AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ravaler sa fierté [pv Kieran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 984
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Ven 20 Fév - 11:46


Ravaler sa fierté
I

l avait suffi d'un mot, un seul mot, pour que tout à coup, sa vie semble retrouver les bons rails. Rien n'était tout à fait idéal, bien sûr, les morts ne revenaient pas à la vie, et les promesses faites sous le jougs de la menace ne pouvaient pas être révolues, mais il n'y avait pas d'épreuve qu'il ne se sente capable de subir, pas d'obstacle qu'il ne lui semble impossible de franchir, à présent que Sasha avait accepté devant un Dieu en lequel il ne croyait pas, mais qu'il remerciait pour le symbole qu'il représentait, de devenir son épouse. Il lui semblait que la vie malgré ses déboires nombreux et ses tragédies, pouvait s'aborder plus aisément, et plus tranquillement, s'il avait la jeune femme à ses côtés. Elle avait dit "oui", et ce faisant, fait de lui quelqu'un de complet. Il n'avait parlé à personne de sa famille encore de ses noces précipitées avec la jeune femme. Il faudrait bien qu'ils sachent un jour, c'est certain, mais pour l'heure, Gwendall avait les bonnes excuses pour ne rien leur dire. Ils ne comprendraient pas. Parce qu'elle était une sang mêlée oui, bien sûr, c'était même la raison première qui avait interdit Gwendall en premier lieu de fréquenter Sasha, avant de réaliser être tout bonnement incapable de cesser de l'aimer... Mais aussi, ils comprendraient encore moins qu'il se soit ainsi subitement marié, alors que l'on venait à peine d'enfouir sa soeur cadette sous terre. Ils y verraient sans doute un manque total de décence... Autant attendre que soit fait le deuil de Nemesis... Ce qui avait toutes les chances d'être très long. Lui-même ne savait trop quand il aurait enfin réussi à tourner la page et à passer à autre chose.

Pour s'amender auprès de sa soeur, il y avait tout de même une chose qu'il se savait devoir faire. Il y avait toujours eu entre eux deux, et malgré la tendresse qu'ils s'accordaient mutuellement, un réel objet de contentieux. Qui avait un nom et un visage. Qui à une époque qui semblait extrêmement lointaine, qui paraissait même appartenir à une autre vie, avait été son meilleur ami. Kieran O'Connell. Nemesis lui avait toujours reproché de les avoir séparé, pour la mettre dans les bras d'un homme qu'elle aimait moins selon ses dires. Soit. Jusqu'ici, Gwendall n'avait jamais songé à remettre en cause son propre choix. Le sang de Kieran était impur, il n'avait pas voulu qu'il salisse le nom des Colloway, pour lui c'était une décision tout à fait justifiée et irrévocable... Irrévocable jusqu'à maintenant, puisqu'en définitive, c'était lui qui "salissait" à présent le nom des Colloway.

Ce n'était pas simple pour lui que d'être venu jusqu'au cabinet d'avocat où travaillait Kieran et de venir toquer à la porte de son bureau, mais c'était comme un "étape" à suivre qui lui paraissait essentielle. Qu'importe ce que l'homme, qui avait sans doute cultivé à son égard une rancoeur tenace, pouvait bien en penser. Il fallait qu'il lui dise ce qu'il avait à dire. Après il s'en irait. Il toqua donc à la porte de son bureau, et entra quand on l'y invita.

-Bonjour Kieran.
le salua-t-il d'un ton absolument neutre, sans doute le plus approprié étant donné les circonstances. J'aimerais te parler, tu as un peu de temps à m'accorder ?













code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 88
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Lun 2 Mar - 23:38

Ravaler sa fierté



Franchement, Kieran, en ce moment, c'était loin d'être un cadeau, dans la vie, dans la ville, dans sa vie professionnelle et privée... Il se montrait désagréable, facilement irritable, difficile à aborder. Ses collègues et amis le fuyaient comme la peste, et ça lui allait parfaitement bien. Il ne se sentait bien que seul (dans la mesure où il pouvait se sentir bien). Disons qu'il était un peu désagréable, et pas franchement d'humeur à se mêler au commun des mortels depuis qu'il avait assassiné sa petite amie. Allez savoir pourquoi, hein, mais la mort de Nemesis l'avait un peu mis sur les nerfs. Va savoir si ça avait un lien, mais pour le coup, on ne lui confiait pas beaucoup de travail, dernièrement. Aucune plaidoirie à l'horizon pour le moment. Et oui, tant mieux, il aurait pu faire un massacre dans un tribunal, et ça n'aurait pas forcément été pour le plus grand bien de son ou ses clients. Il avait besoin de paix, pour le moment. De paix et de temps. Et on lui en accordait puisque personne n'osait l'approcher ou lui parler pour l'instant (ce qui fonctionnait pour l'instant, mais qui risquait d'être pus compliqué pour la suite).

Il fut, du coup, surpris, d'entendre toquer à la porte alors que ça faisait un long moment que plus personne n'avait osé le déranger. Il hésita à répondre quand on toqua, mais finalement, il fit quand même l'effort. Sa voix était totalement éraillée. C'est là qu'il se rendit compte qu'en fait, ça faisait vraiment un bail qu'il n'avait parlé avec personne. Encore un peu et il allait être pour de bon le plus grand asocial que la planète Terre ait jamais portée. La porte s'ouvrit enfin, et Kieran ne su dissimuler sa surprise quand il vit Gwendall de l'autre côté de la porte. Qu'est-ce qu'il foutait ici, lui ? Il l'avait viré de sa vie comme s'il n'avait jamais été qu'une sombre merde à ses yeux sous le prétexte que son sang n'était pas le bon. Et il se repointait là, comme une fleur, il y avait forcément une raison. Le fait que ça coïncide comme de par hasard avec la mort de la soeur de l'Auror ne rassurait pas Kieran, ceci dit. Et Kieran se montra très prudent, quand son interlocuteur demanda à lui parler. Prudent, mais pas agréable pour autant, il ne faudrait pas qu'il éveille les soupçons non plus.


"Qu'est-ce que tu me veux ?"
demanda-t-il, par conséquent, extrêmement froidement.

Leur histoire remontait à loin, à tous les deux... Et le pire, dans tout ça, et qu'à la base, tous les deux s'entendaient extrêmement bien, avant. Avant, ils étaient même les meilleurs amis du monde, tous les deux. C'était des idéaux familiaux stupides et dépassés qui les avaient éloignés et séparés. C'était d'une idiotie sans nom. Kieran regrettait cette époque, où ils étaient amis, où il pensait épouser Nemesis et passer sa vie avec elle... Ils étaient bêtes et naïfs, à l'époque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 984
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Mar 3 Mar - 16:22


Ravaler sa fierté
L'

accueil que lui réserva Kieran était clairement des plus froids, voire même hostiles, mais cela n'avait rien d'inattendu, bien au contraire, et étant donné les circonstances, l'Auror s'était même attendu à ce que son interlocuteur le vire manu militari de son bureau sans réfléchir plus avant, alors il s'en tirait à plutôt bon compte, tout bien réfléchi. Il faut dire qu'il y avait normalement entre eux une animosité de longue date qui n'aurait normalement pas eu le temps de disparaître, et encore moins de raisons de le faire. Gwendall était quelqu'un d'entier, très à cheval sur ses principes, qu'il n'avait décidé de piétiner que depuis très récemment. Quand il avait appris que Kieran, pour qui il avait pourtant éprouvé une amitié entière et sincère, n'était autre qu'un insipide sang mêlé, son sang n'avait fait qu'un tour, et il avait tout de suite rejoint tout le reste de sa famille (Nemesis mise à part, cela va de soi) quant au fait qu'il ne voulait plus jamais rien avoir à faire avec lui. Et il pensait vraiment qu'il s'y tiendrait, tout comme il avait sincèrement cru qu'il se séparerait de Sasha pour de bon et ne ferait pas machine arrière. Mais il avait changé. Elle l'avait changé. Et la mort de Nemesis avait achevé de lui faire comprendre que ses choix de vie n'avaient pas forcément toujours été les bons, et que ses beaux préceptes méritaient tout de même qu'il mette ne serait-ce qu'un rien d'eau dans son vin.

Gwendall fit mine de ne pas lire l'énervement dans la voix de l'avocat quand ce dernier lui demanda ce qu'il venait faire là et profita du fait qu'il ne lui demande pas de s'en aller sur le champ pour prendre place sur la chaise vide en face du bureau de l'homme qui devait avoir tout sauf envie de voir cette conversation se prolonger. Quel dommage, à bien y réfléchir. Tous deux, pourtant, avaient eu mille raisons de s'entendre à l'époque, et en auraient encore eu de s'entendre aujourd'hui. Autrefois, ils avaient été les meilleurs amis du monde, et ce n'était pas pour rien. La vie leur avait joué l'un de ces tours décourageants dont l'on sort difficilement indemne, et aujourd'hui, ils n'étaient plus que deux étrangers qui étaient pourtant liés par une certitude commune. Ils avaient aimé et même adoré une même personne, sans vraiment la connaître, tous comptes faits.

-En fait, je voulais te voir... pour m'excuser.
Ces mots, même si sincères, avaient tendance à lui écorcher la gorge. Il n'était normalement pas de nature à s'excuser, c'était même tout l'inverse. Il avait sa fierté, et cette fierté était clairement mal placée, mais il fallait qu'il fasse cet effort. Pour l'heure, c'était plus que nécessaire. Depuis le décès de Nemesis, j'ai... remis pas mal de choses en question, et l'attitude que j'ai eu envers toi n'était sans doute pas complètement juste.

Les "sans doute" et "complètement" étaient certainement de trop dans cette phrase, mais il ne fallait pas trop en attendre de lui non plus.











code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 88
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Mer 11 Mar - 23:15

Ravaler sa fierté


Bien sûr, Kieran avait été tenté de rembarrer Gwendall dans la seconde. Très tenté, même ! Pour qui se prenait-il, hein ? De venir ainsi à son bureau après des années et des années de silence radio ! À une époque, ces visites à l'improviste auraient eu une raison et auraient eu un sens, mais aujourd'hui, ce n'était plus le cas, et si l'avocat ne rembarrait pas immédiatement son ancien ami, quand bien même la tentation était grande, et acceptait qu'il vienne à son bureau (même s'il n'avait jamais eu l'intention de lui proposer de s'asseoir, mais bon, d'accord), c'était parce qu'il était curieux... et un peu effrayé, aussi. Curieux, parce que si l'Auror venait là, après tout ce temps, c'est qu'il avait forcément une raison, et une trop bonne, qui l'invite soit à mettre son orgueil de côté, soit à lui en mettre sur la tronche. Effrayé, car le fait que sa visite arrive si peu de temps après la mort de Nemesis était forcément suspect, et puisqu'il était tout sauf étranger au décès de cette femme qu'il avait aimé comme un fou avant de contribuer à son assassinat, et qu'en plus, son ancien ami appartenait à la police sorcière, il s'inquiétait un peu. Et si Gwendall avait découvert quelque chose de compromettant à son sujet ? C'était possible, après tout.. Et si Nemesis lui avait raconté des horreurs à son sujet, qui le rendraient suspects, maintenant. Cette cinglée, c'était bien son genre, tiens ! Enfin, pas le choix, il allait devoir attendre pour en savoir plus, et en attendant, faire comme si de rien n'était. Sauf que Kieran ne s'était pas imaginé une seule seconde que les choses se dérouleraient d'une telle manière.

Il faillit s'étouffer sans avoir rien bu ni mangé tant son ancien meilleur ami, en une fraction de seconde, lui avait radicalement coupé la chique. Il... s'excusait ? Gwendall Colloway s'excusait ? C'était une première, ça. Les Colloway, frère et soeur (c'était un sale truc de famille, ça), avaient une putain de fierté mal placée qui les invitaient très rarement à s'excuser, même quand ils avaient tort, et même quand ils savaient pertinemment qu'ils avaient tort. Ouais, dans le genre mauvaise foi, ils étaient indétrônables. Mais Gwendall s'excusa effectivement, et Kieran ne savait plus quoi penser. Son sang se glaça une fraction de seconde quand il évoqua la mort de Nemesis. Peut-être que c'était un piège. Ça lui ressemblait tellement pas, ce genre d'attitude, ça devait être un piège. Ou pas. Kieran n'arrivait vraiment pas à savoir si Gwendall était sincère. En attendant, il choisit de rester prudent, s'autorisant même à sourire quand Gwendall qualifia son attitude de "pas complètement juste". C'était tout lui, ça. Mon oeil ! Il avait été plus qu'injuste, ouais.

"Tu veux dire que t'as été un beau salaud, avec moi, plutôt."
répliqua-t-il, n'ayant pas pu s'en empêcher, ne sachant pas s'il devait se sentir acculé ou non. "Et à quoi je dois ce revirement de situation ?"

La mort de Nemesis, pourquoi pas, mais soit c'était qu'il en savait trop sur cette mort, soit il y avait quelque chose trop, cette excuse ne pouvait guère suffit. Il avait besoin d'en avoir le coeur net.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 984
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Ven 13 Mar - 14:19


Ravaler sa fierté
U

n beau salaud... Le terme était sans doute approprié, mais Gwendall ne l'apprécia pas outre mesure pour autant. C'était déjà beaucoup de sa part que de présenter ses excuses à son ancien ami, et c'est vrai que ces derniers temps, il s'était beaucoup remis en cause, mais pas au point d'apprécier ce genre de réflexions à l'égard de Kieran. Ceci dit, Gwendall ne s'attendait pas franchement à ce que l'avocat se contente d'accepter ses excuses et ne cherche pas plus loin. Après tout ce qu'ils avaient vécu, tout ce que l'Auror lui avaient fait subir en pensant agir pour le bien général et surtout celui de sa soeur, il ne fallait évidemment pas attendre à ce qu'ils se serrent mutuellement dans les bras comme si de simples excuses pouvaient refaire d'eux les meilleurs amis du monde. D'ailleurs, ce n'était pas ce que Gwendall attendait, il n'espérait pas de lui la moindre forme de réconciliation, il état un homme de parole et d'honneur, c'est tout. Et en conséquences, il voulait seulement corriger son erreur. Pas réparer des blessures trop profondes pour être pansées, non. Juste essayer de se racheter à sa manière, pour effacer l'ardoise.

-Je te l'ai dit, j'ai perdu ma soeur et... j'ai pensé à tout ce que j'aurais dû faire, toutes les manières dont j'aurais dû agir, tout ce qui aurait pu empêcher ce qui arrivait...


Il était un peu embrouillé dans son discours, mais la l'émotion la regagnait peu à peu, et il avait du mal à la contenir. Il tentait le moins possible de penser à Nemesis, et en ce sens, son union civique avec Sasha était la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Mais là, tout lui retombait dessus, tout ce qu'il tentait d'ignorer, et la présence de Kieran, même s'il l'avait recherché, n'aidait pas spécialement les choses. Il hésita. Il savait que ces simples explications ne suffisaient pas à justifier qu'il ait prit la peine d'aller immédiatement retrouver Kieran pour aller s'excuser. Ce dernier avait raison de penser qu'il y avait plus que ça, une raison d'un tout autre ordre. Et il ne savait comment l'expliciter autrement que par une sentence un peu directe. Juste pour en avoir le coeur net.

-Je me suis marié...


Kieran, en soi, n'aurait sans doute pas grand chose à faire de cette information, mais c'était après tout cette-dernière qui justifiait sa présence ici, parce qu'il avait pris conscience de bien des choses, et notamment qu'il fallait qu'il s'exempte des à prioris de sa famille, pour faire ses propres choix, et agir contre son coeur, pour qu'il ne fasse plus obstacle à sa si chère raison. Pour le moment, il manquait tout de même d'apprendre à Kieran la bribe d'information essentielle pour comprendre ce revirement de situation. C'est que sa jeune épouse était loin d'avoir un sang des plus irréprochables. Tout comme son interlocuteur. Chaque information en son temps. Il devinait déjà quelle réaction cela allait provoquer chez l'avocat. Il allait peut-être regretté d'avoir pris la peine de se confier à lui, mais il aurait au moins le sentiment d'avoir fait ce qu'ils devaient faire.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 88
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Jeu 26 Mar - 0:43

Ravaler sa fierté


La mort d'un proche pouvait vous inviter à revoir votre vision de l'existence et à la changer du tout au tout... Enfin, c'est ce qui se disait, en tous cas. Kieran ne savait pas trop, en ce qui le concernait, il avait bien porté le deuil de temps en temps, mais pas souffert d'un décès à l'impact suffisamment violent pour métamorphoser sa vision des choses. La mort de Nemesis aurait dû avoir ce genre d'impact... Mais finalement, ça avait été un vrai soulagement pour l'avocat, il ne pouvait pas franchement dire que ça avait changé sa vision de l'existence, ça lui avait juste appris qu'il avait couru beaucoup trop longtemps après un mirage, qu'il avait aimé comme un fou une femme qui, pour sa part, l'avait toujours méprisé et s'était toujours ri de lui. Du temps perdu, absurde, idiot. Il se détestait de s'être fait avoir comme un bleu, comme ça. Pour quoi il passait ! Enfin bon.

Ouais, pour sa part, la mort de Nemesis lui avait changé la vie, mais pas parce qu'il avait changé de point de vue sur l'existence, juste parce que du coup, il avait acquis un nouveau statut et de nouvelles responsabilités qu'il n'aurait pas imaginé autrement. Il pouvait comprendre que Gwendall ait eu droit à son épiphanie. Mais ça n'empêchait pas ses excuses d'arriver trop tard, c'était bien, hein, de dire qu'il avait eu une super prise de conscience après tout cela, mais ça ne changeait rien à la situation. Il l'avait rejeté, il lui avait pourri la vie. D'accord, il aurait mieux fait de rester éloigné à tout jamais de Nemesis et de prendre la décision des Colloway au pied de la lettre comme une bénédiction pour sa santé mentale, mais ça. Kieran avait eu envie de lui répliquer tout ça, histoire de lui faire comprendre qu'il était un peu trop simple de revenir maintenant et implorer son pardon la queue entre les jambes, mais il avait été totalement prit de court pour la révélation toute neuve qu'il venait de faire.

Il s'était marié ? Ah bon ? Quand ? Comment ? Avec qui ? Kieran était person non grata pour les Colloway, d'accord, mais les grands mariages de sang-purs, tout le monde en entendait parler. Comment celui-là avait pu lui échapper ? Il n'en avait même pas entendu l'ombre d'une rumeur. Puis il se rappeler Davis, Davis qui ce soir-là avait avoué à Nemesis... Non ? Est-ce qu'il était véritablement comprendre ce qu'il comprenait ?
Il venait peut-être d'épouser l'assassin de sa soeur, tu parles d'une ironie tragique. Et encore, Kieran ne savait pas que le sang de Sasha était tout sauf la pureté incarné. Ironie tragique puissance mille. Et ce type s'était si souvent targué d'être irréprochable et à cheval sur sa morale personnelle.


"Et alors ? T'es venu jusqu'ici pour que je te félicites ?"
Il poussa un léger soupir. Aller, poser la question, juste histoire d'étancher sa curiosité. "Qui est l'heureuse élue ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 984
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Ven 27 Mar - 16:26


Ravaler sa fierté
C'

est certain, Gwendall ne s'y était pas pris le mieux au monde pour exprimer à l'adresse de son ancien meilleur ami ce qu'il avait à lui dire. Mais c'était tout sauf simple, au final, il lui fallait mettre tant d'orgueil en sourdine (et Merlin sait qu'il en possédait beaucoup) qu'il ne savait guère qu'elle idée exprimer en premier lieu, ni comment l'exprimer très exactement... C'était reconnaître qu'il avait fait tout ce qu'il reprochait à Kieran à l'époque, et presque sans scrupules. L'Auror n'avait su finalement que disséminer en vrac les informations qui étaient les moins compromettantes. On ne pouvait pas le blâmer d'avoir eu une prise de conscience après le décès de sa soeur. Après tout, ce choc avait été terrible et violent, il était logique qu'il remette tout en question à présent, jusqu'à ses décisions d'autrefois. Évoquer son mariage en soi n'avait pas grand chose de bien gênant et compromettant non plus. Il avait après tout dépassé la trentaine, et il était plus que temps normalement dans le contexte actuel pour lui de prendre épouse (même si sa famille n'était pas au courant et qu'il ne le faisait donc pas pour l'étiquette - mais chaque détail en son temps)... Non, c'était la "nature" de cette fiancée qui risquait fort de faire sortir Kieran de ses gonds, lui qui, dors et déjà, semblait à peine se contenir. Non, il n'attendait aucune félicitations, il voulait juste être sincère et s'amender... Finalement, Kieran semblait suffisamment curieux pour lui faciliter la tâche, il serait peut-être moins conciliant quand il saurait tout. En attendant, autant en profiter et s'engouffrer dans la brèche, lui qui tatonait pour le moment à la surface avec l'air de s'en excuser... Et pour cause, d'un autre côté, il avait tout de même sacrément de quoi s'excuser.

-Elle s'appelle Sasha.
Autrefois Davis, maintenant Colloway, mais il ne lui donna pas ce renseignement. Il ne pensait pas qu'ils puissent se connaître, alors il ne pensait pas avoir à lui donner de plus amples informations. Il était bien loin de savoir, évidemment, que Sasha et Kieran se connaissaient, en faites, et que les circonstances dans lesquelles ils s'étaient rencontrés tous les deux aurait de quoi tout remettre en cause une fois de plus. Comment pouvait-il deviner se trouver face au complice de sa femme, femme qui de sang froid avait assassiné sa propre soeur ? Non, vraiment, mieux valait qu'il ne sache rien. Pour le moment, ce n'était pas cette information, qu'il ignorait, qui l'inquiétait, mais plutôt celle qu'il était tout juste sur le point de révéler, ce non sans avoir prit une grande inspiration auparavant. Il assumait généralement ses propos et ses actes, mais cette fois, c'était vraiment très compliqué pour lui.... Et elle est de sang mêlé.

Voilà qui était fait. Il n'était plus temps de revenir en arrière, plus qu'à encaisser la réaction de son interlocuteur. Il était venu pour cela, après tout. Tant pis s'il devait accuser une réaction violente. Il serait bien contraint de l'admettre... Il l'aurait mérité.







code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 88
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Dim 26 Avr - 22:02

Ravaler sa fierté


Donc c'est bien elle ! Eh ben. Ce brave Gwendall s'était foutu dans une merde noire. Et c'était pas Kieran qui allait pleurer sur son sort, ça non ! Il n'avait que ce qu'il méritait. Après ce qu'il lui avait fait subir, comme déboires sentimentaux, il ne récoltait que la monnaie de sa pièce. Bon, fallait lui reconnaître qu'il lui avait évité certaines emmerdes, puisque Nemesis s'était avérée être une foldingue psychopathe et que, à ce stade, valait mieux qu'il ne soit pas marié avec elle sans quoi il essuierait les emmerdes au centuple. Comme s'il en avait pas assez comme ça ! Ce type était donc tombé amoureux de Sasha Davis... C'était maintenant ou plus tard qu'il devait lui apprendre que sa charmante épouse avait tué sa soeur ? ... En fait, ce serait jamais... Parce que Kieran avait beau en vouloir à mort à son ex meilleur ami, jamais il ne le pourrirait à ce point, même en compensation de ce qu'il avait subi. Quelque part, il restait chez l'avocat un fond d'affection pour l'Aurore, qui faisait même qu'il serait presque capable de compatir à son sort, et à l'ironie complète de la situation. Le sort vous joue parfois des tours pas franchement jouasses...

Et en matière d'ironie tragique, il avait su faire fort avec le couple de jeunes mariés. Parce que non seulement il avait épousé l'assassin de sa soeur (il se doutait bien qu'il n'était pas au courant, la nouvelle l'aurait complètement dévasté, autrement) mais en plus, elle était de sang mêlé. Il avait dû se mettre tout ce qu'il lui restait de famille à dos pour la peine. Bien joué, vraiment ! Mais ça prouvait que même les plus bornés pouvaient changer. Par amour pour cette jeune femme, il en avait négligé ses convictions et la pensée étriquée des Colloway. Connaissant l'énergumène, ça avait pas dû être simple. Ses excuses coulaient de sources, du coup. Tu m'étonnes qu'il avait un sérieux poids sur la conscience. Bon, Kieran pouvait compatir en partie, mais il avait quand même l'intention de se moquer autant qu'il pouvait, parce que lance, c'était bien mérité, en compensation de ce qu'il lui avait fait subir et des tourments qu'il avait traversé par sa faute.

"Et donc, ça fait quoi d'être renié de tout son entourage pour quelque chose qu'on a pas décidé et qu'on a pas mérité ?"
Sa voix était un peu sèche, mais il avait quand même un sourire sur les lèvres. Il savourait l'ironie. Quoi qu'il pourrait bien se la ramasser en pleine tronche si Sasha avait un accès de conscience et avouait la vérité et qu'il apprenait son implication dans la mort de Nemesis. Bon... Il soutint le regard de l'Auror. "Et il se passe quoi si j'accepte tes excuses, hein ? On fait table-rase et on fait comme si ces dernières années n'avaient jamais existées ? Désolé, mais c'est pas si simple."

Ça pouvait être assez tentant par certains aspects, surtout que Kieran avait vraiment voulu être l'ami sincère de Gwendall, et que leur complicité d'autrefois lui manquait, mais il avait quand même sa fierté, à la fin ! Alors il n'allait pas non plus faciliter la tâche à son interlocuteur.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 984
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Jeu 30 Avr - 17:30


Ravaler sa fierté
B

on, très clairement, l'Auror était en train de récolter ce qu'il avait lui-même semé. Soit. Il ne pouvait pas vraiment le lui reprocher, après tout. Tout ce qu'il disait, Gwendall ne l'avait pas volé, même si ça tuait très franchement ce dernier que de devoir l'admettre. Il avait clairement contribué au fait que tout le monde avait fini par tourner le dos à Kieran, alors que cet homme n'avait jamais rien fait de plus mal (ou presque) que de tomber amoureux de la personne qu'il ne fallait pas (un mal dont il était responsable aussi à présent), et que d'être né des mauvaises personnes, comme si c'était là deux choses que l'on pouvait choisir. L'Auror en prenait pour son grade mais il encaissait. Ce n'était pas pour autant agréable, mais s'il répliquait quoi que ce soit, il allait encore envenimer les choses, et ce n'était pas du tout son attention. Tout ce qu'il voulait, c'était corriger son erreur, faire les choses bien, mettre son orgueil de côté et présenter ses excuses. Qu'importe qu'elles soient ensuite acceptées ou non.

Il ne répondit pas quand il lui demanda ce que ça faisait que d'être rejeté des siens pour quelque chose que l'on avait pas vraiment choisi. Il comprenait qu'il avait fait encore plus de mal à Kieran qu'il ne l'avait soupçonné, il ne comptait pas enfoncer le couteau dans la plaie. Et surtout, il préférait ne pas répondre, parce que pour sa part, il ne pourrait que bien vivre la situation pour l'heure, puisqu'il n'avait prévenu personne de son mariage express avec Sasha. Sa famille le rejetterait sur le champ, il avait préféré passer l'information sous silence auprès d'eux (même s'il ne pourrait pas le faire ad vitam), alors il ne pouvait pas dire être déjà passé par ce que Kieran avait enduré. Dans le doute, il préférait ne pas s'épancher là dessus, des fois qu'il en profite pour mettre le feu aux poudres et aller tout raconter à sa famille avant lui.. Il ne pensait pas qu'il irait jusque là, mais on n'est jamais trop prudent, vraiment.

Il préféra donc se concentrer sur sa dernière question, même s'il n'avait pas vraiment de réponses. Est-ce que, quelque part, il espérait qu'ils retrouvent leur complicité d'antan ? Peut-être un peu, en vérité... Même s'il n'était pas venu là pour cela. Il n'était pas naïf, il ne pensait pas que quelques mots rapidement échangées allaient effacer des années de rancoeur et de haine... Il avait juste voulu que la situation soit plus claire.

-Je ne te demande pas ça. Je voulais juste que tu saches que je m'en veux pour la manière dont je t'ai traité, c'est tout. Je te devais des excuses, alors je te les accorde, maintenant, fais-en ce que tu veux.

Absolument ce qu'il voulait. S'il le fallait, alors il disparaîtrait de sa vie, et ça s'arrêterait là, mais au moins, il aurait le sentiment d'avoir fait ce qu'il avait à faire. Et pour lui, ce serait déjà bien. Lui-même, de toute façon, ne savait pas quelle issue il préfèrerait donner à cette discussion.







code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 88
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: Ravaler sa fierté [pv Kieran]   Jeu 4 Juin - 23:34

Ravaler sa fierté


C'était étrange, quand on connaissait bien Gwendall (et Kieran avait eu bien l'occasion de le connaître), de le voir parler comme ça. Dans le genre fier comme un paon, tous les deux se tenaient mutuellement la bride, et pour cette raison, l'avocat avait fait preuve d'une grande méfiance vis à vis de son interlocuteur. Mais il finissait par bien vouloir le croire. Il n'aurait aucune autre raison de s'applatir comme ça. Et puis Sasha, son épouse, Kieran la connaissait bien, par la force des choses, il pensait bien, du coup, qu'il n'inventait pas son histoire, même s'il allait tomber de haut s'il découvrait ce que la donzelle avait fait à sa soeur, et ce que lui-même avait fait à Nem... S'il était au courant, c'est clair que Kieran n'aurait jamais obtenu ses excuses. Finalement, il s'était tous les deux gourés sur toute la ligne. Ils s'étaient déchirés, à cause de son sang à lui, c'est vrai, mais Kieran était certain que Nem n'avait pas aidé, et qu'elle avait été la première cause de leur conflit. Quel gâchis. Sa mort signifiait leur réconciliation, ça voulait tout dire, déjà. De là haut (ou d'en bas, plutôt, parce qu'elle avait bien plus sa place en enfer qu'au paradis), si elle les voyait, elle devait enrager. Tant pis pour elle. Kieran fixa le jeune homme, son ancien meilleur ami, sans rien dire, sans prononcer le moindre mot, il avait envie de le rembarrer pour le principe, mais après tous ces efforts... En plus, ce serait clairement abusé, vu qu'il n'était pas du tout irréprochable lui non plus.


"D'accord."
se résolut-il à répondre. "Merci d'être venu et de t'être excusé." Il poussa un soupir. "J'ai du boulot là, alors..."

C'est vrai, il avait encore du plan sur la planche, mais c'était quand même plus un prétexte qu'autre chose. S'ils restaient plus longtemps dans la même pièce, ce serait complètement embarrassant. Vraiment, il acceptait de faire table-rase, il ne lui ferait plus de reproches. Quelque part, il espérait même qu'ils retrouveraient leur complicité d'avant (quoique la présence de Sasha dans leur sillage risquait fort de compliquer les choses), tous les deux. Ce n'était juste pas le moment, il fallait vraiment qu'il fasse la part des choses, et aussi qu'ils se retrouvent dans un lieu plus neutre, son bureau n'était vraiment pas le meilleur endroit pour enterrer la hache de guerre. Vu leur fierté à tous les deux, il allait falloir du temps, mais finalement, cette visite n'aurait pas été vaine, vraiment pas.

"À bientôt." Il se leva de sa chaise de bureau pour conduire son ancien (et peut-être nouvel, autant repartir sur des bases complètement neuves) ami vers la sortie. "Je t'écris."

C'était une promesse. C'était à lui de faire le second pas. Il referma ensuite la porte derrière lui. Ah ça, s'il s'y était attendu ! Sa vie ne manquait vraiment pas de surprises, dernièrement, bonnes comme mauvaises. Pour celle-ci, il n'était pas très certain de sa nature. Le temps déciderait de ça à sa place.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ravaler sa fierté [pv Kieran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ravaler sa fierté [pv Kieran]
» Forum: La fierté du Lion
» Trop de fierté, tue la fierté !
» (03) Forget the sorrow And I can be on the last train home || Blue & Felix & Kieran
» Kieran
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-