AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mauvais choix (Ethan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 289
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Mauvais choix (Ethan)   Dim 22 Juin - 17:18

Lindsay n'avait rien de particulier à l'encontre d'Ethan Malwing. Elle n'avait rien contre lui, tout comme elle n'avait rien pour lui... Il était seulement un collègue de son mari, et semble-t-il un ami, ce qui nécessitait qu'elle fasse preuve à son égard d'un minimum de sympathie.

Le minimum légal, néanmoins, car quand bien même cet homme ne lui avait jamais rien fait (du moins, c'est ce qu'elle osait penser, et Seigneur, qu'elle était naïve!), il faisait preuve avec elle d'une froideur qu'elle n'avait jamais comprise. Elle ne s'en était pas formalisée, considérant qu'il était seulement peu sociable (une fois de plus elle s'avérait extrêmement mauvaise observatrice), mais disons que ça ne l'avait pas engagé une seule seconde à parler plus longuement avec lui, ou à mieux le connaître.

Pourtant, si elle était venue chez Fleury & Bott, ce jour là, c'était bel et bien pour voir Ethan. Son mari (enfin, il l'était encore pour le moment), elle le savait, ne travaillait pas... et elle non plus. À une époque, ils auraient profité de ces instants de liberté commune pour chacun profiter de la présence de l'autre... mais tout ça semblait appartenir à une autre vie.

Il y avait longtemps que leur vie de couple n'y ressemblait plus, et James lui avait porté le coup de grâce en lui annonçant qu'il avait l'intention de la quitter. En se fichant de ce gosse qu'il abandonnait en l'abandonnant elle, en se fichant de tout. Tout ça pour la sombre pétasse (Nemesis, sûrement) avec laquelle il la trompait. Merveilleux. Elle l'avait laissé filé, mais elle n'avait pas dit son dernier mot. Tant que le divorce n'était pas prononcé, elle croyait toujours pouvoir le récupérer.

Oui, cette librairie qu'elle ne fréquentait la plupart de temps que lorsqu'elle voulait voir son époux, elle s'y rendait cette fois pour une toute autre cause : non, elle ne se cherchait pas de la lecture, elle voulait seulement des réponses, et se trouver un allié, par la même occasion.

Pourquoi Ethan Malwing ? Pourquoi pas quelqu'un qui semblait l'apprécier un tant soit peu ? Pour une raison simple, en vérité. La plupart des amis de James étaient, par la même, ses amis à elle, qu'il s'agisse de Jacob (et il était évident que, étant donné ce qui s'était passé entre eux dernièrement, il était la dernière personne qu'elle irait voir) ou encore d'Herbert.

Restaient ses deux meilleurs amis, mais elle n'irait clairement pas cuisiner de nouveau Nemesis, et tenter de cuisiner Angus la dernière fois n'avait rien donné... Non, il fallait qu'elle cherche parmi ses collègues, et de ses collègues, celui que James semblait apprécier le plus, celui dont il semblait le plus proche (elle ne croyait pas si bien dire) était Ethan.

Elle ne savait pas trop comment elle allait aborder les choses et surtout convaincre le libraire de jouer, en quelques sortes, les intermédiaires à son service, elle y allait au culot, et advienne que pourra.

Elle entra dans la librairie en se donnant l'air de la cliente lambda, zyeutant rapidement les livres disponibles. Mais la vérité, c'était que du regard, c'était surtout Malwing, qu'elle cherchait. Quand elle le vit enfin, elle fit au mieux pour que leurs regards aient à nécessairement se croiser, et qu'il ne puisse pas ignorer son existence. Ceci fait, elle lui adressa le plus charmant des sourires.


"Ethan ! Comment vas-tu ?"


Elle se montrait assez hypocrite, mais c'était bien là le moins qu'elle doive faire, étant donné la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Lun 23 Juin - 20:03

Mauvais choix


Mais puisse ce que je vous dis que ce n’est pas par vengeance que nous n’avons pas de livres en allemands dans notre boutique. On n’en vendait jamais, on a arrêté d’en commander. Mais je peux passer une commande si vous le souhaitez et si vous voulez un livre en particulier…

Cela faisait plus de 30 minutes qu’Ethan, sans se départir de son plus beau sourire de vendeur, tentait de faire comprendre au sorcier allemand planté en fasse de lui que non, Fleury & Boots n’était pas une librairie anti-allemands depuis la guerre. Sauf qu’il avait veau sourire, Ethan avait de plus en plus envie de prendre le premier livre à sa portée pour l’enfoncer bien profondément dans une certaine partie de l’anatomie de ce fichu vieillard mal luné.

Finalement, le vieux sorcier germanophone accepta enfin qu’Ethan commande son fichu bouquin et quitta le magasin, tournant le dos au libraire qui poussait un très long soupire de soulagement. Ce n’était pas possible, les clients chiants s’étaient passé le mot aujourd’hui. En plus, cette fichue journée n’avançait pas.

Mais peut-être est-ce que tout cela n’était qu’une impression donnée par l’absence de James qui profitait de son jour de congé pendant qu’Ethan se languissait de lui tout en ajoutant le livre de ‘allemand à ceux à mettre en commande derrière le comptoir.

Repenser à James fit naître un petit sourire sur les lèvres d’Ethan. Les choses avaient été complètements dingues ses derniers jours et Ethan avait même parfois encore de la peine à y croire mais pourtant… James avait à nouveau partagé son lit et, cette fois-ci, en toute connaissance de choses. Finie la gêne, les actes arrivés par accidents. Ils s’aimaient, ils le savaient et Ethan se sentait comme un idiot flottant sur son petit nuage depuis.

Petit nuage qui vira soudainement au gris au moment où une fois féminine trop familière l’apostropha. Levant la tête, Ethan se retrouva face-à-face avec Lindsay et la première chose qui traversa son esprit fut : oh oh.

Bon, tout allait bien. James lui avait assuré qu’il n’avait pas parlé de lui à Lindsay. Elle ne venait donc pas pour hurler à tous dans la librairie qu’Ethan était un désaxé sexuel ayant détourné son époux.

Lindsay, lâcha-t-il sans cacher sa surprise. Après tout, tout deux n’avaient jamais vraiment été amis et n’avaient parlé entre eux que lorsqu’ils y avaient été obligés. Euh… hum… James n’est pas ici, c’est son jour de congé tu le sais bien…

Car pour Ethan, si Lindsay était là, c’était forcément pour voir James. Peut-être avait-elle oublié qu’il était en congé. Mais il savait aussi pourquoi elle semblait visiblement le chercher, et pour cause. James n’était probablement pas au domicile conjugal étant donné que la dernière fois qu’Ethan l’avait vu, il lui souhaitait une bonne journée avant de fourrer sa tête sous son oreiller, dans son lit, chez lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 289
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Ven 4 Juil - 11:13

-Lindsay... Euh… hum… James n’est pas ici, c’est son jour de congé tu le sais bien…


Oui, elle le savait bien, jamais elle ne se serait pointée là si elle avait pensé l’y croiser. Elle comptait bien ravoir une conversation avec son époux (parce que oui, pour elle, il était toujours son époux), elle n’en avait pas fini encore avec lui, et n’avait pas dit son dernier mot, mais ce n’était pas la raison qui l’avait mené là.

Elle pouvait comprendre, malgré tout, la surprise d’Ethan. Elle n’était pas une grande lectrice, elle ne venait jamais là pour se chercher de la lecture (et d’ailleurs, si elle en voulait, c’était James qui prenait soin de lui en procurer), quand elle mettait un pied dans cette boutique du chemin de traverse, c’était toujours pour y retrouver son mari...

...La réaction d’Ethan lui faisait prendre conscience de la difficulté de son entreprise. Elle et lui n’avaient jamais véritablement parlé ensemble, ou jamais très longtemps, et Lindsay avait toujours trouvé son interlocuteur très froid avec elle. Saurait-elle obtenir de lui ce qu’elle voulait ? Ce n’était pas certain. D’ailleurs était-elle seulement sûre de ce qu’elle voulait.


-Je sais, dit-elle doucement, balayant d’un geste de la main la réflexion d’Ethan, comme on éloignerait une mouche de son visage. En fait, je suis venue pour te voir.

Elle planta son regard dans le sien, l’air décidé, mais un léger  sourire sur le visage. Elle avait beau aller mal, se sentir à la fois isolée, désespérée, et parfaitement en colère, si elle ne voulait pas braquer son interlocuteur et faire en sorte qu’il réponde à ses questions, elle devait quand même faire de son mieux pour avoir l’air au moins un peu aimable.

Le coeur n’y était pas franchement, mais elle savait qu’elle devait faire en effort. Comme elle devrait, si le divorce était prononcée (ce qu’elle ne voulait absolument pas et comptait toujours empêcher) rassembler toute sa dignité pour affronter le regard d’autrui. Ethan, même si elle n’avait pas vraiment d’affinités avec lui, n’avait pas à subir sa mauvaise humeur.

Du moins c’était ce qu’elle pensait. Si elle avait su la vérité, à l’heure actuelle, elle serait déjà en train de lui sauter à la gorge, et de lui faire payer pour l’affront qu’elle lui faisait subir, et l’amour dont il la privait sans ménagement.

Oui, mieux valait pour Ethan qu’elle ne sache rien, ce qu’elle comptait faire subir à Nemesis, la présumée coupable, était tout sauf enviable, ça aurait été pire encore si elle avait su qu’un homme avait pris son homme. Sur les « déviances sexuelles », Lindsay avait un avis très arrêté, bien de son époque.


"J’aimerais parler un peu avec toi... Tu prends ta pause bientôt ?"


Il serait plus simple de parler de ce qu’elle avait à dire ailleurs qu’au sein même de la boutique, ou n’importe qui pouvait l’entendre. D’autant que sa rupture avec James n’avait rien d’officielle encore.

Et plus longtemps cela resterait le cas, mieux ce serait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Ven 4 Juil - 19:02

Mauvais choix


A choisir, Ethan regrettait soudainement le vieil allemand qui lui avait cassé les pieds un peu plus tôt. Il n’avait jamais autrement eu d’atomes crochus avec Lindsay et pour cause, tout deux étaient amoureux du même homme ! James étant légalement toujours marié à elle, Ethan savait qu’il n’en n’était pas encore débarrassé mais il ne s’était pas attendu à la voir débarquer à la librairie et encore moins pour le voir lui.

Pourquoi lui d’ailleurs ? Avait-elle des doutes ? Non, elle ne lui parlerait pas sur un ton si gentil avec un sourire si c’était le cas. Ethan savait que les choses ne seraient pas faciles mais Lindsay ignorant tout de sa relation avec James, il n’avait jamais pensé qu’il se retrouverait en premier ligne soudainement.

Le regard de Lindsay braqué dans le sien, Ethan avala difficilement sa salive, ce qui pouvait passer pour un simple geste de nervosité de part le fait qu’il n’avait pas pour habitude de discuter avec elle. En fait, il n’avait jamais discuté avec elle. Juste les salutations d’usages, c’était tout.

Euh… Je peux la prendre maintenant, lui répondit-il en jetant un coup d’œil autour de lui afin de capter le regard de son boss pour lui faire signe qu’il partait en pause. Après quoi, il prit la direction de la sortie en ouvrant galamment, par reflexe, la porte à Lindsay. Arrivé dehors, il desserra sa cravate, comme si le fait de dégager sa trachée lui permettrait d’être moins nerveux.

Viens, je t’offre un café, ajouta-t-il en lui désignant le café situé de l’autre côté de la rue. Après tout, ils seraient mieux au chaud pour discuter que dehors sous la neige quant à faire. Et bizarrement, Ethan avait un soudain besoin de caféine là alors que pleins de questions lui tournaient en tête. James était-il encore dans son appartement où était-il repassé par chez lui ? Avait-il revu Lindsay aujourd’hui ? L’idée d’imaginer son amant seul à seul avec sa femme faisait naître à nouveau cette petite flamme de jalousie en Ethan. Si cela en avait tenu qu’à lui, James et Lindsay ne se reverraient jamais. Il fallait avouer que malgré le bonheur qu’il vivait en ce moment, Ethan continuait de craindre de voir tout s’effondrer et James décider, finalement, de rester auprès de sa femme et de leur enfant plutôt que d’être avec lui. C’était horrible, c’était égoïste mais c’était ainsi. Ethan craignait Lindsay plus que tout. Surtout, il craignait de la savoir seule avec James et de parvenir, à coup de pleurnicherie, à le garder pour elle.

Arrivé dans le café, Ethan s’installa à une table libre un peu en retrait et se laissa aller en arrière sur sa chaise afin d’être appuyé au dossier, mal à l’aise.

De quoi est-ce que tu veux me parler ?


Bien entendu, Ethan se doutait bien que s’était de James, de quoi d’autre ? Mais il préférait poser la question des fois que tout à coup il soit en tort. Et puis cela permettait à Lindsay de se réconforter un peu en se disant que, peut-être, le départ de son époux n’était pas le sujet de conversation le plus en vogue en ce moment dans leurs entourages respectifs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 289
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Mar 8 Juil - 18:02

Euh… Je peux la prendre maintenant.
Lindsay lui adressa un léger sourire. Pas vraiment sincère, non, mais ça, il n’y était pour rien. Même si oui, en fait, indirectement, mais cela, fort heureusement pour Ethan, elle ne le devinait pas le moins du monde.

Ces derniers temps, en fait depuis même quelques mois, elle était positivement incapable de sourire sincèrement. Elle n’arrivait plus à être heureuse, elle ne savait plus comment on faisait. Tout avait disparu de sa vie, sa motivation, son enthousiasme, sa joie de vivre. James... Il ne lui restait plus rien.

Mais elle n’avait pas dit son dernier mot, et derrière ce sourire qui ressemblait quasi à un rictus se dissimulait une sévère et farouche détermination. Elle n’avait pas dit son dernier mot, certainement pas. Et c’était pour cette raison, d’ailleurs, qu’elle s’adressait à cet homme avec lequel elle ne s’était trouvé aucun atome crochu jusqu’ici, et qu’elle n’aurait sans doute pas abordé de la sorte en aucune autre occasion.


-Viens je t’offre un café.

Elle hocha vigoureusement la tête. Oh oui, un café ne serait en rien de refus. Voilà quelques jours qu’elle était incapable de trouver le sommeil, quoi qu’elle fasse, et pour demeurer éveillée, le café était effectivement en passe de devenir son meilleur ami. Oui, ce ne serait clairement pas sa première ni sa dernière ingurgitation de caféine de la journée.

Ils se dirigèrent donc vers le café qui se trouvait à quelques mètres seulement de la librairie. Lindsay le connaissait bien, celui-là, elle y était allée plus d’une fois en compagnie de son mari (puisque pour le moment, il l’était encore). Elle en éprouvait une sorte de nostalgie qui la révulsait.

Une part d’elle savait que tout cela appartenait au passé. Mais cette part d’elle, elle ne voulait pas l’entendre. Ce n’était pas fini, ça ne pouvait pas être fini, elle s’était trop battue. Et puis, il y avait cet enfant. Son enfant. La chair de sa chair. Qui méritait d’avoir un père, tout de même, d’évoluer dans un climat familial propice, pas avec cette salope pour belle mère.


-De quoi est-ce que tu veux me parler ?

Lindsay allait répondre, mais ils eurent un instant de répit quand le serveur vint prendre leur commande. Elle ordonna un café bien tassé. Et attendit de l’avoir sous le nez et d’en avoir bu une première gorgée pour reprendre la parole.

Elle ne savait pas trop par quoi commencer. Le plus simple était sûrement d’aborder le plus évident.


-Tu es peut-être au courant... James et moi, on s’est séparé.


James était quelqu’un de très secret (elle en savait quelque chose), il n’avait peut-être rien dit encore mais la nouvelle ne tarderait pas à être officielle dans tous les cas.


-Je sais que vous vous entendez bien, et ce que je vais te demander n’est pas simple mais...
elle marqua une pause. D’abord, promets-moi que tu ne lui en parlera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Ven 11 Juil - 20:00

Mauvais choix


Dans ce café, Ethan n’était vraiment pas à son aise. Heureusement, sa nervosité pouvait parfaitement se traduire par le fait qu’il ne connaissait pas autrement Lindsay. Mais quoi qu’il en soit, il n’arrêtait pas de se demander ce qu’il fichait là. Il aurait dû refuser, limite l’envoyer se faire voir et voila. Mais non, il avait accepté et maintenant il se sentait comme un gibier visé par tout un groupe de chasseurs prêts à faire feu.

Il eut un léger sursit le temps de ce commander un café et de ce demander si la caféine n’était pas mauvais pour une femme enceinte mais il préféra garder sa question pour lui.

Et enfin, le nom tant redouté fut prononcé : James.

Au simple fait de l’entendre, l’image de James grognant doucement en s’enroulant dans les draps le matin même alors qu’Ethan venait lui souhaiter une bonne journée avant de filer au boulot lui revint en mémoire. Il n’avait qu’une envie, c’était de planter Lindsay là et de partir le rejoindre pour lui proposer de fuir Londres, voir carrément l’Angleterre. Partir loin, juste eux deux et commencer une nouvelle vie ailleurs là où personnes ne les connaitraient et, surtout, loin de Lindsay. Mais Ethan savait que malheureusement James refuserait très certainement de partir s’il pouvait avoir une chance de voir son enfant de temps en temps. Il ne lui restait plus qu’à prier pour que l’envie ne lui vienne pas de retourner auprès de Lindsay pour l’élever, comme il en avait déjà fait le cauchemar dernièrement.

Il… m’en a touché deux mots oui. Vite fait… Sans entrer dans les détails. Tu sais comme il est
, répondit Ethan qui avait juste envie de disparaitre par un trou sous la table.

Quand la serveuse arriva avec les café, il y vit là un salut providentiel et souffla dessus avant d’en voir une gorgée, ravit de ne pas avoir a regarder Lindsay ainsi. Heureusement pour lui, Ethan n’était pas trop mauvais pour mentir.

Sauf que Lindsay avait visiblement décidé de le prendre de court aujourd’hui. Après lui demander une entrevue voila qu’elle lui demandait de cacher cela à James. Comme s’il allait cacher la visite de sa femme à son amant. Après bien sûr, tout dépendait aussi de ce que Lindsay avait à lui dire. Si les révélations ou autre de la jeune femme risquaient de nuire à son bonheur à lui…

D’accord, répondit-il évasivement avant de porter à nouveau sa tasse à ses lèvres. Je t’écoute.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 289
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Jeu 24 Juil - 11:53


Il… m’en a touché deux mots oui.

Bon, c’était sûrement mieux ainsi, à la vérité, elle n’était pas celle qui crachait en premier le morceau, et surtout en présence d’une personne qui devait préférer entendre ce genre de révélations s’échapper des lèvres de son ami, plutôt que de celles de l’épouse de ce dernier. Il le lui avait dit, en soi ce n’était pas plus mal.

Pourtant, Lindsay ne pouvait s’empêcher d’éprouver une sorte de malaise à cette idée, parce qu’entendre ce genre de choses en venait à concrétiser la situation. Ce n’était pas juste une décision prise à la légère de la part de James, c’était une décision très officielle. Ils allaient divorcer. Ça semblait net, concret, irréfutable.

... Sauf qu’il était tout aussi net, concret et irréfutable qu’elle n’avait en aucun cas l’intention de laisser une telle chose se produire. Tant qu’elle en aurait l’energie, et la foi dans le fait que leur couple pouvait reprendre du poil de la bête, elle ne cèderait pas. Elle ne pouvait tout simplement pas imaginer sa vie sans James.

Sans entrer dans les détails. Tu sais comme il est.

Oui, elle le savait bien, c’était tout à la fois ce qui la séduisait et l’exaspérait chez sa personne. En l’occurrence, c’était plutôt arrangeant. Qu’il ne donne pas les détails de leur ex vie conjugale et de leur rupture l’arrangeait très clairement.

À cette réflexion, elle hocha donc légèrement la tête... en fait si, peut-être qu’elle aurait voulu des détails, parce qu’il restait certains points qu’elle ne saisissait toujours pas malgré ses efforts. C’était aussi pour ça qu’elle avait voulu le voir. Et elle demeurait déterminée. Elle allait se battre, au moins tant que tout ne lui semblerait pas perdu et décidé d’avance.

Et pour ça, elle aurait besoin d’Ethan, raison pour laquelle elle fut satisfaite de l’entendre promettre de ne rien répéter à James. Sa crédulité en l’absence de mensonge l’avait déjà perdu, allait-ce recommencer ?


-D’accord. Je t’écoute.

Elle prit une légère inspiration, et choisit de se lancer. L’objectif ? Confirmer ses doutes d’une part, se trouver un allié de l’autre. Elle avait sans doute choisi la pire personne pour cela.

"Il ne t’as pas dit grand chose mais... Il t’as peut-être parlé de la personne pour qui il m’a quitté."


“Personne pour qui il m’a quitté” était, à ses yeux, parler vraiment poliment de cette salope d’allumeuse qui avait gâché sa vie. Elle prenait encore quelques gants pour l’instant. Ça ne durerait pas forcément.


"Cette femme, c’est un poison. Je sais que je dois avoir l’air de dire ça uniquement parce que je veux le récupérer."
Et c’était le cas. "Mais Nemesis Colloway est nocive. Moi, si je lui en parle, forcément il ne m’écoutera pas. Mais toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Dim 17 Aoû - 11:15

Mauvais choix


Des situations gênantes, Ethan en avait déjà connus plus qu’à son tour mais là, il n’avait pas souvenir d’avoir déjà été aussi mal à l’aise même s’il parvenait à le cacher au mieux, le reste visible pouvant simplement être dû au fait qu’il se retrouvait à discuter des histoires de couples avec la femme, dont il n’était absolument pas proche, d’un de ses collègues.

Sérieusement, de tous les employés de la librairie et de tous les amis du couple, pourquoi avait-il fallu que cela tombe sur lui ? D’autant plus que la jeune femme lui faisait presque pitié en ce moment et Ethan culpabilisait presque de lui avoir prit son époux. Mais il n’était pas prêt à y renoncer pour autant lui non plus. Il avait dû attendre 35 ans pour être enfin heureux et en couple.

Et les choses ne cessèrent de se compliquer lorsque Lindsay évoqua la personne pour qui James l’avait quitté. Ethan savait que James ne lui avait pas parlé de lui mais cela ne l’empêcha pas d’avaler difficilement sa salive tout en l’écoutant, masquant son trouble en buvant une gorgée de son café.

Qu’est-ce qu’il pouvait bien dire à ça ? James n’était pas entré dans les détails en lui disant qu’il avait parlé à Lindsay et d son côté, Ethan savait très bien que cet autre personne était lui. Mais cela resterait probablement à jamais un secret. James avait eu le courage de quitter Lindsay pour lui mais n’avait pas le courage d’assumer leur liaison. Ethan ne lui en voulait pas, après tout lui-même cachait son homosexualité depuis toujours. A l’avenir, tout deux ne seraient que James et Ethan, le divorcé et le vieux garçon amis et ayant décidé de vivre en colocation.

La surprise eut atteint son sommet lorsque Lindsay prononça le nom de Nemesis Colloway. Sa gorgée de café passa de travers et Ethan reposa sa tasse en toussotant. C’était qui ça encore Nemesis Colloway ? Elle sortait d’où celle-là ?

Comme je te l’ai dis, il n’est pas entré dans les détails alors… J’ignore qui est cette femme.

Mais pour le coup, Ethan avait bien plus pitié d’elle que de Lindsay. La pauvre inconnue allait se prendre une Madame Hopkirk en furie sur la tronche alors qu’elle n’y était absolument pour rien elle dans cette histoire.

Lindsay écoute, je suis vraiment désolé de ce qui t’arrive, sincèrement, mais… Comment dire…


Effectivement comment dire. Il pouvait dire quoi ? Qu’il ne voulait pas être mêlé à tout cela ? La bonne blague, c’était lui la cause de toute cette histoire.

Parfois les couples se séparent. C’est terrible, je suis bien d’accord, mais tu préfère quoi ? Avoir la possibilité de rencontrer un autre homme qui saura te rendre heureuse et prendre soin de toi ou rester avec un homme qui ne reste avec toi que par obligation ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 289
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Mar 26 Aoû - 10:57

Comme je te l’ai dis, il n’est pas entré dans les détails alors… J’ignore qui est cette femme.

C'était étrange. Ce qui se passait dans sa tête en ce moment. Vraiment étrange. Ça ne ressemblait à rien de ce qu'elle avait pu éprouver jusqu'alors. Tout s'embrouillait, tout était contradictoire. Elle savait que quelle que soit la réponse que lui donnerait Ethan, Lindsay ne saurait pas être amplement satisfaite, et là, elle était en train de l'éprouver.

Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle attendait de lui, elle ne savait pas ce qu'elle aurait aimé qu'il lui dise pour se sentir mieux, pour se sentir en paix avec elle-même. Elle avait plutôt le sentiment qu'elle ne le serait plus jamais de sa vie.

Est-ce qu'elle était heureuse qu'il ne sache pas qui était la femme qui lui avait volé son époux ? En quelques sortes, oui. Cela signifiait que James n'avait pas l'intention de s'afficher avec "l'autre femme", pas de suite en tous cas. Et tant que cette femme, même si Lindsay avait de sérieux soupçons sur son identité, ne possédait ni nom, ni visage, tant que sa rivale restait une entité virtuelle, Lindsay pouvait croire qu'elle parviendrait à récupérer son mari.

Elle ne voulait pas croire que c'était fini, elle ne pouvait pas croire que c'était fini. Il est des impossibles dans l'existence qui ne sont tout simplement pas tolérables. James qui n'avait jamais rien voulu d'autre qu'être une femme et une mère exemplaire supportait très mal le choc. Elle voulait croire qu'il y avait une chance, que rien n'était terminé.

Les mots que prononça Ethan ensuite devaient donc fatalement lui faire du mal.


Lindsay écoute, je suis vraiment désolé de ce qui t’arrive, sincèrement, mais… Comment dire… Parfois les couples se séparent. C’est terrible, je suis bien d’accord, mais tu préfère quoi ? Avoir la possibilité de rencontrer un autre homme qui saura te rendre heureuse et prendre soin de toi ou rester avec un homme qui ne reste avec toi que par obligation ?

C'était d'autant plus douloureux à entendre que Lindsay savait très bien qu'il avait raison, dans le fond. Elle n'avait pas la moindre envie de se complaire dans une histoire sans amour, liée seulement par l'obligation à son époux. Mais s'il était facile d'admettre qu'elle n'aurait pas toléré cela, reconnaître que c'était ce qui se serait passé si elle était restée avec James était une autre paire de manche.

Elle aimait James depuis, pour ainsi dire, toujours. Reconnaître son erreur, admettre qu'ils n'étaient peut-être pas faits l'un pour l'autre, c'était une chose qu'elle peinait à tolérer, et ça rendait douloureux chaque battement de son coeur meurtri.


"C'est ce qu'il t'as dit ? Que j'étais une obligation pour lui ?"
En même temps, ce serait logique, mais Lindsay voulait encore croire à la passade, au moment d'égarement, croire qu'il lui reviendrait… "Écoute. Je le connais. Mieux que personne. Je sais qu'il m'aime. Je suis sûre qu'il m'aime. C'est… c'est le père de mon futur enfant, ça compte, quand même ! Je devrais me résigner pour un moment d'égarement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Ven 12 Sep - 11:41

Mauvais choix


Jamais un café ne lui avait paru aussi long. Ethan voulait fuir loin de cette table et, surtout, loin de Lindsay. Il ne se sentait pas totalement coupable. Bien sûr, il était la raison pour laquelle ce couple s’était brisé mais le sourire enfin heureux et épanouie qu’il voyait sur le visage de James tout les matins le réconfortait. C’était dur pour Lindsay mais cela avait réellement libéré l’homme que tout deux aimaient, Ethan en était convaincu. Seulement voila, il ne pouvait rien en dire à la jeune femme. Et c’était pourquoi il priait silencieusement pour que cela prenne fin.

Il avait tenté de lui ouvrir les yeux mais cela n’avait fait que compliquer d’avantage les choses et il commençait à ne plus trop savoir comment se sortir de ce merdier. En fait, à vrai dire, il avait envie de balancer une gifle à Lindsay pour qu’elle se reprenne. Elle était jeune, jolie, intelligente, elle n’aurait aucun mal à trouver un autre homme désirant prendre soin d’elle. Ils étaient probablement déjà plusieurs à lui tourner autour. Ethan avait beau être gay, il savait quand même comment fonctionnait le genre masculin.

Non il ne me l’a pas dis mais rester avec une femme que l’on aime plus, ça ressemble à une obligation tu ne crois pas ?

Ethan avait parlé d’une voix calme et douce mais les paroles de Lindsay avait fait mouche en lui. Elle avait dit à haute voix ce que lui ne cessait de craindre depuis le premier jour. Il n’était pas idiot, il savait que peu importe ce qu’il dirait, James serait à jamais lier à Lindsay ne serait-ce que par l’enfant qu’elle portait. Et puis, ils étaient ensembles depuis des années, ce n’était pas le genre de chose que l’on oubliait du jour au lendemain.

Et si ça n’avait rien à voir avec un moment d’égarement ? Lindsay ouvre les yeux, combien de premier amour durent toujours ? Combien de tes amis d’école qui étaient ensembles à l’époque le sont toujours aujourd’hui ?

C’était digne d’un roman absurde. L’amant du mari qui tentait de consoler et d’ouvrir les yeux de la femme bafouée. Et le tout bien sûr en ne pouvant pas lui avouer qui il était.

Et même en admettant qu’il revienne vers toi
, Ethan pria plus fortement pour que non, il t’a trompée, qui te dis qu’il ne recommencera pas ? Tu serais prête à rester la femme d’un homme cumulant les aventures tout en étant consciente de ce qu’il se passe ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 289
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Ven 19 Sep - 12:08


Non il ne me l’a pas dis mais rester avec une femme que l’on aime plus, ça ressemble à une obligation tu ne crois pas ?
Lindsay poussa un soupir. Oui, bien sûr, elle pouvait difficilement contester ce que son interlocuteur était en train de lui dire. Souffrir de rester auprès de quelqu'un pour qui l'on a pas de sentiment, ça a effectivement toutes les caractéristiques de l'obligation.

Mais Lindsay ne voulait pas, ne pouvait pas entendre ces mots : James ne t'aime plus. C'était pire que tout. Parce que elle, elle l'aimait encore, c'était plus fort qu'elle, et entendre que tout était fini lui faisait mal, tellement mal… C'était pénible, vraiment… Elle avait vu cette histoire avec son époux comme une idylle qui ne s'achèverait jamais, et voilà où ils en étaient.

James ne l'aimait plus. C'était sûrement vrai. Mais ce qu'ils avaient partagé avait été si fort. Comment croire que ça ait pu complètement disparaître. Elle ne pouvait pas l'obliger à l'aimer si ce n'était plus le cas… mais elle pensait que les sentiments n'étaient pas éteints, juste enfouis sous la cendre, et qu'il ne faudrait pas grand chose pour les réveiller pour de bon.


Et si ça n’avait rien à voir avec un moment d’égarement ? Lindsay ouvre les yeux, combien de premier amour durent toujours ? Combien de tes amis d’école qui étaient ensembles à l’époque le sont toujours aujourd’hui ?


Ouvre les yeux ? Mais plus il l'exhortait de le faire, moins elle en avait le courage. Ouvrir les yeux, soit… mais pourquoi fallait-il que cette vérité là soit la bonne ? Et que la sienne n'ait pas de sens.

C'est vrai, les amours de collège ne duraient pas toujours. En fait, des couples nés à Poudlard, ceux qui étaient encore ensemble étaient en grande majorité ces sangs-pur qui avaient été promis au mariage quoi qu'il en soit, et avait l'interdiction formelle de contrevenir à leur sort.

Mais il y avait des exceptions, non ? Elle voulait être l'exception.


Et même en admettant qu’il revienne vers toi. Il t’a trompée, qui te dis qu’il ne recommencera pas ? Tu serais prête à rester la femme d’un homme cumulant les aventures tout en étant consciente de ce qu’il se passe ?


Ça, bien sûr, elle y avait pensé. Elle savait que s'il lui revenait (et elle continuait d'y croire, elle vivrait dans la crainte constante d'être trahie de nouveau, et son âme ne serait jamais complètement en paix.

Mais en même temps, James n'avait pas du tout le profil d'un coureur de jupons. Il s'était laissé envoûter par les beaux yeux d'une autre femme, mais il remettrait les pieds sur terre. Et en réalisant son erreur, puisqu'il était sage, il ne la referait plus. N'est-ce pas ? N'est-ce pas ?

Sauf que oui, elle aurait peur constamment et deviendrait paranoïaque…

"James n'est pas comme ça."
décréta-t-elle, yeux baissés. Sauf qu'elle ne l'avait pas cru capable de la tromper tout court, alors en partant de là… Elle savait bien, du coup, qu'elle n'aurait jamais confiance. Mais elle le voulait. "J'en sais rien… Je ne le connais plus. Il a eu si peu de scrupules à nous abandonner…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Mer 1 Oct - 9:21

Mauvais choix


D’Ethan ou Lindsay, il était difficile de dire qui était le plus désemparé. Il comprenait la peur de Lindsay bien sûr et son obstination à refuser de voir son mariage se terminer mais il ne pouvait pas lui en dire les raisons. Tout cela était tellement compliqué. Ethan n’avait jamais eu à traverser cela avant. Jusqu’à présent, ses amants avaient toujours des hommes de passage, faisant juste une apparition furtive dans sa vie. Il n’avait jamais vécu cela, le bonheur d’une véritable histoire de couple, le bonheur que cela impliquait. Jusqu’à aujourd’hui, il avait toujours pensé qu’il finirait sa vie seul au final sans jamais avoir pu connaitre ce bonheur. Et James était apparu pour changer tout cela.

Lorsqu’il lui avait dit dans la réserve de la librairie que c’était lui qu’il choisissait, Ethan avait refusé d’y croire sur le moment puis il avait quitté Lindsay et emménagé. Ethan se sentait profondément égoïste, il savait qu’il l’était, mais tout comme la jeune femme face à lui, il n’avait pas l’intention de laisser James partir. Pas sans se battre. Lui aussi avait le droit au bonheur et il lui avait fallu 35 ans pour enfin commencer à l’effleurer. Peut-être qu’il ne le retrouverait jamais plus si James venait à le quitter. Alors que Lindsay avait toutes les chances de refaire sa vie un jour.

Ecoute… Je ne peux qu’imaginer ce que tu traverse en ce moment mais je suis persuadé qu’un jour, tu trouveras un homme qui t’aimera sincèrement et qui acceptera de t’aider à élever ton enfant. Peut-être même qu’il se trouve déjà là, quelque part dans ta vie sans même que tu le sache. Je suis persuadé que James ne veut pas vous faire de mal au bébé et toi mais parfois, le meilleur moyen de préserver ceux que l’on veut protéger est de partir, tu comprends ?


Pourquoi avait-il fallu qu’il tombe amoureux d’un homme marié et presque père ? Et pourquoi avait-il fallu que ce même homme ressente la même chose pour lui ? Durant toutes ses années, Ethan n’avait cessé d’entendre parler de châtiment et de punition divine touchant les déviants comme lui. Peut-être que cette épreuve était leur fardeau pour avoir osé vouloir vivre en couple James et lui ? Même si officiellement, ils n’étaient que des colocataires. Car même avec le plus grand amour possible, Ethan comme James étaient conscient que leur histoire resterait à jamais dans l’ombre. Ils ne pourraient jamais montrer de signe d’affections en publique comme le ferait n’importe quel autre couples. Comme James avait pu le faire avec Lindsay par le passé.

Je ne sais pas quoi te dire de plus, dit-il dans un soupire. Ma mère disait toujours à ses amies un homme qui t’a trompée recommencera tôt ou tard… En te quittant, c’est peut-être un service qu’il t’a rendu. Les sentiments changent, c’est normal… Il reste quelqu’un de bien. Me le puni pas trop sévèrement…

Ethan faisait là référence à l’enfant. Il savait que James le vivrait mal si Lindsay décidait de l’empêcher de le voir. Et pourtant Dieu savait à quel point Ethan avait eu de la peine à lui demander cela à mi mots. Son esprit – et son cœur – hurlaient à Lindsay de partir au loin, de laisser James pour de bon et de ne plus jamais réapparaitre dans sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 289
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Lun 20 Oct - 15:38

-Ecoute… Je ne peux qu’imaginer ce que tu traverse en ce moment mais je suis persuadé qu’un jour, tu trouveras un homme qui t’aimera sincèrement et qui acceptera de t’aider à élever ton enfant. Peut-être même qu’il se trouve déjà là, quelque part dans ta vie sans même que tu le sache.

Ce genre de discours, elle l'avait déjà entendu, de la part de plusieurs de ses amies qui, après avoir juré comme il se doit contre James et sa pétasse de maîtresse, lui avaient assuré qu'elle trouverait mieux que lui, qu'elle se remettrait... Elle était une belle femme, elle n'était pas plus stupide qu'une autre, il était encore temps pour elle de refaire sa vie...

.... Mais il n'y avait personne d'autres avec qui elle s'imaginait refaire sa vie, en vérité. C'était cela, le plus douloureux, elle aurait voulu haïr James de tout son être, mais elle n'y arrivait pas. Parce qu'elle l'aimait encore.

Elle n'arrivait pas à voir en lui que le salaud qui l'avait trompé. C'était aussi le garçon qu'elle avait apprivoisé, aimé, celui à qui elle avait voulu consacré sa vie. Ça ne remplaçait pas si facilement, une relation pareille ! Et l'aimait encore à ce point quand lui avait tourné la page, ça faisait mal, et c'était parce que ça lui faisait du mal qu'elle ne pouvait pas baisser si rapidement les armes, c'était comme avouer une défaite, et l'air de rien Lindsay n'était pas quelqu'un de peu fier.

-Je suis persuadé que James ne veut pas vous faire de mal au bébé et toi mais parfois, le meilleur moyen de préserver ceux que l’on veut protéger est de partir, tu comprends ?

Oui, d'accord, ça lui faisait mal de le reconnaître, n'empêche qu'Ethan avait raison sur ce point. Elle connaissait James depuis presque toujours, et elle savait bien qu'il n'était pas une mauvaise personne, en tous cas, elle savait pertinemment qu'il n'avait jamais voulu la faire souffrir (même s'il s'était planté, sur ce coup), ni faire souffrir leur enfant à naître. Leur situation stagnait depuis un moment cela faisait des mois que leur couple battait de l'aile, il avait arrêté les frais, c'est tout. Mais Lindsay aurait tellement voulu que ce ne soit qu'une passade.

- Je ne sais pas quoi te dire de plus, dit-il dans un soupire. Ma mère disait toujours à ses amies un homme qui t’a trompée recommencera tôt ou tard… Les sentiments changent, c’est normal… Il reste quelqu’un de bien. Ne le puni pas trop sévèrement…

C'était un triste constat qu'il énonçait là, vraiment. Lindsay était profondément fleur bleu, elle voulait croire que l'amour, le vrai, ne connaissait pas de frontières et durait toujours, et elle avait été persuadée que James était son grand amour. Se dire que l'on pouvait aimer un jour, et ne plus aimer le lendemain... C'était extrêmement difficile, extrêmement douloureux. Et triste. Mais c'était peut-être vrai. Ou alors elle n'avait tout simplement pas trouvé "le bon"... Mais elle en avait été tellement convaincue...

"Je... je sais pas... j'en sais rien." Elle poussa un léger soupir. "Désolée, j'aurais pas dû t'embêter avec ça." Un peu troublée, elle se leva un peu précipitamment, rassembla ses affaires. "Désolée, j'aurais pas dû en parler avec toi, James est ton ami, tu prends sa défense, c'est logique." Un petit accès de mauvaise foi pour se voiler encore un peu la face. "Je vais te laisser, ça vaut mieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 258
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Message#Sujet: Re: Mauvais choix (Ethan)   Dim 26 Oct - 12:03

Mauvais choix


Ethan ne savait pas trop si avec son petit discours il lui venait vraiment en aide ou s’il était le pire des enfoirés. Probablement un peu les deux à bien y réfléchir. Il se demandait ce que James en penserait de tout ça. Après tout, il était là, assit à un café avec celle qui était toujours sa femme, entrain de tenter par tous les moyens de la convaincre de le laisser, de mettre un terme à leur relation. Et pire, que penserait Lindsay si elle savait la vérité sur lui et James ? Elle le haïrait, aucun doute possible là-dessus. Il y avait une seule chose de sincère dans tout cela, c’était qu’il était vraiment désolé pour le bébé. Cette pauvre petite vie innocente allait venir au monde dans une famille éclatée sans avoir rien demandé.

Ainsi, il devait avouer qu’il était quelque peu soulagé de voir Lindsay rassembler ses affaires pour s’en aller. Cette situation des plus inconfortable touchait à sa fin mais il savait que sa conscience ne cesserait de le travailler jusqu’à ce qu’il en parle à James.

Pas de problèmes, t’en fais pas, mentit-il avec conviction tout en terminant son café. J’espère sincèrement que les choses s’arrangeront pour toi.

Autrement dit, il espérait vraiment que Lindsay retrouverait rapidement quelqu’un et oublierait ainsi son envie de reconquérir James.

Suivant son élan, il se leva et déposa l’argent pour payer leurs boissons sur la table avant de reconduire Lindsay dehors, ne sachant pas trop quoi lui dire de plus.

Bon et bien… euh… Bonne journée, lâcha-t-il maladroitement, les mains enfoncées dans ses poches avant qu’ils ne se séparent, repartant chacun de leur côté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mauvais choix (Ethan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» L'un des mauvais choix d'Aristide
» Mauvais choix, mauvaises fréquentations.
» Prélude à la chute : un mauvais choix [solo-One Shot]
» Pourquoi faisons-nous toujours des mauvais choix?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-