AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]   Mer 1 Oct - 22:04

Anna, en ce moment, c'était pas la grande joie. Bon, c'était pas la bonne joie depuis déjà pas mal de temps. Mais il y avait cette expression qui disait que dans la vie il y avait des hauts et des bas. Une expression particulièrement stupide d'après elle. Dans un sens c'était vrai, mais est-ce que c'était vraiment la peine de le rappeler comme ça tout le temps? On n'avait même pas le temps de voir passer les bons moments que les mauvais étaient de nouveau là. C'était toujours comme ça de toute façon. Et comme tout le monde était pessimiste, forcément, on voyait toujours plus les mauvais côtés plus longs qu'ils ne l'étaient vraiment... ou alors c'était qu'ils étaient vraiment long, et puis voilà. Anna reconnaissait que dernièrement, elle avait été très contente, mais cela ne faisait pas tout. Il y avait eu sa famille qui partait particulièrement bien en vrille. Ça à la limite, Irina aurait pu le rattraper un peu. Anna ne dirait jamais à quel point elle était heureuse et fière de l'avoir. La petite fille avait déjà cinq mois! Cela faisait donc deux mois magnifiques qu'elles passaient ensemble. Seulement comme il semblerait qu'elle ne puisse pas seulement rester dans cet entre-deux émotionnel, et qu'elle ne puisse pas non plus être juste heureuse. Autrement quoi? Ça serait trop facile? Alors du coup Ivan avait choisit ce moment pour revenir dans la petite vie presque tranquille de l'ukrainienne. Sans blague, si c'était pas de l'acharnement? Et bien entendu elle avait cédé. Comme si elle pouvait lui résister bien longtemps. Prévisible? Si peu. Conséquence de tout ça? Anna n'était plus seule chez elle, et elle n'en profitait pas parce qu'elle se sentait coupable d'être parfois encore moins seule le soir. Sentiment normal au fond. Elle ne devait rien à personne, mais elle pensait à cette femme et à ces enfants qui ne savaient pas ce que leur père faisait vraiment le soir quand il n'était pas à la maison. Les pauvres. C'était eux qui la faisaient culpabiliser à ce point.

Alors comme elle se sentait mal, elle avait besoin de voir quelqu'un. Pas n'importe qui, non, ça n'irait pas. Anna avait envie de voir Lindsay, sa meilleure amie, celle à qui elle pourrait tout dire, la marraine de sa fille, une femme de confiance. La jeune femme n'avait pas particulièrement envie de tout lui balancer comme ça juste pour se soulager la conscience. En fait elle ne pensait pas dire grand chose, elle ne voulait pas l'embêter. Elle avait juste besoin de la voir, de lui parler simplement, d'un peu n'importe quoi. Elle ne savait d'ailleurs pas tout ce qui s'était passé pour cette pauvre Lindsay pendant ce temps. Et en fait, Anna aussi en avait à dire. Elle était devenue professeur, sa sœur allait de nouveau se marier, et tout un tas de choses qu'elle pensait pouvoir dire tranquillement à son amie si vraiment le conversation devenait difficile à faire. Mais bon, elles verraient bien.

Pour changer un peu, Anna et Irina allaient aller chez Lindsay. Les dernières fois qu'elles s'étaient vu, c'était Lindsay qui était venue au manoir. Chacune son tour comme on dit. Et Anna n'était pas dérangée le moins du monde. Un peu avant l'heure de leur rendez-vous, elle avait préparé sa petite fille à aller voir sa marraine. Une adorable petite fille toute mignonne prête à lancer ses sourire trop craquants à une femme qui en aurait certainement plus besoin que son amie ne l'imaginait. Elles avaient ensuite pris la route tranquillement pour finalement arriver devant la porte de Lindsay. Pour le moment Anna était plutôt de bonne humeur et souriait. Mais peut-être que les choses allaient changer après qu'elles aient échangé quelques mots. C'est qu'elles en avaient des choses à dire...
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]   Lun 20 Oct - 16:48

Voir sa meilleure amie et sa filleule, voilà exactement ce dont elle avait besoin ! Le seul et unique rayon de soleil qui pouvait bien éclairer une existence bien sombre. C'était parfait.

Et puis, ce serait l'occasion de mettre Anna à jour quant à ce qui se déroulait dans sa vie dernièrement. Ce n'est pas que Lindsay avait voulu maintenir son amie à l'écart, mais elle n'avait jamais trouvé l'occasion de lui parler.

C'est que si elles s'étaient échangées quelques lettres, il y avait des choses qui ne pouvaient se dire que de vive voix, et entre ses rendez-vous chez le médecin, ses discussions à rallonge avec sa famille, et cette paperasse liée au divorce, elle n'avait pas eu le temps... Ni l'envie, peut-être... elle ne voulait pas voir sa meilleure amie la prendre en pitié.

Mais le moment était venue, et Lindsay n'était pas mécontente du tout de retrouver enfin la jeune femme, ainsi que la petite Irina, qui avait dû bien pousser depuis son baptême... Elle avait mis les petits plats dans les grands. Elle avait passé la matinée à cuisiner, et à faire le ménage. L'appartement était impeccable, et sentait ces bons petits plats qu'elle avait concocté.

Cuisiner, faire le ménage... l'activité de la vraie potiche, mais il n'y avait rien de mieux pour lui vider l'esprit. Et ça fonctionnait.

Elle avait tout prévu, de quoi ravir leurs estomacs, et un petit cadeau, une peluche en forme de lapin... Ce serait plus fort qu'elle, elle le savait déjà. À chaque fois qu'elle verrait sa filleule, elle voudrait la couvrir de cadeaux.

Elle attendit patiemment la venue d'Anna, qui ne tarda pas à toquer à sa porte. Pile à l'heure. Lindsay sourit, c'était si rare de la voir sourire, dernièrement ! Mais elle avait un excellent prétexte pour cela. Enfin !

"Anna !"
Lindsay déposa une bise amicale sur la joue de son amie avant d'adresser un sourire réjoui face à Irina. "Oh comme elle a grandi !" Elle invita la mère et la fille à rentrer à l'intérieur, et à s'asseoir dans le salon. "Je t'offre quelque chose à boire ?" Elle n'attendit même pas la réponse d'Anna et se dirigea directement vers la cuisine pour leur servir deux verres. "Alors ? Comment vas-tu ? "

Espérer d'abord qu'elle avait de belles choses à lui raconter...Avant que ce soit à son tour de parler d'elle et que les choses se gâtent... Elle ne savait pas, bien sûr, qu'Anna était aussi à plaindre qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]   Mar 28 Oct - 11:09

Anna avait besoin de voir du monde. Pas parce qu'elle était complètement isolée, enfermée dans une grotte ou autres. Mais parce qu'elle avait besoin du réconfort que cela donnait de voir des visage connus et amicaux. Ce n'était pas surprenant. Cela marchait exactement pareil avec sa fille. Allez la coller dans les bras de quelqu'un qu'elle connaissait pas et elle ne lâcherait pas sa mère des yeux sans prêter la moindre attention à la personne qui la tenait, espérant visiblement que cela ne dure pas. Par contre Anna était sûre qu'une fois avec Lindsay, elle retrouverait ce sourire craquant et sa bonne humeur. Depuis le début cela se passait très bien entre elles. La première fois qu'Irina était allé dans les bras de Lindsay, même si elle n'avait pas particulièrement sourit, elle n'avait rien dit et s'était même endormi contre elle. Rien de surprenant d'après l'ukrainienne. Là-dessus, Lindsay et elle étaient un peu pareilles. Les enfants ça les faisait fondre. La preuve. Après des années de bataille Anna avait obtenu sa petite fille, et Lindsay était enceinte. Les preuves ne manquaient pas. Et puis, elles étaient trop mignonnes toutes les deux, quand Irina regardait alternativement Lindsay et Anna en riant, sa mère était ravie. Le fait est, donc qu'Anna n'était pas en grande forme, et elle avait besoin de voir quelqu'un qui pourrait sans aucun doute lui redonner le sourire. Et elle n'avait vraiment pas mieux que Lindsay pour ça. Une femme adorable qu'elle regrettait de ne pas avoir connu plus tôt.

La jeune femme pensait pouvoir faire une parenthèse dans ce qui lui tombait dessus, profiter de son amie et rire avec elle sans doute. Seulement elle ne savait pas non plus que Lindsay avait elle aussi son lot de problèmes. Et pas qu'un peu. Au final elles avaient plus de chances de pleurer que de rire si elles devaient se parler franchement. L'une se faisait abandonner par un mari infidèle alors qu'elle était enceinte, l'autre voyait sa famille partir en lambeaux et son ex-mari la prenait comme maîtresse en la faisant culpabiliser comme une folle... sympa comme sujets de conversation. Ceci dit, au moins, elles pouvaient espérer qu'elles resteraient ensemble, pour se soutenir. Et puis, rien n'obligeait les deux jeunes femmes à parler de cela dès le départ...

Anna arriva devant la porte de Lindsay avec sa fille à l'heure convenue. À peine son amie avait-elle ouvert qu'une délicieuse odeur sauta au visage d'Anna. Lindsay s'était sans doute donné du mal pour le dîner. Une attention vraiment touchante! Adorable je vous dis.

-Anna !

Elle embrassa son amie avant de se tourner vers Irina qui l'avait visiblement reconnu et gazouillait comme si elle la saluait aussi.

-Oh comme elle a grandi !

Ah oui, ça poussait vite à cet âge. Lindsay ne l'avait pas revu depuis le baptême. Cela ne faisait pas si long, mais Irina avait eut le temps de prendre quelques centimètres tout de même. Anna était contente de voir son amie sourire comme cela. Elle le serait plus encore si elle savait ce qui se passait vraiment. Elles allèrent au salon et Anna débarrassa sa fille de son manteau pendant que Lindsay allait déjà à la cuisine.

-Je t'offre quelque chose à boire ?

Chacune son tour. D'habitude c'était Anna qui était comme ça, toujours à s'agiter pour mettre à l'aise avant de se poser avec son invitée. Là c'était Lindsay.

-Je veux bien un verre d'eau s'il te plait.

C'était bien suffisant. Elle la remercia quand elle revint avant de la laisser s'installer avec elle. Anna était contente d'être là avec elle. Elle se sentait déjà un peu mieux.

-Alors ? Comment vas-tu ?

Il fallait bien que la question arrive, c'était obligé. En plus si il y avait bien une chose qui différenciait plus que fortement les sœurs Armyanski, c'était que la plus jeune ne savait pas mentir. Pas du tout. On la sentait venir à des kilomètres. Pourtant, dans les moments comme celui-ci, elle essayait toujours. Au fond, elle ne voulait pas inquiéter Lindsay. Elle l'avait déjà fait il y a quelques mois, c'était suffisant pour elle. Pourtant Anna était presque sûre que Lindsay comprendrait tout avant même qu'elle n'ouvre la bouche. Comme quoi, c'était super l'amitié, mais impossible de cacher des choses... Anna réfléchis un peu, sans faire attention à son sourire qui était un peu moins lumineux là tout de suite...

-Je vais bien, pas grand chose de neuf...

Si seulement... En fait, elle aurait préféré n'avoir effectivement rien à dire. Au moins pas d'inquiétudes et rien à cacher du tout. Parce que malgré tout elle ne savait pas trop si elle devait parler de cette histoire avec Ivan à Lindsay. Après tout, James l'avait trompé. Et maintenant Anna était la maîtresse de son ex-mari. Cette position ne ferait-elle pas changer Lindsay d'avis? Le fait qu'Anna accepte de jouer ce rôle ne la rendrait-elle pas bien moins sympathique aux yeux de son amie? Malheureusement c'était possible et Anna en avait un peu peur. Tout simplement parce qu'elle comprendrait sa réaction. Même si il s'agissait de son ancien mari à elle, elle n'en restait pas moins la femme avec qui il trompait son épouse actuelle...

-Ah si, quand même, je suis professeur maintenant, à Poudlard. Surprenant, hein?


Il lui restait au moins ça à dire. Et elle-même avait été surprise. Alors qu'elle venait d'être prise comme nourrice pour Aiden, Anya était venue lui dire qu'elle lui avait trouvé un emploi. Et plus tard elle avait effectivement reçu une lettre du directeur. Après un entretient il l'avait prise comme remplaçante. Rien de définitif en somme, mais tout de même! Et surtout elle préférait parler de ça plutôt que le reste...

-Et toi alors?

Il était certain que cela serait sans doute surprenant aussi...
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]   Mar 4 Nov - 15:10

-Je vais bien, pas grand chose de neuf...

Lindsay adressa à Anna un regard des plus soupçonneux. Elle aurait bien aimé croire à ses propos. Parce que, comme ont dit, pas de nouvelles, bonnes nouvelles, mais la jeune femme connaissait quand même suffisamment sa meilleure amie pour savoir quand elle mentait (en plus du fait qu'Anna n'était pas bonne menteuse).

Elle avait vu son sourire changer, et elle avait envie de savoir pourquoi. Elle devinait qu'il y avait du neuf, et pas forcément du positif...

Elle avait très envie d'insister, de la harceler de questions, mais elle savait bien que ce ne serait pas de cette manière là qu'elle en apprendrait plus ou qu'elle pourrait agir de la meilleure façon possible pour pouvoir la soutenir dans l'épreuve. S'il y en avait une (parce que, peut-être, il n'y avait rien du tout, et elle se faisait des films).


-Ah si, quand même, je suis professeur maintenant, à Poudlard. Surprenant, hein?


Vraiment ? Lindsay afficha des yeux ronds. Elle avait véritablement l'impression de ne pas avoir vu Anna pendant des années pour être passée à côté d'une telle information.

Ainsi donc elle était professeur, à présent ? Et avec cela, elle avait osé lui dire plutôt qu'il n'y avait rien de neuf dans sa vie ? On parle d'un nouveau travail, tout de même ! C'est loin de n'être pas grand chose.

Lindsay avait hâte d'en apprendre davantage... Sachant qu'elle craignait fort que cette bonne nouvelle en cache d'autre, beaucoup moins heureuse. Lindsay sourit tout de même à cette révélation, espérant en apprendre plus.

"C'est vrai  ? Depuis quand ? Tu enseignes quoi ? Dis m'en plus !"


Autant partir sur les sujets qu'elle acceptait d'aborder de bon coeur avant de parler des sujets de bon coeur.

Et leur début de conversation aurait pu être par conséquent léger, mais Anna lui posa la question fatidique, et Lindsay ne se sentit pas d'humeur à lui mentir ou à lui cacher ce qui lui arrivait, d'autant que c'était tout de même important.

-Et toi alors ?


Elle ? Sa vie partait en vrille. Elle ne savait plus à quoi se raccrocher, tout ce qu'elle pensait acquis ne l'était pas.... Il fallait qu'elle parle, qu'elle lui dise ce qui arrivait dans sa vie, après tout, si quelqu'un avait le droit d'être mise au courant, c'était bien sa meilleure amie.

Lindsay baissa donc les yeux, un peu mal à l'aise, et dans un soupir, elle lui fit le récit des tristes événements qui se déroulaient dans sa vie.


"Ça va pas très bien, en fait..."
Elle marqua une pause. "James et moi, on s'est séparé. Il m'a quitté..."

Elle tentait de garder toute la contenance dont elle était capable. C'était plus fort qu'elle à chaque fois, elle avait prononcé ces mots à trop de reprises, mais à chaque fois, cela l'émouvait plus qu'il ne le faudrait. Ses hormones en pagaille n'aidaient pas, d'ailleurs.

Elle tenta quand même d'afficher un léger sourire. Elle ne recherchait pas la compassion d'Anna, surtout si celle-ci traversait une mauvaise passe également. Elle n'avait pas envie d'attirer toute l'attention sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]   Mar 27 Jan - 18:40

Anna traversait une mauvaise passe, c'est certain. Mais le problème était qu'elle n'en parlait pas, ou peu. À une autre époque, elle en aurait parlé plus facilement, surtout à sa sœur. Et encore, elle avait assez honte comme ça. Mais elle aurait moins eu cette impression de jugement. Mais si elle en parlait à Anya maintenant, cela risquait de mal finir. Et puis, il y avait des choses qu'elle n'avait plus tellement envie de lui dire. Et quand elle en avait parlé à Andreï, ça avait été compliqué. Il voulait l'aider, c'est sûr... mais il lui manquait quelque chose. C'était normal après tout, c'était encore un enfant. Et c'était un de ces moments où elle sentait qu'il fallait que ça sorte, mais avec qui? Immédiatement elle avait pensé à Lindsay. Logique, c'était sa meilleure amie. Et après Anya, c'était la première personne qui lui venait à l'esprit. Andreï, elle ne lui avait parlé que parce qu'il était venu lui demander. Autrement il était probable qu'elle ne l'ait jamais fait. Parce qu'elle avait honte de ce qui se passait. C'était comme un enfant qui faisait une bêtise, elle n'allait pas se dénoncer elle-même. Mais elle avait la volonté d'en parler avec Lindsay. Parce qu'elle était probablement celle qui pourrait le mieux la comprendre. Et en même temps celle qui pourrait la détester le plus...

Mais tant pis, Anna avait besoin de voir son amie de toute façon, c'était comme ça. Et puis elle voulait qu'elle puisse passer un peu de temps avec Irina aussi. C'était encore une petite fille, vraiment toute petite, mais Anna était certaine que c'était important quand même qu'elle puisse passer du temps avec les personnes qui tenaient à elle. D'autres que sa mère ou sa tante en tout cas. Et puis Lindsay en serait sans doute ravie elle aussi. La belle pouvait le sentir. Elle voyait toujours les yeux de son amie briller quand elle lui amenait sa petite fille. Et c'était tellement agréable. Surtout qu'elle savait que Lindsay en avait besoin. Et encore, elle ne savait pas à quel point. Enfin, chaque chose en son temps.

Elles étaient donc arrivé chez Lindsay, s'étaient installé, et avaient commencé les banalités habituelles. Elles commençaient toujours par parler de ce qui était facile. Même si depuis quelques temps elles savaient que cela cachait toujours autre chose. Quelque chose de bien plus douloureux. Elles le savaient. Et pourtant elles continuaient de commencer leurs discussions par le plus simple à dire. Pour une fois, Anna s'était dit qu'elle serait peut-être la seule à avoir des choses à cacher. Mais pour le moment elle n'en savait rien. Alors elle avait commencé à lui parler de son poste de professeur. Là au moins elle était à peu près sûre d'elle. Lindsay avait vraiment l'air surprise. Et en fait ce n'était pas étonnant. Pas du tout.

-C'est vrai  ? Depuis quand ? Tu enseignes quoi ? Dis m'en plus !

Anna eut un petit rire. L'intérêt de son amie était toujours très agréable. Franchement, c'était superbe de se sentir soutenu de la sorte, comment se sentir mieux? Il est évident que c'était possible. Mais en tout cas elle se sentait déjà très bien.

-D'accord, alors je suis professeur de botanique, mais ce n'est qu'un remplacement. Un professeur avait été renvoyé et ils avaient besoin de quelqu'un pour le remplacer le temps de trouver mieux. Je suis un peu l'entre deux si tu préfère. Mais moi ça me va très bien. C'est un peu difficile, mais c'est assez enrichissant.

Oui, Anna était plutôt contente de ce qu'elle faisait. Même si du coup elle voyait moins sa fille. Mais ce n'était que provisoire. Et en plus elle pouvait quand même la garder avec elle le week-end, elle n'était jamais en retard pour aller chercher Irina chez sa sœur. Elle était même assez contente d'en parler avec Lindsay, c'était léger ça, ce n'était pas douloureux. Et puis elle n'avait pas pu s'en empêcher. La question qu'on préférait éviter quand on savait que c'était dangereux. Mais elle n'y avait pas pensé. Elle ne savait pas ce qui se passait. Et elle n'avait pas pensé que sa question serait si mauvaise à poser. Et bien cela n'avait pas raté...

-Ça va pas très bien, en fait...

Et bien il semblerait que cette fois encore ce soit à Lindsay de se libérer la première. Ce n'était peut-être pas très juste, c'est vrai, Anna s'en rendait compte à présent. La prochaine fois elle ferait un effort... mais pour le moment elle écoutait son amie.  Visiblement elle en avait besoin la pauvre. Elle ne savait pas encore pourquoi, mais ça promettait d'être douloureux...

-James et moi, on s'est séparé. Il m'a quitté..

Alors ça c'était un choc. Déjà parce qu'elle n'aurait pas pensé que James oserait faire ça, surtout dans de telles circonstances. Et puis ensuite... parce qu'il avait promis à  Anna qu'il ne le ferait pas. Elle avait été lui parler, justement parce qu'elle avait été inquiète. Lindsay lui avait parlé de ses craintes, et elle avait voulut s'assurer qu'elles ne se réaliseraient pas. James avait promis à son amie qu'il ne quitterai jamais sa femme. Anna se sentait vraiment mal pour sa pauvre amie, qui devait vraiment être au plus mal en ce moment. Mais en plus de cela, elle se sentait trahis. Décidément elle ne comprenait pas pourquoi ni comment il avait pu faire ça. C'était vraiment horrible. Il était certain que d'un coup, James perdait pas mal de l'estime que pouvait avoir Anna pour lui. Bon, en fait, si elle savait vraiment toute l'histoire, ce serait peut-être différent... Mais pour le moment, Anna le trouvait assez affreux. Et cette pauvre Lindsay... Anna lui pris la main, ne voulant pas forcément la mettre plus mal à l'aise, mais essayer de lui signifier tout de même qu'elle restait avec elle.

-Lindsay, je suis vraiment désolée... Si je peux faire quelque chose pour toi ma chérie, n'hésite surtout pas, je suis de tout cœur avec toi...

Bien maigre consolation, elle en avait conscience... Mais c'était toujours ça. C'était vraiment triste cette histoire. Et Anna ne pouvait que la comprendre. Lindsay passait par là où elle avait déjà passé son chemin. C'était pour cela qu'elle se sentait si concernée, même si cela n'était peut-être pas une bonne idée... alors est-ce que c'était le bon moment pour avouer à son amie qu'elle permettait à son ex mari de tromper sa femme actuelle? Certainement pas. Après tout, elle trouverait certainement un moyen de continuer toute seule. Ce n'était pas le moment de parler de cela. Lindsay avait besoin d'aide.  Et puis... elle risquait de ne pas apprécier qu'Anna ait accepté de faire une chose pareille...
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
avatar
▌ Messages : 286
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Christian Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Message#Sujet: Re: Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]   Mar 3 Fév - 13:20



-D'accord, alors je suis professeur de botanique, mais ce n'est qu'un remplacement. Un professeur avait été renvoyé et ils avaient besoin de quelqu'un pour le remplacer le temps de trouver mieux. Je suis un peu l'entre deux si tu préfère. Mais moi ça me va très bien. C'est un peu difficile, mais c'est assez enrichissant.

Lindsay écoutait son amie, et à l'entendre, à ce point passionnée par cette nouvelle expérience, la jeune femme ne pouvait qu'être heureuse pour son amie, qui par ailleurs se gardait bien de lui dévoiler quelques aspects bien plus sombre de sa vie. La jeune femme ne trouvait qu'à se réjouir de ce qui arrivait à cette femme, de cette chance qui lui était offerte.

Ce n'était peut-être qu'un travail temporaire, mais qui sait ? Cela pourrait bien mener à plus, après tout. Dans tous les cas, ça devait être une expérience enrichissante, et Lindsay était ravie pour la jeune femme.

Elle lui aurait bien posé foule de questions, afin d'en savoir plus sur son travail, ses élèves, sa façon d'envisager la suite... mais l'on passait à elle, et le tout s'annonçait donc lourd et bien plus pesant.


-Lindsay, je suis vraiment désolée... Si je peux faire quelque chose pour toi ma chérie, n'hésite surtout pas, je suis de tout cœur avec toi...

Une simple main prise, et des mots qui rassurent. C'est tout ce que Lindsay demandait. Il n'y avait rien de plus à faire, de toute façon. Elle voulait se battre bec et ongles tant que le divorce ne serait pas prononcé, elle voudrait croire qu'il y avait de l'espoir. Mais elle commençait à perdre un peu foi autant qu'elle perdait pieds.

Il n'y avait pas grand chose à faire. Ou tout du moins, Anna ne pouvait pas faire grand chose. Mais sa présence et son amitié étaient déjà beaucoup pour elle. Elle avait besoin de se sentir entourée et soutenue, et elle avait le sentiment de l'être, là, maintenant. Ça faisait vraiment du bien
.

"Merci, je sais que je peux compter sur toi. Tu n'imagines pas à quel point ça me fait du bien d'avoir une amie comme toi. "


L'amitié et l'affection d'une personne sur laquelle elle pouvait compter complètement, c'était déjà beaucoup. C'était même énorme. Avec Anna, Lindsay savait que la compassion n'était pas feinte, et qu'elle était sincèrement là pour la soutenir.

"Mais je vais pas me laisser abattre. Tu veux m'aider ? Parlons d'autre chose. J'ai besoin de me changer les idées ! Par exemple, parle-moi un peu plus de ta nouvelle vie à Poudlard ? Les élèves ne sont pas trop insupportables ? Et avec Irina, tout va bien ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quoi de beau?.. Si il y en a... [Lindsay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Vous faites quoi de beau le week-end
» Profite du beau temps ( Libre )
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Hopkirk (Wolverhampton, Angleterre)
-