AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vers le point de non retour... [pv Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Mer 16 Jan - 18:40

    Même depuis l'orphelinat, les nouvelles n'avaient pas échappé à l'Héritier. Et elles étaient plutôt bonnes pour lui, d'ailleurs. Les aurors avaient mordu à l'hameçon. Certes, rien ne laissait présumer que Luna Lovegood finirait à Azkaban (Tom avait entendu dire que Dumbledore – qui aimait décidément lui mettre des bâtons dans les roues – assurerait la défense de la bleue et bronze, ce qui ne jouait clairement pas en sa faveur), mais l'important était que la nouvelle circule, que le doute s'immisce, et que les masques déjà fissurés se brisent pour de bon afin que ne demeure plus que la vérité nue. Leur vérité. Ils en savaient déjà trop sur la sienne.

    Depuis que cette nouvelle circulait, plusieurs courriers étaient parvenus à l'Héritier. De ses fidèles pour la plupart, certains (ceux qui avaient immédiatement deviné qui se trouvait derrière tout cela) le félicitaient à demi-mot, d'autres demandaient confirmation de ce qui n'aurait pas dû faire le moindre doute. Tom ne répondit à aucune de ces missives. Il devait, sous peu, organiser une nouvelle rencontre avec les chevaliers de Walpurgis, ne serait-ce que pour établir un plan d'action avant que commence la rentrée, d'ici là, il n'avait pas l'intention de leur donner la moindre nouvelle. Étonnament, ces missives ne furent pas les seules qu'il reçut, il lui en parvint une autre qui, Tom devait bien l'admettre, avait eu le don de surprendre le jeune homme.

    Cette lettre venait de Verpey Brooklyn. Il s'agissait d'une élève de quatrième année (cinquième sous peu), qui appartenait à la maison des rouge et or, et qui jusque là, n'avait jamais vraiment éveillé l'attention du jeune homme. Au fond, s'il avait daigné retenir son nom, c'était uniquement car il la savait être la meilleure amie de McFadden, et la supposait donc appartenir à la Guilde, Guilde sur laquelle il devait savoir garder un œil, puisqu'elle était sous son contrôle. La demoiselle lui demandait de la retrouver aux Trois-balais. Tom n'appréciait pas de ne pas être celui qui fixait les rendez-vous, il avait le sentiment d'y perdre en contrôle, mais il flairait là une occasion trop belle pour la laisser passer.

    Il répondit donc par la positive à la proposition que la Gryffondor lui fit de se rencontrer, et le jour dont ils convenèrent, il quitta l'orphelinat, ce qui était devenu chez lui particulièrement habituel (au point que Mrs Cole ne cherchait même plus à le retenir ou à savoir où il allait) par l'une de ses cheminées, pour atterrir dans une autre, non loin du pub sorcier. D'un coup de baguette magique, il débarrassa ses et son visage de la suie et poussière que son visage avait induit, puis il entra aux Trois-balais. Il trouva Brook assise un peu plus loin, assise à une table près de la fenêtre. Il la rejoignit non sans avoir au préalable poliment salué le serveur qui l'observait depuis le comptoir (politesse et amabilité de façade faisaient partie de ses maîtres mots.


    "Tu voulais me voir ?"
    Demanda le préfet des verts et argents en prenant place en face de la demoiselle.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Ven 18 Jan - 10:01

    Verpey se sentait terriblement en colère depuis la mort d’un de sien. Morgan était mort et elle ne le supportait pas. Elle n’avait pas non plus de nouvelle de Sebastian qui aurait du passer l’été chez elle. Non, la jeune femme ne comprenait plus grand chose et elle ne supportait pas de rester dans cette situation. C’était donc décidé, elle allait passer à la vitesse supérieure. Verpey bien que naïve et surtout aveugler par la colère et la haine s’était mise en tête de détruire chacun des nouveaux. Cette folle dingue de Aulne avait pris l’un des siens ? un membre de la guilde ? Verpey en ferait de même. Bien que sa philosophie allait la mettre probablement en danger pour son avenir, la jeune femme était persuadée que la meilleure façon de penser était « dent pour dent, œil pour œil ». Depuis son retour à la maison, elle s’était renfermée, ne parlant quasiment jamais à sa famille. Elle était véritablement obsédée par la situation et réfléchissait à tous les pièges dont elle était capable de faire. Cependant, la jeune femme se fit rapidement rattrapée par sa jeunesse. Agée seulement de 15 ans, elle devait reconnaître que ce n’était pas aisé lorsque l’on n’arrivait pas à créer les sorts les plus puissants. Elle allait entrer en 5ème année et elle devait reconnaître que cela l’arrangeait. Verpey allait avoir la possibilité d’apprendre de nombreux sort malgré sa grande culture en la matière. Cependant, la quasi-totalité de ses sorts étaient en lien avec son activité de farceuse et n’était en rien utile face à la tournure que prenait l’affaire. Prenant finalement son courage à deux mains, elle prit la décision de contacter Tom Jedusor. Elle avait le souvenir que Sebastian avait peur de ce garçon et il y avait forcément une raison, cela signifiait qu’il devait être puissant, qu’il tenait Sebastian et surtout qu’il était encore moins clair que le meilleur ami de la blondinette. Il lui serait donc d’une aide précieuse si il acceptait de lui offrir. Elle envoya donc une lettre à ce qu’elle savait être son lieu de vie et reçut au finale une réponse positive assez rapidement. Soufflant un bon coup, à l’heure du rendez-vous, Verpey quitta ses parents et se dirigera vers une entrée du monde magique pour pouvoir enfin prendre une cheminée. Il fallait dire qu’être une fille de moldue n’était pas super facile surtout lorsque l’on n’a pas encore le droit de transplaner. Une fois sur le lieu de rendez-vous qui était le pub des trois balais, elle s’installa à une table et commanda un jus d’orange. Elle aurait bien pris une bieraubeurre, mais la jeune femme n’en avait pas encore l’âge. Attendant patiemment, son rendez-vous arriva finalement à l’heure et d’une manière très élégante, il vint s’asseoir devant elle. Brook était assez impressionnée par la prestance du jeune homme. Il n’y avait pas à dire, il était assez intimidant mais la blondinette n’avait pas l’intention de se dégonfler. Son seul problème actuellement était de savoir comment amorcer le problème.

    « Oui c’est exact. Je crois me souvenir que tu avais des problèmes avec les nouveaux…enfin nouveaux, ils sont là depuis un an, faudrait peut être trouvé un autre nom. »

    Comme à son habitude, elle avait tendance à s’éparpiller dans ses pensées. Cependant, elle se rendit rapidement compte que la personne était loin d’être patiente et elle ne devait pas tarder à lui dire ce qu’elle voulait sinon Verpey pouvait dire au revoir à sa potentielle aide.

    « Morgan tué par l’un des leurs. J’ai décidé qu’ils ne pouvaient pas s’en sortir comme cela. Et de toi à moi, nous savons que cette cruche s’en sortira. Ne supportant pas l’idée que le crime ne soit pas puni, j’ai décidé de venger la mort de Morgan. Œil pour œil, dent pour dent. »

    Verpey fit une pause et but une gorgée de son jus d’orange pendant que Jedusor l’écoutait attentivement.

    « Sauf que je n’ai pas assez de connaissance pour mener à bien ce que je souhaite. Accepterais-tu de m’aider ? en échange, je promet de t’aider dans tout ce que tu souhaiteras. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Jeu 24 Jan - 0:19

    Il y avait, dans l'attitude de Verpey une forme de détermination et de désinvolture qui n'était pas pour déplaire au vert et argent. La demoiselle savait parfaitement ce qu'elle voulait obtenir de lui, et voulait mettre les choses au clair de but en blanc, sans aucun détour, à l'inverse de Tom, qui avait pour principe d'en utiliser beaucoup. Voilà en partie ce qui distinguait les serpentards des gryffondors, quand les premiers s'employaient à mener à bien leurs projets d'une façon que l'on pouvait aisément qualifier de sournoise, les seconds fonçaient tête baissée... Cette caractéristique typique de la maison des gryffons avait souvent le don d'agacer l'Héritier, mais en l'occurrence, il voyait bien que la façon d'agir de Verpey finirait par jouer en sa faveur. Tom eut à peine le temps de s'asseoir, déjà, la jeune fille lui exposait les raisons de ce rendez-vous pour le moins inattendu. Elle lui apprit que cela avait un rapport avec les « nouveaux » qui, comme elle le signalait fort intelligemment, ne l'étaient plus tant que ça, qu'elle avait cru comprendre qu'il rencontrait certains problèmes avec eux. C'était effectivement vrai. Ces six adolescents venus de nulle part avaient le don de mettre à mal ses projets, lui qui mettait pourtant immensément d'application à les exécuter sans qu'il ait d'anicroches. Ils avaient volé son journal, ils en savaient plus sur lui que n'importe qui sans que Tom parvienne à comprendre comment ils pouvaient détenir ces informations... Bref, ils étaient à éliminer. Ce processus d'élimination était déjà entamé, d'ailleurs. Et pour le moment, il se déroulait à merveille. L'Héritier ne savait pas trop comment Verpey avait pu savoir que les nouveaux lui posaient problème, sans doute par l'intermédiaire de McFadden... Et s'il l'avait informé de cela, qu'avait-il pu lui dire d'autre ? Le bleu et bronze savait qu'il était un fourchelangue, et jusque là, il avait fait le choix très judicieux de n'informer personne de ce détail. Avait-il fait une exception pour sa meilleure amie ? Il allait devoir sonder le terrain... Cependant, il avait le sentiment qu'il n'avait pas trop d'inquiétudes à se faire au sujet de la demoiselle. Certes, il percevait une certaine rage en elle, mais il devinait également que celle-ci ne lui était pas adressée.
    Il avait raison. Elle venait – comble de l'ironie – lui demander son aide.

    Son aide pour mettre à mal les voyageurs. Verpey était visiblement convaincue du fait que Luna était la meurtrière de Morgan. La rumeur avait vraiment du bon (tant qu'on savait la contrôler en tous cas). Si elle savait que le véritable meurtrier, l'instigateur de ce crime, était en face d'elle... Mais non. Cela, elle ne l'apprendrait jamais. Tom ne s'était jamais vraiment interressé à son interlocutrice avant ce jour, mais à présent, elle avait toute son attention. Il reconnaissait en elle un potentiel qu'il ne lui avait jamais deviné jusqu'alors. La rouge et or avait soif de vengeance, et au nom de cette-dernière, elle ne semblait pas avoir de limites. C'était parfait. Idéal, même. Tous les alliés (même indirects) qu'il pouvait se faire étaient bons à prendre, plus encore à présent que la plupart des chevaliers de Walpurgis quittaient Poudlard. Verpey Brooklyn, à ce rythme, avait de fortes chances de devenir un pion majeur de son échiquier, elle qui pourtant n'avait jamais su éveiller le moindre intérêt de la part du vert et argent jusqu'à il y a peu encore.

    Le simple fait qu'elle lui demande son aide était le prémice de son pacte avec le diable. Qu'elle ajoute qu'elle était prête à faire tout ce qu'il voulait pour lui sembler le sceller. Tom n'avait plus aucun doute : il avait bien fait d'accepter ce rendez-vous et de se déplacer. Il voyait déjà des plans se construire dans son esprit. Et ils étaient plus que satisfaisants.


    « Qu'attends-tu de moi, exactement ? » demanda Tom d'un ton posé.

    Lui, ce qu'il attendait, c'était de voir jusqu'où elle était capable d'aller exactement.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Lun 28 Jan - 18:16


Tom Jedusor & Verpey Brooklyn

    Verpey était totalement stressée par la présence de Tom. Il fallait dire que le jeune homme avait une très grande présence. Il avait un charisme très important et un charme assez envoutant. Verpey était certaine que Tom devait brouiller les pistes avec sa gueule d’ange. Mais Verpey sentait qu’il était dangereux. Seb n’avait jamais eu peur de personne, pas même des adultes et pourtant il en avait peur de Tom. C’était la raison qui avait poussé Brook à contacter Tom. Il y avait quelque chose en lui qui était louche. Inquiète, elle attendait la réponse de Tom. Elle espérait sincèrement ne pas se tromper sur la face cachée de cette personne. Après tout, elle prenait le risque de dévoiler son dessein noir à un préfet de Poudlard qui avait donc autorité là bas. Elle pouvait mettre son avenir en jeu et elle savait qu’elle risquait fort de perdre. Mais la jeune femme était obsédée par la vengeance et elle ne voyait plus les risques qu’elle prenait. Après tout, elle était une gryffondor et même si la vengeance et la colère n’étaient en principe par leur genre, l’intrépidité l’était totalement. Lorsque Tom lui demanda calmement ce qu’elle souhaitait de lui, Verpey retint une exclamation de contentement. Elle était persuadée que cela était dans la bonne voie. Elle avait du moins attiré suffisamment l’attention du préfet pour qu’il reste et ne lui rit pas au nez.

    « Pour faire court, les sorts que j’aimerai utiliser demande beaucoup de pratique que seul un dernier année aussi brillant peut réussir. »

    Verpey faisant en sorte de le mettre dans de bonne condition mais Brook sentait que si elle avait tendance à trop le flatter il n’apprécierait pas non plus. Il faisait partie de cette catégorie de personne qui voulait se sentir puissante, se sentir le meilleur et adulée mais qui se trouvait agacée par trop de compliment.

    « J’aimerai que tu m’apprennes les sorts… » Elle arrêta alors de parler et dans un unique mouvement de lèvre prononça « …impardonnables. »

    Voilà c’était fait. Il n’y avait plus de retour en arrière pour Brook. Soit Tom acceptait de l’aider et elle avait une chance de s’en sortir soit elle venait de se trahir devant une personne qui la dénoncerait et Verpey ne préférait même pas imaginer ce qu’il se passerait si Poudlard l’apprenait. Cependant, la jeune femme ne reculerait devant rien pour venger la mort de Morgan. Elle était déterminée et si elle se trouvait virée de Poudlard avec sa baguette brisée, elle n’hésiterait pas à utiliser une méthode plus traditionnelle et tout aussi efficace qui était le poignard. Cependant, la blonde avait vraiment envie de pouvoir tuer l’un de la bande de cette Aulne de la même façon qu’elle avait pris la vie de Morgan. Cette illuminée devait payer le prix de son pêché et elle savait que la justice se monterait sans le moindre doute trop clémente surtout si Dumbledore mettait son nez dedans ce qui semblait être des rumeurs de plus en plus importantes à présent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Mar 29 Jan - 19:56

    Les sortilèges impardonnables, vraiment? S'il n'avait pas appris depuis longtemps à avoir le plus parfait des contrôles sur ses émotions, un sourire se serait sûrement affiché sur le visage du préfet des verts et argent. La présence soudaine de Verpey Brooklyn sur son échiquier était à la fois innatendue et délicieuse. Tom n'appréciait pas les imprévus, ceux-ci ne menaçaient que trop souvent de mettre à mal ses plans et ses grands projets. Mais cet imprévu là était tout simplement l'idéal. Verpey voulait qu'il lui enseigne les sortilèges impardonnables, eh bien soit, elle allait être servie. Si le jeune homme n'avait pas l'intention de la laisser si facilement s'attaquer aux nouveaux (qui étaient SA propriété), la former était une chose qu'il envisageait sans le moindre mal. Canaliser la haine et le besoin de vengeance de la rouge et or pour les mettre à son service, voilà ce qu'il comptait faire, et à en juger par le “service” que venait de lui demander son interlocutrice, ce ne serait pas une tâche bien difficile à accomplir.

    Qu'une opportunité telle que celle-ci se présente directement à lui sans qu'il n'ait à user d'aucun stratagème pour que cela arrive (quoique... l'attitude de Verpey découlant directement de la mort de Morgan, il y était tout de même pour quelque chose) était suffisamment surprenant pour que Tom choisisse d'émettre quelques réserves. Bien sûr, il était prêt à accepter le marché de la gryffondor, il avait bien trop à y gagner pour refuser, mais il devait d'abord s'assurer qu'elle ne se désisterait pas à la dernière minute. Elle allait sur ses quinze ans, elle était encore jeune, qu'elle ne mesure que par après l'impact de ses actes n'aurait rien d'étonnant, mais si cela devait se produire, il faudrait qu'elle comprenne qu'aucun retour en arrière ne serait possible. Elle deviendrait son instrument. Un de plus. On en avait jamais assez, après tout.


    “Je veux bien t'aider...”
    son ton était légèrement hésitant, bien que lui-même ne le soit pas. Verpey allait forcément découvrir de lui cette part obscure qu'il ne montrait qu'à peu de personnes... mais il fallait qu'elle la découvre progressibement. Pour l'instant, il valait mieux qu'il croit que subsistait une part d'humain en lui. “Mais avant tout, je veux être sûr que tu mesures ce que cela implique. Aussi bien pour toi que pour moi, et quelles pourront être les implications pour nous deux si l'on apprenait que je t'enseigne... ces sortilèges.”

    Son ton demeurait légèrement amical, voire charmant, quoique sérieux malgré tout. Il fallait que Verpey ait bien conscience que tout ceci n'est pas un jeu. Le regard de l'Héritier se planta dans celui de son interlocutrice. Quand celle-ci lui répondrait, il était bien décidé à utiliser son don pour la légilimancie afin de s'assurer qu'elle ne faiblirait pas, et qu'il pourrait lui faire pleinement confiance. Bien sûr, s'il s'avérait qu'elle rompe leur pacte à venir d'une manière ou d'une autre, nul doute qu'elle le regretterait amèrement. Bien plus que ce qu'elle devait supposer pour le moment.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Jeu 31 Jan - 21:56


Tom Jedusor & Verpey Brooklyn

    Verpey sentait les pulsassions de son cœur dans l’artère de son cou. C’est vous dire l’état de nervosité de la belle. Elle venait d’exposer son souhait et elle espérait avoir choisi la bonne personne pour le faire. Bien entendu, Tom n’était pas la bonne personne pour la simple et bonne raison que cet homme était un monstre dénué d’humanité et qu’il allait probablement développer la colère de Verpey faire disparaître la sienne. Cet homme était un manipulateur et elle venait de se jeter dans la gueule du loup. Mais cela la rouge et or l’ignorait totalement et ne voyait en Tom que le moyen de pouvoir apprendre les sorts impardonnables. Lorsqu’il prononça les 4 mots « je veux bien t’aider », Verpey retint un soupire de soulagement. Il voulait bien l’aider et cela signifiait qu’elle allait réussir à atteindre son but. Du moins, la jeune femme en était persuadée mais Tom semblait avoir bien d’autre idée en tête. Cependant, le serpentard émit des réserves voulant de toute évidence s’assurer que Verpey comprenait les risques. Brook se redressa alors.

    « J’y réfléchi depuis la mort de Morgan. Je suis décidée à faire ce que je dois. Que cela soit sans toi ou non. Je le ferais. Si je ne peux pas utiliser les mêmes armes qu’elle utilisa pour lui prendre la vie, j’utiliserais une méthode tout aussi efficace qui est celle des moldues. Personne ne se méfit de l’efficacité d’un couteau ici. »

    Verpey restait droite comme un i et elle rassemblait tout son courage pour regarder le serpentard dans les yeux.

    « Je suis une personne de parole. Tu acceptes de m’aider et pour cela je te suis très reconnaissante. J’ai conscience de l’importance que je te demande et je ne te trahirais pas et tu pourras me demander n’importe quoi en échange. J’ai un esprit très créatif. »

    Verpey n’arrivait pas vraiment à savoir quel comportement adopter avec Tom. Comme elle le pensait, il était assez difficile à cerner. Elle ne savait pas vraiment si elle devait se montrer forte en n’ayant pas peur de lui montrer qu’il n’est qu’un accessoire au final, oui si elle devait lui prouver qu’elle tenait parole et qu’il pourrait faire tout ce qu’il voudrait faire après d’elle. Elle ne savait pas vraiment, elle ne le connaissait pas et ne savait vraiment pas comment agir. Elle eut envie d’être sincère avec lui, mais Brook conclut rapidement que cela était loin d’être une très bonne idée. Non en réalité, c’était une très mauvaise idée. La rouge et or essaya alors d’adopter un regard plein de conviction et déterminée, tout en incorporant de la froideur. Elle voulait lui montrer qu’elle était une femme forte qui ne se brisait pas facilement… ce qui était parfaitement le cas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Sam 2 Fév - 11:38

    Comme quoi, même l'héritier de Serpentard pouvait passer à côté de ces personnalités capables de devenir des pions de choix sur son échiquier. Verpey Brooklyn n'avait jusqu'ici jamais su capter l'attention de Tom. Il l'avait toujours considéré comme une demoiselle plutôt médiocre et inintéressante, qui, par ailleurs accumulait les tares, puisqu'elle était un sang de bourbe, en plus d'appartenir à la maison des rouges et or. Rien à sauver à ses yeux, donc. Du moins était-ce ce quil avait pensé jusqu'à il y a peu. Depuis, son opinion avait changé. Tom avait daigné à reconnaître son existence et à lui accorder un vague crédit lorsque la Guilde des farceurs s'était constituée, mais ce n'était qu'à présent qu'elle avait toute son attention. Il trouvait, dans sa détermination, et son fort caractère, matière à largement profiter de la situation. C'était parfait. D'autant plus parfait qu'elle le regardait droit dans les yeux, sans doute pour lui montrait qu'elle ne faiblirait pas, ce dont Tom se servit pour découvrir dans son esprit qu'elle était effectivement plus que déterminée à en découdre avec les voyageurs. Haine et désir de vengeance semblaient animés chaque fibre de son être, deux sentiments qui allaient sous peu la mettre à la merci du futur seigneur des ténèbres.

    « Je ne demande qu'à te croire sur parole. »


    Son ton était calme et posé Rien ne laissait à penser qu'il savourait l'ironie de la situation (ce qui était pourtant le cas), on eut plutôt dit un homme d'affaire sur le point de traiter avec l'un de ses clients, le diable sur le point de proposer un pacte et de recueillir une âme. Et c'était bien le cas. Dès lors que l'accord entre Brook et Tom serait conclu, l'âme de cette dernière ne lui appartiendrait plus vraiment, quand bien même elle ne devait pas s'en rendre compte encore à ce moment précis. Il ne savait pas encore ce qu'il allait concrètement décider de faire d'elle. La laisserait-il tuer Aulne ? Pourquoi pas, après tout. Ce pourrait être une alternative intéressante, à laquelle il n'avait pas songé jusqu'alors. Il allait falloir qu'il reconsidère ses plans en fonction de ce nouvel atout (et non des moindres) qu'il avait en main.


    « Cependant... » Tom tira de son sac une plume et un morceau de parchemin. Pendant quelques secondes, il ne dit plus rien. Se contenta d'écrire quelques mots. Il venait d'établir leur contrat, Un contrat qui engageait sur l'honneur Verpey à ne pas trahir sa promesse (on ne pouvait utiliser un sortilège impardonnable à chaque fois). Une fois qu'il eut couché le dernier mot sur papier, il sortit sa baguette de sa poche, et l'apposa sur le parchemin. Aussitôt, l'écriture disparut. « Je préfère prendre quelques précautions. »

    Tom fit glisser le parchemin, qui semblait à présent vierge, sur la table en direction de Verpey, il lui tendit également sa plume.

    « Signe, et notre accord sera conclu ».

    Bon, si elle contrevenait à cet accord, elle n'en mourrait pas (contrairement à Olive), ou pas directement, en tous cas, mais les conséquences sur son joli visage ne seraient pas belles à voir. Tom ne l'en prévint pas.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Lun 4 Fév - 18:46


Tom Jedusor & Verpey Brooklyn

    Bon, Verpey était de plus en plus satisfaite d’avoir fait le choix de contacter Tom Jedusor. Il semblait être intéressé par la proposition de la rouge et or. Il devait déjà surement avoir une idée en tête de ce à quoi elle pourrait servir. Brook n’ignorait pas qu’elle s’embarquait dans une situation qui serait complexe, illégal et dangereuse, mais jamais elle ne penserait que cela pouvait être à un point tel qu’elle pourrait en perdre la notion de bonté. Tom était un être sans âme manipulateur et elle était tombée en plein dans l’une de ses manipulations. Sans le moindre doute, il jouissait intérieurement de voir que sa supercherie marchait mieux que prévu. En effet, Verpey était survoltée et en colère. Personne ne l’avait jamais vu dans cet état mais elle n’avait également jamais été confrontée à la mort d’un être qui était important pour elle. Pacifiste, Verpey ne l’avait jamais été mais meurtrière jamais. Elle n’était pas une déséquilibrée comme Tom qui jouissait en prenant la vie à un animal… enfin, cela ne serait tarder. Une part d’ombre allait se faire naître chez Brook, une noirceur qu’elle même n’imaginait pas. La jeune enfant naïve allait tourner la page pour devenir une femme au cœur fermé. Lorsqu’elle signerait se papier, Brook ne serait plus jamais la même. Elle prendra ses responsabilités et fera de son mieux pour payer sa dette. La Brook que tout Poudlard aura connu existera toujours en apparence, mais aura belle et bien disparu au fond de cette enveloppe charnelle. Verpey était déjà consumée par la haine et la colère.

    Comme au ralenti, Verpey se vit prendre la plume que lui tendait Tom et sans la moindre hésitation, elle signa le parchemin en apparence vierge. Elle se fichait de ce qu’il y avait écris sur le papier. Peu importe que cela lui demande une éternité de servitude, que cela lui demande de trahir les personnes les plus importantes à son cœur, que cela fasse d’elle une hors la loi ou une personne sans moral. Elle ne voyait que sa possibilité de se venger. Tom lui offrait cette opportunité et cela méritait tous les services. Verpey Brooklyn, jeune élève sans ambition ne rêvant que de faire des blagues à l’aide de farce en défiant l’autorité venait de disparaître. Naissant Verpey Brooklyn, une élève froide déterminée dans l’extermination d’élève l’ayant privé de son chef dans la guilde. Sa jalousie envers Jo sur la conquête du cœur de Sebastian paraissait à présent bien lointaine. Reposant doucement le plume sur la table, Verpey suivit du regard le parchemin que Tom renroula et rangea. Elle finit par déposer ses yeux bleus dans ceux hypnotisant de froideur de Tom. Elle ne savait quoi dire. Devait-elle le remercier ? Lui demander quand il allait commencer à lui apprendre ce qu’elle demandait ? Ce qu’il lui demanderait ? Se refusant de quitter Tom des yeux, elle le regarda et se dit que la meilleure des solutions était d’attendre que lui parle. Après tout, c’était lui le professeur. C’était au professeur de fixer les règles.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Mer 6 Fév - 20:03

    Tom ne perçut pas l'ombre d'une hésitation chez Verpey quand celle-ci s'empara de la plume qu'il lui tendait afin de signer le parchemin, afin de sceller son destin à tout jamais. Elle était décidée... L'Héritier n'aurait tout d'abord pas parié sur le fait qu'elle se savait être en train de vendre son âme au diable, de lui vendre son âme, il en était moins certain, à présent. Il était même d'avis, à présent, qu'elle savait parfaitement ce qu'elle était en train de faire. Elle savait qu'elle s'abandonnait, mais elle voulait s'enfoncer d'elle-même dans l'obscurité. La vengeance semblait avoir prit le pas sur sa raison, sur ses doutes, sur ses craintes... et même sur la part de bonté qu'il pouvait y avoir en elle. Décidément, la rouge et or s'avérait surprenante. Et le préfet des verts et argent était plus que jamais satisfait de l'accord qu'il venait de conclure. Alors qu'il rangeait le morceau de parchemin que Verpey venait de signer sans avoir pu lire quoi que ce soit de son contenu, un fin sourire trônait sur son visage très souvent impassible. Il ajoutait un pion de choix et de qualité à sa panoplie, et il en avait pleinement conscience. Le destin... la vie, même, de son interlocutrice, était entre ses mains. Elle devenait un pantin de plus à ajouter à une collection de plus en plus grande. Et en marionnettiste de génie (c'est du moins ainsi, et en toute humilité, qu'il se considérait lui-même), il lui offrirait une prestation de génie... la laisserait peut-être même mourir sur scène.

    Le regard de Verpey vint se planter dans celui de l'Héritier, qui le soutint sans mal. La demoiselle savait faire preuve d'un cran certain. Rares étaient ceux qui parvenaient à le regarder dans les yeux sans avoir, à un moment ou à un autre, l'envie de détourner le regard. Tant mieux si elle en avait, du cran. il lui en faudrait pour accomplir toutes les tâches qu'il lui demanderait d'accomplir. Sans jamais faillir. Sans jamais protester. Avec une fidélité sans bornes à la promesse qu'elle lui avait faite quelques instants plus tôt. A dire vrai, il ne doutait pas d'elle un seul instant. Tom voyait bien que Verpey attendait désormais ses instructions, il ne tarda donc pas à les lui donner.


    "Il va nous falloir agir avec le plus de discrétion possible."
    Il marqua une légère pause. "Je ne te donnerai jamais ni le lieu, ni l'heure de nos rendez-vous à l'avance, et il faudra toujours t'assurer préalablement que personne n'aura pu avoir vent de l'endroit où tu te trouves ou d'avec qui tu te trouves. Par ailleurs, tu te doutes, je suppose, que ne pas faire montre de familiarité à mon égard sera le meilleur moyen de ne pas éveiller les soupçons."

    Sans compter que ça l'arrangeait. Son regard continuait de toiser celui de la Gryffondor. Il était certain qu'elle avait déjà conscience de tout ce qu'il lui disait, il voulait seulement l'entendre s'engager à faire preuve de la discrétion à laquelle il l'invitait formellement, pour ne pas dire qu'il l'y obligeait.


    "En attendant, j'aurais un premier... service à te demander, que j'aimerais te voir mettre en application dès la rentrée."

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Mar 12 Fév - 18:44


Tom Jedusor & Verpey Brooklyn

    Le destin de Verpey était à présent scellée. Elle était à présent bel et bien le pantin de Jedusor et elle assumait assez d’ailleurs. Bien entendu, elle avait conscience qu’il ne fallait pas le crier sur tous les toits et elle le tairait comme Jedusor le voulait, mais si elle ne devait lui obéir sur le silence, elle n’aurait aucune difficulté à avouer ce qu’elle était devenue en quelques secondes. Car pour elle, peu importait l’avis des autres… peu importait l’avis même de Sebastian, temps qu’elle avait la possibilité de se venger c’est le plus important pour elle. Oui, elle ne voyait que la vengeance et n’accepterait aucune autres alternatives.

    Elle se mit alors à écouter les conditions de son interlocuteur. Il ne disait rien de véritable sorcier et la plus part des conditions qu’il émettait pour la mise en place de ses cours, elle les utilisait déjà pour les réunions de la guilde et ainsi ne pas se faire prendre par le concierge. Elle avait également l’habitude de ne pas de faire suivre, elle voyait les personnes à des kilomètres lorsqu’on la suivait. Il n’y avait pas à dire, avoir fait parti de la guilde lui servirait sans le moindre doute. Elle n’était en faite pas totalement une novice. Elle ne lui donna aucune réponse, mais elle se contenta de le regarder, l’écoutant attentivement. Elle finit par acquiescer d’un signe de la tête.

    Alors qu’elle pensait l’entrevue terminée, Jedusor ajouta qu’il avait déjà un premier service à lui demander. Verpey n’eut aucune réaction à l’extérieur, mais intérieurement elle ne put s’empêcher de s’exclamer « déjà ? ». Commencer par lui rendre service dérangeait assez la rouge et or. Elle aurait préféré d’abord avoir un cour avec lui pour juger ses réelles compétences. Après tout, elle savait qu’il était bon mais il n’était pas forcément pédagogue. Cependant, elle savait qu’elle ne devait pas le froisser. Après tout, c’était lui qui avait les rennes puisque c’était lui qui avait le savoir. Elle était totalement dépendante de Jedusor. Cependant, elle oublia cette légère contrariété se rendant compte qu’elle se trouvait relativement curieuse de savoir ce qu’allait lui demander Jedusor.

    « Je t’écoute. » dit-elle calmement. Que pouvait-elle dire d’autre de toute façon.


    HS: désolé c'est pas terrible Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Dim 17 Fév - 16:02

    La volonté, la détermination, la soif de vengeance de Verpey ne fléchissaient pas, quand bien même Tom venait de poser ses conditions, évidemment restrictives, et qui auraient pu en faire perdre ses moyens à plus d'un. La demoiselle disposait décidément d'une remarquable force de caractère. Il en fallait sûrement beaucoup pour qu'elle faiblisse, et c'était une bonne chose. Cependant, Tom n'oubliait pas qu'elle devait avoir un tempérament passionné, sa réaction par rapport à la mort de Ciallmhar en témoignait très largement, ce genre de tempéraments des plus difficiles à contrôler pour peu qu'ils soient mis à mal. Pour le moment, il savait en fait un atout. Il faudrait qu'il s'arrange pour qu'il en demeure un et ne lui fasse pas finalement défaut. Ce devait être gérable. Il s'agissait seulement de faire preuve de prudence. Car le fait que la demoiselle appartienne à la maison Gryffondor était aussi bien un avantage qu'un désagrément. Un désagrément car cela ôtait un peu du contrôle que Tom pouvait avoir sur elle, un avantage car enfin, l'un de ses sbires avait l'opportunité de se rapprocher au plus près des « nouveaux ». Elle serait l'appât idéal. Personne ne les imaginerait jamais liés, les voyageurs n'auraient aucune raison de se méfier. Et il pourrait détruire le groupe de l'intérieur. Ou du moins, aggrandir les brêches qu'il avait déjà commencer à creuser depuis le début de l'année précédente.

    « Savoir se rapprocher de son ennemi est souvent le meilleur moyen de l'affaiblir. »
    Son regard était planté dans celui de son interlocutrice, afin de s'assurer qu'aucun des mots qu'il était en train de prononcer ne tomberait dans l'oreille d'un sourd. « La faiblesse des nouveaux – ou appelle les à ta convenance – et qu'ils obéissent à une dynamique de groupe, dès que l'un des membres de leur groupe leur fait défaut, toute la structure s'effondre. »

    C'était une chose qu'il avait rapidement remarqué chez eux, et ce qui faisait à la fois leur force et leur faiblesse : ils étaient unis par ces sentiments d'amitié et d'amour qui devaient forcément être leur faiblesse. Les chevaliers de Walpurgis s'était construite sur une dynamique bien différente. Si peu des chevaliers ne s'appréciaient entre eux, ce n'était pas plus mal, plusieurs entités dissociables valaient mieux qu'un groupe qui, une fois démembré, perdait toute faculté de fonctionner correctement.

    « J'aimerais que tu éloignes l'un d'eux, que tu l'isoles du reste du groupe, que tu la retournes contre les autres, si cela est possible. » Il marqua une légère pause. « Ce ne devrait pas être très difficile, à vrai dire. Meredith Striff est déjà le mouton noir du groupe, il te suffira seulement... d'envenimer les choses. Le plus subtilement possible, bien sûr. »

    La difficulté ne résidait pas tant, en fait, dans le fait de diviser un groupe qui l'était déjà plus ou moins, mais de parvenir à faire avec le caractère volcanique et paranoïaque de Meredith. Un exercice de taille, mais qui permettrait à Tom de juger des qualités de Verpey. En matière de manipulation mentale, entre autres.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Lun 25 Fév - 21:52


Verpey écouta attentivement son interlocuteur cependant, elle avait cessé de le regarder, elle préférait poser son attention autour d’elle, observer les comportements les visages. C’était quelque chose qu’elle aimait bien faire. Elle l’écoutait donc cherchant à comprendre vers quoi il voulait en venir. Elle connaissait parfaitement ce qu’était une dynamique de groupe et la mort de Morgan en avait été la preuve puisque le groupe avait en quelque sorte implosé à la suite de cela.

Elle reposa son regard impassible sur Jedusor lorsqu’il prononça le prénom de la plus folle des nouveaux. Aulne était folle bien entendu, mais ce n’était pas la même folie que ce qui semblait toucher Meredith. Cette fille était véritablement une paranoïaque. Verpey regardait donc Jedusor restant plus ou moins bloquée sur le prénom de Meredith et le laissa finir avant d’éclater de rire. Elle tapa de sa main plate sur la table et se replaça sur sa chaise essayant de maîtriser son fou rire. Reprenant de la contenance, elle reposa son regard sur Jedusor. Elle avait conscience que cela n’avait pas du lui plaire, mais Verpey ne se démonta pas pour autant, elle avait ses raisons pour ce rire nerveux.

« Nan mais c’est une blague. Cette fille est une paranoïaque. Et c’est justement pour cela que toute l’année dernière je l’ai prise régulièrement comme cible de mes attaques et crois moi, je m’en suis pas cachée. Comment tu veux que je fasse après cela ? Il met totalement impossible d’obtenir sa confiance. »

Verpey se passa les mains dans les cheveux avant de placer ses mains en prieuse en appuyant son front sur ses pouces.

« Admettons que je réussisse. Cela va me prendre beaucoup de temps. Il va falloir que j’obtienne sa confiance et cela pourra prendre plusieurs mois et une fois que cela est réussi, si je réussi, je pourrais passer à l’étape d’après. Il est hors de question que j’attende mes cours tout ce temps. »

Verpey reposa ses mains à plat sur la table avant de se baisser pour parler à voix basse en direction de Jedusor. Il était clair qu’elle n’avait pas conscience à qui elle parlait mais elle avait toujours été une grande gueule et elle ne changerait surement pas à présent.

« Si tu crois que je vais attendre d’avoir réussi à isoler cette idiote, tu te trompes. Entendons nous bien, j’ai besoin de tes cours car j’ai envie de me venger de la même manière que cette serdaigle a pris la vie de mon ami. Mais si tu tardes trop à honorer la part de ton marché, je me contenterai parfaitement d’un couteau ou de coup sur la tête. »

Verpey se redressa. Elle était bien déterminée à ne pas se laisser marcher sur les pieds dans ce marché. Elle était prête à lui obéir mais ce dernier ne devait pas tarder à honorer la part de son marché car elle serait toujours capable de se débrouiller seul. Elle avait cependant envie d’être artistique et c’était pour cela qu’elle avait contacté Jedusor et elle savait très bien qu’elle devrait lui obéir par la suite. Mais avec ou sans son aide, elle tuerai Meredith ou le premier des nouveaux qui se présenterait à elle.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Ven 1 Mar - 18:27

    Verpey se croyait en droit de contester l'une de ses décision... c'était... amusant. Tom ne permettrait pas qu'elle cède à ce genre de fantaisie trop souvent, néanmoins. Ils avaient conclu un marché, elle avait signé en pacte, et en ce nom, elle devait admettre son autorité et ne pas contester ses ordres. S'il y avait une évidence à garder en mémoire concernant Tom Jedusor, c'était qu'il n'admettait pas qu'on lui tienne tête, encore moins que l'on conteste ses décisions. Les têtes brûlées et les réfractaires avaient tôt fait, avec lui, de regretter leur acte de rébellion. Elle avait promit de faire tout ce qu'il lui demanderait, elle devait s'en tenir à cette promesse, que cela lui plaise ou non, qu'elle trouve cela juste ou pas. Elle se croyait peut-être encore maîtresse de ses opinions et de ses choix, mais elle comprendrait vite qu'il était le seul et unique maître, et que le seul choix qu'il lui offrait n'en était pas un : celui de lui obéir.

    Tom la laissa s'énerver sans mot dire, un calme olympien siégeant sur son visage. Après tout, il n'allait pas perdre de son proverbial contrôle sur lui sous prétexte de l'emportement d'une rouge et or, qui, visiblement, ne déméritait pas les couleurs de son blason. Elle était aussi impétueuse, et possédait cette capacité à s'emballer qui faisait le plus cruel défaut de la maison rivale de celle dont il était l'Héritier. Fort heureusement, Tom voyait bien que la rage qu'il y avait en elle pouvait être très facilement tourner à son avantage. Il aurait, bien sûr, pu riposter, rivaliser de verve ou de colère, mais Tom nourrissait depuis longtemps cette certitude qu'il n'y avait rien de plus efficace comme riposte à l'énervement de son interlocuteur que d'arborer une apparente sérénité. Après qu'il fut certain qu'elle n'ait plus rien à ajouter, il prit donc très calmement la parole.


    "Je comprends tes inquiétudes et ton impatience, néanmoins, il semblerait qu'il y ait un malentendu."


    La vérité, c'est que plus Tom enrobait ses phrases de miel, plus son interlocuteur avait de quoi s'inquiéter. Enfin... La demoiselle n'avait ceci dit pas encore trop de soucis à se faire. Elle était jeune. Se lançait dans un jeu dont elle ignorait encore les règles. Elles ne tarderaient pas à lui être apprises.


    "Je tiens à ce que tu me rendes ce service, je ne reviendrais pas là-dessus, d'autant que tu as prit un engagement envers moi. Mais ton enseignement commencera dès cet été. Les vacances seront plus propices à se voir sans éveiller les soupçons. Savoir maîtriser un sortilège impardonnable à la perfection demande beaucoup d'exercice, plus encore à nos âges. Je ne doute en rien de tes compétences, sinon, jamais je n'aurais accepté ta proposition, je suis certain que tu sauras te montrer une excellente élève. Mais même douée, il te faudra prendre ton mal en patience, pour ne pas manquer ta cible, il te faudra du temps... et un peu plus de contrôle de toi, au demeurant. Et ne doute pas de te capacités, je suis convaincu que tu parviendras aux fins que je souhaite. Qui plus est, vulnérabilisés, ceux dont tu cherches à te venger seront des cibles bien plus faciles."

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Lun 4 Mar - 18:43


Verpey était impressionnée par le calme à toute épreuve de Jedusor… il en devenait véritablement inquiétant. C’était particulièrement déstabilisant car la jeune femme était incapable de deviner à quoi il pensait. Elle n’avait jamais rencontré quelqu’un avec un si grand self contrôle. Soudainement, elle se surprit à l’envisager comme modèle. Etre aussi calme et avoir un si grand sang froid était sans doute la clef pour passer inaperçu. Il était clair qu’elle allait à présent travailler là dessus. Elle avait entendu parlé de la méditation qui permet de garder un grand calme, elle se demandait si il existait quelque chose dans le monde sorcier de similaire.

Dans tous les cas, le serpentard trouva les mots pour rassurer les rouges et ors. Les exercices commenceront dès cet été ? Dans ce cas, elle ferait en sorte de remplir sa mission de la façon la plus complète. Oui, le service que le préfet allait lui rendre valait bien tous les services de la jeune femme. Verpey se concentra alors pour redescendre en pression. Elle devait se calmer.

« Entendu. » finit-elle pas lâcher en se redressant pour être droite comme un i.

Elle se demandait qu’elle attitude elle devait avoir avec lui ou même face à ce qu’ellz allait apprendre. Verpey doutait de ces capacités émotionnelles, elle avait cette peur soudaine d’être trop impulsive… cette peur d’elle-même que venait de lui communiquer Jedusor en lui montrant sa face inquiétante de plénitude à toutes épreuves. Verpey avait toujours été avec des hauts ou des bas, elle avait toujours été très extrêmes et ne faisait pas de demi mesure. C’était soit tout ou rien. Elle décida de demander à Jedusor qu’elle attitude serait le plus adapter. Après tout, il était à présent son professeur et il devait donc la guider. Et la jeune femme voulait en profiter tant qu’elle l’avait sous la main. Après tout, elle ne savait pas quand elle le rêverait durant l’été.

« Quelle attitude dois-je adopter face à ce que nous ferons ? J’ai conscience que mon impulsivité, mon côté passionnel soit un défaut. Dois-je travailler sur un détachement émotionnel ? »

Elle ne savait pas si il pouvait considérer cette question comme idiote, après tout, elle s’en fichait. Elle espérait justement obtenir une réponse de sa part même si cela devait recevoir un « espèce d’idiote » en plus… même si elle ne doutait pas que Jedusor soit plus à le penser qu’à le dire, cela enlèverait de son calme.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Sam 9 Mar - 16:39

    Verpey sembla calmée par les explications de Tom, elle finit d'ailleurs par approuver sans plus insister. Preuve que parfois, l'intimidation n'était pas la solution, mieux valait jouer de fausse sympathie, et l'amadouer. Avec son interlocutrice, cette méthode semblait être la meilleure solution. Si elle finissait par se montrer hors de contrôle, il serait toujours temps d'employer la manière forte, mais pour le moment, mieux valait ne pas abattre toutes ses cartes immédiatement. Elle était encore en période de mise à l'épreuve, Tom adapterait ses méthodes de manipulation au degré de docilité que lui montrerait son interlocuteur.

    La rouge et or lui demanda ensuite conseil quant au comportement qu'elle devrait adopter à présent. Qu'elle se remette ainsi en question était une bonne chose, cela prouvait son enthousiasme, sa bonne volonté, et sa détermination à toutes épreuves. Effectivement, son comportement sanguin, si elle ne le contrôlait pas, pourrait finir par être problématique, un peu de "détachement émotionnel" ne serait pas un mal, effectivement. Qu'elle en ai conscience était une excellente chose, qu'elle veuille se remettre en cause plus encore, elle avait sa fierté, c'était indéniable, mais si elle savait s'employer à la mettre de côté au nom d'une plus grande chose, ce qui semblait être un défaut pourrait bien être une qualité.


    "N'abandonne pas cette rage que je vois en toi, cette soif de vengeance... elles te serviront." Le regard de Tom soutenait celui de Verpey, il poursuivit. "Lancer un sortilège impardonnable demande beaucoup de technique, et un certain entraînement, mais ce qui garantit l'efficacité du geste, c'est l'intention que l'on y met. Lorsque tu te retrouveras face à ta future victime, il faudra que tu saches canaliser cette rage, c'est elle qui donnera à ton pouvoir son intensité." Il marqua une légère pause. "Cependant, tu ne dois te servir de ce sentiment qu'au moment propice. Le reste du temps, procéder à un travail sur toi ne pourra t'être que salutaire. Ton tempérament doit devenir une arme permettant de t'accomplir. Pour le moment, tu n'as pas le contrôle sur lui, et il pourrait te compromettre, mais si tu apprends à le dominer, et à l'utiliser à ta guise, alors tu n'auras aucun mal à atteindre les buts que tu t'es fixé."

    A l'entendre parler ainsi, tel un mentor consciencieux, l'on pourrait presque croire que Tom ne cherchait qu'à agir pour le bien de la rouge et or. Evidemment, rien ne pouvait être plus faux. Quoique... si Verpey parvenait à s'accomplir via ses conseils, peut-être serait-ce sa façon à elle de donner un sens à sa vie? Après tout, les notions de bien et de mal étaient choses très subjectives. Si faire le mal était ce qui vous permettait de vous sentir vraiment bien, était-ce encore quelque chose de mal? L'ennui, avec le commun des mortels, c'est qu'ils envisageaient le bien et le mal comme assimilé à toute l'humanité... Dans un monde aussi individualiste que celui dans lequel ils vivaient, cela semblait parfaitement absurde à Tom. Et ce dernier avait dans l'idée que cette absurdité n'échappait pas non plus à sa jeune interlocutrice.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Mer 13 Mar - 14:18


Attentive aux explications de Jedusor, Verpey se disait que la meilleure solution était de suivre ses conseils. Il lui conseilla de ne pas perdre cette soif de vengeance. Chose qui lui était clairement impossible. La jeune femme avait trop de colère en elle pour perdre un jour ce désir de vengeance si fort. Son regard dans celui de Jedusor, la jeune femme eut un mouvement affirmatif de la tête malgré elle alors qu’il expliquait que la puissance du sort venait dans le désir d’ôter la vie. Il termina par dire que sa colère devait être une arme, que Verpey devait maîtriser si elle ne voulait pas que cela devienne un handicap.

La jeune femme observait Jedusor, elle le voyait à présent comme un exemple à suivre. Elle avait eu une bonne intuition sur lui, il était effectivement plus noir qu’il ne le laissait paraître. Verpey ne doutait pas de la dangerosité du vert et argent et elle savait qu’elle devait se montrer conciliante. Au départ, alors qu’elle reconnaissait avoir du mal à s’écraser, à présent que sa vision du préfet se précisait, elle le voyait comme un modèle. Lui aussi avait du faire un travail sur soi et à présent, il semblait être sans émotion. Il était l’excellence que Verpey avait pour intention d’atteindre.

« D’accord, je vais travailler la dessus d’ici notre prochain rendez-vous. »

Oui, elle voulait absolument lui montrer qu’il ne faisait pas une erreur en l’acceptant comme une élève. Non, elle devait se montrer à la hauteur des attentes de Jedusor et elle ne doutait pas que ses dernières devaient être particulièrement élevées.

« En parlant de rendez-vous. Comment fixerons nous les lieux et les dates ? »

Verpey était curieuse de savoir comment il allait faire cela. Allait-il utiliser un langage codé par hiboux ? Une périodicité cachée dans les jours passants ? Un sortilège ? Une marque sur un mur que seule les détenteurs du code pouvaient comprendre ? Il y avait tellement de possibilité et elle en connaissait quelques unes, elle se demandait qu’elles seraient celles qu’il utiliserait. Après tout, ce qui était primordiale pour lui était sans le moindre doute que personne ne fasse le rapprochement entre lui et la rouge et or.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Lun 18 Mar - 23:55

    Nul doute possible, Verpey Brooklyn sera une élève attentive et disciplinée. Elle posait les questions qu'il fallait poser, et ses réactions un brin sanguine passées, elle savait visiblement apprendre de ses erreurs, savoir quand il convenait de ne pas contester et seulement d'écouter. La demoiselle avait décidément du potentiel, et il tardait à Tom de l'exploiter, afin que celui-ci puisse enfin s'exprimer pleinement, et à son seul service. Elle savait poser les questions qu'il fallait sans trop s'étendre, déjà disciplinée ce qu'il fallait. Bien sûr, l'Héritier ne doutait pas du fait qu'il y aurait à la recadrer de temps à autres, mais en attendant, il y avait plus de positif que de négatif à retirer de cette situation (du moins de son point de vue), et cette intelligence qu'il reconnaissait en la rouge et or saurait être exploitée au plus mauvais escient possible.

    La question qu'elle lui posa était légitime et devait être posée, Tom l'acceptait donc sans mal. C'était en effet un point qui devait être soulevé. Il fallait qu'il puisse contacter son interlocutrice, et que cela passe totalement inaperçu, afin que personne, jamais (ou en dehors de sa volonté) ne sache ce qui liait désormais nos deux protagonistes. Utiliser la voie habituelle (celle des hiboux, donc) était exclu. Il fallait feinter. Bien sûr, il disposait déjà d'une méthode efficace afin d'amener à lui ses sbires. Mais il était pour le moment hors de question d'apposer la marque des ténèbres sur la peau de Verpey. Cela viendrait peut-être, sûrement, même, plus tard, mais ce n'était pas encore le moment. Elle n'était pas encore fiable à cent pour cent, et l'Héritier voulait qu'elle soit pour l'instant cet atout dans sa manche, dont même ceux de son camp ignoreraient l'existence. Elle devait d'abord faire un temps chemin seul avant de rejoindre les rangs. Alors, pour elle, il emploierait une méthode similaire, mais un support différent.

    Il ne lui fallut pas longtemps avant d'envisager une solution différente. Qui, en fait, s'inspirait de la première. Cette entrevue n'avait pas partie du plan, ce qu'il en résultait non plus, Tom devait donc faire appel à ses capacités d'improvisation. Il s'en sortait plutôt bien dans ce domaine, mais ce n'était pas ce en quoi notre planificateur devant l'éternel était le plus talentueux. Néanmoins, en la circonstance, le fait qu'il ait été légèrement prit au dépourvu
    ne devait pas lui faire commettre de maladresses. Il commençait à exceller en terme de recrue de potentiels. Ce devenait plus une sorte d'exercice quotidien qu'un véritable défi. Et tant mieux, il lui faudrait tous les atouts possibles afin de palier à l'absence de bon nombre de ses sbires, qui avaient quitté Poudlard.


    "Dis moi, Verpey, y a t-il un objet que tu portes constamment sur toi?"


    Le ton de sa voix était celui de la conversation, on eut presque pu croire qu'il ignorait la question qu'avait précédemment prononcé son interlocutrice. Mais c'était tout l'inverse, en vérité. Son propos, de toute façon, se devait demeurer en partie énigmatique. Cela faisait partie de l'épreuve. Il fallait interpréter les signes. Ou en tous cas prouver qu'on était capable de les reconnaître.


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Dim 14 Avr - 0:40


Verpey observait attentivement Jedusor. Elle l’observait car elle avait bien l’intention de travailler sur son attitude afin de lui ressembler un maximum. Elle n’avait pas envie de devenir lui, non, elle voulait garder sa façon d’être, mais elle avait conscience qu’au niveau du comportement, il avait l’attitude détachée qu’elle devait réussir à obtenir. La jeune femme ne pensait qu’à une chose, l’impressionner, lui montrer qu’il avait eu raison de lui faire confiance, lui montrer que derrière se visage d’ange pouvait se cacher un véritable monstre qui avait naquit à la mort du chef de la guilde.

Il lui demanda alors si elle avait un objet qu’elle ne quittait pas. Instinctivement, elle passa sa main sur sa poitrine où se trouvait sous son T-shirt son pendentif en or fin représentant un petit chiot. Elle l’avait depuis l’âge de 5 ans et c’était le seul objet qui ne l’avait jamais quitté. Elle ne pouvait vivre sans lui. Les rares fois où la jeune femme ne l’avait pas autour du cou, elle avait ressenti un manque et elle n’avait pas arrêter de se toucher le cou. Baissant son regard pour regarder son collier qu’elle sortait doucement de son haut, elle reposa son regard sur Tom.

« Cela convient ? » demanda-t-en tirant sur son collier pour bien lui montrer.

Elle passa ses mains dans sa nuque et ouvrit le fermoir et attrapa d’une main le collier avant de le poser devant le serpentard.

« Je ne le quitte jamais, même pour m’endormir ou prendre ma douche. »

Elle savait que cela pouvait convenir et elle disait cela plus pour la forme, elle savait qu’il se foutait royalement de la signification. Et même, elle savait qu’il n’était pas nécessaire d’ajouter sa dernière. Elle se devait de faire attention à ne pas dire des choses inutiles. Tom était du genre à dire le minimum, seule les choses utiles. Elle devait se montrer moins bavarde.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Lun 15 Avr - 22:13

    Verpey retira de son cou un fin collier qu'elle déposa entre ses mains. Ce dernier était discret, ne payait pas de mine. C'était parfait. Un objet trop voyant aurait bien moins fait l'affaire. Ce dernier était parfait. Si elle ne le lui avait pas présenté, l'Héritier ne l'aurait même pas remarqué. C'était ce qu'il fallait, qu'il passe si inaperçu que personne ne comprendrait quel horreur il pouvait bien dissimuler. Tom laissa la chaînette glisser entre ses doigts fins. Pendant quelques secondes, il ne pipa mot, se contentant sans rien dire d'examiner le bijou et le pendentif.

    "C'est parfait."
    lui affirma-t-il quand elle lui demanda s'il pourrait faire l'affaire. Il n'en fallait pas davantage, c'était l'idéal.

    Et d'autant plus idéal que la rouge et or lui garantit que l'objet le quittait jamais. De toute évidence, il devait avoir une valeur sentimentale, pour elle. Valeur qui n'intéressait pas le moins du monde le vert et argent. Et pour cause, la misérable petite vie de son interlocutrice ne lui importait pas la moindre seconde, et il se satisfaisait parfaitement de ne rien savoir d'elle, tout comme il se fichait bien du quotidien, de la vie, des passions, ou des émotions des personnes qui peuplaient cette misérable Terre. À quoi bon voir en chacun l'être doté de sentiments qu'il était? Il préférait les observer ainsi qu'ils lui étaient utiles : de simples pions sur cet échiquier qu'il contrôlait parfaitement. Et pour cause, il jouait les blancs et les noirs à la fois. À quoi bon laisser la moindre chance à ceux qu'il voulait manipuler? C'était plus que d'un jeu, c'était de son destin qu'il était question.

    ... Et en l'occurrence, c'était également celui de Verpey Brooklyn qui avait toutes les chances de basculer. Car à présent qu'il tenait entre ces mains ce collier qui, plus qu'un souvenir agréable, ou un bijou chargé en tous les cas d'une forte symbolique affective, allait devenir la marque de l'obligée soumission que la demoiselle devait lui accorder. Tom utilisa une nouvelle fois sa baguette, après s'être appliqué à lancer au mieux son sortilège, il rendit le collier (d'où émanait encore une chaleur surprenante) à la rouge et or.

    "Dès que la couleur de ton pendentif changera, jettes-y un oeil plus attentif. la date y sera un inscrite en petits caractères."
    Il marqua une légère pause. "Tant que ce sera les vacances, nous nous retrouverons ici, à Pré-au-lard, je te donnerais d'une fois sur l'autre un nouveau lieu de rendez-vous. Lorsque nous serons à Poudlard... Ils se rejoindraient dans cette salle sur demande qui avait déjà servi plusieurs fois les sombres desseins du futur seigneur des ténèbres, mais il n'était pas encore temps d'en parler. "Nous y reviendrons plus tard."

    Le plus important était dit, l'accord était conclu, il n'était plus la peine de s'éterniser. Leur entraînement ne commencerait pas ce jour même, mais cela commencerait bien assez tôt. Et bientôt, ce qu'il subsistait encore d'âme et d'innocence à la demoiselle allait être perverti selon le bon plaisir du criminel qui, à cette seconde, l'observait dans le blanc des yeux, sans ciller un seul instant, attendant l'ultime approbation de son nouveau pion.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: Vers le point de non retour... [pv Brook]   Dim 21 Avr - 16:11


Brook le regarda prendre son médaillon avec une certaine inquiétude qu’elle dissimula parfaitement. La seule chose qu’elle voulait est qu’il reste intact. Elle le regarda lancer son sort avec une grande admiration. Il semblait parfaitement maitriser n’importe quel sort et Verpey devait se reconnaître envieuse. Elle rêvait d’un jour pouvoir maitriser aussi facilement la magie. Elle savait qu’elle y arriverait et sans nul doute Jedusor y serait pour quelque chose.

Elle écouta ensuite attentivement les consignes de ce qu’elle appelait à présent son mentor. Après tout, c’était ce qu’il était. Il venait de la prendre « sous son aile » pour lui enseigner une magie noire. Elle serait sous sa protection afin de la préparer à lui servir plus tard, afin de la rendre aussi noir que lui. Récupérant son collier, elle le réinstalla autour de son cou et l’observa quelques instants alors qu’il continuait sur les lieux de réunions. Elle finit par déposer son regard bleu sur le serpentard et lâcha un soupire.

« Entendu, j’attendrai le signal. » Reprenant après une courte pause, elle continua « Je suppose que nous avons terminé. »

Attendant un signe lui faisait comprendre qu’effectivement c’était le cas, elle fini par sortir des pièces de monnaie en suffisante abondance afin de payer les consommations des deux personnes. Après tout, elle l’avait fait venir ici, lui demandait un service, elle se devait de lui payer les boissons à défaut de ne pouvoir faire autre chose. Se levant, elle attrapa ses affaires et posa une dernière fois son regard sur Jedusor.

« Au revoir, et merci encore. » dit-elle le plus neutre possible.

Elle se dirigea ensuite vers la sortie et une fois dehors, la jeune femme se dirigea dans les rues de Pré-Au-Lard, elle devait retourner vers une cheminée. A son âge, elle ne pouvait pas encore transplaner, elle n’en avait pas encore le droit. Elle voulait se rendre sur la tombe de Morgan afin de s’y recueillir et de lui faire par de ce qui allait se passer, que sa mort serait vengée.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vers le point de non retour... [pv Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Mission]Le Point de Non-Retour
» Retour vers son coeur.
» Le retour vers le bercail.
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-