AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Dim 12 Mai - 20:31

Comme à sa mauvaise habitude, Malory avait un truc qui faisait qu'à chaque fois qu'elle se trouvait dans une salle de classe, de préférence pendant les cours, elle était prise d'une folle envie de raconter sa vie à qui veut l'entendre et là encore de préférence à des amis. Aujourd'hui n'étant pas une exception, la jeune blonde s'assit à côté de Steve.

Avec Steve, elle avait une amitié particulière, ils étaient ensemble pendant un temps en... quatrième année si ses souvenirs sont bons. Ils étaient ensemble pendant deux trois semaines, mais deux dom juan ensemble... ça ne passe pas! Mais ils sont parvenus à garder une relation positive et Steve était jusqu'alors la seule personne avec laquelle Malory pouvait parler le plus librement possible au sujet de ses conquêtes.

En parlant de conquêtes... Malory a enfin réussit (enfin c'est ce qu'elle croit) à se stabiliser. Mais cette fille ne savait pas faire simple, elle devait tomber amoureuse d'un serpentard, d'un vrai, d'un pur... maintenant ils gardaient leur relation en secret et depuis la rentrée ne se sont vus qu'en cours... Pas de rendez-vous en cachette... Il lui manquait, et Malory commençait à se sentir très mal à l'aise avec cette situation.

Heureusement pour elle, il y avait sa petite sœur de cœur Brook, ses amis et Steve un cas très particulier...

Le cours commença, Dumbledore faisait son discours ennuyant dès le départ de l'heure et Malory n'arrivait pas à accrocher à ses mots... c'est toujours un mystère comment la jeune blonde fera pour passer ses ASPIC puisqu'elle est dans l'incapacité totale à rester concentrée tout un cours, le pire (d'après les professeurs) c'est qu'elle empêche ses camarades à se concentrer... ce qui n'est pas si faux que ça mais tant pis!

Elle se tourna vers son voisin de table, donc Steve, et commença, comme toujours son discours par:

Eh! Il faut qu'on parle, j'ai des tas de choses à te raconter tu n'en croira pas tes oreilles!

Comme d'habitude... ces mots n'ont pas changé d'une lettre depuis des années qu'elle les utilises, le plus drôle dans tout ça? Ses voisins s'y accrochent de suite!


Dernière édition par Malory Nutcombe le Ven 17 Mai - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Mer 15 Mai - 11:33

Les cours, c'est pas une nouveauté, c'est loin, mais alors très loin d'être mon truc. Et je pense qu'aucun de mes professeurs vous dirait le contraire. Je suis tout sauf un garçon attentif en cours. Je suis insolent, chahuteur, indiscipliné... et le pire, c'est qu'à côté de ça, j'arrive à avoir de bonnes notes quand même. Inutile, donc, de vous préciser pourquoi la plupart des profs me détestent. Oui, c'est à raison, mais je m'en fiche. Je ne compte pas la moindre seconde altérer mon caractère, ou modifier ma nature pour jouer les parfaits moutons blancs et satisfaire à leur besoin compulsif d'autorité, comme s'ils avaient quelque chose à compenser par ailleurs. Bref, les cours, ça m'ennuie, me donne envie de tout faire sauf écouter, et cela fait de moi le trublion de service. Aucun enseignant n'échappe à mon effronterie, pas même celui que je respecte le plus, c'est à dire Albus Dumbledore. Que ce soit clair entre nous, je suis un fan avéré de ce type. Il est intelligent, pas mal taré, il adore le citron (et soyons clairs, le citron, c'est trop bon)... et à côté de ça, c'est genre... l'un des sorciers les plus puissants de ce siècle. Il a réussi à nous débarrasser de l'une des plus grandes menaces du monde sorcier (Grindelwald, bien sûr). On peut dire ce qu'on veut, mais avoir un prof décoré de l'ordre de Merlin (et première classe, en plus) c'est tout de même extrêmement stylé. Bref oui, j'adore ce type... mais il reste un prof, et c'est mon devoir de mener la vie dure à tous les professeurs que je rencontre. Donc, cette fois, comme toutes les autres, je suis bien décidé à ne rien écouter (ouais, les ASPIC approchent, ET ALORS ?) et à mettre le boxon si possibilité il y a.

Et pour satisfaire à mes intentions, je connais peu de mes camarades qui soient aussi doués que la belle Malory Nutcombe. Malory, c'est une fille absolument géniale. Elle est drôle, intelligente, très jolie. Bref. Oui. Je suis sortie avec elle. Mais comme pour toutes les filles avec qui je suis sorti, je n'étais pas vraiment amoureux. J'aimais juste passer plus de temps avec une très bonne copine. Copine que je n'ai heureusement pas perdu ensuite. Elle est la seule à faire exception. Avec Bonnie, bien évidemment. Et c'est une chance, parce qu'elle m'aurait vraiment manqué si ça c'était dégradé entre nous. Surtout dans des moments comme celui-là.

-Eh! Il faut qu'on parle, j'ai des tas de choses à te raconter tu n'en croira pas tes oreilles!

Un sourire s'étire sur mes lèvres. C'est si typique de Malory de s'exprimer ainsi!Et j'adore ça. Avoir ma dose de potins, c'est encore le meilleur moyen de passer tranquillement le temps au lieu d'écouter bêtement un cours qui, par principe, ne doit pas m'intéresser (d'ailleurs, je sais toujours pas de quoi ça parle, moi ce cours de métamorphose... Oh, et je m'en fiche totalement, en fait !

-Je suis toute ouïe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Sam 18 Mai - 12:40


Je suis tout ouïe

Malory était plutôt satisfaite de son influence sur l'attention de Steve... elle était heureuse de la force qu'elle a sur son camarade.

Elle voulait tout lui dire, tout depuis le début et dans les détails, ses vacances qu'elle n'a pas encore eut l'occasion de lui conter, sa rencontre avec Edward à Londres...

Edward... comment dire, elle n'était pas sûr si elle pouvait en parler avec qui que ce soit... mais c'était trop fort pour elle.

Toute personne connaissant un minimum la blonde savait qu'elle avait des difficultés à garder des secrets dit "importants", elle croulait sous la responsabilité que lui aspiraient ces secrets, et c'est le cas maintenant, elle sait qu'elle ne peux pas en parler à qui que ce soit, c'était même sa propre idée afin de protéger Ed mais l'envie de se confesser à quelqu'un la rongeait intérieurement.

Quitte à le dire, autant le dire à quelqu'un à qui elle fait confiance et à qui elle pourrait confier sa propre vie... Brook ne comprendrait pas le truc, Stanislas et Erwan risquent de mal le prendre... oui, seul Steve peut la comprendre.

Malory parcouru la salle d'un regard rapide, elle aperçut Edward, deux rangés plus loin, elle voulait lui sourire mais ce n'était vraiment pas discret.

Elle re-regarda Steve et lui chuchota:

Ce qui est dit ici reste ici

avec un sourire malin, elle sortit sa baguette comme tous les élèves pour faire un sort que Dumbledore voulait qu'il fassent, mais Malory lança un rapide "Muffliato" sur ses voisins.

Maintenant on peut être sûrs et certains que ça va rester entre nous

Un sourire comme sadique apparut sur son visage puis elle continua

Alors tes amours se passent comment?

La question qui les faisait toujours rire puisque de manière générale ces amours avaient du mal à durer plus d'une semaine, des exceptions arrivaient certes mais en moyenne ils duraient une semaine. Malory avait un sourire allant d'une oreille à l'autre et s'efforçait à ne pas exploser littéralement de rire... Elle n'avait pas trop envie d'aller en retenue aujourd'hui, celle d'hier lui as suffit.
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Lun 20 Mai - 19:47


- Ce qui est dit ici reste ici.


En même temps, nos conversations sont faites pour rester entre nous, et puisqu'elles s'apparentent souvent à des confidences, je tiens toujours mes engagements, quand il s'agit de ne pas faire écho de nos conversations ailleurs. À quoi ça servirait, de toute façon, hein ? À rien, je pense. Déjà, nos histoires n'intéresse que nous, ensuite, secret et mystères font toujours le sel de nos conversations. En somme, oui, je ne dirais rien, et je ne pense pas avoir besoin de le lui faire comprendre. Croix de bois, croix de fer... Il y a longtemps que nous avons dépassé ce stade, j'ose le croire. Notre amitié repose, entre autres, sur la confiance que nous avons l'un envers l'autre. Nous avons chacun su gagner celle de l'autre, chacun à notre matière, nous n'avons pas une seule seconde à en douter. Ce qui pourrait nous trahir, ce sont davantage nos voisins de table, raison pour laquelle le sortilège que Malory lance afin d'éviter que les oreilles indiscrètes viennent nous entendre est le bienvenue.

-Maintenant on peut être sûrs et certains que ça va rester entre nous.


J'approuve dans un large sourire. Ce cours, qui m'avait l'air parti pour être particulièrement ennuyeux, prend enfin une tournure des plus intéressantes. Je sens qu'on va bien s'amuser. Du moins, tant que le professeur de métamorphose ne s'arme pas de l'idée profondément stupide de vouloir nous interrompre. J'attends donc les pseud-révélations de Malory, à présent... et suis un peu déçu, puisqu'à la place, j'ai le droit à une question.

-Alors tes amours se passent comment?


Ou la question récurrente chez eux deux, qui sommes visiblement incapable d'être dans une relation stable, et passons notre temps à aller d'aventures en aventures.

-Eh oh, je pensais que tu avais des révélations à me faire, moi ! Je suis déçu...
mais faussement déçu, bien sûr. Ce n'est pas comme si je pouvais vraiment lui en vouloir. Je ne l'ai jamais pu et ne le pourrait jamais. Mais soit... Devine quoi? Je n'ai personne en ce moment. Quoi qu'il y a une fille qui est venue m'aborder pour me dire qu'elle m'aimait. C'était... particulier.

Je n'ai encore parlé à personne de ma conversation avec Pénélope, je n'ai pas envie de lui faire l'humiliation d'en parler à tout le monde. Mais Malory n'est pas tout le monde, je suis sûr qu'elle saura tenir sa langue. Et moi, franchement, j'ai besoin d'en parler à quelqu'un. Ce n'est pas tous les jours que quelqu'un vient vous déclarer sa flamme. C'est même quelque chose qui arrive plutôt rarement (jamais dans mon cas).

L'envie me prend de demander à mon interlocutrice plus de précision sur ses amours à elle, mais je sais que je n'ai pas besoin de le lui demander. Elle le fera d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Mar 21 Mai - 21:09


Eh oh, je pensais que tu avais des révélations à me faire, moi ! Je suis déçu...

Malory rit un coup, cet air faussement indigné de Steve l'a faisait tellement rire qu'elle ne pouvait pas s'empêcher et tant pis si Dumbledore les entends... De toute façon il devrait s'être habitué aux constants bavardages de la rouge et or.

Patience! lâcha Malo, quel pressé... Pour savourer ses révélations il devait patienter, c'est la que se trouve l'art de raconter des potins, et puis, si elle le disait comme ça sans aucun préparatif, tout ce qu'elle avait à dire aurait perdu de cette scoopicité!

Mais soit... Devine quoi? Je n'ai personne en ce moment.

Bah alors! Monsieur Johnson perd la forme pensa très fort Malory, son sourire devait d'ailleurs traduire cette pensée, entre eux ils se charriaient toujours pour des conneries comme ça... C'est vrai que vu leur passe temps commun, ou plutôt ex-commun vu que Malo s'était stabilisée avec Edward? Cette notion était encore étrange pour la septième année qui tout comme Steve avait l'habitude de sauter de fleur en fleur...

Quoi qu'il y a une fille qui est venue m'aborder pour me dire qu'elle m'aimait. C'était... particulier.

Malory écarquilla les yeux, ça devait être tellement drôle pour Steve, elle était quelque peu dégoutée de ne pas avoir été dans les parages pour voir ça une scène comme celle là est toujours quelque chose de spectaculaire! Une question rongeait maintenant la rouge et or: QUI était cette fille qui est allée se taper la fiche en allant voir son ami? Comme d'habitude, en ce qui concerne la vie de ses amis, elle est toujours la fille la plus curieuse du monde ce qui explique ce qu'elle dit:

NON! c'est qui?

Malory était pratiquement pliée de rire en s'imaginant cette scène, le pire dans tout ça était la façon dont Steve l'avait décrite!

Bon, leur relation étant basée sur du donnant donnant donc il était de son devoir de partager quelques potins de ses vacances avec mister S

Avant que tu ne me réponde, je vais remplir ma part du contrat!

Malo aimait bien dominer la situation et donc le fait qu'elle "s'impose" dans la conversation est des plus logique. Et puis Steve le sait très bien, ça fait longtemps qu'ils ont passés l'étape de ce chipoter pour ça.

Eh bien moi je suis avec quelqu'un! Mais maintenant tu dois me dire qui est cette fille.

Elle lui a dit une part des choses, mais elle n'allait comme même pas tout déballer d'un coup, il faut faire monter le suspens! Et puis la preuve que ça marche: Malo est plus qu'impatiente de connaître l'identité de cette amoureuse.

Elle se retourna rapidement pour lancer un regard en direction de SON serpentard puis reporte toute sa concentration sur Steve.
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Ven 24 Mai - 18:21

-NON! c'est qui?

La réaction de Malory ne s'est pas faite attendre, et elle est à l'image de ce à quoi je m'étais forcément attendu venant d'elle. Elle est toujours expansive, toujours enthousiaste, et j'admets que ce sont là deux traits de la personnalité de la belle blonde qui me plaisent énormément. Et qui m'ont encouragé, bien sûr, à vouloir sortir avec elle à l'époque. Dois-je lui dire de qui il s'agit? À présent que le sujet est lancé, je peux difficilement lui refuser de lâcher un nom. Néanmoins, je prends directement la décision de lui faire promettre de ne pas en parler. Je sais que Pénélope a dû s'armer de beaucoup de courage pour m'avouer ses sentiments, et me voir les refuser devait déjà être une grosse épreuve, inutile, vraiment, d'envenimer les choses en laissant la rumeur se répandre. Mais j'ai besoin d'en parler, et Malory sait tenir sa langue quand il le faut, je le sais bien. Pour elle, donc, je ferais une exception... mais pour l'instant, j'ai encore quelques secondes de répit.

-Avant que tu ne me réponde, je vais remplir ma part du contrat!


Tant mieux. Parce qu'il ne faut pas croire que je suis prêt à la lâcher de sitôt, je veux absolument savoir ce qu'elle a à me dire. Je flaire l'information croustillante, et je ne céderai pas un pouce de terrain tant que je n'apprendrais pas de quoi il s'agit. Et non, détourner l'attention sur mes propres histoires ne m'empêchera pas de ne pas lâcher la bride.

-Eh bien moi je suis avec quelqu'un! Mais maintenant tu dois me dire qui est cette fille.


Aaaaaah!! Ben le jeu en valait définitivement la chandelle! Alors comme ça ma petite Malo est à nouveau en couple? Évidemment, je me retrouve dans la même situation qu'elle, je veux absolument savoir qui est cette personne. Cette conversation promet vraiment de devenir intéressante.

-Ok, on va faire un jeu. Je te donne un indice, et tu essayes de deviner, puis inversement, d'accord?


Ben oui, j'adore jouer. J'aime l'idée que Malory ne glane pas l'information trop rapidement. Tant pis si il faut que, de mon côté, je joue également aux devinettes. Je dirais même que ça me plaît davantage. J'adore me lancer des défis, et étant donné l'enjeu de celui-ci, je compte bien jouer le jeu à fond.

-Donc je commence.
Je marque une pause, le temps de réfléchir à l'indice que je pourrais donner. J'en choisis finalement un, assez banal, mais suffisamment large pour pimenter un peu le jeu. Elle est à Poufsouffle.

Le choix est vaste, donc. Mais personne n'a dit que ce devait être simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Sam 25 Mai - 19:20


Ok, on va faire un jeu. Je te donne un indice, et tu essayes de deviner, puis inversement, d'accord?

Il veut jouer hein? Parfait! Malory adorait le Steve enjoué! La rouge et or était adepte des devinettes et toutes sortes de jeux de ce type...

Les règles semblaient tout à fait claires... et simples, mais quel est le niveau de difficulté, c'est là que repose la question... mais connaissant S, il va vouloir faire durer le jeux et donc les indices seront tel que la jeune blonde ne serait capable de trouver dès le premier coup... mais plutôt au bout du cinquième ou sixième indice.

Donc je commence.

Tant mieux, il va positionner la barre! Malo devenait impatiente de savoir quel sera cet indice. Elle était pressé de gagner parce qu'une victoire était synonyme de réponse, au bout de ce jeu ce trouvait se trouvait le nom de cette fille qui est venue avouer son amour à son ami.

Elle est à Poufsouffle.

Elle avait raison! qu'est ce qu'elle le connaissait bien maintenant... Des années de confidence et d'amitié en sont très probablement la raison.

Alors sur le coup aucun nom ne venait à l'esprit de la septième année... Une déclaration... même une première année aurait pu venir voir Steve et lui dire qu'elle l'aime parce qu'il ressemble à sa poupée! Bon ok, elle est allée un peu loin mais c'est vrai qu'une première année aurait pu venir le voir.

C'était son tour... Donner le même type d'indice ou autre chose... Si elle sort dès le début du jeu qu'il est à Serpentard, ça peut mal finir... donc pour sa maison on va patienter un peu, son année? non si elle lui dit qu'il est en septième année, il va commencer à regarder autour de lui les visages des élèves...

Étant quelque peu sadique et voulant à tout prix gagner, elle va lui sortir un indice qui l'aidera peu... TRÈS peu: sa chevelure!!! Et vu qu'il était brun comme 70% de la population mondiale, elle lui donnera du fil à retordre.

Dur! et bien pour ma part...

Malory fit semblant de réfléchir sur quel indice prendre puis continua

... il est brun.

Un sourire sadique illumina le visage de la blonde qui ne pouvait pas avoir envie de rire à l'idée que Steve doive chercher avec quel brun elle pouvait être.

Et puis tant mieux! Le jeu durera plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Mar 28 Mai - 14:38

-Dur! et bien pour ma part...

Oh mais attends, c'est pas du jeu, ça ! Elle ne peut pas se contenter de dire que la tâche est complexe et que mon indice n'aide pas (bien sûr qu'il n'aide pas, ce serait trop simple, sinon), il faut qu'elle lâche des noms, sinon ça n'a aucun sens. Je la vois venir, à essayer de prendre de l'avance pour cracher moins de suggestions que moi afin de donner l'air d'avoir la science infuse ! Sous ses airs de ne pas y toucher, c'est une sacrée tricheuse, moi je vous dis !
... Et en fait, je ne vais pas l'en blâmer, parce que quand il s'agit de contourner légèrement les règles (quand je ne m'amuse pas à les outrepasser très allègrement) je ne suis pas en reste non plus. Enfin, le fait qu'elle ne cherche même pas un millième de microsecondes à deviner a quand même le don de me frustrer... Je compte bien lui faire comprendre que le jeu ne se joue pas comme ça. Et si elle peut tricher avec tout le monde, il est totalement hors de question qu'elle le fasse avec moi. Déjà que je vais faire l'effort de lui révéler un secret que, à la réflexion (vite fait), il faudrait peut-être que je garde pour moi. Mais bon, en attendant j'ai quand même un indice, et avec lui la possibilité de découvrir le nom du mystérieux petit ami de la jolie blonde au tempérament volcanique.

-... il est brun.


La vicieuse !! Son indice est encore pire que le mien ! Vu le nombre de bruns qu'il y a dans ce château (à commencer par moi, j'en ai pour la semaine avant d'envisager toutes les possibilités. Enfin, je ne me démonte pas, et choisis d'explorer ce vaste champ de possibles.

-J'ai toujours su que tu avais un faible pour les bruns.
je lui réplique, dans un clin d'oeil, en faisant référence à ma propre personne, bien entendu.

Bon alors, les bruns à Poudlard.. Déjà, j'explore les possibilités dans notre année (Malo ne serai quand même pas allée se trouver un petit jeunot, du moins j'espère). Gwendall Klaus ? La tranche d'âge et la couleur de cheveu conviendrait, mais je prie pour que ce ne soit pas lui, il est aux antipodes de ce qu'est Malory, elle solaire, lui lunaire, ils formeraient un couple totalement disharmonieux.

-Dilworth? Nan, attends, je suis sûr que c'est pas lui.


Lui et Malory n'ont aucune affinité (je la connais suffisamment pour le savoir), aucune chance qu'il s'agisse de lui. Je regarde autour de moi histoire de trouver l'inspiration. Peut-être qu'il est dans cette salle, après tout. Mais le seul brun de notre classe à part moi, c'est Taylor, et bien qu'il soit un dragueur invétéré, il est heureux avec Ophelia. Jehüdiel? C'est une hypothèse, tiens...et ça m'amuserait beaucoup de les voir ensemble.

-C'est Jehüdiel?


Dès que je vois l'expression du visage de Malory, je comprends que j'ai tort... Mais alors qui? Je n'ai même pas songé à Serpentard, ça me semble absurde que Malo s'entiche d'un vert et argent, en plus ben, entre le crétin fini de Jedusor et l'imbécile confirmé de Loiyd, je prie pour que ce ne soit pas le cas... Sinon...

-C'est pas Carthridge, quand même?
Raaaa, j'en ai marre de taper à côté. Bon, un autre indice contre un de sa part. Ok, autre indice, elle est du genre sérieuse.

C'est elle qui a commencé à donner un indice trop vague !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Sam 1 Juin - 20:50


J'ai toujours su que tu avais un faible pour les bruns.

Touché! Étant blonde, elle avait comme même un faible pour les bruns, et ça depuis toute petite! À l'école primaire elle avait eu des "amoureux" autres que son papa et ils étaient tous bruns. Malory fit une mine de coupable, elle sourit ensuite car cette amitié entre elle et Steve est particulière... C'est peut-être du au fait que non seulement ils ont des caractères très similaires mais aussi parce qu'ils sont sortis ensemble, donc ils se connaissent par cœur!

Dilworth? Nan, attends, je suis sûr que c'est pas lui.

Dilworth?! Ce Serdaigle? Malory ne savait pas si c'était vraiment la première pensée de Steve, puisque là, ils sont d'une incompatibilité parfaite! Quoique si on regarde de plus près son couple avec Edward, ils pouvaient sembler très incompatibles or ils s'assemblaient à merveille.

C'est Jehüdiel?

Quoi? Non! D'ailleurs son visage traduisait très bien cette pensée... Elle avait eue une histoire très courte avec lui, ayant certains points communs, la blonde pensait peut être que ça marcherait mais alors elle n'en a jamais parlé avec Steve, c'était plus une conquête d'un soir honteuse de sa sixième année. C'était avant Edward et ça restera secret!

C'est pas Carthridge, quand même?

Alors pour faire dans de l'incompatible il a fait fort! Elle ne peut pas le saquer celui-là et en partie à cause de ce qu'il a fait à Melody, et oui aussi incroyable que ça peut paraître, Malory s'entend plutôt bien avec la jeune bleu et bronze, même si elle lui parle une fois tous les six mois (ça suffit largement!).

Ok, autre indice, elle est du genre sérieuse.

Malory avait perçu l'impatience de son "adversaire" de jeu... Bon elle admet qu'elle a été mauvaise en lui donnant un indice aussi vague. Autre chose qu'elle a perçu: il veut qu'elle balance des noms tout comme lui... Pas de problème mon petit, ils vont bien rire quand Malo va sortir les noms les uns après les autres...

Alors Poufsouffle sérieuse... Déjà on peut barrer de la liste cette *bip* de Brunett et cette Cavendish, autant Zadig c'était de la simple hostilité, autant cette encore une fois *bip* de Clio, elle ne pouvait pas la digérer! (Surtout parce que c'est un larbin de Brett).

Je sais! (*ou pas* pensa-t elle) l'autre là, oh, comment elle s'appelle déjà... ah oui Miller! Lauraleen Miller!

Malory a été juste impatiente de voir sa réaction, enfin en s'imaginant cette scène, elle avait juste envie d'exploser de rire... Oh elle était méchante! Ce qui est sûr c'est que Malo fera une très mauvaise mère...

Bon plus sérieusement... Boulbavil?

Cette petite souris grise avait toutes les caractéristique pour répondre aux indices donnés par S, elle était tellement effacé qu'elle devait être forcément une élève sérieuse (Malo était très à cheval sur les clichés) ET elle était à poufsouffle. La bande jaune était la seule couleur que cette fille mettait sur elle!

Bon un autre indice puisque visiblement j'ai tout faux...

Elle était très surprise que ce n'était pas Boulbavil, elle correspondait parfaitement à ce qu'il a décrit... mais peut être qu'elle est tellement effacée qu'elle ne viendrait même pas demander à cette bombe de sortir avec elle. Oui Steve et elle étaient deux bombe paradant dans Poudlard, plus jeunes ils se sont même donné un dicton: "on vend du rêve nous". Malory sourit en se remémorant ça...

... Il se trouve dans cette pièce.

Elle ne voulait pas dire trop brutalement que c'est un Serpentard, en fait Malory redoutait la réaction de Steve, elle avait peur qu'ils se disputent... Elle aimait trop Steve (en ami bein sûr) pour laisser partir en fumée une telle amitié!

[HS: d'après le registre de Tommy, tu as 8 possibilités...]
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Mar 11 Juin - 11:37

-Je sais! l'autre là, oh, comment elle s'appelle déjà...

J'attend son verdict, me demandant si elle aura la main plus chanceuse que moi. Ce ne serait pas difficile, en même temps. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je suis particulièrement nul pour les devinettes, mais j'aime ça, comme j'aime tous les jeux du monde (même si je préfère faire deviner plutôt que deviner moi-même), alors je persiste et signe, dussé-je passer pour un crétin fini (de toute façon, je pense que, au point où j'en suis, il est trop tard, et de loin, pour me refaire une réputation. Je suppose qu'il faut que je fasse avec. Enfin, je réalise rapidement que, en la matière, Malory n'est pas franchement plus douée que moi.

-Ah oui Miller! Lauraleen Miller!


À moins, oui, qu'elle ne se foute de moi dans les grandes largeurs, comme cela semble être le cas en cette seconde. Non mais... Lauraleen Miller !! Et puis quoi encore ? Aurait-elle complètement perdu l'esprit. Non, je ne crois pas, au fond, elle a toujours été un peu cinglée... Non mais sérieusement, elle a douze ans, c'est une gamine! Bon, d'un autre côté, qu'une gosse de douze ans déclare sa flamme à un ado de dix-sept ans, c'est pas totalement illogique. Mais non quoi! Jamais de la vie. Encore un peu et je vais lui sortir qu'elle est en couple avec Wade, rira bien qui rira le dernier. Heureusement, Malo abandonne tout de même la plaisanterie et me suggère quelque chose de déjà plus plausible.

-Bon plus sérieusement... Boulbavil?


Enelyador... Ah ça, j'avoue que ça ne m'aurait pas déplu. Je la trouve marrante, cette fille, et très sympa, mais pour le sérieux, on repassera quand même, hein. Et puis je dois avouer quand même trouver Pénélope plus attirante qu'Enelyador. Que ce soit à ma tête ou après s'être fait la même réflexion, la belle rouge et or décide d'envisager d'autres possibilités. Grand bien me fasse, ai-je envie de dire. Malheureusement, elle choisit de ne pas les partager de suite avec moi. Tant pis, cela me permet de gagner du terrain et de découvrir l'identité de ce mystérieux jeune homme qui a su conquérir son coeur et dont j'ignore tout pour le moment si ce n'est sa couleur de cheveux, indice très mince s'il en est.

-Bon un autre indice puisque visiblement j'ai tout faux...


Je lui adresse un sourire qui ne peut que confirmer ses dires tout en attendant non sans impatience qu'elle me fournisse les informations complémentaires qui doivent me permettre de démasquer son soupirant à mes yeux pour le moment anonyme.

... Il se trouve dans cette pièce.


Oh... alors ça se corse. Sans faire preuve d'une once de discrétion, je me retourne afin de balayer la salle de classe du regard, photographiant des yeux tous les bruns en présence. Si l'on excepte ceux que j'ai déjà mentionné, les possibilités se font plus restreintes. Et vous savez ce qui m'inquiète le plus ? C'est que les trois-quarts d'entre eux sont à Serpentard.
Malory Nutcombe? Sortir avec l'un de ces vils individus qui peuplent la maison des serpents? Je ne veux même pas l'envisager, mais elle m'y contraint, la vilaine. Je vous jure que si elle me sort une aberration du genre "je sors avec Jedusor", je fais une syncope.

-Me dit pas que ce type est à Serpentard...
je demande, histoire d'en avoir le coeur net et de dissiper mes doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Sam 29 Juin - 22:13


Euh... Que faire! Malory baissa la tête, elle ne voulait pas que Steve voit que c'était le cas tout de suite. Elle fuyait son regard en baissa la tête ainsi. Elle ne savait pas si elle devait lui avouer qu'en effet elle était avec un Serpentard, ou si elle devait continuer le jeu?

Même à ce moment là, aussi près du but, parce que oui, cette conversation servait à dévoiler son secret à Steve, en qui la jeune blonde avait entièrement confiance, Malory n'était plus sûre de savoir si elle voulait poursuivre.

Non, elle est allée trop loin maintenant, elle devait conclure, elle devait le lui avouer. Malory était morte de trouille. C'est idiot! Arrête! pensa-t-elle. Elle n'allait comme même pas se mettre dans un tel état pour rien. Elle avait le cœur qui bat. Elle se souvenait trop bien de la réaction de ses amis dit les plus proches! Oui, ce devait être pour ça qu'elle avait peur de l'avouer.

Au point ou j'en suis, il ne me reste que tout t'avouer.

Malory releva la tête et regarda Steve. Elle le regarda droit dans les yeux.

Je dirais que tu as gagné notre jeu...

Peut être qu'en parlant comme ça il le prendrait mieux.

Oui, je suis avec un Serpentard. Je suis avec Edward. Edward Ian Loiyd et moi sommes ensemble depuis les vacances.

Elle avait prit le courage en ses deux mains, un air sérieux et officiel pour le lui avouer.

Elle ne voulait pas perdre ce lien qu'elle avait avec Steve. Elle regrettait de ne pas pouvoir faire un retour vers le passé et annuler ce qui venait de se produire à savoir cette annonce.

Elle essaya de changer de sujet rapidement. Elle essaya mais elle n'est vraiment pas sûre si elle a réussit.

Bon puisque tu as gagné, j'ai le droit de donner ma langue au chat à présent? C'est qui cette fille! Je suis curieuse!


Dernière édition par Malory Nutcombe le Mer 17 Juil - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Mar 9 Juil - 10:17

-Au point ou j'en suis, il ne me reste que tout t'avouer.

Ça doit vouloir dire que je brûlais sérieusement, ça, non? Je ne suis pas sûre que cette perspective me plaise ou me rassure outre mesure. Bon, Malory est libre, fait ce qu'elle veut, sors avec qui elle veut... mais il est des individus sur cette terre qui ne devraient s'attirer l'affection de personne. Et ces individus se reconnaissent facilement, ils ont tous un goût beaucoup trop prononcé pour le vert. J'appréhende, pour le coup, sa réponse, mais ma curiosité est piquée à vif.

-Je dirais que tu as gagné notre jeu...


Là, vraiment, mais vraiment, je le sens mal. Je sens que la réflexion de la jolie blonde ne va pas me plaire, pire, qu'elle va me faire sortir de mes gonds, que je vais être surpris, déçu, agacé, le tout en même temps. Mais au moins, j'ai la petite seconde de préparation psychologique qui va bien. Mais je ne suis pas certain du tout que ça suffise, en fait.

-Oui, je suis avec un Serpentard. Je suis avec Edward. Edward Ian Loiyd et moi sommes ensemble depuis les vacances.


La première partie de sa phrase est désagréable à entendre, la deuxième... encore plus. Ça surprend quelqu'un si je vous dis que je n'aime pas du tout Edward ? J'en doute fort. Ce type est l'incarnation de tout ce qui ne va pas bien dans la maison des serpents dégénérés (pas loin derrière Jedusor), je le trouve arrogant, mauvais, vicieux. Lui et Malory ? Le jour et la nuit ! À quel moment avait-elle pu penser qu'être avec lui serait une bonne idée ? J'ouvre grand la bouche, lui adresse un regard ébété. Je veux lui faire comprendre que son choix me dépasse... Merlin ! Je prie pour que cette histoire ne soit qu'un feu de paille et s'achève au plus vite ! Que ça dure déjà depuis les vacances, c'est beaucoup trop à imaginer pour moi. Je veux lui faire comprendre ma totale incompréhension mais elle me devance, sans doute pour parer aux remarques qu'elle sait que je vais lui faire.

-Bon puisque tu as gagné, j'ai le droit de donner ma langue au chat à présent? C'est qui cette fille! Je suis curieuse!


Elle pense s'en tirer comme ça ? Mes histoires avec Pénélope, c'est rien du tout comparé à ça, et ça peut très bien attendre que je lui en parle. Je crois qu'on a conversation plus urgente à avoir pour le moment.

-Ne crois pas que tu vas t'en tirer si facilement ! Toi et Edward Loiyd ? À quel moment t'as pu penser que c'était une bonne idée ? Ouais, mes propos sont durs, mais on parle d'Edward Loiyd, là ! J'ajoute une plaisanterie (ou pas) pour mieux faire passer mes accusations : Je sais que tu ne trouvera jamais mieux que moi, c'est pas une raison pour piocher dans le bas du panier ! Enfin bon, je ne peux pas non plus l'obliger à ouvrir les yeux. Bref... sinon, la fille, c'est Pénélope Brett.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Mer 17 Juil - 18:21


Ne crois pas que tu vas t'en tirer si facilement!

Mince! Qu'est ce qu'elle a pensée en le lui disant? Qu'il allait la féliciter et la serrer dans ses bras, comme quand ils étaient ensemble? NON! Il était évident qu'il le prenne mal. Bon ceci dit quelque chose en Malory lui soufflait qu'il aura comme même une meilleures réactions que ses amis. Elle baissa la tête, pour, pour? Pourquoi au fait? Non, elle ne va pas baisser la tête, on ne choisi pas l'amour! C'est lui qui nous en rends prisonnier. Elle releva donc la tête et regarda Steve droit dans les yeux.

Toi et Edward Loiyd ? À quel moment t'as pu penser que c'était une bonne idée?

Depuis le début Malory ne pensait pas que leur couple fonctionnerais, elle devait l'avouer, il y a quelques semaines de là elle serait en train de se foutre littéralement de la face de celui qui lui aurait dit qu'elle serait avec un Serpentard. Ça s'est fait tout seul, un coup de foudre étrange, du à un rapprochement...

Je sais que tu ne trouvera jamais mieux que moi, c'est pas une raison pour piocher dans le bas du panier!

Malory sourit, elle savait que Steve ne pouvait pas être en colère trop longtemps, pas avec elle! Celui là, qu'elle surestime de soit! Ou pas, parce qu'en y pensant, il est vrai que Malory malgré le tas de couple qu'elle a eu, n'est jamais tombé sur quelqu'un comme Steve, c'est un cas à part, un cas super à part, il est unique et c'est bien. Mais Malory sait qu'elle doit se trouver, elle doit trouver son idéal, pour savoir que choisir au final! On va dire qu'Edward est un essai.

Bref... sinon, la fille, c'est Pénélope Brett.

Malory écarquilla les yeux, NON! alors ça c'est une nouvelle! Pénéloppe Brett, cette pé***se de première est venue voir SON Steve à elle et lui a demandé de sortir? La blague! Heureusement Steve est bien plus intelligent qu'Erwan et n'est pas tombé dans le piège de cette chose.

Bon je comprends ta réaction, mais tu sais, je n'ai pas choisi de l'aimer, c'est venu tout seul, et puis tu sais ce qu'on dit, les opposés s'attirent.

Mais qui se ressemble s'assemble... pensa tout à coup Malory, oui peut être qu'elle fait vraiment erreur en étant avec Edward? Faut qu'ils se voient! Ce n'est pas possible! Depuis les vacances ils ne se sont toujours pas vus en privé... Elle doit s'éclaircir les idées à ce sujet.

Bref, je ne te demande qu'une chose mon chou...

Oui oui mon chou! Malory adorait l'appeler comme ça, je ne sais pas pourquoi, mais elle pense toujours que ça apaisera Steve ce qui dit en passant n'est pas toujours le cas...

Ne change jamais, je t'aime trop tel que tu es pour que tu change.

Pourquoi elle le lui dit? Peut être au cas où ce qu'il dit s'avère vrai, si Steve était son idéal, elle le veut tel qu'il est là maintenant.

Pour ce qui est de Pénélope, je n'ai jamais pu tolérer cette fille, je suis heureuse qu'elle se soit pris un râteau, elle ne te mérite pas!


Dernière édition par Malory Nutcombe le Sam 3 Aoû - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Ven 19 Juil - 11:23

-Bon je comprends ta réaction, mais tu sais, je n'ai pas choisi de l'aimer, c'est venu tout seul, et puis tu sais ce qu'on dit, les opposés s'attirent.

Ouais ouais, l'amour ne se choisit pas, je sais. Enfin non, je ne sais pas, mais à force d'entendre les gens le dire, je commence à bien vouloir y croire. Le fait est que, en ce qui me concerne, je ne suis jamais tombé amoureux. Je n'ai jamais connu ces élans d'affection débiles qui font de vous un improbable mollusque incapable de parler d'autre chose que de sa dulcinée. Et franchement, je m'en passe très bien. En fait, si je peux pour toujours m'éviter de devenir comme les gens amoureux que j'ai pu rencontrer, ce sera avec plaisir. J'ai le sentiment que l'amour rend faible et idiot. Pour ma part, je crois que je préfère aux grandes passions les relations que j'ai pu vivre. Plus simples, moins prise de tête. Cette relation de totale complicité que j'ai avec Bonnie ou Malory, et qui m'avaient poussé à sortir avec elles, c'est tout ce que je demande dans une relation. Même si je finis irrémédiablement par me lasser. Cela dit, je crois qu'on se lasse encore plus fort de la passion. Ça dévore trop. J'ai envie de lui dire qu'il y a une différence entre être attiré par son opposé et brûler d'amour pour un crétin décérébré (pléonasme) à la mentalité et aux idées plus que douteuses.Je m'abstiens finalement parce que si j'y réfléchis bien, c'est son problème, pas le mien. J'ose espérer que cette erreur, d'une certaine manière, finira par lui être salutaire (car oui, pour moi, ça ne fait aucun doute, elle fait une erreur monumentale).

-Bref, je ne te demande qu'une chose mon chou... Ne change jamais, je t'aime trop tel que tu es pour que tu changes.

Je ne sais pas d'où lui vient cette réflexion, d'un coup. À croire qu'il faut que je l'engueule et démonte son petit ami actuel pour me faire une floppée de compliments. Et autant l'admettre, me complimenter est la pire idée du monde. J'exagère un peu quand je parle de mon ego surdimensionné, je ne suis pas totalement prétentieux. Mais quand même. Pour peu qu'on le flatte, mon égo, il peut rapidement enfler au point de ne plus passer les portes.

-T'en fais pas, j'en ai pas l'intention. je lui fais dans un clin d'oeil. Je m'aime bien trop tel que je suis. J'ajoute, entre ironie...et vérité.


-Pour ce qui est de Pénélope, je n'eai jamais pu tolérer cette fille, je suis heureuse qu'elle se soit pris un râteau, elle ne te mérite pas!

Ah tiens ? Je ne savais pas que le courant passait si mal entre la gryffondor et la poufsouffle ! Personnellement, je n'ai rien contre Pénélope. Elle est plutôt sympathique, pour le peu que j'ai réussi à lui parler. Et par ailleurs, elle est aussi très mignonne. Après, c'est sûr, j'ai nettement plus en commun avec Malory qu'avec Pénélope.

-Tout de suite! Elle est sympa, Pénélope ! Et je l'ai pas rembarré violemment non plus. C'est juste que dans le genre qui avons rien en commun, voilà quoi...

Et oui, cette remarque me sert au passage de petite pique pour rappeler à Malory à quel point Edward et elle n'ont rien en commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Sam 3 Aoû - 19:30


T'en fais pas, j'en ai pas l'intention. Je m'aime bien trop tel que je suis.

Malory rassurée adresse un sourire chaleureux à Steve, ce sourire qui remercie, qui te montre "j'ai besoins de toi". Oui, Malory avait besoins de Steve, c'est son confident, le seul qui la comprenne vraiment, la preuve par sa réaction, même s'il l'a engueulé, il a trouvé les mots pour que son message arrive aux oreilles de la blondinette. Elle avait envie de le serrer dans ses bras mais d'une part Edward était dans la salle, et Malo ne sait pas comment il réagirait et d'autre part ils sont supposé être attentifs en cours.

Tout de suite! Elle est sympa, Pénélope ! Et je l'ai pas rembarré violemment non plus. C'est juste que dans le genre qui avons rien en commun, voilà quoi...

Sympa?! Où ce gars a les yeux? Malory s'est mordue la langue puisque très probablement c'était la même pensée qui a traversée Steve quand celle-ci lui a dit aimer Edward. Pourquoi? Autre question parallèle pensa la septième année, pourquoi ne l'a-t-il pas rembarré violemment? Elle le méritait amplement! et puis pour ce genre de chose le jeune brun ne pouvait être consigné ni rien de ce cela or Malory lui aurait réglé son compte depuis très longtemps seulement elle en a marre de ces heures de colles incessantes et une de plus ne l'arrange pas, déjà l'an passé, elle a eue une semaine sans dîner du fait de ces heures de colles tellement longues!

Ça pour n'avoir rien en commun c'est sûr, ils n'ont absolument RIEN en commun, mais tiens, ce n'est pas ce qu'il lui a dit il y a peu? Cette situation mettait Malory mal à l'aise, elle comprenait peu à peu les propos de son ami à travers son cas avec Pénélope, pour Malo il a prit la bonne décision, enfin à moitié, parce qu'il n'a rien à voir avec elle et parce qu'elle ne l'aime pas, c'est la même chose avec Edward! De plus cela fait tellement longtemps qu'elle n'a pas parlé avec lui qu'elle en sait plus quoi penser, c'est vrai quoi, c'est un couple qui n'a pas parlé depuis plus d'un mois, elle devait faire quelque chose de ça... Oui, elle parlera avec le serpentard, elle doit s'éclaircir les pensés, elle doit savoir s'ils sont en couple ou si leur histoire n'est qu'une amourette de vacance?  

Elle se sentait dans le devoir d'expliquer à son ami le problème avec la jaune et noire, puisqu'il doit penser que ce n'est qu'une de ses disputes de plus qui déraillent.

Je t'explique, tu vois mon amis Erwan? Eh bien il a eu un faible pour Péné il y a deux ans, il a fait la même chose qu'elle a fait auprès de toi et l'a rembarré tellement violemment que ça a résonné dans tout le château, elle est prétentieuse et m'énerve, elle fait tellement sa victime ces derniers temps!

Malory grogna un peu pour se calmer puisqu'elle sentait qu'elle commençait à bouillir intérieurement. Respira un coup comme à chaque fois qu'elle a besoins de reprendre ses esprit et hésita à rajouter rapidement qu'elle irait parler à Edward, mais elle s'en empêcha au final, oui, pas besoin de rajouter des arguments à Steve sur l'incompatibilité qu'il y a entre elle et son serpentard préféré.
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Lun 12 Aoû - 9:43

Pendant un temps, je ne comprends pas la réaction de Malory, je la trouve plutôt excessive, étant donné la situation. Je veux dire, que moi je m'emporte quand elle me dit sortir avec Edward Loiyd, c'est autre chose. C'est pas comme si elle ne savait pas que pour moi, tous les serpentards étaient à cramer sur un bûcher, et que Loiyd en était un exemple si flagrant qu'il était juste complètement impossible qu'il fasse exception. Mais Pénélope... à la limite, Malory peut la considérer comme assez... plate ou ennuyeuse (même si je pense que cette opinion d'elle est un peu réductrice), mais de là à la détester... Pour moi, en fait, Pénélope est le genre de personnes qu'il est impossible de détester, parce qu'elle ne ferait pas de mal à une mouche. Je l'imagine mal pouvoir s'attirer pire que l'indifférence d'autrui, attiser la haine ou la rancoeur... Je n'ai pas l'impression que ça lui ressemble. Mais Malory se justifie, et tout s'éclaire un peu.

-Je t'explique, tu vois mon amis Erwan? Eh bien il a eu un faible pour Péné il y a deux ans, il a fait la même chose qu'elle a fait auprès de toi et l'a rembarré tellement violemment que ça a résonné dans tout le château, elle est prétentieuse et m'énerve, elle fait tellement sa victime ces derniers temps!


C'est drôle, je ne voyais pas du tout Pénélope sous ce jour là. À quelqu'un dont elle aurait refusé l'affection, je l'aurais plutôt imaginé bafouiller, se confondre en excuses, et rougir comme une pivoine. Mais si Malory le dit... elle doit avoir raison. Après tout, je la connais mieux que je ne connais la jaune et noir. Si je dois me fier à un jugement, c'est logiquement plutôt à celui de Malory, non. Bon, ça ne m'empêche pas d'avoir du mal à y croire... Mais je comprends mieux le ressentiment de la rouge et or à l'égard de Pénélope. Je préfère ça que de voir sa rancoeur non justifiée. Pour ma part, je me dis que j'en toucherai deux mots avec la jaune et noire si j'en ai l'occasion. Je me dis que j'ai bien fait de refuser à Pénélope de se faire des illusions. JE crois que je n'aurais pas supporté de lire la déception sur le visage de Malory. Elle est l'une de mes meilleures amies, après tout.

-Je vois. Je lui adresse un sourire amusé. Visiblement, j'étais ailleurs quand ça a résonné dans tout le château. Je suis nul pour me tenir au courant des derniers potins.


Et ça c'est plus approuvé. Je ne m'entoure pas de beaucoup de commères, j'ai tendance à ne pas supporter ce genre de personnes, alors forcément, il en résulte que quand un ragot vraiment intéressant est à écouter, je suis le dernier à l'entendre.

-C'est drôle, je l'imaginais pas capable de ça. Tu sais, elle a l'air vraiment... toute timide, complètement inoffensive.
J'ajoute, toujours dans le même sourire. N'empêche, ça lui aura sûrement remis les idées en place, à Erwan, de se faire rembarrer, pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Dim 29 Sep - 13:14


Je vois. Visiblement, j'étais ailleurs quand ça a résonné dans tout le château. Je suis nul pour me tenir au courant des derniers potins.

Oh mon petit chou adoré! Malory avait envie de lui répondre comme à un petit enfant qui se plaint que son doudou ne parle pas assez avec lui. Il était trop mignon quoi! Avec sa petite bouille d'ange... Oooh, la blonde était réellement attendrie par cette déclaration digne d'un enfant de cinq ou six ans. Bref, Malory se donnait une gifle intérieure pour reprendre ses pensés, trop  dispersées par ce que venait de dire Steve.

Mais alors là Malory s'était sentie un peu mise à part, c'est vrai quoi, elle ne lui raconte pas les dernier potins puisqu'elle sait que ce n'est pas trop ce que Steve aime, elle le connait comme sa poche, c'est son meilleur ami, son confident et ils se connaissent par coeur! Et donc oui, si Steve veut des potins, il ne lui faut que demander. Faudra qu'un jour elle lui touche un mot ou deux, un jour peut être pensera-t-elle à le faire. Sûrement au prochain buzz...

C'est drôle, je l'imaginais pas capable de ça. Tu sais, elle a l'air vraiment... toute timide, complètement inoffensive.

Alors c'est ça le jeu de Pénelope? se la jouer petite timide et inoffensive? C'est PATHETIQUE! La pauvre petite chérie est tombée amoureuse et elle n'ose pas l'approcher, c'est pas en se la jouant Bennett qu'elle arrivera à quoi que ce soit! La preuve vivante: Bennett en personne! Bon Malory ne va pas faire allusion à l'histoire des serpentard de l'an passé puisque c'est complètement inutile surtout avec Steve qui visiblement à encore du mal avec certains potins, ce serait une info de trop.

N'empêche, ça lui aura sûrement remis les idées en place, à Erwan, de se faire rembarrer, pour une fois.

Oh, qu'il est mauvais le petit chou d'amour! Bon, Malory doit l'avouer, Erwan n'est pas un type très... très facile à vivre mais comme même, il est pas méchant. Du moins pas avec Malory, qui en y pensant est l'une de ses très rares amies... Oui bon ça reflète quelque chose. Bon il est certes prétentieux, lourd et particulier, mais c'est pas une raison pour être méchant avec lui...

Euh, à y penser, ce qu'elle est en train de dire est un pur paradoxe, ne surtout pas montrer à Steve qu'elle vient de penser ça! Pénelope égal le mal, Erwan égal le bien mais à consommer avec modération c'est tout!

Mon pauvre petit Stevy, il va falloir visiblement t'aider pour que tu ne soit pas trop àla ramasse en ce qui concerne les potins... Tu connais la solution magique? Ça s'appelle le journal de Poudlard!

Malory serra Steve dans ses bras signe d'affection. Elle s'en fichait complètement qu'Edward la voie.

Je ne vais pas me plonger dans le sujet de Pénelope, restons à où nous en sommes et tournons ma page ok? J'ai pas envie de me mettre en rogne. Tu compte bien trop pour moi pour que je te fasse la tête.

Malory lui adressa ses petits yeux de chat trop chou pour l'enamourer lui aussi comme il le lui a fait avant. Oeil pour oeil quoi.

N'abuse pas, Erwan est juste particulier, pas besoin d'être méchant avec lui, même si je te l'accorde, il lui arrive d'être une vrai tête à claque...

Malory jeta un coup d'oeil rapide vers le pupitre d'Erwan qui était assis bien droit, en écoutant tellement attentivement le cours de Dumbledore qu'il en était à mourir de rire.

Sinon comment se passe ta semaine jusque là?
Revenir en haut Aller en bas
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 327
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pénélope

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Jeu 3 Oct - 17:29


-Mon pauvre petit Stevy, il va falloir visiblement t'aider pour que tu ne soit pas trop à la ramasse en ce qui concerne les potins... Tu connais la solution magique? Ça s'appelle le journal de Poudlard!


À cette réflexion, je me permet de marmonner un "j'aime pas lire" à peine audible. Très franchement, mon rapport aux ragots et aux ragotteurs est et a toujours été assez mitigé. Je suis humain, donc j'avoue humblement qu'il m'amuse des fois d'entendre les derniers potins (et surtout, j'avoue, s'ils concernent quelqu'un que je déteste), mais ce n'est quand même pas mon centre d'intérêt majeur, dans la vie. Vous voulez savoir ce qui m'intéresse le plus ? Eh bien c'est simple : glander avec mes amis, violer le règlement de l'école, et jouer au Quidditch. Voilà voilà. C'est banal, ça ne fera pas rêver le plus grand nombre, mais au moins je n'ai pas à me délecter du malheur des autres pour trouver ma propre vie un peu plus intéressante. Enfin, je dis ça... je sais très bien que Malory, de son côté, n'est pas comme ça du tout, on a tous le droit d'être mauvaise langue parfois et de considérer ça comme l'un des petits plaisirs de la vie, ce n'est pas une raison pour se mettre martel en tête.

-Je ne vais pas me plonger dans le sujet de Pénelope, restons à où nous en sommes et tournons ma page ok? J'ai pas envie de me mettre en rogne. Tu compte bien trop pour moi pour que je te fasse la tête.

Je souris à cette remarque et approuve d'un signe de tête. Effectivement, je pense qu'il vaut mieux que nous nous mettions d'accord sur notre désaccord. Elle est l'une de mes amies les plus proches, je ne vais quand même pas m'embrouiller pour elle à cause d'une histoire de filles. Après tout, comme on dit, les potes passent avant les ... bref ! Et puis, malgré ce qu'elle m'a dit, je l'apprécie, Pénélope. Non, je ne suis pas amoureux d'elle (en même temps, amoureux, quesaquo ? ), mais quand on a discuté seul à seul tous les deux à Pré-au-lard, je l'ai trouvé sympathique. Je ne veux pas changer mon opinion à ce sujet. Bon, dans un même temps, je vais donc m'engager à me la fermer et à ne pas lui répéter tout le mal que je pense de Loiyd. N'empêche que ça me démange, tout de même.

-N'abuse pas, Erwan est juste particulier, pas besoin d'être méchant avec lui, même si je te l'accorde, il lui arrive d'être une vrai tête à claque...

Oui, je suis d'accord avec elle. Enfin, sur la partie où elle parle du fait que ce type est une tête à claque. Je ne comprend même pas comment Malory arrive à le défendre. Maintenant que j'y pense, on ne choisit vraiment pas les mêmes fréquentations, tous les deux ! Mais au final, c'est plutôt drôle, je trouve.

-Sinon comment se passe ta semaine jusque là?


Bon allez, on va faire l'impasse sur la question précédente et juste revenir sur ce qu'elle vient de me demander. Ça vaut mieux pour nous deux, je crois.

-Bah écoute, on ne peut plus normale ! Un peu trop, même ! Tu trouves pas qu'on s'ennuie, toi, depuis le début de cette semaine ? À se demander où se cache la guilde quand on a besoin d'un peu d'animation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   Ven 1 Nov - 20:24


Rah... la monotonie, elle est mortelle! Malory ne trouvait pas ses derniers temps trop ennuyants, certes, aucun grand événement n'a eu jusqu'alors lieu, mais, quelque chose en elle l'excitait, lui égayait ses journées, sans qu'elle sache vraiment ce que c'était en effet.

La guilde?! Cette bande de gosses qui ne font que nous maltraiter pour leur propre rire? Certes, parfois, toujours même c'est drôle de voir les autres se faire attaquer par toutes sortes d'attrapes. Ce qui est pire, et c'est ce que Malory déteste par dessus tout: être la victime de ces attaques!

Malory viens d'être frappée par la foudre! Mais oui, si elle ne s'ennuyait pas c'est pour une raison, un raison que Steve lui a soufflé sans même le vouloir, sans s'en rendre compte!

Ennui, besoin d'animation, tout ce tient finalement, le fait de se cacher avec Edward, le voir tous les jours sans laisser paraître ses sentiments pour lui, elle était préoccupée par cela, même si son meilleur ami a réussit à la faire douter de ce sentiment, il venait probablement d'y redonner un second souffle, un espoir.

Mais alors maintenant, elle était perturbée, elle ne savait plus quoi penser, elle était à deux doigt d'éclater en sanglots aux côtés de son meilleur ami, devant la classe entière, devant le prof. Non Malory était forte, elle se limita à se rapprocher de Steve et posa sa tête sur son épaule.

Tu as raison, on a besoin de s'amuser, de s'étirer un peu, de nous changer les idées.

Elle l'embrassa sur la joue avec un "moua" bien fort, le bisous que fait une sœur à un frère. Puis elle lui chuchota un merci à l'oreille, libre choix à l'interprétation.

Elle reposa sa tête sur l'épaule du rouge et or. Elle s'en fichait complètement mais alors plus que tout du fait que l'amour de sa vie, ou du moment devrait-elle dire? Elle ne savait plus rien.

[HS: je pense qu'on peut clôturer, comme tu veux Smile+ désolé si c'est court]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]   

Revenir en haut Aller en bas
 

nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» nous sommes des élèves sérieux (ou pas) [pv Steve]
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Nous sommes complet pour le tirage
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Nous sommes sept...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Premier étage :: Salle du cours de métamorphose.
-