AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The devil's advocate [pv Nem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: The devil's advocate [pv Nem]   Dim 13 Oct - 18:26


The devil's advocate
Q

uand un nom est entendu trop de fois, et à chaque fois lié à une situation qui vous concerne de près, ou que vous avez choisi de vous approprier quoi qu'il en soit, il devient évident que vous ne pouvez pas faire l'impasse sur ce nom, et qu'il vous est nécessaire de récolter le plus d'informations possibles au sujet de la personne à laquelle ce nom en question appartient. En l'occurrence, c'était celui de Colloway, qui semblait un peu trop présent, bien qu'indirectement, dans la sphère de l'Héritier dernièrement. D'eux, il ne savait pas grand chose encore, mais il avait conscience qu'il était impératif d'y remédier. Il s'agissait d'un frère et d'une soeur : un frère qui, de source sûre, appartenait à ce clan rival que formaient les neo-grindelwaldiens et que, grâce à Sasha (et bientôt grâce à d'autres), il comptait bien tuer dans l'oeuf, et une soeur, qui outre le fait d'être, donc, liée de très près au premier, avait été l'avocate d'Aulne Quibber (ou du moins de Luna Lovegood, puisque tel était son véritable nom) lors du procès qui aurait dû, selon les plans (qui cette fois avaient été malheureusement faillibles) de Tom Jedusor, la conduire tout droit à Azkaban, et sceller au passage le sort de ses cinq camarades, dont il devait trouver à présent un autre moyen de s'en débarrasser. En un mot comme en cent, Nemesis Colloway appartenait à présent, qu'elle le veuille ou non, à l'équation, à ce jeu d'échec dont le préfet en chef des verts et argent prenait grand soin de bouger minutieusement chacun des pions, à sa guise et surtout à son avantage. Il avait également le frère dans le colimateur, mais il laissait à Sasha le soin de s'en occuper.

Quant à la soeur... Eh bien, c'était sous peu qu'il allait lui conférer son utilité, et déposer ce pion de plus sur un jeu de plus en plus imposant, qui prenait une échelle bien plus importante qu'à son commencement, pour le plus grand plaisir de l'Héritier, qui escomptait bien étendre au monde sa sombre influence. Il avait donné rendez-vous à la jeune avocate par courrier, sous la forme d'une missive des plus respectueuses. Dans celle-ci, il apprenait à la jeune avocate avoir eu vent de ses talents, et envisager de recourir à ses services. Après quelques brefs échanges épistolaires, qui devaient témoigner de la "bonne foi" de celui qui, au monde, devait en posséder le moins. Ils avaient convenu de se retrouver aux Trois-Balais, un soir de la semaine, avant l'heure d'affluence.
Et en effet, quand Tom retrouva le pub sorcier après avoir quitté en douce, et en prenant grand soin de n'être vu de personne, l'école de sorcellerie, il était plutôt vide. Tant mieux, ils pourraient parler parfaitement au calme. Elle n'était pas encore arrivée lorsqu'il prit place à l'intérieur. Il leur choisit donc une table un peu à l'écart, et s'y installa, attendant l'avocate pour prendre commande. Il n'eut aucun mal à la reconnaître quand elle arriva enfin, et le chercha du regard. Lui adressant un léger signe afin de l'inviter à sa table, il l'accueillit ensuite par un sourire et des propos des plus galants. Comme toujours, l'amabilité et la politesse n'étaient qu'une façade.

-Mrs Colloway, je présume ? Je suis ravi de faire enfin votre connaissance.


code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée capricieuse et explosive
avatar
▌ Messages : 586
Humeur :
22 / 10022 / 100

En couple avec : Tristan Mayfair

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx contenant un cheveu de Vélane et mesure 34,5 cm
Camp: Mal
Avatar: Natalia Vodianova

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Ven 18 Oct - 15:56


The Devil's advocate
U

n simple échange de missives, plutôt bien tournées il était vrai, l'avait menée à prendre ce jour-là la direction des Trois Balais. Nemesis, comme elle le faisait toujours quand elle allait à la rencontre de ce qui deviendrait sûrement un nouveau client, avait mené sa petite enquête. Elle n'était pas du tout du genre à se jeter tête la première dans une entreprise dont elle ignorait tout des tenants mais dont elle garantissait pourtant les aboutissants. C'était une avocate chevronnée et talentueuse qui n'accordait ses services qu'aux personnes de remplir son coffre, déjà sur le point d'exploser, à Gringott's ou à ces êtres, tellement plus fascinants et passionnants, qui lui soumettaient les plus inextricables des situations. Et, d'ordinaire, son enquête de routine suffisait à savoir dans laquelle de ces catégories ranger le futur client. Mais pas cette fois. Il existait bien peu de données sur ce Tom Jédusor qui avait insister pour la rencontrer. Bien sûr il y avait mis le fond et la forme et l'avait abreuvée de paroles dont tous ses collègues se seraient certainement repus mais pas elle. Elle avait apprécié la teneur de leurs échanges mais n'en demeurait pas moins perplexe. Un élève de Poudlard capable de si bien tourner ses phrases et prétendant avoir besoin de ses services ? Cela était en soit étrange. Et cela lui rappelait aussi un peu trop bien son autre cliente, Luna. Certes le procès de celle-ci eut pu légitimer la requête du jeune homme mais cela ne suffisait pas à Nemesis. Il y avait quelque chose là-dedans qui sentait le souffre. Mais elle était très loin de se douter à quel point elle pouvait avoir raison !

Mr Jedusor. Je suis moi-même enchantée. Après la lecture de vos missives j'avoue qu'il me tardait de pouvoir faire plus ample connaissance avec vous. Pardonnez ma franchise et mon côté quelque peu direct mais en quoi un élève de Poudlard pourrait-il bien avoir besoin d'un avocat ? Je dois bien admettre que cela m'intrigue.


Voilà les mots qu'elle avait prononcés alors que, répondant au signe du jeune homme devant lequel elle s'asseyait paisiblement, elle était venue le rejoindre. Nemesis était parfaitement sereine. Celui qui se tenait devant elle était bien loin de cette image qu'elle s'en était faite. Certes ses missives laissaient présager un élève mâture mais rien ne l'avait réellement préparée à se trouver en face d'un être qu'elle qualifiait déjà d'homme et non simplement de garçon. Ses yeux se plissaient légèrement, étincelant de cet éclat que l'intérêt seul pouvait faire naître. Et bien que la situation lui paraissait toujours des plus nébuleuses l'avocate commençait à sourire. Quoique lui veuille ce Jedusor il semblait évident que cela serait peu conventionnel. Sinon pourquoi ne pas s'être rencontrés à son cabinet ou même entre les murs de Poudlard ? Pourquoi avoir choisi un bar où le brouhaha et la foule environnante leur permettaient, à l'un comme à l'autre, de passer presque inaperçus. Aux yeux de tous ils n'étaient qu'un homme et une femme discutant autour de verres qu'ils n'avaient pas même commandés. C'était malin, Nemesis devait bien l'admettre. La foule était le meilleur moyen de conserver un anonymat souvent si précaire. Et bien que l'établissement fut encore relativement calme elle savait que nul ne prêtait attention à eux. Ailleurs cela eut sans doutes été bien différent. Reprenant doucement la parole, allumant une cigarette avant d'en proposer une à son hôte, elle se cala confortablement sur son siège et, plongeant dans son regard elle demanda encore

Pourquoi moi ? Et ne flattez pas mon égo cela ne vous aiderait en rien. Si tant est que cela soit votre but bien sur. Ma réputation n'est plus à faire et l'argent ne me motive pas plus. Si vous voulez vraiment m'engager alors il va falloir me convaincre. Que désire-vous obtenir et de qui et, plus encore, qu'ai-je à y gagner ?


Les cartes venaient d'être distribuées et la partie lancée. Nemesis ignorait pourtant que, face à elle, se tenait un homme qui avait plus d'un mauvais tour dans son sac et plus d'un as dans sa manche. Dommage pour elle. Très dommage même.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org/
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Lun 21 Oct - 11:19


The devil's advocate
N

emesis Colloway était à l'image même de ce que Tom avait imaginé en entendant parler d'elle, et suite à leurs échanges épistolaires. Elle était encore très jeune pour le métier qu'elle exerçait, très belle également, pleine d'assurance, assurance certainement dictée par l'évident succès qu'elle rencontrait dans son domaine. Elle avait su s'imposer dans un milieu encore très phallocrate, elle était sûr de ses opinions, son vocabulaire était choisi, elle transpirait l'intelligence. Somme toute, il était plus  qu'évident qu'en plus de devoir devenir l'un des pions du gigantesque jeu d'échec, elle pourrait très bien acquérir le rôle de pièce maîtresse, mais on en était pas encore là, loin s'en faut. La partie commençait seulement, et Tom, en toute galanterie (enfin, du moins pouvait-il le laisser croire), avait laissé à la jeune femme l'occasion d'avancer ses pions avant que de, lui-même, avancer les siens. Mais en son esprit se constituait déjà toute une stratégie qu'il considérait être sans failles.

-Je ne m'imaginais pas faire appel à quelqu'un d'autre. J'ai suivi - à distance, à mon grand regret - le procès d'Aulne Quibber et ait eu vent de l'impressionnant travail que vous avez effectué afin de lui éviter la prison.
Il marqua une légère pause. Sans l'assurance que cette conversation soit placée sous le sceau du secret professionnel, vous concevez, j'imagine, qu'il m'est impossible de vous exposer plus en détail ce qui m'a motivé à faire appel à vous. Sachez seulement que la plaidoirie au cours de laquelle vous vous êtes illustrée à mes yeux m'intéressait de près, et à plusieurs titres.

Il regardait son interlocutrice dans les yeux, mais fermait son esprit à toute intrusion éventuelle. La jeune avocate ne pouvait, pas encore, être tenue au courant de ses réelles intentions, ou encore de ses activités plus que douteuses, cet instant viendrait.

-Quelles que soient vos exigences en termes d'honoraires, je suis en mesure de vous rémunérer.
Certes, le préfet en chef des verts et argent ne possédait pas la moindre fortune personnelle, tout orphelin qu'il était, mais il était loin, très loin, de manquer de ressources. Quiconque le connaissait, ne serait-ce qu'un peu, ne pouvait pas l'ignorer.

Alors qu'il allait ajouter à la conversation quelques mots bien moins formels, supposés achever de convaincre son interlocutrice, une serveuse vint prendre leur commande. L'Héritier prit le parti de leur servir deux verres de whisky du meilleur cru. Sans être véritablement friand de cette sorte de boissons (notamment parce qu'il n'appréciait pas qu'une simple boisson puisse influer sur la pleine possession des esprits), il la savait de circonstances. La serveuse acquiesça, puis s'éloigna. Ce ne fut qu'une fois qu'elle fut hors de leur champ de vision que le jeune homme reprit la parole.

-Par ailleurs, je crois connaître votre frère. Gwendall Colloway, c'est bien cela ?


Et par "connaître", il fallait ici entendre un "connaître vraiment, dans ce qu'il y a de plus obscur en sa personne" qui rendait la sentence qu'il venait de prononcer, en apparence anodine, bien moins innocente.

code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée capricieuse et explosive
avatar
▌ Messages : 586
Humeur :
22 / 10022 / 100

En couple avec : Tristan Mayfair

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx contenant un cheveu de Vélane et mesure 34,5 cm
Camp: Mal
Avatar: Natalia Vodianova

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Mar 22 Oct - 15:52


The Devil's advocate
A

insi donc, et comme elle s'y était attendue et préparée, le fait qu'elle ait été l'avocate de Luna, avait largement influé sur l'envie de ce jeune homme de faire appel à elle plutôt qu'à n'importe qui d'autre. Cela pouvait aisément se comprendre et cela n'éveilla pas outre mesures la méfiance, toujours si aiguisée dans le cadre de son travail, de la petite poupée blonde. Il était vrai que cette affaire, encore bien plus complexe et sulfureuse que la presse et la rumeur publique n'avaient pu en dire, lui avait valu de gagner si ce n'était quelques galons supplémentaires, au moins  le respect de certains se ses pairs qui avaient, depuis, cessé de ne voir en elle qu'une femme un peu trop audacieuse et une avocate dénuée de tout avenir. Aulne, ou Luna peu importait bien aux yeux de la jeune femme, lui avait aussi permis d'agrandir sa clientèle. Trop même, Nemesis se voyant régulièrement submergée de demandes qu'elle ne pouvait, ou même plus simplement n'entendait pas, honorer. Son métier était une passion mais elle refusait d'en faire une routine qui finirait par la lasser. Non, les clients qu'elle acceptait de défendre elle les choisissait. Par intérêt, par recommandation ou, comme cela serait sans nuls doutes le cas pour l'homme se tenant face à elle maintenant, par défi. Souriant à la réflexion du jeune homme elle agita sa main et répliqua calmement

Votre petite camarade de Poudlard fut en effet l'une des affaires qui achevèrent d'asseoir ma réputation et, puisque c'est à elle que je le dois, il me faudra songer à en remercier Aulne quand je la verrais. D'ailleurs...
dit-elle avec malice Devrais-je la saluer de votre part ? Si son procès vous a intéressé dois-je me précipiter et en venir à la conclusion que vous êtes de ses amis ? Ou y aurait-il d'autres raisons que je me languirais alors de connaître. puis, marquant un silence aussi étudié que possible elle acheva Et permettez que je m'étonne tout en m'empressant de vous rassurer. Etant donné les connaissances juridiques que vous missives laissaient sous entendre je pensais que vous saviez que, hormis si vous décidiez de me déclarer ici et maintenant avoir l'intention de commettre un délit puni par la loi, rien de ce que vous pourriez me dire ne filtrera jamais. Client ou non le secret professionnel est de mise. Mais, si vous devenez mon client, alors même mon obligation légale de vous dénoncer pour des crimes à venir reste à mon entière discrétion. Ce qui rend ces choses bien subjectives si vous me suivez...

Nemesis exultait, sentait s'offrir à elle une occasion sans précédent. Oh non, elle n'imaginait pas encore à quel point tout cela risquait de lui valoir les pires des ennuis mais Tom savait éveiller, aiguillonner mieux que personne sa curiosité. Et, alors que la serveuse venait leur apporter deux whiskies, l'avocate savait que, quoiqu'il attende d'elle, elle lui céderait probablement. Et, comme elle venait si bien de le lui laisser sous entendre un peu plus tôt, s'il devenait son client alors même les pires de ses envies et intentions, elle ne les dénoncerait pas. On arrivait pas à sa place sans avoir commis quelques petits écarts de conduite , ou conclu quelques pactes avec le diable. Même si, mais cela Nemesis l'ignorait encore, le diable, le vrai, se tenait devant elle à présent et lui parlait de son frère. Presque aussitôt la formulation dont usa Tom pour parler de Gwendall lui fit plisser les yeux et se raidir sur sa chaise. Rares étaient ceux qui lui parlaient de son frère. Et plus rares encore étaient ceux qui affirmaient ainsi le connaître. Soupirant légèrement, chassant cette paranoïa qu'elle jugeait mal placée alors qu'elle était on ne pouvait plus justifiée elle se détendit et sourit tout en répondant

- Ne vous inquiétez pas des honoraires. Je m'en fiche éperdument. Je vous l'ai dit : l'argent ne me motive pas. Seul le défi compte. Si vous pouvez m 'assurer que je ne serai pas déçue de ce côté là alors vous pouvez d'ors et déjà me considérer comme la plus dévouée des avocates.
sirotant doucement son verre elle ajouta, son regard ancré à celui de Tom Et puis-je vous demander comment vous avez fait la connaissance de mon frère adoré ? Gwendall est mon aîné mais, dans les faits, nous ne faisons qu'un. Plus fusionnels que des jumeaux d'après nos proches.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org/
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Jeu 24 Oct - 10:51


The devil's advocate
L'

avocate se montrait aussi sérieuse et professionnelle que ses missives le laissaient entendre, s'il choisissait effectivement de faire appel à elle (au-delà de tous les projets qu'il nourrissait la concernant), qu'elle saurait parfaitement défendre ses intérêts si besoin était.

-Mieux vaut pour moi attendre que vous acceptiez que je recours à vos services, si toutefois vous l'acceptez.
dit-il très poliment, laissant entendre, donc, qu'il avait bel et bien quelques crimes sur la conscience, qu'ils soient à venir ou en cours, crimes qu'il dissimulait encore très scrupuleusement, néanmoins, à la conscience de son interlocutrice. Inutile de saluer Luna de ma part, je la croise régulièrement. Je n'irais de loin pas jusqu'à dire que nous sommes amis,  mais nous nous connaissons plutôt bien, c'est une certitude. Nous savons l'un sur l'autre des choses que nous voulions que l'autre ignore.

C'était très innocemment, et comme si de rien était, qu'il avait laissé le vrai nom de Luna s'échapper de ses lèvres : sa façon à lui de faire comprendre à son interlocutrice qu'il avait à sa disposition des informations primordiales, qui ne devaient que d'autant plus éveiller les soupçons de l'avocate, ou tout du moins son intérêt, l'un comme l'autre étant finalement bénéfique à l'Héritier de Serpentard. Nemesis aimait les défis. Tom pouvait lui en promettre parmi les plus grands, de ceux qu'elle n'aurait jamais ou concevoir, en aucune façon. Il ne faisait nul doute que, en dépit de son jeune âge (ou en partie à cause de celui-ci), le vert et argent était du pain béni pour tout avocat en quête de nouveaux challenges. Il s'était rendu, du haut de ses dix-sept ans même pas encore atteints, coupables de crimes nombreux, et odieux, de machinations perverses, de manipulations multiples, et il s'échauffait seulement. Si son interlocutrice acceptait de travailler pour lui, elle pourra être certaine de s'être attribué le meilleur client de sa carrière, c'est certain.

Mais ce n'était pas seulement pour ses qualités d'avocate (quand bien même c'est ce que Tom avait prétendu), c'était également pour son nom. Nom qu'elle partageait avec un homme qui ne pouvait tout naturellement qu'être son ennemi : Gwendall Colloway. Tom apprécia de lire tant de tendresse dans le regard et le propos de Nemesis, quand elle évoqua son frère. Ah l'amour ! Ce sentiment d'une stupidité sans noms qui avilissait les êtres et les entravaient. Tom exécrait cette émotion absurde, mais en l'occurrence, elle rendait autrui si aisément manipulable, qu'il ne pouvait se plaindre de voir les autres souffrir d'une telle faiblesse. C'était, après tout, son absence d'affect qui le rendait si supérieur à eux.

-Je ne le connais pas personnellement, c'est davantage... Une accointance. Nous avons plusieurs amis en commun, dirais-je, dans des sphères... peu recommandables qui, entre autres, nécessiteraient que je fasse appel à vos talents. Et qui diffèrent de très loin avec son métier d'Auror.


S'ils étaient si fusionnels, et si, donc, Gwendall lui avait apprit la vérité quant à ses activités, elle comprendrait très bien où il voulait en venir.



code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée capricieuse et explosive
avatar
▌ Messages : 586
Humeur :
22 / 10022 / 100

En couple avec : Tristan Mayfair

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx contenant un cheveu de Vélane et mesure 34,5 cm
Camp: Mal
Avatar: Natalia Vodianova

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Dim 17 Nov - 1:08


The Devil's advocate
E

n tant qu'avocate il y avait bien des occasions où la jeune femme se devait de ne pas montrer la moindre émotion en face de ces clients qui venaient la trouver et qui lui confessaient, comme si elle avait pu les en absoudre, leurs plus sombres et parfois bien sanglant péchés. Depuis le ridicule détournement de fonds, le risible trafic d'influence jusqu'au meurtre odieux de son propre enfant... Nemesis avait déjà vu et entendu tant de choses qu'elle ne se laissait jamais ni surprendre ni encore moins déstabiliser. Pas même ce jeune homme qui se tenait devant elle et qui, au fur et à mesure qu'il parlait, égratignait lui-même son masque si parfait pour laisser entrapercevoir ce qu'il cachait derrière. Il en disait beaucoup et en même temps bien peu. Il appâtait Nemesis et celle-ci, bien que consciente du jeu auquel se livrait Tom, se laissait faire avec une complaisance coupable. Parce qu'elle aimait trouver un allié ou un adversaire à sa mesure. Parce que la vie n'était que cela après tout, un jeu où seuls les plus forts et les plus malins sortaient gagnants. Et, oui, elle avait la prétention, ou du moins la conscience suffisante de ses qualités, pour se classer parmi la race des Seigneurs et non dans celle des opprimés. Arrogance ou lucidité ? Sans doutes un peu des deux.

Je manie aussi parfaitement que vous l'art du double langage Mr Jedusor. Mais, puisque vous avez devant vous celle qui, accepte à l'instant , de devenir votre représentante légale, permettez que je m'amuse, bien plus que ne m'offusque, de votre si beau discours.
puis, portant à ses lèvres son verre à moitié plein, elle en but une gorgée avant que de reprendre, toujours aussi parfaitement sereine Peut-être aurais-je du réfléchir un peu plus longtemps, ajourner ma décision quant au fait de devenir votre avocate ? Votre connaissance, visiblement bien approfondie, de mon autre petite cliente pouvant m'inviter à plus de réserve. puis elle vida son verre et ajouta dans un souffle Mais vous apprendrez bien vite que je ne connais ni réserve ni demi-mesure. Je suis entière et je l'assume parfaitement.

Oui, Nemesis savait, sentait plutôt, qu'elle était en train de se colleter avec un brasier des plus ardents qui la consumerait peut-être un jour. Mais elle n'avait jamais su résister à l'attrait du défi et il semblait évident que Tom savait, à merveilles, jouer sur sa corde sensible. Alors qu'elle attendait qu'elle lui réponde la jeune femme tentait de récapituler ce que les mots, et encore plus les silences, de son nouveau client pouvaient bien cacher. Il lui semblait désormais acquis que celui ci avait bien des choses à se reprocher. Et qu'il connut la réelle identité de Luna pouvait soit être de la meilleure des augures, soit de la pire. Ce furent cependant les mots qu'il prononça au sujet de son aîné qui parvinrent, pour la première fois de leur conversation, à la bousculer, à l'ébranler. Son regard se fit plus inquisiteur, chacun des muscles de son corps se raidit et ce fut avec une voix légèrement plus faible qu'elle dit, son corps se penchant en arrière, cherchant le réconfort de sa chaise

Je pense nécessaire de vous préciser que le secret entre un avocat et son client fonctionne dans les deux sens, Tom.
dit-elle calmement et sans la moindre agressivité. Puis, le regardant en affichant ce qui n'était jamais qu'un demi sourire Ceci étant dit je pense savoir ce dont vous parlez. Et je réalise, mais sans doutes un peu tard, que mes capacités d'avocate ne sont pas seulement celles qui vous intéresse en moi, n'est-ce pas ? puis, hélant un serveur et leur commandant une bouteille elle acheva De quoi s'agit-il réellement ? Si je suis ici c'est que je puis vous être utile, d'une façon ou d'une autre. La question est de savoir en quoi. La suivante, et la plus importante à mes yeux étant : qu'ai-je à y gagner ?

Nemesis aurait du fuir, ne surtout pas demeurer attablée en ces lieux en compagnie du diable lui-même. Pourtant elle resta. Qui sait ? Peut-être vendre son âme en valait-il la peine ?

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org/
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Dim 17 Nov - 16:46


The devil's advocate
T

enir une conversation avec Nemesis Colloway était bien plus intéressant et stimulant que cela pouvait l'être avec d'autres personnes, aux yeux de Tom, tout du moins. Elle savait manier le langage à la perfection, percevoir les sous-entendus, en faire elle-même, et sous les attraits d'une conversation courtoise, polie, et d'un langage châtié, se lisait un discours tout autre, fait de marchés, menaces, conditions... Oui, parler avec l'avocate était des plus plaisants, pas seulement parce qu'elle disposait d'un don qui semblait pour elle des plus naturels pour la rhétorique, mais parce qu'elle était moins facile à convaincre que n'auraient pu l'être d'autre personne. Il devinait sans trop de mal, aux vues de ces quelques secondes de conversation, les raisons qui faisaient d'elle une avocate brillante, qui avait su acquérir en peu de temps une réputation qui n'était même plus à prouver. Ces mêmes raisons risquaient fort de lui donner un peu de fil à retordre, mais il acceptait cela sans trop de mal, il n'avait rien contre le fait qu'on lui fasse un peu de résistance, pour peu que celle-ci soit intelligente, contrôlée, et mesurée, et surtout, ne fasse que mine d'entraver ses projets. En l'occurrence, il pensait que c'était bel et bien le cas. Quand bien même elle était intelligente, tout à fait apte à le surprendre, et ne s'en laisserait pas conter, elle aurait indéniablement plus à perdre que lui dans cette affaire.

-Mon but n'est pas de vous piéger, sachez-le. Croyez-le, j'aurais effectivement grand besoin d'avoir recours à vos service. J'ose espérer demeurer à l'écart de la justice autant que possible, mais personne n'est jamais à l'abri de cela.
Il marqua une légère pause. Néanmoins, il est vrai que ma curiosité à votre égard n'a pas seulement été motivée par votre brillante réputation.

Il planta son regard dans celui de son interlocutrice. Il le savait, ils se ressemblaient beaucoup (même si Tom, en toute mégalomanie, continuait de penser que personne à son image n'était susceptible d'exister), elle exigeait d'avoir, dans cette affaire, quelque chose à gagner, et l'Héritier de Serpentard savait pertinemment que si elle n'obtenait pas gain de cause, si elle ne trouvait pas son intérêt à l'affaire, elle s'en désintéresserait, purement et simplement. L'un comme l'autre étaient des êtres intéressés. Aucun de leurs gestes, actes, ou propos, ne tendaient jamais à un but qui ne les avantage pas directement. Fort heureusement, pour palier aux exigences de Nemesis, il lui semblait posséder un argument de poids, qui tout du moins devrait faire l'affaire.

-Vous m'aviez confié à l'instant à quel point vous et votre frère étiez fusionnels. Sur la voie qu'il a choisi d'emprunter, croyez bien que son avenir est plus que compromis... et quand je parle de son avenir social, je fais au mieux référence à son avenir social, au pire... à la pérennité de son existence.
Il marqua un légère pause. Je peux garantir sa protection, pour peu que vous vous rangiez de mon côté.

Et ces paroles n'étaient en rien prononcées en l'air, quand bien même elles pouvaient sembler présomptueuses, de la part d'un jeune homme qui n'avait pas même encore quitté les bancs de l'école.



code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée capricieuse et explosive
avatar
▌ Messages : 586
Humeur :
22 / 10022 / 100

En couple avec : Tristan Mayfair

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx contenant un cheveu de Vélane et mesure 34,5 cm
Camp: Mal
Avatar: Natalia Vodianova

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Dim 24 Nov - 12:21


The Devil's advocate
B

eaucoup auraient sans doutes frémit d'angoisse devant ces propos, aussi sibyllins que menaçants, que lui adressait avec une courtoisie non feinte, celui qu'elle aurait eu grand tort de ne voir que comme un élève inoffensif et présomptueux. Oui, il était évident qu'aux vues de la tournure que prenait leur conversation, la plupart des êtres sains d'esprits auraient préféré prendre congé, se lever et s'enfuir sans surtout prendre le temps de se retourner pour voir la Malin les fixer. Mais, Nemesis n'était pas de ces êtres pleutres et couards qui renoncent avant même que d'avoir essayé. Le mystère et le souffre ne l'effrayaient pas le moins du monde, l'attirant même plus qu'autre chose. Et celui qui se tenait devant elle savait non seulement manier l'art de la réthorique et de la maïeutique aussi bien qu'elle ou presque mais il savait aussi, et cela ne pouvait que plaire à la poupée, jouer de ces émotions qu'elle ne savait pas encore suffisamment masquer. Les échanges entre eux se faisaient plus vifs et incisifs, exacerbant plus que jamais l'envie de la demoiselle de représenter et de défendre ses intérêts. Tous ses intérêts et certes pas seulement ceux qui se défendaient à coups de plaidoyers longuement pensés et rédigés. Souriant paisiblement à la remarque du jeune homme elle leva son verre et répondit avec sérénité et une lueur d'intérêt certain au fond des yeux

La fin justifie les moyens je ne saurais vous affirmer le contraire. Et, pour me montrer parfaitement franche avec vous, les raisons qui vous ont poussé à venir à moi m'importent peu. Puisque vous en savez visiblement sur moi bien plus que vos mots ne le laissent même supposer alors vous savez que ma loyauté, si elle est difficile à acquérir, est totale une fois que je décide de l'accorder. Et je ne vous apprendrais rien non plus en affirmant qu'user des lois pour mieux les détourner, les contourner et les tourner en ridicule est l'un de mes plus grands talents. Du moins l'un de ceux que l'on peut me reconnaître de la plus officielle des façons qui soit. Quant aux autres il n'appartiendra qu'à vous de les découvrir en temps et en heure et si nous parvenons à un accord satisfaisant pour nos deux intérêts, bien évidemment.


Il n'y avait ni menace ni même perfidie dans les propos que la jeune femme avait prononcés avec assurance et douceur. Oui, elle était prête à s'engager auprès de ce mystérieux garçon. Parce qu'elle le sentait, il était celui qui pourrait lui apporter ce qui lui manquait si souvent. L'inconnu, l'interdit, la gloire. Mais pas celle que Nemesis connaissait déjà dans les prétoires et devant le Magenmagot. Pas non plus celle que ses fiançailles plus que médiatiques lui valait. Ni même celle que Gwendall et son engagement lui promettait. Non, Tom Jedusor était encore bien au-dessus de tout cela. Pourquoi et comment ? Elle l'ignorait. Mais ce dont Nemesis était certaine c'est que l'ambition de ce jeune homme était à la mesure de la sienne. Et même quand il menaça, de façon si détournée que cela lui parut presque charmant, la sécurité de son frère idolâtré, elle n'en montra pas la moindre émotion. Au contraire, ses lèvres s'étirèrent en un sourire des plus radieux. Prenant le temps de boire une autre gorgée de cet alcool qui lui brûlait la gorge elle répondit, posant son verre entre eux deux.

Mon frère et moi veillons l'un sur l'autre depuis toujours et je doute que cela change jamais. Et il n'y a rien, véritablement rien, que nous ne soyons prêts à faire pour cela. Et vous ne le savez que trop bien : pour lui et pour l'assurance de le savoir préservé de tout désagrément, je suis prête à bien des choses. Cependant...
elle joua avec son verre et, son regard ancré à celui de Tom elle ajouta Comme je devine l'ampleur et la démesure de vos projets qu'il me tarde de rejoindre... Ce que vous me proposez ne me suffira, je le crains, pas. Gwendall et ses amis dont il me paraît inutile de vous donner le nom savent fort bien se défendre et je ne suis pas dupe pour ne pas comprendre que leurs intérêts doivent gêner les vôtres. Sinon que ferais-je ici, n'est-ce pas ? achevant son verre elle conclut Ma loyauté à mon frère ne connait guère que deux limites. Je ne partage pas les idéaux de ses amis et ceux-ci entrant en conflit avec les miens sur un point... Etendez votre protection à la personne que je vous désignerai si nous faisons affaires et alors ma loyauté et mon âme, même, vous seront acquises.

Le marché était simple. Nemesis avait juré de toujours protéger son frère... et l'homme qu'elle aimait tout autant. Que Tom lui jure de les protéger de tout et de tous et elle lui prêterait la plus sombre des allégences.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-eve-n.forumactif.org/
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: The devil's advocate [pv Nem]   Mer 27 Nov - 17:34


The devil's advocate
N

emesis était une jeune femme brillante, peut-être même parmi les personnes les plus intelligentes qu'il ait jamais été donné à Tom Jedusor de rencontrer. Certes, Tom s'accordait à penser que son intellect ne rivalisait en rien avec le sien (et pour cause, jamais il n'admettrait que qui que ce soit puisse avoir un potentiel cognitif à la hauteur du sien... à part peut-être Albus Dumbledore, mais il s'agissait d'une toute autre paire de manche), mais il lui reconnaissait sans mal un potentiel qu'il était plus que jamais ravi de penser sans trop craindre de se tromper savoir mettre à son service. Elle aurait fait, il était bien contraint de l'admettre, une opposante de taille si ses intérêts avaient dû finir par desservir les siens. Mais personne n'échappait à cette règle universelle : tout le monde a un talon d'Achille. Lui-même en possédait un, peut-être plus d'un, même, d'ailleurs, quand bien même il s'appliquait si bien à le cacher aux autres qu'il finissait par l'oublier lui-même (sans oublier ce talon d'Achille qui, à long terme, causerait sa perte, ce qu'il ne devinait en rien pour le moment... et quand bien même il l'aurait deviné, il l'aurait sûrement ignoré, pensant sa plus grande faiblesse être sa plus grande force).

Le talon d'Achille de la jeune femme n'était pas bien difficile à deviner, il l'avait découvert avant même qu'ils se rencontrent, et elle le lui avait révélé avant même qu'il cherche à mettre en place ce qui pouvait effectivement s'assimiler à un chantage manifeste. Celui qui était également l'une des principales raisons pour laquelle il avait voulu rencontrer la si jeune et pourtant si talentueuse avocate. Elle ne s'en laissa pas conter, quand bien même il lui avait clairement signifié que la menace était réelle, elle ne montrait rien de son trouble et, au contraire, parlait toujours avec autant d'élégance et de superbe, et osait même imposer ses propres conditions. Étendre sa protection à une autre personne ? La contrepartie lui semblait plutôt aisée, et bien mince en comparaison de ce qu'il pourrait obtenir de la jeune femme une fois celle-ci rangée de son côté (il ne doutait plus, à présent, qu'elle le fasse, tout comme il était parfaitement convaincu de la loyauté qu'elle saurait lui témoigner le moment venu). Qu'importe que les termes de leur "contrat" doivent être modifiés, il l'acceptait sans mal si cela li permettait d'obtenir de Nemesis Colloway la plus parfaite des allégeances. Elle pouvait devenir un élément clé, une pièce d'importance sur l'échiquier, il ne pouvait l'ignorer, et il était prêt à cette seule concession si elle lui permettait d'obtenir gain de cause.

-Très bien, donnez-moi leurs noms et je m'engage à assurer leur protection, en quelques circonstances que ce soit.

Ce serait pour lui une contrainte supplémentaire, et qui ne serait pas toujours aisée, à sa seule échelle, mais il pouvait sans trop s'avancer affirmer qu'il pouvait sans mal tenir parole. De nombreux et sombres défauts faisaient de Tom Jedusor un être tout sauf fréquentable pour peu qu'on sache voir sous le masque, mais il était effectivement un homme de parole, pour peu que cette parole n'ait pas été donné au nom de sa couverture.

code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The devil's advocate [pv Nem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The devil's advocate [pv Nem]
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-