AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite désaprouvée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Une visite désaprouvée   Sam 6 Déc - 13:49


Ron avait décidé de rendre visite à sa sœur Ginny, la jeune femme se trouvait à l'infirmerie, et pour le moment, il ne savait pas du tout comment elle s'y été retrouvé, mais il avait l'impression que c'était un coup de Jedusor, ou de l'un de ses sbires. Ils étaient en conflit... non en guerre contre eux. Alors nul doute qu'ils vont utiliser tous les moyens pour leur nuire. Mais bien sûr s'assurer que Ginny était sa principale préoccupation, le reste passait en second. Ron n'était pas venu seul pour voir Ginny, il était avec Hermione, pour une fois il avait trouvait l'occasion d'être avec elle, et de pouvoir discuter, même si elle aussi de son côté semblait sur les nerfs. Le jeune rouquin avait parler de tout ça avec Harry, et ils étaient plus ou moins d'accord que les filles n'allaient pas trés bien. Et il ne savait pas du tout ce qu'il pouvait faire pour venir en aide à sa petite sœur et à ... Hermione, la femme qu'il aimait. Il lui jeta un coup d’œil alors qu'ils se dirigeaient vers l'infirmerie pour parler avec Ginny.

"Hermione... Comment vas-tu ces derniers temps?" demanda-t-il. Ils se voyaient pratiquement tus les jours, et leurs conversations tournaient autour des cours et des Jedusor, de la résistante, et parfois de leur ancienne époque, mais rarement ils se demandaient comment ils allaient sans doute parce que tous savaient qu'il risquait de craquer en se posant mutuellement la question, mais Ron avait l'art de mettre les pieds dans le plat, et de crever les abcès, mais parfois c'était ce que tous avait besoin. il posa son regard sur la jeune fille attendant qu'elle réponde à sa question. Ils se trouvaient maintenant devant la porte de l'infirmerie, et il la poussa pour laisser passer Hermione en premier, il pouvait se montrer gentleman parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Dim 7 Déc - 15:10


Une visite désapprouvée
À

tous les coups, ils allaient de nouveau se faire rembarrer. L'infirmière de Poudlard, qui n'avait guère besoin d'un harcèlement constant pour se montrer désagréable, allait certainement perdre patience, à force de les voir, elle et les autres voyageurs temporels à tour de rôle, défiler devant la porte de l'infirmerie dans l'espoir qu'on les laisse enfin voir Ginny. Hermione ne parvenait pas à comprendre pourquoi on tardait tant à accepter qu'ils la voient. D'autant que, d'un autre côté, on leur assurerait qu'elle s'en tirerait très bien, sans quoi elle aurait été transférée à Sainte-Mangouste, déjà (ce qui semblait effectivement des plus logiques)... Mais en attendant, tant qu'Hermione ne l'aurait pas vu, ni n'aurait eu l'occasion de lui parler, elle serait bien incapable de se montrer rassurée. D'autant plus qu'elle savait pertinemment qui l'avait mis dans cet état. Cette fois, elle avait décidé de refaire une tentative de visite en compagnie de Ron, Ron qui lui jetait des regards en biais, sans qu'Hermione ne sache trop pour toi. Peut-être parce qu'il s'inquiétait pour elle. Mais à vrai dire, elle s'inquiétait plus encore pour lui. Après tout, c'était sa soeur qui se trouvait dans un état critique... et cela ne venait que s'ajouter au nombre incommansurable d'ennuis qu'ils accumulaient ces derniers temps. Si il s'inquiétait pour lui, c'était plus que réciproque, d'autant plus que ses sentiments, plus vraiment diffus mais qu'elle gardait pour elle malgré tout, ne pouvaient que l'inviter à se soucier de Ron. Rien de ce qui déroulait dernièrement n'était vraiment rassurant, ou engageant pour eux, c'est certain. Il fallait reprendre l'avantage... Pour tout dire, jamais la rouge et or ne s'était sentie plus déterminée depuis le début de leur escapade sans fin (et Hermione songeait qu'elle n'en aurait en fait peut-être jamais, qu'il n'y aurait définitivement aucun retour possible dans leur époque) dans les années 40.  Elle esquissa un léger sourire, mais de façade cependant, avant de répondre à la question du rouquin.

-Ça ira mieux quand on aura pu voir Ginny, quand Jedusor sera hors d'état de nuire, quand on aura tiré Pomona d'affaire, et quand on aura trouvé un moyen de rentrer chez nous.


Voilà qui résumait plutôt bien leur situation actuelle... Et qui en disait long sur l'étendue des problèmes qu'elle rencontrait. Cependant, son ton n'était pas le moins défaitiste, ils n'avaient pas le temps de se laisser abattre, ils devaient avancer, reprendre l'avantage, ils n'avaient pas d'autres choix que d'agir quoi qu'il en soit. Alors toutes ces hypothèses conjuguées au futur, n'en seraient plus, c'était un plan d'actions. C'était comme ça qu'il fallait le voir.
Hermione pénétra la première dans l'infirmerie. À peine Mrs Sparkley eût posé les yeux sur elle qu'elle lui fit déjà comprendre que le moment n'était toujours pas venu. Après leur avoir adressé quelques remarques qui n'étaient pas forcément très plaisantes, elle les renvoya fissa dehors. Hermione poussa un soupir agacé avant de poser son regard sur Ron.

-Comment tu vas, toi ?
demanda-t-elle. La scène qu'ils venaient d'essuyer mise à part.






code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Sam 27 Déc - 23:11


L'infirmière les chassa de l'infirmerie, et ce n'est pas les arguments de Ron pour voir sa sœur qui changèrent la situation. Alors Ron et Hermione se retrouvèrent donc tous les deux devant la porte sans avoir Ginny. Le jeune garçon était quand même vraiment inquiet pour sa petite sœur, mais la savoir vivante, c'était déjà une bonne chose. il soupira devant la situation, qu'Hermione avait dépeint quelques minutes auparavant, et maintenant, elle lui demandait comment il allait. Et bien il allait en fait exactement comme elle.
"Et bien... exactement comme toi" fit Ron sans savoir quoi ajouter de plus. Il allait aussi bien que possible vu les circonstances. Ils se trouvaient dans une époque qui n'était pas la leur, à se battre contre Jedusor, le futur Voldemort. Le savoir aussi prêt, à le croiser dans les couloirs à chaque interclasse, le rendait bien plus dangereux qu'à leur époque, enfin c'était l’avis de Ron. C'était sans doute qu'une impression. Il ne voulait pas trop en parler avec Hermione, il préférait lui remonter le moral, même si il ne savait pas du tout comment il pouvait s'y prendre.

Ron regardait son amie qui se trouvait à ses côtés, il avait envie de faire quelque chose pour l'aider à surmonter tous ses problèmes, mais il n'était pas aussi intelligente qu'elle pour trouver des idées brillantes et lumineuses qui pourraient les sortir de cette situation. Il n'était pas aussi fort qu'Harry non plus, pour qu'elle puisse s’appuyer sur lui, il ne savait que suivre et apporter son soutien, le moment venu, mais la préparation, et la stratégie, ce n'était pas son truc. Il soupira et prit la main de la jeune fille.
"Nous allons y arriver. Pomona est trés forte! Ginny n'est pas morte, et va vite se remettre. Et puis quand à Jedusor... et bien... je suis sûre que nous... nous pouvons y arriver!" fit Ron, il tentait de rassurer la jeune femme sur la suite des éventements. Et il avait raison, après tout, Ginny allait se remettre, et ils pourraient tous continuer la lutte. Pomona était trés forte, elle pourrait sans aucun doute se débrouiller, et les voyageurs et la résistante seraient tous là pour l'aider. Et Jedusor, et bien, pour l'instant, ils ne savaient pas trés bien ce qu'il était entrain de fabriquer, mais ils trouveraient bien un moyen de savoir, et de le contrer. Maintenant, il ne restait plus qu'à se battre et à faire face à l'adversité, tous ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Jeu 1 Jan - 18:56


Une visite désapprouvée
R

on, apparemment, avait les mêmes inquiétudes qu'Hermione. Au fond, ça la rassurait, quelque part. Par moments, elle avait le sentiment d'être la seule à éprouver toutes ces craintes, à ressentir toute cette appréhension. En ce sens, avoir parlé avec Harry lui avait fait du bien, cela lui avait permis de comprendre qu ses préoccupations étaient aussi celles des autres, en tous cas celles de Harry, à présent celles de Ron aussi, donc.... sans doutes celles de Ginny, également, mais la pauvre n'était pas franchement à même de s'exprimer présentement... Enfin, même si ça ne résolvait rien, au moins, ça la confortait dans l'idée qu'ils étaient tous animés par une intention commune : celle d'en découdre, et par conséquent, de passer à la vitesse supérieure. Les mots de Ron auraient pu la rassurer, auraient dû la rassurer, sauf qu'ils arrivaient un peu trop tard, à présent. Il était trop tard pour se contenter de penser que les choses se passeraient bien, s'ils voulaient s'assurer que ce soit le cas, il fallait faire plus. Certes, Pomona était forte, mais rien n'assurait que Jedusor ne lui en fasse baver, le danger était réel, certes, Ginny n'était pas morte et s'en remettrait, mais les séquelles mortales étaient malgré tout tout sauf anodine, bien loin de là, certes, et affirmer qu'ils étaient capables d'y arriver.

-J'en ai discuté avec Harry, il pense qu'on devrait tous se réunir, pour... parler de tout ça de façon plus approfondie et...
elle perdait un peu le fil de ses pensées, avec cette main qui serrait la sienne et qui lui emballait le coeur. Elle éprouvait déjà ce sentiment indiscible quand elle se trouvait en présence du rouquin, mais c'était plus... perturbant encore quand le contact physique s'établissait de la sorte. Et... je pense qu'il y a beaucoup de choses qu'il faut mettre au clair. Pour éviter que ça se reproduise. Elle désigna d'un signe de la tête la chambre où se trouvait Ginny, qu'on leur refusait toujours de voir. Puis, doucement, et un peu à contrecoeur, elle retira sa main de celle de Ron, non sans émettre un léger toussotement gêné et involontaire, bien sûr... Hum... Ça sert à rien qu'on reste ici, du coup, je crois.

Elles pourraient bien insister auprès de l'infirmière de Poudlard, bien sûr, mais avec Zelda Sparkley, parlementer était d'une inutilité totale, et elle le savait plus que pertinemment. Autant qu'ils aillent ailleurs, rester ici ne leur servirait absolument à rien.





code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Sam 10 Jan - 22:27


Hermione retira sa main de la sienne, et Ron sentit un air froid, c'était un étrange d'ailleurs. Hermione proposait d'organiser une réunion pour discuter tout ensemble, et pouvoir enfin établir des actions, Ron était toujours partant, du moment qu'il pouvait faire quelque chose contre Jedusor, ses mangemorts ou peu importe le nom qu'ils pouvaient se donner aujourd'hui. Bien que le jeune homme ne puisse pas vraiment donner des idées brillantes comme Hermione, il pouvait tout de même donner un avis sur celle de son amie, ou celle de Harry. La jeune fille proposa de quitter le couloir de l'infirmerie pour aller discuter ailleurs. C'était que ce n'était pas trés utile de rester là, l'infirmière ne voulait pas qu'ils entrent. Et si faire le pied de grue devant la porte pouvait aider Ginny a aller mieux, il serait piquer devant la porte toute la journée et toute la nuit. Mais cela ne l'aiderait pas, il ne pouvait que penser trés fort à elle, et lui envoyer des pensées positives.

"Tu as un parchemin sur toi?" demanda Ron à la jeune fille, qui avait sans de quoi écrire sur elle, ce qui n'était pas le cas de Ron, si il pouvait aller en cours les mains dans les poches, il le ferait. On pourrait faire un petit mot à Ginny, pour lui dire qu'on pense à elle. L’infirmière peut au moins lui faire passer un petit mot, non?" proposa Ron en regardant son amie, Hermione. Qui était bien plus qu'une amie, Ron le sentait mais il ne savait pas du tout ce qu'il devait faire avec elle, pour lui faire comprendre tout ça, surtout que lui-même n'était pas vraiment sur de comprendre ses sentiments, tout cela était vraiment difficile. Ron sourit en attendant la réponse de Hermione, après ils pourraient quitter le couloir et allaient discuter de choses plus sérieuses, à savoir comment se débarrasser de Jedusor. Et pour l'heure, Ron n'en avait pas la moindre idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Dim 11 Jan - 18:40


Une visite désapprouvée
À

sa remarque, quand elle suggéra qu'il fallait qu'ils se réunissent tous pour parler plus avant de leur situation, rien qu'entre voyageurs, une fois que Ginny serait sur pieds, Ron ne réagit pas vraiment, mais Hermione devina que ce silence signifiait seulement qu'il approuvait, il n'y avait pas grand chose à ajouter de plus. Hermione le réalisait un peu plus, maintenant qu'elle se trouvait seule en présence de Ron, elle était peut-être un peu trop, pour ne pas dire complètement obnubilée par la résistance et les plans qu'il leur fallait élaborer pour s'en tirer, au point qu'elle en négligeait un peu ce qu'il y avait de véritablement... humain, à tout cela. Elle songeait au combat, et son pragmatisme naturel l'éloignait de la réalité de la situation, c'est pour cette raison qu'elle refusait de tirer au clair ses sentiments pour Ron, alors que se retrouver seule en sa présence lui en donnait l'occasion idéale, c'est pour cette raison qu'elle transférait son inquiétude pour Ginny sur leurs actions futures, au point de perdre de vue la souffrance actuelle dans laquelle devait être Ginny. Si on refusait à ce qu'ils puissent la voir, c'est qu'elle devait être très mal encore.

Il fallut finalement une initiative bien plus humaine, celle de Ron pour Ginny, celle du frère pour sa soeur, pour la réancrer dans cette réalité purement affective, et qui ne tolérait pas le pragmatisme. Il lui fallut quelques secondes avant de réagir, mais finalement, elle approuva d'un signe de tête avant que de fouiller dans son sac à la recherche d'une plume et d'un morceau de parchemin. Dans quelques circonstances que ce soit, on pouvait être certain qu'Hermione avait toujours de quoi écrire. Chez elle, c'était la base, très clairement. Et pour preuve, ce pouvait souvent être utile, même en des occasions que l'on avait pas soupçonné.

-Tiens, à toi l'honneur.
fit-elle en lui tendant la plume et le parchemin.

Il avait eu l'initiative, à lui l'honneur, donc. Ginny, si elle était en capacité de lire (oui, Hermione envisageait le pire, mais en même temps, puisque personne le leur disait rien, elle ne trouvait jamais de moments pour se sentir complètement rassurée), apprécierait l'attention, et serait peut-être aussi agréablement surprise qu'Hermione l'était elle-même. Ce genre d'attitude, ce n'était pas à lui qu'on l'attribuait d'ordinaire... Mais c'était plaisant. Elle aimait cet facette de sa personnalité. Et surtout, elle comprenait combien il devait être affecté. Après avoir rompu le contact physique un peu brutalement, ce fut finalement elle qui vint le rétablir en déposant une main sur son épaule.





code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Dim 11 Jan - 22:06


Comme l'avait supposé Ron, Hermione avait de quoi écrire sur elle, il sourit à cette pensée de savoir que la jeune femme ne serait jamais sortit sans emporter de quoi écrire et de quoi lire avec elle. Hermione sortit donc tout ce qu'il faut pour laisser un petit message à Ginny. Elle laissa Ron commençait, et le jeune rouquin prit la plume en main, et griffonna un message simple, et presque illisible, mais c'était Ron tout craché.
"Ginny, rétablis toi vite. Ton frère qui t'aime. Ron!"
C'était trés simple, pas besoin de faire tout un tas de chichis pour dire la même chose avec des mots simples. Il tendait la plume et le parchemin à Hermione pour qu'elle puisse écrire un petit message à son tour. Puis une fois qu'Hermione eut terminé, il plia le parchemin et retourna dans l'infirmerie pour le donner à Mrs Zelda pour qu'elle puisse le faire passer à Ginny, l'infirmière accepta dans un soupir.

Ron ressortit pour retrouver Hermione. Il avait vraiment apprécié qu'elle pose sa main sur son épaule pendant qu'il écrivait son message. Il s'avança vers elle, et la trouvait vraiment magnifique. Elle était belle, comme l'astre du jour, il sourit peut-être un peu bêtement en marchant jusqu'à sa hauteur.

"On peut y aller" proposa le jeun homme en marchant dans le couloir pour quitter l'infirmerie, il espérait que Ginny aurait leur message, et que cela lui fera plaisir. Ron ne savait pas trés bien où ils pouvaient aller, mais il aurait bien aimer passer un moment avec Hermione, mais juste comme ça, sans avoir a parler de Voldemort, ses copains, ou le ministère ou autre chose dans le même genre. Il sourit à sa copine, il arrivèrent au pied de l'escalier, ils pouvaient soit monter dans la salle commune, ou bien descendre dans le grande salle ou bien dans le parc.
"Qu’est ce que tu veux faire?" demanda-t-il à Hermione. La connaissant, elle serait bien capable d'aller à la bibliothèque, mais après tout pourquoi pas, cela ne le gênait pas de passer un peu de temps dans cette grande salle pleine de livres pendant un moment, et surtout avec Hermione.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Lun 12 Jan - 15:59


Une visite désapprouvée
U

n léger sourire s'esquissa sur les lèvres d'Hermione quand elle lut le petit mot que Ron avait écrit à l'adresse de sa soeur. Ce n'était rien, juste une phrase, courte et au fond, pas forcément originale, mais tout s'y concentrait malgré tout, à la fois l'inquiétude qu'il éprouvait à l'idée de ne pas en savoir davantage sur son état, et l'affection sincère qu'il éprouvait pour Ginny. Ce n'était pas forcément la chose la plus flagrante du monde, peut-être en grande partie parce qu'ils passaient beaucoup de temps à se chamailler (comme tous les frères et soeurs) mais les deux Weasley étaient unis dans l'épreuve, et elle devait leur être d'autant plus difficile, cette épreuve, que leurs parents et leurs frères étaient loin, captifs d'une époque où, pour l'instant, il leur était tout simplement impossible de les revoir... Tout ça exprimé en juste quelques mots. Ginny apprécierait vraiment l'attention, si elle était à même de la recevoir, ce qui n'était malheureusement pas certain. Passé après cela était délicat. Hermione prit le parti d'être brève elle aussi. Inutile de se répandre, de toute façon, dans des discours interminables. Ginny n'apprécierait pas forcément. Elle avait seulement besoin de savoir qu'ils pensaient à elle, et qu'ils attendaient après son rétablissement. "On l'aura. Tu nous manques. Accroches-toi." C'est tout. Un message singulier, mais tout y était contenu, pour le reste, elle attendrait de la voir pour de bon, en espérant sincèrement que cela ne serait pas trop long. Finalement, ils plièrent le message et le transmirent à l'infirmière - toujours aussi aimable -qui leur adressa un regard des plus sceptique. Cette femme lui paraissait tellement cynique qu'Hermione n'aurait même pas été surprise si elle s'était contentée de rouler le morceau de parchemin en boule et l'avait juste balancé  dans la poubelle la plus proche. Sur ce, ils s'éloignèrent de l'infirmerie et commencèrent à marcher à l'aveuglette, sans exactement savoir vers où ils se dirigeaient, à présent.

Ron fut le premier à lui demander, d'ailleurs, ce qu'ils avaient l'intention de faire à présent. Elle hésita, elle ne savait pas un seul instant. Si elle s'écoutait, elle se rendrait immédiatement à la bibliothèque, où elle passait plus de temps que d'ordinaire encore à présent qu'il y avait tant d'éléments sur lesquels mettre le doigt. À commencer par ces "horcruxes" dont ils n'avaient toujours pas réussi à déterminer la nature.. Mais même si la situation était selon elle urgente, et lui accaparait l'esprit, elle n'infligerait pas cela à Ron, d'autant que, même si ce dernier demeurait brave - et c'était tout à son honneur - il était sans doute affecté par tout ce qui leur tombait dessus en ce moment. Bref. Elle n'allait pas lui infliger l'ambiance de la bibliothèque, pour une fois.

-Eh bien... Qu'est-ce que tu dirais de faire l'école buissonnière et d'aller boire un coup aux Trois Balais, avec moi ?


Transgresser le règlement de l'école, ce n'était normalement pas ce qu'elle préférait faire, mais à force de fréquenter Harry et Ron, il avait bien fallu qu'elle apprenne à être moins tatillonne. Et si cela pouvait permettre à Ron (et même à elle, en fait) de se changer les idées, ce n'était pas une mauvaise chose, loin s'en faut. Et puis, la perspective de passer un peu de temps seul à seul au tour d'un verre en la seule présence de Ron était bien loin de lui déplaire. Au contraire.





code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Mer 28 Jan - 15:53


Le mot fut donné à l'infirmière, et le duo reprit donc le couloir pour se rendre... aux Trois Balais!! Cela surprit grandement Ron qui s'arrêta de marcher et regarda son amie Hermione, en se demandant quelle nargole l'avait piqué. C'est vrai, elle était toujours trés à cheval sur le règlement, bien qu'il y a deux ans... non en fait dans une cinquante d'années, quand ils seraient face à Ombrage, elle n'avait pas hésité à faire des choses interdites, mais bon cela avait été pour la bonne cause. Là, se serait plutôt d'aller à la bibliothèque trouver des informations sur ce que fabrique Jedusor, Voldemort, ou peu importe comme il faut l'appeler. Il n'était d'ailleurs pas rare que Ron dise Tu-Sais-Qui, mais c’était plus un nom de code entre pour savoir de qui il parlait, plutôt que de peur de prononcer son nom. Bien que quelque part, Jedusor était bien plus effrayant que Voldemort. Peut-être parce qu'il était dans le couloir juste à côté, ou bien parce que personne ne savait vraiment à part eux, et ceux de la Résistance, qui il était vraiment.  A leur époque, tout le monde savait que Voldemort était un mage noir, là, personne ne sait que Jedusor l'est tout autant.

Finalement se rendre aux Trois Balais, pour être loin de Poudlard pendant un moment n'était pas si mal. Cela leur ferait peut-être un peu de bien. Néanmoins Ron n'était pas trés à l'aise de partager un moment avec Prudence comme ça, rien que tous les deux. Il avait un peu peur de paraitre gauche à ses côtés.
"Tu es... sûre!" fit Ron en regardant son amie d'un air sans doute un peu surpris, il pensait bien connaître la jeune femme, et puis parfois elle arrivait à le surprendre, et cela lui plaisait bien à Ron. Il fit un petit sourire en reprenant sa marche vers la jeune femme. Ron attendait la réponse de la jeune femme avant de suivre son chemin vers le passage secret qui leur permettrait de pouvoir rejoindre Pré-au-Lard sans être vu par personne. Il le connaissait bien pour l'avoir emprunter avec Harry, deux ou trois fois, que ce soit à cette époque, ou à leur époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Dim 1 Fév - 18:21


Une visite désapprouvée
L

a jeune femme afficha un sourire en observant l’attitude de Ron, qui semblait estomaqué de sa décision. Il est vrai qu’il n’était guère dans ses habitudes que de décider ainsi, d’elle-même, et sans qu’il y ait de véritable urgence, d’enfreindre ainsi le règlement. Mais après tout, qu’avaient-ils à perdre ? Rien. Ça leur ferait du bien, à l’un comme à l’autre, de pouvoir prendre un peu l’air et de se retrouver autour d’un verre. Par ailleurs, et même si c’était un constat qu’elle ne pense pas qu’elle aurait fait autrement qu’à mi-voix, si elle pouvait passer un moment privilégié avec le jeune homme, elle n’allait certainement pas s’en priver, bien au contraire. Après tout, qu’était-ce que de se rendre à Pré-au-lard sans autorisation ? L’un comme l’autre avaient déjà fait bien pire, et à plus d’une reprise. À force, cela vous obligeait bien à relativiser… D’accord, Hermione n’en abuserait pas tout de même, agir à l’encontre des règles au nom d’un prétexte un rien futile, c’était tout sauf être une chose qu’elle aimait. Mais là, après tout… Elle avait le sentiment qu’ils avaient tous deux grands besoin de se changer les idées. Le rouquin encore plus qu’elle. Sa petite soeur était toujours à l’infirmerie, et tant qu’on ne leur donnerait pas de plus amples informations, tant qu’on ne leur aurait pas permis de la voir, ils pouvaient présumer le pire. Espérons qu’ils avaient tort de s’inquiéter à ce point… Mais quand Tom Elvis Jedusor était impliqué dans l’affaire, il y avait toujours de quoi s’alarmer, et sérieusement. Enfin, autant tenter de penser à autre chose et essayer de passer du bon temps malgré tout. Ce n’est pas en s’arrêtant de vivre qu’ils allaient être d’une quelconque utilité à Ginny… Ils sauraient lui apporter tout le soutien dont le aurait besoin en temps voulu. Si tout allait bien.

-Quoi, ça te surprend ? répondit-elle, son sourire amusé ne se délogeant toujours pas de ses lèvres. Et comme elle n’avait pas l’intention d’attendre une réponse qu’elle devinait parfaitement, elle prit les devants, et les mena jusqu’au passage secret le plus proche.

Même si Hermione n’avait pas toujours apprécié de savoir la carte des maraudeurs en possession de Harry, elle devait tout de même reconnaître qu’elle avait su trouver son utilité plus d’une fois. Notamment pour ce qui était de découvrir des passages secrets dont ils n’auraient jamais su l’existence autrement. Encore fallait-il qu’ils soient déjà accessibles à cette époque… Par chance, celui qu’ils choisirent existait visiblement depuis déjà des siècles. Ils ne mirent pas longtemps à rejoindre le village sorcier et à prendre place à une table aux Trois-Balais. L’endroit était d’autant plus agréable qu’il n’était pas bondé, pour une fois.

-Qu’est-ce que tu prends ? Je t’invite. demanda Hermione au jeune homme, toujours soucieuse de lui changer au mieux les idées.

Elle n’avait plus grand chose en terme d’économies, ceci dit. Voilà un moment qu’ils avaient changé d’époque et qu’ils se débrouillaient comme ils le pouvaient afin de subvenir à leurs besoins (c’était un détail auquel ils allaient devoir sérieusement songer, puisque la situation s’éterniser, d’ailleurs), mais elle avait bien de quoi leur offrir un verre à tous les deux.






code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Sam 21 Fév - 12:39


Ron suivit Hermione avec le sourire, il avait envie de passer un moment avec elle, loin de toutes contraintes, que ce soit Tom et toute cette histoire, ou bien Poudlard et les cours de magie. Le jeune homme suivit donc son amie, même si il espérait parfois un peu plus qu'être son ami. Ils prirent l'un des passages secrets, et se retrouvèrent trés vite dan le pub des trois Balais. Il s'installèrent à une table, il n'y avait pas trop de monde, et la plupart était des visages inconnus. Ron soupira et regarda son amie, il prit sa min, quand elle l'invita à commander ce qu'il voulait. La serveuse vint les voir, et Ron laissa Hermione commandait en premier sa boisson, puis demanda à son tour, il prit une bièraubeurre, et la serveuse s'éclipsa pour aller chercher leur commandes.
"Je te remercie de m'inviter" fit Ron, de toute façon, maintenant qu'il y pensait son argent se trouvait dans son sac au dortoir, il ne pensait pas avoir besoin de sous, pendant leurs cours à Poudlard. Il n'avait sans doute qu'une ou deux malheureuses pièces au fond de sa poche. Il sourit à Hermione, et regardait autour d'eux pour observer les gens.

La serveuse vint poser leurs boissons sur la table et Ron la remercia avant de prendre en main son verre et but une gorgée de sa boisson. Il devait trouver un sujet de conversation, avant que le silence devint trop pesant entre eux.
"Que penses-tu de notre saison de Quidditch?" demanda la jeune homme ne trouvant pas d'autres sujets que le sport des sorciers. Bien que la jeune fille n'aimait pas particulièrement ce sport. Mais ce n'était pas bien grave, le plus important et qu'ils passent un bon moment tous les deux autour d'une bonne boisson. Pour une fois, qu'Hermione faisait quelque chose d'interdit, fallait en profiter. Il valait mieux aussi qu'il ne parle pas de Tu-Sais-Qui, pensa le jeune garçon, il n'avait pas vraiment envie que le seul sujet de conversation qu'il puisse avoir concerne Jedusor.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Dim 22 Fév - 13:01


Une visite désapprouvée
L

e silence les enveloppait alors qu'ils étaient tous les deux installés à leur table des trois balais, Hermione s'était contentée d'un sourire qui pouvait bien signifier "c'est normal" quand le rouquin l'avait remercié de l'inviter (oui, c'était normal, c'était elle qui leur avait proposé de faire l'école buissonnière, après tout, et ce n'était pas deux bièraubeurres qui allaient la ruiner, sachant en plus qu'elle avait quelques économies qu'elle avait heureusement eu sur elle lors du voyage temporel, elle n'était pas certaine que ce soit le cas de Ron), puis n'avait pas parlé depuis qu'elle avait à son tour commandé une bièraubeurre à la serveuse venue les voir. On entendait plus que les voix des autres clients de l'auberge, et le bruit des verres qui s'entrechoquent. Ça ne dérangeait pas Hermione. Elle faisait partie de ces personnes qui ne se sentaient pas obligées et contraintes de meubler les silence sous le prétexte de les trouver tendus. Au contraire, elle n'aimait pas se forcer à parler pour ne rien dire, alors elle aimait juste profiter d'être là, au calme, en compagnie de ce jeune homme loin de la laisser indifférente et qui, pour sa part, semblait un peu moins apprécier le silence, question de tempéraments... Il décida d'aborder ce qui était visiblement le premier sujet de conversation qui lui était venu à l'esprit alors que Hermione buvait une première gorgée de sa boisson. Le quidditch. La rouge et or ne put s'empêcher de sourire.

-Tu sais, moi, le Quidditch... Je n'ai pas trop suivi.


Doux euphémisme. Si elle ne s'intéressait généralement à ce sport que pour se tenir un peu au courant, par soutien envers sa maison, ou par soutien envers Harry à l'époque où il appartenait à l'équipe des rouge et or, elle ne trouvait qu'un mince intérêt à ces sportifs qui couraient après des balles volantes à califourchon sur leur balai. Elle appréciait davantage l'euphorie provoquée par le fait de se retrouver dans le public, au milieu de tous ces passionnés, que le sport en lui-même et.... disons que, depuis qu'ils avaient changé d'époque, elle avait eu bien des préoccupations qui avaient très clairement reléguées ce genre de distraction au second plan. Mais il n'était pas temps de parler de Tom Jedusor, des plans de la résistance, de la pauvre Ginny, toujours à l'infirmerie, et qu'on leur refusait de voir... Il fallait seulement qu'ils sachent changer un peu de sujet. Sauf que s'ils demeuraient sur ce terrain, Hermione allait définitivement être avare en parole, elle n'avait vraiment rien à dire sur le sujet.

-Pour tout te dire, je ne sais même pas quelle équipe est en tête.


Elle sourit avec douceur. Si le Quidditch n'était pas son truc, elle pouvait bien faire mine de s'y intéresser pour Ron, et si cela pouvait faire du bien au rouquin que d'aborder un sujet qui le fascinait pouvait lui changer les idées, alors elle appréciait. Et si elle ne pourrait pas être bien bavarde sur la question, eh bien, elle se contenterait d'écouter, voilà tout. Ça lui conviendrait très bien.





code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Mer 4 Mar - 18:11

Peut-être que le sujet Quidditch n'était pas des plus adéquats pour parler avec Hermione. Il lui sourit, pour lui montrer que ce n'était pas bien grave qu'elle ne sache rien sur le Quidditch. Comme lui ne savait rien sur les potions, et les runes. Chacun son truc! Il lui aurait bien fait le point sur la situation des matchs de cette année, mais il avait envie de parler d'autres choses avec la jeune femme, sans savoir vraiment quoi. Il fit le tour des sujets possibles, les cours, déprimant, Jedusor, surement pas, il occupait déjà bien assez leur pensée, et leur temps pour venir encore siniser dans cette conversation. Pas de Quidditch, alors que restait-il? Le jeune homme pensa à son anniversaire qui venait juste de passer, le 1er mars.

" Merci pour le cadeau" fit Ron rompant ainsi le silence qui s'était installé entre eux. La jeune femme lui avait offert un cadeau pour son anniversaire, comme Harry, un paquet de dragées. Mais c'était surtout l'absence de cadeaux de sa mère, qui lui avait semblait bizarre. Comme à Noël, où il ne reçoit pas son éternel pull tricoté. Il avait toujours pensé qu'il s'en serrait bien passé, mais bizarrement ne pas en recevoir lui avait un ... pincement au coeur des plus désagréable. C'était le signe qu'il n'y avait personne en dehors de Poudlard pour penser à lui, pour penser à eux tous.

Hermione avait tout de même penser à lui de même que les autres voyageurs, mais ce n'était vraiment pas pareil. Il n'aurait jamais pensé que ce pull difforme et pleins de couleurs avec un joli R dessus allait lui manquer autant. Il fit un petit sourire en buvant une autre gorgée de bièraubeurre. il était heureux d'être avec Hermione. Il y a quelques semaines, c'était avec Harry qu'il se trouvait. Il leva les yeux vers le comptoir pour voir si il pouvait apercevoir la serveuse, mais elle ne se trouvait pas là, et puis de toute façon, elle ne faisait pas le "poids" face à Hermione.

PS : Je te laisse choisir le cadeau d'Hermione pour Ron. J'avais plus trop d'idées pour leur conversation, cela marque bien la... nervosité de Ron, lol^!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Jeu 5 Mar - 20:45


Une visite désapprouvée
H

ermione mit un certain temps à comprendre de quoi lui parlait son interlocuteur. Ces derniers temps, elle avait un peu de mal à se concentrer sur ce qu'il y avait de plus... futile, dirons nous (même si le terme n'était pas forcément bien approprié) dans leurs existences, elle avait l'esprit bien trop préoccupé par tous les problèmes à aborder, tout ce qu'il fallait gérer et mettre en place, leurs plans devenant de plus en plus clairs afin de couper le mal à la racine. Elle finit tout de même par percuter. Ah oui, son cadeau d'anniversaire ! C'est vrai que Ron avait fêté ses dix-huit ans il y a quelques jours de cela. L'information ne lui avait pas échappé sur le coup, mais pour tout dire, il s'en était fallu de peu pour que cela passe à la trappe. Ce n'était pas pour autant qu'Hermione n'était pas attachée à Ron, au contraire, elle avait même beaucoup trop d'affection pour lui, pour tout dire, mais elle avait voulu faire passer ses considérations sentimentales au second plan, au point d'oublier combien elles pouvaient lui être essentielles, pourtant. Des moments comme celui-ci, de répit, étaient une vraie bénédiction, et la seule présence de Ron suffisait à ce qu'elle se sente mieux, en définitive. Elle regrettait un peu de ne pas savoir, comme Ron, faire la part des choses. Quoi qu'il intériorisait sans doute beaucoup, il ne devait pas être le dernier à souffrir de la situation, et elle avait un peu le sentiment de le négliger et de le mettre de côté... pas parce qu'elle tenait moins à lui mais parce que, justement, elle y tenait trop. Hermione et son esprit de contradiction.

-C'était pas grand chose, tu sais.


Un jeu d'échec version sorciers. Ron n'avait évidemment pas eu le sien sur lui lors de leur voyage temporel, et même si ce n'était pas grand chose, Hermione avait fini par apprécier les parties d'échec auxquelles jouaient Ron et Harry, même si elle-même continuait de trouver le procédé un peu douteux. C'était surtout pour l'idée d'avoir quelques repères confortables dans une époque étrangère, même s'ils commençaient à l'apprivoiser malgré eux. Elle s'était arrangée, d'ailleurs, pour que le jeu ressemble à celui qu'Hermione avait (aurait ? ) dans le futur. En effet, ce n'était au final pas grand chose, ou du moins, ça ne lui avait pas coûté bien cher, il faut dire que leurs économies s'amenuisaient à mesure que le temps passait.

-On aurait peut-être dû fêter ça un peu plus dignement.
admit-elle doucement. J'avoue que je n'ai pas vraiment eu la tête à ça...

Mais ce n'était pas franchement juste envers Ron. Par moments, il fallait juste savoir lâcher un peu la pression et respirer un peu. Pas évident, c'est sûr, mais dans ces moments où ils ne pouvaient qu'attendre, il ne servait à rien de se faire du mouron constamment.

-On peut encore se rattraper, si ça te dis.






code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Dim 15 Mar - 14:58


Ron sourit à sa jeune amie, bien qu'elle représentait bien plus qu'une amitié pour lui. Mais il était toujours content de passer un moment avec elle, même si il se sentait parfois un peu nerveux, parfois mal à l’aise, ne sachant pas toujours quoi dire pour discuter avec elle. La jeune femme était tellement intelligente, que tout ce qu'il disait lui paraissait un peu futile. Mais le jeune gryffondor était content de son cadeau, un échiquier version sorcier, cela lui permettait de faire des parties avec Harry, comme avant.

"Non... on a bien d'autres choses à penser qu'un anniversaire" fit Ron en buvant une gorgée de bièraubeurre, peut-être n'aurait-il pas dû parler de ça, on faisait automatiquement le lien avec Jedusor et sa troupe de chevaliers-mangemorts. Je veux parler des ASPICs, bien sûr, ajouta-t-il avec un sourire sur son visage. C'était une façon détournée de réorienter les pensées de la jeune femme sur autre chose que Jedusor.

Bien que les études n'étaient pas vraiment le fort de Ron, mais bon qu'il réussisse ou non ces ASPICs, il ne reviendrait sans doute pas à Poudlard l'année prochaine, bien que l'idée de laisser Ginny et Luna toutes seules, une année de plus ne plus plaisait pas vraiment. Même si Jedusor, encore lui, ne serait plus à Poudlard, cela ne voulait pas dire qu'il n'allait pas utiliser l'un de ses sbires pour faire le sale travail. Mais bon ce serait bien de les avoir quand même ses ASPICs.

Il fit un sourire à la jeune fille, lui parlait des cours, des livres et la bibliothèque, était peut-être le seul moyen de chasser de son esprit l'ombre de Jedusor qui plane sur eux, depuis le premier jour de leur arrivée. Paradoxalement, c'était sans doute parce qu'ils accordaient trop d'importance à ce que le futur mage noir pouvait faire de son temps libre. Peut-être devraient-ils agir d'une autre manière avec lui, bien que Ron ne sache pas trop ce qu'il convient de faire, il est là en renfort, mais c'est Hermione et Harry les têtes pensantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Mar 17 Mar - 11:26


Une visite désapprouvée
O

ui, ils avaient effectivement à penser à des choses bien plus importantes et moins accessoires qu'à de simples anniversaires. L'ordre de leurs priorités avait clairement changé depuis le début de leur voyage temporel, qui avait très clairement tendance à s'éterniser. Beaucoup trop. Le fait est que ces intrusions du quotidien et de la normalité dans le quasi-enfer qu'était devenues leurs vies dans cette époque sinistre, ne leur aurait sans doute pas fait du mal. Mais Hermione n'avait pas le coeur à la fête, et elle ne pensait pas que ce pourrait être le cas tant qu'ils n'auraient pas mis un terme aux actions de Jedusor. Même là, maintenant, alors qu'elle aurait voulu simplement profiter d'un tête à tête en compagnie du jeune homme qui faisait plus que lui plaire, elle en était tout bonnement incapable, à chaque fois, les mêmes préoccupations lui assaillaient l'esprit, et même si Ron s'était rattrapé de justesse, Hermione ne put épargner ses pensées de s'égarer au mauvais endroit, dans la mauvaise direction ? ... Ou pas. Satisfaire à leurs objectifs était plus important que de faire évoluer sa vie sentimentale, non ? Ou alors, en faisant mine de jouer les courageuses, elle se défilait, en fait, pour faire face le plus tard possible à ses sentiments.

Un fin sourire avait étiré ses lèvres quand Ron avait fait mention des Aspic. Elle devait bien reconnaître que cela non plus n'était plus une priorité pour elle. De sa part, cela pouvait sembler insensé, mais elle considérait clairement que la réussite à ses examens passait au second plan. Cet examen n'aurait pas de valeur pour elle, aucune valeur, même. Il faudrait bien qu'elle le repasse dans le futur, où elle comptait de toute façon retourner. Rien n'importait plus que ce qui était devenu la raison de leur arrivée, pourtant accidentelle, à cette époque, raison pour laquelle elle envisageait déjà la suite (vu qu'elle doutait de plus en plus que tout soit réglé avant la fin de l'année) sans songer à un quelconque succès professionnel. Il faudrait, déjà, qu'ils quittent tous Poudlard en même temps. Tant pis pour Ginny et Luna, qui n'auraient pas fini en même temps qu'eux, hors de question de les laisser rester au château. Des plans à préciser encore, mais qu'elle comptait bien soumettre à tous les autres.

-Les Aspic... ne sont pas vraiment ce dont je me soucie pour le moment.
admit-elle assez franchement.  Elle poussa un soupir. Dans l'idéal, il aurait fallu ne pas en parler. Mais elle en était incapable. Elle avait besoin d'en parler, et si elle ne pouvait pas parler de ce qui lui tenait le plus à coeur à Ron, alors à qui ? Ron, je sais que t'aimes pas en parler, mais pour l'instant, c'est comme ça, Voldemort me préoccupe plus que le reste.

Elle cassait peut-être un rien l'ambiance et le romantisme de la scène, mais elle avait besoin d'en parler, de se confier... et elle aurait voulu que Ron lui parler lui aussi.





code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Dim 3 Mai - 20:00


Ron savait bien que le sujet "Voldemort" préoccupé tout le monde, même lui évidemment, il ne faut pas croire que parce qu'il n'en parle jamais, cela ne le préoccupe pas, mais il ne voulait pas que cela domine toute sa vie, car c'était après tout le danger quand une chose vous obsède à ce point, elle devient votre vie. Et puis, on pouvait voir d'avantage de choses avec un peu de recul, mais il doutait qu'Hermione, ou Harry puisse le faire, et lui n'était pas assez malin pour voir des choses qui échapperait un cerveau aussi brillant que celui d'Hermione.
"Je comprend" fit Ron en buvant une gorgée de sa bièreaubeurre, il n'en voulait pas Hermione, ce n'était pas de sa faute, mais celle de Voldemort, et puis il y avait aussi Ginny, tout le monde se prenait vraiment la tête avec Jedusor.
"Je crois qu'à force de se prendre la tête avec lui, on en oublie le plus important. ajouta Ron, c'était raison de leur combat, mais bien souvent en tant de guerre, on doit abandonner les valeurs qu'ils défendent, car elle n'ont aucune emprise sur leur ennemi, comme Jedusor pourrait-il comprendre les valeurs tel que l'amour, l'amitié, la paix. Mais eux, doivent-ils vraiment les laisser de côté.

"Je crois qu'on est trop prés... on prend pas assez de recule face à cette situation. On pense qu'on est les seuls à se battre contre lui, si on mettait le monde au courant du danger qu'il représente, peut-être qu'ils nous prendraient pour des fous, je sais pas, mais au moins ils seraient tous prévenu" dit Ron, en sachant qu'Hermione n’approuverait pas ce plan, et qu'elle lui sortirait de nombreux arguments pour lui démontrer que son idée ne pourrait pas se faire. que Jedusor avait peut-être déjà trop d'influence, et que cela ne marcherait pas, et que personne ne les croirait. En fait, ils auraient du faire cela dés qu'ils sont arrivés, dire toute la vérité, au lieu de se cacher, et là Jedusor n'aurait peut-être pas eu tous les pouvoirs. Il soupira et but une autre gorgée de sa bièraubeurre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 725
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ron
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Emma Watson

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Mar 5 Mai - 17:30


Une visite désapprouvée
E

lle avait le sentiment de casser complètement l'ambiance, à revenir ainsi sur un sujet de conversation qui n'avait absolument rien de réjouissant. Hermione le savait bien, et Ron n'avait absolument pas tort, elle manquait de recul, avec Jedusor tout à côté, et la menace bien réelle qu'il représentait (Ginny était actuellement à l'infirmerie à cause de lui, après tout, et Hermione restait inquiète de l'état dans lequel il avait pu la mettre), il lui était tout simplement impossible de faire abstraction et de se concentrer sur ce qu'elle n'avait pas oublié pour autant. Elle passait un moment privilégié avec Ron, Harry n'était pas là, elle devrait baisser la garde, pour une fois, et simplement en profiter... Elle était plutôt douée, normalement, pour compartimenter son esprit afin d'user de telle ou telle information en temps voulu. Mais l'information "Voldemort" prenait malheureusement toute la place, faisait obstruction... et ça parasitait tout, y compris une relation qui n'allait mener nulle part si elle poursuivait de battre le chaud et le froid comme ça, sans arrêt. Mais elle n'y pouvait rien, c'était plus fort qu'elle, et elle n'en était que d'autant plus reconnaissante envers lui de ne pas lui en faire le reproche et, au contraire, d'aborder le sujet... même si ce n'était pas la thématique la plus romantique du monde... En même temps, ça n'avait pas vraiment de raisons de l'être non plus... ou bien ?

-Sur le principe, je ne peux qu'être d'accord avec toi.
reconnut-elle dans un hochement de tête. Il y a peu, elle aurait sans doute davantage répondu par un non clair, net, et vindicatif, mais depuis, la donne avait changé, et sérieusement changé, il y avait un nombre infini d'éléments à prendre en compte, ces mêmes éléments qui lui accaparaient les pensées et l'empêchaient de penser à quelque chose d'autre. À leur arrivée, leur optique avait été de ne surtout rien altérer du futur, sous peine de conséquences graves et d'engendrer des paradoxes temporels à foison. Mais pouvaient-ils encore se targuer d'avoir ce genre de considérations ? Ils avaient déjà modifiés tant de choses... Et il est vrai qu'il était difficile de croire en une coïncidence quand ils se retrouvaient pile à l'époque où ils pouvaient changer la donne en deux temps trois mouvements. Mais tout dire d'emblée, c'était prendre des risques inconsidérés, et saborder leurs chances d'entrée de jeu. Je pense qu'à un moment ou à un autre, ce sera notre dernière option... mais c'est encore trop tôt.

Il y avait trop d'éléments à prendre en considération pour se lancer immédiatement dans ce genre d'initiative, il fallait avant qu'ils prennent la pleine mesure du moindre paradigme... Ce serait sans doute l'issue finale... et il n'était pas même certain qu'ils s'en sortent indemnes.

-Tu as raison ceci dit.
admit-elle tout en plongeant son regard dans le sien et en affichant un léger sourire. Il faut qu'on arrive à prendre le recul nécessaire.





code by Mandy


_________________

La resistance lives on
You see the distant flames They bellow in the night. You fight in all our names, for what we know is right. And when you all get shot And cannot carry on... Though you die, La Resistance lives on.
 (c)LUCKYRED.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Une visite désaprouvée   Lun 25 Mai - 18:33


Ron hocha la tête, il savait qu'Hermione avait raison, mais il était tout de même heureux de lui avoir dit, et surtout qu'elle ait écouter son avis sur le sujet. Il n'était peut-être pas le plus malin de la bande des voyageurs, mais il faisait de son mieux pour aider tout le monde et réfléchir à la situation. Bien sûr tout dire n'était pas la solution idéal, mais il pouvait voir qu'Hermione l'envisageait comme dernière solution, comme un plan Z. Il lui fit un sourire et termina sa boisson, signe qu'il était peut-être temps de rentrer au château. Ron était trés heureux d'avoir passer ce moment avec la jeune fille. C'était assez rare qu'ils soient juste tous les deux, il y avait bien souvent Harry avec eux. Aprés tout, il formait le trio inséparable. Hermione était aussi d’accord sur l'idée de prendre du recul, mais maintenant que c'était elle qui le disait. Don se rendait compte que ce n'était pas le plus facile à faire. La preuve, il ne savait pas du tout comment on pouvait arriver à prendre du recul dans une telle situation. Comment y arriver alors que son meilleur ami se trouvait en danger, que sa petite sœur était allongée à l'infirmerie après avoir été agressée, et qu'on savait ce qui allait arriver si on ne fait rien.

Sa bièraubeurre était terminée, il se leva de la table aux trois balais, et proposa à Hermione de rentrer au château, avant que leur absence ne soit remarqué. Car cela faisait un moment qu'ils étaient tous les deux assis là à discuter.

"Rentrons" fit-il en tendant la main à la jeune fille pour l'aider à se lever de la chaise, bien qu'elle n'en avait pas besoin, il avait envie d'être galant, parce que c'était leur soirée à eux. Il lui sourit et quitta le pub pour rejoindre le château en passant par le passage secret dans le magasin de bonbons. Ils rentraient donc à l'école, Ron était contente d'avoir suivit Hermione dans son idée de sortir du château, il était d'ailleurs encore un peu surpris qu'elle lui ait proposé, mais il faut dire qu'avec ce voyage dans le temps, et toutes les décisions qu'ils ont dû prendre jusqu'à maintenant, ils étaient tous un peu différents.

FIN POUR MOI!
Merci pour ce chouette RP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une visite désaprouvée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Troisième étage :: Infirmerie.
-