AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre pour une mission (Gwen) -16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mar 16 Juil - 20:08

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
La mission était partie, il était temps de commencer vraiment à passer à l’action. Sasha s’était engagée auprès de Tom, elle devait infiltrer un groupe précis afin d’avoir des informations pour lui. Et pour cela, il fallait qu’elle berne Gwendall. Cet homme qu’elle avait rencontré à Sainte Mangouste, alors qu’il était intégré pour des blessures graves. La stagiaire en médicomagie avait donc du lui tenir compagnie pendant quelques heures et ils avaient eu l’occasion de discuter. Ce fut au cours de cette discution que Sasha apprit l’obscurité dans le coeur de Gwendall. Cet Auror était loin d’être qu’un protecteur de la nation, il avait aussi une part cachée. Il faisait parti d’un groupe opposé aux Aurors, celui qu’elle devait infiltrer. Vu que les deux sorciers avaient donc pu faire un peu connaissance, il était celui qui allait lui permettre de réussir sa mission avec prio. Même si à la base, Sasha n’avait aucune envie de revoir cet homme.

Elle était parvenue à le faire parler, il lui avait confié son secret. Mais ce n’était pas sans conséquence, pour cela elle avait du lui dire son secret aussi. Gwendall était donc au courant de ce que son père avait fait et surtout des conséquences que cela avait eu. Il savait qu’Angus et Sasha avait tué leurs parents et surtout, qu’ils en avaient prit du plaisir. Sasha avait déja du mal à s’en rendre compte elle même, que ce liquide rouge la faciné. Elle ne voulait pas se l’avoue et pourtant elle l’avait dit à cet Auror. Par chance, elle savait que l’homme n’allait jamais la dénoncer. Cela serait dommage qu’ils aient des soucis à cause de ce monstre. Gwendall en tout cas semblait arriver à lire dans le coeur de Sasha, pas complètement mais il avait réussit à aller plus loin que personne d’autre encore. C’était pour cela qu’elle voulait l’éviter à la base, même si le fait qu’il fasse des trucs louches comptaient aussi. Après tout, elle avait promis à Angus de rester loin de lui. Mais elle n’allait pas pouvoir tenir cette promesse, au nom de son amitier pour Tom, elle allait la briser.

Elle envoya un courrier à Gwendall, afin de lui donner rendez-vous. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle était persuadée qu’il allait venir. Elle lui avait donné rendez-vous au Chaudron Baveur, liaison entre le monde magique et le monde moldu. Quand elle arriva sur place, elle constata qu’elle était la première. Ce n’était pas étonnant vu qu’elle avait une dizaine de minutes d’avance. Bon, elle stressait un peu fallait l’avouer. En même temps, on ne faisait pas ça tout les jours n’est-ce pas ? Elle était plutôt sereine normalement, mais maintenant qu’elle se retrouver au jour J ce n’était pas ça. La jeune femme attrapa un paquet de cigarette qu’elle avait dans son sac et en alluma une pour patienter. Elle savait qu’elle allait devoir attendre un peu forcément, vu qu’elle était en avance, et elle savait que cela risquait d’être long. Mais c’était pour la bonne cause. Son coeur battait légèrement plus vite que la normal, alors que le serveur déposait un verre d’alcool devant elle. Une petite gorgée pour lui donner du courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 22 Juil - 22:31


Une rencontre pour une mission
R

ecevoir une lettre d'elle lui faisait plus plaisir que ce qu'il voulait bien admettre. Depuis leur rencontre à l'hôpital Sainte-Mangouste, Gwendall avait beaucoup pensé à Sasha... pour ne pas dire qu'il y avait trop pensé. Elle aurait dû lui sortir facilement de la tête, pourtant, comme toutes ces femmes qui savaient lui plaire physiquement, mais qu'il avait le don d'oublier sitôt qu'il détournait son regard d'elles... mais il n'en était rien. Il ne se l'expliquait qu'en partie, mais c'était un fait, Sasha Davis la fascinait, il la trouvait mille fois plus intéressantes que toutes les femmes qu'il avait eu l'occasion de rencontrer auparavant, et quel que soit le sortilège absurde qui le poussait à se laisser à ce point intriguer par elle, il ne faisait rien pour le rompre. Il avait tant apprécié leur rencontre (quand bien même il doutait fort que cela ait été réciproque, et c'était en partie ce qui lui plaisait, d'ailleurs) qu'il en avait très évidemment voulu une autre. Pourtant, à chaque fois qu'il avait songé à lui écrire, il s'était ravisé. Parce qu'il avait voulu trouver le bon prétexte, parce qu'il ne voulait pas que la moindre de leurs rencontres soit singulière... Et peut-être également, même s'il s'agissait là d'une chose qu'il ne daignait pas admettre, parce qu'il craignait un refus de sa part s'il demandait à la revoir.

Cela n'avait rendu que plus plaisante la réception de cette lettre à laquelle il ne s'attendait pas le moins du monde. Il se fichait de savoir ce qu'elle lui voulait, si elle avait ou non de mauvaises intentions en tête (en fait, cela pourrait même le pousser à ne l'apprécier que davantage), il avait juste envie voire - c'était sans doute extrême que d'affirmer cela mais qu'importe - besoin de la revoir, et puisqu'elle lui en donnait l'occasion, il était évident qu'il allait sauter sur cette-dernière.

À l'heure de leur rendez-vous, il s'était donc rendu au Chaudron Baveur, lieu où la délicieuse jeune femme lui avait donné rendez-vous. Il ne mit pas longtemps à l'apercevoir assise à une table, sirotant son verre. À l'image exacte de celle qu'il avait conservé lorsqu'elle avait quitté sa chambre d'hôpital pour ne plus jamais venir le revoir tout le temps durant lequel il avait été contraint de rester à Sainte-Mangouste (bien trop de temps à son goût, malheureusement). Sans s'annoncer, ni même prendre la peine de la saluer, lui adressant un sourire qui en disait déjà suffisamment long, il prit place en face de Sasha. Il voulut prendre la parole, mais la serveuse, aux aguets, attendit à peine qu'il soit assit pour prendre sa commande.

-La même chose que la demoiselle, s'il vous plaît.
commanda-t-il sans adresser pourtant un regard au verre de Sasha pour savoir ce qu'il contenait, ou même à la serveuse, qui sembla s'en sentir un peu vexée, affichant une moue boudeuse tout en partant chercher sa commande. Oui son regard était entièrement porté sur Sasha, et il ne la quitta pas quand il s'adressa à elle. Je ne m'attendais pas à ce que tu veuilles me voir.


code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mer 24 Juil - 16:47

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Sasha était certaine que si son frère la voyait en ce moment même, il ne serait pas très content. Même s’il ne jouait pas le rôle de père, malgré qu’aux yeux de la loi il était le tuteur de sa soeur, il lui donnait souvent des conseils. Et justement, Angus avait dit à la stagiaire en médicomagie d’éviter de revoir ce Gwendall. Il arrivait parfois que la jeune femme ne respecte pas vraiment les principes du secret médical. Elle pouvait donc sans souci parler de ses patients avec son grand frère, comme Gwendall. Elle avait donc promis à Angus, qu’elle allait éviter de le croiser. Mais pour le coup, c’était raté. Elle était en train de l’attendre et il ne tarda pas à arriver. Etrangement, même si elle n’était la que pour rendre service à Tom, elle afficha un sourire en voyant son rendez-vous arriver. Elle était contente de le voir au fond, de pouvoir passer un peu de temps avec lui. Ce qui était ironique quand on savait pourquoi elle avait donné rendez-vous à cet homme. De plus il était fort possible qu’elle ne soit pas parvenu à écrire ce courrier pour inviter Gwendall sans la demande de Tom.

Sasha ne lâcha pas l’homme des yeux alors qu’il avançait vers elle. Il finit par s’installer en face d’elle tout sourire. La jeune femme se demandait si elle avait bien fait d’accepter d’aider Tom. Mais bon, elle n’avait pas tellement le temps de se poser des questions. La serveuse, légèrement de trop, attendait la commande de l’Auror. Ce dernier demanda la même chose que la stagiaire, sans prendre la peine de jeter un oeil à son verre. Une fois cela fait, la serveuse décida enfant de s’en aller en laissant les deux sorciers tranquille. Sasha était plutôt contente que cette femme s’éloigne enfin, ainsi ils allaient pouvoir discuter tranquillement. La jeune femme afficha un large sourire.

« J’ai pas mal hésité en fait... mais je crois qu’il fallait bien se lancer un jour. »

Sasha ne mentait pas trop, il y avait une part de vérité dans ce qu’elle disait. Quand elle avait quitté la chambre où Gwendall se trouvait à Sainte Mangouste, elle n’avait pas eu l’intention de le revoir. Elle n’avait pas du tout aimé de devoir parler de son père à un presque inconnu, mais principalement de voir la pitié dans les yeux de l’homme. La jeune femme n’avait aimé voir de pitié dans le regard des autres à l’époque où son père abusé de son coeur, elle avait donc un peu de mal à l’accepter aujourd’hui. Cette histoire faisait parti du passé et elle devait rester bien loin pour que les choses aillent bien. Mais alors qu’elle avait eu envie de sortir Gwendall de sa vie, elle se retrouvait avec lui en ce moment même. Elle n’avait pas de bonnes intentions, si elle avait ce rendez-vous ce n’était pas juste pour faire la causette. Sasha avait un objectif à accomplir pour son ami Tom. Elle avait bien l’intention de tromper Gwendall afin de parvenir à ses fins, il n’allait être qu’un instriment dans sa mission. Du moins pour le moment, puisqu’il était impossible de prédire l’avenir et le destin aimait jouer des tours.

« Je vois que tu t’es bien remis de tes blessures, c’est une bonne chose. »

A première vue, il semblait aller bien. Du moins, il avait une bien meilleure mine que la dernière fois où ils s’étaient croisés. En même temps, on ne pouvait pas dire qu’ils avait une bonne tête après son accident, il avait été bien amoché. Sasha était vraiment contente qu’il se soit remis, elle avait plus ou moins pris des nouvelles de l’homme discrètement quand il était encore en convalescence même si jamais elle n’avait remis les pieds dans sa chambre. Sasha attrapa son verre pour boire une gorgée quand la serveuse revint avec la commande de Gwendall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mer 24 Juil - 21:44


Une rencontre pour une mission
C

e sourire sur le visage de Sasha,  Gwendall voulait le croire sincère. Il ne pouvait (ni ne voulait d'ailleurs) croire qu'il soit feint. Pour ce qu'il pensait avoir comprit de son interlocutrice lors de leur dernière rencontre, il lui semblait qu'elle n'était pas de nature à le dissimuler, lorsque la présence de quelqu'un lui déplaisait, et que l'hypocrisie ne faisait pas partie de ses principes. Elle devait donc être, ne serait-ce qu'un peu, satisfaite de le voir. Et cette simple pensée le mettait en confiance. Il semblait donc qu'elle ne lui avait pas été indifférente. En bien ? Visiblement. Mais que ce soit en bien ou en mal importait peu au fond, l'important était qu'il ait su gagner de l'intérêt à ses yeux tout comme elle-même ne cessait toujours pas de l'intriguer. Il ne la lâcha pas des yeux quand elle fit une remarque au sujet de ses blessures, qui effectivement, avaient parfaitement guéri.

-Si je ne m'en étais toujours pas remis, j'aurais demandé une infirmière à domicile.
répliqua-t-il d'un ton léger, et qui ne dissimulait pas un certain sous-entendu. Gwendall but une gorgée du verre que la serveuse avait posé sous son nez. Très bon choix ! fit-il en levant son verre en direction de Sasha, dont il avait choisi de consommer la même boisson.

Il ne cessa de la fixer intensément. Il était plus agréable de passer du temps avec elle dans ces conditions (où il ne se trouvait pas en position d'infériorité, cloué à son lit d'hôpital et incapable d'en bouger sous peine d'en souffrir atrocement), où il se sentait parfaitement maître de lui-même, capable de soutenir et mener la conversation à sa guise, sans être contraint et restreint physiquement.

-Est-ce que tu voulais me voir pour une raison particulière ?
Il lui adressa un léger sourire, quelles que soient ses raisons (et celles qu'il envisageait - évidemment, pas une seule seconde il n'avait envisagé l'hypothèse de l'espionnage, comment l'aurait-il pu ? - étaient bien loin de lui déplaire) qui l'avaient poussé à vouloir le voir, il ne pensait pas qu'elles puissent être complètement innocentes. Et il aimait ça. Ou mourais-tu simplement d'envie de me revoir ?

Oui, c'était prétentieux que d'affirmer ce genre de choses. Mais de la prétention, après tout, Gwendall n'en avait jamais manqué. C'était en partie grâce à cela qu'il avait rapidement su gravir les échelons dans son métier. Rien ne valait la confiance en soi. C'est du moins ce qu'il pensait. Et au fond, il ne pensait pas avoir complètement tort.  D'accord, Sasha avait sûrement une autre raison de vouloir le voir. Mais au fond, Gwendall voulait croire que si elle avait prit la peine de lui écrire et de lui demander de venir jusqu'ici, c'était que, même si elle ne se l'avouait peut-être part, une part d'elle avait brûlé de le revoir. Et si l'auror voulait y croire, c'était parce que lui-même avait vraiment, vraiment brûlé de la revoir. Et il daignait à peine s'en cacher. Pour quoi faire ? Elle lui plaisait, un point c'est tout.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 27 Juil - 22:23

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Comment Sasha avait pu arriver à un point où elle était vraiment contente de revoir Gwendall ? Elle n’en savait rien, elle n’arrivait pas vraiment à comprendre ce qu’il lui arrivait. Elle était heureuse de pouvoir passer un peu de temps avec lui, alors que peu de temps avant elle aurait tout donné pour ne jamais le revoir. Mais elle n’oubliait cependant pas la raison de sa présence ici. Elle n’avait pas repris contact avec l’Auror parce qu’elle en avait eu le désir, mais simplement parce que Tom le lui avait demandé. Alors qu’elle avait affiché une si grande assurance quand son ami lui avait demandé son aide pour infiltrer le groupe de Gwen, elle n’était plus vraiment sur de son coup à présent. Non pas qu’elle ne se sentait pas capable d’y arriver, mais il y avait comme quelque chose qui la gênait. Mais bon, Sasha ne devait pas se laisser perturber. Ce n’était pas bien dur de toute façon vu que l’Auror semblait bien accroché à elle. Il lui suffisait de continuer sur sa lancée, et ce n’était pas bien difficile. Elle n’avait pas besoin de se forcer pour discuter en toute légèreté avec l’homme.

« Fais attention aux infirmières à domicile, elles sont bien cruelle parfois ! »

Répliqua la jeune femme avec un sourire en coin à la remarque de l’homme. Elle avait bien capté son sous-entendu, qui ne l’aurait pas compris d’ailleurs ? Sasha se contenta ensuite d’un signe de la tête quand Gwendall la félicita sur son choix de boisson. D’ailleurs, elle attrapa son verre à son tour afin d’en boire une nouvelle gorgée. Elle aimait le contact du liquide fort dans sa gorge. C’était une tout autre ambiance que dans cette chambre d’hôpital. Déjà l’Auror n’était pas cloué dans son lit et donc bien plus libre de ses mouvements et puis la conversation semblait plus légère. Du moins pour le moment, il suffisait qu’un sujet fâcheux entre dans la conversation pour tourner la situation. Elle espérait donc que cela n’arrive pas.

Sasha ne perdit pas son sourire quand Gwendall lui demanda si elle avait une raison de le voir, même si elle se décomposa intérieurement. Bien sûr qu’elle avait une raison précise, mais il lui était impossible d’en parler. Malheureusement, ce n’était pas très crédible qu’elle dise à l’homme qu’elle avait juste envie de le revoir. Même si ce dernier semblait prétendre le contraire. Quel prétentieux cet Auror, c’était dingue. Même si dans le fond, Sasha avait eu vraiment envie de le revoir sans se l’avouer pour autant, il était hors de question qu’elle laisse Gwen le penser. Il ne fallait pas qu’il croit avoir gagné si facilement, c’était bien plus amusant un jeu du chat et de la souris.

« Ne crois pas que tu es si indispensable à ma vie mon cher ! » C’était ironique comme discourt de la part de la personne qui avait repris le contact. « Avoue que c’est plutôt toi qui mourrait d’envie de me revoir. J’ai entendu tes prières demandant à me revoir tellement tu priais fort ! »

Sasha afficha un sourire en coin, buvant une nouvelle gorgée de sa boisson. Elle reposa doucement le verre sur la table sans jamais lâcher son camarade des yeux. Ainsi reposé et sans les blessures recouvrant son corps, on pouvait dire qu’il n’était quand même pas trop mal. Du moins, il était du goût de la stagiaire en médicomagie. Sentant le rouge monter dans ses joues, elle baissa rapidement son regard vers ses mains avant de relever ses yeux. Elle les plongea dans ceux de Gwen.

« En fait j’avais juste envie de m’assurer que tu allais bien. On peut dire que tu es le premier patient que j’ai « suivit ». Donc ton sort m’intéressait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 28 Juil - 23:56


Une rencontre pour une mission
G

wendall ne crut qu'à moitié à l'excuse que Sasha lui fournit afin d'expliquer les raisons pour lesquelles elle avait tenu à le voir. Peut-être, en effet, qu'elle voulait s'assurer de l'état de santé du premier patient qu'elle ait suivi, mais si tel avait été le cas, un simple hibou aurait pu suffire, non ? D'accord, l'on pouvait arguer qu'elle ne pouvait s'assurer vraiment qu'il allait mieux qu'en le voyant en face à face... mais elle avait semblé si prompte à prendre congé de lui la dernière fois qu'ils s'étaient vu qu'il doutait un peu que son état de santé lui tienne à ce point à coeur, d'autant que si elle avait vraiment voulu se renseigner sur son état physique, elle aurait mieux fait de revenir le voir durant sa convalescence, lorsqu'il était encore à Sainte-Mangouste. Non, à ses yeux, il était évident qu'il devait y avoir autre chose. Même s'il était incapable de mettre le doigt dessus... et il n'en avait pas vraiment envie, à vrai dire. Il aimait qu'une part d'inattendu, qui laissait place à toutes les expectatives demeure au sein de leurs entrevues. C'était bien plus satisfaisant que de savoir à quoi s'attendre. Si scrupuleux et adepte des règles que pouvait l'être Gwendall, la présence de Sasha lui donnait toujours cette envie de ne rien savoir et de se laisser surprendre.

-Ta conscience professionnelle me touche.
décréta-t-il d'un ton qui laissait clairement entendre son absence de crédulité. Et je suis certain que la teneur de notre conversation ainsi que les secrets que nous nous sommes avoués respectivement n'ont absolument pas pesé dans la balance.

Il pouvait bien être crédule (d'ailleurs, la présence de Sasha avait tendance à le rendre bien plus crédule qu'il n'avait l'habitude de l'être en temps normal), il ne pouvait tout de même pas croire que les intentions de son interlocutrice soient strictement professionnelles quand on tenait compte de la teneur de la discussion qu'ils avaient eu la dernière fois.

-Quoi qu'il en soit, tu as raison. J'avais effectivement très envie de te revoir.
Ses yeux ne quittaient pas ceux de Sasha. Pour quoi faire ? J'aurais regretté que nous en restions là où nous nous sommes arrêtés.

Même s'il ne savait pas en quoi encore exactement, Gwendall avait l'infime conviction que leur rencontre n'avait pas été un hasard, loin de là. Et quand bien même elle allait certainement causer sa perte, chose qu'il ne pouvait qu'ignorer, il ne pouvait empêcher cette pensée d'accaparer son esprit. Sasha devait avoir une place d'importance dans sa vie, il l'avait su dès qu'il avait reconnu en elle ce que le secret qu'elle lui avait révélé avait confirmé. Leur rencontre ne pouvait être une rencontre fortuite, sans la moindre suite. Il l'avait su, leurs chemins avaient été destinés à se recroiser. Restait à savoir, néanmoins, où cela devait les mener. Gwendall avait bien une petite idée, bien sûr, mais il ne voulait pas restreindre ce que lui inspirait la jeune stagiaire de Sainte-Mangouste à de la simple attirance. C'était plus complexe, plus obscur... et de fait, bien plus intéressant.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Jeu 1 Aoû - 21:16

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Sasha se doutait bien qu’elle n’était pas vraiment crédible, mais elle n’allait quand même pas avouer qu’elle avait eu envie de voir Gwendall. Bien sûr, elle avait une raison derrière tout ça pour le revoir. Cette mission si spéciale que Tom lui avait demandé, elle ne pouvait évidemment pas en parler. Elle n’allait quand même pas tous casser en disant à l’Auror qu’elle avait comme objectif de le trahir. Et elle ne pouvait pas lui avouer qu’au fond, elle avait vraiment eu envie de le revoir puisqu’elle avait quand même une certaine image à tenir. Il était hors de question que Gwendall s’imaginer gagner déjà. Elle ne voulait pas qu’il l’imagine accro de sa personne, alors que c’était peut être même le cas. Elle ne pouvait déjà pas l’accepter elle même. Cependant, l’homme ne sembla pas prendre aux sérieux les paroles de la jeune femme. Pourtant, elle avait bien tenté d’être sincère, mais c’était sans doute trop. En tout cas, il ne goba pas du tout son excuse au vu du ton qu’il employa.

Malheureusement pour Sasha qui aurait aimé ne pas mentionner ces secrets qu’ils avaient échangé, le dossier revint sur le tapis. Elle voulait pourtant l’éviter, ne pas avoir à revenir sur ce secret qu’elle avait avoué à l’homme. Elle n’aimait pas parler de son passé et cela avec n’importe qui. Elle le faisait déjà rarement avec son frère, alors un homme qu’elle ne connaissait pas plus que cela. Et pourtant, c’était bien de sa faute si elle s’était retrouvée à avouer à Gwendall que ce monstre l’avait détruite avant de mourir de la main de son frère entrainant avec le meurtre de sa femme tué par Sasha. Les deux frangins avaient assassiné leurs parents, il n’y avait pas vraiment d’autre mot en fait. Ils avaient bien pris la décision de fracasser le crane ou de pousser les adultes qui étaient normalement les références de leurs vies. Mais ce n’était pas le pire, comme si le meurtre ne suffisait pas. Pour ce qui était de Sasha en tout cas, elle pouvait affirmer qu’elle avait pris du plaisir à voir son père dans cette position. Elle avait adoré voir son frère frapper encore et encore la tête de ce monstre jusqu’à ce que des bouts de cervelles se mélangent au sang déjà envoyé sur les murs.

« Je crois que je préfèrerais qu’on évite de trop parler de ces secrets que nous avons échangé. »

Sasha afficha un sourire sur son visage, montrant bien qu’elle était quand même calme par rapport à cela. Elle voulait juste éviter de parler de son père, même si elle avait bien envie de mentionner le groupe de Gwendall. Après tout, elle était bien là pour ça justement. Sasha plongea son regard dans celui de l’homme, repensant à ce moment où elle avait quitté la chambre. Elle avait eu le désir de fuir, de quitter cette chambre rapidement afin de ne plus parler de son père. Ou plutôt de ce plaisir qu’elle avait prit, et qu’elle prenait encore sans se l’avouer, à voir tous ce sang couler de la tête de l’homme. C’était la première fois qu’elle côtoyait la mort d’aussi proche et elle était plus ou moins rentré en médecine afin de l’approcher de nouveau.

« Et si nous... repartions sur de bonne base en oubliant mon départ. » Dit la jeune femme avant de tendre sa main. « Sasha Davis, pour te servir ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 3 Aoû - 1:21


Une rencontre pour une mission
G

wendall devait admettre ressentir une certaine frustration à l'idée de ne pas pouvoir évoquer les secrets qu'ils avaient partagé lors de leur rencontre, et surtout, ceux qu'elle lui avait confié. Il avait su, après seulement quelques minutes de conversation, que Sasha n'était pas comme les autres, que ce qu'elle dissimulait (et plutôt bien) au regard de tous était ce qui, par la même, la rendait unique, et l'avait transformé en ce qu'elle était. Il était au courant de ce que, très certainement, Sasha n'avait jamais confié à personne, contrainte de n'en parler que lorsqu'elle se retrouvait en présence de son frère. Il savait que cela avait détruit et réveillé quelque chose en elle, et il se savait déjà aimer cette fameuse part d'elle que beaucoup auraient logiquement fui. Et parce que l'être qu'elle était devenue s'était fondé sur cette expérience qui avait sûrement été, au fond, plus troublante que traumatisante aux yeux de Sasha, il avait envie de revenir dessus. D'autant qu'il lui semblait encore que des détails de l'histoire lui échappait. Il avait deviné, oui, ce goût commun qu'ils avaient l'un ou l'autre pour le sang, mais il ignorait encore jusqu'où Sasha était capable d'aller en ce nom. Et autant dire qu'il comptait le découvrir, avec ou sans l'assentiment de son interlocutrice.

Mais cela attendrait, néanmoins, qu'il obtienne de Sasha une considération et une estime encore loin d'être acquises, quand de son côté, il ne lui avait fallu que peu de temps pour accorder à la jeune femme une importance bien sûr beaucoup trop grande, bien plus grande que celle que l'on est supposé accorder à quelqu'un que l'on venait tout juste de rencontrer. Au moins, Sasha semblait vouloir que leur relation parte sur de meilleures bases, ou tout du moins sur des bases moins singulières que celles qui les avait réuni en premier lieu. Gwendall était loin de s'y opposer. À un moment ou à un autre, il faudrait bien qu'ils reviennent sur ce qu'ils s'étaient l'un à l'autre. C'était trop important pour qu'ils puissent éternellement faire l'impasse là-dessus. Et tant mieux, Gwendall n'avait pas l'intention de faire l'impasse. Quand bien même il semblait s'être confié beaucoup trop facilement, il n'était d'ordinaire pas dans sa nature de déballer au premier venu ses plus noirs secrets, des secrets qui pourraient bien lui coûter son poste, sa réputation, et pire, sa liberté... il ne pouvait ignorer le fait que Sasha était au courant, tout comme Sasha ne pourrait prétendre bien longtemps qu'il ne savait rien de son passé.

Mais jouer le jeu le temps qu'il faudrait ne le dérangeait pas le moins du monde, il laissa donc de côté ses envie d'en savoir plus pour tout simplement en revenir à ces nouvelles bases que posait Sasha en se présentant auprès de lui comme aurait pu le faire la plus aimable des présentations.

-Pour me servir ? J'avoue que c'est une perspective qui me plaît.
Gwendall serra la main tendue de Sasha dans un sourire. Gwendall Colloway, enchanté.

L'auror bu une gorgée de son verre, le regard toujours plongée dans celui de la jeune femme. Partir du début était une chose, oui, mais hors de question pour lui de se montrer redondant. Si cette occasion lui était donnée d'en apprendre plus sur Sasha, il ne gâcherait pas de temps à parler de ce qu'il savait déjà.

-Alors Sasha, que fais-tu dans la vie, quand tu n'observes pas des sorciers à l'agonie ou ne bois pas d'alcool en compagnie d'anciens patients ?



code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 10 Aoû - 14:00

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Sasha n’aimait pas ce retrouvé à nue devant une autre personne, elle n’aimait pas que les barrières qu’elle avait construite pour se protéger soient aussi grandes ouvertes. Et pourtant, c’était bien le cas avec Gwendall. Jamais avant elle n’avait mentionné ce plaisir qu’elle avait pris en voyant son père mourir des mains de son frère ou encore celui qu’elle avait eu en tuant elle-même sa mère (même si elle n’en avait pas tellement eu l’intention à la base). La jeune femme n’avait jamais eu de mal à dire que son père était mort parlant parfois de ce qu’il avait fait à son corps. Elle avait parfois confié cette part de son histoire à des proches, mais sans jamais rentrer dans ce détail sordide. Et pourtant, elle l’avait dit à Gwendall alors qu’elle ne l’avait rencontré que quelques minutes avant. Elle aurait pourtant pu très bien inventer un bobard, ne pas raconter cela, mais elle l’avait fait. Sans savoir vraiment pour quelle raison, peut-être parce qu’elle avait eu l’impression qu’il pourrait la comprendre. Il y avait quelque chose qui rapprochait ces deux sorciers même si la stagiaire en médicomagie préférait faire comme si elle ne voyait rien.

Pour le moment, la jeune femme n’avait aucune envie de revenir sur ce détail. Outre le fait qu’elle n’aimait pas l’idée d’avoir avoué ce penchant pour le sang, elle préférait ne pas penser à son père. Puisque tout cela avait bien sur un rapport avec ce monstre. Alors que ce dernier était mort depuis de longue année maintenant, sa vie continuait de tourner autour de lui. Si elle était la femme qu’elle était aujourd’hui, ce n’était qu’à cause (ou grâce) à lui, à ce qu’il lui avait fait et ce qu’Angus avait fait pour elle ensuite. La perspective de penser donc à ce violeur de père ne l’enchantait pas du tout, surtout quand elle avait tout autre chose en tête. Sasha ne devait pas oublier son objectif principal tout en essayant de passer un bon moment avec cet homme qu’elle connaissait encore très peu.

Ce dernier ne sembla pas contre repartir sur des bases un peu plus seine comme elle venait de proposer. Ils se saluèrent donc de la plus aimable des manières. Sasha rit un peu quand Gwendall rebondit sur ce qu’elle avait dit, intéressé par cette histoire de service. Cela ne l’étonna pas du tout comme réaction.

« Et bien… pas grand-chose en fait. Mon travail, ou plutôt mes études, me prennent énormément de temps. Alors quand je ne suis pas à l’hôpital, j’en profite pour voir un peu mes amis ou bien glander avec mon frère chez moi. »

La vie de Sasha n’était vraiment pas passionnante, en même temps la médecine lui prenait tellement de temps. Mais bon, elle ne s’en plaignait pas puisqu’elle aimait ce qu’elle faisait. Elle avait choisi ses études en fonction de ses goûts et savait parfaitement qu’elle pourrait arriver à ses fins en travaillant dure. La jeune femme but une nouvelle gorgée de son verre, le vidant au passage, avant de reprendre la parole.

« Et toi donc ? Qu’est-ce que tu fais de tes journées ? Je me demande bien ce que peuvent faire les Aurors à part trier des papiers. »

Un sourire en coin pour une petite taquinerie qui n’en était pas vraiment une. La stagiaire en médicomagie ne comprenait vraiment pas ce que faisaient ces chiens du ministère. Ils ne devaient pas être tellement efficace puisqu’il y avait encore tellement de chose horrible dans le monde des sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 10 Aoû - 19:12


Une rencontre pour une mission
I

l était étrange - pas déplaisant, non, juste étrange - d'entamer ainsi une telle conversation avec Sasha. Assis tous les deux à cette table, à parler de leurs vies respectives comme si de rien n'était, la situation semblait si ... normale. Incroyablement normale, aux vues de la façon dont les choses avaient démarré entre eux, autrement dit, de la façon la plus singulière et la moins protocolaire qui puisse être. Ce n'était pas pour déplaire à Gwendall, cela étant. Il aimait découvrir Sasha sous ce nouveau jour. Quoi qu'elle fasse, il y aurait toujours cette aura de mystère autour d'elle. Mais à cet instant, elle lui semblait si... accessible. Et il aimait ça. Elle élargissait en quelques mots le seuil de ses possibilités... de leurs possibilités. Ils ne pouvaient pas être que de simples amis se retrouvant de temps à autres autour d'un verre. Elle ne pourrait pas le nier non plus, il y avait quelque chose entre eux. Une chose qu'il ne voulait pas nommer, ni était certain de pouvoir nommer avec exactitude, mais qui était là, évidente et indéniable.

La vie de Sasha, si l'on en excluait cette partie, la plus intéressante, qu'elle lui avait révélé il y a quelques temps de cela, ne semblait pas avoir quoi que ce soit de palpitante. La vie normale d'une jeune femme normale venant d'achever ses études, et ayant choisi, en lieu et place de se trouver mari, comme c'était souvent le cas au sein des bonnes familles (mais elle n'avait pas de parents, cela aidait, forcément) - à moins qu'elle soit mariée et ait omis de mentionner ce détail, de se lancer dans une carrière d'infirmière. Oui, cela n'avait en soi rien de bien fascinant, et pourtant... pourtant, il savait accorder une oreille attentive à chaque mot qu'elle prononçait, et ce sans avoir à se forcer le moins du monde pour se faire.

Quand elle en vint à parler de lui, il se demanda s'il pourrait parler avec autant de simplicité que son interlocutrice. Sans doute pas. Sa vie n'avait rien de simple, ces derniers temps. Et pour le plus grand bien, pourtant, à ses yeux. Il aimait cette double allégeance qu'il avait accordé à deux organismes contradictoires, il aimait cette vie compliquée, moins monotone, même si par certains aspects, elle n'était pas des plus simples. Notamment en ce qui concernait ses relations avec sa soeur, plus que tendues dernièrement, et à juste titre.

La question qu'elle lui posa sur son travail n'était pas de celles qu'il avait l'habitude qu'on lui pose, et ne manqua pas de lui décocher un sourire. Être auror et trier des papiers ? Ça aurait été quelque peu contreproductif.

-À vrai dire, les seuls dossiers qu'on ait l'occasion d'éplucher sont ceux comprenant les profils psychologiques établis par le secteur de criminologie. La plupart du temps, on est sur le terrain. Quand on est pas en débriefing ou qu'on ne doit pas s'occuper des interrogatoires. On recherche les criminels potentiel et on les traque. Enfin, j'admets qu'on avait plus de travail du temps de Grindelwald.
Il marqua une pause et adressa à Sasha un sourire énigmatique. Quoique dernièrement, certains nous donnent également du pain sur la planche.

Certains, dont lui-même, en vérité, puisque, bien sûr, il faisait référence aux neo-grindelwaldiens.  Gwendall, comme toujours, avait parlé de son métier avec une passion qu'il ne dissimulait pas. Oui, il aimait sincèrement son travail en tant qu'auror, quand bien même il était, en quelques sortes, passé à l'ennemi. Et c'était avec tout autant de passion, d'ailleurs, qu'il aurait pu parler de ses "nouveaux amis".

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 11 Aoû - 2:32

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Qui aurait pu penser, en voyant les deux sorciers dans la chambre d’hôpital de Gwendall lors de sa convalescence, qu’ils se retrouveraient ainsi à parler de leurs vies tranquillement au Chaudron Baveur ? Pas grand monde certainement, ce qui était tout a fait normal. Pas Sasha en tout cas, qui à la base n’avait pas du tout voulu se trouver dans cette chambre. Cela n’était du qu’à sa tutrice, qui avait désiré la laisser surveiller un patient qui n’en avait pas le besoin. Mais finalement, cette rencontre du au destin, s’était avairé bien plus intéressante que prévue. La jeune stagiaire en médicomagie raconta un peu plus sur sa vie qui était loin d’être passionnante. En même temps, mise à part son travail, elle ne faisait pas grand chose. Elle sortait bien de temps en temps pour voir ses amis, mais son travail lui prenait beaucoup de temps. En même temps, c’était une chose à prévoir quand on entrait en médecine.

Finalement, la seule chose intéressante en ce moment dans la vie de la jeune femme, c’était la mission que Tom lui avait confié. Cependant, elle ne pouvait parler de ce détail à Gwendall, sinon sa mission allait complètement rater. Alors rapidement, elle retourna la question à l’Auror n’hésitant pas à lancer un petit pique sur son travail. Elle ne savait pas réellement ce que les Aurors pouvaient bien faire de leurs journées, elle ne comprenait pas du tout à quoi ils servaient. Gwendall ne manqua pas de rectifier les paroles de la stagiaire, expliquant ce qu’ils faisaient. Alors comme cela, ils passaient plus de temps sur le terrain ? Sasha n’était pas convaincu par cette explication sur les capacités des Aurors. Ils recherchaient les criminels potentiels et tentaient – seulement – de les arrêter. La jeune femme ne rata pas la dernière allusion de l’homme, mais ne prit pas la peine de la soulever de suite.

« Ainsi donc vous travaillez vraiment ? Je dois avouer que je suis étonnée. »

Sasha ne perdait pas son sourire, malgré les « reproches » qu’elle semblait faire. Elle fit signe au serveur de venir apporter un nouveau verre, afin de remplacer le vide qui se trouvait devant elle. Ce dernier ne tarda pas à arriver et à faire ce qu’elle lui avait demandé, sans pour autant attirer son regard. En effet, la jeune femme ne lâchait pas son partenaire des yeux. Une fois l’homme éloigné, elle reprit la parole.

« La première fois que j’ai croisé des Aurors... je n’ai pas eu l’impression qu’ils travaillaient vraiment. » Pourquoi la jeune femme mentionnait cela ? Elle n’en avait aucune idée, alors qu’elle s’était juré de ne pas revenir sur son passé et sur cet évènement. Malheureusement, elle se sentait bien trop en confiance avec Gwendall. « Je suis déjà venu au bureau des Aurors, pour être intérrogé. L’un de tes collègues, enfin je suppose qu’il est à la retraite maintenant, a voulu envoyer mon frère en prison parce qu’il avait tué ce monstre. Il m’a... harcelé pendant des heures pour que je le dénonce. »

La jeune femme n’oublierait certainement jamais cette instant, quand elle avait passé des heures dans ce bureau à supplier qu’on la laisse voir Angus. A l’époque, elle n’avait que douze ans, son père et sa mère venait de mourir et elle était complètement choquée. Elle avait donc un très mauvais souvenir du métier d’Auror, même si elle se doutait bien que Gwendall n’était pas comme ce type. Sasha vida son deuxième verre, comme pour se donnait un peu plus de courage. Elle aurait préféré ne pas mentionner cela, mais il semblerait que l’Auror avait un pouvoir un peu plus important sur elle qu’elle ne le pensait.

« Et sinon donc, vous avez des soucis alors ? Au moins, vous avez quelque chose à faire. C’est comme pour moi, il faut bien des sorciers qui se blessent.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mer 14 Aoû - 0:27


Une rencontre pour une mission
C'

était bien la première fois que Gwendall avait affaire à une personne ayant une si faible opinion du métier d'auror. De manière générale, ceux qui apprenaient quelle était sa profession étaient le plus souvent impressionnés, fascinés... ou au moins curieux. Et Gwendall, il ne s'en cachait pas, prenait d'ailleurs beaucoup de plaisir à voir quel intérêt on lui accordait à chaque fois qu'il évoquait son métier, qui à ses yeux, était tout autant une vocation. Pour autant, ça ne le dérangeait pas vraiment que de voir quelqu'un s'opposer ainsi à la haute opinion qu'il se faisait lui-même du travail qu'il effectuait pour le ministère de la magie, il aimait, de manière générale, qu'on le pousse dans ses retranchements et qu'on l'oblige à justifier ses convictions, il aimait l'idée de parvenir à faire rejoindre ses idées quelqu'un de réticent. Il se pensait assez doué pour ça. Il se surestimait sans doute, d'autant que lui-même c'était laissé vraiment trop aisément convaincre lorsqu'on l'avait invité à rejoindre les rangs des neo-grindelwaldiens. Enfin, qu'importe. Non, qu'elle dénigre son métier ne le dérangeait pas, il n'aimait pas ces conversations plates qu'on avait forcément avec quelqu'un qui partageait en tous points nos opinions. Un soupçon de conflit ne venait jamais que pimenter une relation qui autrement, serait particulièrement ennuyante et sans intérêt.

Et d'ailleurs, quand elle justifia les raisons pour lesquelles elle avait tant de rancoeur à l'égard des aurors, Gwendall comprit tout de suite, et ne put que se mettre à sa place. Comment avait-il pu ne pas y penser plus tôt ? Il y avait plus en elle que ce simple mépris, ou l'incompréhension d'un métier. Elle détestait les aurors parce qu'elle avait eu affaire à certains d'entre eux, et qu'ils lui avaient fait vivre l'enfer. Gwendall ne pouvait même pas s'excuser au nom de ses confrères, car il savait très bien que s'il s'était retrouvé dans la situation où s'étaient trouvé ces aurors qui avaient rencontré Sasha et son frère, il aurait agi exactement de la même manière. Et une fois de plus se manifestait toute la dualité de son caractère. Il voulait être un auror exemplaire, mais défendre les intérêts de Sasha, il voulait être de ceux qui lui avaient fait du mal et ne voulait en même temps que son bien. Il était contradiction. Qui ne se voulait pas contradictoire. Peine perdue.

Sans vraiment y réfléchir, sa main vint se poser sur celle de Sasha par dessus la table, dans un geste qui lui était venu naturellement, qui contrairement à beaucoup de ses gestes, n'avait été ni réfléchi, ni calculé. Parce qu'il ne savait pas comment la soulager de ces maux passés dont elle souffrait encore, quand tous les mots qu'il pourrait prononcer lui semblaient parfaitement superflus. Raison pour laquelle il songea à garder tout cela pour elle et à la laisser changer de sujet pour un qui lui serait certainement plus confortable.

-Oui, on vit de la douleur de certains. Toute bonne action nécessite qu'un malheur l'ait précédé.
Il esquissa un léger sourire. Sasha... ça va te sembler idiot, mais j'aimerais pouvoir faire quelque chose pour toi. N'importe quoi...

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Ven 16 Aoû - 17:52

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Alors que Sasha elle même avait annoncé qu’elle ne voulait pas revenir sur cette discussion qu’ils avaient eu dans cette chambre d’hôpital, qu’elle ne voulait donc pas reparler de son père, ce fut elle même qui relança le sujet. Enfin, plus ou moins. Elle ne parla pas vraiment de son père et du fait que son frère l’avait tué, mais des Aurors qu’elle avait rencontré ensuite. Mais bon, elle avait eu le besoin de s’expliquer sur le fait qu’elle n’avait pas du tout une haute opinion de ces membres de de la justice magique. Normalement, la plupart des sorciers voyaient en eux de bonnes personnes s’occupant de leur sécurité. Il n’y avait sans doute que les sorciers utilisant la magie noire qui avaient quelque chose à se reprocher et qui ne devait pas aimer les côtoyer. Ce n’était pas le cas de Sasha, même si elle n’avait rien contre le fait de l’utiliser un jour peut être. Elle avait même d’ailleurs dans son entourage des personnes qui normalement n’étaient pas de très bonne fréquentation. Gwendall par exemple n’était pas vraiment une bonne fréquentation, même si c’était un Auror. Comme quoi, l’habit ne faisait pas le moine.

Par chance, l’homme ne releva pas les paroles de la jeune femme ce qui n’était pas pour lui déplaire. Elle apprécia de ne pas avoir besoin de continuer sur ce sujet, maintenant qu’elle avait mis les points sur les « i ». Cependant, la stagiaire en médicomagie se demandait comment était l’Auror devant elle dans son travail. Est-ce qu’il était du même genre que l’homme qu’elle avait rencontré quand elle avait douze ans ? Si c’était le cas, c’était bien dommage puisque Sasha ne le voyait pas du tout comme cela. Malheureusement, une personne pouvait être très différente dans sa vie privée et professionnelle. La jeune femme l’était d’ailleurs. Par chance, elle connaissait le secret de Gwen, sachant qu’il avait une double vie. Son appartenance à ce groupe mystérieux était bien contraire à son métier.

Sans qu’elle ne s’y attende, Gwendall vint poser sa main sur la sienne. Un geste chaleureux, présent certainement pour la soutenir dans sa douleur. Sasha n’était quand même pas au bout du gouffre, même si elle ne voyait aucun intérêt à faire confiance à un Auror, cela ne lui pourrissait pas la vie pour autant. Elle avait depuis longtemps passé les évènements de sa jeunesse, en prenant sa vie en main. Etrangement, la stagiaire en médicomagie ne réagit pas aussi vivement à cette pitié que la dernière fois, elle l’apprécia même. Sans savoir vraiment pourquoi, elle était contente de ce geste affectueux. Pour simple réponse, Sasha afficha un léger sourire juste avant que l’homme ne reprenne la parole. Une nouvelle fois, elle fut étonnée en entendant les mots qui sortirent de la bouche de l’Auror. Il voulait faire quelque chose pour elle, une chance pour cette mission qu’elle devait remplir ? C’était possible, mais elle ne devait pas aller trop vite pour autant.

« Non pas idiot du tout. » Sasha glissa ses doigts entre ceux de Gwendall. « Tu n’as besoin de faire quoi que ce soit pour moi, vraiment... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 18 Aoû - 17:50


Une rencontre pour une mission
I

l se sentait presque régresser, comme s'il remontait des années en arrière, et devenait le stupide adolescent boutonneux qu'il était quand il était encore élève à Poudlard (même si à l'époque, quiconque l'aurait traité d'adolescent boutonneux aurait eu à craindre ses représailles). Au contact de sa main contre la sienne, du simple fait qu'elle ait laissé glisser ses doigts entre les siens, il sentait un élan de légèreté l'envahir. C'était idiot. Il ne pensait pas être amoureux de Sasha, non. Contrairement à sa soeur, qui s'était souvent laissée guider ses sentiments, Gwendall avait depuis longtemps appris à réprimer les siens (sauf quand il était en présence de Nemesis, en vérité), il considérait que l'amour n'était rien d'autre qu'une illusion, un sentiment destiné au plus faible, et dont il ne pouvait pas souffrir, étant quelqu'un de bien trop terre à terre pour cela. Les femmes qui avaient partagé sa vie, il ne les avait toujours aimé que modérément. Aucune passion, aucune de celles dont parlaient les romans, en tous cas, et ça lui allait très bien. Mais il était bien obligé d'admettre que quelque chose se passait en lui, quand il était en présence de Sasha. Ça avait été le cas la première fos qu'il s'était vu, et ça demeurait le cas, et ce n'était pas la seule curiosité qui le faisait apprécier tant de l'avoir à ses côtés, de la sentir auprès d'elle. Oui, si il réfléchissait très objectivement à ce qu'il éprouvait quand il était en présence de la jeune femme (et il l'avait déjà fait), il devait bien admettre que cette entité détestable qu'était l'amour semblait avoir quelque chose à voir là-dedans. Mais c'était une pensée qu'il préférait caser dans la partie la plus inconsciente de son cerveau. Pour l'instant. Conservant tout de même précieusement le contact de cette main contre la sienne, n'ayant aucune intention de le briser si tôt.

-Je n'en ai peut-être pas besoin, mais j'en ai envie.

Il était parfaitement sincère. Il arrivait que Gwendall mente, le tout pour arriver à ses fins, ou se joue de promesses qu'il pouvait faire à autrui. Mais là, il n'en était rien. Voilà encore l'une de ces choses qu'il ne savait rationnellement s'expliquer, mais voulait s'expliquer malgré tout. S'il pouvait faire quoi que ce soit pour elle, il le ferait, et même si cela devait aller à l'encontre de ses nombreux principes, il n'hésiterait pas une seule seconde. Il y avait des raisons et des causes, comme cela, qui savaient mettre à mal une rigueur de fer, pourtant. Quoi qu'il en soit, elle n'avait pas dit non, elle avait simplement dit qu'il n'avait pas besoin de faire quoi que cela pour elle. Alors il le prenait comme une invitation à l'aider tout de même. Quand bien même il n'avait pas la moindre idée de comment il pourrait bien s'y prendre.

-Dis moi ce que je peux faire.


Ce pouvait être n'importe quoi. Une requête grave, une requête absurde... Dans un cas comme dans l'autre, il y répondrait par la positive. Cette situation avait tendance à le rendre moins méfiant et bien plus idiot. Mais très sincèrement... Il se complaisait dans ce léger état d'abrutissement. Plus qu'il ne le voudrait. Plus qu'il ne le devrait.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Jeu 22 Aoû - 12:52

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Comment ils en étaient arrivé là ? Sasha n’en savait trop rien, mais elle était bien présente au Chaudron Baveur en compagnie de Gwendall. Les premières minutes passaient, la jeune femme avait complètement oublié la mission que Tom lui avait donné. Et pourtant, si elle était là c’était bien pour cette mission. La stagiaire en médicomagie était complètement perdu dans ce qu’elle ressentait en ce moment même. Elle était contente de passer un peu de temps avec l’Auror, de le voir attentionné envers elle. C’était bien la seule personne à qui elle s’était confié, qu’elle avait parlé de ce secret qu’elle avait. Même si le fait que son père avait été un monstre profiteur du corps de son corps n’avait pas été un secret, Sasha n’avait jamais parlé de sa mort ainsi que celle de sa mère. Elle avait bien sûr parfois expliqué que ses parents étaient morts et donc qu’elle était sous la tutelle de son frère, mais elle n’était jamais rentré dans les détails. Seulement avec Gwendall en fait, à qui elle a même expliqué ce qu’elle avait ressentit quand elle avait vu le corps de son père sur le sol. Tous ce sang qui avait rempli le salon de cette maison dans laquelle ils vivaient, cela lui avait ouvert les yeux sur quelque chose de nouveau. Ce jour, où le monstre était mort l’avait changé complètement.

Sasha avait le sentiment qu’elle pouvait se confier à Gwendall, même si évidemment elle ne pouvait pas tous lui dire. Il allait lui être impossible de lui parler de Tom par exemple, mais dans un sens ce n’était qu’un petit détail. L’Auror était bien prévoyant et semblait vouloir faire quelque chose pour la jeune femme. Sasha tenta de lui expliquer qu’il n’avait pas besoin de faire quelque chose pour lui, qu’elle n’avait besoin de rien, mais l’homme insistait. Cela était sans doute l’opportunité qu’elle attendait depuis le début de cette conversation. Finalement, c’était même un peu trop beau. Mais puisqu’il y avait une grande ouverture, elle ne pouvait pas passer à côté. Il fallait qu’elle garde bien en tête la demande de Tom, même si elle avait tendance à la zapper un peu en compagnie de Gwendall.

« Tu es dur en affaire à ce que je vois ? »

Sasha savait parfaitement ce qu’elle désirait que Gwendall lui donne, mais elle devait bien jouer la réflexion quand même. Les deux jeunes gens avaient toujours leurs mains liées. Sasha frottait doucement la peau de l’homme avec son pouce. Sans quitte de son regard les yeux de l’homme, elle afficha un léger sourire.

« Peut-être... que tu peux faire quelque chose oui. Je... je trouve ma vie tellement plate. Mon stage à Sainte Mangouste, mes petites sorties sans intérêt... je ne m’amuse pas comme j’aimerais m’amuser. Pourtant je suis sur que je peux trouver le moyen de faire quelque chose... d’utile et amusant en étant entouré de bonnes personnes. Et peut-être ainsi, aller découvrir un peu mon moi intérieur. »

Elle ne le disait pas clairement, ce n’était qu’allusion, mais elle savait que Gwendall comprendrait de quoi elle parlait. Il fallait juste espérer que cela allait marcher, qu’elle puisse avancer un petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Ven 23 Aoû - 13:44


Une rencontre pour une mission
-T

u n'as même pas idée. répliqua-t-il dans un sourire, quand Sasha lui fit remarquer qu'il était dur en affaire.

Elle n'avait pas idée en effet. S'il était une chose que l'on pouvait dire sans craindre de se tromper concernant Gwendall Colloway, c'était qu'en effet, quand il avait quelque chose en tête, il ne lâchait pas le morceau. Fort de ses convictions, il n'était pas rare qu'elles les aveuglent complètement et prennent bien trop d'importance dans sa vie. Donc oui, la demoiselle voyait juste, il était dur en affaire, et il ne comptait pas la lâcher tant qu'il n'aurait pas obtenu d'elle qu'elle lui dise ce qu'il pouvait faire pour la servir. Elle pouvait lui demander à peu près n'importe quoi. Gwendall n'était pas de nature à revenir sur sa parole lorsqu'il l'offrait à quelqu'un, quand bien même il s'était permis quelques entorses concernant un serment qu'il s'était pourtant juré avec rigueur de respecter sa vie toute entière. Elle pouvait tout lui demander parce qu'en sa présence, et il s'en rendait bien compte sans pour autant faire quoi que ce soit pour y remédier, il était plus faible que d'ordinaire... et plus fort en même temps. En bref, il n'était plus complètement lui-même. Mais peut-être était-ce un mal pour un bien ?
Non, à vrai dire, non.

Finalement, elle daigna lui faire part de la façon dont il pourrait, effectivement, se rendre utile à ses yeux. Il lut entre les lignes, quand bien même elle se garda bien d'être trop précise. Elle parlait de se chercher, de s'accomplir dans quelque chose d'autre, de palier à cet ennui qu'elle ressentait... Il savait ce que c'était, il était passé par là. S'il aimait infiniment son travail en tant qu'auror, et ne l'aurait échangé contre nul autre sous aucun prétexte, il lui avait toujours semblé qu'il lui manquait quelque chose, une chose qui lui permettrait de faire de sa vie une chose importante, une chose à sa hauteur. Et à l'instant où il avait plus que jamais ressenti le besoin de donner un sens supplémentaire dans son existence, avant que Declan McFersen ne fasse irruption dans sa vie, lui parle de la cause des neo-grindelwaldiens, et parvienne, sans vraiment grand mal, d'ailleurs, à le rallier à sa cause.

-Je te comprends.
Il était quasiment certain qu'elle faisait référence aux neo-grindelwaldiens. Elle savait, elle ne pouvait pas avoir prononcé cette phrase de façon anodine. Et je pense pouvoir t'aider...

Effectivement, il le pouvait, il en avait ce pouvoir. Et au fond, même s'il la connaissait encore très peu, il était convaincu qu'elle ferait très bien l'affaire. Elle était intelligente, discrète... et nourrissait cette passion pour le sang qui était loin d'être négligeable. Sans compter qu'intégrer une nouvelle recrue aux neo-grindelwaldiens, en plus de Nemesis, lui permettrait de s'imposer plus encore au sein du groupe. Même s'il sentait déjà monter en lui quelques scrupules du fait d'avoir seulement eu l'idée de se servir d'elle. Sans savoir qu'elle-même essayait de se servir de lui également.

-Mais il y a des risques...


Et ces risques n'étaient pas négligeables. En lui rendant ce service, il la mettait tout autant en danger...

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 26 Aoû - 16:44

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Cela elle le comprenait en effet, qu’il était du genre têtu. Quand il avait décidé quelque chose, il faisait tout pour l’obtenir. Elle avait déjà pu le constater quand ils se trouvaient dans sa chambre l’hôpital lorsqu’il était blessé. Ainsi donc, elle se doutait bien que tant qu’il n’aurait pas pu lui rendre service, ce qui tombait bien au final. Cela n’aurait d’ailleurs pas pu mieux tomber, puisque Sasha avait une idée derrière la tête. Enfin, c’était plutôt Tom qui avait donné l’idée à la jeune femme. Du coup, elle se lança en demandant plein de sous entendu ce qu’elle voulait. Évidemment, elle ne le dit pas directement et tourna légèrement autour du pot. Mais elle savait que Gwendall allait la comprendre, après tout ce groupe avait été au coeur de leur dernières discussion. C’était une manière pour elle de pimenter un peu sa vie, du moins officiellement. Ce fut en cet instant même que la jeune femme sentit la pression de la mission que lui avait confié son ami. Ce n’était pas un jeu, c’était la réalité qui pouvait mal tourner à tout moment. C’était dit, Sasha avait demandé à Gwendall de l’intégrer dans son groupe et ainsi elle allait pouvoir y jouer la taupe. Son coeur se mit à battre vite tendis qu’elle attendait la réponse de l’Auror. Sa mission dépendait de cette réponde affirmative ou négative de la part de l’homme. Si ce dernier refusait de l’intégrer, elle ne pourrait pas (ou du moins très difficilement) à rendre ce service à Tom.

Mais alors qu’elle attendait que Gwendall prenne la parole, elle se surprit à désirer entendre un non de sa part. Ce n’était pas anodin comme mission, infiltrer un groupe pour le compte d’un autre. Obtenir des informations afin de les donner à Tom, pour que ce dernier ait toujours une longueur d’avance sur les autres. C’était dangereux pour plusieurs raison, par exemple si elle se faisait découvrir. Il y eu donc ce moment de doute, cette seconde d’angoisse, où Sasha se demanda si c’était vraiment une bonne idée. Si elle avait bien fait d’accepter de rendre service à Tom, de rentrer dans ce jeu dangereux. Elle ne savait plus si elle était capable de jouer ce double jeu, de trahir ainsi Gwendall et de se jouer complètement de lui. Si elle aurait les épaules pour accepter d’être un agent double, une taupe. C’était pour cette raison qu’elle espéra une fraction de seconde que Gwendall allait lui dire qu’il lui était impossible de l’aider. Ainsi, elle n’aurait pas à faire cela, sans que cela soit de sa faute. Mais il accepta, normal au fond.

Un sourire apparu sur son visage, son coeur se calmant suite aux paroles de l’homme. Elle venait d’entrer dans sa phase importante de la mission qu’elle avait, mais le plus dur restait encore à venir. Ces secondes de doutes s’envolèrent aussi rapidement qu’elles étaient arrivées. Evidemment qu’elle stressait un peu, mais elle allait quand même parvenir à réaliser cette mission spéciale. Il fallait juste qu’elle garde le sang froid. Sasha ne répondit pas de suite et Gwen prit la parole de nouveau, annonça que cela pouvait être dangereux. La jeune femme se doutait bien que cela n’était pas une partie de plaisir, que ce n’était pas tout rose et qu’elle pouvait se retrouver en danger. Et encore, l’Auror ne savait pas qu’elle avait encore plus de danger qu’il pensait. Cependant, elle était prête à prendre le risque.

« Ne t’en fais pas, le danger ça ne me fait pas peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mer 28 Aoû - 2:07


Une rencontre pour une mission
Q

ue Sasha affirme ne pas craindre le danger n'étonnait en rien Gwendall. C'était une chose qu'il avait ressenti en elle, et ce dès leur première rencontre, et une chose qui expliquait certainement par ailleurs l'attirance qu'il avait à son égard. Oui, faire ce à quoi il était bien capable de l'initier était loin d'être sans risque, et elle pourrait bien le payer de sa vie, mais il ne l'imaginait pas avoir peur... Tout comme il ne l'imaginait pas pouvoir mourir. Les gens comme elle, les gens comme lui... n'étaient certes pas immortels, mais pas loin d'être invincibles. Gwendall, passant outre tous les points négatifs, ne retenant que les positifs, était convaincu que lui faire rejoindre ce groupe dans lequel il avait été tout bonnement été endoctriné était la meilleure idée possible. Non seulement cela lui permettrait de la voir aussi souvent qu'il le voudrait (un argument bien égoïste, mais auquel il ne pouvait s'empêcher de songer), mais en plus, elle était bien capable de surprendre tout le monde. Elle avait ce goût du sang dans la peau, et en ce seul nom, déjà, elle serait capable de tous les miracles. Il la fallait auprès d'eux. Auprès de lui. Puisqu'elle était d'accord, où était le mal, après tout ?

-Je ne m'en fais pas. Je m'en doutais.
admit-il dans un sourire. Ta vie peut changer du tout au tout.

Beaucoup de sincérité perçait dans le ton de sa voix. C'est qu'à ce discours un peu simplet, pourtant, l'auror croyait dur comme fer. Il était entièrement dévoué à sa cause. Le fait qu'il ait la plus grande des considérations pour son travail d'auror n'y changeait rien. Être neo-grindelwaldien, c'était plus qu'un moyen singulier pour lui de palier à l'ennui. C'était un véritable état d'esprit.

-Je peux te présenter à certaines de mes ... connaissances. Bien sûr, tu peux encore changer d'avis.

Une voix au fond de lui voulait l'intimer avec le plus de violence possible de ne pas changer d'avis. La perspective lui plaisait trop. Non pas qu'il prenait le moindre malin plaisir à la voir mettre ses jours en danger, mais il appréciait tout simplement l'idée de les voir investis pour la même cause, partager quelque chose d'aussi fort. Quelque chose qui pourrait enfin justifier le trop grand intérêt qu'il portait à la future infirmière.

-Tu n'auras pas à le regretter.


Et il ferait tout pour qu'elle ne le regrette pas. Il voulait qu'elle comprenne son action, qu'elle s'y investisse à son tour, qu'elle y prenne tout autant de plaisir que lui. Il voulait que cette décision les rapproche, et justifier cette sensation qu'il avait, sensation que leurs destins étaient liés d'une manière ou d'une autre. Même si c'était pour le pire. Elle ne se trouvait pas sur son chemin par hasard, c'était certain, et plus il aurait l'occasion de partager avec elle, plus il saurait à quoi s'en tenir, pour peu qu'il ne le sache pas vraiment. Ce qui n'était pas tout à fait certain, en réalité.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Ven 30 Aoû - 16:33

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Le doute planait encore au dessus de la tête de Sasha, qui était sans doute en train de faire la plus grosses erreurs de sa vie. Ou plutôt, elle était en train de la poursuivre, puique son erreur de départ avait été d’accepter la demande de Tom. Cela n’aurait été rien si la jeune femme ne commençait pas à se prendre au jeu, trouvant cela existant de rentrer dans ce groupe de personne. Il était possible que même sans la mission de Tom, la stagiaire aurait bu les paroles de Gwendall comme elle le faisait maintenant. Ce qui voulait dire qu’elle n’aurait sans doute pas du accepter d’aider Tom, que cela allait la mener sur un chemin qu’elle ne voulait pas prendre. Et, elle y allait à coup sur, directement et surement, pour le meilleur et surtout le pire.

« Il semblerait que tu me connaisse un peu alors. » Commença la jeune femme. « Je ne demande qu’à voir. »

Elle était sincère, elle était curieuse de ce que sa vie allait devenir, surtout avec les dernières décisions qu’elle prenait. Au fond de son coeur, elle était comme une petite fille faisant sa première bêtise. Elle avait hâte de pouvoir jouer dans cette partie, surtout su elle pouvait être avec son nouvel ami. Sasha avait monstrueusement envie de s’amuser avec Gwendall, même si normalement elle ne devrait pas. Ce n’était pas une bonne chose qu’elle s’attache trop à l’homme, cela allait sans doute avoir des conséquences qu’elle ne mesurait pas encore, mais quand elle allait se trouvait devant, elle allait comprendre sa douleur. Pour le moment cependant, la discussion restait légère et la jeune femme ne perdait pas son sourire.

« Je ne suis pas du genre à changer d’avis, finalement tu ne me connais peut-être pas aussi bien que cela. »

Elle aurait sans doute mieux fait de le faire, entamer la marche arrière et fuir sans se retourner. Mais elle n’en avait pas envie, la porte qui s’ouvrait devant elle était trop belle. Et puis, au fond elle ne pouvait pas vraiment refuser. Outre le fait qu’elle changerait pas d’avis par rapport à Gwendall, elle devait accomplir cette mission pour Tom. Et quelque chose lui disait qu’elle ne devait surtout pas mettre Tom en colère. Serrant de nouveau un peu la main de Gwendall dans la sienne, Sasha se plongea de nouveau dans ce regard si prenant. Il était impressionnant de voir à qu’elle point elle avait l’impression d’être seule en compagnie de l’Auror. Les choses autour d’elle passaient bien haut au dessus de sa tête. En ce moment même, alors que son regard se perdait dans celui de l’homme, il n’y avait qu’elle et lui.

« Je ne le regretterait pas, j’en suis sur. » Sasha afficha un sourire sur son visage. « Je te suis en toute confiance. »

Voila quelques mots lui permettant de sceller son destin. Elle faisait un grand pas sur ce chemin dangereux, mais elle en était bien contente. A voir si elle le resterait, ce qui était bien moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 2 Sep - 20:21


Une rencontre pour une mission
L

à résidait tout l'intérêt et toute la contradiction de cette situation, et de la relation qu'entretenaient Sasha et Gwendall de manière générale. En vérité, ils ne savaient pas grand chose l'un de l'autre. Ils connaissaient ces grandes lignes que l'on apprend en quelques minutes, et qui ne font pas les rapports de proximité, leurs métiers respectifs, leurs noms... à bien y réfléchir, ils ne connaissaient pas leurs âges respectifs, de même qu'ils n'avaient rien apprit de leurs goûts et de leurs dégoûts... Si l'on faisait l'inventaire des connaissances qu'ils avaient accumulé l'un sur l'autre, elles étaient peu nombreuses. Et pourtant, ils s'étaient avoué l'un à l'autre, et en pleine confiance, leurs plus noirs secrets. Oui, Gwendall ne savait pas tant de choses que cela sur la belle Sasha, et pourtant, il avait le sentiment de l'avoir toujours connu, et surtout - mais peut-être se trompait-il - il gageait qu'il comprenait bien mieux la jeune femme que ne le pourrait n'importe qui... à part ce frère que Gwendall était curieux de connaître, certainement.

Mais fallait-il vraiment qu'ils en sachent davantage l'un sur l'autre ? Peut-être, c'est sur cela que se fonde toute relation, logiquement. On apprend chaque jour de nouvelles choses sur l'autre, et ces nouvelles choses nous éloignent et nous rapprochent de cet autre. Et pourtant, Gwendall aurait trouvé vraiment dommage de savoir lire en son interlocutrice comme dans un livre ouvert. Tout le mystère qu'elle lui inspirait disparaîtrait alors, et comme il faisait indéniablement partie de son charme, elle n'était pas vraiment certaine de le vouloir.  D'autant que ni l'un ni l'autre ne semblait avoir besoin de cela pour offrir sa confiance pleine, entière et aveugle à la personne en face. Et pourtant, Gwendall était quelqu'un de naturellement méfiant. Elle le changeait. Pour le meilleur ? Pour le pire ? Le temps seul le dirait. Quoi qu'il advienne et quels que soient les risques, même si ça devait lui retomber dessus, il croyait en elle, et n'aurait aucun regret quant à la décision qu'il venait de prendre. C'était, au fond, comme s'il n'avait pas le choix, comme si les choses devaient se passer ainsi. Oui, c'était absurde et dépassait toute logique, mais Gwendall croyait au destin. Un destin qui l'avait guidé jusqu'aux neo-grindelwaldiens... et c'était ce même destin qui avait mis Sasha sur son chemin.

-Dans ce cas, je vais contacter la personne concernée et vous organiser un rendez-vous. Son regard tomba sur ces mains qu'il n'avait toujours pas lâché, et qu'elle avait serré plus fort dans les siennes. Il ne voulait pas rompre ce contact. Au fond c'est vrai, je ne te connais pas... pas aussi bien que je voudrais, du moins. Il marqua une légère pause. J'aimerais qu'on se revoit, Sasha. Je veux dire... en dehors des réunions auxquelles on assisterait tous les deux.

Il ne se débrouillait pas mieux qu'un gamin demandant à sa première copine de sortir avec lui... mais en même temps, Sasha était un cas à part. Et s'il prenait plus de gants qu'il avait pu le faire par le passé, c'était qu'il ne voulait pas la voir filer entre les doigts.


code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 2 Sep - 23:36

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Les choses étaient en marches, elle ne pouvait plus reculer. C’était tant mieux dans un sens, elle ne pouvait plus douter puisqu’elle n’avait plus le choix. La jeune femme préférait largement cette situation. Les dés étaient jetés. Sasha afficha un sourire quand Gwendall lui annonça qu’il allait prendre contact avec la personne qu’il fallait afin d’organiser un rendez-vous. La jeune femme aurait largement préféré que cela se passe maintenant, qu’elle enchaine sur son entré dans ce groupe. Mais elle devait encore attendre et rencontrer cette personne en question. Elle n’avait aucune idée de qui elle était, et se posait plusieurs questions d’ailleurs. Cependant, elle ne savait pas vraiment si elle pouvait poser des questions. Cela ne se faisait peut-être pas. Même si elle semblait montrer une assurance, la stagiaire en médicomagie n’avait aucune idée de comment ce genre de chose se passait. Elle ne connaissait donc pas les règles importantes et regrettait de ne pas s’être informé avant. Mais bon, en même temps Gwendall venait de lui proposé cela en sachant pertinemment qu’elle était une novice dans le domaine. Alors même si elle faisait une boulette, il ne lui en voudrait peut-être pas.

« D’accord, tiens moi au courant alors. » Se lança la jeune femme, avant de poursuivre. « Et... tu peux me dire quelque chose sur cette personne ? »

Le regard de Sasha suivit ensuite celui de l’homme, tombant sur leurs mains. L’Auror reprit la parole, affirmant qu’il ne la connaissait pas comme il voulait la connaitre. En effet, les sorciers ne connaissaient pas grand chose l’un sur l’autre. La jeune stagiaire connaissait le nom de Gwendall, son métier et quelques antécédants médicaux puisqu’elle avait eu l’occasion de consulter son dossier médical. Elle avait bien sûr connaissance de son secret, comme il savait le sien. Ce petit échange de bon procédé qu’ils avaient fait dans cette chambre d’hôpital. Gwendall savait que Sasha avait vu son père mourir sous ses yeux, qu’elle avait provoqué la mort de sa mère également, mais surtout qu’elle avait apprécié cela. Et pourtant, l’homme ne connaissait pas rien de sa vie en dehors de cela. Sasha ne savait même pas si elle avait donné le prénom d’Angus quand elle avait raconté sa petite histoire. Elle ne connaissait rien de lui non plus, s’il avait une famille, où il vivait, même son âge elle l’ignorait. Et dans un sens, elle n’avait pas besoin vraiment besoin de le savoir. Il y avait de forte chance que les deux sorciers apprennent à se connaitre au fil des moments qu’ils allaient passer ensemble.

Il voulait la revoir ? Et pas seulement lors des réunions en plus. Sasha ne savait pas vraiment pourquoi, mais elle sentit ses joues rosirent aux paroles de l’homme. Elle aimait bien l’idée de pouvoir revoir Gwendall en dehors des affaires professionnelles, en dehors de sa mission pour Tom. Puisque bien sûr, toutes les minutes qui venaient de passer tournaient autour de cette demande de Tom. Mais ce qu’elle pouvait vivre avec l’Auror en dehors de ce groupe n’avait rien à voir avec ça. Sasha avait bien envie de le revoir également, même si elle savait qu’Angus ne serait pas du tout ravie.

« On peut se revoir bien sûr, pourquoi on ne pourrait pas. D’ailleurs, on se voit là non ? Tu veux déjà partir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Ven 6 Sep - 11:44


Une rencontre pour une mission
Q

ue dire exactement sur la personne que Gwendall comptait présenter à Sasha ? Bonne question. ll était tout à fait normal de la part de son interlocutrice de vouloir en savoir plus, elle se lançait déjà dans l'aventure, se jetait dans la gueule du loup, sans savoir grand chose de ce qui l'attendait. il était tout à fait logique qu'elle cherche tout de même à en savoir un minimum. Mais le fait est que l'auror ne savait pas exactement ce qu'il convenait qu'il réponde à une telle question. Tout d'abord, parce qu'il ne savait pas exactement à qui il devait présenter Sasha. Les neo-grindelwaldiens, en dépit de toutes leurs "bonnes" intentions, demeuraient un groupe tout sauf structuré, ils n'avaient techniquement pas de chef, même si l'un d'entre eux, Dimitri Borodine, semblait plus que les autres vouloir prétendre à ce titre, et semblait effectivement plus que légitime pour y prétendre. Gwendall pouvait très bien ne passer par personne d'autre que lui-même pour intégrer un nouveau membre à leur groupe, il n'y avait pas de règles quelles qu'elles soient, donc aucune qui interdisaient cela, mais cela ne l'empêchait pas de préférer passer encore par un tiers. Peut-être que plus tard, lorsqu'il aurait plus d'expérience, il se permettrait ce genre de choses. Pour le moment, il allait certainement faire comme il l'avait déjà fait pour Nemesis : passer tout d'abord par Declan, qui avait été son propre mentor (et qui, à n'en pas douter, saurait trouver les mots pour la convaincre, si elle avait encore besoin de l'être), puis par Borodine. Mieux valait pour le moment parler du premier que du second, même s'il savait qu'il valait mieux qu'il se dispense de trop parler. Les neo-grindelwaldiens étaient, pour la plupart, des civils comme lui, qui faisaient au mieux pour mener une double vie sans jamais éveiller les soupçons. Il fallait donc savoir en dire assez sans en dire trop. La limite entre confiance et défiance était toujours complexe à définir... et aisée à franchir.

-Il est médicomage. En fait, il est même possible que tu le connaisses, il travaille à Sainte-Mangouste.


Étonnamment, il ne faisait le lien que maintenant... Pourtant, cela jouait clairement en leur faveur, pour peu que Declan la connaisse ne serait-ce que de vue, et étant donné son degré de perspicacité, il serait moins difficile à persuader quant aux aptitudes de la demoiselle.

Demoiselle qui venait de lui confirmer son envie de le voir régulièrement. À l'entendre parler, il se sentit un peu idiot d'avoir émis cette requête auprès d'elle. Non pas qu'il le regrettait, au contraire... mais il se sentait assez stupide et maladroit en sa présence, et il détestait ça.

-Je n'ai pas envie d'être ailleurs.
affirma-t-il quand elle lui demanda s'il voulait déjà partir.

C'était on ne peut plus sincère. Il n'avait pas la moindre idée de ce dans quoi il se lançait exactement, il avait juste conscience que c'était important, peu importe ce dont il s'agissait. Et il fallait qu'il le vive. Quoi que ce soit. Et elle semblait du même avis. Semblait. Au fond, ça lui suffisait. Même si ça devait le rendre complètement naïf, naïf et idiot.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 8 Sep - 3:04

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Avait-elle bien fait de demander des informations sur l’homme qu’elle allait rencontrer pour rentrer dans le groupe de Gwendall ? Elle n’en avait aucune idée, mais le visage de l’homme ne sembla pas se décomposer. Sasha jugea donc qu’elle n’avait pas fait un grosse faute si cela en était une. Peut-être que l’Auror prenait ça comme un excès de méfiance, ce qui était normal dans ce genre de situation normalement. Logiquement, les personnes comme elle devaient être prudent et ne pas foncer tête baissée. Il était donc préférable qu’elle joue un petit peu cette carte. Le simple fait de se questionner sur l’homme qu’elle allait rencontrer allait donc lui servir. L’Auror lui répondit brièvement, mais lui donna quand même quelques informations. Ainsi donc, l’inconnu était un médicomage. S’il travaillait à Sainte Mangouste, elle devait en effet le connaitre. Sasha avait l’occasion de croiser presque la totalité des sorciers travaillant à l’hôpital, elle changeait tellement souvent de poste. En même temps, puisqu’elle était en plein apprentissage, elle devait toucher et voir un peu de tout. Sans savoir pourquoi, la jeune femme fut surprise d’apprendre que l’un des membres de son travail faisait partis de ce groupe. Pourtant cela n’avait rien d’étonnant en soit. Mais elle ne s’attendait tout simplement pas à ce que sa vie privée et sa vie professionnelle soit si liées.

« Je dois surement le connaitre oui. J’ai hâte de le rencontrer alors. »

Elle savait qu’elle n’aurait pas plus d’information, elle n’était pas idiote. Sa curiosité était cependant piquée au vif et il y avait de forte chance qu’elle cherche l’identité de l’inconnu jusqu’à ce qu’elle le rencontre. Le lendemain quand elle allait se rendre à son stage, elle allait surement imaginer si telle personne pouvait être l’homme en question. Déjà, la stagiaire savait que ce contact était un homme au vu des paroles de Gwendall. Cela éliminé donc sa tutrice, une très bonne chose. Elle devait déjà la supporter au travail, elle ne voulait pas la voir là. De toute façon, ce n’était pas du tout ce genre de personne.

En tout cas, Sasha avait réussi. Le début de sa mission était un franc succès, elle avait convaincu Gwendall de la faire entrer dans son groupe. Cela avait été bien facile, puisqu’il lui avait de lui-même la proposition. S’il savait qu’elle avait l’intention de se jouer de lui depuis le début, il ne se sentirait surement pas aussi bien. La jeune femme ne se sentait d’ailleurs pas bien à cette idée et la chassa rapidement de son esprit. Ses sentiments ne devaient pas entrer dans ce jeu, du moins pas trop puisqu’il était presque trop tard. Il n’était pas l’heure d’avoir des remords, ou alors elle devrait tout simplement avouer la vérité à l’Auror. Or, cela lui était complètement impossible. Elle ne pouvait pas trahir Tom qui comptait trop pour elle, et qui serait se venger s’il le fallait, mais elle ne pouvait pas non plus faire du mal à Gwendall. Elle se rendait bien compte qu’elle était entrée dans un cercle bien trop vicieux qui allait très mal terminer. Elle acceptait de le revoir en dehors des réunions de ce groupe si particulier, il affirmait qu’il ne désirait pas se trouver ailleurs. Pourtant, il était temps pour eux de se séparer. Logiquement, Sasha devrait prendre la parole pour annoncer à Gwendall qu’elle devait malheureusement le laisser, mais qu’ils se retrouveraient bientôt (une manière de faire mieux passer la pilule). Ensuite elle se lèverait pour sortir du Chaudron Baveur et rejoindre l’appartement qu’elle partageait avec son frère. Frère qui allait être absent en plus puisqu’il travaillait tard. Non, une idée bien trop mauvaise vint traverser l’esprit de la jeune stagiaire.

« J’en suis ravie. » Commença la jeune femme alors qu’une voix en elle lui criait qu’elle était en train de faire une grosse erreur. Cette voix lui affirmait qu’elle devait partir et ne pas jouer trop avec le feu. « Mais tu ne veux vraiment pas être ailleurs, en ma compagnie ? Ca te dis qu’on se retrouve chez moi, afin d’être dans un endroit plus… intime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 977
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 9 Sep - 1:25


Une rencontre pour une mission
S

asha ne demanda pas plus d'informations au sujet de ce mystérieux homme qu'elle allait bientôt rencontrer, et qui devait officialiser son appartenance au groupe des neo-grindelwaldiens, quand bien même elle venait d'apprendre qu'ils travaillaient au même endroit, et qu'elle était donc tout à fait susceptible de le connaître. Elle aurait pourtant eut toutes les raisons du monde de faire preuve d'une curiosité appuyée, Gwendall n'aurait même pas songé à lui en tenir rigueur, même s'il n'aurait certainement pas pu répondre à toutes ses questions, ce même s'il l'aurait voulu. La frontière entre ce qui pouvait être dit et ce qui était défendu de l'être était bien mince, c'est une certitude, et il aurait été aisé pour l'auror de la franchir si son interlocutrice s'était montrée plus curieuse. Mais à la place, cette-dernière semblait tout simplement accepter la fatalité : elle n'en saurait pas davantage avant de l'avoir rencontré, et elle faisait avec. Au fond, c'était un comportement admirable. Gwendall était convaincu qu'il n'aurait pas eu le même s'il s'était retrouvé à sa place. Il se souvenait très bien de quelle avait été sa réaction lorsqu'on lui avait pour la première fois parlé de ce groupe d'extrémistes pro grindelwald, qu'on était parvenu à le faire adhérer à leurs causes... De nombreuses questions s'étaient alors bousculées dans son esprit, et nul doute qu'il en avait formulé plus d'une à haute voix. Ce n'était pas le cas de sa belle interlocutrice. Peut-être parce qu'elle avait besoin d'être convaincue un peu plus encore... Ou peut-être tout simplement parce qu'elle savait quand il convenait de poser des questions, et quand il était préférable de se taire (ce qui était vraiment tout à son honneur).

La suite de la conversation eut le don de surprendre, mais le plus agréablement du monde, l'auror, qui ne s'était pas attendu à une telle proposition. il faut dire qu'à une époque où il était de meilleur goût que les hommes prennent les initiatives, il était rare d'entendre une femme tenir un discours aussi direct. Mais ça plaisait d'autant plus à Gwendall, cela prouvait son unicité... Il se sentit néanmoins un peu gêné. C'était clairement lui qui aurait dû prendre les devants à ce sujet, chose qu'il s'était refusé à faire pour une raison simple : il ne voulait rien précipiter. Ou du moins si. En fait, il en mourrait totalement d'envie, mais il avait considéré cela comme étant déplacé, et avait mis ses désirs en veilleuse. Voilà qu'à présent, ils reparaissaient dans toute leur intensité, tandis que Gwendall ne pouvait que laisser son imagination aller bon train, aux vues de tout ce que lui laissait miroiter la délicieuse proposition de Sasha, qui voulait qu'ils s'isolent chez elle.

-Je ne m'attendais pas à une telle proposition.
admit-il d'un ton qui laissait comprendre à son interlocutrice que cet inattendu était néanmoins des plus agréables à ses yeux. Je suis d'accord, notre conversation gagnerait à se poursuivre dans un contexte plus... privé. Il marqua une légère pause. Où habites-tu ? Si tu veux, on peut aller chez moi ?

La galanterie voulait, après tout, qu'il propose cette alternative.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Ven 13 Sep - 11:26

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Sasha était curieuse d’en apprendre plus sur l’homme qu’elle devait rencontrer et qui allait déterminer son entrée ou non dans le groupe de Gwendall. La jeune femme faisait parfaitement confiance en l’Auror, mais elle ne pouvait pas accorder sa confiance à un inconnu. Qui n’en était peut-être pas un finalement, puisqu’il semblait qu’elle le connaissait déjà. Il était possible que cela soit un médicomage à qui elle n’avait jamais parlé, après tout ils étaient nombreux à Sainte Mangouste. Mais elle l’avait surement déjà croisé dans les couloirs, dans une salle de repos ou même à la cafétéria. Sasha aimerait connaitre son identité, mais elle ne demanda rien. Elle préféra garder ses interrogations pour elle, afin de ne pas paraitre trop novice. Elle n’avait aucune idée de l’attitude à adopter dans ce genre de situation, hors elle ne devait pas faire un seul faux pas. Si jamais elle n’arrivait pas à entrer dans le groupe, cela risquait de lui couter très cher. Elle ne devait pas échouer.

Et pour le moment, la jeune femme avait autre chose en tête. Les deux sorciers passaient un très bon moment ensemble, Sasha ne voulait pas le quitter pour le moment. Ce qui était clairement une mauvaise chose, puisqu’elle ferait mieux de ne pas trop s’attacher à lui. Cependant, l’engrenage était déjà en route et il était impossible de l’arrêter. Cela avait commencé dans cette chambre d’hôpital où la stagiaire avait révélé ce qu’elle avait sur le coeur à l’homme, cette chose qu’elle n’avait jamais dis à personne. Il n’y avait qu’Angus qui était au courant puisqu’il était présent ce jour-là, et maintenant Gwendall. Quand elle avait dit son secret à cet homme, elle était entrée dans un cercle vicieux. Ainsi donc, Sasha n’avait aucune envie de quitter Gwendall pour le moment, même si elle avait bien envie de quitter le Chaudron Baveur. La proposition de la stagiaire en médicomagie sembla surprendre Gwendall, qui l’annonça d’ailleurs ouvertement sans pour autant en être gêné. Sasha apprécia d’entendre l’homme lui dire qu’il acceptait avec plaisir à se retrouver dans un endroit plus intime afin que leur conversation devienne plus privé.

« J’en suis ravie. » Répondit la jeune femme affichant un grand sourire. « Je vis à deux pas d’ici, dans une rue toute proche. »

Ce n’était pas qu’elle tenait à être chez elle, se rendre chez Gwendall était tout aussi bien. Mais elle vivait vraiment juste à côté du Chaudron Baveur ainsi ils arriveraient rapidement dans la maison qu’elle partageait avec son frère. Ce dernier étant en plus absent pour la journée et soirée, à cause du travail, ils seraient bien tranquille.

« On y va ? »

Demanda rapidement la stagiaire en médicomagie attendant la réponse de l’homme avant de se lever pour sortir du Chaudron Baveur et prendre la direction de sa maison, sans jamais lâcher la main de Gwendall. Ils ne mirent que quelques secondes à atteindre la porte, que Sasha ouvrit avec ses clefs, afin qu’ils puissent entrer dans la maison.

« Et voila mon chez moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une rencontre pour une mission (Gwen) -16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]
» Préparation pour la mission.
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Mission pour passer le temps
» [Mission] Enquête d'opinion pour Ezra Plume
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-