AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Ven 12 Juil - 23:27

Ces derniers temps, Zeld' broyait quelque peu du noir. Que ce soit à cause de la rentrée scolaire, qui lui ramenait son lot de bras-cassés (hélas pas au sens propre), à cause de sa fille, avec qui elle se prenait de plus en plus violemment la tête, ou à cause de la mort d'Olive, qui l'avait marqué plus profondément que ce qu'elle voulait bien admettre, on ne pouvait pas dire que la vie la gâtait, et tout le temps qu'elle pouvait passer en dehors de son infirmerie, loin de sa fille (oui, c'était cruel de dire ça, mais en même temps, c'était pas complètement faux), et loin de tout ce qui pouvait lui rappeler ses ennuis actuels, était bon à prendre. C'est pourquoi, se souvenant de la promesse qu'elle avait faite à Sasha de prendre un café avec elle un de ces jours la dernière fois qu'elles s'étaient croisées, elle avait sauté sur l'occasion pour lui donner rendez-vous au Chaudron baveur.

Sasha faisait partie de ces rares élèves (quand elle était encore élève) pour lesquels elle avait un soupçon d'affection. Un peu comme Pomona, elle avait montré un réel intérêt pour son métier, et sentir pour une fois qu'on l'estimait pour sa profession et qu'on ne la réduisait pas qu'à une femme incompétente qui se contentait de distribuer des médicaments à tour de bras, ça faisait du bien. Quand elle avait entendu que la jeune femme voulait travailler à Sainte-Mangouste, Zeld' l'avait encouragé dans cette voix, et l'avait même aidé à trouver le stage où elle était aujourd'hui. Depuis, elle se sentait responsable de la façon dont le stage en question se déroulait. Si elle se moquait bien de ce que devenait la plupart des gamins qu'elle avait pu soigner au cours de son encore courte carrière, ce n'était pas le cas de l'ancienne vert et argent. Et elle était ravie de l'entendre lui raconter toutes les anecdotes qu'elle avait dû accumuler depuis qu'elle avait commencé à travailler dans l'hôpital sorcier.

Elle arriva un peu en avance devant le Chaudron baveur, elle en profita pour se trouver une table à l'écart, où elles pourraient discuter tranquillement, sans être dérangés par des voisins de table trop bavards ou par le passage incessant des serveurs. Elle s'alluma une cigarette qu'elle n'eut pas le temps de voir se consumer totalement, puisque la silhouette de la jeune femme se laissait déjà apercevoir sur le pas de la porte. Elle lui adressa un signe de la main pour qu'elle la rejoigne, et lui accorda l'un de ces sourires qu'elle ne réservait à presque personne.


"Bonjour Sasha. Je suis heureuse de te revoir."


Et pour une fois, ses mots n'étaient pas hypocrites. Elle était vraiment contente de revoir son ancienne... patiente ? Qui semblait se porter comme un charme. Zeld' tira une nouvelle bouffée de sa cigarette, sans chercher à savoir si la fumée pouvait gêner ou pas son interlocutrice. En matière de tact, elle avait des progrès à faire, beaucoup de progrès... mais elle n'avait pas l'intention de les faire de si tôt.

"Alors, comment ça se passe à Sainte-Mangouste."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Sam 13 Juil - 18:38

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Les études de médecine n’étaient pas les plus faciles à suivre. Elles étaient longues et demandaient un grand investissement. Il fallait bien réfléchir avant de se lancer, ce qu’avait fait Sasha Davis. Même si ses intentions n’étaient pas forcément les bonnes, elle en avait. Elle avait décidé qu’elle deviendrait médicomage bien avant la fin de ses études. Sauver des vies, ce n’était pas cela qui l’intéressée. Elle voyait dans ce métier une manière d’être confronté à toutes sortes de blessures sans les causer. Et puis, c’était intéressant de prouver qu’on était capable de réparer des corps bien amochés. Cela faisait toujours très bien d’être un médecin, enfin surtout pour les hommes. Les femmes étaient surtout vues comme de simple infirmière suivant les règles des médecins. Sasha voulait prouver qu’une femme était tout aussi capable de s’en sortir qu’un homme. Elle se donnait d’ailleurs à fond pour cela, même si elle devait sacrifier des heures de sommeils.

Mais bon, quand la motivation était là c’était plus simple. Heureusement aussi qu’elle avait eu des coups de mains, comme pour trouver son stage. Elle avait été aidée par l’infirmière de Poudlard. Sasha aimait bien cette femme et se souvenait des nombreuses discutions qu’elles avaient eu sur le métier. La jeune femme ne se voyait pas travailler un jour à Poudlard comme elle, c’était bien trop ingrat. Les élèves n’avaient aucun respect comme beaucoup de professeur également. Non, elle était bien mieux à Sainte Mangouste même si ce n’était pas toujours simple de travailler en équipe.

En parlant de l’infirmière de Poudlard, Sasha avait justement rendez-vous avec elle. La dernière fois que les sorcières avaient eu l’occasion de se croiser, la femme avait promis de l’invité à boire un café un de ces jours, afin qu’elles puissent discuter. Ce qu’elle avait fait quelque temps plus tard et elles avaient convenu d’un rendez-vous. Sasha était justement sur le chemin pour se rendre à Pré-au-Lard. Enfin, elle était prête à transplaner surtout. Pour plus de simplicité, elle avait décidé d’emprunter le réseau des cheminées. Non pas qu’elle n’avait pas confiance à son transplanage, mais comme cela il y avait quand même une certaine sécurité. La jeune femme avait quand même assuré plusieurs jours de garde, elle avait peu dormi et donc était fatiguée. Elle avait suffisamment vu d’accident de transplanage pour ne pas prendre le risque de tenter l’exercice en étant fatiguée.

Rapidement, Sasha arriva donc au Chaudron Baveur. Elle ne mit pas longtemps à trouver Zelda qui lui faisait de grand signe. Elle était installée dans un coin isolé de la pièce afin surement d’être tranquille. Rapidement, la stagiaire s’approcha de son ancienne infirmière.

« Bonjour ! Je suis heureuse aussi de vous revoir. »

Sasha gardait bien sûr le vouvoiement envers cette femme, qui était quand même son aîné et une femme du personnelle de son ancienne école. Il y avait toujours ce respect qu’elle avait envers elle, qu’elle pourrait aussi avoir envers n’importe quel professeur de l’école. Elle s’installa donc avec Zelda au moment où cette dernière lui demandait comment cela se passé à Sainte Mangouste.

« Ça se passe très bien, je m’y plais vraiment. Même si j’avoue que j’ai un peu de mal à m’intégrer aux autres étudiants. Certains semblent prendre les études bien trop peu au sérieux. »

La jeune femme avait toujours été une fille travailleuse, elle était une bonne élève à Poudlard. Même si elle cachait un lourd secret dans son cœur et une part d’ombre importante, elle restait quand même quelqu’un de sérieux. Elle ne s’était pas engagé dans les études de médecine pour ne rien faire. Elle avait un but à rejoindre et se donnerait tous les moyens possibles pour y arriver. Un serveur s’approcha de la table afin de prendre les commandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Mar 23 Juil - 23:49

(désolée pour l'impardonnable temps de réponse :/ )

Zeld' appréciait les paroles de Sasha, parce que c'était Sasha qui les prononçait. Elle ne supportait pas les fayots hypocrites, ceux qui surestimaient leurs capacités où étalaient leur science comme de la marmelade sur une tranche de pain de mie. Ces gens là, elle les exécrait, parce qu'ils manquaient profondément d'honnêteté à ses yeux. Mais Sasha n'était pas comme ces gens là, Zeld' le savait, elles avaient passé pas mal de temps encore quand la miss était toujours élève à Poudlard, suffisamment pour que l'infirmière soit certaine qu'il s'agissait bien d'une élève sérieuse et motivée, qui n'avait pas seulement la prétention de ses compétences, mais de vraies qualités, aussi bien humaines qu'intellectuelles. C'est pour ça qu'elle pressentait qu'elle irait loin dans le métier qu'elle avait choisi de faire (pour le plus grand plaisir de l'infirmière qui considérait le milieu de la médecine comme un milieu extrêmement phallocrate qui méritait bien que des femmes de caractères comme elles prouvent qu'elles y avaient plus de légitimité que tous ces mâles qui régnaient en maître sur ce milieu. Féminisme, quand tu nous tiens ! ), et se félicitait de l'entendre dire que son stage se passait bien. Ses compétences n'étaient pas à prouver, d'après Zeld', pour qu'elle s'en sorte mal, il aurait vraiment fallu une intervention extérieure et indépendante de sa volonté.


"Tant mieux pour toi, ça te fera moins de concurrence."
répliqua l'infirmière qui ne disait pas cela par goût de la plaisanterie (comme si elle aimait plaisanter...) mais parce qu'elle le pensait vraiment. "Et tout se passe bien avec ta tutrice ?"

À cette évocation, une grimace qu'elle voulut discrète s'afficha sur son visage. C'était Zeld' qui avait chaudement recommandé Sasha à la tutrice qu'elle avait en ce moment et qui était donc en charge de son stage, mais elle ne l'avait pas franchement fait de gaieté de coeur, uniquement parce qu'elle savait que c'était le meilleur moyen pour que l'ancienne élève de Poudlard mette un pied dans le milieu, et qu'il était hors de question qu'elle foule au pied ses capacités, comme le faisaient beaucoup trop de jeunes femmes talentueuses, brimées par la société dans laquelle elles évoluaient (féminisme quand tu nous tiens bis !). Mais la tutrice de Sasha, en vrai, Zeld' ne l'aimait pas. Elles avaient fait leurs études ensemble, étaient restées en contact par pure raison professionnelle, mais Zeld' supportait très mal les airs hautains qu'elle lui adressait sans arrêt, sous prétexte qu'elle avait fini simple infirmière à Poudlard quand elle-même avait rejoint le très célèbre hôpital sorcier de Sainte-Mangouste. Il n'y avait vraiment pas de quoi pavoiser ! Zeld' avait l'habitude que son métier soit sous-estimé et dénigré au sein même du corps médical (elle en avait eu un sublime exemple quand les blouses blanches avaient envahi son infirmerie après l'attaque de Pré-au-lard), à force, elle faisait avec, mais elle demeurait toujours forte de ses convictions : que les trois-quarts d'entre eux s'essayent à ce qu'elle faisait tous les jours, ils feraient moins les fiers !
Mais le débat n'avait pas lieu d'être ici. Zeld' savait que Sasha avait toujours respecté son travail, et rien que pour ça, elle avait toutes les raisons possibles de l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Sam 27 Juil - 21:41

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Il n’y avait rien de mieux que d’être honnête sur ses capacités et ses talents. C’était ce que faisait Sasha, elle ne se vantait jamais. Elle n’avait pas besoin de le faire en même temps, elle était suffisamment douée pour affirmer qu’elle l’était sans que cela ne passe pour de la vantardise. Pourtant, la jeune fille n’avait pas de prédisposition à la médecine. Elle n’avait pas de talent spécial comparé à un autre étudiant, elle n’avait pas de médecin dans sa famille. Et pourtant, elle faisait partie du top de son année. Elle n’était pas la meilleure non plus, il ne fallait pas rêver. Mais elle était suffisamment prometteuse pour que ses tuteurs et d’autre voient en elle un avenir dans la médecine. Et pourtant, c’était bien loin pour une femme de se faire accepter dans ce milieu. Beaucoup d’homme considérait les femmes comme de simple infirmière et non comme leur égal. Mais bon, Sasha avait bien l’intention de prouver à tous que malgré qu’elle soit du sexe « inférieur », elle était aussi douée que n’importe quel homme. Et pourtant ce n’était pas sorcier – enfin si quand même mais bon, pas dans ce sens – pour elle d’avoir ces capacités. Elle était simplement très sérieuse et motivée. Elle se donnait toujours à cent pour cent dans ce qu’elle faisait, parce qu’elle ne faisait rien à la légère. Elle n’avait pas choisi la voie de la médecine simplement comme ça. Elle avait longuement réfléchi et prit cette décision en connaissance de cause. Elle n’était donc pas là pour glander, contrairement à beaucoup d’autre étudiant de sa promotion. Beaucoup avait décidé de devenir médicomage parce que ça faisait bien ou encore parce qu’ils avaient une sorte d’héritage familiale avec la médecine. Ils se croyaient donc au-dessus du travail, ce qui n’était pas le cas de Sasha.

La jeune fille sourit à la remarque de l’infirmière de l’école de magie. Elle se doutait bien que la Zelda était sérieuse dans ses propos, ce n’était pas le genre de femme à plaisanter. Et elle n’avait pas tords, si les autres élèves n’étaient pas sérieux dans leurs travaux, elle avait bien plus de chance de briller. Sasha ne fut pas étonnée de la question suivante de son interlocutrice. Il était normal que Zelda se demande si cela se passait bien entre elle et sa tutrice, vu que c’était elle qui les avait mis en relation. La stagiaire n’était jamais rentrée dans les détails dans ses discussions avec Zelda, mais elle avait bien le sentiment que la femme n’aimait pas trop la médicomage. Pourtant, elle serait incapable de dire pourquoi. En même temps, c’était une chose qui ne regardait pas la jeune femme. Si jamais l’infirmière de l’école de magie voulait un jour expliquer les raisons à Sasha, elle serait tout ouïe. Mais elle n’irait pas le découvrir par elle-même. D’ailleurs, Sasha ne parlait jamais de la femme avec sa tutrice.

« Ca se passe bien, j’apprends beaucoup à ses côtés. Même si… j’ai l’impression qu’elle ne me laisse pas assez faire parfois. Elle me cantonne aux taches simples. Comme l’autre fois, j’ai passé des heures au chevet d’un malade en train de dormir. C’était franchement pas intéressant. »

Bon, dans le sens de son travail ça n’était pas. Mais sa rencontre avec Gwendall était complètement intéressante et tous ce qui était en train d’en découler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Mar 30 Juil - 22:49

Au nom d'un sentiment un peu malsain de revanche, Zeld' aurait bien aimé que Sasha ait plus de choses négatives sur sa tutrice, ne serait-ce que pour avoir quelqu'un avec qui partager l'opinion (un tantinet) négative qu'elle ressentait à l'égard de l'employée de Sainte-Mangouste. Mais au fond, c'était sûrement tant mieux que Sash' n'ait que peu de griefs à l'encontre de sa tutrice, puisqu'elle devait la supporter au quotidien et que, après tout, Zeld' n'avait pas recommandée l'ancienne élève de Poudlard auprès d'elle pour qu'elle s'ennuie ou soit maltraitée au travail. Il lui arrivait d'être mauvaise envers autrui, c'est vrai, mais pas auprès de ceux qu'elle estimait. Et Sash' faisait partie de cette petite catégorie de personnes (oui, vraiment, la liste n'était pas bien longue). Elle ne put malgré tout s'empêcher d'esquisser un vague sourire en entendant que sa "collègue" n'était pas totalement exemplaire. Que Sasha ait été contrainte de veiller passivement sur un malade des heures durant n'étonnait pas vraiment l'infirmière de Poudlard. Et c'était pourtant vraiment dévaluer le potentiel d'une jeune femme à l'avenir que Zeld' jugeait prometteur.

"Il faut en passer par ce genre de contraintes, je suppose."
Elle but une gorgée de son verre. "J'espère au moins que ce patient présentait une pathologie intéressante, que tu aies au moins pu te pencher sur son dossier pendant tout ce temps d'attente."

C'était le meilleur parti que l'on puisse tirer d'une situation de ce genre, selon Zelda, et reconnaissant en Sasha une intelligence similaire à la sienne, elle était presque certaine que c'était effectivement ainsi que la jeune femme avait trouvé à s'occuper. Et puisqu'elles étaient de tempéraments similaires, Zeld' imaginait bien l'ancienne vert et argent, elle devait aussi être de nature à préférer les cas médicaux complexes à ceux qui pouvaient être rapidement élucidés... Quand bien même il était toujours à ses risques et périls que de trop s'investir lorsqu'on avait affaire à un cas médical quasi désespéré. Zeld' en avait tristement fait les frais dernièrement, quand la mort d'Olive avait coupé court à sa volonté tenace de trouver un remède à son mal.

"Tout va bien autrement ?"


Quand bien même leur relation restait assez... distante (normal, l'une avait été dans la position de l'adulte quand l'autre avait dû adopter celle de l'élève), Zelda s'intéressait sincèrement à Sasha, et pas uniquement à sa carrière, même si c'était ce qu'elles avaient en commun au départ. Elle voulait tout de même s'assurer que tout allait bien dans sa vie, et pas uniquement à un niveau professionnel.
 Elles n'étaient sûrement pas suffisamment proches pour que Sasha lui apprenne tout sur ce qu'était sa vie en ce moment, mais pour peu qu'elle lui confirmerait sincèrement aller bien, l'infirmière de Poudlard s'en contenterait... Et si elle allait mal bah... elle verrait bien si elle avait la possibilité de l'aider ou non.


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Sam 3 Aoû - 1:47

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Il n’était pas normalement coutume de critiquer sa tutrice de stage, Sasha le savait bien. Malheureusement dans le domaine de la médecine comme dans beaucoup d’autre, il était important d’avoir de bonne relation. Un personne dans le métier pouvait très bien détruir les chances d’une âme prometteuse d’une simple lettre de non recommandation. La jeune femme savait bien que cette femme qui s’occupait d’elle du coup pendant son stage, devait impérativement avoir une bonne opinion d’elle. Elle faisait donc en sorte que sa tutrice l’apprécie bien et voit bien en elle un bon médecin. C’était pour cette raison qu’il arrivait parfois que la stagiaire s’écrase un petit peu devant la médicomage. Cela ne l’empêchait pas d’avoir son caractère pour autant, mais elle faisait des concessions. Elle prenait sur elle tout simplement et obéissait aux ordres comme elle devrait le faire tout au long de sa carrière. D’où cette fois ci, où elle avait du surveiller Gwendall alors qu’il n’y avait pas vraiment de raisons. L’homme, malgré des blessures importantes, n’avait eu aucun souci au final. Elle avait passé des heures dans sa chambre, à le veiller, pour pas grand chose.

« Je me suis contentée d’obéir aux « ordres » du coup. » Sa tutrice était toujours gentille avec elle, mais Sasha considérait quand même toujours ses demandes comme des ordres. « Pas vraiment non, il n’avait rien de plus grande que de grandes blessures rapidement soignées. Mais j’ai quand même réussi à faire connaissance avec le patient et je dois dire que cela fut très agréable. »

D’une manière médicale, Gwendall n’avait rien eu de grave et ne demandait pas la présence de Sasha. Cela avait été clair pour la stagiaire mais pas pour sa tutrice. Cependant, elle ne dit rien et s’était contentée de rester dans cette chambre. Même si au début, cela l’avait ennuyé, finalement elle avait bien apprécié ce moment. Ils avaient discuté et même si le sujet de la discussion avait tourné sur quelque chose qu’elle n’aimait pas vraiment, elle avait été heureuse de rencontrer l’homme. Sasha but le reste de son verre au moment où Zelda lui demanda si tout allait bien autrement. Elle lui adressa un sourire avant de lui répondre.

« Tout va bien oui, je travaille beaucoup. Mais j’arrive quand même à passer un peu de temps avec Angus. »

Sasha savait que l’infirmière de Poudlard se souviendrait de son frère, en même temps c’était un habitué des soins puisqu’il avait été joueur de Quidditch. Il avaient donc souvent eu des petits accidents. Il était assez étrange pour la jeune femme de se confier, même si elle n’avait pas grand chose à dire, à la femme se trouvant en face d’elle. Les deux sorcières n’avaient plus l’étiquette adulte/élève qui les séparé, mais il était difficile de faire un rapprochement quand même. D’ailleurs, la stagiaire en médicomagie ne se voyait pas tutoyer Zelda.

« Et vous, comment cela se passe à Poudlard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Sam 10 Aoû - 23:44

Des ordres, hein ? Zeld' entendait comme une pointe de reproche vis à vis de sa tutrice dans le ton de la voix de Sasha, et ça lui faisait plaisir. C'est sûr, c'était bas, comme mode de pensée, et alors ? Du moment qu'elle gardait ses réflexions pour elle, elle pouvait toujours faire mine de ne pas être intéressée par ce genre de rivalités dignes d'une cour de récréation, et au moins avoir l'air digne extérieurement. Comme pour beaucoup de choses, tout n'était finalement que dans l'apparence. En tous cas, même si elle aimait entendre tout ce qui pouvait lui laisser entendre que l'infirmière qui servait de référent à Sasha n'était pas forcément l'exemple à suivre par excellence, la jeune femme qu'elle avait sous les yeux méritait mieux que ce qu'elle faisait. Surveiller un patient qui n'avait au fond rien de grave, il y avait plus stimulant et formateur, franchement. Alors peut-être qu'elle avait fait une belle rencontre, allez savoir, mais pour Zeld', sympathiser avec ses patients était contre-productif. Et surtout, quand on s'y risquait, il fallait essuyer les pots cassés. En perdant l'une des rares patientes auxquelles elle s'était permis de s'attacher récemment, l'infirmière l'avait comprit à ses dépends. Enfin... Si Sasha arrivait à y trouver son compte et à avoir une vie équilibrée, c'était le principal, non ? Oui. Sans doute. Mais avoir une vie équilibrée maintenant ne voulait pas dire que tout ne dégénérerait pas plus tard. Ah ! Zeld' et son optimisme légendaire.

Zeld' pensa à demander à Sasha des nouvelles d'Angus, après qu'elle ait évoqué son frère... mais le fait est que, pour le peu qu'elle avait connu l'aîné des Davis, ils ne s'étaient pas vraiment parlé, ni n'avaient cherché à vraiment se connaître. En bref, demander des nouvelles de lui aurait été complètement hypocrite. Et si beaucoup de défauts pouvaient caractériser l'infirmière de Poudlard, qui était loin d'être un modèle de gentillesse et de compréhension, l'hypocrisie n'en avait jamais fait partie, sûrement pas.

Donc elle préféra se concentrer sur la question qu'elle venait de lui poser. Comment ça se passait à Poudlard ? Ben... grosso modo comme d'habitude. Beaucoup de malades imaginaires, très peu de cas intéressants. Enfin, si on ne parlait que de son travail. Pour ce qui était de l'ambiance générale, autant dire qu'elle avait déjà été à un bien meilleur fixe que celui là, ce qui n'était vraiment pas difficile.


"La routine... C'est fou ce que les élèves peuvent trouver comme excuses pour sécher les cours."
déclara-t-elle dans l'un de ses rares et fins sourires. "Enfin... avec les décès de Ciallmhar et Hornby, l'atmosphère est particulièrement pesante." Elle poussa un soupir. "On avait vraiment pas besoin de ça."

Elle faisait mine de s'en moquer. Le fait est que ce n'était pas complètement le cas. Mais ça faisait irrémédiablement partie de son caractère. Donner l'impression d'être forte, au dessus de "tout ça" en toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Dim 11 Aoû - 3:04

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Sasha savait ce qu’elle vallait, comme elle savait ce qu’elle devait aux autres. Elle avait les capacités à être médicomage, elle se débrouillait bien dans son stage et ne s’en sortait pas trop mal. Elle ne s’embêtait pas avec les histoires idiotes des autres internes, ce qui faisait qu’elle était concentrée sur son travail. Si elle allait aussi haut, c’était bien parce qu’elle se donnait du mal. Mais elle n’y était pas arrivée seule pour autant. Zelda avait été d’une aide précieuse pour trouver ce stage. La jeune femme aurait sans doute réussit à rentrer à Sainte Mangouste quand même, mais beaucoup moins facilement. Et rien que pour cela, Sasha remerciait énormément l’infirmière de Poudlard. Elle lui avait bien facilité la tâche, même si Sasha se rendait bien compte qu’elle n’appréciait pas vraiment sa tutrice. Ce qui prouvait quand même que la femme voyait les intérêts de la jeune femme avant ses soucis avec les autres personnes.

La stagiaire en médicomagie n’avait pas trop de souci de comprendre pourquoi les deux sorcières ne s’entendaient pas vraiment. Sasha avait entendu bien souvent des personnes critiquer le métier de Zelda, pour la simple et bonne raison qu’ils pensaient qu’elle ne faisait que se la couler douce. Forcément, ils ne se rendaient pas compte du travail qu’il y avait à Poudlard, c’était à croire qu’ils avaient oublié l’époque où ils étaient élèves. Sasha ne l’avait pas oublié elle et elle se souvenait des nombreuses fois où elle était allé rendre visite à Angus à l’infirmerie. La stagiaire demanda d’ailleurs à l’infirmière si cela allait bien.

Sasha baissa doucement les yeux vers la table quand Zelda mentionna les élèves mortes. Elle en avait entendu parlé en lisant les journaux et avait été bien attristé en apprenant cela. Il n’était pas normal que des élèves perdent la vie au sein de l’école, c’était bien trop jeune pour terminer sa vie comme cela. La jeune femme était bien souvent confronté à la mort, elle avait eu l’occasion de la voir souvent dans son stage déjà. Elle l’avait vu aussi dans sa jeunesse.

« J’ai appris cela en effet, c’est une bien triste affaire. » Sasha marqua une pause, buvant dans son verre. « Pour les excuses, je me souviens bien des tuyaux qu’on s’échangeait quand j’étais élève. Peut-être qu’un jour, quelqu’un va créer des bonbons ou autre pour être vraiment malade. »

Un léger sourire, histoire de détendre un peu l’atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Ven 16 Aoû - 22:59

Bien sûr, Sasha avait entendu parler de ces sombres affaires de ... décès ? Meurtres ? Le tout restait, en plus, tellement vague et insoluble que personne n'était exactement fichu de savoir de quoi Myrtle, Morgan et Olive étaient morts. Des meurtres qui n'avaient pas l'air liés le moins du monde et qui étaient l'oeuvre d'un même marionnettiste. Si Zeld' avait su ! Mais l'infirmière était bien loin de s'en douter. Tom Jedusor était même l'un des élèves qu'elle préférait dans cette fichue école ! Au moins ne venait-il l'importuner que quand il se sentait vraiment mal et était-il toujours poli et avenant auprès des adultes. On ne pouvait pas en dire autant de beaucoup d'élèves... Les mains de l'infirmière tremblèrent très légèrement quand elle agrippa son verre. À se montrer toujours forte, froide et indifférente, on pouvait douter que les derniers événements aient eu un impact sur elle. Elle le cachait bien, c'est vrai, mais la vérité, c'est que tous ces événements la perturbaient quand même. Et pas qu'un peu. Après tout, en tant qu'infirmière, si quelqu'un aurait pu concrètement aidé ces jeunes, c'était bien elle. Et elle n'avait rien fait. Ses tentatives pour retarder voire annihiler la maladie d'Olive avaient été vaines... Bref, tout ça vous remettait forcément à votre place. Et ce n'était pas agréable.

Heureusement, Sasha eut la judicieuse idée de ne pas insister sur le sujet, et de tout simplement passer à autre chose, à un sujet plus léger. Zeld' n'était pas contre. Elle n'appréciait guère de se montrer si faible... Elle aimait donner l'impression d'être totalement impassible en tute circonstance, d'être de glace, et peu importe si cela donnait au passage l'impression qu'elle était quelqu'un de profondément antipathique. Et au fond, c'est vrai qu'elle l'était pas mal, quand même, antipathique.

Un bonbon pour se rendre vraiment malade ? C'est vrai que cette idée devait en tenter plus d'un. En fait, il était surprenant que ces choses là n'existaient pas encore, étant donné le nombre d'élèves qui en trouveraient l'utilité. En même temps, Zeld' allait prier pour que ce jour n'arrive jamais. Parce que si elle assistait à cette pure déchéance, elle ne saurait vraiment plus ou donner de la tête. Elle considérait qu'elle avait déjà suffisamment de malades imaginaires sur le dos.


"C'est probable en effet. Merlin, le jour où ça arrive, je crois bien que je prends ma retraite."


Eh oui, parler de retraite à son jeune âge ! Mais aux grands maux les grands remèdes. Elle s'était toujours dit que si un jour, ces petites têtes blondes lui en faisaient trop baver, elle se barrerait de ce poste à Poudlard. Non, bien sûr, elle ne prendrait pas sa retraite, n'exagérons rien (elle a une fille à nourir, que diable !), mais elle se reconvertirais vers autre chose. Peut-être qu'elle irait bosser à Sainte Mangouste, tiens !


"Je serai pas surprise que ça arrive sous peu, d'ailleurs. Depuis quelques temps, on a un groupe de jeunes qui prend un malin plaisir à foutre la m... pagaille. Ils ont même échangés mes flacons de médicaments, j'ai dû refaire tout l'inventaire... "

Elle poussa un léger soupir en songeant à cet épisode. Heureusement que Pomona avait été là pour lui prêter main forte. Seule, elle en aurait sans doute eu pour des semaines. Et il ne fallait pas compter sur Dippet pour être d'une aide quelconque, bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Mar 20 Aoû - 20:12

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Il aurait fallu vivre en dehors du pays pour ne pas avoir entendu la novuelle des morts à Poudlard. Et encore, il était presque sur qu’à l’étranger ils avaient eu vent de l’histoire. Sasha n’était donc pas passé à côté de ces sombres affaires, à Sainte Mangouste cela avait fait grand bruit. Tous les médecins mais aussi les stagiaires comme elle en avait parlé. Sasga ne s’était pas trop étendu sur le sujet avec ses collègues, elle trouvait cela malsain. Même si elle devait bien avouer avoir suivit l’affaire dans la presse. La jeune femme se doutait bien que Zelda était chamboulée par tous cela. Sasha avait envie de lui dire que ce n’était pas de sa faute, qu’elle n’était pas responsable et qu’elle ne pouvait rien y faire. Cependant, elle n’en fit rien. Peut-être un élan de lâcheté ou tout simplement de la pudeur. En temps normal, la stagiaire en médicomagie ne s’attardait pas longtemps sur le sort des autres. Elle se préoccupait principalement du sien, ce qui n’était pas tellement en accord avec son futur métier. Mais bon, elle n’avait jamais caché le fait d’être égoiste, c’était une personne ambitieuse qui s’occupait d’abord de son propre intérêt. C’était pour cette raison qu’elle allait surement monter rapidement les échelons. Mais pour autant, elle pouvait se préoccuper quand même des autre. Elle voyait bien que Zelda n’allait pas très bien, mais elle n’arrivait pas à poursuivre sur le sujet. Peut-être parce qu’elle se doutait que Tom avait quelque chose à voir là dedans.

Sasha préféra donc changer de sujet et mentionna un bonbon pour rendre vraiment malade. C’était une idée folle mais ingénieuse, il fallait bien l’avouer. La jeune femme y avait déjà songé, elle n’aimait pas les cours. Elle avait toujours trouvé cela trop barbant et inutile. Cependant, mettre au point ce genre de bonbon demande bien trop de travail pour qu’elle se casse la tête. Alors elle s’était contenté de se rendre en cours et d’y glander. Sasha rit aux paroles de l’infirmière, elle avait certainement raison de fuir Poudlard si les choses arrivaient jusque là.

« Si à ce moment là je suis directrice de Sainte Mangouste, je vous engagerais alors ! »

Sasha n’avait jamais caché ses ambitions futurs, ses projets. Elle savait que Zelda était bien trop jeune pour prendre sa retraite et puis elle avait la médecine dans le sang.

« Je les reconnais bien là les élèves. Vous pourriez leur rendre la monnaie de leurs pièces un jour. »

Sasha était mauvaise au fond, mais quand elle disait cela c’était leur faire une petite face pour leur faire comprendre. Même si à coup sur, la jeune femme aurait pu faire partie de cette blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Jeu 22 Aoû - 22:45

Zeld' esquissa l'un de ses rares sourires quand Sasha lui affirma que si elle était directrice de Sainte-Mangouste au moment où l'infirmière choisirait de prendre sa retraite, la jeune femme l'embaucherait immédiatement. Ces mots étaient prononcés sur le ton de la plaisanterie, évidemment, n'empêche que Sasha pouvait très bien nourrir les ambitions qu'elle évoquait. D'accord, elle n'était que stagiaire, et elle avait un long chemin à faire, mais l'infirmière de Poudlard ne pouvait pas s'empêcher d'être convaincue qu'elle irait loin, même très loin. Alors devenir directrice de Sainte-Mangouste, ce serait peut-être dans longtemps, mais si ça arrivait un jour, Zeld' ne serait pas surprise une seule seconde dans tous les cas. Elle avait les capacités. Si elle choisissait de ne pas les exploiter pour ça, elle les exploiterait pour autre chose, dans tous les cas, elle allait faire de grandes choses... ou elle gâcherait complètement son potentiel. Mais le potentiel était là, en tous cas, et ça c'était un fait vraiment indéniable, auquel elle avait l'air de croire elle-même, à juste titre. Zeld' savait que Sasha était une jeune femme ambitieuse. Elle ne serait vraiment pas surprise que derrière ses quelques mots d'esprits se cache un fond de vérité, et des projets que la jeune femme nourrissait réellement. En tous cas, si Sasha pouvait prendre la direction de l'actuel directeur de Sainte-Mangouste, Zeld' sauterait au plafond. Pour le moment, elle était bien loin de pouvoir envisager d'y travailler. En même temps, le voudrait-elle ? Sans doutes pas. Elle avait beau s'en plaindre sans arrêts, Zeld' aimait par dessus tout son travail à l'infirmerie, elle avait ça dans la peau, elle n'avait pas l'intention d'arrêter de si tôt.

... Cela étant, rendre la monnaie de leur pièce à ses patients / élèves, avait déjà effleuré plus d'une fois l'esprit de l'infirmière. D'ailleurs, en fait, Zeld' l'avait déjà fait pour ses élèves les plus coriaces, ses malades imaginaires qui se plaisaient à lui rendre la vie complètement impossible. Elle faisait souvent dans la dissuasion et la menace non appliqué (parce que si elle l'appliquait, même si Dippet était mou du genou, il finirait par mettre ses menaces à exécution et la virer quand même). En promettant par exemple à ses élèves qui prétendaient une fièvre qu'ils n'avaient pas de leur enfoncer une aiguille de dix centimètres de long dans le bras. Mais bien sûr elle ne le faisait jamais. La plupart du temps, il suffisait d'agiter la seringue sous leurs nez pour qu'ils palissent et s'enfuient la queue entre les jambes. Enfin, pour certains cas plus coriaces, ça ne fonctionnait pas.


"Je vais y songer, oui. Déjà, si je remets la main sur les sales gosses qui ont détruit ma réserve je leur promet de passer plus qu'un sale quart d'heure."


Et ça c'était vrai, rien à foutre de la décence et du règlement ! Pour ce qu'ils avaient fait, ils méritaient une punition sur mesure. Et ils l'auraient sans doute, parce qu'après tout ce qu'ils avaient accumulé, s'ils étaient pris sur le fait, les membres de la Guilde se feraient purement et simplement virer de Poudlard. Clairement.


"Ce jour là, je ferai appel à tes talents pour trouver une punition à leur hauteur. Et si je finis virer, j'attendrais sagement que tu deviennes directrice de Sainte-Mangouste."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Dim 25 Aoû - 12:21

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Sasha avait des ambitions qu’elle avait bien l’intention de suivre et d’y arriver. Ces rêves qu’elle avait depuis de longues années. La jeune femme avait bien réfléchit avant de se lancer dans la médecine, mais elle savait que si elle rentrait dans ce domaine ce n’était pas que pour rester simple médicomage. Si elle le pouvait, et elle ferait tout pour y arriver, elle deviendrait directrice de l’hopital et mettrait un peu d’ordre dans tout cela. Il était clair qu’elle n’allait pas rester en bas de l’échelle. Et bien sûr, la jeune femme ne le cachait. Bon, elle n’allait quand même pas le crier sur le toit sinon elle risquait de s’attirer les foudres de certaine personne. Sa tutrice par exemple qui aurait surement du mal à imaginer sa jeune stagiaire devenir un jour son patron. Et donc comme elle l’avait dit, si Zelda se retrouvait à devoir quitter Poudlard, elle l’engagerait à l’hôpital. En même temps, c’était un juste retour des choses pour cette personne qui l’avait aidé.

Enfin pour le moment, l’infirmière de Poudlard n’avait rien à craindre. Mise à part si elle en avait vraiment marre des élèves, il n’y avait aucune raison qu’elle se retrouve en dehors de l’école de magie. Sasha commençait à bien la connaitre et elle avait remarqué qu’elle tenait énormément à son métier. Poudlard ne serait rien sans elle également, les élèves ne le savaient pas mais ils avaient beaucoup de chance de l’avoir. Il était clair que Zelda faisait parti des infirmières sympa de toutes celles qui avaient travaillé à l’école. Cela serait une grande perte pour le château si elle quittait son poste. Mais ce n’était pas une raison pour qu’elle se laisser marcher dessus et il était clair qu’elle ne le faisait pas. Même en étant sympathique, la femme savait y faire pour que les élèves arrêtent leurs bêtises. Sasha se souvenait d’avoir déjà entendu l’infirmière menacer un élève quand elle se trouvait à l’infirmerie et cela parce qu’il jouait au malade imaginaire.

« Est-ce que vous avez une idée de qui à fait cela ? »

Sasha avait quitté l’école un peu trop tôt pour savoir qu’il y avait ce groupe d’élève qui faisait la misère aux autres. Elle sourit aux dernières paroles de la femme, qui parlait d’une part de ses talents et d’autre part d’attendre qu’elle soit directrice de Sainte Mangouste. Les paroles que la jeune femme avait dit quelques minutes avant n’étaient pas en l’air, elle le ferait bien sûr. Même sans être directrice, elle pouvait toujours aider l’infirmière. Il suffisait juste qu’elle se rende indispensable pour l’hôpital et donc ne pas être juste une stagiaire parmi tant d’autre. Il fallait encore attendre un petit peu pour cela, trop longtemps au goût de la jeune femme.

« Je suis sur qu’on peut trouver quelque chose qui va les faire regretter, sans pour autant attirer trop d’ennui. C’est là qu’est toute la subtilité en fait. »

En effet, c’était ce qu’il y avait de mieux. Faire quelque chose de mal, sans qu’on puisse reprocher de l’avoir faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Lun 26 Aoû - 0:36

Si elle avait une idée ? Elle savait qui avait fait ça, ces sales gosses avaient eu suffisamment de culot pour signer leurs méfaits. "Vous venez d'être victime de la Guilde" avait été écrit en grand caractères de feu sur la porte de sa réserve. Mais si elle savait donc qu'il s'agissait de ces fichus farceurs qui se plaisaient à mettre Poudlard sens dessus dessous, il ne s'agissait jamais de rien d'autre que d'une entité dont les membres étaient suffisamment malins pour ne pas se faire prendre. Évidemment, il y avait des doutes concernant les membres de ce groupe de sale farceurs. L'on soupçonnait notamment, et plutôt logiquement, Sebastian McFadden, qui était connu pour avoir été à l'origine de farces du même style (de mauvais goût, donc) bien avant l'existence de la Guilde, ou en tous cas bien avant qu'elle se fasse connaître comme telle. Mais ces suspicions n'avaient jamais pu être confirmées malgré tout. Et si s'en prendre à un élève à juste titre aurait déjà été mal vu, s'en prendre à un élève sans avoir aucune preuve de ses méfaits aurait pu finalement fournir à Dippet un motif suffisant pour mettre enfin ses menaces à exécution et la mettre à la porte. Pour l'instant, elle avait trop besoin de son travail pour se permettre ça. Zeld' décida d'éclairer un peu la lanterne de Sasha. C'est vrai que la demoiselle ne savait pas ce qui se trâmait dernièrement à Poudlard. Elle avait eu la chance de quitter l'école de magie avant que la Guilde ne se forme, elle avait eu la chance d'échapper à leurs assauts incessants et à leurs blagues de mauvais goût.

"C'est un groupe de sales gosses qui se croient visiblement très malins. Ils se font appeler à Guilde, et passent leur temps à foutre leur bordel un peu partout. Vu toutes les infractions au règlement qu'ils ont déjà commises, le jour où ils seront prit la main dans le sac, ils le paieront cher, et j'attends ça avec impatience."


Un fin sourire, pas très engageant, et un brin sadique en vérité, s'afficha sur son visage. Elle n'avait rien de particulier contre les élèves, même si elle ne se montrait pas particulièrement agréable avec eux (même tout le contraire), mais quand ils s'en prenaient à elle et à son travail, c'était une autre affaire. Et oui, si ces sales gosses pouvaient recevoir la monnaie de leur pièce, elle serait la première à s'en frotter les mains. Même si, à choisir, elle préférerait pouvoir se rendre justice elle-même, et y aller de sa punition, elle aussi.

Sasha semblait parfaitement comprendre sa façon de penser, lui suggérant de trouver un châtiment à la fois subtil et approprié. Aucun doute, quand elle aurait mis la main sur ses gosses, il faudrait qu'elle s'adresse à sa protégée.

"Ce que j'aimerais, c'est qu'ils goûtent à leur propre médecine."
Et c'était le mot le plus approprié. "Si je savais de qui il s'agissait, je leur apprendrais concrètement quelles conséquences peut avoir l'échange de certains médicaments."

C'était peut-être un peu trop cruel, comme façon de parler. Mais Zeld' en serait bien capable, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Ven 30 Aoû - 16:08

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Sasha semblait avoir quitté l’école de magie un peu trop tôt, elle ratait plein de choses. Certaines mauvaises bien sûr, qu’elle était bien contente de ne pas vivre, mais d’autre bien plus intéressante. Comme cette histoire de Guilde, ce groupe de jeunes qui aimaient apparemment faire des faces. Ils n’existaient pas à son époque ou du moins ils ne se faisaient pas connaitre. La jeune femme connaissait quelques personnes portées sur les blagues, mais ne pensait pas qu’un groupe pourrait se créer. Cela était intéressant à observer aux yeux de Sasha, qui comprenait malgré tout l’énervement de Zelda. Intéressant dans le sens de savoir jusqu’où il seraient capable d’aller, mélanger les potions s’était bien embêtant, mais cela restait du petit jeu quand on avait mit les pieds en dehors de Poudllard. Sasha se demandait bien q’ils resteraient des blagueurs d’école où s’ils allaient passer un niveau une fois dehors. Tellement de sorciers étaient de petits plaisantin lors de leurs études, mais devenaient si fade une fois « adulte ».

« Je vois. » Commença Sasha qui apprenait l’existence de cette Guilde de plaisantin. « Il semblerait que je rate beaucoup de chose de chose depuis que j’ai quitté l’école. »

On ne pouvait pas dire que suivre le règlement était une chose que la stagiaire en médicomagie conseillerait à quelqu’un. Dans son esprit, quand il y avait des règles c’était pour les enfreindre. Non, le conseil qu’elle donnerait à quelqu’un serait de ne pas se faire prendre. Alors le fait que la Guilde ne suive pas les règles, elle n’en avait rien à faire. Cependant, elle aimait cette lueur de vengeance qu’elle lisait dans les yeux de l’infirmière. Elle ne pouvait donc que l’aider dans sa démarche de faire payer à ces gosses (Sasha prenait un sérieux coup de vieux) leurs blagues idiotes. Si encore cela était drôle comme faire apparaitre un dragon en feux d’artifices dans la grande salle, mais non ils changeait juste les fioles des potions. Un sourire amusé s’afficha sur le visage de la stagiaire en médicomague quand Zelda mentionna l’idée de leur faire boire leurs œuvres.

« Quelle idée intéressante. » L’idée était cruelle mais c’était juste cela qui la rendait bonne. Zelda aurait pu se contenté de vouloir les envoyer, mais non elle voulait jouer à leurs propres jeux. « Et il n’est pas possible de leurs tendre un piège ? Ce genre de personne ne manque pas généralement l’occasion d’une face, surtout si celle ci est trop tentante, sans se préoccuper de la trop grande facilité. »

Sasha en était certaine, il était très simple de les piéger. Il suffisait de trouver une occasion et une idée pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Ven 6 Sep - 21:47

Ça pour sûr, Sasha avait beau avoir quitté Poudlard il n'y a pas si longtemps que ça, il s'en était passé, des choses, depuis son départ ! Mais franchement, aux yeux de l'infirmière, elle n'avait rien du tout à regretter. Au contraire, tout allait à vollo depuis quelques années. En fait, depuis que la petite Myrtle avait rendu l'âme, il semblait que tout le monde dans cette maudite école ait complètement perdu la boule, aussi bien les professeurs que les élèves, d'ailleurs. Franchement, elle était bien mieux à Sainte-Mangouste. Peut-être que ça pouvait sembler être drôle d'assister à ça en tant que spectateur complètement extérieur à la situation, mais il était impossible d'être complètement extérieur à la situation quand on vivait vingt-quatre heures sur vingt-quatre entre les murs de pierre du château. Qu'elle soit heureuse là où elle se trouvait ! Même si elle n'était sûrement pas encore estimée à sa pourtant si juste valeur.

N'empêche que parler avec Sasha orientait sa réflexion et lui aiguisait agréablement l'esprit. C'était aussi ça, l'avantage d'être en présence de quelqu'un qui, avant ce jour, n'avait pas encore entendu parler de la devenue si fameuse guilde des farceurs de Poudlard. Là où l'infirmière, par profonde lassitude, avait fini par ne voir plus que des problèmes, la brillante future médicomage, elle, voyait des solutions. Effectivement, plutôt que de subir sans arrêts leurs frasques, essayant de les contrer alors qu'il était bien trop tard, il était bien plus intelligent de tenter de les prendre à leur propre piège. D'accord, ils étaient imprévisibles, ils agissaient toujours ponctuellement et sans signe annonciateur, et malgré les soupçons, on n'était sûrs de rien concernant leurs  membres, mais il suffisait en effet de leur offrir une occasion en or pour qu'ils ne puissent pas s'empêcher d'intervenir. Créer une occasion où le plus de monde seraient réunis, par exemple ? L'expérience avait prouvé que, même si ce n'était pas toujours le cas, la Guilde aimait agir de sorte que le plus de personnes possibles soient touchées.


"En fait, tu as raison, ça doit être envisageable."


Envisageable oui, réalisable ? Disons que pour ça, il faudrait que d'autres personnes, sûrement Dippet, et au moins d'autres membres du corps enseignants, soient de la confidence et de la manigance. L'ennui, c'est que Zeld' et son caractère ultra charmant ne s'étaient pas fait foule d'amis depuis les nombreuses années où elle avait été infirmière à Poudlard. À bien y réfléchir, d'ailleurs, au mieux on la tolérait, au pire on la détestait, et réciproquement, c'était difficilement elle que l'on suivrait, pour quelque machination que ce soit, et même si c'était pour le bien de tous. Enfin, l'idée restait à creuser malgré tout.

"Finalement, j'arrêtais pas de dire que tu serais une parfaite médicomage, mais tu as peut-être loupé ta vocation, en fin de compte. T'as l'air douée pour les machinations en tous genre. Tu choisirais de les utiliser à mauvais escient, tu pourrais faire des ravages, vraiment."

Elle disait ça sur le ton de la plaisanterie. Elle imaginait Sasha comme elle, trop neutre, ne souhaitant pas à intégrer un clan ou un autre. Elle ignorait que Sasha était pourtant capable de choix plutôt dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Lun 9 Sep - 15:28

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Sasha sentait l’envie de retourner à Poudlard simplement par curiosité. Il n’était pas certain qu’elle s’y amuse à voir les membres de la Guilde faire des blagues douteuses aux autres, mais elle était quand même curieuse de voir cela. Cependant, la jeune femme ne pourrait pas le voir et elle ne devait que se contenter des paroles de Zelda. La femme semblait avoir le désir de se venger des méfaits de cette Guilde et donc forcément la stagiaire en médicomagie ne pouvait s’empêcher de l’aider un peu. Ces jeunes étaient attirés par les bonnes farces, du moins de leur point de vue, et donc ne résisteraient surement pas à une occasion en or. Il fallait être plus futé qu’eux, leur tendre un piège. Ainsi, il serait aisé d’avoir des informations sur l’identité de ces personnes. De cette manière, ils pourraient payer le prix de leurs blagues idiotes. Cela serait bien plus amusant de les voir gouter à leurs potions plutôt qu’ils se fassent renvoyer, la leçon sera surement plus utile. Même si le renvoi de l’école de magie pouvait avoir de grandes conséquences. L’infirmière en tout cas sembla convaincu par les paroles de la stagiaire à Sainte Mangouste. Même s’il fallait encore pouvoir mettre en oeuvre une telle chose.

Sasha se doutait bien que cela ne serait pas aisé à mettre en place. Mais bon, cela restait bien plus une piste qu’autre chose. C’était à Zelda de voir si elle voulait le faire ou non. En tout cas, la jeune femme restait quand même déçue de ne pas le voir si jamais un plan était mis en place. Malheureusement, elle ne pourrait pas retourner à Poudlard juste pour cela. Elle manquait vraiment plein de chose, même si elle raterait tellement en étant encore à l’école de magie. C’était ainsi, la jeune femme avait grandit et avait passé l’âge de suivre les cours au château magique.

Les paroles suivantes de l’infirmière firent rire la jeune femme. Sasha avait en effet un don pour les machinations comme pour beaucoup de chose d’ailleurs. Il était possible en effet que si la stagiaire prenait la décision de s’enrôler dans de mauvaises choses, il ne serait pas bon de la contrarier. Mais elle était bien trop neutre pour prendre le parti d’un camp. Du moins, c’était ce qu’elle pensait encore, même si cela allait bientôt changer. Elle n’avait pas envie de se rallier à quelque chose, affirmer qu’elle était bonne ou mauvaise. Elle n’était ni l’un, ni l’autre. Elle servait simplement ses intérêts, elle se faisait passer avant tout autre chose. Du moins, pour le moment, puisque bien des choses allaient changer quand elle allait revoir Tom prochainement.

« Vous avez peut-être raison, mais je ne pense pas avoir rater ma vocation pour autant. » Rajouta la jeune femme tout en riant encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 396
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Jeu 12 Sep - 23:41

Ça, Zeld' n'en doutait pas, il était clair et net que Sasha était loin d'avoir loupé sa vocation. Elle allait aller très loin, c'était clair et net, et ferait en plus, comme ça, un pied de nez magistral à tous les pauvres crétins qui pensaient que les femmes n'étaient bonnes qu'à faire la cuisine et étaient incapable de faire carrière. Si elle gravissait les échelons et même, dans un avenir proche, et assouvissait son ambition en devenant un jour directrice de Sainte-Mangouste comme elle disait vouloir le faire, elle deviendrait exactement ce qu'elle méritait d'elle, et foutrait au passage un claque magistrale à tous ces mâles égoïstes qui croyaient avoir tout compris de la façon dont devait être construite la société, et avaient donc complètement tort.

"J'en doute pas."

Elle marqua une pause, le temps de jeter un oeil à sa montre. Le temps avait filé à une vitesse magistrale, elle n'avait aucune idée d'où il avait disparu, mais en tous cas, le temps qu'elle avait pu s'accorder pour prendre une pause et des nouvelles de la jeune femme était écoulé depuis un moment déjà. En soi, ça ne lui posait pas franchement de dilemmes moraux d'envoyer paître tout le monde et de rester un peu plus longtemps, mais elle avait pas spécialement envie d'être bêtement accusée de faute professionnelle. Et sachant que Dippet était à l'affût du moindre prétexte pour la lyncher.


"À propos de vocation, je crois, malheureusement, que le travail m'appelle. C'est là que j'envie ton boulot, Sasha, vous avez des horaires pas possibles, mais vous n'avez pas besoin d'être fidèles au poste H24... ou du moins, vous avez quelqu'un pour prendre votre relève."


Elle esquissa un sourire. une fois de plus, elle se plaignait un peu de son boulot. Mais au fond, si elle acceptait toutes ces contraintes, c'est bien qu'elle les appréciait, d'une certaine manière. Elle était du genre très franche et très directe. Quand quelque chose ne lui plaisait pas, elle n'hésitait pas à le dire, et elle hésitait encore moins à agir. Donc si elle détestait vraiment son travail, elle se serait barrée depuis très longtemps, et avec grand bonheur par dessus le marché.
Zeld' déposa sur la table de quoi payer leurs boissons à toutes les deux avant de se lever de sa chaise.

"J'ai été ravie d'avoir de tes nouvelles, Sasha. Penses à m'écrire si tu as la moindre question... ou simplement pour me dire comment tu t'en sors !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)   Mer 18 Sep - 21:11

Un café pour prendre des nouvelles.
Zelda & Sasha
Sasha était vraiment heureuse qu’une personne comme Zelda puisse penser qu’elle avait bien fait de se lancer dans de telle étude. Non pas qu’elle n’avait pas confiance en elle, ce n’était clairement pas le caractère de la jeune femme. Mais elle aimait quand même voir que quelqu’un la soutenait, était d’accord avec ses choix et surtout croyait en elle. Bien sûr, Angus croyait en elle c’était évident. Cependant, ce n’était pas du tout la même chose quand son frère le lui disait. Il était clair qu’il ne pourrait pas dire à sa sœur qu’il n’avait pas confiance, cela ne faisait clairement pas partie de leurs relations. Ainsi donc, la jeune stagiaire était vraiment contente d’avoir le soutien de l’infirmière de Poudlard. Cette femme savait en plus de quoi elle parlait, elle travaillait presque dans le même domaine. La femme savait donc parfaitement de quoi elle parlait. Sasha sourit donc aux paroles de cette femme avec qui elle trouvait encore une distance infirmière élève. Il était difficile de quitter l’étiquette de Poudlard, de sortir un peu de ce rôle d’élève. Surtout quand cela ne faisait pas très longtemps qu’elle était sortie de l’école de magie, entrant dans une tout autre école.

Le sourire de la jeune femme ne quitta pas son visage quand Zelda reprit la parole, se plaignant de nouveau de son travail. Plus précisément, elle râla légèrement des horaires qu’elle avait. Il était clair que ce n’était pas facile d’être disponible toute la journée à toute heure, même si évidemment elle ne travaillait pas tout le temps. Elle devait juste être présente au cas où quelque chose arrivé. Mais Sasha était persuadé qu’au fond, elle n’était si malheureuse dans son poste sinon elle n’aurait pas persévéré dans cette voie. Il fallait un certain courage et sens du dévouement pour accepter d’être infirmière à l’école de magie, ce n’était pas aussi facile que de travailler à Sainte Mangouste (même si beaucoup pensait le contraire).

« Je vous comprends, le travail avant tout. » Commença la jeune femme en se levant, en même temps que Zelda. « Je n’hésiterais pas à vous écrire, n’hésitez pas non plus rien que pour me donner un peu de vous nouvelle. J’ai été vraiment heureuse de pouvoir discuter un peu avec vous. »

Sur ces mots, Sasha salua une dernière fois l’infirmière avant de l’observer quitter le café. A son tour, elle s’en alla afin de rejoindre la maison qu’elle partageait avec son frère. Elle avait encore du temps à perdre avant de devoir à son tour retourner au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un café pour prendre des nouvelles (Sasha)
» Prendre des nouvelles de sa Meilleure Amie [ PV Nuage de Sauge ]
» Pour mon senseï... [Kuroi Ao]
» Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter ; mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.
» Un sombre endroit pour des sombres nouvelles...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-