AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Ven 28 Nov - 21:59


Jo n'avait pas reparlé avec Aulne depuis un bon moment. Elle avait invité la jeune fille a passé les vacances de fin d'années avec elle, mais avec le décès de sa mère, les choses avaient un peu repoussé et depuis les deux jeunes filles n'avaient pas vraiment eu l'occasion de se recroiser dans les couloirs de Poudlard pour discuter de tout cela. Jo passait beaucoup de temps à raser les murs, et les seuls lieux où elles pouvaient se croiser était la grande Salle, un lieu que Jo cherchait toujours à déserter le plus souvent possible, et à y rester le moins de temps possible, quand elle ne pouvait pas faire autrement que d'y aller. Donc il était un peu normale que les deux filles n'aient pas eu le temps de parler. Il est vrai qu'au début de la reprise, Jo avait un peu chercher à parler avec Aulne, mais voyant que ce n'était pas vraiment possible, elle avait vite arrêter de la chercher dans les couloirs pour lui parler. Jo avait d'ailleurs vu plus souvent les affaires de Aulne dans les couloirs de l'école que la jeune fille, elle-même.

Enfon Jo était dans le couloir du sixième étage, elle se cherchait un endroit tranquille, une salle vide pour terminer son devoir de runes en paix. Depuis qu'elle avait croisé Ines sur le toit, elle n'y était pas retourné. Il fallait prendre son mal en patience, plus que deux ans, et déjà dans six mois, ça ira beaucoup mieux, vu qu'Ines ne sera plus à Poudlard, elle pourra retrouver Daniel, dont elle n'avait aucune nouvelle d'ailleurs, et tant mieux. Jo ne voulait plus le voir ou lui parler. Être amoureuse de lui, lui avait fait trop de mal, déjà parce qu'il n'avait répondu à ses sentiments, et ensuite à cause d'Ines quoique là, c'était sa faute de lui avoir dit, d'avoir été honnête. Elle poussa une nouvelle porte et tomba sur un pièce de Poudlard toute poussiéreuse, cela devait faire trés longtemps que personne n'était venue dans les parages. Ce n'était pas l'endroit, où elle pouvait faire ses devoirs, mais elle était curieuse et entra dans la pièce pour visiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 29 Nov - 14:48


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
P

eu de gens le savent (en même temps, à cette époque spécifique, elle devait bien être la seule à le savoir - et à son époque, on pouvait ajouter son père à ce nombre restreint), mais le milieu le plus propice aux nargoles, quand ils ne se réfugient pas dans leurs branches de gui (après tout, ce n'est pas toujours si simple d'avoir du gui à sa disposition) apprécient de se réfugier dans d'épais moutons de poussière. Quand Luna avait donc voulu en trouver, elle avait immédiatement pensé à cette pièce complètement laissée à l'abandon. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'un allergique à la poussière ou aux acariens ne pourrait clairement pas faire long feu dans un tel endroit, mais la bleue et bronze n'avait pas de problème de ce point de vue là. Certes, quelques particules de poussière lui dérangeaient la gorge, mais rien de bien alarmant, ou qui l'empêchait d'examiner cette pièce dans les moindres recoins pour y trouver l'oiseau rare... ou le narguole rare. Cette pièce, autrement, en soi, la poussière mise à part, n'avait rien d'exceptionnel du tout, juste une vieille salle de classe abandonnée des professeurs, des élèves... et du concierge, visiblement... à moins que ce dernier ne la laisse s'encrasser en vue d'une punition violente de nettoyage. Luna se préoccupait peu de tout cela. Sa seule priorité, c'était les nargoles... ou tout du moins, elle se l'imposait comme priorité, car s'évader par la pensée, s'isoler dans sa bulle mentale, c'était pour elle le meilleur moyen de s'exclure de tout ce qui était conflits, douleur, difficulté, et Merlin sait qu'il y en avait.

C'est que les ennuis étaient légion, dernièrement, chez les voyageurs. La machine s'était emballée depuis que Tom Jedusor avait appris leur véritable identité des voyageurs temporels, ajoutez à cela ces histoires de journal, l'agression de Ginny, l'"incident" de la Saint Valentin avec Rhian Potter... Il y avait de quoi se laisser envahir le cerveau de préoccupations que même les joncheruines ne sauraient déloger, alors la traque aux nargoles, ce semblait bien. Sauf que dans sa saine entreprise, la bleue et bronze fut troublée. Quelqu'un venait d'entrer dans la pièce, et cette personne, Luna la connaissait. Un sourire s'afficha sur son visage, dans l'encadrement de la porte, il y avait Jo, et cela faisait des semaines qu'elles ne s'étaient plus parlés. Elles n'avaient même pas pu reparler de leur projet de vacances communes, finalement avorté.

-Jo ! Comment vas-tu ?


Son sourire s'élargit encore un peu. Une présence amie était loin d'être de refus en la circonstance, et celle de la vert et argent encore moins. Il y avait vraiment longtemps qu'elles ne s'étaient plus parlé toutes les deux, et pour le peu d'amitiés véritablement sincères qui avaient su naître pour la folle douce depuis qu'elle évoluait au sein d'une nouvelle sphère temporelle, elle était vraiment enthousiaste quand elle en retrouvait une.






code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 29 Nov - 21:23

Jo faillit sursauter quand elle remarqua que Luna se trouvait dans la pièce. Elle la regarda un moment sans trop savoir quoi faire. Elle n'avait pas vraiment été trés cool ces derniers temps. Entre les attaques d'Ines et des autres serpentards, et maintenant le décès de sa mère, Jo n'était ni de bonne humeur, ni à prendre avec des pincettes. Elle avait déjà perdu plus ou moins l'amitié de Ginger, alors perdre aussi celle de Aulne, ne la mettait pas en joie. Mais devait-elle mettre un peu de distance pour éviter de se disputer avec le peu d'ami qui lui restait, ou au contraire essayer de rester plus souvent auprès d'eux pour être avec eux, tout simplement. Les amis de Jo se comptait sur les doigts d'une seule main. Elle soupira et réajusta son sac sur son épaule. Elle était après tout bien en avance sur ses devoirs, elle pourrait sans doute accorder un peu de temps à Aulne.

"Salut Aulne. " fit Jo sans trop savoir quoi répondre à sa question. Comment elle allait plutôt mal quand on y pense. Elle n'a plus d'amis, et elle vient de perdre sa mère, alors on ne pouvait vraiment pas répondre qu'on va bien dans de telles circonstances. Elle haussa les épaules comme toute réponse à sa question. Qu'est-ce qu'il y avait à dire après tout. Puis elle se tut et regarda la salle pleine de poussière, c'était quand même bizarre de se retrouver ici dans cette salle. Mais Jo n'était qu'à moitié surprise de trouver une personne comme Aulne dans une pièce pareil. Elle reposa son regard sur sa camarade d'école, qui était sans doute un peu plus que ça, mais pas encore tout à fait une amie. Elles n'avaient pas assez de contact pour pouvoir dire une telle chose. Cela aurait pu arriver si elle était venue passer ses vacances avec elle, comme c'était prévu. Mais bon la mort de sa mère avait tout remis en question. Mais que pouvait-elle se dire maintenant...

[Désolée de ne pas te faciliter la tache pour répondre. Mais Jo... bref déprime...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 29 Nov - 22:44


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
U

n simple "salut" suivi d'un haussement d'épaules, rien de plus, et dans le ton de sa voix, tout ce qui pouvait laisser supposer qu'elle était tout sauf au meilleur de sa forme. Luna adressa à la demoiselle un sourire compatissant. Elle détestait savoir qu'une personne était en souffrance, encore moins une personne à laquelle elle tenait... Dernièrement, cela arrivait un peu trop souvent. Et Luna faisait de son mieux pour leur permettre de retrouver un sourire qu'elle aurait peut-être tendance à perdre, elle aussi, si elle n'y prêtait pas suffisamment garde. En un geste d'apaisement, dans l'espoir que cela rassurerait un peu Jo et lui permettrait de se sentir mieux ne serait-ce qu'une fraction de secondes, Luna serra la main de Jo. Un simple contact humain pouvait faire beaucoup, parfois, parfois, parce que ce n'était pas seulement une main qui serrait une autre, c'était la preuve que l'on était pas seul, la preuve que même dans les moments les plus sombres, il y avait une lueur d'espoir, une étincelle qu'il fallait attiser, pour ne pas la voir mourir.

-Je cherchais des nargoles.
lui dit-elle avec une extrême douceur. Ils se cachent dans les moutons de poussière, parfois. Ce n'était pas la première fois que Jo entendait parler des lubies étranges de la bleue et bronze, elle était habituée. Luna ne pensait pas qu'elle serait surprise par sa réflexion. Ou par la question qu'elle lui posa alors. Tu veux chercher avec moi ?

Au final, la trouvaille ou non des nargoles n'était pas véritablement le but de la manoeuvre. C'est vrai, si elles en trouvaient l'une et l'autre, ce serait un plus considérable, qui ne manquerait pas d'avoir de l'importance... Mais Luna était (très) bien placée pour savoir que des nargoles, ça avait un bon nombre de lieux de prédilection, mais ça restait pour autant des créatures infiniment discrètes, qui ne se laissaient pas découvrir si facilement. Le véritable but des opérations, ce serait évidemment de remonter le moral de Jo. Bien sûr, avec tout ce que cette fille avait enduré, il était évident que se vautrer dans la poussière à la recherche de créatures imaginaires n'allait en rien la tirer de sa dépression sévère, mais ça pourrait au moins contribuer à un moment d'accalmie, qui sait. C'était malheureusement tout ce que la blondinette pouvait lui offrir. Elle ne s'attendait pas à ce que ce soit suffisant, ni même à ce que cette offre soit vraiment séduisante pour Jo, mais elle proposait, dans la mesure de ses capacités.





code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 6 Déc - 13:34

Jo leva les yeux au ciel, l'idée de chercher des nargoles ne lui plaisait pas vraiment, surtout quand on sait que ces créatures ne sont pas réelles, et que la seule chose que l'on gagne dans cette histoire, c'était d'avoir perdu du temps à ne rien faire de bien concret. La jeune Serpentard ne savait pas vraiment quoi faire, Aulne était sans doute la seule personne, enfin une des rares à ne pas lui lancer des insultes au visage, ce n'était pas donc pas trés amicale de lui dire qu'elle était folle, ou bien même de lui claquer la porte au nez et d'aller voir ailleurs si elle y était. Alors que faire, elle posa son sac sur le sol non loin de la porte et s'avança vers Aulne, qui avait de la poussière dans ses longs cheveux blonds tout frisés. Ceux de Jo était lisses conne des baguettes de tambours, elle aurait bien aimé avec des cheveux qui frisent joyeusement, mais ce n'était pas le cas du tout.
"Tu as de la poussière dans les cheveux, ce serait dommage qu'un nargole y fasse son nid" fit Jo sans trop savoir pourquoi elle entrait dans le jeu de sa camarade. Mais il valait mieux avoir une conversation un peu bizarre que pas de conversation du tout.

"C'est dommage que tu n'es pas pu venir pendant les vacances" ajouta la jeune fille en poussant une chaise sous un petit bureau qui la gênait pour passer et aussi histoire d'occuper un peu ses mains, et de faire quelque chose. Elle regarda autour d'elle, cette pièce était vraiment poussiéreuse, le concierge avait sans doute abandonné de la nettoyer, pourtant sans doute qu'un ou deux sorts auraient réglé le problème. Elle n'y connaissait pas trop en sortilège pour faire le ménage, ce n'était pas vraiment au programme des sorts que l'on apprend à Poudlard,et Jo ne savait pas non plus si elle aurait l'occasion de les utiliser un jour. Elle fit un bref sourire à son amie Aulne, et ne savait plus vraiment quoi dire, il y avait tellement longtemps qu'elle n'avait pas eu une conversation autre qu'avec un professeur ou ses chats, qu'elle ne savait plus trés bien comment il fallait faire, et ce qu'il fallait dire.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Dim 7 Déc - 18:54


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
L

una prononça un léger "ah oui" quand Jo lui fit remarquer qu'elle avait de la poussière dans les cheveux. Ah oui, tiens. Une considération de la sorte, qui aurait pu en horrifier d'autres, la laissait parfaitement indifférente, se plaisant seulement à entendre Jo entrer dans son jeu. Même si pour elle, ce n'était pas un jeu, son entreprise était ce qu'il y a de plus sincère. Elle ne se jouait pas de se interlocutrice, elle ne plaisantait pas ni ne cherchait à la duper. Elle était seulement contente que quelqu'un accepte ses croyances, que dis-je, ses convictions, sans broncher. Généralement on se moquait d'elle, on abondait pas dans son sens. Luna frotta ses cheveux blonds, déjà d'ordinaires emmêlés et pas toujours très propres, pour en retirer la poussière qui s'y était accroché. Il serait certes amusant que des nargoles viennent faire leur nid dans cette toison de paille, mais ce pouvait être un rien dangereux sur le long terme. Les nargoles pouvaient parfois se montrer très hostiles. Oui, tout ce qui concernait sa présentation purement physique et l'aspect qu'elle pouvait bien avoir, ainsi attifée, c'était secondaire pour elle. Elle ne se souciait pas vraiment du regard que les autres portaient sur elle, même si certains propos pouvaient être blessants, et elle n'était pas forcément la personne la plus coquette du monde, pas le genre à se contempler des heures dans le miroir, quoiqu'elle pouvait être fière de sa tenue vestimentaire, parfois. Tenez, elle adorait ses boucles d'oreille-radis, par exemple ! Alors qu'elle poursuivait de foutre son nez dans la poussière, qu'allait certainement de nouveau capter ses cheveux que ses doigts venaient à peine de brosser, Jo reprit la parole, fit mention des vacances.

-Oui, c'est dommage
, dit-elle doucement, sans regarder son interlocutrice tout d'abord, trop affairée à sa chasse au dahu. Puis, tournant finalement ses yeux globuleux en direction de la vert et argent : les prochaines vacances, si tu veux, je viendrais.

Ou non, elle doutait un peu qu'aucun de ses camarades voyageurs, une fois de plus, ne juge judicieux qu'elle préfère à leur compagnie celle d'une vert et argent qui, justement parce qu'elle était vert et argent, était potentiellement dangereuse... et quoi qu'il en soit, la situation, à l'heure actuelle, était particulièrement épineuse, pour les voyageurs. Ils ne pouvaient pas planifier ce genre de choses à la légère... Et en même temps, la bleue et bronze voulait être là pour son amie (déjà qu'il était surprenant qu'elle le soit, son amie), surtout qu'elle traversait une phase très difficile. Luna savait ce que c'était de perdre un parent.

-Honey va bien ?


Si Jo n'était pas très bavarde à son propre sujet, elle le serait peut-être plus au sujet de son chat. Après tout, c'était une manière comme une autre d'ouvrir la conversation, et par la même d'apporter un soutien indirect à son interlocutrice, qui manifestement n'était pas encore remise de toutes les épreuves qu'elle avait traversée.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 13 Déc - 21:49

Jo fit un rapide sourire à Aulne, quand celle-ci proposa de venir pour les prochaines vacances, la prochaine fois qu'elle quitterait Poudlard, ce serait les vacances d'été, et elle ne savait pas encore ce qu'elle ferait durant cette période, peut-être de la visite dans la famille de son père, ou de sa mère. Elle avait aussi penser aller visiter les écoles qui enseignait les runes et autres langues anciennes. Et puis le professeur Sanders, lui avait dit que parfois les écoles demandaient de maitriser une autre langue, et ce n'était pas pendant l'année scolaire à Poudlard qu'elle pourrait apprendre une autre langue, tel le français, l'allemand ou le russe. Il va falloir qu'elle travaille pendant les vacances, donc pas de visite. Enfin, et puis ce n'était pas sûre qu'elle réitère son invitation,pour la voir avorter une nouvelle fois pour telle ou telle cause, ce serait bien trop triste. Elle soupira et regarda son amie entrain de farfouiller dans la poussière à la recherche de ses créatures étranges. Jo n'avait pas envie de se moquer de Aulne, c'était l'une des rares filles à lui parler, plus ou moins normalement, car avoir une discussion normale avec Aulne, semblait bien difficile. Mais elle n'avait pas vraiment envie de chercher des créatures qu'elle savait qu'elle ne trouverait pertinemment pas.

Finalement Aulne lui demanda si Honey allait bien, Honey était son chat, un sacré farceur, un bon gros chat bien mignon, souvent partit en vadrouille, bien qu'il aime aussi dormi dans sa panière bien douillette en particulier l'hiver. Jo l'avait trouvé bien plus souvent dans son panier cet hiver. Il avait d'ailleurs ramener une copine, Lucky lors d'une expédition pendant l'été, et aujourd'hui il y avait un ribambelle de chatons dans la maison. Jo savait que ce n'était pas son père qui allait nourrir les petits bêtes, heureusement, elle avait demandé à leur petit elfe de maison de le faire, et puis de toute façon ils pouvaient toujours aller se trouver une ou deux souris dans le grenier de la maison, ou même la cave. Jo savait qu'il y avait plein de créature de ce genre chez elle.

"Oui, toute la petite famille Cat va bien" fit Jo dans un sourire, en frottant une chaise, pour enlever la poussière et pouvoir poser ses fesses dessus, et s'y asseoir sans risquer de finir avec son uniforme de couleur gris-poussière. Il fit de même sur le bureau pour y croiser les bras et continuer d'observer Aulne, à la recherche de ces créatures étranges, et qui sait pouvoir discuter encore un peu, cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas parler, qu'elle avait l'impression d'avoir la voix cassée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Dim 14 Déc - 10:30


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
L

a demoiselle commençait à désespérer de trouver le moindre nargole dans cet amas de poussière, il était très probable qu'elle n'en trouve pas, d'ailleurs. Ses recherches, jusque là, avaient toujours été affectueuses. Ça ne l'empêchait pas d'y croire dur comme fer, et elle comptait bien poursuivre ses recherches avec une parfaite assiduité, elle ne désespèrerait jamais de trouver cette chimère qu'elle poursuivrait certainement tout au long de sa vie. Elle poursuivait de fouiller au beau milieu de la poussière sans la moindre gène ni la moindre crainte de se salir, une chance qu'elle ne soit pas allergique, elle serait sans doute morte d'inanition. Elle demeurait concentrée sur son objectif, mais sans oublier pour autant d'écouter non pas d'une oreille distraite, mais attentivement, ce que lui disait son interlocutrice, même si elle n'en donnait pas forcément l'air. Et d'ailleurs, elle tourna immédiatement la tête quand elle entendit Jo évoquer "la famille" d'Honey.

-La famille Cat ?
demanda-t-elle dans l'espoir de plus de précisions, un large sourire trônant sur son visage. Ses yeux globuleux pétillant légèrement.

Un chat, en soi, c'était déjà mignon, Luna se souvenait très bien de la photographie d'Honey, et il se suffisait à lui-même pour s'attirer tous les regards ennamourachés, mais une ribambelle de chatons, ça menait le "mignon" à un degré encore supérieur. La bleue et bronze imaginait toute cette famille de chats squatter joyeusement chez les Benett... Au fond, leur présence pouvait bien avoir une vertu thérapeutique, plus que profitable, autant pour Jo que pour son père, après l'épreuve terrible qu'ils avaient subi tous les deux.  Chacun soignait ses plaies comme il le pouvait. Luna savait bien ce que c'était. Elle aussi avait perdu sa mère. Même, elle l'avait vu mourir sous ses yeux.

-C'est une bonne chose, ça doit amener de la vie chez vous.
dit-elle d'un ton léger, quand bien même elle évoquait très clairement le drame que son amie avait vécu, et qu'il semblait qu'on ne pouvait pas parler autrement qu'avec pesanteur. L'apitoiement ou l'excès de compassion n'étaient jamais la solution. Selon elle tout du moins. Comment va ton père ?

Luna ne le connaissait pas, c'est vrai. Ils n'avaient jamais eu l'occasion de se rencontrer (la faute à qui, certes...) mais Luna avait malgré tout de l'estime pour cet homme. Et le fait que son propre père lui manque véritablement beaucoup s'additionnait à l'intérêt sincère qu'elle pouvait porter à M. Benett. Ce n'était pas simple, pour un père, d'élever seul sa fille, et même si Jo était l'adolescente la plus adorable que la bleue et bronze connaisse, la situation ne devait pas toujours être très simple pour lui. Pour aucun des deux. Ils avaient désormais des démons, l'un comme l'autre, qu'ils seraient forcés et contraints d'exorciser du mieux possible, et dans un premier temps, ce ne serait sans doute pas simple. Attendant la réponse de la vert et argent, la demoiselle avait finalement cessé ses fouilles poussiéreuses pour poser pour de bon son regard sur elle, et pour lui accorder toute son attention.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 27 Déc - 19:19


Jo soupira, oui il y avait ainsi de la vie à la maison grâce aux petits chats qui avaient quelques mois maintenant, et commençaient à s'aventurer dans tous les recoins de la maison, et miaulant dés qu'ils se fourraient dans un endroit où ils n'auraient du mettre le bout de leurs moustaches, ou de leurs pattes. Jo était ravie de les voir vivants, et elle leur en avait fait des câlins après la mort de sa mère, à Honey, Lucky et tous les chatons de la famille Cat. Elle n'avait pas vraiment envie de s'en séparer mais son père n'était pas trés "chat", ni même "chien", il n'était pas animaux du tout. Mais il ne disait rien en ce moment, parce qu'il avait perdu sa femme, autant que Jo avait perdu sa mère, et que le drame n'aidait pas à parler des choses importantes dans des cas comme ça. Jo regardait son amie Aulne, elle était toujours aussi bizarre, mais discuter avec elle, était plus léger qu'avec certaines autres personnes. Elle savait qu'ils voulaient bien faire mais à chaque fois, ils donnaient l'impression de la prendre en pitié. Même ceux qui d'habitude n’hésite pas à la rabrouer tout le temps, s'étaient tut, comme prit en pitié pour elle.

Aulne demanda comment aller son père. A vrai dire, Jo ne l'avait pas vu pleurer, elle ne doutait pas qu'il soit triste, elle le voyait bien à son air plus renfrogner, et son attitude plus vouté, mais elle aurait pouvoir partager son chagrin avec lui, et qu'il partage le sien avec elle. Mais rien de tout cela n'était possible, surtout maintenant qu'elle se trouvait à Poudlard, et lui à la maison, où travaillant trop au ministère pour ne pas à avoir à rentrer dans une maison vide, sans la présence de sa femme.

"Il travaille trop" fit Jo en soupirant, elle aurait bien aimer être à la maison pour qu'il n'y soit pas tout seul, mais elle s'était promis de finir ses études, et si elle voulait vraiment rejoindre cette école de runes, il fallait qu'elle termine ses aspics. Alors elle n'avait pas vraiment le choix et rester donc à Poudlard loin de son père.
"Je pense qu'il veut oublier sa peine dans le travail, il dort bien souvent à son bureau, pour ne pas à avoir à rentrer dans une maison vide" fit Jo en soupirant un peu tristement, parce qu'elle aussi ressentait ce vide. Combien de fois était-elle monté dans la volière pour envoyer une lettre à sa mère, avant de se rappeler que ce n'était pas possible, que personne ne serait là pour recevoir sa lettre. Elle aurait pu écrire à son père, mais elle n'arrivait pas à savoir ce qu'elle devait mettre dans sa lettre. Quoi lui raconter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Jeu 1 Jan - 17:28


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
Q

uand Luna avait prétendu que ses deux parents (ou tout du moins les deux parents de Aulne) étaient encore de c monde et vivaient heureux ensemble, la bleue et bronze n'avait pas songé aux occasions au cours desquelles cela pourrait la mettre dans l'embarras... Elle avait saisi une opportunité, celle de gagner une vie qui n'était pas la sienne... Quitte à changer d'identité, elle avait voulu que cette nouvelle identité s'exempte de ce qu'il avait pu se dérouler de douloureux au cours de son existence. La mort de sa mère, donc. C'était un mensonge innocent, mais qui lui pesait un peu, maintenant, elle considérait, par moments, s'être montrée irrespectueuse vis à vis de sa mère en agissant ainsi, et puis, surtout, si Luna s'était un moment confondue en Aulne au point de ne plus savoir exactement qui elle était, ce n'était plus le cas à présent, son détour par Azkaban aurait au moins servi à cela. Luna avait retrouvé Luna... Mais c'était une Luna bien contrainte de mentir, même si les personnes au courant étaient de plus en plus nombreuses... Malheureusement pour elle, malheureusement pour Jo, cette dernière ne savait toujours rien, et quand la vert et argent exprimait son expérience difficile avec son père, dernièrement, Luna ne pouvait pas exactement lui expliquer pourquoi elle ne pouvait que la comprendre.

Après le décès de Mrs Lovegood, Xenophilius n'avait plus été le même. Oh, il avait toujours été assez particulier, c'est le moins que l'on puisse dire, et sa mère aussi, d'ailleurs, mais dès lors, ce que d'aucun appelleraient ses "lubies" (mais Luna trouvait le terme profondément insultant) étaient devenues de véritables obsessions. Un père qui s'enferme dans le travail pour penser le moins possible au décès d'une épouse aimée à la folie, la bleue et bronze connaissait. Combien de temps son père avait-il pu passer à la rédaction du Chicaneur, à s'oublier auprès de toutes ces créatures que la plupart des gens trouvaient fantasques. Elle savait ce que ça faisait, que d'attendre jusque tard le retour de son père. Oh, ça n'empêchait pas Xenophilius de l'avoir toujours aimé et surprotégé, et de l'adorer, très clairement, d'autant qu'il l'avait finalement entraîné avec elle dans ses obsessions plus que nombreuses.

-Je comprends.
fit-elle d'un ton qu'on pouvait lui trouver étrangement sérieux, en comparaison de ses habitudes. Luna avait beau savoir parler des situations les plus graves avec légèreté, elle savait également, parfois, se donner l'air plus sérieux qu'elle n'a l'air de l'être d'ordinaire. Ça passera. Avec le temps, ça passe toujours. Même quand le temps et capricieux et n'en fais qu'à sa tête. (et là, évidemment, elle parlait à titre personnelle, même si elle n'aurait jamais l'air que de proférer une absurdité supplémentaire). Pour toi aussi, ça passera.

Elle lui adressa un sourire encourageant. Sans doute n'était-elle pas la meilleure pour réconforter autrui, mais au moins ne pouvait-on pas dir qu'elle n'y  mettait pas tout son coeur.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 10 Jan - 21:09


Jo soupira à cette remarque, le temps guérit toutes les douleurs, la jeune fille avait pourtant l'impression que c'était plus un apaisement face à la douleur, mais que cela ne passe pas. Car après tout le temps aura beau faire, la mère de Jo ne sera pas présent lors de la fin de ses études, ni pour son premier jour dans son école d'études de runes, ni même le jour de son mariage, ou quand elle aura des enfants, lors de tous ses moments, et tous les instants du quotidien, la mère de Jo, Ellen ne sera plus là. Jo secoua sa tête pour éviter de pleurer, cela ne servait plus à rien, il fallait être forte, elle posa ses deux mains sur ses jours et les tapota pour se réveiller, et se donner un coup de fouet.  Elle leva la tête vers Aulne qui avait toujours de la poussière dans les cheveux. Cela faisait du bien de discuter avec la jeune fille, elle avait beau être assez loufoque, elle restait quand même une trés bonne amie.

"Merci" fit Jo en se levant de sa chaise, il était tant de retourner dans le monde, cette pièce pleine de poussière avait été pendant quelques instants, hors d'atteinte du reste du monde, des gens qui la jugeaient et n'hésiter pas à la rabrouer. La jeune Benett prit son sac sur son épaule, et se tourna vers Aulne.
"Tu vas encore chercher des Nargoles ?" demanda Jo à la jeune fille, peut-être pourraient-elles rejoindre la grande salle ensemble. A moins qu'Aulne est d'autres choses à faire, après tout, elle n'avait pas elle comme amie, alors que pour Jo, il n'en restait plus vraiment beaucoup. Jo s'avança vers la porte, et regarda son amie avec un petit sourire, attendant sa réponse. A partir de làa, elle quitterait la pièce soit toute seule, soit en compagnie de la jeune Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Dim 11 Jan - 16:22


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
L

una se contenta de répliquer par un sourire, quand Jo la remercia. Dans un remerciement, il était possible de contenir à peu près tout et n'importe quoi, il pouvait y avoir l'hypocrisie de la personne qui n'avait pas envie d'entendre ce que vous avez à lui dire et se servait du remerciement pour acquiescer à sa manière en s'en moquant malgré tout, il pouvait y avoir la sincère gratitude de la personne qui était vraiment reconnaissante de ce qu'on essayait de faire pour elle, et il pouvait y avoir l'indifférence de celui ou celle qui ne veut pas pour autant blesser, mais à qui les conseils donnés ont été trop nombreux, à qui les promesses faites l'ont été à profusion, et ne se sent plus d'humeur à y croire. Au final, Jo pouvait avoir mis aussi bien toutes les émotions de la terre dans ce mot qu'aucune émotion du tout, la bleue et bronze ne pouvait rien déterminer avec certitude, mais dans tous les cas, elle avait fait ce que, à ses yeux, tout ami digne de ce nom devrait faire, elle l'avait écouté avec attention et avait tenté de la répondre et de la rassurer avec ses mots à elle. Comme c'était Luna, on pouvait bien douter de l'efficacité de ses dires, mais au moins avait-elle été aussi honnête avec Jo qu'avec elle-même. Luna avait reposé son regard dans la pièce, desespérant un peu d'y trouver ce qu'elle cherchait, et au terme de quelques minutes, la vert et argent se leva de sa place, son sac sur les épaules, et s'adressa de nouveau à elle.

-Je crois qu'il n'y en a pas,
dit-elle doucement.

La question de Jo impliquait, bien sûr, que si elle en avait fini avec sa lubie, elle pouvait toujours l'accompagner en dehors de cette pièce poussiéreuse qui aurait rendu complètement malade quelqu'un d'un tant soit peu allergique. Luna n'avait pas saisi cette nuance. Non pas qu'elle soit moins capable de comprendre que quiconque, mais elle n'était pas habituée à ce que sa présence soit vraiment souhaitée, où que ce soit... Et puis, comme pour elle, sa recherche n'avait rien d'une invention ludique, elle entendait cette question très sérieusement. C'est pour cela que, quand elle reprit la parole, elle le fit en ces termes :

-Tu vas où ? Tu veux que je t'accompagne ?


Elle n'avait, pour sa part, pas grand chose de prévu, et elle sentait que la vert et argent n'allait pas particulièrement bien. Elle n'avait pas particulièrement envie de la laisser seule. Pour avoir supporté les affres de la solitude, elle était loin de lui souhaiter une telle chose. C'était dans ces épreuves en particulier qu'il ne fallait jamais hésité à être entouré. D'autant que, elle le savait plus que bien, la solitude appelle la solitude.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Mar 27 Jan - 23:45


Jo sourit à Aulne quand cette dernière lui proposa de l'accompagner, elle était contente d'avoir un peu de compagnie pour une fois. La jeune Serpentard passait beaucoup de temps toute seule, ou bien avec un livre de cours ou autre roman. Mais elle aimait aussi avoir de la compagnie, et elle aimerais bien retrouver un groupe d'amis, comme elle avait il y a quelques années, mais en mieux. Car tout ceux de ce groupe lui avait trés vite tourné le dos pour rejoindre le camp d'Ines. Mais bon, cela avait permis de faire le tri, et entre ceux qui avaient quitté Poudlard, et ne lui donnait plus de nouvelle comme Caleb, et ceux qui l'ignorait à Poudlard, comme beaucoup, et bien la jeune Benett avait trés pu de compagnie.
"Je vais aller dans la Grande Salle, pour attendre le repas. Si tu veux venir tu es la bienvenue". fit la jeune serpentard, elle était même plus que la bienvenue d'ailleurs. Jo mangeait souvent trés tôt, cela lui évitait de croiser beaucoup de gens qu'elle ne voulait pas voir, car ils venaient manger plus tard, ou alors elle venait trés tard, mais il y en avait toujours un pour être encore là quand elle arrive. Et puis la dernière fois, elle avait pu avoir tout le repas, arrivant alors que c'était juste le désert. Mais peu importe tout ça, elle était avec Aulne et alors tout était différent avec la jeune fille à ses côtés.

Jo se tenait devant la porte et attendait que son amie lui confirme sa venue, ou bien qu'elle restait encore dans la salle poussiéreuse, à chercher ces étranges créatures. Jo se demandait parfois si la jeune Serdaigle se rendait compte que les gens se moquaient d'elle, ou si cela lui passait loin au dessus de la tête. Jo aurait bien aimé que les insultes de ses camarades ne la touche pas, mais malheureusement ce n'était pas le cas. Surtout quand Lou ou Ines s'y mettaient, car elle avait une fois utilisait la violence physique, et cela ne plaisait pas du tout à Jo, en plus sa baguette avait presque finie au feu. Avec cette pensée, Jo sortit sa baguette de sa manche pour l'observer, on pouvait encore voir la trace de brûlure, cela lui donnait du caractère, mais ne semblait pas en vouloir à Jo, car elle fonctionnait toujours comme il faut. Elle reglissa sa baguette dans sa manche, et leva les yeux pour voir si Aulne avait finalement décide l'accompagner ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 31 Jan - 0:24


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
R

ester dans cette salle à l'abandon pour y courir la créature imaginaire (mais qui aux yeux de la blondinette, était bien réelle), ça ne servait plus à rien, maintenant. Tous ces moutons de poussière qu'elle avait minutieusement examiné ne contenaient visiblement que du vide. Si nargoles il y avait dans cette pièce obscure, ils savaient se faire discrets, et ils étaient bien cachés. Et quand bien même il y en aurait, elle les coursait depuis suffisamment longtemps pour attendre encore un peu. Elle aurait pu être à deux doigts d'atteindre son objectif qu'elle aurait abandonné l'idée pour accompagner Jo. Elle n'avait certes pas envie de s'imposer. Avoir des amis, ça restait une nouveauté pour elle, un concept aussi précieux que fragile qu'elle manipulait avec la profonde maladresse de celle qui avait été trop souvent éconduite et détestée pour être "différente", mais dans tous les cas, les personnes qu'elle considérait comme ses amies étaient suffisamment rares pour qu'elle leur accorde tout le respect et toute l'attention qu'elles méritaient. La bleue et bronze se trompait peut-être, mais elle avait le sentiment que Jo avait besoin de compagnie. Alors de la compagnie, elle allait lui en accorder, bien sûr. Oh, si ça se trouve, elle voulait juste qu'on lui foute la paix, mais trop tard, Luna était déjà fermement décidée à accompagner la vert et argent. En l'occurrence dans la grande salle. Si elle lui avait appris rejoindre sa salle commune ou vouloir se balader dans le parc, elle aurait suivi aussi, ceci dit. Mais descendre pour le dîner, à l'heure où la salle ne serait pas trop pleine, ça lui allait très bien.

-Ça tombe bien, j'ai faim.
répondit-elle avec légèreté avant de quitter à la suite de Jo la pièce où elles se trouvaient toutes deux jusque là, de son pas légèrement sautillant, habituel chez elle, décalé au regard des autres.

À présent qu'elle y pensait, son estomac ne criait pas famine, mais elle se sentait tout de même l'appétit pour les bons plats qu'auraient préparé à leur attention les elfes de maison. Qui sait, il y aurait peut-être même du pudding, pour le dessert ? (Quoi ? C'est excellent, le pudding). Les deux jeunes filles s mirent donc en route pour la grande salle, et bien sûr, il fallait compter sur la bleue et bronze pour ne pas laisser un silence de plomb s'installer entre elles, même s'il aurait peut-être mieux valu, ça...

-Comment ça se passe avec Stinwick et Hamilton, elles te laissent tranquille ?


C'était clairement mettre les pieds dans le plat que de poser la question si frontalement et sans détours. Mais elle faisait cela sans malice aucune. Il y avait longtemps qu'elles ne s'étaient pas parlées, Luna voulait seulement savoir où son amie en était. Subir les moqueries, brimades et coups bas de ses camarades, la serdaigle connaissait, après tout, elle pourrait toujours lui prodiguer quelques conseils... Sincères, au moins, s'ils n'étaient pas avisés.






code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Dim 15 Fév - 20:28


Les deux jeunes filles prirent donc la direction de la grande Salle pour aller manger. Jo était contente d'avoir de la compagnie, mais si elle n'était pas en grande forme et de bien agréable compagnie ces derniers temps. Avec la mort de sa mère, et les autres qui n'arrêtent pas de ... l'agacer, l'embêter, et la faire... c*** pour être polie. Elle ne savait pas trés bien ce qu'elle devait faire, et elle avait choisit de se cacher, enfin de paraître le moins possible dans la salle commune des serpentards, et de rester loin des autres. De finir dans une salle poussiéreuse, pleine de nargoles. Aulne marchait à es côtés, et elle lui demanda comment ça se passait avec Lou et Ines, pas trés bien, c'est le moins qu'on puisse dire, mais depuis qu'il était passé à la nouvelle année, les Aspics semblaient plus proche et Ines avait cessé un peu de l'harceler. Mais Jo attendait avec impatience la fin du mois de juin, pour être sûre de ne plus la voir, l'année prochaine. Elle arrivait mieux à faire face à Lou, qu'à Ines, peut-être parce que ce n'était pas à Lou qu'elle avait causé du tort. Mais en même temps, ce calme ne lui plaisait pas comme si quelque chose de terrible allait lui tomber dessus.

"Non, pas vraiment" fit Jo en secouant la tête, mais elle n'avait pas vraiment envie de parler de ça. Jo et Aulne arrivèrent en haut des escaliers et commencèrent à descendre pour rejoindre le rez-de-chaussée. La jeune Benett était contente de partager sa soirée avec Aulne, elle ne voulait pas brusquer la jeune Serdaigle. Si cela avait été quelqu'un d'autre qui lui aurait posé cette question, elle l'aurait envoyé paitre. Mais il s'agissait d'Aulne, elle avait été là dans presque tous les coups durs de la jeune femme. La seule fois, où Aulne n'avait pas pu être là, c'était lors de la mort de sa mère, mais c'était sans doute parce qu'elle n'avait pas voulu qu'elle vienne, et qu'elle voulait rester un peu seule, ou avec son père. Jo posa le pied sur les marches et descendit, un silence s'installa entre les deux jeunes femmes, mais il était reposant et pas pesant comme certains autres silences.
"Je ... sais pas ce que je peux faire dans cette situation" avoua Jo à son amie. Il lui arrive souvent d'être perdue face à de tels actes commis sur elle ou même sur les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Mar 17 Fév - 16:26


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
A

morcer un sujet aussi délicat que la gue-guerre qui opposait Jo à Ines Stinwick et Lou Hamilton n'était pas forcément avisé ou très délicat, mais Luna l'avait véritablement fait sans malice. Cela faisait clairement partie de sa nature et de son caractère que de mettre les pieds dans le plat ainsi, non pas pour blesser, mais parce qu'elle avait une autre conception que la plupart des gens de ce qu'il était socialement admissible de dire ou non. D'où cette franchise désarmante qu'on lui reprochait souvent. D'où le fait que le nombre de ses amis se comptait sur les doigts de la main (quoique pour le coup, ce n'était sans doute pas la seule et unique raison)... d'où bien des choses. Dans tous les cas, la bleue et bronze n'avait pas demander cela pour se délecter de ragots quels qu'ils soient ou se délecter du malheur de la vert et argent, elle avait sincèrement espéré que Jo pourrait lui répondre que les choses s'étaient améliorées, et que tout se passait bien, à présent. Cela avait été certainement trop en demander. Visiblement, la situation était toujours la même, et par conséquent n'était en rien en la faveur de la pauvre demoiselle Benett. Luna lui adressa un sourire compatissant. Une fois de plus, si quelqu'un pouvait éprouver de l'empathie envers les malmenés, c'était bien elle. La vert et argent lui avoua finalement qu'elle ne savait pas quoi faire en telle situation. Luna déposa une main rassurante sur son épaule.

-C'est un jeu... si tu ne te laisses pas y prendre, elles vont finir par trouver que le jeu n'est pas si amusant que ça.


C'était sa théorie. Ceux qui moquent, ceux qui rient des autres sont ceux qui veulent s'amuser des autres, mais pour cela, ils ont besoin que l'on répondent à leurs agressions par d'attendues réaction. On dit souvent que la vengeance et vine, que l'ignorance et l'indifférence étaient les meilleures des parades, la bleue et bronze était de cet avis. Ce qui n'avaient pas empêché certains de la harceler de moqueries sans jamais donner l'impression de se lasser.

-Il n'y a rien à faire vraiment.
affirma-t-elle de sa voix douce. Juste décider que ça t'es égal.

Et ça pouvait lui être égal, en effet. Elle n'avait nulle besoin d'une réputation pour être heureuse, elle n'avait nul besoin d'amis tels que ces filles-là, ou encore tels que tout ceux qui tenaient leurs propos et leurs opinions pour parole d'évangile. Ils ne seraient jamais que nocifs. Est-ce qu'elle devait se résigner à la solitude, alors ? Non. Bien sûr, non... Après tout, Luna était là pour Jo, si elle en éprouvait le besoin.






code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Sam 21 Fév - 13:19


Jo ne savait pas quoi faire aux remarques des autres, et surtout de Lou et d'Ines...  Et le conseil qu'Aulne lui donna, lui semblait le plus sensé qu'elle ait entendu jusque là,...  les "cours" d'Elena n'était pas ce que Jo trouvait le plus approprié à la situation. Mais celui d'Aulne était bien plus logique. Maintenant, il fallait pouvoir le suivre, et Jo n'était pas sure de pouvoir faire ça. Ce n'est pas qu'elle avait accordé de l'importance à ce que les autres pensaient d'elle. Mais cela lui faisait de la peine de se savoir détester. Et une part d'elle, pensait qu'elle méritait d'être traité de cette façon, qu'elle avait fait quelque chose de mal, en tombant amoureuse du petit copain de son amie Ines. Mais les sentiments ne sont pas une chose que l'on contrôle facilement, au contraire on ne contrôle rien, juste ce qu'on décidé de faire avec, et Jo n'avait rien fait, à part les avouer, pour être honnête. Donc être honnête n'apporte rien, et ne fais causer que des ennuis.

"Et comment on fait ça?" demanda Jo, parce qu'en son for intérieur, elle savait qu'elle ne serait pas capable de faire comme si tout cela lui était égal. Elle ne savait pas si Aulne avait trouvé cette façon d'agir, sans doute que oui, vu son attitude, si... relaxante, et relaxée. Mais comment avait-elle fait, et est-ce que Jo était capable d'en faire autant. Elle regarda son amie, alors qu'elle continuait de descendre les escaliers. Elles se trouvaient maintenant au troisième étage, et elles avaient déjà croisé un groupe de Serpentard, qui les avaient bousculés. Jo soupira et les regarda partir avec un regard noir, même si cela les faisait plus rire qu'autre chose. Elle avait manifestement beaucoup de travail à faire pour arriver au niveau d’Aulne, de travail sur elle-même. Quelles questions, on devait se poser? Quelles habitudes, on doit avoir? Jo ne savait pas répondre à ces questions, elle espérait que son amie aurait au moins quelques réponses pour l'aider. Elle soupira et reprit sa marche pour rejoindre la grande salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Dim 22 Fév - 14:22


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
L

una esquissa un sourire léger et compatissant à l'adresse de Jo quand cette dernière lui posa une question à laquelle la bleue et bronze ne s'était pas attendue. Parce que pour elle, ses propos ne méritaient pas d'être explicités (en vérité, tous ses propos, le moindre d'entre eux, aurait mérité de l'être, mais c'était là un fait qu'elle ne parvenait pas à reconnaître à l'échelle de sa folie douce), pas le moins du monde. Son conseil contenait selon elle à la fois le procédé et le résultat. C'était un état d'esprit, donc pas le genre de chose que l'on peut quantifier ou réguler à sa guise... Mais elle pouvait comprendre que cela semble un peu obscur à Jo pour le moment. Faire abstraction était une belle idée, mais son application était toujours délicate, et même Luna n'était pas toujours exempte de se laisser avoir en dépit de ses résolutions, de sa bonne volonté, et de ses intentions toujours honnêtes... Ceci dit, elle n'aurait donc pas de réponse vraiment satisfaisante à donner à Jo, elle le craignait fort. D'autant que la demoiselle partait de loin, Luna s'en était bien rendue compte, et plus encore quand, croisant un groupe de Serpentards, elles se firent bousculer sans ménagement par ces derniers. Jo leur adressa un regard noir, Luna, elle, semblait déjà être passée à autre chose. Ces bousculades et ces quolibets étaient monnaie courante, si elle devait s'énerver ou en prendre ombrage à chaque fois, elle vivrait dans de constants ténèbres. Elle aimait trop la lumière pour le permettre. Finalement, Luna haussa les épaules avant d'articuler ce qui pouvait approcher le plus d'une réponse.

-C'est comme une bulle.
finit-elle par dire avec douceur. Elle t'enveloppe, et tout ce qui nuit rebondit sur ceux qui ont voulu te nuire.

Prenez cela comme vous voulez. Beaucoup, sans l'ombre d'un doute, décideraient de le prendre pour un nouveau témoignage de la folie pure de la bleue et bronze qui, dans ce domaine, n'avait plus rien à prouver. Pour elle, tout était clair, et ça ne méritait pas un seul instant d'être explicité davantage. La blondinette n'en dit pas davantage, alors que son pas, étonnamment guilleret, les rapprochait de la grande salle où elles avaient dîné ensemble. À bien y réfléchir, peut-être Jo préfèrerait-elle éviter de s'exposer à ses camarades et à leurs regards, tant que cette bulle ne se serait pas former, comblant son imaginaire de barrière et parades suffisantes pour se préserver de ces saillies adolescentes, difficiles et souvent bien violentes pour le prétexte futile qui les initiait pourtant.

-Tu es sûre que tu veux dîner dans la grande salle ? On pourrait aller aux cuisines...


Pour parvenir à faire abstraction de la foule, il fallait bien accepter de s'y mêler, mais rien n'obligeait Jo à se jeter immédiatement dans la cage aux fauves. Elle avait bien le droit à un peu de répit et de calme, tout le monde y avait le droit, même Luna, depuis longtemps familière de la philosophie qu'elle tentait d'inculquer à son interlocutrice, appréciait ces dîners solitaires dans les cuisines, par moments, ce n'était pas pour rien.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Mer 4 Mar - 14:56


Jo et Aulne marchaient vers la grande Salle, la serdaigle lui expliqua son histoire de bulles, Jo ne comprenait pas trés bien, mais c'était sans doute la raison pour laquelle, elle ne parvenait pas à le faire. A laisser les choses glisser sur elle, comme si tout cela lui était bien égale. Si elle comprenait ce que qu'Aulne lui expliquait, elle n'aurait alors pas de raison de poser la question. Et elle ne serait pas dans cette situation. Elle soupira et continua de marcher en compagnie de son amie, sans lui répondre. Lui dire qu'elle ne comprenait pas, ne devait à rien, c'était un travail que Jo devait faire sur elle-même et elle devait le faire seule. Aulne proposa de se rendre à la cuisine pour manger, c'est vrai que cela aurait été le plus simple, et Jo y était allée plusieurs fois déjà, croisant d'ailleurs Hagrid, qui était aussi exclu qu'elle. Mais si elle voulait mettre en application les conseils de son amie, il fallait le faire tout de suite. Attendre, plus elle attendrait, et plus cela serait difficile. Et étant donné qu'elle "attendait" un déclic depuis plus d'un an maintenant, elle avait sans doute bien assez attendu, sans doute trop.

"Non, il vaut mieux aller dans la fosse aux lions"
fit Jo en soupirant un peu inquiète, elle était bien contente d'avoir Aulne à ses côtés. Même si ce n'était pas la fille la plus populaire du collège, de l'école, c'était la seule qui s'était intéressé à Jo, de plus prés, et à l'avoir aidé. Elle n'avait aucune nouvelle de Caleb, ni de Daniel. Mais pas de nouvelle, bonne nouvelle disait-on. Mais elle aurait tout de même aimé recevoir un petit mot, n'importe quoi, mais rien. Les filles de son dortoir, Carrie, égale à elle-même, pour elle on pouvait dire que les choses glissent sur elle sans l'atteindre. Peut-être qu'elle pourrait lui demander un ou deux conseils. Ensuite Ginger, bon n'en parlons pas, de même que Lou. Elle fit un petit sourire à Jo, et franchit les portes de la Grande Salle avec appréhension. Il était pour la jeune fille, de montrer qu'elle existe, et autrement que comme l'exclu du coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Jeu 5 Mar - 17:13


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
L

una n'était pas vraiment certaine que Jo ait comprit quoi que ce soit à ce qu'elle avait voulu lui expliquer. À cela, la bleue et bronze était, il faut bien le dire, plutôt habituée. On l'écoutait souvent sans l'entendre, souvent parce qu'on en avait pas l'envie, d'autre fois parce qu'on ne voulait pas entendre, et à d'autres moments, parce qu'on arrivait pas à comprendre. Mais cela finirait bien par arriver. Luna avait confiance en Jo, et surtout en son avenir même si, quand bien même elle venait tout droit du futur, elle ne savait rien de ce qu'elle serait à son époque... Il se pouvait fort qu'elle ait changé de nom alors, puisqu'elle se serait mariée, et Jo n'était pas un prénom si peu fréquent que cela, surtout s'il s'agissait d'un diminutif (ce sur quoi Luna ne s'était jamais vraiment interrogée, au passage, mais à quoi bon, après tout). Dans tous les cas, la bleue et bronze demeurait convaincue que la tendance s'inverserait, et que toute belle personne qu'elle était, Jo aurait finalement la vie en conséquences, on fait de ce que l'on vit dans notre scolarité une montagne infranchissable et une fatalité, mais ce n'est jamais qu'une étape que l'on a tôt fait d'oublier aussitôt qu'elle est derrière nous. Jo suggéra de se rendre dans la grande salle malgré tout, puisque l'idée était d'affronter tête haute leurs camarades, autant commencer immédiatement, avait-elle l'air de penser. Soit, après tout, c'était son choix. Luna, elle, tant qu'elle pouvait manger du pudding...

-Les lions sont des créatures incomprises, tu sais, elles chassent par instinct de survie mais elles peuvent être très douces.
Elle marqua une légère pause. Métaphore manifeste ? Oui sans doute. Ou simple discours animalier qui révélait la naturaliste qui sommeillait en Luna ? Sans doute un peu des deux. Tu savais qu'une lionne peut manger plus de trente kilos de viandes en un repas ? ... Et ça, c'était peut-être juste un détail qu'elle ajoutait parce qu'elle avait faim.

Et en effet, elle n'était pas mécontente d'être arrivée dans la Grande Salle, elle ne cracherait pas sur son dîner, c'est plus que certain. Elle balaya la pièce du regard, depuis ses yeux globuleux. Plusieurs yeux s'étaient tournés vers eux, mais elle n'y faisait pas attention. Elle avait appris à ne pas y faire attention... Et c'était ce que Jo devait avoir à faire aussi, l'exercice sur elle-même dont Luna avait tenté de lui parler tout à l'heure. Avec le temps, peut-être qu'elle finirait par comprendre... Peut-être.

-Tu veux t'asseoir à quelle table ?


Serpentard ou serdaigle. En ce qui concernait Luna, ça lui était complètement égal.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Jeu 5 Mar - 17:43

Jo sourit à la remarque d'Aulne sur la douceur des lions, c'était peut-être vrai pour eux, mais surement pas pour les élèves de Poudlard, finalement il n'y avait aucune comparaison entre eux et les pauvres lions. C'était d'ailleurs une insulte pour les lions. Jo allait répondre à la jeune serdaigle, quand elle vit qu'elles se trouvaient devant la porte de la Grande Salle, cette dernière était grande ouverte, et laissait voir les deux jeunes filles au reste de la salle et vice-versa. Jo se sentit oppressée et elle avait presque envie de faire demi-tour, et elle aurait fait si il n'y avait pas eu Aulne à ses côtés, qui lui dit que les lionnes pouvaient avaler plus de 30kilos par repas, elle devait sans doute bien se dépenser par la suite. Jo soupira, prit une grande inspiration et entra dans la Grande Salle, elle jeta un coup d’œil vers la table des Serpentards, mais il y avait un peu trop de monde... Elle regarda les autres tables, et se dit qu'elle pouvait tout aussi bien manger avec Aulne à la table des Serdaigles.

Aulne lui demanda alors à quelle table, elle voulait s'asseoir, sans s'arrêter et regardant à peine ses camarades de maison, Jo se dirigea vers la table des Serdaigles et prit place dans un trou entre quelques élèves. Qui ne firent d'ailleurs pas trop attention à elle. La jeune femme se plaça dos à la table des serpentards, elle savait que ce n'était pas prudent de tourner le dos à l'ennemi. Mais elle ne se voyait pas croiser leur regard chaque fois qu'elle lèverait la tête de son assiettes pour parler à Aulne.

"Nous serons trés bien ici" fit Jo en regardant les plats posés sur la grande et longue table des Serdaigles. C'était bizarre de voir la grande salle depuis la table des Serdaigle, elle lui paraissait plus petite, sans doute parce qu'il y avait une table dans son dos, qu'elle ne voulait pas voir, ni entendre. Elle serra les dents et commença à se servir de carottes rappées, et de choux blanc. La compagnie d'Aulne était trés agréable.
"Pour en revenir aux lions, je suis d'accord avec toi, ils peuvent sans doute être trés doux entre eux." dit Jo en fourrant une cuillère de carotte dans sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Ven 6 Mar - 15:06


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
L

una laissa à Jo le soin de décider de la table à laquelle elle souhaitait s'asseoir, sachant qu'après tout, même s'il était conventionnel que chaque élève s'asseoit à la table dévolue à sa maison, ce n'était pas pour autant que cela faisait office d'inaliénable obligation, de règle à impérativement respecter sous peine de représailles. Les deux demoiselles auraient tout aussi bien pu s'installer à la table des Gryffondors ou à celle des Poufsouffle, on les aurait certainement regardé d'un air étrange, mais elles auraient tout autant été dans leur bon droit. Ce serait la table des bleus et bronze, donc. Jo avait beau vouloir affronter la masse de ceux qui la jugeaient, elle ne voulait visiblement pas se confronter trop frontalement à eux. Luna pouvait le comprendre, en soi. Il fallait y aller progressivement et par étape, inutile d'en griller certaines.C'était toujours mieux que d'aller s'isoler complètement dans les cuisines du château, après tout. La bleue et bronze crut percevoir quelques murmures, et entendre quelques brimades de la part de ceux de la table des serpents, mais elle n'y prêta pas garde un seul instant, espérant que Jo ferait de même. C'était un exorcisme à petite échelle, auquel elles procédaient là. Les serdaigles autour d'eux, par contre, ne posèrent pas vraiment de question et ne firent pas franchement attention à elle... C'était un avantage.Au même titre que Jo, Luna remplit son assiette, quand sa camarade revint sur sa réflexion concernant les lions. Si elles ne s'égaraient pas dans un grand débat animalier sur ces fauves majestueux, l'on pouvait alors supposer que la métaphore était en train de se filer tranquillement, comme une araignée tisse sa toile. L'occasion, donc, pour Luna d'imposer ses propres arguments, toujours prononcés de ce ton à la fois serein et tranquille qui laissait difficilement deviner à quel point le propos devait être prit au sérieux. S'il devait l'être.

-Tu n'es pas plus une proie qu'un prédateur, Jo. Tu es comme eux, tu es comme moi...

Ils étaient tous les mêmes. Et Luna supposait qu'ils étaient tous des êtres purs à l'origine, que le monde savait plus ou moins pervertir, avec plus ou moins d'importance... Certains comparaient la société, ou bien des microcosmes telle que celui de Poudlard, à une jungle (Pomona et sa faune de Poudlard en était l'exemple, et si Luna n'était pas de son avis sur ce point, elle n'en avait pas moins beaucoup de respect pour la jeune femme), mais au final, ils ne s'apparentaient jamais tous qu'à une seule espèce. La race humaine, voilà tout. Et s'il était difficile parfois d'évoluer au milieu de ses congénères, ce n'est pas pour autant que ces derniers étaient supérieurs, inférieurs... Ça aussi, il faudrait qu'elle le comprenne, elle n'était pas forcément destinée à se laisser bouffer toute crue... Même si chercher à dévorer à son tour les autres n'était pas une entreprise plus constructive pour autant.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Dim 15 Mar - 14:02

Jo et Aulne étaient assises à la table des Serdaigles. Jo tentait de respirer de mieux qu'elle pouvait, en ne faisant pas attention aux murmures et critiques, qu'elle pouvait entendre dans son dos. Elle se mit à manger doucement pendant que Aulne continuait à lui disant qu'elle était comme eux, comme elle. Jo fronça les sourcils et regarda tout le monde, en les imaginant avec la même tête qu'elle. Elle secoua la tête devant cette vision cauchemardesque. Même si cela aurait bien régler des soucis, car personne ne se serait moquer d'elle, vu qu'ils auraient tous étaient comme elle, Jo ne voulait toutefois pas qu'il y ait une autre personne comme elle. Bien qu'ils soient tous humains, ça elle ne pouvait pas le nier ils étaient malgré tout tous trés différents. Certains avaient un gros nez, d'autres avec les cheveux blonds, d'autres les yeux verts, d'autres était grands et d'autres vieux. Et donc tout le monde était différents.

"Je ne veux pas être comme eux, je veux être moi" fit Jo peut-être un peu sèchement face à cette réflexion de Aulne, même si sur le fond, elle n'avait pas tort, Jo n'était pas d'accord avec elle, chacun était différent, et la jeune serpentard ne voulait pas être comme tout le monde. Mais depuis qu'elle avait été mise à part, elle s'était alors rendu compte qu'elle avait toujours était comme tout le monde, jusqu'à ce moment là. Jo avait alors pris un chemin, une décision que peu de monde aurait pris, elle avait suivit un chemin qui l'avait détourné du "être comme tout le monde", et elle ne voulait pas redevenir comme eux. Elle voulait être elle. Elle porta son regard sur son assiette, et se rendit compte qu'elle n'avait pas vraiment faim, et pour une fois ce n'était pas à cause des ricaneries de ses camarades. Elle termina toutefois son assiette d'entrée, avant d'attendre le désert, et que Aulne ait fini à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Mar 17 Mar - 10:36


Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
L

una ne put s'empêcher de sourire à la remarque de Jo, ne se formalisant pas quant à son ton un rien sec, comme si elle s'était sentie offusquée par sa réflexion, manifestement, elle n'avait pas comprit. Ce n'était pas une nouveauté. Il était après tout rare que ceux à qui elle s'adressait parviennent à suivre le fil de sa réflexion. Pas parce qu'il était bien complexe ou faisait appel à d'exceptionnelles capacités cognitives, mais tout simplement parce qu'elle avait un mode de pensée bien à elle, que peu d'autres partageaient, et qui pouvaient faire oublier ses véritables intentions, la vérité (ou tout du moins sa vérité, car Luna était bien loin de détenir une vérité absolue, tout au contraire) sous-jacente. Quand elle disait à Jo qu'elle était comme les autres, elle ne lui reprochait certainement pas d'avoir une pensée uniforme, d'être consensuelle, ou de ne pas se distinguer de la masse, ce serait absurde ! La bleue et bronze ressemblait-elle à quelqu'un de conformiste ? Pas qu'elle sache, non. Elle était une paria, une "anomalie", même, et elle avait appris à s'assumer en tant que tel. Admettre sa différence, cela n'avait pas grand chose à voir avec le fait d'appartenir au genre humain. Mais Luna ne se sentait pas spécialement d'humeur à entamer le moindre débat, elle n'était pas de ceux qui forcent aux autres ses opinions, elle demandait seulement à ce qu'on lui accorde de les exprimer. Qu'ensuite l'on se moque, soit, on ne peut pas plaire à tout le monde, et Luna ne plaisait pas à grand monde, mais la demoiselle faisait fi. Comme Jo devrait faire fi elle aussi. Les murmures n'étaient que des murmures, bientôt, ils seraient étouffés dans le néant, et plus personne, non personne, ne s'en soucierait. Elle haussa donc les épaules avant de répondre.

-L'un n'empêche pas l'autre
, se contenta-t-elle de répliquer. Tant pis si elle ne voulait pas comprendre, la blondinette n'avait pas l'intention d'influencer son point de vie, loin d'elle une idée telle que celle-ci. Ne crois pas que tu t’es trompé de route quand tu n’es pas allé assez loin. récita-t-elle ensuite, comme si de rien n'était, avant de se concentrer plus longuement sur son assiette. Tu as goûté la salade de lentilles ? Elle est délicieuse.

Les rumeurs et murmures n'avaient clairement pas entamé son appétit. De toutes les manières, elle n'éprouvait pas outre mesure cette tension que Jo ressentait peut-être plus qu'elle, ces bourdonnements familiers étaient comme un fond musical avec lequel il faut bien faire, cela même s'il est plus agréable sentiment que celui d'être jugé et épier. Un sentiment, quel qu'il soit, s'il devient trop familier, n'a plus guère d'importance pour vous. Et il faut alors des mots à part, particuliers et dissonants, pour vous blesser vraiment. Le contenu des plats changea. On passa au dessert. Luna se servit quantité de crème anglaise et de gâteau au chocolat tout en adressant un sourire apaisant à son amie.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6270
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   Dim 3 Mai - 17:22


Jo était face à son amie, elle ne savait pas trop quoi lui répondre, elle ne comprenait pas encore comment on pouvait passer outre toutes ses remarques et ses insultes, mais elle savait au fond d'elle que c'était le seul moyen pour qu'ils arrêtent. Quand cela ne touche plus la personne, ils arrêtent de l'insulter cela ne les fait plus rire. En effet, Aulne avait été malmené pendant quelques mois, mais aujourd'hui les remarques se faisaient moins pertinentes, voyant que la jeune femme ne réagissait pas, cela ne les faisait pas rire, et donc il se lassait de ce petit jeu. Mais Jo n'en était pas encore à ce stade, elle réagissait toujours d'une façon ou d'une autre à leurs remarques. En pleurant dans un coin, en se mettant en colère.

Elle ne savait pas ce que devenir plus forte signifiait encore. Mais déjà ça irait sans doute mieux dés que Ines aura quitté Poudlard. Elle soupira et regarda vaguement la salade de lentilles, elle n'avait vraiment pas faim, elle fit un maigre sourire à Aulne. Puis les plats disparurent pour laisser arriver le désert, signe que le repas touchait à sa fin, et elle n'aurait plus à entendre toutes ses remarques sur elle. Elle se laissa toutefois tenter par un morceau de gâteau au chocolat, qui avait malheureusement un drôle de gout dans sa bouche. Elle ne le termina pas.


"Désolée de ne pas être de bonne compagnie" fit Jo en repoussant son assiette vers le centre de la table. Elle avait bien consciente de ne pas être des plus joviale et enthousiaste, ces derniers temps. Préférant s'enfermer dans es devoirs, et ses livres, plutôt que de discuter avec les rares amies qu'elle avait encore. Le repas était finie, et la jeune fille avait hâte de quitter la grande salle pour rejoindre un endroit plus calme et ce n'était sans doute pas la salle commune, où c'était encore pire que là. Heureusement l'approche des Buses et des Aspics occupaient plus les esprits que de malmené la pauvre Jo Benett.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
» Constitution de 1987:faut-il faire sauter quelques verrous ?
» Pour vivre heureux, faut pouvoir se déplacer
» Comme quoi, il faut faire attention à ses affaires... [PV Meia]
» Entraînement I - On a toujours besoin d'un plus faible que soi. [Pv : Shin]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Sixième étage :: Couloir du sixième étage.
-