée ou moquée, je crois que j'aurais abandonné l'idée de me consacrer au moindre contact humain.

-C'est un honneur, que tu me fais.


Est-ce une bonne chose, si je finis par la rendre un peu plus humaine? Pour moi, c'en est une, car je la sens plus heureuse ainsi, et que, d'une certaine manière, son épanouissement m'importe. Mais les chevaliers de Walpurgis ont peut-être plus besoin de l'Elena Gordon que tout le monde connaît. L'intérêt du groupe ou le mien? Pour une fois, j'ai envie d'être égoïste. De toute manière, elle ne délaisserait jamais notre cause, c'est peut-être la plus impliquée de nous tous, elle a un contentieux envers les moldus, elle est loyale et brillante. A mon seul niveau, je ne vais rien révolutionner de toute manière. Je vois le soleil tomber sur la surface du lac, il commence à faire nuit. Le temps m'a semblé suspendu tout au long de cette conversation. Je me rend soudainement compte qu'il a filé. Je regarde ma montre.

-C'est l'heure du dîner.


Je m'en veux quelque peu de rompre l'instant, mais quand nous commencerons vraiment à avoir faim, nos estomacs nous remercieront. Je me lève donc, sans savoir si Elena va me suivre ou pas. Il faut croire que mes travers d'élève discipliné ont reprit le dessus sur ma personne. Je m'en voudrais presque si je n'étais pas convaincu que nous aurons l'occasion de nous parler à nouveau ainsi, sans barrières. Je suis certain qu'il y aura d'autres occasions.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 870
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: « They don't really care about us. » | Lena & Calou |   Ven 8 Mar - 12:13

    Cet instant s'est déroulé comme un rêve. C'est comme si le temps autour de nous ne s'était pas écoulé à la même vitesse que celui dans lequel a évolué le reste du monde. J'ai du mal à croire qu'une ou deux heures auparavant je pleurais toute seule dans mon coin dans l'espoir qu'un éclair me foudroie sur place. Je me sens mieux, en fait je ne souffre plus de ma séparation avec Vincent. Je supporte toujours mal la présence de sa nouvelle conquête pendue à son bras, mais je sais qu'avec du temps et du travail sur moi-même cela passera. Je n'ai pas vraiment d'amis, même si je croyais qu'Olive en était une avant qu'elle n'apprenne mes préférences pour la magie noire. Caleb me prouve que moi aussi j'ai le droit d'avoir quelqu'un sur qui compter. C'est une sensation aussi agréable qu’inattendue. Je suis assez contente qu'il prenne mes aveux comme un honneur, parce qu'à mes yeux c'est plutôt embarrassant. J'ai beau être moi-même avec le serpentard, une petite partie de l'Elena monstrueuse reste éveillée et me met au supplice. Je suis niaise comme ça, j'en ai conscience, et pourtant c'est un moment de liberté que j'apprécie.

    Lorsque Caleb se redresse en remarquant qu'il est déjà tard, je redeviens brusquement celle que je suis chaque jour. Mon visage n'affiche plus aucune émotion, mais je me redresse quand même. Un léger sourire crispé s'étire sur mes lèvres. Je ne vais pas pouvoir me montrer gentille et affectueuse avec lui avant un bon moment, et ça me gêne de me montrer soudainement froide. Je l'ai prévenu qu'il rencontrera une surface dure et glaciale en public, alors j'espère qu'il parviendra à sentir mon affection intérieure à travers mon masque. D'un geste calme et soigné, je remet mes vêtements et mes cheveux bien droits, au carré. Le perfectionnisme est un trait de ma personnalité qui compte beaucoup pour mon image. Je serais triste si Caleb se sentait offusqué par ce soudain revirement de personnalité. Je hoche la tête lentement et prends la tête vers le château.

    « J'espère qu'il n'y aura pas encore du pudding au dessert. »


Spoiler:
 

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« They don't really care about us. » | Lena & Calou |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 03. We don't care about our bad intentions
» i'll take care of you + (pétronille)
» Astrid ? I love gossip and I don't really care about the environment.
» I love gossip and I don't really care about the environment.
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
L'extérieur de l'école
 :: Le lac.
-