AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre pour une mission (Gwen) -16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 14 Sep - 15:32


Une rencontre pour une mission
G

wendall ne s'était pas attendue à ce que les choses se déroulent ainsi, en tous cas pas aussi vite, mais que dire sinon qu'il appréciait plus que jamais la tournure que prenait la situation. L'instant d'avant, il pensait devoir fournir des trésors de subtilité pour parvenir à apprivoiser l'irrésistible Sasha, l'instant suivant, c'était elle qui lui proposait de se rendre jusqu'à son appartement, afin de pouvoir se retrouver dans un contexte plus intimiste. Alors qu'ils se dirigeaient jusque chez elle, pas un instant elle ne lâcha sa main... et c'était agréable. Agréable d'imaginer que les gens qui les croisaient dans la rue devaient très logiquement penser qu'ils étaient un couple comme les autres ? Et qu'en était-il exactement ? Au final, l'auror n'en savait rien, mais cette incapacité qu'il avait à définir la nature exacte de sa relation avec Sasha lui plaisait au plus haut point. Il était certes quelqu'un de rigoureux, qui aimait que l'on appelle un chat un chat, et que les choses soient toujours très clairement établies, mais quand il était en présence de la stagiaire en médicomagie, il appréciait davantage cette sensation de flou, et d'inattendu. Il avait toujours envisagé sa relation aux femmes comme une sorte de mécanique bien huilée et attendue, et au moindre grain de sel, il laissait tout tomber sans jamais laisser à ses conquêtes le bénéfice du doute. Avec Sasha, les choses étaient bien parties pour être radicalement différentes, et l'inconnu, pour une fois, ne lui déplaisait pas, quand bien même un peu de son habituelle rigueur aurait pu lui faire devinait qu'il se jetait, lentement mais sûrement, dans la gueule du loup.

ils arrivèrent dans l'appartement des Davis. Un bel appartement, bien aménagé, à l'image de l'endroit où Gwendall avait supposé qu'une demoiselle telle que celle qui l'accompagnait pouvait vivre, avec tout de même cette légère touche masculine qui laissait supposer qu'un homme vivait également ici.

-C'est très joli, chez toi.
remarqua-t-il en retirant sa veste et en s'autorisant à la déposer sur le porte-manteau situé à l'entrée. Il ne s'agissait pas seulement d'un compliment pour la forme, même s'il était fort à parier que Gwendall aurait fait le même type de réflexions quoi qu'il ait pu penser de l'appartement de la jeune femme, question de décence et de principes. Ton frère n'est pas là ?

Sa question était, bien sûr, totalement intéressé. Même si Gwendall n'avait pas encore fait la connaissance d'Angus Davis, il avait déjà le pressentiment qu'ils ne pourraient pas s'entendre, pour la simple et bonne raison qu'il y avait trop de tendresse dans le regard de la jeune femme lorsqu'elle évoquait seulement son frère, et que la relation fusionnelle qu'elle avait avec lui devait forcément lui déplaire. Il était néanmoins curieux de le rencontrer, ne serait-ce que pour savoir exactement à quoi pouvait ressembler celui qui, de toute évidence, avait le plus d'importance aux yeux de la future neo-grindelwaldienne... Enfin, il n'était pas contre le fait de ne pas le rencontrer dans la seconde. En fait, s'il pouvait être effectivement absent. Il avait envie de profiter de Sasha pour lui tout seul.



code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Jeu 19 Sep - 22:43

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
S’en était à se taper la tête d’incompréhension en voyant l’attitude changeante que Sasha pouvait avoir envers Gwendall. Alors que lors de leur première rencontre elle avait juste eu envie de fuir la chambre afin de ne pas le revoir, parce que le malheureux avait réussi à la percer comme personne avant. Elle se retrouvait aujourd’hui à le conduire jusqu’à chez elle. Ce n’était clairement pas logique, mais la jeune femme n’y pouvait rien. Outre le fait qu’elle devait se rapproche de l’homme pour la mission de Tom, elle en avait également le désir à présent. Peut-être que justement le fait qu’il soit parvenu à la percer était une bonne chose. En tout cas, elle ne pouvait clairement plus reculer. Au fond, elle n’en avait vraiment pas envie. Ce n’était pas pour rien qu’elle lui avait demandé de venir chez elle, de la suivre dans cet endroit bien plus intime et qu’elle l’y conduisait sans lâcher sa main. Pour le moment, et heureusement certainement, la jeune femme préférait oublier le fait qu’elle avait une mission en cours. Au final, elle avait réussi ce qu’elle cherchait il n’y avait plus besoin d’y penser. Sasha désirait simplement s’amuser, profiter du moment présent et surtout de la présence de Gwen.

Sasha n’était pas le genre de personne à s’embêter avec des thermes de couple ou autre. Elle ne voyait dans sa vie que des aventures amusantes rien de plus. Elle n’était jamais réellement tombée amoureuse, du moins  pour le moment. Elle n’avait aucune intention en réalité de le faire, de se marier et d’avoir des enfants. Même si bien sûr parfois l’idée traversé un peu son esprit, elle savait que cela allait être difficile. En grande partie à cause de la relation qu’elle avait avec Angus. Les deux frangins vivaient encore sous le même toit et au fond, Sasha n’avait aucune envie de quitter son frère. Pour le moment elle avait les excuses de son stage et de son petit salaire, mais même si elle devenait directrice de Sainte Mangouste elle aurait bien du mal à vivre sans l’homme. Pourtant elle savait bien que dans la raison, ils allaient bien devoir couper le cordon qui les relié. Mais ce cordon avait été tellement une aide pour la jeune femme, lui permettant d’avancer dans la vie après la mort de ses parents, elle aurait bien du mal à s’en débarrasser.

Les deux sorciers arrivèrent donc chez Sasha. Ce fut seulement une fois la porte passée que la jeune femme s’autorisa à lâcher la main de son compagnon. Elle lui adressa un sourire afin de le remercier du compliment qu’il venait de faire. La déco, ce n’était pas vraiment le truc de la stagiaire en médicomagie. Mais quand les deux frangins s’étaient installés dans leurs nouvelles demeures, elle avait tenu à ce que les choses soient bien faites. Surement pour oublier l’image de leur ancienne maison, avec cette décoration monstrueuse.

« Je te remercie ! » Répondit-elle avant que l’homme ne reprenne la parole. « Non il n’est pas là, il travail. Il est de garde toute la nuit et ne rentrera surement pas avant demain midi. »

Le sourire de la jeune femme disait long sur ce qu’elle pensait. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait proposé à l’Auror de venir chez elle, elle savait parfaitement qu’ils ne seraient pas dérangé par Angus. L’homme était certes adorable avec sa sœur, il avait tendance à être un peu trop protecteur. Elle faisait donc toujours en sorte qu’il soit absent si elle voulait ramener quelqu’un. De plus, l’Oubliator avait bien dit à sa sœur de ne pas fréquenter l’homme quand elle lui avait parlé de l’épisode de la chambre d’hôpital. Il ne serait donc vraiment pas content s’il apprenait qu’elle l’avait revu, mais qu’en plus elle l’avait fait entrer chez eux.

« Tu veux quelques choses à boire ? » Commença-t-elle en se dirigeant vers la cuisine. « J’ai des bières fraiches ou toute sorte d’alcool différent dans le bar ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 21 Sep - 15:17


Une rencontre pour une mission
A

insi donc, ce n'était pas aujourd'hui que Gwendall ferait la rencontre du frère de Sasha. Quand bien même il était curieux de rencontrer celui qui, il le devinait (et cela participait très clairement de la sorte de réticence qu'il avait à croire pouvoir s'entendre avec Angus) était l'homme de la vie de son interlocutrice, il était plutôt satisfait de ne pas avoir à la partager, et de pouvoir passer le temps qu'elle voudrait bien lui accorder encore seul en sa présence. Et ils avaient de toute évidence du temps devant eux. Sasha déciderait-elle de le passer entièrement en sa compagnie ? Allez savoir... Gwendall voulait croire que oui, mais le fait est qu'il ne parvenait pas encore à cerner complètement son interlocutrice... Ce qui était loin d'être pour lui déplaire, au demeurant. S'il avait su la cerner et la comprendre au premier coup d'oeil, Sasha aurait eu bien moins d'intérêt au regard de l'Auror. Leur première rencontre n'avait jamais laissé supposer qu'ils en arriveraient là, alors il ne voulait présumer de rien quant à la manière dont cette soirée allait se finir... Même si une idée, des plus précises et des plus tenaces au demeurant, ne pouvait s'empêcher de s'imposer à son esprit. Une idée délicieuse, mais à laquelle il valait mieux qu'il évite de croire un peu trop fort, même si tout semblait indiquer qu'il avait raison. La situation, le ton de sa voix, tout...

"Une bière, ça me convient."


Plus d'alcool pour embrumer un esprit pourtant adepte de clarté. Peu importe. Il ne voulait rien se refuser en présence de Sasha, quitte à commettre la pire des erreurs en baissant ainsi qu'il le faisait sa garde, en ignorant les risques et dangers manifestes. Une fois qu'il fut servi, il but une première gorgée de sa boisson. Partagé entre ce qu'il avait de dire et de faire et entre ce qu'il était décent qu'il dise ou fasse, il ne dit rien l'espace de quelques secondes. Fallait-il qu'il cède à son instinct et à ses intuitions (qui, en vérité, ne le servaient pas si bien que cela) ou fallait-il plutôt, qu'il les restreigne et attende de savoir quelles étaient les véritables intentions de la jeune femme ? Finalement, il opta pour une sorte de compromis. Une fois qu'elle fut assise à côté de lui, il ne s'épargna pas de laisser ses mains caressait les siennes d'un geste d'une distraction feinte, ne dissimulant décidément plus rien du pouvoir d'attraction qu'elle savait avoir sur lui, tandis que, son regard planté dans le sien, il prononçait ces quelques mots :

-Tu sais, après notre conversation à Sainte-Mangouste, je ne m'attendais pas à ce que les choses se passent comme ça à la rencontre qui suivrait.
Il marqua une légère pause, le temps de boire une nouvelle gorgée d'alcool. En fait, je ne suis pas certain que j'arrive à te cerner.

Il hésita à ajouter qu'il la trouvait, de fait, "captivante"... mais c'était trop à dire à quelqu'un qu'il connaissait finalement si peu. Lui restait-il à penser, donc, qu'elle comprendrait ce qu'implicitait ses propos, ce qu'il ne considérait pas le moins du monde comme un défaut.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 23 Sep - 11:35

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Sasha n’était pas assez folle pour emmener Gwendall chez elle, sans être certaine que son frère ne serait pas présent. Angus était un homme adorable, du moins avec sa soeur, mais il était parfois légèrement trop protecteur. Surtout que les deux frangins avaient parlé de Gwendall, puisque la stagiaire en médicomagie avait des soucis avec le secret professionnelle. Elle avait donc raconté qu’un patient était arrivé à l’hôpital et qu’elle avait vite comprit que ses blessures ne venaient pas d’un simple travail d’Auror. Et donc, Angus avait demandé à sa soeur d’éviter de le revoir. Chose raté évidemment, puisqu’elle était avec lui et qu’elle venait même de le faire rentrer chez elle. Et cela n’avait rien à voir avec une soirée tranquille vu comment c’était partie. Alors non, Sasha n’était pas assez idiote pour invité l’Auror chez elle avec la présence de son frère. Angus n’était pas présent et il n’allait pas l’être jusqu’au lendemain midi, voir plus en fonction du travail. Ils avaient donc la soirée pour eux. De la cuisine, Sasha demanda à Gwendall ce qu’il désirait boire et fut ravie de sa réponse. Elle attrapa donc deux bières dans le frigo et revint dans le salon, afin de s’installer à côté de l’homme. L’alcool n’était sans doute pas une bonne amie pour une soirée correct, mais la jeune femme n’avait aucune envie d’être correcte. Ils se trouvaient chez elle, dans un endroit intime et elle comptait bien en profiter. Coucher avec l’homme ? Elle n’en savait vraiment rien, elle était légèrement perdue dans tous les sentiments qui se mélangeaient en elle. Mais ce qui était certain, c’était qu’elle n’avait pas envie d’être sage.

Sasha vint donc s’installer aux côtés de Gwendall, l’homme lui carressa les mains. Le rapprochement était délicat et simple, mais c’était un rappochement quand même. La stagiaire en médicomagie but une gorgée de sa bière, écoutant les paroles de l’homme. Il revint sur leur rencontre à Sainte Mangouste, précisant qu’il ne s’attendait pas à ce que les choses prennent une tournure de la sorte. En effet, cela était bien étrange et Sasha était également un peu paumée. Forcément le fait que Tom avait donné une mission à la jeune femme l’avait aidé à reprendre contact avec lui. Mais il n’y avait pas que ça. Sasha sourit aux derniers mots de l’homme, posant sa bière sur la table basse.

« Et bien... je ne suis pas certaine de me cerner moi même en fait. » Commença la jeune femme. « Je dois t’avouer qu’après notre discussion à Sainte Mangouste, je n’avait aucune envie de te revoir. » Sahsa attrapa la main de Gwendall, glissant ses doigts dans les siens. « C’était la première fois que je disais à quelqu’un, ce que je t’ai dis. Je sais même pas pourquoi je te l’ai dis en plus, j’aurais très bien pu te raconter un bobard. Et je crois que ça m’a fait un peu peur en fait. Que je me retrouve à parler de cela avec un homme que je ne connais pas, mais aussi que je me l’avoue à moi même du coup. »

Il n’y avait qu’Angus, et maintenant Gwendall du coup, qui était au courant de cela. Mais la jeune femme ne parlait pas souvent de ce qu’elle avait pu ressentir à l’époque avec son frère, parce qu’elle n’avait pas vraiment envie de se l’avouer. Elle avait peur de ce qu’elle pourrait être capable de faire, même si du coup cela était une force pour sa mission pour Tom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mar 24 Sep - 13:23


Une rencontre pour une mission
G

wendall pouvait aisément comprendre dans quel état d'esprit se trouvait Sasha,  du moins le pensait-il. Elle s'était confié à lui, lui avait fait part de l'aspect le plus sombre de sa personne, alors qu'ils se connaissaient à peine. D'une certaine manière, elle lui avait fait confiance. Tout comme Gwendall n'avait pas un seul instant douté d'elle lorsqu'il lui avait appris toute la vérité. Ils s'étaient fait pleinement confiance, sans rien savoir l'un sur l'autre, si ce n'est ce secret qui pourrait, l'un comme l'autre, les condamner, pour peu que l'un d'eux se décide à parler. Mais Gwendall, de son côté, n'avait pas la moindre envie de trahir le secret de Sasha, même si elle finissait par trahir le sien... mais il était convaincu que cela n'arriverait pas. Même si c'était peut-être pure naïveté, pure idiotie. Pourquoi ne pas vouloir croire, après tout ? Ils étaient liés, par les secrets qu'ils s'étaient confiés, évidemment, mais pas seulement. S'ils s'étaient d'emblée fait confiance, c'est qu'il devait y avoir quelque chose, entre eux. Pas forcément de l'amour, cessons les réflexions d'adolescents boutonneux, mais en tous cas quelque chose de suffisamment fort pour que leurs destins ne puissent qu'inévitablement se croiser. Il était normal qu'elle ait eu peur, si lui-même avait fait preuve d'un peu plus de bon sens dans cette affaire, il aurait eu peur également. Mais à la place, il ne ressentait que fascination et curiosité. Ils abordaient une situation similaire de deux façons différentes. Mais ils ne pouvaient que se comprendre.

-Tu ne regrettes pas, j'espère ?
Je ne trahirai jamais la confiance que tu as placé en moi. Il marqua une légère pause, le temps de boire une nouvelle gorgée d'alcool. Pour être tout à fait honnête, moi non plus, je ne suis pas certain de me comprendre... quand je suis avec toi, je veux dire. Ce n'est pas un mal, non, mais c'est comme si tu avais ... une influence étrange sur moi.

Le simple fait qu'il admette ceci en était d'ailleurs la preuve, il n'était pas du genre à s'épancher sur ce qu'il ressentait, possédant une fierté similaire à celle d'un paon, il était tout aussi rare qu'il s'ouvre aux autres  comme il le faisait maintenant. Moins rare était le geste qu'il fit ensuite, bien qu'il lui sembla tout de même différent. Il en mourait d'envie depuis plusieurs longues minutes, déjà. Il déposa un baiser sur ses lèvres, chaste, rapide, furtif, qui n'obligeait Sasha à rien, mais qui l'invitait à beaucoup.



code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Jeu 26 Sep - 15:56

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
La confiance, c’était exactement cela qu’il y avait eu en jeu dans cette chambre d’hôpital, et qui était encore en jeu ce soir là. Sasha, sans avoir pourquoi, avait fait confiance à cet Auror blessé et lui avait donné son secret même si au fond, c’était pour obtenir le sien. Elle savait cependant qu’elle aurait très bien pu mentir, inventer un bobard et l’homme l’aurait surement cru. Mais le secret qu’elle lui avait donné était le bon, cette chose qu’elle n’osait pas s’avouer à elle-même. Elle n’était pas idiote, elle savait que la mort de ses parents avait changé quelque chose en elle et chez Angus aussi. Elle avait vu tous ce sang couler, ce sang ignoble qui lui avait donné la vie quelques années auparavant avant de la lui gâcher. Elle avait été horrifié de voir son frère fracasser le crâne de son père, de le voir mort avant d’entendre crier sa mère. Elle avait été effrayé de voir ensuite le corps de sa mère gisant sur le sol parce qu’elle venait de la pousser et qu’elle s’était cognée contre la table. Mais au fond, elle avait été heureuse et libéré parce que ses bourreaux n’étaient plus. Le fait de donner la mort ne l’avait dérangé que quelques minutes, avant qu’elle ne réalise enfin qu’elle était libre. Tous cela, elle le gardait pour elle. Même avec Angus elle ne revenait pas tellement sur le sujet, du moins pas sur ce qu’elle avait ressentit ce jour-là. Et pourtant, elle avait eu assez confiance en un homme qu’elle venait de rencontrer pour le lui dire. C’était cela qui lui avait fait le plus peur, mais bien des choses allaient lui faire peur à présent. Comme sa capacité à trahir la confiance de quelqu’un, qui ne la trahirait pas.

Les mots de Gwendall résonnèrent quelques secondes dans l’esprit de la jeune femme, quand il lui annonçait qu’il ne trahirait jamais la confiance qu’elle avait mise en lui. Son coeur se mit à battre, au moment où elle faisait un signe négatif avec sa tête pour dire à l’Auror qu’elle ne regrettait pas. Il lui faisait confiance aussi sans doute, pensant qu’elle n’allait pas trahir son secret alors que c’était déjà fait. Elle avait déjà trouvé Tom afin de lui dire que Gwendall jouait un double jeu, ce qui était sans doute la pire chose qu’elle eut fait dans sa vie. Ce n’était pas la première fois qu’elle avait le sentiment de faire une bêtise, mais elle ne pouvait pas revenir en arrière de toute façon. Techniquement, elle devait être bien plus fidèle à Tom qu’à Gwendall, après tout elle connaissait le premier depuis bien plus longtemps. Mais surtout, elle savait que le Serpentard n’allait pas accepter un échec de sa part. Sasha pouvait peut-être faire en sorte d’exécuter sa mission sans trop entrainer l’Auror dedans.

Les mots qu’il prononça ensuite, Sasha les entendit mais ne les réalisa pas vraiment. Elle était trop plongée dans un combat intérieur, pour réaliser à quel point l’homme se confiait. Cependant, la suite ne lui passa pas du tout inaperçu. Quand les lèvres de l’Auror entrèrent en contact avec les siennes, elle ressentit un frisson lui parcourir tout le corps. Ce n’était pas la première fois qu’elle embrassait quelqu’un, loin de là même, mais c’était différent. Malgré que le contact fut très bref, l’action resta quand même très intense. Cette barrière qu’il y avait entre eux depuis le début de leur rendez-vous venait de se briser, ouvrant une porte sur quelque chose de bien amusant et surtout dangereux.

« J’espère ne pas avoir trop d’influence quand même. »

Dit la jeune femme dans un souffle, parole pleine de sous entendu qu’elle garderait pour elle, un léger sourire sur son visage. Elle rapprocha son visage de celui de Gwendall, afin de l’embrasser de nouveau dans un baiser bien plus intense que le premier. Elle laissa le temps s’écouler sans vouloir s’arrêter, sa langue valsant à la perfection avec celle de l’Auror. Parce qu’elle aimait les frissons qui parcouraient son corps et ne s’arrêteraient pas tant qu’elle gardait ce contact actif, mais surtout parce que ça lui permettait quelques secondes d’oublier l’ignoble traitresse qu’elle était devenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 28 Sep - 0:22


Une rencontre pour une mission
-B

eaucoup trop, j'en ai peur. répondit-il avant qu'elle ne vienne l'embrasser à son tour.

C'était malheureusement vrai. Sasha avait clairement beaucoup trop d'influence sur lui, ce genre d'influence que très peu de personnes avant elle avaient su exercer sur lui (personne à par sa soeur ne lui venait à l'esprit, pour tout dire), qui aimait mieux se targuer, quand il le pouvait, d'être quelqu'un d'indépendant, qui préférait dominer plutôt que d'être dominé. Elle savait réduire à néant la plupart de ses convictions, et il ne lui fallait presque rien pour y parvenir... En fait, sa seule présence suffisait. C'en était presque pitoyable, quand on y réfléchissait bien. Mais qu'importe, Gwendall n'avait nulle intention de réfléchir, au contraire, s'il était une chose dont l'expérience avait su le convaincre, c'était que laisser libre cours à son instinct plutôt que de se laisser dominer par sa raison avait parfois du bon. Certes, il aimait à se sentir maître de ses actes, et une raison pure, stricte, et quelque peu étriquée guidait sa vision du monde et des autres, mais il était bien heureux, au final, qu'elle ne fasse pas partie de ses préoccupations à l'heure actuelle, qu'il ait su la mettre en veilleuse. Cela lui permettait de profiter pleinement d'une situation qu'il ne saisissait pas pleinement, certes, mais ce n'était jamais, au final, que pour son plus grand plaisir. Il ne s'était pas vraiment attendu à ce qu'elle réponse à son baiser, ayant considéré ce dernier comme aventureux et pour le moins chevaleresque, mais voilà que leurs lèvres peinaient même à se séparer, et que leurs langues se jouaient l'une de l'autre, se joignaient dans un ballet étrangement sensuel. Tout à coup, toutes les barrières restantes s'effondraient. Fausse pudeur et hésitations n'étaient plus de mise, remplacés par une volonté réelle et réciproque de profiter de la présence l'un de l'autre.

Un frisson délicieux traversait son échine, un courant électrique qui lui dévorait le corps des pieds à la tête. C'était la première fois qu'un baiser lui faisait un tel effet. La première fois qu'une autre personne, tout simplement, lui faisait un tel effet. Des conquêtes, il en avait eu. Pas tant que cela, mais un certain nombre tout de même. À cet âge où la plupart de ses contemporains étaient mariés, il justifiait le fait qu'il ne le soit pas encore par un travail qui, effectivement, accaparait une bonne partie de son temps. La vérité, c'est qu'il n'avait jamais vu la nécessité de prendre épouse, ou de perdre son temps avec la gente féminine. N'allons pas jusqu'à dire que Sasha changeait sa vision des choses. Mais si elle savait donner à un simple baiser un sens qu'il n'avait en rien soupçonné, elle était clairement capable de beaucoup. Se sentant plus libre de ses mouvements, plus sûr de lui également, ses mains allaient à la rencontre de ces courbes parfaites. Il ne se montrait néanmoins ni trop pressant, ni trop intrusif, il était des barrières que l'on ne pouvait franchir qu'avec précaution. Faute d'avoir beaucoup de défauts, Gwendall ne manquait au moins pas de tact, et ses caresses avaient l'innocence dont n'étaient forcément chargées ses intentions.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 29 Sep - 16:25

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Un simple baiser, voila ce que Sasha était en train d’échanger avec Gwendall. Leurs lèvres étaient collés l’une contre l’autre, leurs langues jouaient en harmonie. C’était simple, restait encore pudique. Et pourtant, la jeune femme n’avait jamais ressentit cela dans les nombreux baisers qu’elle avait pu échanger. Ses lèvres avaient souvent rencontré celles d’autre homme, elle avait commencé bien avant la fin de ses études à Poudlard. Au début, les choses s’arrêtaient là et ensuite elle alla plus loin. Elle ne pourrait donner le nombre de personne avec qui elle s’était amusée, mais elle pourrait donner le nombre qui lui avait cet effet. Une seule personne et elle se trouvait en ce moment même avec elle. Sasha ne pouvait dire ce qui se passait, pourquoi des frissons parcouraient son corps alors qu’il n’y avait que peu de contact encore avec l’Auror. Est-ce que cela aurait un rapport avec le fait qu’elle se sentait couple ? Surement en partie, mais pas que. Il y avait autre chose qu’elle ne pouvait définir, quelque chose de bien plus profond qu’elle ne parvenait pas à cerner. En tout cas elle savait une chose, elle ne voulait pas que ses lèvres perdent le contact avec celles de l’homme.

La jeune femme ne connaissait rien de l’Auror, elle ne savait de lui que peu d’élément. Elle n’avait aucune idée de qui il était vraiment, sa famille, ses ambitions, ses allégeances. Elle était simplement au courant qu’il avait une soeur, puisqu’elle l’avait rencontré par hasard à Sainte Mangouste. Sasha n’avait pas eu besoin de beaucoup de détails de la part de Nemesis pour comprendre qu’elle était la soeur de l’Auror blessé dans une des chambres, chambres qu’elle évitait par dessus tout. Ce détail, elle le savait mais il ne venait pas de Gwendall directement. Les deux sorciers ne s’étaient rien dit de superflux, mis à part leurs secrets respectifs. L’Auror savait que la stagiaire et son frère avaient tué leurs parents, mais il ne savait sans doute pas si elle aimait le chocolat ou non. Pourtant, cela ne les empêchait pas de se retrouver là ensemble, dans une position plus qu’équivoque, restant tout de même prude pour le moment. Ce n’était pas tant qu’ils ne savaient rien était particulier, puisque la jeune femme n’avait pas toujours eu ce genre de relation avec des personnes qu’elle connaissait vraiment. Ce qui était différent en ce moment même, c’était juste le fait que cela comptait. Sasha avait souvent couché avec des hommes, sans que cela ne veuille dire quelque chose, elle se contentait de s’amuser tout simplement. Avec Gwendall cependant, c’était bien différent. Elle n’avait aucune intention de zapper ce qu’ils allaient faire.

Un nouveau frisson traversa le corps de la jeune femme quand l’Auror vint à la rencontre de son corps. Sasha aimait bien d’habitude quand les choses allaient assez vite, mais là elle voulait profiter tout simplement. Mais un détail traversa l’esprit de la stagiaire en médicomagie, qui écarta à contre coeur ses lèvres de celles de Gwendall.

« Suis-moi. »

Se contenta-t-elle de dire à l’homme avant de se lever, prenant sa main dans la sienne, et l’entrainant vers l’étage. L’ancienne Serpentard savait que son frère n’allait pas arriver, il n’allait pas rentrer avant le lendemain. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle devait se permettre d’aller aussi loin avec Gwendall sur le canapé du salon. Angus n’en serait rien sans doute, mais elle préférait quand même sa pièce à elle. Sa chambre en gros, son domaine, son territoire, là où peu de personne  avait eu l’occasion de rentrer en dehors d’elle. Il y avait tous ce qui lui appartenait venant de son passée ou de son présent, comme une robe noire qu’elle avait l’intention de mettre le lendemain posé sur une chaise ou de vieille lettre d’Angus sur son bureau. Une fois qu’ils furent rentrée, Sasha ferma la porte avant de se retourner vers Gwendall.

« Hum... mon antre. Je pense qu’on sera bien mieux ici en fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mar 1 Oct - 11:37


Une rencontre pour une mission
S

ans opposer la moindre résistance (pourquoi l'aurait-il fait, d'ailleurs, il n'y aurait absolument pas trouvé son intérêt), il la laissa l'entraîner jusque dans sa chambre. La promesse de ce qui allait suivre, et qui ne s'était jamais faite que timidement, par l'intermédiaire de baisers qui eux, avaient fini par être bien moins timides, se faisait bien plus concrète, et d'autant plus délectable. C'était déjà très symbolique, qu'elle ait choisi de l'entraîner jusque dans sa chambre, pas seulement parce qu'elle escomptait sans doute qu'il juge de la mollesse de son sommier, mais parce qu'elle lui donnait accès, par la même, à une autre part de son intimité. Il n'existait au monde, après tout, rien de plus intime qu'une chambre, ce lieu était toujours révélateur de la personne qui y résidait...

Gwendall ne put s'empêcher de lancer des regards curieux autour de lui. Si cela n'avait tenu qu'à lui, il se serait certainement plu à découvrir chaque détail de cet endroit, parce que chacun d'eux pouvait lui donner davantage d'informations concernant Sasha puisque, au final, il y avait encore beaucoup de part d'ombres autour d'elle... mais en définitive, il n'était pas si pressé que cela de tout découvrir sur elle, conscient que quand ce jour arriverait, si ce jour devait vraiment arriver, elle l'intéresserait peut-être moins... Quand bien même cela lui semblait positivement impossible à l'heure actuelle. Il hésita à faire une remarque, quel qu'elle soit, concernant sa chambre, une absurdité de type "c'est joli", ou que sais-je, mais tout semblait des plus superflus, d'autant que Gwendall était convaincu que Sasha se ficherait pas mal des compliments lancés en l'air qu'il pourrait bien faire.

À la place, il préféra détourner son attention des lieux en eux-même pour se concentrer sur ce qui devait lui être bien plus important, et concentrer toute son attention à l'heure actuelle : sa parfaite hôtesse, bien sûr. C'était loin de lui être difficile. Il la trouvait vraiment très belle.

Elle ne possédait pas cette beauté classique que tant de personnes admiraient et qui indifférait totalement Gwendall, qui avait toujours préféré ce qui était plus... exceptionnel, que ça. Elle avait une beauté différente, et qu'il trouvait plus agréable à toutes celles qui, pourtant, avaient su faire se tourner vers elle un regard envieux ou désireux. Il les oubliait toutes, et sans le moindre mal, à son seul profit. Comme si elles n'avaient jamais existé. Se rapprochant à nouveau d'elle, il laissa ses mains embrasser ses courbes superbes, avant de venir déposer un baiser dont lui même n'avait pas soupçonné la tendresse au creux de son cou.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mar 1 Oct - 16:51

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Sasha se sentait si bien dans cette maison, habitant avec son frère, elle l’aimait pour tout ce qu’elle représentait. Un lieu de vie sain, où elle était libre de faire ce qu’elle voulait. Mais la pièce qu’elle préférait, c’était sa chambre. Son jardin secret y était caché et elle le gardait précieusement. C’était la pièce où Angus n’avait aucun droit de regard, même s’il pouvait entrer quand même. Cependant, il n’avait pas intérêt à déranger ses affaires. Tout comme Sasha ne se rendait pas spécialement dans la sienne, touchant à ses affaires. Ils avaient leurs pièces à eux, où ils pouvaient s’isoler et se retrouver un peu avec eux même. C’était ici que Sasha venait quand elle avait juste besoin d’être seule, puisque parfois ça arrivait malgré l’amour qu’elle portait à son frère. Il était donc tout a fait normal qu’elle conduise Gwendall ici, puisqu’il entrait dans son jardin secret à présent.Cette chambre qu’elle aimait tant ne ressemblait à rien à celle qu’elle avait autrefois et qui hantait encore ses cauchemars. Autrefois, elle détestait se retrouver dans sa chambre. Elle n’aimait pas quand elle était obligée d’aller dans son lit, que les lumières étaient éteintes et qu’ensuite elle entendait un simple grincement de porte. A cette époque la petite fille, qu’elle était, détestait cette pièce. Tellement de chose avait changé depuis le jour où le crane de ses parents avaient été fracassé et bien sûr en mieux. Sasha ne pouvait sans doute pas rêver mieux.

Enfin pour le moment, il y avait quelque chose qui prenait toute son intention ou plutôt quelqu’un. Pour le moment, il n’y avait que lui qui comptait. Elle ne pouvait pas parier que cela allait durer longtemps, la situation était tellement étrange. Mais en tout cas, ce moment lui était consacré et elle avait bien l’intention de s’amuser. Un nouveau frisson vint parcourir son corps quand Gwendall déposa des baisers dans son cou, geste incroyablement tendre. Les mains de Sasha vinrent également se poser sur le corps de l’homme, glissant doucement sous son haut, rencontrant sa peau chaude et douce. Il était de plus en plus difficile pour la jeune femme de ne pas tout simplement sauter sur l’Auror. C’était sans doute ce qu’elle aurait fait en temps normal, mais la situation avec Gwendall était complètement différente. Avec lui, elle avait envie de prendre son temps et de profiter de chaque secondes. Cependant, il y avait un moment où le corps prenait légèrement le dessus. Sasha poussa Gwendall jusqu’au lit, jusqu’à ce qu’il s’y retrouve assit. Dans le mouvement, ses lèvres retrouvèrent celle de l’homme et elle vint s’installer au dessus de lui.

Elle avait une certaine expérience en la matière, contrairement à la plupart des femmes de son âge. En même temps, à l’époque, il était mal vu pour une femme de s’amuser de la même manière qu’un homme. D’ailleurs, la plupart des jeunes filles de son âge était déjà mariée ou du moins engagé dans des fiançailles. Ce n’était pas le cas de Sasha et cela principalement parce qu’elle n’avait pas de famille pour la pousser. Elle n’avait aucune intention d’épouser le meilleur parti, elle voulait attendre l’amour tout simplement. Si elle avait encore contact avec la famille de sa mère, cela aurait été fort probable qu’ils lui aient trouvé quelqu’un. C’était l’un des points positifs de l’idiotie de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mer 2 Oct - 22:43


Une rencontre pour une mission
I

l est trop souvent admit qu'une unique expérience de quelque chose nous suffit à tout savoir sur cette chose en question, sans plus avoir à se poser la moindre question. C'est une erreur. Au bout de cent fois, on ne peut pas être certain d'avoir tout compris aux actes que l'on commet, aux paroles que l'on prononce, au contraire, l'habitude les rend soudain vains et dénués de sens. Puis tout à coup, un éclairage nouveau se pose sur cette action mille fois faite, sur ces gestes si souvent employé, sur ce verbe prononcé sans plus y penser, et on le comprend enfin, l'on en saisit toute l'importance. Car rien, au fond, n'est anodin. Sans aller jusqu'à sacraliser cet instant, c'était un peu ce qui était en train de se passer. Elle n'était pas la première femme qu'il embrassait, caressait, qu'il "honorait", tout célibataire qu'il était, il n'avait fort heureusement pas attendu le mariage pour se permettre ce genre d'impasses supposées permettre aux flammes de l'enfer de l'emporter à sa mort (de toute façon, aux vues de ses activités récentes et sanguinaires, il était bon pour rendre une petite visite à Belzébuth une fois décédé, alors bon...), mais c'était la première fois qu'il y accordait autant d'importance.

Si les flammes de l'enfer devaient irrémédiablement l'emporter plus tard, il semblait que ce n'était pas un sort différent qui devait attendre Sasha. Elle lui prouvait très clairement qu'en la matière, elle n'était pas novice, et au final, Gwendall préféré cela. Ça ôtait clairement à la situation une pression bien loin d'être nécessaire. Ils étaient deux adultes consentants, ni plus ni moins... Ou peut-être plus que moins, en réalité. Il se laissa allonger sur le lit, en pleine confiance, tout comme il la laissa prendre le dessus sur lui (chose qu'il ne laissait faire que très rarement) sans y disconvenir. Alors qu'il savourait l'un de leurs nouveaux baiser, il se fit à son tour bien plus entreprenant, même s'il se montrait toujours très doux et très tendre dans ses mouvements, ses mains glissèrent sous sa robe (bleu, s'il vous plaît), caressant ses jambes, plus douces que de la soie, effleurant son intimité sans pour autant s'y aventurer encore, touchant du bout des doigts la peau de son ventre, puis montant plus haut, plus haut... pour venir caresser sa poitrine, toujours sans aucune brutalité, ses lèvres ne se détachant presque à aucun moment de celles de la future médicomage.

C'était d'une simplicité bégnine, et plutôt éloigné de ce qu'étaient les habitudes de Gwendall lorsqu'il se retrouvait dans le même lit qu'une femme. Disons qu'il avait davantage tendance à se montrer... brutal. Pas violent, non, mais disons qu'il ne prenait pas de gants, ni ne se perdait en préliminaires. Peut-être parce que dans ces quelques relations à deux, il n'avait jamais prêté attention qu'à son seul plaisir. C'était bien la première fois qu'il se souciait sincèrement du plaisir de l'autre. Il appréhendait les choses autrement, et c'était loin d'être déplaisant, au final. Au contraire, c'était mieux, cent fois mieux, même.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Sam 5 Oct - 17:06

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Les bonnes manières, la bonne conduite, être une épouse idéal, voila en gros ce que les jeunes filles devaient savoir avant d’entrer dans la vie en dehors des études. Il fallait bien avouer que rare était celle qui faisait des études longues et avaient une grande carrière. Les hommes gardaient encore cette impression qu’ils étaient supérieurs aux femmes. Du moins une partie d’entre eux puisque heureusement, ce n’était pas le cas de tous. En tout cas, à Sainte Mangouste cela était réelle. Les médicomages hommes se sentait bien plus intelligent que les femmes, alors qu’aux yeux de Sasha ils étaient plus débiles qu’autre chose. Rien ne pourrait affirmer qu’une personne, puisque c’était une femme, ne serait pas capable d’être un bon médecin. La jeune femme était donc prête à tout pour montrer à ces idiots qu’une femme pouvait tout a fait être au même niveau qu’un homme. Elle ne se plaisait pas à penser aux mondes parfaits, l’amour parfait, le mariage parfait. Elle savait bien que cela n’existait pas, que le monde était bien trop cruel.

C’était pour cette raison que la jeune femme ne s’embêtait pas avec les convenances. Elle venait d’entamer des études longues avec l’espoir de grimper le plus possible les échelons et elle n’avait pas attendu pour s’amuser avec son corps. En même temps, cela n’aurait pas changé grand-chose qu’elle attende ou non puisqu’elle avait été damné par son père. Ce n’était pas elle qui avait choisit de perdre de virginité, elle savait bien qu’elle pouvait aller tout droit en enfer du coup. Sans oublier le meurtre de ses parents et les actions qu’elle ferait dans le futur. Elle ne le savait pas encore bien sûr, mais il y avait de forte chance qu’elle dérive un peu plus sur le chemin de l’obscurité. Elle n’avait plus aucun intérêt d’attendre le mariage avant de s’amuser, bien au contraire même. Cela n’avait pas été dès plus simple au début, mais avec un peu de temps et d’entrainement elle avait découvert le plaisir de ce genre de relation et ne profitait plus que des points positifs.

Mais avec toute l’expérience qu’elle avait, bon elle n’avait quand même pas couché avec des centaines d’homme non plus, elle ne pensait pas qu’elle aurait pu trouver une nouvelle différente des autres. Et pourtant, ce qu’elle était en train de faire avec Gwendall avait un goût complètement différent d’avec les autres. Cela semblait bien plus intense, plus profond. Son corps réagissait aux moindres caresses de l’homme, lui envoyant des frissons de plaisir. Ses lèvres ne parvenaient que difficilement à quitter celles de son partenaire. Les choses allèrent doucement entre eux, ils prenaient leurs temps pour savourer chaque seconde. Sasha s’étonnait à apprécier une telle lenteur, alors qu’elle avait l’habitude d’aller plutôt rapidement au but. Là, elle aimait les gestes délicats de Gwendall alors qu’il glissait sa main sous sa robe d’une manière bien prude encore. Pendant ce temps, les mains de Sasha s’étaient dirigées vers les boutons de la chemise de l’Auror afin de les défaire un par un. Petit à petit elle découvrait le corps très avantageux de Gwendall. Une fois que son haut fut complètement ouvert, la jeune femme caressa sa peau si chaud et si attirante. Et même si elle appréciait de pouvoir savourer ces quelques minutes de douceur, son corps commençait à réclamer bien plus que cela, de plus elle commençait à avoir bien trop chaud. D’un mouvement rapide et professionnelle, Sasha défit la fermeture éclair de sa robe avant de l’enlever et de laisser tomber le tissu bleu sur le sol, la laissant donc simplement en sous vêtement. L’avantage avec les robes uniques comme cela, c’était qu’il ne fallait pas longtemps pour les retirer. La stagiaire vint embrasser le cou de l’Auror, descendant doucement sur son torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 6 Oct - 19:08


Une rencontre pour une mission
S

asha était une belle femme, c'était un constat que Gwendall n'avait pu qu'immédiatement faire quand son regard s'était posé sur la jeune femme pour la première fois. Quand bien même leur rencontre, et leur première conversation, avaient été des plus singulières, et n'auraient peut-être pas invité tout le monde à ce que l'Auror avait pensé et éprouvé alors, elle l'avait immédiatement intéressé. Il l'avait trouvé intéressante, et dans un premier temps, les premières minutes de leur conversation, il avait su se convaincre qu'il n'était attiré par elle que pour le physique avantageux qui était le sien. Pour des raison des plus primitives, en quelques sortes, mais ça ne le dérangeait pas. Il était un homme, après tout, c'était comme ça, et il n'avait jamais dû devoir aux femmes qu'il était tenté de séduire de ressentir quelques chose de véritablement fort pour elles. Seulement voilà, l'attirance qu'avait ressenti Gwendall à l'égard de Sasha dès leur première rencontre ne s'était pas arrêtée à ces seules considérations. C'était bien plus fort, bien plus profond que cela en vérité. Et même maintenant qu'il obtenait ce corps qu'il avait, sans nul doute, désiré, il n'en devenait pas moins évident que ce n'était pas tout ce qui l'intéressait chez elle.... Mais tout de même... Il devait bien avouer qu'elle était... plus que belle, sublime, en vérité.

Sa vision des choses était peut-être déformée par le prisme de la fascination qu'elle parvenait à exercer sur lui, c'est sûr, il n'empêche qu'ainsi qu'elle se trouvait, presque débarrassée de tous ses vêtements, il la trouvait tout simplement irrésistible... Et lui-même se sentait de plus en plus désireux de satisfaire un désir et des besoins qui se faisaient de plus en plus pressants, en témoignait son corps, qui réagissait d'une façon qui ne tolérait aucune équivoque au spectacle qui s'offrait à lui, et au plaisir que savait lui communiquer Sasha par l'intermédiaire seulement de quelques baisers, des plus agréables, et d'une attitude de plus en plus entreprenante, loin de déplaire à l'Auror, qui bien qu'il avait initié dans leurs actes une forme de lenteur respectueuse, sentait un désir plus fort que lui le pressait d'y accéder et de savourer pleinement ces trésors de luxure qui lui étaient offerts.

Alors qu'il se laissait griser par le mouvement des lèvres de la jeune femme, qui lui prouvait une nouvelle fois qu'elle n'en était pas à son coup d'essai, et savait comment satisfaire au plus intense contentement des hommes dont elle faisait le bonheur (et Gwendall, en cet instant, se surprenait à vouloir que, s'il y avait eu d'autres hommes, il n'y en ait désormais plus d'autres que lui-même – quand bien même il ne daignerait pas, pour le moment en tous cas, faire preuve d'une telle possessivité auprès d'elle, d'autant qu'il n'aurait aucun moyen de se justifier), il dégraffa son soutien-gorge, puis la débarrassa de ce qu'il pouvait rester de tissus sur elle. Parfaitement nue, elle était plus belle encore, et son désir s'intensifiait par la même. Engrengeant en lui une frustration certes agréable, mais qui avait tout intérêt, à présent, à ne plus durer.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 6 Oct - 20:44

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
La lenteur des gestes et de l’acte en lui même, avait pour effet de faire monter bien haut la pression entre les deux êtres. Ils prenaient leurs temps, ce qui était bien agréable pour savourer chaque détails, mais trop durer dans le temps pouvait être à double tranchant. Sasha sentait bien que son corps se trouvait bien trop en surchauffe, qu’elle n’avait pas l’habitude de sentir tous cela. Parce qu’il n’y avait pas que le temps qui faisait de cette soirée quelque chose de différent, toutes les sensations étaient différentes. La jeune femme avait beau avoir connu différent partenaires, elle n’avait jamais ressentit les choses comme elle les sentait en ce moment avec Gwendall. Il y avait quelque chose en plus, qu’elle ne pourrait pas expliquer, qui pimentait complètement ce qu’ils faisaient. Chaque fois que ses mains se posaient sur son corps, elle était parcouru d’un frisson de plaisir. Malgré que la jeune femme se soit trouvé finalement sans robe pour la couvrir, l’acte restait très respectueux. Comme s’ils se trouvaient encore dans une forme de flirt continuel, se découvrant aux millimètres près, et se n’était pas pour déplaire à la stagiaire en médicomagie. Elle qui d’ordinaire ne passait pas par quatre chemins, se trouvait à aimer cette forme de pudeur qui s’était installée. Elle goutait avidement à la peau chaude de Gwendall.

Cependant, il fallait bien à un moment où un autre ne plus tenter le diable. Cela se lisait sur leurs corps, qui jouaient parfaitement ensemble. A présent, la jeune femme se retrouvait complètement nue puisque Gwendall venait de prendre le temps de la défaire des tissues qui la couvraient encore. Ce qui n’était pas vraiment juste puisque lui avait encore bien trop de chose sur son corps au goût de Sasha. Elle entreprit donc de le débarrasser de ce qui couvrait sa peau à commencer par sa chemise. Puis elle s’occupa de son pantalon, laissant apparaitre l’intimité de l’homme. Cet engin si virile et surtout si tendu, qui démontrait bien du désir qui parcourait le corps de Gwendall. Sasha avait toujours trouvé amusant à quel point le désir se retrouvait visible chez un homme, alors qu’une femme avait plus facilement la possibilité de cacher l’envie sexuelle. Une raison pour laquelle, dans ce dommaine, les femmes pouvaient largement avoir le dessus sur les hommes.

Même si, comme les hommes, les femmes pouvaient parfaitement ressentir une frustration. Ce qui était en ce moment même le cas de Sasha, qui sentait bien qu’elle n’allait pas tenir bien longtemps. Surtout maintenant qu’elle avait le corps entièrement nu de Gwendall sous ses yeux. Cette vision ne fit que confirmer que l’homme était bien bâti, trop bien bâti même. L’Auror avait un physique à faire tomber n’importe quelle femme et Sasha se doutait bien qu’un bon nombre était tombé dans ses filets. Oh que la stagiaire en médicomagie les comprenaient, tout en les haïssant en même temps. Pour le moment, l’homme était en sa compagnie et n’était qu’à elle, elle comptait bien en profiter un maximum. Voulant jouer encore un peu avec cette frustration palpable, la jeune femme glissa doucement sa main vers l’intimité de l’homme. Elle s’amusa un peu avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Jeu 10 Oct - 21:27


Une rencontre pour une mission
C

haque geste gagnait en intensité, le tout motivé et amplifié par le désir de plus en plus grand qui naissait en lui, et qu'il modérait du mieux qu'il le pouvait, quand bien même, pour lui, plaisir et frustration n'avaient jamais été aussi intimement liés. Lui qui n'avait jamais su atteindre la jouissance que dans des excès brusques voire violents se surprenait lui-même à faire preuve de tant de douceur et d'attentions... il pensait avant ce soir qu'agir ainsi était une sorte de faiblesse, ou une stratégie utilisée dans le seul but de donner l'illusion de la présence de sentiments qui n'avaient pas lieu d'être, car en ce genre d'instants intimes, qui voudrait s'embarrassait d'autres chose que d'une intense course au plaisir ? Eh bien... Lui, apparemment, ou plutôt lui en présence de Sasha. La jeune femme n'avait certainement aucune idée du pouvoir qu'elle exerçait sur lui. Ça avait commencé dès l'instant de leur rencontre. Et même maintenant qu'ils se connaissaient un peu mieux (quand bien même il y avait encore beaucoup de choses qu'ils ignoraient l'un sur l'autre), ça n'y changeait rien. Le pire, c'est qu'à chaque fois qu'elle bouleversait ses habitudes, il le savourait comme il n'avait jamais rien savouré auparavant. Bien sûr, ces gestes tendres s'accompagnaient d'une frustration équivalente, mais la patience, en l'occurrence payait bien plus que son impatience ne l'avait jamais fait.

Car quand l'action en vint à se pimenter légèrement, et que, à présent nus tous les deux, Sasha couvrit ses attributs viriles de caresses pour le moins délicieuses et expertes, il devint évident aux yeux de Gwendall que l'attente était largement récompensée. L'Auror réagissait à chacune de ses caresses par des râles de plaisir qu'il ne savait ni ne voulait contenir. Ses mains à lui parcouraient son dos de caresses sensuelles tandis que ses lèvres déposaient des baisers tout sauf chastes au creux de son cou. Alors que son plaisir s'intensifiait, il voulut rendre la pareille à la jeune femme.

Se plaçant au-dessus d'elle il laissa ses lèvres ainsi que sa langue descendre de plus en plus sûrement le long de son ventre jusqu'à son entrejambe, lieu dans lequel il s'attarda autant que cela était nécessaire pour faire naître le plus de plaisir possible chez la jeune femme, autant qu'il avait pu lui en donner quelques instants auparavant. Être à ce point voué au plaisir de quelqu'un d'autre ne lui était pas familier, mais étrangement, ça lui semblait des plus naturel.

code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Dim 13 Oct - 20:47

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Les gestes se faisaient bien plus précis et surtout bien plus entreprenant. Même si les deux êtres prenaient encore leurs temps, afin de savourer le plaisir qui montait en eux. La tension se faisait presque palpable maintenant dans la pièce, pour le plus grand plaisir des deux sorciers. Sasha sentait le désir monter dans son corps, même si cela était bien moins visible que chez Gwendall. Ce dernier ne pouvait cacher l’excitation qu’il ressentait, il suffisait d’observer un peu son intimité pour le voir. Partie de son corps que la jeune femme caressa avec insistances. Elle savait y faire, ce n’était clairement pas la première fois qu’elle se retrouvait dans une situation de ce genre. Elle avait apprit à connaitre les hommes, à savoir comment s’y prendre, même si bien sûr ils étaient tous différents. En tout cas, elle tenta le mieux possible de donner du plaisir à Gwendall, en recevant également. Rien que le fait de sentir la pression monter dans le corps de son partenaire lui donnait du plaisir, de plus les lèvres de l’homme dans le creux de son cou était tout aussi plaisant.

Maintenant que les deux sorciers se trouvaient nus, il était évident qu’ils allaient passer à une vitesse supérieure. Gwendall vint rendre la pareille à Sasha en utilisant sa bouche et surtout sa langue afin de lui donner du plaisir. Plaisir qui monta grandement en elle, la faisant pousser des gémissements. Cela était rare que la jeune femme se retrouve dans une telle position, où son plaisir était mis en avant. Elle ne s’en occupait pas d’habitude, du moins elle obtenir un plaisir différent mais tout autant agréable. Il était rare que dans les coucheries rapides, le désir soit au centre de l’attention. Les humains n’étaient que des animaux de toute façon, avec des besoins tout à fait naturels. Sasha en avait autant qu’un homme, même si cela ne s’avouait pas pour une femme. En tout cas, elle était en train de vivre une expérience inédite pour son plus grand plaisir. Autrefois, ce genre de pratique ne lui aurait pas manqué. Cependant il était clair qu’elle aurait bien du mal à faire l’amour avec quelqu’un d’autre après cela. En même temps, est-ce qu’elle en aurait envie ? Ce n’était pas certain et pour le moment elle répondrait non. Il y avait quelque chose de tellement spécial entre eux. Même si elle ne s’en rendait pas encore compte, elle était en train de sceller complètement son destin.

Le plaisir montait tellement chez Sasha qu’elle aurait sans doute pu exploser en seulement quelques secondes. Mais elle n’avait pas envie que tous cela s’arrête maintenant. D’un geste tendre, elle invita Gwendall à se décaler un peu afin de pouvoir l’embrasser de nouveau, passant ses mains dans son dos. La jeune femme colla son corps au sien, sentant son torse si séduisant écraser sa poitrine. Sasha avait envie qu’ils aillent plus loin, qu’ils se découvrent encore plus profondément. La stagiaire en médicomagie continua d’embrasser un peu l’Auror, lui mordillant sa lèvre également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 14 Oct - 11:54


Une rencontre pour une mission
L

eurs corps collés l'un à l'autre, leur excitation à son comble... Gwendall n'avait plus qu'un désir, désormais, celui d'unir le plus concrètement du monde son corps au sien, dans cette sorte de danse sensuelle qu'il maîtrisait si bien, mais était convaincu de redécouvrir en compagnie de sa partenaire. Avec Sasha, tout semblait différent, la moindre caresse, le moindre baiser, comme si leurs corps étaient nés pour se découvrir, s'associer, se connaître, se reconnaître. Pensée un brin idéaliste, un tantinet sotte par la même, c'est certain, mais Gwendall était-il en pleine possession de ses pensées lorsqu'elle se trouvait en compagnie de la jeune femme... Ou tout du moins, ses pensées voguaient vers des horizons différents, mais qu'il mourrait d'envie de contempler, et d'explorer dans ses moindres détails. Tout comme il voulait la contempler et l'explorer, elle, sans rien dédaigner. Si les plaisirs de la chair étaient devenus pour lui une mécanique bien huilée, une gestuelle étudiée, sans celle et plus beaucoup de saveur, il brûlait de réaliser qu'il n'en était rien, qu'il n'en avait pas fait le tour, que les sensations qu'il avait pu ressentir dans d'autres bras n'étaient que des ersatz de frissons, de jouissance... Il voulait accéder à ce seuil d'intimité différent qui les uniraient enfin sous le signe de cette complicité singulière qu'ils semblaient avoir gagné tous les deux dans le plus grand silence, il voulait enfin assouvir ce désir qui le taraudait depuis trop longtemps déjà.

Alors il s'immisça en elle, sans brusquerie, avec douceur, et bientôt, les mouvements de leurs hanches se répondirent dans cette sorte de ballet obscène qui n'était pas à placer face à tous les regards. Au rythme cadencé de leurs bassins, Gwendall mettait à l'ouvrage plus d'application qu'il n'en avait jamais mise, dédaignant cette brusquerie familière, cette animalité incontrôlé qui le poussait d'ordinaire à se concentrer sur son seul plaisir, à s'employer à l'ouvrage comme l'on satisfait n'importe quel sentiment naturel, sans comprendre son impact, sans saisir quelle intensité il était susceptible d'avoir. Tandis qu'à ces mouvements se mêlaient râles et soupirs de plaisirs, les yeux de Gwendall ne quittaient pas ceux de Sasha. Ça aussi était plutôt inédit pour lui. Généralement, en présence de ses conquêtes, il se contentait de détourner le regard, ou alors de fermer les yeux, lire les réactions de son amante dans son regard ne l'intéressait pas le moins du monde. En temps normal, du moins. Là, une fois de plus, il se souciait de son plaisir. Plus que du sien propre, d'ailleurs, quand bien même il ne le boudait pas, savourant le moindre geste. De temps à autres, ses lèvres se déposaient sur celles de Sasha, puis s'en détachaient pour mieux l'observer. Le rythme de leurs bassins, quant à eux se faisait de plus en plus rapide.



code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Ven 18 Oct - 18:37

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Il ne restait plus grand chose qui pourrait faire patienter les corps des deux sorciers, qui ne demandaient plus qu’à être uni concrètement. C’était en tout cas ce que désirait plus que tout Sasha, qui sentait le plaisir monter bien trop en elle. Jamais encore elle n’avait prit autant de plaisir dans cet acte purement physique, où elle n’avait jusqu’alors jamais mis de sentiment. Pour elle, cet acte n’avait rien à voir avec le « faire l’amour » que la langue correct utilisé. Ce n’était que du sexe, des jeux de corps d’adulte. Mais tout était complètement différent avec Gwendall, surtout quand on voyait depuis combien de temps ils se trouvaient là dans cette chambre. Ils avaient été patient, très patient même, prenant tout le temps qu’il fallait pour vraiment profiter. Ils s’étaient découvert petit à petit, examinant chacun le corps de l’autre. Maintenant qu’ils se connaissaient bien sur le point physique, puisque autrement ils avaient encore énormément de chose à apprendre, ils pouvaient passer à la suite. La jeune femme en était presque intimidée, presque stressée sans savoir pourquoi.

Cependant, elle n’avait aucune crainte à avoir. L’homme, qui s’immisça finalement en elle, fut d’une douceur extrême. Tout comme avant, la patience fut au rendez-vous. Les deux sorciers entrèrent donc dans une danse sensuelle, finissant de rapprocher vraiment ces êtres. Sasha ferma quelques secondes ses yeux, avant de les ouvrir de nouveau, soupirant de plaisir. Rien ne ressemblait aux actes habituels, où la force et la rapidité étaient les seuls maitresses à bord. A ce moment là, il n’y avait que douceur et tendresse de présent. La jeune stagiaire soupirait et laissait échaper des gémissements de sa gorges, profitant de toutes ces choses qu’elle ressentait. Son corps tout entier était en ébulission. Elle vint poser plusieurs fois ses lèvres sur celles de Gwendall, mais également sur son cou. Il avait la peau chaude, certainement comme celui de Sasha d’ailleurs, avec un goût très agréable. Les mouvements des deux amants s’accéléraient doucement, mais surement. Avec la vitesse qui augmenté, les soupires et gémissement augmenté. Sasha en avait presque le tournis, alors elle se concentrait sur les yeux de son partenaire. Elle plongeait son regard dans le sien, lisant le plaisir et le désir dans ses yeux. Le vitesse de plus en plus vite, ferma les yeux finalement afin de savourer tous ce qu’elle ressentait à ce moment-là. Cela continua encore quelques temps, le mouvement devenant encore plus rapide, se rapprochant ainsi de l’extase total. Sasha le sentit arriver de plus en plus, le sentant bien fort également. Au moment où il explosa, elle ouvrit ses yeux pour plonger son regard dans celui de Gwendall. La jeune femme avait bien du mal à reprendre son souffle, sentant sa tête tourner comme jamais avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 988
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Lun 21 Oct - 21:22


Une rencontre pour une mission
I

l y avait, entre eux, quelque chose que Gwendall ne savait nommer autrement que comme de l'alchimie. Cette chose qui ne s'expliquait pas, mais rendait tout plus différent et plus agréable. Comme si leurs corps étaient faits pour se comprendre, s'entendre, et se répondre. L'un et l'autre n'avaient rien à se dire, pas le moindre mot à prononcer, pour savoir se communiquer ce plaisir, ce frisson transformé en la plus parfaite jouissance, c'était instinctif, tendre, mais sans hésitation, à la fois doux et puissant... Un tourbillon de contradictions que Gwendall n'aurait guère su définir, en réalité, mais sur lesquels il ne cherchait pas à mettre le moindre mot quoi qu'il en soit. Il ne réfléchissait plus, à cette seconde, et c'était tant mieux. S'il avait commis l'immense erreur de se permettre le contraire, il aurait certainement réalisé le caractère insaisissable de ce qu'il vivait, à la fois singulier et si agréable, et, sans nul doute, il se serait ravisé, chose qu'il faisait toujours lorsqu'il se retrouvait confronté à quelque chose qu'il ne pouvait ou ne savait comprendre.

Mais non, il ne cherchait pas à rationaliser quoi que ce soit en cet instant précis. Il se contentait de savourer au maximum, l'esprit vide de ces pensées qui auraient pu nuire à ce moment pourtant si parfait. Il était tout au plaisir qu'elle lui procurait et qu'il lui procurait, attentif à leur faire atteindre à l'un comme à l'autre les combles de la jouissance. Et ce ne fut guère difficile. Il n'y avait rien à forcer ou à bousculer, cette danse de plus en plus intense et lascive à laquelle ils s'adonnaient de concert, de plus en plus rapidement, dans un rythme qu'ils suivaient tous les deux en parfaite harmonie, les menaient l'un  comme l'autre aux confins des plaisirs les plus intenses, jusqu'à ce que ces derniers explosent, et que l'extase soit atteinte.

Essoufflé, il se détacha d'elle avec douceur. Il garda ses prunelles fixées dans les siennes plusieurs longues secondes, en admirant chaque détail, avant de déposer un baiser sur ses lèvres et de s'allonger à ses côtés, reprenant un souffle mit à rude épreuve, mais pour son plus grand bonheur. Ses mains caressait doucement et distraitement la peau aussi pâle que douce de son bras, aimant à faire naître des frissons à l'extrémité de ses doigts, tandis que ses yeux étaient rivés vers le plafond. Le silence s'était installé, mais il ne voulait pas le briser, pas tout de suite. Cette entité si souvent oppressante lui apparaissait reposante. Il ne voulait pas le briser, ni abandonner ce lit comme il avait si aisément quitté celui de tant d'autres femmes. Il voulait demeurer auprès de Sasha.


code by Mandy

_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une rencontre pour une mission (Gwen) -16   Mer 23 Oct - 22:23

Une rencontre pour une mission.
Gwendall et Sasha
Les deux sorciers n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre, les mots auraient été d'ailleurs de trop dans cet instant. Dire quelque chose aurait gâché ce moment, si intense. De toute façon, les mots étaient bien trop faibles pour exprimer cet océan d'émotion. Le corps de Sasha s'alliait à la perfection, du moins c'était son avis, avec celui de Gwendall. Ils s'unissaient officiellement, dans des frissons de plaisir. Les deux jeunes gens communiquait à travers leurs corps, leurs sensations. La jeune femme avait vidé complètement son esprit pour ne plus penser à rien, il valait mieux éviter de pensée à des choses négatives si elle désirait profiter du moment. Il y avait tellement de choses qui pourraient gâcher ce moment, ce qu'elle ne désirait pas du tout. Pour le moment, il n'y avait que l'instant présent qui était important.

Les deux sorciers étaient dans une danse frénétique et parfaite. Le rythme des mouvements augmentait progressivement, pour le plus grand plaisir des deux êtres. Cela était tellement facile, comme inné. Il n'y avait pas besoin de réfléchir, les choses allaient d'elles même. Cela continua jusqu'à ce qu'ils atteignent le maximum du plaisir, ce moment où un feux d'artifice avait lieu dans leur corps. Du moins, pour celui de Sasha, qui sembla exploser de l'intérieur. Elle aimait faire l'amour, mais elle devait bien avouer n'avoir jamais ressentit autant de plaisir. Son corps était pleinement satisfait et elle était autant fatiguée physiquement que moralement.

Après un baiser délicat, Sasha et Gwendall se retrouvèrent allongé l'un à côté de l'autre. La jeune femme posa sa tête sur le torse, encore chaud, de son partenaire. Elle tentait de reprendre sa respiration, avec légèrement du mal. Elle ne dit rien encore une fois, elle n'en avait pas besoin. Elle ferma un peu les yeux, laissant ses doigts glisser doucement sur la peau de Gwendall. Elle n'avait aucune envie de le quitter, même si elle savait qu'ils allaient bien devoir se séparer à un moment ou un autre. Elle profitait donc le plus possible de sa présence, de sa chaleur, de lui tout simplement. Elle n'avait pas besoin de partir, elle était chez elle. Mais elle n'avait aucune envie que Gwendall s'en aille, rentre chez lui en la laissant seule dans cette chambre. En temps normal, Sasha appréciait quand les hommes quittaient rapidement son lit, afin qu'elle puisse se retrouver de nouveau tranquille. Mais là, cette tranquillité lui semblait bien plus dur que d'ordinaire.

« Reste avec moi cette nuit... »

Dit-elle dans un souffle, brisant ce silence qui s'était installé depuis un moment. Cependant, elle ne rajouta rien d'autre, ne désirant pas parler d'avantage. Angus ne revenait que le lendemain tard dans la matinée, ils pouvaient donc encore profiter l'un de l'autre sans souci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une rencontre pour une mission (Gwen) -16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]
» Préparation pour la mission.
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Mission pour passer le temps
» [Mission] Enquête d'opinion pour Ezra Plume
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-