AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours N°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeVen 19 Fév - 11:12

Bruce Harper, le professeur de Défense contre les forces du mal, allait bientôt commencer son premier cour de l'année. Mais un problème se profilait, il était à plus de 200 kilomètre du château. En effet, pour son premier cour, il voulait impressionner ces élèves, et commencer sur de bonnes bases avec eux. Il avait donc prévu de commencer cette année par la défense contre les épouvantards.Cependant, un cours sur les épouvantards, sans épouvantard, ça ne risquait pas d'intéresser au plus haut point ces chers élèves. Il avait donc demander à son ami Ulrick, un auror, s'il pouvait lui filer un petit coup de main. Celui-ci avait accepté, et ils s'étaient donné rendez-vous dans un petit bar du nord de l'Angleterre. Bruce regarda sa montre : 8:30. Il lui restait 2 heures pour attraper une de ces créatures, l'enfermer, et la ramener au château pour commencer son cours. Il entra dans le petit pub, s'assit au bar, et commanda une bière. Alors qu'il commençait à peine la bouteille, un homme à la carrure imposante et à la crinière rousse s'adressa à lui.

"Alors on picole maintenant ? C'est du jolie ça !"

Bruce sourit et serra la main de son ami, qu'il n'avait pas vu depuis un bout de temps.

"Oh tu sais bien que sur ce point c'est toi le meilleur mon cher. Souviens toi de Chicago."

Ulrik rit et s'assit à côté de lui. Bruce finit sa bière rapidement et lui fit part de son inquiétude :

"Bon j'espère que tu te souviens où c'est parce que j'ai que 2 heures devant moi. On y va tout de suite si tu veux bien."

"Oui Msieur, on a reçut des plaintes de moldus au sujet d'un fantôme qui hanterait une vieille bâtisse. Deux jours plus tard quelqu'un a crut voir sa grand mère revenir d'entre les morts. 9a ne fait aucun doute c'est un épouvantard. Tu as de la chance Bruce."

"Ouai je sais mais on va pas rester là deux heures à parler de ma chance" fit-il en montrant sa jambe morte.

Ils sortirent du bar après que Bruce ait payer sa bière, puis se dirigèrent vers un coin sombre pour transplaner. Ils atterrirent devant une ancienne maison, semblable à la cabane hurlante de pré au lard. La baraque semblait branlante et prête à s'écrouler. Bruce avança d'un pas décider vers la porte ...ou plutôt le bout de bois qui servait de seuil à cette bâtisse. Il pénétra à l'intérieur, le plancher craqua et il se coinça la canne.

"Nan mais c'est pas possible !"

Il sortit sa baguette pendant que Ulrik se moquait de lui comme un gamin de cinq ans et fit exploser la planche qui avait craquer.

"Oh c'est bon ! On se moque pas d'un infirme." fit-il à son ami.

Ils entendirent un bruit, provenant de l'étage. Ulrik monta en premier, Bruce n'étant pas très rapide dans un escalier. Il arriva dans un couloir étroit d'où émanait une odeur de renfermé. Le bruit se répéta. Ils entrèrent dans ce qui ressemblait à une ancienne chambre, qui ne semblait pas avoir été utilisée depuis au moins 1 siècle. Ils sortirent tous deux leur baguette et fixèrent une vieille malle. Bruce s'en approcha un peu plus, la dite mal se secoua violemment et en sortit en trombe un loup-garou plus vrai que nature...à part qu'il était 9h20 du matin.

Riddikkulus !

Le Loup-garou fixa Bruce, réveillant son rêve, puis se regarda avec des yeux ébahis en remarquant qu'il portait un espèce de tutu rose avec des chaussures de danseuses.

"Haha excellent Bruce. Regarde moi sa tête !"

Effectivement, le ridicule était frappant. Bruce ne rit pas, mais la créature se transforma en une espèce de brouillard sombre et s'enferma dans la malle, attendant surement une futur victime.

Collaporta !

La malle se verrouilla dans un étrange bruit de sussions, et Bruce et Ulrik l'attrapèrent. Heureusement que Ulrik était là, dans ses bras la malle na risquait pas de tomber. C'était une force de la nature, un homme très musclé à la carrure imposante qui ne se laissait pas marcher dessus.

"Lâches ça tu va te faire mal" fit-il en plaisantant à Bruce.

Celui-ci le regarda sans ciller, accrocha son énorme bras, et transplana jusqu'à Pré au lard. La grande rue était vide, et heureusement, sinon ils auraient eu du mal à rejoindre le château. Bruce lâcha la malle, laissant faire Ulrick. Celui ci chancela, et faillit la faire tomber, surpris par le geste du professeur.

"Eh bah alors c'est trop lourd pour toi ?"

Ulrik jura et attrapa la malle à pleine mains. Bruce rigola et avança de son pas claudiquant vers le château, imposante masse reposant sur la falaise, au dessus du lac. Le professeur de Défense jeta un coup d'œil à sa montre : 9:55. Il pressa le pas, suivit de prêt par Ulrik qui n'y voyait rien avec l'énorme malle dans les bras. Ils avançaient à peu prêt à la même vitesse, mais Bruce ne voulait surtout pas être en retard.

"Allez bouges toi un peu, je veux pas perdre ma place !"


10: 25

Ils arrivèrent devant la porte du cour de dénse contre les forces du mal. Bruce fouilla un moment dans sa poche et en sortit une petite clé en argent. Regardant aux alentours, il remarqua qu'aucun de ses élèves n'étaient en avance. C'était une chance. Il ouvrit la lourde porte et fit signe à son ami d'entrer. Ulrik traîna la malle jusqu'à l'intérieur et la lâcha en s'exclamant :

"Eh beh, elle est lourde la bestiole."

Bruce fila vers le fond de la salle, en donnant quelques coup de baguette pour ranger deux ou trois choses avant l'arrivée des élèves, puis écrivit sur la grande plaque en ardoise :

Cours de Défense contre les forces du mal : Les Epouvantards.

Il fit signe à Ulrik de fermer la porte et d'apporter la malle derrière le tableau. Il s'exécuta en s'exclamant :

"J'ai l'impression de remonter le temps, ça fait un bail que j'étais pas revenu ici."

"Bon aller maintnenant vas t'en , je ne veux pas que mes élèves penses que je suis incapable de ramener un épouvantard seul. Allez files ils vont bientôt arriver !"

"Oui monsieur, Bien sur Monsieur." fit-il en exécutant une révérence bancale et en riant.

Il quitta la salle en saluant son ami, et Bruce s'assit à son bureau. Tout était prêt pour commencer le cours, il ne manquait plus qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11800
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeVen 19 Fév - 15:11

    Une matinée comme les autres à Poudlard; Comme tous les matins, Tom avait attendu que quelques uns de ses larbins se réveillent (et ils étaient infiniment longs à la détente) pour descendre à la grande salle, comme tous les matins histoire de prendre un maigre petit déjeuner, comme tous les matins, petits déjeuners que Tom ne savourait jamais, comme n'importe quel repas, de toute manière. Il s'agissait de manger pour vivre, voilà tout. La conversation au petit dej' avait, une fois de plus, porté sur des choses sans intérêt, que Tom se garda bien de commenter, silencieux comme à son habitude au cours de ce que le commun des mortels appelait une "conversation entre amis", puis l'heure vint enfin d'aller en cours, au grand désespoir de beaucoup, mais pas de Tom, qui appréciait davantage les cours, qui le reliait seulement et uniquement à ce qui l'intéressait, à savoir le monde de la magie, que tout ce blabla inutile, caractéristique de cette chose qui l’était tout autant : l’amitié. Ils finirent pas quitter la grande salle, donc, montèrent les marches qui menaient aux deuxième étage, afin d’assister à leur premier cours de défense contre les forces du mal de l’année.

    Premier cours de défense contre les forces du mal, époque heureuse où tous les professeurs de DCFM ne tombaient pas encore comme des mouches les uns après les autres.... (et la faute à qui, hein?). Cela dit, ils allaient tout de même rencontrer un nouveau professeur, cette année, et si les rumeurs allaient bon train sur l'individu claudiquant qu'ils avaient découvert au cours du grand dîner pré-rentrée, qui devait être leur professeur de DCFM, Tom n'était pas plus curieux que cela, un prof restait un prof, du moment qu'il se montrait un peu plus compétent que son prédécesseur, cela lui convenait ... Ce qui en soit n'était pas vraiment difficile, ce prof était d'une ignorance abyssale. Tom appréciait, malgré tout, quel que soit le prof qui l'enseignait, la défense contre les forces du mal, aussi contradictoire cela pouvait-il sembler, sans doute parce qu'il n'y avait pas de matières à Poudlard qui puissent le rapprocher plus de ce qui l'intéressait, même si bien sûr, il était bien plus défenseur que combattant du mal. S'il devait un jour envisager de ne pas devenir le plus grand maître du mal que la terre ait jamais porté (mais il le serait de toute manière, donc c'était une supposition dans le vent), il aimerait enseigner cette matière, pour rester à Poudlard d‘une, et de deux parce qu'il n'y avait pas de matière qu'il puisse maitrisee mieux, il savait tout des forces du mal, logique.

    Alors qu‘ils arrivaient à proximité de la salle de classe, il entraperçurent un autre adulte, qu‘aucun d‘eux n‘avaient jamais vu, qui quittait la pièce. Les quelques verts et argents qui entouraient
    Tom commencèrent à débattre sur l‘identité de cet individu inconnu au bataillon, mais pas le préfet de serpentard, qui n‘y voyait pas un centième d‘intérêt. Il entra le premier dans la salle de classe, où leur professeur les attendait de pied ferme (si on peut s‘exprimer ainsi sans faire de vannes foireuses et de très mauvais goût).


    « Bonjour monsieur ! » le salua Tom du ton poli de circonstance.

    Il alla s’asseoir à la place qu’il avait occupé durant toutes les années précédentes, pas très loin du bureau du professeur, en élève consciencieux, sérieux et appliqué qu’il semblait être, puis, comme le rituel semblait d’office l’imposer, il sortit baguette, plume, bouteille d’encre et morceau de parchemin, et attendit que le cours commence, jetant un coup d’œil au titre du cours, écrit en grand sur le tableau noir. Les épouvantards. Original. Un cours qu’on ne leur avait encore jamais dispensé, et pourtant, les épouvantards étaient des créatures... assez intéressantes, bien que peu courantes. Il se demanda vaguement s’ils auraient à faire ou non à un véritable épouvantard, étant donné qu’il était assez difficile d’en récupérer un.
    Il verrait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeSam 20 Fév - 10:04

Music: Scared - Three Days Grace
Muzicons.com


    Mardi matin, le petit déjeuner s’éternisait pour notre petite Olive…

    Après un bâillement retentissant aux aurores, la miss avait envoyer ses couvertures voler au bout du lit avant de se mettre debout sur son lit, et de sauter à pieds joints sur le lit de sa voisine, réveillant tour à tour toutes les filles qui occupaient son dortoir de la même manière. Et oui. Malheureusement pour les filles de Septième Année à Serpentard, elles avaient la demoiselle Hornby dans leur lieu de repos depuis la Première Année. Et on ne peut pas vraiment dire que ce soit un cadeau… Toujours est-il que satisfaite de son mauvais tour, notre Verte et Argent enfila son uniforme en vitesse alors que les grognements fusaient, et qu’elle s’enfuit du dortoir avant que les sortilèges ne pleuvent sur elle, attrapant son sac d’une main, sa baguette de l’autre et adressant un sourire d’excuse malicieux à une camarade sortie trop tôt du lit.

    Et nous voilà donc arrivés au moment présent, retrouvant la miss à la crinière brune, affalée sur sa table, son sac kaki à bandoulière posé négligemment à terre, sa baguette sur la table à manger, et un dernier abricot qui disparaît dans l’estomac enfin rempli d’Olive… Une journée presque comme les autres somme toute. Un regard rapide à sa montre arrêtée, mauvaise habitude qu’elle ferait bien de perdre, à défaut de remettre des piles dans l’engin, et Olive se lève, s’empare de ses affaires éparpillées un peu partout et sort de la salle, marchant vers les escaliers. Direction le deuxième étage et le cours de sortilège !

    La porte est entrouverte… Oly’ s’y engage, regardant rapidement à gauche, puis à droite. Le prof est déjà arrivé, et quelques élèves se sont déjà installés. Le regard de notre jeune fille se pose sur le professeur tandis qu’elle vient déposer ses affaires sur une table au deuxième rang. Et jackpot ! C’est bien celui qu’elle pensait. Le prof boiteux nouvellement débarqué ! Un large sourire victorieux s’étale sur son visage tandis qu’heureuse d’être arrivée aux bonnes conclusions elle regarde rapidement qui est arrivé et qui ne l’est pas encore. Personne parmi ses amis. Ines doit toujours manger, Lou est… pas encore arrivée. Advienne que pourra, elles la rejoindront peut être par la suite. Sa baguette se pose sur sa table, et hop, la demoiselle déballe ses affaires, sortant encre, plume et… parchemin de note ? Fiente de hibou !! Il est passé où celui de la dernière fois ? Et voilà… Quand on réveille son dortoir, on n’a pas le temps de faire son sac… Sortant un parchemin tout neuf au lieu de continuer le cours à la suite du dernier, Olive ne peux retenir un grognement de frustration… Pas très féminin, mais tant pis. Pour le moment, ce n’est pas vraiment ce qui occupe l’esprit de la miss. Le sac prend place au sol, au même moment où quelqu’un d’autre débarque dans la classe.

    Même pas envie de savoir qui c’est… Franchement, il faudra qu’elle s’organise un peu plus un jour… Ca devient assez limite… Un regard méchant se pose sur le parchemin tout neuf qui va bientôt être souillé par l’écriture de gauchère de notre Hornby. Oulà… Je vous vois tous sauter aux conclusions… Ce n’est pas parce que quelqu’un est gaucher ou gauchère qu’il écrit forcément mal… C’est juste qu’il est plus facile d’emporter l’encre non sèche avec le bord de votre main qui est en contact avec la feuille. Mais bon… En ce qui concerne cela, Oli a trouvé une parade. Elle incline sa feuille, quitte à avoir une position désapprouvée par la majeure partie des prof’. Cela tord son dos il paraît. Comme si quelqu’un en avait quelque chose à faire qu’elle se torde le dos… Pff.

    Ce n’est pas comme si la miss était appelée à un destin exceptionnel. Laissant de côté sa manière d’écrire, la miss s’affale sur sa table, les bras croisés, avant de jeter enfin un regard au tableau. Les épouvantards ?! Quooooiii ? Mais c’est une blague ?!!! Comme piquée au vif, la miss se redresse d’un bond, telle une Moldue ayant vu un fantôme surgir du mur en face d’elle. Elle manque de reverser sa chaise et son contenu en arrière. Non… Non, ce n’est pas possible. Ses yeux effaré cherchent un soutient quelconque, et ne peuvent s’empêcher de croiser le regard passif de Tom. Aussitôt, elle fait demi tour et fixe son regard sur sa table, essayant de se calmer. Comment échapper à la pratique si jamais ils sont confrontés à affronter l’une de ces créatures ? La question tourne en boucle dans son esprit… Ses mains ne peuvent s’empêcher de serrer le rebord de la table. Quel super cours en perspective…

_________________
Cours N°1 Signat13


Dernière édition par Olive Hornby le Sam 29 Jan - 16:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Daniel Chaser
▌ Messages : 1713
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : la plus belle. Ines.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeSam 20 Fév - 16:13

"Grrrmpf"

Daniel se tourna et se retourna dans son lit. Comme il avait aucune envie d'aller en cours!! Phénoménal. Comme tous les matins, en fait. Pour une fois, la nuit avait été longue, pourtant, il s'était couché de bonne heure, dans l'optique de ne pas être trop dans les choux quand il devrait aller à son cours de défense contre les forces du mal. ça dépendait des profs, mais les cours de DCFM étaient parfois assez musclé, et il valait mieux avoir une bonne nuit de sommeil derrière soi, et vu la tête de leur prof de cette année.. Daniel était quasi certain qu'il s'était pas fait son bobo à la jambe en se lattant dans les escaliers, mais plutôt en se frottant à une bestiole maléfique pas jouasse. Du coup, soit il adorait la pratique et ils allaient en bouffer, soit il était flippé pas les bêbêtes magiques et ils allaient s'ennuyer à mourir. L'avenir le dira.

Il avait même bien dormi, Dan', cette nuit, il avait fait un rêve joli tout plein où des cavaliers masqués lui demandaient pour une raison inconnue de se joindre à lui. En rêve, il avait chevauché dans tout un Londres en ruine, et pour une raison sans doute aussi absurde que pas très saine, Dany avait adoré ce rêve. Mais ce rêve avait été interrompu, interrompu par un réveil matin trop bruyant, et par la perspective d'une longue et ennuyeuse journée de cours. Bah oui, Dany était comme tout ado normalement constitué (mais ils l'étaient pas tous, à Poudlard, c'était sûr et certain, une bande de cinglés irrécupérables), il détestait les cours, perdre son temps à écouter des profs blablater, rester assis sur une chaise en bois à se torturer (et volontairement, c'est ça le pire) les fesses des heures durant, très peu pour lui.

Daniel s'étira finalement de tout son long, pas le choix, et se décida à se lever et à s'habiller. Tom avait déjà quitté le dortoir, évidemment, et Dany le retrouva dans la salle commune, déjà entouré de quelques un de ses autres "amis" que Dan jalousait tous sans exception.
Dan se goinfra juste ce qu'il fallait au petit déjeuner histoire de se réveiller définitivement (vive le jus de citrouille), et discuta très rapidement avec le reste de leur petit groupe vert et argent de chosez et d'autres, que des trucs assez superficielles et qui n'avaient pas beaucoup d'intérêt du genre prochain match de quidditch, prof unijambiste, etc, etc..

Dan' salua son professeur d'un bref signe de la tête carrément désintéressé en entrant dans la salle de classe encore assez vide. Il chercha rapidement Ines du regard, mais elle n'était pas encore arrivée. Tant pis, il s'assierait à côté de Tom, alors (comme si ça le dérangeait des masses). Tandis que son voisin s'appliquait à déballer ses affaires, Daniel jeta un coup d'oeil au titre du cours. Les épouvantards... Il avait bien dû en entendre parler à un moment donné, très certainement, mais là ça lui revenait pas du tout. Il n'osa pas demander à Tom des explications, ne pas montrer de signe d'ignorance au grand des grands, et se contenta donc d'appuyer ses coudes sur son bureau, trop près à son goût de celui du prof, d'ailleurs, et il regarda la salle qui se remplissait progressivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4226
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeSam 20 Fév - 17:29


    Luna chantonnait dans la salle de bain. Une chanson assez étrange sur un botruc qui aurait explosé après avoir mangé trop de scoubidous... Insolite, évidemment, mais ce n'est pas très important.. Elle tentait avec difficulté de faire disparaître le liquide verdâtre que cette scrogneugneu de pas gentille d'Elena avait balancé (une fois de plus) sur son pyjama tout neuf. C'était quoi son problème, à elle? si elle voulait qu'elle arrête de compter les nargoles, elle avait qu'à les virer de son baldaquin. Elle avait bien essayé de faire disparaître çette chose gluante d'un coup de baguette magique, mais pas moyen, elle ne savait pas ce que contenait ce machin vert et visqueux, mais en tous cas, ça avait ruiné sa jolie chemise de nuit à motif d'escargots roses. C'était malin. Pour le moment, la serdaigle n'avait pas le temps de réfléchir à une vengeance en bonne et due forme, mais ça viendrait, Elena pouvait en être certaine. Armée de savon et d'eau, cela faisait donc plus d'une heure que Luna s'acharnait sur son pauvre pyjama qui ne ressemblait déjà plus à rien, et elle avait à peine remarqué. que le jour entre temps avait eu le temps de se lever, et que dans moins d'une heure, la jeune fille devrait être opérationnelle pour aller en cours.

    Elle ne s'en rendit compte que quand l'activité devint un peu plus importante dans le dortoir et que les serdaigles se réveillaient de toute part. Elle observa son pyjama irrécupérable avec un peu de tristesse. Tant pis. Elle se résigna à l'abandonner (elle lui organiserait des funérailles dignes de ce nom dès qu'elle le pourrait). Il était temps de se préparer, de toute manière. Une fois qu'elle fut assurée que les filles qui partageaient son dortoir avaient quitté ce dernier, elle y entra, fouilla rapidement dans ses affaires à la recherche d'un uniforme que le sortilège verdâtre d'Elena n'aurait pas atteint, s'habilla et quitta la pièce aussitôt.
    Comme d'habitude, elle n'alla pas prendre son petit-déjeuner dans la grande salle avec les autres, mais préféra se rendre aux cuisines, où les elfes de maison à présent habituées à sa présence ponctuelle aux heures de chaque repas et étaient aux petits soins avec elle (comme toujours, en fait). Le temps de manger deux ou trois pancakes, et Luna était prête à se rendre au cours de défense contre les forces du mal, enseigné par le directeur de leur maison.

    Elle n'était pas très en avance, mais pas en retard non plus. Quand Luna entra dans la salle de classe, le cours n'avait pas encore commencé, mais plusieurs élèves avaient déjà pris place.


    "Amis du jour, bonjour!" salua-t-elle avant d'aller s'asseoir. Hum.

    Hum... Pourquoi tout le monde fixait ses pieds, comme ça? Luna baissa les yeux vers ses chaussures. Enfin, son absence de chaussures. Ce n'étaient pas ses habituelles chaussures agrémentées de quelques pompoms moches, de perles et autres breloques, mais ses chaussons en fourrure rose, qu'elle avait aux pieds. Tiens, avec tout ça, elle avait oublié d'enfiler ses chaussures. Marrant. Luna leva les yeux. Elle n'avait pas vraiment l'air gênée ou honteuse, elle se contenta de s'installer à une table libre au fin fond de la classe. Aucun des venus du futur n'était encore là, ni Ginny ni les autres. Tant pis.
    Elle tira sa baguette de l'arrière de son oreille, et la déposa devant elle avant de lire, à son tour , le titre du cours inscrit au tableau.
    Elle n'avait jamais étudié les épouvantards, mais elle savait très bien ce que c'était, d'une part parce qu'elle se souvenait de toutes les rumeurs de couloir qui avaient couru après que le professeur Lupin en ait présenté un à ses élèves à la classe d'Harry (notamment celle concernant le professeur Rogue et son chapeau ridicule), et d'autre part parce qu'ils en avaient eu un, une fois, dans leur commode, Luna ne l'avait jamais vu sous la forme qu'il pourrait prendre face à elle, puisque c'était son père qui s'était débarrassé de l'épouvantard. Luna n'avait aucune idée, d'ailleurs, de ce à quoi ressemblerait un épouvantard qui se retrouverait en face d'elle. Elle espérait qu'elle verrait un épouvantard en vrai, elle était curieuse de savoir en quoi il se changerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Elena Lestrange
▌ Messages : 975
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeMar 2 Mar - 19:47

Retard

Le retard est la politesse des artistes.
- André Maurois -


•••

Ce matin là, le mauvais sort semblait avoir prit Lena à rebrousse poil. Rabrouant chaque personne qu'elle rencontrait, il n'était pas bon de la croiser dans un couloir à moins de vouloir alle visiter la jolie pièce qu'était l'infirmerie. Bien heureusement, histoire de lui détendre un peu les nerfs, son premier cours était son préféré. Les cours de Défense Contre les Forces du Mal lui plaisaient énormément. Ironique n'est-ce-pas pour une fille qui aimait tellement faire le mal autour d'elle ? Et puis, il n'y avait rien de plus ironique comme situation que de se retrouver à Serdaigle quand on aimait la magie noire et sécher les cours pour aller se promener dans la forêt interdite pas vrai ? Grognant de colère, Lena traversait donc les corridors et les escaliers du chateau pour se rendre à la Grande Salle pour prendre un petit déjeuner en vitesse. Elle allait surement croiser quelques idiotes de sa maison à papoter de tout ce qui les entourait avec des termes scientifiques et barbants au plus haut point. Pourtant, elle allait afficher un petit sourire devant elles et s'asseoir à leurs cotés. Peut être même irait elle voir Bérénice pour parler avec elle. Comme le lui avait dit très justement Tom, il fallait qu'elle se fasse plus discrète à propos de sa vraie nature. Et puis... Le service qu'i lui avait demandé d'accomplir... Cet horrible et monstrueux service qu'elle aurait voulu éviter à tout prix... Il lui fallait se rapprocher le plus possible de cette espèce de choucroute vivante d'Aulne Quibber. Comment pouvait on être un génie diabolique aussi mignon et tout de même avoir des idées aussi incroyablement désespérantes ? Pourquoi fallait il que ce soit elle ? Elle qui par dessus tout ne pouvait pas blairer cette folle dingue... Elle était servie.

A sa table, il y avait prsque la totalité des filles de son dortoir. Et chacune me regardait avec des yeux noirs. Qu'avait elle fait encore pour s'attirer leur colère ? Cherchant dans sa mémoire, une image soudain interpella son attention. Ah ouiii ! Lena du se mordre les lèvres pour ne ps exploser de rire au beau milieu de la salle. Non, elle ne devait pas rire, elle ne devait pas attirer l'attention sur elle. Il lui fallait être plus prudente. Pourtant, l'image si douce et hilarante d'Aulne Quibber recouverte d'un liquide vert et puant ne voulait plus la quitter. S'installant sur le banc en bois au milieu du petit groupe de filles, ignorant leurs regards, elle attrapa un croissant, une tasse blanche et un termos de café. Toujours avec son petit sourire amical ( et faux ), Lena versa un peu du liquide noir dans sa tasse, y plongea un petit sucre roux à la forme d'un coeur et attrapa une cuillère pour remuer le tout. D'habitude, elle n'était pas vraiment fan du café, mais là, c'était vraiment nécéssaire si elle voulait tenir jusqu'à l'heure du déjeuner. ce n'était pas que la DCFM était barbante à ses yeux, bien au contraire ! Mais... La nuit avait été courte pour ne pas dire inexistante. Elena avait rêvé d'éclairs dans un ciel noir et d'éclairs verts lumineux se frayant des passage dans la forêt interdite pour atteindre le chateu de Poudlard. Futur ? Quelle était la signification précise de ce rêve ? Non non pas un cauchemar, un magnifique rêve.

A la table des Poufsouffles, Bérénice était en train de parler avec des filles de sa maison. Beaucoup d'entre elles jetaient des regards à un garçon de Serpentard dont Lena ne retrouvait pas le nom. Comment s'appelait il déjà ? Hum... Peu importait. C'était une bombe, c'était tout ce qui importait. Toutes les filles craquaient pour lui bien qu'il n'aie pas autant de succès que Tom Jedusor. Dans le cas de Tom, ce n'était même plus de l'admiration, c'était de l'adoration ! Il n'y avait rien de naturel chez ces deux garçons, ils étaient trop...parfaits. Même les garçons qui venaient d'arriver mystérieusement cette année et qu'elle devait observer discrètement avaient quelque chose d'attirant dans leurs allures. Enfin... Même si c'était ds gryffondors et que par conséquents, c'était des machos stupides et violents. Violents ? Bah... Un peu comme elle non ?

* Bah oui comme toi pauvre cruche *

Rhooo ça va non ? J'ai bien le droit de dire ce que je veux, c'est MON rp ! Bref... Lena papota un peu avec les filles de sa maison, puis attrapa son sac en bandouillère en cuir noir et se leva. Se tournant ers Bérénice, elle dit :

<< On mange ensemble vers 12h30 ? >>

Un " Oui biensûr ! " lui répondit, ce qui lui fit chaud au coeur. Malgré leurs différences respectives très évidentes, Lena aimait énormément Bérénice, c'était sa meilleure amie. Mais le secret qui pesait à présent sur Elena ne pouvait être répété à personne. Et ceci pourrait peut être les éloigner l'une de l'autre... Enfin, il était à espérer que cela n'arriverait pas. Tournant sur ses talons aiguille cirés noirs, tournant la tête brusquement en faisant un effet avec ses cheveux blonds détachés, Lena s'éloigna à petites enjambées légères et graciles. Bah quoi ? Le jeune homme de Serpentard l'observait et elle ne pouvait as passer pour n'importe quoi car il fallait se l'avouer, elle était la plus jolie fille de sa maison. Non ce n'était pas de la vantardise c'était... juste une remarque tout ce qu'i y avait de plus véridique. Une fois la porte passée, ses enjambées se firent plus rapides et plus longues. Son retard était bien suffisament large comme cela. Déjà beaucoup d'élèves devaient se trouver dans la salle de cours. Apèrs une course éreintante dans les escaliers et couloirs, elle arriva ENFIN au deuxième étage. Bah quoi ? En talons aiguille et avec ces pu*** d'escaliers farceurs, c'était fatiguant de gravir deux étages ! Frappant doucement à la porte, Lena ouvrit la porte qui grinça. Un sourire enjoleur sur son visage, elle était certaine d'être acceptée en cours.

<< Bonjour Mr. Harpper. Excusez moi de mon retard, les escaliers ont encore fait des leurs. >> Dit elle calmement.

Puis, d'un pas détendu, elle alla et avec un grand désespoir difficilement caché, s'asseoir près d'Aulne qui portait des chaussons au pieds. S'en était trop... Quelle humiliation... Mais comme elle pouvait sentir le regard de Tom la transperçer, elle n'osa pas arrêter de sourire. Il lui fallait obeir à son maitre, c'était comme ça et pas autrement et il fallait l'accepter.

<< Hum... Désolé pour l'autre matin, j'était de mauvais poil. >> S'excusa-t-elle en chuchotant.

Ca faisait vraiment mal d'en être réduite à adresser la parole à cette...chose. Mais bon, c'était pour la bonne cause...

_________________
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named
and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeDim 7 Mar - 9:50

Le nouveau professeur de défense, assis sur son inconfortable chaise de bureau, avait pris son habituel aspect renfrogné, en attendant que tous les élèves inscrits soit arrivé. Il espérait qu'un de ces derniers arrive en retard, afin qu'il puisse faire la démonstration à toute la classe de son tempérament, et de son caractère. Il regarda ça montre, au moment même où un jeune homme brun au teint pâle lui souhaita le bonjour, d'un ton faussement poli. Il le regarda s'asseoir, et jaugea le gamin. Bizarrement, celui-ci se plaça juste devant le bureau de Bruce. Choisir cette place c'était être certain d'être la cible de la moitié des reproches que pouvait exprimer le prof à la classe, surtout que Bruce détestait les élèves sérieux et presque parfaits. Les couleurs vert et argent qui ornaient la robe de l'élève n'arrangeaient rien à son cas...Il tourna son regard vers la porte alors qu'une deuxième serpentard entrait dans la salle. Elle regarda à droite à gauche et s'arrêta sur lui, en affichant un grand sourire. *L'appréhension ne viendra qu'après* se dit-il *Elle ne risque pas de sourire en arrivant la prochaine fois*. Un nouvel élève entra dans la salle, alors que Bruce se levait pour boire la potion qui réduisait la douleur de sa jambe. Il esquissa un signe de tête vers le professeur et s'assis prêt du premier élève arrivé. Il semblait totalement désintéressé. Bruce se douta qu'il allait bien s'amuser avec celui-ci.

"Amis du jour, bonjour" lança une voix clair et enfantine de la porte, toujours entrouverte.

La première serdaigle était arrivée, tous les yeux s'était abaissés au niveau du sol. Elle portait d'étranges chaussons en fourrure, roses criard de surcroit. Bruce resta pencher sur sa cane, ébahit par la bêtise de la jeune fille. *Et elle est à serdaigle ? C'est dingue* Elle s'installa rapidement, et Bruce ne prit pas le temps de regarder sa montre avant d'aller fermer la porte....espérant que le prochain élève serait un serpentard. Evidemmment, Bruce n'avait pas prit la peine de lier la liste des élèves inscrits, sinon il aurait su que le prochaine élève faisait partie de sa maison, et donc qu'il ne lui enlèverait pas de points (c'est beau une grande famille hein ? ). Il se retourna vers ses élèves et, tout en retournant vers le fond de la classe, il se présenta :

" Bien, je pense qu'on va pouvoir commencer. " dit-il

Il passa entre les rangs et attrapa tous les livres que ses élèves avaient apportés, puis, s'approchant de son bureau, les jeta dans la poubelle, et :

Incendio !

Le contenu de la poubelle s'embrasa, et une nouvelle élève entra dans la salle, après avoir frappé à la porte.

<< Bonjour Mr. Harpper. Excusez
moi de mon retard, les escaliers ont encore fait des leurs. >>

Dit elle calmement.


"Evitez de chercher des excuses et allez vous asseoir. Ah et donnez moi votre livre mademoiselle."

Il s'empressa de l'ajouter au petit brasier, qui s'éteignit rapidement, alors qu'il s'adossait à son bureau.

"Je me présentes, Bruce Harper, nouveau professeur de Défense blablabla...on vous a déjà fait le topo je pense ? Bon." fit-il d'un ton qui laissait présager son comportement à venir.

Il remarqua que ses élèves avaient les yeux braqués sur la petit poubelle fumante. Bruce fit une de ses grimaces et fit disparaître la poubelle d'un petit coup de baguette. Il afficha un sourire idiot sur son visage alors qu'il se retournait pour se justifier.

"Nous n'aurons pas besoin de ça. Et surtout je déteste cet auteur."

Il pinça les lèvres face à l'incompréhension de ses élèves, puis leur demande de se présenter. Il les laissa parler, sans les interrompre, et sans les écouter réellement bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Daniel Chaser
▌ Messages : 1713
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : la plus belle. Ines.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeLun 8 Mar - 17:34

Dany le sentait bien, ce cours. Déjà, ils avaient désormais la confirmation formelle que Quibber était complètement allumée. S'amener avec ses chaussons en classe, il fallait le faire, quoi! Et le pire, dans tout ça, c'est qu'ils étaient d'une laideur à faire fuir un détraqueur, le mauvais goût par excellence. Dan fut le premier se joindre au petit groupe puéril qui ricanait bêtement à la vue des pieds de la blonde, en même temps, trop dur de faire autrement, c'était juste risible, quoi! Mais Dan' n'eut pas le temps de rire bien longtemps, parce que le cours, enfin, l'introduction au cours commença, après qu'il ait entre temps royalement engueulé Gordon pour trois malheureuses minutes de retard, bien fait pour sa tronche, il l'appréciait pas des masses. En même temps, elle était à serdy, c'était donc presque obligatoire.

Ce qui se passa ensuite lui ôta quand même tout sourire des lèvres. Non mais il était pas bien, un peu? Il venait de foutre le feu à leurs bouquins, quoi! C'étaient quoi, ces méthodes? Bon, c'était cool dans le sens où ils auraient certainement de la pratique, du coup, mais mince quoi, c'était que c'était pas donné, un bouquin pareil, en plus, dany avait carrément galérer pour en trouver un exemplaire. Il avait eu le malheur de faire ses courses à la dernière minute, résultat, le bouquin était épuisé, et Daniel avait dû aller jusqu'à une librairie cradingue de l'allée des embrumes pour acheter son volume (qui lui avait coûté deux fois plus cher). Et tout ça, TOUT CA, pour qu'un crétin de professeur à la noix y foute le feu, nan mais et puis quoi encore?
ça y est, Dany était énervé. C'est vrai, il lui en fallait peu, mais bon sang, quoi! Il était pas le seul à pas trouver ça normal, quand même? Il avait pas d'affection particulière pour les bouquins, d'ailleurs, les livres qu'il achetait, c'était à peine s'il les ouvrait, mais c'était cher, zut! A quoi ça servait d'envoyer une liste de livres aux élèves pour ensuite leur affirmer qu'ils sont nuls, ils pourraient pas le dire avant? Décidément, y'avait des couacs monumentaux dans l'administration de Poudlard. C'était couru. Si y'avait pas Tom à Poudlard il se serait barré y'a un moment... Ah et si y'avait pas Ines (naaaaaan il l'avait pas oublié).

Quand Harper leur demanda de se présenter, Dany leva les yeux en ciel, il avait l'impression d'être en première année. Il pouvait pas se contenter de leur demander leur noms sur un bout de papier ou autre?
Dany cherchait toutes les raisons d'être énervé, c'était toujours comme ça quand il était mis de mauvais poil. Harper avait perdu toutes ses chances avec Dany, en même temps, il s'emportait vite et avait tendance à haïr les gens sous à peu près tous les prétextes, le prof de DCFM ferait pas exception. Dan mit une mauvaise volonté évidente à se présenter (amplifiée, pour bien que le prof le remarque).

"Daniel Chaser."

Il marqua une pause presque dramatique, en affichant une moue toute fâchée puis ajouta :


"Et le coup des bouquins, ça a intérêt d'être une vanne, aussi pitoyable soit-elle".


Il hésita à ajouter qu'il voulait être remboursé, mais il voulait pas passer pour un pauvre, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11800
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeJeu 11 Mar - 16:35

    Les élèves se suivaient les uns après les autres, quelques têtes connues, d'autres un peu moins, certaines têtes qui avaient quelque peu gagné en intérêt aux yeux de Tom depuis cette année. Comme Olive, par exemple, qui fit son entrée dans la salle de défense contre les forces du mal quelques instants après lui. Etrangement (enfin, à peine, du point de vue de Tom), le sujet de leur cours n'avait absolument pas l'air d'être au goût de la serpentard, qui avait l'air un chouia perturbée, ce que Tom n'eut pas grand mal à deviner, puisque le regard furtif qu'ils échangeaient présentait ce fait comme plus qu'évident.

    Arriva ensuite Daniel, qui avait trainé encore un peu dans le couloir avant d'entrer dans la classe, apparemment, qui vint bien évidemment s'asseoir à côté de lui, une fois n'est pas coutume, comme s'il avait peur que Tom s'ennuie dans son coin. Rien de plus banal, quoi... Du moins le terme "banal" avait correspondu à la situation jusqu'à ce qu'Aulne Quibber, l'une des fameuses nouvelles qui était à serdaigle (et on peut se demander pourquoi) fasse son entrée dans la pièce, saluant tout le monde d'un "amis du jour, bonjour!" qui ne pouvait pas passer inaperçu... Encore moins que les chaussons roses qu'elle avait aux pieds, de quoi être cataloguée à vie, même si Aulne n'avait pas vraiment besoin de chaussons pour être cataloguée, elle dégageait une aura de folie douce assez surprenante. Tom ne se mêla pas pour autant aux quelques quolibets qui jaillirent de ci de là. Certes, elle portait des chaussons, et ça en disait certainement long sur son niveau avancé de dégénerescence mentale, mais il avait tendance à trouver cela plus affligeant que véritablement drôle. Enfin, de toute manière, l'élève modèle qu'il était ne pouvait pas se permettre de s'abaisser à une attitude aussi puérile, et sur ce coup-là, ça l'arrangeait bien.

    Encore quelques autres élèves vinrent s'ajouter aux autres, et bientôt, le groupe fut complet, ou presque. Presque parce qu'Elena (il y avait tant de ses sbires dans cette seule classe que Tom pouvait presque avoir l'impression de contrôler le monde entier) arriva en retard, et Tom eut le plaisir de constater qu'elle alla s'installer à côté d'Aulne, acceptant ainsi de remplir la mission qu'il lui avait confié, bien que ce soit à contre coeur.

    Une fois tout ce petit monde installé et Gordon sermonné, le professeur prit la parole, et chacun put d'emblée constater que ce prof allait être un sacré numéro, sans prévenir personne, il commença par mettre le feu à leurs manuels. Pour une fois, Tom rejoignait quelque peu l'opinion de Daniel, d'autant plus que , contrairement à son fidèle larbin, Tom était assez à plaindre, financièrement parlant, tout orphelin qu'il était. Il n'était pas prêt à en faire une maladie pour autant, d'autant plus que, pour y avoir déjà jeté un coup d'oeil durant ses vacances, il lui était apparu qu'en effet, le livre comportait quelques lacunes et pas mal d'erreur grossières. Aussi, il ne réagit pas vraiment au spectacle des livres enflammés. Il avait du mal à saisir l'emportement de Daniel, ceci dit, encore plus connaissant le rapport que Daniel entretenait avec ses manuels, à savoir aucun rapport. Quand Daniel se présenta, déjà décidé à jouer les insolents basse catégorie, Tom leva les yeux au ciel. Difficile de faire plus stupide et indiscipliné que lui. Il y avait chez Daniel un naturel effronté que Tom n'appréciait guère et essayait de contrôler au mieux. Une des choses (entre beaucoup d'autres) qui avait tendance à exaspérer Tom chez son larbin... mais bon, c'était certainement la contrepartie de son impressionnante dévotion.

    Tom se présenta juste après Daniel, par particulièrement aidé par ce dernier. C'est pourtant simple de se contenter de dire son nom et son prénom et de ne pas en rajouter... Tom préférait généralement que ses "suivants" sachent ne pas trop se faire remarquer, histoire que le moins de monde possible ne lui traîne dans les pattes, il avait déjà Dumbledore, c'était suffisant. Mais il fallait croire que Tom avait présumé un peu trop de Dan' sur ce coup là...


    "Tom Jedusor."

    Une réponse simple, rapide, prononcée sur un ton poli. Tom se demandait parfois s'il ne devrait pas juste purement et simplement refaire l'éducation de Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4226
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeJeu 11 Mar - 18:08

    Luna ne put s'empêcher de pousser une exclamation étonnée quand elle vit Elena s'asseoir à côté d'elle. D'où pouvait donc provenir ce soudain revirement de situation? Depuis qu'elles partageaient le même dortoir Luna ne comptait même plus le nombre de répliques méprisantes et autres qu'elle avait dû supporter de sa part, sans compter ses attaques matinales à coup de liquide verdâtre et gluant. Si Luna avait été rancunière, sans doute lui aurait-elle lancé une réplique acerbe et aurait-elle obligé Elena à aller s'asseoir ailleurs, mais la jeune fille n'en fit rien, à la place, elle écouta les excuses de sa voisine, les sourcils froncés, essayant de comprendre ce qui lui arrivait. Est-ce qu'elle était sincère? Elle avait tout l'air de l'être, en tous cas. Mais rien n'expliquait un changement si soudain de comportement. Peut-être lui préparait-elle un mauvais coup, peut-être voulait-elle endormir sa confiance (comme s'il y avait vraiment besoin de ça)? Mais si elle était sincère? Luna s'en voudrait de manquer l'occasion de faire la paix avec elle, elle s'imaginait mal passer le reste de l'année à subir ses attaques nocturnes.

    "C'est rien". répondit Luna sans être cependant complètement sincère.

    Elle préférait rester sur ses gardes, Luna était certes un peu naïve, elle avait été la proie d'assez de moqueries pour ne pas au moins attendre de savoir si Elena lui préparait ou non un mauvais coup. Evidemment, elle ne pouvait pas se douter que le soudain changement de comportement d'Elena relevait de raisons bien plus complexes que la préparation d'une simple farce puéril.
    Luna était prête à accorder une petite chance à sa voisine, si elle se montrait irréprochable, elle reconsidèrerait sans doute son comportement, elle avait trop peu d'ami pour passer à côté des rares personnes qui acceptaient de faire un pas vers elle. Et puis, il paraissait que les grandes histoires d'amitié commençaient par des disputes, alors on savait jamais.

    Luna continuait d'analyser le comportement de sa camarade pendant que le professeur commençait son cours... en brûlant leurs livres. Cette attitude fit sourire la jeune fille. Ce prof lui faisait penser à Maugrey fol'oeil... ou au type qui s'était fait passer pour lui pendant sa troisième année. Enfin, dans tous les cas, il avait l'air d'être un personnage haut en couleur, ça lui plaisait bien, en plus, il paraissait que c'était aussi le directeur des serdaigles. Le spectacle de ces manuels de cours en train de s'embraser était d'autant plus agréable qu'il rappelait à Luna Ombrage et sa lubie de ne vouloir leur enseigner que par la lecture de leur manuel, sans aucune place pour la pratique. ça allait faire du bien de refaire de la pratique en cours, puis ça lui rappellerait ses scéances au sein de l'AD.

    Les livres une fois brûlés, le professeur demanda aux élèves de se présenter. Le premier à le faire était un élève de serpentard de toute évidence arrogant et assez sûr de lui pour tenir tête à Mr Harper. Il ajouta à sa présentation une remarque que Luna trouva très déplacée, ou du moins qu'elle-même n'aurait certainement jamais faite.


    "C'est pas très gentil." fit-elle remarquer d'un ton à peine audible.

    Mais personne ne sembla le remarquer, peut-être parce qu'au même moment, un autre serpentard avait pris la parole. Le regard de Luna se tourna directement vers lui. Qui était Tom Jedusor, elle l'avait appris sur le tas, si bien qu'elle n'avait absolument pas le même rapport à la situation que les autres. Elle était plus intéressée qu'effrayée. Cet adolescent avait l'air bien sous tous rapports, pourtant. Elle balaya la classe du regard. Est-ce qu'elle était la seule ici à savoir qui il était? Cette idée lui procura un certain sentiment de supériorité. Assez stupide d'ailleurs, étant donnée qu'elle était complètement incapable de deviner qui était en vérité sa voisine de table.

    Suivant le mouvement, Luna se présenta à son tour, se levant de sa chaise :


    "Bonjour" (ça elle l'avait déjà dit) "moi c'est Aulne Quibber, quinze ans, toutes mes dents. J'aime les radis, les nargoles, et les chocogrenouilles."

    Gros silence. Luna se rassit, visiblement satisfaite. Eh oui, z'avez bien lu, elle venait de déballer sa vie à une classe qui de toute évidence s'en foutait royalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeJeu 18 Mar - 17:08

Music: Learn My Lesson - Draughtry
Muzicons.com


    Les rebords de la table commençaient tout juste à s’imprimer sur sa peau quand Olive fit l’effort de desserrer ses mains du bois. Nerveuse, elle s’évertua à les poser à plat, et à retrouver un semblant de calme. Les yeux rivés sur le bout de ses doigts, elle entendit l’entrée des nouveaux arrivants, sans savoir ni se préoccuper de leur identité. Après tout, quel intérêt de savoir qui serait présent ou non ? Mais au bout d’un moment, un événement vint lui faire oublier son anxiété, et déclencha le voyant « Curiosité » dans son cerveau.

    - Amis du jour, bonjour!

    Tournant rapidement la tête en direction de l’élève qui venait de prendre la parole, elle découvrit Aulne Quibber, de dos, en train d’aller s’installer tout au fond de la classe. Aulne. L’une des nouvelles. Il faudra qu’elle aille lui parler un jour, tiens. Un rapide coup d’œil sur la salle de classe lui apprit que Daniel s’était assit à côté de Tom et que, les coudes sur la table, il ricanait bêtement. Avait-elle loupé quelque chose ? Sans doute… Dubitative, Olive se retourna vers le professeur, notant au passage que d’autres élèves étaient arrivés.

    Il avait bougé. Son air renfrogné s’était mué en un air ébahi. Et oui, Olive avait donc bel et bien loupé quelque chose (à savoir, les sublimes chaussons roses ! Quel dommage, je ne m’en remettrais jamais T_T) Il fini par se lever, et par aller fermer la prote de la salle. Tiens… Il manquait quelqu’un… Un court instant, Olive se demanda qui. Et se demanda aussi comment le prof’ allait réagir si ce retardataire osait pointer le bout de son nez…

    Au lieu de revenir vers le tableau, il se dirigea vers le fond, forçant Olive à se retourner pour le regarder.


    - Bien, je pense qu'on va pouvoir commencer.

    Au final, se retourner ne lui servit pas à grand-chose. Le professeur slalomait dans parmi les rangées de table, commençant par prendre le livre d’Aulne, puis ceux de tous les élèves, pour finir par celui d’un Gryffondor assis au premier rang. Et hop, tous ces ouvrages furent gratifiés d’un aller simple à la poubelle. Un mouvement de baguette, une injonction qui sort des lèvres charnues de l’adulte et hop, de longues flammes vinrent lécher les flancs de papier des bouquins, laissant échapper quelques crépitements dignes d’un bon vieux feu de joie. Les prunelles d’Olive se posèrent sur les flammes qui escaladaient les montants de la poubelle, affichant avec un air suffisant leurs belles couleurs chaudes. Une série de coup et un grincement l’arrachèrent à ce spectacle. L’arrivée d’Elena Gordon. Un mince sourire s’afficha sur le visage de la serpentard.

    - Bonjour Mr. Harpper. Excusez moi de mon retard, les escaliers ont encore fait des leurs.
    - Evitez de chercher des excuses et allez vous asseoir. Ah et donnez moi votre livre mademoiselle.


    Une réponse rapide, qui stupéfia Olive. S’attendait-il à ce qu’elle s’excuse de la sorte ? Mais une pointe de déception perça en elle. La demoiselle aurait bien aimé que dès l début de l’année, Serdaigle parte avec un handicap de point sur sa maison… Tant pis, une autre fois. Un nouveau livre procura de quoi faire continuer les flammes, qui finirent néanmoins par s’éteindre rapidement. Dommage. Décidée à suivre le cours, Olive se reconcentra sur leur professeur. Les fesses sur le rebord du bureau, il prit la peine de se présenter, et de justifier ce que la bibliothécaire de Poudlard aurait prit pour un crime.

    - Je me présentes, Bruce Harper, nouveau professeur de Défense blablabla...on vous a déjà fait le topo je pense ? Bon. Nous n'aurons pas besoin de ça. Et surtout je déteste cet auteur.

    Aha. En matière de justification, il faudra pet être qu’il songe à s’améliorer celui là. Mais bon. Comme la plupart des nouveaux profs, une présentation en règle des élèves est demandée. Lassant. Ce fut Daniel qui s’y colla le premier.

    - Daniel Chaser. Et le coup des bouquins, ça a intérêt d'être une vanne, aussi pitoyable soit-elle.

    Sans se retourner, Olive se contenta de secouer furtivement la tête de gauche à droite. Se faire remarquer dès le premier cour ne paraissait pas vraiment être une bonne chose. Heureusement pour lui, Tom sembla décidé d’enchaîner, faisant comme si rien ne s’était passé.

    - Tom Jedusor.

    Net et précis. Digne de lui en quelque sorte. Olive ne se serait jamais imaginer autre chose venant de sa part. Ou difficilement. Un bruit de fond s’éleva en même temps que le Serpentard se présentait... Et puis, une nouvelle voix s’éleva.

    - Bonjour. Moi c'est Aulne Quibber, quinze ans, toutes mes dents. J'aime les radis, les nargoles, et les chocogrenouilles.

    Un gros silence s’installa. Elle était débile ou quoi celle là ? Quoi qu’il en soit, il fut dur pour Olive de ne pas se retourner pour dévisager la blonde du fond… Décidant de rompre le silence, Olive poussa un soupir (que de cas cette année…) et déclara.

    - Olive Hornby.

    Pas besoin d’en dire plus. Pas l’envie non plus. Posant ses coudes sur sa table, et son menton dans ses mains, Oly’ attendit que les présentations se tassent, et que le cours commence.

_________________
Cours N°1 Signat13


Dernière édition par Olive Hornby le Sam 29 Jan - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeVen 9 Avr - 9:20

Bruce se retourna face à ses élèves. Ils s'étaient tous présentés hormis la deuxième serdaigle qui était arrivée en retard. Il ne lui en tint pas rigueur, estimant que de toutes façons leur présentation ne servirait à rien, dans deux jours il aurait totalement oublié leur nom, ou alors il leur aurait trouvé un surnom adéquat et suffisamment humiliant pour toute une vie. Il avait bien sûr relever l'insolence de Daniel, et ne manquera pas de se venger. Il s'approcha de la première serdaigle arrivée :

" Votre vie est absolument passionnante miss Quibber, malheureusement, je pense que les autres élèves ici présents n'expriment pas le même intérêt pour une existence, autre que la leur. Alors si vous avez d'autres détails ou anecdotes à nous fournir, n'hésitez surtout pas "

Il lui sourit, puis repassa derrière son bureau, s'assit dessus et pointa Daniel avec sa baguette.

" Vous. Allez me chercher la malle au fond de la classe. "

Il s'adressa ensuite à toute la classe.

"Bien. Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'il sait sur les épouvantards ? Attention gain de points en vue !"

Il s'approcha de son élève en retard, esprant qu'elle allait répondre correctement :

"Vous peut-être ?"

Il attendit une réponse, en se demandant si elle aurait le temps de répondre avant que l'épouvantard dans la malle ce soit attaquer à Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Elena Lestrange
▌ Messages : 975
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeVen 9 Avr - 19:23

Le Masque
Et après tout, qu'est-ce qu'un mensonge ? La vérité sous le masque...
- George Gordon, Lord Byron -
•••

Se présenter ? Beurk. Elena n'avait jamais rien connu de plus nul que les présentations orales. De plus, le fait de devoir s'installer à côté de Aulne la mettait d'une humeur execrable. Rien que pour agacer ce prof boitillant et complètement fou, elle ne dirait rien. Après tout elle n'allait quand même pas dire son prénom à toute une classe qui le connaissait déjà si ? Elle n'y voyait aucune utilité. Ah si, peut être à donner son prénom au prof de défenses contre les forces du mal afin qu'il puisse l'utiliser pour dénoncer tous les futurs meurtriers. Et si un élève l'était déjà il comptait faire quoi le vieux ? L'arrêter ? Non mais geeeenre.

" Vous. Allez me chercher la malle au fond de la classe. "


Daniel s'executa, comme d'habitude. Incroyable et elle qui croyait qu'il n'obeissait comme un chien-chien qu'à Tom. N'y avait il donc aucun garçon dans tout le chateau qui ne soit pas un parfait soumis ? Pfff... Quel désespoir.

" Bien. Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'il sait sur les épouvantards ? Attention gain de points en vue ! "

Les épouvantards ? Un cours tellement connu et facile... Ca aurait presque pu être comique comme question si elle n'avait pas été aussi pathétique. Nan mais quel genre de prof c'était ce vieux truc ? Cela faisait des années qu'elle savait ce qu'était un épouvantard. Enfin.. Peut être qu'il essayait de se mettre au niveau d'Aulne Quibber * rire intérieur *.

" Vous peut-être ? "

Merde. Pourquoi c'était toujours elle ? Alors non seulement Harper était fou et boitillant mais en plus c'était un sale sadique. Comme si ils en avaient pas sufisament hein ? Alors... Est-ce-que qu'elle avait envie de donner des points à Serdaigle ? Elle qui détestait sa maison... Ca la désolait. Personellement elle priait pour que Tom, Dan' ou Oly lève la main et prenne des points pour eux. Elena, n'en voulait pas.

<< Je... >>

Elle jetait un regard furtif vers Tom qui la regardait comme s'il voulait lui dire de répondrepour proteger sa couverture, pour rester une parfaite petite Serdaigle. Beuuurk... Quel prix à payer pour devenir puissante ! C'était vraiment un supplice...

<< Un épouvantard est une créature capable de changer de forme, personne ne sait à quoi il ressemble puisqu'il change selon la chose qui effraye le plus la personne qui leur fait face. C'est pourquoi ils sont si effrayants. Ils aiment s'installer le plus souvent dans des endroits sombres et confinés. Ils semblent se nourrir de la peur. >>

Elena parlait d'un ton régulier et calme, récitant mot pour mot le chapitre sur les " créatures obscures " page 211 du livre " magie noire et défenses " à la bibliothèque. Prenant plaisir à effacer ce petit sourire désagréable sur le visage e son prof, elle l'acheva en le précédant dans ce qu'il voulait leur apprendre.

<< On se débarasse d'un épouvantard en l'imaginant dans une situation que l'on trouve drole et jeter le sortilège " ridiculus ". >>

Un sourire satisfait de parfaite petite peste s'affichait sur son visage. Le coup fatal, enfin. L'innocence presque palpable.

<< C'est bien ça Mr. Harper ? >>

Alors là, si Tom osait dire qu'elle n'avait pas bien joué son rôle, elle sautait par là fenêtre, là tout de suite, maitenant.

_________________
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named
and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeSam 10 Avr - 14:04

    Ce matin Yseult ne se souvenait pas de s'être levée, pourtant surement que cela avait été le cas sinon comment serait elle arrivé la avec une impression de propreté, des vêtements repassé de frais sur le dos, ses affaires de cours dans son sac en bandouillère, un parchemin dans la main gauche qui semblait porter sur la défense contre les forces du mal?

    Elle n'avait pas faim non plus, il semblerait qu'elle ai déjeuné à la grand salle comme tout le monde mais elle n'en était pas très sur...avait ce été ce matin ou bien hier, Son esprit était un rien embrumé comme souvent depuis peu...quoi qu'il en soit elle c'était trouvée devant la porte en compagnie d'élèves qu'elle connaissaient lui semblaient elle...et puis d'autres là qu'elle reconnaissaient ça elle ne était sure, heureusement sa mémoire ne lui jouait pas toujours de mauvais tours...

    Un grand homme aux cheveux poivre et sel, à la mine sombre mais ne manquant pas de charme malgré un visage fermé vint les rejoindre et les invita à entrer en classe...enfin plutôt leur ouvrit il la porte du moins était ce tout à l'heure ou un autre jour? Elle n'avait pas souvenir de l'avoir déjà vu avant et son nom ne lui disait rien...Mr Harper...non elle ne le connaissait pas...ne c'était elle pas trompé de cours? Visiblement pas car certains de ses camarades partageaient bien leurs cours avec elle donc il y avait des chances pour qu'elle soit au bon endroit.

    Elle s'installa à une table vide et déballa ses affaires de cours, ses plumes, son encre son parchemin et son livre de théorie...tiens elle avait pris son livre de potion et oublié celui de défense...aie, elle espéra que l'enseignant ne leurs demande pas d'ouvrir ce bouquin ou elle serait en mauvaise posture...elle rangea donc son grimoire de potions et attendit le débit du cours qui commença en un éclair, du moins c'est ce qu'il lui sembla...très vite une question qu'elle n'avait pas compris fut posée, de quoi parlait on déjà?

    Avait elle été absente? Perdue dans ses réflexion, dans sa rêverie elle n'avait rien suivit et c'est telle un zombie qu'elle écouta une fille qu'elle n'avait pas aperçu jusque là répondre, sans doute brillamment...
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 11800
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeSam 10 Avr - 16:07

    Tom s’étonna (très vaguement, il préférait garder sa surprise pour les occasions qui la méritaient vraiment) que le professeur de défense contre les forces du mal ne réprimande pas son voisin de table. Il fallait dire ce qui était, par moment, Daniel manquait et de tact, et de discrétion. Mais finalement, le professeur réagit. Il ne réagit pas directement, il ne réagit pas en « réagissant » vraiment, mais il le fit tout de même. Du bout de sa baguette, il désigna Daniel, lui demandant d’aller chercher la malle au fond de la classe. Tom ne mit pas longtemps à supposer qu’ils allaient bel et bien faire des travaux pratiques, et que la malle en question devait contenir un véritable épouvantard, de quoi inquiéter ce pauvre Danny. Son voisin se leva donc, bien obligé, Tom décala son siège pour laisser passer son favori, après quoi il reporta son attention sur Mr Harper, qui entrait enfin dans le vif du sujet. A la question qu’il posa, Tom voulut esquisser un mouvement pour répondre (en bon élève modèle qu’il était supposée être), mais il le retint, puisque le professeur s’était tourné plus spécifiquement vers Gordon, son larbin tout neuf.

    Aussitôt, le regard de l’héritier, quelque peu insistant, se posa sur la serdaigle. Elle savait ce qu’elle avait à faire, se contenter d’avoir l’air d’une serdaigle comme les autres, intelligente et modèle, et elle n’avait qu’à forcer un peu sa nature, puisque, après tout, elle avait tout de même été envoyée à serdaigle, ce qui signifiait bien qu’elle était loin de manquer d’intelligence. Elle le prouva en donnant au professeur de défense contre les forces du mal une réponse excellente et argumentée, Harper n’aurait rien à redire à ce sujet. Et quelques points en plus pour serdaigle! Facile pour un directeur de maison de n’interroger que ses élèves bien intelligents pour permettre aux points de sa maison d’augmenter! Gordon avait répondu comme elle le devait, bien qu’elle aurait peut-être pu éviter la pointe d’insolence qui se ressentait dans la dernière phrase qu’elle prononça. Peu importe.

    A l’inverse de la plupart des autres élèves, qui attendirent la réaction d’Harper, Tom, lui, porta son attention sur Daniel, qui s’attelait à amener une malle... agitée. Il était évident qu’il y avait un épouvantard, là dedans. Sans doute devrait-il réfléchir à la forme que l’épouvantard pourrait prendre, et à la façon dont il pourrait rendre cela amusant, mais il n’avait aucune idée de ce qui pouvait bien l’effrayer. Il n’avait jamais eu peur de grand chose. Il n’avait pas peur des autres, il n’avait pas de phobies communes comme la peur des araignées ou des serpents, il ne savait pas. Et comme il ne craignait rien, il n’appréhendait pas vraiment ce qu’il découvrirait, il verrait bien, et il agirait en conséquence. Il n’imaginait aucune situation qui puisse le déstabiliser au point qu’il ne sache plus disposer de ses moyens. Il aimait certes calculer les choses à l’avance, mais la peur n’est pas une chose qui se calcule. Il ne pouvait donc qu’attendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4226
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeSam 10 Avr - 23:14

    Luna n’avait jamais été très douée en ce qui concernait la maitrise de l’ironie, aussi ne saisit-elle pas tout le sarcasme dont le professeur de défense contre les forces du mal avait fait preuve en répondant à sa présentation. Elle était donc certaine que Mr Harper trouvait VRAIMENT sa vie intéressante, d’autant plus que sa remarque (à part le début) était assez juste, il y avait un nombre conséquent d’égocentriques et de profiteurs, dans cette classe, même si Luna, un peu trop naïve, ne s’en rendait pas compte. Elle ouvrit la bouche, d’abord prête à répondre quelque chose, et à livrer, en effet, d’autres détails passionnants sur son existence, mais elle se retint finalement, comprenant tout de même que ce n’était pas approprié, et surtout parce que le professeur de défense contre les forces du mal ne lui laissa pas le temps de prononcer le moindre son, son attention était déjà focalisée ailleurs, plus précisément sur Chaser.

    Le prof n’avait pas réagi quand ce dernier s’était montré insolent, mais il se rattrapait, maintenant, en lui demandant d’aller chercher une malle au fond de la classe. « Bien fait », pensait-elle. Elle n’était pas du genre à porter un jugement hâtif sur les gens qui l’entouraient, mais elle trouvait ce Daniel Chaser bien irrespectueux. On ne tenait pas tête à un prof comme ça, non mais! Bon, okay, quand Harry l’avait fait avec Ombrage, Luna avait trouvé ça vachement cool, mais là, il n’y avait vraiment pas de quoi s’énerver comme ça (même si c’est vrai que c’était dommage pour tous ces bouquins). Elle suivit le serpentard du regard tandis qu’il partait chercher la malle du fond de la classe. Elle ne l’avait pas repéré en entrant dans la salle, maintenant, elle se demandait comment elle avait fait pour ne pas la repérer, la malle s’agitait, comme s’il y avait quelque chose... ou quelqu’un à l’intérieur, qui ne demandait qu’à sortir. Luna se sentait captivée, presque hypnotisée par le mouvement de cette boîte, tandis qu’elle continuait de fixer Chaser, qui devait se démener avec le meuble sans doute assez lourd.

    Elle ne détacha son attention de la malle qu’une fois qu’elle entendit la voix d’Elena, juste à côté d’elle. Elle n’avait pas entendu la question qu’avait posé Mr Harper, mais elle la devina très vite en entendant la réponse d’Elena. Pendant le temps où celle-ci était occupée à répondre, Luna avait fixé son attention et son regard sur sa voisine. Sa réponse était excellente, et détaillée... Il n’y manquait absolument rien, Luna n’aurait jamais réussi à donner une réponse pareil, pas d’un coup. De toute évidence, Elena était intelligente. Luna détaillait sa voisine sans la moindre gêne ou la moindre discrétion, ses yeux globuleux résolument fixés sur elle. Elle essayait de comprendre qui était cette fille exactement. Malheureusement, elle n’était pas très bonne juge en matière de comportements humains, et ses efforts pour analyser la serdaigle étaient sans doute peine perdue, mais elle le faisait tout de même. Entre figue et raisin, miel et poison, sur quel pied danser avec elle? Luna se plaisait à croire qu’en l’observant (plus ou moins) discrètement, elle arriverait mieux à comprendre sa voisine. Bon, pour l’instant elle n’avait pas appris grand chose, juste que vraisemblablement, la jeune fille était studieuse et intelligente (comme tous les serdaigles), mais bon, peut-être qu’avec un peu de temps et beaucoup de patience, elle saurait à quoi s’en tenir.
    Une fois les derniers mots d’Elena prononcés, Luna fit dévier son regard sur Harper, dont elle guettait la réaction (qui, assez logiquement, ne pouvait être que positive, encore plus parce qu’Harper était directeur des serdaigles). En attendant, Daniel trainait toujours sa malle. Luna avait hâte de passer à la pratique. Ils en avaient fait beaucoup avec Lupin, pendant sa deuxième année, et elle avait adoré ça. Après, la pratique avec un épouvantard, c’était peut-être un peu plus éprouvant, psychologiquement parlant, peut-être... Elle savait pas, mais en tous cas, ce serait toujours plus intéressant que toutes ces questions théoriques de début de cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Daniel Chaser
▌ Messages : 1713
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : la plus belle. Ines.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeMer 14 Avr - 10:22

Daniel eut pile le temps d’émettre un rire carrément sarcastique en entendant la remarque qu’Harper venait de faire à cette foldingue de Quibber. Le pire, c’est que l’autre gourde avait pas l’air de capter que le prof de DCFM était ironique. Irrécupérable, l’autre. Son rire fut de courte durée, malgré tout, étranglé par la requête de son prof. Bien sûr, c’était une réponse à sa provoc au sujet des bouquins. Dan’ se disait aussi... ça l’étonnait qu’Harper ait pas commenté sa remarque un poil insolente. Faut croire qu’il attendait juste son heure. Ce prof était un petit vicieux. Est-ce que ça le surprenait? Bah nan, déjà qu’il avait cramé leurs précieux manuels, y’avait rien qui pouvait l’étonner.

Chercher la malle au fond de la classe... Grmblf.... Corvée, corvée? C’était pas sorcier (waa le jeu de mot), mais c’était bien chiant en tous cas, parce qu’en plus, même si le prof l’avait pas dit, Dany avait bien compris qu’un accio, et c’était la porte. ça lui aurait fiat une belle jambe, tiens! Ouais nan, il fallait qu’il se calme, il avait bien remarqué les regards que lui lançaient Tom, il fallait qu’il arrête de la chercher. Non sans prononcer un profond soupir bien agacé comme il faut (du genre hmmmpf!!), il se leva de sa chaise, et se dirigea résolument vers le fin fond de la classe. Il sentait plein de regards posés sur lui. Rien à fiche. Si les gens étaient plus sincères avec eux-mêmes, il aurait pas été le seul à râler, ça il en était sûr.

La malle était bien en évidence contre le mur d’en face. Rien à dire dessus, c’était une malle. Wouhou, vive la corvée! Trainer un meuble, il en fallait plus pour l’intimider, qu’est-ce qu’il croyait. Quand le plus arriva, Danny comprit. Y’avait un truc, dans cette malle, un truc vivant qui avait l ‘air de vouloir s’échapper par tous les moyens. Un épouvantard. Certainement. Derrière lui, Gordon était en train d’en donner la définition, eh ben ça lui donnait pas franchement envie d’être face à face avec ce truc. Danny prit une grande inspiration, et prit la malle entre ses mains. Et m****, elle était sacrément lourde. Combien ça pouvait peser en réalité, ce truc? Danny savait pas trop, mais le poids du meuble plus le poids de l’épouvantard égal, très très bientôt, à son avis, un mal de dos bien carabiné. Peuh! Qu’est-ce qu’il fallait pas faire! Il aurait bien laissé tomber, il se serait barré un point c’est tout, mais il sentait le regard de Tom peser sur lui. Tant mieux, qu’il mesure un peu tout ce qu’il voulait bien faire pour lui. A tout instant, Dan’ avait peur que l’épouvantard sorte et lui saute dessus. Il en menait pas larde, flippé comme il l’était. Mais une chance pour lui, ça arriva pas. Dan posa la malle devant le prof et alla se rasseoir à côté de Tom, complètement crevé. S’il s’était pas musclé les bras, là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeMer 14 Avr - 12:14

Tout d'abord, la serdaigle qu'il interrogeait avait parut surprise, étrange pour quelqu'un de cette maison, qui d'habitude sont de vrais intello levant la main à n'importe quelle question. Elle laissa échapper un "Je" mal assuré, puis regarda du coin de l'œil le premier rang. Soudain elle se mit à déballer en quelques secondes sa réponse :

<< Un épouvantard est une créature capable de changer de forme, personne ne sait à quoi il ressemble puisqu'il change selon la chose qui effraye le plus la personne qui leur fait face. C'est pourquoi ils sont si effrayants. Ils aiment s'installer le plus souvent dans des endroits sombres et confinés. Ils semblent se nourrir de la peur. >>

Bruce n'eut pas le temps de la féliciter (dommage hein ? ^^) de sa "fabuleuse" réponse, qu'elle enchainait sur la façon de se débarrasser de ces sales bestioles.

<< On se débarrasse d'un épouvantard en l'imaginant dans une situation que l'on trouve drôle et jeter le sortilège " ridiculus ". >>

Miss Gordon pensait surement avoir clouer le bec du prof, cependant le simple petit "je" et le regard en biai qu'elle avait porter vers Tom, il n'en doutait plus à présent, fit naître en lui une de ses idées saugrenues et souvent réelles pourtant qui avaient fait sa réputation au Ministère. Une logique implacable, qui lui permettait de résoudre une énigme à partir de rien, un simple détail. Mais ce qu'il imagina là fut bien trop gros pour qu'il n'ose en parler devant toute la classe.

<< C'est bien ça Mr. Harper ? >>

Bruce la fixa dans les yeux, et répondit d'un ton cynique, comme à son habitude :

"C'est bien cela en effet. C'est exactement la récitation parfaite du pauvre article pitoyable du livre tout aussi ennuyant et pathétique dont j'ai oublié jusqu'au titre. Bravo, Miss Gordon. 5 points pour Serdaigle."

Il se retourna en remarquant que la malle était arrivée devant son bureau, et mit un pieds sur celle-ci pour l'empêcher de bouger. Il fixa l'assemblée et se tourna vers la table où était assise la troisième serdaigle. Il aurait bien voulut continuer de harceler Daniel ou Elena mais il fallait bien que les autres y gouttent aussi ! Il pointa sa baguette vers la jeune fille qui semblait dormir et dont il avait déjà oublier le nom :

"Mademoiselle Hills ....euhh Neils ? Veuillez vous lever et venir ici je vous pris. "

D'un coup de baguette furtif il déverrouilla la malle, qui se mit à trembler deux fois plus forts. Il retint l'épouvantard avec son pied puis, lorsque Yseult fut assez proche de la malle, il posa son pieds à terre, laissant s'échapper la bestiole. L'épouvantard n'avait pas encore prit forme, que Bruce lança à son élève :

"Grâce à la réponse construite et si détaillée de votre camarade, vous devriez vous en défaire en moins de deux !"

Il esquissa un sourire pervers et s'éloigna de la malle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeMer 14 Avr - 12:39

    L'enseignant laissa la bleue et argent continuer sa réponse plutôt complète à sa question dont Yseult n'avait rien suivit, au vue de celle ci elle songea que visiblement on parlait épouvantard aujourd'hui, sujet interessant c'était déjà ça. Ensuite celui ci méphitique à souhait répliqua cyniquement que la réponse était parfaite et qu'en plus c'était un parfait copier collé de ce qui était indiqué dans le grimoire de défense, visiblement légèrement moqueur de l'étude académique qu'avait faite sur le sujet la sixième année. Cela n'arracha aucune expression à Yseult qui semblait avoir le cerveau plus embrumé que d'habitude aujourd'hui aller savoir pourquoi, elle qui avait toujours été une élève douée et studieuse se retrouvait aujourd'hui à avoir du mal à se concentrer sur quoi que ce soit plus de deux secondes.

    Se tournant vers elle son enseignant décida de la prendre pour cible, cette fois ci, sans doute avait il remarqué son air pour le moins détaché...elle mit quelques secondes à réagir, comme si les paroles de celui ci devait prendre leur temps pour se frayer un chemin vers son cerveau. Quand elle eu saisi ce qu'il lui voulait elle se leva légèrement flageolante et s'avança baguette à la main vers la malle.

    L'enseignant ouvrit celle ci d'un coup de pied et une ombre brumeuse en sortit et avança vers elle...cette ombre n'avait pas vraiment de forme, elle semble hésiter puis changea de forme...durant quelques secondes celle ci devint un flash de lumière violette, puis le visage d'un jeune homme apparut quelques fractions de secondes, il lui sembla le reconnaitre mais c'était très flou...elle aperçu et tout le monde vit la même chose une main agitant une baguette puis l'épouvantard changea encore et encore en gardant toute fois une apparence brumeuse, il semblait déboussolé comme si ce tenait devant lui une foule de personne l'obligeant à changer à chaque fois, était ce l'esprit de Yseult qui lui faisait cet effet?

    Le jeune fille pris peur à cette vision, ce n'était pas une des formes de celui ci qui l'effrayait mais bel et bien cette incapacité à choisir une forme qui la déstabilisait, lui faisant encore comprendre que quelque chose clochait avec elle mais quoi?

    Elle se mit à trembler comme une biche dans les phares d'une voiture moldue, son visage se décomposa peu à peu puis elle tomba à genou en se mettant à pleurer sans comprendre pourquoi...la scéance de pratique était purement et simplement catastrophique, pourtant elle connaissait la marche à suivre sur le bout des digts mais comment transformer de la brume indécise et changeante en un truc pas effrayant? Pas que celle ci le soit beaucoup mais c'était juste déstabilisant! La créature elle même avait l'air de souffrir en sa présence, d'ailleurs elle se tournait déjà vers un serpentard assis non loin de Jedusor et dont elle avait oublié le nom pour échapper à l'esprit déchiré d'Yseult...celle ci sanglotait de plus belle avec sur le visage une expression insupportable de désarmement et d'incompréhension.

Revenir en haut Aller en bas
[Last] Ines Stinwick
▌ Messages : 427
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : Daniel Chou'

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25 cm, bois de cerisier et crin de licorne argentée
Camp: Mal
Avatar:

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeMar 4 Mai - 19:27

Ines marchait tranquillement dans le couloir. Elle regarda sa montre, elle était en retard. Vraiment très en retard ! Mais bon c'était maintenant de notoriété publique qu'Ines Stinwick arrivait toujours en retard au 1er cours de la journée. Surtout lorsqu'il s'agissait du premier cours de l'année avec un nouveau prof'. Elle détestait avoir à se présenter. Comme si il y avait encore quelqu'un qui ignorait qui elle était ! Le professeur de Défence Contre les Forces du Mal, lui, le serait bien assez tôt. Cela c'était la première raison mais la deuxième, et la principale, était qu'elle passait tous son temps à se préparer, à essayer d'arranger cette chose immonde et informe qu'elle était obliger de porter. Elle était obliger de s'habiller comme les autres filles.

Ce qui l'avait tant occupée ce matin-là, c'était de trouver un collier. Pas qu'elle n'en avait pas, lion de là, il fallait juste qu'elle trouve celui adéquat qui embellirait sa tenue. Cette tâche n'avait pas été facile. Finalement, elle avait opté pour une chaine en argent toute simple avec un pendentif en forme de I. Avec ça, elle avait mis des sandales couleurs argentées et avait remonté les mêches avant de ses cheveux qu'elle avait attaché avec une barette verte ( Serpentard, Serpentard ...).

Arrivée devant la porte de la salle de classe, elle ne prit même pas la peine de toquer et entra directement dans la pièce. Elle referma discrétement la porte et rejoignit tout aussi discrétement le fond de la classe, une table à coté de la fenêtre. Si Ines était aussi discréte c'est simplement parce que, depuis ses 11 ans, elle avait toujours agi ainsi. Elle n'est pas là au début du cours et apparait mystérieusement. Elle sortit sa plume, ses feuilles et son encre. Avant toute chose, elle prit un bout de papier et écrit un mot à Daniel. Elle le relut rapidement :
<<
Salut Chou'
Bien dormi ? J'ai hâte que le cours se finisse pour pouvoir être avec toi.
Pense à moi.
Je t'aime.
Ines
>>

Elle entoura son prénom de coeurs avant de plier le papier et de l'envoyer sur la table de son petit ami. Cela pourrait paraître très puérile de faire et d'envoyer des petits mots mais c'est franchement pratique quand on est loin de la personne à qui l'on veut parler.

La vert et argentée releva la tête pour enfin savoir à quoi ressemblait de
son nouveau professeur et savoir en quoi consistait la leçon d'aujourd'hui. Elle vit un homme d'un certain âge, les cheveux poivres et sels, ouvrir une malle d'un coup de pied. La Serpentard faillit éclater de rire. Des épouvantards, non mais franchement, elle aurait très bien pu sécher le cours. La petite Serdy' qui devait faire peur à la créature n'avait pas l'air très rassurée quand la masse gazeuse sortie de la boite. Yseult Neils, la 3eme année avec laquelle Dan restait de plus en plus. Eh bien, elle n'avait pas intérêt à faire la moindre erreur car la 6eme année en profiterait. Seulement elle fit une erreur, une énorme erreur. L'épouvantard ne prenait aucune forme distinguable et commençait à se détourner de la Serdaigle alors que celle-ci était tombée à genoux et pleurait.

Avec une joie non dissimulée, Ines déchira proprement une de ses feuilles en plusieurs morceaux et écrivit la même chose sur chaques :
<<
Yseult Neils est une cracmolle, son moyen de combattre les épouvantards : pleurer.

La petite Serdaigle de 13 ans est tellement bête que même des créatures gazeuses se détournent d'elle.

Miss Perfect
>>

Elle envoya le premier papier à Olive, quand on lançait un rumeur c'était la première personne à qui il fallait la faire connaître. La fille la plus populaire du château envoya les deux papiers suivants au xpremières personnes qui se trouvaient prés d'elle. Ainsi, même si la folle aux chaussons roses, Aulne Quibber, l'amie de Yseult, mettait la main sur un des deux et qu'elle le déchirait, un autre continuerait de tourner dans la pièce.
Bientôt toute la classe serait au courant et peu après toute l'école. Ce serait à ça que lui servirait les autres feuilles. Ines les laisserait trainer un peu partout.

Fière de son action et un sourire satisfaisant étirant ses lévres, elle posa la tête contre le mur et regarda par la fenêtre. Des jeunes Serpentard avaient leur premier cours de l'année de soins aux créatures magiques. La jeune femme se demandait en quelle année il pouvait être.

Ines sursauta. Quelqu'un venait de l'interpeller. Elle se redressa et regarda autour d'elle attendant que celui qui l'avait appelé recommence.

_________________
Cours N°1 Ban_da10Cours N°1 Ban_lo10Cours N°1 Ban_ol10Cours N°1 Ban_el10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeMar 18 Mai - 20:49

-Merde !

Premier mot de Mary Diggory qui regardait sa montre. Il était bientôt l'heure de son premier cours de Défense Contre les Forces du Mal. Un nouveau pofesseur devait dirigé ce cours, ce professeur c'était celui que le directeur de cette école avait présenté aux centaines d'élèves dans la Grande Salle. Quand Mary l'avait vu, elle remarqua que ce nouvel individu devait s'appuyer contre une canne pour marcher. *Un problème au niveau des jambes, monsieur ?* s'était-elle dit sur le moment. Encore sur son lit, l'élève dit Gryffondor ne voulait pas se lever et prit cinq longues minutes pour se décider à se lever. Elle regarda les alentours du dortoir: Quelques filles se préparaient et papotaient entre elles.
Bref, Mary ne se fît pas prier deux fois et se leva un bon coup pour aller faire sa toilette habituelle. Quelques bâillements par-ci par-là mais la Gryffondor avait encore cinq bonnes petites minutes pour ne pas être en retard. Elle prit de vitesse son sac noir qui ne servirait probablement à rien et sortit de la salle commune des Gryffondor en courant et en bousculant, sans faire attention, quelques camarades. Après un petit tour dans la Grande Salle, Mary prit les escaliers qui menaient au deuxième étage.
Elle trouva la porte ouverte, toqua et entra dans la salle. Elle se sentit intérieurement soulagée mais ne le fit pas ressentir extérieurement, quand elle vit qu'elle n'était pas en retard. [He ho ! Jsuis nouvelle ici alors un peu d'indulgence s'il vous plait xD]. Elle regarda l'homme âgé qui était son professeur, le salua d'un
"Bonjour, monsieur" et partit chercher une place dans cette salle. Avec un sentiment d'amertume, elle vit que beaucoup d'élèves étaient des Serpentards. *Oh non ! Pas encore eux ! Toujours les serpentards ! Mais il a quoi dans sa tête le directeur pour faire des cours avec toutes les maisons de cette école ?! Ça fait combien d'année que je suis avec eux ?* pensa t-elle exaspérée.
Il y avait Olive, sa pire ennemie mais aussi celle qui avait, et Mary est sûre de ça, un secret que peu de personne savait. Un secret énorme, c'était sûr. Et puis, il y avait ce bon vieux Tom Jedusor que personne n'aime beaucoup à part ses lèches-culs. Ah tiens, en parlant de lèches-bottes, il y avait aussi ce Daniel Chaser qui pourrait donner sa vie à Tom si il lui demandait. Bref, il y avait beaucoup de Serpentard et aussi... *Ah tiens, y a la folle.* La folle ? C'est bien sûr Aulne. Mary lui en voudra éternellement de la remarque qu'Aulne à faite à notre Gryffondor.
Mais pas le moment de démoraliser, Mary doit trouver une place. Elle se mit au fond de la salle comme à son habitude et regarda le tableau qui affichait le sujet du cours.
*Les épouvantards... drôle d'idée de nous faire enseigner ça.* Après que la classe soit assez bien remplie, le professeur commença à se présenter et demanda aux autres élèves de se présenter.


-Mary Diggory.


Court, mais il n'y avait rien à dire. De toute façon, beaucoup de personnes avait fait comme elle, PRÉNOM+NOM. Après cette présentation inutile vu que le professeur les écouta à moitié *Même pas fichu de nous écouter. Il demande nos prénoms pourquoi alors ?*, Mr. Harper questionna une jeune fille de Serdaigle à propos des épouvantards. Juste au moment où elle voulut répondre, Mary remarqua son lacet défait et alla le refaire. Dommage, elle n'eût pas le plaisir de voir le regard hésitant de la serdaigle sur Tom avant de répondre parfaitement à la question demandée. Après la théorie, passons à la pratique non ? Ce cher professeur envoya une serdaigle pour combattre un épouvantard. Chose épouvantable vu que cette jeune fille, incapable de se protéger, pleura après avoir essayer de le combattre.
*Mh ?* Sa voisine de devant donna discrètement une petite feuille à Mary qui la déplia sans se faire remarquer.


"Yseult Neils est une cracmolle, son moyen de combattre les épouvantards : pleurer.
La petite Serdaigle de 13 ans est tellement bête que même des créatures gazeuses se détournent d'elle.
Miss Perfect"


*Pas faux.* Bien que l'auteur de cette gaminerie n'eut pas tord en racontant ça, Mary trouva la serdaigle, qui pleurait toujours, vraiment pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeJeu 17 Juin - 10:14

j"étais franchement étonnée de voir autant de personnes dans ce cours, le prof avait l"air intéressant, mais, il m"inspirais tout de même une certaine hauteur, il avait l"air d"un vieillard intelligent que se fou de la gueule du monde, il n"avait pas la langue dans sa poche et il était sarcastique, dailleurs ces répliques cinglantes me firent sourire, je me présenta promptement et regardait Yseult s"effondrer en larmes devant l"épouvantard qui pourtant n"avait pris aucune forme! Vraiment étonnant pour une serdaigle...
Je griffonnais par ci par là sur mon parchemin, nous n"avions plus de livre, le prof les avaient brûlés pour nous, pourquoi? J"en sais rien. peut être pour qu"on oublie les convenances et que l"on pense d"une autre façon?...
Alors que je dessinais des crânes au coin de mon parchemin sur lequel je n"avais pas encore pris de notes, je voyais que quelque chose clochait dans la salle...Tom et ces sous fifres semblaient avoir mis au point un coup tordu...
Je soupira, comme d"habitude, j"étais seule à ma table...J"avais hâte que le cours se termine, je voulais aller sur mon balai pour me changer les idées et surtout, prendre un peu l"air frais, je voulais sortir de Poudlard et vivre des aventures fantastiques! Quoi qu"il en soit, j"avais la sérieuse impression que mon souhait allait bientôt se réaliser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeVen 18 Juin - 16:06

A peine le professeur avait-il laisser la jeune fille se débrouiller face au détragueur qu'elle s'était mise à pleurer. Retenant une déclaration mal avenante, Bruce lui conseilla de reprendre ses esprits. Une chose l'étonna cependant, la créature n'arrivait pas à prendre de forme physique, alors pourquoi la jeune fille pleurait-elle ? Avant qu'il est eu le temps d'y réfléchir, un énorme loup-garou se matérialisa face à lui. Le détraqueur, ne pouvant pas se décider avec Yseult, avait jeter son dévolu, et bien malgré lui, sur le professeur. Celui-ci haussa les épaules, puis pointa sa baguette sur l'immonde créature aux crocs dégoulinant :

Riddikulus !

Le loup se transforma instantanément en un minuscule chihuahua, et se mit à aboyer en produisant de petits cris aiguës. Mr Harper envoya valser la boule de poils dans la malle d'un petit coup de pied -Allez hop! à la niche !- puis verrouilla celle-ci, dans un bruit de sussions. Il se retourna vers son élève, posa sur elle un regard étrange dont il a le secret, et désigna sa place du doigt. Celle-ci se rassit, en essuyant ses larmes. Il distingua soudain un mouvement suspect au fond de la classe. S'élançant vers la dernière rangée, il prit sur le fait une serpentard en train de faire passer un petit bout de papier à ses camarades. Avant que le morceau de parchemin en question n'atteigne une troisième personne, il parti en fumée. Il désigna du bout de la canne la fautive :

-Vous !

Celle-ci ne sembla pas comprendre qu'on l'appelait. Il s'avança jusqu'à elle, et découvrit avec stupéfaction d'autre petit mots. Il en saisit un, le lut, puis fit un petit tas avec le tout.

-Mademoiselle, ça vous dirait que je vous fasse déguster un à un tous vos petits messages secrets ? A moins que vous ne préfèreriez faire perdre 30 points à votre maison ?

Se rappuyant sur sa canne, il métamorphosa le petit tas en une mygale très ressemblante, bien qu'elle soit blanche. Constatant que la serpentard ne semblait plus très à l'aise, il s'empressa d'ajouter, en s'adressant à toute la classe :

-Je ne tolèrerais aucune moquerie dans mon cours ! S'il y a quelqu'un ici qui a le droit de se moquer de vous, c'est bien moi !! Eh oui, mes chers petits amis, à partir du moment où vous franchissez ce seuil, vous êtes en dictature ! Je suis le seul maître à bord. Je vous conseil donc de ne plus jamais retenter ce genre de chose.

Il se retourna face à la blondinette, et ajouta :

-Quant à vous, je ne veux plus vous voir, sortez immédiatement.

Celle-ci n'eut d'autres choix que de s'exécuter, et lorsqu'elle fut sortie il retourna à son bureau.

-Bien, qui veut tenter le coup ?

Il tapota la malle du bout de la baguette en attendant un courageux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeSam 19 Juin - 2:04

Ce n"était que justice! J"étais bien contente que le prof ai trouvé les petits mots qui se moquait de la pauvre Yseult et en plus de ça il avait renvoyé du cours la coupable...Soulignant au passage que la seule personne qui pouvait se moquer de nous éh bien, c"était lui.
L"épouvantard du prof était un loup garou, et le mien? Quelle forme allait-il prendre? Je n"avais quasiment peur de rien, je leva tout de même la main et le prof m"invita à me présenter devant la malle avec ce regard dont lui seul a le secret...
Il me demanda si j"étais prête et je lui répondis que oui...
Lorsqu"il ouvrit la malle, une ombre affreuse fit son apparition, la salle s"emplit d"un vent froid, l"atmosphère devint lourde et un râle émanant de la créature retentit à mes oreilles...
C"était quoi ce truc?
Je recula d"un pas pour faire face à mon adversaire, et ensuite je reconnus ce que ma grand-mère m"avait décrit comme étant...un détraqueur!
Je recula encore d"un pas et dit :

-Ridikulus!

Rien ne se passa, je recula encore d"un pas tandis qu"une onde glacée m"envahissait les entrailles, je criais presque :

-Ridikulus! Ridikulus!

Enfin, ça avait marché, la bête se retrouva affublée de talons aiguilles et de gros foulards roses bonbons, ses mains squelettiques étaient remplis de babioles et de baguette on aurait dit un épouvantard draqueen avec des grosses boucles d"oreilles fluorescente...
Je souris tandis que la créature se réfugiait dans le placard sous les rires des élèves.
Je me retourna vers le professeur et attendit son verdict.
Revenir en haut Aller en bas
[Last] Ines Stinwick
▌ Messages : 427
Humeur :
Cours N°1 Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Cours N°1 Right_bar_bleue

En couple avec : Daniel Chou'

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25 cm, bois de cerisier et crin de licorne argentée
Camp: Mal
Avatar:

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitimeDim 20 Juin - 1:36

Ines eut à peine le temps de se retourner qu'elle se trouva face à son nouveau professeur. Aïe, ça allait mal se finir, car les profs avaient tendance à ne pas apprécier ce genre de commérage dans leurs cours. Elle le regarda, étonnée, faire un petit tas avec ses petits papiers.

-Mademoiselle, ça vous dirait que je vous fasse déguster un à un tous vos petits messages secrets ? A moins que vous ne préfèreriez faire perdre 30 points à votre maison ?

Euh ... Devait-elle vraiment répondre à cette question ? Elle vit avec dégout le prof de DCLM transformait ses ragots en mygale blanche. Elle frissonna, elle n'aimait pas vraiment ses petites bêtes. Mr Harper se tourna vers les autres élèves.

-Je ne tolèrerais aucune moquerie dans mon cours ! S'il y a quelqu'un ici qui a le droit de se moquer de vous, c'est bien moi !! Eh oui, mes chers petits amis, à partir du moment où vous franchissez ce seuil, vous êtes en dictature ! Je suis le seul maître à bord. Je vous conseil donc de ne plus jamais retenter ce genre de chose.

Nes' sourit donc, si elle avait bien compris, elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait en dehors de cette salle de cours. Eh bien, il allait falloir qu'elle trouve des rumeurs et des potins sur son prof tyrannique. Il avait bien quelque chose à cacher, tout le monde avait quelque chose à cacher ! Elle allait lui montrer qui était le plus fort au petit jeux des moqueries.

-Quant à vous, je ne veux plus vous voir, sortez immédiatement.

Ines ne se fit pas prier, elle rassembla toute ses affaires et les mit dans son sac. Quand elle passa près du "tyran", elle adopta son sourire le plus angélique et dit d'un ton énigmatique :

"- Ahh, si vous saviez ... Sur ce coup là vous avez été le meilleur des profs. "

Elle passa ensuite la porte. Finalement, elle aurait pu dormir un peu plus ce matin mais bon maintenant elle avait des choses à faire. La 6eme année ressortit sa plume, son encre et ses petits papiers, et se mit à remplacer ce qui était détruit. Elle commença ensuite à les placarder dans tous le château. En passant devant le bureau de son nouveau prof "préféré", elle en glissa plusieurs sous la porte. Histoire de lui faire comprendre qu'il n'avait gagner ni la bataille, ni la guerre.

_________________
Cours N°1 Ban_da10Cours N°1 Ban_lo10Cours N°1 Ban_ol10Cours N°1 Ban_el10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Cours N°1 Empty
Message#Sujet: Re: Cours N°1   Cours N°1 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours N°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Planning des cours
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Cours n°1: Les Billywigs [1ères/2èmes/3èmes/4èmes années]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
La corbeille
-