AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Mer 19 Juin - 22:50

[Ce rp est la suite de celui-ci: http://www.trouble-or-misery.net/t1944-une-simple-entrevue#58819 ]

Dire que c'était une journée comme les autres serait difficile. Mais Morticia n'avait pas encore déterminé si elle était bonne ou mauvaise. D'un côté il y avait ce crétin de Steve Johnson qui avait non seulement pris un malin plaisir à lui tenir tête, mais avait aussi ruiné une superbe chemise blanche avec une bouteille d'encre. De l'autre, il y avait la satisfaction de lui coller un conseil de discipline et d'aller hurler sur Purdey Potter. Vraiment, il fallait qu'elle réfléchisse pour déterminer la tendance de cette journée. Mais la réaction de la nouvelle directrice de maison allait certainement l'aider à trouver la réponse.
Elle se dirigeait vers la salle des professeurs, toujours tâchée et affreusement humide. Le courant d'air qu'elle provoquait en marchant rendait le liquide noir encore plus froid qu'il ne l'était déjà. Elle accéléra la cadence pour arriver au plus vite. Morty avait pourtant un léger sourire. Elle était fière d'elle et du joyeux bazars qu'elle était en train de créer. Mais elle coupa sa réflexion en arrivant devant la porte de la salle des professeur. Elle entra et repéra assez vite sa proie. Elle se dirigea vers elle d'un pas rapide et visiblement très très très irritée.

« Vous! Il faut qu'on parle. Maintenant! »

Morticia l'emmena un peu plus loin, dans un recoin plus tranquille de la salle.

« Vos élèves deviennent incontrôlables. Et quand je parle de vos élèves, je veux parler de Steve Johnson. J'exige un conseil de discipline pour insubordination, dégradation de matériel, atteinte à la sécurité de ses camarades au cours d'un exercice, insolence et agression d'un membre du personnel de l'établissement. Si vous vous le demandez, tout cela s'est passé au cours de la journée. »

Bon, ça c'était le côté un peu formel de la chose. A chaque argument, elle comptait sur ses doigts en les brandissant devant le visage de son interlocutrice. Mais Morticia n'était pas venue que pour cela. Maintenant place aux reproches sans aucun tact du professeur Mathews.

« Depuis que vous avez les commandes, cela devient du grand n'importe quoi. Il serait temps que vous repreniez un peu les choses en main. Ce ne sont pas vos petites manières qui vont les recadrer. Si un seul élève est capable de cela, imaginez la maison entière. Débrouillez-vous pour que cela change ou nous aurons une conversation un peu moins cordiale. »

Oui, elle était rude. Mais elle était toujours comme cela. Morticia ne savait pas vraiment parler autrement. De toute façon on lui avait toujours parlé comme ça. Être odieuse c'était un peu sa marque de fabrique.
Revenir en haut Aller en bas
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Mar 2 Juil - 0:43

Aujourd'hui n'était somme toute pas une mauvaise journée, classes calme et beau temps pour faire cour, en plus personne n'était venu se plaindre au sujet de sa fille. Cenlyn était arrivé depuis quelques semaines qu'elle commençait déjà à poser sa marque...semblable à celle de sa mère et plutpot loin de celle de son père. Au grand dam de Purdey, Cenlyn s'apprêtait à devenir une peste comme elle l'avait été et en plus alors que sa mère était professeur, l'Histoire a bien des manières de se foutre de ta poire...
Non franchement rien ne pouvait venir troubler cette journée. A ce moment précis Purdey était dans la salle des professeurs, elle lisait tranquillement la Gazette du Sorcier en sirotant un thé. Elle leva la tête quand elle entendit la porte d'entrée de la salle claquer, c'était le professeur de DCFM, Ms Morticia Matthews, qui rentrait avec une magnifique chemise blanche tachée. A son air elle devina que la donzelle s'apprêtait à râler après quelqu'un, certes on conviendra que Morticia ne faisait QUE râler et que rien ne pourrait jamais l'en empêcher. Certains disait que même dans la tombe elle continuerait encore à râler. Pour le moment les deux professeures ne s'étaient jamais rencontrés mais la galloise savait qu'elle ne pouvait que finir par discuter...bon d'accord le terme exact serait s'engueuler comme des putois. Au regard elle devina que cette fois c'était son tour, la journée ne serait finalement pas si calme que ça...
*hé meeerde*

Sur un ton qui n'admettait aucune réplique et s'adressant à elle comme si elle était une vulgaire femme de ménage. L'air avenant de Purdey disparut progressivement pour laisser place à un visage dure et fermée, ses yeux fusillèrent son interlocutrice avant même qu'elle ait répondu. Lorsqu'elle prit la parole son ton était aussi glacial que la Sibérie en plein mois de décembre :

-Je m'occuperais de Steve Johnson, s'il est responsable de tout cela alors je prendrais les mesures adéquates. Pour le reste Ms Matthews je crois être à même de gérer sans l'avis de quelqu'un dont a retiré la direction des Gryffondors pour abus de pouvoir...

Durant toute sa réplique elle avait gardé ses yeux rivés dans ceux de Morticia. Elle s'était naturellement redressé et se tenait droite comme I, les bras croisés devant elle. Elle envahit la pièce d'une présence menaçante. Instinctivement la chef des Wardens et l'Auror était ressorti. Cette fois Morticia venait de trouver une adversaire de taille car si Purdey d'étestait bien une chose c'était qu'on lui marche sur les pieds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Ven 5 Juil - 13:29

Ah, Purdey. Morticia ne la connaissait pas encore vraiment. Mais cela ne tarderait pas. Comme toujours, le premier contact serait une engueulade. Depuis des temps immémoriaux c'était comme ça. On dit que la première impression est souvent la mauvaise. En ce qui concernait Miss Mathews, la première impression était mauvaise et chaque entrevue serait pareille. Bien sûr, c'était si elle ne pouvait pas voir la personne en peinture. Mais comme Morticia n'aimait pas grand monde, il n'y avait aucune différence. Être désagréable par nature et aussi un peu par plaisir. Voilà ce qui faisait Morticia Mathews. Ajoutez la folie à ce cocktail déjà bien corsé, un brin de mauvaise humeur quotidienne, un pincé de sadisme... enfin vous avez compris le principe. Le mieux était de ne pas la côtoyer du tout. Mais pour le coup, Purdey n'avait rien demandé mais se trouvait tout de même devant elle à se faire aboyer dessus. Sa journée avait pourtant si bien commencé.

-Je m'occuperais de Steve Johnson, s'il est responsable de tout cela alors je prendrais les mesures adéquates. Pour le reste Ms Mathews je crois être à même de gérer sans l'avis de quelqu'un dont a retiré la direction des Gryffondors pour abus de pouvoir...

C'était déjà pas mal! Morty se disait qu'elle avait peut-être trouvé plus qu'une proie. Les proies c'est drôle, mais les adversaires c'est mieux! Pouvoir affronter quelqu'un à sa mesure était toujours intéressant. Au moins, question caractère bien trempé, elle allait être servie. Cette chère Potter avait mis le doigt là où ça faisait mal. Mais pour l'instant, son ex-poste de directrice de maison, ce n'était pas une priorité. Chaque chose en son temps. Morticia pris un ton faussement cordial et incertain.

-Je dois avoir mal compris. "s'il est responsable de tout cela"? N'est-ce pas justement la raison de ma venue? Non, parce qu'il m'a semblé avoir été plutôt claire avec vous.

Bon, déjà, cette partie-là était éclairée. Elle aimait bien remettre les choses en ordre tout de même. Qu'on mette en doute sa parole ne lui plaisait pas. Même si la plupart du temps, il était mieux de le faire... Morticia repris avec cette fois un petit air innocent tout à fait... Non, en fait il était tout sauf convaincant. En même temps, Morticia et innocent sont deux mots opposée et séparés par des années lumières. Le jour où elle serait réellement innocente, tout le monde magique serait au courant!

-Et l'abus de pouvoir. Une rumeur infondée si vous voulez mon avis. Le directeur n'a tout simplement pas aimé mon exercice nocturne. Exercice qui pouvait être très bénéfique pour les élèves. D'ailleurs, je n'ai forcé personne à y participer.

Oui, Morticia a toujours été de très mauvaise foie. Envoyer des élèves dans la forêt interdite, de nuit, avec un tas de créatures horribles n'a jamais été bénéfique pour qui que ce soit. Elle dirait aussi qu'il y avait l'infirmière juste au cas où. Que le garde chasse pouvait toujours faire quelque chose. Qu'elle-même se serait fait une joue d'intervenir en cas de besoin. Tout cela était presque vrai... presque. Mais ce qui était vrai, c'est qu'elle voulait s'amuser avec Purdey. Elle trouverait quelque chose pour faire bouger un peu tout cela. Se mesurer à elle discrètement. Cela viendrait. Mais pour l'instant, un bon crêpage de chignons dans les règles serait suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Lun 22 Juil - 12:11

Les airs de fausse innocence et de sainte n'y touche de Morticia exaspérèrent Purdey au plus haut point. Bien qu'habile avec les mots, la galloise avait toujours une tendance à répondre avec ses poings plutôt qu'avec sa langue. Il était souvent plus simple de plaquer la personne contre le mur que de lui expliquer qu'elle te gonflait. Seulement là ça n'était clairement pas une solution, sa chère (ironie) collègue n'attendait que ça. Elle parvint à se calmer sans rien laisser paraitre de son énervement sans toutefois pouvoir se départir de son air le moins aimable possible.
Morticia l'énervait au plus haut point, comme tout le monde c'est un fait mais Purdey se demandait si la professeure de DCFM était une vieille fille avant l'heure ou une fille qui prenait son pied à foutre le bordel. Vaste interrogation dont elle ne pensait pas avoir la réponde maintenant, ni même plus tard d'ailleurs. Sans doute qu'elle creuserait la chose plus tard, dans les moments où elle s'ennuie dans son bureau. Enfin bref, revenons à l'instant présent, Purdey répliqua avec toujours le ton très avenant (toujours ironie):
- Ne vous inquiétez pas ma chère, je me débrouille très bien sans votre avis, celui de Miss Sparkley, du garde-chasse et de tous les élèves de la classe me suffisent amplement. Je prendrais les mesures que je jugerais adéquates avec Mr Johnson.

L'ex-auror tenait à ce que les choses soit mis au clair. Elle et elle seule dirigeait les Gryffondors, elle était unique juge de sa façon de gérer sa maison et ne laisserait personne lui dicter sa conduite. Déjà comme Auror puis comme chef des Wardens elle ne laissait personne lui marcher sur les pieds, ni ses collègues ni son boss et pas même le Premier Ministre en personne. Quand il avait émis des doutes sur sa manière de conduire la guerre, Purdey l'avait vertement remis à sa place en lui rappelant ses résultats.
Dans le cas présent elle rappelait en plus au fer rouge ce qu'elle pensait de son interlocutrice et l'estime qu'elle lui portait. Oh certes vous me direz que Morticia s'en fout et que cela ne l'arrêterait pas pour autant mais tant qu'à se crêper le chignon autant le faire dans les règles de l'art. Après tout c'était elle qui avait commencée...

( HJ: petit et pas sensass dsl mais y'a de quoi s'amuser^^, désolé du retard au fait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Jeu 1 Aoû - 12:46

[Pas de soucis, de toute façon j'étais en vacances alors c'est moi qui prend du temps à répondre maintenant. ^^
De toute façon je crois qu'on ne vas pas tarder à finir parce qu'il n'y a plus grand chose à dire...]

Cette femme avait le sang chaud. Une chose plus qu'appréciée par Morticia. De cette manière, la prise de bec n'en serait que plus intéressante. Si il n'y a pas de réponse de l'autre côté, à quoi pourrait bien servir un crêpage de chignon. Mais pour que cela prenne, il fallait autre chose, quelque chose qu'elles avaient déjà: de l'aversion. Ces femmes ne pouvaient pas se voir en peinture. Ça c'était efficace pour se prendre la tête. Et prendre la tête, c'était l'un des passe temps préférés de Morticia. Une femme célibataire, dans un château et à moitié folle pourrait avoir un tas d'autres choses à faire mais le sadisme l'emportait sur le sens des responsabilités.

- Ne vous inquiétez pas ma chère, je me débrouille très bien sans votre avis, celui de Miss Sparkley, du garde-chasse et de tous les élèves de la classe me suffisent amplement. Je prendrais les mesures que je jugerais adéquates avec Mr Johnson.

Sympa. Très sympa. Morty aimait titiller les gens mais là, c'était ses nerfs que Purdey commençait à titiller. Sa chemise commençait à sécher mais Johnson restait un jeune homme insupportable que Morticia voulait punir de manière exemplaire. Purdey l'agaçait au plus haut point. Avoir sa parole qu'elle prendrait des mesures ne suffisait pas. Elle voulait bien plus. C'est qu'elle avait des raisons de lui en vouloir.

-C'est cela, des mesures. Vous ne ferez que tenter de prendre sa défense jusqu'au bout et ça sera encore moi qui passerai pour la méchante de l'histoire. Aucun courage.

Un air de dégoût s'était imprimé sur son visage et elle fendait négligemment l'air de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Ven 9 Aoû - 22:35

Cette fois le sang de Purdey ne fit qu'un tour. C'est avec grand-peine qu'elle se retint de plaquer sa collègue contre le mur, néanmoins la baguette se retrouva  lentement dans la main de sa propriétaire. Elle se raidit d'un seul coup et ses yeux devinrent aussi noir que les eaux du Loch Ness.  On pouvait donner de nombreux défauts à l'ancienne Warden mais certainement pas celui d'être lâche, ses états de service parlaient pour elle. Elle sentait bien l'envie profonde de Morticia de taper là ou ça fait mal et surtout elle voyait combien cette dernière ne reculait devant aucun mensonge pour semer la zizanie. Cette fois Purdey en était sûre, la professeure de DCFM faisait ça pour le simple plaisir et pour passer ses nerfs. Quoi qu'il en soit la réponse, bien que dite sur ton si calme qu'il en était inquiétant, claqua comme un fouet :
- Vous pouvez questionner mes méthodes d'enseignement si vous voulez mais s'il y a une chose sur laquelle vous devriez vous taire c'est bien le courage. Bien en sécurité derrière les murs de cette école vous n'avez rien vu, vous n'avez rien connu, elle dévisagea Morticia d'un air de profond mépris, vous n'avez pas eu à faire face au plus grand mage noir de l'Histoire, vous n'avez pas rassuré un ami en lui disant que tout allait bien quand vous savez pertinemment qu'il n'en a plus que pour quelques minutes.  Oh oui j'oubliais vous ne pouvez faire cela car vous n'avez pas d'amis...

Au fond d'elle-même Purdey vibrait de rage, elle serrait sa baguette tellement fort que ses jointures étaient devenues blanches. D'ordinaire elle détestait parler de la guerre et de ce qu'elle avait fait durant cette sombre période mais les choses devaient être dites pour bien mettre les choses au clair. Purdey n'estimait pas avoir fait  des choses particulièrement courageuses, elle avait fait ce qu'on lui avait demandé et ce qui était attendu rien de plus. Toutefois elle savait que pour beaucoup de gens elle avait des choses qu'ils jugeaient courageuses et l'ex-auror savait utiliser cela à son avantage pour certaines situations, notamment comme celle-ci. La guerre était une période que ceux qui n'était au combat ne pouvaient comprendre, alors elle avait préféré se murer dans le silence.
Elle savait que de toute façon la hache de guerre entre elles deux était déterrés et aucune n'avait l'intention de l'enterrer de sitôt. Nul doute que Morticia profiterait de la moindre occasion pour chercher le conflit et Purdey n'était aucunement disposé à se laisser faire. Pour pourrir la vie des gens qu'elle n'aimait pas, la galloise était aussi particulièrement doué et si l'ancienne Serpentard voulait la guerre, l'ancienne Gryffondor allait lui en livrer une comme elle avait jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Ven 9 Aoû - 23:39

Morticia attendait une réponse. Elle l'attendait accompagné d'une certaine forme de rage. Cette dernière ne se fit pas attendre. Purdey pris sa baguette en main et Morticia l'accompagna bien vite dans ce geste. Si il y a bien une chose qu'elles avaient en commun, c'était leur sang chaud.

- Vous pouvez questionner mes méthodes d'enseignement si vous voulez mais s'il y a une chose sur laquelle vous devriez vous taire c'est bien le courage. Bien en sécurité derrière les murs de cette école vous n'avez rien vu, vous n'avez rien connu, vous n'avez pas eu à faire face au plus grand mage noir de l'Histoire, vous n'avez pas rassuré un ami en lui disant que tout allait bien quand vous savez pertinemment qu'il n'en a plus que pour quelques minutes. Oh oui j'oubliais vous ne pouvez faire cela car vous n'avez pas d'amis...

Là ça faisait mal. Le courage, Morty le gardait bien caché derrière sa prudence. Dire qu'elle n'avait rien connu n'était pas exact. Bien sûr, ce n'était pas pareil que Purdey. Morticia n'avait pas connu la guerre. Mais ses traumatismes étaient réels. D'un autre ordre mais présents tout de même. Si le sujet avait été différent, elle aurait donné sa vie en contradiction des affirmations de sa collègue. Cependant, parler de tout cela était tout bonnement impossible. C'était trop personnel et ces événement l'avaient trop affecté pour permettre à quelqu'un d'autre de s'en servir.
Morticia pris une autre approche. Pour une fois, elle serait terre à terre au possible. Elle savait le faire si cela pouvait lui servir. Elle pris un air doux mais un ton sec.

-Vous semblez oublier une petite chose. Ici, nous sommes dans une école, pas sur un champ de bataille. Les élèves sont simplement des adolescents que nous sommes chargé d'éduquer et de surveiller un minimum. Nous ne vous demandons pas de les consoler à chaque mauvais rêve ou de les bichonner lorsqu'ils ont une peine de cœur.

Au fur et à mesure, le ton était monté. Morticia avait du mal à se retenir de balancer un sort à Purdey. Elle sentait monter la colère de son interlocutrice. Dans un sens, cela l’excitait, la poussait à aller plus loin. Elle avait tendance à s'enfoncer dans les ennuis, toujours un peu plus.

-Jamais votre passé, aussi glorieux qu'il puisse être, ne doit intervenir ici. Vous me trouvez peut-être à la limite de la folie. Mais à vous entendre, je pourrais dire la même chose de vous. Vous êtes enseignante, pas une combattante. Mettez-vous cela dans le crâne et ensuite vous pourrez peut-être vous permettre de remettre mes méthodes en cause.

Plus la conversation avançait, plus Morticia se disait qu'elle finirait mal. Dans le meilleur des cas, la conclusion serait reportée. Dans le pire des cas, à en croire les dires de Purdey, l'une d'elles finirait à l’hôpital... peut-être même les deux. Quoi qu'il en soit, les deux baguettes qui se faisaient comprimés dans les mains de leurs propriétaires ne pouvaient qu'annoncer un dérapage quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Mer 4 Sep - 19:55

Tout le corps de Purdey était prêt pour le duel, une grande partie de son être réclamait également que Morticia soit violemment remise à sa place. Pourtant elle inclina vers l'autre partie d'elle-même qui lui disait que sa "collègue" n'attendait que ça et que la salle des professeurs n'était l'endroit pour un duel.
Elle savait que d'un certain point de vue Morticia avait raison, l'école n'était pas le champ de bataille mais il y a une chose qu'elle ne pouvait savoir. Pour Purdey le champ de bataille était partout, jusque dans ses rêves, il ne cesserait jamais de faire partie d'elle. Elle avait l'intention de s'appliquer à enseigner avec la même application que celle dont elle avait preuve sur le champ de bataille. Enfin de toute évidence toute argumentation était parfaitement inutile entre les deux belles et tout en pouvait que virer au duel.  Elles avaient toutes un foutu caractère et le sang chaud, cela ne pouvait que mal tourner mais la galloise préféra remettre le dénouement à une autre fois dans un autre lieu, enfin peut-être... Dévisageant Morticia droit dans les yeux elle eut un petit rire méprisant :
- Oh non je ne vous trouve pas folle mais je dois avouer que j'hésite entre pitoyable ou pathétique...Je gère mes cours et mes élèves comme je l'entends, faites de même. Je me contrefous de votre avis sur mes méthodes et l'inverse est réciproque je n'en ai aucun doute.


Elle continua de fixer Morticia droit dans les yeux, son regard ne cachant rien de la colère et du mépris qui l'habitait. L'ancienne auror se tenait droite, la baguette à la main, et prête à réagir à la moindre attaque. Son regard acéré avait remarqué et analysé les obstacles à éviter ou à utiliser comme couverture et elle avait même une idée très précise des mouvements qu'elle pourrait faire pour désarmer son éventuelle adversaire. Autour des deux femme un silence sépulcral s'était fait et tout le monde avait le regard fixé sur elle. Pour autant Purdey ne semblait en faire grand cas, elle ne voyait que son adversaire en face d'elle et le duel qui risquait à chaque seconde d'éclater. En tout cas une chose était sûre, elle ne prendrait pas le rôle de l'agresseur et laissait ce soin à Morticia, non que l'envie manquait mais cela la mettrait en meilleure position face au directeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Mer 4 Sep - 21:52

La tension entre les deux femmes était de plus en plus forte. Morticia ne voulait qu'une seule chose: sauter au cou de celle qui lui tenait tête. Cette femme l'insupportait à un point pas possible. La baguette bien en main, elle ne perdait pas une miette des mouvements de son adversaire. Elle aurait adoré donner le premier coup, mais ailleurs. Aussi, mieux valait rester vigilante. Elle avait repéré les doigts serrés du professeur Potter, tenant elle aussi sa baguette, bien déterminée à ne pas se laisser faire. Cela serait à celle qui ferait la premier faux pas. Mais Morty ne céderait pas. Elle lui tiendrait tête jusqu'au bout. Ajoutez à cette situation des caractères aussi insupportable l'un que l'autre et vous aurez un beau mélange explosif. Purdey laissa échapper un rire des plus méprisants. Morticia serra les dents et l'emprise qu'elle avait sur sa baguette se fit plus grande.

- Oh non je ne vous trouve pas folle mais je dois avouer que j'hésite entre pitoyable ou pathétique...Je gère mes cours et mes élèves comme je l'entends, faites de même. Je me contrefous de votre avis sur mes méthodes et l'inverse est réciproque je n'en ai aucun doute.

Cette femme se fichait d'elle. Et visiblement, c'était voulu. Mais Morticia trouverait bien un moyen d'avoir son mot à dire. Bien entendu, lui sauter dessus dans la salle des professeurs alors qu'elles étaient observées comme des animaux sauvages, ce n'était pas un bonne idée. En revanche, il y avait plus d'une manière de faire passer ça. Et elle les trouveraient. Mais en attendant, elle avait deux ou trois autres petites choses en tête. Comme son haine qui montait au fur et à mesure que les paroles fusaient. Morty pris soudainement une expression extrêmement fausse d'amitié. Elle fit mine de se détendre, montrant clairement qu'elle avait une petite idée derrière la tête.

-Au fond, vous pouvez bien penser ce que vous voulez de moi, je m'en fiche pas mal. Mais vous avez raison sur un point: je vais en effet m'occuper de mes cours comme je l'entend. Et vous allez y prendre part en plus. Soyons honnêtes, vous attendez que je fasse le premier pas pour retourner dans cette ambiance de bataille qui semble vous tenir à cœur. Alors je vais vous en laisser l'occasion.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Purdey avait l'air intriguée. De quoi satisfaire Morticia. Elle se rapprocha de sa chère collègue et se mit à chuchoter pour les oreilles indiscrètes et attentives qui traînaient dans la salle.

-Je me dois de former les élèves à la défense. Que diriez-vous d'illustrer tout cela. Vous, moi, un petit duel tout ce qu'il y a de plus légal, même ici. Histoire de mettre tout cela au clair.
Revenir en haut Aller en bas
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   Ven 27 Sep - 23:42

Le changement radical d'attitude de Morticia ne rassura pas Purdey, très loin de là même. La galloise haussa un sourcil en signe d'interrogation, ses yeux reflétant toute la perplexité dans laquelle la réaction de sa collègue l'avait mise. Elle se raidit et ne quitta pas sa position défensive, persuadé qu'il y avait anguille sous roche.
Evidemment elle proposa un duel, étonnamment Purdey n'était pas une adepte des duels. Elle ne se battait qu'une fois poussé dans ses retranchements, autrement et malgré la réputation qu'elle avait elle préférait régler les choses de manière diplomatique. Il y eut un moment de silence durant lequel l'ancienne auror pesa le pour et le contre de la proposition de sa chère collègue. Elle n'avait aucune envie de se battre, même avec cette femme qui l'exaspérait au plus haut point pourtant elle sentait bien que le refus serait pris comme une preuve de couardise. Elle s'approcha son visage encore plus près de celui de Morticia, ses lèvres contre l'oreille de la brune elle put sentir le souffle chaud de sa future adversaire sur son cou. Quand elle répondit ce fut sur un ton doux et glaçant à la fois :
- Si vous n'avez pas peur du ridicule...

Ca y est le défi était relevé. Purdey savait pertinemment que le duel dégénérait très vite mais elle ne pouvait pas le décliner. Le dernier regard qu'elle adressa à Morticia fut son regard le plus méprisant et plus décidé. Sans dire un mot, il signifiait clairement "Je vais te détruire", ce même regard de glace qu'elle avait arboré face à Grindelwald et ses lieutenants, un regard dénué de toute pitié. Elle tourna ensuite les talons sans adresser un mot ni même prêter attention à une éventuelle réponse de Morticia. Putain et dire que la journée avait si bien commencée, Purdey vibrait tellement de rage qu'elle dut passer dans son bureau pour se défouler sur son puching-ball. Elle frappa rageusement dessus pendant plusieurs heures avant de finir de se calmer avec un thé, les yeux fixés sur le parc...la journée avait si bien commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les sous-sols
 :: Salle des professeurs.
-