AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friends will be friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Friends will be friends   Mer 28 Nov - 19:07

Cela fait un mois que je travaille comme stagiaire aux archives du ministère de la magie. Est-ce que je me sens heureux et épanoui, est-ce que ce travail me plaît ? J'ai bien envie de répondre que non. Ce n'est pas le travail le plus pénible du monde, je l'admet. Je classe des dossiers, je trie de la paperasse. De temps à autres, on m'envoie poster du courrier ou préparer du café. Je lance des sortilèges de duplications sur des papiers officiels. Non, vraiment, j'ai connu meilleur départ dans l'existence, mais je considère que ce travail est simplement alimentaire. Je dois rapidement gagner ma vie, afin de pouvoir quitter le domicile familial et m'assumer par mes propres moyens. C'est tout ce qui compte. Pour le reste, peu m'importe. Je ne vis pas pour mon travail. D'ailleurs, être au ministère m'oppresse un peu. Parce que je crains d'y rencontrer Pomona, surtout. Je sais qu'elle y travaille, et nos pas ont manqué de se croiser plus d'une fois. Fort heureusement, j'ai toujours su l'empêcher. Ce que j'attends avec le plus d'impatience, c'est la prochaine réunion des chevaliers de Walpurgis. Ils sont mon objectif, et la seule chose qui m'importe, à l'heure actuelle. Rien d'autre ne compte. Le temps que j'ai de libre, je le passe à chercher un appartement, et surtout, par tous les moyens, je cherche à rester en contact avec mes amis.

C'est pour cette raison que j'ai proposé que nous nous retrouvions, Lou et moi, pour déjeuner. Elle est, après tout, l'une de mes meilleures amies, la personne, parmi mes proches, en laquelle je me reconnais le plus, et j'apprécie toujours de passer du temps avec elle. Je regrette beaucoup l'idée de la voir moins, maintenant que j'entre dans la vie active, et qu'elle-même en a encore pour deux années d'études à Poudlard. Je fais avec quoi qu'il en soit. J'en suis encore à ce stade où j'ose penser que mes amitiés pourront être préservées : Jo, Ashley, Lou... J'y crois d'autant plus concernant Lou que je nous sommes tous les deux des chevaliers, nous portons tous les deux la marque des ténèbres, ce lien qui nous unie, cette marque indélébile, semble nous vouer à ne jamais nous perdre de vue, et cette idée me plaît. Lou est une amie précieuse, je regretterais beaucoup de la perdre.

Je lui ai donné rendez-vous au chaudron baveur, afin que nous puissions déjeuner ensemble. Alors que je m'installe à table, la jeune femme n'est pas encore arrivée. Je crois que j'ai un peu d'avance, il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'elle ne soit pas encore là. C'est plutôt une bonne chose, que je sois déjà là. L'endroit est bondé. J'aurais dû m'y attendre, en donnant rendez-vous à Lou à midi (mais j'admets que c'est un détail qui ne m'a pas exactement préoccupé). Je trouve tout de même une table un peu à l'écart, où nous pourrons être tranquilles. Je demande à ce qu'on m'apporte une carafe d'eau, et je bois un verre en attendant sa venue... qui ne doit plus tarder, désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Lun 3 Déc - 12:01

Les vacances de Lou se déroulaient pour le mieux. Il est vrai que certains aspects de la vie à Poudlard lui manquaient, mais se débarrasser de plusieurs d'entre eux ne la dérangeait pas le moins du monde.

Elle n'avait plus à croiser tous les jours des personnes qu'elle n'appréciait pas, de même qu'elle n'était plus obligée de supporter la présence des personnes avec lesquelles elle était en froid (comme Jo, par exemple).

Elle était par ailleurs très heureuse de se débarrasser de ses cours et de ses professeurs deux mois durant. La jeune femme n'avait jamais été une élève assidue ou disciplinée, elle était plutôt heureuse de n'avoir plus à réfléchir de tout l'été.

Les résultats de ses BUSE avaient parlé pour elle, d'ailleurs. Ils n'étaient pas des plus brillants. Qu'importe. Ses parents avaient eu le temps de se remettre de ses faibles aptitudes, même s'ils aimaient à le lui rappeler, de temps à autres.

Oui, elle était plutôt heureuse d'avoir retrouvé son chez-elle, et de pouvoir profiter de ses vacances. Sur certains points, malgré tout, elle était un peu triste. Triste parce qu'elle savait que certains de ses amis ne seraient plus là l'année suivante, et un peu mélancolique, comme chaque été, quand elle était pour deux mois éloignée de Tom.

C'était ainsi tous les étés. Pendant deux mois, elle cherchait à le joindre, et pendant deux mois, elle ne devait pas espérer avoir de lui la moindre nouvelle. C'en était presque désespérant.

Mais elle savait que c'était une faible contrepartie pour pouvoir rester autant qu'elle le pouvait auprès de celui qu'elle aimait.

Tom n'était pas le seul à lui manquer, d'ailleurs, ses amis lui manquaient également. Ines tout particulièrement. Toutes les deux s'écrivaient beaucoup, depuis le début de l'été. Lou savait que sa meilleure amie n'était pas au meilleur de sa forme, depuis sa rupture avec Daniel. Même si la jeune femme considérait que c'était la meilleure décision que son amie ait jamais prises, il lui fallait du temps pour digérer la situation, et Lou faisait ce qu'elle pouvait pour soutenir la demi-vélane dans cette épreuve.

D'autres amis lui manquaient également. Caleb, entre autres. Ayant tous deux été assez occupés par leurs examens, en fin d'année, ils n'avaient pas eu l'occasion de se dire aurevoir dans les règles de l'art, et Lou l'avait regretté.

Elle était heureuse que Caleb lui ait proposé de déjeuner avec lui. Cela la changerait agréablement des journées entières qu'elle passait enfermée dans la résidence familiale, et cela lui prouvait qu'il la tenait pour une amie suffisamment précieuse pour qu'il veuille garder contact avec elle.

Quand elle arriva au chaudron baveur, l'endroit était bondé, mais Caleb avait malgré tout réussi à leur trouver une place. Le voyant, elle lui adressa un sourire.


"Salut."
Elle s'installa à la chaise face à lui. "Comment est-ce que tu vas ? Ton stage se passe bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Lun 10 Déc - 20:37

La venue de Lou s'accompagne d'un sourire. Elle est visiblement ravie de me voir. Ou bien, si elle ne l'est pas, elle le cache à la perfection, et je ferais avec cette impression de sympathie qui trône sur son visage et lui sied à merveille. La vert et argent est souvent taciturne, non pas qu'elle soit forcément difficile d'accès, mais elle semble considérer qu'un sourire est d'autant plus précieux. En ce sens (et en beaucoup d'autres), nous nous ressemblons, tous les deux. C'est sans doute pour cette raison que nous parvenons à nous entendre si bien, tous les deux. De caractère, nous sommes presque les mêmes, le calme et la pondération, le besoin de ne pas faire de vague, mais l'envie dissimulée de prouver que nous valons plus que ce que notre discrétion laisse à penser. C'est pour cette raison, je pense, que Lou fera partie de ces amis avec lesquels je ne serai pas capable de rompre le contact.

-Salut. Comment est-ce que tu vas ? Ton stage se passe bien ?


L''entrée en matière peut sembler banale, mais je l'apprécie. Elle prouve que la demoiselle s'est suffisamment soucié de moi pour se souvenir de ce que je faisais. Et surtout, au ton de sa voix, je pense entendre qu'elle est sincère. Elle ne demande pas de mes nouvelles uniquement par politesse, je pense qu'elle se soucie vraiment de savoir si je vais bien et si je fais quelque chose qui me plaît. Bon, peut-être bien que je fabule, et que je présume de ses intentions. Mais dans ce cas, ce sera uniquement parce que de mon côté, je veux savoir qu'elle va bien... je sais que sa vie n'est pas toujours facile. être tombée amoureuse de Tom doit être son fardeau, sortir avec lui ne doit que l'alourdir, même si je suppose qu'elle consent à tous les problèmes que cela engrange pour le seul plaisir d'être en sa présence. Je consentirais sûrement de même à un tel sacrifice si moi-même je pouvais ne serait-ce qu'effleurer du doigt la possibilité que Pomona... mais c'est totalement absurde.

-Ecoute, c'est pas le boulot le plus stimulant du monde, je me contente de préparer du café et de trier des dossiers qui prennent la poussière... mais c'est que temporaire, après tout.
Je répond, dans un haussement d'épaule.

Au fond, ce n'est pas faux, je sais bien que je ne tarderais pas à gravir les échelons. Est-ce pour autant que je me satisfais de ce que j'ai? Je ne crois pas, non. Le métier qui m'attend n'est de loin pas celui dont j'aurais pu rêver, à aucun moment de mon existence, mais qu'importe. Je ne rêve pas de grand chose, comme métier, et ce n'est qu'accessoire, après tout. Mon avenir et ma vie, ce n'est pas ce travail, ce sont les chevaliers de Walpurgis, ni plus ni moins. Je ne veux pas que mon ton ou mon propos semble trop défaitiste à mon interlocutrice, c'est pourquoi j'enchaîne rapidement :

-Et toi alors? Comment se passent tes vacances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Dim 16 Déc - 17:13


-Ecoute, c'est pas le boulot le plus stimulant du monde …


Lou s'attendait à une réponse de la sorte. Elle savait que Caleb avait accepté de travailler dans le même service que son père, uniquement parce que c'était ce que l'on attendait de lui, elle se doutait bien que ce n'était pas exactement son rêve que de se trouver là.

D'ailleurs, Lou n'avait jamais réussi à savoir quel corps de métier parviendrait à satisfaire totalement le dernier né des Lestrange, même si elle se targuait de bien le connaître. Peut-être quelque chose dans le milieu du livre ? Lou savait que son ami n'était jamais aussi heureux qu'en présence de ses amis de papiers. Il serait peut-être heureux en tant qu'écrivain ? Ou bibliothécaire ? Ou éditeur ? Libraire, peut-être ?

Mais Lou, au même titre certainement que Caleb, savait que l'on obtenait rarement le métier que l'on désire dans des familles comme les leurs. Il fallait suivre le chemin que l'on avait tracé pour eux. C'est ainsi que les choses fonctionnaient. Pour le plus grand bien.

Raison pour laquelle Caleb ne rechignait pas à la tâche, et acceptait de travailler dans un domaine qui avait fort peu de chances de le stimuler un jour.


-Je me contente de préparer du café et de trier des dossiers qui prennent la poussière... mais c'est que temporaire, après tout.

Lou adressa un fin sourire à Caleb. Elle le lui souhaitait, en tous cas. Il était bien connu que les travaux les plus ingrats étaient toujours alloués au stagiaire, dont on profitait grandement de l'inexpérience.

Mais Caleb était un jeune homme brillant, plus intelligent, même, que la moyenne. Pour la future sixième année, il ne faisait aucun doute qu'il trouverait sa place au seil du ministère, même si le domaine où il travaillait ne l'enchantait pas. Et quand on lui accorderait plus de responsabilités, il apprécierait peut-être davantage les tâches qui lui incomberaient, qui sait ?



-Et toi alors? Comment se passent tes vacances?


Lou comprit qu'il ne fallait pas insister sur le sujet « travail », et accepta donc sans rechigner que son ami change de sujet, même si ses vacances n'avaient pas forcément grand chose de bien intéressantes.


"Oh... mes vacances sont très calmes, tu sais. La seule sortie que j'ai fait pour le moment, c'était pour le mariage du frère d'Olive."
Elle esquissa une légère grimace. Elle ne savait pas si Caleb avait été présent, mais même si tel n'était pas le cas, il devait savoir de quelle manière les choses s'étaient déroulées. "Et j'ai reçu les résultats de mes BUSE. Ce n'est pas très brillant... mais j'aurais pu faire pire." Ajouta-t-elle dans un nouveau très fin sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Jeu 27 Déc - 23:59

-Oh... mes vacances sont très calmes, tu sais.

Je me doute, sans vouloir une seule seconde offenser Lou, que ses vacances ne doivent pas être particulièrement palpitantes. Je ne déclare pas cela par jugement, mais parce que le fait d'avoir un tempérament proche du sien me permet de me faire une idée plutôt précise de sa façon d'agir de manière générale. Je sais qu'elle n'est pas une aventurière, pas plus encore une fêtarde. Je l'imagine sans mal passer son été des plus sagement, auprès de son père et de sa mère, ne voyant d'autres personnes qu'à de rares occasions (celle-ci, par exemple). D'un autre côté, il n'y a rien de mal à buller tranquillement chez soi. Nous aurons notre lot de frissons et de responsabilités lorsque les chevaliers de Walpurgis auraient gagné en importance. Et ce jour-là, je suis certain que Lou brillera par une volonté que personne n'aurait soupçonné chez elle. Si elle semble la plus effacé du groupe, je pense que, pour autant, la sous-estimer serait une erreur tragique.

- La seule sortie que j'ai fait pour le moment, c'était pour le mariage du frère d'Olive.


Si je m'abstiens de tout commentaire oral, j'adresse à Lou un regard qui lui permet de comprendre que je n'ignore pas la façon dont s'est déroulé le mariage de Clyde Hornby et Bonnie ex Adams. Il semblerait que le fantôme de Myrtle McGrow soit venu faire des siennes peu après la cérémonie. Moi-même, je n'étais pas présent, même si ma famille a évidemment été invitée (en bonne famille de sang-purs qui se respecte). J'ai prétexté une maladie pour ne pas assister à cela. Voir ces deux inconnus se marier m'importe peu. J'aurais pu venir par solidarité envers Olive, c'est vrai. Mais disons que nos relation ne sont pas vraiment au meilleur fixe ces derniers temps.

-Et j'ai reçu les résultats de mes BUSE. Ce n'est pas très brillant... mais j'aurais pu faire pire.

Oh, c'est vrai que j'aurais dû commencer par là : lui demander comment s'étaient déroulés ses examens. Je sais bien qu'elle a reçu ses résultats, puisque ceux de mes ASPIC sont arrivés il y a peu. Mais je dois admettre que j'ai vite occulté ce détail, après avoir été amplement satisfait par le nombre conséquent de O affiché sur ce bulletin salvateur. Je sais que Lou a plus de difficultés en cours que moi, apprendre qu'elle s'en est malgré tout plus ou moins sortie me rassure.

-L'essentiel, c'est que tes examens soient réussi, les notes importent peu.


Je m'entends parler et je ne me reconnais pas dans mes propres propos. Je me trouve un peu hypocrite de parler en ces termes alors que j'étais le premier à travailler d'arrache-pied pour n'obtenir que des optimal à mes ASPIC.

-Tu comptes faire quelque chose de particulier, avant la rentrée?
je demande, surtout pour occulter ma phrase toute faite de tout à l'heure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Lun 7 Jan - 15:43

"L'essentiel, c'est que tes examens soient réussi, les notes importent peu."

Lou approuva à cette remarque par un léger signe de tête. C'était un peu ce qu'elle pensait également. Elle avait eu tellement peur de ne pas obtenir ses BUSE du tout que découvrir ses résultats, même s'ils étaient un peu moyens, avait été un réel soulagement pour elle.

Malheureusement, ses parents ne voyaient pas les choses de cette manière. Mr et Mrs Hamilton avaient passé un sévère savon à leur fille lorsqu'ils avaient découvert ses résultats.

Lou ne comprenait pas pourquoi ses parents se permettaient de nourrir pour elle des espoirs qui ne pouvaient être que forcément déçus. Ils devaient le savoir, à force d'échec, que l'esprit de la demoiselle n'était pas bien brillant.

Et ce n'était pas faute d'essayer... mais elle avait beau réviser, elle était bien incapable de parvenir à quoi que ce soit. Elle n'était pas faite pour les études. Et qu'importe, au fond. Ses parents, après tout, ne la destinaient-ils pas à devenir mère au foyer? Fallait-il vraiment, afin d'accomplir cette tâche, connaître l'histoire du monde sorcier depuis sa création et maîtriser des sortilèges qu'elle n'utiliserait jamais dans la vie quotidienne.


"J'aimerais que mes parents pensent comme toi."
admit-elle finalement dans un sourire.

Elle préférait faire mine d'en rire, même si elle avait plutôt eut envie de pleurer au moment où elle avait assisté en direct à la réaction moins que tolérante de ses géniteurs.

Elle ne voulut pas s'étendre sur la question, pour ne pas avoir l'air de se plaindre et parce qu'elle n'était pas très confortable avec ce sujet. Parler d'un autre serait préférable pour tous les deux, et Caleb le comprit, visiblement car il passa à autre chose.


"Tu comptes faire quelque chose de particulier, avant la rentrée?"


Lou haussa les épaules. Elle allait sans doute rester enfermée chez ses parents en attendant la rentrée. Elle écrirait sûrement à Ines, qui avait été assez secouée par sa rupture avec Daniel, et à Tom, qui ne lui répondrait pas.

à Olive aussi, sans doute, même si elle ne savait pas trop comment lui parler depuis la mort de Morgan.


"Je ne vais sûrement rien faire de spécial. à moins qu'il nous appelle."
Elle marqua une légère pause. "Il paraît qu'il a trouvé un quartier général..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Jeu 17 Jan - 15:49

-J'aimerais que mes parents pensent comme toi.

J'adresse à Lou un sourire mi-amusé, mi-désolé. Je sais parfaitement, bien sûr, que la famille de la demoiselle est du genre exigeante, et à cheval sur les principes. Je ne peux que comprendre sa situation, étant donné que je vis à peu près la même. Les familles de sang pur, au fond, se ressemblent toutes. à croire que nos identités et personnalités se perdent dans nos principes et nos idéaux. Si j'ai pour le moment l'impression que nous, la nouvelle génération, nous distinguons parfaitement les uns des autres par des caractères et des façons de penser bien distinctes, je me dis qu'il y a de fortes chances que nous finissions comme eux : seulement obnubilés par l'idée de demeurer à la hauteur de la réputation de nos ancêtres. Avec les chevaliers de Walpurgis, nous commençons déjà, d'ailleurs, à oublier nos identités respectives pour nous fondre dans la masse. Pour tout vous dire, ça ne me dérange pas tant que cela. C'est le but que nous cherchons tous à atteindre qui doit primer au-delà de tout le reste, et si nos personnalités respectives doivent fondre dans l'unique but que l'on puisse se muer en une entité puissante qui nous permettra d'atteindre nos objectifs, alors tant mieux. Mais il est encore trop tôt pour parler de cela. Nous n'avons pas encore quitté l'adolescence. Et ressentir une certaine volonté de rébellion à l'égard de nos parents, mêlée d'une véritable envie de satisfaire à leurs attentes, est une chose normal. Je sais que Lou connaît plus de difficultés que moi à ce sujet. Humainement, je la tiens pour cent fois plus brillante que moi, mais il est vrai que ses résultats scolaires ne sont pas forcément à la hauteur des espérances. Pour moi, ça n'a pas la moindre importance, je pense que la jeune femme en face de moi est bien plus intelligente que ce qu'on l'air de croire ses professeurs et ses parents, et que beaucoup de personnes qui ont certes de meilleurs résultats qu'elle, mais n'ont pas la moitié de sa valeur.

D'un côté, j'ai envie de le lui dire. Par moments, j'aimerais la voir posséder davantage de foi en son potentiel. Mais d'un autre, je me dis qu'elle protesterait, ne m'écouterait pas, et que je la mettrai mal à l'aise. Ce n'est pas le but. Il vaut mieux, sans doute, que nous ayons choisi de changer de sujet, même si celui que j'ai choisi d'engager n'a pas l'air de porter beaucoup de fruits.

-Je ne vais sûrement rien faire de spécial. à moins qu'il nous appelle.


Je consens d'un léger signe de tête. Lou et moi avons beaucoup en commun, c'est un fait, et entre autre chose, je sais son allégeance à Voldemort aussi puissante que la mienne. Jamais elle ne le trahira, tout comme moi, et quelles que soient nos responsabilités externes, nous répondrons toujours à son appel, car c'est ainsi que les choses se doivent d'être.

-Il paraît qu'il a trouvé un quartier général...


Je confirme d'un signe de tête. J'ai même été l'un des premiers à être au courant de cette information, par l'intermédiaire d'Elena, qui m'en avait parlé en juin dernier, et est celle par qui nous avons un lieu pour nous retrouver.

-Oui... je pense que nous aurons une réunion prochainement, à ce sujet. Afin de fixer nos objectifs respectifs...


Je dois dire que j'ai hâte, d'ailleurs, que ce jour arrive. Je veux me sentir utile. Plus utile qu'au ministère, où je m'ennuie mortellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Dim 27 Jan - 19:51

-Oui... je pense que nous aurons une réunion prochainement, à ce sujet. Afin de fixer nos objectifs respectifs...


Lou répondit à Caleb par un signe d'approbation en acquiesçant à cette remarque. Il semblait logique, à présent qu'ils s'étaient trouvé un quartier générale, qu'une réunion ait bientôt lieu afin que chacun sache où se trouve sa vraie place.

La vert et argent avait d'ailleurs plutôt hâte que cette réunion ait lieu. Elle était celle qui avait intégré le groupe des chevaliers de Walpurgis le plus tardivement, celle qui avait vu la marque des ténèbres s'inscrire sur sa peau en dernier, non pas en présence de ses congénères, mais seule... c'était à la fois un honneur que d'avoir vécu ce rite initiatique dans la plus totale intimité et en la seule présence de son maître et une responsabilité, car elle devait à présent prouver qu'elle était à la hauteur des attentes que l'on avait placé en elle.

Il est vrai que Lou n'avait pour l'instant pas eu l'occasion de prouver sa valeur. Et si elle ne payait pas de mine de par son caractère effacé, sa détermination ne tolérait aucune frontières, et elle avait à cœur de prouver qu'elle était à la hauteur de la situation, et qu'elle n'aurait pas l'occasion de décevoir qui que ce soit.

Elle attendait qu'on lui confie cette mission spécifique qui lui permettrait de montrer à tous qu'elle valait plus que ce qu'aucun voulait bien croire. Il y avait ce feu qui brûlait en elle, et que personne n'avait l'air de voir, qui ne demandait qu'à se répandre, et à incendier tout ce qu'il y avait autour...

Elle ne voulait pas seulement être utile, elle voulait être la meilleure : surprendre, montrer qu'elle était plus capable que tout ce qu'on avait pu présumer... Elle voulait voir dans son regard de la fierté, de l'approbation... de la tendresse...

Oui, il fallait admettre les choses ainsi qu'elles étaient, elle ne faisait tout cela pas tant dans le but que poursuivaient les chevaliers de Walpurgis que dans celui d'obtenir enfin de celui qu'elle aimait quelque chose qui se rapprocherait d'une certaine réciprocité dans ses sentiments.

C'était pitoyable, dans le fond. Elle faisait tout cela parce qu'elle voulait qu'il l'aime. Elle voulait compter aux yeux de son petit ami, elle voulait obtenir de sa part un degré d'affection qu'il n'adresserait jamais à personne d'autre au monde. Personne.


"Est-ce que je peux te poser une question ? … Tu risques de la trouver indiscrète, je sais pas..."

Lou marqua une très légère pause. Sa curiosité au sujet des chevaliers était d'autant plus grande qu'elle était une recrue très récente. Elle n'avait aucune idée de ce qu'avaient été les rôles et responsabilités de ses camarades jusqu'alors. Tom ne lui avait pas fourni de plus amples informations, mais elle avait besoin de comprendre. Afin de savoir à quoi s'attendre et d'être prête.


"Il t'as demandé de faire quoi, exactement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Mar 29 Jan - 13:04

-Est-ce que je peux te poser une question ? … Tu risques de la trouver indiscrète, je sais pas...

Je reste sur mes gardes. à ce genre de remarques peut succéder n'importe quoi. Une question trop profondément personnelle ou quelque chose de douloureux à évoquer. Cependant, lorsqu'elle me demande si elle peut m'interroger, je fais oui de la tête. Après tout, je peux toujours me réserver le droit de ne pas lui répondre ensuite. Je ne pense pas qu'elle s'en offusquerait, ce n'est pas son genre. Lou est quelqu'un de discret, comme moi, et qui sait respecter la sphère privée d'autrui. Je devine que si elle me pose une question qui risque de me troubler, ce n'est pas tant au nom d'une curiosité malsaine ou d'un goût prononcé pour le commérage qu'elle parle ainsi, j'en suis intimement convaincu. J'attends donc de savoir où elle veut en venir, non sans une certaine appréhension. J'ai u mal à me dévoiler, même auprès de quelqu'un que j'apprécie énormément. J'ai tendance à penser que moins on en sait sur moi, mieux c'est. On est jamais trop prudent, après tout... Finalement, je suis plutôt soulagé d'entendre la question qu'elle a à me poser. Je m'attendais à bien pire, j'avoue.

-Il t'as demandé de faire quoi, exactement ?

Je comprend totalement les raisons de cette question. Après tout, elle n'a pas assisté à la première réunion officielle des Chevaliers de Walpurgis, elle ne sait donc rien des missions qui nous ont été respectivement confiées. Dois-je lui parler de ce qui a été dit ce jour là? Tout d'abord, cela me semble parfaitement naturel, puis, après un léger moment de réflexion, je me dis que ce serait peut-être un erreur que de tout lui dévoiler. Certes, il n'y a pas grand chose de confidentiel dans ce qui a été dit. C'est ce que je pense en tous cas. Mais s'il s'avère que je me trompe? La dernière chose que je veuille faire est d'agir de sorte à décevoir mon maître. Non, il vaut mieux qu'elle attende. Si elle doit savoir, c'est lui qui le lui dira. Elle saura les choses bien assez tôt. Surtout si nous décidons sous peu d'une réunion, ce qui a l'air d'être le cas.

-Désolé, je préfère ne pas t'en parler.
Mon ton est calme et amical, je ne veux pas qu'elle croit que je veuille lui cacher des choses. Je pense que tu le saura rapidement, mais je crois qu'il ne m'appartient pas de te le dire.

Expliciter clairement le fond de ma pensée me semble le mieux à faire. J'ose espérer qu'elle n'y réagira pas trop mal. Je ne fais pas ça pour la brimer ou me donner des airs supérieurs, je fais ça par simple mesure de précaution.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Ven 8 Fév - 23:36

-Désolé, je préfère ne pas t'en parler.
Oh...

N'allons pas dire que Lou ne s'y était pas attendue. Bien au contraire, en fait. Pour autant, elle avait eu le mince espoir de pouvoir en apprendre davantage, et le voir ainsi s'envoler pour mieux lui échapper définitivement ne lui faisait guère plaisir.

D'un autre côté, cela correspondait bien à Caleb que de réagir ainsi qu'il le faisait. Il était un garçon loyal. En amitié, en tous cas, il avait déjà su le lui prouver.

Sa fidélité sans failles devait faire partie de ces attributions qui plaisaient le plus à Tom. Il n'appréciait pas qu'on lui tienne tête, il devait moins encore apprécier la trahison (qui donc pouvait apprécier cela). Avec Caleb, il avait trouvé un sujet sûr et loyal, que sa discrétion à cet instant honorait grandement.

Lou n'insisterait donc pas, quand bien même sa curiosité était piquée à vif. Elle décida aussi de ne pas en vouloir à son interlocuteur. Elle savait bien, au fond, qu'il ne voulait pas lui causer le moindre tort.

D'ailleurs, il mettait tant de coeur à prouver qu'il était désolé, que la vert et argent ne parvenait pas à en douter une seule seconde. Surtout que Caleb était un garçon honnête. Elle aurait pu lui en vouloir et le bouder pour la forme, mais à quoi cela aurait-il pu servir? Elle avait déjà trop peu d'amis, il était inutile d'en rajouter.


- Je pense que tu le saura rapidement, mais je crois qu'il ne m'appartient pas de te le dire.

Lou hocha légèrement la tête pour lui dire qu'elle comprenait, ce qui était effectivement le cas. Après tout, ce n'est pas parce que l'on comprend le sens d'une chose que cette chose nous apparaît plus agréable pour autant.

Il avait parfaitement raison. Elle apprendrait sans doute de quoi il retournait. Peut-être même Caleb n'avait-il pas eu une mission différente de la sienne : garder un oeil sur ces nouveaux qui ne l'étaient plus tant en regard du temps qu'il avaient déjà passé à Poudlard.


"T'en fais pas, je comprend. Elle marqua une légère pause. Je crois juste que je suis un peu trop impatiente. C'est nouveau, pour moi, tout ça. Tu sais... d'un côté, je suis impatiente... d'un autre - ne le répète pas à Tom, surtout - mais tout cela m'angoisse un peu aussi." Elle marqua une légère pause. "J'ai conscience de prendre part à quelque chose d'important, et j'ai peur de ne pas être à la hauteur."

Elle craignait toujours de ne pas être à la hauteur. Elle avait passé ces dernières années de sa vie à crainte de décevoir un petit ami qu'elle aimait par-dessus tout. Trop, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Lun 18 Fév - 19:26

-T'en fais pas, je comprend.

Apparemment, elle le comprend en effet. En tous cas, je devine qu'elle ne fait pas semblant. C'est vrai, je ressens sa déception, et je la comprend. J'aurais bien aimé avoir une autre réponse à lui donner. Mais discrétion doit être notre maître mot. Elle le comprend, je le vois. Et j'admire qu'elle y parvienne si facilement. Je n'ai jamais réussi à savoir si Lou est rancunière ou susceptible. Je suppose qu'à nouveau, elle est un peu comme moi. Elle supporte difficilement certaines choses, mais elle accepte sans broncher. Je ne veux pas qu'elle m'en veuille, pourtant. D'un autre côté, Voldemort ne tardera sûrement pas à lui confier sa mission, et à lui expliquer les choses. A ce moment là, nous serons quittes, et elle n'aura plus de griefs contre moi. Vivement, ai-je envie de dire.

- Je crois juste que je suis un peu trop impatiente. C'est nouveau, pour moi, tout ça. Tu sais... d'un côté, je suis impatiente... d'un autre - ne le répète pas à Tom, surtout - mais tout cela m'angoisse un peu aussi.

Je l'entends se confier à moi. Et j'ai l'impression qu'elle craint que je la juge. Pour moi, c'est hors de question. Je trouve d'ailleurs normal qu'elle s'inquiète et qu'elle ait des doutes. Mais je pense qu'ils finiront rapidement par se dissiper ... quoique... moi-même j'ai encore des doutes. Moi-même je ressens encore cette angoisse que j'aimerais bien pouvoir faire taire. Ce n'est malheureusement pas si simple. Quand on prend part à "une aventure" telle que la notre, lorsqu'on s'engage sur l'avenir, à tout jamais, même, il est normal de s'interroger. De se demander si on sera à la hauteur. Au fond, ce n'est pas tant la cause que nous remettons en question, mais plutôt notre capacité à la servir comme il se doit. Je pense que notre crainte repose davantage sur le fait de le décevoir. Moi, je ne le supporterais pas. En tant que sa petite amie, je suppose que ce serait encore pire pour elle.

-J'ai conscience de prendre part à quelque chose d'important, et j'ai peur de ne pas être à la hauteur.


Voilà, c'est bien ce que je pensais. Je ne peux définitivement que la comprendre. Dois-je lui dire que je ressens la même chose. Lui exposer ma faiblesse au moment où elle veut se sentir plus forte n'est pas la meilleure des choses à faire, à mon humble avis. J'ai envie de lui communiquer une confiance en elle que pourtant, moi-même, je n'ai pas. S'exempter de ses peurs pour les rendre plus supportables aux autres, 'est ce qui se fait, en amitié, non.

-Oui, nous prenons part à quelque chose d'important. Mais le simple fait que nous en soyons là est la preuve que nous sommes à la hauteur. Tu sera parfaite, Lou, ça ne fait aucun doute pour moi.

Je lui adresse un sourire.

-Trêves de lamentation. ça te dit de faire un tour dehors?


A présent que leurs verres étaient vides.

[hj : je pense qu'on peut cloturer, non?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Friends will be friends   Jeu 21 Fév - 19:23

"Oui, nous prenons part à quelque chose d'important. Mais le simple fait que nous en soyons là est la preuve que nous sommes à la hauteur. "

Lou esquissa un léger sourire. C'était déjà un peu trop s'estimer pour elle que de le penser. Mais d'un autre côté, si l'on voulait être logique, c'était ainsi qu'il fallait réfléchir.

Lou, tout comme Caleb (elle n'en doutait pas la moindre seconde), avaient envers Tom un respect qui frôlait (quand il n'atteignait pas complètement) la plus aveugle des admirations.

Et cette admiration s'accompagnait d'un profond respect de tous les choix que pouvait faire le préfet des verts et argent. Il fallait ne douter d'aucun de ses choix, se satisfaire pleinement de son opinion, cela faisait partie des règles.

Et puisqu'il avait jugé qu'elle était digne de porter la marque des ténèbres, qui était-elle pour en douter? Oui, Caleb avait raison.

Cela ne dissipait pas totalement les doutes de la vert et argent, mais avait au moins le don de la calmer un peu, ce qui était bien loin d'être un mal. Ils allaient être à la hauteur, car Tom donnerait à chacun la mission qui lui convient.

...et aussi, parce que pour lui, Lou était bien capable de tout, de s'affranchir de tout ce qui pouvait la maintenir immatériellement prisonnière également.


"Tu sera parfaite, Lou, ça ne fait aucun doute pour moi."

Parfaite... Voilà bien un adjectif qu'elle n'aurait jamais eu l'orgueil de s'approprier. Mais il était tout de même assez agréable de l'entendre.

Elle avait bien fait d'aller voir Caleb, et encore plus de se confier ses doutes. Il n'avait pas son pareil pour regonfler sa pauvre estime d'elle-même et lui redonner confiance.

C'est vrai, elle avait été quelque peu déçue par la réponse qu'il avait formulé précédemment, mais qu'importe, au fond. Le principal était de s'être trouvée un alliée.

Car oui, ce n'étaient certainement pas Daniel ou Vincent qui allaient devenir ses meilleurs amis par les chevaliers... Quant à Olive... disons pour faire court que la situation était quelque peu compliquée.


"Merci."
lui glissa-t-elle dans un pâle sourire.

"Trêves de lamentation. ça te dit de faire un tour dehors?"

A nouveau, il avait raison, ils n'étaient pas là pour se regarder dans le blanc des yeux et se lamenter. Maintenant que Caleb avait quitté Poudlard, ils n'auraient plus souvent l'occasion de se voir, ou alors de manière très officielle, et ce n'était clairement pas dans ces moments là qu'ils pourraient profiter de la présence de l'autre.


"Tu as raison, allons-y."
dit-elle en attrapant son sac, afin de joindre le geste à la parole.

Ils payèrent leurs boissons respectives et quittèrent les lieux, le temps d'une petite promenade sur le chemin de traverse.

Lou se sentait déjà mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Friends will be friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» After the show between friends [Rachel]
» From S*x Friends to Best Friends ! [Arizona]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-