AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Mer 30 Avr - 10:27

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
Sasha avait envie de croire que cette nouvelle année allait se montrer prométeuse et qu'elle allait être bien mieux que celle qui venait de se terminer. Oh, on ne pouvait pas dire que la stagiaire en médicomagie avait eu le temps de s'ennuyer les derniers mois de l'an d'avant, surtout les dernières semaines même. Bien au contraire, sa vie avait prit un tournant assez particulier. Ce n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire. En peu de temps elle était tombée amoureuse, chose assez rare chez elle, avant de rentrer dans un groupe de mage noir assez actif pour lui permettre d'assouvir cette soif de sang qu'elle avait depuis tellement d'année. Elle était clairement devenue un monstre, mais ce n'était pas pour lui déplaire. Bien au contraire, c'était comme si elle se sentait elle même pour la première fois de sa vie. Il y avait toujours eu ce monstre en elle, qui avait grandit et évolué en même temps qu'elle sans pour autant se manifester. Quand enfin, Sasha l'avait laissé sortir la première fois (en compagnie de Gwendall en plus), il s'était réellement réveillé. Et ce monstre n'avait aucune envie de se rendormir maintenant qu'il avait goûté le sang, de cette plus délicieuse des manières. Il n'y avait rien de mieux que de le faire couler soit même, cela ne servait plus à rien de simplement le regarder à l'hôpital. Même si cela permettait de le calmer un peu entre deux missions pour les Neo.

Si seulement tout pouvait être parfait, mais ce n'était pas le cas. Sasha se sentait tellement bien dans les Neo, elle n'aurait jamais cru une chose pareille d'ailleurs. Elle se sentait si bien avec Gwendall également, chose qu'elle n'aurait pas cru non plus. Mais il y avait cet ombre au tableau, Tom Jedusor. La jeune femme ne savait pas jusqu'où il était capable d'aller, ni ce qu'il cherchait réellement à faire. Mais une chose était certaine, il avait bien l'intention de continuer à avoir des informations sur les Neo via elle même. Malheureusement, elle n'avait pas le choix que de lui donner ce qu'il demandait, sous peine de voir Gwendall avoir de gros ennuis. Jamais encore la jeune femme n'aurait pu croire autrefois qu'elle se retrouverait confronté à un chantage de ce type. Elle ne pensait pas qu'elle aurait pu être à ce point accro à un mec pour tout faire afin d'éviter qu'il ait des ennuis, l'amour lui retirait entièrement son égoïsme. Autrefois, elle n'aurait pensé qu'à elle, mais aujourd'hui elle le faisait passer avant elle. Au point de trahir une famille qu'elle appréciait de plus en plus pour lui, au risque de se retrouver confronter à ses foudres lorsqu'il apprendrait ce qu'elle avait fait.

L'année aurait pu commencer en beauté donc, mais ce n'était pas vraiment le cas. Sasha avait encore l'espoir de pouvoir se débarrasser de Tom dans un avenir, elle l'espérait, proche. Cependant, pour le moment elle devait se contenter de patienter et de faire ce qu'il lui demandait. Au risque de perdre un jour Gwendall à cause de cela, mais au moins elle n'allait pas l'envoyer en prison. Après sa journée éprouvante de travail, la jeune femme décida d'aller faire un tour dans un bar de Londres. Elle venait de passer plusieurs heures à Sainte Mangouste à s'occuper de cas plus ou moins intéressant. Elle se sentait donc fatiguée, épuisée physiquement et mentalement. Cela allait sans doute lui faire du bien de boire un verre ou deux dans un bar, avant de rentrer chez elle. De toute façon, Angus travaillait et Gwendall également. Alors, elle n'avait pas réellement moyen d'avoir de la compagnie. Ses amis étaient pour la plupart tous occupés avec leurs nouvelles vies, c'était nul de grandir. L'adolescence était une période qu'elle regrettait vraiment. Sasha entra donc dans un bar qu'elle connaissait assez bien et s'installa au comptoir, commandant un premier verre d'alcool. Elle pensait passer une soirée seule, mais ce n'était pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: pour se gratter les oreilles, et encore...
Camp: Neutre
Avatar: Gemma Arterton

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Dim 18 Mai - 18:38

Il était rare qu'Abigail se mêle de son plein gré aux humains, sorciers comme non-sorciers. Déjà quand elle était humaine elle ne se mélangeait que peu à la plèbe, les sorciers relevait du même niveau à ses yeux depuis qu'elle était vampire. La nuit venait de tomber mais les rues n'étaient pas encore vides, des sorciers  marchaient dans tous les sens. Ils se pressaient de rentrer chez eux, retrouver leur petit confort, complètement insensibles à la beauté de la nuit.  Les odeurs bonnes comme mauvaises affluaient dans le nez d'Abigail, elle pouvait discerner la provenance de chacune d'entre elles, le mélange formait un cocktail oscillant entre le désagréable et le méphitique. Tel un fantôme,  elle fendait la foule vêtu d'une longue cape à capuche qui cachait tout son corps.  La vampire n'aimait pas la foule, elle ne l'aurait pas bravée si un client n'avait pas voulu la rencontrer. Elle avait reçu un hibou la nuit d'avant d'un sorcier qui avait un problème de goule dans sa maison. Il désirait la rencontrer dans un endroit public afin de discuter des modalités de paiement mais aussi aussi pour décrire plus en détail l'affaire qui le préoccupait, vraisemblablement il devait avoir peur de se faire mordre, stupide du point de vue de la vampire, une de ces règles d 'or restait quand même qu'on ne transforme pas en dîner la main qui te paye. Malgré tout elle avait acceptée d'abord pour en savoir plus et puis si cela pouvait faire plaisir à la personne, le client est roi (enfin en général mais pas toujours dans le commerce particulier de la chasseuse de monstres).

Elle rentra dans le bar où la rencontre devait avoir lieu.  Les bougies rendait une atmosphère orangée chaleureuse alors que les conversations se mêlaient pour former un brouhaha de sons indistinct, sauf aux oreilles de la chasseuse. Elle enleva sa capuche dans un mouvement élégant et gracieux et embrassa la pièce d'un regard circulaire. La vampire traversa la pièce pour s'asseoir la table dans le coin de le plus sombre, faisant fi des regards à la dérobée et qui se voulaient discrets.  Les conversations reprirent, des chuchotements accompagnés de rapides regards dans direction alors qu'elle enlevait sa cape. Elle  pouvait parfaitement entendre les discussions mais faisait mine de rien entendre. La serveuse vint timidement lui demander ce qu'elle voulait consommer, elle commanda un thé spécial vampire.

Quand la serveuse lui tendit le théière et une tasse, elle remarqua la jeune sorcière qui ne la quittait pas des yeux. La vampire ne l'avait jamais vu auparavant et attribua ce regard fixe à son pouvoir naturel. Elle lui adressa un signe de tête vaguement amical avant de remuer les sachets de thé qui diffusèrent dans l'eau leurs volutes rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Jeu 22 Mai - 23:12

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
Sasha avait toujours aimé les ambiances des bars, c'était bien pour cette raison qu'elle y passait pas mal de temps. Même quand elle passait une soirée seule, cela ne la dérangeait pas plus que cela d'aller boire un verre dans un pub. Heureusement, sinon elle ne sortirait pas beaucoup. Les personnes qui lui étaient proches n'étaient pas toujours disponibles. Angus et Gwendall travaillaient beaucoup et pas toujours en même temps qu'elle en plus. Sasha aussi travaillait énormément, elle passait pas mal de temps à Sainte Mangouste pour ses études. Elle avait des gardes de nuit parfois, des périodes très longues de travail. Et malheureusement, quand elle était de repos et avait un peu de temps de libre pour elle, ce n'était pas toujours en même temps que son frère et son petit ami. Parfois, la jeune femme trouvait quand même quelqu'un pour sortir avec elle, mais d'autre fois elle était seule comme ce soir. Alors, elle allait boire un verre en solitaire, avant de rentrer chez elle ensuite. Une soirée plus que banale et bien ennuyeuse, mais qui avait le mérite de passer assez vite. De toute façon, Sasha n'allait sans aucun doute pas faire long feu, elle allait sûrement se coucher rapidement une fois qu'elle allait rentrer chez elle.

La jeune femme avait finit par quitter le comptoir du bar pour aller s'installer dans un coin de la pièce, à une table. Elle avait son verre devant elle et son regard se perdait ici et là dans la salle du pub. Elle voyait les stéréotypes de personnes se rendant dans les bars. Elle trouvait cela fascinant à observer, mais n'allait évidemment pas passer sa soirée à le faire. Elle attrapa un exemplaire de journal qui traînait sur la table à côté de la sienne et s'y plongea sans plus attendre. Son verre ne fit pas long feu et elle en commanda un deuxième rapidement après. Puis un troisième. Oui, quand elle se mettait à boire, elle n'y allait pas vraiment de main morte. Elle tenait plutôt bien l'alcool, au bout du troisième verre elle avait simplement la tête qui tournait un peu. Elle se sentait plus euphorique, plus heureuse. C'était la sensation qu'elle aimait bien, plus c'était trop. Elle n'avait pas vraiment l'intention de se mettre minable, elle avait quand même envie de rentrer sans souci chez elle ensuite.

Et puis, elle finit par lever les yeux de son journal. Il y avait comme quelque chose d'étrange, quelque chose qui l'attirait. Son regard se porta rapidement sur une femme vêtue d'une longue cape à capuche, qui marchait avec énormément d'élégance. Ses yeux n'arrivaient pas à se détourner d'elle, Sasha était comme fascinée. Elle ne faisait que l'observer, la regarder s'installer sur une table proche de la sienne. Elle la vit commander un thé à la serveuse. Quand finalement son regard croisa celui de l'inconnue, la jeune stagiaire en médicomagie se sentit extrêmement bête. Elle se sentit même rougir, ce qui était assez rare la concernant, avant de détourner le regard.

« Mais quelle idiote ! »

Dit-elle dans sa barbe, ne se doutant pas qu'une femme comme celle qu'elle observait était capable d'entendre les murmures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: pour se gratter les oreilles, et encore...
Camp: Neutre
Avatar: Gemma Arterton

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Dim 1 Juin - 15:07

Abigail avait parfaitement vu la réaction de la jeune fille et entendu ce qu'elle avait dit comme si elle était juste à côté d'elle. Elle sourit discrètement, les humains étaient si amusant quand ils se pensaient discret. Cette jeune fille qui s'était découvert un intérêt aussi soudain que passionné pour son journal lui faisait penser à un enfant jouant à cache-cache, persuadé que maintenant qu'elle ne regardait plus la vampire cette dernière ne la voyait plus.
Elle versa le thé brûlant dans la tasse et souffla prudemment dessus avant de boire une petite gorgée. Abigail garda ses yeux fixés sur cette jolie jeune fille, voyant et entendant tout dans les moindres détails. La vampire nota les magnifiques yeux bleus de l'humaine et les jolis formes de son corps, pouvant sentir le cœur battre et le sang courir dans les veines et les artères.
Celle qui était connue chez les humains comme la Comtesse Bàthory songea qu'il y a quelques siècles elle se serait jeté sur cette fille comme si il s'agissait d'une simple sucrerie. Ce goût pour les jeunes humaines transparaissait encore dans les choix de la vampire pour se nourrir, rien ne lui faisait plus plaisir que de sentir le sang d'une jeune adolescente couler dans sa gorge. Ses jours de tueuse en série était loin mais on ne se refait pas en un jour, surtout quand on est un vampire. Sans le savoir, cette petite venait d'être sauvée par son statut de sorcière (le Code encore et toujours...).

Une nouvelle gorgée de son thé fumant coula dans sa gorge avant qu'elle ne quitte la jeune fille du regard pour s'attarder sur sa vieille montre à gousset (un souvenir de chasse, récupérée sur le cadavre d'un de ceux qui avait tué Dracula). Elle constata le retard de son client et rangea la montre dans sa poche dans un mouvement aussi élégant qu'involontairement gracieux. Elle pesta mentalement contre le manque de rigueur et de ponctualité des sorciers. Plus vite ce marché serait conclu plus vite elle serait parti de cette endroit où elle ne sentait pas à l'aise, comme un animal de foire enfermée dans une cage. Son regard erra alors sur la population bigarrée qui composait le bar mais ne resta pas accrochée longtemps sur chacun des visages, à ses yeux laids et sans attrait. C'est ainsi que ses yeux croisèrent à nouveau ceux de la jeune fille, un léger sourire apparut sur le visage d'Abigail alors qu'elle lui faisait très discrètement signe de la rejoindre avec son index...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Mer 4 Juin - 11:57

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
Sasha s’était fait avoir alors qu’elle observait l’inconnue qui était entrée dans le pub. Elle avait lorgné sur elle un moment avant qu’elle ne la remarque. Evidemment, la jeune femme ne s’était pas doutée une seule seconde qu’elle avait la capacité de l’entendre et jura dans sa barbe avant de replonger son regard dans son journal. Elle n’avait plus rien à lire, mais c’était une manière pour elle de se donner de la contenance. Ainsi, elle donnait l’impression de faire quelque chose, même si au fond ce n’était pas le cas. Son regard se perdait simplement dans les lignes des articles. Elle sentait comme une pression dans son dos, comme si quelqu’un l’observait. Elle se dit sans doute que c’était cette inconnue, qui devait se demander pourquoi elle l’avait observé de cette manière avant. Elle n’était vraiment pas à l’aise, elle n’aimait pas ce genre de sensation. Sasha tenta juste un coup d’œil envers la femme, qui était une vampire sans qu’elle ne le sache, avant de reporter de suite ses yeux vers son journal.

Elle ne comprenait vraiment pas ce qui était en train de lui arriver, elle ne s’était jamais sentit aussi mal à l’aise autrefois. Mais en même temps, elle ne pouvait pas s’empêcher de lever de nouveau son regard du journal, pour le porter sur l’inconnue. Une nouvelle fois, leurs regards se croisèrent. Les joues de Sasha s’empourprèrent encore une fois, ce qui n’était clairement pas prêt de s’arrêter quand la femme lui fit signe de venir la voir. Ce fut presque comme si son cœur s’arrêtait, elle ne savait pas du tout si elle devait ou pas la rejoindre. En même temps, elle avait terriblement envie de le faire. Elle ne comprenait vraiment pas ce qui était en train de lui arriver, elle n’avait jamais été comme cela autrefois. Elle hésita encore quelques secondes avant de finalement se lever et de s’approcher de la table de l’inconnue.

« Bonjour. » Sa voix s’était faite timide alors qu’elle s’installait sur une chaise en face de celle de l’inconnue. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle devait faire. Jamais elle n’avait été aussi peu sûre d’elle, aussi indécise. Pourtant, elle était plutôt du genre à avoir confiance. « Je m’appelle Sasha Davis. »

Bon voilà, elle venait de se présenter et n’avait plus aucune idée de ce qu’elle pouvait faire à présent. Peut-être que l’inconnue allait entamer la conversation d’une manière bien plus intéressante que la stagiaire en médicomagie. Il fallait l’espérer, puisqu’il était plus qu’évident que la jeune femme était bien incapable d’avoir les idées claires. En même temps, elle n’avait jamais eu l’occasion de rencontrer une personne comme cette femme, elle avait une élégance incroyable, presque envoutante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: pour se gratter les oreilles, et encore...
Camp: Neutre
Avatar: Gemma Arterton

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Sam 28 Juin - 0:25

Le ton était hésitant, les mouvements peu assurés et l’œil acéré d'Abigail avait repéré la transpiration de la jeune fille ainsi que sa subite pâleur. Un sourire amusé apparut sur le visage de la vampire car oui elle trouvait que la situation lui donnait largement de quoi sourire. Elle trouvait très drôle cette attitude typiquement humaine, d'abord ils étaient bravaches mais face au danger ils se faisaient timides, comme des enfants surpris en train de faire une bêtise. C'était exactement ce qu'elle voyait avec cette humaine en face d'elle. Normalement cela lui inspirait au mieux de l'indifférence et au pire de l'agacement profond mais il y avait quelque chose chez cette Sasha qui amusait la vampire.  Cette répondit d'une voix douce, involontairement séductrice :

- Appelez-moi Abigail

Il n'y avait pas besoin d'en dire plus pour le moment, seule le prénom servait, la suite peut-être plus tard si la petite se révelait d'une quelconque utilité (contrats ou autres...). La vampire était parfaitement consciente de son pouvoir de séduction innée, elle prenait autrefois un très grand plaisir à en jouer. L'ancienne comtesse avait appris à l'utiliser bien avant d'avoir appris  comment le mettre plus ou moins en valeur. Elle n'avait nulle intention de faire ressortir ses vieux démons, malgré le fait que Sasha correspondait exactement à ses victimes d'autrefois,  ni même de boire son sang (Respect du Code...) mais la vampire avait envie d'en connaître un plus sur cette jeune fille.
Certes, on pourrait se poser la question de pourquoi cette fille en particulier dans ce bar plein de monde ? Et bien peut-être parce qu'elle était la seule qui ressorte de la masse et la seule qui ait soutenu son regard. Elle était fascinée mais pas effrayée comme tous les autres. Un trait qui était suffisant pour susciter un tant soit peu l'intérêt. Elle but une gorgée de son thé, et dévisagea de pied en cap la jeune fille avec un sourire :

- J'ai vu votre regard, n'ayez pas peur vous n'êtes pas la seule...

La vampire était habituée à attirer le regard des humains et elle faisait à ce moment référence à tous les regards à la dérobée des clients du bar. Elle se reposa contre son siège sans quitter la jeune fille des yeux, un étrange sourire mi-carnassier mi-amusé sur son visage. Définitivement cette jeune fille l'amusait, elle aimait son regard et ses attitudes. Elle pouvait lire le trouble qui l'habitait, elle était perdue, ne sachant pas exactement quoi dire ou quoi faire. Ses pensées étaient incohérentes, brouillonnes et la vampire pouvait clairement deviner qu'elle était à l'origine du trouble. Elle lut également que Sasha n'était pas habitué à ressentir ça, peut-être que c'était pour cela qu'Abigail arrivait plus facilement à lire dans ses pensées. L'état émotionnel peut énormément influer sur les défenses de l'esprit.

- Que faites-vous ici ? Vous n'y êtes pas à votre place, on croirait une vélane dans un rassemblement de troll

Abigail finit sa tasse et se resservit aussitôt. Elle prit le temps de regarder les volutes de sang dans le thé avant de boire une gorgée. Ses yeux perçant retournèrent sur son interlocutrice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Mar 1 Juil - 22:18

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
C'était étrange, comme si elle n'était plus vraiment elle même devant cette inconnue. Sa voix s'était faite timide, alors qu'elle était quand même d'un nature sûr d'elle. Elle se présenta à cette femme dont elle ne connaissait rien et avec qui elle s'était installée à une table. Elle n'était pas vraiment à l'aise, elle ne savait pas quoi dire ou quoi faire. C'était tellement étrange, tellement inhabituel. Sasha sourit quand la femme se présenta à son tour, en donnant simplement son prénom. Ainsi donc, elle s'appelait Abigail. C'était jolie, elle aimait bien. Même si elle n'avait pas spécialement envie de partager sa pensée à haute voix, cela faisait tellement ridicule. Se forçant à être bien moins plate et à arrêter de se perdre dans le regard profond de la femme, Sasha reprit la parole.

« Enchanté Abigail ».

Dit-elle tout simplement, c'était un bon début. Il fallait qu'elle continue dans sa lancée, mais aucun mot de sortait de sa bouche. Elle se contentait de regarder la femme, se demandant bien comment elle pouvait être aussi belle. Jamais encore la stagiaire en médicomagie n'avait observé quelqu'un de cette manière, elle ne se reconnaissait vraiment pas. Mais elle était bel et bien incapable de changer d'attitude. Ce retrouvait en présence de la femme l'intéressait vraiment. Elle appréciait d'être en sa compagnie, sans comprendre pourquoi. La jeune femme se sentit rougir quand Abigail lui dit qu'elle avait vu son regard, et qu'elle ne devait pas s'inquiéter parce qu'elle n'était pas la seule.

« Ah, oui d'accord. » Sasha se tourna un peu pour regarder autour d'elle et constata évidemment qu'il y avait beaucoup de personnes qui avaient le regard tourné vers elles. Evidemment, la jeune femme savait bien que c'était Abigail qu'ils regardaient et pas elle. « En même temps vous êtes tellement belle ! »

La jeune femme se stoppa rapidement à la fin de sa phrase, se rendant compte qu'elle avait du y aller plus loin. C'était sortit comme cela, sans qu'elle ne puisse se retenir. Elle ne se reconnaissait vraiment pas en compagnie de cette personnes, c'était incroyable. La femme commença alors à questionner sur la raison qui faisait que la stagiaire se retrouvait de ce pub. Sur le coup, Sasha ne savait même plus pourquoi elle était venue dans ce bar. Avant de retrouver ses esprits.

« Merci c'est gentil. » Dit-elle rapidement avant de reprendre. « En fait, je suis venue passer le temps ici. Je m'ennuyais et il n'y avait personne dans mon entourage de libre pour venir passer la soirée avec moi. » Sasha marqua une pause avant d'adresser un sourire à la vampire (qu'elle ne savait pas qu'elle en était une d'ailleurs). « Et vous ? Vous n'avez pas non plus l'air d'une personne fréquentant ce genre de pub. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: pour se gratter les oreilles, et encore...
Camp: Neutre
Avatar: Gemma Arterton

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Mar 19 Aoû - 12:28

Un sourire mystérieux apparut sur le visage de la vampire, effectivement elle n'était pas une habituée de ce genre d'endroits. Abigail détestait fréquenter ce genre d'endroit où les humains se rassemblaient, trop de monde et surtout trop d'odeurs désagréables. Cependant contrairement à beaucoup de ses congénères, la belle était capable de prendre sur elle (comme en ce moment par exemple), elle arrivait même parfois à vivre avec sans trop de problèmes. Bien sur cela nécessitait des aménagements, quand elle était garde-chasse Abigail vivait à l'écart du château la plupart du temps, elle évitait autant que possible les grands rassemblements mais assurait (avec plaisir il faut l'avouer) tout ce qui était heures de colles et autres formalités. Moyennant quoi sa période comme garde-chasse à Poudlard restait parmi ses meilleurs souvenirs. Nombres de vampires ne côtoyaient les humains que le temps de se nourrir et vivait seul ou avec d'autres vampires le reste du temps.

En fait, Abigail n'appréciait pas particulièrement les lieux de rassemblements humains mais n'aimait vraiment pas les bars en particulier. Ce genre d'endroits ne recelait la plupart du temps que la lie de l'humanité, les odeurs méphitiques lui infestaient les narines à lui donner l'envie de vomir et les sons graveleux se mêlaient aux discussions dans un chaos assourdissant. La chasseuse but une gorgée de son thé et reposa la tasse dans la soucoupe. Elle répondit à Sasha calmement :

- Vous avez raison, j'évite ce genre d'endroits d'habitude...trop de sons, trop d'odeurs qui m'empoisonnent l'esprit. Je suis ici pour le travail.

La vampire n'avait pas lâchée son interlocutrice du regard.  Propre à son espèce, elle avait des yeux qui semblait vous déshabiller et vous mettre à nue, comme si elle savait absolument tout de vous et que rien ne pouvait lui échapper. Ses yeux voyaient tout de la jeune fille, des mains qui serraient le verre à la goutte de sueur qui partit de la joue pour couler long du cou et disparaître entre ses seins.

Elle parvint alors assez facilement à pénétrer dans l'esprit de Sasha, elle y lut alors le doute. Elle sourit en lisant qu'elle était la cause  du doute et du grand trouble qu'elle ressentait, on a beau le savoir c'est toujours amusant.  Abigail vit plusieurs images de la vie de la jeune fille passer dans sa tête, sauf s'il s'agissait d'un ennemi elle n'allait jamais loin dans la lecture des pensées. Juste le stricte minimum pour en savoir assez, elle sentit soudain quelque chose de sombre et menaçant en filigrane dans l'esprit de la jeune fille. Elle s'arrêta donc là, fermant son esprit à celui de Sasha. Décidément cette humaine avait le don d'intriguer la vampire, tandis qu'elle caressait négligemment  la porcelaine de mauvaise facture (elle le sentait au toucher) de sa tasse, Abigail demanda :

- Pourquoi ne pas sortir ? Cet endroit me donne la nausée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Mar 26 Aoû - 12:28

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
Ce n'était pas le genre de Sasha de se laisser impressionner par des compliments, aussi gentils soient-ils. Et pourtant, quand Abigail lui affirma qu'elle ressemblait à une vélane dans un rassemblement de troll, cela la touchait directement. Comme si ce que pensait la femme avait réellement de l'importance pour elle, alors qu'elle ne la connaissait même pas, qu'elle venait à peine de la rencontrer. Et Sasha ne put s'empêcher de retourner la remarque à l'inconnue, elle n'avait clairement pas sa place dans ce genre de pub. C'était impressionnant comme sa présence effaçait complètement celles des autres. Du moins, les yeux de la stagiaire en médicomagie ne pouvaient que se tourner vers elle. Elle ne parvenait même plus à détourner son attention d'elle, surtout maintenant qu'elles étaient en train de discuter. La jeune femme ne comprenait pas ce qui pouvait lui arriver, elle n'avait jamais été envoûtée comme cela. Abigail expliqua alors qu'elle se trouvait dans ce pub pour le travail, qu'elle évitait en temps normal ce genre d'endroit. Elle comprenait cela aisément, ce n'était clairement pas le meilleur endroit pour passer une soirée, même si Sasha était venue en tout état de cause. La jeune femme aimait quand même passer du temps dans les pubs à enchaîner les verres. Elle le faisait beaucoup moins ces derniers temps, principalement par manque de temps, mais elle aimait l'atmosphère des bars. Elle ne comprenait pas bien ce qu'Abigail trouvait à l'odeur des lieux, mais elle ne savait pas qu'elle avait l'odorat bien pus développe que les humains. Elle ne savait même pas qu'elle n'était pas humaine d'ailleurs.

« Je vois... cela ne doit pas être facile pour vous alors de devoir supporter ce genre d'endroit simplement pour le travail. »
Sasha marqua une pause, ne quittant pas le regard de la femme, avant de reprendre. « Vous faites quoi comme travail ? »

Ce n'était pas vraiment la question qu'elle aurait dû poser sans doute, mais elle n'avait pas pu résister à sa curiosité. Elle avait envie de connaître bien plus cette inconnue, parce qu'elle l'intriguait comme jamais personne ne l'avait fait avant. C'était physique, sans qu'elle puisse se l'expliquer réellement. Leurs yeux ne se quittaient pas et Sasha avait presque l'impression de se retrouver nue devant elle. Elle ne connaissait rien d'Abigail, mais elle avait le sentiment que cette dernière était capable de lire en elle. Et elle ne se rendait pas compte à quel point elle avait raison. Son regard était si profond qu'elle se laisserait sans problème plonger dedans. Et ce ne fut que quand la femme reprit la parole que Sasha détourna son regard, reprenant au même moment ses esprits.

« Oui, bonne idée. » Sasha peinait à cacher sa joie de sortir en compagnie de la femme, qui aurait très bien pu s'en aller sans elle. Sauf qu'elle lui proposait bien de l'accompagner, à moins qu'elle soit en train de se faire des idées. Non, elle ne s'en faisait pas, elle souhaitait poursuivre sa soirée en sa compagnie. Et cela la rendait joyeuse, sans réelle raison. Son cœur se mit même à battre plus rapidement à l'idée de passer plus de temps avec Abigail. « Vous avez envie d'aller où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: pour se gratter les oreilles, et encore...
Camp: Neutre
Avatar: Gemma Arterton

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Jeu 16 Oct - 16:11

Abigail quitta la pièce, elle verrait son client plus tard, cela lui importait peu à vrai dire. La vampire n'aimait de toute façon pas cette endroit dans lequel il lui avait donné rendez-vous, elle en conviendrait d'un autre plus tard. Pour le moment cette humaine l'intriguait et l'intéressait et plutôt que de s'ennuyer dans ce cloaque elle préférait se balader à l'air libre. Elle quitta le bar, le vent lui fouetta le visage et un air plus pur lui emplit les narines. Certes elle pouvait encore sentir les effluves des hommes et leurs miasmes mais c'était plus supportable que dans le bar. Les sons lui parvenaient tous, de manière distincte et claires.  La conversation des deux sorciers quelques mètres derrière elle au sujet des événements en Europe, le bruissement du balai se posant sur la neige ou encore le ding-dong discret de la cloche de chez Honeydukes. Elle était loin l'époque où les sons s'entrechoquaient dans ses oreilles et lui vrillait la tête dans un chaos assourdissant. Anna lui avait appris à discipliner ses sens, à entendre uniquement ce qu'elle désirait, Dracula avait perfectionné cet apprentissage. La nuit lui apparut dans toute sa beauté et sa magnificence. Les étoiles comme des diamants et la nuit bien loin de la nappe de pétrole que voyaient les humains, indescriptibles.
Abigail marcha lentement aux côtés de Sasha, le crissement de la neige sous leurs bottes lui parut aussi bruyant qu'une cohorte de dragons. Les flocons tourbillonnaient autour d'elles, certains tombaient dans leurs cheveux et les faisaient briller. Elles firent un peu de chemin sans se parler, l'ancienne comtesse Bàthory regardant la jeune sorcière comme si elle regardait une délicieuse friandise interdite. Il y a quelques siècles, elle l'aurait lentement vidée de son sang sans aucun état d'âmes, Code ou pas Code. Elle prit son temps pour répondre aux questions que lui avait posé Sasha, elle parlait avec le ton posé et calme qui lui était propre :

- Je suis une chasseuse de monstre, toute créature ou animal magique dangereuse, vous payez je le tue.

Elle marchait lentement aux côtés de la jeune fille, à la vérité elle n'avait aucune idée de sa destination. Abigail avait juste envie de se promener dans la nuit, de fuir un endroit qu'elle n'appréciait pas particulièrement. Les vampires restait souvent entre eux, fréquentait les mêmes endroits et ne se mêlaient jamais au reste de la population magique. Un autre vampire qu'Erzébeth refuserait catégoriquement non seulement de travailler pour un humain mais encore moins de le rencontrer dans un bar. Abigail appréciait la compagnie de certains humains et travaillait avec eux, une originalité parmi les vampires.

- Je n'avais pas de destination particulière, j'ai toute la nuit, dardant son regard pénétrant sur Sasha elle demanda, ...alors comme ça vous êtes infirmière ?

Abigail n'avait pas eu conscience que sa question pouvait faire peur à Sasha.Il lui arrivait parfois d'oublier que les humains n'aimait pas forcément qu'on lise leurs pensées et souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Ven 24 Oct - 17:21

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
Sasha avait suivi Abigail en dehors de ce pub, sans se poser la moindre question. Elle aurait peut-être dû, mais elle ne l’avait pas fait. Elle continuait de désirer passer du temps en sa compagnie, sans réellement savoir pourquoi. Un peu comme si la femme avait une sorte de pouvoir sur elle. C’était le cas sans doute, mais la sorcière n’imaginait pas une seule seconde que la femme à ses côtés était une créature magique, un vampire. Les deux femmes sortirent donc du pub et marchèrent un instant dans le silence total. Cela ne dérangeait pas Sasha que la femme ne réponde pas de suite à ses questions. Cela pouvait bien attendre le moment opportun. La jeune femme se contentait simplement de marcher sur la neige au côté d’Abigail, se demandant bien où elles se rendaient. Le pas des deux femmes était lent et le regard de Sasha se posait sur tous ce qu’elle croisait, se posant de temps à autre sur Abigail. Elle était tellement étrange, tellement captivante. Jamais encore la jeune femme n’avait ressenti cela autrefois. Abigail fini par reprendre la parole, parlant de son métier. Ainsi, elle était donc chasseuse de monstre. Honnêtement, Sasha n’avait pas pensé une seule seconde qu’elle puisse faire ce genre de métier. Elle avait tellement de classe qu’elle l’imaginait difficilement s’occuper de créatures magiques, surtout d’une manière aussi brutale. Mais la mort ne faisait pas peur à Sasha, bien au contraire.

Elle ne prit pas la peine de répondre aux paroles de la femme sur son métier, se contentant d’avancer à ses côtés sur la neige. Abigail expliqua alors qu’elle n’avait pas de destination particulière. Ainsi donc, elles marchaient sans but ? Cela ne la dérangeait pas plus que cela. Après tout, elles étaient bien mieux dehors que dans ce pub, l’ambiance n’était réellement pas la même. Sasha n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu’Abigail avait déjà repris la parole. Sasha arrêta de marcher après les mots de la femme, laissant son regard en contact avec le sien.

« Comment… Comment vous savez ça ? »

Elle ne se rappelait pas avoir mentionné à un moment donné qu’elle était dans la médicomagie. Il n’était donc pas normal que la femme connaisse ce détail, qu’elle connaisse son métier. Même si on ne pouvait pas dire qu’elle était réellement infirmière, mais ce n’était qu’un simple détail. Ce qui intéressait surtout Sasha, c’était de comprendre comment la femme avait pu connaitre ce détail justement sur elle. A moins, qu’elle soit capable de lire dans les esprits ? Sasha savait que cela était possible pour certains sorciers. Bien sûr, elle ne se doutait toujours pas que la personne qu’elle avait sous les yeux était une vampire. Elle pensait qu’il s’agissait simplement d’une sorcière, une personne « normale » donc. Mais elle se trompait évidement lourdement. Sasha ne bougea pas plus, elle resta immobile en attendant les explications d’Abigail. Comment avait-elle fait ? Sasha espérait vraiment qu’elle allait lui donner des éléments de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: pour se gratter les oreilles, et encore...
Camp: Neutre
Avatar: Gemma Arterton

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Mer 12 Nov - 10:56

Le sourire d'Abigail se fit mystérieux, la jeune fille était tellement en admiration devant elle qu'elle n'avait pas remarquée qu'elle parlait avec une vampire. Pourtant celle-ci trouvait que les signes était assez évident, avec le temps sa peau était devenu presque aussi pâle  le lait (moins cependant que leur aînée à tous Eleanore de Rivesaltes dont la peau virait à un blanc presque transparent) et surtout ses yeux plus proche de ceux d'un loup ou d'aigle que de ceux d'un humain.  

Un léger vent vint soulever le manteau de la chasseuse, elle avait encore une fois oubliée que les humains ont peur de ce qu'ils ne comprennent pas. Il lui semblait tellement évident qu'elle était une vampire et qu'elle pouvait lire dans les pensées qu'elle en avait oubliée ce détail.  Elle répondit donc sur un ton espiègle à Sasha :

- Ca n'est pas évident ? Elle laissa à Sasha le temps de l'observer plus avant, Je ne suis pas comme vous...Je peux vous dire que je viens de voir rentrer une vieille femme dans l'échoppe d'Honeydukes, je l'ai entendu transplaner il y a quelques secondes mais je n'y ai pas prêté attention et je peux lire votre trouble et votre peur...vous avez plein de questions mais vous avez peur de me les poser...

Ce qu'elle avait vu et entendu, il était impossible pour un humain lambda de l'avoir remarqué, il faisait trop sombre et la distance était trop grande. Dans les pensées de Sasha elle lisait bien plus de choses encore mais cela ne serait pas drôle de tout révéler de but en blanc. Abigail était à ce titre comme tous ses congénères, depuis la nuit des temps et bien avant les sorciers, les vampires avait fait du mystère leur credo. En conséquence ils aimaient ne rien dire ou alors seulement une partie, à répondre à une question par une autre question voire parfois une énigme.
En l’occurrence, à ce moment précis l'ancienne comtesse Bàthory n'avait aucune envie de révéler tout de suite qu'elle était  un vampire, elle préférait laisser l'infirmière tirer ses conclusions elle-même. Peut-être était-ce par jeu, comme un reste de l'époque où elle attirait les jeunes paysannes des environs dans son château pour les vider lentement de leur sang. De son point de vue cela entretenait la conversation, la rendait plus drôle et plus intéressante.

Elle regarda la jeune fille avec un grand sourire, elle appréciait la compagnie de cette jeune femme. Malgré le fait qu'elle soit bien plus que n'importe qui sous le charme vampirique d'Abigail, elle semblait intelligente. Ses yeux presqu'animaux plongèrent dans ceux de la jeune fille, elle affichait un air amusée comme si elle riait de la crédulité de Sasha. En fait cela n'était pas complètement le cas, oui la situation l'amusait mais pas aux dépens de la jeune fille. Elle lui demanda  alors :

- Vous avez deviné alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Ven 21 Nov - 13:29

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
Sasha ne pensait pas que cette conversation allait prendre un tournant de la sorte. La jeune femme venait de comprendre que la personne qui se trouvait dans elle pouvait lire dans ses pensées. Elle savait que certains sorciers étaient capables de faire de telle chose, mais elle n’imaginait pas qu’elle puisse être comme ça. Il y avait quelque chose de différent. En même temps, tous chez la femme était différent, même le regard que Sasha lui portait. Depuis qu’elle était entrée dans le bar, la stagiaire en médicomagie n’avait pas réellement pu porter son attention sur quelqu’un d’autre. Elle se rendait bien compte qu’il y avait quelque chose d’étrange et les paroles de la femme l’aidèrent à penser ainsi également. La femme dit qu’elle n’était pas comme elle, avant de préciser des choses qu’un humain normal ne pouvait pas déceler. Enormément de questions tournèrent dans l’esprit de la jeune femme, elle cherchait à comprendre ce que les mots de la femme pouvaient bien signifier. Si elle n’était pas comme elle et si elle pouvait percevoir tous cela, c’était qu’elle n’était peut-être pas une sorcière normale. Elle parvenait à lire en elle comme un livre ouvert, elle savait qu’elle se posait des questions. Abigail était impressionnante et Sasha se trouvait encore plus fascinée, même si elle commençait sérieusement à avoir peur en effet. La jeune femme ne savait pas vraiment si elle devait ou pas laisser ses questions sortir de sa bouche, ou si elle devait les garder pour elle. Sasha continuait d’observer la femme, qui souriait.

Quand la femme lui demanda si elle avait deviné, Sasha laissa le silence s’installer. Elle ne savait pas réellement si elle avait deviné, elle avait bien une petite idée, mais c’était tellement étrange. Cela ne pouvait pas être cela, c’était trop bizarre. Elle avait simplement l’impression d’être une idiote de penser cela. Mais plus les secondes s’écoulaient, plus cette idée prenait de la place dans son esprit. Elle attendit encore un peu avant de prendre la parole, d’une voix faible.

« Vous êtes… une vampire ? »
Elle marqua une courte pause avant de reprendre rapidement. « Non désolée, c’est complètement idiot. »

Elle rit légèrement mal à l’aise, elle trouvait cela parfaitement idiot de penser ce genre de chose. Elle venait bien de dire qu’elle n’était pas comme elle, mais quand même. C’était aller trop loin à ses yeux de penser une telle chose. Au fond, cela venait aussi du fait qu’elle ne connaissait rien des vampires, cette idée lui avait simplement traversé l’esprit comme cela. Elle ne le prenait pas au sérieux, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
avatar
▌ Messages : 35
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: pour se gratter les oreilles, et encore...
Camp: Neutre
Avatar: Gemma Arterton

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Mer 18 Fév - 20:24

(HJ: Comme d'hab j'avais complètement zappé, avec bcp bcp bcp bcp bcp bcp bcp de retard voilà la rep, toutes mes excuses)

Le sourire d'Abigail s'élargit. Le rire de Sasha était gênée mais celui de la vampire fut cristallin.. Si les moldus ne présentaient aucun intérêt, guère plus que du bétail, les sorciers étaient étonnants à plus d'un titre. Contrairement à leur homologue non-magiques, ils avaient connaissance de l'Autre Monde comme l'appelaient les vampires. Pourtant ils restaient parfois...trop humains, banal et arrogant en pensant que le monde entier tournait autour d'eux. Ainsi la pensée qu'elle était une vampire parut stupide à la jeune fille, comme s'il était impossible qu'un membre de la Communauté des Ténèbres lui parle. L'espace d'un instant Abigail songea même que Sasha ne croyait pas aux vampires (c'était plausible vu la discrétion de ces derniers).  L'infirmière avait fait l'exploit d'éveiller l'intérêt de la chasseuse, une chose suffisamment rare pour être notée. A ses yeux elle était comme une jolie poupée de porcelaine, une délicieuse friandise interdite. elle entendait son cœur accélérer ses battements, le sang coulant dans ses veines tel un nectar interdit.

Elle caressa la joue de la jeune fille, sa chaleur corporelle réchauffa pendant un moment fugace la main glacée d'Abigail. Son sourire amusé était resté figé sur son visage, avec son silence cela fit office de réponse. Elle plongea ses yeux de prédatrice dans ceux de la jeune fille. Elle lut dans l'esprit le trouble de la jeune fille et sa fascination pour elle. Des questions se bousculaient et se mêlaient à la peur de les poser, par peur d'être ridicule. La vampire décida alors de pousser le jeu un peu plus loin.

Sa voix résonna dans la tête de Sasha, douce, cajoleuse et envoûtante. Elle lui dit qu'elle n'avait rien à craindre, qu'elle pouvait poser ses questions, Abigail se réservait juste le droit d'y répondre ou non. La vampire était prête à satisfaire la curiosité de l'humaine, après tout en elle dormait toujours la noble habitué à être premier plan. Toutefois, la Communauté et les Sorciers restaient deux mondes différents, qui se côtoyaient en bonne entente plus qu'ils ne vivaient ensemble. Aussi la chasseuse préférait passer des choses sous silence. Abigail enleva sa main de la joue de Sasha, son sourire amusé ne l'avait toujours pas quitté.

La hongroise plongea son regard dans ceux de l'infirmière, ses yeux de prédateur la regardait sans ciller et semblait la mettre à nue. Les vampires avait cette désagréable et étonnante faculté de vous fixer du regard sans sourciller, vous donnant l'impression d'être à nue et complètement démuni. Abigail avait appris à user de cette capacité qui peut rendre les humains fous jusqu'à tout avouer, tout accepter pourvu que la personne ne cesse de le regarder.  Utilisait-elle cette particularité consciemment ou non ? Il est fort probable qu'elle-même ne savait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2163
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946   Jeu 12 Mar - 23:58

Abigail & Sasha
Une coupe de sang ?
Sasha trouvait sa réponse parfaitement ridicule, elle ne pouvait pas croire que la personne qui se trouvait devant elle puisse être un vampire. Et pourtant, cette idée avait bien traversé son esprit, sans qu’elle ne puisse la contrôler. Elle connaissait bien sur l’existence des vampires, c’était bien pour cette raison que cette idée lui était venu à l’esprit. Mais la sorcière avait finalement retiré cette hypothèse, elle ne pensait pas que c’était possible quand même. Il y avait plein d’autres raisons qui pouvait pousser cette femme à ne pas être comme elle, sans pour autant qu’elle soit une créature magique. Abigail posa une main glacée sur le visage de la jeune sorcière, elle sentit un frisson parcourir son échine. Cette main était tellement froide, Sasha commençait à se dire qu’il était impossible que la femme soit une sorcière. Mais en même temps, elle ne pouvait pas s’empêcher de trouver l’hypothèse toujours ridicule. Alors qu’elle avait toujours cette main posée sur sa joue, Sasha entendit des mots dans sa tête. Elle sut que c’était dans sa tête parce que les lèvres de la femme ne remuaient pas. La sorcière ouvrit grand les yeux, comprenant qu’elle était en train de lui parler dans son esprit. Elle lui disait de ne pas craindre de poser ses questions, mais est-ce qu’elle devait vraiment la croire ? Elle se trouvait devant quelque chose de complètement inconnu, quelque chose qu’elle ne connaissait vraiment pas et qu’elle craignait au fond. Le regard d’Abigail la fixait, sans qu’elle ne prenne une seconde pour cligner des yeux. Sasha se sentait particulièrement mal à l’aise, elle ne savait vraiment pas où se mettre. C’était comme si la femme devant elle était capable de tout lire en elle, d’ailleurs c’était le cas même si elle ne s’en rendait pas réellement compte.

Sasha ne savait vraiment pas ce qu’elle devait faire maintenant, si elle devait poser des questions ou simplement s’en aller. C’était peut-être mieux si elle partait non ? On ne pouvait pas dire qu’elle soit à l’aise et elle ne pouvait pas s’empêcher de sentir une légère angoisse. Mais le pire au final, c’était qu’elle se sentait encore plus fascinée qu’angoissée. Elle se perdait complètement dans le regard de la femme, dans ces yeux fixes qui ne bougeaient pas d’un cil. Elle baissa un instant son regard vers la bouche souriante de la femme, avant de finalement prendre la parole.


« Vous êtes un vampire ? »

Si elle devait poser une question, c’était bien celle-là pour commencer. Elle trouvait l’idée toujours aussi ridicule, mais elle avait besoin d’en avoir le cœur net. Si Abigail répondait qu’elle était effectivement une vampire, elle ne pourrait cependant pas être certaines de la véracité des paroles. Parce qu’elle ne pourrait pas s’empêcher de douter. Et en même temps, elle mourrait d’envie qu’elle réponde oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une coupe de sang ? (pv Abigail) ~ 15 janvier 1946

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Don de sang
» Les disparus du 12 janvier
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Monture sang-froid et homme lézard
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-