AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conciliabule (Harry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Conciliabule (Harry)   Ven 5 Sep - 17:04



Si Pomona n’appréciait pas l’inactivité, la latence, ou encore l’ennui, elle ne pouvait pas dire qu’on l’exposait vraiment à ses trois ennemis depuis un bon moment.

Elle était peut-être encore considérée comme stagiaire au sein du bureau des Aurors, mais elle en faisait clairement autant (voire plus, pour certains) que bien de ses collègues gracieusement payés pour cela. Non pas qu’elle soit vénale, être payée une misère ne la dérangeait pas, pour peu que le travail qu’on lui donne à faire soit stimulant, c’était juste un constat.

Dès ses débuts, et encore plus depuis l’attaque de triste renom de Pré-au-lard, les Aurors autant qu’ils étaient étaient sur le qui-vive, et abattaient un travail monstrueux. Au service de McDowell, elle ne comptait pas ses heures. Il lui était même arrivé, une fois, de quitter son bureau alors que l’aube commençait à poindre.

Pourtant, jamais il ne lui serait venu à l’esprit de se plaindre. Elle aimait son travail. Elle l’aimait comme jamais. C’était stimulant, ça repoussait toujours plus loin les limites de son intellect, ça la mettait à l’épreuve. C’était, clairement, le travail de sa vie, et ce pour quoi elle était faite, et plus ce constat s’imposait en elle, plus elle en venait à oublier ses ambitions de départ, celles d’écrire et de devenir ethnologue. Au début, elle se disait qu’elle écrirait sur ses heures perdues, mais le temps lui manquait finalement.

Parce que, en effet, si elle n’exprimait aucune réticence à l’idée de travailler d’arrache-pied, et s’il ne lui venait jamais à l’idée de se plaindre, elle savait qu’à se perdre dans son travail, elle en oubliait une chose pourtant importante : la cause qu’elle avait choisi de défendre, la résistance.

Avec Harry et les voyageurs temporels, elle savait que ces ambitions n’étaient pas oubliées,et ça la rassurait. Cela n’ôtait rien cependant au fait que elle et Miyria avaient été à l’initiative de cette coallition, et qu’il était à présent temps de s’en montrer digne, ne serait-ce qu’un peu. En l’absence de Miyria, le tout reposait sur ses épaules. Ça l’avait angoissé, d’abord. Moins maintenant, moins depuis qu’elle avait eu l’occasion de parler à Luna.

Depuis leur décision, Pomona était bien décidée à mettre les bouchées doubles. Mais entre vouloir et pouvoir, un mur infranchissable fait parfois barrage. Car elle ne pouvait pas changer son rythme de travail, et il devenait par conséquent plus difficile d’agir de la manière adéquate.

La lettre de Harry avait résonné à son esprit comme un rappel à l’ordre. Il fallait qu’elle sache mener de front ces deux aspects de sa vie. Et elle y parviendrait. Tous deux étaient aussi importants pour elle l’un que l’autre. Elle pouvait bien y sacrifier tout le reste. De toute façon, elle n’était pas de ces personnes qui préféraient les interractions sociales quels qu’elles soient au travail en lui-même.  Le passage à l’âge adulte ne l’avait pas rendu plus sociable, loin de là.

Dans sa missive, Harry n’avait pas manqué de lui faire comprendre le caractère urgent de la situation, lui précisant qu’il fallait qu’ils se voient au plus vite. Pomona avait donc fait ce qu’elle ne faisait d’ordinaire jamais : elle avait demandé à quitter son travail plus tôt.

Cette faveur lui fut accordée sans soucis, on s’étonnait déjà qu’elle ne se contente pas des horaires de stage prévues dans sa convention... Une fois sortie du ministère, elle transplana donc jusqu’à Pré-au-lard, où le jeune homme lui avait donné rendez-vous.

Alors qu’elle franchissait le seuil des Trois-Balais, elle repéra Harry, à une table plus loin, et le rejoignit.

"Désolée du retard."

Un retard qui ne devait être que d’une ou deux minutes, mais Pomona était extrêmement ponctuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Ven 12 Sep - 15:10

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry savait bien que Pomona était particulièrement occupée avec son travail et qu’elle n’avait donc pas autant de temps qu’elle voudrait à consacrer à la rébellion. Mais il y avait des moments où elle ne pouvait pas rester sans agir. Comme celui actuellement, qui la concernait directement. Le jeune homme n’avait pas perdu de temps après son altercation avec Tom pour envoyer une lettre à Pomona, afin qu’ils se voient. Il ne pouvait pas lui parler de ce qu’il avait à lui dire en courrier, il devait la voir en face. Et il n’avait pas hésité à faire comprendre à la femme que la situation était plus qu’urgente. Il lui avait donc donné rendez-vous, en espérant qu’elle parvienne à se libérer. Le Gryffondor devait absolument la voir rapidement, parce qu’elle était en danger. Ce n’était pas qu’un simple détail, Tom était au courant d’un grand détail et par sa faute en plus. Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de s’en vouloir, même s’il savait qu’il ne pouvait rien faire. Comme bien souvent, il s’était montré trop imprudent.

Harry arriva aux Trois Balais, lieu de rendez-vous qu’il avait donné à Pomona. Il était légèrement en avance et s’installa à une table au fond de la salle. Par chance, le pub était vide à cette heure-ci. Normalement le jeune homme devrait se trouvait à Poudlard, mais il avait évidemment séché les cours pour ce rendez-vous. Il ne pensait pas que cela soit un souci, il avait une bonne raison après tout. Les cours étaient dérisoire comparé au combat qu’il pouvait mener contre le futur seigneur des ténèbres, dans le but de ne pas le laisser devenir aussi puissant qu’il l’était dans le futur. Harry ne pouvait plus rester inactif alors qu’il se trouvait dans la même époque qu’un jeune Voldemort. Même si à cause de cela, il se retrouvait à faire des conneries.


« Tu n’es pas en retard. »

Répondit-il à Pomona qui venait d’arriver et de s’installer à la même table que lui. Pour lui, la jeune femme était à l’heure. Elle n’avait que deux minutes de retard par rapport à l’heure qu’il lui avait donné, rien de bien dramatique. Rien qui ne justifiait des excuses en tout cas. Harry se sentit soudainement tendue alors qu’il se trouvait en face de Pomona, même si c’était lui qui avait demandé à la voir. Il devait lui annoncer ce qui s’était passé avec Tom quelques jours avant et il n’aimait pas réellement cela. Mais il n’allait pas pouvoir y couper, il devait la prévenir du danger.

« J’ai quelque chose à t’annoncer par rapport à notre… combat commun. » Le jeune homme n’avait pas spécialement envie de prononcer le prénom de Tom. Il se doutait bien qu’elle allait deviner de quoi il était en train de parler. « Il est au courant pour le journal, il sait que tu le possède. »

C’était dit, autant éviter de tourner autour du pot. Harry n’avait aucune idée de ce qu’ils allaient pouvoir faire, mais une chose était certaine il n’avait pas envie que le futur seigneur des ténèbres remette la main sur son journal. Ils avaient pris assez de risque pour le récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Ven 19 Sep - 11:15

Tu n'es pas en retard.

Pomona haussa les épaules, signe qu'elle n'était pas entièrement de cet avis. Quand la situation se présentait comme urgente (et urgente, elle l'était effectivement), aucun retard, même de quelques infimes minutes, ne pouvaient être tolérées. La rigueur de la jeune femme allait jusqu'à ces extrémités.

Mais le moment était mal choisi pour se jeter la pierre. Manifestement, il y aurait sujets bien plus importants à débattre, et il n'y avait pas de temps à perdre dans ce genre de conversation stérile. Chaque minute comptait, c'est pour cela qu'elle n'appréciait guère d'en avoir perdu davantage.

Mais au moins, elle pouvait compter sur Harry pour entrer dans le vif du sujet. Il savait aussi bien qu'elle que l'heure n'était pas aux politesses de circonstances et qu'il était de toutes les manières inutile, avec elle, de tourner autour du pot.

« J’ai quelque chose à t’annoncer par rapport à notre… combat commun. »

Ça, bien sûr, elle l'avait deviné. Elle l'observa sans ciller, s'abstenant de tout commentaire, l'exhortant d'un regard de lui en dire davantage. Ce qu'il ne tarda pas à faire.

« Il est au courant pour le journal, il sait que tu le possède. »

Son coeur manqua un battement dans sa poitrine, alors que de la glace glissait le long de son échine. Son visage était resté impassible, son attitude imperturbable, mais le léger frisson qui l'avait secoué légèrement avait pu trahir son angoisse.

Il savait, pour le journal. Et Pomona devinait trop bien les conséquences que ça aurait pour elle. Elle avait déjà subi ses foudres, une fois, ce jour méprisable où il l'avait torturé par l'intermédiaire de Jo. Elle ne voulait pas revivre cela. Surtout pas.

Pourtant la suite lui semblait toute tracée. Il allait la retrouver, lui demander de lui restituer ce qui lui appartenait. Elle résisterait, parce que c'était son rôle, et elle en payerait les conséquences.

L'une des questions qui l'assaillaient, bien sûr, était de savoir comment. Comment Jedusor avait-il deviné, et comment Harry savait qu'il était au courant. Mais si ce fut la première question qui lui saisit le coeur, ce ne fut pas la première qu'elle posa. Il ne fallait pas oublier d'aller au plus urgent. Il serait toujours temps d'en venir au reste plus tard. Leur discussion avait de bonnes chances d'être longue et fastidieuse.

"Oh…" un petit "oh", traversé de silence. Il ne voulait pas qu'il devine la peur que cela pouvait lui inspirer. Elle se devait d'être forte, c'était son rôle. Alors elle le serait. "Quelle a été sa réaction ? Quand il a su ?"

C'est vrai que la réponse à cette question l'éclairerait peut-être sur le sort qui l'attendait, mais elle ne l'avait pas posé pour cela. Elle savait que ce journal avait un rôle clé, mais elle ne devinait pas lequel encore. Et comme tout mystère à élucider, elle voulait l'éclaircir au plus vite. En comprenant cela, ils comprendraient peut-être bien des choses.

Mais il fallait faire vite. En combat singulier contre Jedusor, Pomona n'avait aucune chance de gagner, et elle le savait bien. Il fallait donc parer à toute éventualité. Contrer l'ennemi avant même qu'il n'attaque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Dim 28 Sep - 13:46

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry n’avait aucune envie de tourner autour du pot, de ne pas entrer directement dans le vif du sujet. Ils avaient besoin de parler de ce qui était en train de se passer, il était important qu’ils abordent tout de suite le sujet grave. Le jeune homme savait qu’ils n’avaient pas de temps à perdre, alors il se lança. Il ne pouvait pas mentionner le nom de Tom Jedusor, on n’était jamais sûr dans ce genre d’endroit, mais il se doutait bien que Pomona allait rapidement comprendre. La seule chose qui les liés réellement c’était ce combat commun de toute manière, celui qui les poussait à vouloir arrêter le futur seigneur des ténèbres. Sans cela, les deux jeunes gens ne se seraient d’ailleurs sans doute jamais parlé. Enfin, Pomona comprendrait donc de quoi il voulait parler, surtout quand il mentionna le journal. Harry ne put s’empêcher de sentir la culpabilité monter en flèche quand il annonça à l’Auror stagiaire que Tom était au courant pour le journal, parce que cela était purement de sa faute. Il s’en voulait d’avoir laissé le mage noir entrer dans son esprit, alors qu’il savait très bien que c’était une possibilité. Il s’en voulait de ne pas avoir été plus prudent, de ne pas avoir mieux suivit les conseils de Rogue. Oui, il s’en voulait de ne pas avoir écouté son ancien professeur de potion, c’était un comble.

Harry ne parvint pas à savoir réellement ce que cette nouvelle faisait à Pomona, même s’il se doutait qu’elle était surprise. Il ne sentait évidemment aucune peur chez elle, elle était une femme forte. Cependant, il ne voyait pas ce qu’elle arrivait à si bien cacher, n’importe qui à sa place aurait peur. Parce qu’il était évident qu’elle se trouvait à présent dans une position plus que délicate, plus que dangereuse même. Tom savait qu’elle avait son journal et visiblement il tenait réellement à le récupérer. Il allait donc tout faire pour l’obtenir.

« Il avait l’air… satisfait de découvrir que tu avais le journal, de pouvoir remettre la main dessus. »
Le jeune homme marqua une pause, alors que la conversation avec Tom lui revenait à l’esprit. Il n’avait pas envie d’omettre le moindre détail. « Il y tient vraiment, il souhaite absolument le récupérer. »

Les voyageurs et la résistance se doutaient bien que ce journal était important pour l’homme et c’était pour cette raison qu’ils l’avaient récupéré. Malheureusement, ils n’avaient aucune idée du rôle que ce dernier avait dans cette histoire, ce qu’il valait réellement pour Tom. Mais alors que les paroles de son ennemi tournaient dans la tête du jeune homme, il repensa aux Horcruxes. Harry ne pouvait pas savoir si cela avait un rapport, mais le journal était venu dans la conversation au moment où le Gryffondor avait mentionné ce détail. Malheureusement, il ne connaissait encore rien sur ces fameux Horcruxes.

« Tu sais quelque chose sur les Horcruxes ? »

Ce n’était sans doute pas le moment de parler de cela, ils avaient quelque chose de plus grave sur le feu. Pomona risquait sa vie après tout, parce que si Tom ne trouvait pas son journal avec elle, il n’en ferait sans doute qu’une bouché. Sauf que les voyageurs ne pouvaient pas laisser le journal revenir dans les mains de son propriétaire. La situation était grave c’était certain, parce qu’ils manquait de nombreuses pièces de puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Lun 20 Oct - 16:13


« Il avait l’air… satisfait de découvrir que tu avais le journal, de pouvoir remettre la main dessus. Il y tient vraiment, il souhaite absolument le récupérer. »

Malheureusement, cette nouvelle ne surprenait pas vraiment Pomona. Un frisson lui traversa l'échine, d'ailleurs, quand elle imagina l'intérêt soudain qu'il allait de nouveau manifester à son égard...

Depuis la création de la résistance, Pomona avait su se faire totalement oublier de Jedusor, après avoir été dans son colimateur un moment. Elle n'avait pas fait de vagues, elle avait su faire mine d'avoir retenu la leçon, après son agression (expérience qu'elle craignait de voir se reproduire plus violemment encore, malheureusement), elle avait filé doux, et, avec Miyria, elles étaient même parvenues à le mener sur des pistes contraire. Et voilà qu'elle se retrouvait de nouveau dans sa ligne de mire. Elle ne savait pas si elle était prête pour ça. Elle ne savait pas si qui que ce soit pouvait être vraiment prêt pour ça... Elle allait devoir protéger ses arrières.

Il voulait récupérer son journal, il n'y parviendrait pas. Visiblement, ils ne se trompaient pas, d'une manière ou d'une autre, il avait son importance... Alors hors de question, après les efforts effectués pour le récupérer, qu'il retourne entre les mains de son ténébreux propriétaire.

Comment faire, elle n'en savait rien. S'il la torturait de nouveau, et même si elle voulait affirmer qu'elle ne cèderait pas, elle craignait de ne pas être suffisamment forte, et de céder, de mettre tout le monde en danger. Il fallait impérativement percer le secret de ce satané journal, et le plus vite serait le mieux. Elle espérait qu'en s'associant avec Harry, elle parviendrait à trouver une solution, et qui sait, que cette solution permettrait de faire aussi évoluer la résistance.


« Tu sais quelque chose sur les Horcruxes ? »

Pomona, qui s'était apprêtée à discuter d'un plan d'action, s'étonna de cette question. Elle arqua un sourcil, et regarda longuement son interlocuteur sans prononcer le moindre mot.

Les Horcruxes faisaient partie de ses préoccupations majeures, puisqu'elle savait pertinemment que ce mot, que ces choses avaient de l'importance, et qu'il ne fallait pas les négliger... Morgan était mort peu après avoir entendu ce mot, et comprit qu'il était fondamental pour Jedusor. Malheureusement, elle avait eu beau cherché, voulu se renseigner par tous les moyens, elle n'avait obtenu que des bribes d'information vaines. Elle avait comprit que ces méthodes appartenaient à une forme de magie très noire (et ça n'avait rien de très surprenant), c'était malheureusement tout.

"Je n'ai rien pu apprendre davantage."
reconnut-elle, dépitée. Son regard se planta dans celui du voyageur temporel. "Pourquoi ? Tu as découvert quelque chose ?"

S'il lui en parlait, c'était qu'il était forcément parvenu à en apprendre plus, ou en tous cas, que ce mot pour l'instant sans définition avait de nouveau trouvé de l'intérêt, d'une manière ou d'une autre. Est-ce que cela avait un rapport avec le journal ?

Dans tous les cas, aborder ce sujet n'était pas un mal pour elle, bien au contraire, quand elle pouvait s'exprimer concrètement comme cela, ça lui permettait d'oublier le danger imminent, et de contenir sa peur. Car elle n'y pouvait rien, ne pouvait rien y faire... Tom Jedusor lui faisait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Mer 29 Oct - 12:40

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry s'en voulait tellement d'avoir mis Pomona dans une telle situation. Elle avait réussi à se faire oublier de Tom Jedusor et maintenant, elle était de nouveau en plein dans son collimateur. Le jeune homme se doutait bien que c'était une question de temps avant que le futur seigneur des ténèbres ne décide de venir la voir, afin de récupérer son journal. En réalité, le rouge et or devait bien avouer qu'il était même étonné qu'il ne l’ait pas fait encore. Peut-être qu'il s'amusait d'eux, qu'il leur donnait un peu d'espoir avant de les briser comme il savait si bien le faire. Harry ne voyait pas Pomona pour rien, ils devaient trouver un moyen de protéger le journal afin que Tom ne le récupère pas. Ils devaient trouver une solution et c'était bel et bien ce qu'ils étaient en train de chercher. Le survivant ne savait pas s'il y avait réellement un moyen pour eux de s'en sortir, enfin un moyen pour Pomona de s'en sortir, sans donner le journal. Dans le doute, ils devaient donc percer son secret afin de savoir réellement l'importance qu'il avait. Il était plus qu'évident que Tom tenait à son journal, cela devait avoir une raison. Ils devaient donc trouver cette raison, même si ce n'était clairement pas évident. Ils allaient avoir besoin de temps justement, que Tom semblait leur donner un peu. Se jouait-il de lui, ou n'avait-il seulement pas assez de temps ? Harry n'en savait vraiment rien, il n'avait pas spécialement envie de savoir. Il n'avait pas le temps de se poser ce genre de question.

D'ailleurs, Harry ne tarda pas à remettre les Horcruxes sur le tapis lors de sa conversation avec Pomona. Ce n'était pas pour rien, il avait vraiment une bonne raison pour en parler maintenant au lieu de trouver un plan pour sauver son amie. Il se doutait que cela avait un rapport avec le journal, mais il ne savait pas dans quel sens. Parce qu'il n'avait aucune idée de ce qu'était ces Horcruxes, il ne connaissait rien de cette forme de magie. S'ils en avaient su plus, peut-être qu'ils auraient deviné. Mais ce n'était pas le cas et Pomona ne semblait pas avoir découvert plus de chose sur cela.

« Je ne sais pas vraiment. » Harry marqua une pause, soupirant un peu. Il ne savait pas s'il ne se contentait pas de se faire des idées. Mais en même temps, il n'arrivait pas à enlever cette idée de la tête. « C'est étrange en fait. Quand j'ai mentionné à Jedusor les Horcruxes, il a de suite enchaîné sur son journal en disant vouloir le récupérer. » Harry n'aimait pas réellement mentionner cette conversation qu'il avait eu avec Tom, parce qu'il était responsable des ennuis de Pomona. « Alors, je me dis qu'il y a forcément un rapport entre ces Horcruxes et le journal. Sauf que si on ne sait rien sur les Horcruxes... Je ne vois pas comment on pourra le savoir. »

Si seulement ils avaient quelques indices supplémentaires (si seulement il était retourné dans le passé plus tard, quand il aurait découvert plus de chose sur Tom Jedusor).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Mar 4 Nov - 15:47


« Je ne sais pas vraiment. »


Ne pas savoir vraiment, c'était tout de même avoir une vague idée, c'était en tous cas de cette manière que Pomona choisissait d'interpréter les propos de son interlocuteur.

Harry avait abordé le sujet des horcruxes, Pomona devinait que ce n'était pas pour rien, et qu'il avait forcément, faute de véritables informations, une idée en tête, que la jeune femme avait envie, et surtout besoin, vue l'urgence des circonstances, de découvrir.

Elle tentait de deviner ce qui se lisait en filigrane dans ses propos, c'était dans sa nature que de toujours analyser, c'était même plus fort qu'elle. Mais pour parvenir à parfaitement savoir où Harry voulait en venir, elle allait avoir besoin de ses lumières. Lumières qu'elle obtint.

« C'est étrange en fait. Quand j'ai mentionné à Jedusor les Horcruxes, il a de suite enchaîné sur son journal en disant vouloir le récupérer. »

Pomona n'irait clairement pas reprocher à son interlocuteur de s'être attardé sur ce "détail". C'était généralement elle, d'ailleurs, qui faisait une fixation sur les faits et gestes et sur les paroles des personnes en présence de qui elle se trouvait. Se pouvait-il que journal et horcruxe aient un rapport ? C'est que Harry suggérait, et s'il disait vrai, l'ancienne serpentard voulait bien le suivre dans sa théorie.

Ça ne les aidait pas à se faire une meilleure idée de ce qu'horcruxe pouvait être, mais cela représentait un indice supplémentaire et non négligeable, et il serait mal avisé que de n'y pas prêter attention.

« Alors, je me dis qu'il y a forcément un rapport entre ces Horcruxes et le journal. Sauf que si on ne sait rien sur les Horcruxes... Je ne vois pas comment on pourra le savoir. »

C'est vrai que la situation paraissait insondable et délicate, mais il ne fallait pas perdre espoir. Il fallait parvenir à démêler tout cela, c'était la priorité, quitte à se mettre en danger.

Une idée commençait à immerger dans sa tête, une idée folle et dangereuse, mais ils ne parviendraient à rien s'ils restaient constamment dans la sécurité. Et oui, c'était elle qui pensait cela. Il prenait trop d'avance, il fallait qu'ils prennent des risques.

"Il va falloir le duper."
Elle marqua une pause. Elle se rendait bien compte que ce qu'elle était en train de dire était presque improbable. Pouvait-on vraiment duper Tom Jedusor. "Il viendra me voir. Il viendra forcément. Et à ce moment là, il faudra que je la joue serrée. Mais si je parviens à lui faire croire que je sais exactement ce que sont ces horcruxes, et leur lien avec le journal, peut-être pourrais-je parvenir à en apprendre plus".

Elle avait songé à ajouter un "si je survis", mais elle préféra garder ses inquiétudes pour elle. Ils étaient là, autour de cette table, les leaders de la résistance. Ils avaient tous les deux de sérieuses responsabilités, et ni l'un ni l'autre ne pouvaient s'empêcher de flancher.

Il fallait seulement qu'elle planifie son coup au maximum, et qu'elle sache anticiper les intentions de Jedusor pour mieux les contrer. Il devenait primordial de mettre à mal leur ennemi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Mer 12 Nov - 15:54

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry ne savait pas réellement si ce qu’il était en train de dire allait les aider ou non à avoir une meilleure idée sur les Horcruxes. Il avait cette impression qu’il avait besoin de partager et Pomona semblait être la personne parfaite pour cela. Il avait vraiment le sentiment que les Horcruxes avaient un rapport avec le journal, sinon son Némésis n’aurait pas tourné la conversation vers lui quand il en avait parlé. Il n’y pouvait rien, cette idée ne parvenait pas à quitter son esprit. Cela ne l’avançait pas plus, parce qu’il ne savait rien sur ces choses qui intéressaient énormément Tom. Mais en creusant un peu, ils allaient peut-être réussir à en apprendre plus. Harry en avait assez de toutes ces zones d’ombres, de ne pas comprendre complètement ce qui se passait. Il avait envie de pouvoir connaitre les derniers détails, ce qui lui manquait pour finir le puzzle. Le Dumbledore du futur l’aurait sans doute aiguillé dans ce sens sans doute, mais il se trouvait dans le passé et l’homme n’était pas le même. Du moins, il n’avait pas les mêmes connaissances. Harry espérait réellement que Pomona aurait une idée plus précise des Horcruxes, mais il semblait bien que ce n’était pas le cas. Tant pis, ils allaient devoir encore chercher et chercher. Mais le survivant ne pouvait pas imaginer autre chose que le rapport entre ces choses et le journal. Quand Pomona reprit la parole, Harry senti un frisson parcourir son corps. Son idée était bonne effectivement, le meilleur moyen d’en apprendre plus était de faire parler Tom. Mais en même temps, elle ne pouvait être sûre de s’en sortir vivant.

« Si tu fais ça… il va forcément te tuer. » Il dit cette phrase sans que sa voix ne tremble, parce qu’il était plus que concentré sur la conversation. L’idée était bonne bien sûr, mais extrêmement dangereuse. Il ne pouvait pas en vouloir à la jeune femme de faire une telle proposition, il serait capable d’en faire de même. Il pouvait bien être le premier à sauter dans la gueule du loup. « Il faut trouver un moyen d’être sûr que tu t’en sorte, sinon ça ne servirait à rien. »

Pomona pourrait en appendre d’avantage, mais si les informations qu’elle récoltait se perdaient avec sa mort, cela aurait été purement inutile. Tom Jedusor, c’était un peu de la responsabilité d’Harry Potter. Même si le jeune homme n’était pas encore né normalement dans cette époque, il y avait toujours ce lien entre lui et Voldemort. Dans le futur, c’était lui bébé qui allait mettre fin à son règne. Il avait donc forcément un rôle dans sa destruction à présent, dans ce combat qu’ils menaient ensemble contre lui. Même si c’était sans doute trop orgueilleux de le penser, il le pensait. Il n’y pouvait rien, il pensait que c’était sa responsabilité après tout. Il n’avait pas envie de laisser Pomona prendre tous les risques, surtout que c’était de sa faute. Sans lui, le Serpentard n’aurait pas été au courant qu’elle possédait le journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Sam 15 Nov - 18:26

« Si tu fais ça… il va forcément te tuer. Il faut trouver un moyen d’être sûr que tu t’en sorte, sinon ça ne servirait à rien. »

Pomona ne réagit pas à la réflexion de Harry. Pourtant, c'était bel et bien de sa vie, qu'il s'agissait, et les dangers qu'elle encourait étaient bien réels, l'ancienne étudiante ne cherchait pas du tout à contredire son interlocuteur.

Dès qu'elle s'était engagée pour de bon dans la résistance, et même avait fini à sa tête après le départ de Miyria, elle avait bien su tous les risques que cela représentait. Mais ce n'était pas une raison pour se sacrifier inutilement, Harry avait raison...

Tom Jedusor l'avait déjà torturé (par l'intermédiaire d'une autre, oui, mais cela avait quand même été sa volonté à lui au départ), il n'hésiterait pas à la tuer si elle se mettait sur son chemin... Et que c'était trop flagrant, tout comme il avait tué Morgan, tout comme, d'une certaine manière, il avait tué Olive également...
Morgan...

"Morgan... il a surprit une conversation entre Slughorn et Jedusor, c'est comme ça qu'il a su pour les horcruxes... Il faudrait faire parler Slughorn... Je pourrais préparer du veritaserum."

Une lueur se fit dans son regard, c'était si simple qu'elle n'y avait évidemment pas songé. Ça ne résolvait pas tout, c'est certain, et même s'ils parvenaient à savoir ce qu'horcruxes pouvaient être, cela ne lui sauverait pas forcément la mise quand il viendrait la voir avec l'intention de récupérer son dû. Si elle ne se montrait pas coopérative un tant soit peu, elle ne donnait pas cher de sa vie. Et aussi...


"Quand bien même nous perçons ce mystère à jour, il a toujours une longueur d'avance sur nous."
remarqua-t-elle, elle-même démunie par ce constat, mais qu'elle était bien contrainte de faire.

"Miyria avait eu l'idée..."
sa gorge se serra un peu, à l'évocation de sa meilleure amie.

D'elle, elle n'avait plus la moindre nouvelle. Elle l'avait laissée seule avec ses responsabilités. Elle n'y était pour rien, Pomona le savait bien, elle ne pouvait pas lui reprocher d'être partie, mais elle aurait aimé l'avoir à ses côtés dans ce genre de circonstances.

"Elle voulait s'infiltrer parmi eux, être une espionne à notre service.."
À l'époque, cela lui avait semblé fou et excessivement dangereux... Mais sans prendre de risque, sans une once de folie, arriveraient-ils à quoi que ce soit ? "Je crois que c'est ce qu'il nous faudrait..."

Ses idées étaient un peu éparpillées, moins ordonnées que d'habitude, et c'était étonnant comme on savait comme elle aimait tout compartimenter, mais c'était l'occasion. Avec leurs emplois du temps respectifs, Harry et elle n'avaient que peu d'occasions de se concerter, et il y avait tant de points à régler !

"Tu seras là ?"
Elle marqua une pause. Jusque là, le ton de sa voix était resté extrêmement neutre, elle agissait juste en bonne stratège, et comme d'habitude, elle avait gardé le parfait contrôle de ses émotions, mais là elle y parvenait beaucoup moins. "Quand il viendra me trouver, tu seras là ?"

Seule, elle ne pensait pas être de taille à l'affronter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Dim 23 Nov - 17:33

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry savait bien que Pomona était prête à tous les sacrifices pour faire avancer la cause contre Jedusor, mais il n’avait pas envie de la voir se sacrifier pour rien. Cela n’allait pas les aider si jamais Tom tuait la jeune femme, sans que cette dernière ne puisse communiquer ce qu’elle aurait appris. C’était donc un risque trop grand à prendre, même si le survivant comprenait parfaitement. Il était prêt à tous les sacrifices. Il ne le savait pas encore, mais normalement dans son époque, sa mort était directement liée avec celle de Voldemort. Et pourtant, il avait déjà le même état d’esprit. Clairement, il n’hésiterait pas à se sacrifier pour l’arrêter. Pomona ne répondit pas à ses paroles et Harry se demanda bien ce à quoi elle pouvait bien penser. Finalement, elle reprit la parole. Le jeune homme ne comprit pas de suite où elle voulait en venir. Avant de finalement comprendre.

« Oui, je crois qu’on peut partir dans ce sens. »

Ils devaient trouver quelque chose sur les Horcruxes, ils n’avaient pas le choix. Alors, autant mettre toutes les chances de leurs côtés. Si c’était bien le professeur de potion qui avait appris des informations à Jedusor, il pouvait en faire de même avec eux. Surtout si Pomona préparait une potion pour l’obliger. Malheureusement, cela ne changeait rien à la situation de la jeune femme, mais c’était déjà un début. Et une suite, il y en avait. Pomona mentionna ensuite le fait que Miyria avait eu l’idée de s’infiltrer dans le groupe de Tom. L’idée était complètement dingue et dangereuse, mais Harry savait que c’était une chance de pouvoir avoir quelqu’un dans ce groupe leur donnant des informations. Cependant, il était clair qu’ils ne pourraient pas compter sur celle qui avait eu cette idée, elle avait disparu de la circulation, ou elle était partit tout simplement.

« Je pense que c’est ce qu’il nous faut. » Leur conversation ne ressemblait pas à grand-chose, ils passaient du coq à l’âne. Mais ils avaient tellement de chose à voir en même temps et si peu l’occasion de se voir. Ils devaient traiter tous les sujets. « Tu as une idée de qui pourrait le faire ? Il faut quelqu’un de confiance, mais qui ne soulève pas les doutes chez Jedusor. »

Il avait constamment une longueur d’avance sur eux, ils avaient besoin de gagner un peu de terrain. Il était temps qu’ils arrêtent d’agir en conséquence des actions de Tom, ils devaient prendre un peu d’avance. Cependant, ce n’était pas vraiment simple à faire. Et quand Pomona reprit la parole, Harry sentit le trouble dans sa voix. Elle était quelqu’un de fort, très stratège. Cependant, le jeune homme se doutait bien que l’idée que Voldemort vienne la voir concernant le journal lui était difficile. Et lui, il s’en voulait tellement.

« Bien sûr je serais là. »
Le jeune homme ne pouvait évidemment pas laisser Pomona affronter la situation seule, surtout si elle lui demandait d’être présent. Il ne se voyait pas refuser, elle se retrouvait dans cette posture à cause de lui après tout. « Tu peux compter sur moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Mer 26 Nov - 11:15



« Oui, je crois qu’on peut partir dans ce sens. »

L'avantage - et non des moindres - avec William Black…enfin, Harry Potter, c'est que Pomona n'avait pas à essuyer de refus cinglant à chacune de ses suggestions, et qu'ils arrivaient généralement toujours à trouver un terrain d'entente, même dans les sujets les plus graves à aborder.

Cela rassurait plutôt la jeune femme. Parce qu'après le départ de Miyria, quand elle avait compris qu'elle devrait s'imposer à la tête de la résistance, on ne pouvait pas dire qu'elle avait été pleinement rassurée. Gérer Stevens, Johnson et compère, pourquoi pas, mais elle avait eu plus de doute concernant les voyageurs. Ils formaient, à leur manière, un complexe microcosme, avec une hiérarchie bien établie, Harry et Hermione étaient au sommet de cette hiérarchie, le but de Pomona n'était pas de se placer au-dessus d'eux mais d'être autant qu'eux décisionnaire.

Elle avait craint le combat de coqs pour se hisser chacun au sommet, mais finalement, ils n'avaient eu aucun mal à trouver un terrain d'entente. Encore maintenant, cela se confirmait alors que Harry acceptait de prendre part à ses projets. C'était donc décidé, et Pomona devinait qu'ils iraient au plus stratégique, lui encore à Poudlard, elle non. Elle préparerait sa potion de vérité, à Harry d'arracher des aveux à Slughorn. Elle n'ajouta rien sur le sujet. Ils en abordaient trop en même temps. Mieux valait être concis et pragmatique. C'est comme cela que Pomona fonctionnait les trois quarts du temps quoi qu'il en soit.


« Je pense que c’est ce qu’il nous faut.  Tu as une idée de qui pourrait le faire ? Il faut quelqu’un de confiance, mais qui ne soulève pas les doutes chez Jedusor. »

Revenir sur la décision de choisir un espion, ça ça semblait nécessaire et impératif, par contre, à présent que l'idée était lancée. Mais qui choisir ? Les voyageurs étaient exclus d'office, évidemment. Stevens et Johnson affichaient trop ouvertement leur haine envers Jedusor pour être crédible un seul instant, Hornby était une loque sans nom auquel Pomona ne confirait pas même son poisson rouge si elle en avait un… Restait Farnsworth, mais Pomona n'était pas convaincue que Jedusor la considère jamais comme un chevalier de Walpurgis potentiel… Et bien sûr, il y avait elle, et elle aurait endossé ce rôle avec beaucoup d'appréhension mais conviction quand même si cette histoire de journal intime n'avait pas réduit sa crédibilité à néant.


"On ne peut pas envoyer l'un des membres  de la résistance, à l'heure actuelle, mais ce qu'on pourrait faire… c'est parvenir à enrôler l'un de ceux qu'il a dans sa ligne de mire avant qu'il ne l'enrôle lui-même. J'avais dressé une liste d'élèves qui devaient susciter l'intérêt de Jedusor."

L'une de ses très nombreuses listes qui noircissaient son fameux carnet auquel elle ne touchait plus vraiment depuis qu'elle avait quitté Poudlard, et qui témoignait certainement d'un comportement psychotique, mais il allait garder cela pour lui.


« Bien sûr je serais là. Tu peux compter sur moi ! »

À cette réflexion, Pomona se contenta de sourire, un sourire qui voulait dire "merci". Elle ne voulait guère trop manifester son angoisse et montrer sa faiblesse. De toute façon, elle n'était pas de nature à s'épancher, ça ne lui ressemblait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Lun 8 Déc - 13:30

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry ne savait pas si on pouvait affirmer qu'il avait une âme de leader, mais il était clair qu'il s'était plus ou moins imposé en chef de groupe. Cela s'était fait naturellement, sans qu'il ne cherche à imposer sa volonté, mais il devait bien avouer qu'il aimait cela. Il avait toujours aimé, depuis ses premières années à Poudlard. Quand il ne connaissait pas encore le monde magique, Harry n'arrait jamais imaginé vivre toutes ces aventures, mettre aussi souvent sa vie en danger. Et pourtant, c'était ce qu'il faisait et il le faisait en fonçant dans le tas. C'était lui que Voldemort avait tenté de tuer quand il n'était qu'un bébé, c'était lui qui avait renversé le seigneur des ténèbres. Il semblait donc logique que cela soit lui (aussi parce que sans lui, ses amis ne se retrouveraient pas dans cette galère), qui gère plus ou moins les opérations. Avec Hermione, il faisait un duo de choc. Le jeune homme pouvait donc se permettre de parler aux noms de ses amis, ils leur raconteraient ensuite son entrevue avec Pomona. S'il voulait interroger le professeur de potion, il le ferait de toute façon. Evidemment, l'avis de ses camarades comptait (du moins en apparence), mais il prenait quand même souvent les décisions. Les deux interlocuteurs se mettaient donc d'accord point par point sur les différents plans qu'ils devaient mettre en place. Harry comptait sur l'Auror pour lui procurer un moyen d'obtenir des informations de la part du professeur de potion, il se chargerait ensuite de l'approcher dans l'enceinte de l'école de magie. Et maintenant, ils devaient trouver un moyen d'infiltrer les rangs de Jedusor.

Harry réfléchissait en même temps que Pomona sur la personne qui pouvait leur permettre d'espionner Tom Jedusor. Le jeune homme ne voyait pas réellement qui pouvait endosser ce rôle. Les voyageurs étaient exclus d'avance bien sûr, même si le survivant se serait porté volontaire avec plaisir. Il était toujours volontaire quand il s'agissait de foncer dans le danger sans forcément réfléchir. Harry savait qu'il ne pouvait rien tirer de Tom de cette manière-là, il devait la jouer plus subtile. Eventuellement, se rapprocher de son ennemi en espérant qu'il lui lâche des informations (ce que le survivant avait fait à merveille à Tom la dernière fois qu'ils s'étaient croisés). Pomona était donc d'avis d'enrôler quelqu'un qui était sur la liste des potentiels futurs chevaliers. C'était une bonne idée, de toute manière ils n'avaient pas réellement le choix donc.


« Tu as déjà une idée en tête ? Si c'est à Poudlard je pourrais me charger de l'approcher si tu veux, ou un des autres voyageurs. » Cela dépendait en fait de qui était cette personne, chaque voyageurs avaient une façon d'être différentes pouvant s'adapter à un interlocuteur particulier. De toute manière, ils allaient devoir se montrer prudent. Maintenant qu'Harry savait que Tom connaissait une partie de leur histoire (et encore il ne se doutait pas de tous ce qu'il allait apprendre bientôt), il savait que le jeune homme les faisait surveiller. « Puisque la fin de l'année approche à grand pas... je présume qu'il recrute énormément en plus. »

Harry connaissait le Voldemort du futur (du moins son histoire), il savait que le mage noir recrutait énormément de mangemort. A Poudlard, il était limité, mais une fois dehors il y avait de forte chance pour qu'il ne se limite plus. Afin de pouvoir frapper fort, il avait besoin de serviteur. Harry rendit son sourire à la jeune femme, ne revenant pas sur le fait qu'il serait présent lors de la visite de Tom pour le journal. Ils n'avaient pas besoin d'en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Ven 12 Déc - 16:19

« Tu as déjà une idée en tête ? Si c'est à Poudlard je pourrais me charger de l'approcher si tu veux, ou un des autres voyageurs. Puisque la fin de l'année approche à grand pas... je présume qu'il recrute énormément en plus. »

Pomona hocha par deux fois la tête. Tout d'abord pour répondre par l'affirmative à la question de son interlocuteur, ensuite pour confirmer qu'elle pensait de la même manière que lui.

La fin de l'année scolaire était dans quelques mois, bientôt il lui faudrait recueillir ailleurs ses fidèles, mais il ne se priverait pas d'avoir le plus d'appui possible au sein même de l'école de magie. C'était d'autant plus, donc, pour les voyageurs et la résistance, l'occasion idéale de parvenir à s'infiltrer parmi les Chevaliers de Walpurgis. Même si c'était très clairement bien plus facile à dire qu'à faire.

D'un geste, Pomona demanda un instant à Harry, instant qu'elle prit pour aller récupérer son carnet dans son sac, celui dans lequel elle notait toutes ses analyses de ce qu'elle nommait non sans une certaine distance ethnologique "la faune de Poudlard", tous les élèves à peu près y étaient répertoriés, par groupes sociaux, et leurs comportements en société décryptés dans le moindre détail. Même si elle n'y écrivait plus, elle l'avait toujours sur elle.

L'une des pages du carnet en question, celui qu'elle ne lâchait pas un seul instant quand elle était encore élève à l'école de magie, concernait les potentiels de Jedusor.

Elle ouvrit grand le livre en question, afin que le jeune homme puisse y lire en même temps qu'elle.

La liste n'était plus vraiment à jour. Certains ex potentiels, comme Abraxas Malefoy, par exemple, étaient désormais des chevaliers de Walpurgis à part entière… et bien sûr, il y avait toujours les informations dont elle ne disposait pas, la distance n'étant pas forcément propice à se tenir pleinement informée des avancées du groupe adverse.

Évidemment, tout ces individus se trouvaient à Poudlard, mais d'une certaine manière, elle considérait qu'il était préférable de passer par l'intermédiaire d'un élève plutôt que d'un adulte. Un adulte aurait certainement plus d'aptitudes et de capacité à tromper Jedusor, mais un élève était plus facilement apte à rejoindre leur cause, sans oublier que oui, tant que les voyageurs se trouvaient encore à Poudlard, il serait plus facile d'approcher la personne qu'ils choisiraient pour être leur agent double.

"J'avais établi cette liste à une époque, elle date un peu…"
fit-elle, faisant mine que sa manière de procéder était tout à fait naturelle. De toute façon, ils n'étaient pas là pour discuter de ses lubies étranges, ils étaient là pour décider d'un plan d'action, et c'est exactement ce qu'ils mettaient en place. "Je pense qu'on peut oublier de faire appel à certaines personnes. Des élèves comme Ines Stinwick ont toutes les chances de rejoindre Jedusor un jour mais bien moins de se rallier à notre cause."

Stinwick avait beau afficher son mépris à l'égard de l'héritier de Serpentard, ce qui aurait pu leur profiter, elle serait influencée par l'appartenance de Daniel, son ex petit ami aux chevaliers de Walpurgis. C'était bien trop risqué, donc.


"J'ai bien pensé à Jo Benett, mais je crains qu'elle ne soit pas suffisamment… forte… pour assumer le rôle d'infiltrée."


Sa voix s'était légèrement cassée à ce constat, quand on savait que Jedusor avait utilisé Jo pour torturer Pomona, cela se justifiait plus facilement.


"Sinon, je pense qu'Andreï Armyanski a du potentiel..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Sam 27 Déc - 11:56

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry se doutait bien que la fin de l’année scolaire était importante pour Tom, parce qu’il allait enfin pouvoir quitter Poudlard. Le sorcier pourrait apporter son influence dans le monde des sorciers et pas simplement dans l’école. Cela semblait logique qu’il poursuivre activement ses recrutements et pas seulement à l’extérieur. Quand il allait quitter l’école de magie, il allait quand même devoir garder une certaine influence à l’intérieur. Avec un peu de chance, ils pouvaient donc parvenir à infiltrer ses rangs. Ainsi, avec un peu de chance, ils pourraient enfin avoir une petite longueur d’avance sur le futur seigneur des ténèbres (c’était beau de rêver). Harry observa Pomona attraper son carnet, où elle avait noté toutes ces analyses. Le jeune homme se pencha un peu plus quand elle ouvrit grand le carnet, à la page qui les intéressait. Son regard parcouru rapidement la page et clairement, Harry trouva cela étrange. Utile bien sûr, après tout c’était une bonne chose d’avoir une liste des potentiels partisans de Jedusor (même pas à jour), mais c’était un peu « trop ». Sur ce point-là, Pomona et Hermione pouvaient bien s’entendre. Lui, il n’était pas trop note, carnet et autres analyses. Enfin pour le coup, c’était une très bonne chose. Harry se contenta juste de regarder la page et d’écouter la femme. Il était parfaitement d’accord sur le fait qu’ils ne pouvaient pas s’approcher de n’importe qui, qu’ils devaient trouver quelqu’un de fondamentalement bon pour les rejoindre. Il ne fallait pas se contenter d’approcher une personne qui n’aimait pas Tom, ils étaient nombreux et pourtant certains devaient le suivre les yeux fermés. Harry était bien placé pour savoir qu’il était doué pour retourner les têtes. Et bien souvent, la peur et la menace permettaient d’avancer énormément. Finalement, il semblait bien que quelqu’un soit propice à leurs recherches.

« Armyanski ? » Harry releva son regard, réfléchissant à ce jeune homme qu’il peinait à visualiser. C’était qu’il ne prenait pas réellement la peine de s’intéresser aux autres de Poudlard, en ce moment son esprit était entièrement tourné vers Tom et ses sbires. Mais il finit par se rappeler qui était cette personne. « Ça peut se faire je pense ! Il faudrait que l’un de nous arrive à s’approcher de lui, pour avoir sa confiance. »

Ce qui était clairement plus facile à dire qu’à faire. Harry n’était pas le plus diplomate des voyageurs, il ne savait pas s’il serait capable de s’en sortir. Clairement, le jeune homme voyait Hermione bien plus douée dans ce domaine. Ron était comme lui après tout, Ginny… il n’avait pas envie de demander à Ginny de le faire (et cela sans réellement savoir pourquoi). Et Luna, c’était Luna. Enfin, ils arriveraient bien à s’approcher d’Andreï et à le convaincre de leur faire confiance, de devenir leur taupe. Encore fallait-il que Tom ait réellement l’intention de le recruter.

« Tu penses que Jedusor à des vues sur lui ? »

Si Pomona l’avait proposé, c’était que c’était sans doute le cas. Mais le jeune homme avait envie de le confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Jeu 8 Jan - 11:59


Armyanski ? Ça peut se faire je pense ! Il faudrait que l’un de nous arrive à s’approcher de lui, pour avoir sa confiance.


Pomona hocha doucement la tête. C'était effectivement ce qu'elle avait à l'esprit, en effet. Elle n'était sûre de rien, bien sûr, elle n'avait jamais que des présomptions, et ces dernières pourraient s'avérer fausses et hors de propos, mais il lui semblait qu'il pourrait faire l'agent double idéal.

Il faudrait le former, évidemment, l'on ne dupait pas aisément Tom Jedusor, ce n'est pas sans raison que Miyria et elle, quand Miyria était encore présente (Merlin, ce qu'elle pouvait lui manquer ! ), s'étaient à ce point entrainées à le duper, quand sa meilleure amie tentait encore de tenir son rôle que, qui sait, Andreï Armyanski remplirait à sa place.

En tous cas, elle ne le pensait pas plus influencée par l'ennemi qu'il ne pourrait l'être par eux, il était donc plus que jamais temps de l'aborder, avant que l'héritier de serpentard ne prenne les devants et ne sape absolument toutes leurs chances.

Il fallait donc que l'un d'eux arrive à s'approcher de lui, oui… et bien sûr, ça ne pourrait pas être elle, il fallait un élève de Poudlard, qui puisse ainsi lui parler quotidiennement, gagner sa confiance, et parvenir à ses fins. Ils n'avaient que peu de temps. Très peu de temps, même. Tout devait être en place avant le départ de Jedusor, il fallait donc faire vite.


« Tu penses que Jedusor à des vues sur lui ? »

Elle ne pouvait répondre avec certitudes. Son fameux carnet, révélateur de névrose, n'était qu'un amas de présomptions. Souvent, elles s'avéraient finalement justifiées, elle avait une sorte d'instinct qui lui permettait de jauger souvent plutôt justement la nature humaine. Mais ça ne l'empêchait pas de s'être déjà trompée à quelques reprises.

Dans tous les cas, cette fois-ci, elle avait envie de faire confiance à son intuition. Quelque chose lui disait qu'elle ne se trompait pas. Dans tous les cas, il fallait explorer toutes les options et tenter le tout pour le tout, non ? C'était tout ce qu'il leur restait.


"Jedusor a des vues sur tous ceux dont le sang correspond à … ses critères de sélections. Andreï Armyanski est à Serpentard et il est de sang pur, c'est déjà deux arguments majeurs, pour lui. "


Pomona imaginait, et pensait ne pas se tromper sur son compte, que Jedusor scrutait sans cesse le moindre de ses camarades afin d'en déterminer le potentiel. Il examinait, il analysait. En ce sens, il n'était pas bien différent d'elle. Ce constat lui faisait froid dans le dos.


"…Sans compter qu'Armyanski a toutes les raisons de l'intéresser, désormais, sa mère est une femme influente, s'il atteint le fils, il peut atteindre la mère… et une rumeur court selon laquelle elle fréquenterait le directeur de Poudlard…" rumeur qui se verrait confirmée par un mariage en grande pompe, ce que Pomona ignorait encore alors. Elle marqua une légère pause. "Crois-tu pouvoir t'en charger ? Je peux démarcher les autres membres de la résistance pour s'en occuper, autrement…"

C'était le hic, il ne lui semblait pas que qui que ce soit dans la résistance ou parmi les voyageurs soit vraiment proche d'Armyanski… et pour cause, le jeune homme, s'il n'avait pas changé (et le fait est qu'il avait changé, mais pas dans ce sens là) était peut-être moins sociable qu'elle, ce qui était un exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Sam 24 Jan - 1:25

Pomona & Harry
Conciliabule
Utiliser les méthodes de la tromperie, du mensonge et de la manipulation n’était pas dans les habitudes d’Harry Potter. En même temps, on ne pouvait pas dire que le survivant avait réellement des méthodes, la plupart du temps il se contentait de foncer dans le tas. Sauf que pour battre Tom, ils allaient bien devoir passer par ce genre de chose. Ainsi, ils étaient en train de discuter de la possibilité d’aborder un élève de Poudlard, potentiellement une recrue de Tom, afin de le faire rentrer dans leurs rangs d’abord. Ils avaient besoin d’un espion dans les rangs du futur seigneur des ténèbres, ils n’avaient pas le choix. Harry se doutait bien que Pomona ne pouvait pas approcher cet Andreï elle-même, parce qu’elle ne se trouvait plus dans l’école de magie. C’était donc les voyageurs qui allaient devoir agir. Le survivant espérait que cela n’allait pas être lui, il ne se sentait pas vraiment à la hauteur. Il aurait le temps de discuter de ce détail avec les voyageurs de toute façon. Il fallait cependant que ce Serpentard soit réellement dans la ligne de mire de Jedusor, sinon ils feraient tout cela pour rien. Pomona semblait sûr d’elle en tout cas et elle avait des arguments de chocs. Effectivement, l’élève était à Serpentard et son sang était pure, il ne pouvait donc qu’intéresser Tom Jedusor. En plus, la jeune femme avait des informations utiles sur la mère de leur cible. Ainsi donc, la femme fréquentait le directeur de Poudlard, effectivement c’était une information plus qu’intéressante. Tom avait tout intérêt à avoir le fils de cette femme dans son groupe. Mais ils étaient loin de penser encore que bientôt, le futur seigneur des ténèbres allait avoir directement Anya Armyanski sous ses ordres, ils étaient loin de connaitre les plans du jeune homme.

« On va s’en occuper. »
Dit-il plein de conviction. Certes, il doutait un peu de ses compétences à « manipuler » quelqu’un, mais les voyageurs pouvaient quand même s’en occuper. Harry ne savait pas encore en plus qu’il allait avoir une motivation nouvelle, quand Tom allait oser s’en prendre à l’un de ses proches. « Ne t’en fais pas, on va y arriver. »

C’était un nouveau point de réglé alors ? Harry ne savait pas si on pouvait considérer que la situation avait avancé, après tout Pomona se retrouvait toujours autant en danger. Même s’ils avaient convenu de quelques plans, Tom n’était pas arrêté encore. Le futur seigneur des ténèbres continuait d’avancer et il risquait même de récupérer son journal et cela, en mettant en danger la vie de l’Auror. Non, la situation n’était pas mieux, mais ils avaient quand même pu mettre au point quelques petits détails.

« On s’organise comment pour le journal ? »

Harry n’avait pas spécialement eu envie de revenir sur ce détail, ce n’était pas le plus agréable. Sauf qu’ils devaient bien convenir de quelque chose si le survivant devait être présent au moment de la venue de Tom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Mar 3 Fév - 12:11



« On va s’en occuper. Ne t’en fais pas, on va y arriver. »

Il y avait tant de conviction dans la voix du jeune homme qu'il était difficile de douter de sa bonne foi et de sa volonté d'agir.

Pomona avait parfois l'impression qu'ils - la résistance - étaient une armée de Don Quichotte qui se battaient comme des forcenés contre de véritables moulins à vent, tandis que l'ennemi, lui faisait de réels progrès dans l'ombre, mais ce genre de conversation la réconfortait un peu.

Elle ne savait pas jusqu'où tout cela allait les mener, à quelques conséquences tragiques, elle pouvait le parier (il y avait déjà eu des morts, après tout), mais il fallait se battre jusqu'au bout. Et quand elle éprouvait chez Harry, qui était clairement, avec elle et Hermione, aux commandes, elle parvenait plus aisément à se convaincre que tout cela avait un sens, et surtout qu'ils allaient parvenir à quelque chose, qu'ils allaient véritablement accomplir quelque chose. Il fallait seulement frapper un coup plus fort. Et s'aventurer sur des terrains dangereux et peu protocolaires, de ceux que la jeune femme ne se serait jamais imaginée auparavant.


"Je ne m'en fais pas."
choisit-elle alors de répondre très simplement.

Ce n'était pas entièrement vrai. Dire que son esprit était apaisée, qu'elle ne craignait pas la suite, qu'elle n'appréhendait pas les risques, qu'elle n'en reconnaissait pas les dangers réels, serait une méprise totale. Mais il fallait savoir faire front et redoubler de détermination. Quels autres choix avaient-ils, au fond ? Il fallait qu'ils se battent, pour une cause on ne peut plus juste, et qui devait dépasser ses considérations personnelles.

Car bien sûr, la jeune femme avait peur pour elle-même. Elle ne voulait pas se montrer égoïste, mais avoir l'Héritier de Serpentard dans le collimateur était pour tout sauf la rassurer, et d'ailleurs, Harry y revint. Et en effet, il semblait indispensable d'y revenir... La promesse du jeune homme d'être là la rassurait, mais ça ne suffisait pas. Une fois de plus, il s'agissait d'avoir un coup d'avance sur Jedusor.


« On s’organise comment pour le journal ? »

Pomona prit une légère inspiration. C'était le moment. Le moment de ne pas se laisser dominer par ses angoisses. Même si c'était tentant. Et de réfléchir de la façon la plus raisonnée possible. En songeant plus aux intérêts de la résistance qu'aux siens propres.

"Le plus simple serait de lui donner rendez-vous. Le faire venir à nous avant qu'il ne le fasse et que l'on soit pris au dépourvu. Il flairera le piège, évidemment, mais peu importe."
Elle marqua une pause. "Dans l'idéal, il faudrait lui donner l'impression d'avoir eu l'avantage. Lui rendre son journal... Ou lui donner l'impression que nous l'avons rendu. J'ignore s'il se laisserait abuser par un faux, mais si on lui donne le sentiment d'avoir dû nous extirper une copie conforme par la force ou... la persuasion, c'est faisable." Elle marqua une nouvelle pause, légèrement hésitante. "Je pense qu'il va falloir accepter d'encaisser quelques coups."

Ça ne lui plaisait pas le moins du monde, et les conséquences d'une telle décision risquaient d'être douloureuses, mais c'est en lui donnant l'illusion d'être en position d'infériorité qu'ils pourraient avoir l'ascendant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Mar 24 Fév - 20:59

Pomona & Harry
Conciliabule
Harry essayait de croire à la réussite de ce plan qu’ils venaient de « mettre en place » avec Pomona. Ils n’avaient pas le choix, ils devaient trouver un moyen de prendre de l’avance sur Tom. Il ne pouvait de toute façon pas rester sans rien faire, ils devaient agir. Que cela soit les voyageurs ou les résistants, ils devaient faire quelque chose pour parvenir à obtenir un peu d’avance contre Jedusor. Le futur seigneur des ténèbres gagnait bien trop de terrain et encore, Harry ne se doutait pas encore que Tom allait encore plus prendre d’avance prochainement. La seule chose qu’il voyait pour l’heure, c’était que les résistants et les voyageurs n’avaient encore rien pu faire contre lui. Et Pomona se trouvait dans une situation plus que complexe d’ailleurs. Ils avaient parlé longuement de la possibilité d’obtenir un espion dans le camp de Tom, mais il y avait encore un détail à régler. Le Serpentard savait que la membre de la résistance possédait son journal. Harry savait parfaitement que le jeune homme allait vouloir récupérer son journal, il semblait prêt à tout pour le reprendre quand il l’avait vu. Pomona se trouvait donc dans la ligne de mire de Tom et nul doute qu’elle allait payer les conséquences. Ils ne pouvaient pas se contenter de protéger le journal, de le cacher ailleurs. Parce qu’il était plus que clair que le futur seigneur des ténèbres n’allait pas se contenter de lui poser quelque question. Le jeune homme s’en rendait bien compte, il avait clairement mis en danger la vie de la jeune femme. Il se reposait sans aucun doute beaucoup trop sur elle, mais elle avait quand même bien plus d’expérience que lui et elle était la cible principale. Alors il lui demanda ce qu’ils devaient faire concernant le journal.

La femme affirma donc que le mieux était qu’ils donnent rendez-vous à Tom. C’était sans doute le mieux effectivement, parce qu’ils pourraient se préparer et pas juste attendre le moment où le futur seigneur des ténèbres décide d’agir. Forcément, il allait sentir le piège, mais c’était un mal pour un bien. Le survivant ne put s’empêcher de sentir un frisson parcourir son corps quand il entendit la jeune femme lui dire qu’il allait falloir prendre quelque coups, qu’elle allait donc devoir prendre des coups. Harry ne pouvait pas s’empêcher de se sentir responsable, c’était de sa faute.


« T’es pas obligé de le faire, laisse-moi le faire. » Reprit-il, la voix légèrement plus sombre. Il n’était pas le genre de jeune homme à laisser quelqu’un se sacrifier à cause de lui, d’ailleurs il avait bien plus tendance à se sacrifier lui-même. C’était l’un de ses défauts, parce qu’il ne réfléchissait pas réellement avant de foncer dans le tas pour sauver l’un de ses amis (quand il en était capable). « Je peux très bien contacter Jedusor et faire la transaction avec lui. En lui faisant croire qu’on a découvert le secret du journal. »

Il n’y pouvait rien, cela le rendait malade de penser que Pomona allait subir les foudres de Tom à cause de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Jeu 26 Fév - 11:22



« T’es pas obligé de le faire, laisse-moi le faire. »


Pomona esquissa un sourire. Que Harry veuille se dévouer à sa place, ça la touchait, mais elle restait convaincue que c'était à elle de s'en occuper. Ce n'était pas qu'elle avait le sens du sacrifice, mais elle avait un esprit logique qui la confortait dans l'idée que les choses devaient se passer ainsi.

Elle n'avait pas la moindre envie de subir les foudres de Jedusor. Elle les avait déjà subies, et en avait chèrement payé les conséquences, mais s'il fallait réitérer cette désagréable expérience, eh bien soit, elle le ferait. Ce n'était pas le moment de jouer les précieuses ou de faire des caprices.

Pomona avait saisi depuis un moment déjà l'importance de ce qui était en train de se dérouler. Leurs petites vies, à titre individuel, n'avaient pas grande importance, ce qui comptait, c'était de vaincre l'ennemi avant qu'il ne devienne impossible de tenter quoi que ce soit contre lui.


« Je peux très bien contacter Jedusor et faire la transaction avec lui. En lui faisant croire qu’on a découvert le secret du journal. »

Pomona comprenait parfaitement pourquoi Harry était le leader, le meneur pour les autres voyageurs temporels.  Il avait toutes les attributions d'un chef de file digne de ce nom : il était toujours prêt à prendre tous les risques, il n'hésitait pas à se sacrifier au profit des autres, l'ancienne verte et argent appréciait cette force de caractère.

La jeune femme l'envierait presque, d'ailleurs. Depuis que Miyria était partie, elle devait elle aussi jouer les leader, mais elle semblait être bien moins faites pour cela que ne l'était le rouge et or. Ceci dit, elle ne changerait pas d'avis. Ce qu'elle avait suggéré, c'était bien à elle de le faire.


"C'est honorable de ta part."
dit-elle dans l'un de ses rares sourires. "Mais il faut que je le fasse. Il se méfiera moins si c'est moi."

Et elle le pensait vraiment. D'une part parce que c'était elle, celle qui possédait le journal, pour Jedusor, et que même s'il saisirait le piège, il lui paraîtrait peut-être moins flagrant si elle faisait mine d'être à l'initiative de tout cela. D'autre part, parce qu'elle avait le sentiment que Jedusor, quelque part, était plus impressionné par Harry que par elle. Parce qu'il savait des choses de son futur que lui-même ignorait ? Sûrement, et peut-être pour d'autres raisons aussi, que Pomona ne comprenait pas encore.

"Je préfère que tu te contentes de couvrir mes arrières."


Elle ne savait pas trop à quoi elle allait devoir s'attendre, mais dans tous les cas, ce ne serait pas comme la dernière fois, avec Jo. Elle aurait quelqu'un pour la protéger, quelqu'un pour éviter que les choses ne dérapent. Elle ne serait pas seule, et cette perspective la rassurait et la soulageait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1027
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Mer 25 Mar - 19:45

Pomona & Harry
Conciliabule
Cela mettait Harry très mal à l'aise d'imaginer Pomona se sacrifier à cause de lui. C'était de sa faute si Jedusor avait découvert le fait qu'elle possédait le journal, il ne trouvait pas cela juste de la laisser prendre les risques. Même s'il avait promis d'être là pour couvrir ses arrières, ils savaient tous les deux que ce moment allait être difficile pour la jeune femme. Or, Harry peinait vraiment à accepter de la laisser se sacrifier. C'était de sa faute, c'était à lui de prendre les risques. Il n'était pas masochiste au point d'aimer l'idée de se faire torturer par Tom, mais s'il pouvait en se sacrifiant permettre à quelqu'un de ne pas subir ses foudres, il n'hésitait pas une seule seconde. Sauf qu'il n'y avait sans doute pas plus têtue que Pomona. La jeune femme avait décidé que c'était à elle d'agir, Harry aurait bien du mal à lui faire changer d'avis. Surtout qu'elle n'avait pas vraiment tort, quand elle disait que Jedusor allait moins se méfier si cela venait d'elle. Effectivement, elle avait plus de chance de parvenir à l'entraîner dans un piège. Le futur seigneur des ténèbres allait forcément se douter qu'il y avait quelque chose derrière cette "invitation", mais ne pas forcément comprendre ce qu'ils cherchaient à faire. Soit, s'ils n'avaient donc pas le choix. Cela frustrait quand même énormément Harry, mais il ne pouvait pas faire autrement. Il voyait bien qu'il ne pouvait pas faire changer d'avis à Pomona.

« Tu peux compter sur moi pour tes arrières ! »

Il y aurait donc eux deux dans cette histoire. Harry n'avait aucune envie d’entrainer un autre voyageur dans l'histoire. Pour le moment, il ne doutait pas encore que Ginny allait être une victime de l'homme, il ne s'attendait malheureusement pas à cette attaque frontal. S'il s'y attendait, il aurait pu faire quelque chose pour la contrer. Mais même sans cela, le jeune homme n'avait aucune envie de faire courir de risque à ses amis. Non pas qu'il n'avait pas confiance en eux, même si cela pouvait y ressembler parfois, il ne voulait simplement pas qu'ils prennent de risque. Pomona et lui n'avaient pas besoin d'être soutenu, du moins pas sur le "terrain", ils se débrouilleraient mieux seuls. Sans doute que ses amis allaient mal prendre cette décision, mais il était têtu lui aussi. D'ailleurs, il ne savait pas encore s'il allait leur en parler. Cela allait être le cas, mais l'idée ne l'avait pas encore effleure.

« Tu me tiendras au courant ? »

Elle avait les cartes en main, c'était à elle d'agir. Le voyageur allait se contenter de la suivre, aveuglément. Il ne pouvait rien faire de plus pour ce qu'ils venaient de mettre en place. Tout comme il n'avait plus rien à lui dire non plus. Leur entrevue avait duré le temps demandé pour qu'ils puissent aborder un maximum de sujet, ils auraient sans doute d'autres choses à se dire la prochaine fois qu'ils allaient se voir. En attendant, ils devaient simplement agir chacun de leur côté. Pomona en mettant en place le plan pour piéger Tom, provoquant cette confrontation où Harry allait participer. Le survivant de son côté allait faire en sorte d'enrôler cet Andreï, mais pour cela il devait d'abord en discuter avec Hermione. Hermione d'abord, les autres ensuite peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1364
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Conciliabule (Harry)   Jeu 26 Mar - 11:44




« Tu peux compter sur moi pour tes arrières ! »

Pomona esquissa un sourire. Elle le savait. La jeune femme avait pourtant appris à ne faire confiance qu'à elle-même (et à Miyria quand cette dernière était encore là pour la soutenir, ce qui ne pourrait malheureusement plus là pour cela maintenant, et elle le regrettait terriblement), mais Harry avait su s montrer suffisamment digne de son intérêt, et juste dans ses intentions et dans ses réflexions pour qu'elle daigne lui accorder toute sa confiance.

Ce ne serait pas simple, c'est certain, que de tendre un piège à Tom Jedusor, et elle était un peu angoissé à l'idée de mettre ce projet en place, mais le soutien du voyageur temporel la rassurait tout de même. Ce serait quand même bien plus rassurant de ne pas être seul à affronter le futur seigneur des ténèbres, qui préparerait sans doute ses arrières à lui autant que Harry se chargerait des siens à elle.

Elle se contenta de ce sourire, elle ne dit rien de plus. Elle ne pensait pas que cela soit nécessaire. Ils n'avaient pas besoin d'en dire davantage, ils s'étaient mis d'accord sur ce qui était important, c'est ce qui importait.


« Tu me tiendras au courant ? »


Pomona hocha la tête. Oui, elle le tiendrait au courant, c'était l'évidence, ils se chargeraient de cela ensemble, à l'écart des voyageurs, et à l'écart de la résistance, pour mieux mettre en oeuvre leurs plans sans inquiéter personne, et elle allait mettre leur plan en oeuvre au plus vite. Étant donné l'urgence de la situation, ils ne pouvaient pas se permettre d'attendre, malgré l'inquiétude de l'apprenti-criminologue qui appréhendait tout de même les événements à venir.

Dès qu'elle serait rentrée chez elle, elle mettrait tout cela en place, et d'ailleurs, il était temps pour elle de rentrer.

Pomona appréciait Harry, elle se surprenait même à éprouver une certaine sympathie pour lui, mais elle n'était ni adepte, ni experte des conversations à rallonge au cours desquelles on se contente d'évoquer la banalité du quotidien. Ce n'était pas un exercice dans lequel elle se sentait à l'aise, et par ailleurs, elle trouvait que c'était une sérieuse perte de temps.

Puisqu'ils étaient au clair avec ce qu'ils devaient faire et s'étaient mis d'accord sur la manière dont ils allaient procéder, il ne leur restait plus rien d'autre à faire maintenant que de repartir chacun de leur côté, jusqu'à leur prochaine rencontre... Qui avait de fortes chances d'être mouvementée.

"Bien sûr."


En prononçant ces mots, elle se permit même d'esquisser un très léger sourire, fait très rare chez elle.

Elle se redressa alors, et fouilla dans le fond de sa poche pour déposer sur la table de quoi payer sa consommation.

"À bientôt."
ajouta-t-elle, consciente que ce "bientôt" serait loin d'être une partie de plaisir.

Pour sa part, il était grand temps qu'elle s'en aille. Après avoir remit sa veste, elle tourna donc les talons et quitta les Trois-Balais.

Ce qui se préparait ne les menait pas au bout de leurs peines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Conciliabule (Harry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Harry Vederchi [Pouffy]
» Harry Potter Et La Coupe De Feu
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Le survivant, alias Harry Trouble
» Harry Potter ( l'Elu )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-