AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un diner de rencontre (pv Raziel et James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mer 3 Sep - 20:37

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Le mariage approchait de plus en plus et les préparations étaient toujours en pleine action. Gabrielle venait de passer la journée en compagnie de sa future belle-mère, afin de réfléchir sur le plan de table. Comme bien souvent, la jeune femme s'était contentée d'approuver ce que lui disait Maria, puisqu'elle avait de toute manière plus d'expérience qu'elle dans ce domaine. Apparemment, il était important de bien placer les invités afin de ne pas brimer certaine personnalités et éviter les conflits. Autant dire qu'elle ne comprenait rien de rien à ce qu'elle lui disait. Gabrielle ne connaissait pas la plupart des personnes qui était invité à son mariage du côté de Raziel. Il y avait des membres de la famille, mais également des amis, des collègues, des membres de bonnes familles de sang pur. Des personnes qu'elle n'avait jamais rencontré donc, autant dire qu'elle en avait un peu que faire de la table où ils étaient positionnés. Par chance, la journée avait fini par passer et le plan de table était plus ou moins prêt. Maria se réservait la possibilité de changer encore des choses, Gabrielle se doutait bien que jusqu'au jour J, elle allait retravailler ce plan. Pour l'instant, c'était de côté et la jeune femme n'avait plus rien à faire concernant son futur mariage.

Mais ce n'était pas pour autant que la française n'avait plus rien à faire. Elle avait invité James à manger avec elle et Raziel le soir-même. L'homme avait accepté de devenir son témoin pour son mariage et Gabrielle trouvait cela dommage qu'il ne connaisse pas son fiancé. Alors, elle avait arrangé cette soirée, afin que les deux hommes puissent se rencontrer. Dans ce pays, c'était les deux personnes les plus importantes pour Gabrielle au final. Alors, elle tenait à ce qu'ils se rencontrent avant le mariage. La jeune femme avait donc encore des choses à préparer. Evi s'était occupée de la grande partie du repas, ne voulant pas que sa nouvelle maîtresse approche de la cuisine. Gabrielle n'avait pas cherché à se battre avec l'elfe de maison, au finale ce n'était pas plus mal qu'elle s'en soit occupée, cela donnait moins de travaille à la française. Elle avait simplement demandé à l'elfe, qui avait accepté non sans en faire une concession, de préparer elle-même le dessert. Elle avait envie de mettre un peu la main à la pâte. Et c'était donc couvert de farine, avec son tablier de cuisine qu'elle accueillit Raziel qui rentrait de Poudlard.


« Je suis contente de te voir. » Lui dit-elle avant de l'embrasser et d'enchaîner. « Ne tarde pas trop à te préparer, James ne va pas tarder à arriver. »

Et elle retourna à ses fourneaux, terminant le dessert avant d'aller se préparer elle-même. Elle prit une bonne douche, enfila une belle tenue et attendit avec impatience que son ami arrive, pressant son fiancé pour qu'il soit également prêt à temps. Evi installa toute la table, contente que Gabrielle ne l'empêche pas de faire son travail. Et puis finalement, à leur convenue, James frappa à la porte. La jeune femme se rendit rapidement à l'entrée pour ouvrir à son ami, qu'elle prit dans ses bras à peine cela fait.

« Tu vas bien ? Entre, je vais te présenter Raziel ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mer 3 Sep - 21:13


 
Gabrielle, James & Raziel

Merlin se retournerait dans sa tombe s’il pouvait lire ça..., marmonna Raz en terminant de corriger le dernier devoir de ses élèves dans son bureau de Poudlard. Après y avoir apposé un grand A d’un coup de plume, le professeur releva les yeux sur la pendule en face de lui. Pile dans les temps ! Il avait promit à Gaby qu’il rentrerait tôt afin de rencontrer son ami et futur témoin.

Que sa fiancée aie troquée la traditionnelle demoiselle d’honneur pour un témoin n’avait pas autrement marqué Raziel contrairement à Maria qui, en apprenant la nouvelle, avait fait un véritable esclandre à son fils, se plaignant des libertés que prenait Gabrielle avec les traditions. Mais comme à chaque fois, Raziel avait finalement calmé sa mère et lui avait demandé de ne pas trop agacer Gaby à ce sujet. Après tout, cela devait être le plus beau jour de sa vie, elle avait bien le droit de faire comme elle, elle le voulait.

De son côté, sans grande surprise, Raziel avait choisit son frère, Loriel, ne voyant absolument personne d’autres qu’il aurait pu vouloir à ses côtés en ce jour tant attendu, les deux frères ayant toujours été très proches.

Les devoirs rangés dans un tiroir, Raziel enfila son manteau et quitta l’enceinte du château pour transplâner jusqu’à Godric’s Hollow, dans l’angle cachée d’un fleuriste où il acheta un bouquet avant de transplaner une nouvelle fois pour arriver dans le parc de sa propriété, juste devant le manoir. Raziel avait prit l’habitude d’arriver en extérieur après s’être un jour cassé la figure en s’encoublant dans Evi qui s’était trouvée au mauvais endroit au mauvais moment dans la maison.

Bonjour mon ange, lui répondit-il en lui tendant le bouquet de fleurs tout en lui volant un baiser.

Mais il n’eut même pas le temps de souffler ou de boire un verre que Gabrielle l’envoyait déjà se préparer. Riant de bon cœur, Raziel fila sous la douche avant d’opter pour un pantalon noir de bonne coupe et une simple chemise blanche dont il laissa les premiers boutons ouvert et sur laquelle il enfila un gilet de costume en satin noir.

Gabrielle, quant à elle, était époustouflante et Raziel profita d’un instant de répit pour la prendre dans ses bras et couvrir son cou de baisers. Mais à peine eut-il commencé qu’on frappa à la porte. Il relâcha alors sa fiancée, la laissant agir en parfaite maitresse de maison, digne d’une vraie Rookwood, alors que de son côté, il allait au salon pour ouvrir une bouteille de vin d’apéritif légèrement sucré.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 6 Sep - 9:54


Un dîner de rencontre
A

lors que le mariage des Rookwood approchait à grands pas, James se sentait presque aussi nerveux que si c'était lui-même qui devait se marier. C'est qu'il n'avait jamais été témoin de toute sa vie, et qu'il voulait faire les choses correctement... d'autant qu'il avait bien compris qu'il y aurait du beau monde à ces noces. Il ne pourrait en être autrement, quand on connaissait la réputation de la famille Rookwood. Passer sous leur crible, ce n'était pas franchement la perspective la plus plaisante à ses yeux, mais il fallait bien qu'il fasse quelques efforts, pour Gabrielle, surtout. Elle était une amie précieuse, et plus encore depuis leur dernière conversation, au cours de laquelle, sans le juger un seul instant, elle avait accepté sa situation, pour cette faveur qu'elle lui avait faite, et l'importance que cela avait à ses yeux, il voulait lui rendre la pareille, vraiment. Pour ce faire, il avait dors et déjà préparé tout son discours, et il le recorrigeait sans cesse. C'est qu'il voulait qu'il soit parfait, pour déjà faire honneur à son amie, et aussi, pour s'épargner le jugement de l'assistance. C'est que, lui qui était en instance de divorce, ne devait pas franchement passer pour l'individu le plus à même de témoigner en faveur d'une idylle qui ne devait jamais s'achever, d'un mariage qui ne serait jamais rompu. Il avait d'autant plus de pression, donc, et oui, il voulait être à la hauteur. Et pour être à la hauteur, ce qui lui semblait le plus important, était de rencontrer enfin le futur époux, qu'il ne connaissait jamais que de réputation.

Ils devaient déjeuner ensemble, c'était l'occasion. Peu avant de se rendre au manoir Rookwood, James avant acheté une bouteille de vin... Le libraire n'y connaissait rien, lui qui ne buvait que très peu, il s'était contenté de choisir une bouteille raisonnablement chère (selon son budget à lui, tout du moins), dans l'espoir qu'elle saurait être appréciée de ses hôtes. Ceci fait, il avait transplané devant la porte du jeune couple. Avant que d'y sonner, il vérifia une dernière fois sa tenue. La perspective de ce dîner le rendait particulièrement nerveux. Il ne savait pas trop à quoi s'attendre, en fait. Il ne cessait de se répéter que, si Gabrielle l'avait choisi, c'est qu'il devait s'agir d'un type bien, mais quand même. Ce fut Gabrielle qui lui ouvrit la porte. Sitôt qu'elle le vit, elle le serra dans ses bras. James accueillit cette étreinte avec un sourire. Il lui tendit la bouteille fraichement achetée, tout en hochant la tête afin de lui répondre qu'il allait bien. Entrant sur invitation de la jeune femme, il regarda tout autour de lui, ne pouvant s'empêcher de regarder curieusement le manoir.

-C'est très joli, chez vous.
Apercevant finalement Raziel, il tendit sa main afin qu'il puisse la serrer. Enchanté, Raziel. Gabrielle m'a tellement parlé de vous, j'avais hâte de vous rencontrer.

Ce n'était pas seulement des mots prononcés pour la forme, même si cette rencontre l'avait rendu nerveux, il avait été plutôt impatient de voir cet homme dont elle lui avait tant parlé.







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 13 Sep - 13:44

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Gabrielle ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu stressée par cette rencontre, ce n’était pas rien après tout. Cela ne faisait pas si longtemps que cela que Gabrielle connaissait James, mais elle se sentait déjà très proche de lui. Au point de lui avoir demandé en effet d’être son témoin pour son mariage, malgré que cela soit un homme. Elle n’en avait que faire des traditions, après tout elle vivait déjà avec Raziel alors qu’ils n’étaient même pas encore mariés. Un peu plus ou un peu moins, ce n’était pas bien grave. Mais il fallait quand même que James plaise à Raziel, ou au moins qu’ils s’entendent bien. Son époux, son ami, elle ne pourrait pas choisir entre l’un d’entre eux. Alors cela devait bien se passer, cela allait bien se passer. Du moins, c’était ce qu’elle se répétait en attendant James. Son fiancé, en attendant, était tout simplement parfait. La française avait vraiment apprécié le bouquet de fleurs que Raziel lui rapportant en rentrant et aussi le fait qu’il aille se préparer rapidement après qu’elle le lui ait demandé. Oui, elle pouvait se montrer casse pied parfois, mais il ne disait rien. Et elle le trouva magnifique quand il arriva prêt pour recevoir le témoin de sa fiancée.

Ce dernier arriva d’ailleurs et Gabrielle alla l’accueillir. Elle fut heureuse de le voir lui faire un signe pour lui dire qu’il allait bien. La situation de l’homme n’était pas commune ces derniers temps, il était en plein instance de divorce après tout. Ce n’était pas quelque chose d’anodin dans leur époque et Gabrielle se rendait bien compte qu’elle le mettait dans une position délicate pour son mariage. Mais elle n’y pouvait rien, elle voulait vraiment que ce soit lui. La française prit la bouteille de vin que son ami lui tendit, ne connaissant malheureusement pas grand-chose en vin.


« Merci. » Répondit-elle aux compliments de James sur la décoration du manoir. La jeune femme n’avait pas vraiment grand-chose à voir là-dedans, c’était surtout Raziel qui avait très bon goût. Raziel qui se trouvait dans le salon où ils arrivèrent à leur tour. Gabrielle sourit en voyant les deux hommes se serrer la main. Gabrielle avait en effet souvent parlé de Raziel à James, parce que sa vie tournait un peu autour de l’homme quand même. Ces derniers temps, son occupation principale était de s’occuper de la préparation de ce mariage qui allait les unir. « Raziel, je te présente James, il est libraire. James, voilà Raziel… mon fameux fiancé. »

Elle avait parlé de l’un à l’autre énormément, Raziel avait aussi entendu énormément parler de James. C’était comme cela, elle était comme ça. Et elle se sentait vraiment heureuse de voir les deux hommes enfin ensemble dans la même pièce, ils allaient pouvoir faire connaissance. C’était une bonne chose quand même, puisqu’ils allaient sans doute avoir l’occasion de se revoir souvent (en dehors de ce grand jour où Gabrielle et Raziel allaient se marier).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mer 17 Sep - 20:46


Gabrielle, James & Raziel

Raziel, étonnement, se sentait un peu nerveux. Après tout, c’était la première fois qu’il allait rencontrer un ami de Gabrielle et il voulait faire bonne impression. La dernière chose qu’il voulait était que sa fiancée perde ses encore rares amis à cause de lui. Le problème, à ses yeux, résidait principalement dans son nom de famille. Raziel n’était pas sans savoir que son nom inspirait autant le respect que, souvent, la méfiance. Mais il était bien décidé à prouver à ce James qu’il était juste un type comme les autres, ce qu’il aspirait à être pardessus tout dans le fond.

C’est ainsi qu’il adressait son plus radieux sourire à James en le saluant.

Je suis ravis de faire votre connaissance, Gabrielle ne me parle que de vous depuis des jours, plaisanta-t-il tout en aidant James à se débarrasser de son manteau et de sa bouteille dont il détailla l’étiquette en véritable connaisseur. Excellent choix, cela ira parfaitement avec le repas, annonça-t-il avant de donner la bouteille à Evi, l’elfe de maison qui les observait discrètement avant de filer avec la bouteille en cuisine.

Il prit alors les verres posé sur la table basse du salon et en tendit un à James, un à Gabrielle et prit le dernier pour lui.

Vous avez faillit donner une attaque à ma mère vous savez ?, expliqua-t-il à James. Quand elle a apprit que Gabrielle voulait un témoin et non pas une Demoiselle d’Honneur, on a frôlé la catastrophe.

Après tout, Maria risquerait très certainement d’en toucher deux mos à James, ou du moins à le lui faire comprendre, durant le mariage alors autant le mettre tout de suite dans la confidence. Au moins, cela lui éviterait de ne plus savoir où se mettre au moment de la cérémonie. Déjà que Maria n’avait de cesse de le harceler pour savoir si le fameux « témoin » viendrait accompagner ou pas, histoire de terminer ses fichus plans de table. Question à laquelle Raziel n’avait hélas pas de réponse. Il savait grâce à Gabrielle que James était séparé de sa femme mais il ne se voyait pas trop lui demander s’il y en avait une autre qu’il comptait emmener.

Je propose donc que l’on lève nos verres au bouleversement des vieilles traditions ancestrales ?




mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 20 Sep - 23:02


Un dîner de rencontre
C

omme durant chacune des rares fois où il se retrouvait dans l'un de ces décors luxueux qui lui donnaient l'impression de ne pas être complètement à sa place, d'être un intrus, et comme, de toute manière, James était d'une timidité maladive, il ne se sentit pas immédiatement à l'aise quand il pénétra dans le manoir. Mais cette sensation ne dura finalement qu'un temps infime. Puisque Gabrielle lui adressait le même accueil chaleureux qu'à l'accoutumée, et puisque le fameux Raziel Rookwood s'avérait être un homme parfaitement charmant. Après quelques paroles échangées, James daignait se détendre un peu plus, mais pas complètement encore. C'est que, quand Raziel lui disait que ces derniers jours, Gabrielle parlait souvent de lui à son futur époux, le libraire se demandait l'étendue de ce qu'il avait bien pu lui raconter. Savait-il ? Lui avait-elle dit ? Il ne le pensait pas, mais un léger doute avait quand même trouvé le temps de ces questions pour le tourmenter rien qu'un peu.

Ne pas y penser, et se contenter de faire bonne impression et de s'entendre avec cet homme qui, s'il avait prit tant d'importance aux yeux de son amie, devait également trouver ses faveurs. James esquissa un sourire un brin gêné quand Raziel fit remarquer qu'ils rompaient pour le moins avec les traditions avec cela qu'il devenait le témoin de la future mariée quand celle-ci aurait, selon la tradition, dû se choisir une demoiselle d'honneur. C'est vrai qu'il n'était pas forcément bienvenu de bafouer ainsi ce genre de traditions, mais il avait semblé si naturel à James de devenir le témoin de Gabrielle ! Il savait bien qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de se faire beaucoup d'amis en Angleterre, et il était fier 'être une exception, plus fier encore de devenir témoin, tant pis si c'était singulier. Visiblement, cela avait fait l'objet d'une mini crise familiale, mais si les conséquences n'en avaient pas été trop graves, autant en rire que s'alarmer.

-J'espère trouver grâce aux yeux de votre mère malgré tout.
dit-il toujours le même sourire aux lèvres. Et il n'aurait pu être plus sincère. Jouer les éléments perturbateurs, ce n'était vraiment pas son truc.

James attrapa le verre qui lui était tendu et trinqua de bon coeur. On levait donc son verre au bouleversement des traditions ancestrales. Visiblement, c'était sa spécialité, ces temps derniers ! Lui qui n'aimait rien plus que voir que chaque chose était à sa place, qui n'aimait ni les grands bouleversements, ni la nouveauté, voilà qu'il passait son temps à agir à l'encontre des règles établies. Et aux vues de ce qui était récemment arrivé dans sa vie, être le témoin de la mariée, ce n'était pas grand chose.

-Au changement. renchérit-il, son verre levé, s'étonnant lui-même de trinquer ainsi à une "valeur" qui devait logiquement l'insuporter avant de porter son verre à ses lèvres. Puis, après avoir bu cette première gorgée, et comme il semblait de bon ton d'engager la conversation : Alors, où en sont les préparatifs ?







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Lun 29 Sep - 15:20

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Gabrielle se sentait un peu nerveuse, mais faisait le plus possible pour ne pas le montrer. Elle n’avait pas envie que son fiancé et son témoin ressentent son stresse, même si c’était sans doute normal. Après tout, la jeune femme était en train de présenter son ami à son fiancé et son fiancé à son ami. C’était quand même quelque chose d’important dans sa vie, elle avait envie que tous se passe bien. Et elle aurait bien du mal à ce que les choses ne se passent pas bien en réalité. Mais Raziel était plus que parfait, il accueillit son ami comme il fallait. Même si ce n’était pas forcément nécessaire de préciser que Gabrielle passait son temps à parler de James ou encore que Maria avait frôlé la crise cardiaque. Gabrielle se doutait bien que ce n’était pas le meilleur moyen de mettre à l’aise son ami, parce qu’il vivait justement une période particulière. Il était en train de divorcer de sa femme, il vivait une idylle avec un homme (autant dire que ce n’était pas bien vie dans leur époque). Enfin, au moins comme cela, James était au courant pour la mère de Raziel et le fait qu’elle risquait de l’ennuyer avec ce détail. Gabrielle savait bien qu’elle pouvait gérer aisément des reproches de sa belle-mère, elle espérait simplement que la femme n’allait pas trop ennuyer son ami à cause de son choix.

« Ne t’en fais pas, une fois qu’elle va te connaitre, elle va t’adorer. »

Dit-Gabrielle après avoir pris le verre que son fiancé lui tendit pour qu’ils puissent partager un toast. Elle n’était malheureusement pas sûre à cent pour cent que Maria allait apprécier James, mais elle ne voyait aucune raison qu’elle ne l’aime pas. Certes, il était un homme qui aimait un autre homme. Il était sur le point de divorcer. Mais tous cela, elle n’en savait rien. Il n’était pas possible de cacher son divorce, mais sa nouvelle relation pouvait rester secrète. Elle allait sans doute le rester d’ailleurs. La française en tout cas n’avait pas l’intention de parler à quelqu’un de son secret, même pas à Raziel. Elle ne lui avait rien dit et ne le ferait pas sans l’accord de son ami, c’était sa vie après tout. Elle était très honoré qu’il se soit confié à elle, ce n’était pas pour qu’elle gâche tout cela en parlant trop. Les trois jeunes gens trinquèrent ensemble au changement et aux bouleversements des vieilles traditions. Ils étaient spécialistes de cela ces derniers temps. Et James, ensuite, lança le sujet sur l’avancement des préparatifs du mariage.

« Ça avance bien, je pense que c’est presque complètement prêt en fait. » Commença la jeune femme après avoir bu une gorgée de son verre. « Il manque quelques détails pour le plan de table, ce qui stresse un peu ma belle-mère. Mais comme elle s’occupe de tout, ça avance vite. » [i]Gabrielle adressa un regard tendre à son fiancé, lui souriant.[/i] « La date approche après tout, heureusement que ça se termine. »

Elle avait tellement hâte que le jour arrive enfin, qu’elle devienne enfin la femme de son fiancé. Madame Rookwood, vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mer 1 Oct - 9:50


Gabrielle, James & Raziel

Ce James avait l’air sympathique et, admettons-le, beau garçon. Si Raziel n’avait pas été totalement confiant en Gabrielle, il en aurait presque ressentit une petite pique de jalousie. En fait non, à bien y réfléchir, il l’a ressentait cette petite pique mais cela l’amusait plus qu’autre chose. Après tout, il était bien normal qu’il tique un petit peu en voyant la femme qu’il aimait être si proche d’un autre homme qui, hélas pour Raziel, n’était pas le sosie de Quasimodo. Mais cela s’arrêtait là. Il avait pleinement confiance en Gabrielle. Perdu dans le cours de cette pensée, se fut donc un regard émerveillé qu’il posa sur elle durant un instant alors que James et lui faisait les premières présentations.

Raziel n’avait jamais ressentit de jalousie, même minime comme c’était le cas aujourd’hui, jusqu’à présent et cela le confortait dans l’idée que cette jeune serveuse française était la femme de sa vie. Durant une seconde, il eut envie de la prendre soudainement dans ses bras pour un long baiser mais il s’abstint, reportant son attention sur leur invité qui, le pauvre, ne semblait pas encore vraiment tout à fait à l’aise. Que disait l’adage déjà ? Les amis de mes amis sont mes amis. En l’occurrence, cela pouvait se changer en quelque chose comme les meilleurs amis de ma petite-amie font parti de la famille.

Lorsque James fit par de son espoir de trouver grâce aux yeux de Maria, la seule pensée qui traversa malheureusement l’esprit de Raziel fut qu’il pouvait déjà s’estimer heureux si elle ne l’enfermait pas dans un placard pour l’échanger discrètement contre une cousine éloignée. Mais la réponse de Gabrielle était plus rassurante, il devait l’admettre. Maria adorer James ? Aucune chance. Mais après une longue conversation plus que houleuse avec son fils, la matriarche des Rookwood avait fini par accepter le fait qu’elle n’avait pas son mot à dire sur les décisions prise par sa future belle-fille qu’elle avait même qualifiée d’excentrique.

Un sourire rieur sur les lèvres, Raziel trinqua avec eux puis fit un geste à James pour l’inviter à s’asseoir. Ils n’allaient pas rester debout toute la soirée quand même.

J’avoue que je ne suis pas très au courant, reconnu Raziel avec un air coupable. Ma mère semble avoir décidé que les préparatifs d’un mariage étaient une affaire de femmes. Moi mon rôle consiste juste à venir arrondir les angles lorsque Gabrielle annonce que sa Demoiselle d’Honneur s’appellera James, plaisanta-t-il gentiment. Après tout, il était persuadé que même vieux et sénile, il n’oublierait jamais la scène que lui avait fait sa mère, en cachette de Gabrielle heureusement, à ce sujet. Mais effectivement j’ai cru comprendre que le plan de table lui donnait du fil à retordre. Il parait que de mémoires d’hommes, on n’avait encore jamais vu autant de convives qui ne soient pas de sang-pur à un mariage Rookwood et il semblerait que cela risque de froisser certains vieux oncles acariâtres de se retrouver à la même table que de sorciers qui ne soient ni nobles ni même bourgeois, expliqua-t-il en riant, démontrant ainsi ce qu’il pensait de ces histoires de sang et de rang ridicules.

Et Raziel ne parlait même pas des membres de la famille ayant eux aussi rejoint les rangs des Mages Noirs. Pour le coup, cela avait été son père qui avait tiqué en s’apercevant que la majorité des invités ne seraient pas de sang-purs. Se retrouver en minorité semblait l’oppresser. Mais Raziel avait réussit à le mettre dans sa poche en le persuadant que c’était la meilleure des diversions pour faire taire certaines rumeurs à leur sujet.

Plus détendu, Raziel tendit la main pour prendre celle de Gabrielle tout en gardant son attention sur James.

Et parlez-moi un peu de vous. Je sais juste que vous êtes libraire et un homme tellement merveilleux que je me demande si je ne devrais pas commencer à me méfier, expliqua-t-il en faisant référence à la manière dont Gaby parlait sans cesse de son fameux ami James.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Jeu 2 Oct - 19:09


Un dîner de rencontre
S

i Gabrielle affirmait être certaine que James serait apprécié de la mère de Raziel, James n'en était pas convaincu pour autant. Non, c'est vrai, il ne la connaissait pas, manifestement sa défiance se fondait sur de purs préjugés. C'est qu'il l'imaginait être de ces femmes attachées à la pureté de leur sang et aux traditions de manière générale. Étant donné que le sang de James n'était de loin pas irréprochable selon ces critères étriqués, qu'il était en instance de divorce et que, qui plus est, il était ce que certains qualifiaient de "déviant" (mais bon, cette révélation n'avait aucune raison, fort heureusement, de parvenir jusqu'aux oreilles de la mère Rookwood)... il ne pensait pas forcément remplir les critères idéaux... Mais peut-être se faisait-il tout simplement une mauvaise idée de Maria Rookwood... Il verrait bien, de toute façon. Puisqu'elle avait accepté qu'il soit témoin de la mariée et que Gabrielle se passe de demoiselles d'honneur, tout était possible.

De toute façon, même si elle ne l'aimait pas, hein, ce ne serait jamais qu'un détail. Ce qui comptait, c'était le mariage, et apparemment, les préparatifs s'étaient déroulés au mieux, il n'y avait plus grand chose à faire que d'attendre le jour J, et James trouvait agréable de voir avec quelle sérénité les futurs mariés abordaient le grand jour. Le libraire, lui, associait ces instants d'avant-cérémonie avec un sentiment constant de stress et d'angoisse. Preuve, sans doute, que quelque chose, dès le départ, n'allait pas dans son mariage avec Lindsay. James était en tous cas curieux et impatient d'assister aux festivités, il ne doutait en rien du fait que ce serait grandiose... peut-être un peu trop pompeux, mais il allait garder cette réserve pour lui, d'ailleurs, Raziel était parvenu en quelques mots à finalement lui faire penser qu'il serait regardé de travers. Non seulement il allait grossir les rangs des "sangs impurs" invités, mais en plus ce serait en jouant un rôle clé du mariage. Magnifique...

Enfin bon, ça ne servait à rien de s'inquiéter pour le moment. Autant parler d'autre chose, et le premier à changer de sujet fut Raziel. Bien. Sauf que James aurait aimé ne pas être ce nouveau sujet de discussion. Que dire sur lui ? Il était libraire, c'était à peu près la seule information qu'il aurait pu donner. Avant, il aurait ajouté qu'il était marié, pour la forme... Maintenant, fallait-il qu'il parle de son divorce ? Pas franchement sympathique, comme sujet, surtout à aborder avec des futurs mariés. Sauf que ce qu'il arrivait de plus intéressant et de plus beau dans sa vie, cette même chose qui faisait que Raziel n'avait pas le moins du monde à s'inquiéter de la complicité entre Gabrielle et lui, il ne pouvait en parler.

-Vous allez être déçu. Ma vie n'a vraiment pas grand chose de passionnant.
dit-il. Et je n'ai plus grand chose à part mon travail. Ouuuh le menteur. Gabrielle a dû vous dire, pour mon divorce...

Ou alors c'était une joyeuseté qu'il venait tout juste de lui apprendre.







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 4 Oct - 22:25

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Les préparatifs du mariage avançaient bien en effet, Gabrielle faisait en sorte que tout ce passe bien en tout cas. C’était une affaire de femme en effet d’après Maria, raison pour laquelle Raziel n’avait que rarement son mot à dire. Il intervenait simplement sur certain sujet plus épineux que d’autre, mais Maria était quand même la grande tête pensante de cette cérémonie. Si cela n’avait tenu qu’à Gabrielle, même si elle adorait les mariages de princesses et qu’elle en avait rêvé toute sa vie, elle aurait fait les choses d’une manière bien plus simple. Enfin, ce n’était pas réellement utile de tourner autour du sujet du mariage toute la soirée. C’était cet événements qui liés les trois sorciers, parce que James était le témoin de Gabrielle et qu’elle avait tenu à ce que son fiancé le rencontre avant le grand jour. Mais ils n’avaient pas besoin d’en parler toute la soirée. Raziel commença donc à questionner l’ami de sa fiancée sur ce qu’il faisait de sa vie, mentionnant une légère possibilité de jalousie. Cela fit sourire Gabrielle. S’il savait, l’homme ne dirait même pas ce genre de chose.

« Tu n’as aucune raison de te méfier. »

Ajouta la jeune femme à l’adresse de son fiancé avant que James ne prenne la parole. Concrètement, cela ne signifiait pas que jamais Gabrielle ne pourrait avoir un faible pour James. Il était bel homme après tout et niveau caractère, ils s’entendaient à merveille. Alors peut-être qu’elle aurait pu voir naître des sentiments pour l’homme, si elle n’avait pas rencontré Raziel avant. Le cadet des Rookwood était son âme sœur, elle ne pouvait aimer que lui jusqu’à la fin de ses jours. Et concernant James, de toute façon il était plus que clair qu’elle n’était pas son genre. Les ennuis que l’homme avait avec son ex-femme ne venaient pas réellement d’elle au final. C’était simplement qu’elle n’était pas faite pour l’homme. Enfin vue sa position, c’était sans doute assez facile à dire. Lindsay ne devrait sans doute pas penser comme elle. Gabrielle écouta son ami raconter qu’il n’avait plus grand-chose dans sa vie en dehors du travail. Elle ne put s’empêcher de sourire à l’idée qu’il mentait quand même un peu. Mais c’était compréhensible, il ne pouvait pas parler de son secret comme cela après tout. Cependant, le sourire de la jeune femme s’arrêta rapidement quand il mentionna son divorce.

« J’en ai parlé en effet. »
Dit-elle doucement, s’il y avait une chose qu’elle avait mentionné c’était bien cela. En même temps, dans les familles de sang pur, cette information devait se rependre comme une trainé de poudre. Un divorce, ce n’était pas quelque chose qui arrivait tout le temps. « Comment cela se passe avec Lindsay d’ailleurs ? Mieux j’espère. » Gabrielle se faisait réellement du mouron pour son ami, son ex-femme ne semblait pas bien prendre la nouvelle la dernière fois qu’ils avaient parlée. Et puis, il y avait cet enfant à naître également. « Peut-être que nous pourrions passer à table non ? Qu’est-ce que vous en pensez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mer 15 Oct - 14:44


Gabrielle, James & Raziel

En parlant des invités de son côté de la famille, Raziel n’avait pas voulu mettre James mal à l’aise. Au contraire, il voulait lui faire ainsi comprendre que si sa famille était à ce point attaché au sang, ce n’était pas son cas. Cela aurait d’ailleurs pu passer pour du foutage de gueule de sa part si James avait eu vent des activités secrètes de Raziel mais ce dernier doutait fortement que Gabrielle soit aller lui en parler. Cette organisation, c’était sa malédiction, il était obligé de faire avec qu’il le veuille ou non mais il n’avait pas l’intention de laisser les autres en subir les effets, encore moins Gabrielle et leurs futurs enfants. Car oui, Raziel pensait sincèrement que le monde tourneraient plus rond si les sorciers le dirigeaient au moins un temps, que tout se remette en place mais pas au point de vouloir faire comme leurs cousins moldus et de les enfermer dans des camps, voir de les exterminer.

Mais il n’était pas temps de penser à cela. Ils avaient un invité, le premier ami de Gabrielle et non de Raziel à venir les voir, et il avait bien l’intention de profiter de cette soirée.

Lorsque Gabrielle lui affirma qu’il n’avait aucune raison de se méfier, il lui adressa un sourire tendre. Il avait entièrement confiance en elle et même s’il pouvait effectivement ressentir une petite pointe de jalousie en la voyant amie avec un homme séduisant de leur âge, il ne voyait pas de raison de ne pas avoir confiance en ce James aussi.

Gabrielle m’en a parlé effectivement, répondit-il en tournant son regard sur James. Je suis sincèrement désolé pour vous d’ailleurs.

Le divorce… Même s’il existait depuis plus d’un siècle, il restait un sujet assez tabou, y comprit chez les sorciers. A cette époque où le mariage et la famille étaient plus que jamais une véritable institution, il fallait généralement des raisons particulièrement sérieuses pour en arriver au divorce. Mais Raziel avait été élevé dans le respect et la pudeur ainsi, il ne posa pas la question.

Bonne idée, passons à table, je suis affamé et Gabrielle est un véritable cordon bleu
, ajouta-t-il à l’intention de James. Pour le plus grand agacement de mon elfe de maison qui se fait voler tout son travail depuis son arrivée chez nous, ajouta-t-il en riant, pensant à la petite Evi et à ses batailles pour que Gabrielle la laisse faire son travail.




mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Jeu 16 Oct - 14:45


Un dîner de rencontre
J

ames apprécia grandement la réserve et la discrétion dont firent preuve Gabrielle (mais en ce qui la concernait, il n'avait pas eu le moindre doute) et Raziel concernant son divorce. Il dit juste être désolé pour lui, ne demanda pas davantage de détails... D'autres n'avaient pas pris autant de gants. Des réflexions de type "pourquoi ?" et "comment ?" (venant notamment de ses parents, qui avaient frôlé la syncope en apprenant qu'elle se séparait de Lindsay), il en avait eu plus qu'à son tour, et pour cause, l'annonce de son divorce avait été un véritable choc pour toutes les personnes à qui il l'avait fait... Il faut dire que rien ne les y avait préparé. La veille, James Hopkirk était le type bien sous tous rapports, qui formait le couple parfait avec son épouse, et en plus, allait agrandir sa famille.... Le lendemain, il lâchait tout, sans raison franchement valable (puisqu'il n'avait pu donner ses véritables raisons à personne - à part à Gabrielle, justement). Ça en avait désarçonné plus d'un... Et comme James ne savait pas se justifier correctement, James était ravi de voir le jeune couple de futurs mariés ne pas poser la moindre question embarrassante. Quoi que quand Gabrielle lui demanda si ça se passait mieux avec Lindsay, c'était déjà bien assez embarrassant pour lui. Il ne répondit pas franchement, d'ailleurs. Il préféra se contenter d'un haussement d'épaules. Non, ça n'allait pas mieux. Du moins aux dernières nouvelles... pour l'heure, il devait bien avouer qu'il faisait de son mieux pour ne pas la croiser. Même si, pour que le divorce soit pour de bon prononcé, et puisqu'il voulait assumer son rôle de père, il devait affronter ses démons.

Enfin, il n'avait aucune envie de penser à cela pour le moment, et il fut ravi que l'heure soit venue de passer à table. Il esquissa un sourire en entendant Raziel évoquer les talents de cuisinière de sa future épouse, et le travail qu'elle volait à son elfe de maison. Ça ne le surprenait pas le moins du monde. Ce fut l'elfe de maison en question d'ailleurs, qui amena les plats sur la table, et l'heure était à la dégustation. Pendant un temps, on entendit plus que le cliquetis des couverts... James n'était pas complètement à l'aise, même si ses hôtes étaient particulièrement agréables et sympathiques, il y avait cette sorte de timidité naturelle dans son caractère, qui l'empêchait très souvent de faire la conversation, même quand il le souhaitait.

-C'est délicieux.
se hasarda-t-il à dire, se disant que, au moins, il ne prenait pas trop de risques. Votre elfe de maison avait effectivement du soucis à se faire.







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Jeu 23 Oct - 22:44

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Cela attrista un peu Gabrielle de voir James ne pas réellement répondre à sa question. Elle se doutait bien que la situation n’était pas simple, mais elle avait espérait que ce n’était quand même pas à ce point. La jeune femme n’avait pas besoin que son ami prenne la parole pour comprendre ce qu’il voulait lui dire, cela n’allait donc pas mieux. Elle se doutait bien que Lindsay devait souffrir de la situation, mais cela ne servait à rien de s’acharner. Du moins, à son avis, ce n’était qu’une manière de souffrir encore plus. L’ancienne femme de James n’allait pas réussir à tourner la page si elle s’obstinait à rendre la vie de son ex infernale. Enfin, cela ne servait à rien de rester sur ce sujet. Gabrielle se doutait bien que son ami n’aimait pas tellement l’idée que la conversation reste sur son mariage raté. Ils avaient énormément d’autres sujets bien plus joyeux à aborder pour ne pas rester sur le divorce de James. La futur Madame Rookwood proposa donc de passer à table. Après tout, ils avaient convenus de diner ensemble et le repas était prêt.

Gabrielle sourit à son fiancé quand ce dernier mentionna le conflit qu’elle avait avec l’elfe de maison. Elle ne pouvait pas nier ce détails, les deux êtres se prenaient bien souvent la tête. Evi avait réellement du mal à accepter que la fiancée de son maître fasse une partie de son travail. Cependant, la jeune femme ne se voyait pas laisser cette petite créature tout faire toute seule. La jeune femme savait bien que cela lui faisait plaisir de travailler, mais elle n’avait aucune envie de passer ses journées à ne rien faire. Bon, elle pouvait trouver plein d’occupation. Cependant, rester inactive dans les tâches ménagères ce n’était pas son genre. La française n’avait pas été élevé de cette manière, elle n’avait pas eu la « chance » de naître dans une famille riche capable de se payer un elfe de maison. Et cela ne l’avait jamais dérangeait. Les trois sorciers se mirent donc à table, dégustant les premiers mets du repas. Le silence s’installa jusqu’à ce que James prenne la parole.


« Merci beaucoup. » Gabrielle appréciait réellement le compliment de son ami. « Mais je te conseils ne de pas dire trop cela devant Evi, elle risque de mal le prendre. »

La jeune femme adressa un sourire et un regard amusé à son fiancé, il connaissait bien mieux les réactions de son elfe de maison. Ce n’était pas encore complètement facile la cohabitation pour le moment, mais les deux êtres allaient bien finir par trouver un terrain d’entente. Une fois que le couple serait marié, les choses devraient déjà être bien plus faciles. L’elfe de maison peinait aussi à considérer Gabrielle comme sa maîtresse puisqu’elle ne portait pas encore le nom des Rookwood. Normalement, elle ne devrait pas vivre dans cette maison. Etrangement, le mot « normalement » ne collait pas réellement avec la relation que la jeune femme avait avec Raziel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Dim 26 Oct - 20:17


Gabrielle, James & Raziel

Arrivés à la salle à manger, Raziel s’installa directement à table, habitué à ce que ce soit Evi qui fasse le service. Cela pouvait sembler absurde mais jamais dans sa vie, pas une seule fois, il avait dressé ou débarrassé une table. Dans son enfance, il avait eu un elfe de maison chez ses parents, à Poudlard, les tables se mettaient et se vidaient d’elle-même et lorsqu’il avait prit son indépendance, il avait directement emmené Evi avec lui. Mais depuis Gabrielle, il tentait de faire des efforts.

Gabrielle cuisine bien mieux que moi c’est certain. J’ai tenté de faire des œufs en omelette pour un petit déjeuné l’autre jour, j’ai faillis mettre le feu à la cuisine.


Et Raziel n’exagérait en rien. Il avait bel et bien tenté de cuisiner le petit déjeuné un jour pour faire plaisir à Gabrielle et le résultat avait été qu’une odeur entêtante de brûlé avait imprégné la cuisine pendant près de 2 jours. De plus, cela lui avait valu un regard lourd de reproche de la part d’Evi qui avait nettoyé les dégâts en ne cessant de répéter que le Maître devait arrêter de faire n’importe quoi, que la compagne du Maître lui donnait de mauvaises idées et que le manoir centenaire ne survivrait pas un an de plus à ce rythme là.

Evi finira par s’y faire. Lorsque tu seras officiellement ma femme, elle t’obéira ne t’en fais pas, ajouta Raziel pour rassurer Gabrielle. Elle est juste têtue comme une mule et écoute un peu trop ce que ma mère lui dit.

Avec un sourire, il bu une gorgée de vin avant de reporter toute son attention sur leur invité. Raziel avait sincèrement envie que James se sente à l’aise chez eux et surtout avec eux deux. Après tout il était un ami proche de Gabrielle alors il espérait le voir venir régulièrement. Et pour dire vrai, même s’il le gardait pour lui, Raziel éprouvait le besoin d’agrandir un peu le cercle de ses relations qui actuellement se limitait surtout à ses collègues, à sa famille et aux amis qu’il s’était fait avec les années, généralement tous des fils et filles de famille de sang-pur comme la sienne. Il n’avait rien contre les Lestrange ou les Malefoy mais les sujets de conversations n’étaient pas vraiment très variés.

Et donc James, quels sont vos centres d’intérêt lorsque vous n’êtes pas au travail ? Vous pratiquez un sport ? Un hobby ?



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Dim 26 Oct - 22:51


Un dîner de rencontre
I

l en était certain, au fil de la conversation, il pourrait oublier la différence de classe sociale qui, indubitablement, le séparaient du couple. Ils étaient tous les deux, et en dépit du contexte dans lequel ils évoluaient (il suffisait de voir ce manoir pour s'en rendre compte), des personnes très simples et accessibles, et c'était plutôt agréable, au final que de voir le cliché classique de la bonne vieille famille de sang pur richissime et inabordable en prendre un coup. Seuls certains détails le ramenaient finalement à la réalité. Comme quand, par exemple, ils parlaient de leur elfe de maison. Posséder ce genre de créatures n'avait clairement pas fait partie de son éducation, c'était toujours étrange, de fait, de se retrouver dans une famille qui en "employait" un... Mais bon, en soi ce n'était pas bien grave, ça ne l'était même pas du tout... James ne pouvait pas blâmer une attitude qu'il aurait sans doute adopté aussi s'il ne gagnait pas ce simple salaire de libraire. Il s'amusa de la réflexion de Raziel qui parla de son incapacité à faire convenablement la cuisine. Voilà ce genre de réflexions qui faisaient d'eux des personnes simples et agréables. Et James était plutôt satisfait de s'être trouvé un point commun avec Raziel. Lui aussi était une calamité en cuisine, en avaient du moins témoigné ses quelques essais culinaires... Quand il était avec Lindsay, ils respectaient vraiment un schéma traditionnel. Sa petite épouse s'occupait toujours de faire la cuisine. Pour sa défense, elle insistait toujours pour la faire. Et maintenant... Ben, il faudrait sans doute plus souvent qu'il mette la main à la pâte, mais il n'en avait pas encore eu l'occasion. Il verrait bien.

Raziel embraya sur une question, lui demandant quels étaient ses centres d'intérêt dans la vie. Il appréciait qu'il fasse ainsi l'effort d'en apprendre plus sur lui. Au moins cela lui laissait-il penser qu'il pourrait véritablement s'entendre avec le futur époux de son amie, et que ce ne serait pas pour eux un supplice que de se voir de temps à autres. Ceci dit, il ne savait trop quoi dire de ses hobbies. Il trouvait sa vie ennuyeuse à mourir, et par aucun de ses aspects, il ne la pensait capable d'intéresser qui que ce soit. Quels étaient ses hobbies... Il n'en avait aucun qui soit bien transcendant ça c'est certain.

-Hum... je lis, majoritairement... Pas très original pour un libraire, hein ? Sinon, pas de sport... je déteste ça, en fait. J'écrivais un peu aussi, à une période, mais j'ai laissé tomber.


À s'entendre parler, il se trouvait profondément soporifique, une véritable catastrophe. Mais ce qui est certain, c'est que parmi ses qualités qu'il considérait insuffisantes, la rhétorique ne faisait absolument pas partie.

-Et vous, alors ? Quelles sont vos passions, dans la vie ? ...hormis Gabrielle, bien sûr.
Il marqua une pause. On pourrait peut-être se tutoyer, non ?

En ce qui le concernait, ça le mettrait déjà plus à l'aise.







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 4 Nov - 14:32

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Cela amusait grandement Gabrielle d’entendre son fiancé mentionner cette épisode désastreux où il avait tenté de cuisiner. En effet, ce n’était réellement pas son truc. La française avait eu l’occasion de mettre plus d’une fois la main à la pâte quand elle vivait encore chez ses parents. Ils étaient modestes après tout, ils n’avaient personne pour faire à manger à leur place. C’était toujours la mère de Gabrielle qui faisait le repas, alors forcément elle avait donné bien souvent un coup de main à sa mère. Elle avait donc des connaissances en cuisine bien plus grande que l’homme qui allait devenir son époux, parce qu’ils n’avaient pas été élevés dans le même univers. En réalité, Gabrielle se passerait très bien d’elfe de maison, même si elle appréciait Evi. Si le petit être n’avait pas été présent quand elle était arrivée dans la vie de Raziel, elle n’aurait sans doute pas demandé à son fiancé d’en obtenir un. Elle n’en avait pas besoin, elle pouvait très bien s’occuper des tâches ménagères toute seule. Au moins, elle aurait eu réellement l’occasion de remplir ses journées. Enfin, elle n’avait pas le choix de toute manière, elle entrait dans un domaine ne connaissait pas réellement, le luxe. Gabrielle afficha un sourire à son fiancé quand ce dernier la rassura (encore une fois), en lui disant que les choses iraient bien mieux quand elle serait officiellement sa femme. Effectivement, les deux amants avaient fait les choses dans le désordre quand Gabrielle s’était installée chez Raziel avant qu’ils ne soient mariés.

« J’espère que ça s’arrangera oui, vivement. »

L’attente commençait à être longue effectivement, elle avait hâte de devenir officiellement Madame Rookwood. Cependant, les préparatifs demandaient du temps et ce n’était clairement pas avec Maria Rookwood que le temps allait s’accélérer. Mais bon, Gabrielle et Raziel prenaient leur mal en patience tout simplement, cela allait finir par arriver. Raziel tourna la conversation vers les hobbies de James. Ce dernier ne tarda pas à répondre, avant de retourner la question vers l’autre sorcier. Gabrielle connaissait les deux hommes et donc ce qu’ils aimaient en gros faire de leurs vies. En quelque sorte, elle n’apprenait donc pas grand-chose. Quoi qu’elle ne savait pas que James écrivait avant, même si cela ne l’étonnait pas plus que cela. Elle trouvait juste très dommage qu’il ne continue pas dans ce sens, qu’il arrête d’écrire. Et elle avait bien envie de le lui dire d’ailleurs, ce qu’elle ne manqua pas de faire.

« Je trouve vraiment dommage que tu ne continues pas d’écrire. Ca ne te dit pas de reprendre ? »

D’ailleurs, Gabrielle se demandait même pourquoi il avait arrêté. Quand on avait des projets de ce genre, il ne fallait pas abandonner, c’était bien trop triste aux yeux de la françaises. Enfin, elle ne pouvait pas réellement juger puisqu’elle ne savait rien des raisons qui avaient poussé James à ne plus écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Jeu 6 Nov - 17:51


 
Gabrielle, James & Raziel

C’était très agréable de passer une soirée ainsi à manger avec Gabrielle et un ami tout en discutant de tout et de rien même si une certaine petite gêne, dû au fait que les deux hommes ne se connaissaient pas encore vraiment, était palpable. Mais même cela se dissipait peu à peu. Raziel était à mille lieux de ce genre de repas qu’il avait connu toute sa vie durant auprès de sa famille et de leurs « amis ». Gabrielle lui ouvrait les yeux sur une vie tellement différente que ce qu’il avait connu jusque là, et ce n’était pas pour lui déplaire. Tout était sans dessus dessous et il ignorait ce qu’il arriverait dans l’avenir à cause de ses « obligations » mais ce genre de soirées, si simple, lui donnait vraiment envie de s’accrocher à cette nouvelle partie de sa vie.

Lorsque James émit l’idée de se tutoyer, Raziel acquiesça d’un signe de tête. Le vouvoiement était de rigueur le plus souvent dans son milieu mais cela ne favorisait jamais vraiment les rapprochements amicaux.

Je suis du même avis que Gabrielle, tu devrais reprendre l’écriture. C’est une activité noble et qui sait, on pourra peut-être pouvoir se vanter d’avoir un célèbre écrivain dans le cercle de nos amis dans l’avenir ?

Raziel avait dit cela avant de porter son verre de vin à ses lèvres, avec un sourire sincère. Il ne savait pas pourquoi, peut-être était-ce l’instinct, mais quelque chose lui disait que James les qualités d’un grand écrivain, la fibre littéraire.

Quant à ses hobbies à lui…. Malheureusement ils n’étaient pas de la même trempe. Il se voyait plutôt mal lui répondre qu’avant Gabrielle, la majeur partie de ses soirées consistait à les passer entouré de mages noirs parlant de comment imposer leur domination sur le monde des moldus. C’était un bien triste constat mais, dans le fond, cela avait été une de ses seules activités malgré ses réticences cachées.

Et bien, je suis un grand amateur de littérature justement. Mais je me contente de lire, je n’écris pas. J’aime le théâtre, l’art, expliqua-t-il en désignant d’un geste vague les tableaux, dont certains de valeur inestimable, décorant entre autre la salle à manger. Et je pense que je vais prendre des cours de cuisines de bases avec une cheffe française très séduisante, ajouta-t-il en adressant un clin d’œil à Gabrielle.

Cela pouvait sembler un peu absurde, même totalement du point de vue des Hommes du clan Rookwood, mais Raziel se disait que cela pouvait être amusant d’être en mesure de faire au moins des biscuits par lui-même avec leurs futurs enfants sans prendre le risque de mettre le feu au manoir.

Entre deux bouchées, Raziel observa James. Difficile de lui donner un âge exacte mais il semblait jeune et il était amis avec Gabrielle donc Raziel en déduisit que, en toute logique, il devait avoir dans leur tranche d’âge plus ou moins.

Et dis-moi, tu étais à Poudlard alors ? Suivant ton âge, on sait peut-être croisé dans les couloirs qui sait ?



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 8 Nov - 9:16


Un dîner de rencontre
C

ertaines personnes aimaient s'écouter parler, comme si elles étaient fascinées par le son de leur propre voix, elles n'avaient aucun mal à parler d'elles-même, pas forcément par prétention et par flagornerie, seulement parce qu'ils ne pensaient pas avoir de honte à avoir vis à vis de leurs opinions et de leurs goûts. James, très clairement, ne faisait pas partie de ces personnes, et cela se justifiait certainement par ce caractère très réservé qui était le sien, et qui l'invitait généralement à écouter les autres sans vraiment intervenir, et à ne surtout pas parler de lui-même... pour ce qu'il avait à raconter de toute façon. Sauf que dans des circonstances telles que celles-ci l'obligeaient bien à parler de lui. Ils étaient autour de cette table pour faire connaissance, il fallait donc qu'il fasse un minimum d'efforts, d'autant qu'il était convaincu qu'il pouvait parfaitement s'entendre avec le futur époux de son ami. Il avait craint que leurs différences sociales fassent barrage, mais finalement, Raziel Rookwood était quelqu'un de simple, c'était certainement pour cela, d'ailleurs, que Gabrielle, qui elle-même était tout sauf une "bourge" avait accepté de l'épouser. Ceci dit, même s'il pensait vraiment pouvoir s'entendre avec Raziel, ça ne l'empêchait pas d'avoir du mal à parler de lui. Et quand il vit le couple s'intéresser d'un peu trop près à son goût pour l'écriture, il regretta d'en avoir parlé comme l'une de ses passions. Certes, c'en était effectivement une, mais c'était davantage le genre de choses quand il en prenait encore le temps, qu'il gardait pour lui. Il n'avait jamais fait lire ses écrits à personne, et qu'il s'y remette ou non, il ne pensait pas le faire un jour, même à Ethan.... Enfin, il ne pensait pas avoir la foi, quoi qu'il en soit, de reprendre où il s'était arrêté, l'écriture nécessitait un temps qui lui semblait un peu vain et qu'il valait sans doute mieux qu'il se consacre à autre chose. Sa réponse, de fait, quand le couple s'enthousiasma sur cette passion abandonnée, fut de se montrer le plus laconique.

-J'en doute fort.
se contenta-t-il de répondre, un léger sourire amusé au visage quand Raziel évoqua l'hypothèse absurde qu'il devienne  un grand écrivain un jour. C'était gentil de présumer de son talent. Aucune chance. Il ne fut pas mécontent que ce fut au tour de Raziel de discuter de ses passions. Ainsi, il avait la fibre artistique ! Ils étaient faits pour s'entendre, alors. James s'apprêtait à rebondir là-dessus, demander à Raziel ses lectures préférées, en profiter pour connaître aussi celles de Gabrielle (déformation professionnelle, sans doute), mais comme Raziel passa à un autre sujet de conversation, il se concentra sur celui-ci. C'est vrai, à bien y réfléchir, leurs âges ne devaient pas être si éloignés que cela, même si James voulait bien parler être un peu plus âgé que son interlocuteur. Il était bien possible qu'ils aient fait leurs classes ensemble sans même s'en souvenir. Il faut dire que, en ce qui concernait James, il n'avait pas vraiment sociabilisé avec grand monde à l'époque, il était plutôt à classer dans la catégorie des rats de bibliothèques impopulaires, à l'époque. Pas sûr que son statut avait beaucoup évolué depuis. À cette période, il n'avait jamais eu qu'une seule amie ou presque et c'était Lindsay... C'est possible, effectivement. J'étais à Poufsouffle. Ça m'a l'air de faire une éternité. Quand je me dis que ça fait quinze ans que j'ai quitté Poudlard ! Tu étais dans quelle maison ? Son regard se tourna vers Gabrielle, Française d'origine, elle n'avait pas connu les couloirs de Poudlard. Vous aviez un système de maison à beauxbâtons, aussi ? demanda-t-il à la future mariée afin de l'inclure à la conversation.







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Lun 17 Nov - 14:48

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Gabrielle devait bien avouer qu'elle appréciait de voir James et Raziel parlaient ainsi. Même s'il y avait toujours une légère tension, ils discutaient normalement. Ils avaient même quitté le mode de respect qui poussait les personnes à se vouvoyer. La jeune française appréciait donc de les voir se parler. Elle tenait autant à l'un ou à l'autre, elle avait envie qu'ils s'entendent tous les deux. Elle ne désirait pas qu'ils deviennent super amis pour autant, mais au moins qu'ils s'apprécient. Raziel allait devenir son époux, James était son meilleur ami, c'était important pour elle. Parce qu'elle n'avait pas énormément de personnes proches dans ce pays. Elle n'en avait pas non plus en France, mais c'était tout de même différent. Sa vie dans son pays lui manquait parfois, ses parents, sa langue, ses plats, alors elle avait besoin de ces êtres pour se sentir réellement bien en Angleterre. Il suffisait qu'elle pose son regard sur Raziel pour ne pas regretter son changement de vie ou sur James pour apprécier cette nouvelle aventure. Elle les écoutait donc discuter de leurs passions avant de passer à Poudlard. Gabrielle ne connaissait rien de cette école en dehors de ce que Raziel lui avait appris. Elle connaissait cette histoire de maison, pouvant même donner leurs noms. Elle savait les matières étudiées pendant les cours. Mais en dehors de cela, ce château était un grand mystère pour elle. James se trouvait donc à Poufsouffle. Gabrielle réfléchit un instant à tous ce que son futur époux avait pu lui dire sur cette maison. C'était tellement compliqué.

« Non, nous n'avons pas de maison. »
Répondit dans un sourire la jeune femme à James, quand ce dernier la questionna sur son école en France. « Les classes sont surtout rangé par année et par nationalité. Il n'y a pas que des français qui étudient à Beauxbâtons. »

L'école de magie de Beauxbâtons était bien plus grande que Poudlard et pouvait accueillir bien plus d'étudiant. Et heureusement puisque de nombreux élèves d'autres pays venaient y faire leurs études, comme des espagnoles, des belges et bien d'autres nationalités encore. C'était sans doute parce qu'elle ne connaissait pas Poudlard, que la jeune femme avait tendance à trouver son école mieux que ce dernier. Il n'y avait aucune comparaison à faire sans doute, les deux écoles étaient simplement bien différentes.

« C'est dommage qu'il n'y ait pas des échanges entre les écoles. »

Gabrielle devait bien avouer qu'elle aurait aimé découvrir un peu les élèves de Poudlard quand elle était-elle même encore élève. Il y avait tellement de chose à découvrir sur les autres pays, avec d'autres personnes. La preuve, Gabrielle n'avait jamais autant appris que depuis qu'elle était venue s'installer en Angleterre afin de vivre avec Raziel, découvrant un tout autre monde. Même si dans son cas, le fait que les Rookwood appartiennent à une famille noble faisait une énorme différence avec sa vie de française. Ils n'avaient pas de tableau hors de prix accrochés aux murs de leurs maisons par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 22 Nov - 11:03


Gabrielle, James & Raziel

En écoutant la réponse de James, Raziel fit un rapide calcul mental. 15 ans qu’il avait quitté l’école, il avait donc dans les 33 ans. Cela signifiait qu’ils avaient à peu près 7 ans de différences. Soit, une durée scolaire normale à Poudlard.

A la mention de Poufsouffle, Raziel fit volontairement, dans l’unique but de plaisanter, la petite grimace habituelle des Serpentard se retrouvant devant un Poufsouffle en espérant que James comprendrait qu’il ne s’agissait que d’une petite plaisanterie.

J’étais à Serpentard, expliqua-t-il directement ensuite en riant gentiment. Mais on a dû juste se croiser, voir peut-être passer une seule année ensemble au château. Par contre tu as dû croiser mon frère, Loriel Rookwood. Il doit avoir 2-3 ans de moins que toi. Un ancien Serpentard également.

Mais bon, tout le monde savait que les Poufsouffle et les Serpentards ne se fréquentaient généralement pas. A vrai dire, pour être honnête, les Serpentards ne fréquentaient que rarement les élèves des autres maisons tout court. Raziel tentait d’ouvrir un peu plus aux autres les Serpentards qu’il avait en classe en les obligeant entre autre à faire des binômes mixtes mais les très vieilles habitudes avaient la peau dure. De plus, la plupart des jeunes serpents avaient, tout comme cela avait été son cas, des parents les obligeants à rester avec ceux « de leur rang ».

Lorsque James s’intéressa à Beauxbâtons, Raziel se tourna vers Gabrielle. Il connaissait déjà la réponse pour en avoir déjà parlé avec elle mais il l’écoutait toujours avec le même grand intérêt.

C’est vrai que les échanges auraient pu être une bonne chose. Adolescent, je rêvais de partir étudier à Durmstrang. Mon père était totalement pour mais ma mère a refusée catégoriquement de me laisser partir.


Et l’histoire savait que lorsque Maria Rookwood s’opposait à quelque chose, le grand  William Rookwood lui-même  obéissait.

Les gènes Italiens volcaniques de ma mère ont eu raison du flegme britannique de mon père, ajouta-t-il avec un sourire rieur.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Dim 23 Nov - 14:27


Un dîner de rencontre
À

la réponse de Raziel, James réalisa qu'il n'avait pas songé jusque là à se renseigner sur l'âge du futur époux de Gabrielle. C'était désormais fait, et il s'avérait qu'il était bien plus jeune que lui... En bref, si James devait se payer une crise de la trentaine bien tassée, c'était le moment... mais non, il avait quand même dépassé ce stade depuis un moment déjà... Quoi que les plus médisants affirmeraient que ce changement de vie soudain, tous les bouleversements qui chamboulaient son existence, étaient un effet de ladite crise... qu'ils aillent voir ailleurs s'il s'y trouvait (oui, James était trop poli pour les envoyer se faire voir, même en pensée, c'est dire). Bref, non, les chances qu'ils aient pu connaître à Poudlard s'amenuisaient donc, et si Raziel avait été en première année au moment où, lui, était en septième, James devait reconnaître qu'il ne faisait pas attention aux élèves de cet âge, à l'époque. Par contre, oui, James était quasiment sûr d'avoir croisé Loriel Rookwood à Poudlard, il préférait cependant ne pas s'avancer, et encore moins s'appesantir sur le sujet, sachant qu'il ne lui avait pas forcément laissé le meilleur des souvenirs. En même temps, les serpentards et... tous les autres, semblaient prédisposés à ne pas s'entendre, et quand on laissait la part-belle aux préjugés, plus personne ne faisait l'effort d'aller vers l'autre. C'était dommage, à bien y penser, car quand il voyait Raziel, par exemple, qui avait appartenu à la maison des verts et argent, il ne pouvait s'empêcher de penser que, s'ils avaient été à Poudlard en même temps, ils ne se seraient sans doute pas adressé la parole par principe, alors que finalement, James osait croire qu'ils s'entendaient plutôt bien. Le libraire, en tous cas, appréciait la compagnie de son hôte, et il était désormais convaincu que Gabrielle s'était effectivement trouvé l'époux idéal, d'autant qu'il était visiblement fou d'elle, cela crevait les yeux.

Gabrielle parla ensuite plus longuement de Beauxbâtons. James réalisait qu'il avait quelques lacunes, point de vue culture. Il lisait beaucoup, on l'avait même surnommé le dictionnaire sur pattes à une époque (et ça n'avait pas forcément été un surnom flatteur, loin de là), mais il reconnaissait qu'il venait d'apprendre quelque chose. Il ne pouvait s'empêcher d'imaginer les écoles de magie étrangères calquées sur le modèle de Poudlard, alors qu'il n'y avait pas la moindre raison à cela. Il découvrait donc seulement que l'école de magie de Beauxbâtons était certes située en France, mais accueillait également d'autres nationalités. En effet, quelques échanges scolaires n'auraient pas fait de mal, pour découvrir d'autres cultures, déjà, et d'autres horizons tout autant. Les voyages que planifiait James ou que ses parents avaient planifiés pour lui quand il était adolescent ne dépassaient jamais la Grande-Bretagne. Il fallait attendre maintenant pour qu'il songe finalement à des destinations plus exotiques et à un changement radical de paysage.

-Mon père s'obstinait à vouloir que j'aille dans le collège moldu où il a fait ses études. J'y ai gagné au change de quelques kilomètres en allant à Poudlard.
répondit-il d'un ton amusé. J'avoue que j'aurais aimé pouvoir aller dans une autre école, juste pour la découverte. Ça m'aurait fait voyager un peu. Il marqua une pause. À propos. Vous comptez partir où pour votre voyage de noce ?







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Jeu 4 Déc - 15:08

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Heureusement que Gabrielle avait pris le temps de se renseigner un peu sur Poudlard, sinon elle n'aurait sans doute rien compris à la discussion entre son ami et son fiancé. Les deux écoles, celle d'Angleterre et de France, étaient clairement différentes. La jeune femme le voyait bien alors qu'elle avait l'occasion de souvent entendre parler de Poudlard avec Raziel. Gabrielle ne pouvait pas affirmer s'il y avait une école mieux que l'autre, elles étaient simplement différentes. Déjà parce que Beauxbâtons accueillait des élèves d'autres pays. Poudlard se contentait d'accueillir les élèves de Grande Bretagne. Mais ce n'était pas un reproche pour l'école de magie. Les deux hommes semblaient d'accord sur le fait que des échanges auraient été intéressants pour eux, afin de découvrir un peu les autres écoles. Adolescente, Gabrielle aurait rêvé se rendre en Angleterre afin de faire la connaissance Poudlard. Malheureusement c'était impossible.

« De ce que je crois me souvenir de mes études. »
Gabrielle n'était pas vraiment sûre d'avoir tous retenu. « La dernière fois qu'il y a eu des échanges, c'était quand les tournois des trois sorciers existaient encore. Mais je crois bien que les ministères seraient complètement fous de les remettre sur le tapis. »

Gabrielle considérait complètement dingue de faire ce genre de chose, elle avait entendu d'horrible histoire sur ces tournois et sur la raison qui faisait qu'ils n’existaient plus. Il n'y avait aucune raison que cela revienne un jour, mais bien sûr elle ne savait rien du futur et du fait qu'elle était effectivement en train de se tromper. En même temps, qui pouvait bien imaginer qu'un jour cela reviendrait sur le tapis. Quand elle parlait d'échange, elle voyait des choses bien plus douce et intéressante. Gabrielle sourit en entendant son fiancé mentionner le fait que sa mère l'avait interdit d'aller faire ses études en dehors de Poudlard. Cela ne l'étonnait pas d'apprendre que Maria avait le dernier mot, elle l'avait toujours. Raison pour laquelle elle se tirait à ce point les cheveux quand elle pensait au mariage de son fils avec la française. Gabrielle avait l'intention de répondre aux remarques de James, avant que ce dernier n'enchaîne sur le voyage de noce des futurs mariés.

« Et bien... on en a pas trop parlé encore »
Répondit-elle, pour eux deux. « Faudrait déjà qu'on arrive à se marier pour songer au voyage de noce. »

Elle souriait, mais elle était sérieuse quand elle prononçait ces mots. Avec tous ces préparatifs, la jeune femme ne savait pas quand ils allaient enfin pouvoir se dire oui. Cela devenait de plus en plus dur de tenir. Clairement, Gabrielle attendait avec impatience de devenir Madame Rookwood. Même si elle avait toujours rêvé d'un mariage de princesse, elle désirait maintenant tout simplement s'unir à l'homme qu'elle aimait. S'il n'y avait pas toutes ces histoires de sang pur, de famille importante ou autre, elle aurait proposé à Raziel de se marier en toute intimité. Mais elle ne pouvait pas lui faire cela, elle ne pouvait pas faire ça à sa belle-famille. Elle savait que Maria tenait sincèrement à ce mariage et qu'elle voulait que tous se passe comme il le fallait. Même si cela devenait de plus en plus long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 9 Déc - 11:30


Gabrielle, James & Raziel

Ne sous-estime pas la folie du Ministère, plaisanta Raziel en réponse à sa fiancée. Cela dit, je suis persuadé que cela pourrait être une très bonne chose de remettre le tournoi au goût du jour. Cela ferait beaucoup de bien aux élèves des différentes écoles d’apprendre à se connaître. Et puis de nos jours, les normes de sécurités sont bien plus strictes.

Enfants, Loriel et lui avait toujours regretté que le fameux tournoi n’existe plus. Principalement Loriel d’ailleurs, qui avait toujours été bien plus tête brûlée que son cadet. Et à bien y réfléchir, Raziel ne voyait pas pourquoi est-ce qu’il ne pourrait pas renaître de ses cendres. Après tout, on accordait plus d’importance à la sécurité de nos jours qu’à l’époque.

Le sujet du mariage revint alors sur le tapis. Rien de bien étonnant en sachant que c’était, entre autre, une des raison de la présence de James au manoir mais Raziel fit une petite grimace à la petite pique, pas bien méchante, de Gabrielle.

Lui aussi en avait marre d’attendre. Si cela en avait tenu qu’à lui, il aurait déjà épousé Gabrielle depuis longtemps lors d’une petite cérémonie toute simple. Mais il avait été obligé de faire des concessions. Bien que de sang-pur, Gabrielle n’était pas de leur rang, ce qui avait passablement fait grincer des dents les parents Rookwood alors Raziel avait consenti à un grand mariage pour compenser et, il ne le savait que trop bien, pour permettre à ses parents de faire oublier à leur entourage que leur fils cadet épousait presque une roturière. Après tout, sans être noble, les Rookwood étaient des bourgeois et Gabrielle une serveuse et si cela n’avait pas la moindre importance aux yeux de Raziel, il savait que, hélas, ce n’était pas le cas de tout le monde.

En fait… Le voyage de noce est déjà prêt, avoua-t-il avec un petit sourire masquant difficilement son air de garçon prit la main dans la boite de cookies. Je ne t’en ai pas parlé parce que je voulais te faire la surprise. Et inutile de poser la question, ajouta-t-il en menaçant tour à tour James et Gabrielle de son index. Je ne dirai rien, je resterai muet comme une tombe ! Gabrielle découvrira la destination en temps et en heure.

Raziel savait que l’organisation interminable du mariage tournait plus au cauchemar qu’autre chose pour Gabrielle alors la moindre des choses était tout de même qu’il lui accorde une petite touche de magie en lui organisant une surprise, qu’il espérait, de rêve.

Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il est hors de question que l’on rentre de lune de miel avant que Gabrielle ne soit enceinte, affirma-t-il ensuite en riant.

Bien évidemment, avec son travail il ne pouvait pas s’absenter ad aeternam mais il avait réellement l’espoir qu’ils aient leur premier enfant très rapidement une fois le mariage célébré.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 9 Déc - 23:40


Un dîner de rencontre
J

ames ne fit aucun commentaire en ce qui convcernait le tournoi des trois sorciers. Il n'y avait, de toute manière, pas beaucoup plus à en dire que ce que ses deux interlocuteurs en avaient déjà dit. Oui, permettre aux élèves venus d'horizons différents de se rencontrer, de comparer leurs cultures, d'apprendre les uns des autres, c'était une belle perspective en soi, mais s'il fallait, en contrepartie, mettre en danger des élèves dans une compétition tout sauf innocente et anodine, merci mais non merci. De ce que le libraire avait pu lire de ces "jeux", c'était quelque chose de violent. Certes, de leurs jours, le ministère de la magie calmerait forcément le jeu... Enfin, il fallait l'espérer. Mais James était plutôt de l'avis de Gabrielle. Si le tournoi des trois sorciers devait revenir un jour, ce ne serait pas pour demain. Si on lui apprenait que, d'ici une cinquantaine d'année, ce serait remis au goût du jour, il ne le croirait pas.

Enfin... à ce sujet de conversation, il préférait celui du voyage de noce des deux tourtereaux. Il fut un peu déçu d'entendre qu'ils n'avaient pas encore envisagé la question (du moins selon les dires de Gabrielle). Quand le mariage ne se résumait plus qu'à son organisation et à une source continuelle de stress, il en perdait de sa valeur (James en savait quelque chose, il n'avait comme souvenir de son mariage avec Lindsay que celui de prises de tête continuelles, et d'un stress à la limite du supportable), et quand comme dans leur cas, on s'aimait autant (c'était évident qu'ils étaient fous l'un de l'autre), c'était dommage d'oublier les meilleures perspectives, de les négliger au prix des contraintes qu'induisaient toujours des événements comme celui-ci. Sauf que, apparemment, le voyage de noce, Raziel y avait pensé, et James sourit à sa réplique. À la fois parce qu'il trouvait l'attention adorable (oui, il était fleur bleue, que voulez-vous), et par gêne, il venait quand même de gâcher une surprise manifestement.

-Hum... désolé, j'ai fais une bourde.
Bon, visiblement, personne n'allait lui en vouloir pour autant. Déjà, le sujet déviait légèrement, et vers un sujet qui avait de quoi élargir son sourire. Gabrielle ferait une super maman. Il tourna son regard vers la concernée. Je vérifierai ton ventre à ton retour de voyage, tu es prévenue.

Bon... peut-être qu'il n'était pas avisé de trop insister sur le sujet, il ne savait même pas ce qu'était l'opinion de Gabrielle sur la question. Quand il les voyait, tous les deux, il les imaginait sur la même longueur d'ondes mais on ne sait jamais. L'arrivée d'un enfant dans la famille, c'était un sujet délicat. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il en savait quelque chose. Du coup, il allait éviter d'insister, sur un sujet comme sur l'autre. S'il demandait plus d'indices au sujet du voyage de noce, il allait achever de ruiner une surprise déjà gâchée. Et pour ce qui était de la future famille Rookwood... il allait éviter de ne pas se mêler de ce qui ne le regardait pas.







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 23 Déc - 23:21

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Gabrielle oublia vite le sujet du tournoi des trois sorciers, il passa très vite à la trappe quand James mentionna le voyage de noce des futurs mariés. La jeune femme parla en toute honnêteté, expliquant qu’ils n’avaient pas réellement pris le temps de réfléchir à tous cela. Les mariés avaient tellement de chose à préparer pour leur mariage déjà, ils devaient se concentrer sur la cérémonie afin d’être sûr que ce moment ait lieu. Gabrielle avait presque honte d’avouer qu’ils n’en avaient même pas encore parlé, mais son esprit était surtout accaparé par le mariage. Cependant, elle ne s’attendait clairement pas à la suite de la conversation. Raziel reprit la parole en annonçant qu’il avait déjà tout prévu pour le voyage de noce. Gabrielle ne pensait pas une seule seconde que son fiancé puisse avoir pris de telle disposition et elle devait bien avouer que cela lui faisait plaisir. A chaque fois, malgré le fait qu’ils vivaient ensemble et qu’ils allaient se marier, Raziel arrivait à la surprendre. Et comme toujours, son cœur se mettait à battre plus fort pour l’homme. Bien sûr, Gabrielle ne manqua pas de se demander où il avait prévu de l’emmener, mais elle comprit vite que cela ne servait à rien de poser la question. Les yeux de la jeune femme s’illuminèrent donc simplement, si James n’était pas là elle aurait sans doute sauté au cou de son fiancé. Mais elle savait se tenir, contrairement à d’autre.

« Euh… ça devient légèrement gênant là quand même. »

Dit-elle sans faire aucun reproche, se contentant simplement de rougir énormément. Le fait de devenir maman ce n’était pas un souci, loin de là, mais elle n’aimait pas forcément amener sa vie sexuelle sur la table. Bon bien sûr, tout le monde savait à quoi servait le voyage de noce, mais tout de même. Elle n’était pas prude non plus, c’était juste légèrement gênant. Heureusement qu’elle pouvait concentrer un peu plus la conversation sur le fait qu’elle deviendrait une maman et que James semblait croire qu’elle serait parfaite dans ce rôle. Elle l’espérait sincèrement. Gabrielle adorait les enfants, elle rêvait de devenir mère depuis de nombreuses années.

« J’espère que tu as raison. »
Dit-elle ne pouvant s’empêcher de sourire à l’idée d’avoir enfin son enfant, de pouvoir enfin devenir maman. « J’ai tellement hâte. » Elle tourna son regard complice vers Raziel, ils étaient fait pour devenir parent ensemble, ils étaient tout simplement fait pour s’unir jusqu’à leur mort. Gabrielle pouvait sembler trop fleur bleu, mais elle croyait sincèrement que Raziel était son âme sœur et qu’elle ne pouvait pas se lier à quelqu’un d’autre. « Mais comme toujours, on doit attendre le mariage. »

Il était clair que si jamais Gabrielle tombait enceinte avant le mariage et qu’elle ne rentrait plus dans la robe blanche déjà prête, elle se ferait assassiner sauvagement par sa belle-mère. Elle pouvait sembler défaitiste comme cela, mais ce n’était pas le cas. Elle était simplement impatiente, elle attendait vraiment de pouvoir enfin devenir Madame Rookwood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un diner de rencontre (pv Raziel et James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Fiche Technique Raziel strife
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir des Rookwood (Godric's Hollow)
-