AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Sam 3 Nov - 22:38

Exaspérant, nul, sans une once d'inspiration, voilà ce qu'était sa création. Joshua détestait chaque paragraphe, chaque phrase, chaque mot de ce qu'il venait d'écrire. C'était stupide, particulièrement plat, bon à jeter. Quand Josh voyait à quel point il pouvait galérer à écrire dix lignes qui lui semblent correctes, il se demandait comment il pouvait même espérer devenir écrivain un jour. Il aurait voulu être comme ces auteurs talentueux qui pouvait écrire des pages et des pages de qualité, d'une traite et sans s'arrêter, des pages toujours parfaites. Lui, n'arrêtait pas de se reprendre, de raturer ce qu'il avait écrit, de recommencer... c'était sans fin. Et déjà qu'il ne trouvait pas beaucoup de temps à consacrer à son roman, il en perdait les trois-quart à reprendre de zero les lignes qu'il avait écrite. Désespérant. Oui, Joshua ambitionnait toujours de devenir romancier, mais plus il passait de temps face à ces parchemins qui s'entassaient, sans que ses bonnes idées ne parviennent, une fois couchées sur le papier, à le convaincre, plus il se demandait s'il ne se gourait pas complètement de voix. S'il ne devrait pas s'occuper à autre chose. Ce qu'il considérait comme une vocation n'était peut-être qu'un vague passe-temps auquel il s'adonnait avec plus de médiocrité qu'un être humain normal n'est supposé pouvoir en fournir. Et à côté de ça, il avait encore un article à rendre pour le lendemain, à la gazette. Le sujet le moins motivant du monde : l'histoire particulièrement pitoyable et sans saveur d'une vieille dame qui avait perdu son perroquet magique dans le monde magique. À quand de vraies infos? Au rythme où il allait, jamais. Josh avait compris depuis un moment que s'il voulait être reconnu à la gazette des sorciers, il fallait qu'il fasse tout lui-même et n'attende pas des autres, qu'il prenne l'initiative d'écrire un article jamais vu, quelque chose qui chamboulerait suffisamment le péquin moyen pour que ses initiales en bas de l'article intriguent. Il savait déjà ce que serait son sujet. Il avait même l'idée d'une interview coup de poing. L'ennui, c'était de parvenir à convaincre la demoiselle à interroger, et dire qu'elle n'était pas enthousiaste équivaudrait à dire que lui aimait se masser le visage avec un fer à repasser brûlant.

Josh abandonna ses parchemins, son manuscrit raté, défaitiste et fâché contre lui-même. Pas le temps de continuer. Pas le temps non plus de se mettre à son article pour la feuille de chou sorcière, il allait être l'heure d'aller voir Jacob. C'était une sorte de rituel qu'ils avaient institué par on ne sait pas quel miracle : deux fois dans le mois, l'un des frères venait rendre visite à l'autre. Idée de Jacob, évidemment. Même si Josh aimait passer du temps avec son demi-frère, ce n'est pas lui quiaurait, de son plein gré, proposé une telle chose. Le pigiste se doutait que c'était le seul moyen qu'avait trouvé son aîné pour garder un oeil sur lui... Josh se pliait à ses règles. Uniquement parce qu'au fond, il aimait être en compagnie de Jacob. Il laissa donc son ouvrage pitoyable où il était (il ne manquerait à personne, et encore moins à lui) et quitta son miteux appartement londonien pour rejoindre celui (moins miteux) de son frère.
Arrivé à sa porte, il toqua plusieurs fois et attendit qu'on lui ouvre. Il n'y avait pas l'ombre d'un sourire sur son visage, et on aurait pu croire que cette visite l'agaçait grandement. Ce n'était pas vrai. C'était juste sa mine habituelle. Josh tirait toujours une tête de six pieds de long, avait toujours l'air désagréable et dépressif... et bien sûr, il ne faisait rien pour améliorer ça...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 273
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 34 cm de bois de Noyer et Crin de Licorne
Camp: Neutre
Avatar: Zachary Quinto

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Mar 4 Déc - 15:41

/HJ Really sorry for being late u_u'




Entre demi-frères -
« Au travail, le travail pense pour nous. »




    Il n'y avait pas moyen... Réellement, Jacob bloquait. Et il avait beau tourner la chose sous toutes ses coutures, il restait désespérément bloqué. Le mystère qu'on lui avait demandé de résoudre, il l'avait pourtant bien décortiqué. Et il était même fier d'avoir réussit à traduire les runes gravées sur cette sphère, issue d'un alphabet ancien et très peu utilisé, aux multiples variantes. Mais la traduction qu'il en avait tirée, même si elle était d'une fine justesse, le laissait sur sa faim. Ces deux petites phrases, qui le faisait bloquer.

    « Le temps passe, l'oubli reste.
    Le commun des mortels y succombe tandis que les élus s'en affranchissent. »

    Moui. Et puis après? Certes, cela avait sans nul doute un lien avec la fonction de l'objet. Le tout était de trouver lequel. Et encore après, il lui faudrait retrouver la formule pour activer cette sphère, si tant est qu'elle ne soit pas dangereuse. A quoi donc référait ces élus? Et s'affranchir de quoi? Du temps? De l'oubli? Trop d'interrogations, qui ne menait décidément Jacob à rien. Plongé sur cette énigme depuis le début de la semaine après avoir miraculeusement terminé sa traduction en interprétant correctement le mot oubli, qu'il confondait jusqu'alors avec le tilleul, Jacob pédalait dans la semoule.

    Fatigué, las, les traits affaissés, il se triturait les méninges dans l'espoir de voir surgir l'illumination lorsque son regard dévia sur la pendule... et qu'il se rappela qu'il avait donné rendez-vous à son frère chez lui après le boulot. Essayant de mettre de côté ses problèmes de boulots, il ramassa ses affaires et sa veste avant de monter dans le hall du Ministère. Dans l'ascenseur, des questions se bousculaient cependant toujours entre ses neurones. Et il faillit rater son transplanage en s'interrogeant sur les causes de décès les plus probables des mortels. Heureusement, il arriva dans la cour de son immeuble en un seul morceau, perdant cependant l'équilibre un court instant. Son regard inquiet se balada aux alentours, s'assurant qu'aucun moldu ne l'avait surprit. Pourtant, cette cour n'était que très peu fréquentée par les résidants, et à l'abri des regards curieux lancés depuis les fenêtres de l'immeuble... L'habitude.

    Il monta les marches rapidement, avant de tomber sur Joshua, qui patientait devant sa porte. Zut... Un sourire s'installa sur les lèvres, légèrement teinté de gêne à cause de son retard.

    - Salut Josh'.

    Il s'approcha de lui, lui donnant une accolade fraternelle (remplie d'amûr et tout et tout *_* xD) avant de s'éloigner légèrement. Plongeant sa main dans sa poche, il chercha rapidement ses clefs.

    - Désolé, le boulot, tout ça... Tu attends depuis longtemps?

    Le déclic se fit entendre et, ouvrant la porte en grand, il invita son frère à entrer d'un geste de la main avant de le suivre en pénétrant chez lui. La sacoche qu'il tenait jusqu'alors finit sur le canapé de l'entrée et sa veste suivit le même chemin quelques instants plus tard.

    Une moue embarrassée fit son apparition sur son visage.

    - Par contre, j'ai pas grand'chose à te proposer, c'est plutôt... vide chez moi en ce moment au niveau des placards.

    Oui, faudrait qu'il aille faire les courses. Un jour. Mais bon, l'organisation, ce n'était pas vraiment son fort. Et il avait tendance à oublier jusqu'aux choses les plus vitales lorsqu'un problème requérait toute son attention. Heureusement, il y avait Ethan, de l'autre côté du palier, qui ne manquait jamais de le ravitailler lorsqu'il manquait de mourir de nourriture...

    - J'dois quand même avoir du thé cela dit, si jamais ça te tente. Enfin bref, tu deviens quoi? Ça va?






Dernière édition par Jacob Hoover le Jeu 27 Juin - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Ven 7 Déc - 0:56

Josh attendit plusieurs minutes, essaya encore de toquer une ou deux fois, puis se rendit à l'évidence : Jacob n'était pas encore rentré. Soupir blasé. Non pas que poireauter ne soit pas un véritable plaisir pour lui... mais quand même, s'il pouvait se l'épargner, il n'en était que trop heureux. Bon, il se doutait que ce n'était pas de la faute de Jacob. Son demi-frère était quelqu'un de ponctuel. Il fallait être organisé et scrupuleux, quand on avait le travail qu'il avait (même si Josh n'avait jamais pu en connaître tous les détails). Il avait dû être retenu à son boulot. Le jeune homme patienta donc, zyeuta deux trois fois sa montre plus pour passer le temps que pour compter quel retard accumulait Jacob, quand enfin il entendit des pas monter les escaliers. Il devinait que c'était lui. Pourquoi se forçait-il à monter ces escaliers quand il pouvait se contenter de transplaner à l'intérieur de l'appartement? Mystère... Il devait se dire qu'un peu d'exercice ne lui ferait pas de mal (Josh aurait bien fait de prendre exemple sur lui, d'ailleurs, à force de larver devant ses parchemins, il devenait aussi mou et flasque qu'une limande).

Jacob le salua, s'excusa pour son retard, et lui fit une accolade à laquelle le pigiste ne répondit qu'à moitié. C'est pas qu'il n'avait pas autant d'affection pour son demi-frère que l'inverse, mais le jeune homme avait toujours été infichu de se livrer à la moindre démonstration d'affection. Si un jour Joshua Hoover vous prend dans ses bras, inquiétez vous sérieusement, il y a sûrement quelque chose de louche là-dessous... mais ne vous alarmez pas, ça n'a presque aucune chance d'arriver. La dernière fois que Josh a tenu quelqu'un dans ses bras de son propre chef, il avait trois ans.... et en fait, je ne suis même pas certaine qu'il s'agissait d'un être humain, c'était peut-être son ours en peluche.

Tout en ouvrant la porte de son appartement, Jacob demanda à Joshua s'il attendait depuis longtemps. Celui qui voulait devenir écrivain ne put s'empêcher de répondre par l'une de ces remarques sarcastiques dont il avait constamment l'usage et le secret.


"Non, penses-tu, j'étais trop occupé à compter le nombre de carreaux que contient le carrelage."


à noter que de minuscules carreaux, qui ne devaient pas faire plus de deux centimètres sur deux, recouvraient le sol.


"j'avais presque fini..."


Bien évidemment, il n'attendait pas depuis si longtemps que cela, mais si l'on donnait à Joshua un prétexte pour râler, il s'en emparait sans demander son reste. Jacob fit entrer son frère dans l'appartement, et ce dernier alla s'asseoir sans demander son reste, hochant la tête quand son interlocuteur lui demanda s'il voulait du thé.

"La routine... les chiens écrasés, la rubrique nécrologique.. le rêve de tout journaliste, quoi."
ironisa Josh qui, vous l'aurez compris, n'avait de cesse que d'espérer avoir un plus beau rôle à jouer dans les publications de la gazette. "Et toi, alors?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 273
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 34 cm de bois de Noyer et Crin de Licorne
Camp: Neutre
Avatar: Zachary Quinto

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Sam 16 Fév - 23:17




Entre demi-frères -
« Au travail, le travail pense pour nous. »




    - Non, penses-tu, j'étais trop occupé à compter le nombre de carreaux que contient le carrelage. J'avais presque fini...

    S'il ne le connaissait pas aussi bien, Jacob aurait pu se sentir vraiment mal à l'aise... Bon, certes, d'ordinaire, il était ponctuel. Mais il avait aussi grandement tendance à se laisser absorber par son travail. Au point de ne parfois plus voir l'état de son garde manger ou de se réveiller en  pleine nuit une idée en tête. En ce moment, ce n'était pas le grand rush. La mission qu'on lui avait confiée n'était pas réellement importante en soi. Et pourtant, Jacob n'osait pas trop ouvrir son frigo de peur de découvrir  une bouteille de jus d'orange à moitié vide, un paquet de tranche de jambon bien entamé et un oeuf, unique vestiges de ses dernières courses.

    A vrai dire, il ne comptait plus le nombre de fois où il avait été quémander chez son voisin de palier, ou même qu' Ethan Malwing lui avait sauvé la vie (ou si peu...) le rappelant à sa condition humaine avec un repas digne de ce nom...
    Mais Josh', il avait grandit avec lui. Alors avec le temps, il s'était habitué à son caractère particulier, au point de n'y plus faire grande attention. Aussi se contenta t-il de lever légèrement les yeux au ciel en partant vers la cuisine, tout en se promettant d'être ponctuel la prochaine fois. Et peut être aussi d'acheter des gâteau pour aller avec le thé. S'il y pensait.

    - La routine... les chiens écrasés, la rubrique nécrologique.. le rêve de tout journaliste, quoi.

    En écoutant d'une oreille ce que lui racontait son frère, Jacob sortit du placard deux tasses propre, dans lesquelles il versa de l'eau. D'un coup de baguette, il la fit bouillir, avant de partir à la recherche des sachets de thé qui finirent finalement à l'eau. Les deux tasses à la main, il revint dans l'espèce de salon/entrée et tendit à son demi-frère l'une des tasses avant de s'avachir dans un fauteuil. Mine de rien, travailler fatiguait...

    - Et toi, alors?

    Il se pencha légèrement pour poser sa tasse sur le sol, au pied du fauteuil.

    - Je suis sûr qu'on te fera monter dans l'échelle au bout d'un moment, t'en fais pas.

    C'était comme tout, en fait. On commence en bas, et on finit par grimper petit à petit. Non? En fait, Jacob n'y connaissait pas grand chose au monde de la presse. Il se contentait d'imaginer avec ce qu'on lui disait.

    Et moi bah... La routine. J'avance pas plus que ça au travail, mais j'finirais bien par me débloquer.

    Oui, toujours positiver. Et puis, si vraiment, vraiment, il ne trouvait pas, il pourrait toujours refiler l'affaire à l'un de ses collègues, qui aborderait le problème sous un autre angle. Mais ça serait quand même une sacrée claque pour sa fierté. Qui était cela dit assez mal placée pour tout ce qui touchait au boulot...

    - J'suis passé chez les parents le week-end dernier. Ils te passent le bonjour... Je crois bien que Maman commence à avoir des trous de mémoire... Quand je lui ait dit que je voulais du jus de citrouille, elle revenue avec la bouteille de vin de noyer qu'on leur avait offerte pour leur dernier anniversaire de mariage. Tu te souviens? Le truc de dix ans d'âge qu'ils sont les seuls à aimer?






Dernière édition par Jacob Hoover le Jeu 27 Juin - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Dim 24 Fév - 0:41

Bien sûr, Jacob ne put pas dire grand chose sinon que son frère ne devait pas s'inquiéter, qu'il gravirait les échelons, et qu'il abandonnerait bientôt les chiens écrasés pour écrire au nom de plus nobles causes. Il ne pouvait rien dire d'autre, c'était son frère... enfin son demi-frère, ce qui revenait absolument au même. Il était dans l'obligation de rassurer Joshua, même si ce dernier se montrer souvent particulièrement désagréable, pour ne pas dire qu'il savait être un individu parfaitement détestables. Joshua haussa les épaules, absolument pas convaincu. Au début, il avait eu quelques espoirs, et l'impression que les choses se passeraient comme Jacob l'avait suggéré. Mais maintenant, alors qu'il stagnait depuis des années au même poste, il commençait à sérieusement douter... Mais il s'était assez lamenté. D'accord, se plaindre était l'une de ses spécialités, mais même lui avait ses limites. Et puis, c'était au tour de son frangin de se plaindre un peu...

Mais même quand il avait des prétextes à se plaindre, comme cette chose sur laquelle il bossait, Jacob restait positif. Comment faisait-il? Josh, de son côté, était d'un pessimisme borné. Il se serait sûrement agacé et lamenté cent fois s'il avait été à la place de son demi-frère. Quel que soit le problème d'ailleurs... Car une fois de plus, il se montrait très évasif sur le sujet, quand il était question de son travail. C'était normal, en même temps. Tout ce qui se passait au département des mystères devait demeurer au département des mystères, mais pour quelqu'un d'aussi curieux que Joshua, c'était désagréable de ne jamais réussir à en savoir plus sur l'activité professionnelle du jeune homme. Josh aurait bien posé quelques questions au sujet de ce sur quoi Jacob bossait, mais il savait qu'il n'aurait pas eu les réponses qu'il voulait, et à côté de ça, ce dernier changeait déjà de sujet.

Il était allé voir les parents... Ben tiens. Josh devrait songer à leur rendre visite un jour, aussi... depuis qu'il avait quitté le domicile familial, il s'était avéré être un fils plutôt ingrat. Il ne donnait presque jamais de nouvelle, et il fallait qu'il se force quand il s'agissait de rendre visite à ses géniteurs. Ce n'est pas qu'il ne les aimait pas, hein! Juste... qu'il trouvait toujours mieux à faire. Et ça même quand il n'avait rien à faire. Bref. Apparemment, la mater familias perdait les pédales. Ce n'était pas nouveau, mais il semblerait que ça atteigne des dimensions sans précédents.


"Tu crois qu'il va falloir la traîner chez un médicomage?"
demanda Josh sans enthousiasme... non, parce que cette perspective n'avait vraiment pas de quoi le réjouir. Déjà parce qu'il aimait pas les médicomages... et qu'il n'était, au fond, pas très réjouissant de supposer que sa mère pouvait effectivement perdre la boule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 273
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 34 cm de bois de Noyer et Crin de Licorne
Camp: Neutre
Avatar: Zachary Quinto

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Sam 9 Mar - 12:03




Entre demi-frères -
« Au travail, le travail pense pour nous. »




    Bon, visiblement, son frère restait assez sceptique sur le sujet... Depuis le temps qu'il était là bas, ça devrait pourtant venir par ne pas tarder, non? Il suffisait que quelqu'un du journal sorcier parte à la retraite et... Non? En fait, Jacob n'y connaissait rien. Il ne savait pas si les promotions de  postes à la Gazette étaient attribués à la tête de l'employé, à ses relations sociales ou à ses qualités propres. Ce qui était sûr, c'est qu'il y avait un critère (oui, car il y a toujours un critère, même s'il nous semble stupide...).  Vu d'un autre côté, c'était vrai que Josh' commençait à l'attendre depuis pas mal d'année. Et Jacob connaissait suffisamment son demi-frère pour savoir qu'il préférerait passer une semaine sans manger plutôt que de lécher les bottes de son patron pour en obtenir une.


    - Tu crois qu'il va falloir la traîner chez un médicomage?

    Visiblement, cette perspective n'avait pas l'air de l'enchanter, mais pas spécialement dans le sens où il s'inquiétait énormément. D'ailleurs, lui-même ne s'inquiétait pas outre-mesure pour sa belle-mère.  Elle avait eu tendance à confondre les choses ces dernières années, ou à oublier certains trucs. Ce n'était, en fin de compte, que la suite logique des évènements, et Jacob s'y attendait plus ou moins.
    Ce n'était pas qu'il n'avait pas de sentiments... Juste que son frère avait du mal à les exprimer, et préférait les garder pour lui plutôt que d'en faire l'étalage. Les démonstrations spontanées d'amour, qu'il soit fraternel ou autre, il ne fallait pas s'attendre à en trouver chez Josh. C'est tout. Et ayant vécu toute son enfance avec, Jacob y était habitué.

    Il semblait cependant que Josh n'était pas particulièrement emballé par l'idée qu'il suggérait. L'idée de retourner à Ste Mangouste?  Il n'y avait jamais fait particulièrement attention, mais peut être que son demi-frère avait pris en grippe l'hôpital sorcier après son accident de balai.

    - Non, je ne pense pas... Et puis de toute manière, s'il y a besoin, Papa saura l'emmener là bas.

    Ce qui n'était pas faux, même si Jacob préférait largement que ce n'arrive pas. Fronçant les sourcils, il essaya sans grand succès de se rappeler le nom du sorcier qui avait soigné son frère lors de cette chute...

    - Au fait, tu l'as revu depuis, le médicomage qui t'avais soigné? Tu sais ce qu'il devient?







Dernière édition par Jacob Hoover le Jeu 27 Juin - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Mar 12 Mar - 14:46

Parler des parents, de leur dégénérescence mental, de leur précipitation la plus imminente vers le néant le plus total, c'était pas franchement drôle. Mais bon, c'était l'âge, la vie, et leurs vicissitudes. C'était en partie pour ça que Josh n'avait pas la moindre intention de se laisser vivre trop longtemps (outre le fait que son fichu pessimisme l'invitait à trouver cette vie ennuyeuse et pas faite pour lui), il voulait mourir, à choisir, en pleine possession de ses capacités, et ne pas être conduit à l'hospice par la force des choses, par une conjointe auprès de laquelle on l'aurait poussé à finir sa misérable existence (parce que qui voudrait de lui, sinon?) oui qu'il aurait de toute façon cessé d'aimer depuis des décennies puisque l'amour n'était rien d'autre qu'une illusion éphémère dans laquelle on s'enferrait pour mieux vivre. Oui, il mourrait jeune, d'une façon ou d'une autre. Par sa volonté ou pas.

A propos de mourir prématurément... Jacob lui demanda des nouvelles de Wellan Holloway. Qui était cet homme? Tout simplement celui qui avait sauvé la vie de Joshua il y a quelques années de cela. Et oui, Josh lui était reconnaissant. C'est vrai, il avait bien l'intention de mourir jeune. Mais quand même, il n'avait pas l'intention de passer l'arme à gauche tout de suite pour autant, surtout que la mort, ben, ça restait une perspective pas mal effrayante, quand même. Qu'est-ce qui s'était passé? Une bête chute de balai. Josh s'était toujours débrouillé comme un manche (c'est le cas de le dire) dans ce domaine, il fallait bien qu'un jour, son incompétence lui fasse croiser d'assez près la Faucheuse. Ce médicomage l'avait donc sauvé, et depuis, ils étaient resté en contact. Le docteur Holloway était en fait le seul qui pouvait se targuer de correspondre régulièrement avec Joshua, qui généralement ne prenait la peine d'envoyer des lettres que lorsqu'il n'avait pas le choix. Josh l'avait interviewé, une fois, pour la gazette (l'un des seuls papiers dont il était encore fier à ce jour, contrairement à tous les autres qu'il détestait maintenant qu'ils avaient été publiés), et ça n'avait fait que forcer son admiration pour lui. Oui, Josh avait de l'admiration pour quelqu'un, comme quoi, tout était possible.


"Je l'ai pas revu depuis un moment, mais on s'est un peu écrit..."
admit Josh qui n'aimait pas franchement avouer qu'il puisse s'être lié d'une sorte d'amitié avec quelqu'un, même si techniquement il aurait dû en être fier. "Il est toujours guérisseur à Sainte-Mangouste. J'ai cru comprendre qu'une possibilité de promotion lui était passé sous le nez au profit d'un type qui bossait pour lui... Kudrow, je crois. Ou un truc du genre."

En fait, il s'en fichait un peu... Même si sur le coup, il avait trouvé injuste que les choses se passent ainsi. Ce Kudrow avait dû se faire pistonner. C'est toujours comme ça que ça se passait. Les relations primaient. Josh le savait bien, il n'avait réussi à mettre un pied dans le journalisme que grâce à son frère, et maintenant, il avait du mal à y mettre le second.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 273
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 34 cm de bois de Noyer et Crin de Licorne
Camp: Neutre
Avatar: Zachary Quinto

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Mar 9 Avr - 9:05




Entre demi-frères -
« Au travail, le travail pense pour nous. »




    - Je l'ai pas revu depuis un moment, mais on s'est un peu écrit... Il est toujours guérisseur à Sainte-Mangouste.

    Mine de rien, tout ça rassurait un peu Jacob. Certes, il s'était fait au caractère de son frère, mais le voir toujours seul, à ignorer les autres, l'angoissait un peu. Rester seul comme ça, ça n'était jamais très bon, non ? C'était un peu pour ça, en partie, qu'ils avaient instauré ces sortes de rendez-vous réguliers, bien que Jacob ne l'aurait jamais avoué devant son demi-frère... Savoir qu'il entretenait une correspondance avec le médecin qui l'avait sauvé le réjouissait donc intérieurement. Surtout de ce qu'il avait entendu de lui, cette personne était un bon médecin et un bon sorcier.

    - J'ai cru comprendre qu'une possibilité de promotion lui était passé sous le nez au profit d'un type qui bossait pour lui... Kudrow, je crois. Ou un truc du genre.

    A ces mots, Jacob ne put s'empêcher de laisser une grimace s'étaler sur son visage. Oh, ne vous méprenez pas. Ce n'était pas pour le pauvre médicomage délaissé dans l'affaire des promotions qu'il s'en faisait. Il ne le connaissait somme toute pas assez pour s'en formaliser plus que ça. C'était juste que...

    - Ross Kudrow. C'est un imbécile.

    Bon, certes, l'avis de Jacob envers le sous-directeur de Sainte Mangouste était sûrement (bien plus que sûrement à vrai dire...) biaisé. Il ne s'énervait pas souvent contre autrui, mais cet homme là avait réussit à l'agacer fortement. Et ce n'était même pas qu'il le connaissait plus que ça en réalité. Il avait dû lui parler quelques rares fois dans son existence, et encore, il n'en était même plus sûr...

    Non, ce qui l'embêtait le plus chez le sorcier c'était... Liv. Pourquoi Ross et pas lui, hein ? Franchement... Elle lui trouvait quoi ? C'était le poste qu'il occupait ? L'argent qu'il gagnait ? Le temps libre que lui n'avait pas forcément ? Agacé par toutes ces questions désagréables qui tournoyaient à présent dans sa tête, Jacob s'enfonça dans son fauteuil et se contenta de soupirer. Il touilla sa tasse de thé mécaniquement pour mélanger le sucre au liquide, gardant un visage plutôt fermé. Décidément, leurs conversations avaient déjà étés plus joyeuses... A croire que leurs vies respectives n'étaient pas vraiment au beau fixe en ce moment...






Dernière édition par Jacob Hoover le Jeu 27 Juin - 17:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Jeu 25 Avr - 18:43

Bon. Au moins, cette réflexion avait le mérite d'être clair, même si Josh n'avait mais alors pas le début du commencement d'une idée au sujet de ce qui faisait réagir son demi-frère avec autant de virulence. Les deux Hoover se connaissaient très bien (normal, ils avaient grandi ensemble), suffisamment pour savoir quand quelque chose clochait dans le comportement de l'autre. En l'occurrence, ce n'était pas du tout le genre de Jacob de porter un jugement si péjoratif, arrêté et radical au sujet de quelqu'un. Non, ça c'était plutôt son genre à lui. Jacob, lui, n'était pas de ces personnes qui jugent les autres au premier coup d'oeil, pour qu'il en vienne à détester quelqu'un, il fallait forcément que ce quelqu'un lui ait fait une crasse impardonnable.

De toute évidence, ce qu'il disait n'avait plus aucun rapport avec l'homme qui lui avait sauvé la vie et le fait qu'il n'ait pas obtenu le poste qu'il voulait. D'accord, son frère pouvait être altruiste et bien plus que lui (ce qui n'était pas bien difficile, il était la misanthropie incarnée), mais il avait ses limites. Il connaissait à peine le médicomage, et même si Joshua espérait bien qu'il lui était reconnaissant pour ce qu'il avait fait pour lui, il ne s'attendait absolument pas à ce que la sympathie vire à l'empathie. Il y avait forcément autre chose. Et forcément, Joshua, connu pour constamment faire preuve d'une curiosité quasi-maladive, n'allait pas laisser Jacob s'en sortir avec cette remarque. Il voulait savoir pourquoi elle était sortie de sa bouche, et il était bien décidé à insister jusqu'à obtenir une réponse satisfaisante.


"Tu le connais?"
demanda-t-il, très innocemment.

Josh arquait un sourcil. Il cherchait comme il le pouvait à sonder l'esprit de son frère. Ce que l'on disait sur les capacités télépathiques des frère et soeur était pure connerie. Ou alors ça ne marchait pas quand on ne partageait pas complètement le même sang? Il ne restait plus, dans tous les cas, au jeune homme, que d'envisager les différentes hypothèses qui pourraient justifier l'attitude du langue-de-plomb. Oui, le plus logique semblait être qu'il se connaissaient. Mais si c'était le cas, et si leurs relations semblaient épineuses, Joshua était surpris de ne pas en avoir entendu parler avant.

Bon, c'est sûr, ils ne se disaient pas tout, ni l'un ni l'autre, mais quand bien même, Josh savait tout de même qui étaient les amis et les ennemis de son demi-frère. Oui, il savait pour Liv. Forcément, il savait pour Liv. Mais il ignorait tout des amours de cette-dernière avec le médicomage. S'il avait su, il n'aurait certainement pas insisté à ce point. Il arrivait à sa curiosité d'atteindre presque le malsain, ça c'est sûr, mais quand il s'agissait de son demi-frère, il savait prendre des pincettes... Parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 273
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 34 cm de bois de Noyer et Crin de Licorne
Camp: Neutre
Avatar: Zachary Quinto

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Jeu 27 Juin - 17:24




Entre demi-frères -
« Au travail, le travail pense pour nous. »




    - Tu le connais?

    La question que son frère venait de lui poser le fit arrêter net sa cuillère. Ses doigts crispés dessus se délièrent lentement, laissant le manche de l'ustensile percuter dans un petit tintement le rebord de la tasse...

    L'intervention de Josh' venait de lui faire prendre compte de son attitude. Il était stupide. Il avait sauté sur le premier prétexte pour médire sur le médicomage... C'était pathétique. Il lui semblait qu'il était un enfant, à qui l'ont avait enlevé son jouet préféré.

    Un enfant pourri gâté, qui se contentait de pleurer et de bouder sur sa perte, en accusant les autres de tous les maux. Car si Liv préférait Ross, c'était peut être parce que, ... Il se sentit frémir à cette pensée. Peut être que, tout simplement, elle le trouvait plus agréable que lui, en tant que personne. Plus beau, plus chaleureux, plus aimant...
    Et que la jeune femme avait finalement enterré son passé pour un présent bien plus attrayant.

    Cette hypothèse lui fit l'effet d'une douche froide, alors qu'il relevait enfin les yeux vers son frère, l'air un peu coupable.

    - Pas vraiment... Il... Il inspira un coup avant de reprendre, une mine dépitée accrochée à son visage. Il est avec Liv.

    Il n'y avait pas besoin d'en dire plus, à vrai dire. Joshua saurait, comprendrait. C'était l'une des choses avec lesquelles Jacob avait toujours eu le plus de mal. Voir les personnes qu'il appréciait se détourner de lui. Que ce soit en matière d'amitié... ou d'amour. Il avait cette façon, parfois un peu malsaine, de s'accrocher à eux de la manière la plus entêtée qui soit, n'hésitant pas à envoyer de nombreux hiboux postaux à ceux qu'il ne voyait pas assez souvent à son goût.

    Sa prise sur la tasse de thé s'affermit alors qu'il la portait à ses lèvres. Oui, comme cette future gorgée, il allait avaler et digérer la situation présente. Ce ne fut que lorsque ses lèvres entrèrent en contact avec le liquide brûlant qu'il se rendit compte de sa bêtise. Reculant précipitamment la tasse, il eut la chance insolente de ne rien renverser sur lui. L'abandonnant rapidement sur le sol, il passa ensuite ses doigts sur ses lèvres, alors qu'il s'enfonçait davantage dans son fauteuil. Non, décidément, il n'aimait pas avoir l'air stupide...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Dim 30 Juin - 23:47

Ah, c'était donc ça ! Josh se disait aussi qu'il était vraiment très étrange de voir son demi-frère faire preuve d'autant d'irrespect et de mépris à l'égard de quelqu'un. Non, si quelqu'un dans la fratrie n'utilisait pas de gants pour parler des autres et semblait mépriser un peu tout le monde, ce n'était pas Jacob, mais Joshua. Pour que Josh insulte quelqu'un (même si ça restait encore une insulte polie), il fallait vraiment que ce quelqu'un lui ait fait quelque chose de grave, ou que ça concerne l'un de ces rares sujets qui lui étaient vraiment sensibles. Liv, ça, c'est sûr, c'était un sujet sensible.

La plupart du temps, Jacob et Joshua ne parlaient pas de leurs histoires de coeur respectives, parce que Joshua et les histoires de coeur faisaient dix, d'une, et parce que Jacob n'arrivait visiblement toujours pas à se sortir cette grognasse (oui, Joshua trouvait que c'était une grognasse, et il assumait complètement sa position) qu'il aurait dû épouser de la tête. Il fallait qu'il se fasse une raison, Liv n'était pas amoureuse de lui, et si ça se trouve, elle ne l'avait jamais été. Faire une fixette sur des épousailles, c'était complètement stupide, s'acharner à vouloir quelqu'un qu'on ne pourrait jamais avoir, n'en parlons pas (oui, c'était comme ça que Joshua pensait, bien sûr, c'était avant que sa rencontre avec Bonnie ne vienne foutre un bon gros coup de pied au derrière à toutes ses théories). Il aurait bien aimé que Jacob oublie Liv pour de bon et passe à autre chose. Il avait même pensé bêtement que ça avait été le cas, vu qu'ils ne l'avaient pas mentionné depuis longtemps. Visiblement non. Ça aurait été tellement mieux pour lui, pourtant, de passer à autre chose. Mais bon, les sentiments, ça se contrôle pas, il paraît. Il paraît, ça n'empêcha pas à Josh d'apprendre à son demi-frère le fond de sa pensée.


"Oublie-la. Franchement, elle en vaut pas la peine."


C'était sûrement plus facile à conseiller qu'à faire, mais Josh, qui n'y connaissait pas grand chose à toutes les subtilités qui concernaient le sentiment amoureux, ne pensait pas qu'il en fallait beaucoup plus. D'accord, quand il avait été amoureux de Paige, il s'était bien rendu compte que ce n'était pas si simple de délaisser ses sentiments. Mais puisqu'il y était arrivé, il pensait que Jacob pouvait aisément faire pareil.


"Je l'ai jamais aimé, cette fille, c'est une chance que vos noces aient été annulées. Tu le regrettes juste parce qu'on t'as pas laissé le choix... Mais ça te ferais du bien de passer à autre chose."


Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il était franc. En même temps, c'était dans sa nature. Énoncer cruement ce qu'il tenait pour des vérités inaliénables (qui étaient pessimistes la plupart du temps), c'était son truc. Et il n'épargnait personne, son frère encore moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 273
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 34 cm de bois de Noyer et Crin de Licorne
Camp: Neutre
Avatar: Zachary Quinto

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Mar 17 Sep - 20:56




Entre demi-frères -
« Au travail, le travail pense pour nous. »




    - Oublie-la. Franchement, elle en vaut pas la peine.

    Jacob ne put empêcher une légère grimace d'apparaître sur son visage. Que son frère ne porte pas Liv dans son cœur ne l'étonnait même pas. Son attitude lorsqu'ils étaient encore fiancés lors des repas que leurs deux familles organisent le lui avait prouvé. Même si à vrai dire, Josh' n'appréciait pas grand'monde...

    Et pourtant, à cet instant, Jacob avait envie de prendre la défense de son ancienne fiancée. Elle avait beau lui réduire le cœur en miette à chaque fois qu'il la croisait dans la rue et qu'elle l'ignorait, le jeune homme ne pouvait s'empêcher de lui chercher toutes les excuses du monde. Oui, elle avait eut un passé éprouvant et difficile. Elle méritait mieux que lui qui, somme toute, n'était pas particulièrement attirant ou charismatique. Car oui, aux yeux de Jacob, c'était surtout en grande partie de sa faute. A cause de lui (et d'un destin malheureux) que le mariage avait fait un joli flop. A cause de lui que Liv l'ignorait. Oh, il pouvait inventer cent mille raisons à tout cela, toutes moins valables les unes que les autres...

    - Je l'ai jamais aimé, cette fille, c'est une chance que vos noces aient été annulées.

    Une chance... Il le voyait guère les choses comme cela. Au fond, peut être était-il égoïste de vouloir à tout prix ce qu'on lui refusait. Ou tout simplement d'une gaminerie sans nom, en s'accrochant à la jeune femme comme à un jouet qu'on lui aurait volé...

    - Tu le regrettes juste parce qu'on t'as pas laissé le choix... Mais ça te ferais du bien de passer à autre chose.

    - Si seulement c'était aussi simple...

    Les mots étaient sortis tout seuls, sans qu'il ne cherche à les retenir. Oh, il avait bien essayé de passer à autre chose à un moment. A vrai dire, il n'en avait pas vraiment eut le choix puisque sa mère avait invité pendant un mois, à chaque samedi soir de la semaine une nouvelle demoiselle bonne à marier. Devant l'indifférence de son fils, elle avait juste finit par jeter l'éponge, lasse. Ce qui ne l'empêchait pas de se plaindre de son célibataire de fils à chaque fois qu'il venait rendre visite à ses géniteurs...

    - Et puis, elle est passée par tout un tas d'épreuves, au fond, ce n'est pas vraiment de sa faute.

    C'était juste... Un concours de circonstances.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Lun 23 Sep - 21:05

Josh leva les yeux au ciel. Visiblement, essayer de raisonner son demi-frère était tout simplement peine perdu. Le pauvre bougre était un indécrottable romantique (et même si on ne dirait pas, Josh avait aussi ça dans le sang, et les deux n'étaient pas bien vernis, c'est le moins qu'on puisse dire), il trouvait encore des excuses à cette fille, alors que ça devait faire une bonne éternité qu'ils ne s'étaient plus parlé tous les deux et que, apparemment, de ce qu'en disait Jacob en tous cas, elle était passé complètement à autre chose, avait déjà quelqu'un d'autre dans sa vie... C'était sûrement ce qu'il fallait à Jacob, dans le fond, un genre d'electrochoc qui le fasse réagir et aller de l'avant, l'empêche de rester comme il l'était, bloqué bêtement sur cette fille qui se fichait royalement de lui et qui l'avait oublié depuis belles lurettes. Jamais ils ne se marieraient, cette histoire appartenait au passé, et Josh voulait que Jacob s'en rende compte pour pouvoir aller de l'avant, il tenait suffisamment à son frère pour ne pas supporter de le voir ainsi se laisser aller pour les beaux yeux d'une traîtresse qui se fichait royalement de toute l'affection qu'il pouvait lui accorder. Il fallait une autre femme dans la vie de Jacob, un point c'est tout. Non seulement ça ferait un bien fou à l'employé du ministère, mais en plus, ça éviterait à leurs parents de s'inquiéter du sort de leurs deux fils, éternels célibataires, eux qui devaient de plus en plus douter d'avoir un jour des petits enfants. S'ils attendaient après ça, ils valait mieux qu'ils comptent sur Jacob que sur Joshua, étant donné le manque total de sociabilité de ce dernier. Sans oublier que, crétin qu'il était, il avait réussi à s'enticher d'une fille mariée, tant qu'à faire.

"Peut-être que c'est pas sa faute, j'en sais rien, mais le résultat est là, non? Tu vas pas courir toute ta vie après cette fille, quand même !"


Il était clairement hypocrite en disant ça, mais peu importe, il voulait juste le remuer un peu, histoire de le voir remettre sa vie sur des rails un peu moins... merdiques ? Ce serait toujours ça de prit.


"Y'a bien d'autres filles qui doivent t'intéresser, non ?"
Il marqua une pause en réalisant que ce discours lui était un peu trop familier, mais que ce n'était pas de ses lèvres qu'il s'échappait, la plupart du temps. "Excuse, je parle comme les parents, c'est pathétique."

Il aurait encore suffi qu'il ajoute qu'il ne voulait que le bonheur de son frère pour qu'on tombe dans la soupe la plus pitoyable et pathétique possible. Que Merlin le préserve d'une telle chose. D'accord, il voulait le bonheur de son frère, mais hors de question qu'il le montre trop clairement. Aucun frère vraiment digne de ce nom ne faisait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 273
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 34 cm de bois de Noyer et Crin de Licorne
Camp: Neutre
Avatar: Zachary Quinto

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Dim 10 Nov - 22:08




Entre demi-frères -
« Au travail, le travail pense pour nous. »




    Josh leva les yeux au ciel, ce qui ne manque pas de me renfrogner. Je sens bien que mes paroles l'agacent, c'est sûr. Et que, oui, Josh' n'a jamais eu sa langue dans sa poche. Mais quand même. J'ai toujours du mal à supporter la critique lorsqu'elle vient de sa part. La critique et le sentiment de l'agacer. Je ne sais pas pourquoi, c'est ainsi. Sans doute parce que c'est mon frère...

    - Peut-être que c'est pas sa faute, j'en sais rien, mais le résultat est là, non? Tu vas pas courir toute ta vie après cette fille, quand même !

    Je soupire discrètement en m'enfonce un peu plus dans le fauteuil. Je n'aime pas cette conversation. Je sais très bien que je n'ai jamais eu un comportement très rationnel quant à mes relations avec autrui. C'est ainsi. Je n'arrive pas à me défaire des personnes qui me sont devenues proches à un instant ou à un autre. C'est le cas de mes anciens amis de Poudlard. De ma famille, bien entendu. Et de Liv, aussi ...

    - Y'a bien d'autres filles qui doivent t'intéresser, non ?

    Mon regard se perd par la fenêtre. Il n'y a rien de véritablement intéressant par là. Juste un autre immeuble semblable à celui dans lequel j'habite et des nuages au dessus dans le ciel. Non, il n'y a rien d'intéressant, même si mes prunelles passent méthodiquement en revue toutes les fenêtres d'en face, cherchant un détail particulier à se raccrocher ou une personne à espionner l'espace d'un instant. Le silence qui s'est installé dans le discours de mon frère m'interloque, et je reporte mon attention sur lui, intrigué.

    - Excuse, je parle comme les parents, c'est pathétique.
    - Ah... C'est pas grave.

    Il doit vraiment s'inquiéter pour moi pour agir de la sorte. Est-ce que je vais si mal que ça ? J'aurais tendance à répondre immédiatement d'un "non" ferme et décidé. La vérité... Je n'en sais rien. Je me suis enfermé dans une sorte de routine qui me convenait. Aller de l'avant, c'est compliqué. Peut être que, inconsciemment, j'essaye de me protéger d'autres femmes qui pourraient me faire souffrir autant voire davantage que Liv. Liv, son départ et le trou qu'elle a laissé derrière elle...

    Je ne sais pas. C'est trop complexe pour que j'arrive à décortiquer tout ce que je ressent, et la voie de la facilité s'offre à moi, repoussant tout ces problèmes à une date ultérieure.

    - Si tu t'inquiètes autant pour ça... Ecoute, je te promet de faire un effort et d'essayer.. de voir des filles. N'en parle pas aux parents par contre, je n'ai pas tellement envie de les avoir sur le dos sur ce sujet là...

    Et quelque chose me fait croire que si on redonne de l'espoir à ma mère sur ce sujet précis, elle risque de ne pas me lâcher pendant au moins trois mois, et d'essayer par tous les moyens de me présenter telle ou telle fille de l'une de ses amies. Non merci. Faire quelques efforts, oui. Subir un harcèlement certain, non. Mais je fais confiance à Josh' sur ce point. Il connait nos parents aussi bien que moi après tout.

    - T'as plus qu'à t'y mettre aussi Josh'.

    Et je lui adresse un léger sourire moqueur. Non mais ! Que chacun s'y colle, hein !






Désolé de l'immonde retard Sad On pourrait clôturer le topic bientôt je pense sinon, t'en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 135
Humeur :
25 / 10025 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: 21 cm, bois de boulot, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Dane DeHaan

Message#Sujet: Re: Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)   Sam 16 Nov - 22:43

Ça doit être un truc auquel on peut pas échapper. Au bout d'un moment, le sexe opposé (ou pas, hein, ça dépend des gens) finissait toujours par devenir le coeur de vos préoccupations. Tenez, alors que c'était normalement la dernière chose qu'ils acceptaient d'avoir pour sujet de conversation, voilà que c'était en train de prendre absolument tout pour rien. Ils y étaient pour rien, c'est l'amour qui rend bête comme ça. Et un genre de pression sociale, aussi, qui veut qu'à leurs âges, ils soient mariés depuis longtemps (pour les Hoover, c'était vraiment pas bien concluants, je vous le fais pas dire). Le fait est que ce n'était pas pour "ça" (comme le généralisait si bien Jacob) que Joshua se faisait du soucis, mais plus pour Jacob lui-même. Cette fille l'obsédait, ça crevait les yeux, tout comme ça crevait les yeux que ça le rendait malheureux. Est-ce que ça le rassurerait, s'il voyait d'autres filles ? Pas si ça devait le rendre malheureux, non, mais peut-être est-ce qu'il fallait qu'il force un peu les choses pour accepter d'oublier Liv, qui méritait à peine le millième de l'attention qu'il lui accordait.

Josh hocha rapidement la tête quand son demi-frère lui demanda de ne pas parler de tout ça aux parents. Évidemment, qu'il n'allait rien leur dire ! Il n'était pas fou, il savait parfaitement comment ils étaient. Inutile de les mettre dans tous leurs états pour rien (Ah ces parents ! Si impressionnables ! ), vraiment inutile. Et puis, s'il osait seulement aborder le sujet, il est clair que papa et maman Hoover se feraient une joie de lui rappeler que lui aussi était encore célibataire, et ça, franchement, il voulait bien se l'épargner. D'ailleurs, il ne manqua pas d'afficher une grimace quand Jacob lui dit qu'il devrait s'y mettre aussi. C'était de bonne guerre, ouais, mais il n'en avait pas la moindre intention. À force d'échecs sur le plan sentimentale, Josh s'était juré de ne jamais plus tomber amoureux que de sa plume... et celle-ci, déjà, la décevait souvent et n'hésitait pas à lui faire des infidélités.

Jacob avait réussi son coup, dans tous les cas. Josh préféra changer radicalement de sujet pour une conversation sûrement plus banale, mais qui les mettrait un peu moins mal à l'aise, tous les deux. Ça leur ferait pas de mal, tiens. Les conversations sérieuses, c'était amusant cinq minutes, il fallait bien en avoir de temps à autres, mais la légèreté avait du bon aussi. Ils optèrent donc pour la légèreté, et c'est sous son drapeau que la soirée s'acheva, et que Josh finit par prendre congé de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entre demi-frères (pv Jaquot ^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Survivor dieux/demi-dieux/humains/créatures (I)
» Les retrouvailles entre frères [With Fabian]
» présentation de demi lovato
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Jacob Hoover (Angleterre, Londres)
-