AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une jalousie inutile (Andreï et June :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Dim 7 Juin - 1:16

Andreï & June & Sasha
Une jalousie inutile
La vie reprenait doucement son court, doucement mais surement. Sasha retrouvait une routine qu’elle aurait bien aimé s’épargner en réalité. Non pas que sa nouvelle routine ne lui plaisait pas, bien au contraire, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle avait apprécié de pouvoir s’évader un peu de Londres en très bonne compagnie. Malheureusement, avec Gwendall, ils n’avaient pas pu disparaitre de cette routine. Le retour à la réalité était un peu dur par moment, comme quand Sasha avait dû annoncer à Angus qu’elle avait épousé Gwendall. Il y avait quand même d’autres bons côtés, comme le fait qu’elle avait dû sauver la mise en exécutant le travail d’Anya. La jeune femme devait bien avouer qu’elle avait pris un malin plaisir à faire son travail, en tuant le directeur de l’école de magie. Même si cela ne résolvait pas du tout les ennuis qu’il y avait derrière ces histoires de mages noirs, de trahison et de marques sur l’avant-bras. La jeune femme avait quand même apprécié ce moment, elle avait pu faire ce qu’elle aimait faire, ce qui changeait un peu de la routine. Sasha ne travaillait pas, plus, elle s’ennuyait donc ferme quand Gwendall se trouvait au travail. La jeune femme regrettait de ne plus pouvoir travailler à Sainte Mangouste, elle adorait pourtant son stage, malheureusement avec son séjour en prison c’était compromis. Elle avait espéré que Declan l’aide dans ce sens, mais elle n’avait pas le sentiment que c’était possible. Sasha s’ennuyait donc.

Ce jour-là, pluvieux, elle avait décidé de faire un tour à Pré-au-Lard. Elle n’avait pas de raison particulière de le faire, c’était simplement pour se changer les idées et surtout passer le temps. La jeune femme avait envie que le soir arrive rapidement, afin de retrouver son jeune époux (elle adorait vraiment le qualifier d’époux). Puisqu’il pleuvait, la sorcière n’avait pas l’intention de rester trop longtemps dans les rues du village, alors elle entra aux Trois Balais. Elle adorait cette endroit, c’était là qu’elle se rendait dès qu’elle avait une sortie quand elle était encore élève à Poudlard. La jeune femme s’approcha du comptoir pour commander une bierraubeurre, avant de tourner son regard vers la salle.

Ce fut à ce moment-là qu’elle l’aperçue, Andreï. Il était à une table au fond, en compagnie d’une jeune femme qu’elle ne connaissait pas. Logiquement, les deux sorciers n’avaient plus rien à voir ensemble. Ils s’étaient amusés à faire courir la rumeur d’une relation entre eux pour ennuyer sa mère, mais elle avait eu visiblement d’autres ennuis. Ce n’était pas pour déplaire à la jeune femme, la mort d’Anya ne la ferait clairement pas pleurer. Sasha n’avait donc aucune raison d’aller embêter Andreï et sa copine (son amie, sa cousine peu lui importait) et pourtant, elle le fit. Elle attrapa sa chope et s’approcha de la table des jeunes sorciers, s’installant sans aucune politesse.

« Salut. » Lança-t-elle cependant à l’adresse des deux sorciers avant de tourner son regard vers Andreï. « Comment va ta mère ? »

La sorcière avait appris par le biais des néo l’état de la femme, mais elle n’avait pas vraiment eu de détail depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1225
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Dim 7 Juin - 17:29


Une jalousie inutile
P

our Andreï, tout cela était vraiment nouveau, mais en même temps particulièrement agréable. Il n'était pas certain d'avoir vraiment le "droit" d'apprécier autant sa vie, dernièrement, étant donné les événements qui l'avaient bouleversés, dont plusieurs qu'il avait déclenché de lui-même. Pourtant, depuis que sa mère était dans le coma, et qu'on lui avait garanti qu'elle ne s'en relèverait sans doute jamais, le vert et argent se sentait renaître. Même sa culpabilité, quand elle s'était trouvée dans cet entre-deux ou l'on ne savait trop si elle allait s'en sortir ou pas, avait finalement mit les voiles. Loin des yeux, loin du coeur, comme on dit, et il lui avait donné le sien trop longtemps, il en avait été convaincu dès le moment où il avait appris le décès d'Armando Dippet. Si sa toute nouvelle femme était tombée dans le coma avant la mort du directeur de Poudlard, le jeune homme, qui savait ce qu'elle avait fait subir à ses anciens maris, était convaincu qu'elle n'y était pas pour rien. Ce n'était pas parce qu'elle n'était pas sur les lieux du crime qu'elle n'y était pas pour rien... il était sûr qu'elle ne s'était pas mouillée davantage les autres fois. Au moins, cette fois-ci, elle ne pourrait pas profiter de son crime.

Oui, sa mère courait vers une mort certaine, et pourtant, il avait l'impression d'avoir trouvé une forme d'harmonie. Ce serait sûrement moins flagrant pour lui, ceci dit, s'il n'avait pas June à ses côtés, qui savait le rassurer mieux que personne au moindre moment de doute qu'il pouvait avoir, et qui, surtout, savait lui faire abandonner sans trop de difficultés ses habitudes de loup solitaire. Il n'était pas certain d'être le meilleur petit ami de la terre, mais il faisait tous les efforts possibles pour que la rouge et or, comme il en avait la crainte, ne réalise pas tout à coup qu'il ne méritait pas, finalement, que l'on ait des sentiments pour lui. C'était comme ça, il n'était pas sûr de lui, vraiment pas, et du coup, même en étant heureux, il s'arrangeait toujours pour qu'un peu de ce bonheur soit altérée par son insidieuse angoisse... Enfin, malgré tout, il tentait de faire les choses bien, et il pensait qu'il y arrivait.

Comme là, où il venait d'inviter sa petite amie à boire un verre à Pré-au-lard. Il apprenait, peu à peu, à mettre ses doutes de côté, et tous les deux pouvaient parler en toute légèreté de tout, de rien, et plus forcément de leur vengeance quasi réussie. Il s'attendait à ce que ce moment frôle la perfection. Mais bien sûr, rien n'était parfait, et il fut donc interrompu... Par Sasha. Que venait-elle faire ici ? Et surtout, pourquoi se donnait-elle la peine de venir leur parler ? Leur petit marché pour emmerder Anya avait vite tourné court, et ils n'avaient techniquement rien à faire l'un avec l'autre. Pourtant elle était là, et Andreï n'était pas franchement enchanté de la voir, même si au moins, cela donnerait à June une preuve supplémentaire qu'il n'y avait absolument jamais rien eu entre eux.

-Salut Sasha.
répondit-il un peu froidement. Elle est dans le coma. répliqua-t-il d'un ton égal, qui ne lui donnait ni l'air de s'attrister, ni l'air de se réjouir (il y avait du monde autour, tout de même). Mais ça je suppose que tu le sais déjà. Il se tourna vers June. Hum. Vous vous connaissez déjà, non ?

Ou pas, mais peut-être au moins de vue, dans tous les cas, Andreï n'avait pas très envie de faire les présentations.








code by Mandy

_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 581
Humeur :
25 / 10025 / 100

En couple avec : Andreï

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme et plume d'hippogriffe, 23,7cm
Camp: Neutre
Avatar: Sarah Bolger

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Mer 12 Aoû - 0:26



Une jalousie inutile


Tout comme le temps extérieur, le moral de June allait en se tiédissant depuis qu'elle avait eut le courage de faire face aux sentiments qu'elle éprouvait pour Andreï, et qu'il lui avait montré par ce baiser rendu qu'elle n'était pas seule dans cette galère de cœur qui n'en fait qu'à sa tête. En vérité, elle n'avait pas le souvenir d'avoir été aussi heureuse qu'en ce moment au cours des dernières années. Cela ne voulait pas pour autant dire qu'elle baignait dans le bonheur – elle doutait encore de pouvoir accéder un jour à une telle chose – mais  elle appréciait le goût que semblait avoir l'amour, autant qu'elle le pouvait. D'autres choses rentraient en collision avec ce sentiment dans son esprit, malheureusement, puisque le besoin de vengeance qui avait rongé ses os depuis l'été dernier n'avait pas été assouvi complètement. Anya Armyanski était encore en vie. Inconsciente, certes, mais en vie. Et ce n'était doublement pas une bonne nouvelle. D'une part, ils avaient avec Andreï échoué dans la mission qu'ils s'étaient fixé, à savoir une mort rapide, inodore et sans l'ombre d'un soupçon. D'autre part, le serpentard était à présent amené à voir sa propre mère dans le coma, par sa faute, ce qui revenait à faire face à son crime sans avoir aucune idée de quand prendrait fin cet affrontement. June vivait cela par procuration et elle n'avait pas aimé voir à quel point tout cela avait pu affecter celui qui avait prit si curieusement tant de place dans son être. Pour autant, ils parvenaient à aller de l'avant et Andreï lui-même s'était débarrassé assez vite de cette culpabilité première, pour le plus grand plaisir de la jeune gryffondor. Tout n'était pas encore derrière eux – ce ne serait le cas que lorsque le coma de la meurtrière se romprait vers la mort – mais ce qui se trouvait actuellement devant eux avait d'autant plus d'importance.

June n'en était pas à ses premiers baisers, loin de là même, mais elle doutait cependant d'avoir jamais aimé quelqu'un auparavant. A vrai dire, le léger manque d'assurance du serpentard quand à ce qui semblait tout nouveau pour lui l'attendrissait et n'avait d'autre effet que d'augmenter l'affection qu'elle lui portait. Elle n'avait jamais senti de sentiments plus sincères que ceux dont il lui faisait part, que ce soit par ses gestes ou rien que son regard – hormis ceux de son père – et elle tentait de les lui rendre du mieux qu'elle le pouvait. C'est qu'elle n'avait jamais été très douée pour cela. Pour autant, Andreï rendait cet exercice bien plus simple qu'elle ne l'aurait cru possible un jour. C'était pour ce qu'il faisait naître en elle qu'elle l'aimait tant, un courage nouveau, celui de faire face à soi-même et de ne pas prendre la poudre d'escampette devant son reflet. Il lui apprenait à toucher du bout des doigts le bonheur, et ce dernier se trouvait notamment dans cette bierraubeurre qu'il venait de lui offrir au Trois Balais. Mais, alors que ce moment qu'ils passaient ensemble avait le potentiel parfait pour être... parfait justement, Sasha Davis – oui, elle s'était renseignée suite aux rumeurs – vint nonchalamment s'installer à leur table, faisant claquer sa chope contre cette dernière. Le regard que June lui lança n'avait absolument rien d'amical. Non seulement parce que, oui, il semblait bien qu'elle était de nature jalouse, mais aussi et surtout parce qu'elle venait de gâcher l'un des moments qu'elle appréciait le plus dans ses journées et qu'elle osait, en plus de cela, aborder le sujet délicat de la mère Armyanski. Elle se concentra sur sa chope et ne releva les yeux que lorsqu'Andreï s'adressa à elle.

- Pas vraiment, répondit-elle avant de boire une gorgée de sa bierraubeurre. Et je passe... ajouta t-elle pour bien faire comprendre qu'elle n'avait pas tellement envie que cela change et, par la même occasion, qu'elle n'était pas le moins du monde heureuse de sa présence à leur table.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-age-sombre.forumactif.org/
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Mer 9 Sep - 20:10

Andreï & June & Sasha
Une jalousie inutile
Quand Sasha s'était installée à cette table en compagnie d'Andreï et sa... copine (?), elle avait bien remarqué qu'ils n'appréciaient pas vraiment son arrivée. Mais elle décida clairement de ne pas s'en préoccuper, qu'elle allait faire comme si elle n'avait rien vu. Et puis quoi encore, elle avait bien le droit de s'amuser non ? Elle se trouvait aux Trois Balais, elle avait envie de discuter un peu avec eux, alors elle le faisait. Même s'il était évident que l'ancienne élève de Poudlard et le vert et argent n'avaient plus rien à voir ensemble. Puisqu'Anya se trouvait dans le coma (ce qu'Andreï confirma, sans montrer plus d'enthousiasme à cette discussion), ils n'avaient clairement plus rien à faire ensemble. Les deux sorciers s'étaient amusés à faire tourner une rumeur rien que pour embêter la veuve noire, mais maintenant elle ne risquait pas d'être embêté (ou alors pas de la bonne manière). Mais ce n'était pas une raison pour la jeune femme de s'empêcher de discuter avec son ancien camarade de maison et la fille qui se trouvait à ses côtés. Le regard de la sorcière se porta sur June - dont elle ignorait le prénom - quand Andreï demanda si elles se connaissaient déjà. Celle-ci ne manqua pas en prime de lui montrer qu'elle n'avait même pas envie de la connaitre. Autant dire que Sasha avait bien envie de son côté, par esprit de contradiction, de rester et de continuer cette conversation avec eux.

« J'en avais entendu parler pour ta mère en effet... quel dommage. » Dit-elle sans cacher l'ironie qu'elle pouvait ressentir concernant le coma d'Anya. Elle n'avait pas besoin, elle, de cacher le fait que ça lui faisait très plaisir que la femme soit dans le coma et non plus sur ses plates-bandes. Elle reporta son attention sur l'inconnue. « Je m'appelle Sasha Colloway. » Dit-elle en tendant sa main vers la fille dont elle ne connaissait du coup toujours pas le nom (quel manque de politesse), insistant bien sur son nom de famille qui avait donc changé depuis son mariage. Si l'inconnue se contentait d'être jalouse à cause de cette rumeur - puisque Sasha commençait à croire que ces deux-là étaient ensemble - c'était vraiment peine perdue. « Enchantée. »

Ce n'était sans doute pas le cas de cette fille, ni d'Andrei d'ailleurs, mais elle n'en avait que faire. Ils pouvaient montrer autant qu'ils voulaient qu'elle dérange, ça n'allait lui donner que plus envie de rester encore. Elle se contentait simplement d'imposer sa présence en ce moment, il n'y avait pas mort d'homme quand même. Quand on savait ce que Sasha était capable de faire, ce n'était vraiment rien. Elle les observa quelques secondes en silence avant de reprendre.

« Vous êtes ensemble non ? » Demanda-t-elle, toujours sans aucune gêne (ce n'était pas maintenant qu'elle allait commencer à se montrer gêner après tout). « Vous êtes mignon tous les deux. »

Oui, bon bah elle continuait rien que pour les ennuyer un peu en fait. Ce n'était pas bien méchant au final, elle se contentait simplement de s'amuser un peu, puisqu'ils n'avaient clairement pas caché qu'elle dérangeait. Et puis bon, la remarque de l'inconnue n'avait pas été non plus des plus agréables à entendre après tout. Heureusement que Sasha ne se vexait pas trop pour rien et qu'elle était même plutôt de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1225
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Ven 11 Sep - 22:31


Une jalousie inutile
S'

il y avait bien une situation qu'il aurait aimé s'épargner un jour dans sa vie (outre toutes les situations gênantes, embarrassantes, effrayantes ou douloureuses qu'il avait pu déjà vivre au cours de ses seize certes courtes mais néanmoins éprouvantes années d'existences), c'était bien celle-ci. Quoi qu'il ne s'était jamais imaginé un seul instant pouvoir vivre une situation du genre. Pour expérimenter ce genre de circonstances, il fallait que l'on sache l'aimer assez pour en éprouver quelque jalousie que ce soit, et il n'avait pas imaginé, avant June, que qui que ce soit sache l'aimer ainsi, et encore moins une jeune femme aussi exceptionnelle que la rouge et or. Ceci dit, même s'il y avait quelque chose d'assez flatteur à la situation, il se la serait aisément épargnée, pour éviter la tension ambiante, qui lui semblait presque palpable tant la venue de Sasha avait jeter un froid sur eux, un froid qui semblait lui traverser l'échine, comme une rasade d'eau glacée coulant dans sa colonne vertébrale. Et le pire, c'est que la jeune femme semblait se délecter de cette situation, qui incommodait June et qui donnait envie à Andreï de disparaître six pieds sous terre.

Elle avait bien compris la situation, elle avait deviné que tous les deux ensemble. Elle aurait donc dû, après ces quelques mots profondément ironiques sur l'état incertain de sa mère, prendre congé en s'excusant de les avoir dérangés. Mais non, elle tirait au maximum profit de la situation. Et pour cause, elle n'avait absolument rien à y perdre. Elle, elle pouvait s'amuser de tout ça. Le vert et argent, lui, ne voyait nulle matière à rire. Tout ce qu'il voulait, c'était que Sasha s'en aille et les laisse tranquilles, lui et June. Pour une fois qu'ils profitaient de passer du temps ensemble, rien que tous les deux, Andreï n'avait vraiment aucune envie de voir ce temps gâché par cette jeune femme, avec qui il n'aurait sans doute jamais dû passer ce marché inutile. Encore, si cela avait servi à quelque chose que de prétexter avoir une aventure avec elle pour faire rager sa mère. Mais au final, Anya n'en avait jamais rien su. Ou si elle avait été au courant, elle s'en moquait royalement, comme elle se fichait complètement de lui de manière générale... La bonne affaire, de toute façon, elle était dans le coma, alors pour ce que ça changeait.

-Merci.
bougonna le jeune homme quand Sasha affirma qu'ils étaient mignons, tous les deux. Pour ce qu'elle devait en avoir à faire, de toute manière. On aimerait bien passer du temps ensemble, juste tous les deux, tu vois.

Ça, c'était pour éviter de tout simplement lui dire "tu déranges", ce qu'elle avait déjà dû très bien comprendre avec la réaction de la rouge et or, et dont elle devait se moquer royalement. Le pire, c'est qu'Andreï n'avait absolument rien contre la jeune femme (hormis le fait qu'elle se montrait beaucoup trop intrusive à cet instant précis), seulement, il n'avait aucune envie que s'éternise un moment à ce point embarrassant.








code by Mandy

_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 581
Humeur :
25 / 10025 / 100

En couple avec : Andreï

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme et plume d'hippogriffe, 23,7cm
Camp: Neutre
Avatar: Sarah Bolger

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Jeu 22 Oct - 18:25



Une jalousie inutile


Ce n'était pas nouveau, June n'aimait pas les gens. Oui, elle était de nature assez associable, mais elle se soignait plutôt bien, et ce surtout depuis qu'Andreï avait fait son apparition surprise dans sa vie. Seulement, il existait des personnes pour lesquelles on n'avait pas le moins du monde envie de faire des efforts. Certes, pour la jeune gryffondor, il en existait un sacré paquet et ses raisons n'étaient pas souvent très élaborées – la plupart du temps il n'était question que de feeling qui ne passait pas – mais pour certains la liste de ses raisons se faisait plus longue. C'était le cas pour l'intruse qui venait de se taper l'incruste à leur table, sans la moindre gène ou même la moindre excuse de les interrompre dans leur discussion. June n'avait jamais réellement rencontré Sasha auparavant, mais elle en avait entendu parler et il fallait bien avouer que les circonstances dans lesquelles son nom était arrivé jusqu'à ses oreilles ne lui avaient pas le moins du monde plut. Peu importait que la relation entre elle et Andrei n'ait été qu'une rumeur lancée volontairement, elle n'aimait pas particulièrement l'idée que ce genre de femme s'approche de trop près de son petit ami. Peut-être n'était-elle pas sociable mais elle pouvait se montrer assez possessive lorsqu'il s'agissait du serpentard.

Mais si encore ça s'arrêtait là, peut-être se serait-elle montrer légèrement plus aimable envers elle. Seulement, elle semblait avoir plus que volontairement mis le sujet de la mère meurtrière sanguinaire sur le tapis, en totale connaissance de cause de ce que cela pouvait provoquer comme émotion chez son interlocuteur. C'était mesquin à souhait et tellement bas que June n'avait pas hésité une seule seconde à lui balancer toute son éxecrabilité à la figure.  Elle ne s'était bien entendu pas attendu à la voir s'éloigner suite à son absence totale de volonté de la connaître – ce genre de vermine ne se supprimait pas si facilement – et c'était même tout le contraire. Elle sentait dans son air satisfait la volonté de les emmerder encore un peu plus et, en vérité, June n'en était pas spécialement étonnée. Quand on savait se montrer tout aussi peste que l'ancienne serpentard, ce genre de réaction n'était pas une surprise.

- Oh, épargne moi tes sarcasmes, lança t-elle en ignorant majestueusement sa main tendue. Enchantée, elle ne l'était pas le moins du monde, tout comme elle n'avait pas la moindre compassion pour la situation actuelle plus que délicate d'Andreï. Je sais déjà qui tu es et qui je suis moi n'a aucune importance pour toi, ajouta t-elle pour bien lui montrer qu'elle n'avait pas l'intention de se laisser duper et encore moins de la laisser jouer ainsi sans montrer son opposition.

Pour autant, son petit côté chien de garde n'avait apparemment rien d'intimidant et Sasha s'introduisit encore plus dans ce qui ne la regardait pas le moins  du monde. Elle s’apprêter à lui cracher une nouvelle remarque bien désobligeante au visage mais Andreï la devança, ce qui était une bonne chose à vrai dire. Elle se concentra de nouveau sur sa pinte de bierraubeurre et sourit légèrement à la dernière remarque du serpentard. Il était définitivement plus doux qu'elle. Mais qu'importait la manière dont le dérangement qu'elle causait lui était manifesté, elle doutait que ça ait une quelconque influence sur sa volonté d'emmerder le monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-age-sombre.forumactif.org/
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Mar 10 Nov - 16:55

Andreï & June & Sasha
Une jalousie inutile
Sasha savait parfaitement qu’elle n’était pas la bienvenue à cette table où elle s’était installée sans aucune gêne. Même si elle avait en grande partie voulu s’amuser au détriment d’Andreï (un peu comme la fois où ils s’étaient retrouvés et avaient décidé de lancer une rumeur les concernant pour emmerder sa mère – au lieu de le tuer directement comme elle aurait pu le faire), elle se demandait quand même s’il n’avait pas eu des informations sur sa mère. Visiblement, elle n’apprendrait rien à son sujet par le biais du Serpentard, alors elle décidait de continuer de s’amuser un peu avec les deux tourtereaux. Ce n’était pas sympa de sa part, mais ça faisait bien longtemps que la jeune femme ne s’ennuyait plus à être sympa. Elle comprenait bien qu’elle dérangeait et c’était justement pour cette raison qu’elle persistait à rester avec eux. Sinon, ça n’avait vraiment pas d’intérêt de s’imposer de la sorte. Visiblement, la copine d’Andreï n’avait aucune envie de se montrer aimable avec elle. Elle ne manqua pas de lui faire la remarque en lui affirmant qu’elle n’allait pas se présenter, parce que Sasha n’avait aucun intérêt à la connaitre. Le sourire de la jeune femme s’étira sans qu’elle ne lâche la rouge et or des yeux. Andreï prit à son tour la parole, lui demandant gentiment de les laisser tous les deux. Elle l’aurait fait, sans doute, si la jeune femme ne l’avait pas provoqué de la sorte. En soit, Sasha n’avait rien contre Andreï, elle devait même avouer qu’elle l’appréciait (autant qu’elle puisse apprécier un garçon comme lui). Elle pouvait donc accepter de le laisser tranquille, mais il n’avait aucune envie de faire ce plaisir à sa copine. Il était évident que les deux jeunes femmes ne pourraient jamais s’entendre, cela se voyait en cet instant précis. Une nouvelle personne dans la liste des personnes que Sasha n’aimaient pas, ce n’était pas bien grave. Elle s’en remettrait facilement. L’inverse n’était peut-être pas sûr. Elle n’avait pas lâché du regard June, dont elle ignorait encore le prénom, sans perdre son sourire. Après quelques secondes de silence, elle se pencha sur la table pour s’adresser à la jeune femme d’une manière à ce que seule elle et Andreï puisse l’entendre.

« Ecoute moi bien ma jolie. » Elle souriait, mais le timbre de sa voix était bien plus sévère que précédemment. « N’essaie pas de jouer trop à la grande fille, tu risques de te brûler les ailes. » Sasha s’était révélée à elle-même ces derniers mois, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds. Et elle ne supportait pas qu’on lui parle comme June venait de faire. « Sinon tu auras vraiment le loisir de savoir qui je suis. » Le sourire de Sasha augmenta, d’un air malsain. « Parce que la mère d’Andreï est une vraie salope, mais moi je suis bien pire qu’elle. »

Des menaces, c’était tout simplement ce qu’elle venait de faire à la jeune femme. Elle n’avait aucune raison de s’en prendre à elle normalement, mais elle pouvait très bien se trouver un petit moment pour jouer et lui donner une petite leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1225
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : June

QUI SUIS-JE?
Baguette: Ébène, 25,2 cm, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: Freddie Highmore

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Jeu 12 Nov - 16:23


Une jalousie inutile
A

ndreï pensait qu'il n'y avait aucune raison pour que la situation tourne mal ou dégénère, d'accord, cette rencontre n'était pas idéale, et le jeune homme se la serait aisément épargnée si on lui en avait donné l'occasion, mais, s'il n'avait pas été malin en premier lieu de sortir avec Sasha, cette affaire était bel et bien classée, et depuis un moment, Andreï n'avait jamais aimé Sasha, il aimait June, il sortait avec elle, y'avait-il vraiment à chercher plus loin ? Apparemment, les deux jeunes femmes ne voulaient visiblement pas en rester là, et les mots échangés se faisaient de plus en plus cinglants et sans appel. Oh, Andreï, vraiment, aurait préféré que Sasha passe tout simplement son chemin et ne se soucie plus du tout d'eux deux, elle devait avoir mieux à faire de son côté, de toute manière... Mais la jeune femme n'appréciait visiblement pas le ton sur lequel la rouge et or lui avait parlé. Sasha se montrait bien plus virulente dans ses propos, le genre qui ne laisseraient sans doute pas June de marbre. Malheureusement, Andreï, sans savoir exactement les activités criminelles de Sasha, n'ignorait pas qu'elle pouvait être dangereuse, elle lui avait laissé entrevoir ne pas être une enfant de choeur durant le peu de temps où tous les deux s'étaient côtoyés. En tous cas, il ne valait mieux pas se frotter à cette fille-là, raison pour laquelle Andreï n'avait pas envie de s'en faire l'ennemi, et ne voulait pas que June le devienne non plus. Il se crispa un peu quand la jeune femme parla de sa mère. Il avait voulu son sort, non, il lui avait souhaité pire encore, et pourtant, une partie de lui ne parvenait pas à faire l'impasse et à approuver purement et simplement cet état de fait, cette insulte à son adresse. Elle restait sa mère. Il avait tenté de la tuer, oui, mais (et à son corps défendant), c'était bien une femme qu'il ne détesterait jamais complètement, car il l'avait trop aimé, dont il avait voulu mettre fin aux jours.

-Oh, on se calme, là !
dit-il en essayant de prendre un ton autoritaire, ce qui n'était pas bien naturel, chez lui. Des trois, malheureusement, il était sans doute celui qui avait le moins de caractère, mais puisqu'il avait initié le conflit, il se voyait mal regarder les deux filles s'écharper sans tenter de temporiser ne serait-ce qu'un peu. Ça sert à rien de vous engueuler. Ce serait juste possible de boire une bierraubeurre en paix sans que personne ne se prenne la tête ?

Et quand il disait cela, bien sûr, ce n'était pas pour inviter Sasha à se joindre à eux (il ne manquerait plus que ça, ce serait une véritable catastrophe), ça non, c'était pour tenter, une fois de plus, de l'inviter à tracer sa route. Ce conflit serait vain et stérile, ce n'était vraiment pas nécessaire d'en arriver là.








code by Mandy

_________________
Poison, running through my veins

Runnin' deep inside my veins. Burnin' deep inside my brain. Poison.
And I don't want to break these chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 581
Humeur :
25 / 10025 / 100

En couple avec : Andreï

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme et plume d'hippogriffe, 23,7cm
Camp: Neutre
Avatar: Sarah Bolger

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Dim 17 Jan - 19:16



Une jalousie inutile


Les choses commençaient sérieusement à se corser à la table où se trouvaient June et Andreï, accompagnés malheureusement d'une personne totalement indésirée. Cette rencontre fort désagréable aurait tout de même pu se passer bien mieux que cela si June n'était pas une adepte de la sincérité à toute épreuve et si, aussi, son caractère de cochon n'était pas aussi trempé. C'était physique, elle n'aimait pas cette blondinette et il était hors de question de nier cette vérité et ainsi d'agir comme si elle ne la dérangeait pas outre mesure en s'imposant comme ça à leur table. Il fallait dire que même l'intrusion d'une amie ne lui aurait pas plu outre mesure – tout  ce qu'elle avait voulu pour cette après-midi de relâche avait été de passer du temps avec son petit ami, et lui seul –, il n'était donc pas difficile de calculer son degré de mécontentement lorsqu'il s'agissait d'une personne qu'elle ne pouvait pas sentir.  Mais si encore cette Sasha s'était contentée d'un passage rapide, June n'aurait pas eu à perdre son sang froid – elle n'était pas réellement sur d'être capable d'en avoir un en vérité, mais disons qu'elle serait parvenu à garder ses lèvres closes –, faute de quoi la jeune femme prenait un malin plaisir à leur titiller les nerfs. Alors oui, June avait finit par être parfaitement sincère et à l'envoyer balader, et, forcément, la façon dont la gryffondor répondit à l'ancienne serpentard ne plut pas le moins du monde à cette dernière, il fallait s'y attendre.

Ce n'était peut-être qu'un jeu pour elle mais June sentait tout de même qu'elle était tout à fait capable de mettre en action les menaces qu'elle lui fit en réponse. Elle avait dans son regard le goût du sang. Ce n'était bien évidemment pas suffisamment flagrant pour l'affirmer à haute voix, mais June retrouvait en elle un petit quelque chose qu'elle avait tant détesté en regardant la meurtrière de son père – il semblait que ce critère passerait toujours dans son esprit avant le fait qu'elle était également la mère de son petit ami...

- Salope, ça, j'en avait pas le doute. Prétentieuse par contre, je viens de l'apprendre. Elle marqua un temps de silence pour faire redescendre la pression comme le leur demandait Andreï. Seulement, il lui était impossible de se montrer aussi calme que lui et elle ne put s’empêcher de rajouter quelques mots à la demande qu'il venait de faire, à savoir, en raccourci, la tranquillité. Si t'es uniquement venu t'incruster ici pour me menacer et montrer que t'es une grande fille avec un grand cerveau de méchante, trouve toi une vie. Ailleurs si possible.

Sur ces mots, elle reconcentra une nouvelle fois son attention sur sa bierraubeurre et décala légèrement sa chaise de façon à ce que l'ancienne serpentard ne soit plus vraiment dans son angle de vue. Elle aurait pu faire une esclandre bien plus grande que ça mais, en vérité, elle trouvait qu'elle avait déjà bien trop montrer son côté connasse à Andreï pour aujourd'hui. S'il y avait bien une chose qu'elle voulait préserver c'était l'image qu'elle avait commencé à se reconstruire grâce à lui. Et elle ne voulait pas que le regard qu'il portait sur elle ne change, surtout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://camelot-age-sombre.forumactif.org/
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: Une jalousie inutile (Andreï et June :3)   Mar 16 Fév - 12:45

Andreï & June & Sasha
Une jalousie inutile
Il n’en fallait pas beaucoup à Sasha généralement pour se faire une opinion sur quelqu’un et il était évident qu’elle détestait June. Elle n’avait pas de raison à cela, normalement, mais elle n’y pouvait rien. Il n’avait pas fallu longtemps à la jeune femme de ne pas l’aimer et sa manière de lui parler l’agaçait fortement. Cependant, l’ancienne verte et argent n’avait pas de raison de la menacer de cette manière, elle allait sans doute un peu trop loin au vu de la situation. Mais tant pis, elle assumait de toute façon tout ce qu’elle disait. La jeune femme n’avait aucun scrupule à menacer directement la rouge et or, de vraie menace. Sasha ne se contentait pas de lancer des paroles en l’air, elle pensait vraiment chaque mot qu’elle lui adressait. Si jamais cette fille la cherchait trop, elle n’allait pas se retenir de lui faire payer. Même s’il était évident que la sorcière avait quand même bien mieux à faire de sa vie que de se prendre la tête avec cette « gamine » (gamine qui avait tout juste quelques années que moins d’elle, mais elle n’en avait que faire).

Andreï tenta de temporiser un peu les choses, alors que June ne manquait pas d’ajouter un peu d’huile sur le feu. Quoi que… Sasha n’avait pas vraiment de raison de trouver insultant qu’on la traite de prétentieuse, elle savait bien qu’elle l’était un peu quand même. Ce qu’on pouvait dire de June, en tout cas, c’était qu’elle n’avait pas froid aux yeux. Dans d’autres circonstances, elles auraient peut-être pu s’entendre en réalité. Quoi que maintenant, Sasha n’avait aucune envie de changer son opinion sur cette fille. Sasha ne la lâchait pas du regard d’ailleurs, alors qu’elle se retournait par contre pour ne plus l’avoir dans son champ de vision. Elle savait bien que ça ne servait à rien d’insister, mais bon.

« J’ai pas besoin de toi pour montrer que je suis une méchante. » Mais elle n’avait pas non plus envie d’en faire plus la démonstration. Cette discussion allait un peu trop loin pour ce qu’elle était à la base. La sorcière n’avait pas besoin de perdre plus de temps en leur compagnie, surtout qu’au final ça pouvait s’aggraver encore plus. Sasha parlait beaucoup, mais elle devait quand même faire un peu attention. Ce n’était pas très bon pour elle, de perdre le contrôle. Elle poussa donc un long soupir avant de se lever, dans le but de prendre la tangente. « J’espère qu’on se reverra vite. »

Dit-elle dans un sourire, un peu forcé il fallait bien l’avouer, à Andreï – il était évident qu’elle n’allait pas s’adresser à June – simplement dans le but de mettre encore un peu son grain de sel dans cet instant. Comme elle l’avait fait rien qu’en venant leur parler, les dérangeant dans leurs rendez-vous galant. Enfin, sur ces mots, la jeune femme se contenta de lancer un dernier regard aux tourtereaux, avant de s’éloigner pour quitter le pub.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une jalousie inutile (Andreï et June :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une jalousie inutile (Andreï et June :3)
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» ( sujet inutile ) Répertoire des blagues !
» June Dorothée McCarty (: [OVER]
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-