AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11296
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Sam 6 Avr - 21:27

    Voilà un moment déjà que Tom planifiait cette réunion, qui devait permettre aux chevaliers de Walpurgis de faire le point sur leurs missions respectives, d'être mis au courant des derniers événements (des plus singuliers, il faut bien le dire), et, également, de découvrir leur nouveau quartier général. Il devenait plus complexe d'organiser ces réunions à présent que la plupart des chevaliers n'officiaient plus à Poudlard, mais par la même, elles devenaient de plus en plus importantes, car si elles n'étaient pas nombreuse et régulière, il n'y aurait pas de cohésion, et certains membres du tout risquaient de vouloir réclamer une autonomie qui n'était pas envisageable. Il ne fallait pas que, sous prétexte de ne pas se voir tous les jours, ils oublient qui était leur maître. La marque qu'ils possédaient dorénavant tous sur leurs avant-bras était, en ce sens, une garantie appréciable, ils ne pourraient jamais s'en débarrasser, et s'ils avaient le moindre doute sur leur allégeance, ils ne pourraient pas revenir en arrière, sous peine de mettre un terme à leurs pitoyables existences. Une garantie qui ne suffisait pas malgré tout, et après un été mouvementé, ou aucun d'eux ne s'étaient vu, il était grand temps de faire un récapitulatif des événements, et de s'assurer de la loyauté de chaque chevalier.

    Tom avait rejoint la demeure des Gordon un peu plus tôt que l'heure de rendez-vous fixés qu'il avait fixé. Même si tout devait déjà être en ordre, ainsi qu'il l'avait exigé, la prudence était de mise, et il voulait donc s'assurer que les mesures de sécurité promises par Elena avaient bien été mises en place, afin que rien de ce qui se passerait dans les heures qui allaient suivre ne soit ébruité. Il réaximina donc les lieux, s'attardant sur chaque détail, ignorant presque la présence d'Elena à ses côtés, quand bien même elle était la présumée "hôtesse" de cette réunion hors du commun. Il ne lui accorda un peu de son attention que lorsqu'il lui demanda de lui présenter son avant-bras. C'était par le bouche à oreille que chacun des chevaliers de Walpurgis avaient apprit où se trouvait leur nouveau quartier général, Tom ne leur avait cependant fourni ni heure, ni lieu de rendez-vous. Ils pouvaient tous être appelés à n'importe quel moment du jour et de la nuit, et Tom voulais les voir prêt. Après avoir appuyé sur sa marque de la pointe de son index.

    Le résultat ne se fit pas attendre, et via le réseau singulier, et seulement propre à eux de poudre de cheminette (car utiliser le transplanage aurait été beaucoup trop dangereux), ceux qui un jour se feraient appeler des mangemorts firent leur entrée un par un , à quelques secondes d'intervalles, pour la plupart. Tom attendit que plus aucun d'eux ne manque à l'appel, se contentant de répondre à leurs salutations respectueuses par quelques vagues signes de tête, pour inviter chacun d'eux à s'asseoir autour de la grande table prévue à cet effet. Une fois qu'ils furent tous installés, lui-même en bout de table (de sorte à être au coeur de toutes les attentions, bien sûr), eux assis, lui debout, il prit la parole.


    "Bonjour à tous, merci d'être venus."
    Ce n'était pas, en vérité, comme s'ils avaient vraiment le choix, mais qu'importe. "Tout d'abord, je voudrais que vous me parliez de l'avancement de vos mission respectives, pour ceux qui en ont encore."

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Lun 8 Avr - 21:58

On y était. Sa première réunions officielle des chevaliers de Walpurgis à laquelle elle participait. À cette perspective, Lou avait été à la fois anxieuse et impatiente.

Elle avait à coeur de prouver qu'elle allait être à la hauteur, qu'elle n'allait pas les décevoir - le décevoir, qu'elle pourrait être capable de beaucoup plus que ce que la plupart devait soupçonner.

Elle y arriverait. Depuis que la marque des ténèbres était apparue sur son poignet, gage de sa valeur, la demoiselle avait gagné une certaine confiance en elle, une certaine assurance. Elle se sentait capable de soulever ces cailloux qui lui avaient semblé être des montagnes.

Lorsque la marque avait brûlé le long de son avant-bras, elle avait ressenti une légère impatience, teintée d'un brin d'angoisse. Elle allait faire ce qu'il convenait qu'elle fasse, et rien d'autre ne comptait, peu importait ce qui se passerait dorénavant, elle prouverait qu'elle aurait sa place parmi eux, et se tiendrait fièrement à la même table qu'eux.

Elle fut l'une des premières à arriver dans le domicile de Gordon (elle n'était pas franchement ravie que celui-ci ait été choisi en tant que quartier général, mais elle aurait la décence de s'épargner tout commentaire). Ravie d'une ponctualité qui avait des chances de lui faire gagner des points, elle salua Tom, puis Elena.

En d'autres circonstances, elle se serait sans doute montrée plus familière envers son petit ami (familiarité qui ne lui aurait pas forcément été rendue), mais elle savait bien que ce n'était pas le lieu d'agir ainsi. Ici, il n'était plus Tom Jedusor, adolescent et élève talentueux, il était Lord Voldemort, leur maître incontesté.

Les autres arrivèrent peu à peu et ils s'installèrent autour de la table qui leur avait été dédiée. Elle les regarda un à un. C'était la première fois qu'elle les voyait ainsi, regroupés dans un but commun, alors que certains d'entre eux se haïssaient cordialement en dehors de ce cercle très privé et confidentiel.

La présence d'aucune de ces personnes ne la surprenait vraiment. Elle s'était attendue à voir chacun d'entre eux, que ce soit Olive, Caleb, ou Dawnley, Gordon... ne parlons même pas de la présence de Chaser, qui allait de soi. Parmi ce cercle d'initiés, Lou n'appréciait pas tout le monde, loin de là, mais elle laissa toute animosité de côté au nom de la cause commune qu'ils devaient servir ensemble.

Tom prit enfin la parole, excellent, extrêmement convaincant en maître de cérémonie, leur demandant de faire état de l'avancement de leurs tâches respectives. Lou était curieuse de savoir ce qui avait été demandé aux uns et aux autres.

Lou, en ce qui la concernait, avait fait de son mieux pour emmagasiner toutes les informations possibles au sujet des nouveaux venus. Le tout n'avait pas forcément été extrêmement concluant, mais elle avait fait de son mieux. Elle aurait voulu parler, montrer qu'elle était capable d'initiative. Mais elle n'était pas la plus susceptible de fournir des informations probantes.

Elle attendit donc, impatiente de découvrir les mission respectives de ses... camarades? Collègues? Ils étaient l'un et l'autre à présent, et c'était une chose que Lou appréciait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Mar 9 Avr - 16:19

Je l'attendais, ce jour. Enfin, je n'étais pas le seul. Je crois bien qu'il n'y avait personne parmi nous pour ne pas l'attendre. Nous étions tous fébriles, impatients. On nous avait promis un rang, un rôle, délivré des missions... On nous avait fait comprendre que nous appartenions à un tout attaché à une même cause, et nous avions tous pour honneur et pour fierté de la défendre. À présent que la plupart d'entre nous ne sommes plus à Poudlard, réaliser une véritable cohésion n'est pas chose simple, mais l'appel de notre maître fait aussitôt venir à nos esprits nos obligations, et nous nous y précipitons avec honneur. Oui, c'est vrai, je parle beaucoup à la première personne du pluriel alors que je ne peux pourtant pas me targuer de connaître le fond de la pensée des autres chevaliers de Walpurgis, mais je pense que si chacun se trouve dans le même état d'esprit que moi (et sans me vanter je pense qu'il et le bon), alors nous avons en tête la même chose, ce malgré nos différences manifestes, et la même hâte également : apporter notre pierre à l'imposant édifice qui s'apprête à être érigé, et dont Tom Jedusor, dit lord Voldemort, est l'habile et l'indeniablement doué architecte.

Je ressens à peine cette légère douleur traverser mon avant-bras, tandis que la marque des ténèbres se fait plus sombre. C'est l'heure et je suis prêt, c'est tout ce qui compte. Je sais exactement ce qu'il me faut faire, où me rendre et comment m'y prendre : j'ai obtenu ces informations de première main, de la part de l'un des chevaliers les plus talentueux de Jedusor, sans doute, mais ma petite amie, surtout. C'est chez elle qu'est établi notre nouveau quartier général. L'endroit idéal.

Je suis de peu Lou à l'intérieur de l'imposant domicile des Gordon, très rapidement, mon regard tombe sur lui, auquel j'adresse mes salutations les plus polies, y attachant ce "maître" de circonstance qu'il ne m'est étonnamment pas difficile de prononcer. Il nous convie, une fois tous arrivés (ce qui ne met pas longtemps) à nous asseoir autour d'une imposante table. Je m'assois ainsi que les autres, lui reste debout, parfait et imposant en incontestable maître de cérémonie. Prestance et charisme le caractérisent, impossible d'ignorer l'aura d'autorité qui l'encercle et le fait irradier. Il nous remercie de notre venue. Chacun sait que la formule de politesse n'est pas pensée (du moins c'est ce que je crois), et personne ne s'en formalise. S'il devait faire preuve de plus de familiarité et de sentiments, alors il n'aurait pas la trempe de ces leaders susceptibles de nous mener le plus loin possible jusqu'à la victoire.

Il nous demande l'avancement de nos missions respectives. Je regarde autour de moi, me demande si quelqu'un d'autre va parler... Voyant que personne ne se dévoue, je me lance donc. Je sais que pour beaucoup, la mission a été la même : les nouveaux, difficiles d'accès, mystérieux... et il y a peu, au coeur d'une affaire de meurtre. Je n'ai pas été dans la confidence, mais je suis certain que Ciallmhar est mort par la volonté de mon maître, même si les raisons m'échappent encore.

-Je pense qu'il est de notoriété publique qu'Aulne Quibber a eu droit à un procès pour le meurtre de Ciallmhar. Je ne vous apprend rien en vous disant que c'est un fait à exploiter, je pense. L'affaire est classée confidentielle au ministère, mais je peux tâcher d'en apprendre plus... À moins, évidemment, que quelqu'un d'autre s'en soit déjà chargé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 873
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Lun 15 Avr - 9:33

    Inutile de vous dire que cette nuit-là n'avait pas été très reposante. L'angoisse et la joie se mêlaient dans mon esprit alors que je savais la réunion proche. le lendemain, les yeux cernés, je préparais la maison pour mes invités en ayant pris soin de faire partir ma tante de la maison. Une fois la vérification des défenses de la villa faite, je m'étais adonnée à des occupations relaxantes. Depuis que ma villa avait été choisie par Tom pour servir de quartier général aux chevaliers, je ne dormais plus aussi bien qu'avant. La nuit, je restais les sens en éveil, consciente que ma demeure faisait aussi office de refuge et que n'importe quel chevalier en détresse pourrait débarquer à n'importe quelle heure. Au fond, je pense que j'aurai aimé que Caleb passe à la maison une première fois avant la réunion, mais ça n'avait malheureusement pas été possible. L'idée que sa venue soit un peu bâclée par la présence des autres chevaliers me déplaisait, mais je n'avais pas mon mot à dire. Après tout, il n'y avait pas d'honneur plus grand que celui que me faisait notre maître.

    Naturellement, c'est ce dernier qui se présenta avant tout le monde. Il fit sa ronde d'inspection sans vraiment me porter d'attention et je n'en attendais pas moins de lui. Lorsqu'il me demanda de lui présenter mon bras marqué, je n'eus pas la moindre hésitation. La brûlure incandescente sous ma peau ne dura que quelques secondes alors je pris sur moi le fait de ne montrer aucun indice de douleur ou de désagrément. Je devais rester forte, comme je l'avais toujours été. Lou arriva peu après cette scène de soumission et sembla agacée de se trouver dans mon environnement. Parfait, je m'y attendais. J'ignorais un peu pourquoi cette fille ne me portait pas dans son coeur, mais je n'avais aucun doute sur ce fait. Enfin, me coeur fit un bond dans ma poitrine quand l'invité suivant passa dans l'encadrement de la porte d'entrée. On ne s'était pas revus depuis ce jour au Trois Balais. ce souvenir fit monter le rose à mes joues, mais mon regard resta imperturbable. Seul Caleb savait qui j'étais réellement au fond de moi, et c'était bien ainsi. Aux yeux des autres, je voulais rester cette vipère sadique et froide que tant de gens redoutaient. Le seul moyen que j'avais de ne pas craindre les gens, c'était d'attaquer en premier et Caleb l'avait compris. Il ne m'en tiendra pas rigueur si je reste distante.

    Le reste des chevaliers fait son entrée, je laisse mon regard suivre les pas hésitants d'Olive puis la démarche royale de Vincent. La présence de ce dernier dans cette demeure m'agace au plus haut point. La dernière fois qu'il était dans ce salon, nous étions heureux ensemble et j'avais presque honte en songeant à ce que je l'avait laissé me faire. Ce crétin ne méritait pas que je souffre de notre séparation, et ce n'était pas le cas. C'était plus du dégoût profond que de la colère. Un simple regard vers Caleb me rassura et me donna le courage de rester de marbre. Je n'avais plus aucune raison d'être malheureuse. Il était là, c'était ça le plus important.

    Je pris place sur le siège le plus près possible de notre maître qui était bien entendu resté debout. Ainsi, plus grand que chacun d'entre nous, il nous dominait de toute sa puissance charismatique. Sa voix était douce et glacée, elle s'insinuait en moi comme un poison terriblement agréable. J'avais toujours admirée sa prestance et son allure princière. Il n'avait pas besoin d'en rajouter pour s'imposer. C'était naturel chez lui, comme si son aura écrasait systématiquement celle des gens qu'il côtoyait. Puisque je n'avais pas de mission en cours, je ne pris pas la parole. Ce fut mon petit-ami qui fit le premier pas et je ne pouvais qu'admirer son aisance avec les mots. ses phrases étaient propres, soignées, articulées avec soin sans jamais oublier aucun détail. En effet, Aulne ( qui en fait se nommait Luna ), avait été menée par le bout du nez jusqu'au tribunal grâce à la terrible machination de Voldemort. Je n'oubliais certes pas que j'avais joué un rôle majeur dans ce plan en volant la baguette de Luna pour qu'elle soit déposée près du corps inanimé de Morgan.

    Pour cette raison, je fis de gros efforts pour ne pas croiser le regard d'Olive qui connaissait bien le jeune homme. Non pas que je puisses culpabiliser pour avoir suivi à la lettre l'ordre de mission de Tom, mais je n'étais pas forcément fière de moi. Je hochais la tête affirmativement en réponse aux propos de Caleb. Il y avait un détail à ne pas omettre : Luna avait vue ma marque et j'avais été dure avec elle. Mais le problème n'était pas là. La petite blonde n'avait pas été surprise par ce tatouage macabre, pas plus que par ce qu'il pouvait signifier. Il était clair qu'elle était déjà au courant, mais comment ?

    « Ce ne sera pas forcément si simple de s'attaquer à elle. Aulne s'est montrée capable d'un grand sang-froid face à moi et elle n'a pas été du tout surprise en découvrant la marque sur mon bras. Elle était déjà au courant que ce n'était pas un simple tatouage. Il va falloir redoubler de vigilance. »



_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1592
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Sam 20 Avr - 19:26

Dan avait eu hâte qu'une nouvelle réunion des chevaliers ait lieu, même si ça voulait dire qu'il devait supporter la présence d'un tas de personne dont il se serait bien épargné la présence, et même l'existence (c'est fou comme, au sein de son propre groupe, Dan était capable de détester à peu près tout le monde... Tout le monde, en fait, à part Tom, évidemment, et Caleb à la limite...). Passer deux mois à se demander ce qui se passait exactement, ce qui se tramait, à rester dans l'ignorance et à se demander si d'autres personnes étaient plus au courant que lui, c'était juste insupportable, intolérable même. En plus, ce n'est pas comme s'il ne s'était rien passé durant l'été, bien loin de là. Il y avait eu le meurtre de Morgan (et même si Dan ne connaissait pas - et ça l'agaçait au plus haut point - tous les tenants et aboutissants de la faire, il savait très bien que Tom était derrière tout ça), puis l'inculpation d'Aulne, à laquelle aucun d'eux ne pouvait croire. Aulne Quibber? Soupçonnée de meurtre? Pour quiconque la connaissait un peu, c'était une hypothèse ultra-risible, Dan l'avait fréquenté un petit bout de temps (on va faire l'impasse sur la façon dont ça s'était fini), et elle était bien incapable de faire du mal à une bouche. Nan, les mouches blessées, elle était plutôt du genre à les recueillir, nourrir, laver...

Bien sûr, l'un des premiers sujets à être abordé fut celui du procès de Luna. Chacun y allait de ses réflexions. Caleb suggérait qu'il faudrait en apprendre plus sur le procès, ce qui l'avait motivé, pourquoi cette issue... bref, normal, Elena fit remarquer que ce n'était pas d'Aulne qu'on obtiendrait cette information... Sans blague? Elle avait d'autres scoops, comme ça. Pour Dan, qui était très bien placé pour le savoir, il avait comprit depuis longtemps qu'il ne fallait pas sous-estimer la blondinette, même si ça pouvait souvent être très tentant.

Dan se demanda un moment s'il devait parler de sa propre avancée, sachant qu'il n'avait pas... vraiment avancé, en fait. Il n'avait toujours pas retrouvé la trace de ce fichu journal, alors que ça faisait des mois qu'il s'attelait à le retrouver. Plutôt que d'admettre son échec, Dan préféra ne rien dire, et donc rester silencieux. De toute façon, il ne pensait pas que Tom voulait que tout le monde sache pour le journal. Autant dire que ça l'arrangeait très très largement. Il attendit donc la suite, ne se faisant pas remarquer, pour une fois. Mais ça arriverait plus tard.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
avatar
▌ Messages : 3701
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Dim 21 Avr - 20:22




« Réunion des Chevaliers de Walpurgis »



    Olive s'était douté que cela arriverait. Oui. Comment aurait-il pu en aller autrement? Comment imaginer un seul instant que Tom choisirait de ne pas utiliser ses pions, alors qu'il en avait la possibilité? C'était chose impossible. Cela n'avait toutefois pas empêché Olive de sursauter et de renverser la bouilloire par terre lorsque sa marque s'était mise à chauffer, brûlant légèrement sa peau trop fragile. Elle avait regardé un instant les débris de porcelaine usée et la flaque d'eau sur le carrelage, presque étonnée, avant de se diriger d'un pas mécanique vers la cheminée pour y lancer une poignée de poudre...

    Lorsque les images qui tournoyaient devant ses yeux se stabilisèrent enfin, Olive fit un pas en avant, sortant de la cheminée d'Elena Gordon, sans prendre la peine d'épousseter sa cape. Comme si cela avait de l'importance, à présent... Elle balaya la pièce d'un regard vide, s'apercevant sans s'en émouvoir qu'elle était la dernière à faire son apparition, notant avec une pointe de déception mais aucune surprise la présence nouvelle de Lou... Elle rejoignit la table, s'asseyant à la première place vide qu'elle rencontra, sans se demander à côté de qui elle s'asseyait. Elena, Vincent, Caleb, Daniel, Lou... Et Tom. Ils étaient tous là, tous réunis.

    - Bonjour à tous, merci d'être venus. Tout d'abord, je voudrais que vous me parliez de l'avancement de vos mission respectives, pour ceux qui en ont encore.

    Un court moment, Olive se demanda si ses missions faisaient partie de la catégorie "finies" ou pas. Elle était encore en train de peser le pour et le contre quand Caleb prit la parole, lançant par la même occasion le premier sujet de la réunion.

    -Je pense qu'il est de notoriété publique qu'Aulne Quibber a eu droit à un procès pour le meurtre de Ciallmhar. Je ne vous apprend rien en vous disant que c'est un fait à exploiter, je pense. L'affaire est classée confidentielle au ministère, mais je peux tâcher d'en apprendre plus... À moins, évidemment, que quelqu'un d'autre s'en soit déjà chargé.

    Les derniers mots qu'il prononça firent lever la tête à Olive, non pas dans la direction de Caleb, comme on aurait pu s'y attendre, mais dans celle de leur maître, hésitant quant à la conduite à tenir. Elle avait déjà parlé de ces détails avec lui. Il savait. Voulait-il pour autant que le reste du groupe soit au courant? De cela, elle n'en était pas certaine... Ne prêtant pas grande attention aux propos d'Elena, elle se concentrait sur Tom... Qui ne lui laissait rien deviner de ce qu'il voulait. Soit. Elle parlerait, alors.

    - J'ai assisté au jugement. C'était une voix neutre, monocorde. Aulne a été acquittée. Elle et les cinq autres forment effectivement un groupe. Ils viennent d'une autre époque. Du futur. Je ne sais pas exactement de quelle année.

    Elle s'arrêta. Cette déclaration devrait susciter un certain brouhaha de toute manière, et Olive n'avait pas l'envie de ramener le calme, ni de forcer sur sa voix pour couvrir les bruits. Elle avait intentionnellement mis de côté le fait qu'elle avait tué Morgan. Certains autour de cette table s'en doutait peut être. Mais elle ne se sentait pas le courage de dire à voix haute qu'elle était responsable de ce meurtre. Si quelqu'un devait le dire, alors ce serait Tom. Ou bien il l'obligerait à le faire. Ce n'était cependant pas le principal objectif de la réunion, du point de vue d'Olive...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11296
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Mar 30 Avr - 16:52

Réunion des chevaliers
U
n à un, ils étaient venus et avaient pris place, les chevaliers de sa table ronde, où étaient promulguées des valeurs de très loin comparables à celles des légendes arthuriennes. À l'avancement des missions respectives de ses sujets, chacun répondit plus ou moins évasivement, avec plus ou moins de convictions, selon, certainement, la fierté qu'ils pouvaient ressentir à l'égard de ce qu'ils avaient accompli... plus d'ailleurs, de ce qu'ils avaient d'informations à communiquer. C'était normal, d'ailleurs, qu'ils n'en aient que peu pour le moment, à la plupart d'entre eux, il manquait des informations primordiales, qui devaient de toute évidence changer la donne. Seuls lui et Olive savaient, pour le moment, mais cette vérité serait bientôt partagée avec la tablée entière. L'Héritier de Serpentard ne comptait pas dissimuler cette information de taille, elle était un élément clé, de taille, et sans lequel chaque mangemort en devenir piétinerait forcément. Bien sûr, il faudrait établir des règles, des codes, des barrières. Une information telle que celle-ci, divulguée à plus grande échelle, avait toutes les chances d'entraîner des actions et réactions non productives, et au final dangereuses. La réflexion de Caleb était cohérente mais vaine, celle d'Elena caduque, Daniel (pour une fois) et Lou (qui devait encore être un peu intimidée) ne dirent rien, mais Tom ne pouvait s'en formaliser, il leur manquait à tous deux des pièces du puzzle. Pièces qui devaient être fournies par Olive. Car, au final, le but de la manoeuvre était là. Il aurait pu dès le commencement de cette réunion révéler le pot-aux-roses, mais avait choisi d'en laisser l'insigne honneur à son pantin. Elle s'exécuta, bien que semblant tout d'abord hésiter. Tom laissa passer quelques secondes avant de reprendre la parole, laissant l'information cheminer dans l'esprit de ses fidèles. Puis, afin que l'incrédulité ne prenne pas le pas sur ce qui étaient pourtant les faits, il prit à nouveau la parole, et ce très calmement, comme si ces révélations n'avaient rien d'alarmantes, comme si tout cela était parfaitement normal, comme si les événements ne lui échappaient pas malgré tout.

"Oui, ils viennent effectivement du futur, c'est un fait qui n'a su être contesté et ne saura plus l'être."
Il marqua une légère pause. "Ils savent qui je suis, ils savent certainement qui vous êtes, savent de quoi nous nous sommes rendus coupables, n'ignorent rien de ce que nous allons accomplir. Le danger qu'ils représentent doit donc être clair pour chacun. "

Son ton était toujours calme, toujours neutre, aucune inquiétude ne perçait dans le ton de sa voix. Ne l'était-il pas un peu? Peut-être, mais il gardait tout de même le sentiment d'avoir pour le moment l'avantage. Ils avaient toujours, su, en un an qu'ils étaient là, ils s'étaient tu. Et même si leur secret devenait secret de polichinelle, ils se taisaient encore. Ils pouvaient étouffer la menace qu'ils représentaient dans l'oeuf, c'était encore possible.

"Néanmoins, maintenant que nous n'ignorons plus rien d'eux, la roue tourne à votre avantage. Beaucoup d'entre vous ne sont plus à Poudlard, mais ils doivent demeurer votre priorité à tous. Il ne serait pas très avisé d'employer avec eux des méthodes trop expéditives. Il va falloir agir insidieusement. Détruire un groupe déjà presque désuni ne devrait pas représenter beaucoup de difficultés, en vérité."
Il marqua une nouvelle pause. "Évidemment, il vous est formellement interdit d'en parler à quiconque."

code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Ven 3 Mai - 12:09

La révélation est un choc pour beaucoup. En ce qui me concerne, cet inattendu me plonge dans ces abimes d'incertitudes où je refuse quand je le peux de sombrer. Est-ce possible? Peuvent-ils vraiment venir du futur? Et comment est-ce que je peux seulement oser en douter alors que ces réflexions sont établies par Olive, que je ne qualifierai jamais de menteuse ou d'une de ces personnes dont la parole puisse être remise en cause, surtout quand la situation concerne une chose pareille, et notre maître en personne? Si nous commençons à douter de la parole de notre guide, alors nous sommes irrécupérables. Je dois donc me faire à ces faits singuliers, à cette réalité qui dépasse de loin toutes les fictions dont j'ai pu faire la lecture. Les nouveaux qui n'en sont plus tant viennent du futur, d'un futur où chacune de nos activités a été révélé au grand jour. Il est vrai que cette explication, si singulière et effrayante soit-elle, répond au fond logiquement à bien de nos interrogations... Même si cela m'oblige à me poser tant de question sur j'ai soudainement l'impression que mon crâne ne parviendra pas à toutes les soutenir. Mon regard balaye l'assistance pour découvrir la réaction de mes congénères, tous semblent déstabilisés par la nouvelle. En contraste, voir Voldemort évoquer la situation avec le calme le plus impérieux du monde à le don de me rassurer moi aussi. Il affirme que la situation demeure sous notre contrôle, et je le crois également. Je devine, évidemment, que les risques pour nous tous sont clairement très grands, mais j'en viens à penser par la même que nous avons l'aptitude de faire front, de tirer notre épingle du jeu et de nous en sortir aux mépris de nos singuliers adversaires.

Le mot d'ordre le plus important à l'heure actuelle est donc de se débarrasser d'eux, cela semble parfaitement logique. Et c'est d'emblée Tom qui écarte la possibilité de s'en débarrasser catégoriquement. Ils sont trop nombreux pour que les doutes ne finissent pas par indéniablement retomber sur nous. Adopter la méthode du "diviser pour mieux régner" est donc celle qu'il nous est demandé de mettre en oeuvre. Elle paraît parfaitement cohérente, et loin d'être impossible. Si je ne suis très proche d'aucun des voyageurs et doute fort de savoir apporter une contribution digne de ce nom si je me contente d'une vague division d'opinion. Ceci dit, je pense pouvoir faire évoluer les choses à ma manière et apporter ma pierre à l'édifice. Car en effet, je viens de mieux comprendre l'agitation certaine qui règne au sein du département des mystères en ce moment.

-Le département des mystères travaille sur la question du voyage dans le temps. On avait rien voulu m'en dire, mais j'en suis certain à présent. Je peux me tenir au courant de l'avancée de leurs recherches.

Je brûle de dire tant d'autres choses, il y a tellement de questions que je veux poser... Je les garde pour moi. Je sais qu'il n'est pas tant de formuler ces interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 873
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Dim 5 Mai - 19:06

    Pour le coup, je préfère ne rien dire du tout. Je sens que je n'ai rien appris à qui que ce soit, ce qui m'agace un peu. Je dois être la personne la plus informée du groupe après Tom et Olive, mais personne ne veut m'écouter. C'est pourtant moi qui ai volée la baguette de Luna pour la donner à notre maître, et puis merde ils sont tous chez moi, ils pourraient me montrer un peu de respect ! Je glisse un regard de connivence vers Caleb, mais son regard à lui reste planté dans celui de Tom. Quand nous sommes tous regroupés, je n'existe presque plus devant lui, mais je comprend. J'ai moi-même des difficultés à me montrer en amoureuse complice et naïve devant Tom. C'était déjà comme ça avec Vincent. En parlant du crétin, mon regard glisse ensuite vers lui qui ne manque pas de froncer les sourcils et de me regarder comme une chose répugnante. Je grimace et reporte mon attention sur la réunion.

    Les paroles d'olive puis de Tom me surprennent grandement. Alors c'est donc ça l'immense secret des nouveaux arrivants ? Le futur ? Je comprend mieux pourquoi Luna n'a pas été surprise par la marque sur mon bras. Dans l'avenir, ce tatouage a du se propager sur une masse importante de fidèles, dans le monde. Bon, d'accord. Je me contente de fixer mon regard sur la table. Je viens de prendre une bonne douche froide mentale et j'ai besoin de temps pour assimiler l'information. Je dois faire le lien entre cet élément non-négligeable et tout ce que j'ai récolté comme renseignements en côtoyant la petite blonde. Certaines choses qui me semblaient anodines et incompréhensibles prennent maintenant du sens, même si elles sont nées sur une bonne grosse base de folie.

    J'écoute d'une seule oreille ce que Caleb raconte à propos de son travail au ministère qui nous permettra d'en savoir plus. Je supporte pas de l'entendre parler de son métier alors que je dois faire partie des très rares personnes à savoir que ça ne le rend pas heureux du tout. Pourquoi je me réjouirai de ce qui déplaît à mon copain ? Y a suffisamment de lèche-culs à cette table pour pas être obligée de ramener ma fraise à chaque déclaration. Alors, comme Daniel avant moi ( même si je n'aime pas penser que j'agis comme cette larve sans cervelle et complètement invertébré ), je croise les bras et reste silencieuse. Personne n'a besoin de moi, donc je vois pas pourquoi je participerai, hein ? Je m’intéresse à ce que font les chevaliers de Walpurgis, mais je n'aime pas parler pour ne rien dire.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 338
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de meurisier, 17 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ellen Page

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Ven 10 Mai - 13:39

Ce début de réunion se déroulait dans le calme et la discipline la plus totale, chacun avait laissé ses différends de côté afin de pouvoir aborder au mieux les différents points qui devaient être soulevés au sein de cette assemblée loin d'être ordinaire.

Le tour de table auquel procéda celui qui, en plus d'être son maître était également (quoi qu'on puisse sérieusement en douter) son petit ami. Au final, Lou fut heureuse de voir qu'elle n'était pas la seule à ouvrir la bouche, même Daniel, qui ne perdait pourtant jamais l'occasion de se faire remarquer (surtout si c'était pour "faire le beau" devant Tom) demeurait étrangement silencieux.

Personne ne devait être très avancé, en vérité, et Lou comprendrait bien vite que la raison en était qu'il leur manquait un élément des plus importants, et qu'il fallait impérativement prendre en compte avant de pouvoir escompter aller plus loin.

Ceux qui parlaient parvenaient à le faire assez judicieusement quand même, et Lou se contenta de les écouter avec extrêmement d'attention, afin de s'assurer que, lorsqu'il serait à son tour de prendre la parole, son intervention ne baisserait pas le niveau de la conversation.

Mais toutes réflexions à ce point terre-à-terre furent obligées d'abandonner son esprit quand Olive prit la parole, leur apprenant la vérité. Étrange, perturbante vérité.


"Aulne a été acquittée. Elle et les cinq autres forment effectivement un groupe. Ils viennent d'une autre époque. Du futur. Je ne sais pas exactement de quelle année."

La nouvelle fut pour Lou comme un coup de poing qu'on lui aurait administré à la poitrine, cognant contre son coeur.

Si la situation était tout sauf de celles qui se prêtaient aux blagues de mauvais goût, Lou aurait vraiment cru qu'on la menait en bateau. Mais personne autour de la table ne riait, Tom le dernier.

Ils venaient du futur, alors? En un sens, cela expliquait beaucoup de choses... mais semblait tout de même tenir de la plus incroyable des fantaisies, comme quand, pour justifier n'importe quel évenement un tant soit peu étrange, on accuse les extra-terrestres.

Interdite, Lou ne savait vraiment pas de quelle façon elle était supposée réagir à la situation. Et surtout, qu'est-ce que cela pouvait bien signifier pour eux? Quels étaient les dangers.

À ces questions, Tom apporta rapidement réponse.


"Ils savent qui je suis, ils savent certainement qui vous êtes, savent de quoi nous nous sommes rendus coupables, n'ignorent rien de ce que nous allons accomplir. Le danger qu'ils représentent doit donc être clair pour chacun."


Voilà, les faits dont Lou s'était plus que doutés. Il y avait une raison pour laquelle Voldemort s'intéressait de si près aux nouveaux : ils en savaient trop sur lui. Maintenant que l'on savait pourquoi, il fallait doubler (ou décupler, même) de vigilance.


"Néanmoins, maintenant que nous n'ignorons plus rien d'eux, la roue tourne à votre avantage. Beaucoup d'entre vous ne sont plus à Poudlard, mais ils doivent demeurer votre priorité à tous. Il ne serait pas très avisé d'employer avec eux des méthodes trop expéditives. Il va falloir agir insidieusement. Détruire un groupe déjà presque désuni ne devrait pas représenter beaucoup de difficultés, en vérité."

Tout faisait sens, et Lou commençait à mieux comprendre. La stratégie de Tom était intéressante, et semblait même pouvoir être payante. Lou, de ce qu'elle avait pu observer des voyageurs, gageait en effet qu'ils ne seraient pas si difficiles que cela à séparer.

Elle approuva d'un signe de tête quand Tom décréta qu'il faudrait n'en parler à personne, cela coulait de source.

Caleb suggéra d'en apprendre plus via son travail, et à nouveau, Lou approuva silencieusement. Elle était certaine qu'il saurait y faire afin de récupérer des informations en douce.


"Utiliser la rumeur pour les faire douter, et les monter les uns contre les autres, c'est une chose que je peux faire, j'ai l'habitude."
ajouta tranquillement Lou, qui voulait elle aussi apporter sa contribution. Et ce qu'elle disait été vrai. Avec Inès pour meilleure amie, elle avait été à bonne école. "D'autant qu'il est possible de passer par le journal de Poudlard, à présent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11296
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Sam 18 Mai - 12:57

Réunion des chevaliers
L
a nouvelle eut, sur ses sujets, l'impact que Tom avait escompté. Se mêlaient là stupeur et étonnement tout d'abord... Puis, finalement la compréhension, cette nécessité de voir la vérité en face, se lisait sur les visages, et le tout laissait place à un soucis véritable. Au moins, il était évident qu'aucun d'eux ne prenait la situation à la légère. Ils devaient envisager des solutions, être vigilants... Ils en avaient tous pleinement conscience. Certains ne savaient pas quels arguments concrets appuyer, mais ils auraient l'occasion d'y réfléchir. Ne pas avoir de suggestions à donner dans l'immédiat n'était pas bien grave, au fond. Le tout était de connaître la situation, de ne pas se laisser dépasser par elle, et de savoir en jouer. Sur ce point, Tom était convaincu que les choses se dérouleraient à leur avantage plus qu'à celui des voyageurs. Bien qu'il n'estimait personne plus que lui-même, il avait tout de même envers ses "larbins" de la confiance et le semblant d'estime qui justifiait leur présence autour de cette table (il ne les choisissait pas pour rien, après tout).

Plusieurs suggestions furent faites, malgré tout, et qui, l'une comme l'autre ne manquaient pas d'intérêt. Chacune venait soulever des points et des objectifs différents. C'était tant mieux. Ces deux points avaient l'un comme l'autre des raisons d'être soulevées. Le fait que Caleb Lestrange travaille désormais au département des mystères (et que, qui plus est son père en soit le directeur) devait forcément jouer en leur faveur. Et effectivement, plus ils pouvaient en apprendre sur l'évolution de la situation, mieux ce serait. Caleb était un jeune homme intelligent et compétent, l'Héritier ne doutait pas qu'il puisse parvenir à ses fins, même si cela devait lui demander du temps et de la patience.

Lou, quant à elle, s'inscrivait dans un autre registre, mais qui était son domaine de compétence, et qui ne serait pas inutile. Elle excellait dans l'art de répandre les rumeurs, l'Héritier le savait parfaitement. Et en l'occurrence, cet art pourrait leur servir grandement, rien ne divisait mieux les êtres, surtout à leurs âges (mais même encore plus tard) que les fausses rumeurs, les idées reçues... et le nouveau journal de l'école leur serait effectivement plus que bénéfique.
Aux deux propositions, il approuva d'un signe de la tête. Inutile de se répandre en compliments et flatteries inutiles. Qu'ils obtiennent son approbation, c'était déjà beaucoup. Inutile d'en ajouter davantage.

"Très bien."
Inutile de commenter plus avant, Tom avait pour habitude de ne jamais parler pour ne rien dire. D'autant que Caleb, tout comme Lou, s'étaient exprimés très clairement. "Si vous n'avez pas d'autres propositions, vous pouvez disposer, vous savez ce qu'il vous reste à faire."

Et ceux qui ne le savaient pas n'avaient rien à faire au sein de cette assistance.

code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Mar 28 Mai - 11:53

Elena, à mes côtés, est étrangement muette. C'est étonnant, je m'attendais à ce qu'elle trouve quelque chose à ajouter, une nouvelle idée à fournir, un autre argument à donner... Il n'en est rien. Mais après tout, mieux vaut parfois un souverain silence que des idées absurdes lancées en l'air (même si je doute fort qu'elle soit capable de prononcer le moindre mot qui ne soit pas emprunt d'intelligence). En fait, la plupart des chevaliers ont préféré se taire plutôt que d'y aller de leurs arguments. Et comme je les comprend. La nouvelle a eu l'effet d'une bombe, pour chacun d'entre nous. Une bombe qui a désordonné ce qui nous semblait être parfaitement structuré, qui a bouleversé nos idéaux, notre vision de l'existence. Tout, en somme... Il est logique que les idées ne germent pas dans l'immédiat, ou que des esprits paralysés par la nouveauté peinent à articuler des pensées cohérentes - pour le moment, du moins. Les éclairs de génie viendront plus tard. Moi-même je serai certainement demeuré muet comme une tombe si mon poste au sein du ministère et ma situation familiale ne me donnait pas un certain avantage sur mes camarades. La seule, au final, à s'exprimer, et j'admets qu'elle me surprend agréablement. Si j'ai beaucoup d'affection pour elle, je ne la soupçonnais pas être susceptible d'un tel esprit d'initiative. Elle est animée d'une réelle envie de faire ses preuves, d'un besoin de prouver qu'elle a sa place parmi nous, et c'est diablement efficace. Je trouve qu'elle a perdu tous ses atours réservés, et peu sûr d'elle, tout ça pour épouser la cause que nous défendons, et c'est des plus admirable. L'idée qu'elle émet d'ailleurs, me plaît beaucoup. Simple, peut-être, mais tout à fait susceptible de fonctionner.

-Utiliser la rumeur pour les faire douter, et les monter les uns contre les autres, c'est une chose que je peux faire, j'ai l'habitude. D'autant qu'il est possible de passer par le journal de Poudlard, à présent.


Cette réplique m'amuse, même si elle est plus que vraie. Si j'ai eu la chance d'avoir été épargné par les saillies acerbes du duo (trio fut un temps, quand la blonde et la brune n'étaient pas légèrement en froid avec Olive) de pestes de Poudlard, je sais parfaitement de quoi elle sont capables. J'attribue le plus de potentiel à lancer des rumeurs à Ines Stinwick, mais je sais que Lou peut ne pas être en reste quand elle le veut et si il le faut. Et puisqu'elle veut visiblement s'investir dur comme fer au nom de notre cause... Utiliser le simili-journal qui se distribue à Poudlard dernièrement me semble être une excellent média, oui. Les rumeurs les plus folles sont dites dans cette feuille de chou. Crue par les plus naïfs, elles peuvent faire des dégâts.

-Très bien.

Par cette sentance des plus elliptiques, Tom semble approuver nos deux suggestions. Tant mieux ? Oui, je suis fier d'apporter une contribution concrète aux chevaliers. Mais le doute m'assaille alors. Et si je n'étais pas à la hauteur ? Après tout, pour le moment, rien n'a su me parvenir des secrets du département des mystères.
Et si j'échouais? Non. C'est une chose que je ne peux ni ne veux tolérer.

-Si vous n'avez pas d'autres propositions, vous pouvez disposer, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Comme c'était à prévoir, l'essentiel ayant été dit, nous pouvons prendre congé. Personne ne prenant la parole, les premières chaises commencent à racler contre le sol, et les chevaliers partent un à un. Pas moi, j'attends Elena. Pour passer du temps avec elle, évidemment, et parce que j'aimerais pouvoir parler de tout ça avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 873
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Mer 29 Mai - 17:10

    Ainsi, la réunion s'achève aussi rapidement qu'elle a commencée. Je songe à cette grande maison qui avait l'air si vivante et dont j'étais tellement fière lorsque les autres chevaliers sont arrivés. L'endroit devient un peu plus lugubre au fur et à mesure que mes camarades disparaissent. Un à un, ils s'enfoncent dans les flammes vertes de la cheminée pour retrouver le confort de leur foyer respectif. Mon regard tombe finalement sur Caleb qui semble hésiter à partir lui aussi. Ses yeux rencontrent les miens et le petit instant de solitude et de déprime que je commençais à ressentir s'évapore. Je vois bien qu'il a envie de rester encore un peu et il n'y a rien qui me ferait plus plaisir. Je souris et glisse ma main dans la sienne alors que le dernier invité disparaît. Les flammes redeviennent normales et je soupire de soulagement. Ils sont partis, je n'ai plus la pression. Je voulais tellement que cette première réunion se passe comme prévu ici, que je ne m'autorisais même plus à respirer normalement pendant que Tom parlait. Je m'installe sur le canapé en souriant, l'air un peu fatiguée.

    « J'ai eu l'impression que c'était court, mais en fait ça a duré des heures, il fait déjà nuit noire dehors. J'étais tellement stressée à l'idée que quelque chose cloche... »

    Je me sens un peu stupide de dire des trucs pareils à voix haute, mais je sais que Caleb ne m'en tiendra pas rigueur. Parfois, j'ai même l'impression qu'il aime quand je partage mes pensées avec lui. Avec une sourire, je lui désigne la place à côté de moi sur le grand divan en cuir blanc. J'aime bien me dire qu'il est resté parce qu'il ne supporte pas l'idée de s'éloigner de moi, mais je doute fort qu'on passe outre les réflexions à propos de ce qui a été dit autour de la grande table ce soir. Je fronce légèrement mes sourcils - signe de grande réflexion - en fixant la cheminée.

    « J'ai été un peu secouée par la nouvelle. Ça explique beaucoup de choses, et ça me met dans une position encore plus délicate. Aulne a vu mon tatouage, elle sait ce que c'est et à quoi ça sert. Elle est un danger pour moi. »

    Mes inquiétudes, je les lui partage. Il sait me rassurer, alors je lui fait confiance. Après tout il n'est pas resté ici pour papoter de la météo. Comme à chaque fois que quelque chose d'angoisse ou me turlupine, mes doigts glissent dans mes cheveux et jouent avec distraitement. j'en fais des nattes, des boucles, je les tord sans m'en rendre compte. Que voulez-vous, on peut rien faire contre un tic nerveux. Les dernières paroles de Luna me hantent, comme un avertissement : " Tu as tort. Tu as tort de penser savoir qui je suis. Mais tu as raison, je vais m'en aller. J'aimais bien parler avec toi, mais je te trouve beaucoup moins intéressante, maintenant ". Mais bien sûr que j'avais eu tort de me croire avertie de tout à son sujet ! Elle venait du futur bon sang ! Et si d'autres apprenaient l'existence de ce tatouage, ou même sa signification ? Et si Tom décidait que c'était de ma faute uniquement ? Et s'il décidait de me punir...?

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Mar 4 Juin - 13:36


Une tension évidente qui laisse place à une lueur de soulagement dans son regard. Je comprend qu'elle ait eu une certaine appréhension à l'idée de nous accueillir tous, à la perspective de devoir en partie organiser la toute première réunion officielle des chevaliers de Walpurgis, dans ce qui s'avère être le plus parfait des quartiers généraux. J'aime beaucoup cet endroit, je dois dire, peut-être parce que, d'une certaine manière, il ressemble à Elena : élégant, un peu froid par moment mais chaleureux si besoin est, et le berceau de nombreux secrets. En ce qui me concerne, je trouve que ma petite amie a été la plus parfaite des hôtesses. Tout s'est passé à la perfection (en dépit du propos de cette réunion qui encore maintenant me perturbe), elle a été impeccable, et forte de ce constat, elle mettra sans doute de son anxiété de côté durant nos prochaines réunions. Je l'espère, du moins, j'aime savoir qu'il n'y a rien pour troubler son esprit, savoir qu'elle est juste bien. Ça me suffit à me faire me sentir mieux, moi aussi. Comme par effet d'empathie.

-J'ai eu l'impression que c'était court, mais en fait ça a duré des heures, il fait déjà nuit noire dehors. J'étais tellement stressée à l'idée que quelque chose cloche...


Je l'ai senti, mais je pense être le seul, ceci dit (tant mieux pour elle). Elle sait très bien dissimuler ses émotions, je crois que c'est l'une de ces choses qui me plaisent tant chez elle. Elle semble si digne et imperturbable que l'on peut facilement passer à côté de ces faiblesses pourtant charmantes qui la caractérisent. J'aime cette idée d'être l'un des seuls à savoir ce qu'elle peut ressentir sous ces allures apparentes de ne rien ressentir du tout. Mon regard se perd à travers la fenêtre. C'est vrai. Il fait déjà nuit. Et mes préoccupations actuelles font que la perspective d'aller, du coup, trouver le sommeil me paraît bien risible. Je ne pense pas que je dormirai cette nuit. J'apprécie le contact de sa main dans la mienne. Je songe à lui livrer mes impressions, comme elle a pu faire de même avec les siennes, mais elle n'a pas encore comblé son besoin de parler, de se confier. De ce sujet qui me perturbe moi aussi.

-J'ai été un peu secouée par la nouvelle. Ça explique beaucoup de choses, et ça me met dans une position encore plus délicate. Aulne a vu mon tatouage, elle sait ce que c'est et à quoi ça sert. Elle est un danger pour moi.

Comment ne pas être secoué, il est vrai, quand on est contraints d'admettre que les voyages temporels sont choses possibles, et que des individus venus du futur, conscients de notre domination à venir, veulent notre défaite.
Ma différence avec Elena, c'est que je n'ai jamais côtoyé de près aucun des voyageurs, je ne suis pas le plus en danger. Elena, elle, a prit des risques (qui ont rapporté certes) et dont elle doit à présent mesurer les conséquences.

-Je ne pense pas qu'il t'en tienne rigueur. S'il avait eu le moindre reproche à faire, il l'aurait fait. Il doit penser que tu peux redresser la situation. Et moi je le pense également. Il a confiance en toi, sinon il n'aurait pas choisi cette endroit pour nos réunions.
Je marque une légère pause. Cette situation n'échappe pas encore à notre contrôle, et elle a toutes les chances de ne jamais y échapper. Je dépose un baiser sur ses lèvres et ajoute dans un sourire. Et puis... tu penses vraiment que l'illuminée de serdaigle peut faire le poids face à toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 873
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Jeu 13 Juin - 20:23


    J'écoute Caleb tenter de me rassurer. Je l'écoute me dire tant de choses que je voudrais croire. Ses lèvres sur les miennes absorbent ma fatigue et mon stress, néanmoins elles n'empêchent pas mon cerveau de tourner à toute vitesse dans ma tête pour trouver des solutions qui n'existent pas pour le moment. Luna s'est bien moquée de moi, ouvertement, et je n'en avais même pas conscience. Alors que je la prenait pour une idiote inutile et cinglée, elle savait déjà beaucoup plus de choses que moi et tirait la situation à son avantage. Je n'arrive pas à accepter d'avoir été si facilement dupée, moi qui d'habitude pense à tout. Comment n'ais-je pas pu voir avant cette histoire de voyage temporel ? Cela semble pourtant tellement évident maintenant ! Je suis tellement en colère contre moi-même.

    « Honnêtement ? Oui je le crois. Je suis persuadée que je ne fais pas le poids seule contre elle, mais en revanche, je sais que tous ensemble nous sommes plus forts qu'eux. »

    Je souris tendrement et caresse sa joue du bout des doigts. Mon regard s’adoucit lentement alors que la fausse Elena s'évapore. Une fois de plus, la magie de l'amour opère et je me sens plus légère. A quoi bon m'inquiéter de ce qui n'est pas encore arrivé ? Caleb a raison, cette situation est loin d'être hors de contrôle. J'ignore si c'est sa seule présence qui en est la cause ou si c'est le fait que nous soyons seuls tous les deux dans cette ambiance tamisée, mais j'ai le coeur qui bat la chamade. Mon inquiétude et ma colère sont parties en fumée.

    « Et puis, avec toi j'ai pas de raison d'avoir peur de quoi que ce soit. »

    La réunion semble déjà bien loin dans mon esprit. Je ne suis plus la même personne qu'il y a dix minutes et Caleb doit certainement l'avoir senti. C'est le seul du groupe à savoir qu'il y a une autre fille derrière le masque que je montre à tout le monde. Cette fille, j'aime croire qu'elle n'existe que pour lui, même si je sais que c'est faux. Quelqu'un d'autre connait cette partie fragile de moi. Je préfère ne pas y songer maintenant. Cet instant n'appartient qu'à nous. D'un sortilège informulé, je fait venir jusqu'à moi une vieille bouteille de whisky et la débouche avant d'en prendre une gorgée. La chaleur inonde mon coeur et je me sens mieux. J'ai le sentiment d'avoir déjà agit ainsi, la première fois, aux Trois balais.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 621
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Ven 14 Juin - 15:15

-Honnêtement ? Oui je le crois. Je suis persuadée que je ne fais pas le poids seule contre elle, mais en revanche, je sais que tous ensemble nous sommes plus forts qu'eux.

Elle peut dire ce qu'elle veut, pour moi, Elena est la femme la plus forte que je connaisse. Et je l'ai aperçu, pourtant, sous ses jours les plus faibles, n'est-ce pas la preuve que je suis le mieux placer pour infirmer ce que j'infirme. Alors j'insiste, Aulne Quibber - ou quel que soit son nom - ne fait pas le poids face à Elena Gordon. D'accord, elle a réussi à lui mentir effrontément (de la part d'une illuminée comme elle, c'est miraculeux), mais qu'aucun de nous n'ait su déceler de la vérité n'a rien de surprenant ou de honteux à mes yeux. Comment croire en l'incroyable, la notion de voyage temporel relevait de l'impossibilité la plus totale à nos yeux, jusqu'ici, même Voldemort n'avait pas su découvrir cela, il avait dû les mettre au pied du mur afin qu'ils soient enfin contraints et forcés de se trahir. Il n'y a pas de honte à avoir, ni de regrets. Maintenant, nous savons. S'appesantir ne sert à rien, alors admettons ce qui est : seul le présent compte. Et maintenant que nous connaissons leurs secrets, nous avons toutes les chances du monde de tirer la situation à notre avantage. Le leur ne vient pas de leur propre mérite, alors que nous, nous ne sommes pas des chevaliers de Walpurgis pour rien, nous avons des capacités, des ressources qu'ils n'ont pas... Et ainsi que le dit si bien Elena, nous sommes plus forts qu'eux, oui.

-Et puis, avec toi j'ai pas de raison d'avoir peur de quoi que ce soit.


Je lui souris, mais sans être aussi sûr de moi que je le voudrais. Est-ce que je mérite toute la confiance qu'elle met en moi? J'ignore si je saurais être le chevalier servant qu'elle voudrait que je sois. Non pas que je ne veuille pas l'être (j'aime Elena et pour elle, je me sens prêt à soulever des montagnes), je doute juste de parvenir à la protéger aussi bien que je le voudrais. Cela dit, si ma présence a au moins pour effet de l'apaiser et de faire naître un sourire sur son visage, alors je me sens bien.
Elle se sert un verre de whisky pur feu, je lui en demande un à mon tour. Un peu d'alcool après cette étrange soirée ne sera pas du luxe.

-Ça ne te dirais pas d'aller ailleurs ?
je lui propose après avoir à mon tour avalé une gorgée d'alcool dont la chaleur se répand dans ma gorge. De sortir histoire de décompresser un peu?

Autant j'aime la maison d'Elena, parce que c'est la sienne, autant rester à l'endroit même où nous venons d'avoir notre réunion ne me semble pas être le meilleur moyen de nous vider la tête, ce qui me paraît indispensable à l'heure actuelle.

-À moins que tu ne veuilles te reposer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 873
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]   Sam 15 Juin - 10:41

    Il sourit encore, inconscient de l'effet que ça a sur moi. J'ai des tonnes de questions dans la tête que je rêve de lui poser mais qui ne sortent jamais. De toute façon, je ne pense pas que cela l’intéresse beaucoup. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il m'aime sincèrement autant que moi je l'aime, mais ce que je désire n'est pas une décision à prendre à la légère. Je dois laisser du temps au temps, apprécier chaque instant, ignorer ce qui bourdonne inlassablement dans mon esprit. De toute façon, je ne suis pas encore certaine de ce que nous réserve notre avenir. Mes doigts caressent lentement les siens, goûtant à la douceur de sa peau. Je le regarde vider son verre en me mordillant légèrement la lèvre inférieure. Maintenant il doit avoir le goût chaud et amer de l'alcool. Chassant au plus vite les images qui me viennent à l'esprit, je souris et détourne le regard.

    « Ça ne te dirais pas d'aller ailleurs ? De sortir histoire de décompresser un peu ? » Me demande-t-il.

    J'hésite à abandonner mes espoirs d'avoir une conversation sérieuse avec lui, tranquillement installés sur le canapé. Nous n'avons jamais vraiment parlé de nous ni de ce que nous allions faire. Le truc c'est que je n'aime pas aller aveuglément vers l'inconnu. Je fais confiance à Caleb pour me rendre heureuse, mais j'ai tellement souffert déjà en m'ouvrant à d'autres que je ne peux m'empêcher d'être inquiète. C'est vrai, je suis une fille sadique, capable du pire, intolérante, mais je reste une fille comme les autres, j'ai des désirs stupides et niais, des rêves inaccessibles. Lorsque Caleb me propose de me reposer plutôt que de l'accompagner ailleurs, je me crispe un peu et secoue la tête négativement. Je ne veux pas rester seule, je ne pourrais pas le supporter, pas ce soir. Une ballade en amoureux ne me fera pas de mal.

    « Non, c'est un plaisir de sortir avec toi. » Dis-je en plaçant un sous-entendu évident.

    Comme avec la bouteille de whisky un peu plus tôt, je lance un accio informulé pour mon sac à main qui débarque depuis ma chambre au deuxième étage. Je l'attrape au vol en essayant de limiter les dégâts à l'intérieur. C'est un sac sans fond et y a vraiment tout et n'importe quoi là-dedans : des livres, des potions, des parchemins, des plumes, de l'encre... En tant qu'assistante de la bibliothécaire, je me dois d'avoir toujours du matériel sur moi. Je dépose un baiser sur la main de mon petit-ami.

    « On va où, alors ? »

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Réunion des chevaliers de Walpurgis [pv. Les chevaliers]
» SAGA, c'est parti !
» La Réunion des Chevaliers d'Or
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» chevaliers galadhrims
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: La villa Gordon
-