AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour faire connaissance... (James :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Pour faire connaissance... (James :3)   Mer 10 Juin - 19:11

James & Seth
Pour faire connaissance...
Seth était assez satisfait, parce qu'il venait de s'être vu confier un dossier qui l'intéressait énormément. La mort de Colloway avait fait couler beaucoup d'encre et c'était lui qui devait continuer de travailler sur le dossier, même s'il n'était pas tout seul dessus. Même s'il aurait préféré être tout seul sur cette affaire, il avait décidé de s'en satisfaire. A première vue, cette affaire avait l'air assez simple. Il y avait une femme morte qui avait visiblement une liaison avec un homme marié, qui venait justement de quitter sa femme enceinte. L'avocate était loin de s'être contenté de cela bien sûr, mais c'était visiblement la piste envisagé par ses collègues. Forcément, Seth avait envie de se pencher aussi dessus, même s'il ne négligeait pas le fait de voir d'autres pistes aussi. Surtout que la femme morte n'était autre que la soeur de Gwendall Colloway, l'un des collègues Auror de Seth. Beaucoup de détail qui donnait envie à l'Auror de faire correctement son travail (comme s'il était capable de ne pas le faire).

Seth aurait très bien pu se contenter de faire comme les autres, de convoquer les différents suspects et de les interroger. Sauf que le jeune homme n'avait pas l'intention de faire comme les autres, parce qu'il n'avait pas envie d'entendre les mêmes mots qu'eux. L'Auror avait l'intention d'apporter une approche différente à son enquête, même s'il devait agir d'une manière un peu malsaine. Il n'avait pas envie de discuter avec les personnes dans le cadre légale de l'enquête et de la loi. Ce qu'il voulait, c'était se rapprocher d'eux. Seth s'était renseigné sur l'une des personnes présentes dans le dossier, James Hopkirk. C'était l'homme marié qui avait visiblement une aventure avec Nemesis Colloway. Un homme marié qui trompait sa femme enceinte, la moral voudrait le juger. Seth, concernant ces détails, n'avait que faire de ce qu'il avait pu faire. Ce qu'il serait capable de lui reprocher à la base, serait surtout de s'être marié. L'Auror avait donc apprit que l'homme travaillait dans une librairie. Seth avait donc décidé de se rendre dans cette boutique afin de le rencontrer, de provoquer une rencontrer et donc une discussion. Le jeune homme avait envie d'apprendre à connaitre le suspect dans son habitat naturel.

Seth avait donc quitté le bureau des Auror en début d'après-midi afin de se rendre dans la dite librairie. Il avait un goût naturel pour la lecture, cela n'était donc pas un souci de faire comme s'il avait l'intention d'acheter un livre. D'ailleurs, il avait bien l'intention d'en acheter un afin de ne pas se faire remarquer. L'homme passa la porte de la boutique et se concentra sur des titres de livre en apparence, mais il repérait surtout celui qu'il cherchait. Par chance, ses collègues savaient travailler correctement et il y avait une photo dans le dossier. Cela ne poserait donc aucun problème pour repérer le fameux James, qui se trouvait juste là. Seth prit donc les devants.

« Excusez-moi. » Dit-il en s'approchant de l'homme, se montrant le plus avenant possible. Il ne pouvait pas nier apprécier ses talents de comédien, en même temps c'était utile dans son métier. « Est-ce que je peux vous déranger quelques minutes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Sam 13 Juin - 12:45


Pour faire connaissance...
D

ifficile, dernièrement, pour James, de se concentrer entièrement sur son travail. Étonnamment, il n'avait pas fallu son instance de divorce pour le perturber à ce point (même s'il s'en servait aisément pour prétexte à justifier son attitude quand il avait l'air absent ou mal à l'aise), mais plutôt la mort de Nemesis. Sa vie était chamboulée sur tant d'aspects dernièrement, qu'il lui était difficile de trouver son équilibre. Bien sûr, le déménagement, s'adapter à une nouvelle vie, lui qui n'avait rien aimé autant que sa routine (avant d'aimer Ethan, cela va de soi), ça n'avait pas été simple, mais il n'avait rien regretté, parce qu'en trouvant Ethan, il avait eu le sentiment de se trouver lui-même, et en conséquence, ne s'était jamais senti aussi heureux, même si ce bonheur devait dépendre du malheur de Lindsay, ou d'une incertitude concernant l'avenir de leur enfant, qu'elle ne semblait pas prête à lui laisser voir.

Mais c'était comme si on cherchait à le punir de ce sentiment de douceur et d'harmonie né de bien des éléments répréhensibles, par la société tout du moins : l'adultère, une relation considérée comme "contre-nature"... Alors que ce pan de sa vie lui apparaissait doux et agréable, voilà qu'un autre devait s'effondrer. Sa meilleure amie était morte. Pire encore, on l'avait assassinée. Pire encore, il apparaissait sur la liste des suspects principaux pour ce crime. Pire encore, les révélations de Sasha, auxquelles il voudrait ne pas croire, mais qui avaient très sûrement su semer le doute dans son esprit. Ses propos lui martelaient la tête à lui en donner la migraine. Peut-être Nemesis n'était-elle pas celle qu'il avait cru. L'un dans l'autre, oui, il était préoccupé, et lui qui était un employé des plus consciencieux, accumulait les erreurs, jamais trop graves, certes, mais suffisamment nombreuses pour qu'il ait déjà essuyé quelques remontrances désagréables au possible.

Il faisait de son mieux pour se ressaisir. En partant pour Fleury & Bott ce matin là, il s'était promis de ne pas commettre d'impair, et même de rattraper ses erreurs. Il acceptait donc même de s'atteler à toutes les tâches ingrates. Notamment le tri de vieux bouquin que l'on laissait en suspens depuis des mois. Il était donc tout affairé à cette mission, qu'il accumulait avec les demandes des clients et de ses collègues, quand une voix le sortit de sa concentration. Il leva les yeux du volume poussiéreux qu'il tenait entre les mains, et son regard tomba sur un jeune homme aux airs polis et sympathiques, qui voulait apparemment lui demander conseils. Bien évidemment, James ne se méfia pas, pourquoi l'aurait-il fait ? D'autant qu'il lui semblait avoir déjà vu quelques fois l'homme leur faire acquisition de quelques ouvrages. Il devait être un grand lecteur. Il devait avoir besoin d'un conseil sur un ouvrage, tout simplement. Le libraire ne flairait pas le piège.

-Bien sûr.
répondit James en lui rendant son sourire tout en déposant précautionneusement son livre pour concentrer toute son attention sur son interlocuteur. Que puis-je faire pour vous ?





code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Ven 3 Juil - 23:34

James & Seth
Pour faire connaissance...
Seth n’avait vraiment pas de bonnes intentions quand il arriva dans la librairie, dans l’intention de parler avec James Hopkirk. Il ne venait pas là en tant qu’Auror en plus, il avait bien l’intention de jouer un jeu afin d’en apprendre un peu plus sur cet homme qui était suspecté du meurtre de Nemesis Colloway. Seth avait besoin de connaitre plus de détail sur l’affaire qu’on venait de lui confier, il se doutait que l’homme ne lui parlerait pas normalement s’il savait qu’il était Auror. Alors, puisqu’ils ne se connaissaient pas et que Seth n’avait pas encore eu besoin d’interroger James officiellement, c’était le moment d’en profiter. Il n’y avait rien de mieux que de rencontrer une « proie » dans son lieu de vie ou de travail. L’Auror s’était approché de lui dans l’intention de lui demander conseil, de jouer le client normal qui avait besoin d’information. James ne tarda pas à poser l’ouvrage qu’il avait dans les mains afin de se concentrer sur lui, parfait.

« Je suis un mordu de lecture…» Il n’y avait rien de mieux qu’un peu de vérité avant d’installer un gros mensonge. « Et j’aimerais faire découvrir la lecture à ma petite nièce qui commence à apprendre. » Il n’y avait pas de nièce bien sûr, comme il n’y avait pas de sœur ou d’autres membres de sa famille. La seule personne qu’on pouvait allier à sa famille était son père adoptif toujours en prison. Mais il n’avait pas spécialement envie de demander conseil concernant sa lecture personnelle, il savait parfaitement ce qu’il avait envie ou non de lire et surtout ce qu’il devait ou non lire. Il n’avait besoin de personne pour faire ses propres choix alors même pour la bonne cause, il préférait inventer une histoire. « Cependant, je n’ai aucune idée de quel livre je peux lui offrir. »

Une nouvelle pointe de vérité, l’homme n’avait aucune idée de quel livre il pourrait éventuellement offrir à une hypothétique gamine commençant à peine la lecture. Ainsi, il allait pouvoir laisser James le conseiller. C’était simplement pour entamer la conversation, Seth avait bien l’intention de rebondir sur autre chose. Il laissait simplement la conversation s’installer tranquillement, afin de ne pas brusquer celui qu’il avait l’intention de cuisiner. Il ne fallait pas que l’homme se doute de quelque chose après tout. Il aurait largement le temps dans le futur de se rendre compte qu’il s’était berné, il y avait peu de chance qu’ils ne se rencontrent pas de nouveau pour cette affaire de meurtre. A moins que Seth parvienne à mettre complètement de côté les accusations qui planait sur le libraire. De visu comme cela, Seth devait bien avouer qu’il n’avait pas spécialement l’impression de voir un tueur sur le visage de son interlocuteur. Mais l’Auror était plus que bien placé pour savoir qu’il ne fallait jamais se laisser avoir par les apparences. James était peut-être l’assassin de Colloway sœur, il ne pouvait pas mettre l’hypothèse de côté. Même s’il y en avait d’autre bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mar 7 Juil - 15:29


Pour faire connaissance...
À

cet instant, et face à cet interlocuteur spécifique, il fallait absolument que James se méfie, s'il voulait s'éviter plus d'ennuis qu'il n'en avait déjà. Sauf que James ne se méfiait absolument pas et ne se rendait compte de rien. Des clients qui, comme lui, venaient lui demander conseils, il en voyait défiler tous les jours, tant et si bien qu'il n'avait aucune raison de trouver ce potentiel client là différent des autres. Comment faire le rapport entre cet homme, ce tonton consciencieux qui voulait communiquer son goût de la lecture à sa nièce, et un Auror bien décidé à percer le mystère du meurtre de Nemesis ? Impossible. Le sourire de façade de James s'élargit donc à l'évocation de cette petite nièce. S'il avait supposé qu'il serait le pire père au monde, et ne s'était pas du tout senti prêt quand Lindsay lui avait apprit sa grossesse, à présent, quand on évoquait avec lui les enfants, il se surprenait à sourire... et à regretter, en même temps. Si Lindsay lui refusait de voir son enfant, il n'était pas certain de le supporter, un trouble qu'il évitait de confier à Ethan, il ne voulait pas que ce dernier culpabilise ou encore s'inquiète... Cela étant, il se découvrait par la même des connaissances qu'il n'avait pas autrefois, comme s'il s'apprêtait psychologiquement à accueillir dans son "foyer" un fils ou une fille qu'on ne lui accorderait peut-être même pas ne serait-ce que de voir.

-On va lui trouver le livre idéal.
répondit-il avec une assurance qu'on lui trouvait surtout au travail et rarement dans d'autres circonstances. Suivez-moi.

Il conduisit son interlocuteur jusqu'aux rayons où était empilée quantité d'ouvrages destinés exclusivement aux enfants, le tout dans un bordel organisé qu'avaient appris à connaître et à apprivoiser James avec le temps, comme tout bon libraire de Fleury & Bott qui se respecte. Ses mains fouillaient sur le présentoire, et en extirpaient déjà quelques livres qui pourraient bien faire le bonheur de son client ou en tous cas de la nièce de ce dernier.

-Si votre nièce commence seulement la lecture, je suppose qu'elle doit avoir entre 5 et 6 ans ? Elle doit déjà avoir des thèmes de prédilection, j'imagine ?


Autant de choses qu'il n'aurait pas forcément su avant. À une époque, James pouvait se trouver face à un enfant et ne pas avoir la moindre idée de son âge, incapable de dissocier un gamin de un et de trois ans, de cinq et de sept ans... C'était des subtilités qu'il avait cerné depuis peu, et s'il n'était pas certain de pouvoir mettre ses neuves connaissances en application dans sa vie personnelle, au moins, il pouvait s'en servir dans son travail, c'était déjà ça. Il fit une sélection de plusieurs livres, indifféremment pour le moment à ce que la petite fille pouvait apprécier plus spécifiquement, et les montra un à un à son client potentiel.

-Celui-ci est parfait pour familiariser un enfant avec l'alphabet, quoi que peut-être un peu trop pédagogique.
Il offrit à Seth de feuilleter un peu le livre en question avant de passer au suivant. Celui-là est vraiment beau, je trouve. Il illustre les contes de Beedle le Barde de façon simplifiée et édulcorée, j'aime beaucoup les illustrations animées de celui-là. Sinon il y a celui-ci, quand l'enfant le lit à haut de voix et qu'il se trompe dans la prononciation d'un mot, les personnages de l'histoire interviennent pour l'aider...





code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Jeu 23 Juil - 16:34

James & Seth
Pour faire connaissance...
Son petit mensonge avait porté ses fruits, puisque James Hopkirk se mit à chercher des livres pour sa fausse nièce. Pendant ce temps, le regard de Seth ne quittait pas le visage du jeune homme, observant chaque mimique dont il pouvait faire preuve. Il avait remarqué le sourire de l’homme à l’évocation de l’enfant. Est-ce que cela avait un rapport avec le fait que son ex-femme était enceinte ? Il ne pouvait pas vraiment le savoir, mais il avait bien l’intention de se renseigner. Il était là pour ça après tout, incognito, afin de savoir qui était un peu plus Monsieur Hopkirk. Seth le suivit donc vers les ouvrages pour enfant, s’intéressant à ces derniers simplement pour faire bonne figure.

« C’est ça, elle aura 6 ans dans trois mois. »

Seth n’avait aucun souci pour mentir ouvertement, comme un arracheur de dent. De toute façon, c’était pour la bonne cause. L’homme ne parvenait pas à savoir si James était réellement l’assassin de cette avocate, il y avait de nombreuses pistes possibles. Il fallait qu’il se renseigne directement à la source, qu’il tente de savoir qui était un peu plus cet homme. Et loin du bureau des Aurors. Pour le moment, l’Auror n’y voyait qu’un intérêt purement professionnel, il pouvait malheureusement se retrouver à déborder dans un intérêt bien plus personnel. L’homme attrapa les ouvres que lui tendait le libraire, les ouvrant afin de voir un peu l’intérieur. Même s’il n’avait pas de nièce, il s’intéressait quand même aux choix de l’homme. Parce que c’était justement les choix de cet homme et que ça ne pouvait que révéler un peu plus de sa personnalité. Surtout quand il affirmait aimer plus l’un des ouvrages que l’autre.

« Celui-ci est vraiment intéressant. » Dit-il en mentionnant le dernier que James lui avait tendu, celui qui corrigeait la lecture des enfants. « Elle aime beaucoup les contes. » Seth faisait mine de réfléchir à la question, même s’il n’avait aucun intérêt à acheter l’un de ces ouvrages. Il le ferait sans nul doute, afin de rendre sa couverture plus crédible, mais ça n’aura rien à voir avec une nièce. « Vous avez des enfants ? »

Demanda alors Seth, en relevant ses yeux vers James. C’était maintenant que les choses sérieuses allaient pouvoir commencer, maintenant que l’homme allait pouvoir poser quelques questions à James afin d’en savoir plus sur sa personne. L’Auror devait faire en sorte de rester crédible, tout en poursuivant la conversation le plus longtemps possible. Cependant, il ne fallait pas qu’il en face trop non plus, il ne devait pas avoir l’air d’être plus qu’un client légèrement curieux. Ce n’était pas le moment de le faire fuir ou de le pousser à stopper la conversation. Sinon, Seth serait obligé d’employer des méthodes beaucoup moins agréable (du moins pour James). Cette conversation devait passer pour une conversation entre deux hommes normaux, aillant la lecture comme centre d’intérêt. La lecture dans un premier temps, l’Auror pouvait évidemment s’adapter au fur et à mesure de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Ven 24 Juil - 17:30


Pour faire connaissance...
J

ames faisait son travail depuis tellement longtemps que, forcément, certains mécanismes s'étaient installés. Sans qu'il l'ait voulu d'ailleurs, juste comme ça. Certaines questions de ses clients appelaient forcément une réponse de sa part sans même qu'il le réalise vraiment, ou alors il le réalisait quand ses pas le menaient mécaniquement vers l'ouvrage qu'il avait l'habitude de conseiller dans tel ou tel cas, ou quand il se surprenait à répondre mot pour mot ce qu'il avait dors et déjà pu dire à un autre client, venu demander des informations similaires. Là, tandis qu'il faisait à son interlocuteur l'inventaire des livres susceptibles de l'intéresser, ou tout du moins d'intéresser sa nièce, quelque chose procédait de ce même mécanisme, avec une touche de tendresse, tout de même, car depuis quelques mois, les choses étaient devenues un peu particulières quand il était question des enfants, et même des livres pour enfants. Et à ce sujet, il allait se retrouver confronté à une question que d'aucuns trouveraient banale, mais qu'il trouvait embarrassante, pour tout dire. Et pour cause...

-Non... enfin, pas vraiment.


À la question "avez-vous des enfants ?", il semblait n'y avoir que deux réponses possibles, soit oui, soit non. Rien de plus simple. Mais James, lui, se retrouvait interdit, à répondre d'une manière qui devait sembler absurde. Soit on avait des enfants, soit on en avait pas... et techniquement, James n'était pas père, puisqu'aucun enfant n'était encore né, quoi qu'il en soit. Sauf que l'embryon qui grandissait dans le ventre de Lindsay, même s'il avait bien eu du mal à l'accepter au départ, c'était déjà son enfant à ses yeux. À ses yeux, oui, mais sans doute pas à ceux de sa mère, qui avait bien su lui faire comprendre que, pour sa part, elle ne comptait pas lui laisser être le père de cet enfant, ni lui accorder aucun droit, à partir du moment où ils seraient divorcés. Pourrait-il dire de cet enfant qu'il était son père si même l'enfant en question ne l'était pas... bref. Il aurait sûrement mieux valu que James réponde simplement non. Mais James avait toujours eu le défaut d'être très sincère, trop sincère... Ce qui ne l'empêchait pas de laisser désormais peser sur sa vie un mensonge tel qu'il ne s'était pas imaginer en faire un jour.

-Mon ex épouse est enceinte.
se justifia-t-il, histoire de résumer en une phrase la situation dans toute sa complexité et dans tout ce qu'elle avait de problématique.

Il ne savait pas vraiment s'il avait intérêt à partager cette information avec un étranger, un client qui plus est, qui avait sans doute simplement voulu savoir si il avait une enfant de l'âge de sa nièce, ce qui pourrait justifier qu'il conseille ces livres en particulier plutôt que d'autres. Mais son hésitation de tout à l'heure lui semblait mériter une justification qu'il aurait peut-être dû s'épargner. Maintenant, c'était dit. Au pire, son interlocuteur ne serait pas curieux, ou se contenterait d'être gêné et choisirait de faire comme s'il n'avait rien entendu et attendrait de son interlocuteur plus de professionnalisme, s'il ne se contentait pas tout simplement de lui tourner le dos, ce qui serait parfaitement compréhensible.





code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mar 18 Aoû - 14:12

James & Seth
Pour faire connaissance...
Seth avait trouvé un moyen de commencer la conversation avec James, maintenant il devait l’alimenter. Il était hors de question que Seth ne se serve pas de ce moment pour connaitre plus de chose de James. Et ce ne fut pas pour rien donc qu’il lui demanda s’il avait des enfants. Parce qu’il savait parfaitement que son ancienne femme était enceinte (de lui sans doute, l’Auror n’imaginait pas le contraire), c’était donc forcément un sujet sensible. Et Seth avait bien envie d’aborder des sujets sensibles avec le jeune homme, qui était soupçonné d’être l’assassin de l’avocat Colloway. Quand il le voyait comme ça, l’Auror devait bien avouer qu’il doutait de plus en plus du fait que cet homme puisse être l’assassin de cette Nemesis, mais il savait parfaitement qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Il était un exemple d’ailleurs. Son but était donc de bel et bien mettre James dans une position délicate. La réponse du jeune homme étonna légèrement l’Auror, parce que ce n’était vraiment pas le genre de réponse qu’on obtenait quand on demandait si quelqu’un avait des enfants. Evidemment, Seth avait connaissance des soucis dans la vie des Hopkirk, le fait qu’ils divorçaient alors que ce n’était pas quelque chose qui se faisait dans leur époque. Cependant, ça n’empêchait pas le fait qu’il avait oui ou non un enfant et pas de « pas vraiment ». L’Auror ne cacha pas sa surprise, parce que s’il n’avait pas eu connaissance de son histoire, il aurait été surpris dans tous les cas. Et James ne manqua pas de donner des précisions sur sa situation (qu’il connaissait donc). Seth devait bien avouer qu’il avait cru qu’il ne le ferait pas, parce que ce n’était pas évident de parler d’un divorce dans leur époque. Ce n’était pas quelque chose qu’on faisait (surtout pas quand c’était pour aller dans une relation homosexuelle ensuite, mais ça c’était un détail bien caché). Et surtout, on ne divorçait pas quand sa femme était enceinte, ce qui était donc le cas. L’Auror devait quand même avouer que l’homme avait du cran pour décider de divorcer, même s’il se doutait qu’il avait une bonne raison. Raison qu’il aimerait connaitre bien sûr, mais il ne pouvait pas directement le questionner sur ça. En effet, il devait quand même se montrer prudent et pas trop curieux, s’il ne voulait pas voir le libraire fuir.

« Oh je vois. » Se contenta-t-il de dire, ne voulant pas que James pense qu’il le jugeait. Pour l’Auror, il pouvait bien faire ce qu’il voulait, cela ne le regardait pas. Même s’il était curieux de la vie du libraire et qu’il s’y intéressait de prêt, principalement parce qu’il était sur l’enquête de la mort de Nemesis Colloway. Seth ne savait simplement pas quoi dire de plus pour continuer d’alimenter la conversation, mais il n’était pas possible pour lui d’abandonner maintenant. Alors, pour continuait le jeu, Seth décida d’encore mentir. Au point où il en était. « Moi aussi… j’ai divorcé. »

Pour divorcer, il aurait fallu qu’il ait à un moment donné, donné son cœur à une femme. Ce qui n’était sans doute pas prêt d’arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Ven 21 Aoû - 23:54


Pour faire connaissance...
Q

ue voyait son interlocuteur, exactement ? James préférait ne pas poser ou se poser la question. C'était une situation délicate (et plus délicate encore quand on en savait tous les tenants et aboutissants, mais le libraire n'avait bien sûr pas l'intention d'aller les révéler à tout va), très délicate, et il préférait ne pas trop en dire. Déjà, il avait trop parlé. Seth pouvait tout à fait le juger, James ne le lui reprocherait pas, il considèrerait même que c'était parfaitement légitime, il se serait certainement jugé lui-même à un époque, sans bien y réfléchir, tout simplement conditionné par ce que la société lui avait dicté d'avoir pour attitude dans telle ou telle situation, ni plus ni moins. Ceci dit, il n'avait pas le sentiment que son interlocuteur ait une opinion véritablement négative sur ce qu'il venait d'entendre. Il assimilait simplement une information qu'un libraire en plein exercice de ses fonctions (de libraire, certes) n'avait aucune raison de révéler, encore moins quand on était aussi secret que l'était James normalement, il ne savait vraiment pas pourquoi il s'était senti obligé de dire tout ça...

Il fut pour le coup profondément rassuré d'entendre son interlocuteur lui apprendre que lui aussi avait divorcé. Bien sûr, il s'agissait d'un mensonge éhonté. Mais cela, James n'en avait pas conscience, et pour tout dire, et admettre ce qui ne devrait pas l'être, il se sentait soulagé et heureux d'avoir affaire à quelqu'un qui pouvait comprendre sa situation, même si, dans le cas de son interlocuteur, il n'était peut-être pas question d'adultère et de relation communément reconnue comme "contre nature"... juste de divorce, ce qui était déjà beaucoup en soi. Ils vivaient donc des situations similaires... Au moins, son interlocuteur ne pourrait pas lui reprocher sa légèreté, même s'il n'avait peut-être pas, pour sa part, quitté son épouse (à moins que ce soit elle qui l'ait quitté) alors que cette-dernière était enceinte de plusieurs mois déjà. Il éprouvait presque naturellement — et bien trop légèrement, cela va sans dire — une sorte de sympathie naturelle à l'adresse de son interlocuteur. Quand la défiance était pourtant de mise, lui, commençait à se dire que cette rencontre n'était peut-être pas fortuite, ce qui était vrai, mais en invoquant des motifs à mille lieues de la réalité.

-Oh... je suis désolé de l'apprendre.


Désolé, pas vraiment, pour tout dire. Mais ce n'était certainement pas de bon ton de le dire, d'autant qu'il se pouvait bien que le divorce, pour cet homme, n'ait pas été comme pour James une libération (quoi qu'elle avait tout de même ses contraintes) mais plutôt une épreuve... Il ne savait rien, après tout, de cet homme, de sa relation avec son ex épouse, et s'il brûlait d'en demander plus, il ne comptait pas le faire pour autant, il se montrerait bien trop indiscret.

-C'est récent ?

Sans entrer dans les détails, il n'avait pas pu s'empêcher de poser la question. Pour une fois, il n'arrivait pas à garder sa langue dans sa poche... pour une fois qu'il ferait bien de s'abstenir, pourtant... mais après tout, il se pouvait bien que Seth apprécie tout autant que lui de se trouver face à quelqu'un qui avait vécu une situation similaire à la sienne.




code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Lun 21 Sep - 22:04

James & Seth
Pour faire connaissance...
Visiblement, Seth avait touché la corde sensible chez ce James Hopkirk. En même temps, ce n’était pas bien difficile pour l’Auror, puisqu’il avait l’avantage de connaitre le dossier de l’homme qu’il avait sous les yeux. Il savait ce qu’il vivait, parce qu’il était ce suspect dans ce meurtre. Plus le temps passait, plus le jeune homme croyait de moins en moins que celui qu’il avait sous les yeux puisse être l’assassin de Nemesis Colloway, mais cela n’empêchait pas le fait qu’il était quand même suspect. Donc, il s’intéressait à lui entre autre chose. Ce n’était pas pour rien d’ailleurs qu’il mentait, qu’il faisait en sorte de susciter l’intérêt de son interlocuteur. Ce qui était sur la bonne voix d’ailleurs, ça marchait complètement. L’homme affirma qu’il était désolé, Seth ne pensait pas qu’il était vraiment sincère, mais cependant qu’il était honnête quand même. Seth se satisfaisait lui-même de ce qui était en train de se dérouler, parce qu’il parvenait à obtenir la curiosité de l’homme. C’était justement de cela qu’il avait besoin afin d’entamer une conversation digne de ce nom, sortant un peu du cadre de client et vendeur. L’homme lui posa même des questions sur ce prétendu divorce qui était une pure invention, lui demandant si c’était récent. Ce n’était pas le moment de se trahir.

« Pas vraiment… »
Commença-t-il, laissant un temps de pause avant de reprendre. « Cela fait quelques années. »

Il n’avait pas envie que James se contente de penser qu’il était en train de souffrir de son divorce, ça n’allait pas aider qu’il se contente de compatir pour lui. Seth cherchait tout autre chose, quelque chose de plus profond. Même si en même temps, c’était quand même une très bonne base. Le jeune homme aurait pu rendre les choses encore plus malsaine en copiant l’expérience de de celui qu’il avait sous les yeux, mais il préférait faire autre chose. S’inventer une autre vie, afin de ne pas diminuer ses chances d’intéresser le libraire.

« C’est mon ex-femme qui a demandé le divorce, mais je crois que de toute façon… c’était sans doute le mieux pour nous. » Il ne fallait pas non plus que l’homme passe pour celui qui était contre les mariages. « On s’était mariés pour nos familles, donc. »

Ce qui était sans doute le cas pour la grande majorité des mariages actuels dans ce monde. C’était l’époque qui voulait cela, entre autre chose. Il était persuadé que c’était la même chose pour James. Ce n’était pas pour rien qu’il avait été voir ailleurs et qu’il avait donc décidé d’abandonner sa femme enceinte (il ne le jugeait pas du tout, il était mal placé pour cela). Evidemment, comme tout le monde, Seth imaginait que James avait été voir ailleurs avec une femme (peut-être Nemesis, mais cela aussi il avait dû mal à croire au vu du genre de femme qu’elle était et le genre d’homme que semblait être James), il était à mille lieues de croire qu’il puisse être actuellement avec un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mer 23 Sep - 19:43


Pour faire connaissance...
J

ames n'était pas un idiot, mais il ne faisait aucun doute, tout de même, quant au fait qu'il était particulièrement crédule, et sur de nombreux points (quoi que le moins crédules des individus aurait pu s'y tromper, avec Seth Beresfort, tant ce dernier avait oublié d'être un mauvais menteur, son propos tenait la route, et son jeu d'acteur était impeccablement maîtrisé). Il ne voyait rien du petit jeu auquel s'amusait son interlocuteur avec lui, et, loin de se méfier, il le prenait très sincèrement en sympathie. Oui, il avait de la compassion, pour cet homme, et une sorte de bienveillance tacite liée à leur (soi-disant) expériences certes différentes sur plusieurs points, mais tout de même assez similaires pour que le libraire se reconnaisse dans son client. Client qu'il ferait peut-être mieux de reconnaître en tant que tel, d'ailleurs, car, en attendant, il se laissait bien trop abuser par ses paroles, et il en oubliait de tenir tout simplement son rôle et de demeurer à sa place. Là, c'était trop tard, il se sentait trop concerné pour cette conversation pour retourner à sa place et faire preuve de plus de professionnalisme.

-Ma femme et moi, on s'est mariés trop jeunes, ce n'était pas beaucoup plus concluant.


James comprenait très bien la situation de Seth, parce qu'il s'y reconnaissait, malgré la différence de leur situation. Déjà, ils étaient tous deux divorcés. Ensuite, ils s'étaient mariés pour les mauvaises raisons. Quoique, dans le cas de Seth, son excuse soit bien meilleure. Les mariages arrangées par les familles étaient monnaie courante, surtout parmi les familles de sang-pur (dont l'Auror faisait probablement partie, donc), et ils ne pouvaient que rarement connaître des conclusions heureuses. Son époux ou épouse, le mieux était toujours de le ou la choisir. James avait choisi, mais il n'en avait jamais vraiment eu le sentiment. Il était avec Lindsay parce qu'il s'entendait bien avec elle et parce que, n'ayant jamais aimé, il pensait éprouver pour elle de l'amour plutôt que de l'affection. Quand ils étaient entrés dans la vie d'adulte, la logique voulait qu'ils se marient, alors c'était ce qu'ils avaient bel et bien fait. Mais c'était une erreur, que James regrettait amèrement aujourd'hui. Il avait inutilement fait souffrir Lindsay pour ne pas avoir su qui il était, tout simplement.

-Vous n'aviez pas d'enfants ?
osa-t-il demander, question pour le moins indiscrète, mais ils n'étaient sans doute plus à une indiscrétion près.

La question le taraudait pour des motifs assez égoïstes, il est vrai. Il s'apprêtait à devenir père, et il ne savait même pas s'il aurait la chance de voir son enfant grandir. Il ne s'était pas senti prêt, sur le moment, mais la perspective qu'il grandisse loin de lui lui était aujourd'hui insoutenable. Il se demandait comment il pourrait assumer son rôle de père avec une ex-femme qui ne voulait pas le lui accorder. Pas sûr que Seth puisse lui répondre. Déjà, parce qu'il n'était peut-être pas père lui-même. Ensuite, parce que dans son cas, son épouse avait demandé le divorce. Cela faisait déjà une différence de taille.




code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mer 21 Oct - 11:19

James & Seth
Pour faire connaissance...
Seth continuait évidemment de s’enfoncer dans son mensonge, pour la bonne cause. Il avait besoin de se rapprocher de ce James afin d’obtenir plus de confidence de sa part. L’Auror aimait bien entendre le libraire lui poser des questions sur sa fausse vie, cela signifiait qu’il s’y intéressait et qu’il avait réussi à titiller sa curiosité. C’était la meilleure chose que Seth aurait pu espérer, même si ça n’allait sans doute pas le mener à grand-chose concernant l’affaire de la mort de Colloway. Plus le temps passait, plus l’Auror se demandait vraiment si l’homme qu’il avait sous les yeux avait un rapport avec cette histoire. Mais si ce n’était pas le cas, il n’allait pas pour autant s’empêcher d’avoir ce genre de rapport avec l’homme. Ca l’amusait, profondément, ce qui n’était sans doute pas très sain, mais ça faisait longtemps que Seth savait qu’il était loin d’être sain. James se confia un peu plus sur son mariage avec Lindsay, évidemment l’Auror connaissait toute l’histoire (du moins ce qui était officiel), puisqu’il s’était renseigné sur lui. Le jeune homme affirma donc qu’il s’était marié trop jeune avec celle qui était aujourd’hui son ex-femme. Ce n’était guère étonnant au vu de l’époque dans laquelle ils se trouvaient, mais généralement ce genre de mariage durait quand même pour la « morale ». Seth était bien loin de se douter de ce que James vivait et donc dans quelle situation il se trouvait.

« C’est souvent comme ça. »

Dit-il sur le ton de la compassion. Evidemment, il jouait pour se mettre James dans la poche et il excellait dans l’art du mensonge. On ne devenait pas Auror sans avoir une petite pointe de talent pour le mensonge, surtout quand on avait envie, comme Seth, d’être sur le terrain (sans pour autant pouvoir échapper complètement à la paperasse quand même). James était donc de plus en plus curieux, parce qu’il lui demanda s’il avait des enfants. Seth afficha un léger sourire, il ne le faisait vraiment que par obligation.

« Non et ce n’est pas plus mal sans doute. » Les divorces, ce n’était déjà pas simple, mais avec des enfants en prime c’était pire. Cela ne touchait pas Seth bien sûr, mais il se contentait de jouer l’homme normal comme James. Celui qui pouvait avoir des points communs avec James. Et pour continuer dans sa lancé, il continua dans son mensonge. « Je ne peux pas en avoir. Ce n’est pas pour rien dans sa décision de divorcer. » Et il s’enfonçait encore plus. « Pourquoi vous avez divorcé vous ? »

Si Seth était au courant d’une grande partie de l’histoire de celui qu’il avait sous les yeux, ce détail lui échappait complètement. Et en même temps, James avait toutes les bonnes raisons du monde de le cacher et il valait bien mieux que Seth ne soit pas au courant de la situation du libraire. Il n’était vraiment pas le genre de personne ouverte d’esprit et capable de comprendre, ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Jeu 22 Oct - 15:26


Pour faire connaissance...
O

ui, c'était comme ça, et c'était bien triste, au fond de se dire qu'on pouvait admettre sa vérité comme une vérité générale. Ces amours de jeunesse qui périssaient trop tôt étaient monnaie courante. On changeait tellement, entre l'adolescence et le passage çà l'âge adulte, difficile, alors, de s'adapter aux nouvelles aspirations de l'autre. Et puis, autant le dire tout net, James n'avait jamais aimé Lindsay, il y était seulement attaché, et faute de penser ressentir quoi que ce soit de plus profond un jour, il avait pensé que ça lui suffirait. Évidemment, il s'était lourdement trompé, et il regrettait vraiment d'avoir dû faire payer à Lindsay le poids de ses erreurs. Et à leur enfant, également. Faute de songer à ce qu'elle lui pardonne, il espérait bien qu'elle saurait trouver le bonheur, un bonheur plus sûr et de plus longue durée que celui qu'elle avait pu penser vivre avec lui, et qui n'avait jamais été que factice, au bout du compte, et malgré les efforts que James avait pu tenter de faire autrefois (en même temps, ces efforts ne devraient normalement pas être sollicités dans une vie de couple). Son interlocuteur, pour sa part, n'avait pas eu d'enfants. Toutes similaires pouvaient être leurs situations, elles avaient quand même plusieurs points de divergences qui laissaient penser à James qu'il échangerait bien sa place contre celle de Seth. Enfin presque. Parce que tout de même, il serait parfaitement incapable de vivre sans Ethan. Au final, son client potentiel lui demanda les raisons de son divorce. La question était délicate, cela va sans dire, et il ne pouvait pas se permettre d'apprendre la vérité, de lui apprendre si légèrement la situation alors même qu'elle était un secret pour le plus grand nombre. Il avait beau se sentir certaines affinités avec cet inconnu, il n'en était pas moins un inconnu à ses yeux. Et il valait sans doute mieux qu'il en reste un. Il ferait d'ailleurs mieux de ne pas répondre du tout, mais il se contenta de cette réponse qui n'avait rien d'un scoop, puisque James se coltinait depuis plusieurs mois maintenant la réputation (non déméritée) d'homme adultère.

-Ce n'est pas vraiment quelque chose dont je suis très fier.
hésita-t-il. Il devrait vraiment arrêter de parler à tort et à travers à des inconnus. On ne sait jamais ce qui peut se cacher sous un masque quel qu'il soit, prévenant ou non. Mais James commettait la naïve erreur de croire dans l'être humain, malgré tous les moments qui lui avaient donné tort sur ce point - y compris celui-ci. Je suis tombé amoureux de quelqu'un d'autre. avoua-t-il finalement.

Cette pure et stricte vérité était d'autant plus difficile à formuler, en règle générale, qu'il ne pouvait pas nommer la personne qui l'avait dérobé à Lindsay. Nemesis lui fournissait un alibi en or, à l'époque, mais il était bien mal avisé de jouer à ce genre de jeux, il en payait le prix fort, à présent.




code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Lun 9 Nov - 23:01

James & Seth
Pour faire connaissance...
Cette conversation devenait vraiment de plus en plus intéressante. Même si Seth était déjà au courant de nombreux détails de la vie de l'homme qu'il avait sous les yeux (sans que ce dernier ne le sache), il lui manquait encore quelques éléments. Et c'était au nom de son enquête qu'il voulait croire important d'obtenir ces éléments. En réalité, il avait de plus en plus envie de connaitre la vie de James pour une raison bien plus obscure, qu'il valait mieux que le libraire ignore entièrement. Il avait donc envie de connaitre plus de détail sur la raison qui avait poussé l'homme à quitter sa femme enceinte. Quand on le voyait comme cela, de prime abord en se fiant qu'aux premières impressions, on pouvait difficilement deviner qu'il était le genre de personne à "abandonner" une femme enceinte. James devait donc avoir de bonnes raisons, en dehors du fait qu'il n'aimait pas son épouse. Les sorciers qui avaient la chance d'épouser une femme qu'ils aimaient avant le moment des noces étaient quand même peu nombreux. Dans leurs sociétés, il était vraiment courant de voir des mariages arrangés, surtout dans les familles de sorcier "noble". C'était donc pour cette raison que Seth lui posa directement la question, espérant que la conversation qu'ils avaient depuis tout à l'heure allait le pousser à le lui révéler. Cela faisait plusieurs minutes que Seth était sorti du cadre de "client" pour avoir une conversation franche avec James. Evidemment, concernant la vie de l'Auror tout était faux, mais le libraire n'avait pas besoin de le savoir (bien au contraire). Seth s'était contenté de s'inventer une vie proche de celle de son interlocuteur, pour qu'il puisse avoir confiance en lui. Et c'était apparemment le cas.

James affirma dans un premier temps qu'il n'était pas fier, avant de dire qu'il avait rencontré quelqu'un d'autre. Evidemment, dans l'esprit de Seth cette autre personne ne pouvait qu'être une femme. Il était au fait de cette rumeur de liaison avec Nemesis Colloway (d'où sa présence), mais il n'y croyait pas vraiment. Et alors qu'il entendait James lui affirmer cela, il n'avait pas le sentiment qu'il parlait d'une femme récemment décédé. Le libraire ne s'en voudrait sans doute pas autant d'avoir quitté sa femme pour une autre si cette dernière était décédée après tout. Il se contenterait surtout de pleurer sur son sort parce qu'il avait perdu "l'amour". Seth pensait donc pouvoir confirmer le fait que Nemesis n'était pas cette femme, même si ça n'enlevait rien à la possibilité d'une liaison avec James quand on connaissait un peu le genre de femme qu'elle était. Si Colloway avait eu une vertu, ça se saurait. Evidemment, si Seth était au courant des penchants de son interlocuteur, il ne se poserait plus aucune question.

« Je vois... » Se contenta-t-il de dire, forçant un peu l'impression de malaise avant de reprendre. « Je vous envie. » Il se mit à rire d'une manière gêné, toujours dans l'optique de se jouer de son interlocuteur. Il était évident qu’il ne trouvait rien d’utile à l’amour, ce n’était que des sentiments capable de mener à une perte certaine (et de faire perdre tellement de temps…). « Vous avez de la chance de connaitre ça, même si vous avez dû… » L’homme ne pensait pas utile de préciser qu’il parlait évidemment de son divorce qui était un sujet difficile dans leur époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mer 11 Nov - 11:00


Pour faire connaissance...
C'

était étrange et déstabilisant à la fois que de se confier ainsi et à ce point à son interlocuteur, ils ne se connaissaient pas il y a une heure de cela, tous les deux, et en toute logique, leur conversation aurait dû demeurer ce qu'il y a de plus strictement professionnelle, sans dériver en quoi que ce soit. Après tout, il était sur son lieu de travail, il était supposé guider les clients et les pousser à la consommation, pas raconter sa vie au premier venu. Si son supérieur passait dans le coin alors qu'il était clairement en train de faire preuve d'une absence de professionnalisme, nul doute que son interlocuteur ne manquerait pas de lui en faire le sérieux reproche. Mais il n'était pas dans le coin, et en attendant, James devait reconnaître apprécier de parler avec cet homme, même s'il restait un parfait inconnu à ses yeux... S'il savait. Il ne décelait pas la vérité du mensonge. C'était l'un de ses plus grands défauts. Il avait une foi aveugle dans la nature humaine, quoi qu'elle lui ait prouvé à plus d'une reprise quelle pouvait être sa cruauté. Il ne se rendait pas compte avoir affaire à un Auror, qui s'était pour l'occasion inventé une vie de A à Z, il ne se rendait pas compte que tous ses propos pourraient se retourner contre lui dans le futur, à moins que sa candeur ne l'innocente malgré lui. Il ne considérait qu'une chose. Il se trouvait en présence de quelqu'un d'agréable, d'attentif, d'à l'écoute, et lui, souffrait manifestement d'un cruel besoin de se confier. C'est que sa situation, s'il ne l'échangerait contre aucune autre, n'était pas toujours facile à vivre au quotidien. En choisissant de vivre avec Ethan, il avait par la même accepté de vivre dans le secret. Il ne pouvait ni ne devait parler de sa relation. Les seuls au courant étaient au final Gabrielle, qu'il ne remercierait jamais assez pour sa gentillesse et sa tolérance, et Angus... qui n'avait pour ainsi dire pas aussi bien réagi que la jeune femme (ce qu'il ne lui reprochait aps, c'était on ne peut plus normal après tout). Il n'allait évidemment pas se livrer dans le détail à Seth. Sa maladresse et sa naïveté avaient des limites, quoi qu'il en ait déjà franchi quelques unes.

-J'ai de la chance, oui.
répondit-il dans un léger sourire, car oui, c'était un fait, il se sentait chanceux d'avoir eu cette opportunité que d'autres ne connaîtrait jamais, celle de rencontrer l'amour. Et cela valait bien son lot de complications et de sacrifices. Je me sens cruel, de dire ça. reconnut-il ainsi.

Avouer avoir divorcé d'une femme enceinte dans un premier temps, et ajouter qu'il avait de la chance peu de temps après, c'était en effet cruel, à ses yeux, mais il n'y pouvait rien. Son choix avait été égoïste, mais au moins goûtait-il à présent à un bonheur qu'il espérait que Lindsay trouve également (qu'elle avait peut-être déjà trouvé en vérité). Au final, si se confier ainsi semblait bien trop léger et dangereux, James, sans le savoir, se sauvait peut-être la mise. Car il admettait pour l'heure que la personne qui avait volé son coeur était bel et bien en vie.




code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mer 2 Déc - 21:25

James & Seth
Pour faire connaissance...
Seth avait vraiment trouvé les mots pour pousser James à se confier sur son histoire et l’Auror n’aurait jamais appris autant sur lui qu’en cet instant, il en était persuadé. S’il avait demandé à l’homme de venir au bureau des Aurors pour parler un peu de sa situation, il n’aurait vraiment pas eu autant d’information. Alors qu’en se faisant passer pour une personne qui vivait, à quelque chose près, la même situation, il obtenait bien plus de la part du bibliothécaire. Seth savait donc que l’homme avait quitté sa femme enceinte, parce qu’il avait rencontré une autre personne. Et au vu de la manière dont il parlait de cette personne, affirmant même qu’il avait de la chance, il ne pouvait évidemment pas parler de Colloway. Ou alors, il avait une conception un peu spéciale de la « chance ». Seth ne savait pas vraiment s’il allait pouvoir se servir de ces informations un jour, mais au moins il était satisfait d’avoir apaisé un peu sa curiosité. Il avait voulu savoir plus de chose sur James, c’était le cas. Même si bien sûr, il ignorait encore énormément de chose (sans pour autant s’en rendre compte). Il imaginait – logiquement – que cette personne qui avait poussé James à quitter sa femme enceinte était une femme. Sauf que ce n’était pas su tout le cas et il était mieux pour tout le monde que Seth ne soit pas du tout au courant.

Enfin, en tout cas, l’Auror était quand même satisfait de voir que ce James se confiait facilement à lui. Il avait réussi à obtenir cela de lui, en invitant une petite histoire. Il n’avait pas l’intention de perdre cet avantage, se disant que cela pouvait bien lui être utile dans le futur. De toute façon, le jeune homme était du genre à toujours garder des cartes en main au cas où, comme cette histoire avec Gwendall Colloway qu’il espérait pouvoir se servir un jour. James se confiait au point de même lui affirmer qu’il se sentait cruel dans la situation. Seth ne trouvait pas, mais il n’avait sans doute pas les mêmes valeurs que les sorciers normaux. Déjà, l’optique d’un mariage ne l’intéressait pas du tout.

« Il vaut mieux se dire que c’est mieux pour tout le monde. » Se contenta-t-il de dire, comme pour réconforter l’homme qui se trouvait ses yeux. Ce n’était pas dans ses habitudes, mais il se contentait de toute façon de jouer le jeu qu’il avait entamé depuis le début de cette conversation. Il espérait que le libraire continue de se sentir en confiance. « C’est un mauvais moment à passer, mais je suis certain que dans plusieurs années, les choses seraient complètement rentrées en ordre. » Evidemment, Seth disait cela sans pour autant le penser, mais c’était toujours dans le même but. Et il y avait quelque chose que l’Auror était certain aussi, il allait garder un œil sur ce sorcier. « J’ose me dire qu’un jour je vivrais la même chose que vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mar 5 Jan - 0:38


Pour faire connaissance...
P

arler à ce jeune homme duquel James ne savait pourtant rien (et c’était bien cela le problème) était décidément salutaire. Certes, le libraire ne pouvait pas se permettre de tout lui dire dans le moindre détail, c’était un récit qu’il n’était offert d’entendre qu’à quelques privilégiés, autant dire qu’ils étaient bien peu nombreux. Mais il entendait quand même l’essentiel, et une partie de ce qui n’avait que trop tendance à peser sur le cœur et la conscience de celui qui aurait largement mieux fait de se taire plutôt que de déblatérer ainsi sa vie à l’adresse du premier venu. Quand un inconnu lui affirmait qu’il valait mieux se dire que, étant donné sa situation, c’était mieux pour tout le monde, il traduisait le fond de la pensée du libraire. C’était effectivement ce qu’il pensait. Si cette histoire semblait comprendre son lot de victimes, l’issue était certainement plus heureuse que si il s’était contenté de prétendre encore et encore, s’enlisant dans une vie de couple et de famille qui ne saurait jamais répondre à ses véritables aspirations. C’était mieux pour lui-même, à coup sûr (car en telle situation, il fallait bien reconnaître tout de même être assez égoïste), enfin heureux dans les bras de l’homme qu’il avait toujours désiré, tout en affirmant être ce qu’il n’était pas le moins du monde. Mais pour Lindsay aussi, au fond. Tout ce qu’il avait jamais pu et su lui offrir pour l’heure, ce n’était jamais qu’un ersatz de sentiment. Ça n’avait rien de concret, de réel… Elle méritait d’être aimée pour elle, elle et toutes les qualités qu’elle possédait (James était bien placé pour les savoir nombreuses – mieux placé que personne, il avait beau ne jamais avoir partagé ses sentiments, il avait toujours considéré Lindsay comme sa meilleure amie. Bien sûr, c’était plus compliqué à défendre dorénavant. Même impossible, à dire vrai. Quant à leur enfant… oui, il était sûrement celui qui pâtirait le plus de la situation, mais James comptait bien être un père pour sa fille ou son fils, quoi que son ancienne épouse puisse bien en penser. Ce ne serait pas la situation idéale par excellence, bien sûr. Mais malgré tout, les choses telles qu’elles étaient étaient mieux, devaient forcément être mieux que ce qu’elle avaient pu être jusqu’ici. Seth avait tout à fait raison (ce que c’est que de donner raison à un Auror et un criminel – mais, pour sa défense, il ne savait absolument rien de cela), il fallait laisser le temps au temps. Dans quelques années, tout rentrerait dans l’ordre. Pas forcément l’ordre auquel aspire une société largement conditionnée, mais un ordre plus efficace et juste encore.

-Avec moins de complications, tout de même, je vous le souhaite.
Répondit James dans un léger sourire.

C’était étrange d’entendre quelqu’un lui dire qu’il aimerait emprunter le même chemin que lui. C’était clairement ce qu’on pouvait qualifier d’inédit. On aurait plutôt tendance à fuir sa situation comme la peste. Et James serait le dernier à blâmer ce qui considéreraient mal ses choix et les voies qu’il avait choisies. Il s’était blâmé bien assez longtemps lui-même pour comprendre sans trop de difficultés.




code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
avatar
▌ Messages : 558
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Dim 7 Fév - 21:07

James & Seth
Pour faire connaissance...
Seth mentait comme un arracheur de dents. Il devrait sans doute ne pas être bien fier de la manière dont il manipulait l’homme sous ses yeux, mais il n’en avait que faire en réalité. Il n’avait aucune compassion pour autrui (du moins, il faisait en sorte de ne pas en avoir), ça ne le dérangeait pas plus que cela de mentir ainsi à James afin d’avoir un avis plus poussé sur sa vie. La conversation était plus concluante que s’ils s’étaient retrouvés tous les deux à discuter au ministère, lors d’un interrogatoire. Au moins, il osait pouvoir écarter James de la liste des suspects concernant la mort de Nemesis, même si l’affaire était bien loin de son esprit en cet instant précis. Seth devrait se sentir sans doute encore plus coupable de manipuler ainsi le libraire par pure plaisir – ou presque – mais ce n’était toujours pas le cas. Cet homme l’intriguait un peu quand même, il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir curieux à son sujet. S’il n’avait pas peur de se montrer trop curieux justement et de griller sa couverture (puisqu’il avait quand même mentir de A à Z sur sa vie, il n’avait ni ex-femme, ni nièce), il posait encore plus de question. Cependant, Seth ne voulait pas que James se pose des questions sur lui justement. Il devait rester dans le cadre de son rôle, un homme cherchant des conseils pour un livre et qui se retrouvaient avec des points communs avec le libraire.

En réalité, Seth n’avait pas vraiment d’opinion sur l’histoire de James. Il avait quitté sa femme pour une autre (heureusement qu’il ne se doutait pas que ce n’était pas pour une, mais pour un autre), cela lui faisait une belle jambe. Ca ne le regardait pas, il faisait ce qu’il voulait de son corps et de ses sentiments. Seth n’était pas du genre à considérer que la société était à suivre. Un homme épousant une femme, fondant une famille, c’était ce que le monde voudrait pour tout le monde. L’Auror n’avait pas l’intention de se marier un jour et encore moins de procréer (en même temps, pour le monde, il valait sans doute mieux éviter de voir des mini Seth faire leur apparition). Il n’allait donc pas juger James sur le fait qu’il était hors code de la société. Mais ça ne l’empêchait pas pour autant de se montrer curieux et de vouloir en savoir plus.

« Je vous remercie. » Encore une fois, Seth n’enviait en réalité pas la vie du libraire, mais c’était une manière pour lui de se le mettre dans la poche. « Si jamais ma vie tourne un peu mieux qu’actuellement, je viendrais peut-être vous remercier. » Dit-il dans un sourire, disant cela simplement pour ouvrir la porte à une hypothétique nouvelle rencontre avec le libraire. « Encore merci pour le livre, je vais prendre celui-là je pense. »

Il leva le bras pour montrer celui qu’il tenait dans la main, qu’il allait sans doute abandonner dans un coin de son appartement pour l’oublier ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1278
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Message#Sujet: Re: Pour faire connaissance... (James :3)   Mar 9 Fév - 18:02


Pour faire connaissance...
J

ames ne pensait vraiment pas avoir dit ou fait grand chose qui puisse mériter le moindre remerciement, mais il accepta tout de même ceux de son interlocuteur avec un léger sourire. Il s'était contenté de raconter son histoire, et son histoire ne risquait pas de l'ériger, lui, le libraire infidèle, en héros et en exemple, mais apparemment, cela avait suffi à son interlocuteur pour en tirer des conclusions sur son propre parcours... Si James avait pu aider... Forcément, il en était ravi. Bien sûr, il ne se rendait pas compte que tout ceci n'était jamais qu'une vaste mascarade. Il avait la fâcheuse tendance, de manière générale, à accorder bien trop facilement sa confiance aux autres. Cette fois ci, comme en certaines autres, il en accuserait peut-être le revers. Quoi qu'il se permettait d'être relativement confiant, cette fois, et il pouvait l'être sans comprendre pourquoi. Il était confiant parce qu'il éprouvait de la sympathie pour Seth, ce qui était une erreur, mais il pouvait être confiant car Seth Beresford avait peut-être compris, grâce à son discours, qu'il était parfaitement innocent, et qu'il était véritablement inutile de passer plus de temps à faire de lui le suspect numéro 1 dans la mort de Nemesis Colloway. Mieux valait chercher ailleurs le ou la (ou les) responsable(s) de ce crime odieux. Qui ne l'était peut-être pas tant quand on connaissait toute l'histoire, mais comme bien souvent, James était ignorant.

-Très bien. Dans ce cas, je vous laisse voir mon collègue à la caisse.

Il en aurait presque oublié, le temps de leur conversation, qui avait été plus intense qu'il ne l'aurait cru, qu'il se trouvait encore sur son lieu de travail. Le patron le rabâchait suffisamment à ses employés : il fallait savoir tenir la jambe du client assez longtemps pour qu'il vous achète quelque chose, mais pas au point non plus de négliger le reste du travail. James n'était pas un employé modèle, mais il s'y appliquait tout de même. Il était donc plus que temps pour lui de se remettre au travail. Au moins aurait-il encouragé une vente et fait une rencontre dont il garderait, à tort sans nul doute, un bon souvenir.

-À une prochaine fois, j'espère.


Il ne devrait sans doute pas trop espérer, mais James se disait qu'il aurait plaisir à retrouver Seth d'ici quelques mois, afin de savoir ce qu'était devenue sa vie, ce qui avait changé depuis leur conversation. Tout comme il était assez curieux de savoir quelles seraient les changements qui s'opèreraient dans sa propre existence d'ici-là... Il y avait encore tant de points d'ombre qui ne demandaient qu'à être éclaircis ! Pour l'heure, il parvenait à en faire abstraction, mais ils finiraient forcément par s'accumuler tant et si bien qu'il ne pourrait plus fermer les yeux. Ce genre de discussions avaient le mérite de le lui rappeler. Même si, en vérité, cette discussion n'avait en fait rien eu de sincère.




code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pour faire connaissance... (James :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Il faut de tous pour faire un monstre [pv Elle]
» cherche personne pour faire évoluer mon machopeur
» [Jour I] Pour faire partie du « petit noyau », du « petit groupe », du « petit clan » des Verdurin ...
» Recherche quelqu'un pour me faire une bannière
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-