AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on sera grands... [pv Rhian <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Sam 8 Nov - 11:44


Quand on sera grands
Ç

a y est, on y était ! Son instant préféré. La petite sphère dorée au creux de son poing battait frénétiquement des ailes pour s'extirper de sa prison de chair. Elle tendit son bras en l'air, victorieuse ! Le match était fini, son équipe avait gagnée. Et elle se laissait porter par les exclamations enthousiastes des spectateurs sur l'estrade. On se faisait rapidement à cette liesse générale, et si l'on y prêtait pas garde, il n'était pas difficile de prendre la grosse tête, on encore (sans mauvais jeu de mot, même si pour le moment, elle était encore en l'air à califourchon sur son balai) de ne pas avoir les pieds sur terre. Plus d'une fois, Cenlyn avait entendu un peu trop fort l'appel de sirènes qu'elle avait été plus que tentée d'écouter, mais elle n'en avait jamais rien fait, elle avait été arrêtée à temps, et elle ne le devait qu'à une chose, sa famille, et ce fut vers elle que sa pensée alla immédiatement quand, retrouvant le plancher des vaches, elle se dirigea vers les vestiaires. Elle échangea quelques propos enthousiastes avec le reste de son équipe, certes impatiente de participer à la fête qui aurait lieu le soir même pour célébrer leur victoire, mais plus encore de retrouver son frère, qui était venu la voir exprès pour l'occasion. Sitôt fraîche et habillée, elle courut donc à sa rencontre, vers le lieu de rendez-vous un peu à l'écart de la foule qu'ils s'étaient fixés. Elle le serra immédiatement dans ses bras, l'étouffant presque sous cette étreinte (encore grisée par la victoire, elle ne réalisait pas la force qu'elle mettait dans ce geste) avant de lui adresser le moindre mot.

-Merci d'être venu ! Comment tu as trouvé le match, alors ?

Elle était véritablement heureuse de le retrouver, elle avait moins l'occasion de voir son jumeau, dernièrement, ses matchs de Quidditch l'entraînaient souvent hors de Grande-Bretagne, elle voyageait beaucoup, et depuis que Rhian était devenu Auror, lui on plus n'était pas en reste, il croulait sous le travail, de ce qu'elle avait pu comprendre. Les occasions telles que celles-ci étaient trop peu nombreuses et elle le regrettait vraiment beaucoup.

-Louisa n'est pas là ?

Il y avait longtemps également, qu'elle n'avait pas vue l'épouse toute neuve de Rhian. À vingt-deux ans seulement, ils avaient tous les deux des vies plus que bien remplies. Elle, à sillonner le monde avec son équipe, lui, à combattre le mal... et à présent marié. Cenlyn, elle ? Toujours célibataire. Pas le temps, pas trouvé le bon... elle se débrouillait très bien toute seule. Oui, elle aurait eu plaisir à retrouver Louisa, ceci dit, si seul son frère était venu la voir, ça lui convenait très bien. Ils se voyaient trop peu souvent ensemble, juste eux deux, et elle qui était si attachée à son jumeau ne le vivait pas toujours très bien. C'était normal qu'ils vivent chacun leurs vies de leur côté, ils ne pouvaient pas être ensemble continuellement, mais Rhian et Cenlyn était si fusionnels que c'était parfois difficile à vivre pour cette dernière, et elle voulait deviner que ce n'était pas plus simple pour son frère.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mar 11 Nov - 23:56

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Rhian avait laissé sa toute nouvelle épouse dans leur toute nouvelle maison, tant de nouveauté, afin d’aller voir un match de Quidditch. Elle l’aurait bien accompagné, si elle ne s’était malheureusement pas sentit souffrante. Rhian serait bien resté à ses côtés, s’il n’avait pas l’intention de voir sa sœur après le match. Le Quidditch, ce n’était pas son truc. Bon, il aimait ça comme n’importe quel sorcier. Il lui arrivait de regarder les résultats des matchs dans le journal (si sa sœur ne lui avait pas déjà envoyé en courrier), mais il n’allait pas spécialement voir les matchs en direct. Il n’avait pas tellement le temps non plus, son travail lui prenait énormément de temps. Et le temps libre, il le consacrait à sa famille. C’était donc bien plus pour sa famille qu’il s’était rendu dans ce stade afin de voir le match, qu’il observa avec intention ne quittant pas l’un des joueurs. Ses yeux n’avaient pas quitté Cenlyn de tout le match, il avait fini par sauter de joie quand elle avait attrapé le vif d’or. Elle était tellement douée, elle l’avait toujours été. A peine le coup de sifflet final avait été poussé, qu’il se levait afin de rejoindre le point de rendez-vous qu’ils s’étaient fixés. Elle ne mit pas longtemps à arriver après lui d’ailleurs, lui sauta littéralement au cou.

« Tu m’étouffe… » Dit-il faiblement, plaisantant en grande partie. Bon elle avait de la force, elle ne ménageait pas sa force dans cette étreinte, mais il n’était plus un gosse. En grandissant, il était devenu un homme, un vrai. Il savait quand même survivre à une étreinte de sa jumelle. « C’était super ! » Il était sincère, même si le Quidditch ce n’était pas vraiment son truc, il avait quand même apprécié le match. « Tu as été superbe comme d’habitude ! »

Le plus grand fan de Cenlyn était sans aucun doute Rhian, il ne ménageait pas ses compliments quand ils pouvaient se retrouver. C’était rare malheureusement, ils avaient tous les deux une vie bien mouvementé. Alors quand ils avaient l’occasion de passer du temps ensemble, Rhian en profitait pour lui dire tous ce qu’il avait à lui dire. En même temps, elle avait toujours été parfaite à ses yeux, depuis leurs naissances (bon, il exagérait un peu).

« Non, elle est malade. Elle aurait aimé être là, mais elle se sentait trop fatiguée. »

Rhian devait bien avouer qu’il aimait le fait que sa sœur et son épouse s’entendent. En même temps, ils se connaissaient depuis tellement longtemps. Le jeune garçon qu’il était en ses premières années d’études à Poudlard, n’aurait jamais cru se retrouver un jour marié à Louisa son amie. Mais les années avaient renforcé les sentiments qu’ils avaient, quand Rhian avait commencé à se rendre compte que les filles (en dehors de sa sœur) n’étaient pas que des casses pieds.

« Maman devait essayer de venir, mais je ne sais pas si elle a pu se libérer. »
Rhian sourit à sa sœur, avant de la reprendre dans ses bras. « Tu me manques tellement ! »


Dernière édition par Rhian Potter le Dim 17 Mai - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mer 12 Nov - 18:55


Quand on sera grands
C

enlyn fit mine d'apprécier le compliment de son frère comme s'il était tout naturel, répliquant par un "je sais, je sais", qui sonnait particulièrement faux quand il affirma qu'elle avait été superbe, "comme d'habitude". Ok, Cenlyn était loin de manquer de confiance en elle, on ne parvenait pas à se faire ainsi sa place dans le milieu où elle évoluait sans un minimum de sel-esteem, et elle savait reconnaître ses compétences, dans le domaine du Quidditch, en tous cas, ceci dit, elle avait accompli le miracle de ne pas trop prendre la grosse tête... Bon, elle devait bien reconnaître que dans quelques accès d'euphorisme, après une série de victoire et transportée par les acclamations du public, il avait pu lui arriver de se montrer un poil prétentieuse, au point même d'en être détestable, mais ses pieds finissaient toujours par retrouver la terre ferme... Et cela, d'ailleurs, elle le devait en grande partie à sa famille, qui lui était d'un soutien plus qu'appréciable au quotidien, même si elle les voyait désormais beaucoup moins qu'avant. Elle fut d'ailleurs déçue que Louisa n'ait pu venir, certes, elle aurait son jumeau pour elle toute seule, mais Louisa faisait partie de la famille, à présent, elle était une Potter, désormais, et il y avait longtemps qu'elle ne l'avait pas vue. Elle espérait qu'elles pourraient se rattraper prochainement.

-Oh, c'est pas trop grave, au moins, j'espère ?


Elle devinait que non, si sa belle soeur en titre avait eu quoi que ce soit de grave, elle l'aurait forcément su. Les Potter étaient une famille très unie. Et même à des kilomètres les uns des autres, ils restaient toujours en contact, et quand il arrivait quelque chose d'important, ils étaient forcément au courant. Non, ce n'était pas trop grave, sinon Rhian n'embrayerait pas immédiatement sur le fait que leur mère allait peut-être venir. Cenlyn afficha un grand sourire à cette perspective. Sa journée serait plus que réussie, si Purdey se joignait à eux en plus.

-Génial, j'espère qu'elle pourra être là.
dit-elle au moment ou son frère la serra dans ses bras. Cenlyn sourit de plus belle. On ne pouvait pas imaginer comme il pouvait être difficile, pour un frère et une soeur aussi fusionnels qu'eux deux, d'être séparés trop longtemps. Toi aussi tu me manques. Mais tu sais, la saison est presque fini, je devrais pouvoir rester dans le coin un petit moment. Ce qui n'empêcherait pas que, entre les entraînements réguliers de Cenlyn et le travail de Rhian, ils auraient tout de même du mal à se voir aussi souvent qu'ils le voudraient. Allez viens, on va boire un verre, c'est moi qui offre ! proposa-t-elle après s'être séparée de ses bras.

Il y avait un bar, pas loin, qui risquait fort d'être pris d'assaut après le match, mais ils pouvaient toujours tenter de s'y rendre tout de même. D'autant qu'après tous ses efforts, elle avait bien envie et mérité de se désaltérer. Et si elle pouvait se manger quelque chose au passage, ce ne serait pas du luxe non plus. Tous ces efforts l'avaient sérieusement creusé.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mar 18 Nov - 23:25

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Le fait que Cenlyn ne manque pas de confiance en elle ne surprenait absolument pas son frère. Depuis qu’ils étaient gosses, c’était comme cela, elle en avait toujours fait vraiment preuve. Contrairement à lui, qui avait mis énormément de temps avant d’avoir une once de confiance en lui. Cenlyn pouvait effectivement savoir qu’elle avait été superbe pendant le match, c’était le cas après tout. Rhian préférait quand elle ne jouait pas les modestes, cela ne lui ressemblait pas. Quand la jeune femme demanda des nouvelles de Louisa, son frère répondit en souriant. Ce n’était pas grave évidemment, sinon il ne serait sans doute pas venu.

« Non, ce n’est rien. »

Il était évident que le jeune homme n’aurait pas quitté son foyer si jamais sa toute nouvelle épouse se trouvait dans une santé délicate au point que cela soit inquiétant. Il aurait prévenu sa sœur, pour qu’elle vienne les rejoindre. En tout cas, ce n’était rien et l’Auror se trouvait bien à la fin de ce match en compagnie de sa jumelle. Ils étaient toujours aussi proches, mais ne se voyaient pas aussi souvent qu’il ne l’aurait aimé. Les Potter avaient toujours été plus qu’unis, Rhian et Cenlyn passaient tous leurs temps ensemble avant d’entrer à l’école de magie. Ces années d’études leur avaient appris à s’éloigner un peu l’un de l’autre, pour mieux se retrouver ensuite. Et avec un peu de chance Purdey Potter allait pouvoir se joindre à eux. Cela serait réellement une bonne chose que la famille puisse être réunit, Rhian espérait que cela puisse arriver bien plus souvent. Et forcément, quand Cenlyn précisait que la saison était sur sa fin, cela lui faisait plaisir. Bon, ils ne pourraient pas avoir tous le temps libre qu’ils le souhaitaient, mais c’était déjà mieux que rien.

« Ça tombe bien, j’ai l’intention de prendre prochainement des vacances. » Rhian avait besoin de souffler un peu, même s’il adorait son travail. Cela l’amusait un peu quand il repensait à sa jeunesse et quand il cherchait à empêcher sa mère de faire le métier qu’elle faisait, de se battre pour la bonne cause. Il comprenait parfaitement le fait qu’elle n’ait jamais abandonné. Mais à côté de cela, il n’oubliait pas son point de vue de gamin. Il n’avait pas envie de mettre sa famille de côté, famille qui s’agrandissait avec son récent mariage. « Allons-y ! »

Rhian suivait donc Cenlyn jusqu’à un bar proche de là où ils se trouvaient. Il y avait énormément de monde déjà dans le bar, mais ils parvinrent à se frayer un chemin jusqu’au fond de la salle où il y avait une petite table de libre. C’était un peu à l’écart, ils allaient pouvoir discuter tranquillement. Rhian ne tarda pas à commander à boire (de l’alcool !), mais également à manger. Il n’avait pas changé depuis sa jeunesse, c’était toujours un estomac sur patte. Et à présent, il faisait quand même bien plus d’effort physique d’autrefois. Ainsi, il gardait quand même la ligne malgré tout ce qu’il mangeait.

« Bon alors, tu racontes quoi de beau ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mer 19 Nov - 18:55


Quand on sera grands
L

a famille, chez les Potter, avait toujours été primordiale, et même à distance les uns des autres, ils restaient très proches, et surtout, ils restaient soudés, c'était important pour eux de ne pas briser les liens, malgré toutes les épreuves, et malgré la distance. Après tout, leur famille n'était pas exempte des défauts de toutes les autres. Chez eux aussi, il y avait des conflits, chez eux aussi, il y avait des moments un peu plus difficiles, où le doute était de mise, et où personne ne savait trop à quoi s'en tenir... Mais ils tenaient bon malgré tout, et chaque épreuve solidifiait un peu les liens, si bien qu'ils profitaient toujours au maximum du temps qui leur était donné de passer ensemble, et savaient en apprécier la juste valeur. Par exemple, quand Cenlyn apprenait que son frère allait bientôt prendre des vacances, son instinct premier était de se réjouir et d'espérer pouvoir en profiter pour voir plus souvent son jumeau. Sans vouloir abuser pour autant, bien sûr... Depuis qu'il avait Louisa, Rhian avait (et c'est logique) moins de temps à lui consacrer, alors il fallait d'autant plus savoir apprécier les moments où ils pouvaient se voir. Cenlyn entraîna son frère dans un bar à proximité, elle y avait fait quelques excursions depuis que son équipe avait posé ses bagages dans le coin il y a quelques semaines, il fallait bien savoir vivre après quelques entraînements intensifs... Quoique même au quotidien, et pour le travail, Cenlyn s'obligeait à un régime très strict auquel elle ne faisait jamais que peu d'entorse. Enfin là, elle n'avait pas la moindre intention de faire attention, certaines occasions méritaient bien de faire quelques écarts, et la victoire de son équipe conjuguée à ses retrouvailles avec son jumeau valaient bien quelques entorses à ses obligations alimentaires. Elle se laissa donc servir une grande pinte de bière ainsi qu'un sandwitch qui lui semblait en tous points délicieux, et elle y mordait dors et déjà à pleines dents quand Rhian lui demanda des nouvelles, ce qu'elle racontait de beau. Vaste question. Il y avait sans doute plein de choses à raconter, mais comme il y en avait plein, elle n'en voyait aucune. C'est souvent ainsi que ça se passait, quand on ne se voyait pas un long moment, on trouvait bizarrement moins de choses à dire. Et puis, quand il y avait vraiment une chose importante pour elle à raconter, elle envoyait immédiatement un hibou.

-Tu sais, il se passe pas grand chose de passionnant, pour moi. L'entraînement, les matchs... la routine, quoi.
Une routine que beaucoup lui envieraient, elle le savait bien, mais une fois qu'on était dans le milieu, on découvrait qu'être sportif de haut niveau, c'était un métier autant que le reste, et qui demandait un investissement quasi constant. Certes, elle voyageait beaucoup et elle adorait ça, et elle vivait de sa passion, ce qui n'était pas donné à tout le monde. Mais tout n'était pas toujours rose, quoi qu'on en pense ou dise. Ah si, j'ai été approchée par une équipe américaine, mais je les ai envoyé balader. Elle sourit. C'est pathétique, j'ai l'impression d'avoir que le Quidditch, dans la vie. Et c'était vrai. Je suis sûre que tu as des choses bien plus passionnantes que moi à raconter.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Jeu 20 Nov - 12:06

Purdey tapa dans ses mains, les sortilèges cessèrent immédiatement dans la classe. Ils s'assirent en tailleur autour d'elle, l'ancienne auror fit une rapide conclusion sur le désarmement avant de libérer ses élèves. La guerre secrète avait bien plus marqué Purdey que la Grande Guerre Magique, à même pas cinquante ans  elle avait déjà des mèches poivre et sel clairsemées dans la toison noir, une belle balafre partait de la commissure de ses lèvres pour se terminer près de son oreille et il lui manquait l'index de sa main droite. Deux années plus tôt, le ministère avait rendu public l'existence des Fantômes et la guerre secrète mené par cette unité  jusqu'au début des années 1950 contre les Néo-Grindelwaldiens. Tel Maugrey Fol-Oeil des décennies plus tard, Purdey était devenue une icône, une véritable légende à son corps défendant. Selon certains elle aurait  pu devenir chef des Aurors voire se lancer lancer dans la politique mais la galloise était resté à son poste de professeure de Défense contre les Forces du Mal, dirigeant toujours la maison Gryffondor. C'était là sa place et nulle par ailleurs, à enseigner aux jeunes comment se défendre, passer le flambeau à la nouvelle génération pour que plus jamais ne vienne une période aussi sombre que l'avait été les années 1940.
De nouvelles médailles étaient rangés dans la valise sous son lit à la maison de Godric's Hollow, sa demeure depuis l'incendie du château Camron, de jolis choses avec peu de valeur aux yeux de la professeure. Elle affichait plus fièrement les photos de ses enfants, son fils l'avait surpris en réussissant brillamment ses études d'Auror et sa fille était devenue la nouvelle star britannique du Quidditch.  

En quelques coups de baguette magique, elle rangea sa salle de classe. Par chance, un de ses cours avait été annulé, ce qui lui permettait d'aller voir sa fille jouer. Elle regarda sa montre à gousset, assurément elle ne verrait pas le match mais au moins elle pourrait aller féliciter (ou consoler) sa fille. Une rapide lettre à Christopher pour confirmer leur dîner de ce soir et un corbeau s'envolait dans les airs pour rejoindre ses enfants.
Elle se posa sur le terrain de Quidditch tout en reprenant forme humaine. Un coup d’œil circulaire lui indiqua que ses enfants n'étaient pas là, des coéquipiers de sa fille la saluèrent et elle en profita pour leur demander où était passée Cenlyn. On lui indiqua le bar où elle était très certainement avec son jumeau, elle les remarqua rapidement. Un sourire éclaira son visage et elle devina à celui rayonnant de sa fille que cette dernière avait gagnée le match. Purdey serra sa fille dans ses bras et la félicita puis ce fut son fils qui l'accueillit avec la même affection. Elle n'oublia pas de demander à son fils comment allait sa femme et de s'inquiéter de son absence. Elle s'assit entre eux et commanda un double whisky sans glaçons avant de demander :

- Alors quoi de neuf les enfants ?

Le serveur arriva avec sa commande, elle but une gorgée de l'alcool, savourant la saveur forte d'un whisky des Highlands, tout en écoutant ses enfants parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Sam 29 Nov - 13:16

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Cela faisait longtemps que Rhian et Cenlyn ne s’étaient pas vu, il était donc normal que le jeune homme demande à sa sœur ce qu’il y avait de beau dans sa vie. Cela ne l’étonna pas spécialement d’entendre cette dernière répondre qu’elle avait une vie routinière, pendant qu’il mangeait déjà à grande bouchée ce qu’il avait commandé. Comme quand il était plus jeune, Rhian avait un très bon appétit. Cela l’amusait d’entendre Cenlyn lui dire qu’il ne se passait rien de passionnant dans sa vie, elle était quand même joueuse de Quidditch professionnelle. Ce n’était pas rien, mais c’était sans doute différent une fois qu’on était dans le milieu. Un peu comme être Auror en fait, c’était tellement plus impressionnant de l’extérieur. Maintenant que Rhian était devenu un Auror, il se rendait compte que ce n’était pas tout à fait comme il l’imaginait. Cependant, il ne pouvait pas s’empêcher d’être amusé quand il l’entendait parler de cette manière. Même si en effet, elle semblait avoir que le Quidditch dans sa vie.

« Tu veux mon avis, il faut que tu te trouves quelqu’un. »

Rhian aimait bien taquiner la jeune femme sur le fait qu’elle n’avait personne dans sa vie, sachant parfaitement que ce n’était pas réellement son truc. En fait, même lui ça lui semblait étrange d’imaginer sa sœur avec un homme. Il en était presque jaloux, mais cela devait être normal. Il s’apprêtait à répondre à la question de sa jumelle, mais Purdey Potter fit son arrivée. Rhian était content de la voir, il ne savait pas si elle parviendrait à se libérer ou non. Rapidement, il se leva afin de serrer sa mère dans ses bras, la rassurant au passage sur l’état de sa toute nouvelle femme. Tous les trois s’installèrent de nouveau. Il était appréciable de voir la famille Potter réunit comme cela, Rhian adorait voir sa sœur et sa mère en même temps. Depuis que les enfants Potter avaient grandi et qu’ils avaient commencé leurs vies professionnelles, ils n’avaient pas autant l’occasion de se voir. Rhian, encore maintenant, supportait difficilement quand il était trop longtemps éloigné de sa famille. Même si par chance, ils parvenaient tout de même à communiquer et à se donner des nouvelles régulièrement.

« Je suis actuellement sur un gros dossier en ce moment au bureau. »
Il ne pouvait évidemment pas entrer dans les détails, il y avait le secret professionnel évidemment. Cela concernait des mages noirs en plus, comme bien souvent. « Sinon… on tente de pérenniser la famille Potter avec Louisa. »

Oui bon, il n’avait pas spécialement envie de rentrer dans les détails, mais il avait bien envie de mentionner ce détail à sa famille. Parce qu’il trouvait cela important. Rhian savait que trop bien que la vie pouvait être courte et qu’il ne fallait pas perdre du temps. Il suffisait de voir à quel âge Angus Potter était décédé. Rhian ne pouvait pas s’empêcher d’avoir toujours ce détail en tête, encore plus depuis qu’il était marié avec Louisa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Sam 29 Nov - 19:32


Quand on sera grands
T

iens, c'est drôle. Ce discours, le discours du "tu devrais te trouver quelqu'un", Cenlyn l'avait déjà entendu, et plus d'une fois, au passage, que ce soit de la bouche de son frère qui, elle en était sûr, lui avait déjà sorti un discours du même genre, ou de ses quelques amis. À chaque fois, elle se contentait de hausser les épaules, et elle disait qu'elle verrait ça un autre jour. D'ailleurs, devinez quelle fut sa réaction ! Elle haussa les épaules, puis...

-Mouais... je verrais ça un autre jour.


Et voilà... En même temps, très franchement, elle ne courait pas après. L'amour, elle ne l'avait pas trouvé, mais autant dire qu'elle ne l'avait pas vraiment cherché non plus. Quel bordel ce serait, de toute façon, que d'avoir un homme dans sa vie ! Entre ses matchs et ses entrainements, quand est-ce qu'elle aurait le temps de le voir, hein. Bon, oui, on trouve toujours du temps pour ceux qu'on aime quand on le décide, tenez elle en prenait bien avec sa famille à cet instant. Mais... pour faire simple, tant que l'amour ne la frapperait pas en plein coeur comme un cognard en pleine figure, elle s'en passerait, et c'est tout.

Elle n'eut pas à rentrer dans le moindre débat sur la question avec son frère (de toute façon, ce n'est pas comme si Rhian ne connaissait pas pertinemment le point de vue de sa jumelle sur la question), puisque Purdey choisit alors ce moment pour farie son entrée et se joindre à eux. Un large sourire s'afficha sur son visage quand elle l'aperçut, avant de la serrer dans les bras. Il y avait tellement longtemps qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de se voir tous les trois ensemble ! Une fois qu'ils furent tous les trois installés et servis, Purdey vint aux nouvelles, concernant ses enfants. Cenlyn, qui n'avait pas spécialement envie de se répéter, fut ravie d'entendre son frère répondre le premier, avec un peu de chance, elle y échapperait, du coup. Il parla tout d'abord de son travail, mais évidemment il n'en dit pas grand chose. Comme à chaque fois, à vrai dire. C'était toujours frustrant pour Cenlyn que d'imaginer Rhian vivre ces aventures palpitantes dont elle ne pouvait jamais rien savoir. Mais au final, la frustration laissa vite place à l'enthousiasme quand elle entendit Rhian parler de leur décision, à Louisa et à lui, d'agrandir la famille Potter. L'exclamation ravie qu'elle poussa alors, et qui n'eut rien de discrète en disait long sur combien cette perspective la ravissait.

-Non c'est vrai ?
Expansive, elle serra Rhian dans ces bras. Un petit moutard braillard que sa marraine gardera quand il sera sage ! Parce que songe même pas à prendre une autre marraine, hein ! C'est génial !

Oui, bon, elle faisait des blans sur la comète, mais le fait est que, si (pour l'instant en tous cas) elle ne se voyait pas du tout devenir mère, elle aimait l'idée de voir la famille s'agrandir, et de pouvoir choyer son neveu. Et puis, comme ça, au moins, la pérennité de leur nom, comme Rhian le disait si bien, serait assurée, moins de pression pour elle.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Jeu 2 Avr - 15:47

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Rhian n’avait pas spécialement envie d’ennuyer plus sa jumelle avec les histoires de cœur, de toute façon leur mère avait fait leur apparition donc ils avaient coupé court à cette conversation. Il savait bien le point de vue de la jeune femme sur ce détail, elle n’avait pas spécialement envie de chercher l’amour. Rhian ne l’avait pas vraiment cherché de son côté, ça lui été tombé dessus plus qu’autre chose. C’était comme une évidence qui avait fini par s’ouvrir à lui après qu’il ait un peu grandit dans sa tête, tout simplement. Purdey était donc arrivé et la conversation avait légèrement changé. La mère demanda des nouvelles de ses enfants, Rhian reprit la parole alors. Il parla rapidement de son travail sans pour autant dire quelque chose de bien précis. C’était le souci de son travail d’Auror, il ne pouvait pas entrer dans les détails des affaires qu’il traitait. Et pourtant, il avait vraiment envie de le faire parfois. Régulièrement, le jeune homme pensait à sa sœur quand des détails lui venaient à l’esprit, en se disant qu’elle serait intéressée. Sauf qu’il ne pouvait rien dire. Alors, au lieu de rester frustré, Rhian décida de mentionner un autre détail de sa vie. Le fait qu’ils essayaient d’avoir un enfant avec Louisa.

Evidemment, ce n’était pas encore fait. Ce n’était pas parce que les jeunes mariés voulaient avoir un enfant, que cela allait forcément arriver dans la minute. Mais Rhian avait l’espoir d’y arrivait quand même, qu’ils puissent agrandir la famille Potter. Le jeune homme avait vraiment envie d’agrandir la famille, qu’ils puissent avoir ce bébé avec Louisa. Le fait d’avoir souffert dans son enfance du manque de son père, l’avait sans aucun douté poussé à avoir envie d’avoir une grande famille. Et ça commençait bien quelque part. Rhian ne put s’empêcher de sourire et même de rire à la réaction de sa sœur, qui était plus qu’enthousiaste apparemment. Elle le prit même dans ses bras, avant de mentionner le fait d’être la future marraine.


« Ne met pas la charrue avant les bœufs quand même. »
Ce n’était pas fait après tout. « J’ai plein de candidate sur la liste tu sais ? »

Et cela, c’était un mensonge évidemment, mais ça amusait bien Rhian d’ennuyer un peu sa jumelle. Evidemment qu’elle serait la marraine de son premier enfant, il n’y avait aucune raison qu’il fasse autrement. Il ne se posait même pas la question, c’était une évidence même. Bon, Louisa avait quand même son mot à dire et ils n’en avaient pas vraiment encore parlé pour le moment (faudrait déjà qu’elle tombe enceinte avant de s’occuper de ce genre de détail). Cependant, le jeune homme se permettait de croire que sa jeune épouse ne serait pas contre ça. Après tout, elle connaissait suffisamment les Potter pour savoir que Rhian était plus que proche avec sa jumelle et cela depuis toujours. Ce n’était pas parce qu’ils étaient adultes maintenant et que leurs vies étaient bien différentes, qu’ils étaient moins proche. Bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Ven 3 Avr - 16:19


Quand on sera grands
O

uais, c'est sûr, il ne fallait pas vendre la peau de l'hypogriffe avant de l'avoir tué, mais bon, si le projet avait fait déjà chemin dans l'esprit de Rhian et de son épouse, c'est bien qu'elle pouvait espérer devenir tata dans pas si longtemps. Et marraine dans la foulée ! Rien à faire que le petit haricot ne soit même pas en train de germer dans le ventre de la toute nouvelle Potter, c'était justement le moment de se positionner en tête pour optimiser ses chances. Et oui, Cenlyn n'était pas stratège que lorsqu'il s'agissait de Quidditch. De toute façon, son jumeau avait beau parler de concurrence, elle ne s'en faisait pas spécialement. Après tout, Louisa n'avait pas de soeur, et si elle lui sortait une meilleure ame de derrière les fagots pour justifier de vouloir prendre une autre marraine, elle rétorquerait avec un argumentaire en béton armé. Bon, dans tous les cas, elle était heureuse de cette situation. Là, c'était définitivement la preuve qu'ils avaient grandis. Ça avait déjà fichu un coup de vieux à Cenlyn, quand Rhian s'était fait passer la bague au doigt, mais là c'était encore un degré au-dessus. Ça y est, ils allaient devenir la génération au-dessus. Mais ma foi, il était bien plus temps de s'en réjouir que de s'en sentir déprimé. Ce n'était qu'un prétexte à se réjouir et rien d'autre. Marraine ou pas marraine... Ouais, mais marraine c'était mieux quand même.

-La concurrence, ça m'a jamais fait peur.
répliqua-t-elle avec assurance avant de redresser légèrement la tête. Je suis une championne, tu te rappelles ?

Ou en tous cas, elle aimait gagner. On arrivait pas à faire carrière dans le Quidditch sans avoir ne serait-ce qu'un tant soit peu la rage de vaincre au final, c'était là une condition sine qua non que Cenlyn respectait sans avoir vraiment à forcer sa nature. Elle hésita à ajouter quoi que ce soit de plus. Elle avait bien envie de faire remarquer qu'elle était convaincue qu'il serait un papa formidable, ce qu'elle pensait effectivement, elle se disait que ça ne lui mettrait qu'une pression supplémentaire. Ceci dit, elle était certaine que ce serait le cas, certes, l'exemple de leur propre père appartenait à un passé devenu vraiment lointain, à présent, mais Cenlyn était convaincue qu'il serait de sa trempe... restait à espérer, par contre, qu'il ne connaisse pas le même destin, ce qui pouvait malheureusement arriver... Rhian avait suivi une trajectoire familiale qui avait parfois tendance à être funeste, il était devenu Auror. Et l'on ne pouvait pas franchement dire que c'était là le corps de métier qui vous assurait l'espérance de vie la plus longue, bien au contraire.

-Je regrette encore plus que Louisa soit pas là, du coup.
affirma-t-elle en le pensant effectivement, même si cette-dernière serait certainement ravie d'apprendre qu'elle avait pu se soustraire à une conversation du genre. C'est que Cenlyn pouvait se montrer vraiment insistante quand elle le voulait. Même quand elle ne le voulait pas, d'ailleurs, c'était une seconde nature, chez elle.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Lun 27 Avr - 15:26

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Rhian connaissait bien Cenlyn, pour une bonne raison après tout ils étaient jumeaux. Les deux Potter avaient grandi ensemble côte à côte, faisant tous les quatre cents coups ensemble. Ils avaient commencé à vivre un peu indépendamment quand ils étaient entrés à Poudlard et qu’ils s’étaient retrouvés dans deux maisons différentes. Mais les deux frangins avaient quand même gardé des liens très forts, encore maintenant alors qu’ils vivaient clairement deux vies différentes. Rhian était posé dans une relation stable avec sa toute jeune femme, tentant de fonder une famille, et travaillant au ministère (en tant qu’Auror, mais quand même). Cenlyn vivait une vie bien plus mouvementé avec sa carrière de joueuse de Quidditch, à l’opposé de celle de son frère. Et pourtant, ils se comprenaient toujours autant. Du moins, Rhian continuait de croire qu’il était celui capable de mieux comprendre sa sœur que n’importe qui. Même de son côté, le jeune homme savait bien que sa sœur pouvait plus le comprendre que sa propre femme (malgré le fait qu’ils connaissaient Louisa depuis leurs enfances). Mais les jumeaux possédaient un lien unique, ils ne faisaient qu’un au final même s’ils se trouvaient dans deux corps différents. Le jeune homme s’amusait donc à taquiner sa jumelle concernant l’envie de la faire marraine de son premier enfant (Rhian avait bien envie d’en avoir plusieurs, mais ça ce n’était pas vraiment lui qui allait décider). Il était évident qu’il n’avait pas vraiment de concurrence et que la jeune femme était en tête de sa liste. Mais ça l’amusait quand même de faire croire le contraire.

« Une sacrée championne ouais ! »

Cenlyn avait l’âme d’une gagnante, elle aimait gagner et n’aimait pas perdre. C’était sans conteste ce qui faisait d’elle une joueuse hors pair, parce qu’elle ne faisait pas les choses à moitié. Autant dire que le jeune homme était certain qu’elle n’allait pas lâcher l’affaire concernant cette histoire de marraine. Mais Rhian et Cenlyn avaient encore le temps de voir, l’idée était simplement lancé avec Louisa. Sa femme et lui voulaient avoir un enfant, mais ils ne pouvaient pas prévoir quand cela allait arriver au final. Et le jeune homme ne se doutait d’ailleurs pas que cela allait demander du temps. Rhian ne retint pas un rire fort quand sa sœur mentionna le fait qu’elle regrettait que Louisa n’était pas présente pour cette conversation en famille. Elle aurait sans aucun doute aimé venir, mais au vue de la tournure de la conversation, c’était finalement mieux qu’elle ne soit pas présente. Rhian connaissait parfaitement sa sœur.

« Pour pouvoir l’interroger pendant des heures ? » Rhian n’avait même pas envie d’imaginer sa sœur et sa femme parlaient de ce projet de bébé. « Faudrait que je t’emmène avec moi des fois pendant des interrogatoires, je suis sûr que je gagnerais du temps. »

Et le pire, c’était que le jeune homme pensait sincèrement les paroles qu’il venait de prononcer. Le jeune homme avait décidé de suivre la carrière familiale en devenant Auror, mais Cenlyn aurait très bien pu en faire de même.


Dernière édition par Rhian Potter le Dim 17 Mai - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mar 28 Avr - 18:13


Quand on sera grands
N

on mais, pour qui la prenait-il ! Comme si, si Louisa avait été là, Cenlyn aurait été du genre à harceler la jeune femme de question sous le prétexte qu'elle viendrait juste d'apprendre qu'elle espérait tomber enceinte ! Voyons c'était... si bien la connaître, en vérité... Mais rien d'étonnant à cela, Rhian connaissait sa jumelle comme personne, ils incarnaient à merveille, tous les deux, ceux que l'on qualifie de jumeaux fusionnels. Ils se connaissaient parfaitement, ne pouvaient jamais rien se cacher l'un à l'autre, et pour la peine, pouvaient deviner à l'avance la réaction de l'autre dans quelque situation que ce soit. Oui, évidemment que Louisa aurait subi un interrogatoire de la part de Cenlyn. Et d'ailleurs, elle n'y échapperait pas pour la prochaine fois où elles se reverraient. Non pas qu'elle veuille embêter outre mesure la femme de son frère, au contraire, Cenlyn adorait Louisa, mais ça l'amusait de la chambrer un peu... et puis, certaines de ses questions seraient parfaitement légitimes (sisi, voyons), de toute manière. Elle se contenta d'adresser un regard amusé et énigmatique à son jumeau.

-Voyons, c'est pas du tout mon genre.
répliqua-t-elle d'un ton qui ne pouvait vraiment tromper personne, et qui n'avait pas pour objectif par ailleurs de tromper qui que ce soit. Et je passe mon tour, je préfère largement être aux prises avec un vif d'or qu'avec je ne sais quel psychopathe sanguinaire. ajouta-t-elle sans se départir de son sourire.

C'était un fait, elle n'échangerait pas son rôle avec celui de Rhian. Certes, elle avait bien rêvé, plus petite, de suivre la voie tracée par ses parents, et même maintenant, il lui arrivait d'imaginer ce que sa vie pourrait bien être si elle avait suivi la formation des Aurors plutôt que de s'être lancée dans tous ces entraînements intensifs de vol sur balai, mais elle était satisfaite de sa vie telle qu'elle était, elle pouvait bien se figurer autre chose, mais elle n'échangerait pour rien au monde sa situation, même si, l'air de rien, voir son frère, déjà marié, faire un pas décisif de plus dans sa vie d'adulte en décidant d'avoir un enfant, lui rappelait que, pour sa part, il faudrait peut-être qu'elle se fixe, à un moment ou à un autre. Qu'elle mène un train de vie stable... Ou pas.

-Et puis, même si j'avais ds questions à lui poser, tu sais bien que ce serait pas du tout mon genre, de la harceler, je ferais ça vachement subtilement.


Ouais, on y croyait, un ! Cenlyn et la subtilité, ça faisait clairement deux, preuve en était de l'aplomb avec lequel elle avait proposé de devenir la marraine d'un enfant qui n'était même pas encore en cours de préparation (ouais, en cours de préparation... comme un gâteau). C'était comme ça, le tact, c'était pas son truc. Elle était pas du genre à prendre les choses... ou les gens, d'ailleurs, avec des pincettes, et quelque part, c'était ce qui faisait partie de son charme, non ?





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Dim 17 Mai - 21:33

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Ce n’était vraiment pas le genre de Cenlyn de se montrer insistante, d’harceler les gens pour obtenir des réponses. Evidemment que non, cela n’était pas son genre. Et elle voulait faire croire ça à qui ? Elle pouvait essayer avec n’importe qui, mais pas Rhian. Le jeune homme connaissait par cœur sa sœur, comme elle le connaissait par cœur. C’était comme ça, ils étaient jumeaux. Il y avait un lien entre eux bien plus fort qu’entre n’importe quel frère et sœur. Ils étaient une seule âme vivant dans deux corps différents en réalité. Rhian savait parfaitement comment Cenlyn allait se comporter donc, quand elle allait se retrouver en présence de sa jeune épouse. Il redoutait d’avance les prochaines retrouvailles, même s’il ne pouvait quand même pas s’empêcher de sourire. Parce que sa sœur se montrait enjoué d’apprendre qu’ils essayaient d’avoir un enfant et c’était le principal. Cela ne pouvait que faire plaisir à l’Auror, il avait besoin du soutien de sa famille. Il en avait toujours eu besoin.

« Pourtant, je suis vraiment sûr que tu aurais fait un malheur au bureau ! »

Il le pensait vraiment, Rhian avait toujours cru que l’Auror de la famille serait, elle. Quand ils étaient enfant, Rhian s’imaginait voir sa sœur se rendre dans cette carrière, pendant que lui ne saurait pas en quoi il était doué. Il avait toujours douté de ses capacités, avant d’entrer dans l’âge adulte. Il doutait encore parfois, mais il n’était plus le petit garçon timide de Poudlard. Tellement de chose avait changé et il était devenu un homme. Il espérait faire honneur au nom des Potter, il espérait être un bon Auror. C’était important pour lui, pour rendre hommage à son père. Même s’il n’avait évidemment pas envie de suivre entièrement sa voix et qu’il espérait bien voir ses enfants devenir des adultes.

« Tu es la personne la plus subtile que le connaisse Cen’, c’est clair ! » Lança-t-il à l’adresse de sa jumelle, avant de passer un bras autour de son épaule et d’ébouriffer ses cheveux de sa main libre. Il était adulte, mais cela ne l’empêchait pas d’avoir des comportements un peu enfantin quand même. C’était bon de profiter de la vie quand même, de profiter de sa sœur qu’il ne voyait pas aussi souvent qu’il le voudrait. « Tu vas voir toi quand tu vas nous présenter un homme, je vais lui en faire baver ! »

Comme l’aurait fait un père par exemple, Rhian était l’homme de la famille après tout. Et s’il pouvait taquiner sa jumelle, c’était encore plus amusant. Parce qu’elle ne manquerait pas de taquiner Louisa, il la connaissait assez pour le savoir. Il ne regrettait pas de lui avoir annoncé le fait qu’ils essayaient d’avoir un enfant, mais Rhian se doutait bien que cette histoire n’allait pas le lâcher avant un moment. Avant qu’un petit Potter pointe le bout de son nez en fait et que Cenlyn devienne marraine en même temps qu’il deviendrait père. Père, il avait tellement du mal à s’imaginer père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Ven 22 Mai - 19:47


Quand on sera grands
R

hian oserait-il donc douter de sa subtilité ? De quel droit, franchement ! C'était notoriété courante, pourtant, qu'elle était la jeune femme la plus agréable, la plus fine, la plus douce, la... moins bourrine (?) que cette terre ait jamais portée ! Bon d'accord. Trêves de plaisanterie, quand elle affirmait qu'elle avait hâte de voir Louisa, ce n'était clairement parce qu'elle avait eu l'intention de l'interroger en douceur mais bel et bien parce qu'elle avait pensé la harceler de questions comme il se doit... Maiis après tout, c'était normal, non ? Ça n'aurait pas fait d'elle une Auror redoutable. Bon, Cenlyn devait bien reconnaître qu'elle prenait la remarque de son frère, sur le fait qu'elle aurait tout à fait eu sa place au bureau des Aurors, pour un sincère compliment... Après tout, ça avait été son ambition bien longtemps... avant qu'elle ne réalise qu'elle se sentait quand même plus en phase avec elle-même sur un balai... Non, elle était très bien où elle était...  Joueuse de Quidditch émérite et tata en devenir, c'était plutôt cool, comme vie. Dixit son frère et la plupart de ses amies, il ne manquerait plus qu'un homme pour compléter le tableau. Mais bon.

-Et voilà exactement pourquoi je ne t'ai jamais présenté personne.
répliqua-t-elle d'un ton égal, un sourire amusé aux lèvres.

Il est vrai qu'elle n'avait jamais présenté aucune de ses "conquêtes" à son frère ou encore à sa mère... Et non, en vérité, ce n'était pas parce qu'elle aurait craigné un harcèlement équivalent à ceux dont elle était capable de la part de son frère, c'était seulement qu'elle n'avait pas l'intention de leur présenter qui que ce soit, vu qu'elle voulait attendre de vivre quelque chose de sérieux. Ça ne l'était jamais... et à vrai dire, quand ça prenait l'allure de le devenir, elle prenait immédiatement la tangente (de ce point de vue là, on ne pouvait pas franchement dire qu'elle était encore au point)... Bref, un jour, ce serait peut-être elle qui annoncerait à son jumeau qu'elle comptait faire de lui un tonton et un parrain heureux... mais il valait mieux tabler sur une bonne dizaine d'allées avant que cela se produise.. Et encore, il fallait sûrement viser plus large encore. Le jour où Cenlyn présenterait un homme à sa famille était loin d'être arrivé encore, et pour l'heure, la jeune femme s'en contentait très bien. Elle allait même jusqu'à penser que rencontrer quelqu'un et tomber amoureuse serait le pire qui pourrait lui arriver à ce stade de sa carrière. Ce n'était pas qu'elle était ultra carriériste, mais disons qu'elle aimait son travail et que sa vie comme elle était, à s'y consacrer totalement et à ne prêter attention à rien d'autre, lui allait parfaitement. Son horloge biologique n'apprécierait peut-être pas ça, à la longue, mais bon, elle était encore jeune, pas vrai ?

-On en reparlera après que j'ai remporté la coupe du monde, de toute façon.
ajouta-t-elle avec une fausse vantardise qui dissimulait quand même un fond de vérité. Sur la durée, c'était bien l'objectif qu'elle poursuivait, en effet.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Lun 15 Juin - 22:02

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Les jumeaux avaient vraiment du chemin depuis les années où ils avaient foulés les bancs de Poudlard. Ils avaient chacun leur propre vie, leurs propres objectifs. Rhian n’aurait jamais cru qu’il puisse avoir une vie si différente de celle de sa sœur, qu’ils aient pu prendre un chemin si éloigné l’un de l’autre. Eux qui avaient été si proches tout le temps, qui avaient passé tous leurs temps ensemble. La première différence entre eux avait été la maison de leurs études, le début d’une longue suite. Mais ce n’était pas si désagréable que cela. Quand Rhian disait qu’il voyait Cenlyn comme une bonne Auror, il le pensait vraiment, mais il savait à quel point sa sœur aimé sa carrière de joueuse de Quidditch. Il devait avouer qu’il aurait bien aimé travailler avec sa sœur, mais ils allaient bien tous les deux dans leurs coins. La séparation c’était faite petit à petit et elle s’était bien passée finalement. Rhian ne pouvait pas s’empêcher de repenser à ses jeunes années où il déprimait parce qu’il ne pouvait pas passer tout son temps avec sa jumelle, parce qu’elle dormait dans un autre dortoir que le sien. Ils avaient vraiment fait du chemin, même s’il en restait encore à tous les deux. Rhian venait de se marier et il espérait pouvoir bientôt fonder sa famille, Cenlyn devait finaliser sa carrière et peut-être envisager de vivre une vie de famille également. Rhian avait bien hâte de faire un jour la connaissance d’un compagnon de sa sœur, afin de pouvoir lui rendre la pareille concernant Louisa. Elle allait sans nul doute la harceler de questions, alors ce n’était que de bonne guerre. Mais le sujet était clos visiblement, pour Cenlyn en tout cas.

« J’ai toujours su que les Potter iraient loin ! »

Lança-t-il sans aucune modestie. Il n’avait pas fait preuve toujours d’autant d’assurance, mais il pensait vraiment ce qu’il disait. Parce qu’il considérait vraiment que les Potter avaient vraiment le don de faire de grande chose. Ils étaient de bons Aurors, du moins ils s’en sortaient pas trop mal quand ils ne crevaient pas en pleine guerre, et Cenlyn allait gagner la coupe du monde de Quidditch. Elle n’était pas seule bien sûr, mais elle faisait quand même partie de l’équipe qui allait gagner. Rien n’était fait encore, mais Rhian pensait vraiment que sa jumelle pouvait gagner. Il avait choisi de voir les choses d’une manière positive.

« D’accord, on en reparlera dès que tu auras ramené la coupe, ne pense pas y échapper très longtemps. »

Ajouta-t-il un fin sourire sur le visage. Cela allait sans doute profondément agacer Cenlyn, mais tant pis. Il n’y avait aucune raison qu’elle décide d’harceler celle qui venait de devenir sa femme pour être certaine de devenir marraine, sans qu’il ne lui rende l’appareil. Après tout, lui aussi espérait bien un jour avoir des neveux et nièces à chouchouter et même devenir parrain donc. Ils n’étaient pas jumeaux pour rien après tout, ils avaient énormément de point commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mer 17 Juin - 21:57


Quand on sera grands
C'

était amusant d'entendre Rhian parler avec ce qui pourrait à s'y méprendre passer pour de la fierté, voire de l'arrogance. Bien sûr, il ne fallait pas non plus prendre son propos pour ce qu'il n'était pas. Il n'y avait pas une once d'autosuffisance et d'égocentrisme chez Rhian, et c'était une des raisons pour lesquelles Cenlyn appréciait tant son jumeau (outre le fait qu'il soit son jumeau, justement). Pour sa part, elle avait bien plus souvent tendance à pavoiser, même si c'était plus une façade qu'autre chose. Mais ceci dit, il avait raison, les Potter étaient destinés à faire de grandes choses. Leurs parents en étaient bien la preuve, après tout (Purdey, au passage, se montrait étonnamment silencieuse durant toute cette conversation, la perspective de devenir bientôt grand-mère, si les projets de Rhian et Louisa aboutissaient, lui avaient peut-être fichu un coup de vieux, Cenlyn pouvait comprendre, elle aussi avait dû mal à s'imaginer tata, et donc garante d'une génération plus ancienne qu'une autre). Porter le nom de Potter était une chose dont il fallait être fier...

Et dont il fallait se montrer digne, raison pour laquelle la jeune femme comptait bien exceller durant ses matchs à venir. Elle avait plus ou moins plaisanté en parlant de la coupe du monde qu'elle ferait peut-être un jour gagner à son équipe, ceci dit, c'était bien dans ses objectifs finaux que de parvenir à un tel niveau. Quand on faisait carrière dans le Quidditch, la carrière en question était, bien évidemment, de courte durée, il fallait donc tenter le parcours sans faute, si l'on voulait atteindre tous ses objectifs dans le temps qui nous était imparti. Oh, ça ne signifiait pas que Cenlyn n'avait jamais essuyé d'échecs, mais elle se disait qu'elle serait bien capable d'apporter une coupe digne de ce nom aux Potter, un de ces jours, et ce jour-là, eh bien... se poser et fonder une famille lui semblerait déjà bien plus envisageable, même si c'était loin d'être encore une priorité à ses yeux pour le moment, elle savait bien qu'un jour où l'autre, son horloge biologique lui hurlerait de cesser de jouer les carriéristes sur balai.

-Le jour où je te ramènerais la coupe, tu pourras me demander absolument tout ce que tu veux.


Pas parce qu'elle pensait qu'il était inconcevable qu'elle l'obtienne un jour, cette coupe, mais parce que ce jour-là, elle serait bien assez heureuse pour tolérer un potentiel harcèlement de la part de son frère. Quoique pour la harceler, il faudrait déjà qu'elle ait trouvé l'homme avec lequel se mettre en ménage. Pour Rhian, ça avait presque était évidente. Lui et Louisa, ça coulait de source avant même qu'ils n'aient l'âge de s'en rendre compte. Mais Cenlyn, les hommes, elle les faisait plutôt fuir, et à l'heure actuelle, avoir une relation stable avec quelqu'un lui semblait à la limite d'être une perspective moins accessible que cette fameuse coupe du monde... Hum... Mais c'est qu'elle commençait à cogiter, avec tout ça. La perspective de peut-être devenir tata dans pas si longtemps que cela était bizarrement en train de remettre ses choix de vie en perspective. C'est malin, Rhian... mais en même temps, c'était sans doute un peu nécessaire aussi.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mar 7 Juil - 16:00

Avec le temps, Purdey avait appris que la plus précieuse chose qu'elle avait au monde c'était ses enfants. De cette pensée était née une autre, bien plus profonde. Plus qu'une pensée c'était une philosophie de vie née de la guerre...et un peu de la vieillesse même si la galloise s'en défendait. Cette philosophie était simple : carpe diem, profite du jour présent. Si elle parlait peu ce jour-là, c'était inconsciemment en vertu de ce motto qu'elle avait fait sien.
Elle regardait ses enfants avec un bonheur non dissimulé, profitant du moment et écoutant leur conversation. Un fin sourire naquit sur son visage, simplexe expression de sa joie. L'ancienne auror réalisait à quel point le temps avait passé vite, la naissance de ses jumeaux lui semblait dater d'hier et pourtant c'est des adultes qu'elle avait devant les yeux. Et merlin qu'elle était fière de ses marmots ! Non seulement ils réussissaient leur vie mais en plus restaient unis et soudés. La galloise pensa soudainement à Angus, combien elle aurait voulu qu'il soit là pour les voir. De temps en temps, la professeure aimait à penser qu'ils les regardaient d'en haut et qu'il devait être content. D'abord pour ses enfants et puis pour sa femme qui avait surmontée son deuil et trouver à nouveau l'amour.

Leur fille ramènerait la coupe, Purdey en avait l'intime conviction. Et oui, elle admettait sans vergogne que c'était purement par confiance aveugle envers les capacités de Cenlyn et par amour maternel. Curieusement la possibilité d'être grand-mère ne lui mit pas un coup de vieux, elle se rendit compte qu'elle s'en fichait. Ses enfants étaient majeurs, vieille elle l'était déjà un peu et elle le serait de plus en plus. Non, l'idée d'avoir des petits-enfants l'emplissait d'un bonheur indicible. La galloise avait élevée ses enfants, les petits-enfants c'étaient l'occasion de profiter des bons côtés sans les mauvais. L'ancienne auror se voyait déjà amener les gamins à Honeydukes et leur raconter des histoires au coin du feu à Godric's Hollow.

- Je te préviens Cen' si tu gagnes la coupe je serais d'une immodestie, une vraie mère juive ! elle se tourna vers son fils, quant à toi je ne désespère pas d'être grand-mère un jour, à priori avec ton père on t'a fait comme il faut et Zelda me tuerait si je remettais en cause la conception de sa fille...

L'infirmière de Poudlard et la professeure étaient restés très proche. Devenues des amies, c'était Zelda qui s'était occupée des blessures de l'Auror durant la guerre (notamment la cicatrisation de son index manquant). Ces derniers temps, elles évoquaient de plus en sous vent les éventuels petits-enfants.
Purdey regardait ses enfants avec sourire espiègle qui la caractérisait. Chez elle, c'était le sourire de la maman fière de sa bêtise, elle avait eu le même en montrant les photos dossiers de Rhian à son mariage ou encore quand elle avait arrosée Cenlyn qui parlait trop.  Aussi, qu'elle fasse sa mère juive faisait partie des possibilités, elle en était largement capable. Elle but une gorgée pour se donner une contenance mais aussi cacher avec maladresse le léger voile qui passa avec furtivité dans ses yeux. Oui elle aimait désormais un autre homme, oui elle était heureuse de voir sa famille unie mais quand même, elle aurait voulu qu'Angus le voit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Jeu 9 Juil - 11:35

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Quand on était un Potter, il fallait être fier de ce qu’on était. Même si Rhian était loin d’être l’orgueil incarnée, il ne pouvait pas ne pas être fier de son nom. Parce qu’il était simplement fier de sa famille, de ce qu’elle représentait pour lui. Le jeune homme avait toujours porté sa famille à une grande importance dans sa vie et cela depuis son plus jeune âge. Ce n’était pas pour rien que Cenlyn et lui étaient si proches. Les deux femmes qui se trouvaient avec l’Auror faisaient partie de ces personnes les plus importantes dans sa vie, avec Louisa évidemment. Elle était entrée dans cette famille et ils n’allaient pas manquer de l’agrandir ensemble. Rhian n’aurait vraiment pas pu rêver mieux en cet instant. La vie n’était clairement évidente, mais ils s’en sortaient assez bien. Rhian avait un travail qui lui plaisait et il ne s’en sortait pas trop mal (en même temps, avec des parents tels que les siens), Cenlyn s’en sortait plus que bien dans sa carrière de joueuse de Quidditch, Purdey avait retrouvé l’amour. Il n’y avait plus une seule ombre au tableau, si on ne pensait pas à l’absence de proche.

Rhian avait bien l’intention d’harceler à son tour sa jumelle une fois qu’elle aurait rapporté la coupe du monde de Quidditch, ce qui allait forcément arriver. Rhian était persuadé que sa sœur pouvait le faire, elle était sur la bonne voix après tout. Cependant, ce n’était sans doute pas le pire à craindre. Quand Purdey reprit la parole, après un long moment sans rien dire, elle ne manqua pas d’affirmer qu’elle allait être une vraie mère juive. Le jeune homme voyait déjà la scène et il n’imaginait que trop bien ce que sa mère allait pouvoir faire. Il lança d’ailleurs un regard de compassion à sa sœur avant qu’elle ne reprenne la parole concernant sa propre situation.

« C’est bon, on a tout ce qu’il faut oui. »

Ils n’avaient pas besoin de remettre en cause leurs conceptions non. Rhian se demandait en fait s’il avait bien fait de mentionner ce détail à sa sœur et sa mère, il risquait d’en entendre parler encore longtemps. Et même le jour (si proche qu’il ne savait pas encore) où il allait découvrir qu’il allait être père, cela n’allait pas s’arrêter. Mais ce n’était pas désagréable, même si ce n’était pas toujours facile, la vie de famille était tout simplement agréable. Le jeune homme n’échangerait sa famille contre rien au monde. Maintenant, Rhian espérait simplement que Cenlyn allait ramener la coupe ou trouver un homme (elle en était capable après tout, il ne fallait pas désespérer), afin de ne pas être au centre de l’attention constamment. Ils avaient parcouru déjà tellement de chemin depuis leur tendre enfance, mais ils en avaient tellement à faire encore. Souvent, le jeune homme s’amusait à imaginer sa vie dans le futur. Il se voyait bien entouré de plusieurs enfants, de neveux et nièces, profitant des grandes réunions de famille qu’ils organiseraient tous ensemble. Et parfois, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il risquait quand même de finir comme son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Sam 11 Juil - 12:39


Quand on sera grands
L

e sourire de Cenlyn s'élargit quand elle entendit sa mère parler de l'immodestie dont elle ferait preuve s'il advenait qu'elle parvienne à gagner la coupe du monde de Quidditch, comme elle espérait bien y parvenir un jour. Elle espérait bien que toute leur famille, même si elle se résumait à peu d'individus près aux personnes qui se trouvaient ici, vanterait ses mérites. C'est que Cenlyn avait tendance à oublier ce qu'humilité pouvait être dès qu'elle se trouvait dans un terrain de Quidditch. En même temps, il fallait de l'ambition et de la confiance en soi, de la combattivité et un soupçon d'orgueil pour parvenir à atteindre la victoire, mais au final, ce qui comptait pour elle, ce n'était pas tant réussir pour elle-même que pour rendre fiers son frère et sa mère, tout comme elle espérait également que son père était fier d'elle, lui aussi, s'il pouvait la voir d'où il se trouvait (ce en quoi elle avait toujours cru depuis le jour où son père leur avait été ôté à elle et à Rhian, et ce en quoi elle croyait toujours au-delà de toute preuve tangible).

Son sourire, par contre, passa de fier à un peu amusé quand Purdey évoqua le fait que Rhian et Louisa avaient tout ce qu'il faut là où il faut pour lui faire des petits enfants. C'était... sans doute vrai, mais la façon dont Purdey avait présenté la chose ne manqua pas d'amuser la jeune femme... Franchement, quand elle entendait ça, elle était encore moins impatiente de faire des enfants et elle laissait avec plaisir à Rhian le soin d'agrandir la famille Potter. Ou au moins attendre que Purdey ait gagatisé comme il se doit avec son futur neveu ou sa future nièce pour qu'elle se soit lassé au moment de pondre à son tour quelques marmots. La réponse du jeune homme aux réflexions de sa mère, d'ailleurs, amusa autant Cenlyn que ces réflexions en question. Bon, en même temps, elle pavoisait, là, maintenant, parce que ce n'était pas à elle qu'on posait les questions indiscrètes, mais il est certain que, un jour, c'est elle qui passerait sur le grill... Bon, raison de plus pour en profiter maintenant, hein ! Quoique... allez, un peu de solidarité fraternelle, ça ne faisait jamais de mal. Allez, autant changer de sujet, et embarrasser un peu la maman, à présent.

-Christopher ne pouvait pas venir ?

Il avait fallu un peu de temps à Cenlyn pour accepter que sa mère décide de refaire sa vie avec un autre homme et, clairement, la jeune femme ne lui avait pas réservé le meilleur des accueils, au début. Mais bien que bornée, Cenlyn savait reconnaître que sa mère était heureuse ainsi, et donc, si elle l'était, sa fille l'était également. Et tout comme Louisa (et Zelda, par extension) faisaient désormais partie de la famille, Christopher y avait fait son nid. Ce qui n'empêchait jamais Cenlyn de taquiner gentiment sa mère (ce qui changeait tout de même agréablement de l'époque où elle s'énervait pour rien).





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Dim 16 Aoû - 17:56

Peu importe leur âge et la façon dont ils avaient grandi Rhian et Cenlyn restaient les mêmes. Elle rit de bon cœur à la remarque de son fils, sa timidité était ressorti l'espace de quelques secondes de même que sa sœur ne pouvait s'empêcher de contre-attaquer. Cette fois ce fut au tour de Purdey de sourire bêtement. Elle but une gorgée de son verre avant de le reposer sur la table et de répondre à sa fille :

- Tu connais Chris, même à la retraite il a un emploi du temps de ministre

Cela avait été long pour Purdey d'accepter le fait qu'elle aimait un autre homme qu'Angus, la culpabilité avait mis du temps à disparaître et il avait fallu encore plus de temps pour qu'elle trouve le courage de le révéler à ses enfants. A cette époque, Chris soulignait souvent avec humour que Purdey avait plus peur de révéler leur amour à ses enfants que d'affronter Grindelwald.
Avec le recul, elle se trouvait stupide d'avoir imaginé que Rhian et Cenlyn lui en voudrait de se détourner de leur père. Ils savaient que jamais elle ne l'oublierait et étaient heureux de voir que leur mère réapprenait à vivre pour elle après des années au service des autres. Elle avait été heureuse de voir ses enfants s'habituer à Christopher et même s'il ne remplacerait jamais leur père au moins maintenant il y avait une présence masculine dans la famille autre que Rhian.
Un voile passa tout de même dans les yeux de Purdey quand elle repensait à son mari. Elle ne s'était jamais marié avec Chris et s'y opposait toujours fermement. Ce qu'il en était pour son concubin elle n'en savait rien mais malgré tout l'amour qu'elle lui portait son mari resterait à jamais Angus. La tristesse ne l'avait jamais quitté, plus qu'un poids elle était maintenant une compagne supportable qui pointait son nez de temps en temps pour rappeler qu'elle existait. La galloise détourna le regard, le concentrant quelque secondes sur l'extérieur du pub pour cacher sa soudaine tristesse.

Elle le savait, ses enfants ne seraient aucunement dupe. Déjà petits, ils connaissaient très bien leur mère mais maintenant ils étaient les seuls à savoir en toute circonstance ce que leur mère avait en tête. Les larmes ne coulèrent pas sur le visage de Purdey mais elle sentit ses yeux légèrement s'humidifier et un poids revenir dans son cœur. Elle se racla la gorge, but cul-sec son whisky avant d'en recommander un au barman d'un geste de la main. Lorsqu'elle les regarda à nouveau, elle leur adressa un sourire qui se voulait rassurant. La galloise savait cependant fort bien que ses enfants ne se laisseraient pas avoir. Avec eux, elle avait fini par comprendre qu'il était inutile de cacher ses sentiments et que si elle le faisait, ils allaient lui tirer les vers du nez pour le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mer 16 Sep - 23:38

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Rhian n’appréciait vraiment pas que sa mère le mette dans une telle situation, mais heureusement Cenlyn était là pour contre attaquer. Elle ne manqua pas de poser une question déstabilisante à Purdey, concernant Christopher. Un sourire amusé apparu sur le visage de Rhian, il savait qu’il pouvait toujours compter sur sa jumelle pour le « défendre ». C’était le cas depuis qu’ils étaient tout gamins. Et Rhian appréciait que ce soit sa mère qui se retrouve un peu mal à l’aise, même s’il n’y avait aucune raison qu’elle le soit. Rhian ne pouvait pas dire qu’il avait vraiment accepté de suite la nouvelle relation de sa mère, du moins ça lui avait fait vraiment bizarre de la voir amoureuse et en train de fréquenter quelqu’un. Le jeune homme avait été plus « cool » que sa sœur tout de même (parce qu’il avait surtout une moins grande gueule, fallait bien le reconnaitre), mais il avait été un peu perturbé. Avant de voir que sa mère était simplement heureuse avec l’homme et ce fut le plus important. Au final, il n’avait juste fallu qu’un peu de temps à tout le monde pour s’y faire. Rhian ne considérerait jamais Christopher comme son père bien sûr, mais cela ne l’empêchait pas de penser qu’il avait sa place dans la famille. Tout comme Louisa avait sa place chez les Potter et indirectement sa mère.

Rhian n’avait rien ajouté de plus aux paroles de Cenlyn et il n’avait rien à ajouter à celles de sa mère. Il connaissait en effet le tempérament de l’amant de sa mère et le fait qu’il avait un emploi du temps plus que chargé. Cela ne l’avait pas vraiment étonné qu’il ne soit pas présent, d’ailleurs il avait même cru que Purdey n’allait pas venir non plus au début. Le jeune homme ne quittait pas du regard sa mère, voyant soudainement un brouillard traverser ses yeux. Il savait parfaitement à quoi elle pensait, il l’a connaissait par cœur. Elle pensait à leur père, à son mari, à l’homme qu’elle continuait d’aimer et qu’elle aimerait toujours. Et que les enfants ne pourront jamais oublier non plus, même s’ils parvenaient quand même à vivre avec. C’était comme cela, ils n’avaient pas le choix de toute façon. Et depuis que Rhian était Auror, il comprenait bien plus ce que pouvait vivre sa mère et son père à l’époque (comprenant au passage que par moment, il avait été injuste).

« Aller, je paie ma tournée ! »

Annonça le jeune homme en lançant un regard entendu à sa jumelle, se doutant qu’elle avait vu autant que lui le trouble chez leur mère. Ce n’était pas le moment pour eux de se laisser sombrer dans le passé et dans la tristesse qu’ils ressentaient encore par moment (et qu’ils allaient ressentir jusqu’à leur fin). Autant qu’ils profitent de l’instant présent, les moments où ils étaient tous les trois ensembles se faisaient de plus en plus rare. Par moment, ça lui manquait quand même à Rhian la vie qu’il avait avec sa mère et sa jumelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Dim 20 Sep - 11:16


Quand on sera grands
E

n parlant de Christopher, Cenlyn n'avait vraiment pas voulu réveiller de douloureux souvenirs ou inspirer à leur mère quelque mélancolie que ce soit. Pour elle, cela avait été une manière détournée de s'assurer que tout allait bien dans la vie de sa mère, qu'elle ne pouvait pas voir aussi souvent qu'elle le désirerait. Christopher n'était pas le seul à avoir un emploi du temps de ministre. Ses matchs de Quidditch la conduisaient d'un pays à l'autre, sans souvent d'occasions de se poser et de profiter de sa famille, et Rhian n'était pas en restes non plus pour ce qui était d'avoir des semaines chargées. Un emploi du temps d'Auror, quoi. Elle n'aimait pas voir leur mère dans cet état. Car, bien sûr, si Purdey tentait au mieux de dissimuler son trouble, il y avait bien deux personnes au monde qu'elle ne pouvait pas et ne pourrait jamais duper, ses enfants, bien sûr. Cenlyn adressa un regard en biais en Rhian, ayant le sentiment d'avoir fait une gaffe en abordant un sujet dont elle aurait peut-être dû s'abstenir. Elle ne pouvait bien sûr pas en être certaine, mais elle devinait que Purdey devait penser à Angus, comme il arrivait bien souvent à Cenlyn (et à Rhian aussi, elle en était certaine) de penser à lui également. Son souvenir graverait toujours l'ombre d'une mélancolie dans le regard des trois Potter, et cela qu'ils le veuillent ou non. Cela même si Angus Potter n'aurait bien évidemment pas voulu qu'ils pensent à lui autrement qu'avec le sourire aux lèvres, heureux, non tristes. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire. La jeune femme aurait vraiment aimé trouver les mots qu'il faut pour rassurer et réconforter Purdey. Dommage, trouver les mots qu'il faut, ça n'avait jamais été son for. Elle ne connaissait qu'une méthode, pour alléger les coeurs lourds. Celle de changer tout simplement de sujet, et de remplacer le négatif par du positif. Rhian avait visiblement décidé d'appliquer les mêmes méthodes, suggérant de leur payer la prochaine tournée. Voilà qui lui convenait parfaitement.

-Si en plus c'est toi qui payes !
affirma-t-elle d'un ton enthousiaste, plus enthousiaste que ne le nécessitait le fait de boire un verre de plus (à moins d'être complètement éméchée, ce qui n'était pas - encore - le cas). Elle se tourna vers sa mère et, dans un élan de tendresse auquel on n'avait pas si souvent le droit, avec elle, et déposa un baiser sur sa joue. Si d'un geste, elle pouvait apaiser son trouble... Je sens que je vais être fraîche pour mon entraînement demain matin, moi. ajouta-t-elle dans un grand sourire, qui ressemblerait sans doute bien plus à une grimace le lendemain au réveil, parce que oui, même un lendemain de match, il ne fallait pas perdre la main. Surtout après une victoire, à vrai dire. Puisque cela signifiait qu'il allait falloir être meilleur encore au match suivant qu'au précédent. Qu'importe, elle n'avait pas l'intention d'être sage ce soir; Elle voulait avant tout profiter de sa famille. Qui sait quand ils se réuniraient de nouveau ?





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Mer 4 Nov - 15:34

Les quelques traces de tristesse dans les yeux de Purdey disparurent quand elle vit ses enfants se mettre en quatre pour lui remonter le moral. Un sourire illumina à nouveau son visage quand elle regarda à nouveau Cenlyn et Rhian. Les petites tristesses passagères était fréquente chez la galloise mais à chaque fois ses enfants réagissait de la même manière, lui remontant tout le temps le moral. Elle vit la légère gêne de sa fille qui pensait tout ça était de sa faute et pour la rassurer lui ébouriffa les cheveux et l'embrassa sur le front. Elle adressa un clin d’œil à son fils, plus éloigné, pour lui signifier que tout allait bien. Elle montra à Rhian son verre plein pour lui montrer qu'elle avait déjà recommandé.

Quand la professeure regardait son fils elle voyait son mari mais cela ne la rendait pas triste. Rhian souriait comme son père, avait les yeux de sa mère et le courage des deux...à ce moment son cœur se gonflait de fierté. Quand il était devenu Auror elle avait découvert les angoisses terribles qu'avait dû subir ses propres parents, à ne pas savoir si allait rentrer en vie. Christopher s'amusait souvent à dire qu'avec des parents et une tante Auror il ne pouvait rien lui arriver, le métier était dans ses gênes. Cet angoisse de mère poule elle l'avait eu aussi quand Cenlyn disputa son premier match professionnel mais pourtant devinez qui s'était ramené avec le T-shirt de l'équipe et un stupide bonnet à grelots ? Quoique dans son souvenir Rhian n'était pas mieux, il n'y avait guère que Louisa qui tentait de faire bonne figure au milieu des deux Potter. D'ailleurs à propos de ce fameux bonnet, elle tourna ses yeux vers sa fille, son visage arborait cette expression typique qu'avait leur mère quand elle avait une connerie en tête.

-J'y pense Cen' mais si tu fais arriver le Pays de Galles en finale de la Coupe du Monde, je ressors le bonnet juré craché parole de Potter ! Rhian tu me suis ?

Nul besoin de préciser de quel bonnet Purdey parlait, ils en avaient tous les trois un souvenir vivace et l'ancienne Auror savait parfaitement où il était. Elle annonça d'ailleurs fièrement à ses enfants que son objectif serait même d'en faire porter un à Louisa pour cette occasion. L'objectif était ardue, peut-être plus que tout ce qu'avais entrepris la galloise dans sa vie mais bon qui ne tente rien n'a rien hein...et puis elle était têtue la future grand-mère, plus têtue qu'un dragon disait sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Ven 27 Nov - 14:21

Cenlyn & Rhian
Quand on sera grands...
Rhian avait voulu se contenter de changer de sujet, afin d'enlever un peu cette tristesse du regard de Purdey, ce qui avait visiblement marché. Cenlyn s'approcha de sa mère pour déposer un baiser sur sa joue, franchement c'était un moment à marquer dans les annales aux yeux du jeune Auror. Le jeune homme sourit au clin d'oeil de sa mère, cela avait vraiment marché apparemment. Les Potter n'avaient aucune raison d'être triste à ses yeux, parce qu'ils étaient ensemble. Rhian ne savait pas du tout ce que l'avenir lui réservé, ce qu'il allait bien pouvoir vivre dans le futur (et franchement, il préférait largement ça que de tout savoir...), mais il savait qu'il pouvait toujours compter sur sa famille. Même s'ils se voyaient beaucoup moins souvent qu'avant, ils étaient quand même toujours aussi proche les uns des autres. Et petit à petit, la famille s'agrandissait. Christopher était entré dans le cercle quand il avait commencé à fréquenter Purdey, Louisa ensuite avec Rhian. L'avenir promettait sans doute encore d'autre Potter, du moins le jeune homme l'espérait vraiment. L'Auror leva donc son verre, riant à la remarque de sa jumelle. Il sentait en effet qu'il risquait d'avoir un peu de mal le lendemain également, mais bon ce n'était pas tous les soirs qu'ils pouvaient se retrouver tous les trois. Rhian espérait seulement que Louisa n'allait pas lui en vouloir, mais il ne se doutait pas de ce qui allait l'attendre en rentrant.

Le rire du jeune homme s'intensifia (il commençait à vraiment sentir les effets de l'alcool), quand sa mère mentionna le bonnet à grelot qu'elle portait lors du premier match de Quidditch de Cenlyn. Le même que celui que Rhian avait porté également, pour la forme. L'Auror imaginait parfaitement sa mère venir effectivement à la finale de la coupe du monde avec ce bonnet, ça ne l'étonnerait vraiment pas. D'ailleurs, il avait bien envie de la suivre, comme quoi les chiens ne faisaient vraiment pas des chats.

« Je suis sûr que Louisa a jeté le mien. »

Il continuait de parler sur le ton de la plaisanterie, mais il était vraiment sûr qu'elle l'avait fait. En même temps, il n'y avait pas plus ridicule que ces deux bonnets à grelot, qui ne faisait vraiment pas bonne figure sur la tête des Potter. Mais c'était ça aussi leur force, ils savaient ne pas se prendre que tout le temps au sérieux (même si Purdey s'était trop longtemps prise trop aux sérieux pendant l'enfance de ses enfants).

« Va falloir que tu m'en trouve un autre maman ! »

Parce que oui, si jamais sa mère arrivait avec ce bonnet ridicule sur la tête pendant le match de final de la coupe du monde de Quidditch, il avait l'intention de le faire également. Au moins, Cenlyn ne risquait pas d'avoir du mal à repérer sa mère et son frère dans les gradins, quoi qu'il suffise sans doute de suivre l'écho de leur voix pour ça. Il n'y avait pas plus grand fan de la jeune joueuse que les membres de sa famille. Rhian était persuadé qu'elle agirait comme eux si elle s'était retrouvée à leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 761
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de chêne, crin de licorne, 22,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Maisie Williams

Message#Sujet: Re: Quand on sera grands... [pv Rhian <3]   Sam 28 Nov - 16:14


Quand on sera grands
C

enlyn ne manqua pas de grimacer quand Purdey fit référence aux chapeaux qu'elle et son frère avaient porté lors de son premier match, des espèces d'horreurs à grelots, non seulement hideuses mais bruyantes. Elle se souvenait parfaitement que, à l'époque, elle avait eu un peu honte de ces tenues, et elle aurait largement préféré que sa mère et son frère n'affichent pas ainsi les couleurs de son équipe. Mais c'était son tout premier match, et il lui semblait bien lointain, à présent, et quand elle repensait à ce moment, elle en éprouvait surtout une certaine nostalgie. D'accord, ces chapeaux ne s'étaient certainement pas embellis avec les années, et il était fort probable qu'elle les trouve toujours aussi horribles quand ils les reporteraient, s'ils devaient finir par les reporter, mais c'était la preuve que les Potter se soutenaient dans n'importe quelles circonstances, et que, même, ils n'hésitaient pas à se couvrir de ridicule quand c'était pour la bonne cause. Maintenant, s'ils se postaient dans les gradins en faisant grésiller leurs grelots chaque fois qu'ils secoueraient la tête, elle serait en vérité plutôt fière. Parce que c'était une chance que d'avoir une famille prête à ce point à la soutenir et à l'épauler. Et puis tout le monde s'habillait n'importe comment durant les coupes du monde, ce serait déjà plus discret que durant son premier match, qui n'avait intéressé quasi personne. Mais bon, comme elle le précisa elle-même :

-On n'en est pas encore là, de toute façon...


Ceci dit, Cenlyn y croyait de plus en plus. À force d'accumuler les victoires et de voir son équipe gagner en importance et en réputation, forcément, il devenait plus facile de s'imaginer aller en coupe du monde. Et puis, à quoi ça servait d'être dans la compétition si on ne cherchait pas à atteindre les plus hauts objectifs ? Et elle avait suffisamment de confiance en elle pour ne pas croire cette hypothèse utopique, mais elle ne voulait pas se porter la poisse non plus. Sur certains aspects, Cenlyn était par moments absurdement superstitieuse.

-Mais maintenant je vous prends au mot, je veux la totale : le chapeau, l'écharpe, la tenue complète ! Et maman a raison, Louisa y coupera pas non plus.
ajouta-t-elle à l'adresse plus spécifique de son frère.

Quelle idée de jeter ce bonnet, aussi ! Bon, d'accord, n'importe qui trouvant cette horreur à grelot la relèguerait directement aux ordures. Mais même ! Faire partie de la famille, c'était aussi accepter ce genre de fantaisie. Et finalement, les Potter, quand on passait au-delà de la première impression qu'ils acceptaient de donner d'eux-mêmes, de la fantaisie, ils n'en manquaient pas. Et puis, hein, le ridicule ne tuait pas. Pour le nombre de tenue de Quidditch absurdement laides que Cenlyn avait déjà porté durant ses matchs, et ses chutes les plus mémorables (rarement élégantes, cela va sans dire) elle en savait évidemment quelque chose.





code by Mandy


_________________
- Cenlyn Potter -

“Courage is found in unlikely places.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand on sera grands... [pv Rhian <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le temps passe plus vite quand on s'amuse [pv Rhian :3]
» Maman, quand Cailloux sera grand, il s'appellera Pierre ?
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» SWTOR sera telechargeable digitalement que sur EA Origin.
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Et si... ?
-