AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un diner de rencontre (pv Raziel et James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 3 Jan - 15:52


Gabrielle, James & Raziel

L’organisation du voyage de noce c’était fait une toute discrétion suite à une discussion des plus anodines avec son frère quelques semaines plus tôt. Lorsque ce dernier avait demandé à son cadet où il emmenait sa dulcinée pour leur lune de miel, Raziel avait réalisé qu’ils n’avaient même pas eu le temps d’en parler. Gabrielle n’ayant jamais mit le sujet sur le tapis d’elle-même, Raziel avait vu là une occasion de lui faire une surprise qui, il l’espérait, compenserait le stress infligé par sa mère. Ce fut d’ailleurs sans son aide qu’il organisa le tout, préférant se remettre aux conseils d’une ancienne camarade de Poudlard ayant ouvert son agence de voyage sur le Chemin de Traverse. C’était son cadeau de mariage pour elle. Certes, il connaissait Gaby depuis peu de temps mais il savait qu’elle ne rêvait pas de parure de diamants ou de vêtements de luxe. Il aurait pu faire comme beaucoup d’autre et lui offrir un magnifique bijou mais il savait qu’elle avait besoin de romance, de magie, et non pas de choses matérielles. Et à la manière dont il vit son regard s’illuminer, il su qu’il avait touché juste.

Il se mit à rire en la voyant rougir. L’évocation de leurs activités lors de ce voyage la mettait un peu mal à l’aise et Raziel trouvait cela adorable. L’évocation de ce sujet faisait toujours naître une teinte rosée sur les joues de sa fiancée et pourtant, ils vivaient maritalement depuis des mois. Même s’ils ne posaient jamais la question, du moins pas à haute voix, leur entourage se doutaient très probablement qu’ils ne passaient pas leurs nuits dans des chambres séparées, chacun dans une aile du manoir. Cela avait assez fait hurler Maria lors des premiers soirs. Ce qui avait eu le mérite de faire bien rire Loriel lorsque leur mère était partie dans l’Italien, comme toujours lorsqu’elle était hors d’elle. Heureusement, Gabrielle n’avait pas été présente lors de cette crise. Raziel, lorsqu’il était littéralement convoqué par sa mère, savait toujours à quoi s’attendre et s’appliquait à simplement cacher le plus gros de l’iceberg à sa fiancée. Elle aurait déjà bien assez à faire en ayant Maria pour belle-mère, elle n’avait pas à subir les crises familiale.

De son côté, James semblait se sentir un peu plus à l’aise et alla même jusqu’à plaisanter, ce qui lui valu un sourire complice de la part de Raziel. Il devait l’avouer, il appréciait sincèrement de plus en plus cet homme. Et pourtant, sur le papier, cela aurait plutôt pu être le contraire. Il n’était en tout cas pas de sang-pur, était issu du milieu moyen, était en plein divorce et, à ce que Raz avait cru comprendre bien que Gaby soit restée assez évasive sur le sujet, son colocataire était semble-t-il un peu plus que ça. Autrement dit, il était quelque peu à l’opposé de ce que les Rookwood et leurs « amis » estimaient être convenable. Et pourtant, il émanait de cet homme quelque chose d’éminemment sympathique qui plaisait à Raziel et il comprenait mieux pourquoi Gabrielle l’appréciait à ce point.

J’ai presque l’impression que le jour où Gabrielle sera enceinte, vous le saurez même avant moi, s’exclama-t-il gaiement. Si dans un premier temps il avait ressenti une pointe de jalousie envers le meilleur ami de sa future épouse, maintenant qu’il avait fait sa connaissance, il ne le percevait plus le moins du monde comme une menace.

La nouvelle réflexion de Gaby au sujet du mariage qui s’attardait à approcher piqua une nouvelle fois Raziel à vif. Non pas qu’il lui en voulait, bien au contraire il ressentait exactement la même chose. Lui aussi souffrait de ces préparatifs interminables. Mais ils en voyaient le bout. Les réponses aux invitations étaient revenues, le traiteur était commandé. Tout était presque prêt désormais.

Avant même que l’on ait eu le temps de réaliser on aura trois enfants et on suppliera ce pauvre James à genoux de les prendre chez lui un weekend qu’on puisse enfin dormir plus de 3 heures d’affilées.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Sam 3 Jan - 20:56


Un dîner de rencontre
Q

ui disait mariage, disait enfants, c'était une suite logique des événements, en tous cas quelque chose de très ancré dans les moeurs, et de quasiment automatique... James et Lindsay, quelque part, à avoir attendu si longtemps après leur mariage, avaient été des exceptions... Et étant donné la tournure qu'avaient pris les choses, ils auraient dû le rester. Au mariage, les premiers enfants succédaient vite, puisque, dans le cas des mariages d'amour, avoir une progéniture était souvent un désir sincère et immédiat, et dans les cas des mariages arrangés, l'enfant était justement ce qui était attendu de la part des deux familles... Avec Lindsay, il s'était engagé dans un faux mariage d'amour, logique qu'aucun enfant n'ait suivi.... Enfin, là, il ne s'agissait pas de lui, il s'agissait de Gabrielle et Raziel, et il suffisait de passer quelques minutes en leur compagnie pour comprendre non seulement à quel point ils étaient faits l'un pour l'autre, mais aussi quels merveilleux parents ils feraient. Ces enfants-là (puisque, s'il devait en croire Raziel - et il le croyait sans mal -, ils ne s'arrêteraient pas à un seul) seraient aimés et choyés, c'est le moins qu'on puisse dire. Certaines personnes étaient faites pour devenir parents... Oui, c'était plus fort que lui, même dans ces moments-là, où il ne devrait pas y penser, il ne pouvait s'empêcher de faire le parallèle avec sa situation, lui qui allait devenir père alors que, à l'inverse d'eux, il en serait sans doute un profondément déplorable.

Allez, ne pas y penser... Ne surtout pas plomber l'ambiance avec ça. À la place, mieux valait faire mine de rien, et s'amuser plutôt de la réflexion de Raziel au sujet des marmots Rookwood que James aurait à garder plus tard. Il trouvait cette perspective plutôt amusante. Il trouvait les enfants beaucoup moins effrayants quand ils n'étaient pas les siens (parce que les siens lui fichaient une trouille bleue, par contre)... par contre, la perspective de trois gamins courant dans tous les sens autour de lui, et autour d'Ethan, par la même occasion, avait de quoi amuser... Parce que c'était seulement une perspective. S'il assistait véritablement à ça, si ce scenario devait véritablement avoir lieu et se concrétiser, il rirait sans doute moins. Ça aurait davantage de chances d'être un véritable carnage... Mais bon, ils avaient encore un peu de temps devant eux, tout de même, avant que d'y penser. Ou peu de temps, s'il parvenait à obtenir la garde de son enfant (il ne savait toujours pas si ce serait un garçon ou une fille, d'ailleurs... à ce stade, Lindsay, elle, devait être au courant), mais il n'avait que peu d'espoirs à ce sujet. Il ne connaissait que trop bien la détermination de sa future ex femme.

-Seulement si l'on m'autorise à être le parrain de l'un d'entre eux, dans ce cas.

C'était une simple plaisanterie, après tout, mais puisqu'il s'apprêtait déjà à être le témoin de Gabrielle, pourquoi ne pas en rajouter encore ? Dans tous les cas, il était le genre de personne qui était toujours là pour rendre service, alors ils pourraient bien compter sur lui si le besoin ou l'envie leur en prenait.







code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Lun 19 Jan - 12:19

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Il semblait évident que les jeunes mariés Rookwood allaient avoir rapidement un enfant dès qu’ils auraient eu l’occasion de se marier enfin. Pour l’heure, ils vivaient hors mariage sans se retenir de profiter de la vie évidemment, mais il était important que Gabrielle ne tombe pas enceinte. Pas avant qu’elle ne porte officiellement le nom de son mari. Mais dès que cela allait être le cas, il était plus qu’évident que la jeune femme espérait tomber enceinte rapidement. Elle rêvait du jour où elle allait pouvoir devenir mère, de fonder sa famille avec Raziel. Cela l’amusait d’entendre son fiancé dire que sans s’en rendre compte, ils allaient se retrouver avec trois enfants et qu’ils allaient supplier James de les garder pour pouvoir dormir. Une grande famille, avec du mouvement dans ce grand manoir vide, des cris, des rires, de l’amour, c’était la vie parfaite pour Gabrielle. Les choses n’allaient pas être faciles tous les jours sans doute, mais elle aimait l’idée de cette vie pleine de bonnes choses. Le fait d’imaginer James devant garder ses enfants, pour qu’ils puissent avoir un peu de tranquillité, ne put empêcher Gabrielle de penser à l’enfant qu’il allait avoir avec Lindsay. Ils n’avaient pas pu discuter de ce que James avait l’intention de faire concernant la garde de l’enfant, mais la jeune femme l’imaginait avec son enfant, heureux et épanoui sans doute. Gabrielle savait, elle en était persuadé, que James ferait un parfait père. Même si sa situation était compliquée, même si Lindsay n’allait sans doute jamais laisser son ancien époux avoir la garde de son enfant, la jeune femme espérait sincèrement que son meilleur ami allait pouvoir connaitre la joie de la paternité.

« Tu pourras être le parrain du deuxième. »

Répondit Gabrielle, plaisant mais se montrant aussi très sérieuse. L’idée que James soit l’un des parrains de ses enfants lui avait déjà traversé l’esprit évidemment, après tout elle lui avait demandé d’être son témoin. Cela semblait logique qu’elle désire lui demander d’autre chose de ce genre, il était l’homme avec laquelle elle était le plus proche en dehors de Raziel. Mais après tout, ils auraient le temps de voir cela quand les Rookwood auraient réellement des enfants. Pour l’heure, il fallait encore qu’ils se marient et après ils pourraient penser au reste. La lune de miel, que Raziel avait mis en place seul, allait peut-être les aider dans ce sens.

« Bon, et si nous passions au dessert. »

Ils discutaient, mangeaient sans vraiment y prêter trop attention. Gabrielle se leva donc pour aller récupérer le dessert, l’elfe de maison ne se trouvant pas dans le coin pour râler. La jeune femme savait que la petite créature n’aurait pas trop appréciée qu’elle prenne ce genre d’initiative. Mais puisque c’était elle qui recevait (avec Raziel bien sûr, mais elle avait initié ce diner), elle avait envie de « travailler » un peu. Gabrielle déposa donc une part de dessert devant James, puis devant Raziel et enfin à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Lun 19 Jan - 15:52


Gabrielle, James & Raziel

Alors qu’ils discutaient en terminant gentiment leurs plats, Raziel prit la bouteille de vin pour remplir les verres qui s’étaient vidé au cours du repas. Tout comme Gabrielle, il imaginait déjà le manoir remplit de rire et de dessins épinglés partout. Il n’avait pas décidé de faire carrière dans l’enseignement sans raison, il aimait vraiment les enfants même si ses élèves n’en étaient déjà plus vraiment. D’ailleurs, entre deux cours, il lui arrivait fréquemment d’imaginer comment serait les choses d’ici une quinzaine d’années, lorsque ses enfants seraient élèves de Poudlard. De se demander dans quelle maison ils iraient. L’idéal bien sûr pour éviter tout agacement au sein de sa famille serait Serdaigle ou, bien évidemment, Serpentard. Raziel s’en moquait un peu mais c’était comme pour tout, William Rookwood, la Patriarche du clan, avait des idées bien arrêtées sur ce qui faisait un bon Rookwood ou pas. Raziel voyait déjà très bien son père s’emporter en accusant Gabrielle d’être responsable si un de leurs enfants devaient atterrir à Poufsouffle.

Mais c’était là u détail qu’il préférait oublier dans l’immédiat. Il avait encore le temps avant d’avoir à y réfléchir et de trouver une idée de comment tourner ça à son avantage face à son père. Car au final, Raziel savait que comme toujours, il trouverait le moyen de persuader son père que ce qu’il prenait pour un mal était en réalité un bien. William Rookwood - l’imposant William Rokkwood – qui se croyait si fort et si intransigeant n’avait jamais eu la moindre idée du fait que la plupart de ses changements d’avis n’était pas le fruit de sa réflexion mais des manipulations de son fils cadet.

Raziel était entrain d’avaler une bouchée lorsque Gabrielle confirma à James qu’il pourrait être le parrain de leur second enfant. Il fut un peu surprit et observa sa fiancée en silence mais avec un regard interrogateur. Il était vrai que n’étant même pas encore marié, ils n’avaient jamais discuté des futurs parrains et marraines et cette annonce le surprit dans la mesure où, du coup, il se demandait qui sa future femme avait en tête comme parrain pour le premier.

Toutefois, il ne posa pas la question de vive voix et s’essuyait la bouche de sa serviette lorsque Gabrielle proposa de passer au dessert.

Aussitôt, suite à un reflexe qu’il avait vite été obligé de prendre, il fit un petit signe de la main pour stopper dans son élan l’elfe de maison qui, les guignant discrètement depuis la porte depuis le début du repas, s’empressait déjà d’accourir pour débarrasser. Au signe de son maître, Evi se stoppa net dans un petit couinement à peine audible, levant de grands yeux implorant sur Raziel tout en tirant machinalement sur une de ses oreilles.  Mais discrètement, il lui fit comprendre d’un regard de s’éclipser vite fait avant que Gabrielle ne la repère.

Avec un air malheureux à fendre le cœur, Evi s’éclipsa aussitôt avant d’être repérée par Gabrielle qui, elle aussi, prenait à cœur son rôle d’hôtesse.

Lorsqu’elle revint avec les desserts, Raziel lui adressa un sourire avant de glisser discrètement.

Tu pourrais peut-être laisser Evi se charger de la vaisselle ? J’ai peur de devoir la sortir du four sinon.

Riant, il se tourna vers James en haussant des épaules.

Je dois être le seul sorcier au monde qui soit obligé de demander à sa femme de laisser un peu de travail à leur elfe de maison. Vous désirez un digestif avec le dessert ? Une liqueur par exemple ?



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Ven 23 Jan - 0:07


Un dîner de rencontre
P

asser au dessert, bonne idée ! Ne serait-ce que pour, qui sait, changer de conversation. Faire des plans sur la comète et converser gaiement du nombre d'enfants qu'auraient les futurs époux, c'était certes... amusant, mais James craignait un peu que le tout finisse par mettre Gabrielle mal à l'aise. Après tout, même si le mariage et la lune de miel qui allaient avec ne tarderaient pas, ils avaient tout de même un peu de temps devant eux, et puis, James, même s'il avait considéré la situation avec légèreté, était quand même bien contraint de se remettre en question quand le sujet sur le tapis était le fait de devenir parent, lui, le futur père qui n'était même pas certain que sa future ex épouse le laisserait prendre dans ses bras. En fait, il vivait une situation totalement inverse de celle du couple avec qui il dînait, eux futurs mariés qui avait hâte d'agrandir leur famille, lui futur divorcé qui sentait la sienne devoir se réduire à peau de chagrin. Et pourtant, aucun des trois n'était malheureux. Au contraire. Le bonheur devaient parfois passer par des voies curieuses.

James sourit quand il observa le petit manège avec l'elfe de maison. S'il n'avait guère eu l'occasion d'en avoir dans sa famille, bien trop modeste pour cela, il savait pertinemment que s'il avait pu en avoir un chez lui, il ne l'aurait pas brimé dans ses tâches à accomplir, ne serait-ce que visiblement, ça le mettait quasi au désespoir, mais il comprenait l'attitude de Gabrielle. Ce n'était pas forcément chose à dire, mais dans sa volonté d'ainsi vouloir bien faire, elle lui faisait un peu penser à Lindsay. Au final, ce n'était pas une insulte. Lindsay était vraiment quelqu'un de bien, c'est juste la situation qui les avait dépassé, qui l'avait rendu plus heureux, et elle plus amère... Hum... Quelle idée de penser à elle, là, maintenant. Bon, un petit remontant pour la peine ! Même si personne ne pouvait supporter plus mal l'alcool que lui... Mais bon, un fond de liqueur n'allait quand même pas le tuer.

-Une liqueur, pourquoi pas. Je suis sûr qu'il y a beaucoup de choses auxquelles on peut trinquer.


Ne serait-ce qu'à leur future union, même s'il n'était pas sûr de vouloir revenir dessus (même si c'était quelque part la raison de sa présence), pas parce que c'était le sujet à éviter, mais c'était toujours une source de stress autant que de joie. Les tourtereaux seraient parfaitement comblés une fois qu'ils se seraient pour de bon dit "oui". Les prétextes ne manquaient jamais, de toute façon, s'il s'agissait de célébrer quelque chose, ou de lever son verre à la santé de quelque chose. Avant d'entamer ce dessert qui avait l'air particulièrement bon. Visiblement, Gabrielle s'était vraiment donné du mal, de l'entrée jusqu'au dessert (car oui, il était évident que l'elfe de maison n'était pour rien dans la préparation de ce repas), elle avait voulu que tout soit parfait, elle y était parvenu. Pour sa part, James trouvait ce dîner très réussi. Il avait appréhendé de rencontrer Raziel, craint qu'ils ne parviennent pas vraiment à s'entendre. Au final, plus le temps passait, plus le futur mari de Gabrielle lui était sympathique.

-Ça a l'air succulent, Gabrielle.








code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 10 Fév - 19:13

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Gabrielle ne vit rien du manège de son futur époux concernant l'elfe de maison. Même si cela faisait plusieurs semaines qu'elle vivait avec Raziel maintenant, la française avait encore beaucoup de mal à se faire à la présence du petit être. Jamais la jeune femme n'avait eu l'occasion de posséder un elfe de maison, sa famille était bien trop modeste pour cela. Toutes les économies qu'elle pouvait faire avaient d'autres utilités que de se procurer un elfe de maison, ils n'avaient pas eu besoin de cela de toute façon. Gabrielle savait parfaitement qu'elle faisait de la peine à Evi en prenant le temps de s'occuper de certaines taches (quoi que servir le dessert ce n'était quand même pas une tâche si dur à faire soit même). Cependant, elle n'arrivait pas à ne rien faire, elle ne pouvait pas s'empêcher de bouger. Elle crut d'ailleurs que l'elfe n'était pas dans le coin, elle ne remarqua pas le fait que Raziel l'avait gentiment renvoyé. Elle ne pensant à Evi que quand son futur époux lui demanda de la laisser s'occuper de la vaisselle, afin qu'elle ne termine pas dans le four.

« Oh oui, bien sûr. »

Dit-elle rapidement, surprise de la demande de son futur époux. L'homme ajouta même une remarque sur le fait qu'il se trouvait à empêcher sa femme de faire trop de tâche ménagère pour empêcher son elfe de maison de trop se faire du mal. Au fond, la française trouvait cette situation bien triste. Elle ne supportait pas le fait que des êtres vivants se fassent du mal de la sorte parce qu'il n'était pas traité en esclave.

Heureusement, Raziel changea de sujet bien rapidement, proposant à James une petite liqueur. Gabrielle ne pouvait qu'apprécier de voir son ami et son fiancé s'entendre à ce point. Ce dîner avait été important pour la femme, c'était le moment de leur rencontre. Elle avait voulu que cela se passe parfaitement et il semblait bien que c'était le cas. Du moins, ils avaient conversé sans aucun souci tous les trois. La française ne pouvait qu'apprécier donc, parce qu'elle tenait sincèrement à ce que son époux s'entendre avec James. Elle connaissait peu de personne dans ce pays, elle n'avait donc pas envie de voir des conflits entre ces personnes.

« Je te remercie. »

Dit-elle simplement à son ami, entamant le dessert. Elle n'était pas le genre de femme à se lancer des fleurs, mais elle devait bien avouer qu'elle avait assez bien réussit ce dernier, comme le reste du repas. Heureusement, parce qu'elle s'était vraiment donné du mal. Le reste de la soirée n'avait donc plus qu'à continuer son cours tranquillement, sans qu'aucun accro n'apparaisse. Gabrielle savait qu'ils allaient continuer de passer un bon moment ensemble, c'était bien partit pour en tout cas. Heureusement, la jeune femme n'aurait pas pu rêver mieux pour ce dîner. Elle se trouvait en présence de l'homme qui allait devenir son mari, de son meilleur ami et cela se passait à merveille. En dehors de la petite affaire de l'elfe de maison, il n'y avait rien à redire sur ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 17 Fév - 17:47


Gabrielle, James & Raziel

La cohabitation entre Gabrielle et Evi, c’était toute une histoire mais Raziel refusait de se débarrasser de l’elfe. Non pas par snobisme et désire de garder le prestige de posséder un elfe de maison mais parce qu’il connaissait Evi depuis son enfance et qu’il était réellement attaché à la petite créature. Il adorait la manière dont Evi ronronnait quand il lui grattouillait entre les oreilles et il espérait donc vraiment que les choses s’arrangeraient. Mais lorsqu’ils commenceraient à avoir des enfants, les choses seraient sûrement plus simple avec l’elfe s’occupant de la maison et Gabrielle pouponnant.

James acceptant de prendre un verre avec le dessert, Raziel se leva pour aller prendre le plateau à liqueurs posé sur le bar. Se faisant, il qu’il passait derrière Gabrielle, il posa ses mains sur ses épaules et déposa un baiser sur ses cheveux.

Alors que leur hôte félicitait Gabrielle pour son dessert, Raziel servit les verres tout en écoutant la conversation avant de revenir à sa place non sans déposer un autre baiser sur la joue de sa fiancée en passant à nouveau derrière elle.

Je suis désolé de poser cette question James, et j’espère que cela ne sera pas trop embarrassant mais… Ma mère devient un véritable magyar à pointes avec les préparatifs du mariage et surtout avec les plans de table. Je suis donc dans l’obligation de te demander si tu seras accompagné.

Raziel avait posé la question sur un ton détendu, espérant que cette interrogation ne créerait pas un malaise chez son invité car c’était bien la dernière chose qu’il souhaitait. Mais généralement, dans le monde actuel, qui disait divorce disait également maîtresse. Mais le divorce n’étant pas encore prononcé. Bref, Raziel avait été incapable de donner une réponse par lui-même à sa furie de mère et avant donc été obligé de promettre de se renseigner au plus vite.

Après, que James soit seul ou accompagné de sa maitresse, de sa voisine ou de son cousin, Raziel s’en fichait un peu. D’autant que si jamais, ce n’était pas les jeunes femmes encore célibataires qui manqueraient à la noce dont certaines que Raziel appréciait vraiment et qu’il serait ravi de présenter à l’ami de sa tendre moitié.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mer 18 Fév - 16:52


Un dîner de rencontre
J

ames fournit tous les efforts possible pour ne pas trop grimacer quand il avala une première gorgée de la liqueur que Raziel leur avait apporté. Non pas que le digestif en question soit mauvais en soi, loin de là. Il était agréablement parfumé, et il piquait moins la gorge que certains autres alcools. Mais le fait demeurait tout de même que James tolérait très difficilement les boissons alcoolisées, même celles qui n'en possédaient qu'un très faible degré. Alors même s'il appréciait le goût de celui-ci, il avait toujours du mal à garder une expression parfaitement neutre quand le liquide lui glissait dans la gorge et venait doucement brûler son estomac... Bon, au final, ce n'était sans doute pas un mal qu'il n'ait pas affiché la mine la plus sobre de la terre, car ça arrivait peut-être à justifier la mine décontenancée qu'il afficha ensuite, quand Raziel évoqua la mère ultra rigide, les plans de tables pour le mariage, et l'éventualité qu'il vienne accompagnée ou non.

Ah oui... C'est sûr que d'un point de vue technique, mieux valait qu'il donne sa réponse de suite. Au fond, ça ne demandait pas de grands questionnements ou de réflexions profondes ou intenses. Il était en définitive plutôt évident qu'il allait s'y rendre seul, même si c'était une perspective qui, à bien y réfléchir, ne l'enchantait pas forcément. Il craignait un peu de se retrouver seul au milieu de tous ces sorciers issus de milieux sociaux plus respectables que le sien, et de jouer les plantes vertes tout au long de la soirée... Jusqu'ici, il avait toujours assisté aux mariages des gens de son entourage accompagné de Lindsay (ils avaient été les premiers parmi tous leurs amis à se marier, donc... - vu comment ça avait fini, ils auraient pu s'abstenir, soit dit en passant), là... Eh bien, même s'il n'était techniquement pas seul, il s'imaginait très mal traîner Ethan au mariage de Gabrielle et Raziel... Ils pourraient bien se faire passer pour deux amis assistant à un même mariage et se soutenant dans le célibat, mais c'était là une comédie qu'il n'avait pas envie de jouer à ce moment-là. Non, mieux valait qu'il vienne seul, ce serait beaucoup mieux ainsi.

-Ce n'est pas embarrassant du tout.
Enfin si, il voyait bien pourquoi ça aurait pu l'être. Il avait quitté sa femme pour quelqu'un d'autre. Si sa nouvelle "conquête" avait été féminine, il se serait sans doute trouvé dans plus d'embarras, là, outre ces histoires de divorces, il considérait tout simplement qu'il était préférable qu'il vienne seul. Je ne serai pas accompagné.








code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 10 Mar - 13:47

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Cela n’étonnait même pas Gabrielle que la mère de Raziel lui ait posé des questions sur l’accompagnante de James à leur mariage. La femme n’avait pas demandé cela à sa belle-fille, sans doute parce qu’elle trouvait plus facile d’aborder le sujet avec son fils directement. Gabrielle retint un soupire d’agacement, sa belle-mère avait le don de l’exaspérer, mais elle n’était pas méchante pour autant. Elle s’occupait juste un peu trop de ce qui ne la regardait pas. Gabrielle aurait simplement voulu éviter que ce genre de question soit posé à James tout simplement. Elle savait que trop bien que sa situation était délicate. Il n’était pas convenable dans leur société de divorcer et tout le monde semblait avoir compris qu’une tierce personne était dans l’équation. Cependant, contrairement à tout le monde, la française savait que cette personne n’était pas une femme. Il semblait clair que James n’allait pas venir bras dessus, bras dessous avec Ethan. Cela n’aurait pas dérangeait Gabrielle, mais elle se doutait bien que ce n’était pas le cas de sa belle-famille. Surtout sa belle-mère, elle acceptait déjà difficilement qu’un homme soit le témoin de la jeune femme. La française avait même été tenté de dire à James de venir à son mariage en compagnie de son ami, ils pouvaient bien faire penser à tout le monde qu’ils étaient juste amis, mais elle se doutait que c’était compliqué comme comédie. Enfin, elle ne dit rien donc se contentant de laisser James réponses à la question de son futur époux, confirmant qu’il ne viendrait pas accompagné.

« Voilà, comme ça ta mère pourra finir son plan de table. »

Ajouta la jeune femme à l’adresse de son fiancé, une pointe d’agacement dans la voix. Gabrielle adorait vraiment sa belle-mère, mais les préparatifs du mariage avaient le don de l’agacer plus que de raison. Elle avait donc plus que hâte que tout cela se termine, même si la française se doutait bien qu’elle aurait constamment la mère de Raziel sur le dos. Parce qu’après l’union sacrée, ils allaient fonder leur famille. Sur ce point, Gabrielle appréciait que sa mère vive en France et ne puisse pas constamment venir la voir, ainsi elles n’avaient pas les deux femmes sur le dos en même temps. Quoi qu’il suffisait peut-être de faire rencontrer les deux « mères » pour que la future mère puisse avoir la paix.

« Merci James pour tous ce que tu fais pour moi. Je ne te remercierais jamais assez. »

Il acceptait d’être son témoin, de se retrouver avec des yeux braqués sur lui parce qu’il était un homme témoin d’une femme, et cela en pleine période difficile pour lui. Entre son divorce, sa relation nouvelle avec un homme, les soucis qui se profilaient concernant son enfant. Gabrielle aurait plus que compris s’il lui avait affirmé que c’était bien trop pour lui en ce moment. Elle ne pouvait qu’apprécier encore plus le geste du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Lun 23 Mar - 17:49


Gabrielle, James & Raziel

Raziel n’avait pas voulu paraitre impoli ou mettre mal à l’aise l’ami de sa femme suite à une quelconque jalousie. Mais il était vrai et logique qu’il demande au témoin de la mariée s’il viendrait accompagner, surtout que la réponse n’allait pas de soi étant donné son divorce. Raziel savait que James avait quitté sa femme mais il n’avait pas été mit dans la confidence des raisons qui l’avait poussé à le faire. Ainsi, même s’il n’avait pas pensé à mal, l’exaspération de sa fiancée ne lui échappa pas. Elle était mignonne mais il aurait dû faire quoi ? Dire que James viendrait seul ? La situation aurait été gênante s’il était arrivé avec une femme qui n’avait aucune place où s’installer. Et la situation inverse, lui imposer une place vide à côté de lui toute la soirée, n’aurait pas été moins désagréable.

Heureusement, James sembla mieux prendre la question que Gabrielle qui, de son côté, ajouta d’un ton glacial que comme ça, il pourrait répondre à sa mère pour le plan de table. Et ce fut au tour de Raziel de s’empêcher de soupirer. Ce mariage devenait un véritable parcours du combattant pour lui. Il se sentait coincer entre sa mère et sa fiancée et autant dire que ce n’était pas vraiment une situation qui lui plaisait. Mais s’il y en avait une qu’il comprenait plus que l’autre, c’était Gabrielle. Maria était envahissante, un peu trop d’ailleurs, et il pouvait comprendre que sa fiancée en perde patience. Mais sa mère avait toujours été ainsi, il avait apprit à faire avec et ne savait que trop bien qu’elle deviendrait encore plus invivable si Raziel décidait de l’évincer pour de bon des préparatifs. Mais une fois l’union célébrée, et tout risque de crise de nerfs maternelle pendant la cérémonie évitée, il allait devoir avoir une sérieuse discussion avec elle.

C’était affolant, son couple en prenait déjà un coup alors qu’ils n’étaient même pas encore mariés. Il ne pouvait pas laisser les choses continuer ainsi sinon quoi, il risquerait fort de monter le club des divorcer avec James d’ici quelques années. Qu’elle le veuille ou non, Maria allait devoir apprendre à rester à sa place et à ne pas se mêler de la vie de famille de son fils cadet. Raziel n’avait pas le choix s’il ne voulait pas voir Gabrielle finissant par s’en aller.

Merci pour ce que tu fais pour nous, ajouta Raziel au propos de Gabrielle. Je sais que c’est très important pour Gaby que tu sois à ses côtés et vu les… circonstances, j’aurai compris que tu préfères décliner son offre.

Après tout un sorcier de sang non-pur, simple employé d’une librairie, en plein scandale de divorce et témoin de la mariée… Autant lâcher un mouton dans la fausse aux lions. Mais sur ce point aussi Raziel s’était montré intransigeant avec ses parents. James ne serait pas le seul sang non-pur, plusieurs invités n’étaient pas de leur rang social non plus mais peu importe, il était purement et simplement hors de question que cela tourne au pugilat. La famille était prévenue, les invités étaient prévenus et William Rookwood ayant accepté cette condition posée par son fils, il y avait peu de chances que certains veuillent jouer aux plus malins pendant les festivités.

Quelqu’un veut-il un café ?, demanda-t-il sur un ton plus léger, commençant même déjà à se lever pour aller le faire lui-même, espérant juste comprendre comment marchait la cafetière quand il se retrouverait devant à la cuisine.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1261
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 24 Mar - 22:56


Un dîner de rencontre
A

ucun jeune marié ne pouvait complètement échapper aux tensions qui accompagnaient inévitablement toute organisation de mariage. James n'avait guère besoin d'être un expert en la matière pour se rendre compte que Raziel et Gabrielle s'aimaient sincèrement et profondément. Cela passait par quelques regards, par quelques gestes tendres... Mais l'on pouvait s'aimer autant que l'on voulait, le mariage représentait une pression telle qu'il était difficile de ne pas la subir un tant soit peu. Quand Gabrielle évoquait le plan de table et la mère de Raziel, James comprenait une fois de plus que Mrs Rookwood avait plus que son mot à dire sur cette union, et que cela pouvait provoquer quelques tensions, mais ils sauraient tout à fait passer outre cette situation, c'est certain... Ce stress-là, James l'avait ressenti à l'époque aussi, mais son mariage avc Lindsay était une vaste mascarade, celui des deux tourtereaux avait bien moins de chance de s'achever d'une manière aussi ... non pas tragique, James ne voyait aucune tragédie dans ce qui lui arrivait, mais en tous cas peu enviable.

Il afficha un sourire gêné quand, l'un après l'autre, les deux futurs mariés le remercièrent de faire ce qui à ses yeux avait été parfaitement naturel. À ses yeux, il n'y avait rien de plus normal que d'accepter la demande de Gabrielle, jamais il n'aurait décliné la proposition d'être son témoin. Certes, cela n'avait pas grand chose de conventionnel, mais James s'était finalement habitué à passer outre les conventions, quand bien même il y avait été terriblement attaché pendant très longtemps. Alors ça ne le dérangeait pas. Et si la situation était compliquée pour lui ces derniers temps, ce mariage aurait justement la possibilité de lui changer agréablement les idées, c'était une bonne chose. Plus simplement, Gabrielle était l'une de ses meilleures amies, il s'en serait voulu de ne pas être là pour le plus beau jour de sa vie, et encore plus de ne pas accepter le rôle qu'il considérait comme honorifique qu'elle lui accordait.

-Vous n'avez vraiment pas à me remercier.
répondit-il à leur adresse, gêné de tant d'attention à son égard, et finalement soulagé que Raziel propose qu'ils prennent un café. Il acquiesça donc à cette proposition. Avec plaisir. Même si je ne vais plus pouvoir m'attarder trop longtemps... ajouta-t-il sans donner d'explications. Difficile d'expliquer que cela était uniquement parce qu'il avait hâte de retourner dans son nouveau chez lui, et de profiter de la présence d'Ethan.









code by Mandy

_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 455
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Jeu 16 Avr - 10:18

Raziel & Gabrielle & James
Un diner de rencontre
Gabrielle n’avait pas pu s’empêcher de remercier James, parce qu’elle était vraiment heureuse qu’il soit là pour elle. Elle savait le fait qu’il vivait des moments un peu difficiles, que ce n’était pas forcément évident pour lui en ce moment. Et pourtant, il était quand même présent pour aller, pour la soutenir. Au final, ce n’était pas grand-chose, après tout la sorcière allait quand même se marier. C’était bien, c’était un bon moment, c’était normalement très agréable. Sauf que cette situation était quand même remplit de stresse. Il suffisait de voir les tensions qu’il pouvait y avoir concernant la mère Rookwood, qui avait tendance à mettre trop son grain de sel dans les préparations du mariage. Gabrielle sentait bien qu’elle allait avoir besoin d’aide pour ne pas juste exploser au moment M. Elle ne pouvait donc que remercier James, ce que Raziel fit également. La jeune française était heureuse que son fiancé accepte à ce point qu’elle brise les conventions, en demandant à un homme d’être son témoin. Gabrielle avait de l’ouverture d’esprit, contrairement à nombreux de ses compères. Si elle se mariait avec Raziel, ce n’était pas parce qu’il était de sang pur, mais parce qu’elle l’aimait. S’il avait été moldu, cela aurait été la même chose pour elle. Que James aime un homme n’était pas un souci pour elle non plus. Et donc forcément, elle n’avait aucune honte qu’un homme soit son témoin de mariage alors qu’elle était une femme. Malheureusement, la société n’était évidemment pas ouverte à ce point et n’était pas prête de l’être.  

James semblait être gêné par les remerciements des deux fiancés, mais Raziel détendit l’atmosphère en proposant un café. Gabrielle se contenta d’un signe de la tête à l’adresse de son fiancé pour lui dire qu’elle en voulait bien un. James, quand à lui, accepta mais précisa qu’il n’allait pas pouvoir rester beaucoup plus longtemps. Les Rookwood avaient largement profité de son temps, le jeune homme devait avoir hâte de rentrer chez lui.  Gabrielle avait réellement passé un bon moment en compagnie de l’homme qu’elle aimait et de son meilleur ami, elle était heureuse que cette soirée ce soit bien passé. Elle était heureuse que les deux hommes s’entendent bien, c’était important pour elle. Gabrielle laissa Raziel s’occuper des cafés, avant de boire tranquillement le sien. Les minutes s’étaient écoulées rapidement, Gabrielle n’avait vraiment pas vu le temps passer. Et puisqu’il se faisait tard et qu’il était temps pour James d’être enfin libéré (même si elle osait croire que ce n’était pas trop une corvée de diner en leur compagnie), la jeune femme prit le temps de l’accompagner jusqu’à la porte, ne s’empêchant pas encore et encore de le remercier. Quand elle avait débarqué dans ce pays, elle ne savait pas si cela allait être simple pour elle de se faire des amis. Finalement, elle en avait oui et des personnes sur qui elle pouvait compter. Même si elle ne regrettait jamais d’avoir quitté son pays pour vivre avec l’homme qu’elle aimait, la séparation de sa vie natale était quand même bien plus douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: Un diner de rencontre (pv Raziel et James)   Mar 21 Avr - 15:50


Gabrielle, James & Raziel

Quand James accepta de prendre un café, Raziel se leva et contourna la table pour quitter la salle à manger, non sans déposer un baiser sur la chevelure dorée de sa fiancée en passant derrière elle, par réflexe. C’était plus fort que lui, il ne pouvait pas passer près d’elle sans ressentir le besoin de la toucher ou de l’embrasser, un peu comme pour se prouver qu’elle était bien réelle et qu’elle n’était pas juste un rêve. Et aussi pour prouver à la jeune femme que malgré ses activités peu recommandable et ses agissements le poussant souvent à la manipulation, ses sentiments envers elle étaient bel et bien réels.

A la cuisine, Raziel resta interdit devant la cafetière italienne et le paquet de café moulu. Il avait voulu jouer les hôtes dévoués en allant faire le café pour laisser sa fiancée en tête à tête avec son témoin mais il n’en menait pas très large maintenant. Heureusement pour lui, toujours prête à rendre service, Evi apparu à ses côtés et après avoir gratifier à son maître un regard disant très clairement : « Quand on sait pas, on laisse faire les autres », elle entreprit de faire le café pendant que Raziel préparait le plateau. Avant de retourner à la salle à manger, il gratouilla son elfe de maison entre les oreilles et lui adressa un clin d’œil complice.

Servir le café était déjà bien plus dans ses cordes. Il se doutait bien que Gabrielle avait dû deviner que ce n’était pas son œuvre mais elle n’en dit rien et le trio parla de tout et de rien tout en le dégustant puis vînt le moment pour James de prendre congé d’eux.

Cela me ferait vraiment plaisir que l’on te remette ça bientôt, lui dit-il en lui serrant la main avec un grand sourire avant de le conduire jusqu’au porche.

Une fois la porte refermée, Raziel vînt prendre Gabrielle dans ses bras avec un air faussement songeur.

Il est charmant, cultivé, sympathique… Je crois que je vais devoir me montrer jaloux, dit-il avec un sourire avant d’embrasser tendrement la jeune femme.

Bien sûr, il n’en pensait pas un mot. Il avait entièrement confiance en Gabrielle mais quand même, s’il y avait bien une chose qu’il avait découvert avec le temps, c’était qu’il fallait toujours rester sur ses gardes. Et puis, une petite touche de jalousie « sympathique » ne pouvait pas faire de mal. Après tout, Gabrielle était fabuleuse, il était normal qu’il se méfie d’un homme fraîchement célibataire très proche d’elle.



mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un diner de rencontre (pv Raziel et James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Fiche Technique Raziel strife
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir des Rookwood (Godric's Hollow)
-