AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux amis pour la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 747
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Deux amis pour la vie   Mer 10 Sep - 23:53


    Ron venait de quitter le cours de Métamorphose, bizarrement il n'avait plus cette "attente" de voir Mcgonagall arrivait dans la salle de classe. Pendant longtemps, il n'avait pas compris qui donner le cours, et attendait toujours de voir la vieille McGo débarquait dans la salle de classe sous la forme d'un chat ou pas. Mais ce n'était pas encore elle qui donnait les cours à cette époque, mais un autre professeur. Et avec le temps, Ron avait compris qu'ils ne pourraient sans doute jamais rentrer chez eux, et que arrêtait Jedusor pouvait être une priorité, mais comment s'y prendre? Suite à la réunion, ils avaient décidé de surveiller la bande à Jedusor qui se trouvait encore à Poudlard, mais qui ils étaient, mystère. Bien sûr pour certains c'était évident, comme Lou, ou bien Elena, mais d'autres étaient sans doute bien cachés.

    Ron se trouvait avec Harry, et quittaient la salle de cours pour rejoindre la suivante. Aujourd'hui, Ron avait envie de faire comme si c'était un jour ordinaire, et que tout allait bien. Même si Hermione l’inquiétait beaucoup, elle était toujours sur les nerfs, prête à en découdre avec tout le monde, tout comme sa sœur Ginny, qui était prête pour la bagarre. Cela faisait bien peur au jeune Weasley, à la fois parce que lui n'était pas prêt du tout, et aussi parce que les filles l'étaient un peu trop à son gout.

    "Dis Ha...William, tu ne trouves pas les filles bizarres ces derniers temps?" demanda Ron en marchant aux côtés de son ami, curieux de connaître la réponse de son meilleur ami. Il avait encore un peu de mal à l'appeler William, et pourtant cela fait plus d'un an qui se trouvent tous à cette époque. Mais quand on a appeler son ami, Harry, pendant cinq ans, dure de pouvoir dire William, même aprés un an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1126
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Sam 20 Sep - 13:09

Ron & Harry
Deux amis pour la vie.
Harry se demandait bien pourquoi il continuait de perdre son temps en cours, la situation était grave quand même. Mais ils ne pouvaient pas faire autrement, ils devaient jouer les élèves normaux. C’était le meilleur moyen de rester à Poudlard et de pouvoir continuer à avoir un œil sur Tom Jedusor. Tant que ce dernier était encore dans l’enceinte de Poudlard, ils devaient rester. Et donc, ils devaient aller en cours. Harry était bien heureux que ce cours de métamorphose se soit terminé, même s’ils devaient se rendre maintenant au cours suivant. Hermione quitta les deux garçons pour se rendre à un autre cours, qu’ils n’avaient pas pris en option. Ron et Harry prirent eux la direction de leur prochain cours. Ces journées normales étaient assez étrange en réalité, un peu comme s’ils pouvaient se croire dans leur époque. Au fond, Poudlard n’avait pas spécialement changé pendant ces années qui les séparé de leur époque. Ils pouvaient presque se croire chez eux, mais ils étaient loin de l’être. Harry ne savait vraiment pas s’il y avait une solution pour leur retour, s’ils allaient pouvoir rentrer. Le jeune homme avait envie de le croire, il avait envie d’espérer que cette solution existe. En partie pour Ginny, à qui il avait promis de trouver une solution. Même si Harry n’avait pas envie de perdre l’idée d’arrêter Jedusor, de l’empêcher de devenir le futur seigneur des ténèbres, il espérait que son amie allait pouvoir rentrer chez elle. Même si lui ne savait pas vraiment s’il avait envie de rentrer. Sauf qu’en même temps, s’ils rentraient et lui non, Harry devrait dire au revoir à ses amis, à Ginny. Et sans savoir pourquoi son esprit divagua sur la sœur de son meilleur ami, jusqu’à ce que Ron prenne la parole.

Harry sursauta presque quand son ami prit la parole, se demandant pourquoi il parlait tout d’un coup des filles. Est-ce qu’il était en train de deviner qu’il pensait à Ginny ? Non, il n’y avait aucun raison. Et puis au fond, il était normal qu’il lui dise ce genre de chose. Les filles étaient étranges en effet, elles semblaient vraiment sur les nerfs. C’était sans doute le cas de tous les voyageurs, mais cela se voyait plus avec elles. Quoi qu’Harry fût pas mal dans son genre aussi, même s’il se contenait énormément.

« Si un peu, elles sont sur les nerfs. » Harry avait encore un peu de mal avec le fait qu’on l’appelait William, alors que cela faisait déjà un an et demi qu’il utilisait ce prénom. Il aurait dû s’y faire normalement. « Mais c’est surtout ta sœur qui m’inquiète je trouve. Elle a pas l’air bien du tout. Je crois d’ailleurs qu’elle dort très peu. »

Harry se retint de dire plus et même de rougir. Mais pourquoi il se sentait gêné d’un coup de parler de Ginny à Ron ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 747
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Ven 28 Nov - 21:19


Si Ron avait été sensible, il aurait sentit le malaise de Harry de parler de Ginny, mais il ne ressentait rien de tout cela, et lui même avait déjà du mal à gérer le cas "Hermione", il ne savait pas vraiment quel pied dansait avec elle. Il y a quelques mois, ils avaient eu... disons ce que Ron appelait un début de rapprochement entre eux, mais depuis plus rien. Elle faisait presque comme si il n'existait pas, il n'était qu'un bon copain. Alors que Harry pense à Ginny autrement que comme la sœur de son meilleur ami lui passait bien au dessus de la tête. Mais Harry était d'accord avec lui, sur le fait que les filles étaient étranges ne ce moment, enfin sauf Luna, mais Luna, bref... c'est Luna, alors ça résume tout. Ron soupira et hocha la tête, oui le cas de sa sœur devait aussi le préoccupait, Ginny était sa petite sœur et il devait prendre soin d'elle. La dernière fois qu'ils avaient eu une conversation, elle lui avait avoué pour ses cauchemars, et il lui avait conseillé de prendre une potion sans rêve, mais peut-être qu'elle ne pouvait pas en avoir tout le temps, ou bien qu'au bout d'un temps ça ne fasse plus effet. Mais bon c'était Hermione la spécialiste pour ça, il ne pouvait pas vraiment la conseiller.

"Je lui avais conseillé de prendre une potion sans rêve, est-ce que tu crois qu'elle en prend toujours?" demanda Ron à Harry, alors qu'ils marchaient tous les deux dans le couloir de l'école pour rejoindre leur prochain cours. Hermione les avait quitté pour rejoindre son cours d'option, de runes, il lui semblait, mais bon il avait déjà du mal à retenir son propre emploi du temps, alors celui des autres. Il ne savait pas non plus, si Ginny serait d'accord pour lui parler, il avait un peu de mal à trouver un moment pour discuter avec sa sœur, et pourtant avec Jedusor dans les parages, il devrait vraiment prendre le temps d'être un peu avec elle. Cela lui ferait sans doute du bien de se sentir entourée.
"On devrait peut-être prendre le temps d'être plus souvent avec elles." fit Ron, en pensant autant à Ginny, qu'à Hermione, et peut-être un peu à Luna, c'est vrai que la jeune fille se trouvait à Serdaigle, ce qui faisait déjà une certaine distance avec elle, alors que lui, Harry, Neville, Ginny et Hermione se trouvaient tous ensemble à Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1126
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Ven 12 Déc - 11:39

Ron & Harry
Deux amis pour la vie.
Harry ne savait pas s’il aimait réellement la conversation que lui et son meilleur ami avait démarré. La situation était difficile pour tout le monde, mais il était clair que les filles avaient l’air d’être encore plus sur les nerfs. Quoi que la dernière fois que le survivant avait parlé avec la sœur de Ron, lui prouvait qu’elle n’était pas autant énervée qu’avant. Ou plutôt qu’ils étaient capables de discuter sans s’engueuler, ce qui était clairement agréable. C’était d’ailleurs cette conversation qui tournait un peu dans l’esprit du jeune homme, qui faisait qu’il pensait énormément à la jeune femme ces derniers temps. Même si cela était normal que Ginny se retrouve dans un état plus compliqué que les autres. Quand Ron demanda à Harry si sa sœur prenait encore sa potion anti-rêve, le survivant se demandant pourquoi il lui demandait une telle chose. Est-ce qu’il pensait qu’il avait plus d’information sur sa sœur que lui ? Oui, Harry était en train de devenir parano sans réelle raison en plus. Après quelques secondes, le jeune homme finit par prendre la parole.

« Je ne sais pas du tout. » Ce qui était la stricte vérité, il ne savait même pas que son meilleur ami avait conseillé cette potion à sa jeune sœur. « Mais l’autre jour, je l’ai croisé dans la salle commune en pleine nuit. »

Harry n’avait pas spécialement envie de rentrer dans les détails, il cherchait juste à raconter cela comme une anecdote complètement normale. Il avait croisé Ginny, comme il aurait pu croiser son meilleur ami, Neville ou Hermione. En réalité, il n’y avait que Luna qu’il ne pouvait pas croiser, mais c’était normal puisqu’elle n’était pas dans la même maison que les cinq autres voyageurs. Quand Ron proposa qu’ils prennent plus de temps pour être plus souvent avec elles (comprenant même Hermione qu’ils fréquentaient quand même tout le temps s’ils n’avaient pas des cours différents comme maintenant), Harry ne pouvait qu’être d’accord. De toute façon, dans leur situation, ils devaient rester souder. C’était leur effet de groupe qui pouvait leur permettre de surmonter les épreuves, même si c’était difficile. Un jour, ils allaient parvenir à leurs fins, Harry voulait le croire.

« Faudrait qu’on arrive à passer plus de temps tous ensemble, en fait faudrait qu’on ait plus à suivre les cours… »
Harry avait souvent pensé au fait qu’ils perdaient du temps à aller en cours pour rien, alors qu’ils avaient bien mieux à faire, comme arrêter Tom Jedusor. Mais c’était bien parce que le futur seigneur des ténèbres se trouvait encore dans l’école de magie qu’il avait décidé de ne pas partir encore, de jouer le jeu comme il le pouvait. Le survivant espérait qu’il allait pouvoir arrêter son nemesis avant qu’ils ne terminent cette année scolaire, malheureusement les mois commençaient à défiler sérieusement. « Ce qu’il nous faut, c’est faire ce qu’on a à faire. »

Ainsi, la situation allait être bien mieux pour tout le monde.


Dernière édition par Harry Potter le Mer 7 Jan - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 747
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Sam 27 Déc - 23:26


Ron soupira et s’inquiétait pour sa sœur, il n'avait pas remarqué le ton d'Harry, ni que ses phrases pouvaient avoir un autre sens. Il n’imaginait pas une seule seconde que son meilleur ami puisse être amoureux de sa petite sœur, ou même ressentir une attirance pour elle. Elle était sa sœur, il la voyait comme ça, et s’imaginait sans doute que tout le monde la voyait de la même façon que lui, pour lui s'était logique. Il hocha la tête, Harry avait raison, ils devaient tous rester soudés, si ils voulaient avoir une chance de pouvoir faire face à Jedusor. Il n'hésitait pas à attaquer un membre de leur club dés que l'un d'eux se retrouvait tout seul. Il fallait donc rester ensemble au moins deux par deux. Neville avait déjà commencer à raccompagner Luna dans sa salle commune aussi souvent qu'il pouvait le faire. Heureusement les deux salles communes se trouvaient en haut dans les tours, et cela leur permettait de pouvoir se voir. Luna n'était peut-être pas ... disons que Ron ne l'aurait pas forcément choisis pour venir avec eux, si on lui avait donné le choix, mais la savoir à Serdaigle toute seule, n'était pas non plus rassurant.

Harry supposa qu'il faudrait arrêter les cours, sur le principe, son ami n'avait pas tort, cela leur laisserait plus de temps pour se battre, et faire face au plan, non aux plans, avec un "s" de Jedusor. Mais dans ce cas, ils devraient sans doute quitter le château, ils seraient alors plus difficile d'avoir accès à la bibliothèque de Poudlard, où Hermione trouve beaucoup de choses qui peuvent les aider. Il n'aurait pas le professeur Dumbledore sous la main pour les aider comme il le pouvait. Et puis, Poudlard c'était un peu l'encrage qui les reliait à leur époque. Car le château n'avait pas changé entre les deux époques, même la marche cassé du premier étage était déjà là. Alors que dehors, tout était vraiment différent, dans le chemin de traverse, il y avait des boutiques qui n'existaient plus à leur époque, de même qu'à leur époque, il y avait des boutiques qui n’existaient pas encore. Tout était différent.

"Tu n'as pas tort, mais sans Poudlard pas de livre de la bibliothèque, pas de Dumbledore, et pas de toit sur la tête" fit Ron en pensant aussi au départ de Poudlard dans quelques mois. Ils n'auraient peut-être plus de cours à suivre, mais si ils voulaient vivre dans une maison, il faudrait de l'argent et alors travailler, ce qui ne changerait rien à leur situation finalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1126
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Mer 7 Jan - 23:15

Ron & Harry
Deux amis pour la vie.
Cela ennuyait sincèrement Harry de devoir passer du temps en cours, dans les salles de classes, à étudier. Ils perdaient du temps, au lieu d’agir contre Jedusor, ils ne faisaient rien. Si Tom ne se trouvait pas dans l’enceinte de Poudlard, le jeune homme aurait déjà quitté le château sans doute. Sauf qu’il s’y trouvait et donc ils ne pouvaient pas partir. Ils risquaient bien plus en quittant Poudlard finalement. Mais c’était tellement frustrant, Harry avait sincèrement l’impression de pédaler dans la semoule. C’était tellement difficile de voir le groupe ennemi prendre de l’avance sans pouvoir avancer à son tour. Bien sûr, ils allaient pouvoir avancer dans le temps tout de même. Avec l’aide de la résistance, ils allaient peut-être trouver un moyen d’arrêter Tom. Ce que le survivant espérait sincèrement, afin qu’ils puissent l’empêcher de devenir Voldemort. Harry ne se voyait pas partir (puisqu’il semblait sûr qu’ils allaient devoir retrouver leur époque) sans avoir arrêté Voldemort, sans avoir la possibilité de retrouver ses parents à son retour. En gros, le temps était limité donc.

« Sans Poudlard… pas de Tom. »

C’était surtout cela qui posait souci à Harry et qui le poussait à rester à Poudlard. Sinon, il serait partit, c’était sûr et certain. Si jamais Tom était sortie de l’école de magie déjà, il n’aurait pas réfléchit deux secondes. Mais Tom se trouvait dans l’école de magie, donc il n’y avait pas de question à se poser. Ils allaient devoir rester et tenter de l’arrêter, en faisant bonne figure. Et pour cela, ils devaient se rendre en cours et faire comme s’ils suivaient. Harry ne pensait pas sincèrement qu’il allait pouvoir apprendre quelque chose dans ces cours d’un autre temps.

« On va l’arrêter avant la fin de l’année ! » Dit-il plein de conviction à son meilleur ami, tentant d’être convainquant. Il comprenait bien le sous-entendu du jeune homme, d’ici quelques semaines ils n’allaient plus avoir de toit sur leurs têtes. Ils ne devaient pas entrer dans l’engrenage de la vraie vie, devoir travailler, devoir payer des factures. Ils allaient avoir autre chose à faire s’ils quittaient Poudlard en juin, alors autant en avoir terminé avec Tom d’ici là. « On a pas le choix et ensuite on rentre chez nous ! »

Ils devaient y arriver, avant que le ministère ne trouve une solution pour les ramener chez eux. Le jeune homme n’oubliait pas la promesse qu’il avait fait à Ginny, il n’oubliait pas qu’ils devaient rentrer. L’idéal était donc d’en terminer avec Voldemort avant qu’ils ne puissent retrouver leurs époques. Harry ne savait pas s’il supporterait vraiment de rentrer sans avoir eu l’avantage sur son ennemi juré, sur l’homme qui allait dans le futur détruire sa vie. Le survivant espérait que jamais il n’aurait besoin dans le futur de combattre Voldemort, d’être l’élu et l’enfant qui allait survivre. Il voulait être normal, il voulait avoir des parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 747
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Dim 11 Jan - 21:29


Ron regarda Harry et hocha la tête, face à cette conviction si profonde qu'il y avait en Harry. Il semblait si sûr qu'il puisse arrêter Tom, Ron avait un peu de mal à y croire, avec autant de conviction, il espérait bien sûr, et le voulait, mais de la à le croire aussi fort. Rentrer chez eux, cela semblait si... irréaliste, depuis le temps que Ron en rêvait. Au début de leurs séjour, il rêvait de ses frères, de sa mère, et de même de la vieille McGonagall, et pensait que le reste n'était qu'un affreux cauchemar avant de se réveiller et de réaliser que c'était le rêve d'être retourner chez lui. Il faisait de moins en moins souvent ce rêve, sans doute parce qu'il avait accepter de ne plus... d'avoir peu de chance de renter chez eux.

Et puis même si ils parvenaient à faire le voyage dans l'autre sens, qui sait quel genre de monde, ils allaient retrouvé, ils avaient écraser tellement de paillon à cette époque, que des ravages sans doute eut lieu dans le futur, changeant complétement le monde, le présent d'où il venait. Peut-être est-ce pire? Mieux? comment le savoir. Maintenant que Jedusor savait qui ils étaient, peut-être allait-il tué leur parents, et dans ce cas, ils ne viendraient jamais au monde. Mais bon c'était un peu trop compliqué pour lui de faire des suppositions, et des "et si...". Hermione était plus à même de répondre à ce genre de questions. Il avait hoché la tête simplement pour soutenir son copain Harry, car c'est ce qu'on devait faire entre amis, et Ron serait toujours là pour ça.


"On va l'arrêter et rentrer chez nous" répéta Ron, dans un air rêveur en continua de marcher aux côtés de son ami. "Je suis d'accord!" ajouta-t-il en se tournant vers Harry avec le sourire. Il ne pouvait pas faire grand chose dans la situation actuelle. Il comptait un peu sur Hermione pour établir les plans de bataille, et sur Harry pour se lancer dans celle-ci, lui ne faisait que suivre. Parfois, il se disait qu'être là ou pas là, cela ne changerait pas grand chose, il n'était pas assez fort ou assez intelligent pour marcher sur les papillons comme le faisait Harry, Hermione, ou même Ginny. Un peu comme ce brave Neville, pensa Ron en regardant devant lui leur camarade qui marchait un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1126
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Mar 27 Jan - 12:01

Ron & Harry
Deux amis pour la vie.
Harry connaissait assez Ron pour savoir qu’il n’était pas aussi sûr de lui d’arrêter Tom, mais en même temps le survivant n’était pas cent pour cent sûr. Il espérait grandement pouvoir arrêter son ennemi, parce que c’était le seul moyen de sauver la situation. Maintenant que Jedusor était au courant pour leur secret, il allait forcément agir en conséquence. Et donc, ce n’était pas juste un bébé qu’il risquait de tuer, mais leurs parents. Cela ne changerait guère grand-chose pour Harry finalement, même s’il pouvait ne pas exister du tout. Les voyageurs allaient donc forcément devoir agir avant de rentrer chez eux, si jamais ils trouvaient un moyen de rentrer. Harry savait que Ron avait envie de retourner dans leur présent, plus que lui, parce qu’il avait une famille qui l’attendait. C’était comme Ginny, les deux frangins avaient envie de rentrer. C’était normal, même si le futur n’était pas parfait, ils avaient quand même bien plus à retrouver que le survivant. Ce dernier ne pouvait s’empêcher d’espérer de pouvoir passer son enfance en compagnie de ses parents et loin de son oncle et de sa tante. Le temps allait juste commencer à leur manquer, ils devaient agir avant qu’ils ne terminent tous leurs études. Parce que tant que Tom se retrouvait obligé de suivre les cours, ils avaient une chance de le toucher. Harry tourna son regard vers Ron, qui marchait à ses côtés, partant pour agir. Il savait bien que parfois son ami devait se sentir un peu à l’écart, ce n’était vraiment pas ce qu’il cherchait. Les choses se goupillaient juste de cette manière, parce qu’Hermione et lui était plus ou moins devenu les leaders du petit groupe.

« Ouais ! » Dit-il en posant sa main sur l’épaule de son meilleur ami. Harry avait vraiment hâte que tous cela se termine enfin, qu’ils n’aient plus à se battre constamment. Tuer Tom (parce qu’évidemment, Harry avait envie de le tuer) et ensuite ils rentreraient chez eux, ils devaient y croire. « Ca te dit qu’on aille boire un verre aux Trois Balais ? » Harry avait le sentiment d’étouffer dans Poudlard, il avait besoin de prendre un peu l’air. Et il n’y avait rien de mieux que Pré-au-Lard. « On doit pouvoir utiliser un des nombreux passages secrets. »

Puisqu’évidemment, les deux amis ne pouvaient pas quitter le château sans permission et n’importe quand. Mais quand on savait s’y prendre, on pouvait très bien se rendre où on voulait, quand on le voulait. Ce n’était pas la première fois que les Gryffondor ne suivaient pas le règlement. Dès leur première année, les deux amis avaient plusieurs fois passé outre le règlement, c’était leurs marques de fabrique au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 747
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Mer 28 Jan - 20:50


Ron sentit la main de son ami se posait sur son épaule, ce n'était qu'un geste anodin, mais cela lui remonta un peu le moral, de partager la même pensée que son ami, même si ils n'avaient pas la même façon d'y faire face, de changer les choses. Harry proposa d'aller boire un verre aux trois balais, le jeune rouquin accueillie cette proposition avec joie, passer un peu de temps loin de Poudlard avec son meilleur ami, ça s'était cool, même si ils avaient plein de souci dans la tête. Harry précisa de prendre l'un des passages secrets, il est vrai que ce serait bien étrange de les voir tous les deux sortir de l'école par la grande porte. Il valait mieux prendre l'un des passages secrets, c'était bien plus sûr pour les deux jeunes garçons.

"Je te suis" fit Ron en tournant sa tête vers son ami avec le sourire. Bien que ce n'était plus celui qu'il affichait durant leurs autres années à Poudlard. Leurs premières années, mais Ron avait tout de même toujours son appétit légendaire, signe que le jeune homme allait tout de même bien malgré tout. Mais tout le monde continuait de se demander ce qui pouvait couper l'appétit du jeune rouquin.

Les deux amis prirent donc la direction de l'un des passages secrets, de leur connaissance, celui de la sorcière borgne notamment. Ron l'avait emprunter que peu de fois, mais il savait que cela permettait de se retrouver à la cave du magasin de bonbons, Honeydukes. Ils arrivèrent prés de la statue de la sorcière qui n'avait qu'un œil, et Ron laissa Harry se charger de l'ouverture du passage, pour qu'il puisse rejoindre Pré-au-Lard, ils étaient tous les deux assez âgés pour passer pour des jeunes adultes qui avaient finit leur études. Lorsqu'ils étaient à leur époque, Harry l'utilisait durant leur troisième année, mais uniquement les jours où les autres élèves étaient sortis.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1126
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Sam 21 Fév - 18:02

Ron & Harry
Deux amis pour la vie.
Les rangs de Voldemort étaient bien plus grands que ceux des voyageurs, même quand on ajoutait la résistance. Mais il y avait une chose que jamais Tom n’allait connaitre avec ses nombreux sous fifre, il n’y avait aucun lien d’amitié. Alors que les voyageurs étaient tous des proches, des amis, il y avait des sentiments entre eux. Ils s’appréciaient et étaient forts ensemble. Harry croyait en cela, il pensait vraiment que c’était le plus important. C’était d’ailleurs l’amour de sa mère qui l’avait sauvé dans un premier temps, la preuve que c’était ce genre de chose qui allait leur permettre d’avoir le dessus sur leur ennemi, même s’il avait énormément de chose de son côté aussi. Il n’hésitait pas comme eux, s’il voulait tuer il le faisait tout simplement. Mais ce n’était pas le moment de continuer de penser à tout cela. Ron et Harry se trouvaient ensemble, ils pouvaient peut-être profiter un peu de ça pour discuter d’autre chose. Harry proposa alors à son meilleur ami d’aller boire un verre aux Trois Balais, afin de s’éloigner un peu de cette école également. Sécher les cours, cela n’avait jamais été un souci pour eux et cela en était encore moins un pour le survivant depuis qu’il se trouvait dans le passé. Ils pouvaient sans souci utiliser l’un des passages secrets de l’école pour se rendre au village sorcier. Ce qu’ils firent donc et ils arrivèrent rapidement à destination.

Ils étaient assez âgé pour ne pas attirer trop l’intention, une bonne chose. Harry n’avait aucune envie d’avoir des ennuis parce qu’il n’avait normalement pas l’âge de quitter l’école de magie, le voyage temporel avait eu le don d’assagir un peu l’esprit du survivant, il n’avait pas l’impression d’avoir que dix-sept ans. Les deux amis s’installèrent donc à une table de la taverne et Harry commanda une bierraubeurre. C’était sa boisson préférée, il aimait en prendre une à chaque fois qu’il venait là. Harry laissa le silence s’installer entre lui et son meilleur ami, jusqu’à ce que le serveur apporte leur boisson. Ron et Harry n’avaient pas toujours besoin de parler pour communiquer, ils étaient sur la même longueur d’onde.

Harry ne savait même pas s’il avait envie de dire quoi que ce soit, il aimait simplement profiter d’un moment calme en compagnie de son ami, sans prise de temps, sans constamment penser à Tom et ce qu’ils allaient devoir faire pour l’arrêter. Au fait qu’ils vivaient pas dans leur époque et qu’ils devaient trouver un moyen de rentrer. Sans que pour autant, Harry n’ait trop envie de rentrer. Il ne parlait pas de ce détail, parce qu’il était bien le seul à ne pas rêver constamment de retrouver sa vie d’orphelin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 747
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Mer 4 Mar - 17:54


Ron était assis en compagnie de son ami Harry, assit à une table des trois Balais, buvant une bièraubeurre. De nombreux sorciers autour d'eux, discutant de tout et de rien. Pour un peu, ils seraient de retour chez eux, le pub n'avait pas changé, ou plutôt ne changerait pas en ces ... cinquante ans. Ron soupira et sirota sa bièraubeurre. Le silence qui s'était installé entre les deux amis n'était pas tendu, il était appréciable, et Ron mettait alors un peu d'ordre dans ses pensées. Entre tout ce qui était arrivé ces derniers temps, il avait du mal à faire le tri, et aussi à savoir ce qui était vraiment arrivé, ou ce qu'il avait rêvé, ou cauchemardé. Il regarda autour de lui et observa la serveuse, elle s'appelait Liv, si on en croit les clients de l'endroit, Ron la trouve jolie, mais autant qu'Hermione. Il avala sa bièraubeurre, en pensant à cette idée. Il toussota légèrement en cherchant à essuyer sa bouche.

"Désolé.... " fit Ron, alors qu'il avait failli l'appeler Harry, encore, cela avait beau faire plus d'un an qui l'appelait William, parfois un "Harry" sortait sans le vouloir. Cette fois-ci, il s'était arrêter à temps. Il essuya sa bouche rapidement avec la manche de sa veste. Et décida de ne plus regarder la serveuse, même si la pauvre n'y était pour rien, et n'avait sans doute même pas remarqué le pauvre rouquin au milieu de tous ses clients. Surtout que c'était sa collègue qui les avait servis, quelques minutes plus tôt. Ron hésitait à faire part de ses pensées à son ami, au sujet d'Hermione. Il était lui même pas trés sûr de savoir ce qui se passait dans sa tête. Il avait envie d'être plus proche d'Hermione, autant leurs esprits que leurs corps. Il sourit à Harry, et replongea dans ses pensées, loin de Jedusor et de toute sa troupe, elles se concentraient sur Hermione et des pensées plaisantes.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1126
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Jeu 2 Avr - 14:39

Ron & Harry
Deux amis pour la vie.
Harry et Ron se trouvaient assis tous les deux à une table des trois balais. Le survivant appréciait vraiment cet endroit, autant dans le passé que dans le futur. Les sorciers autour d’eux discutaient tranquillement, de tous et de rien. Les deux meilleurs amis ne disaient rien par contre. Cependant, le silence n’était pas vraiment lourd au contraire, c’était simplement agréable. Être ensemble ne signifiait pas forcément qu’ils avaient besoin de parler, les deux amis n’avaient pas vraiment besoin de parler. Ils se comprenaient sans rien dire. Harry se doutait bien que Ron essayait de faire le tri dans ses pensées, parce qu’il faisait de même. Le jeune homme releva la tête quand son ami s’excusa, parce qu’il avait commencé à l’appeler avec son prénom normal. Ca arrivait souvent, Harry avait vraiment du mal aussi à appeler ses amis avec d’autres prénoms que les leurs. Ron était Ron, pas Carter. C’était comme cela pour tout le monde, mais ils n’avaient pas le choix. Par chance, l’année et demi qu’ils venaient de passer dans le passé permettait quand même d’avoir quelques habitudes. Mais ce n’était pas pour autant suffisant, parce qu’une erreur était toujours possible.

« C’est rien. »

Harry continua de boire sa bierraubeurre tranquillement. Il n’avait pas spécialement envie de parler, il n’avait rien à dire. Ils n’avaient qu’à profiter simplement de ce moment de calme, avant de retourner dans la vie « normale » des années passées. Ils allaient avoir besoin de beaucoup de force pour assurer les prochaines semaines et mois, parce qu’ils allaient connaitre des moments difficiles. Sauf que bien sûr, ils ne le savaient pas encore. Comment pouvaient-ils se douter que Ginny allait se faire agresser après tout ?

Harry ne sut pas vraiment combien de temps ils restaient comme ça, mais Harry devait bien avouer que c’était agréable. Oui, il aimait avoir juste la présence de son meilleur ami à ses côtés. Avec Hermione, ils avaient tendance à beaucoup parler, Ron c’était différent. Parce qu’ils étaient des garçons surement, parce qu’ils n’étaient pas aussi bavard que les filles.

[Je pense qu’on peut le fermer non ? Very Happy Merci pour le rp !! Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 747
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   Lun 25 Mai - 17:55


Ron était en compagnie d'Harry, il n'avait pas besoin de parler, juste être face à face à boire leur bièraubeurre, pendant un moment leur suffisait. Il pouvait avoir l'illusion que tout était normal, qu'ils n'avaient pas quitté leur époque, et qu'ils allaient retourner à POudlard comme si de rien n'était. Aucun tueur sanguinaire ne les attendait sur le pas de porte pour les frapper en traitre. Non juste une école de sorcier ordinaire. Aprés un tel moment, les deux amis reprirent la route pour retourner au collège. Ron ne pensait plus à Jedusor, mais cela ne dura qu'un temps, jusqu'à ce qu'il le croise, lui ou l'un de ses sbires, et alors il se souviendrait où il est, et ce qui se passe dans le château de Poudlard. Parfois il aurait envie de tout laisser tomber et d'aller se prendre dans la forêt interdite. Mais il ne le faisait pas, parce qu'il voulait aider ses amis, et rester auprès d'eux.

Le duo traversa le village, toujours en silence, sous le froid de l'hiver, puis ils rentèrent dans l'école par le passage secret qui se trouvait dans la cave du magasin de bonbons. Ce simple moment hors du temps leur avait permit de prendre un peu de recule et de se ressourcer, pour affronter les mois suivants. Tout Harry, Ron ne savait pas encore que sa petite sœur se faire agresser par Jedusor. Pour l'heure, ils pouvaient encore espérer et créer l'illusion qu'ils étaient de jeunes sorciers comme tous les autres. Et pas des voyageurs du temps, qui avait attérit dans le passé, et espéraient pouvoir arrêter le plus grand mage noir de tous les temps, avant qu'il ne devienne ce mage noir. Rien n'était encore perdu, mais il n'était pas forcément dans la bonne voie, et les prochaines semaines allaient être rudes pour leur petit groupe.



FIN POUR MOI!
Merci pour ce RP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Deux amis pour la vie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux amis pour la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» ? Nos amis pour la vie
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Deux charmeurs pour une jument. [Privée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Premier étage :: Salle du cours de métamorphose.
-