AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 139
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Dim 12 Jan - 0:31

★ Même si ton coeur a l'âme en peine,
il faut y croire quand même ★


C'est ce genre de convictions impérieuses qui vous feraient gravir les sommets des plus hautes montagnes et traverser une mer déchaînée à la nage. Ça paraît dingue, ça a l'air de ne pouvoir exister que dans les livres, mais un jour, ça se pointe au détour d'un couloir, ou de l'autre côté de la rue, à un moment banal ou anodin, ce jour précis où vous pensiez que votre vie n'aurait jamais rien d'exceptionnel, et ça vous tombe sur le coin de la gueule avec une violence qui vous désarçonne, vous affaiblit au début, puis finalement vous rend plus fort au quotidien. C'est comme ça, en tous cas, que Gloria Stefenson voyait les choses depuis que son chemin avait croisé celui de Tom Jedusor. Lui-même s'était-il prit en plein sur la tronche cette même baffe existentielle lorsque son regard s'était posé sur elle ? Apparemment pas, il ne semblait pas lui prêter beaucoup d'attention, et il persistait à laisser pendre à son bras cette greluche de Lou Hamilton, insipide serpentarde, tout sauf attrayante, et avec le QI d'une huître (note, il se peut que Gloria ne soit pas complètement objective, certes). Mais elle ne perdait pas espoir. Ce qu'elle éprouvait était tellement fort, tellement puissant... il était totalement impossible qu'elle soit la seule et que ça ne signifie rien. À un moment ou à un autre, il comprendrait, ce serait comme une évidence, ça lui sauterait à la gorge. et à ce moment là... Il serait tout à lui. Il fallait juste qu'elle soit un peu patiente.

Sauf que voilà, la patience et Gloria, ça faisait mille. Elle était du genre ambitieuse et butée, quand elle le voulait, et puisqu'elle le voulait lui, elle avait du mal à accepter qu'il soit si long à succomber à ses charmes. D'accord, elle était sensiblement plus jeune que lui, mais l'âge n'est pas une barrière insurmontable, non ? Après tout, sa greluche aussi était plus jeune que lui. D'un an seulement, d'accord, mais même ! De toute façon, c'était décidé pour la jaune et noir, cette année serait la bonne. Elle n'avait pas trop le choix, il faut dire. L'année qui suivrait l'inaccessible préfet en chef aurait quitté l'école de magie pour de bon. En bref, il fallait qu'elle cesse de jouer les chiffes molles et de soupirer dans son coin. Pour obtenir ce que l'on veut, il faut savoir se battre, c'est un fait avéré, et donc, Gloria se battrait de toutes les forces de son ridicule petit corps (d'accord, c'est chiant d'être encore en pleine croissance).

Quand elle le croisa ce jour-ci après les cours, au détour d'un couloir, elle prit donc son courage à deux mains, se retroussa les manches, et prit le parti d'aller lui parler. Comment ? De quoi ? Pourquoi ? Pas l'ombre d'une idée, mais elle improviserait, voilà tout. Choisissant l'attaque frontale, elle baissa les yeux, faisant mine de ne pas le remarquer, et le percuta de plein fouet. Son coeur s'emballa quand elle leva les yeux vers lui.

-Oh mince, pardon, je ne t'avais pas vu.

Tu parles, Charles ! Comment aurait-elle seulement pu ne pas le voir. À ses yeux, on ne voyait que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Mer 15 Jan - 17:38


Même si ton coeur a l'âme en pene, il faut y croire quand même
L

a banalité pour quotidien, une banalité minutieusement entretenue, voulue, désirée, soignée... pour quelqu'un qui se vouait à un destin exceptionnel, c'était aux portes de la plus totale des contradictions, c'était un fait qu'il pouvait difficilement nier, et pourtant, c'était bel et bien ainsi que s'organisait le quotidien de Tom Elvis Jedusor. Bien sûr, même dans le plus anodin des contextes, il s'arrangeait pour tirer son épingle du jeu. Ce n'était pas se montrer banal que d'être le meilleur de sa promotion, que d'être apprécié d'absolument tous ses professeurs, que d'être nommé préfet en chef de Poudlard... Mais ça restait néanmoins à mille lieux des ambitions de l'Héritier de Serpentard. Patience, encore un peu de patience.. Bientôt, tous seraient sous son joug. Bientôt, oui. Mais pas encore. Pour le moment, et pour quelques mois encore, oui, il était bien contraint de voir les choses ainsi qu'elles étaient. Il devait garder le masque, masque qui s'était déjà bien trop fissuré au regard de certains par ailleurs. Il devait garder son costume d'élève parfait et irréprochable, il devait faire bonne figure. C'était une nécessité, il était bien contraint de la reconnaître en tant que telle. Et au final, ce déguisement n'avait pas toujours de mauvais aspects, c'était lui qui lui permettait de voir son influence s'amplifier, c'était lui qui lui permettait d'aller aussi loin qu'il le faisait, c'était lui qui l'avait sauvé jusqu'ici. Ce n'était plus qu'une question de temps et de patience. Après toutes ces années, et même si lassitude et frustration commençaient à se laisser sentir, il n'allait bien sûr pas flancher. Il s'avérait juste que ce jour-ci, la lassitude s'exprimait avec plus de clarté que d'ordinaire, alors qu'il quittait son dernier cours de la journée. Rendu de devoir excellents, louanges des professeurs, ronds-de-jambe divers et sourires de façade à ses "camarades" de classe. Voilà, la journée était passée. Quittant son cours d'arithmancie, enfilant son sac en bandoulière, il s'apprêtait à descendre les étages qui menaient à la salle commune des verts et argents quand il heurta sans le vouloir une petite tête blonde, qui s'excusa immédiatement.

-Ce n'est rien.
répondit Tom dans ce sourire de circonstance qui ne reflétait en rien ses pensées actuelles, baissant les yeux vers la jaune et noire qui venait de se répandre en excuse.

Il la reconnut comme étant Gloria Stefenson, une élève de quatrième année à Poufouffle. Pourquoi diable avoir seulement retenu son nom ? Vous demanderez-vous peut-être. Question tout à fait légitime. Après tout, ce n'était qu'une gamine, même pas de sang-pur, le genre de personnes aptes à laisser l'Héritier dans la plus parfaite des indifférences. Mais il n'en était rien. La demoiselle avait son attention, et depuis un moment, maintenant. Pourquoi ? Parce que des bruits de couloir couraient au sujet de béguin qu'aurait potentiellement la demoiselle le concernant. Ce n'était rien en soi, et c'était bien le genre de bruits que Tom s'épargnait de prendre la peine d'écouter en temps normal, mais il pensait trouver en cette demoiselle si jeune, si naïve, si influençable, un pion si aisément manipulable que s'épargner la possibilité de s'en servir aurait été un total gâchis. Pour cette raison, au lieu de passer son chemin, comme il aurait très bien pu le faire et l'aurait certainement fait s'il s'était agi de quelqu'un d'autre, il préféra demeurer là et ajouter :

-Tu ne t'es pas fait mal, au moins ?



code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 139
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Ven 17 Jan - 13:29

★ Même si ton coeur a l'âme en peine,
il faut y croire quand même ★


Il était impensable que ça ne veuille rien dire. C'était trop fort, trop puissant, pour que ça ne vienne de rien. Ça venait de nulle part et ça ne la quittait pas. Il suffisait qu'il la regarde, qu'il lui parle, qu'il lui accorde ne serait-ce qu'un millième de son attention, et elle se sentait transportée dans d'autres sphères. Elle avait le sentiment que des papillons battaient au creux de sa poitrine, son coeur battait la chamade, ses joues devenaient rouges, elle était sûre qu'on aurait pu faire cuire des oeufs sur ses joues... et ses mains, elles étaient horriblement moites. Toute sa confiance en elle, toute son assurance fondait parce qu'il la faisait fondre. L'amour rend bête, l'amour rend con.

-Ce n'est rien. Tu ne t'es pas fait mal, au moins ?


Il n'avait rien dit de particulier, mais un simple "ce n'est rien" avait suffi à la rendre toute chose parce que, "mon dieu, qu'il est poli et aimable, qu'il est parfait ce Tom Jedusor", et quand il lui demanda si elle ne s'était pas fait mal, elle crut tout bonnement défaillir - "Mon dieu, il s'intéresse à moi, il prends le temps de me parler". Oh, se rendrait-elle compte un jour de sa stupidité ? Il fallait espérer que oui. Sinon, il risquerait fortement d'être trop tard. Il était peut-être déjà trop tard, d'ailleurs, c'était ce que tous ses amis ne cessaient de lui répéter, et à juste titre, c'est sûr. Son obsession virait à la névrose, mais elle n'avait pas envie de la guérir. C'était plus fort qu'elle, voilà.

-Non non, ça va, je n'ai rien, ne t'en fais pas.
lui répondit avec un grand sourire niais aux lèvres, et les yeux brillants.

Dans son cerveau, ça ne se voyait peut-être pas, mais ça moulinait à toute vitesse. Dans une situation normale, c'est à ce moment là que chacun trace son chemin de son côté, sauf que c'était hors de question, elle voulait l'aborder, c'était sa décision, c'est pour ça même qu'ils se parlaient, mais elle se disait de plus en plus qu'elle aurait quand même dû réfléchir un peu avant de se lancer.

-Je... Tu es Tom Jedusor, n'est-ce pas ?


Elle tentait de prendre son air le plus détaché et décontracté possible. Très franchement, c'était tout sauf concluant, mais elle faisait ce qu'elle pouvait, la pauvre.

-T'es... plutôt bon en potions, pas vrai ?


Holala, elle s'enfonçait terriblement... Et plus elle cherchait à s'extirper du marasme où elle s'embourbait, pire c'était, mais de toute façon, c'était trop tard, maintenant. Aussi rouge qu'une pivoine, elle attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Dim 19 Jan - 13:33


Même si ton coeur a l'âme en pene, il faut y croire quand même
T

om se targuait au quotidien de pouvoir abuser n'importe quel esprit, de pouvoir manipuler qui il voulait à sa convenance. C'était pure prétention, évidemment (Merlin sait qu'il n'en manquait pas) mais il y avait tout de même un fond non négligeable de vérité derrière tout cela. Pour amadouer son monde, nul ne pouvait le nier, l'Héritier de Serpentard était en effet très doué. Il était parvenu à faire croire à presque tout Poudlard qu'il n'était ni plus ni moins qu'un élève extrêmement brillant et discipliné, le genre modèle, qui ne créerait jamais d'histoire, ni ne ferait jamais le moindre pas de travers. Il y avait de quoi en retirer une certaine fierté, et encore plus d'assurance. Le préfet en chef des verts et argent admettait néanmoins que certaines personnes étaient bien plus faciles à manipuler que d'autres, on ne pouvait pas mettre sur un plan d'égalité, par exemple, un Albus Dumbledore et un Daniel Chaser. Il ne fallut pas quelques secondes à Tom pour comprendre que la jeune demoiselle qu'il avait sous les yeux, et dont le regard brillait de mille étoiles admiratives, appartenait à cette catégorie de personnes dont il pouvait disposer en un claquement de doigt. Et puisque c'était aussi simple, pensez bien qu'il ne comptait pas s'en priver, loin de lui cette idée. Les rumeurs disaient qu'elle était amoureuse de lui. Ces quelques secondes seulement de conversation le lui confirmait très clairement. La demoiselle semblait même avoir un très sérieux béguin. Pauvre chose. Nul doute qu'elle en paierait le prix fort. Car oui, le ton il n'était pas dupe quant au ton détaché qu'elle cherchait à employer, ou quant, encore à cette façon qu'elle eut de lui dire qu'elle n'était pas certaine de la personne à qui elle s'adressait. Il donna malgré tout l'air de rien, se donnant un ait presque aussi innocent que celui qu'affichait la jaune et noir.

-Oui, Tom Jedusor, c'est bien ça. Et toi... Gloria, il me semble ?


C'était lui faire trop d'honneur que d'avoir retenu son nom, certes, mais le fait qu'il ait cette information à sa disposition lui serait bien utile, il en était intimement convaincu. Il ne fallait pas grand chose pour les filles comme elles pour se sentir unique et importantes. Flatter l'égo de la demoiselle dans le sens du poil, la bercer d'illusions, voilà qui serait absolument parfait.

-Je m'en sors en potions, en effet, pourquoi cette question ?

À vrai dire, il lui semblait comprendre ce qu'elle attendait de lui, mais préférait faire mine du contraire pour le moment. Une chose était certaine, Gloria serait une cible si facile que la situation manquait presque de challenge. Mais qu'importe, il fallait aussi savoir se satisfaire des victoires les plus simples. Tous les pions, absolument tous, pouvaient avoir leur importance.

code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 139
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Mer 29 Jan - 12:17

★ Même si ton coeur a l'âme en peine,
il faut y croire quand même ★


-Oui, Tom Jedusor, c'est bien ça. Et toi... Gloria, il me semble ?

Sa voix, messieurs dames, sa voix ! C'est peut être un détail pour vous (mais pour elle ça veut dire beaucoup), rien que ça, déjà, c'était susceptible de faire complètement chavirer notre pauvre petite poufsouffle. Gloria n'entendait que quelques mots de sa part, et son coeur trop fragile s'emballait déjà. "Oui, Tom Jedusor", comme s'il existait une seule dimension dans cette univers où il était possible qu'elle ne connaisse pas son nom. Elle était certaine que même s'il existait un milliard d'univers parrallèles, toutes les Gloria Stefenson de tous ces univers tomberaient sous le charme du préfet en chef des verts et argent, tout simplement parce qu'il ne pouvait en être autrement, parce que ne pas se sentir attiré par lui tenait presque du sacrilège tant il y avait à apprécier et désirer en lui. Tous les premiers émois d'adolescentes de la jeune fille, elle les devait à lui seul. Oui, il s'appelait Tom Jedusor, bien sûr qu'il s'appelait Tom Jedusor ! Ce nom, elle l'avait écrit, griffonné, enluminé sur presque tous ses cours, et même ses bouquins. Sa fascination virait à l'obsession, et ce ne fut pas cet intense sentiment de joie qu'elle ressentit à la simple idée qu'il sache comment elle s'appelait qui irait démentir le fait qu'elle était complètement folle. Oui elle était folle, folle de lui, une vraie cinglé, un genre de fanatique obsessionnelle qui là, maintenant, ne tenait plus en place. Parce que son idole savait comment elle s'appelait.

-Ou... oui, c'est ça, Gloria Stefenson.

Son ton était un peu balbutiant. Elle s'ennervait elle-même, quand elle était comme ça ! Surtout qu'en temps normal, elle était loin de manquer d'assurance, comme fille, c'était même tout le contraire. Une vrai pile électrique, parfaitement inarêttable, et qui n'avait pas la langue dans sa poche, voilà ce qu'on disait d'elle ! C'est sûr que là... bon ben, elle ne faisait pas franchement honneur à sa réputation, c'est clair. Mais c'était pas faute de le vouloir, pourtant. Elle voulait paraître sous son meilleur jour pour plaire et séduire celui qui lui faisait l'insigne honneur de poser les yeux sur elle.

-Je m'en sors en potions, en effet, pourquoi cette question ?


Mais c'est qu'en plus, il se payait le luxe d'être modeste ! Gloria savait qu'il faisait plus que "s'en sortir" en potions. Il était le meilleur élève de sa classe, toutes matières confondues, et en potions, il faisait de telles merveilles qu'il était dans les petits papiers de Slughorn depuis bien longtemps, tout le monde le savait. Il était son préféré du club de Slug, le joyau de sa collection, en gros. Cette humilité de sa part faisait plus fondre encore la jaune et noir qui n'en avait décidément pas besoin de beaucoup. Eh bien, elle déchanterait rapidement, si elle savait la vérité. Mais comme on dit, l'amour rend aveugle.

-C'est... c'est mon amie Brittany qui m'a dit que tu lui donnais des cours particuliers de potions. Personnellement, je suis super nulle dans cette matière. Je me suis dit que tu accepterais peut-être de m'en donner aussi ?

Semi-mensonge, elle était effectivement d'une nullité astronomique dans cette matière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Lun 3 Fév - 13:18


Même si ton coeur a l'âme en pene, il faut y croire quand même
T

om n'était pas devin, ni extralucide. L'on pouvait même dire qu'il était tout sauf un excellent juge de la nature humaine. Il ne la comprenait jamais qu'en surface sans jamais pouvoir la cerner en profondeur (et pour cause, difficile de véritablement comprendre la valeur de certaines émotions, quand on se refusait soi-même à les ressentir et les dénigrait avec hargne et mépris), néanmoins, il n'avait guère eu besoin de prêter attention aux bruits de couloir pour comprendre que la jaune et noir était, malheureusement atteinte de ce que l'on peut qualifier de "maladie d'amour", et qu'il était le déclencheur de cette si stupide et absurde maladie. Quand elle avait fait référence à ses talents en potion, il avait immédiatement comprit qu'elle allait lui demander de recourir à ses services. Rien de surprenant à cela, en vérité. L'amorce était bien maladroite, elle ne donnait pas lieu à mille interprétations dès lors qu'on avait toutes les cartes en main. Sans oublier qu'il la savait amie avec Brittany Carlson, cette empotée de Gryffondor qui, en ce qui concernait l'art des potions, semblait définitivement être un cas désespéré, en dépit des vains efforts que Tom fournissait pour lui inculquer un semblant de connaissances (il gaspillait avec elle un temps véritablement précieux (des aleas de vouloir être dans les petits papiers de Slughorn) ). En bref, que l'une ait soufflé l'idée à l'autre ne lui aurait en rien surprit. En son for intérieur, l'on ne pouvait pas dire que la perspective de tenter d'enseigner quoi que ce soit à une tête parfaitement creuse l'enchante, mais après tout... S'il pouvait en contrepartie gagner un pion de plus sur son échiquier, il y avait peu de chances qu'il refuse. Et pour cette raison, il adressa à Gloria le plus enjôleur et encourageant des sourires.

-C'est le professeur Slughorn qui est venu vers moi pour me demander d'aider Brittany à progresser, j'ignore s'il concèdera à ce que je joue les professeurs particuliers pour une élève de plus. D'autant qu'en la matière, il est bien plus apte que moi à vous permettre de vous améliorer.


Tu parles ! Il n'en pensait rien. Pour lui, l'élève avait dépassé le maître depuis bien longtemps, et l'élève se jouait effrontément du maître depuis un bon moment également, même s'il avait manqué de se laisser avoir à son propre jeu. Il ne prononçait ces mots que pour jouer la carte d'une humilité qu'il était pourtant le dernier individu en cette terre à posséder.

-Je peux lui en toucher deux mots malgré tout, si tu veux, je pourrais vous aider en même temps, toi et Brittany.


Tom pensait bien que ces derniers mots auraient sûrement le don de faire tiquer Gloria, mais c'était le but, en vérité. Un cheminement plaisant se construisait dans son esprit. Pour l'heure, il tâtait innocemment le terrain.

-Ce serait un plaisir pour moi que de te rendre service, en tous cas.


Nouveau sourire d'apparence charmeur, qui était à la vérité le fruit du plus hypocrite des comportements.


code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 139
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Jeu 13 Fév - 11:35

★ Même si ton coeur a l'âme en peine,
il faut y croire quand même ★



-C'est le professeur Slughorn qui est venu vers moi pour me demander d'aider Brittany à progresser, j'ignore s'il concèdera à ce que je joue les professeurs particuliers pour une élève de plus.


Oh ! Est-ce qu'il était vraiment nécessaire de passer par l'intermédiaire du professeur Slughorn ? D'accord, ça s'était passé comme ça pour Brittany (en même temps, Gloria était convaincue qu'elle n'aurait jamais toléré que Tom lui donne des cours particuliers si le maître de potions ne lui avait pas mis la pression derrière - allez savoir pourquoi, quand Gloria était complètement sous le charme du préfet en chef de serpentard, ses talents indéniables, ses qualités manifestes, et son charme à nul autre pareil laissaient son ami totalement indifférente... Bah, au fond, il faut bien dire ce qui est, ça arrangeait totalement notre jaune et noir), ce n'était pas une raison pour qu'il en soit de même pour elle, non ? Mais elle aurait dû s'en douter. Tom Jedusor était quelqu'un de consciencieux, de très respectueux des règlements. Sans doute un peu trop, même (hum) mais c'est aussi ce qui faisait son charme. N'importe quoi faisait son charme aux yeux de Gloria, il faut dire.

-D'autant qu'en la matière, il est bien plus apte que moi à vous permettre de vous améliorer.

Mais c'est qu'en plus, il était modeste ! Alala ! Pouvait-on imaginer plus parfait que lui ? Gloria voyait difficilement comment. C'est comme s'il combinait à lui seul toutes les qualités du monde. Qui, qui franchement, pouvait ne pas craquer pour ce type là ? Et franchement, il n'avait pas besoin d'être modeste, là. Slughorn ne valait pas un clou comparé à lui. L'élève avait dépassé le maître depuis perpètes. Son regard ne le lâchait pas (pas difficile, en même temps). Elle n'arrivait pas trop à savoir où il en venait. Était-ce un "oui" ? Était-ce un "non" ? Il clarifia sa pensée quelques instants plus tard.

-Je peux lui en toucher deux mots malgré tout, si tu veux, je pourrais vous aider en même temps, toi et Brittany. Ce serait un plaisir pour moi que de te rendre service, en tous cas.

Ah bah déjà, c'était un peu mieux. Bon, très franchement, à choisir, elle préférait qu'il oublie un peu Brittany pour ne se concentrer que sur elle, hein, mais si elle n'avait pas le choix, elle pensait pouvoir faire avec quand même. Au pire, puisque elle et la rouge et or étaient très proches, il lui serait toujours possible de demander à son amie de s'absenter de temps à autres. D'accord, elle écoperait peut-être d'heures de colle, mais ce n'est pas comme si c'était quelque chose qui faisait peur à cette tête blonde et brûlée de Brittany. Et sinon, il y avait toujours des moyens. Tous les moyens du monde, puisqu'il l'avait dit, comme ça, à elle, qu'il aurait plaisir à lui rendre service. Comment ne pas s'en émouvoir ? Intérieurement, elle sautillait de joie.

-Oh mais... Brittany est moi on est pas dans la même classe, la même année, on a pas le même niveau donc... mais déjà, si tu acceptes de m'aider, c'est déjà beaucoup. Merci beaucoup. Tu es... génial.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Ven 14 Fév - 23:00


Même si ton coeur a l'âme en pene, il faut y croire quand même
S

e mettre certaines personnes dans la poche était un travail de longue haleine, qui demandait beaucoup d'efforts, de patience, et de ronds de jambe, mais dans le cas de Gloria, l'affaire était d'une simplicité si enfantine qu'il y avait de quoi en rire. Il n'avait rien à faire, encore moins à dire. Il lui suffisait d'être là, et ça suffisait largement. C'était une excellente chose, Tom le savait bien, il était né avec cette sorte de charisme naturel qu'il avait apprit à cultiver. Et si, dans certains cas, assez peu nombreux en définitive, il lui fallait déployer plus d'efforts que dans d'autres (et parfois, cela ne prenait tout simplement pas en dépit de ses initiatives, et bien sûr, l'on ne faisait là référence à personne en particuler et encore moins à Albus Dumbledore), il n'empêche qu'il fallait peut-être qu'il rende grâce à la nature qui lui avait conféré la prestance idéale aux vues des objectifs qu'il cherchait à atteindre. La jaune et noir semblait subjugué au point que cela aurait presque pu en sembler suspect. Mais l'Héritier de serpentard savait que, de la part de la demoiselle, il n'y avait rien qu'il doive craindre. En tous cas pas de se voir poignardé dans le dos. Elle n'était pas dangereuse. Juste terriblement bête et incroyablement naïve, le genre à avaler des couleuvres sans broncher, si ce n'est des basilics, la dernière menace que l'on puisse imaginer au monde, en somme. Elle n'était jamais qu'un pion, et le jour où il choisirait de l'avancer sur son échiquier, elle serait sans doute si docile que cela manquerait singulièrement de conflit... Mais s'accorder quelques victoires faciles n'était parfois pas un mal, cela étant. Et avec quelle facilité il pensait pouvoir la duper ! Alors qu'elle se trouvait de flagrantes excuses pour ne pas avoir à suivre ce cours particulier en présence de celle qu'elle qualifiait de grande amie l'instant d'avant, ce qui laissait à supposer qu'elle aurait tout intérêt à vouloir rendre le moment moins douloureux en n'étant pas seule, c'était plus que flagrant, mais Tom laissait faire, faisant mine de ne rien remarquer du tout, prenant grand soin, pour une fois, de presque sembler assez naïf. Comme si le plus naïf des êtres pouvait être aveugle à la claire et nette inclination que la blondinette avait pour lui !

-Je parlerais également de cela au professeur Slughorn, dans ce cas. Je m'en voudras que tes résultats déclinent par ma faute.


Là, par contre, l'on ne pouvait décemment pas croire qu'il était sincère, mais il était convaincu que la badinerie dans son propos saurait être appréciée et n'aurait pas le moindre mal à trouver son public. C'était du tout cuit, vraiment. L'agneau mijotait dans la casserole et le loup n'avait plus qu'à se servir.

-Il y a autre chose que tu voulais me demander ?


Il doutait fort qu'elle en ait le cran, mais il trouvait amusant de tester ses nerfs, son culot et sa naïveté, le tout en même temps. Que ce sentiment idiot auquel il se refusait tout net trouve au moins son intérêt quand il était éprouvé par quelqu'un d'autre. En la défaveur totale de ce quelqu'un, bien sûr.


code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 139
Humeur :
89 / 10089 / 100

En couple avec : *soupir*

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'olivier, crin de licorne, 19,27 cm
Camp: Neutre
Avatar: AnnaSophia Robb

Message#Sujet: Re: Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...   Lun 10 Mar - 9:43

★ Même si ton coeur a l'âme en peine,
il faut y croire quand même ★


Bien sûr, sa parade pour rester seule avec lui n'était pas franchement discrète. N'importe qui la connaissant un peu savait que le préfet en chef de serpentard ne lui était pas indifférente. Et sa façon de chercher à se rapprocher de lui était d'une absence de subtilité à faire peur. Mais il avait le chic de faire comme si de rien n'était (non, il était beaucoup trop intelligent pour ne pas avoir compris sa petite parade, ça, elle pouvait pas le croire), et même, il rentrait dans son jeu. Et comme la naïveté de la jaune et noir avait atteint depuis longtemps un seuil difficilement égalable.

-Je parlerais également de cela au professeur Slughorn, dans ce cas. Je m'en voudras que tes résultats déclinent par ma faute.

C'était de la flagornerie à l'état pur, mais Gloria se prenait quand même au jeu, bien sûr. Un grand sourire qui débordait des deux côté de son visage lui en mangeait la moitié. La perspective de cours particulier, y'a pas de quoi faire rêver ? Nan, p'têt pas. Mais si ça revenait à avoir pendant une heure par semaine l'occasion et le privilège de ne pas le lâcher des yeux avec un bon prétexte pour ça. À tous les coups, Brittany ferait des yeux ronds en apprenant sa stratégie. Bon, c'est vrai, elle savait parfaitement quels étaient ses sentiments à l'égard de Tom Jedusor, même si elle ne les avait jamais approuvé, mais il y avait une différence entre avoir le béguin pour quelqu'un et se coltiner des heures de potion supplémentaire pour la dite personne. Mais quand on aime, hein... Et qu'est-ce que c'était con d'aimer, dans son cas.

-Il y a autre chose que tu voulais me demander ?


Le cerveau de Gloria carbura à toute allure. Au fond, dans une conversation logique, il n'y aurait rien eu de plus à dire, mais elle n'avait pas envie de le laisser s'en aller maintenant. Elle aimait tout en lui, même quand il restait planté là et ne disait rien, elle le trouvait parfait. Elle ne voulait ni laisser tomber, ni que ça s'arrête. Elle en était à ce point là. Bonne pour des années, des millénaires de psychanalyse. En même temps, elle ne voulait pas s'imposer de façon trop lourde. Elle voulait donner d'elle-même la meilleure image possible. Elle baissa les yeux. Finalement résignée, un brin défaitiste, elle acceptait d'admettre que la meilleure attitude à adopter était de ne pas le retenir. Il allait la trouver collante, sinon. Il fallait savoir faire preuve de pondération. Bon, au pire, ils auraient tant de prétextes pour se revoir, elle pouvait bien mettre un terme à celui-ci.

-Non, c'est tout... Merci à toi, vraiment.


De nouveau les yeux plein d'étoiles. C'était payant, comme quoi, de prendre les devants et son courage à deux mains. Et elle avait hâte, vraiment hâte que ça commence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tom & Gloria ★ Même si ton coeur a l'âme en peine...
» Chambre de gloria au palais
» Gloria Bardwell
» Gloria Flint – La haine est toujours plus clairvoyante et plus ingénieuse que l'amitié.
» A ceux et celles qui ont cessé d'intervenir au ForumHaiti
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Sixième étage :: Couloir du sixième étage.
-