AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 249
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeMar 3 Sep - 12:20

★ Une requête à formuler ★



Une grande appréhension lui tordait l'estomac, et ça depuis qu'il avait obtenu l'heure et la date de son rendez-vous avec le directeur de l'école de magie. Tant que ses grandes idées demeuraient au stade des idées, tout allait bien, devoir les exposer et les légitimer, c'était une autre paire de manches, Herbert n'était vraiment pas sûr d'être à la hauteur. Heureusement, il pouvait compter sur l'indéfectible soutien de sa nouvelle amie, et en la présence de Serya, il se sentait déjà plus apte à affronter le regard et le jugement d'Armando Dippet. De tout Poudlard, il devait bien être le seul individu à être intimidé par son directeur (ce qui aurait dû être naturel pour tous les autres, en fait). Il craignait vraiment un refus de sa part. Si ça advenait, il n'était pas sûr d'avoir la trempe nécessaire pour imposer sa position malgré tout. En fait, il y avait de fortes chances qu'il se laisse démonter en un regard ou une réflexion. Il avait la chaire de poule et le souffle court, le coeur battant et l'estomac noué, c'était pas spécialement les meilleures conditions pour s'imposer dans ce genre de rendez-vous.

Il espérait que Serya, de son côté, arriverait à se montrer plus persuasive que lui. À eux deux, ils formaient une équipe de choc, apparemment, alors pourquoi pas ? Ils s'étaient rendus côte à côte jusqu'au septième étage, là où se trouvait le bureau du directeur. Avant que de toquer à la porte de ce dernier, Herbert adressa un léger sourire à son aînée, espérant trouver en elle ce courage qui lui manquait. Ça marchait plutôt bien. En un simple échange de regard, elle su lu redonner quelque peu confiance, et il se sentit se détendre un peu. Ça allait marcher. Après tout, après avoir fait la veille la liste des pour qu'il pourrait arguer et des contre qu'on pourrait lui contrer, il avait lui-même déduit qu'il s'en sortirait à merveille... mais même fort de cette pensée, il ne se sentait pas complètement à l'aise. On ne se refait pas, que voulez vous ! Enfin bon, l'heure n'était plus aux tergiversations et aux grands questionnements. Ils allaient trouver réponse d'eux-mêmes d'ici quelques minutes.

Prenant son courage à deux mains, il toqua donc à la porte et attendit qu'on les invite à rentrer. Dans sa tête, le même "moto" tournait en boucle, encore et encore  : "Tout va bien se passer", "Tout va bien se passer", "Tout va bien se passer" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeMar 3 Sep - 17:14


Et voilà. Le moment de vérité approchait. Aussi dommage que cela puisse être, Serya savait qu'elle n'avait pas grand chose à craindre du directeur. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'être nerveuse. Bon, après tout, soit il acceptait, soit il refusait. Rien de bien dramatique. Les deux enseignants seraient bien embêtés, mais il n'y aurait pas mort d'hommes. Enfin. Alors qu'ils montaient les sept étages, personne n’osait parler. Herbert devait repenser à tout ce qu'il y aurait à dire, et Serya... bah Serya aussi. Parce que le laisser parler tout seul devant Dippet, elle n'y arriverait pas. C'était son projet, certes, mais elle commençait à le connaître un petit peu quand même. Si cela devenait trop pour lui, elle serait là pour le rattraper. C'était aussi pour ça qu'elle venait avec lui. Et puis, il était facile de se laisser impressionner par son patron. À deux, cela serait plus facile.

Avant de se lancer, Herbert lui adressa un regard, cherchant le soutient que Serya lui avait promis. Elle répondit largement à son sourire en lui faisant un petit oui de la tête. De toute évidence, cela avait marché. Herbert se détendit un peu et repris les cours de sa pensée. Serya le regarda encore quelques secondes, se disant qu'il avait tout pour réussir. Qu'elle serait fière de travailler avec lui. Enfin, son collègue frappa à la porte et le directeur les invita à entrer.

Serya entra derrière lui après avoir pris une grande inspiration. Il ne lui était pas souvent arrivé d'aller dans ce bureau. Elle avait l'impression de redécouvrir la pièce. En voyant Armando Dippet derrière son bureau, elle devint plus nerveuse. Oui, il y avait encore une personne à qui Dippet faisait peur. Et elle venait d'en rejoindre une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Directeur de Poudlard... et voilà.
[†] Armando Dippet
▌ Messages : 162
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeVen 6 Sep - 12:34


Une requête à formuler
E

ntre autres nombreuses choses qu'Armando Dippet n'appréciait pas vraiment dans son métier (à se demander pourquoi il se trouvait encore derrière ce bureau - en même temps, qui ne se posait pas la question ? ), c'était ces moments au cours duquel on demandait à prendre rendez-vous avec lui, sans spécifier de quoi il allait être question exactement. Le directeur de Poudlard rencontrait tant de difficultés avec la plupart des professeurs de l'école que devoir subir une entrevue avec eux était loin de le mettre en joie. Enfin, cette fois, il n'allait pas avoir affaire à ses employés les plus redoutables, et c'était déjà ça. Serya Sundarkens, en dépit d'un caractère un peu fantasque, ne lui avait jamais causé le moindre soucis, bien au contraire... Quant à Herbert Beery, peut-être était-ce parce qu'il n'avait intégré l'école de sorcellerie qu'il y a deux petits mois, mais il semblait globalement inoffensif aux yeux du directeur... Restait à voir si cela se confirmerait au terme de ce rendez-vous. Au final, Dippet pouvait s'estimer heureux de devoir les voir eux plutôt qu'une Potter, une Mathews, ou encore une Sparkley. Ce qui ne le rendait pas plus particulièrement enthousiaste à l'idée de devoir les accueillir dans son bureau.

Mais n'ayant pas trouvé de raisons valables de le leur interdire, et étant tout de même curieux de savoir ce que ces deux là pouvaient bien les vouloir, il avait accepté, bien sûr, de les recevoir. Ils devaient se présenter à son bureau tôt dans la matinée, avant leurs premiers cours de la journée, un choix stratégique de la part de Dippet. Cela obligeait les deux professeurs à se montrer clairs et concis, puisqu'ils devraient exposer leurs idées ou griefs avant l'heure de leurs cours respectifs, et cela permettrait au directeur de profiter du reste de la journée pour vaquer à ses autres occupations, malheureusement trop nombreuses et pour la plupart contraignantes. Merlin sait que les réunions tardives avaient tendance à s'éterniser. Au moins, là, il avait la garantie que ce n'était pas le cas.

Ce matin là, donc, à l'heure convenue (au moins pouvait-il louer la ponctualité de ses deux professeurs), l'on toqua à la porte de son bureau. Au moins une chose qu'il appréciait dans ce genre de situation, c'est qu'il savait à qui il allait avoir à faire. Certains coups portés sur cette même porte pouvaient être porteurs de nouvelles imprévues, détestablement imprévues. Au moins là, il savait plus ou moins à quoi s'attendre. Quoi qu'une part de mystère demeurait encore. Il ne savait toujours pas ce que Beery et Sundarkens pouvaient bien lui vouloir.

-Entrez.
Son invitation formulée, les deux professeurs entrèrent effectivement dans le bureau. Asseyez-vous, je vous prie. ajouta ensuite le directeur, désignant deux places assises en face de son bureau, après avoir serré la main de ses deux employés.

Il les regarda l'un après l'autre, essayant de deviner ce qu'ils attendaient de lui. Il semblait lire un peu d'appréhension dans leurs regards. Ça faisait du bien. Il devenait de plus en plus rare que la hiérarchie soit respectée au sein de cette école. Lorsque cela advenait, c'était plutôt plaisant.

-Alors. Pour quelles raisons vouliez vous me voir ?



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 249
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeMar 10 Sep - 10:28

★ Une requête à formuler ★



Herbert adressa un regard à Serya, espérant trouver en elle un peu de réconfort. Ce ne fut pas aussi efficace qu'il l'avait espéré, sa gorge était toujours serrée et son estomac noué. Pour cause, sa collègue et amie, si elle était peut-être un peu plus confiante que lui, n'avait pas lair complètement à l'aise malgré tout. Ça devait être l'influence de ce bureau. C'était de notoriété publique, après tout. Lorsqu'on s'y rendait, c'était rarement bon signe, qu'on soit élève et professeur. Herbert y avait échappé jusque là, durant ses sept année de scolarité à Poudlard, l'élève sans soucis qu'il était n'avait jamais posé de problèmes suffisamment grave pour qu'on lui demande d'aller à la rencontre du directeur, qui à l'époque était déjà Armando Dippet. Peut-être qu'il s'agissait de ça, aussi. L'ayant connu comme directeur en sa propre qualité d'élève, Herbert ne se sentait pas beaucoup de légitimité à venir spontanément près de lui lui demander un service... Un service qui n'était pas si immense que ça, en fin de compte, mais qui là, maintenant, lui paraissait totalement insurmontable.

-Entrez. Asseyez-vous, je vous prie.


Herbert s'exécuta sans se faire prier. L'appréhension ne disparaissait toujours pas. Un comble, hein, d'être aussi anxieux lorsqu'on est enseignant, et de surcroit, qu'on a derrière soi une formation dramatique. Mais le professeur de botanique avait toujours été comme ça. Avant de monter sur scène, il lui était déjà arrivé d'être presque au bord même de l'évanouissement, et ça même s'il se trouvait en présence seulement d'amis. Il fallait que finalement, il entre dans son personnage, prononce les premiers mots de son texte, et finalement, tout allait enfin mieux. Son coeur cessait de battre la chamade, Le quatrième mur se dressait fort à propos entre lui et le public, et il se sentait tout à coup la force et le courage d'aller jusqu'au bout de son monologue. Là, ça allait être pareil. En tous cas, il l'espérait. Il se répétait sans cesse que ce n'était rien d'autre qu'un pièce de théâtre. À force de se le dire, ça allait bien finir par fonctionner.

-Alors. Pour quelles raisons vouliez vous me voir ?

Voilà, on y était. Au moins, Dippet ne lui faisait pas passer par quatre chemins, c'était plutôt une bonne chose. Plus tôt il aurait extrait cette idée de sa tête, plus vite il serait soulagé... pas forcément heureux (ça, ça dépendrait de la réaction du directeur), mais au moins soulagé. Ce qui était à dire serait dit. Herbert prit une grande inspiration et se lança.

-Vous n'êtes pas sans savoir que je suis issu d'une formation dramatique. Et dans cette optique, j'ai envisagé qu'il pourrait être stimulant et formateur pour les élèves d'être familiarisés avec l'art dramatique. Je voulais donc vous demander s'il serait possible selon vous d'organiser un club de théâtre. Bien sûr, je prendrais tout en charge, en termes d'organisations, je ne sollicite que votre approbation.

Il avait apprit son speech par coeur, et l'avait récité tel quel. Au moins, cela lui avait évité de bafouiller comme un sombre idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeMar 10 Sep - 22:32

Herbert cherchait du courage dans son regard. Le seul problème était que du courage, Serya n'en avait pas tant que cela. Mais voyant son collègue la regarder ainsi, elle fit tout son possible pour être la plus assurée possible. Souriante, elle n'avait pourtant pas été à la hauteur des espérances de son nouvel ami. Mais que voulez-vous, le directeur avait encore une petite emprise sur certains enseignants de son école. Du coup, Serya avait le cœur qui battait avec frénésie alors qu'ils entraient dans le bureau du directeur.
Serya n'était pas très familière de cette endroit. Élève, elle était d'un naturel très sérieux. Maintenant qu'elle enseignait, elle mettait un point d'honneur à ne rien faire de travers. Venir le troubler dans sa journée longue et bien remplie ne la mettait pas à l'aise.

-Entrez. Asseyez-vous, je vous prie.

Serya s'assit bien gentiment en se retenant de ne pas baisser la tête. Elle avait la désagréable impression qu'elle allait passer un mauvais quart d'heure. Pourtant, en théorie, elle n'avait strictement rien à craindre. Mais c'était plus fort qu'elle. Le professeur Dippet était son supérieur, son employeur, mais aussi celui qui allait décider de la vie ou de la mort de leur projet théâtral.

-Alors. Pour quelles raisons vouliez vous me voir ?

Ah, justement. Serya voulait laisser Herbert porter son projet jusqu'au bout. Elle n'interviendrait qu'en cas de problème et ne s'en plaignait pas le moins du monde. Et puis, elle était avant tout un soutient. Même si elle ferait tout ce que lui demanderait Herbert avec le plus grand plaisir.

-Vous n'êtes pas sans savoir que je suis issu d'une formation dramatique. Et dans cette optique, j'ai envisagé qu'il pourrait être stimulant et formateur pour les élèves d'être familiarisés avec l'art dramatique. Je voulais donc vous demander s'il serait possible selon vous d'organiser un club de théâtre. Bien sûr, je prendrais tout en charge, en termes d'organisations, je ne sollicite que votre approbation.

De toute évidence, c'était un texte parfaitement rodé. Herbert s'était préparé et avait tout dit d'un coup. Serya en était impressionnée quelque part. Elle l'avait regardé tout au long de son petit discours. Pourtant, quelque chose manquait. Il y avait quelque chose qui la tracassait. Loin d'elle l'idée de vouloir prendre la place d'Herbert sur le devant de la scène, mais vraiment, elle voulait simplement leur donner toutes les chances possibles.

-Oui, enfin, il est certain que le professeur Beery a beaucoup réfléchi à la question et sait parfaitement tout ce que cela implique de diriger un tel projet. Cependant, malgré sa récente admission dans le corps enseignant, vous n'avez pas à vous inquiéter. Et puis, il ne sera pas seul pour organiser ce club et nous resterons attentifs à vos exigences, monsieur.

Serya avait démarré sa petite intervention avec une certaine confiance dont elle ignorait la provenance. Mais plus elle avançait, plus le regard du directeur l'intimidait. Elle finit avec les joues aussi rouges que des pivoines et n'osa même pas regarder Herbert. Elle voulait vraiment mettre Dippet en confiance  mais elle craignait que ces paroles n'aient indisposé son ami. Mais cette question ne s'était présentée qu'après avoir pris la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Directeur de Poudlard... et voilà.
[†] Armando Dippet
▌ Messages : 162
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeMer 11 Sep - 18:37


Une requête à formuler
H

erbert et Serya n'en savaient sans doute rien, mais ils n'avaient pas mis longtemps à entrer dans les bonnes grâces du directeur de Poudlard. La raison en était simple : quand la quasi-totalité des professeurs et membres du personnel de Poudlard lui donnaient du fil à retordre (et pas qu'un peu), passant leur temps à remettre son intégrité professionnelle en cause, à l'assaillir de réprimandes, et à l'envoyer sur les roses, les professeurs de botanique et de soin aux créatures magique, eux, n'avaient jamais agi ou parlé à son encontre, et semblaient même le respecter. Bref, autant de points qui ne pouvaient que jouer en leur faveur.

En soi, l'idée de Beery était-elle bonne ? Oui... Non... Disons qu'elle était en tous cas pour le moins inoffensive. Créer un club de théâtre à Poudlard, c'était seulement un moyen pour les élèves de trouver un mode d'expression différent. Et si ça pouvait canaliser certains d'entre eux (ce dont il doutait fort, tout de même, malheureusement), alors il n'avait vraiment aucune raison d'y disconvenir. Dippet voyait bien que Beery avait longuement travaillé son petit discours. Visiblement, ça lui tenait à coeur. Si pour le directeur, ce projet n'avait pas grand chose de significatif, il était toujours bon d'engager les arts et tous les modes d'expressions. Il y avait bien des équipes de Quidditch et un club de bavboules... Alors quand bien même cette idée ne semblait jamais avoir germé dans le cerveau de personne avant, ça n'avait pas l'air d'être une mauvaise idée en soi. Ça pourrait même créer quelques vocations, qui sait ? Bref, dans l'ensemble, oui, Dippet était plutôt pour. D'autant que les deux professeurs, malgré l'inexpérience de l'un et le caractère un brin fantasque de l'autre, lui semblaient dignes de confiance. Ils lui assuraient s'occuper de tout. À partir de là, comment refuser ?
Enfin, il restait tout de même quelques points à éclaircir.

-Si j'accède à votre requête - et je dis bien si...
Même si le conditionnel était employé là par pure formalité. Vous comprenez qu'il faut que j'ai un droit de regard sur ce club afin de m'assurer que tout se passe correctement. Je me dois également d'insister sur le fait que le travail à titre personnel et le temps d'investissement qui sera sollicité de la part des élèves ne devra pas empiéter sur le bon déroulement de leur vie scolaire.

Tout cela n'était que pures formalités, au fond, mais il fallait bien qu'elles soient établies. Que tout soit clair afin qu'on ne puisse pas l'accuser d'avoir prit sa décision à la légère (ce qui serait le cas quand même, il en était certain).

-Je suppose que vous avez déjà réfléchi à un lieu, ainsi qu'à la fréquence et aux dates des rencontres du membres du club ?



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 249
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeJeu 12 Sep - 16:57

★ Une requête à formuler ★



Dan la précipitation, dans son besoin maladif de réciter chaque lettre du discours qu'il avait soigneusement préparé, Herbert avait fini par négliger quelques points importants, et il fut heureux que Serya soit là pour apporter les précisions qui manquaient à son propos, mais qui auraient bien pu leur faire perdre leur crédibilité, tout comme l'approbation de monsieur le directeur. Comme quoi, c'était vraiment une aubaine pour Herbert de l'avoir à ses côtés. Il ne se serait certainement pas débrouillé aussi bien sans elle à ses côtés. Elle apportait un son de cloche et des arguments supplémentaires que lui même n'avait pas mis en valeur.

-Oui, enfin, il est certain que le professeur Beery a beaucoup réfléchi à la question et sait parfaitement tout ce que cela implique de diriger un tel projet. Cependant, malgré sa récente admission dans le corps enseignant, vous n'avez pas à vous inquiéter. Et puis, il ne sera pas seul pour organiser ce club et nous resterons attentifs à vos exigences, monsieur.


Déjà, les compliments implicités par le professeur de soin aux créatures magiques faisaient vraiment plaisir à entendre, et ils lui redonnaient au passage à regain de confiance en lui, mais en plus elle insistait où il avait oublié de le faire. À trop vouloir insister sur le fait qu'il prendrait tout en main afin que la charge, pour le directeur, ne soit pas trop lourde, il avait oublié d'ajouter qu'ils étaient bien d'accord de se plier à toutes les exigences qu'ils trouveraient nécessaires. Et apparemment, le directeur y tenait aussi.

-Si j'accède à votre requête - et je dis bien si...


Là, Herbert sentit son coeur se serrer. Ce n'était pas un refus, c'est vrai, mais pour le coup, ce n'était pas une approbation non plus. Ce qu'il dit ensuite sembla quand même très encourageant, même pour quelqu'un d'aussi stressé qu'Herbert.

-Vous comprenez qu'il faut que j'ai un droit de regard sur ce club afin de m'assurer que tout se passe correctement. Je me dois également d'insister sur le fait que le travail à titre personnel et le temps d'investissement qui sera sollicité de la part des élèves ne devra pas empiéter sur le bon déroulement de leur vie scolaire.

Ça allait de soi. C'était le genre d'exigences auxquelles Herbert n'aurait aucun mal à se conformer, si elles lui garantissaient en effet qu'il pourrait mener son projet à bien.

-Je suppose que vous avez déjà réfléchi à un lieu, ainsi qu'à la fréquence et aux dates des rencontres du membres du club ?


Bon ben ça s'annonçait plutôt bien, au final ! Monsieur le directeur ne poserait pas tant de questions s'il n'envisageait pas plutôt sérieusement de donner son accord aux deux enseignants. Herbert se sentit envahi d'un élan d'optimisme qui le rendit plus confiant lorsqu'il lui fallut aller dans les détails.

-Il y a une salle de cours au troisième étage qui, si je ne m'abuse, n'est plus utilisée,  j'ai pensé que le club, en reconfigurant l'espace, bien sûr, pourrait s'y tenir. Quant à la date, je n'ai pas encore d'idée arrêtée. Organiser les réunions le week-end, deux heures chaque samedi, par exemple, permettrait de ne pas empiéter sur l'emploi du temps et les devoirs des élèves en semaine.


Voilà, il lui semblait avoir tout dit. Ne manquait que le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeJeu 12 Sep - 21:16

Serya avait fait de son mieux pour aider Herbert à aller au bout de son projet. Et puis, si elle pouvait faire plaisir à quelqu'un au passage, c'était toujours ça. Ce qu'elle avait ajouté n'était là que pour conforter le directeur dans sa position de large domination. Et il en avait bien besoin aussi le pauvre. Avec tout ce que lui faisaient endurer certains de ses employés, savoir qu'il y avait encore des gens pour lui être soumis ne pouvait que lui faire du bien.

-Oui, enfin, il est certain que le professeur Beery a beaucoup réfléchi à la question et sait parfaitement tout ce que cela implique de diriger un tel projet. Cependant, malgré sa récente admission dans le corps enseignant, vous n'avez pas à vous inquiéter. Et puis, il ne sera pas seul pour organiser ce club et nous resterons attentifs à vos exigences, monsieur.

Outre les compliments à son collègue et ami et les marques de respect destinées à son supérieur, Serya avait tenu à éclaircir quelques point qu'elle considérait comme importants. Et finalement, si elle n'avait rien ajouté, peut-être le verdict aurait-il été différent.

-Si j'accède à votre requête - et je dis bien si...

Pendant quelques secondes, le cœur de Serya s'arrêta de battre. Et si cela n'avait pas suffis? Et si Dippet refusait tout de même de les laisser organiser leur club? Le suspens était à son comble et quelque part, elle se demandait si Armando ne le faisait pas un peu exprès.

-Vous comprenez qu'il faut que j'ai un droit de regard sur ce club afin de m'assurer que tout se passe correctement. Je me dois également d'insister sur le fait que le travail à titre personnel et le temps d'investissement qui sera sollicité de la part des élèves ne devra pas empiéter sur le bon déroulement de leur vie scolaire.

Tout cela n'était qu'un amas d'évidences que Serya comptait pour acquises. Et connaissant Herbert, même si au fond ils ne se connaissaient pas tant que cela, il pensait la même chose. Les demandes du directeur ne seraient pas difficiles à satisfaire. Et puis, pour faire les choses correctement, il n'était pas nécessaire d'embêter les autres.

-Je suppose que vous avez déjà réfléchi à un lieu, ainsi qu'à la fréquence et aux dates des rencontres du membres du club ?

Là ça se compliquait. Serya savait bien qu'Herbert avait repéré une salle de cours vide. C'était d'ailleurs à ce moment que les deux enseignants s'étaient rencontré et avaient trouvé un soutien dont ils avaient cruellement besoin. De bons moments qu'elle n'était pas prête à oublier. Mais quand il s'agissait des dates, elle préférait largement laisser parler Herbert. D'ailleurs, elle avait l'impression de l'abandonner un peu facilement. Bien sûr, elle ne le ferait pas réellement, mais de le laisser ainsi face aux questions du directeur lui faisait cet effet. Serya avait toujours été un peu comme ça. Mais cela partait d'un bon sentiment.

-Il y a une salle de cours au troisième étage qui, si je ne m'abuse, n'est plus utilisée, j'ai pensé que le club, en reconfigurant l'espace, bien sûr, pourrait s'y tenir. Quant à la date, je n'ai pas encore d'idée arrêtée. Organiser les réunions le week-end, deux heures chaque samedi, par exemple, permettrait de ne pas empiéter sur l'emploi du temps et les devoirs des élèves en semaine.

Oui, samedi c'était bien. Le samedi ce n'était pas en semaine mais ce n'était pas non plus la fin du week-end. Et puis deux heures c'était plutôt pas mal comme créneau. C'était suffisant pour travailler et ce n'était pas assez pour qu'ils ne s'ennuient. Non, vraiment, Herbert savait de quoi il parlait. D'ailleurs, Serya n'ajouta rien à ces précisions. Mais elle ne put s'empêcher d'adresser un nouveau sourire à son ami. Juste pour lui dire qu'elle était toujours avec lui, et pour encore un certain temps... si il l'acceptait.
Revenir en haut Aller en bas
Directeur de Poudlard... et voilà.
[†] Armando Dippet
▌ Messages : 162
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeSam 14 Sep - 0:23


Une requête à formuler
L

e professeur d'herbologie semblait vraiment déterminé à mener son projet à bien. Si pour Dippet, l'affaire ne demandait qu'à s'intéresser à quelques détails afin de s'assurer qu'ils seraient bien respectés, et s'il ne voyait vraiment pas d'inconvénient majeur pour interdire ce club, Herbert, lui, ne semblait pas si sûr que ça de l'aboutissement de l'affaire, même si au passage, l'affaire lui tenait extrêmement à coeur. Ça se voyait, il prenait la chose bien plus au sérieux que ne le feraient les élèves qui, éventuellement, s'inscriraient à ce club de théâtre (parce que le directeur ne voulait pas être pessimiste, mais il n'était pas convaincu qu'il y aurait foule pour rejoindre le groupe d'arts dramatiques). Enfin, c'était tant mieux, cela voulait dire que ce n'était pas juste une idée en l'air, qu'il avait vraiment réfléchi au moindre détail, qu'il prenait les choses au sérieux... cela laissait moins de places à la dérive que s'il s'était montré totalement désintéressé, ce qui aurait annoncé d'avance un échec cuisant.

Les suggestions que faisaient Herbert étaient logiques et très bien pensées. L'école recelait en effet de salles de classe que personne n'utilisait plus. Leur redonner un second souffle serait loin d'être une mauvaise idée, tout au contraire. Alors non, il n'avait vraiment pas d'objection à faire. Tant que ça ne perturberait aucun cours... il n'y avait pas de raisons que les choses tournent mal. Ce n'était rien qu'un innocent club de théâtre, après tout. Quand bien même quelque chose ne fonctionnait pas correctement, ce ne serait jamais la fin du monde, et ça pourrait se résoudre facilement. Quant aux dates des réunions, même si elles n'étaient pas complètement fixées... ça semblait honnête. Deux heures dans un week-end, ce n'est pas grand chose, après tout. On monopolisait plus du temps des joueurs de Quidditch sans que rien ne soit dit (en même temps, cette tradition était ancrée dans les moeurs au point qu'il était parfaitement impossible d'y changer quoi que ce soit).

-Je n'y vois pas d'objections, pour peu que vous ne fixiez aucune réunion du groupe en période d'examens importants, que vous me communiquiez la liste des élèves inscrits, et que vous me fassiez un rapport régulier.

Il se devait de se tenir un tant soit peu au courant de ce qui se passait dans son école, tout de même. Déjà qu'on l'accusait - à juste titre, certes - de ne pas avoir suffisamment l'oeil sur ce qui se passait à Poudlard, et surtout, de ne pas être capable d'y remédier. Il se devait donc, pour le principe, s'accorder un droit de regard sur tout. Dans un cas comme celui-ci, c'était plutôt plaisant.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Herbert Beery
▌ Messages : 249
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 27,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Morrison

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeVen 20 Sep - 10:41

★ Une requête à formuler ★



Le temps que le directeur de Poudlard laissa de silence, sûrement pour sa réflexion personnelle, le temps de peser définitivement le pour et le contre, parut extrêmement long à Herbert, comme si des heures et des heures d'un réel supplice accompagnait l'attente de sa réponse. Il réalisait que ce projet avait vraiment prit des proportions gigantesques dans son esprit. Quand on y réfléchissait, il ne s'agissait que d'un bête club de théâtre, comme il y en avait dans plein d'écoles... Pas de quoi fouetter un scroutt à pétard non plus. Il ne fallait pas qu'il oublie qu'avant d'enseigner l'art dramatique à ses gosses, il était leur professeur d'herbologie, ça vendait moins de rêve, c'est sûr (à lui en tous cas), et ça le motivait nettement moins, mais c'était comme ça. Si Dippet le voyait s'investir pour son club au point d'en oublier l'emploi pour lequel il se trouvait aussi, et pour lequel il avait été conseillé, par ailleurs, par son prédécesseur... Ça risquait d'arriver, il se connaissait, et il connaissait son caractère passionnée. Mais pendant ce vague moment de silence, Herbert se promit intérieurement que si la réponse à ses attentes était "oui", il ferait de son mieux pour être un aussi irréprochable responsable de club que professeur (en vérité, il était fort à parier qu'il allait se montrer pitoyable dans les deux domaines).

-Je n'y vois pas d'objections, pour peu que vous ne fixiez aucune réunion du groupe en période d'examens importants, que vous me communiquiez la liste des élèves inscrits, et que vous me fassiez un rapport régulier.


Herbert ne put empêcher à un gigantesque sourire, qui s'étalait d'une de ses oreilles à l'autre, d'apparaître sur son visage. Donc c'était oui ! Il allait pouvoir tout mettre en place, créer son club, mettre toutes les idées qui fourmillaient dans sa tête à exécution. C'était un mini rêve qui se réalisait, rien qui ne ressemble à son véritable rêve de brûler les planches un jour. Mais c'était tout ce qu'il pouvait obtenir qui y ressemble un peu, rien qu'un tout petit peu... alors bon, il faisait avec. Pour l'instant, le sujet l'enthousiasmait trop pour qu'il songe à déprimer.

-Je vous remercie, monsieur
, dit-il avec moins d'enthousiasme dans la voix qu'il n'en ressentait vraiment, tentant comme il le pouvait de ne pas trop passer non plus pour une espèce de fou-furieux particulièrement dangereux. Je m'engage à respecter vos exigences, bien sûr. La liste des inscrits vous sera communiquée dès qu'elle sera définitive, et je vous enverrai un rapport au terme de chaque séance... et bien sûr, je m'engage à ce que ce club n'empiète ni sur la bonne marche des études des élèves, ni sur celle de mes cours.

Il se disait que ce n'était pas un mal de repréciser ce dernier point. Même si le directeur ne le connaissait pas beaucoup, il était déjà possible qu'il ait compris beaucoup de son tempérament (étant donné que Beery était incapable de dissimuler correctement son caractère un brin candide), et le rassurer n'était pas une mauvaise chose, sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeVen 27 Sep - 18:49

Cette fois c'était bon. Armando Dippet avait accepté le club théâtre d'Herbert. Quelque part, c'était rassurant. Après tout, cela prouvait aussi que le directeur leur faisait confiance. Du moins Serya espérait de tout son petit cœur d'optimiste que jamais il n'aurait laissé ce club aux mains de personnes comme Mrs Sparkley. Parce qu'en plus d'un manque de fibre artistique évident, l'infirmière avait une certaine réputation tout de même.

-Je n'y vois pas d'objections, pour peu que vous ne fixiez aucune réunion du groupe en période d'examens importants, que vous me communiquiez la liste des élèves inscrits, et que vous me fassiez un rapport régulier.

Serya lâcha un souffle de soulagement avant de sourire le plus sincèrement du monde. D'un seul coup, ça allait mieux tout de même. Plus besoin de se justifier, plus besoin d'argumenter. Il ne restait plus qu'à accepter. Et ce n'était pas ce qu'il y avait de plus compliqué. Surtout pour deux personnes aussi dociles que les deux enseignants qui se trouvaient dans le bureau du directeur.

-Je vous remercie, monsieur. Je m'engage à respecter vos exigences, bien sûr. La liste des inscrits vous sera communiquée dès qu'elle sera définitive, et je vous enverrai un rapport au terme de chaque séance... et bien sûr, je m'engage à ce que ce club n'empiète ni sur la bonne marche des études des élèves, ni sur celle de mes cours.

Bien entendu. Herbert était loin d'être un imbécile. Il s'agissait d'un club, et non d'un cours à part entière. Il était donc logique de ne pas empêcher les élèves de réussir leur vie scolaire. Et puis Serya aussi le savait. Du coup, tout devrait se passer sans trop de problèmes.
Serya pris la relève auprès du directeur, espérant que leur entrevue ne durerait pas beaucoup plus longtemps.

-Merci monsieur. Nous ferons au mieux pour que tout se passe bien pour tout le monde.

Contrairement à Herbert, Serya était parfaitement calme. Bien qu'évidemment très heureuse que leur demande ait été acceptée, elle ne voyait pas la nécessite de le montrer devant le directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Directeur de Poudlard... et voilà.
[†] Armando Dippet
▌ Messages : 162
Humeur :
HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Left_bar_bleue50 / 10050 / 100HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitimeMar 1 Oct - 20:27


Une requête à formuler
U

ne affaire rondement menée. Si seulement tout pouvait se régler aussi facilement ! C'était malheureusement rarement le cas, et c'était la première fois depuis très longtemps qu'il recevait des professeurs de son établissement dans son bureau et que le tout ne finissait pas en rapport de force (tant mieux pour lui, d'ailleurs, quand il y avait rapport de force, il perdait à chaque fois). Pour une fois, il avait, en lieu et place de cela, eu le droit à une conversation intéressante et constructive. En bref, cet entretien s'était déroulé comme, dans l'idéal, devraient se déroulaient lieu tous les entretiens qui prenaient place dans ce même bureau... Il risquait fort de déchanter rapidement, néanmoins, quand il observerait le résultat et les conséquences de la fondation de ce club qui, en apparence, semblait particulièrement inoffensif. Tout avait été dit.

Du moment que les deux professeurs ne négligeaient pas leurs postes respectifs au nom de cette activité extra scolaire, et qu'ils le tenaient au courant de l'avancement du club, il n'avait rien à redire, il devait même admettre que l'idée était plutôt bonne... ou pouvait en tous cas l'être si elle était bien exploitée. Cet entretien touchait donc à sa fin. Ils n'avaient pas de questions complémentaires à poser, et de toute évidence, ses interlocuteurs n'en avaient pas davantage, alors il n'était nul besoin de s'attarder plus longtemps. Ils avaient obtenu gain de cause, et lui, une fois n'est pas coutume, avait beaucoup de travail à abattre, et surtout de problèmes à régler (Merlin sait qu'ils s'accumulaient).

-Très bien, puisque nous sommes d'accord, je n'ai plus qu'à vous souhaiter bonne chance, vous pouvez disposer.
Il se leva de sa chaise afin de mieux pouvoir serrer la main des deux professeurs au-dessus de son bureau. Je vous souhaite une bonne soirée.

Et bon vent. Beery et Sundarkens avaient beau faire partie de ses employés préférés -et pour cause, ils ne lui avaient jamais posé le moindre problème, ce qui était suffisamment rare pour être remarqué - mais il n'était pas mécontent, néanmoins, de retrouver un peu de solitude. Bien que retrouver tous les dossiers qui l'attendaient ne le réjouissait pas spécialement.



code by Mandy


FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Empty
Message#Sujet: Re: HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler   HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler
» Requête auprés de Monsieur le frére du roi
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» Sur la route t'attendent une révélation et une requête royale (Pv Evangéline)
» A la lueur d'une bougie [Armando, Véronica] [10 et 11 /03/42]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
La corbeille
-