AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What's past is past... right ? [pv Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: What's past is past... right ? [pv Ethan]   Mar 24 Juin - 10:23

What's past is past... right ?


Ethan, malgré sa condition et les horreurs qu’il avait pu voir durant la guerre, n’avait jamais vraiment té quelqu’un de dépressif ou de malheureux. Au contraire, il avait toujours essayé de voir le bon côté des choses sinon quoi, cela ferait longtemps qu’il se serait déjà jeté d’un pont. Mais là, aujourd’hui, il devait admettre qu’il était plus heureux qu’il ne l’avait jamais été et le grand sourire qui illuminait son visage le trahissait de manière plus éloquente que les mots. C’est vrai qu’il aurait dû s’en vouloir pour celle qui allait souffrir par sa faute mais Ethan, même s’il savait que cela était égoïste de sa part, ne pouvait s’empêcher de se dire que lui aussi méritait enfin un peu de bonheur en amour, comme tout le monde.

C’est pourquoi, lorsque James revint à la charge après le baiser chaste qu’avait pu lui faire Ethan, se dernier se laissa faire, envahit par un désire semblant brûler sous sa peau alors qu’il sentait les mains de son amant se glissant sous sa chemise. Mille sensations s’éveillèrent en lui, les plus intenses semblant vouloir se focaliser sur une partie bien précise de son anatomie et Ethan dû mettre une bonne seconde ou deux à remettre ses idées en place lorsque James s’écarta de lui.

Hein ? Quoi ?, lui répondit-il très intelligemment le temps que son cerveau daigne se remettre correctement en route alors qu’il regardait James avec le sourire typique de l’amoureux idiot. Puis, finalement, il éclata de rire en attirant James à lui pour un dernier baiser. Ce soir, chez moi, confirma-t-il en s’écartant pour remettre de l’ordre dans sa tenue devenue quelque peu débraillée.

Une fois rhabillé correctement, Ethan, incapable d’arrêter de sourire, se tourna vers James en poussant un soupire mélodramatique en désignant d’un geste de la main la porte menant à la librairie en elle-même.

Sérieusement, comment veux-tu que j’arrive à me concentrer sur le boulot jusqu’à ce soir moi maintenant ? Cette fois-ci c’est moi qui vais être obligé de t’éviter tout le reste de la journée !

Remit de ses émotions fortes, enfin à peu près, Ethan attrapa les derniers livres à classer et, passant à côté de James, lui colla un petit coup d’ouvrage de Byron sur les fesses.

On ferait mieux de se remettre au travail, ça fait une heure qu’on vide ces cartons, le chef va finir par débarquer en croyant qu’on en profite pour se la couler douce au lieu de bosser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: What's past is past... right ? [pv Ethan]   Ven 27 Juin - 22:12


What's past is past... right ?
S

on coeur s'emballait comme un train fou, et il avait le sentiment que des ailes lui poussaient dans le dos, c'était à peine croyable, comme sensation, et pour sûr, ça ne devait pas lui donner l'air le plus intelligent du monde. Il était semblable à un collégien qui éprouverait ses premiers émois amoureux, et en même temps, la comparaison n'était pas forcément hasardeuse. James n'avait pas aimé avant Ethan, il n'avait même pas su ce que c'était, d'aimer. À présent qu'il admettait ses sentiments, à présent qu'il reconnaissait même vouloir les vivre et les savourer pleinement, tout prenait un sens différent. Sa vie allait certainement être chaotique dans les prochains temps, et les choses seraient loin d'être simples, mais il n'aurait pas pu s'en moquer davantage à l'heure actuelle, parce qu'il était fou amoureux, et que pour une fois, il ne s'en cachait plus. Il avait envie de le crier, de le hurler, de le cracher au visage de cette société hypocrite dont il avait pourtant toujours pris grand soin de respecter les règles, pour ne pas sombrer sans doute, même si la chute était sûrement la chose la plus délicieuse qu'il lui ait jamais été donnée de vivre.

Un fin sourire, qu'il tentait de rendre le moins abruti possible, s'étira sur ses lèvres quand Ethan évoqua l'incapacité qu'il aurait à se concentrer l'après-midi durant. Il n'était pas le seul. Si cela n'avait tenu qu'à lui, il aurait immédiatement mit le hola, aurait quitté fissa la librairie, et aurait passé l'après-midi à non pas restreindre une envie de plus en plus grande mais à savourer le plaisir de pouvoir l'assouvir. Mais non, il fallait retourner au travail, et James était de loin trop raisonnable pour rechigner à la tâche, d'autant qu'il n'aurait pas été très discrets de se faire tous les deux porter pâle pile au même moment. Oh oui, il le pressentait déjà, l'après-midi allait être bien longue pour lui, et il verrait s'écouler les minutes à lenteur d'escargot avant d'enfin pouvoir espérer passer du temps avec celui qu'il s'était si bien (ou mal, à vrai dire), appliqué à ignorer. Que de temps gâché, en réalité. James n'ajouta rien, tout était dit, l'essentiel en tous cas. Et maintenant, il fallait se remettre à bosser, ne surtout pas éveiller les soupçons, et faire comme si de rien n'était. Le retour à la réalité était rude, et il fallut plusieurs bonnes minutes à James pour reprendre pleinement conscience de ce qui l'entourait, et de ses responsabilités, qui n'étaient certes pas grandes, mais restaient des responsablités tout de même. Brutal, comme retour, mais bon, il faudrait bien qu'il s'y habitue. Sa vie allait être ainsi, à présent, entre moments proches de l'euphorie et instants d'une banalité terrible, où les faux-semblants seraient rois. Ce ne serait pas forcément un programme très joyeux, pas toujours en tous cas, mais il s'y engageait avec l'extrême certitude que c'était le bon choix. Pas le plus simple, pas celui qu'on estimait logique, mais le bon choix.
Et l'avenir lui semblait, pour la première fois, lumineux.


FIN

code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

What's past is past... right ? [pv Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» What's past is past... right ? [pv Ethan]
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ♥ - Forget Your Past
» in this bright future you can't forget your past. ? (08/02 - 14:50)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-