AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Lun 29 Déc - 22:10


Le fil qui me raccroche à la vie
I

l peinait encore à croire que c'était réel. En fait, s'il n'y avait pas cette douleur terrible, tenace, semblable à nulle autre, qui lui dévorait les entrailles, lui serrait l'estomac, et lui opressait le cerveau, il serseait sûrement incapable d'y croire... Mais éc'tait bel et bien vrai, la souffrance était bel et bien là, et elle était telle qu'il en perdait l'idée même de pouvoir se raccrocher à quoi que ce soit. Nemesis était morte. Sa sœur n'était plus. Pire encore, elle avait été assassinée, empoisonnée... Et l'assassin courait toujours. Évidemment, Gwendall comptait bien se faire justice lui-même, mais il n'avait pas l'ombre d'une piste pour retrouver l'assassin de sa sœur. Et en attendant, cette sœur avec laquelle il avait été fusionnelle, cette sœur qu'il avait aimé plus que tout ou presque était partie pour toujours, et il n'avait pas pu lui faire ses adieux... C'est comme si toute sa vie s'effondrait. Lui qui millimitrait tout n'avait plus le contrôle sur rien. Il avait cru que sa vie était réglée comme du papier à musique, il y avait son travail d'Auror, il y avait les néo-grindelwaldiens, il y avait sa famille, il y avait sa petite amie... À présent, tout partait en vrille. Il avait le sentiment de n'avoir jamais été aussi inefficace, autant en tant qu'Auror qu'en tant que néo, trop préoccupé qu'il était, sans sa sœur, sa famille se désagrégeait, et il avait volontairement renoncé à l'amour de sa vie au nom des préceptes de cette fichue famille, justement. Il n'avait plus quoi que ce soit à quoi se raccrocher... Alors il se cherchait quelques branches qui ressemblaient davantage à des brindilles, en définitive.

Par exemple, il s'accrochait à ces traditions et rituels, apanages du genre humain. Il ne se passait pas une journée sans qu'il ne vienne sur la tombe de sa sœur. Et il était fermement décidé à faire ainsi jusqu'à ce qu'il soit parvenu à faire son deuil... Ce qui pouvait prendre beaucoup de temps. Tant qu'il n'aurait pas trouvé l'assassin de Nemesis, dans le cas, il ne pensait pas que son esprit puisse trouver la paix... Comme tous les jours après son travail, donc, il était venu fleurir la tombe de sa cadette, cette fois d'un bouquet de chrisantèmes. Il traversait le cimetière sans se soucier des personnes autour... du moins jusqu'à ce qu'il lève les yeux vers la tombe de sa sœur, et tombe sur Sasha... Il demeura un instant interdit. Il ne s'était pas attendu un seul instant à la revoir, et encore moins là. Que faisait-elle ici ? Le sort s'acharnait-il sur lui ? Gwendall se sentait partagé entre son envie de la serrer dans ses bras et d'oublier un instant son mal-être à son contact et sa curiosité plus que légitime. Pourquoi était-elle ici ? Ce ne pouvait pas être une coïncidence, mais alors quoi ? Le cœur tambourinant dans sa poitrine, il prit finalement le partie de lui adresser la parole, et d'oublier son désir simple de simplement poser ses lèvres contre les siennes.

-Que fais-tu ici ?






code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Mar 30 Déc - 0:03

Kieran & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Les nuits de Sasha étaient particulièrement courtes, elle dormait très peu. La culpabilité avait clairement pris le dessus sur ses nuits en plus de ses cauchemars à cause de son séjour à Azkaban. La jeune femme ne parvenait pas à se souvenir de quand elle avait passé une nuit complète et elle n’osait même plus espérer trouver le sommeil. Elle avait à peu près perdu espoir pour beaucoup de chose de toute façon, comme le fait de retrouver une vie normale. On ne pouvait pas dire qu’elle avait une vie agréable ces derniers temps, cette dernière avait pris une tournure compliquée ces derniers mois. C’était un peu comme si les ennuis avaient décidé de se suivre les uns après les autres. Il y avait eu le fait que Gwendall découvre son secret concernant son sang, en partie celui de Tom, puis son arrestation. Et si cela avait pu s’arrêter là, mais ce n’était pas le cas. Cela avait continué encore et encore pour que ça arrive jusqu’au meurtre de Nemesis. Ce n’était pas la première fois que la jeune femme ôtait la vie de quelqu’un, d’ordinaire elle en prenait un certain plaisir. Même si la première fois n’avait pas été si facile que cela à encaisser, elle avait quand même pris un grand plaisir à faire couler le sang. Mais Nemesis c’était différent, elle était la sœur de Gwendall. Même si Sasha commençait à croire que jamais elle n’aurait l’occasion de pouvoir retrouver les bras de l’homme qu’elle aimait, elle ne supportait pas l’idée de lui avoir fait du mal. La femme, elle n’en avait que faire, elle avait mérité de mourir au fond. Le poison qu’elle avait utilisé pour tuer l’avocate était le sien après tout, celui qu’elle avait voulu utiliser contre elle. Sasha n’avait donc aucun scrupule concernant son ancienne « belle-sœur », mais pour Gwendall c’était différent. La jeune femme savait bien que l’homme était proche de sa sœur, qu’il l’aimait autant qu’elle pouvait aimer Angus. Elle savait qu’elle ne supporterait pas de perdre son frère, Gwendall devrait donc souffrir énormément, ce qui l’attristait énormément.

Ce fut après une nouvelle nuit blanche que la jeune femme décida de se rendre sur la tombe de la femme qu’elle avait tué, sans pouvoir réellement se l’expliquer. Elle avait eu besoin d’y aller, comme pour chercher à taire sa mauvaise conscience. Elle n’avait pas sa place devant cette sépulture bien sûr, puisque c’était en partie de sa faute si la femme était morte. Mais cela, personne en dehors de son complice n’avait connaissance de ce détail. Elle resta un long moment devant cette tombe, puisqu’elle n’avait rien d’autre à faire de sa journée de toute façon. Elle ne travaillait plus et Angus était absent pour la journée, il n’y avait rien qui l’attendait donc. Elle était complètement perdue dans ses pensées quand elle entendit la voix qui fit sursauter son cœur. Elle aurait dû se douter qu’elle risquait de le croiser ici (en réalité, elle y avait songé un instant mais n’avait pas voulu y croire de trop). La jeune femme tourna son regard vers Gwendall, ne sachant pas réellement que répondre à cette simple question.

« J’étais venue me recueillir. » Le voir alors qu’elle avait tué sa sœur était encore plus difficile qu’avant, elle se sentait de plus en plus coupable. Cela se voyait sur son visage qu’il n’allait pas bien et c’était de sa faute. « J’allais m’en aller de toute façon. »

Elle n’avait pas spécialement envie de partir en réalité, mais c’était mieux ainsi, pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 3 Jan - 0:45


Le fil qui me raccroche à la vie
E

lle venait se recueillir... Sur la tombe de sa sœur ? Alors Sasha connaissait Nemesis ? Sasha connaissait Nemesis, et il n'en avait rien su ? D'accord, Nemesis n'aurait pas pu lui en parler, puisque Gwendall ne s'était pas épanché sur sa relation avec la jeune femme auprès de sa sœur, il lui avait simplement apprit être avec quelqu'un sans rajouter davantage de détails (et étant donnée la manière dont les choses avaient fini par tourner, étant donné le statut sanguin de Sasha, c'était une chance que Nemesis n'ait jamais su, lui qui la tannait à cause des origines troubles et suspectes de Kieran, qu'il avait éloigné d'elle pour cette seule raison)... Mais Sasha, pourquoi ne lui avait-elle jamais rien dit ? Ou alors s'étaient-elles connues après leur rupture ? Nemesis était avocate, elle aurait pu devoir défendre la cause de Sasha quand elle était en prison ? Mais non, ça aussi, il l'aurait forcément su... Ou bien Sasha se recueillait-elle sur cette tombe parce qu'elle savait qu'elle était sa sœur, tout simplement ? Peut-être se posait-il trop de questions, en définitive. Mais difficile pour lui de faire autrement. Ce cimetière était le dernier endroit où il aurait pensé croiser la jeune femme. Elle n'ajouta pas grand chose de plus, si ce n'est qu'elle allait partir, de toute manière. Ce fut instinctif, il n'y avait pas réfléchi un seul instant, comme si le geste, d'une certaine manière, avait tout bonnement précédé ses pensées, alors qu'il venait d'agripper le poignet de Sasha afin de l'empêcher de s'en aller. Ce n'était rien, mais il réalisait que le simple contact de sa peau contre la sienne lui avait terriblement manqué. Ils ne s'étaient pas recroisé depuis le mariage, où ils avaient évité tout contact physique, leur dernier contact remontait à cette étreinte en prison, dont il gardait un souvenir des plus brûlants.

-Ne pars pas... s'il te plaît.
Il savait bien commettre une erreur. C'était lui, après tout, qui avait affirmé ne plus vouloir la revoir, et voilà à présent qu'il lui disait plutôt qu'il voulait la voir rester... mais une fois de plus, il était loin de réfléchir, son gestes et ses mots transcrivaient seulement son état d'esprit actuel, et ainsi était son état d'esprit actuel, il n'avait pas envie de la voir lui échapper. Et aussi et surtout... Je... je ne veux pas rester seul, là...

Rares étaient les moments où il se mettait à ce point à nu, où il se livrait autant à son propre sujet, il ne l'aurait pas fait avec n'importe qui, mais Sasha n'était pas n'importe qui, et il ne s'était jamais senti aussi vulnérable qu'à cet instant. Tout son univers s'effondrait, il avait simultanément perdu la femme de sa vie et sa sœur, il ne savait plus à quoi se raccrocher, il n'y avait plus qu'une âme qui respire qui lui importait encore, et il l'avait sous les yeux.

-Comment l'as-tu connu ?


Il n'avait finalement pas su occulter cette question, pour cause, cette situation ne manquait pas de l'intriguer, tout de même.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Dim 4 Jan - 17:01

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Sasha n’avait jamais parlé de Nemesis à Gwendall, en dehors des légères évocations de sa sœur. Elle n’avait jamais avoué à l’homme qu’elle connaissait un peu la femme, qu’elle avait eu l’occasion de la rencontrer et de parler avec elle. Elle n’avait pas parlé du fait qu’elle était au courant que Gwendall avait empêché sa sœur d’épouser l’homme qu’elle aimait, à cause de son statut de sang. Evidemment, c’était principalement parce qu’elle savait que son propre statut ne lui conviendrait pas (il suffisait de voir comment les choses s’étaient terminés). Mais ce n’était pas simplement parce que Sasha connaissait la jeune femme qu’elle se trouvait devant sa sépulture, sauf que son frère n’avait pas besoin de le savoir. La culpabilité avait une grande part dans l’histoire, mais pas seulement. Si la décédé n’avait pas été la sœur de Gwendall, elle ne serait jamais venu. Sauf qu’elle se rendait bien compte maintenant qu’elle avait fait une bêtise en venant, parce qu’elle se trouvait en présence de l’homme qu’elle aimait. Ils ne s’étaient pas vu depuis le mariage d’Anya (où la jeune femme avait eu des révélations dérangeantes), ils n’étaient pas vraiment censé se recroiser. C’était mieux pour tout le monde qu’ils ne se recroisent pas, du moins c’était mieux pour la jeune femme. Elle peinait à poser ses yeux sur lui après ce qu’elle avait fait à sa sœur. Elle avait donc l’intention de s’en aller, afin de laisser Gwendall se receuillir tranquillement devant la tombe de sa sœur. Mais alors qu’elle s’apprêtait à juste partir, Gwendall lui attrapa le poignet.

Ce fut comme si une décharge électrique avait parcouru tout son corps quand il créa le contact. C’était tellement étrange, parce que tellement soudain. Elle ne s’y était pas attendu, elle ne pensait pas qu’il allait la retenir, alors qu’il avait décidé de mettre un terme à leur histoire. Et l’entendre lui dire de ne pas partir était encore plus surprenant, même si particulièrement agréable. Il ne souhaitait pas être seul maintenant, il avait envie qu’elle reste à ses côtés. Elle ne pensait pas entendre ce genre de mots, elle ne s’attendait pas à ce qu’il la supplie de rester à ses côtés. La jeune femme savait bien que ce n’était pas une bonne chose, qu’elle devait juste finir de s’éloigner, sauf que cela faisait longtemps maintenant qu’elle ne faisait plus rien comme il le fallait.

« D’accord... » Se contenta-t-elle de répondre dans un souffle, elle voyait tellement la souffrance dans les yeux de l’homme qu’elle aimait. Et le pire dans tout cela, c’était de sa faute. « Je ne la connaissais pas vraiment. » Commença-t-elle à dire pour répondre à la question de l’homme. Cela ne l’avait pas étonné qu’il se pose des questions, ils n’avaient jamais abordé le sujet de Nemesis. « Je l’ai rencontré à Sainte Mangouste, quand elle était venu voir un de ses clients. On avait un peu sympathisé. » Sasha n’avait pas spécialement envie de rentrer dans les détails, elle ne voulait donc pas parler du fait qu’elle savait pour les histoires de cœur de sa sœur et qu’elle avait plus ou moins accepté de l’aider à gâcher son mariage. Tout comme elle n’avait pas envie de parler de la dernière soirée de la femme. « Mais on a jamais parlé de… » Nous. Elle n’arrivait même pas à terminer sa phrase.

Dans un élan irréfléchi, qu’elle n’aurait jamais dû laisser arriver sans doute, Sasha pris Gwendall dans ses bras, le serrant fortement contre elle. Elle aurait dû se retenir, mais elle n’avait pas pu faire autrement. Elle imaginait trop bien la souffrance qu’il devait ressentir par sa faute.

« Je suis tellement désolée… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Dim 4 Jan - 19:46


Le fil qui me raccroche à la vie
I

l ne savait pas trop quelle réponse il attendait de la part de Sasha. Il avait seulement voulu étancher sa curiosité du moment, savoir pourquoi elle se recueillait sur cette tombe en particulier, peut-être qu'il avait voulu entendre qu'elle était proche d'elle, parce qu'ils auraient pu évoquer ensemble leurs souvenirs d'elle, ou peut-être cela l'aurait-il agacé, parce qu'il aurait trouvé logique qu'il soit mis au courant. Au final, elle présentait Nemesis comme une personne avec laquelle elle avait sympathisé, sans plus, et avec laquelle elle n'avait jamais parlé d'eux. Car c'est bien ça, le mot qu'elle avait voulu prononcer, il en était certain. "Nous"... Un "nous" qui, techniquement n'existait plus, mais qui semblait pourtant si présent quand ils étaient ensemble... Ce "nous" lui manquait, elle lui manquait, et ce constat était d'autant plus frappant qu'il n'arrangeait rien en lui demandant de rester auprès de lui qu'ils auraient plutôt dû passer leur chemin. Il se contenta donc de son explication sans rien dire, et tourna son regard en direction de la pierre tombale où était gravé le nom de sa soeur.

C'est alors que Sasha eut ce geste auquel il ne s'était pas attendu, mais qui fut pour lui plus libérateur que jamais. Elle le serra dans ses bras. Il aurait sans doute dû se détacher immédiatement de cette étreinte, mais il en fut tout bonnement incapable. C'était tout ce dont il avait besoin à ce moment précis, et il s'abandonna donc complètement à cette étreinte. Serrant ses bras autour d'elle, il laissa reposer son front sur son épaule, pendant plusieurs secondes, il laissa le silence les envelopper. il n'y avait qu'entre ses bras qu'il parvenait à obtenir ne serait-ce qu'un ersatz d'apaisement. Avant même qu'il n'ait eu la possibilité de les retenir, des larmes s'échappèrent de ses yeux pour couler le long de ses joues, et il retenait à grand peine ses sanglots. Jamais il ne s'était laissé allé ainsi, auprès de personne, mais il n'en pouvait tout simplement plus. Et il se laissait aller, s'abandonnait à sa cette fragilité qu'il reniait au quotidien.

-Je ne sais pas ce que je vais devenir.
admit-il sincèrement, entre deux sanglots, sans un seul instant abandonner les bras de son ex petite amie. Dans l'idéal, il voudrait ne jamais quitter cette étreinte réconfortante, il ne savait pas si cette occasion se reproduirait un jour, et il comprenait bien être incapable de survivre si il ne l'avait pas auprès d'elle. S'il la perdait pour de bon, elle aussi.

Non, il ne savait vraiment pas ce qu'il allait devenir. Il avait été convaincu d'avoir la parfaite maîtrise de son destin, il avait véritablement cru tout avoir sous contrôle, mais ce n'était pas le cas. Il était en train de tout perdre, il n'avait plus rien, il n'était plus rien. Il se sentait plus perdu que jamais. Et il sentait bien qu'il serait pour de bon perdu, quand Sasha s'en irait, puisqu'il reconnaissait plus que jamais qu'il n'y avait qu'auprès d'elle qu'il éprouvait cette infime possibilité de remonter la pente, de s'en sortir malgré tout, et de retrouver un rien de joie de vivre, même.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 10 Jan - 0:24

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Ce qu'elle venait de faire était sans doute la pire connerie de ces derniers temps, et pourtant, elle accumulait les conneries dernièrement. Que Gwendall lui demande de rester, passe encore, mais qu'elle ne fasse pas ce qu'elle fit. Il y a encore quelque semaine, quand c'était à son tour d'être dans le noir, elle aurait tout donné pour une étreinte avec l'homme. Mais depuis, il y avait tellement de chose qui avaient changé, comme la mort de Nemesis. Sasha savait bien que l'homme qu'elle aimait souffrait de la disparition de sa soeur et c'était de sa faute. Elle se trouvait être le poison de sa vie, celle qui était en train de le détruire petit à petit (à cause d'un enfoiré dont on va taire le nom). Ce n'était pas le moment de se laisser aller, clairement pas. Elle aurait dû passer son chemin, elle n'aurait d'ailleurs jamais dû venir sur la tombe de sa victime. Mais cela faisait bien longtemps que la jeune femme ne faisait plus les choses comme il le fallait. Quand elle sentit l'homme se laisser aller dans ses bras, ce fut comme un nouveau coup de massue sur son âme (si elle en avait encore une). Les larmes ne tardèrent pas à couler sur ses joues également, alors que Gwendall se mettait à sangloter. Non, elle ne pleurait pas parce que Nemesis était morte, elle pleurait parce que celui qui faisait battre son coeur le faisait. Jamais encore la jeune femme ne l'avait vu dans un tel état, personne n'avait dû le voir ainsi un jour d'ailleurs même pas sa soeur, et tous cela c'était de sa faute. Elle était responsable de son malheur. Autant dire que les quelques mots qu'il prononça ne l'aida pas à se sentir mieux. Oh, qu'elle aurait aimé qu'il ne vive pas tout cela, qu'elle aurait aimé qu'il oublie. Qu'elle aurait aimé ne jamais entrer dans sa vie et ne jamais devenir le poison qu'elle était.

« Dis-moi ce que je peux faire pour toi... » Elle jouait avec le feu, elle s'en rendait bien compte, mais elle était incapable de rester insensible. « Je ferais tout pour toi. »

Elle n'arrêta pas une seule seconde cette étreinte, serrant même un peu plus fort l'homme dans ses bras. Elle savait que ce n'était pas raisonnable, mais elle n'y pouvait rien. Elle ne pouvait pas le laisser maintenant. Après tout, il lui avait demandé de rester, c'était bien pour une raison. Elle aurait le temps plus tard de s'éloigner de nouveau, puisqu'il n'y avait pas d'autre solution. La jeune femme aurait aimé croire que le sang pouvait être mis de côté grâce aux sentiments, mais il n'y avait plus que cette histoire de sang qui avait creuse un fossé entre les deux sorciers. Sasha ne pouvait pas se permettre de laisser la situation déraper encore plus, même si elle n'était pas la plus douée pour éviter les catastrophes ces derniers temps. Sauf que là, elle avait connaissance de détails que personne d'autre ne savait, que personne d’autre ne devait apprendre un jour. Si seulement le destin n'avait pas la fâcheuse habitude de mettre son grain de sel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 10 Jan - 19:47


Le fil qui me raccroche à la vie
L

es larmes ne cessaient de s'échapper de ses yeux, comme s'il les avait contenues trop longtemps, et qu'elles devaient à présent se disputer une échappatoire le long de ses joues. Il avait bien conscience de sa faiblesse, lui qui détestait par dessus tout que quiconque le voit pleurer, il savait bien qu'il n'aurait dû céder à cet accès de désespoir, et surtout, ne pas s'effondrer ainsi dans les bras de Sasha. Il s'abandonner à la faiblesse dans les bras de celle qui était plus encore sa faiblesse, et ça dès l'instant où il s'était rencontré. Il n'y avait que son étreinte et le son de sa voix pour l'apaiser un tant soit peu. C'était efficace, mais ce n'était pas une bonne chose. Sasha pourrait être le remède le plus efficace au monde à sa douleur, mais il ne pouvait pas laisser reposer un tel poids sur ses épaules... Sans oublier que les raisons de leur rupture étaient encore là, bel et bien là, et ne disparaîtraient jamais, rien, à sa plus grande détresse, ne pourrait corriger ce détail de la nature qui marquait cet interdit qu'il était contraint de se fixer à lui-mêle. Il aurait sûrement fallu, pour leur bien à tous les deux, qu'elle le rejette, qu'elle lui affirme que son désarroi ne la concernait pas, ne la concernait plus puisqu'il ne voulait plus d'elle, qu'elle lui brise un coeur qui ne battait que pour elle. Ça aurait été plus simple. Sauf qu'à la place, elle lui affirma qu'elle ferait tout pour lui. La chose à ne pas lui dire. Il savait pertinemment ce qu'il désirait, il savait pertinemment ce qui pourrait lui rendre un rien de sa joie de vivre, mais il savait pertinemment qu'il ne le pouvait pas.

-Il faut pas... répondit-il doucement, s'écartant légèrement sans pour autant briser leur étreinte, se permettant seulement de planter ses yeux embués de larmes dans les siens. Je peux pas te faire ça.

Oui, il savait pertinemment ce qu'il pourrait lui demander, mais c'était injuste envers elle, quant à lui, il serait, qui sait, peut-être incapable de revenir en arrière s'il faisait ce pas dans le vide qui le sauverait peut-être, ou le perdrait à jamais. Non, il ne fallait pas, non, il ne pouvait pas lui faire ça. Risquer d'empirer encore les choses pour un moment de plénitude qui, certes, sur le moment, lui paraîtrait agréable mais viendrait tout compliquer, c'était s'aventurer sur une pente dangereuse. Et s'il la descendait, il n'était pas certain qu'il la remonterai un jour, qu'il aurait la force de se résigner comme il l'avait fait auparavant... Là, si proche d'elle, c'était déjà si difficile... Ce pouvait paraître paradoxal, tant il avait l'air d'aller mal, mais Gwendall ne voulait pas que cet instant trouve son terme. S'imprégner de son parfum, du son de sa voix, de son contact, d'elle, tout simplement... Vouloir que ça dure toujours... Non, c'est vrai, il ne le pouvait pas....
Et pourtant, il le fit. Il approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa.






code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Dim 11 Jan - 1:56

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Sasha se permettait de croire qu’elle connaissait assez Gwendall pour juger de la « gravité » de la situation. L’homme n’était pas du genre à se montrer si faible, sans défense. La jeune femme se doutait bien que s’il pleurait dans ses bras, ce n’était pas pour rien. Même pour la mort de sa sœur, il n’avait sans aucun doute pas pu complètement se laisser aller. Et c’était ce qu’il était en train de faire là maintenant, dans ses bras. Sasha savait que ce n’était pas bon pour eux, qu’ils ne devraient pas se trouver là. Mais alors que la jeune femme aurait dû le laisser, elle lui annonçait qu’elle ferait tout pour lui. C’était le cas, elle était sincère. C’était le cas avant, quand ils étaient encore ensemble, mais c’était encore plus vrai maintenant. La culpabilité prenait en partie le dessus, s’il pleurait c’était de sa faute après tout. Elle était prête à tout pour lui permettre de se sentir mieux, pour qu’il puisse un instant oublier son chagrin. Si elle pouvait, elle lui permettrait de tout oublier, mais elle savait bien que c’était impossible. Pas d’une bonne manière en tout cas. Mais cela ne l’empêchait pas de désirer l’aider, parce qu’elle ne pouvait rester indifférente à sa tristesse. Sans qu’ils ne se séparent complètement, il planta son regard dans le sien. Sasha senti son cœur s’emballer en entendant les mots de l’homme, il ne fallait pas, il ne pouvait pas. Combien de fois la jeune femme avait rêvé d’un tel moment ? Tant de fois. Il était tellement proche, juste là avec elle. Et pourtant elle était entièrement d’accord avec les quelques mots qu’il avait prononcé, ils ne pouvaient pas.

Et puis, il s’approcha et leurs lèvres entrèrent en contact. Elle aurait dû s’éloigner, elle aurait dû mettre fin dans la seconde à ce contact, mais elle ne le fit pas. Au contraire, elle prolongea ce baiser, se laissant porter par le frisson qui parcourait son corps. Ce frisson si caractéristique qu’elle ressentait toujours à ses côtés, ce frisson qui lui avait tellement manqué. C’était comme si elle revivait, comme si tout redevenait clair dans son esprit. Comme s’ils étaient revenus plusieurs mois en arrière, quand rien ne les avait séparés et quand ils connaissaient encore cette si délicieuse alchimie. Son cœur battait si fort qu’elle avait le sentiment qu’il était sur le point d’exploser. Qu’elle aimait cet instant, qu’elle aimait ses lèvres. Et puis, ce fut comme un poignard qui s’enfoncé dans ce cœur battant quand elle retrouva un instant ses esprits.


« Non… » Dit-elle en éloignant ses lèvres des siennes, en s’éloignant même. Oh qu’elle souffrait de briser ainsi le contact, mais elle n’avait pas le choix. Ils étaient en train de déraper, ils ne pouvaient pas. Gwendall souffrait à cause de la mort de sa sœur, il était faible et c’était pour cela qu’il brisait son serment. Mais il risquait de regretter, parce que rien ne changeait. La jeune femme était toujours une sang mêlé, son père était toujours un moldu, la situation était loin d’être arrangée, elle était même pire. « Ne fais rien que tu pourrais regretter… » Parce qu’elle n’avait pas le sang digne de son rang et parce qu’elle était tout simplement le poison de sa vie. Il ne le savait pas encore, mais elle allait le mener droit en enfer. « Il faut que je parte. »

Oh non, elle n’avait pas envie de le faire et les larmes qui reprirent le chemin de ses joues en témoignaient. Son cœur déjà bien brisé se brisait à nouveau, mais elle n’avait pas le choix. Ils n’avaient pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Dim 11 Jan - 11:26


Le fil qui me raccroche à la vie
I

l avait le sentiment de renaître au contact de ses lèvres. Non, bien sûr, rien n'avait vraiment changé, pour le moment du moins, et sa détresse ne s'était pas évanouie, mais le temps d'un baiser, il avait l'impression que tout disparaissait. Il n'y avait plus que lui, elle, et le reste du monde paraissait tout à coup s'évaporer. Merlin, ce qu'il l'aimait ! Un simple baiser de sa part, qu'elle lui faisait le plaisir de prolonger par ailleurs, lui permettait de diluer sa douleur, de calmer son esprit. Tout paraissait lointain, comme s'ils étaient les seuls au monde, elle le rendait invincible. Il l'avait su au moment où ses lèvres s'étaient risquées à embrasser de nouveau les siennes, en y regoûtant, il ne pourrait plus vivre sans elle, c'était tout simplement impossible... Il n'avait plus envie de passer la moindre minute, la moindre seconde, loin d'elle. Oui, rien n'avait changé, le statut de sang de Sasha resterait à jamais le même... Mais il n'avait jamais eu à ce point envie de s'en moquer. À quoi bon ses convictions et ses beaux principes, s'ils l'empêchaient de vivre, s'ils ôtaient tout sens à son existence. Ces principes avaient été son soutien, son appui... Aujourd'hui, ils le perdaient... L'unique soutien qu'il se découvrait, c'était Sasha. Il ne voulait plus renoncer à elle. Malheureusement, ce contact, si agréable était-il, prit brutalement fin, alors que Sasha s'écartait. Oui, il ne fallait pas, mais Gwendall ne regrettait rien... Et il ne voulait plus jamais regretter... Quand elle lui annonça qu'elle voulait s'en aller, ce fut à son tour d'exprimer un refus des plus catégoriques.

-Non.
Il l'empêcha d'esquisser le moindre mouvement, la retenant par les épaules avec ses mains, avant de passer l'une de ses mains sur ses joues pour en essuyer les larmes qui venait gâcher ce beau visage. L'idée même de la voir si mal, l'idée même de la faire souffrir lui était tout bonnement insoutenable. À quoi bon s'empêtrer tous les deux dans une situation qui les laisserait à tout jamais insatisfaits ? Oui, à quoi bon... C'était leurs vies, après tout, elle n'appartenait qu'à eux. Leur relation s'exemptait de toute morale, c'est un fait. Mais pouvait-il nier qu'en rencontrant Sasha, il avait rencontré son âme soeur ? Sans elle, il serait toujours incomplet. Je veux que tu restes, ajouta-t-il d'un ton décidé, plantant son regard dans le sien pour qu'elle puisse lire dans son regard toute la sincérité de son propos. Maintenant et... toujours.

Il aurait pu ajouter encore qu'il était tout simplement incapable de vivre sans elle, ce qu'il découvrait être effectivement le cas, mais chaque chose en son temps. Il considérait pour sa part que toute son intention, tous ses désirs, tout était contenu dans ces quelques mots. Il l'aimait. Il ne voulait plus passer une seule seconde loin d'elle, et il était convaincu que ce n'était pas seulement le désespoir du moment qui le faisait parler. Non, il y avait autre chose. C'était bien plus profond, et beaucoup plus important que cela.






code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Mer 14 Jan - 0:10

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Elle aurait tellement aimé pouvoir simplement s’abandonner, se laisser aller à ce plaisir, à ce baiser. Elle aimait Gwendall, elle l’avait toujours aimait et l’aimerait toujours, mais la situation était bien trop complexe. Elle aurait aimé pouvoir poursuivre ce baiser, ne pas couper le contact comme elle l’avait fait, mais elle n’avait pas réellement eu le choix. Elle ne pouvait pas le laisser prendre ce chemin qui allait le perdre. Ce n’était pas raisonnable de sa part de se laisser aller comme cela. Alors, elle pensait qu’il était mieux pour tout le monde qu’elle s’en aille. Sasha n’aurait jamais dû recroiser la route de Gwendall, elle n’aurait jamais dû venir sur la tombe de Nemesis en réalité. Elle avait vraiment l’intention de partir, même si cela lui déchirait le cœur, mais l’homme émit un refus clair et net, l’empêchant de partir. Le contact de ses mains sur ses épaules la faisait frissonner, mais cela n’était rien en comparaison de sa tendre main sur ses joues. Pourquoi se montrait-il si tendre soudainement ? Pourquoi exprimait-il maintenant ce qu’elle avait rêvé d’entendre tant de fois ? Sasha avait rêvé de nombreuses fois d’entendre ces paroles de la bouche de l’homme qu’elle aimait, elle avait espérait le voir renoncer à ses principes pour elle. Il voulait qu’elle reste toujours et il en était convaincu. Si seulement il lui avait dit cela un peu plus tôt, si seulement elle n’avait pas atteint le point de non-retour avant. Si Nemesis n’était pas morte, si elle n’avait pas mis fin aux jours de sa sœur, il était clair que Sasha se serait contenté de sauter au cou de l’homme pour l’embrasser de nouveau. C’était ce qu’elle avait voulu depuis ce jour funeste où il avait découvert pour son sang, depuis leur séparation. Elle avait tellement voulu qu’il revienne en arrière, pour elle.

« Tu dis cela parce que tu es perdu… »

Elle n’y croyait pas plus que cela, mais ça aurait été tellement plus simple si c’était vraiment le cas. En se remettant de la mort de sa sœur, Gwendall se rendrait compte qu’il ne pouvait pas être avec elle. Cela le protègerait. Si seulement il n’y avait pas tout le reste, si seulement il pouvait n’y avoir qu’eux, la situation serait bien plus simple. Sasha mourrait d’envie de baisser de tout envoyer bouler, de ne pas penser aux conséquences. Mais elle n’y pouvait rien, elle ne pouvait pas oublier ce qu’elle avait fait. Et quand Gwendall apprendrait qu’elle était la meurtrière de sa sœur, il ne pourrait pas l’oublier non plus.

« Mon cœur bat pour toi et battra toujours pour toi, à jamais. » Elle l’aimait tout simplement. Elle l’avait aimé depuis leur rencontre à Sainte Mangouste et elle allait l’aimer jusqu’à la fin de sa vie. Elle regrettait tellement d’avoir trouvé Tom juste après leur rencontre, si seulement elle n’avait pas fait cette erreur ils ne se trouveraient pas dans une telle situation. Sasha déposa doucement une main sur la joue de l’Auror, laissant son regard plonger dans le sien. « Mais je suis un poison… je vais te détruire. »

Elle regrettait tellement tout ce qui s’était passé. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que Gwendall allait bien mieux s’en sortir s’il restait loin d’elle, à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Mer 14 Jan - 23:40


Le fil qui me raccroche à la vie
P

erdu, Gwendall ne pouvait en rien nier l'être. Sa vie, auparavant, était parfaitement organisée, structurée, harmonieuse, tout était tracé comme sur du papier à musique, et ça lui convenait parfaitement. Certaines personnes craignaient la routine, ce n'était pas son cas, il l'aimait pour ce qu'elle avait équilibré et rassurante. Puis Sasha était arrivée, et elle avait bouleversé sa vie. Dans le bon ou le mauvais sens ? Comment savoir. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il ne s'était jamais senti aussi heureux, aussi vivant, aussi accompli, que depuis que son chemin avait croisé celui de la jeune femme, et qu'il ne s'était jamais senti aussi mal et paumé que depuis qu'il s'était séparé d'elle, même si cela était supposé être pour le mieux. La mort de Nemesis, par dessus tout le reste, lui avait porté le coup de grâce. Oui, il était perdu, c'est certain, mais quand il disait à Sasha vouloir qu'elle lui revienne, il était néanmoins sûr de lui, c'était justement parce qu'il voulait cesser d'être perdu qu'il avait besoin d'elle. Elle faisait partie de lui, c'était sans elle qu'il ne se retrouverait plus jamais. Quand, en plus, elle lui affirmait que son coeur battait et ne batterait que jamais, il ne se forgeait dans son esprit que des certitudes. Il ne pouvait lutter contre sa nature ou contre l'évidence la plus pure. Allez savoir pourquoi le destin avait voulu que Sasha soit la femme de sa vie, mais c'était le cas. Ils étaient faits l'un pour l'autre, et il ne voulait plus rien gâcher, plus passer la moindre seconde loin d'elle. Il en avait déjà perdu trop, à essayer de nier ce qui ne pouvait l'être. La caresse de sa main sur sa joue était bien trop douce pour les propos qu'elle tenait, et qui eux, étaient douloureux. Un poison... Non, ce n'était pas elle, le poison, c'était lui, lui qui l'avait mis en danger en la conviant à rejoindre les neo-grindelwaldiens, lui qui avait mis fin à leur relation et l'avait laissé seule face à son destin quand elle avait fini en prison. Ce n'était pas elle, le poison, c'était lui, mais il changerait, peu importe ses principes, elle importait plus qu'eux.

-Sasha...
Il attrapa sa main et la glissa doucement dans la sienne. Tu n'es pas un poison, tu ne vois donc pas ? Tu es mon antidote.

Il posa à nouveau ses lèvres sur celles de Sasha, espérant que ce baiser apaiserait pour de bon ses doutes. Il n'avait plus qu'elle au monde, il ne voulait pas la perdre. Dans son esprit, ça avait été une lutte constante, son coeur et sa famille, sa famille et son coeur, l'un avait fini par tuer l'autre. Comme, au sens propre, Sasha avait tué Nemesis. Mais bien sûr, il n'en savait rien. Et mieux valait qu'il n'en sache jamais rien.

-Je suis peut-être complètement paumé.
admit-il après que ses lèvres se soient détachées de celles de Sasha, ne la quittant pas des yeux, la dévorant du regard. Mais là, tout de suite, je sais exactement où je vais.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Ven 16 Jan - 20:44

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Un poison, c'était vraiment comme cela que la jeune femme se voyait. Depuis le jour où elle avait croisé la route de Gwendall, elle l'avait entraîné petit à petit sur un chemin emplit de souffrance. Sans elle, il ne se retrouverait pas indirectement lié à une traîtrise envers les Neo-Grindelwaldien. Sans elle, il n'aurait pas eu à se questionner sur les histoires de sang. Sans elle, sa soeur ne serait peut-être pas morte. Quoi que pour ce dernier point, c'était Nemesis elle-même qui s'était attiré les foudres de Tom. Sasha ne s'était trouvé être qu'un instrument pour le jeune homme, il s'était amusé de la situation en l'envoyant elle et pas une autre personne. Mais s'il n'y avait pas eu d'histoire entre Gwendall et Sasha, l'avocate aurait sans doute quand même été tuée. Par Tom ou une autre personne, il semblait qu'elle avait quand même pas mal d'ennemi dans ce bas monde. Mais passé ce point, la jeune femme était quand même un poison. Elle savait que tous allait forcément finir par leur tomber dessus encore, il allait souffrir à cause d'elle de nouveau. Mais il était plus que difficile de contredire l'Auror, quand il venait déposer sur ses lèvres un baiser. Oh, ce n'était pas du jeu. Il lui avait tellement manqué, chaque fibre de son corps réagissait à ce simple contact. Ce n'était pas qu'une attirance qu'elle avait ressenti pour lui depuis le jour de leur rencontre, mais une attraction. Son coeur se battait à battre au point d'exploser dans sa poitrine, elle ne pouvait pas espérer garder un peu d'esprit dans cette histoire. Parce qu'elle avait tellement désiré entendre ces mots qu'elle ne pouvait pas tout bonnement les rejeter. Elle devrait le faire, elle ne devrait pas se laisser tenter, elle devait rester droite et éviter que le pire arrive. Elle mourrait sans lui à petit feu, mais c'était mieux que de le voir souffrir dans le futur par sa faute (il ne savait pas encore à quel point elle était la cause de ses soucis). Elle devrait continuer cette route vers le néant sans lui, mais elle en était tout bonnement incapable. Parce qu'il était là devant elle, parce qu'il la dévorait du regard en se montrant si sûr de lui, et qu'elle avait jute envie de recommencer à vivre, de recommencer à sentir son coeur battre comme maintenant.

« D'accord... » Dit-elle dans un souffle, elle ne pouvait plus lutter, elle n'avait plus envie de le faire. « D'accord. »

Et elle souriait, comme la fille débile et amoureuse qu'elle était. Parce qu'elle se laissait enfin aller, qu'elle était en train de faire une belle connerie, mais qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir heureuse (alors qu'elle se trouvait quand même devant la tombe de Nemesis encore, elle eut une légère pensée sur la réaction de la femme si elle voyait ce spectacle, c'était amusant). Sasha vint embrasser Gwendall, avant de plonger son visage dans son cou en le serrant contre elle de peur qu'il disparaisse tout de même, que cela ne soit qu'un de ces mauvais rêves qu'elle avait tendance à faire.

« Ne m'abandonne plus... je t'en supplies. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 17 Jan - 13:03


Le fil qui me raccroche à la vie
Q

uand bien même il ignorait certaines informations qui auraient pourtant pu lui être primordiales afin de prendre sa décision le plus sûrement du monde, il n'était pas dupe de tout pour autant. Il savait pertinemment que leur situation serait loin d'être toujours simple, qu'ils rencontreraient beaucoup d'obstacles sur le chemin, mais il était prêt à tous les affronter, sans jamais plier et sans revenir en arrière. C'était peut-être ça, au fond, qui faisait la force et l'importance de leurs relations, les constants obstacles à leur bonheur, comme mille manières de constamment se prouver qu'ils s'aimaient et qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Si c'était le prix à payer afin qu'il puisse à nouveau éprouver cet incontrôlable tambourinement en son coeur quand ses lèvres venaient se déposer sur les siennes, pour pouvoir la tenir à nouveau dans ses bras comme à cet instinct, il voulait bien être constamment mis à l'épreuve et supporter tous les sacrifices. Les faits le lui avaient prouvé avec une certitude qu'il lui était tout à fait impossible de nier : ils étaient faits l'un pour l'autre et surtout, il ne pouvait pas vivre sans elle, à moins de ne vivre qu'à-demi, incomplet, et malheureux comme les pierres. Là, alors qu'il serrait fermement Sasha contre lui, caressant doucement ses cheveux, il oubliait que sa vie restait un bordel sans nom, que tout était loin d'aller bien, que sa famille lui ferait payer pour s'être abandonné à ses sentiments, qu'il avait trahi le chef des neo-grindelwaldiens pour elle, que sa soeur était morte. Il n'y avait plus qu'elle et lui, et un sentiment de quiétude qu'il ne voulait plus jamais sentir disparaître.

-Je te le promets.

C'était, à ses yeux, la promesse la plus simple et la plus évidente qu'il ait jamais fait de sa vie. Non, bien sûr qu'il ne l'abandonnerait plus jamais. Il regrettait déjà tellement d'avoir seulement osé se détourner d'elle une première fois. Ses motifs étaient certes louables et le demeuraient à ses yeux, mais... Il y a des choses qui s'exemptent de toute morale et de toute règle. Ses sentiments pour Sasha en faisaient partie, et il souhaitait les privilégier au-delà de tout.

-Viens chez moi.
lui proposa-t-il doucement en déserrant juste assez leur étreinte pour pouvoir plonger son regard dans le sien.

Il voulait la retrouver pour de bon, dans l'intimité d'un lieu plus neutre que celui-là. En fait, à présent qu'il l'avait retrouvé, il ne concèderait plus jamais à la lâcher, à aucun moment, il aurait l'impression de se retirer quelque chose de lui-même. S'il s'écouterait, il l'enlèverait, abandonnerait tout, fuirait avec elle, et rattraperait chacune de ces secondes perdues où ils n'étaient plus ensemble, tous ces précieux mois gâchés. Aussi, il ne voulait pas rester ici, avec elle, si proche de la tombe de sa soeur. Quelque part, il avait l'impression de sentir l'ombre de Nemesis, en train de le juger. C'était tout sauf ce à quoi il voulait penser à ce moment précis.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Dim 18 Jan - 21:07

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Elle savait bien qu’ils allaient sans doute regretter tout cela, mais elle ne pouvait de toute façon pas revenir en arrière. Retrouver ses lèvres, être dans ses bras, cela lui redonnait simplement l’impression de revivre. Dès lors que Gwendall avait appris pour son sang et qu’il avait décidé d’arrêter leur histoire, elle avait cessé de vivre. Et clairement, sa vie avait pris un tournant désastreux. Bon évidemment, il y avait peu de chose qui avait finalement un rapport avec le fait qu’ils n’étaient plus ensemble, mais  cela n’avait clairement pas aidé la situation. Et maintenant qu’elle avait décidé de baisser les barrières et de juste profiter du moment, Sasha n’avait plus envie de penser à autre chose. Pour le moment en tout cas, ils auraient l’occasion de se prendre la tête ensuite. Il y avait encore énormément de chose qui pouvaient s’installer entre eux, qui pouvaient les mettre à l’épreuve. Sasha avait connaissance de détail que Gwendall ignorait, elle savait que c’était des situations que leur amour (puisqu’il était évident qu’ils s’aimaient plus que tout) ne pourrait peut-être pas surmonter. Les sentiments de la jeune femme pour l’Auror étaient plus forts que tout, jamais dans sa vie elle n’avait aimé quelqu’un de cette manière. Jamais elle n’avait senti sa vie et même son âme liées à ce point à un autre être humain. Avant que Gwendall entre dans sa vie, il n’y avait jamais eu qu’Angus pour d’important pour elle réellement. Elle savait bien qu’elle était parfaitement incapable de vivre sans lui, alors tant pis, elle prenait le risque de le perdre dans le futur définitivement quand il apprendrait ce qu’elle avait fait. Logiquement, elle aurait dû lui en parler, parce qu’elle voulait plus rien lui cacher, mais c’était bien au-dessus de ses forces. Pas maintenant, pas alors qu’elle avait le fin espoir de pouvoir être de nouveau heureuse avec lui, quand il lui promettait de ne plus jamais l’abandonner. Il était sincère bien sûr, mais il ne dirait sans doute pas cela s’il savait.

Si cela avait été possible, Sasha aurait juste aimé pouvoir tout abandonner et partir loin en compagnie de l’homme qu’elle aimait. Loin de ce pays, loin de ces personnes néfastes. S’il n’y avait pas eu toutes ces histoires de Neo-Grindelwaldien, d’Auror ou encore Chevalier de Walpurgis, ils ne seraient clairement pas dans une situation aussi problématique. Malheureusement, ils ne pouvaient pas disparaitre comme cela. Outre le fait que la jeune femme ne se voyait pas abandonner son frère, et encore moins lui demander de fuir en sa compagnie, elle savait que c’était tout simplement inutile. Si une certaine personne souhaitait la retrouver, il n’aurait aucun problème à le faire sans doute. Ils n’avaient pas d’autre choix que de faire avec, et faire avec en compagnie de Gwendall était bien plus agréable pour Sasha.

« Je te suis. »

Se contenta-t-elle de répondre dans un souffle quand l’homme lui demanda de venir chez lui. Aller chez lui, la jeune femme ne pensait pas que cela arriverait de nouveau. Quitter le cimetière pour se rendre dans un endroit plus intime, il n’y avait rien de mieux. Si Sasha pouvait mettre définitivement sa culpabilité concernant la mort de Nemesis, elle ira encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Mer 21 Jan - 23:30


Le fil qui me raccroche à la vie
T

out oublier. Faire table rase. Prétendre l'espace d'un instant que tout ce qui avait pu les séparer, que ces horreurs qui les avaient assaillies, n'étaient pas arrivées. Se propulser dans un monde où il n'y aurait pas de séparation houleuse sur fond de sang non convenable, où il n'y aurait ni néo-grindelwaldiens, ni chevaliers de Walpurgis, où le séjour en prison de Sasha n'aurait été qu'un ignoble songe, où Nemesis n'aurait pas été morte.... Ça ne résoudrait rien, et très vite, leurs problèmes quotidiens se chargeraient de leur refaire un mal fou, mais il voulait laisser cela à plus tard. Tant qu'ils seraient ensemble (et il ne comptait plus jamais l'abandonner, ses promesse étaient précieuses, hors de question pour lui de rompre cette-dernière), ils pourraient tout supporter, et alléger ce fardeau qu'ils supportaient l'un et l'autre en s'aidant mutuellement. Mais pas tout de suite, pas maintenant. Là, maintenant, il voulait seulement profiter d'un instant perdu dans le temps ou l'espace où il n'existerait plus que leurs sentiments, leur étreinte, leurs baisers, le reste n'existerait plus. Elle le suivait. Tant mieux, il voulait qu'elle le suive où qu'il aille, comme il accepterait de la suivre partout désormais. Le temps d'une étreinte, il la fit transplaner jusque chez lui. Il conclut l'atterrissage par un baiser plus passionné, moins hésitant que les premiers, ceux de tout à l'heure. Comment avait-il pu se passer si longtemps de la caresse de son souffle sur ses lèvres ? Il n'avait plus envie de laisser passer autant de temps entre chaque baiser.

-Tu m'as tellement manqué.
lui murmura-t-il son visage à quelques millimètres seulement des siennes, les bras enroulés autour de sa taille.

Ses lèvres se déposèrent sur sa joue, puis au creux de son cou. Ah la saveur de sa peau ! Il ne connaissait personne d'autre qui en avait de tel. Il était tout à fait incapable de comprendre comment il avait pu, de sang froid, vouloir se séparer d'elle. Tout en elle le rendait dingue, pourtant, du son de sa voix jusqu'à son épiderme, qu'il voulait voir réagir au contact de son épiderme. Sa peau le rappelait à ses souvenirs parmi les plus beaux de son existence, à des instants de quiétude, à des moments d'extase. Ça a une mémoire, il paraît, la peau. Et alors que lui revenaient en rafale une multitude de souvenirs qu'il n'aurait jamais pu occulter, et qui lui rappelaient plus que jamais, s'il avait véritablement besoin d'une preuve, que Sasha était tout simplement la femme de sa vie. Il ne pouvait y en avoir une autre, ou si autre passait dans sa vie, elle n'était faite que pour passer, justement, sans jamais lui laisser cette impression incroyable, impérissable , infinie. Sasha, elle, lui était éternelle. Et il savait que c'était une chance que de l'avoir retrouvé alors même qu'il avait eu la bêtise de croire que la meilleure de solutions était de se tenir loin d'elle.

-Je t'aime.
lui souffla-t-il à l'oreille.

Prononcer ces mots était incroyablement libérateur. Il se promettait de ne plus jamais se retenir de les dire.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Ven 23 Jan - 14:26

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
C’était comme si les derniers mois n’avaient pas existé, Sasha aurait aimé qu’ils n’existent jamais effectivement. Ce n’était pas possible, mais elle pouvait juste mettre de côté les pensées négatives qu’ils lui inspiraient. Il s’était passé tellement de chose depuis le jour où Gwendall avait découvert que son sang n’était pas pur, une longue descente en enfer, une descente vers la mort. La jeune femme s’était crue mourir à petit feu et elle avait enfin le sentiment de pouvoir recommencer à vivre, de pouvoir s’accorder quelques temps de répit. Juste là, avec lui. Gwendall les fit transplaner jusqu’à chez lui, un endroit où Sasha n’avait pas cru pouvoir remettre un jour les pieds et encore moins dans les bras de l’homme. A chaque fois que ses lèvres retrouvaient les siennes, son cœur s’arrêtait de battre. Elle avait le sentiment de vivre un rêve, se demandant encore quelques secondes parfois si elle n’était pas juste en train d’halluciner. Elle avait tant de fois espérait pouvoir le retrouver, sans jamais concrètement y croire. Et pourtant, c’était le cas. Et même si elle continuait de penser qu’elle faisait une connerie et qu’ils allaient payer cher, elle savourait chaque seconde de ce moment. Elle n’avait plus jamais envie de s’éloigner de lui, elle ne voulait plus vivre sans lui. Et tant pis pour les conséquences, tant qu’elle avait la joie de pouvoir profiter de sa compagnie.

« Tu m’as manqué aussi. »

Lui répondit-elle doucement, les bras autour de son cou. Chaque minutes passaient loin de lui avait été un supplice, mais cela avait été encore pire quand leurs chemins s’étaient croisés. Quand ils étaient venus la voir en prison, quand ils s’étaient croisés à ce mariage. A chaque fois, elle posait son regard sur lui en se disant qu’il n’était plus sien. Mais tous cela était derrière maintenant. Ils s’étaient retrouvés, pour le meilleur et surtout pour le pire, mais ils s’étaient retrouvés. La jeune femme ferma un instant les yeux, quand elle sentit les lèvres de Gwendall se déposer sur sa joue, puis dans son cou. Son corps tout entier réagissait à ces marques d’affections, son corps avait toujours réagit comme cela avec l’Auror. Ce n’était pas un secret qu’il y avait une forte attirance physique entre les deux amants et cela depuis le tout début. Mais tous cela n’était pas que physique bien sûr, Sasha ressentit une vague agréable la traverser quand elle entendit les mots de Gwendall à son oreille.

« Ah oui ? »
Lui demanda-t-elle après s’être emparé une nouvelle fois de ses douces lèvres. « Tu as une façon de me le prouver ? »

Cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas montrée si légère, qu’elle n’avait pas souris comme elle le faisait maintenant. Elle retrouvait un nouveau souffle et elle se sentait tout simplement bien. Elle avait envie de profiter de cet instant, que jamais il ne prenne fin. C’était impossible bien sûr, mais cela ne l’empêchait pas de profiter. C’était particulièrement agréable de retirer le poids de ses épaules. Elle l’embrassa de nouveau, ne pouvant tout simplement pas se passer de ce contact, laissant ses mains glisser sous la chemise de l’homme. Il lui avait tellement manqué, tous chez lui, lui avait manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 24 Jan - 18:33


Le fil qui me raccroche à la vie
O

h, quel bonheur de la retrouver, elle, dans tout ce qu'ell représentait. Ils avaient beau être demeurés à distance l'un de l'autre pendant plusieurs mois, ils avaient beau avoir subi de ces épreuves qui vous changent, et peuvent faire de vous quelqu'un de complètment différent, l'ombre de vous-même, il restait une chose, un sentiment, à jamais invariable et qu'il était grand temps de cesser de nier pour de bon. Il y avait entre Gwendall et Sasha une alchimie sincère. Ils ne l'inventaient pas, elle était bien réel, c'était elle qui les attirait toujours l'un vers l'autre quand la situation et le bon sens voudrait pourtant qu'ils se séparent pour de bon, c'était elle qui les empêchait de tourner la page, d'arriver à quoi que ce soit sans l'autre... C'était elle, aussi, qui rendait chaque baiser exceptionnel. Il suffisait que leurs peaux se touchent pour que ce contact révèlent à eux le fait qu'ils étaient certainement faits l'un pour l'autre, sans aucun moyen de se soustraire à cet état de fait, sans aucune envie de s'y soustraire non plus. Il l'avait su à l'instant même où il l'avait rencontré à Sainte Mangouste, alors même que leur rencontre n'aurait en rien dû être propice à ce que s'installe le moindre sentiment entre eux. Ils ne pouvaient tout simplement pas lutter contre la plus pure évidence.

Et qu'elle était belle et douce à observer, cette évidence. Comme le fait qu'elle lui dise qu'il lui avait manqué également suffisait à faire disparaître pour de bon l'étau qui lui avait enserré le cœur, comme il aimait à pouvoir lui dire à nouveau “je t'aime”, lui qui s'était trop longtemps retenu de le faire alors même qu'il était tout simplement incapable de ne pas le ressentir et de ne pas l'exprimer. Il n'était pas forcément très expansif, de manière générale, mais c'était tout de même là une émotion qu'il ne pouvait contenir. À quel point est-ce qu'il l'aimait ? Un point qui rendait le verbe proprement superflu et inefficace, il lui faudrait tous les jours de sa vie pour lui prouver l'ampleur de ses sentiments, et surtout rattraper son erreur, celle de l'avoir laissé filer entre ses doigts alors même qu'il était incapable de vivre sans elle. Il aimait voir ce sourire sur ses lèvres, il la sentait plus légère, plus heureuse. Comment avait-il pu si longtemps tolérer que le chagrin hante ce beau visage. À son tour, il s'empara des lèvres en question, glissa ses mains sous le haut de la jeune femme, et mêla ses caresses à celles qu'elle lui procurait déjà, et qu'il interprétait comme des prémices immensément séduisants. Ses mains s'attardèrent plus longuement sur la poitrine de la jeune femme alors que, la fixant intensément, il lui répondit :

-J'en ai mille.
Affirma-t-il.

Mille preuves à donner, et encore, il trouvait que ce n'était pas assez. En fait, et même s'il la savait taquine, il voulait la convaincre, lui fournir l'assurance de sa promesse, celle de ne jamais l'abandonner. Des étreintes, des baisers, des caresses, il y en aurait à l'infini, ce n'était pas assez. Alors l'idée. L'idée qu'il avait gardé pour lui. Gardé pour lui parce que c'était insensé, parce que c'était interdit... et pourtant.

-Tu veux une preuve ? Épouse-moi.



Pas de taquinerie, cette fois, il était parfaitement sérieux.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 24 Jan - 21:40

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Tous les obstacles qui s’étaient dressés sur leur chemin ne les avaient finalement pas séparés. Sasha ne pouvait qu’apprécier ce constat, elle retrouvait enfin l’homme qu’elle aimait. Les instants n’allaient pas toujours être faciles à vivre, ils allaient encore devoir passer au-dessus de nombreuses embuches, des tierces personnes pouvaient vouloir leur faire du mal, mais rien n’allait pouvoir les séparer. La jeune femme avait envie de croire que les sentiments qu’ils ressentaient l’un pour l’autre étaient plus forts que n’importe quoi. Elle se sentait tellement mieux maintenant qu’elle l’avait retrouvé, maintenant qu’elle entendait de nouveau sa voix lui exprimer ses sentiments. Elle avait cru pendant longtemps qu’elle ne pourrait plus jamais se sentir aussi légère, aussi bien. Il était clair qu’elle ne pouvait vivre sans lui, qu’ils ne pouvaient pas vivre l’un sans l’autre. Ils étaient plus que deux amants possédants une attirance physique, Sasha le savait depuis le jour de leur rencontre. Gwendall était spécial, il avait toujours été spécial pour elle. Il était l’homme qu’elle aimait, le seul qu’elle n’avait jamais aimé et qu’elle aimerait à jamais. C’était un sentiment qu’elle avait découvert en sa compagnie, qu’il lui avait fait découvrir. Elle ne s’y était pas attendue, cela lui était tombé dessus, mais elle ne regrettait rien. Malgré les souffrances qu’ils avaient pu endurer jusqu’à présent et qu’ils allaient sans aucun doute endurer dans le futur, elle ne regretterait jamais rien.

Sasha se montrait tellement légère et heureuse, c’était si agréable de retrouver un peu de blanc dans son esprit bien noirci ces derniers temps, qu’elle en venait même à devenir taquine. Qu’il était appréciable de ne juste pas penser aux conséquences, de se laisser porter par l’instant. Leurs lèvres se retrouvaient, leurs mains venaient redécouvrir le corps de l’autre. Elle le désirait, comme au premier jour, comme elle allait le désirer jusqu’à la fin de ses jours. Chaque millimètre de son corps frissonnait sous les caresses de l’homme, chaque partiel d’elle-même en désirait plus. Le sourire de la jeune femme s’intensifia quand il lui avait mille façons de lui prouver qu’il l’aimait. Elle trouvait cela amusant, même si en réalité elle n’avait besoin d’aucune preuve. Ou du moins, elle en avait eu assez jusqu’à présent. Ils se trouvaient chez lui, il avait décidé de passer outre ses principes du sang pour elle. Elle n’avait besoin d’aucune autre preuve pour savoir qu’il l’aimait, elle n’en avait jamais eu besoin. Et pourtant, cela ne semblait pas suffisant pour Gwendall.


« Quoi ? »

Son étonnement était palpable tant elle ne s’était pas attendu à ce que Gwendall lui demande cela et surtout pas de cette manière si sérieuse. Son cœur s’était mis à battre tellement vite, comme jamais il n’avait battu jusqu’à présent. L’épouser ? Oh, elle y avait déjà pensé bien sûr, c’était quand même dans les mœurs de leur époque, mais c’était juste dingue. Sasha n’était pas le genre de femme à rêver de se marier, de devenir la parfaite petite épouse de son mari et de fonder une famille. Elle était bien loin de ce genre de chose, en fait avant, elle ne se serait jamais imaginer épouser quelqu’un. Et pourtant maintenant, elle ne trouvait pas l’idée si déplaisante.

« T’es sur ? » Sasha baissa ses mains, qui quittèrent donc le torse de l’Auror. « Tu peux pas faire ça, tu as pas le droit… »

C’était une chose de fréquenter une femme de son genre, c’en était une autre de l’épouser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 24 Jan - 23:45


Le fil qui me raccroche à la vie
I

l n'avait rien prémédité du tout, et rien ne lui laissait présager le matin-même en se levant que le soir-même, il demanderait Sasha en mariage. Non, il y a à peine quelques heures de cela, il n'entrevoyait plus d'espoirs ni de solutions. Juste un amas de problèmes, dilemmes et souffrances, et l'impossibilité de revenir auprès de la femme qu'il aimait. Pourtant, oui, il venait bel et bien de demander à Sasha de l'épouser, et il était plus sincère que jamais. Pour tout dire, il y avait pensé plus d'une fois. Il avait toujours pensé se marier un jour, parce que la convention l'exigeait, tout simplement, et s'il devait se marier, il n'y avait personne d'autre au monde avec laquelle il voulait passer sa vie si ce n'est Sasha, la femme de sa vie. C'était ce qui avait certainement d'ailleurs précipité leur séparation : sortir avec une femme au sang impur peut passer, l'épouser... Et dire qu'il avait fait mille reproches à Nemesis, à l'époque, pour s'être éprise d'un sang mêlé et vouloir devenir sa femme... Pourtant, il était convaincu par sa demande, et il ne reviendrait pas dessus. Il ne pouvait pas se passer de Sasha, c'était un fait qu'il n'ignorait plus. Dorénavant, ce qui comptait, c'était de rattraper le temps qu'ils n'avaient pas pu passer ensemble. Et l'épouser, ce n'était pas tant une formalité qu'une façon pour lui de confirmer à Sasha qu'il ne changerait pas d'avis... et surtout, de sceller symboliquement une union et un sentiment plus fort que ce qu'il avait jamais pu connaître. L'étonnement et les réticences de Sasha, Gwendall les comprenait bien... mais il comptait bien taire tout cela. Après tout, elle n'avait pas dit non.

-Je ne demande pas forcément un mariage en grande pompes avec l'ensemble de ma famille pour nous juger.
De toute façon, très clairement, sa famille le renierait tout net en apprenant qu'il avait l'intention d'épouser une sang mêlée... Je veux juste, pouvoir faire le voeu de t'appartenir, et le faire officiellement. J'aime l'idée que tu deviennes ma femme, et... il prit une grande inspiration, abattre ses derniers principes, allez. Je me fiche de ton sang, je me fiche que ce qu'il me reste de famille se détourne de moi. La seule dont l'opinion aurait pour de bon pu le dissuader était morte et enterrée. Il y avait suffisamment de personnes pour vouloir contrôler sa vie pour ne pas rajouter sa famille par dessus le marché. Il voulait au moins être maître de cet aspect là de sa vie. Je t'aime. Et cette fois-ci, pour faire les choses un peu plus dans les règles, même s'il n'avait pas de bague de fiançailles à poser à son doigt, il lui prit la main et se mit à genoux. Autant faire les choses dans les règles. Veux-tu m'épouser ? Il esquissa un léger sourire. Ne m'oblige pas à te le demander une troisième fois.

Il se donnait des airs parfaitement assuré, le fait est que, si Sasha refusait sa demande, il n'était pas certain de ce qu'il ferait.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Dim 25 Jan - 3:00

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
L’épouser ? Vraiment ? Si on avait annoncé le matin même à Sasha que Gwendall lui demanderait de l’épouser à cet instant, elle n’aurait pas cru un seul mot. Ils passaient clairement de rien à tout. Alors qu’il y a encore peu de temps, les deux jeunes gens étaient séparés à cause des principes idiots du sang, voilà maintenant que l’Auror désirait l’épouser. La jeune femme était incapable de cacher sa surprise, elle ne s’y attendait vraiment pas et forcément elle était réticente. Outre le fait qu’il y avait toujours les épées de Damoclès au-dessus de leur tête (Sasha avait toujours tué Nemesis, il y avait toujours les histoires des Neo ou des Chevaliers), la famille de Gwendall ne risquait pas d’apprécier cette union, Angus ne serait sans doute pas trop heureux non plus d’ailleurs. C’était bien différent de fréquenter une sang mêlé que de l’épouser, Sasha savait que l’homme risquait gros. Il suffisait de repenser à l’histoire de Nemesis (que l’ancienne médicomage avait eu l’occasion d’entendre de long en large de l’intéressée), la femme n’était jamais parvenu à épouser l’homme qu’elle aimait parce qu’il n’était pas digne de son sang. Et Gwendall avait un rôle dans cette histoire. Alors oui, Sasha doutait du coup et elle ne savait pas si elle devait prendre la demande de l’homme au sérieux. Ne se laissait-il pas tout simplement emporter pas l’euphorie du moment ?

La jeune femme apprécia d’entendre que Gwendall ne cherchait pas un mariage en grande pompe, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle avait de la famille à inviter de son côté. En dehors d’Angus, il ne lui restait plus personne. L’Auror était doué pour trouver les mots qu’il fallait en tout cas, Sasha était parfaitement incapable de remettre en doute ses paroles. Et elle se retrouvait touchée par des choses qu’elle ne pensait capable de l’affecter autrefois. Elle n’avait jamais rêvé devenir l’épouser d’un homme, au contraire même. Tout comme elle n’avait pas pensé tomber amoureuse non plus. Et il était plus que clair que ce qu’il était en train de faire était la plus belle preuve d’amour possible, parce qu’en l’épousant c’était tout simplement sa partie moldu qu’il mettait de côté.


« C’est tentant pourtant. »
Répondit-elle quand il lui demanda pas de répéter une troisième fois sa question, après s’être mis à genou et d’avoir fait les choses de la « bonne » manière. Et dire qu’un homme se trouvait réellement à genou devant elle et qu’il désirait l’avoir pour femme, c’était à se demander si elle ne rêvait pas. « D’accord, je veux bien être ta femme. » Au final, cela n’allait pas forcément changer grand-chose. Sasha savait qu’elle était incapable de vivre sans l’homme, ils ne faisaient qu’officialiser leur relation déjà bien forte (même si légèrement chaotique). La jeune femme attrapa les mains de l’homme pour le relever, parce qu’elle n’aimait pas forcément le voir à genou comme cela, avant de l’embrasser avec fougue. Ils étaient fou, complètement fou, et elle avait envie de l’être encore un peu plus. « Et si… on faisait ça rien que nous deux ? On a besoin de personne d’autre non ? Toi, moi, nous… »

Pas même Angus ? Non, pas même Angus. De toute façon, Sasha savait d’avance qu’il n’allait pas être heureux d’apprendre qu’elle voulait épouser Gwendall, alors il n’était pas forcément obligé de l’apprendre. Du moins pas de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Lun 26 Jan - 22:40


Le fil qui me raccroche à la vie
A

urait-il dû lui demander encore des dizaines et des dizaines de fois sa main qu'il l'aurait sans doute fait. C'était peut-être sur un coup de tête qu'il s'était proposé à elle, mais plus l'idée avait le temps de se frayer un chemin dans son esprit, plus il parvenait à se convaincre de son bien-fondé. Il voulait être légalement uni à Sasha, il voulait que quelque chose affirme et avère la valeur qu'il accordait à leur relation. Si Sasha refusait de devenir sa femme. Alors il lui redemanderait encore, et encore, jusqu'à ce qu'elle dise finalement oui. Finalement, il n'y avait pas besoin d'aller aussi loin. Elle accepta, elle accepta, et cette approbation fit naître sur son visage le plus sincère des sourires. C'était vrai, c'était sûr, ils allaient se remarier, quand il se redressa et que Sasha vint poser passionnément ses lèvres sur les siennes, il fut plus que jamais convaincu de ne pas être en train de commettre une erreur, mais le choix le plus sensé et raisonnable de toute son existence. Peu importe si c'était folie, c'était leur décision, leur vie, leur bonheur, enfin, il y avait de la lumière dans sa vie, et elle rayonnait. Une fois leurs lèvres descellées, Sasha fit la suggestion de se marier dans le plus parfait secret et la plus totale intimité. Pas sa famille, ni celle de Sasha (même si elle était des plus restreintes) pas leurs amis, personne. Juste lui et elle. Il n'en voulait pas plus. Il n'avait pas besoin d'un public, contrairement à beaucoup, il n'avait pas l'intention de se marier pour l'apparence ou pour les autres, juste pour eux, rien que pour eux.

-Juste toi et moi.
Son regard ne lâchait plus le sien, ses lèvres demeuraient à quelques millimètres des siennes, prêtes à s'en emparer de nouveau à tout moment. J'aime ça.

Il sourit. Dès le lendemain, il se promettait d'organiser leur mariage clandestin, pour qu'il puisse avoir lieu au plus vite. À présent qu'ils s'étaient promis l'un à l'autre, il n'avait pas envie d'attendre trop longtemps avant que leur idéal ne se concrétise... Bien sûr, il y avait ces formalités qu'ils laissaient de côté pour le moment. Sasha porterait-elle son nom ? Finiraient-ils par vivre ensemble ? Ça lui semblait trivial, au final. Pour le moment, ce qu'il voulait avant tout, c'était profiter au maximum de sa présence, de ce corps retrouvé, de cet être adoré dont il avait été séparé trop longtemps. Comment avait-il fait, ces quelques mois, pour vivre sans la moitié de lui-même. Gwendall embrassa à nouveau Sasha, avant de laisser ses lèvres plisser le long de son cou, ses mains parcourir la peau nue sous ses vêtements. Il avait interrompu l'instant d'avant les prémices des retrouvailles physiques les plus délicieuses, pour faire cette demande improvisée mais venue du coeur, à présent, il avait bien envie de reprendre où ils s'étaient arrêtés. Son envie d'elle était loin de s'être tarie. Au contraire, il la désirait plus que jamais. Et il comptait bien le lui prouver.






code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Mer 28 Jan - 0:03

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
Ils allaient se marier, c’était de la folie pure et dure. Mais bizarrement, Sasha se sentait plutôt bien. Elle préférait de toute façon éviter de penser à toutes les conséquences que cela allait avoir, pire encore que le fait qu’ils soient juste ensemble. La vie était courte après tout, alors autant en profiter le plus possible. Sasha ne voulait plus vivre un seul instant loin de l’homme qu’elle aimait, elle se retrouvait à aimer le fait de devenir sa femme. Le mariage ce n’était pas son genre pourtant, mais avec Gwendall c’était différent. Il était le seul homme qu’elle n’avait jamais aimé, l’idée que leur union devienne légale était plus qu’appréciable. Même si la famille de l’homme n’allait pas apprécier du tout, même s’il y avait des chances qu’Angus n’apprécie pas non plus. Tant pis, ils prenaient eu même leur décision de toute façon. Leur décision à eux seuls et ils pouvaient très bien l’assumer seuls aussi. C’était l’idée de Sasha en tout cas, qu’elle ne manqua pas de préciser à Gwendall. Ils n’avaient pas besoin de leurs familles ou de leurs amis (au fond Sasha n’en avait pas énormément de toute façon), ils n’avaient pas besoin de ce genre de mariage plus pompeux qu’autre chose. La jeune femme n’avait aucune envie de se perdre dans des préparatifs inutiles, elle désirait juste que cela arrive rapidement. Maintenant qu’elle avait accepté, elle se retrouvait impatiente de s’unir à l’homme qu’elle aimait. Et dire que le matin même, elle ne pensait pas le retrouver. Un large sourire s’afficha sur le visage de l’ancienne médicomage quand l’Auror accepta sa proposition. Juste lui et elle, pour le meilleur et pour le pire.

« Et moi je t’aime… »

Lui répondit-elle dans un souffle, passant ses doigts dans ses cheveux avant que leurs lèvres ne se retrouvent. Sasha se doutait bien qu’ils allaient devoir discuter de quelques détails concernant ce mariage, mais ce n’était pas le moment. Pour l’heure, ils avaient juste besoin de se retrouver autrement, physiquement. Leurs élans avaient été stoppés par cette demande imprévue, mais Sasha n’avait aucune envie de laisser les choses en plan. Elle avait envie de lui, comme c’était le cas depuis le début et comme ça le serait jusqu’à la fin de leurs jours. Les mains de la jeune femme reprirent leurs caresses, faisant choir les vêtements de l’homme et découvrir son corps si parfait. Sasha décida d’entraîner Gwendall vers cette chambre qu’elle avait déjà eu souvent l’occasion de visiter et qui n’avait pas changé d’un pouce depuis la dernière fois.

« Tu sais que normalement… » Dit-elle entre deux baiser, quand leurs lèvres se quittaient quelques secondes. « Nous ne sommes pas censé faire ce genre de chose avant le mariage. »

Comme si cela l’importait, évidemment que non. La jeune femme allait de toute manière finir en enfer, alors un peu plus de dérogation aux bonnes conduites ce n’était vraiment rien. Et ce n’était pas comme si elle osait se croire capable de résister une seule seconde à ses désirs, il lui avait tellement manqué. Elle se laissa tomber sur le lit, l’entraînant avec elle. Qu’est-ce qu’il lui avait manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Sam 31 Jan - 1:00


Le fil qui me raccroche à la vie
E

t dire que, l'instant d'avant, il était en train de se morfondre, se sentait au bord du gouffre ! Oh, comme ce profond sentiment de désespoir lui paraissait loin, à présent. Il avait l'impression que ses retrouvailles avec Sasha avait durées une éternité suffisante pour penser ses plaies et recoller les morceaux de son coeur. Elle avait ce pouvoir-là sur lui. Entre autres. Il s'oubliait au moindre de ses baisers, et chacune de ses caresses lui laissait éprouver un sentiment de plénitude à nul autre pareil. Tout semblait lointain, et l'avenir, finalement moins sombre que ce qu'il aurait cru. Il l'avait. Elle l'avait. Qu'est-ce qui pouvait compter, autrement ? Rien. Il en était convaincu. Et tout était ici combiné pour qu'il se sente parfaitement heureux. Et en complète harmonie avec ce moment. Parce qu'elle lui avait dit qu'elle l'aimait, parce qu'elle allait devenir sa femme. Que de demander de plus ? Ah si, peut-être le contact de leurs deux corps, deux corps qui s'étaient eux aussi trop manqués, et étaient sur le point de se retrouver.

Gwendall se laissa déshabiller et ne manqua pas de déshabiller la jeune femme à son tour. Ce corps, par Merlin, ce corps ! Il n'existait aucune autre femme en ce monde qui soit à ce point sublime. Un simple regard dans sa direction lui vrillait complètement les sens, et son désir plus que visible s'imprégnait de tout son être. Elle l'entraîna vers cette chambre où il avait craint de ne plus jamais mettre les pieds, et se laissa entraîner sur ce lit qui avait connu plus d'un de leurs ébats. Ses lèvres récupérèrent les siennes aussitôt qu'elles le purent, et ce fut dans un sourire qu'il accueillit la réflexion de sa maîtresse, non, mieux, de sa future femme.

-Je sais.
répondit-il. Et cet interdit qu'ils avaient déjà enfreint plus d'une fois ne la rendait que plus désirable. Je crains que nous soyons condamnés à l'enfer, toi et moi. Et à plus d'un titre, c'est certain.

Et sur ces mots, le flot de baisers et de caresses reprit son cours. Il retrouvait ces sensations singulières dont il avait eu tant de mal à se passer. Faire l'amour à une femme, c'était une chose. Faire l'amour à Sasha, c'en était une autre, complètement différente. Il y avait chez elle un il ne savait quoi qui la distinguait complètement de toutes les autres femmes, et les en distinguerait toujours. Il avait bien essayé de l'oublier auprès d'autres (bon, auprès d'une autre, en fait, après Anya, qui clairement n'avait de leçons à recevoir de personne en ce qui concernait les plaisirs de la chair, Gwendall n'avait pas eu envie de réitérer "l'expérience"), rien ne pouvait y faire. C'était elle et personne d'autre. Un point c'est tout. Et il voulait que leurs retrouvailles soient parfaites, et lui procurer autant de plaisir que possible, lui témoigner à chaque geste l'amour qu'elle lui inspirait dans toute son ampleur. Les lèvres de l'Auror longèrent le cou de Sasha, puis s'attardèrent longuement sur sa poitrine avant de descendre bas, plus bas.







code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2172
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Mer 4 Fév - 23:15

Gwendall & Sasha
Le fil qui me raccroche à la vie.
C’était presque impensable, Sasha avait le sentiment de rêver. En fait, c’était plus ou moins ce qu’elle était en train de faire, elle vivait un rêve éveillé. Si on lui avait dit il y a seulement quelques mois (même quand tout se passait encore bien avec Gwendall) qu’elle allait se marier, elle n’aurait pas cru. Cela n’avait jamais été son truc, elle ne s’était pas imaginée en bonne femme mariée. Ce n’était même pas la peine de l’imaginer être une femme au foyer, ce n’était pas son truc, fonder une famille encore mois. En fait, elle n’avait jamais voulu se marier avant, jusqu’à maintenant. Et à l’heure qu’il était, la jeune femme se retrouvait à apprécier l’idée de devenir la femme de Gwendall. C’était parce que c’était lui, parce qu’il était l’homme de sa vie, son âme sœur. Et maintenant, pendant qu’ils étaient en train de se retrouver pour de bon, elle attendait avec impatience le moment où son existence serait officiellement liée à celle de l’Auror. Sasha ne pouvait se sentir aussi bien qu’à ce moment précis, alors qu’elle retrouvait pleinement l’homme qu’elle avait cru perdre. Elle avait pensé l’avoir perdu définitivement, elle n’avait pas imaginé de telles retrouvailles et pourtant c’était bel et bien le cas. Son cœur battait tellement rapidement et elle avait le sentiment qu’il se remettait seulement à battre maintenant. Comme si ces nombreuses semaines, ces mois, loin de lui avait disparu. Comme si ces moments n’avaient été qu’une parenthèse dans sa vie qu’elle pouvait juste les oublier. Elle avait envie d’oublier oui et elle y parvenait aisément dans les bras de l’homme qui allait devenir son époux. Epoux, c’était fou.

« Ca c’est certain. »
Il n’y avait aucune chance que les âmes de Gwendall et de Sasha puissent être sauvées à un moment ou à un autre. Mais la jeune femme n’avait aucune envie que cela arrive. Elle savait depuis des années qu’elle était condamné, cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Surtout qu’elle n’imaginait pas que l’enfer puisse être réellement pire que le monde dans lequel ils vivaient. « Mais si on y va ensemble, alors ça ne ressemblera en rien à l’enfer. »

Dans ce monde et dans le prochain, Sasha n’avait plus envie d’être séparée de l’homme qu’elle aimait la moindre seconde. Plus jamais, cela n’avait été trop difficile de vivre à ses côtés. Et elle n’avait aucune envie de penser à ce qui risquait de leur arriver dans le futur, elle profitait juste pleinement du moment présent. Son corps réagissait déjà vivement aux caresses de l’homme, comme jamais il ne réagissait autrement avec quelqu’un d’autre. Elle avait bien essayé d’oublier Gwendall dans les bras d’un autre, mais elle n’avait jamais réussi à aller jusqu’au bout. Parce qu’elle savait parfaitement qu’il était impossible qu’elle ressente la même chose qu’en sa compagnie. Il n’y avait pas que leurs âmes qui étaient liés par un fil invisible. Son corps réagissait donc vivement, la tête de Sasha commençait déjà à tourner alors que le plaisir l’emplissait entièrement. Des soupirs, puis des gémissements, firent leur apparition. Les traitements de Gwendall était plus qu’agréable, mais Sasha avait envie de bien plus, de tout autre chose. Elle vint récupérer les lèvres de l’homme contre les siennes, l’allongeant sur le lit en le chevauchant. Sans que jamais elle ne cesse de l’embrasser, ses mains continuaient leurs caresses, s’attardant longuement vers une zone bien particulière. Au vu de la chaleur que la jeune femme ressentait, peut-être bien qu’ils se trouvaient déjà en enfer oui. L’ancienne médicomage n’y tenait plus, elle désirait plus qu’ardemment que son corps comme son âme ne fasse plus qu’un avec celui qu’elle allait épouser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1223
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   Jeu 5 Fév - 14:18


Le fil qui me raccroche à la vie
L'

enfer leur tendait les bras, c'était une certitude, mais ce n'était pas nouveau, et certainement pas pour cette raison par ailleurs. Dès la naissance ou presque, il avait été évident que Gwendall ne serait pas voué au paradis. Il y avait ces pulsions sanguinaires qui ne le lâchaient pas, il y avait ses décisions plus que controversées, il y avait tout le sang qu'il avait sur les mains. Oh oui, il serait allé seul tutoyer Lucifer, si Sasha n'était pas entré dans sa vie, maintenant, ils seraient deux à venir lui payer visite. Car elle était son âme soeur, ni plus ni moins que son âme soeur. Alors où elle irait, il irait aussi, et quoi qu'elle fasse, il demeurerait inflexiblement à ses côtés... Qu'était-ce que le brasier ardent de l'enfer, s'il savourait sa damnation en si bonne compagnie ? Il en deviendrait presque impatient que ce jour arrive...

Mais en attendant, il s'accordait un peu de ce septième ciel dont on lui fermerait sans doute les portes une fois passé de l'autre côté. Et quoi de mieux pour cela que le contact des lèvres de la jeune femme contre les siennes, que la douceur de ses caresses qui, à mesure qu'elles se faisaient plus expertes et plus orientées, lui vrillaient les sens, et lui arrachaient des grognements de plaisir qu'il aurait eu grand peine à dissimuler s'il s'en était donné la peine. Ce qui n'était pas le cas. Auprès d'elle, il pouvait s'abandonner complètement, et il ne redoutait pas de le faire, il n'était plus question de contrôle, il était uniquement question de partage, d'harmonie, d'alchimie... Avant de connaître Sasha, jamais il n'aurait pensé que l'acte sexuel, qu'il n'avait jamais avant considéré que comme trivial, puisse avoir tant de portée, tant de force symbolique. Comment douter qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, et qu'elle était la femme de sa vie, quand son corps répondait parfaitement à la moindre de ses caresses, avec une intensité jamais égalée, et réciproquement.

Il avait envie de plus, de toujours plus, d'unir leurs corps à nouveau comme ils avaient pu l'être tant de fois à l'époque, comme ils auraient dû le temps de l'être tant de fois au cours de cette séparation absurde, qui n'aurait pas eu lieu d'être. Il voulait ne plus faire qu'un avec elle, goûter à cette plénitude qui lui avait tant manqué ! Comme il pouvait tout oublier, comme tout semblait plus simple quand elle était ainsi à portée de ses lèvres, quand ils se couvraient ainsi de caresses. Alors, dans un nouveau baiser, la laissant demeurer au-dessus de lui (elle était bien la seule personne au monde qui pouvait se targuer d'être ainsi autorisée à avoir l'ascendant sur lui, sans qu'il n'oppose la moindre résistance, et surtout, il trouvait cela tout simplement naturel et logique), il s'immisça en elle, et sans lâcher un instant ses yeux du regard, son bassin entama un lent mouvement de va et vient tandis que ses mains caressait la peau douce de ses seins.







code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le fil qui me raccroche à la vie [pv Sasha <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ACDC raccroche :(
» C'est fou comme on se raccroche au passé quand notre avenir est en jeu | Blood & Chronic
» Sarah qui? CA RACCROCHE!
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Exorcistes d'Orpheo
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-