AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3939
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Jeu 10 Jan - 15:14

Toute la vérité, rien que la vérité
L
una ne chercha même pas à feindre la surprise quand, finalement, des membres du ministère vinrent demander à la bleue et bronze de les suivre. Elle s'exécuta sans opposer la moindre résistance, et sans même demander ce pourquoi on voulait l'interroger. En quelque sorte, oui, elle agissait comme la suspecte idéale. La vérité, c'était qu'elle n'était pas bonne comédienne... et que sous couvert de son caractère des plus singuliers, on ne pouvait de toute manière jamais trop s'avancer sur ce qu'elle ressentait vraiment. Elle fut conduite jusqu'à un petit bureau des plus austères, aux murs grisâtres, à la peinture défraîchie. Luna examina les lieux depuis ses yeux globuleux, il n'était certes guère rassurant de se retrouver là, d'autant plus qu'elle ne savait pas trop ce qu'il adviendrait d'elle après qu'on l'ait interrogé mais elle ne montrait aucune crainte malgré tout. Allait-elle pouvoir retrouver les voyageurs ? Allait-on l'obliger à demeurer au ministère ? Ou pire, allait-on l'enfermer ? Elle ne savait pas... et en fait, elle n'était pas vraiment inquiète... ou du moins, elle ne ressentait pas l'inquiétude. Elle abordait la situation avec ce qui ressemblait à de la sérénité. Aucune angoisse ne traversait ses traits. En fait, d'un point de vue extérieur, on eut pu croire qu'elle s'apprêtait à aller voir tranquillement un film au cinéma, pas à devoir se justifier d'un meurtre.

Ils furent plusieurs à l'interroger. Ou du moins, un homme la dérangeait tandis que l'autre l'observait, les bras croisés, adossé à un mur. Luna n'avait pas retenu le nom du premier, mais celui du deuxième oui, car il lui était familier : c'était l'homme pour qui travaillait Pomona : Christopher McDowell. Si elle ne le connaissait pas, sa présence la rassurait malgré tout, l'ancienne vert et argent lui avait dit tout le bien possible à son sujet, et la bleue et bronze avait confiance en son jugement. Son calme inspirait effectivement confiance... et en leur présence, elle admit ce qu'on lui accorda d'admettre, afin de défendre ses intérêts, et justifier les zones d'ombres concernant son identité. Ce furent des heures de délibérations au cours desquelles la personne qui l'interrogeait perdait plus vite patience qu'elle. Bien évidemment, sa vérité était trop absurde pour qu'on puisse bien vouloir y croire, et l'entêtement de Luna à ne pas modifier sa version des faits entamait grandement la patience et le moral de son interlocuteur. Après trois longues heure, les deux aurors admirent qu'une pause serait la bienvenue.

McDowell apporta une tasse de café brûlant à Luna avant de la laisser seule. Luna ne bougea pas de sa chaise, elle déposa ses doigts sur les rebords de sa tasse en céramique, en examinant le fond sans y toucher. Elle ne pensait pas qu'il soit très protocolaire pour des aurors que d'utiliser du veritaserum afin de faire parler les personnes qu'ils interrogeaient, mais étant donné le fil qu'elle leur donnait à retordre. Elle disait certes la vérité, mais tout n'était pas forcément bon à dire, parler sous l'effet d'une potion quelconque ne l'enchantait guère. Pour la peine, et après avoir regardé autour d'elle, elle déversa une partie du contenu de sa tasse de le pot d'une plante qui se trouvait à proximité.

Elle venait de la reposer sur la table quand la porte de la pièce s'ouvrit à nouveau. Pas sur l'un des deux aurors qu'elle avait vu plutôt, cependant...



code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -



Dernière édition par Luna Lovegood le Ven 3 Mai - 0:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Mar 29 Jan - 19:54

Quand trois anciens Wardens (dont Christopher McDowell) était venu la voir chez elle Purdey ne s'était pas douté que c'était pour l'emmener au bureau des Aurors. C'est Chris qui lui avait expliqué qu'il avait découvert le propriétaire de la baguette et qu'il avait ensuite tout compris et tout révélé à Kieran Crisford. Il fallut alors bien des anciens frères d'armes pour empêcher Purdey de balancer un maléfice de crache-limaces à Chris. Elle avait pris la chose comme une véritable trahison de sa confiance et elle était extrêmement en colère. L'espace de quelques secondes, la grande salle du château s 'était transformé en champ de bataille, les deux Wardens étant venus pour protéger l'ancien frère d'armes de la fureur de la galloise.
Il fallut 10 bonnes minutes pour calmer Purdey et la convaincre de baisser sa baguette puis encore 10 bonnes minutes pour tout lui expliquer et la persuader de venir au bureau des Aurors. Leur patron avait expressément demandé que son amie soit présente, officiellement parce qu'elle travaillait pour lui et qu'elle avait donc le droit d'assister à l'interrogatoire. Purdey n'était pas dupe, elle savait que Kieran comptait sur sa capacité à déchiffrer les expressions faciales et en dernier lieu ses talents d'interrogatrice.
Ils l'emmenèrent dans une des salles d'interrogatoire, une de ses salles qu'elle connaissait bien. Une pièce avec une vitre sans teint qui donnait sur une autre pièce ou se tenait le suspect. Elle fixa alors la personne assise de l'autre côté, une jeune fille blonde au regard halluciné, comme si elle ne semblait pas ici. Purdey ne voyait aucun signe de nervosité, chose inhabituelle pour quelqu'un qui s'apprête à passer à la casserole. Soit elle était inconsciente soit c'était une psychopathe, peut-être même les deux.
Purdey suivit attentivement et en silence l'interrogatoire. Elle écouta la dénommée Luna raconter son histoire et poussa un grand soupir de déception. Si c'était tout ce qu'elle avait trouvé comme excuse alors c'était vraiment pathétique. Mais la jeune fille continua de maintenir sa version et Purdey sentit la sincérité dans sa voix, surtout qu'un détail la chiffonnait pas mal dans l'histoire. Pourquoi aurait-elle jeté sa baguette ? La peur n'était pas une explication valable, car sous le coup de la peur on ne pensait pas à faire un sortilège de désillusion. Purdey vit Kieran la regarder en coin , il avait remarqué l'air soucieux de la belle, elle ne dit rien et son regard fixé sur Luna fit comprendre qu'elle n'était pas prête à parler.
L'interrogatoire se poursuivit pendant trois longues heures, Chris et l'autre auror perdait patience face à Luna qui ne changeait pas d'un iota sa version. Ils convinrent finalement d'une pause et McDowell lui donna une tasse de café brûlant. Il y eut un long silence dans la pièce, tout le monde regardait la jeune fille. Puis Purdey se sentit observée, elle regarda les gens autour d'elle qui la fixaient du regard, elle haussa un sourcil :
- Quoi ?
- Tu étais la meilleure interrogatrice du bureau Purdey
- Pas question ! Tu sais très bien comment j'obtenais des infos sur le continent !
- Certes mais tu sais aussi faire preuve de persuasion, vas-y c'est un ordre


Purdey fronça les sourcils puis acquiesça en silence. Elle soupira et quitta la pièce. L'ex-auror hésita quelques secondes la main sur la poignée de la pièce où la jeune fille attendait, elle se composa un masque puis rentra.
Elle fixa d'abord la jeune fille en silence puis s'approcha lentement, saisit la chaise pour la reculer de plusieurs pieds et s'assit. La raison de cet éloignement était simple, sur le continent quand trouver Grindelwald était la priorité les Aurors avait rapidement appris que ceux qui le suivaient ne diraient rien avec les méthodes d'interrogation classiques. Certes ils avaient utilisés le sortilège Doloris ou le Veritaserum mais certains étaient résistants ou méfiants, alors ils s'étaient tournés vers les méthodes moldues. Il fallait avouer qu'elles avaient été efficaces, extrêmement brutale mais efficace. Les sorciers n'étaient pas habitués à la douleur physique, la vraie douleur physique. C'était pour cela qu'elle s'était éloignée de Luna, elle avait trop peur de recourir aux méthodes musclées...
Elle prit soudain la parole, brisant le silence qui devenait gênant :
- Vous avez jeté une partie de votre café dans la plante, dommage aux dernières nouvelles le café de Chris est pas mal bien que je sois plutôt une amatrice de thé, elle vit le regard de la jeune fille et continua, je le vois à la trace qu'a laissé le café brûlant sur la terre de la plante ainsi que les légères fumerolles. Le fait que la tasse ne porte pas la trace de vos lèvres est aussi révélateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3939
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Jeu 31 Jan - 21:43

Toute la vérité, rien que la vérité
L
es yeux globuleux de la bleue et bronze s'élargirent légèrement quand elle vit Purdey Potter entrer dans la pièce, en lieu et place des deux aurors qu'elle s'était attendue à retrouver. Luna savait à qui elle avait affaire. Non pas parce qu'elle savait quoi que ce soit des actions d'éclat au sein desquelles elle s'était illustrée, mais parce qu'elle était professeur à Poudlard, et surtout, portait le même nom de famille que Harry... en plus de lui ressembler physiquement, ce qui avait laissé supposer aux voyageurs qu'elle devait être l'une des descendantes de l'élu. En un sens, le fait d'avoir à présent affaire à elle plutôt qu'à l'un des deux aurors de tout à l'heure (quand bien même, choisissant de se fier à l'avis de Pomona, elle s'était sentie rassurée par la présence de Christopher McDowell), c'était aller vite en besogne que de supposer que le fait que Purdey et Harry partagent le même sang puisse lui être salutaire, mais elle acceptait de le supposer, dans toute sa logique lovegoodienne. L'ancienne auror vint s'installer en face d'elle, ne disant rien pendant un moment. Luna la suivit du regard, du moment où elle entra, jusqu'à celui où elle prit place sur une chaise en face d'elle. Elle continua de la dévisager même après qu'elle se soit assise, et durant tout le temps où elle s'adressa à elle, au point qu'elle aurait pu sembler impolie, quand bien même ce n'était pas son intention.

Luna écouta Purdey énumérer toutes les raisons qui lui faisaient non pas penser mais affirmer qu'elle avait versé une partie de son café dans la plante qui se trouvait à proximité. Elle était extrêmement perspicace et observatrice. Luna aurait pu être décontenancée face à une telle capacité d'analyse, mais en vérité, elle était plus impressionnée qu'inquiète. Elle ne se reprocherait pas ce qu'elle venait de faire. La bleue et bronze vivait toujours en parfait accord avec ses actes, même quand ceux-ci pouvaient sembler des plus étranges et anormaux (ce qui était le cas la plupart des temps).


"Vous être très observatrice."
constata Luna de son habituel ton serein et cristallin. "Je ne voulais pas boire ce café parce que j'ai pensé qu'il y avait peut-être du véritaserum à l'intérieur, mais je suis certaine qu'il est très bon." ajouta-t-elle sans la moindre gêne, parée comme souvent de la plus désarmante des franchises.

Dire simplement la vérité ne la dérangeait pas. En fait, il n'était tout simplement pas dans la nature de Luna de mentir (consciemment en tous cas), cela n'avait que rendu plus difficiles pour elle les implications de ce voyage temporel, qui l'avait contrainte à mentir comme une arracheuse de dents.


"Vous êtes Purdey Potter, la professeur de vol, non? Vous n'êtes pas une auror..."


Constat ce qu'il y a de plus légitime, après tout, d'autant plus que la bleue et bronze ignorait tout de ce qu'avait été la vie de la femme qui s'apprêtait à l'interroger avant qu'elle ne se lance dans l'enseignement. Elle n'avait par ailleurs pas l'impression d'être impolie. Elle se contentait de faire un simple constat, comme cela lui arrivait souvent.



code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -



Dernière édition par Luna Lovegood le Ven 3 Mai - 0:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Lun 4 Fév - 22:32

Purdey sourit, étrange que la jeune fille la connaisse avant tout pour être professeur de vol à Poudlard. Etrange qu'elle ne semble rien savoir sur le passé récent, pourtant bien connu, de Purdey. Normalement elle était plus connu pour son engagement comme auror que pour son tout récent poste de professeur. Elle scruta le visage de la serdaigle, toujours à la recherche du moindre signe de mensonge mais ne vit rien. Ces informations accentuèrent le doute de l'ancienne auror, si elle ne savait pas pourquoi Purdey était là comment pourrait-elle être de cette époque ? La galloise n'était pas du genre à se vanter mais bon ça n'était se vanter que de reconnaître que beaucoup de gens la reconnaissait dans la rue. Luna ne semblait pas mentir ou alors elle était capable de bluffer Purdey et sans vantardise c'était une chose extrêmement difficile, pour ne pas dire impossible. L'hypermnésie de la miss la rendait sensible

Comme d'habitude quand elle se mettait à réfléchir, Purdey sortit sa pipe et son tabac. Elle la bourra puis l'alluma et savoura tranquillement le tabac avant de répondre :
- Exact mais je n'occupe le poste que depuis quelques mois, avant j'étais Auror. C'est moi qui ai commandé les Wardens sur le continent, pendant la guerre contre Grindelwald.

Sous une apparence anodine la question contenait un piège. Purdey avait rapidement pensé que si elle ne connaissait pas Purdey, elle ne devait donc pas connaître les Wardens. La suite logique serait donc qu'elle pose la question de qui sont les Wardens, si elle ne posait pas la question alors il y avait une possibilité pour qu'elle connaisse l'organisation et donc qu'elle mente.
L'auror procédait comme elle avait toujours procédé en installant lentement une ambiance, en parlant sur des choses qui n'avait rien à voir avec l'affaire. De cette manière elle mettait en confiance le suspect et le forçait à faire des erreurs. Il fallait ensuite forcer un peu, devenir un peu plus méchant, pousser le suspect dans ses retranchements pour qu'il finisse par craquer. Bon c'est vrai que dès fois c'était plus rapide, notamment avec le waterboarding (torture par l'eau) ou quand le suspect se retrouvait avec ses doigts sous le pif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3939
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Mer 6 Fév - 21:26

Toute la vérité, rien que la vérité
U
n fin sourire vint s'afficher sur les lèvres de Luna, vous savez, ce genre de sourires que l'on est pas supposé arborer en pleine interrogatoire, et encore moins lorsqu'on est accusé de meurtre, sous peine de passer pour une véritable psychopathe. Mais ça, c'était le genre choses dont la bleue et bronze ne parvenait guère à se soucier. Ce qui l'avait fait sourire, ce n'était pas les mots prononcés par Purdey, qu'elle entendait comme étant on ne peut plus sérieux, mais les similitudes qu'elle reconnaissait entre le professeur et Harry étaient, à ses yeux, amusantes à observer. Elle était l'un des aurors qui avait permit d'écarter la menace Grindelwald, Harry était le garçon qui devait mettre fin à la terreur engendrée par la puissance de Voldemort, le même sang coulait dans leurs veines à tous les deux. Certes, il était réducteur et faux de dire que l'on devenait forcément comme sa famille. Il n'en demeurait pas moins qu'à certaines occasions, la comparaison entre parents et enfants s'imposait d'elle-même sans qu'on ait besoin de forcer aucun trait. Bref... l'instant était mal choisi pour laisser son esprit vagabonder à de telles observations, mais l'esprit de Luna Lovegood avait toujours eu tendance à n'en faire qu'à sa tête.

Les yeux un brin globuleux de la bleue et bronze fixaient ceux de son interlocutrice, ou en tous cas de celle qui l'interrogeait. La légitimité de la jeune femme semblait mieux s'expliquer à présent, bien que la voyageuse ne savait absolument pas ce qu'étaient les Wardens, et s'il était prestigieux ou non d'avoir été à leur tête. Elle devinait qu'il s'agissait d'un groupe d'aurors, c'était à peu près tout.


"Vous avez l'air d'être une femme courageuse."
constata seulement Luna d'un ton tranquille.

Et elle doutait fort de se tromper à ce sujet. Ce qu'elle disait n'avait pas tant de rapports avec la présentation qu'elle venait de faire d'elle qu'avec ce que la bleue et bronze devinait du caractère de l'ancienne auror en la voyant agir, parler, et se mouvoir. Elle donnait l'impression (qui n'en était sans doute pas qu'une) d'avoir beaucoup d'applomb et de confiance en elle. Elle devait être de ce genre de personnes qui ne se laissaient jamais démonter quelles que soient les circonstances. Luna ne savait que dire de plus... elle ne comprenait pas trop ce qui était en train de se penser. Même si elle avait été un auror, elle ne l'était plus, non? On pouvait être professeur et auror en même temps? Ou avait-elle abandonné son métier à Poudlard pour revenir au ministère? Les aurors de tout à l'heure n'allaient pas revenir pour poursuivre l'interrogatoire? Elle prenait le relais?


"Les autres aurors vont revenir?"


En fait, elle devait admettre que, même si elle se sentait rassurée d'être en présence de quelqu'un qui possédait le nom de Harry, elle aimerait bien que l'auror du nom de McDowell revienne... elle ne le connaissait pas, mais voilà, elle lui faisait confiance. Et faute d'avoir les autres voyageurs avec elle pour la soutenir, être en compagnie de quelqu'un de confiance... ou qui lui en inspirait, au moins, ne serait-ce qu'un minimum... l'aurait rassuré.



code by Mandy



_________________
- Let's do the time warp again -



Dernière édition par Luna Lovegood le Ven 3 Mai - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Mar 19 Fév - 23:12

Elle n'avait pas relevé pour les Wardens mais comme Purdey s'y attendait elle ne put en tirer aucune conclusion tant la jeune fille la déroutait. Autant d'innocence, comme si se retrouver en salle d'interrogatoire n'était qu'un détail d'une histoire terriblement ennuyeuse perturbait les répères que Purdey avait acquis au cours de sa longue carrière. Voilà ce que lisait Purdey dans les expressions de la suspecte en face d'elle, une réaction qui l'étonnait au plus haut point. Elle ne retrouvait aucun signe d'anxiété, même les plus discrets dans l'attitude et le visage de Luna Lovegood. La galloise tira une bouffée de sa pipe puis fixa de ses grand yeux la jeune fille :
- Non, c'est moi qui suis chargée de votre interrogatoire à présent

Elle se leva et tourna le dos à la suspecte, regardant fixement la vitre teintée. Si Luna était du future alors il était de bon ton de lui expliquer et même de lui révéler une partie que même le grand public ne savait pas. La partie caché et occulte de la guerre contre Grindelwald, approuvée en haut lieu mais impossible à révéler aux sorciers britanniques, trop sulfureux et bien trop controversé.
- Vous savez quand les Wardens sont arrivés sur le continent nous étions formés aux techniques d'interrogation classiques des Aurors. Nous savions comment obtenir des aveux en utilisant la magie ou en poussant le suspect à bout psychologiquement...mais contre les lieutenants de Grindelwald cela s'est vite révélé improductif, ils résistaient bien alors nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure. Plusieurs d'entre nous sont allés faire une formation chez les moldus pour apprendre leurs techniques d'interrogatoire...musclés dirons-nous. Les résultats des méthodes moldus ont été stupéfiants, la torture par l'eau, brûler les doigts à l'acide ou encore l'arrachage des ongles à la pince sont des méthodes auquel les sorciers ne savent pas résister. J'ai vu un des plus proches ami de Grindelwald déballer tout ce qu'il savait après avoir eu les mains brisées au marteau.

Elle pouvait imaginer les têtes ahuris derrière la vitre et le sourire en coin de Kieran. Révéler ce qui était encore un secret d'Etat ne devait pas être du goût de tout le monde, d'autant plus que certains Warden (dont faisait partie Chris) avait vivement contesté, et contestait toujours, le choix de Purdey d'utiliser des méthodes « musclées » pour obtenir des informations. L'ex-auror s'approcha alors de Luna et posa un doigt sur ses côtes :
- Je pourrais par exemple vous frapper juste ici, douleur maximum je vous le garantis, ou alors je pourrais vous mettre à terre et vous faire maîtriser par deux hommes pendant que je couvre votre bouche avec une serviette et verse de l'eau dans votre bouche, elle a déplacé son doigt vers la bouche de Luna. Vous aurez la sensation de vous asphyxier, si en plus je vous mets dans le noir sans eau ni nourriture en...allez disons 3 jours compte tenu de votre jeunesse vous m'avouez tout ce que vous savez...

Elle se rassit alors, dévisageant Luna pendant un petit moment avant de sourire comme si elle venait de raconter une bonne blague.

- Mais je n'en ferais rien. D'abord car vous êtes britannique et le ministère n'autorise par la torture sur ses citoyens, enfin plus maintenant, mais surtout parce que votre procès est publique et que vous devez apparaître à l'audience comme vous êtes là. Les aveux sous la torture ne sont pas considérées comme recevables, pas ici et maintenant en tout cas.

Elle tira une bouffée de sa pipe et fit un petit rond avec la fumée. Elle venait de dire tout cela avec un ton parfaitement neutre, comme si elle parlait d'une chose d'une effroyable banalité. Bine sûr c'était une façade, Purdey se réveillait tous les soirs avec dans la tête les hurlements des sorciers qu'elle avait torturée. Elle n'avait pris aucun plaisir à faire cela et savoir comment faire durer la souffrance d'un homme pendant des heures ne faisait pas partie des savoirs qu'elle était fière de posséder. Mais il était important que Luna ne sache pas cette partie, les révélations de l'Auror devait la mettre mal à l'aise rien de plus. Une autre pique pour l'amener sur la piste des aveux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3939
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Lun 25 Fév - 21:26

Toute la vérité, rien que la vérité
L
una trouvait étrange que l'on demande à un professeur de Poudlard, même si elle était une ancienne auror, et visiblement très compétente, de procéder à un interrogatoire. La bleue et bronze n'était pas vraiment certaine que tout cela soit légal, mais puisqu'elle était là, elle ne pouvait pas l'empêcher de l'être, et qu'une Potter se charge de la suite de son interrogatoire n'était sans doute pas une mauvaise chose. C'était même plutôt bien. Ou du moins c'est ce qu'elle avait cru, au début. Elle n'en fut plus certaine, dès le moment où, sans la moindre émotion, la jeune femme lui expliqua quelles méthodes de tortures elle avait employé il y a peu pour extraire des aveux à ses victimes. Même Luna, qui pouvait se montrer souvent déphasée, et dont les réactions étaient rarement en accord avec celles que n'importe qui d'autre était supposé avoir, sentit son estomac se retourner à l'évocation de tant de violence. Car évidemment, la bleue et bronze était une pacifique dans l'âme. Alors apprendre que la femme en face d'elle était capable de telles horreurs alla même jusqu'à lui décocher une grimace.

Et pourtant, même si elle trouvait cela horrible, elle restait convaincue du fait que Purdey ne lui ferait pas ce mal là. La situation ne méritait tout de même pas qu'on en vienne à la torture, si? Même si la jeune femme l'impressionnait quelque peu, elle n'oubliait pas où elle se trouvait, ni n'oubliait son nom. Même si l'époque était différente, la demoiselle doutait tout de même que la torture se pratique entre quatre murs, au ministère de la magie, sous le regard de plusieurs aurors d'élite. Le professeur de vol donna raison à ses présomptions lorsqu'elle acheva son monologue en lui disant qu'elle ne lui ferait pas le mal qu'elle avait pu faire à d'autres. Luna ne se sentait pas soulagée, puisqu'elle n'en avait jamais douté, juste un peu décontenancée, puisqu'elle ne comprenait pas la stratégie de Mrs Potter.


"Pourquoi vous ne leur avez pas juste donné du veritaserum?"


Elle marqua une légère pause. Le ton de sa voix ne montrait que de la curiosité. Et elle était curieuse, en effet. Se pouvait-il vraiment que celle dont le survivant était le descendant ait donné dans la violence purement gratuite? Bien sûr, les gênes ne faisaient pas tout, elle le savait bien. Mais elle ne voulait pas croire que qu'une auror portant le nom de Potter puisse avoir fait tout ce mal sans réel raison. En fait, cette réflexion était telle qu'elle avait même su prendre le pas sur toute autre... ce même si elle se trouvait dans la pire position possible, et que l'on mentionnait déjà le procès auquel elle devrait assister... et qui semblait vouloir dire que quelle que soit sa stratégie de défense (et elle n'en avait pas), elle était accusée d'office.


"Les gens que vous avez torturé, il suffisait de leur donner du veritaserum, non?"


Le ton de sa voix était doux, toujours calme, il le resta quand, fixant son interlocutrice, la blondinette ajouta :


"Je n'aime pas la fumée..."


Elle parlait de la pipe de Purdey, bien sûr.



code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -



Dernière édition par Luna Lovegood le Ven 3 Mai - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Lun 4 Mar - 17:57

Et biiiim dans le mille ! Purdey avait parfaitement vu la grimace de Luna et c'était parfaitement l'effet recherché. Par le doute, par le louvoiement Purdey creusait de plus en plus profond dans l'esprit de la suspecte. Pour mieux comprendre la logique de la galloise utilisons une métaphore, prenez l'esprit d'une personne comme un château-fort. Si vous attaquez de front ca peut marcher mais ça n'a quasiment aucune chance de marcher. Par contre si vous attaquez en plusieurs points, harassez la garnison et la soumettez à un siège en règle vous avez toutes les chances de l'emporter à l'usure. En l'occurence ici, les premières fissures commençait à apparaitre. Ca n'était pas flagrant et on était encore loin du but mais il faut bien un début pour arriver à la fin n'est-ce pas ?

D'un ton égal, cachant son malaise à l'idée de continuer à parler d'une chose dont elle avait affreusement honte, elle répondit à Luna :
- On utilisait le veritaserum pour tous les autres mais les plus proches de Grindewald ou les plus fanatiques ne se laissait pas faire. Il préférait mourir, de faim ou de soif, et certains se sont mêmes empoisonnés ou coupé la langue plutôt que révéler ce qu'il savait.

Et oui dans une guerre personne n'est tout blanc ni tout noir. Il n'y a que des nuances de gris. Tout n'y est aussi qu'une question de point de vue aurait rajouté certains de ses amis les plus cyniques et désabusé. Quand Luna lui fit remarquer que la fumée la dérangeait Purdey ne réagit d'abord pas puis se lança dans la brêche. Elle répondit comme elle le faisait depuis le début, avec une franchise teintée d'un soupçon de mauvaise foi :
- Désolé mais fumer m'aide à réfléchir. Il m'est arrivée de résoudre des affaires en étant assise sur un fauteuil à fumer la pipe en repassant les détails...elle laissa un petit blanc s'installer et après avoir lâché de la fumée elle continua, et dans le cas présent c'est vous qui me donnez du fil à retordre.

Simple constatation qui sautaient à l’œil d'un novice. En termes actuelle et moldu Purdey était ce qu'on pouvait appeler une profileuse. Elle était capable de définir le profil psychologique d'une personne en observant ses réactions, sa manière de se comporter etc...D'ordinaire les gens étaient assez faciles à cerner et orienter l'interrogatoire sur la bonne pente se révélait assez facile. Mais pas là, Luna déroutait Purdey qui n'arrivait pour le moment à mettre qu'un mot sur le profil psychologique de la jeune serdaigle. Fantasque ou folle à lier ? Là encore ça n'était pas sûr. Au moment où Purdey semblait avoir trouvé une faille ou relevé un détail intéressant, Luna contre-attaquait par une remarque ou une attitude encore pkus déroutante. En conséquence Purdey en était toujours à tester les défens pour jauger les faiblesses et connaitre le point d'attaque principale. C'est cela qu'elle expliqua de manière concise et grossière à la suspecte, toujours dans l'optique de de mettre le doute et d'endormir la méfiance de Luna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3939
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Jeu 7 Mar - 22:01

Toute la vérité, rien que la vérité
L
a fumée l'aidait peut-être à se concentrer, mais pour Luna, c'était un peu l'inverse, elle avait l'impression que sa tête flottait dans une espèce de nuage de tabac qui rendaient ses réflexions, dors et déjà étranges, moins cohérentes encore. Néanmoins, qu'elle proteste n'y changerait rien, Purdey voulait avoir l'ascendant sur elle, et elle y parvenait plutôt bien, il est vrai, Luna s'était déjà sentie plus à l'aise, et considérait effectivement Mrs Potter comme une femme très impressionnante. Luna songea quelques secondes à suggérer l'idée qu'il n'était peut-être pas autorisé de fumer ici, mais elle n'en savait, rien, en fait...

L'époque n'était pas la même, et vu que personne n'avait l'air de protester contre le fait qu'une femme qui n'était plus auror l'interroge, lui parle de torture, et lui crache sa fumée au visage, on pouvait supposer qu'il fallait s'attendre à tout... Notamment à assister à un interrogatoire qui, jusqu'ici, ne lui semblait pas, en fait, en être un. Un interrogatoire suppose de poser des questions, non? Or, pour l'instant, seules des affirmations s'étaient échappées des lèvres de la jeune femme, et aucune interrogation. C'était une méthode singulière. Peut-être efficace, va savoir, mais qui laissait Luna un brin circonspecte. Et ce n'était pas rien que de parvenir à laisser Luna Lovegood circonspecte.


"Je suis navrée, je n'avais pas l'intention de vous compliquer la tâche.
"


Et c'était vrai. A choisir, elle aurait préféré que cette histoire ne traîne pas en longueur, que le véritable suspect soit tout de suite inquiété, et que personne ne l'accuse de quoi que ce soit, mettant pour de bon et radicalement à mal un secret qu'elle et ses amis avaient passé une année entière à protéger. Elle comprenait ces pauvres aurors qui s'acharnaient sur elle afin de ne pas croire à une vérité qui leur semblait gênante. Oui, vraiment, elle les comprenait.

Mais elle ne pouvait rien faire pour les soulager de ce qu'ils devaient ressentir, elle ne pouvait rien faire afin qu'ils finissent cette journée avec un sentiment de satisfaction et d'avoir bien fait leur travail, car mentir n'était pas la solution... et de toute évidence, dire la vérité était loin d'être une solution qui convenait à tout le monde. En fait, elle n'allait à personne : ni aux voyageurs, ni à ceux qui les interrogeait, ni à leurs ennemis, communs ou non. La situation était inextricable, pas étonnant que Mrs Potter affirme que la bleue et bronze lui donnait du fil à retordre. Mais que pouvait-elle y faire? Rien, elle n'était pas la clé du problème, elle n'était qu'un problème de plus.

Elle était ce qu'ils étaient depuis leur arrivée dans cette époque (et, dans son cas, ce qu'elle était déjà un peu avant même le voyage temporelle), une gêneuse, une anomalie, quelque chose qu'on observait la comprendre. Et cela posait un problème des plus épineux dès lors qu'une affaire de meurtre entrait dans l'équation.
[/list]


code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -



Dernière édition par Luna Lovegood le Ven 3 Mai - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Lun 25 Mar - 23:27

(HJ: D'abord désolé pour l'énorme retard, ensuite j'ai fait une sorte d'ellipse pour qu'on avance un peu)

Bon il était temps de se lancer dans le coeur même du sujet. Jusqu'à présent, Purdey s'était contenté de parler pour connaitre la suspecte, maintenant qu'elle avait une idée de Luna elle pouvait mieux appréhender l'interrogatoire. Tirant quelques bouffées de sa pipe elle prit la parole :
- Avouez que votre explication a de quoi prendre de court non ? Vous n'avez pas d'alibi et vous prétendez venir du futur on a vu mieux comme explication.

Elle se releva ensuite et continua à parler, toujours sans poser de questions directes. Elle ne laissa aucun répit à Luna, refusant ses demandes de pause, la faisant répéter plusieurs fois sa version. Il était évident que Purdey essayait de briser Luna, de lui faire répéter encore et encore et encore juste pour voir si sa version ne changeait. En refusant à la suspecte de se reposer, en la maintenant constamment éveillé elle voulait voir si elle contredirait une fois poussé à bout. Le prince d'un interrogatoire est toujours le même : pousser la personne interrogée dans ses ultimes rentranchements, si même dans cet état là la version des faits ne bougeait pas alors on pouvait raisonnablement conclure que l'accusé disait la verité.

Et c'était ça que cherchait Purdey, elle désorientait Luna et donnait toujours cette impression de l'analyser dans les moindres détails et de guetter le moindre faux pas (tout cela à raison d'ailleurs). Pour le moment il fallait reconnaître que sa version ne changeait pas d'un iota, ce qui confortait l'ex-auror dans l'idée que ça n'était pas Luna. C'était trop facile, trop évident, un meurtrier ne jetait pas sa propre baguette non loin de la scène de crime c'était absurde. Certes Kieran avait avancé que si elle disait venir du futur alors l'idée d'un comportement bizarre ne pouvait être exclus mais miss Lovegood n'avait aucun des signes de la folie, elle était juste loufoque ce qui était assez différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3939
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Mar 26 Mar - 19:32

[C'est parfait Very Happy ]

Toute la vérité, rien que la vérité
O
[i]ui c'est vrai, les explications que Luna avait donné afin de prouver son innocence avaient de quoi déstabiliser n'importe qui. Luna comprenait sans le moindre mal qu'on ne la croie pas, c'était couru d'avance. Mais elle en avait discuté avec les autres, et il n'y avait pas d'autres solutions que celle de dire la vérité. On avait tort de dire que la justice aimait la vérité, dans un moment comme celui-là, cette dernière aurait certainement préféré une belle histoire, de celles qui tiennent la route et ne laissent pas la moindre place au doute. Quand le mensonge semblait plus crédible que la vérité, difficile d'accorder du crédit à cette dernière... et pourtant. Quoi qu'il arrive, la bleue et bronze demeurerait campée sur ses positions. Quelles autres possibilités avait-elle, de toute manière. Il était hors de question de revenir sur ces dires, aucun mensonge n'aurait jamais su satisfaire à toutes les questions qu'on lui posait.

"Il y a un conte..."


Oui, n'allez pas chercher ce qu'un conte venait faire là-dedans, dans la logique de Luna Lovegood (qui était emprunte de tous les illogismes possibles), ce dernier avait toutes les raisons d'être évoqué en la circonstance, et ce même au beau milieu d'un interrogatoire, alors qu'on la soupçonnait de meurtre.


"Un homme recherché par des gardes, qui trouve refuge chez un fermier. Le fermier accepte de cacher l'homme. Il lui dit de se dissimuler sous une botte de foin. Peu de temps après, les gardes arrivent, ils demandent au fermier s'il a vu l'homme. Alors le fermier répond que oui, et qu'il est caché sous le foin. Les gardes rient et ne le croient pas. Ils accusent le fermier de leur faire perdre leur temps, et ils s'en vont. Quand ils sont assez éloignés, l'homme sort de sa cachette et s'en prend au fermier pour l'avoir dénoncé. Alors le paysan répond que si la vérité n'avait pas pu le sauver, alors le mensonge l'aurait moins fait encore"


Elle avait prononcé ces mots de son habituel voix cristalline et l'air de rien. Puis, pendant plusieurs longues minutes, elle garda le silence, comme si cette simple histoire suffisait à elle seule à justifier son attitude et à confirmer ses dires, de sorte qu'elle n'avait pas à argumenter davantage pour sa défense. Ce ne fut qu'après que les yeux globuleux de la demoiselle aient longuement fixé son interlocutrice que la bleue et bronze daigna reprendre la parole. Par quelques mots qui au commun des mortels devaient sembler logiques, mais à elle paraissaient presque inutiles et superflus.


"Je peux vous donner une explication qui vous plaira mieux, si vous voulez. Sauf que ce sera un mensonge."

A ce jeu de patience, Luna ne céderait pas, pas parce qu'elle était moins sujette à craquer lorsqu'elle subissait de longues heures d'interrogatoires qui devaient la malmener physiquement et mentalement, mais parce qu'elle ne cachait rien, et parce que la patience, justement, était sans conteste l'une de ses qualités premières, de celles qui avaient souvent le don d'exaspérer son entourage.
[/list]


code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -



Dernière édition par Luna Lovegood le Ven 3 Mai - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Dim 28 Avr - 17:10

Purdey rit aux éclats, pas un rire méprisant et hautain mais bien un rire franc et honnête. Sa conviction de l'innocence de Luna s'était peu à peu faite dans son esprit et le conte l'avait confirmé dans ce qu'elle pensait. Pas une seule fois Luna ne s'était emmêlée dans ses déclarations et maintenant après des heures d'interrogatoire racontait tranquillement ce petite conte. Purdey le connaissait bien car elle l'avait plusieurs fois raconté à ses enfants pour leur apprendre à ne jamais mentir. Elle regarda Luna en souriant :

- Je connais cette histoire, je la racontais à mes enfants quand ils étaient petit, elle marqua une pause, Veuillez m'excuser...

Purdey se leva et quitta la salle pour retoruner derrière la vitre. Elle demanda au sorcier en faction d'apporter à la suspecte à boire et à manger puis donna son avis aux Aurors et à Kieran. Les Aurors protestèrent et le ton monta assez vite entre eux et Purdey. La galloise était persuadée de l'innocence de la jeune femme, elle démonta consciencieusement chaque argument et donna ses conclusions issue de l'interrogatoire. Elle proposait donc la libération de Luna et sa mise sous surveillance jusqu'au procès, Kieran finit par mettre un terme au débat en acceptant la proposition de Purdey. Soulagée, elle retourna voir Luna et, tout en lui expliquant ce qui allait se passer, posa sa baguette sur la cheville de la jeune fille. Un symbole rouge fluo apparut alors, il était indolore et Purdey expliqua :
- Ce sort vous assigne à votre résidence jusqu'au jugement, si vous vous éloignez trop ou pratiquez des sorts illégaux vous serez stupéfixée dans l'instant et les Aurors seront aussitôt prévenus, est-ce bien compris ?

Elle se leva et plongea ses yeux dans ceux de la jeune serdaigle :
- Je crois en votre innocence, tout ça ne sera bientôt qu'un mauvais souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3939
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]   Ven 3 Mai - 0:04

Toute la vérité, rien que la vérité
U
n fin sourire vint fendre le visage de Luna quand elle entendit que son interlocutrice avait déjà entendu cette histoire, et qu'elle la racontait elle-même à ses enfants. Ce n'était rien, au fond, mais partager avec elle cette sorte de tradition familiale l'enchantait, la rassurait, la contentait. Elle n'avait pas pensé que son conte trouverait oreille attentive. Elle était habituée à parler sans qu'on l'écoute ou l'entendre vraiment, et elle l'acceptait sans mal. C'était ainsi. Elle ne reprochait jamais à qui que ce soit de vouloir en savoir davantage, ou à essayer de décrypter ce qui pour beaucoup passait pour le charabia d'une illuminée, d'une folle. Il était néanmoins plaisant, de temps à autres, de constater que le message atteignait son destinataire, et que sa portée allait au-delà de celle qu'elle avait bien pu vouloir, quand elle en voulait vraiment une. L'ancienne auror se leva de sa chaise, et s'absenta quelques secondes. Luna la laissa faire, approuvant son départ d'un docile signe de tête. Si cette femme pouvait être assez impressionnante, la bleue et bronze parvenait malgré tout à lui trouver un certain capital sympathie. En son for intérieur (qui la trompait souvent, ceci dit), elle se disait qu'elle n'avait rien à craindre, que les choses allaient s'arranger, parce que cette femme, d'une manière ou d'une autre, était de son côté. Elle attendit donc les quelques secondes qu'il fallut à Purdey pour débattre avec ses anciens collègues, parfaitement calme, les mains jointes au-dessus de ses jambes croisées.

Quand Purdey revint, Luna ne ressentit toujours pas la moindre anxiété, convaincue de n'avoir effectivement rien à craindre. Elle se laissa faire, docile, quand Mrs Potter fit apparaître une marque à sa cheville, lui apprenant que cette dernière l'assignait à domicile. C'était, ma foi, une contrepartie logique, et bien moins terrible qu'un quelconque autre verdict... qui l'aurait obligé, par exemple, à demeurer enfermée en attendant son jugement, comme cela avait été le cas pour Hagrid une année plus tôt. Bien sûr, elle ne couperait pas au procès, et d'autres ne seraient peut-être pas aussi conciliants que Mrs Potter, et ils se montreraient certainement plus sceptiques, mais si elle parvenait à mettre ces aurors de son côté, sans oublier qu'elle possédait l'appui de Dumbledore, elle avait tout de même des chances de s'en sortir. L'entendre prononcée ces mots, avec toute la sincérité possible, en la regardant droit dans les yeux, l'entendre lui dire qu'elle la croyait achevait de la mettre en confiance.


"Merci."
dit-elle avec toute la sincérité du monde, ses yeux globuleux pétillant légèrement. "Je peux m'en aller, alors?" ajouta-t-elle, par avance soulagée, tout de même, de pouvoir enfin quitter ces lieux austères pour rejoindre ses "alliés".

Bien sûr, ce n'était qu'un début. Cet interrogatoire ne serait pas le dernier, la divulgation de son secret allait poser une foule de problèmes, soulevait encore d'autres questions auxquelles il lui faudrait encore et toujours répondre, inlassablement. Mais en attendant, elle était momentanément libre. Et cette petite fenêtre de liberté était ce dont elle avait besoin pour le moment. La légère brise qui s'y infiltrait lui offrait un souffle nouveau.



code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Toute la vérité, rien que la vérité... [pv Purdey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lucrecia Graciozi - Toute la Vérité, rien que la Vérité.
» Je jure de parler sans haine et sans crainte, de dire toute la vérité, rien que la vérité. - Version courte
» "Ce que l'homme retiendra de moi, si il retient quelque chose, ce ne sera qu'une infime partie de la vérité." ||DANSEUSE||
» Célérité
» Toute musique qui ne peint rien n'est que du bruit || enfin fini
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-