AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Jeu 19 Mar - 10:38


En toute chose il faut considérer la fin
I

l n'avait pas la moindre idée d'à qui pouvait bien appartenir cette écriture, serrée, à l'orthographe impeccable, ou ce papier sobre, cette encre noire de jais... Il n'y comprenait rien. Il pouvait s'agir d'une simple farce, d'un plaisantin qui s'amusait à se jouer de sa crédibilité (et crédule, Merlin sait qu'il l'était), de quelqu'un qui voulait confirmer cette affirmation qui s'échappait de tant de lèvres, celle qui assurait qu'il n'était jamais qu'un pauvre incapable et benêt. Oui, il pouvait s'agir de tout cela, et que l'on aille pas croire qu'il n'avait pas prit ces options en considération en décidant malgré tout de se rendre au lieu de rendez-vous indiqué dans cette fameuse missive. Oui, il pouvait ne s'agir que d'une sinistre blague (et au passage, qui n'avait franchement rien de drôle), mais si ce n'était pas le cas, il y avait de quoi s'alarmer, et le directeur de Poudlard refusait de laisser quoi que ce soit au hasard, surtout lorsqu'il était question de sa chère et tendre, cette femme qui se jouait constamment de lui sans qu'il s'en aperçoive et pour qui il nourrissait pourtant des sentiments plus que sincères.

La lettre était assez concise en soi. Elle lui apprenait seulement que la personne qui en était l'auteur avait soi-disant des informations au sujet de son épouse et de ce qui aurait déclenché sa soudaine crise qui avait faire craindre à Dippet de la perdre à tout jamais. Son était s'était amélioré, il est vrai, il apparaîtrait même que, quelque part, il avait réussi à la sauver. Mais tant qu'elle ne serait pas complètement sur pied, tant qu'il n'aurait pas mis le doigt sur ce qui lui était arrivé, son esprit ne serait pas tranquille, serait incapable de l'être. Clairement, quelqu'un avait voulu mettre fin à ses jours, et si cette personne avait voulu le faire une fois, cette tentative soldée par un échec serait peut-être le prémisse d'une autre, et cette fois, cette personne pourrait bien parvenir à ses fins. Le directeur de Poudlard voulait à tous prix empêcher que cela arrive. Alors il n'avait pas le choix. Il devait impérativement explorer les quelques pistes qui s'offraient à lui. Donc cette lettre.

À cette dernière, dans l'enveloppe cachetée qu'un hibou grand-duc lui avait apporté le matin même, avait été jointe une clé, qui devait ouvrir un appartement quelque part, dans un appartement perdu au beau milieu du Devonshire. Il devait y avoir rendez-vous avec son mystérieux contact le soir-même. À l'heure pile, parfaitement ponctuel, il transplana donc à proximité du dit appartement, que la clé ouvrait bel et bien. Quand il fut à l'intérieur, il constata que l'autre personn, s'il y en avait une, n'était pas encore arrivé. Fébrile, il attendit donc, sur une chaise, l'un des seuls meubles de ce petit vingt mètres carrés, au décor très épuré. Cet endroit n'avait clairement jamais été habité. Allez savoir à qui il pouvait bien appartenir. Il attendait là, de savoir ce que l'avenir allait lui réserver, s'il lui restait un avenir....





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2234
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Dim 12 Avr - 16:34

Armando & Sasha
En toute chose il faut considérer la fin
Après quelques temps de « voyage » la réalité avait finalement fait son retour dans la vie de Sasha. Elle aurait aimé que rien ne vienne gâcher ce qu’elle venait de vivre, son mariage avec Gwendall, sa nouvelle vie d’épouse heureuse. Sauf que la vie de Sasha ne ressemblait en rien à une vie normale d’une épouse normale. Elle fut contactée, par celui qu’elle avait honteusement trahit en aidant Tom Jedusor dans ses mauvais projets. Dimitri lui avait donné une mission, il lui avait demandé de retirer une épine de son pied. Il semblait qu’une personne bien particulière le gêné un peu trop, qu’il aurait déjà dû être éliminé par une autre personne depuis bien longtemps. Anya aurait dû avoir tué son nouvel époux depuis bien longtemps. Sasha avait été bien sûr ignorante de ce détail avant qu’il ne lui soit demandé de la remplacer, d’en finir avec le sort du directeur de Poudlard. Pourquoi ça tombait sur elle ? Elle n’en savait rien, elle ne posa pas de question en réalité. Elle se contenta de prendre ses instructions et de faire ce qu’il fallait pour mettre en place son plan. Elle ne savait rien de l’état d’Anya, en dehors du fait qu’elle était malade. Elle savait peu de chose sur elle au final, en dehors de sa grossesse puisqu’elle l’avait examiné (elle était celle qui lui avait annoncé être enceinte), et le fait qu’elle était une belle garce. Même maintenant qu’elle était madame Colloway, Sasha continuait de détester Anya parce qu’elle avait couché avec Gwendall. Il semblait finalement que le petit plan qu’elle avait mis en place avec Andreï n’avait pas porté ses fruits, tant pis la jeune femme avait un autre moyen d’agacer son ennemie. Après tout, si elle devait effectivement tuer Dippet à la base, c’était une bonne chose qu’elle lui passe devant (même si l’idée ne venait pas d’elle, mais ce n’était qu’un détail). Sachant cependant que madame Dippet était malade, Sasha se servit de ce détail pour attirer sa proie dans son piège. Si elle avait vu juste lors de l’union des deux êtres, le directeur de Poudlard tenait vraiment à sa femme. Il allait forcément venir si elle prétendait avoir des informations sur ce qui l’avait rendu malade.

Sasha avait fourni à Dippet la clef que Dimitri lui avait remis afin qu’il puisse entrer dans l’appartement qui allait être le dernier lieu qu’il allait voir. Elle se préparait minutieusement à tuer cet homme, comme le monstre avide de sang qu’elle était devenue. La dernière fois qu’elle avait ôté la vie, c’était celle de Nemesis Colloway. La jeune femme avait besoin de passer à autre chose, de causer une autre victime, alors elle devait bien avouer qu’elle appréciait ce qui était en train de se mettre en place. Elle n’avait aucune pitié pour Armando Dippet, même s’il en méritait sans doute bien plus que de nombreux sorciers foulant cette Terre. La jeune femme attendait non loin de l’appartement, l’arrivée de l’homme. Elle avait cru jusqu’au dernier moment qu’il n’allait pas venir, mais il était bel et bien tombé dans le piège. Bien, il n’y avait plus qu’à agir. Sasha laissa quelques minutes s’écouler, avant d’entrer à son tour dans l’appartement. Elle était recouverte d’une cape noire, elle n’avait pas spécialement envie qu’il sache qui elle était. Du moins pas de suite, au cas où que quelque chose se passe mal.

« Merci d’être venu. » Se contenta-t-elle de dire, à la personne assise sur la chaise. Sous sa cape, dans sa main, elle tenait sa baguette. Elle hésitait encore un peu, elle ne savait pas si elle allait prendre son temps ou expédier cette mission rapidement. Ele avait bien envie de savourer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Dim 12 Avr - 19:38


En toute chose il faut considérer la fin
F

inalement, après un temps d'attente qui lui sembla interminable, même s'il n'avait finalement dû durer qu'une fraction de seconde, la porte par laquelle il était lui même entré l'instant d'avant s'ouvrit de nouveau et, tournant la tête afin de découvrir la personne qui venait de faire irruption dans cet étrange appartement où son destin devait se décider, il découvrit une silhouette fine, qui fut accompagnée d'une voix féminine qui, il faut bien le dire, eut le don de surprendre le directeur de Poudlard. Ce n'était jamais que préjugés, bien sûr, mais il avait été convaincu que la personne à laquelle il aurait affaire serait un homme, mais il n'en était rien. C'était une femme, et une très jeune femme, même. Son visage lui semblait assez familier, il la reconnaissait sans doute pour avoir été une de ses étudiantes à Poudlard sept années durant, même s'il était bien incapable de la remettre présentement, parce qu'il éprouvait trop d'appréhension pour cela, bien sûr, et parce que, de toute façon, la question ne se situait pas là. On lui avait promis des informations concernant le mal dont avait souffert son épouse, et il voulait obtenir ce qu'il était venu chercher. Ni plus ni moins. Il n'avait aucune intention de faire la conversation ou d'en apprendre plus. À dire vrai, plus tôt la situation se serait éclaircie, plus tôt il pourrait partir d'ici, mieux ce serait pour lui. Mais il n'était sans doute pas destiné à pouvoir partir d'ici, du moins pas en tenant debout sur ses deux jambes.

-De rien.
répondit-il assez froidement quand la jeune femme le remercia d'être venu.

Ce n'est pas comme s'il avait ressenti avoir le choix, en même temps. Certes, la missive qui lui avait été envoyée ne contenait nulle menace, mais dès lors qu'il était question de sa toute nouvelle épouse, celle-là même qu'il craignait tant de perdre et de ne jamais retrouver, il ne pouvait que faire le déplacement, tout comme il se sentait prêt à remuer ciel et terre s'il le fallait, et si cela pouvait d'une manière ou d'une autre, lui prêter secours. Comme il n'avait pas envie de se répandre en politesses plus longtemps ni tourner autour du pot, il prit la décision, de lui-même, d'entrer dans le vif du sujet. Décision assez remarquable s'il en est, quand on connaissait un peu le specimen et que l'on savait combien il avait tendance à s'écraser auprès des autres plutôt que d'imposer son autorité.

-Si nous passions immédiatement aux raisons de ma présence ici ? Quels sont les informations dont parlait votre lettre ?


Il n'oubliait pas, bien sûr, qu'il était peut-être en train de se faire avoir dans les grandes largeurs et qu'il s'engouffrait profondément dans un piège, mais il ne ressentait pas avoir le choix. Il ne l'avait sans doute pas, en effet. Son sort devait se décider aujourd'hui, peu importe la dignité (s'il en était capable) avec laquelle il se défendrait.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2234
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Jeu 23 Avr - 23:23

Armando & Sasha
En toute chose il faut considérer la fin
Cela n’étonnait pas spécialement Sasha qu’Armando Dippet cherche à entrer directement dans le vif du sujet. La jeune femme n’avait pas spécialement envie de perdre du temps non plus, elle avait une chose à faire qu’elle avait bien l’intention de faire rapidement. Même si bien sûr, elle avait quand même l’intention de s’amuser un peu. Sasha avait beau être une jeune femme, elle cachait un monstre, un monstre qui avait soif de sang et de violence. Depuis qu’elle s’était laissé aller pour la première fois au sang, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Elle avait donc bien l’intention de s’amuser lors de cette mission qu’on lui avait confiée, qu’elle puisse profiter un peu de l’occasion de laisser sortir le monstre qui dormait en elle. Et il ne fallait pas la prendre à la légère, parce qu’elle était jeune et qu’elle était une femme. Oh, elle ne valait sans doute pas autant qu’un membre d’expérience des Néo-Grindelwaldien, ou même des chevaliers de Tom, mas il ne fallait pas pour autant la sous-estimer. La jeune femme avait vécu suffisamment de chose ces derniers temps pour avoir justement besoin de se défouler, pour parvenir à se changer pleinement les esprits. Même si ces derniers temps, avec son mariage, Sasha avait eu largement la possibilité de vider sa tête.

Dippet était impatient et même si Sasha l’était en partie aussi, elle n’avait pas pour autant envie de tout de suite passer à l’action. La jeune femme aurait très bien pu attraper sa baguette magique et lancer un sort de la mort au directeur de Poudlard. Sauf que c’était bien trop rapide, qu’elle n’avait pas envie que ça se passe comme ça. Il attendait qu’elle lui donne les informations sur les ennuis de sa femme, ce qu’elle allait sans doute faire. La jeune femme ne connaissait rien de la manière dont Anya avait eu ses soucis de santé, elle était loin d’imaginer qu’Andreï lui avait fait boire un poison. Mais elle avait quand même des informations sur la femme, qui pouvait sans aucun doute intéresser Dippet. Le directeur de Poudlard n’allait pas pouvoir en faire grand-chose, elle n’avait pas l’intention de le laisser sortir vivant de cet appartement.

« Vous tenez à ce point à votre femme n’est-ce pas ? » Sinon il ne serait évidemment pas là. Il s’inquiétait à ce point pour elle et donc il cherchait des réponses. « C’est dommage qu’elle ne tienne pas à ce point à vous. » C’était évident qu’Anya n’aimait pas Armando Dippet comme l’homme pouvait l’aimer, parce qu’elle était bien incapable d’aimer un homme. « Je suppose que vous l’avez épousé parce qu’elle était enceinte, d’un autre. »

Sasha connaissait l’existence de sa grossesse, parce qu’elle était la première personne à l’avoir ausculté. Evidemment, la jeune femme ne connaissait pas tous les secrets de cette femme qu’elle ne pouvait que détester, mais elle en connaissait quelque un. Suffisamment pour étoffer un peu cette discussion qu’elle avait bien envie d’avoir avec le directeur de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Dim 26 Avr - 17:09


En toute chose il faut considérer la fin
S'

il tenait à sa femme ? Oui, bien sûr. N'était-ce pas évident ? Pourquoi se serait-il déplacé jusqu'ici, sinon ? Pourquoi se ferait-il à ce point de sang d'encre pour elle, au point de se rendre à ce rendez-vous plus que louche afin d'en avoir le coeur net et de trouver un moyen, n'importe lequel, de la sauver. Il était fou d'elle. Il se fichait des qu'en diras-t-on, des personnes qui pensaient peut-être qu'il ne s'intéressait à son épouse que parce qu'elle était belle et jeune, quand lui-même était plus proche de la fin que du début. Il était fou d'elle, dans tout ce qu'elle incarnait. Bien sûr, il ne pouvait pas nier que sa beauté contribuait à l'ensemble, mais il aimait autant cette personnalité sûre, fière, audacieuse, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds, elle aimait cette confiance en elle qui arrivait à rejaillir sur lui, lui qui était certainement l'homme le moins confiant qui existe au monde. Il aimait l'avoir auprès d'elle au réveil, il aimait s'endormir à ses côtés la nuit. Oui, il l'aimait, et il n'avait aucune envie d'en discuter avec cette jeune femme qui, en lieu et place de lui donner les informations qu'il souhaitait, continuait de tourner autour du pot, le rendant dingue. Par Merlin, c'était la vie d'Anya, qui était en jeu, il n'avait pas le temps de discuter le bout de gras pendant mille ans.

Il sentit son coeur se serrer quand Sasha en rajoutant une couche, lui faisant remarquer que ses sentiments n'étaient certainement pas réciproques. N'était-il pas arrivé à Dippet de douter des sentiments d'Anya ? Si, parfois, mais toujours parce qu'il était incapable de se faire confiance, alors comment imaginer qu'une femme à ce point parfaite puisse vouloir de lui ? Mais en attendant, elle avait bien accepté de vivre à ses côtés, de devenir sa femme, et elle redoublait toujours d'attention et de marques d'affection à son adresse... Qu'on ne le blâme pas d'avoir cru à une belle histoire, il n'avait plus qu'elle dans sa vie. C'est pour cela qu'il devait la sauver à tous prix. Tant pis si elle n'était pas complètement sincère de son côté. Pour sa part, de toute manière, ça ne changeait rien. Il l'aimait, et sa vie était en jeu. Le reste n'avait pas grande importance. Ça n'en avait aucune, même...

Il adressa un regard offusqué à son interlocutrice quand elle évoqua l'enfant que portait Anya. Comment pouvait-elle savoir une chose pareille ? Certes, elle soulevait un point important, c'était bien parce qu'elle était enceinte qu'il l'avait demandé en mariage, mais alors, ils ne s'étaient rien promis, elle ne l'avait pas vraiment trompé... Et quand bien même, on ne jugeait pas une femme entre la vie et la mort, la seule attitude à adopter vis à vis d'elle à l'heure actuelle, selon lui tout du moins, était de tout faire pour la sauver.

-Je l'ai épousé parce que je l'aime.
Il marqua une pause, le ton d'une sévérité qu'on lui connaissait bien rarement. Dites-moi ce que vous savez. Tout de suite.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2234
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Dim 17 Mai - 1:02

Armando & Sasha
En toute chose il faut considérer la fin
Cela se voyait que l’homme sous ses yeux était fou d’amour pour sa femme, Sasha s’était déjà fait la remarque lors du mariage. Elle aurait pu trouver cela beau, parce qu’elle était capable de ressentir ce que cela faisait d’aimer plus que tout une autre personne, mais elle connaissait les sentiments d’Anya. Du moins, elle avait conscience du fait qu’elle n’en avait aucun. Pas comme ceux que Dippet avait en tout cas, pas de la même trempe. La jeune femme savait parfaitement que la Néo-Grindelwaldienne avait eu l’intention de se servir de son époux, comme elle l’avait fait avec les autres. Mais comme elle était incapable de finir le travail, c’était à elle de faire le nettoyage. Sasha s’amusa à mentionner l’enfant que portait la femme, dont elle avait connaissance parce que c’était elle qui lui avait appris sa grossesse. Et à l’époque, elle n’était pas encore mariée à Dippet. Cela n’avait pas été compliqué de comprendre que l’homme n’était pas le père, sinon Anya n’en aurait pas fait tout un secret. Elle ne l’aurait pas appelé chez elle, alors qu’elle aurait pu se rendre à Sainte Mangouste. La jeune femme n’avait pas cherché à en savoir plus sur cette histoire, elle s’était simplement contentée de faire sa petite supposition. Et vu l’air offusqué de l’homme, elle se doutait qu’elle avait touché juste.

Quand l’homme reprit la parole, il avait une sévérité dans la voix que Sasha n’avait jamais eu l’occasion d’entendre en sept ans d’étude à Poudlard. Il semblait bien que le sujet d’Anya était plus que sensible et qu’il attendait avec impatience de savoir ce qu’elle savait. Il allait forcément être déçu. La jeune femme avait envie de s’amuser encore un peu, alors elle continua de prendre son temps. Elle aurait très bien pu se contenter de lever sa baguette et tuer l’homme sur le coup, mais c’était bien moins amusant et sa soif de sang ne serait repue.

« Je vais mettre les choses au clair, je ne sais rien de la maladie de votre femme. »
Ainsi, l’homme allait pouvoir arrêter de croire qu’elle pouvait la sauver. « Il n’est question que de vue pour l’instant. » Elle afficha un sourire, avant de reprendre sans laisser le temps à l’homme de réagir. « Votre femme et moi travaillons pour la même personne, elle est loin d’être une douce femme. Elle s’est mariée avec vous, simplement pour profiter de votre… crédulité. » Pourquoi est-ce qu’elle prenait le temps d’expliquer la situation ? Parce qu’elle trouvait cela amusant. « Elle devait vous tuer une fois vous avoir épousé, mais son état l’empêche de faire correctement son travail. Alors… je suis chargée de m’occuper de vous moi-même. »

Maintenant que Sasha avait clairement expliqué à Dippet qu’elle allait devoir le tuer, elle n’avait pas le choix d’agir. Elle ne devait pas prendre le risque de rater son coup et de retourner en prison. Il allait devoir mourir, maintenant. Elle leva donc sa baguette vers l’homme et des cordes en sortirent pour s’enrouler autour de lui. Sasha devait bien avouer qu’elle apprécier l’idée de couper l’herbe sous le pied d’Anya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Mer 20 Mai - 18:49


En toute chose il faut considérer la fin
D

ippet était un homme crédule, c'est certain, et bien naïf par dessus le marché, c'était d'ailleurs un tort qu'on lui avait reproché à plus d'une reprise, et dont il pouvait difficilement se défendre sans sembler plus naïf encore. Mais il n'avait pas été crédule au point de croire que les sentiments de son épouse avaient été aussi élevés que ceux qu'il avait pu et su éprouver pour elle. Il s'était contenté de s'imaginer qu'elle l'aimait un peu quand il l'aimait beaucoup, et étant données les circonstances, compte tenu de ce que la vie lui avait morcelé le coeur, à la mort de sa femme, il s'était contenté de cela, et en avait été heureux... Les révélations de Sasha n'en étaient que plus difficiles à entendre. Qu'Anya ait pu profiter de lui et de sa position, ne serait-ce que parce qu'elle était enceinte, il l'avait envisagé, mais il ne pouvait pas imaginer qu'elle n'ait pas éprouvé l'ombre d'un sentiment pour lui. Sasha mentait, elle mentait forcément... ou bien... ?

Ce qui était certain, c'est qu'il avait eu raison de flairer le piège. L'ancienne élève de Poudlard ne venait pas lui apprendre les circonstances de l'empoisonnement de son épouse... Elle était là pour, ni plus ni moins, le tuer, et il ne comprenait pas... Si, vraiment, Anya l'avait épousée à dessein, quel était ce dessein ? Pour sa fortune ? Sans doute, oui, ce semblait logique, même si Anya était une femme au train de vie dors et déjà aisé... de part ses précédents mariages... qui s'étaient tous tragiquement achevés de la même manière, il est vrai... Oui, en vérité, ces propos alarmants étaient envisageables, et cette perspective lui arrachait le coeur... mais qu'est-ce que Sasha venait faire là-dedans ? Pourquoi cet empressement à le voir mort ? Quelque chose lui échappait... Et en attendant, ces pensées douloureuses lui donnaient le sentiment que son crâne allait exploser, que son coeur allait s'arrêter. Sur ce dernier point, il avait sûrement raison...

Et cela se confirmait alors que des cordes venaient s'enrouler autour de lui, au moment où il allait lui-même s'emparer de sa baguette. Il était vulnérable, il était à la merci de cette ennemie, et il ne savait pas pourquoi elle était son ennemie... Mourir, il se sentait prêt à le faire si tout était vrai... quel regret pourrait-il avoir, si Anya lui avait menti, si elle l'avait flatté d'un amour factice ? Autant tout cesser là, finies les moqueries, la médiocrité de son existence... Mais quitte à mourir maintenant, il voulait comprendre pourquoi.

-Pourquoi ?
demanda-t-il, exprimant clairement sa pensée, adressant à Sasha un regard interrogateur, la voix tremblante. Quel est votre intérêt dans cette histoire ?

Si elle voulait obtenir quelque chose de lui, il suffirait de le menacer pour qu'il cède... Quoi qu'il n'était pas sûr de vouloir survivre aux révélations que la jeune femme venait tout juste de lui faire.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2234
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Mer 10 Juin - 21:33

Armando & Sasha
En toute chose il faut considérer la fin
Il était temps pour Sasha d’agir en effet, elle n’avait pas non plus de temps à perdre dans l’histoire. Alors, afin d’éviter de se faire avoir avant la fin, elle préférait prendre les devants et attacher sa cible. Ils pourraient continuer de discuter ensuite, mais comme cela elle ne se ferait pas avoir. Ou du moins, elle avait moins de risque de se faire avoir, même si la jeune femme avait peu de risque de se faire avoir par Dippet quand même. Quoi qu’elle le sous estimait peut-être, sans doute même. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que le directeur de l’école de magie n’était pas le genre d’homme à savoir vraiment utiliser sa baguette en combat singulier. Cependant, il valait mieux être trop prudent que pas assez. Sans grande surprise, le vieil homme chercha à comprendre un peu plus la situation. La jeune femme voulait bien comprendre qu’il était complètement perdu dans le fond, parce qu’il semblait éperdument amoureux de sa femme. Anya était parvenue à ses fins, elle avait complètement berné le directeur de Poudlard. Malheureusement, elle n’était clairement pas en état d’en profiter une seule seconde, dommage pour elle.

Quels étaient les intérêts de Sasha ? C’était une bonne question. Au fond, elle ne gagnait rien à tuer cette homme, mise à part qu’elle prenait du bon temps à le faire. Elle n’avait pas avoir d’avantage avec sa mort, elle se contentait de suivre les ordres. La jeune femme ne savait pas si Dippet arriverait à comprendre tout cela, s’il pouvait prendre en compte le fait qu’elle aimait simplement tuer. Ce qu’elle faisait de plus en plus depuis qu’elle avait commis son premier meurtre et ce qu’elle adorait de plus en plus également.

« Je me contente de suivre les ordres. »

Elle n’avait pas grand-chose à dire de plus de toute façon. Si on ne lui avait pas demandé de tuer le directeur de l’école de magie, elle ne l’aurait sans doute pas fait de son propre chef. Parce qu’elle n’y aurait tout bonnement pas pensé. Elle n’avait rien contre l’homme, en dehors du fait qu’il avait un lien direct avec Anya et que malgré tout elle continuait de détester la femme. Elle n’avait aucune raison de continuer à la détester, surtout qu’elle était maintenant l’épouse de Gwendall, mais elle était rancunière.

« Quoi que j’ai bien un intérêt dans l’histoire. » Dit-elle finalement en s’approchant de l’homme, sa baguette pointée vers lui. Elle pouvait bien le tuer maintenant, elle pouvait faire cela rapidement, mais elle voulait bien prendre le temps de discuter un peu. Parce qu’elle devait bien avouer que cela l’amusait de le voir craindre pour sa vie. Peut-être qu’il allait espérer pouvoir s’en sortir, ce qui n’était vraiment pas le cas. Sasha n’avait pas l’intention de partir de cet endroit sans avoir tué Dippet. « Je déteste votre femme et je me dis que quand elle va se réveiller, elle va pas aimer que ce soit moi qui vous ait tué. C’est ça mon intérêt. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Dim 14 Juin - 9:35


En toute chose il faut considérer la fin
G

agner du temps, c'était la seule chose qu'il pensait légèrement en son pouvoir, alors que ligoté, incapable de se défendre, il devait trouver le moyen de s'en sortir indemne. Il ne savait pas s'il devait croire un traître mot de ce que Sasha lui disait, il se sentait seulement rattrapé par un instinct de survie qui l'invitait à trouver un moyen, n'importe lequel de se défaire de ses liens, de se libérer, et de mener l'ancienne élève de son école à la justice. C'était mal parti. Les cordes qui lui maintenaient les poignets le serraient des plus fermement, et sa baguette était à présent hors d'accès... Il pourrait peut-être réussir à dissuader son interlocutrice par la parole ? Malheureusement, il n'avait jamais été un beau parleur, et clairement, pour ce qui était de convaincre autrui, il était loin d'être quelqu'un de doué. D'un autre côté, si ce dialogue ne pouvait le sauver, il l'aiderait peut-être à comprendre. Parce que oui, clairement, il avait besoin de comprendre. Mourir en vain, avec ses désillusions, c'était au-dessus de ses forces.

Au pourquoi, elle ne donna pas de réponse précise. Il ne comprenait pas. Elle se contentait de suivre les ordres. Si tel état le cas, il aurait peut-être plus de chances de la convaincre. Quoi qu'elle semblait véritablement décidée, et, clairement, n'avait pas l'air prompte à la compassion ou à revenir sur une décision qu'elle n'avait pourtant pas prise, qu'on lui avait soufflé à l'oreille. C'était particulièrement déstabilisant... Il y a quelques heures, sa seule préoccupation était Anya, et la crainte tenace qu'il avait de la perdre. À présent, il s'inquiétait du crime que l'on voulait commettre sur sa personne, sans qu'il sache, à aucun moment, quels reproches l'on pouvait bien lui faire, quels pouvaient être les griefs que l'on avait contre lui... S'il fallait vraiment qu'il meure, il lui semblait légitime de savoir pourquoi. Non, il ne pouvait pas mourir. Sa vie n'avait pas grande importance, mais il ne voulait pas abandonner son épouse à son sort. Qui prendrait soin d'elle s'il n'était plus ?

Mais l'épouse en question, bien sûr, n'était pas blanche comme neige, et Sasha choisissait bien sûr la manière la plus cruelle de le lui faire comprendre. "Que ce soit moi qui vous ai tué", elle le confirmait de nouveau, le fait que c'était Anya qui aurait dû se retrouver à la place de la jeune femme, et par la même sceller son destin. Il aurait bien envie de ne pas y croire, mais à cet instant, il ne savait plus que croire de manière générale, et le doute prenait de plus en plus de place dans son esprit. Si ce n'est qu'il n'était toujours pas à même de comprendre quelle était cette instance supérieure qui voulait sa mort. Sa vie, comme son décès, auraient selon lui dû se passer dans l'indifférence totale. Il était totalement perdu. Sasha jouer avec lui comme un chat se jouerait d'une souris, ou n'importe quel prédateur de sa proie. Des occasions de se sentir impuissant, Dippet en avait éprouvé plus d'une, mais celle-ci dépassait de loin toutes les autres, et risquait fort de lui être fatale.

-Les ordres de qui ?


Il ne revenait pas sur ce qu'elle avait dit concernant Anya. Son discours ne varierait sans doute pas, et s'il était à l'heure de mourir, il ne voulait pas mesure l'ampleur de la trahison dont il avait été la victime. Il voulait comprendre. Il voulait s'en sortir. Mais il comprenait bien qu'il n'obtiendrait ni l'un ni l'autre.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2234
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Sam 4 Juil - 0:22

Armando & Sasha
En toute chose il faut considérer la fin
Sasha ne pouvait pas s’empêcher de se dire que son ancien directeur devait espérer s’en sortir, qu’il avait envie de s’en sortir en tout cas. Mais il y avait une chose qu’elle savait, c’était qu’elle n’allait pas reculer et que quand elle allait quitter cet endroit, le vieil homme serait mort. Il n’y avait pas d’autre issu, la jeune femme ne laisserait pas les choses se passaient différemment. Outre le fait qu’elle sentait cette envie de sang et de meurtre monter grandement en elle, elle devait suivre les ordres. La sorcière était parfaitement au courant de ce qu’elle risquait si elle ne faisait pas ce qu’on lui disait de faire, quand on le lui demandait. Elle avait suffisamment payé les conséquences de ses actes passés, elle ne prendrait pas le risque. La jeune femme avait bien trop à perdre maintenant pour prendre ce risque, même si pour cela elle devait faire des choses horribles (comme tuer la sœur de son mari…). Elle n’avait pas le choix non, mais ça ne l’empêchait pas de prendre beaucoup de plaisir quand même.

« Franchement… je sais pas trop en fait. » Dit-elle, avant de s’assoir en face de Dippet un large sourire sur le visage. Elle jouait clairement avec lui, elle adorait ça. « Je sais plus vraiment à l’heure actuelle si je travaille pour les Néo-Grindelwaldien, ou pour les Chevaliers de Walpurgis. Logiquement pour les deux, enfin plus pour l’un que pour l’autre. » Sasha fit une petite moue, avant de sourire de nouveau au directeur de Poudlard. « Enfin peu importe, vous allez mourir de toute façon. »

La jeune femme se releva rapidement et vint s’installer derrière l’homme, posant une main sur son épaule alors que sa baguette s’enfonçait dans son dos. Elle devait le tuer, mais elle n’avait pas envie de le faire encore tout de suite. Même si elle se doutait qu’elle n’allait pas forcément pouvoir jouer trop longtemps avec le directeur de Poudlard (enfin l’ancien directeur).

« Estimez-vous heureux, je suis certaines qu’Anya aurait été bien plus cruelle que moi. »
Encore une fois, elle s’amusait à planter le couteau dans la plaie de l’homme éperdument amoureux d’une femme qui s’était contenté de jouer avec lui. Sasha espérait vraiment qu’un jour la femme allait se réveiller de son coma et qu’elle allait se rendre compte que c’était elle qui avait tué Dippet, une bonne petite vengeance. Même si à choisir, la jeune femme préférait largement voir la veuve noire six pieds sous terre. Si elle le pouvait, elle l’enverrait elle-même au sous-sol. « Quoi que… je peux me montrer assez cruelle moi aussi. »

Doucement, la sorcière glissa le bout de la baguette dans le cou de l’homme, tailladant légèrement sa peau. Son intention n’était pas de le tuer trop vite, simplement de le faire souffrir un peu en faisant couler son sang. Comme un chat qui serait en train de jouer avec la souris encore vivant, espérant encore s’en sortir, avant de la gober toute crue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Mer 8 Juil - 13:27


En toute chose il faut considérer la fin
L

es neo-grindelwaldiens ? Qu'avait-il à voir là-dedans. Il ne pensait pas avoir eu un jour affaire à aucun d'entre eux, et il n'imaginait pas avoir un jour fait quoi que ce soit qui puisse contrarier leurs projets. Néanmoins, il commençait à comprendre, à vraiment comprendre... Anya avait dû faire partie de ce groupe-là. Ça faisait mal de l'admettre, vraiment mal, mais elle s'était sûrement jouée de lui, rapprochée de lui pour en arriver à ce moment précis, attendant au passage qu'il la couche sur son testament (ce qu'il avait bien sûr fait juste avant son mariage, et concrétisé avec ce mariage en question)... quant aux intérêts des neo-grindelwaldiens dans tout cela... Ce n'était sans doute pas tant sa personne que sa position qui les intéressait. Car, même si ce n'était pas très flagrant en soi, cette position lui donnait le contrôle sur Poudlard. Nul doute que quiconque cherchait à enrôler de jeunes esprits et à les rallier à sa cause avait tout intérêt à avoir la main-mise sur Poudlard. Quant aux chevaliers de Walpurgis... Dippet n'avait tout simplement pas la moindre idée de ce qu'était ce groupe et de quoi il pouvait être question les concernant. Il comprenait tout simplement qu'il était dans la panade, qu'il avait été trahi et que, à moins d'un miracle, il ne s'en sortirait pas.

Son esprit, d'ailleurs, réfléchissait à vive allure. Il cherchait un moyen de se sortir de là. Mais plus le temps passait, moins les possibilités se faisaient jours, moins il pensait trouver un moyen de s'en tirer indemne, sans doute parce qu'il n'y en avait tout simplement pas. Et d'ailleurs, voulait-il seulement s'en sortir ? Que se passerait-il s'il réchappait de cette situation et qu'Anya finissait par se réveiller ? Il n'était pas certain de vouloir affronter son regard. Il n'était pas certain de vouloir vivre en dupe. Il n'était pas certain de vouloir seulement vivre si ce dernier élan d'espoir auquel il s'était raccroché avec naïveté et candeur n'était en fait qu'une illusion... Peut-être valait-il mieux que ça s'arrête là, maintenant. Et à cette pensée, Dippet regretta que son interlocutrice prenne finalement son temps. Surtout qu'elle ne se contentait pas de parler. Cette entaille qu'il creusa dans sa gorge lui décocha une grimace douloureuse. Ça faisait mal... Et si le chat se délectait de pouvoir jouer avec sa petite souris vulnérable, la souris, elle, finissait par ne plus attendre que d'être croquée. Quoi ? C'était lâche ? Oui, bien sûr que cela l'était. Mais après tout, nul n'aurait jamais eu l'idée de vanter l'exceptionnel courage du directeur de Poudlard. Si la demoiselle voulait tester sa cruauté, qu'elle le fasse ailleurs. Le directeur de Poudlard, lui, ne demandait qu'à en finir.

-Qu'est-ce que vous attendez, alors ? Allez-y, qu'on en finisse.

Il n'avait pas d'échappatoire, il avait envisagé toutes les possibilités, inutile d'en chercher davantage... Se débattre comme un diable ne servirait à absolument rien. Et de toute façon, il n'était plus certain de le vouloir. Qu'on le laisse tranquille et qu'on l'oublie. C'était tout ce qu'il désirait à présent. Il avait eu une belle vie. Assez pitoyable, c'est certain. Et pas que par instants, et même si une partie d'elle qu'il avait voulu rendre importante n'était qu'une vaste supercherie sans raison ni sens, il préférait encore s'attarder sur l'idée qu'il avait fait son temps. Et que ce monde n'était plus pour elle, et ce depuis un bon moment déjà.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2234
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Jeu 23 Juil - 23:56

Armando & Sasha
En toute chose il faut considérer la fin
Sasha s’amusait de la situation, elle était le chat en train de jouer avec la petite souris qu’elle avait attrapé et à qui elle donnait un espoir de s’en sortir. Elle avait envie qu’il la supplie de le laisser en vie, de l’épargner. Elle avait envie de s’amuser tout simplement, parce qu’elle avait besoin de s’amuser. Depuis que la jeune femme s’était rendu compte de cette part d’ombre nichant en elle, la jeune femme s’amusait à la découvrir de plus en plus. Depuis qu’elle était sortie de prison, on ne pouvait pas dire (en dehors de Nemesis) qu’elle avait eu l’occasion de se défouler. Elle suivait les ordres concernant Dippet, mais elle avait quand même l’intention d’y prendre du plaisir. C’était bien pour cette raison qu’elle avait mentionné Anya, qu’elle avait informé l’homme du fait que sa femme s’était servi de lui. Elle avait envie de voir le désarroi en lui, de voir la tristesse dans ses yeux. Sasha ne quittait pas son regard, elle espérait lire quelque chose. Elle crut déceler de la compréhension dans ses yeux, il comprenait qu’Anya s’était moquée de lui et qu’elle avait simplement cherché à mettre la main sur son argent. Et maintenant, il allait mourir. Il allait mourir, mais la jeune femme avait envie de faire durer le suspense. Cependant, au lieu de la supplier de ne pas le tuer, le directeur de l’école de magie lui demandait même d’y aller. Sasha soupira longuement.

« Vous avez déjà envie de mourir ? »

Demanda-t-elle en se penchant vers le directeur, plantant toujours ses yeux dans les siens. Le sang coulait de l’entaille de son cou, mais pas suffisamment pour que sa vie soit en danger. Le chat était plus que sadique avec sa proie, il jouait avec, le fatiguait, lui faisait peur, le laissait s’échapper deux secondes avant de le manger tout cru.

« Vous n’avez pas envie de vous battre un petit peu ? »

Un sourire en coin apparu sur le visage de la jeune femme, alors qu’elle glissait sa baguette vers la jambe de l’homme. D’un sort, elle brisa les os de cette jambe dans l’espoir de faire souffrir le vieil homme. Non, elle n’avait pas l’intention d’en terminer de suite, elle souhaitait le faire souffrir avant de le tuer. Juste le temps pour elle de prendre un peu de plaisir, avant de terminer avec lui. Puisqu’il était évident que la jeune femme n’allait pas laisser l’actuel directeur de Poudlard en vie. C’était une question de survie pour elle justement, elle avait reçu un ordre qu’elle devait suivre tout bonnement. Si Sasha tenait tant à ce qu’il se débatte un peu, c’était simplement pour s’amuser. Cela n’allait concrètement rien changer à l’issu de cet entrevue. A la fin, Dippet allait mourir et Anya n’aurait donc pas le loisir de profiter de sa fortune et même de sa mort. Evidemment, si jamais elle se réveillait, elle resterait la veuve éplorée. Mais Sasha osait croire qu’elle serait très ennuyée de ne pas avoir pu tuer elle-même son mari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur de Poudlard... et voilà.
avatar
▌ Messages : 162
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Roseau, 19,72 cm et poils de centaure.
Camp: Neutre
Avatar: Ben Kingsley

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Sam 25 Juil - 22:22


En toute chose il faut considérer la fin
E

nvie de mourir, pas vraiment, non. Armando Dippet, avant ce jour, avait envisagé la mort comme une inévitable, qu'il redoutait un peu plus à mesure que les années passaient et que son entourage en devenait victime, mais il ne l'avait jamais espéré, ni envisagé avant ce jour. Les théories sorcières sur la question laissaient espérer un après, mais ces vagues hypothèses abandonnaient bien vite votre esprit quand la faucheuse se situait à deux pas. Non, Dippet ne savait pas s'il tenait tant que cela à fermer les yeux sur le néant. D'un autre côté, il n'avait plus davantage l'envie de vivre. On lui reprochait bien souvent son absence d'initiative, cette façon qu'il avait de se laisser porter par l'existence sans rien faire pour agir, changer les choses, marquer l'histoire par de quelconques faits glorieux... Le fait est qu'il appréciait de se laisser porter par le cours de l'existence. Depuis la mort de sa première épouse, il avait été convaincu que cela saurait largement lui suffire, et qu'il n'avait vraiment pas besoin de plus.

...Puis son chemin avait croisé celui d'Anya Armyanski, et tout avait changé. Elle avait su éveiller en lui des sentiments qu'il n'avait plus cru éprouver... Vivre, pour lui, c'était être pour éviter de sombrer, sans pour autant se soucier d'être important, c'était accepter l'existence comme un fleuve dont le courant vous portait comme bon vous semblait... Parce que ne vivre que pour soi n'a pas la valeur que l'on peut accorder à une vie entièrement adressée à l'autre. En l'occurrence, il avait eu le sentiment de revivre parce qu'il avait une raison de le faire, une raison valable et forte, puissante... Si cela n'était qu'une illusion, alors à quoi bon ? Si tout n'était véritablement que mensonge, alors quelle importance. Il appréhendait la mort, bien sûr, mais il appréhendait tout autant de continuer de vivre dans la pleine conscience de ces mensonges, dans toutes ces désillusions qui l'arrachaient à un bonheur auquel il avait eu la naïveté de croire, et qui n'était jamais que vapeur et fumée...

Sauf que Sasha ne semblait pas prête d'en finir si rapidement avec son supplice. Qu'importe l'intérêt qu'elle trouvait à tout cela, elle avait en tous cas l'air de sérieusement vouloir le faire souffrir... sans doute pour le plaisir de le faire souffrir. Il ne su réprimer un hurlement de douleur quand, d'un coup de sa baguette magique, elle lui brisa les os de la jambe. Jamais il n'avait eu mal à ce point, physiquement tout du moins. Il avait le sentiment qu'on lui arrachait la jambe d'un coup sec, et que ce qu'il en restait était traversé de la lame de milliards de poignards aiguisés. Il avait mal, tellement mal. Il avait plus qu'auparavant encore l'envie de mourir, pas seulement pour échapper à son existence, non, mais tout simplement pour que cesse la douleur, une douleur contre laquelle il ne savait pas se défendre, s'il cherchait seulement à s'en défendre, ce qui n'était plus vraiment certain.

-Que dois-je faire ? Vous supplier ?
Il lui adressa un regard implorant. Tuez moi !





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2234
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   Dim 2 Aoû - 12:10

Armando & Sasha
En toute chose il faut considérer la fin
Dippet allait mourir, c’était une évidence à laquelle il ne pouvait pas échapper. Sasha avait bel et bien l’intention de le tuer, même si elle prenait son temps. Elle avait envie de s’amuser avant de le faire pousser son dernier soupire, parce que sinon ce n’était vraiment pas drôle d’en finir trop vite. Cependant, le directeur de l’école de magie décevait un peu la sorcière. C’était comme s’il acceptait le fait qu’il allait mourir et qu’il n’avait pas spécialement envie de se battre. Mais ce n’était pas pour autant que Sasha n’allait pas prendre son temps et le torturer avant de le tuer purement et simplement. Elle commença par lui briser les os de la jambe, souriant quand il se mit à crier à cause de la douleur. La jeune femme devait bien avouer qu’elle appréciait quand les personnes criaient de cette manière sous ses actions. Ce sourire mauvais s’agrandit quand l’homme lui demanda ce qu’il devait faire, s’il devait la supplier. C’était un bon début oui, même si cela laissait quand même un arrière-goût à la sorcière. Il semblait évident que Dippet n’allait pas être le plus amusant à torturer et à tuer. Mais tant pis, elle commençait déjà à s’ennuyer alors elle n’allait plus faire trop trainer les choses. Elle aurait l’occasion de s’amuser quand même en prévenant l’homme que sa femme l’avait manipulé depuis le début. Ainsi, Dippet allait mourir en sachant qu’Anya s’était moquée de lui depuis le jour de leur rencontre, c’était une satisfaction en soit. Et le fait de tuer Dippet à la place de la sorcière en était une autre. Pour le coup, la jeune femme devait bien avouer qu’elle espérait que sa rivale allait sortir de son coma afin de se rendre compte de ce qu’elle avait perdu.

« C’est un bon début oui. »

Répondit-elle dans un sourire mauvais, en pointant toujours sa baguette sur l’homme. C’était un bon début, mais ça ne lui suffisait pas. Dans ses yeux, il y avait cette lueur mauvaise qui n’était pas bon de voir. Elle ne manqua pas de casser les os de l’autre jambe de l’homme, en espérant l’entendre crier comme précédemment. Et comme elle avait pas eu envie de s’arrêter là, elle continua avec son bras droit, puis son bras gauche. Cassant petit à petit tous les os qu’elle pouvait casser. Elle avait envie qu’il souffre le plus possible avant de perdre définitivement la vie. Sauf que rapidement, elle se lassa de tout ça. Il vint un moment, où elle avait juste envie d’en terminer enfin. Ce fut donc sans ajouter quoi que ce soit que la jeune femme dirigea sa baguette vers le cou de l’homme et qu’elle trancha d’un geste vif faisant jaillir une flopée de sang. Pendant quelques secondes, la jeune femme observa le corps mort de l’homme, sans aucune once de culpabilité à l’esprit. Elle était même assez satisfaite de ce qu’elle venait d’accomplir.

Il était temps pour elle de partir maintenant, même si elle prit quand même le temps de nettoyer la scène afin de ne laisser aucune trace de son passage. Ce n’était pas le moment d’avoir des ennuis à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]   

Revenir en haut Aller en bas
 

En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]
» Pour parvenir à réussir quelque chose il faut s'en donner les moyens [en cours]
» Parce qu'en toute chose, il y a un prix à payer (Dawan, Silarae)
» « L'excès nuit en tout. »
» À toute chose malheur est bon [pv Harry :3]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-