AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mer 5 Nov - 17:02

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
La liberté était normalement quelque chose d’appréciable, du moins normalement. Sasha avait du mal à se rendre compte qu’elle devait vraiment profiter de sa liberté, qu’elle se trouvait loin d’Azkaban. Il fallait dire que rien ne se passait réellement correctement depuis qu’elle avait eu la « chance » de sortir de prison. Entre les projets de Tom et ceux d’autres sorciers, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle vivait la grande joie. Elle n’était clairement plus libre de penser, d’agir comme elle le voulait depuis qu’elle portait cette horrible marque des ténèbres sur son avant-bras. Elle se retrouvait à devoir faire des choses qui lui donnait envie de vomir, parce qu’elle trahissait de plus en plus ceux qu’elle aimait. Elle avait cru pouvoir trouver une famille chez les Néo, mais elle devait bien se rendre compte que tout était difficile. Quoi qu’elle n’appréciait pas vraiment tous les membres des Néo.

Il semblait que certains détails avaient échappé à Sasha ces dernières semaines, ce qui n’était pas étonnant quand on savait ce qu’elle avait vécu. On ne pouvait pas dire qu’elle avait réellement eu la tête à s’occuper des affaires des autres, même celles de Gwendall. Faut dire que la jeune femme n’avait pas eu l’occasion de le voir avant qu’il ne lui rende visite à Azkaban, et ils avaient eu d’autres points à aborder. Et surtout, il n’avait aucun compte à rendre. Vraiment ? Oui, sérieusement, mais ça n’empêchait pas la jeune femme de l’avoir mauvaise quand même, surtout au vu de la manière dont elle l’avait appris. Des sous-entendus qui mettaient suffisamment la puce à l’oreille pour comprendre la situation. Autant dire qu’elle n’avait pas mis longtemps à vraiment se rendre compte de ce qui s’était passé. Et autant dire qu’elle n’appréciait réellement pas et donc Sasha portait bien moins Anya dans son cœur. Alors qu’elle l’appréciait autrefois, elle avait bien envie de la détester maintenant.

Et forcément, quand Sasha détestait quelqu’un, elle se montrait particulièrement rancunière. Elle avait envie d’agir contre cette femme, mais elle ne voyait pas trop comment elle pouvait faire. Elle ne pouvait évidemment pas l’attaquer de front, même si c’était quelque chose de très tentant. Elle devait la jouer plus subtile et une idée vint en tête de la jeune femme. Sasha connaissait le fils d’Anya, Andreï, principalement de vue. Ils appartenaient à la même maison quand la jeune femme se trouvait encore à Poudlard, il y était toujours d’ailleurs. Elle avait bien envie de rencontrer un peu ce jeune homme qu’elle n’avait pas vu depuis un moment. Alors, elle décida de se rendre à Pré-au-Lard, elle n’avait que ça à faire de toute façon depuis qu’elle ne travaillait plus. Elle y allait clairement au petit bonheur la chance, espérant qu’Andreï serait bien présent lors de cette sortie. Elle décida en premier lieux de se rendre aux Trois Balais, c’était quand même le détour obligatoire lors des sorties. Et elle fut agréablement surprise de le voir assit dans le fond, seul sur une table. Un sourire s’afficha sur son visage alors qu’elle s’approchait.


« Andreï Armyanski, quelle surprise de te voir ! Ca fait très longtemps. »

Bon, elle la jouait sans aucun doute pas très crédible vu qu’ils ne se connaissaient pas réellement de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Jeu 6 Nov - 15:17


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
C

e n'était pas une bonne idée. Vraiment pas. Il avait pensé que changer d'air, ne serait-ce que l'espace d'une après-midi, lui ferait du bien, il réalisait désormais son erreur. En fait, dehors, c'était encore pire qu'à l'intérieur. La bonne humeur ambiante lui donnait juste envie de vomir. Et pour cause, en ce qui le concernait, il n'était pas le moins du monde au sommet de sa forme. Sa mère venait juste de faire une future victime bête et heureuse, et Andreï avait assisté à ce spectacle avec un profond dégoût, et leurs plans, avec June, ne s'était pas exactement déroulés comme prévu. Que ce soit parce que sa mère n'avait pas bu l'intégralité du poison, ou parce que la potion n'avait tout simplement pas été assez bien dosée, la veuve noire, qui ne devait pas survivre à sa nuit de noce, était encore de ce monde. Visiblement, elle allait mal, mais elle était là, malgré tout et les deux adolescents restaient dans l'expectative et l'indécision, incapables de savoir ce qu'il allait advenir, en définitive... Pour ces raisons si nombreuses, qui s'ajoutaient encore aux autres, le vert et argent n'avait pas fermé l'oeil de la nuit, et il avait finalement cédé à l'appel de la facilité en se rendant à Pré-au-lard lors de la sortie qui avait été organisée par l'école. Il s'était dit que le monde, le bruit, l'agitation, parviendraient à lui faire penser à autre chose... Le succès n'avait pas été au rendez-vous. Même entouré, il avait l'impression d'être seul avec ses pensées, comme si une aura sombre le cerclait et l'isolait du reste du monde. Finalement, puisqu'il était là, il choisit de se rendre au trois-balais, et de noyer ses malheurs, ou au moins le millième d'entre eux, dans une chope pleine à ras-bord de bierraubeurre.

Il avait envisagé de commander plus fort, comme boisson, le genre alcoolisé et susceptible de vous mettre à plat, mais outre le fait qu'on aurait sans doute refusé de le servir, il gardait un trop mauvais souvenir de sa dernière cuite pour vouloir réitérer. Une bonne boisson aux accents d'hiver, ça conviendrait parfaitement. Il en était donc là, le regard dans le vide, à siroter sa chope comme le pauvre égaré qu'il était, au point qu'il n'avait même pas vu Sasha s'approcher de lui. Il ne remarqua finalement sa présence que dès lors qu'elle lui adressa directement la parole. Il la regarda, un peu désappointé. Il ne s'était vraiment pas attendu à ce que qui que ce soit vienne lui adresser la parole, et encore moins cette jeune femme, à qui il n'avait jamais véritablement parlé, en définitive. Ils avaient fréquenté ensemble la maison des verts et argent à quelques années d'écart, par la force des choses, il savait qui elle était, mais ça s'arrêtait là. Sasha Davis n'avait aucune raison de vouloir lui adresser la parole, et encore moins de vouloir se montrer agréable avec lui. Naturellement, il se méfiait donc (déjà qu'il était défiant de nature).

-Qu'est-ce que tu me veux ?
demanda-t-il sans aucune politesse, ne se sentant pas d'humeur à échanger des mondanités avec quelqu'un qu'il pouvait à peine qualifier de connaissance.





code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mar 11 Nov - 23:13

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
Sasha jouait clairement la comédie quand elle décida de s’approcher d’Andreï. Elle ne le connaissait vraiment pas. Ils avaient certes partagé la même maison à Poudlard, mais ils avaient quelques années d’écart. La seule information que la jeune femme avait retenue, c’était qu’il était le fils d’Anya. Malheureusement pour lui, elle avait à présent une dent contre la femme. Si cette dernière n’avait pas semblé se vanter d’être bien plus proche de Gwendall, Sasha aurait peut-être mieux pris la nouvelle. Quoi que non, elle n’ait pas réussi à bien le prendre. Elle n’y pouvait rien, elle était amoureuse de Gwendall. Elle l’aimait tellement qu’elle était prête à mourir pour lui, elle ne se reconnaissait plus depuis qu’il était entré dans sa vie. Et même s’ils n’étaient plus ensemble aujourd’hui, elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir extrêmement jalouse. Elle avait cru qu’ils pourraient vivre ensemble toujours, qu’il lui appartiendrait (oui elle était possessive) à jamais. Mais elle devait bien se rendre à l’évidence que tous cela n’était que des conneries, simplement parce qu’elle avait la malchance d’avoir eu un moldu comme père. Alors même si elle n’avait normalement aucune raison d’en vouloir à Anya, elle ne pouvait pas s’empêcher de la détester. Et quand elle détestait quelqu’un, en dehors de Tom malheureusement, elle avait envie de se venger. Et comment mieux se venger qu’en touchant directement la prunelle des yeux de la femme en question.

« Je ne peux pas venir simplement prendre des nouvelles d’un ancien camarade ? »
Clairement, elle n’était pas crédible non. Tant pis, elle allait se montrer franche. C’était plus son truc après tout normalement. La jeune femme s’installa donc, sans demander si elle pouvait évidemment, sur la chance en face d’Andreï et commanda une boisson forte. Elle trouvait que l’alcool passait assez bien dans son organisme depuis sa sortie de prison. « Très bien, jouons carte sur table. »

Dit-elle avant que le serveur de s’approche pour lui apporter son verre. L’endroit n’était pas forcément le mieux trouvé pour parler de ce genre de chose, mais elle n’en avait que faire. Après tout, la plupart des élèves présents dans le pub étaient concentrés sur leurs propres conversations. Et puis, au point où elle en était. La jeune femme prit le temps de boire une longue gorgée de son verre avant de reprendre.

« J’ai quelques comptes à régler avec ta veuve noire de mère. »
Sasha marqua une pause, observant la réaction pouvait avoir concernant ses paroles. Elle n’avait aucune idée du genre de relation que le jeune homme pouvait avoir avec sa mère. Peut-être qu’il l’aimait au point d’être capable de prendre sa défense ? Cela serait logique, même si la jeune femme avait du mal concernant l’amour maternel. « Comme je me doute qu’elle tient à toi, j’ai forcément pensé à faire quelque chose te touchant, pour l’ennuyait. » Nouvelle pause, devait-elle se montrer entièrement honnête ? Pourquoi pas. « Bon clairement, si j’en avait la possibilité, je la tuerais sans doute sur le champs. Mais ce n’est pas possible, donc je cherche autre chose. Je suppose qu’elle supporterait difficilement de perdre son fils. »

Est-ce qu’elle était en train de le menacer ? Il semblait bien en effet. Elle n’avait pas spécialement envie de s’en prendre à la vie de son ancien camarade, mais si cela pouvait l’aider. Même si elle avait une conscience, cette dernière avait tendance à se fermer ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mer 12 Nov - 18:32


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
S

i Sasha avait continué encore plus longtemps son petit manège, il est clair qu'Andreï l'aurait envoyé balader, et dans les grandes largeurs (enfin, dans ses grandes largeurs à lui, en tous cas). Il ne pouvait pas imaginer qu'elle soit là une seule seconde, à lui adresser la parole parce qu'elle avait envie de se remémorer le bon vieux temps ou parce qu'elle venait de se rappeler qu'ils avaient été des camarades de classe et qu'elle voulait lui adresser la parole alors qu'elle ne l'avait jamais fait du temps où ils appartenaient tous les deux en même temps à la maison des verts et argent. Et il s'avéra qu'il avait raison (en même temps, il n'y avait pas besoin d'être clairvoyant dans cette situation précise pour deviner qu'il se tramait quelque chose et que Sasha avait une idée derrière la tête), Andreï avait d'abord songé à se barrer lui quand elle vint s'asseoir en face, mais il abandonna toute esquisse de mouvement quand elle lui parla de sa mère.

....Quand elle lui parla de sa mère en termes tout sauf élogieux, précisons-le, la qualifiant de veuve noire. Ainsi, elle était au courant ? Comment... ? Andreï ne comprenait pas. Mais de ce qu'il devinait, elle aussi avait fait partie des victimes collatérales des agissements peu respectables d'Anya Armyanski. D'abord June, maintenant elle... C'était à se demander si le fils de la veuve noir n'avait pas été le plus dupe de tous dans cette affaire, alors qu'il vivait avec elle au quotidien. Et tout comme June, Sasha était visiblement armée d'un farouche désir de vengeance. Elle n'en dit pas davantage sur ce qu'elle lui avait fait, mais considérant toutes les atrocités dont sa mère s'était rendue coupable, le vert et argent imaginait le pire. Quoi que son interlocutrice ne se présentait pas davantage en enfant de choeur, finalement, alors qu'elle le menaçait ni plus ni moins, et presque sans détour. Andreï déglutit avec difficulté avant d'oser prendre la parole d'un ton peu rassuré.

-Écoute... Je sais pas ce que ma mère t'a fait... Elle a fait du mal à beaucoup de monde... Mais c'est pas en te vengeant sur moi que t'arrivera à quoi que ce soit. Elle se fiche de mon sort, et je me fiche du sien.
Faux, bien sûr, Andreï, quelque part, savait que sa mère tenait à lui, quand bien même elle l'avait fichu dehors, et lui, se souciait d'autant plus de son sort qu'il s'en était joué... Andreï fut d'ailleurs tenté d'apprendre à Sasha qu'elle n'avait plus à chercher à se venger puisqu'il s'en était déjà chargé au nom de toutes ses victimes. D'une part, le poison tardait à faire son office, et le jeune homme commençait à douter, d'autre part, si Sasha était capable de lui faire du mal ou pire, il valait mieux éviter de la contrarier. Si tu veux vraiment lui faire du mal, trouve autre chose.

Une chose qui, de préférence, ne mettait pas ses jours en danger. Personnellement, plus sa mère avait d'ennemis, mieux il se portait, même s'il pensait être le plus légitime pour lui porter le coup de grâce.

-D'ailleurs, qu'est-ce qu'elle t'as fait ?






code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Jeu 20 Nov - 22:32

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
Sasha ne perdit pas plus de temps finalement, à jouer avec Andreï. Il n’avait pas mis longtemps avant de comprendre qu’elle ne venait pas le voir simplement pour discuter du bon vieux temps. En même temps, cela aurait été idiot de le croire. Quand ils se trouvaient ensemble à Poudlard, ils ne se parlaient jamais malgré le fait qu’ils appartenaient à la même maison. Ce n’était donc pas maintenant, alors que Sasha avait quitté l’école de magie, qu’ils allaient commencer à discuter. La jeune femme joua donc carte sur table, ne manquant pas de préciser sans détour ses intentions. Elle avait réellement envie de se venger d’Anya et elle pensait que toucher son fils était la meilleure solution. Cela était sans aucun doute aller dans les extrêmes de penser que tuer Andreï pourrait la soulager, mais on ne pouvait pas dire qu’elle avait réellement la notion de la retenue depuis qu’elle avait quitté Azkaban. Elle souhaitait simplement s’en prendre à Andreï d’une manière ou d’une autre, afin d’ennuyer clairement la femme qu’elle détestait à présent. La jeune femme ne s’était pas cru un jour détester Anya, elle avait eu même énormément de respect pour elle, avant de découvrir son caractère veuve noire. Sasha écouta les paroles du jeune homme, ce dernier tentait de lui faire croire qu’Anya n’avait aucune affection pour lui.

« Elle se fiche de ton sort ? Vraiment, son fils ? J’ai du mal à le croire sérieusement. » Sasha ne connaissait pas complètement cette femme, elle l’avait rencontré que quand elle était entré chez les Neo. Cependant, elle avait eu l’occasion d’être au courant d’une chose que peu de monde devait l’être, le fait qu’elle était enceinte. Sans surprise, Andreï tentait de convaincre la jeune femme de trouver autre chose pour se venger de la femme. Sans doute quelque chose qui ne devait pas le concerner. « Ah oui ? Tu as quelque chose à me proposer peut-être ? »

Toutes idées étaient bonnes à prendre après tout. Sasha devait bien avouer qu’elle n’était pas réellement fixée sur ce qu’elle avait envie de faire pour se venger d’Anya. Si elle était venu trouver Andreï, parce qu’elle l’avait cherché évidemment, c’était simplement parce qu’elle pensait qu’il était la cible parfaite. Mais s’il pouvait la guider sur une autre idée pourquoi pas. Après tout, le jeune homme ne semblait pas tenir réellement à son idiote de mère. Cela signifiait donc qu’il pouvait très bien l’aider, il ne semblait pas étonné de ce qu’elle avait pu dire sur la femme. Il se montrait même curieux d’ailleurs, posant des questions sur ce qu’Anya avait pu lui faire.

« Elle a couché avec l’homme que j’aime. »

C’était sans doute idiot de dire cela comme ça, mais c’était important pour la jeune femme. Sasha n’avait jamais aimé quelqu’un avant Gwendall et même s’ils n’étaient plus ensemble, elle ne pouvait pas s’empêcher de se montrer plus que jalouse. Et par conséquence, elle avait envie de faire payer à Anya son affront, qui n’en était pas réellement un au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Sam 22 Nov - 10:09


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
A

ndreï haussa les épaules quand Sasha émit de sérieux doute quant au fait qu'Anya se fiche bel et bien du sort de son fils. Au fond, elle avait raison de ne pas être dupe, Andreï était sûrement l'une des plus grandes faiblesses de sa mère, et quelque part, il en avait conscience, il en avait déjà joué, d'ailleurs, pas plus tard que la veille, quand il avait joué sur la corde sensible dans l'unique plan de supprimer sa propre vie, un plan qui ne semblait malheureusement pas se dérouler comme prévu. Mais il était plus simple de se convaincre qu'Anya se jouait de lui et ne l'aimait pas véritablement, et surtout, pour se préserver des foudres de Sasha, prouver qu'il était entièrement de son côté semblait être la meilleure stratégie. C'est dingue toutes les personnes qui songeaient à l'utiliser contre sa mère, mais il allait falloir que ces personnes finissent par comprendre qu'il n'était pas l'arme, il était l'une des mains qui la tient, il n'était pas l'ennemi à abattre, il était un allié, et étant donné sa position, l'on pouvait dire qu'il était un allié de choix, quelqu'un avec lequel il serait bête de ne pas compter.

-Elle m'a foutu à la porte, qu'est-ce qu'il te faut de plus ?
répliqua-t-il amèrement dans l'espoir d'achever de convaincre son interlocutrice que sa mère se fichait royalement de lui quoi qu'il en soit.

Clairement, il ne se laisserait pas servir de pâture, et s'il fallait qu'ils ourdissent un autre projet, il préférait que celui-ci ne comprenne pas sa mort imminente. Il y avait forcément un autre moyen, et il lui semblait l'entrevoir, même s'il ne disait pour le moment rien, Sasha lui proposait de suggérer autre chose, mais il fallait que l'offre soit suffisamment alléchante pour qu'elle puisse être perçue comme une alternative digne de ce nom. Dans tous les cas, il fallait une vengeance appropriée à l'affront commis, et Andreï fut plus que surpris d'entendre le propos de Sasha. Il avait envie de répliquer un "c'est tout ?" peu aimable mais s'était abstenu à la dernière minute, il pouvait pavoiser, mais si elle décidait de s'en prendre à lui, il ne ferait pas long feu. Le fait est qu'il s'était plutôt attendu à ce que Sasha lui apprenne que sa mère avait décimé la moitié de la famille de la jeune femme.

-C'est pas contre toi que je dis ça, hein, mais te formalise pas non plus, ma mère se fait tout ce qui peut lui passer sous la main tant qu'elle peut en tirer profit...
Il parlait d'elle si froidement... Mais quand il voyait sa mère capable d'épouser le vieux Dippet pour des intérêts forcément peu honorables et sans rapport avec l'amour véritable, il se sentait incapable de même avoir l'air indulgent. Je te l'ai dit, en me tuant, t'arrivera à rien. Anya Armyanski se fiche de détruire les gens autour d'elle tant qu'elle a l'impression d'avoir eu le contrôle sur eux jusqu'au bout. Elle a l'instinct de propriété. C'est si lui on vole ce qui lui semble être dû qu'elle pourra vraiment souffrir... Comme elle t'a volé ton mec.

Toujours une solution équivalente à la situation, c'était ça d'être devenu obsédé par sa vengeance... Ça aussi de tenter d'analyser les faiblesses de sa mère pour les retourner contre elle. Et le pire, c'est qu'à l'heure actuelle, il n'éprouvait aucun scrupule.





code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mar 2 Déc - 0:21

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
Sasha ne pouvait pas dire qu’elle avait eu le droit à un exemple de vie de famille sereine, d’une vie normale avec des parents normaux. Mais elle ne pouvait pas penser qu’une mère était incapable d’aimer son fils. Même si la jeune femme s’était souvent posé la question concernant la sienne, elle était toujours arrivée à la conclusion que sa mère devait quand même l’aimer. Même si elle n’avait pas agis de la meilleure des manières, ça c’était clair, elle pensait quand même qu’elle l’avait aimé. De sa manière, de sa façon. Ce n’était pas pour autant que Sasha regrettait sa mort, sa vie était bien mieux sans ses parents. Du moins, avant que tous ces ennuis décident de lui tomber dessus d’un coup sur la figure. Andreï annonça donc à la jeune femme qu’il avait été jeté à la porte de chez lui par sa mère et donc que cette dernière ne pouvait pas l’aimer. Sasha afficha un sourire avant de répondre.

« Oh pauvre petit chou, jeté à la porte par sa mère, c’est affreux. »

Avait-elle répondu d’un ton aussi amer que celui de son ancien camarade de maison. Si ses parents avaient décidé de se contenter de la jeter à la porte, cela lui aurait été bien que ce qu’elle avait subi. Mais ce n’était pas le débat du moment, Andreï ne savait même pas son histoire. Il n’y avait aucune raison qu’elle se penche là-dessus, elle désirait simplement se venger d’Anya. C’était sans doute puérile de sa part de vouloir agir de cette manière, mais elle n’y pouvait rien. Que Gwendall et elle ne soient plus ensemble n’était qu’un détail au fond, elle ne pouvait pas s’empêcher d’être jalouse et d’en vouloir à Anya. Même si elle devrait aussi en vouloir à Gwendall bien sûr. Sasha écouta les paroles d’Andreï, qui cherchait sans doute un moyen de sauver sa peau en proposant d’autre chose. Il apprit à la jeune femme que sa mère était une croqueuse d’homme, ce qu’elle avait quand même remarqué.

« J’ai vu ça oui, son mariage avec le vieux directeur est de trop à mon avis. »
Cependant la suite des paroles du jeune homme titillèrent la curiosité de la jeune femme. Il n’avait pas tort dans le fond et finalement une idée commençait à germer dans son esprit. « Elle a l’instinct de propriété ? » Il semblait clair que si elle n’avait plus l’impression d’avoir la main sur ses « choses », cela allait sérieusement l’agacer. Elle afficha un léger sourire, avant de pencher un peu vers son ancien camarade d’école. « Admettons qu’elle découvre, par hasard, qu’on lui a volé son fils ? » Sasha marqua une pause, laissant la métaphore prendre son effet. « Elle risque de très mal le prendre n’est-ce pas ? »

Il ne fallait pas croire que Sasha avait l’intention de coucher avec Andreï, elle n’était quand même pas tombée aussi bas. Surtout qu’elle n’avait aucune envie de vendre son corps pour une « bonne » cause. Mais cela n’empêchait pas Anya de le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mer 3 Déc - 16:41


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
C'

est bien parce qu'il savait qu'il n'était pas en position de supériorité (en même temps, il l'était très rarement, il faut bien en convenir) qu'Andreï se retenait d'envoyer une réplique cinglante à la figure de Sasha quand la jeune femme se moqua ouvertement de lui sous le prétexte qu'il se plaignait du fait que sa mère l'ait mis à la porte. Ouais... Sauf que non, elle ne savait pas tout, et qu'elle le juge ainsi sans rien savoir de son histoire ni avoir pu prendre l'ampleur de tous les reproches que le jeune homme pouvait faire à sa génitrice, ça l'agaçait très sérieusement. Elle pouvait parler, elle hein ! À se mettre dans tous ses états alors que son mec avait couché avec sa... de mère. C'est bon, quoi, au moins, elle l'avait pas dévoré après avoir couché avec, son mec. Quand on connaissait les habitudes de la veuve noire, c'était visiblement miraculeux. Enfin bref, pas de remarques désobligeantes. Au début de leur conversation, elle l'avait quand même menacé physiquement, ça ne servait à rien de lui fournir des prétextes à reprendre son idée de départ. Il ne commenta pas davantage quand elle évoqua le mariage de sa mère avec Dippet. C'était encore bien trop frais dans ma tête pour qu'il ait envie d'en discuter, cette trahison supplémentaire avait mis le feu aux poudres. Et si ce putain de poison ne devait pas fonctionner, il utiliserait toutes les armes à sa disposition pour parvenir à ses fins. Si Sasha pouvait être l'une de ces armes, il fallait qu'il en tire profit, très clairement. Il fallait qu'il se ligue tous les deux contre leur ennemie commune. Se liguer l'un contre l'autre n'aurait aucun effet.

Visiblement, sa remarque concernant l'instinct de propriété avait trouvé une résonance chez Sasha, et elle voulait tirer profit de cette nouvelle information sur Anya Armyanski. Là était l'avantage de consulter le fiston pour tenter de battre la mère. Même s'il avait découvert bien des choses à son insu qui avaient changé son regard sur sa mère, il restait quand même sans doute l'une des personnes qui la connaissait le mieux, pour ne pas dire la personne qui la connaissait le mieux. Certains ne voyaient en elle que la femme influente et riche, forte de caractères, d'autres l'assassin, la veuve noire sans scrupule, d'autre encore la mère de famille... Lui, il avait observé ces trois aspects, et s'il lui en manquait peut-être encore, au moins, il s'en faisait un portrait plutôt complet. Suffisamment pour savoir sur quels points l'attaquer, en tous cas. Et donc, oui, il ne pouvait que hocher la tête à la réflexion de Sasha. En effet, si quelqu'un osait "voler" son fils, Anya le prendrait très mal. C'est ça, selon Andreï, Anya éprouvait plus à son égard un instinct de propriété qu'un amour maternel sincère. Elle était incapable de ce genre de sentiments, de toute façon (pensait-il).

-Ça la rendrait folle de rage.
confirma-t-il avant de planter son regard dans le sien. Qu'est-ce que tu as en tête exactement ?

En fait, il pensait deviner, mais l'idée lui semblait si... perturbante, quelque part, qu'il préférait ne pas émettre cette hypothèse à haute voix.





code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mar 16 Déc - 13:29

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
L’idée était complètement folle, mais elle avait bel et bien traversé l’esprit de Sasha. Elle n’avait cependant aucune envie de coucher avec Andreï, elle n’était pas désespérée à ce point-là. Mais elle ne pouvait nier que la situation était quand même amusante et surtout potentiellement utile. Andreï confirma même à la jeune femme que sa mère allait prendre très mal si quelqu’un « volait » son fils, cela la rendrait même folle de rage. Clairement, c’était ce que recherchait Sasha. Elle devait donc exploiter ce filon, même si elle n’avait pas l’intention d’aller jusqu’au bout. Elle était capable de beaucoup de chose pour arriver à ses fins, mais pas à ce point quand même. Cependant, elle trouvait quand même amusant cette situation. Un léger sourire apparu sur son visage d’ailleurs quand Andreï lui demanda ce qu’elle avait en tête.

« Tu sais très bien ce que j’ai en tête. »

Elle ne perdit pas son sourire, bien au contraire. Elle se contenta de laisser son regard plonger dans celui de son ancien camarade de maison. Elle laissa un silence s’installer, s’amusant sincèrement de la situation. Elle n’avait rien contre Andreï, mais elle n’avait pas spécialement d’affection pour lui non plus. Sasha ne se voyait pas se montrer avenante envers lui, il ne l’intéressait que parce qu’il se trouvait qu’il était le fils d’Anya et qu’elle avait envie de trucider cette femme. En gros, si Andreï n’avait pas été le fils de sa mère, Sasha n’aurait eu aucun intérêt pour lui, comme c’était le cas quand elle était encore à Poudlard.


« Mais ne t’en fais pas, t’es pas du tout mon genre. » Elle n’allait quand même pas jouer à ce petit jeu trop longtemps. La jeune femme n’avait aucune envie de coucher avec Andreï, même pour emmerder sa mère. Cependant, cela ne l’empêchait pas elle de croire qu’ils avaient eu une relation de ce genre. « Mais, on peut très bien s’arranger pour le faire croire à ta mère. Si tu as autant d’amertume pour elle, ça va te permettre de lui faire la misère aussi. »

Il suffisait simplement d’arriver à rendre cette histoire crédible. Au fond, ce n’était pas si difficile que cela. Sasha et Andreï n’avait pas tant que cela d’année d’écart, les années ne semblaient pas déranger sa mère d’ailleurs. La jeune femme espérait donc maintenant que son ancien camarade de maison allait accepter. Au pire, elle trouverait toujours un autre moyen, mais plus elle y pensait plus elle trouvait cette idée amusante. Elle avait déjà hâte de découvrir la tête de la femme quand elle l’apprendrait, si son fils était partant pour l’expérience. Expérience qui consistait à inventer une histoire de A à Z et de la rendre crédible en mentant correctement. Le mensonge n’était pas un souci pour Sasha, elle pensait pouvoir parfaitement assurer cette partie. Mais elle n’avait aucune idée de l’envie et des capacités du jeune homme qu’elle avait devant elle.

« Alors tu en dis quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mar 16 Déc - 17:25


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
A

ndreï avait bel et bien vu juste. S'il avait encore eu des doutes, les derniers d'entre eux devaient vite disparaître aux vus des propos qu'elle prononça alors. Il n'était pas son genre... Bon... Tant mieux, d'un autre côté. Il s'était déjà fait draguer par une quasi inconnue à la Saint-Valentin, il n'avait pas franchement apprécié ni eu envie de réitérer l'expérience. Là, c'était déjà différent. Elle n'éprouvait aucune attirance à son égard, et lui... bah certes, il n'irait pas jusqu'à dire qu'il la trouvait l'aide, elle état effectivement très jolie, mais il n'avait aucune intention pour autant de... enfin bref. Déjà, le jour où il partagerait son lit avec quelqu'un d'autre était loin d'être arrivé... Il n'était pas prêt pour ça, et quand bien même il l'aurait été, son éducation l'avait poussé à ne pas concevoir ce genre de choses avant le mariage... À présent, il était prêt à parier que sa mère n'avait pas bénéficié de l'éducation qu'il lui avait dispensé, ou qu'elle ne l'avait pas écouté... Andreï pourrait ajouter ce blâme à la liste des choses qu'il pouvait lui reprocher. C'est à dire beaucoup de choses. Mais en même temps, tuer sa mère n'avait pas fait partie de son éducation non plus... Enfin bref, la séduction réelle n'avait rien à voir dans tout ça. Il n'était pas question de se plaire, il était question de s'en prendre à leur ennemie commune, et en l'occurrence, le vert et argent en était convaincu, les plans de Sasha pourraient très clairement nuire à Anya, ou en tous cas l'affecter profondément. Si ce fichu poison ne devait pas faire son effet, il aurait au moins eu la satisfaction de cette basse vengeance là. Ou alors peut-être cela lui porterait-il le coup de grâce. Dans tous les cas, l était bien loin de désapprouver ces plans, et oui, il était bien tenté d'accepter. Il ne répondit pas de suite, avant tout pour se laisser le temps de la réflexion, puis finalement, il rompit le silence après avoir hoché doucement la tête.

-D'accord, ça marche.

Ils n'avaient rien à perdre, de toute manière. Lui encore moins qu'elle. Après tout, elle parlait bien de le tuer, il n'y a pas quelques minutes, alors se contenter de faire mine d'avoir couché avec elle paraissait être une alternative bien plus profitable pour lui. En fait, une seule chose pourrait bien être susceptible de le retenir, et il s'étonna d'éprouver des scrupules vis à vis de June. Bon... C'était une chose au sujet de laquelle elle n'avait pas besoin d'être mise au courant, après tout... Et puis, il ne faisait pas de mal, et elle serait sûrement ravie qu'il ait trouvé un moyen supplémentaire de nuire à sa génitrice. Elle ne lui en voudrait pas.. D'ailleurs, dans tous les cas, elle n'avait aucune raison de lui en vouloir, quoi qu'il en soit.

-Reste à voir comment on... procède. Le plus simple serait d'être... surpris "accidentellement" par quelqu'un qui le lui répètera à coup sûr.


Anna, par exemple ? Même si Andreï n'avait pas très envie de mêler sa tante à cela. Ou son crétin de nouveau mari, pourquoi pas ?





code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Sam 3 Jan - 16:32

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
Sasha ne pensait pas pouvoir se montrer plus clair dans ses paroles concernant son idée pour se venger d’Anya. Andreï n’était pas son genre, elle n’avait pas l’intention de réellement coucher avec lui (même si elle pouvait le faire, mais ce n’était pas le cas de toute façon). Cependant, cela n’empêchait pas les deux sorciers de lancer une rumeur sur ce qui s’était passé entre eux, rien que pour ennuyer certaines personnes. Les conséquences, Sasha n’en avait que faire au fond. Officiellement, elle était célibataire après tout, elle pouvait bien faire ce qu’elle désirait quand elle le désirait. La seule chose que la jeune femme désirait, c’était porter un coup au cœur de son ennemie. Elle considérait vraiment Anya comme une ennemie maintenant, même si en réalité elle n’avait pas vraiment de raison de la détester. Elle avait couché avec Gwendall bien sûr, mais ils n’étaient plus ensemble déjà. Sauf que la jalousie c’était un des vices qu’elle avait et elle peinait à le cacher. Elle ne supportait pas l’idée que cette vieille femme (elle était tellement plus âgée qu’elle) ait pu s’approcher à ce point de l’homme qu’elle aimait. Si elle pouvait donc la blesser en lui faisant croire qu’elle avait volé la vertu de son fils (Sasha ne serait pas étonnée de découvrir qu’Andreï était encore vierge, ça serait même logique au vu de l’époque dans laquelle ils vivaient), elle avait bien envie de tenter l’expérience. Il n’y avait plus qu’à avoir l’accord de son interlocuteur. Les secondes avant qu’il ne réponde furent trop long pour elle. Et finalement, il accepta.

« Parfait ! »

Ce fut avec un grand sourire qu’elle accueillit la réponse du jeune homme, sincèrement satisfaite de pouvoir avoir son accord. C’était une idée en l’air plus que folle, mais la jeune femme sentait déjà qu’elle allait adorer la suite logique de cette histoire. Au moins, ils trouvaient leur compte tous les deux. Cela évitait à Sasha de faire une nouvelle victime innocente (même si elle n’aurait pas eu de scrupule tout de même), elle s’alliait à Andreï plutôt que de le tuer. Si Anya tenait à son fils comme si elle le possédait entièrement, elle n’allait clairement pas apprécier qu’une autre puisse avoir la main sur lui. Ce qui l’amusait grandement. Mais les sorciers devaient encore mettre les choses en place. L’idée était venue à Sasha comme cela, sans qu’elle ne le prémédite, elle n’avait donc aucune idée de la manière de se prendre pour faire courir le bruit de cette « relation ».

« Tu as déjà une idée de personne en tête ? » L’idée d’Andreï était la meilleure piste qu’ils avaient et Sasha l’appréciait vraiment. Elle trouvait cela encore plus amusant qu’une tierce personne se retrouve confrontée à la situation, qu’elle les découvre accidentellement avant d’en parler à Anya. Cela allait rendre l’histoire encore plus crédible. Andreï était le mieux placé pour trouver le pigeon de l’histoire, elle préférait donc le laisser s’occuper de cette partie. « Cela ne devrait pas être compliqué à créer l’accident. »

Elle continuait de sourire, c’était comme un nouveau baume au cœur qu’elle vivait. Sa vie était bien sombre ces derniers temps, une petite lueur était donc forcément appréciable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Sam 3 Jan - 21:21


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
D

onc, ils étaient arrivés à un accord, et la rumeur allait être lancé. Si on lui avait dit que, en se rendant aux Trois Balais, il allait croiser Sasha Davis, et surtout, faire croire à tous qu'il sortait avec elle, il ne l'aurait pas franchement cru, parce qu'il se pensait vraiment éloigné de ce genre de magouilles... Mais il n'était jamais éloigné d'aucune magouilles quand il était question de sa mère. Il l'avait déjà empoisonné, ce petit coup monté, à côté, ce n'était rien.... Et puis, il tenait à la vie, au passage... D'accord, si ça se trouve, Anya Armyanski mourrait avant même d'avoir eu l'occasion d'avoir vent de leur petit arrangement, mais il se pouvait tout aussi bien que la nouvelle l'achève, ou, dans le cas où elle s'en remettrait vraiment, qu'elle lui porte un coup de grâce de nature différente. Ça valait toujours le coup d'essayer. Il ne pensait pas avoir quoi que ce soit à y perdre. D'autant que Sasha avait beau ne pas l'attirer du tout, elle était tout de même très jolie, il y avait largement pire que de laisser courir la rumeur qu'elle sortait avec une beauté, lui qui n'avait jamais même embrassé la moindre fille (même s'il ne serait pas contre le fait d'embrasser une certaine fille en particulier).  Ils avaient donc une idée, il fallait maintenant la mettre à exécution, et pour cela, trouver un témoin pour les "surprendre" paraissait être la méthode la plus valable et la plus efficace.

-Je suis sûr que si l'abruti de nouveau mari de ma mère nous voyait ensemble, il s'empresserait de courir le lui répéter.
Il était tellement bête... Mais au moins, une fois dans sa vie, il servirait à quelque chose. Ou alors il y a Anna. Il émettait davantage de réserves concernant sa tante. Il se sentait un peu plus coupable de lui monter un baratin, plus coupable qu'avec le directeur de Poudlard, dont il n'avait rien à péter. Mais en même temps, quand la rumeur serait lancé, elle saurait forcément, et ce qui viendrait aux oreilles d'Anya parviendraient forcément à celles de sa soeur... alors... Bah... c'était un mal pour un rien... Et puis, Anna n'aurait aucun reproches à lui faire quant à sa vie sentimentale, étant donné l'état de la sienne. Elle, elle sortait avec son ex mari, qui entretemps s'était remarié et avait des gosses. Elle était la dernière à pouvoir lui faire des leçons de morale. Le plus simple, c'est qu'on se retrouve à la prochaine sortie à Pré-au-lard, et qu'on s'arrange pour être vus du plus de monde possible. Si la rumeur finit par se répandre à Poudlard, ma mère l'apprendra forcément, et si au passage, on croise l'un d'entre eux, eh bien... il haussa légèrement les épaules. On aura tout gagné.

Et sa mère tout perdu. C'était bien ça l'idée. Au fond, ce serait plutôt simple. il ne faudrait pas longtemps pour qu'ils parviennent à leurs fins, il en était sûr et certain. Et si ça pouvait assouvir, au moins en partie, leur soif de vengeance, alors c'était tout benef.





code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Jeu 15 Jan - 0:06

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
Sasha n’aurait vraiment pas deviné la tournure qu’avait prise sa conversation avec Andreï. La jeune femme s’était plus ou moins dit qu’elle pouvait le tuer (parce qu’au fond elle n’avait aucune affection pour lui, il n’était qu’un camarade parmi tant d’autre), mais finalement elle allait faire croire qu’ils sortaient ensemble. Au point où elle en était, ce n’était qu’une petite chose. Sauf que cela ferait autant de mal à son ennemie d’apprendre que son fils avait pêché avec elle, la satisfaction était finalement bien plus amusante. Ainsi, il n’aurait pas besoin de sacrifier le joli minois de son ancien camarade. Cela ne l’aurait pas arrêté, mais elle s’en sortait quand même. Il ne manquait donc plus qu’à mettre leur idée en place. Il était facile de discuter ainsi à la table des Trois Balais, mais c’était plus complexe de propager cette rumeur. Elle devait aller vite et précisément, afin qu’Anya soit rapidement au courant. Mais en même temps, il était important que cela semble naturel. La femme ne la croirait pas si Sasha venait la voir pour lui apprendre avoir couché avec son fils, cela devait venir de quelqu’un d’autre. Et Andreï avait visiblement des idées sur la question. Ils pouvaient compter sur le mari de la femme, Dippet donc (Sasha n’avait jamais vraiment aimé le directeur de Poudlard), ou une certaine Anna. Clairement, la jeune femme se voyait plus capable de berner le directeur, mais parce qu’elle ne voyait pas qui était cette Anna. Et cela pouvait se faire à la prochaine sortie.

« Les rumeurs vont bon train à Poudlard, il suffit que quelques personnes parlent de quelque chose et ça fait le tour du château. » La jeune femme marqua une pause, elle aimait bien comploter de cette manière, c’était agréable. « Je suppose que ton… Papa doit se tenir au courant de ta petite vie maintenant qu’il a épousé ta mère ? Cela ne devrait pas tarder à remonter à ses oreilles. » Sasha imaginait bien Dippet comme cela, incapable de ne pas se préoccuper du sort de son beau-fils. Qu’est-ce que les « pères » pouvaient être idiots. « Lancer la rumeur ça sera pas plus le plus compliquer, il faut juste s’assurer qu’elle l’apprend. »

Cela ne devrait pas être compliqué non, Sasha avait connu bien plus grand supplices ces derniers temps. Rien n’allait changer concrètement pour elle de faire courir cette rumeur, si ça ne dérangeait pas Andreï, ils allaient donc tout gagner. La jeune femme avait déjà bien envie de savourer sa « victoire » rien qu’en imaginant la tête d’Anya en découvrant la rumeur. Elle allait apprendre que Sasha avait la rancune facile et qu’elle n’était pas une personne à prendre à la légère. Son petit plan avec son fils n’était pas grand-chose, mais elle pouvait aller bien plus loin s’il le fallait. Elle n’en avait que faire de se montrer ridicule à vouloir se venger d’une tromperie qui n’en était pas une, mais cela faisait bien longtemps qu’elle avait compris que le ridicule ne tuait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Ven 16 Jan - 18:14


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
A

ndreï savait effectivement à quelle vitesse une rumeur pouvait se répandre et se propager, surtout dans une école telle que Poudlard. Il en avait quelque fois été la cible, il avait donc pu en juger par lui-même, et il avait confiance dans cette manière qu'avaient les élèves de colporter les ragots les pires, qualifiés pour l'occasion de juteux. Ils ne mettraient pas longtemps à alimenter tous les bruits de couloir. Il y avait bien des choses qui faisaient que sa relation avec Sasha pourrait intéresser. Déjà leur différence d'âge. Si elle n'était pas si grande, à bien y réfléchir, elle l'était suffisamment pour que ça fasse jaser quelques ados boutonneux. Ensuite, le fait qu'on avait jamais vu Andreï avec la moindre fille jusque là, et à raison, puisqu'il n'avait jamais eu l'ombre d'une petite amie (ni véritablement cherché à en avoir une au passage).  Enfin, son nom était désormais sur plus de lèvres, en grande partie grâce à sa mère, son mariage éclair avec le directeur de Poudlard et l'état critique dans lequel elle se trouvait présentement. Oui, il était évident que tous les élèves en parleraient, que Dippet entendrait la rumeur, qu'il la répèterait à sa mère. Et le cas échéant, il leur serait toujours possible de forcer le destin.

-Le plus simple, ce sera qu'on se donne rendez-vous à la prochaine sortie à Pré-au-lard. Si on veut que le plus de monde possible nous voie ensemble, c'est l'idéal.


C'est sûr, il n'y avait pas mieux. Qu'ils se retrouvent dans le village sorcier semblerait tout de même plus réaliste que si Sasha allait le voir "comme de par hasard" à Poudlard. Ils n'auraient qu'à se balader dans les rues en se tenant la main, s'échangeait deux-trois baisers aux moments propices, et ce serait impeccable. Il n'y avait pas besoin de plus. Juste d'éveiller comme il faut les soupçons. Après, il faudrait que les gestes les plus équivoques se fassent en présence des personnes les plus à même de tout répéter, que ce soit les commères du collège ou encore, quelqu'un de plus directement touché par tout cela. Anna, par exemple... C'est pas qu'il tenait particulièrement à la mêler à tout ça, mais ça lui paraissait être un bon plan malgré tout, et en soi, c'était plutôt innocent, comme projet, ce n'est pas comme s'il tentait d'empoisonner sa génitrice. Ahem... Dans le pire des cas, de toute façon, il rétablirait la vérité auprès de sa tante une fois que le mal serait fait quoi qu'il en soit. Il ne serait pas le premier de la famille à mentir, à manipuler, et à trahir la confiance d'autrui, après tout, c'était même visiblement une tradition familiale chez les Armyanski, alors lui, il se contentait de poursuivre une oeuvre déjà entamée et bien entamée, au passage. Il se défendait avec les mêmes armes qui l'avaient blessées auparavant, un point c'est tout. Ou comment poursuivre de se donner bonne conscience.

-Et je m'arrangerai pour qu'on croise "par hasard" les bonnes personnes.






code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2139
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Lun 2 Fév - 14:24

Andreï et Sasha
Les ennemis de mes ennemis sont mes ami
Sasha se doutait bien qu’il n’allait pas falloir longtemps avant que la rumeur prenne forme dans l’école de magie, qu’elle enfle et que tous les élèves (et plus) soient au courant. Elle avait eu l’occasion d’en faire l’expérience quand elle était encore à Poudlard, même si elle n’avait jamais été directement touchée par une rumeur. Elle en avait entendu énormément, certaines plus loufoques que d’autres. La jeune femme était certaine qu’Anya n’allait pas mettre longtemps avant que ça ne vienne à ses oreilles, surtout qu’elle était mariée avec le directeur de l’école de magie. C’était sans doute une manière de se venger très enfantin, mais c’était assez intéressant quand même. Sasha trouvait l’idée agréable en tout cas, parce qu’elle savait que la femme n’allait pas apprécier du tout. Un peu comme elle finalement, elles jouaient le même genre de jeu. Pour le moment, cela restait donc gentillet, mais rien ne pouvait garantir que ça n’allait pas aller plus loin ensuite. Sasha était rancunière et il était clair qu’elle n’allait plus jamais porter la femme dans son cœur. Non pas qu’elle la portait avant, mais elle avait suffisamment de respect pour elle, qu’elle l’appréciait. Elles s’étaient bien amusées ensemble quand Anya devait la tester pour les Néo. Anya lui avait même fait confiance concernant sa grossesse, que Sasha n’imaginait pas être le du de ce Monsieur Dippet. Sinon, les choses ne se seraient pas passé si secrètement et surtout, c’était bien trop avant le fameux mariage. C’était une information que la jeune femme gardait précieusement, on ne savait jamais.

En attendant, Sasha allait donc « sortir » avec Andreï. Si on lui avait dit cela quand elle était encore à Poudlard, elle ne l’aurait jamais cru. Elle n’avait rien contre le jeune homme, mais elle n’avait jamais eu de l’affection pour lui non plus. En même temps, c’était le genre d’élève assez discret. Le genre qu’on ne s’imagine pas sortir avec quelqu’un d’ailleurs. La prochaine sortie à Pré-au-Lard risquait de promettre donc. Sasha devait bien avouer qu’elle avait hâte de mettre tout cela en place, même si ce n’était pas grand-chose au final. En dehors d’elle, aucun de ses proches n’allaient vraiment être touché. Ce n’était pas Angus qui allait entendre parler de cette rumeur. Et la jeune femme avait en prime un partenaire assez motivé dans l’histoire. En même temps, cela l’évitait de souffrir plus, sans ce plan, la sorcière se serait contentée de son envie initiale de lui faire du mal pour toucher sa mère. Ils étaient donc tous les deux gagnants. Ils allaient donc se retrouver lors de la prochaine sortie des élèves au village sorcier et il allait faire en sorte qu’ils croisent les bonnes personnes.

« Parfait. » Elle affichait un sourire satisfait. « Tiens moi au courant de quand à lieu la prochaine sortie alors ! »

Il n’y avait plus qu’à mettre le tout en place et laisser les cendres se répartir. Il n’y avait rien de plus facile, pour une fois ça ne poserait pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1080
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)   Mer 4 Fév - 14:08


Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
A

ndreï n'était jamais sorti avec une fille. Par Merlin, il n'avait même jamais embrassé une fille de sa vie, et voilà qu'il organisait son premier rencard avec une fille, non pas parce que cette fille lui plaisait (certes, elle était agréable, jolie, séduisante, mais jamais il n'aurait même envisagé quoi que ce soit avec Sasha - de toute façon, ses pensées étaient un rien accaparées par une certaine rouquine, dernièrement), mais pour emmerder sa mère. Comme quoi, cette dernière continuait d'avoir une sérieuse influence sur lui, toutes ses tentatives pour lui ruiner la vie tournaient toujours autour de son incapacité à seulement l'ignorer et vivre sa vie hors de son influence. Qu'il le veuille ou non... Et finalement, peut-être le voulait-il, parce qu'un lien négatif avec sa mère restait un lien tout de même, et il n'était peut-être pas près à rompre ce cordon invisible qui l'attachait encore et toujours à sa génitrice. Dans tous les cas, et même s'il devait prendre conscience à un moment ou à un autre de cet état de fait, il ne bouleverserait pas ses plans, ils s'étaient décidé, ils allaient donc le mettre à exécution. Dans tous les cas, le vert et argent préférait cela à l'option précédente de Sasha, qui était de le descendre, froidement, purement et simplement, sans autre forme de ce procès. Là, au moins, ils avaient un plan tangible, qui avait toutes les chances de fonctionner. D'autant plus que, justement, il n'avait jamais eu de copine. Par conséquent, il attirerait plus aisément l'attention au bras de Sasha que si on avait l'habitude de le voir chaque jour avec une conquête différente.

-Je te tiendrais au courant.
affirma-t-il très sincèrement. Il s'étonnait lui-même, mais il était plutôt impatient de voir où tout cela allait les mener, pas tant pour leur petite manigance en elle-même que pour l'expression qu'il pourrait lire ensuite sur le visage de sa mère. Sur ces mots, il déposa de quoi payer sa consommation sur la table, et se leva. Bon, ils s'étaient mis d'accord, mais maintenant que c'était fait, le vert et argent ne voyait pas leur conversation aller plus loin. Au fond, ils n'avaient rien à se dire. Ils n'avaient en commun que leur haine à l'égard d'Anya Armyanski, et franchement, mieux valait que ce soit comme ça. Andreï pressentait que s'il en apprenait davantage, les événements n'en seraient que plus compliquées. J'y vais. dit-il, comme si le fait qu'il s'était levé et était très clairement sur le départ n'en était pas une preuve plus que flagrante. À bientôt, du coup.

Il hésita un peu de quelle manière lui dire au revoir. Mais bon, il allait garder les fausses marques d'affection pour leur... rencard à venir. Et là, il allait se contenter de s'en aller, l'air de rien et comme s'ils ne venaient pas de passer un marché complètement cinglé. Sans plus un regard en direction de la jeune femme, le vert et argent s'en alla donc, et quitta les Trois Balais.





code by Mandy


_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ?
» Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Andreï)
» Qui Sont Mes Amis
» [FB] Les ennemis de mes ennemis... peuvent parfois ressembler à des amis [PV Red]
» Les ennemis de mes ennemis sont mes amis (Steve & Dora)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-