AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mar 16 Juin - 10:02

★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★

Louisa avait suivi, à distance, le bon déroulé du match qui opposait les équipes féminines d'Angleterre et d'Espagne pour le quart de finale de la coupe du monde de Quidditch. De ce qu'elle en entendait, Cenlyn faisait à nouveau des miracles. La jeune femme regrettait de plus en plus de ne pas avoir pu se déplacer, d'autant que le match avait le mérite de se dérouler en Grande-Bretagne, donc la porte à côté, mais au moment où Rhian avait quitté la maison, elle avait finalement renoncé à le suivre. Ça faisait plusieurs jours, pour tout dire, qu'elle ne se sentait pas très bien. Elle n'avait pas voulu embarrasser son mari avec cela, mais elle se disait qu'elle aurait dû se laisser prendre en main plus tôt, cela lui aurait donné une occasion, en plus, de revoir sa belle-soeur. Tant pis. Au prochain match, elle viendrait, et en attendant, elle ressentit comme un regain d'enthousiasme quand elle entendit le commentateur s'exclamer que l'équipe britannique avait gagné, mais le souffle retomba bien vite quand elle fut prise d'un nouveau vertige et repartit s'allonger sur son lit. Si elle n'avait pas enfin conscience de ce qui était en train de lui arriver, elle s'inquièterait sans doute un peu.

Mais depuis la veille, elle y voyait plus clair. Hier, quand Rhian était au travail, elle avait effectivement prit sur elle et demandé à sa mère de venir la voir afin de l'osculter. Même si les relations entre Zelda et Louisa étaient aujourd'hui largement plus détendues qu'à une époque, ça lui demanda toujours de sérieux efforts quand même que d'aller quémander de l'aide à l'infirmière de Pouillard. C'était comme ça, elle aimait affirmer qu'elle était complètement apte à se débrouiller par elle-même et qu'elle n'avait besoin de l'aide de personne. Quand elle était malade, elle préférait généralement ronger son frein en attendant que ça passe une bonne fois pour toutes. Là, ça traînait en longueur, alors... Et elle comprenait mieux pourquoi, maintenant qu'elle savait que ça traînerait encore huit bons petits mois... Bon, ça l'agaçait beaucoup que sa mère soit finalement au courant avant même Rhian, mais c'était comme ça. Maintenant, elle avait vraiment hâte qu'il rentre. La veille, ce n'était pas le bon moment. Il était rentré tard du travail, elle, elle était fatiguée, et elle préférait, déjà que Zelda était au courant, attendre avant que Cenlyn (ou Purdey, si elle faisait le déplacement) sachent elle aussi, si Rhian n'arrivait pas à tenir sa langue. Cette soirée serait propice aux bonnes nouvelles, visiblement. Elle espérait juste - désolée pour Cenlyn - qu'il ne fêterait pas trop longtemps la victoire de sa jumelle avant de la rejoindre.

Assise en tailleur sur le canapé du salon, elle feuilletait, pour s'occuper, un livre qui traînait sur la table basse. Elle n'avait pas la force de reprendre le travail tout de suite. Quand elle reprendrait du poil de la bête, elle aurait du pain sur la planche. Elle était pigiste pour la gazette du Sorcier. Son rédacteur en chef lui avait laissé un délai, mais elle ne pourrait pas en abuser... Elle avait lu une dizaine de chapitres, quand elle entendit la porte s'ouvrir. Un sourire comme elle n'en accordait qu'à son mari s'afficha sur ses lèvres.

-Salut, toi.
Elle se leva pour venir l'embrasser. Alors, ce match ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mar 7 Juil - 13:43

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Rhian venait de passer une bonne partie de la soirée en compagnie de Cenlyn et de sa mère, fêtant ensemble la victoire de la jeune femme dans son match de Quidditch. Clairement, le jeune homme avait un peu traîné avec elles, mais cela faisait un moment qu’il n’avait pas eu l’occasion de passer du temps avec sa jumelle. C’était normal, ils étaient adultes maintenant, ils avaient chacun leur vie. Il était logique qu’ils ne puissent pas se voir autant qu’avant, surtout qu’ils avaient chacun une vie bien chargée. Cenlyn avait ses matchs à travers le monde, Rhian avait sa carrière d’Auror mais surtout sa femme. Ils étaient adultes maintenant, alors ils avaient une vie d’adulte et Rhian était bel et bien devenu un homme marié (qui l’aurait cru quand il n’était encore qu’un gamin ?). Le jeune homme avait clairement regretté que sa femme ne puisse pas venir avec lui voir sa jumelle, afin qu’ils puissent fêter cela tous ensemble. Mais Louisa ne se sentait pas très bien, c’était donc préférable qu’elle reste chez eux. Et finalement, elle avait bien fait puisque Cenlyn était au courant qu’ils essayaient d’avoir un enfant. Rhian avait été tout simplement incapable de garder sa langue dans sa bouche, si Louisa avait été présente Cenlyn l’aurait clairement harceler. D’ailleurs, elle allait le faire une fois qu’elle aurait l’occasion de voir sa belle-sœur, mais en attendant Rhian allait avoir le temps de la prévenir. Parce qu’après cette soirée, légèrement arrosée il fallait bien le dire, l’Auror était enfin de retour chez lui.

A peine fut-il arrivé que Louisa vint le trouver. Rhian se mit à sourire à peine l’eu-t-elle dans son champ de vision. Il ne s’était pas absenté tant que ça, quelques heures seulement, mais elle lui avait quand même terriblement manqué. Il n’y pouvait rien, dès qu’il se trouvait loin de celle qu’il avait épousé, elle lui manquait. Et ils avaient de nombreuses occasions de ne pas être ensemble, rien qu’avec l’emploi du temps de Rhian. Ce qui n’était pas surprenant quand on était Auror, le jeune homme le savait parfaitement. Il avait eu ses parents comme exemple, il avait sût d’avance que son travail allait lui prendre du temps. Mais il ne pouvait pas faire autre chose de sa vie, il ne se voyait pas faire autre chose. C’était comme s’il avait été destiné à devenir Auror, même s’il ne l’avait pas compris avant un moment. Pendant une grande partie de son enfance, il avait cru que Cenlyn serait l’Auror de la famille et lui… il serait autre chose.

« Elles ont gagnés, Cenlyn a été merveilleuse. » Répondit-il à sa femme, avant de s’emparer de nouveau de ses lèvres et de la prendre dans ses bras. « Tu m’as manqué. » Lui dit-il doucement, avant de reprendre. « Tu vas mieux ? »

Rhian s’inquiétait vraiment pour la jeune femme, qui n’avait pas été assez en forme pour l’accompagner. Cela durait depuis un petit temps, il espérait vraiment que ce n’était rien. Mais surtout, il ne se doutait pas une seule seconde ce qu’elle pouvait avoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mer 15 Juil - 13:46

★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★


« Elles ont gagnés, Cenlyn a été merveilleuse. »


Ce n'était pas une nouvelle pour Louisa, qui était au courant pour avoir suivi le match à la radio (sans compter que Cenlyn, même quand il lui arrivait de perdre un match, était de toute façon toujours une excellente joueuse de Quidditch), mais elle aimait en avoir la confirmation, et surtout voir combien cela pouvait rendre heureux Rhian, ce soir devait être la soirée des bonnes nouvelles, excellentes, même, voulait avancer la jeune femme. D'ailleurs, si elle était très heureuse de la victoire de Cenlyn, elle avait bien hâte de changer de sujet pour en venir à celui qui l'obnubilait pour l'instant. C'était même miraculeux que ce ne soit pas la première chose qu'elle ait dite à Rhian à son arrivée. Elle savait être un peu patiente. Un peu. Mais là, c'était dur, tout de même. Elle apprécia son nouveau baiser, comme elle les appréciait toujours, comme des certitudes quotidiennes de l'amour qu'elle éprouvait pour son mari, ce mari auprès duquel elle s'apprêtait à fonder une famille.

« Tu m’as manqué. Tu vas mieux ? »


Il lui avait manqué aussi, et elle ne se sentait jamais aussi bien que quand elle était dans les bras de son mari. Elle aurait vraiment aimé être là ce soir, ne serait-ce que pour voir le reste des Potter, qui étaient devenus sa famille, et qu'elle portait tous dans son coeur. Tous les deux n'étaient pas obligés de passer tout leur temps l'un sur l'autre, mais elle devait quand même dire que quand son époux était l'un de lui, elle en éprouvait un certain manque. Là, particulièrement, la soirée avait été longue, très longue. Elle avait eu tellement envie de le retrouver, et surtout de lui parler. Elle n'avait jamais éprouvé à ce point son absence, même quand il partait en mission et qu'elle craignait pour sa vie (elle ne pouvait pas à s'en empêcher), les minutes lui avaient semblaient très longues. Mais il était enfin de retour, et elle, elle ne pouvait pas tenir sa langue plus longtemps.

-Ça va, oui.
dit-elle tout sourire. Physiquement, elle n'était pas encore au meilleur de sa forme, mais moralement, elle n'avait jamais été mieux. Enfin... je ne suis pas encore complètement dans mon assiette, mais il vaut mieux qu'on s'habitue. Elle planta son regard dans celui dans son mari, toute sa joie et tout son enthousiasme se lisaient dans son regard. Parce que ça risque de durer encore plusieurs mois.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mar 11 Aoû - 11:52

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Même si Rhian avait passé une super soirée en compagnie de sa jumelle et de sa mère, il était vraiment heureux de retrouver sa femme. Louisa et lui avaient une relation très fusionnelle, même s’ils ne passaient pas leur temps sur le dos de l’autre. Encore heureux au vu du métier du jeune Potter, qui devait régulièrement se rendre en mission pour le bureau des Aurors. Cependant, dès que Rhian se trouvait loin de sa femme, elle lui manquait cruellement. Et surtout quand elle ne se sentait pas très bien comme ce soir. Le jeune homme avait eu très hâte de rentrer chez lui afin de s’assurer que Louisa allait mieux, même s’il s’était vraiment attendu à ce qu’elle dorme au vu de l’heure à laquelle il était rentré. Mais non, elle ne dormait pas et c’était tant mieux. Ainsi, Rhian allait pouvoir profiter de sa jeune femme, celle qu’il venait d’épouser et qu’il savait être son âme sœur. Il n’y avait eu qu’elle dans son cœur depuis toujours et elle serait bien la seule jusqu’au jour de sa mort (qu’il espérait le plus tard possible évidemment, même s’il ne pouvait pas nier craindre le sort des « Potter »). Raison pour laquelle il avait très envie de fonder une famille avec elle, mais qu’il angoissait quand même énormément (sans le montrer pour autant). Est-ce qu’il n’allait pas être un père comme le sien ? Est-ce qu’il n’allait pas disparaitre au cours de l’enfance de ses enfants, leur laissant une blessure immense dans le cœur ? C’était possible, mais ce n’était pas le moment d’y penser. Du moins, il ne le croyait pas en tout cas.

Louisa semblait aller mieux en effet, même s’il trouvait qu’elle restait encore pale. Mais le sourire qui s’affichait sur son visage était agréable, il lui tira un propre sourire d’ailleurs. Le regard du jeune homme ne quitta pas sa femme alors qu’elle continuait de parler et d’expliquer qu’elle n’était pas encore au meilleur de sa forme. Rhian s’en doutait, mais il ne comprit pas de suite où elle voulait en venir. Ils devaient s’y habituer ? Puisque la situation risquait de durer plusieurs mois. Pendant quelques secondes, le jeune homme observa la jeune femme d’un air un peu gauche, lisant la joie sur le visage de sa femme. Et puis d’un coup, ce fut comme un éclair dans son esprit.

« Non, vraiment ? » Il avait peur de mal comprendre, mais en même temps il ne voyait rien d’autre. Elle était enceinte et sa question pouvait paraitre bête. « T’es enceinte ? »

Il avait envie de l’entendre le lui confirmer, il avait envie que ça soit vraiment concret. Même si sur son visage pouvait clairement se lire toute la joie qu’il était capable de ressentir, un large sourire venant de s’étirer. Son cœur battait la chamade dans sa poitrine. Il n’en revenait pas, ou presque pas. Evidemment, ils l’espéraient bien sûr tous les deux, mais c’était si soudain. Rhian avait cru qu’ils allaient devoir attendre un moment et pourtant… c’était le plus beau jour de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mer 9 Sep - 22:47

★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★


« Non, vraiment ? T’es enceinte ? »


L’incrédulité heureuse de Rhian était belle à voir. C’était exactement là la réaction que la jeune femme avait espéré susciter chez son mari. Voilà un moment à présent qu’ils essayaient d’agrandir la famille Potter. Empressés qu’ils étaient de devenir jeunes parents, le temps avait semblé bien long avant de parvenir à un résultat. Enfin, pour Louisa, en tous cas, le temps avait été long. Mais ça y est, elle était enceinte, bientôt, son ventre allait s’arrondir. Bientôt ils accueilleraient une petite fille ou un petit garçon dans leur foyer. Ils seraient une famille au sens le plus commun – mais le plus beau, aussi, du terme. Voir que c’était enfin le cas, et malgré sa faiblesse physique, la transportait de bonheur, elle voulait croire qu’il en était de même pour Rhian, même s’il en était encore, pour le moment, à accuser le coup de cette annonce. Quand il lui demandait si elle était bien enceinte, elle comprenait bien qu’il avait envie de l’entendre de vive voix, histoire que ce fait soit encore plus réel, et qu’ils puissent s’en réjouir tous les deux ensemble comme il se doit. Un sourire radieux affiché sur le visage, elle hocha vigoureusement la tête.

-J’ai vu maman tout à l’heure.
Et jamais elle n’avait semblé à ce point ravie d’avoir parlé avec sa génitrice. La situation s’était apaisée, entre elles, c’est vrai, mais pas au point non plus qu’elle saute au plafond à chacune de ses visites. Sauf cette fois, car elle lui avait confirmé ce qu’elle avait eu envie d’entendre depuis un bon moment, à présent, et qu’elle répétait dorénavant à son époux. Je suis enceinte, c’est sûr à cent pour cent. Après avoir dit ces mots, et découvrant que l’émotion était toujours la même, forte et puissante, mêlée d’une impatience qu’il allait falloir contenir plusieurs mois durant, elle se serra dans les bras de Rhian et déposa ses lèvres sur les siennes. Puis, les détachant, elle ajouta : tu vas être papa.

Il n’avait pas forcément besoin de cette information supplémentaire, mais cela leur permettait de se projeter l’un et l’autre dans l’avenir radieux qui les attendait dorénavant, et dans le rôle qu’ils tiendraient tous les deux dans ce qui était le début d’une toute nouvelle vie. Ils revenaient de bien loin, tous les deux, mais Louisa pouvait maintenant dire avec fierté qu’elle avait réussi sa vie. Oui, elle-même était surprise de ressentir à ce point le besoin d’être mère pour se sentir accomplie, d’autant qu’elle avait longtemps cru qu’elle se satisferait très bien d’avoir eu une carrière brillante et d’avoir été capable de conserver force et indépendance dans un monde régi par un nombre plutôt important d’idéaux phallocrates. Elle avait des rêves plus simples qu’elle ne l’aurait pensé. Un mari aimant, un travail passionnant, un foyer, et maintenant, un enfant. Et elle se disait, sans songer un seul instant se mentir à elle-même (elle était sûre que c’était pas le cas), qu’elle avait en sa possession les plus précieux des trésors.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Dim 4 Oct - 14:35

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Rhian n’avait pas pu s’empêcher de poser la question, pour entendre sa femme lui répondre de vive voix ce qu’il avait envie d’entendre. Elle était enceinte, il le comprenait bien, mais il voulait qu’elle le prononce. Elle commença par mentionner sa mère, ce qui était déjà un indice en soit. Louisa s’entendait bien mieux avec sa mère que lors de leurs enfances, mais ce n’était pas non plus une relation comme les Potter qui se voyaient dès qu’ils le pouvaient (ce qui malheureusement arrivait de moins en moins au vu de leurs emplois du temps respectifs). Si Louisa avait vu sa mère et qu’elle était en soit si heureuse de l’avoir vu, c’était en effet exceptionnel. Rhian n’avait aucun doute bien sûr sur ce qu’elle allait lui apprendre, mais elle ne l’avait pas encore prononcé de vive voix. Mais elle le fit finalement, elle était enceinte à cent pour cent. Ce n’était simplement une impression, un doute, elle l’était vraiment. C’était encore plus agréable, plus réelle, de l’entendre prononcer ces mots. Rhian serra plus fortement sa femme contre lui, prolongeant ce baiser qu’elle lui offrait.

« Je vais être papa. »

Répéta-t-il, complètement déboussolé par la nouvelle qu’il venait d’apprendre. Il en tremblait même d’ailleurs, tant c’était un choc - plus qu’agréable - pour lui. L’émotion de découvrir que Louisa était enceinte était tellement forte qu’il ne savait même pas ce qu’il pouvait dire ou faire. Il était simplement heureux, ce qui se voyait sur son visage, et impatient. Depuis ce moment où ils avaient simplement eu envie de fonder cette famille ensemble, Rhian avait attendu avec impatience le moment où il entendrait cette nouvelle de la bouche de sa femme et ce moment était arrivé. Il n’en revenait vraiment pas. Il ne pensait pas à un moment avoir été plus heureux qu’en cet instant, même lors de son mariage avec la jeune femme. Ce dernier n’avait été qu’une officialisation des sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre depuis presque toujours. Et à présent, leur avenir se concrétisait encore plus. Ils s’aimaient, ils allaient fonder cette famille dont ils avaient été comme destiné à créer. Rhian déposa de nouveau ses lèvres sur celle de Louisa, toujours aussi tremblant, incapable de formuler autrement ce qu’il pouvait ressentir en cet instant.

« Je t’aime tellement. »
Dit-il quand leurs lèvres se séparèrent, sans pour autant arrêter de la serrer dans ses bras. Il l’aimait évidemment, et il aimait cette vie qu’ils avaient ensemble, ce foyer qu’ils fondaient ensemble. Tout comme il allait aimer cet enfant qui allait arriver dans leur vie et qui allait agrandir cette famille qu’ils formaient tous les deux. Et en parlant de famille. « Prépare toi, elles vont être atroce. »

Elles, les femmes Potter, sa mère et sa sœur jumelle. Parce qu’ils formaient certes une famille tous les deux, mais ils faisaient surtout partie de celles de Potter. Et Rhian se rappela la conversation qu’il venait d’avoir avec Cenlyn. Ils n’allaient pas être les seuls à être heureux de cette nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mer 4 Nov - 14:14

★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★

« Je vais être papa. »


Elle aimait l'entendre le répéter. Quand lui aussi le disait, ça avait l'air encore plus concret. Il allait être papa, elle allait être maman. Ils allaient fonder une famille. Rien qu'à cette pensée, elle se sentait euphorique, et voir son interlocuteur à la fois bouleversé et heureux à cette annonce qui allait modifier pour toujours leurs vies à tous les deux. Mais en mieux. Ils avaient su malgré eux qu'ils y étaient destinés, mais ça n'entachait pas leur bonheur. Un bonheur qu'elle lisait dans le regard de son interlocuteur à chaque seconde, qui se concrétisa physiquement quand leurs lèvres se posèrent de nouveau l'une sur l'autre. Tout irait bien maintenant, tout irait toujours bien. Elle appréhendait ces changements, bien sûr, mais elle avait hâte d'y assister. Elle voulait tout vivre avec Rhian. Elle avait toujours su à quel point il comptait pour lui, même si ce n'était pas rassurant de lire cela, comme gravé dans le marbre, mais la certitude l'avait emporté sur tout le reste.

« Je t’aime tellement. »

Un sourire gigantesque ornait son visage. Elle ne se lassait jamais de ces mots, et elle aimait les lui répéter aussi. Elle était là, contre lui, leur enfant en préparation, et lui qui lui disait qu'il l'aimait, que demander de plus.
-Je t'aime aussi. dit-elle d'un ton égal, avant qu'il n'ajoute une remarque qui transforma son sourire en une très légère grimace.

« Prépare toi, elles vont être atroce. »


Louisa savait parfaitement de qui il parlait quand il disait "elles". C'était Cenlyn et sa mère, bien sûr, les deux femmes de sa famille, qu'elle avait quasiment épousées en même temps que Rhian (en même temps, elles faisaient partie de sa famille à ses yeux avant même que le jeune homme et elle ne sortent - enfin - ensemble). Elle n'osait même pas imaginer ce que ça allait être, quand elles apprendraient la bonne nouvelle. Bon, elle avait hâte qu'elles sachent, et elle était sûre qu'elles seraient enthousiaste. Trop enthousiastes, justement.

-M'en parle pas.
répondit-elle en récupérant son sourire. Si on pouvait attendre un peu avant de leur en parler. Et donc avant qu'elle soit harcelée, le temps de juste savourer la bonne nouvelle avec son mari. J'dois t'avouer que je serais pas contre.

Sauf qu'elle ne savait pas que Rhian leur avait déjà un peu mis la puce à l'oreille malgré lui. Elle ne lui en voudrait pas de le savoir, bien sûr, mais elle ne pouvait pas s'imaginer qu'autre chose que la victoire de Cenlyn et de son équipe ait pu être au coeur de la conversation des Potter peu de temps auparavant, alors qu'elle n'était pas là.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Ven 27 Nov - 23:17

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Rhian ne pouvait pas s’empêcher de mettre en garde sa femme concernant l’attitude de sa mère et de sa sœur, au vu de la nouvelle qu’elle venait de lui apprendre. Le jeune homme ne pouvait que se montrer heureux à l’idée de devenir père, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’angoisser quand même un peu. C’était un gros tournant dans leurs vies après tout. Cela faisait si longtemps qu’ils se connaissaient, un peu moins longtemps qu’ils se fréquentaient, mais c’était sans doute l’instant le plus déterminant de leurs histoires. Même plus que leur mariage, qui n’avait été qu’une évidence au final. Et maintenant, ils allaient tout simplement fonder cette nouvelle famille tous les deux, agrandissant donc celle déjà existante et que l’Auror ne pouvait pas s’empêcher de mentionner évidemment. Surtout au vu de la conversation qu’il venait d’avoir avec elles, que Louisa ignorait complètement. Le sourire de Rhian ne s’effaça pas quand la jeune femme reprit la parole, elle ne pouvait que se douter ce que les choses allaient devenir quand les Potter allaient apprendre la nouvelle. Par contre, quand elle lui demanda de ne pas leur en parler de suite, il se sentit quand même un peu mal à l’aise sur le coup.

« Eh bien… »

Pour le coup, le jeune homme avait un peu raté son coup. En même temps, il ne pouvait pas se douter quand il se trouvait avec sa sœur et sa mère qu’en rentrant, Louisa allait lui apprendre être enceinte. Quoi qu’en même temps, même sans ça, il aurait peut-être pu se contenter de ne rien dire non plus. Mais il avait tendance à en dire trop quand il se retrouvait en compagnie de sa famille, dans l’euphorie d’une victoire de Cenlyn, avec un peu d’alcool dans le sang en prime.

« J’en ai peut-être déjà trop dit en fait… »
Il adressa un sourire un peu gêné à sa femme, dans un air désolé comme il savait si bien faire. « J’ai peut-être… mentionné un peu le fait qu’on avait envie d’avoir un enfant. » En soit, ce n’était pas grand-chose, puisque de toute façon les femmes Potter ne pouvaient pas savoir encore que leur projet était plus que concret maintenant. Sauf que Cenlyn n’avait pas manqué de s’emballer plus qu’il ne fallait. « Et Cenlyn m’a déjà affirmé qu’elle voulait être marraine. »

Autant dire que Louisa n’allait pas avoir la paix, même si pour le moment il n’y avait encore rien d’officiel. Cenlyn n’allait de toute façon pas attendre que ça le soit pour harceler celle qui était devenue sa belle-sœur depuis peu, mais qui au final l’avait en quelque sorte toujours été. Il était peut-être mieux pour Louisa de l’éviter pendant un moment, c’était sans doute le meilleur moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Ven 18 Déc - 10:01

[/center]
★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★

« Eh bien… »


Bon, d'accord, ça s'annonçait mal, en fait. Elle aurait pu s'en douter, à vrai dire. Elle savait bien que les Potter étaient tous comme cul et chemise. Ils avaient un vrai sens de la famille, une sorte de solidarité qui s'était perdue depuis très longtemps chez les Sparkley. Bon, Louisa s'entendait effectivement mieux avec sa mère, mais elle était loin de tout partager avec elle ou de faire d'elle sa confidente. Il avait fallu qu'elle éprouve de plus en plus sûrement les symptômes de la grossesse pour décider de trouver sa mère, jamais, avant, elle ne lui avait fait part de leur intention, à elle et Rhian, d'avoir un enfant. Louisa croisa les bras, se donnant un air agacé qui était contrebalancé par le sourire en coin qu'elle affichait.

« J’en ai peut-être déjà trop dit en fait… J’ai peut-être… mentionné un peu le fait qu’on avait envie d’avoir un enfant. »


Il utilisait beaucoup trop de "peut-être" pour que ce qui était potentiel ne soit pas la vérité véridique. Bon, Cenlyn et Purdey savaient donc. La prochaine fois qu'elle les croiserait, elles lui tendraient sans doute un milliard de perches et Louisa devrait forcément céder et leur dire qu'ils étaient passés du projet à la concrétisation. Il valait mieux, en même temps, elle préférait entendre leurs commentaires sur sa grossesse que sur leur projet d'avoir un enfant. Ce serait quand même moins gênant. Elle poussa un léger soupir. Tant pis pour l'éventuelle sérénité qu'elle pensait pouvoir encore ressentir en présence des deux femmes Potter. Ce n'était pas si grave. C'était même une bonne chose que toute la famille puisse en même temps se réjouir de la future venue de celui ou celle qui allait l'agrandir.

« Et Cenlyn m’a déjà affirmé qu’elle voulait être marraine. »


Cenlyn ou l'art de mettre la charrue avant les boeufs. Mais cette nouvelle ne fit sourire Louisa que plus largement, elle l'imaginait bien, complètement enthousiaste, faire jurer à son frère jumeau qu'elle serait la marraine de cet enfant que même Rhian ne savait pas grandir dans son ventre à ce moment-là.

-Ça ne m'étonne pas d'elle.
répondit-elle sans perdre son sourire. En même temps, ce n'était pas comme si on pouvait envisager une autre marraine qu'elle, non ?

Elle ne voyait pas qui, en tous cas. Louisa n'avait pas de soeur, et Cenlyn était de toute façon la meilleure amie qu'elle possédait. Louisa n'en était vraiment pas au point de réfléchir encore à ce genre de détails pratiques, mais elle n'avait pas à s'inquiéter, elle serait forcément la marraine de l'enfant.

-Et ta mère, elle a réagi comment ?


Louisa ne savait pas trop quelle pouvait être la réaction de Purdey à la perspective de devenir grand-mère, elle l'imaginait enthousiaste, mais sait-on jamais, ça peut aussi vous donner un sacré coup de vieux. Quoi que sa mère à elle avait très bien pris la nouvelle, alors il n'y avait pas vraiment de raison en soi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Sam 30 Jan - 17:46

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Rhian s'en voulait un peu d'avoir eu la langue un peu trop pendue en compagnie de sa famille, mais il se doutait que Louisa n'allait pas trop lui en vouloir quand même. Elle croisa les bras, dans un air agacé, mais le jeune homme voyait bien le sourire en coin qui ornait son visage. En même temps, la nouvelle Potter se doutait bien que la famille était très proche (trop proche par moment), ils n'avaient pas de secret les uns pour les autres. Rhian n'avait pas pu s'empêcher de parler, parce qu'il était vraiment impatient de pouvoir fonder une famille avec sa femme, ce qui était maintenant le cas puisque leur projet était concret à présent. Ils n'allaient donc pas pouvoir avoir un temps de plénitude sans que les femmes Potter ne soient au courant de la prochaine naissance d'un nouveau membre de la famille. Rhian afficha un sourire désolé quand Louisa poussa un soupire, il s'en voulait quand même un peu. Mais tant pis, ils ne pouvaient malheureusement pas revenir en arrière. S'ils avaient eu cette conversation avant que l'Auror ne se rende au match de sa jumelle, il aurait gardé sa langue. Tant qu'à faire, le jeune homme évoqua même le fait que Cenlyn avait décidé qu'elle serait la marraine de l'enfant. Bon, Rhian avait toujours eu envie qu'elle le soit - évidemment - mais il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir envie de la faire mariner un petit peu quand même. Juste pour l'embêter un peu. Le sourire du jeune homme s'agrandit quand sa femme lui répondit qu'elle n'était pas vraiment étonnée. C'était évident, elle connaissait aussi bien Cenlyn que lui après tout. Depuis le temps qu'ils se connaissaient tous les trois, ce n'était pas étonnant. Rhian déposa ses mains sur les bras de Louisa, les caressant doucement avant de reprendre la parole.

« C'est vrai. » Cenlyn était la jumelle de Rhian, Louisa n'avait pas de soeur et ils n'avaient pas vraiment d'amies capable de rivaliser avec la joueuse de Quidditch. Et puis, concrètement, la jeune femme allait leur faire vivre l'enfer si elle n'était pas la marraine de leur premier enfant - parce que Rhian n'avait pas spécialement envie de s'arrêter à un. « Mais, on est pas vraiment obligé de le lui dire de suite. On peut... la faire mariner un petit peu. »

Dit-il dans un sourire en coin, amusé. Ce n'était pas vraiment méchant, c'était juste un moyen de l'embêter un peu. Même si cela pouvait clairement leur retomber dessus, puisqu'ils risquaient de se faire harceler par Cenlyn jusqu'à ce qu'ils cèdent (ou plutôt qu'ils lui annoncent qu'ils n'avaient pas d'autre choix en tête). Mais bon, ils auraient le temps de voir ça, beaucoup trop de temps d'ailleurs aux yeux de Rhian. Ces longs mois allaient être difficile à tenir (et encore lui n'avait pas à subir tous les contre coup de la grossesse).

« Ma mère est égale à elle-même. » Elle n'avait pas concrètement sauté de joie, comme Cenlyn, mais il la connaissait assez pour savoir ce qu'elle pensait. « Elle m'a affirmé que nous étions suffisamment bien conçu pour ne pas avoir de problème, donc je présume qu'elle est assez impatiente. » Ca promettait vraiment. « Et ta mère ? »

Après tout, Louisa avait dit plus tôt qu'elle avait vu sa mère. Elle était donc au courant et Rhian se demandait bien comment elle avait réagi. Il était heureux que les choses aillent mieux entre elles (même si ça ne ressemblait vraiment pas à la famille Potter), il espérait que ça allait continuer dans ce sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Ven 12 Fév - 10:57

[/center]
★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★

« C'est vrai. Mais, on est pas vraiment obligé de le lui dire de suite. On peut... la faire mariner un petit peu. »


Louisa esquissa un sourire amusé à cette réflexion. C'est vrai, tout cela pouvait tout à fait attendre, c'est même sûr et certain. Après tout, il y a quelques heures, elle ne faisait que deviner qu'elle était enceinte sans en être sûre et certaine pour autant, elle se faisait déjà à l'idée que la vie était en train de grandir dans son ventre, il n'y avait pas besoin non plus de mettre la charrue avant les hippogriffes et de tout de suite fixer la date du baptême. C'était un moment qu'elle préférait, de toute manière, partager seulement avec son époux, pour le moment, même si le reste des Potter seraient sur le qui-vive et qu'ils ne mettraient pas bien longtemps à lui sauter à la gorge pour sonder le terrain. Oui, évidemment que ce serait Cenlyn, la marraine de leur enfant ? Qui d'autre est-ce que ça pourrait être ? Surtout que Louisa était sûre qu'elle serait parfaite dans ce rôle, aux petits soins comme personne d'autre. Mais la faire lambiner ne lui ferait pas de mal, en même temps, même si Louisa ne savait pas combien de temps elle tiendrait, elle cèderait sans doute très rapidement à la pression que sa belle-soeur ferait reposer sur ses épaules. Son sourire fut sa seule réponse, mais il suffisait, non ? Elle était d'accord avec Rhian. Qu'elle marine un peu, ça ne lui ferait aucun mal !

« Ma mère est égale à elle-même. Elle m'a affirmé que nous étions suffisamment bien conçu pour ne pas avoir de problème, donc je présume qu'elle est assez impatiente. »


Louisa écarquilla légèrement les yeux mais ne perdit pas son sourire pour autant. Cette façon d'amener les choses... C'était du Purdey Potter tout craché. "Suffisamment bien conçus", hein ? Bon, c'était quand même mieux, cette réaction là, qu'un grand cri de désespoir. Purdey était sûrement impatiente. En même temps, c'était un peu couru d'avance. Rhian et Louisa étaient mariés, leur situation était stable, avoir un enfant, c'était un peu la suite logique des choses, tous comptes faits. Purdey, qui était loin d'être la dernière des idiotes, devait s'y attendre. Louisa la voyait bien devenir une parfaite mamie gâteau. Après tout, même si certains de ses choix avaient été discutables par le passé, elle n'en était pas moins une maman d'enfer avec les jumeaux.

« Et ta mère ? »


Sa mère, dans la catégorie "maman d'enfer", on repasserait, par contre. Enfin, c'était injuste de dire ça. Zelda avait fait ce qu'elle avait pu avec le peu d'armes qui lui avaient été laissées. Louisa avait bien conscience de l'avoir jugée trop sévèrement. La situation s'était apaisée, entre elles, maintenant, l'entrée de Louisa dans l'âge adulte aidant, elles n'en étaient pas pour autant le couple mère-fille le plus fusionnel qu'on ait jamais vu.

-Tu la connais, c'est pas le genre démonstrative.
Tiens donc, et qui avait bien pu hériter de ce sale trait de caractère ? Mystère et boule de gomme. Mais je crois qu'elle est vraiment heureuse. Elle a déjà parlé de venir me voir régulièrement pour suivre ma grossesse, soi-disant elle n'a pas confiance dans mon médicomage. Bref, c'est elle tout craché.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mar 15 Mar - 19:45

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Purdey Potter était égale à elle-même en effet, sa réaction n'avait pas spécialement étonné Rhian en fait. Mais en même temps, le jeune homme s'était contenté d'affirmer qu'avec Louisa, ils tentaient d'avoir un enfant, rien n'avait été encore fait pour lui à ce moment-là, même s'il se trompait visiblement. S'il avait su, il était évident que l'Auror serait rentré bien plus tôt de cette soirée en famille afin de pouvoir passer du temps avec sa femme. Mais en même temps, s'il l'avait su, il n'aurait pas eu la joie de vivre cette merveilleuse surprise en rentrant. Rhian était vraiment heureux, il ne parvenait pas à retirer ce sourire de bonheur de son visage même quand Louisa lui parlait de sa mère. La situation était encore un peu compliquée entre elle, même si elles avaient quand même une bien meilleure relation que quand ils étaient enfants - cette époque lui semblait encore plus lointaine d'un coup - ce n'était pas non plus l'extase totale. Le fait que la jeune femme appelle sa mère pour confirmer sa grossesse était bien le fait qu'elles avaient une meilleure relation quand même, ou alors que Louisa avait eu vraiment à coeur d'avoir la certitude de cette grossesse. Enfin bon, dans tous les cas, Rhian souriait parce qu'il était heureux comme jamais. Il avait le sentiment que jamais il ne pourrait l'être plus, alors qu'il savait parfaitement que si (à la naissance du dit enfant par exemple). Le jeune homme avait été au comble du bonheur quand il s'était (enfin) marié avec Louisa, mais il se rendait compte qu'il pouvait être encore plus heureux. Louisa lui apprit donc que sa mère n'avait pas spécialement été démonstrative, mais ça c'était normale venant d'elle après tout. Si elle affirmait ensuite qu'elle avait l'intention de rendre visite à sa fille régulièrement pour suivre sa grossesse, c'était qu'elle avait envie de s'investir et donc qu'il fallait comprendre qu'elle était heureuse en effet.

« Oui, je suis pas vraiment étonné. »
Affirma Rhian, toujours en souriant parce qu'il était bien incapable de faire autrement. « Mais... ça va aller, tu vas arriver à la supporter ? »

Non parce que c'était très sympa de la part de sa belle-mère de s'investir ainsi dans la grossesse de sa fille, mais Rhian les connaissait assez pour savoir que ce n'était pas en restant l'une sur l'autre qu'elles se supportaient. C'était peut-être un peu égoïste, mais l'Auror préférait largement que sa femme soit en bonne forme et pas complètement stressé par sa mère. Mais bon, ça pouvait peut-être bien se passer. Même si ça allait être long. D'ailleurs, ça allait vraiment être long.

« Je suis tellement impatient, je ne sais pas comment je vais faire pour attendre. »

Non parce que la grossesse c'était bien sympa, mais Rhian aimerait bien accélérer le temps pour voir leur fils - oui il avait décidé que ça serait un fils - arriver dans leur vie. En grande partie sans doute parce que pendant ces longs mois, il n'allait pas pouvoir etre vraiment "en contact" avec leur enfant. Ca le rendait même un peu jaloux en fait, mais bon c'était comme ça. Rhian allait devoir prendre son mal en patience et se contenter d'attendre que l'enfant arrive complètement. Leur vie allait clairement changer et c'était tellement merveilleux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mer 20 Avr - 13:11

[/center]
★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★
« Oui, je suis pas vraiment étonné. »

Le sourire de Louisa ne se décrochait pas de son visage, et le fait que le sourire de son époux s'étende d'une oreille à l'autre ne l'aidait pas à le contenir (en même temps, à quoi ça servirait de le faire, ils vivaient l'un des moments les plus importants et les plus heureux de leur vie). Rhian n'était pas étonné par l'attitude de Mrs Sparkley, et c'était normal. Même si Louisa refusait de se laisser envahir par sa mère dans sa vie personnelle (leurs relations étaient apaisées mais elles n'étaient pas pour autant fusionnées comme d'autres) - elle laissait ce genre de "privilège" à Purdey - c'est sûr qu'elle ne pouvait pas rester sur la touche dans ces circonstances, encore moins avec ses aptitudes en tant qu'infirmière. Son attitude était prévisible, oui, et rassurante aussi, en même temps. Des deux côtés de leurs familles respectives, on se réjouissait donc de la nouvelle. Maintenant, il restait à espérer que ce ne soit pas qu'un feu de paille et que la grossesse se déroule sans dommages. Louisa n'avait pas envie d'envisager le pire, mais elle restait rationnelle tout de même, il le fallait bien pour ne pas perdre pied.

« Mais... ça va aller, tu vas arriver à la supporter ? »

Louisa haussa les épaules. Si Zelda se montrait trop envahissante (et elle en était capable), ça pourrait bien poser problème. Elle était tentée de penser que si elles s'entendaient mieux, c'était aussi qu'elles se voyaient quand même bien (ça et le fait que Louisa avait mûri, quand même), mais en étant constamment l'une sur l'autre, elles n'étaient pas à l'abri de réveiller de vieilles disputes, c'est sûr. D'un autre côté, elle aurait bien le temps de voir le moment venu. Si Zelda devait bel et bien lui devenir trop insupportable, elle arriverait bien à réfréner ses intrusions et son trop-plein d'enthousiasme.

-Au pire, si elle me tape trop sur le système, je devrais pas avoir trop de mal à m'en débarrasser.

C'est qu'elle avait un peu l'habitude, quand même. Même si elle espérait ne pas en arriver là. Elle avait le soutien de sa mère et elle en était heureuse, elle en avait besoin, au fond. Elle ne voulait pas que toutes les deux risquent de se brouiller. Même si c'était peut-être inévitable. Pour l'instant, ses hormones ne faisaient pas des siennes, mais ça pourrait bien finir par arriver.

« Je suis tellement impatient, je ne sais pas comment je vais faire pour attendre. »

Il n'était pas le seul. Louisa avait vraiment hâte, elle aussi. Vraiment beaucoup.Tous ces mois à attendre, ça allait être un supplice, mais d'un autre côté, ils auraient fort à faire. Le temps passerait certainement très vite dans leurs esprits.

-Et moi donc...
Elle déposa un tendre baiser sur les lèvres de son mari. Mais on avoir de quoi t'occuper, je me fais pas de souci là-dessus. Il faut tout mettre en place pour préparer sa venue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mer 18 Mai - 21:16

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Rhian ne se faisait pas trop de souci sur le fait que Louisa allait parvenir à se débarrasser de sa mère, si jamais elle se montrait trop envahissante. Le jeune homme n’avait rien contre sa belle-mère qu’il appréciait sincèrement, mais il savait très bien que sa relation avec sa femme était quelque peu tendue. C’était comme ça depuis qu’ils étaient gamins de toute façon, ce n’était pas pour rien que Louisa passait beaucoup de temps chez les Potter. Purdey était un peu le même genre de mère, mais Rhian avait une relation bien différente avec sa mère. Même si cette dernière était vraiment envahissante par moment. Enfin, avec l’enfant à naître, il était évident que le couple allait avoir du mal à se coucher du monde. Si ce n’était pas leurs mères, ça serait la jumelle de Rhian qui allait devenir envahissante. Heureusement que leurs familles n’étaient pas si grande que cela quand même, sinon ils ne s’en sortiraient pas. Et ce n’était pas la fin de la grossesse qui allait mettre fin à tout cela, quand leur enfant allait arriver, ça allait être pire. Rhian n’avait aucun mal à imaginer Cenlyn pourrir et gâter son filleule – puisqu’ils n’allaient pas pouvoir échapper au fait qu’elle soit marraine – ou encore Purdey et Zelda en faire de même avec leur petit fils ou fille.

Pour le moment, cependant, Rhian et Louisa pouvait quand même profiter un peu de la nouvelle tous les deux tranquillement. Le jeune homme n’arrêtait pas de sourire, il ne parvenait pas à le diminuer de son visage. Il était vraiment heureux et plus qu’impatient. Maintenant qu’il savait que Louisa était enceinte, l’Auror se demandait comment il allait parvenir à tenir ces longs moins avant de tenir son enfant dans ses bras. Même s’il était évident qu’ils n’allaient pas avoir de quoi s’ennuyer en attendant. Ils devaient préparer son arrivé. Même s’ils avaient le temps, ils auraient quand même beaucoup de chose à mettre en place. Comme préparer sa chambre par exemple pour qu’elle soit parfaite. Et même se préparer psychologiquement. Parce que Rhian était vraiment heureux de devenir père, mais il n’avait aucune idée de comment il allait s’en sortir. Il n’avait aucune idée de ce qu’il fallait faire pour s’occuper d’un bébé et honnêtement, il comptait vraiment sur Louisa pour assurer de ce côté.

« On va tout préparer pour que ça soit parfait. » Et Rhian avait vraiment envie que tout soit parfait. « J’ai envie de commencer par la chambre. » C’était sans doute inutile comme réflexion, mais il y pensait alors il le disait tout simplement. Il avait le sentiment d’être sur un petit nuage, il se sentait si léger. Il était heureux tout simplement. « Il faudra qu’on trouve un prénom. » Ils avaient le temps bien sûr, mais le jeune homme y pensait sur le coup, alors encore une fois il le disait. Peut-être que Louisa avait déjà des idées, cela faisait un moment après tout qu’ils réfléchissaient au fait de fonder une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Sam 4 Juin - 17:05

[/center]
★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★

« On va tout préparer pour que ça soit parfait. J’ai envie de commencer par la chambre. »


Louisa était heureuse de découvrir tant d'enthousiasme chez son époux. D'accord, il n'y avait aucune raison pour qu'il tire une tête de six pieds de long ou se retrouve malheureux comme les pierres, cela faisait quelques temps qu'ils avaient pris la décision d'agrandir leur famille et mettaient tout en œuvre pour avoir un enfant. Mais certains futurs pères, d'après ses quelques amies qui avaient pu connaître les joies de la maternité, étaient sujets aux crises d'angoisse, à croire qu'on ne pouvait jamais être complètement préparé au fait de devenir papa. Au moins, quand on est maman, on porte l'enfant dans son ventre, il vous dérègle les hormones, vous file la nausée, ça vous donne le temps de vous y faire. Mais Rhian partageait son impatience. Il serait le meilleur père du monde, elle en était convaincue, et elle avait par ailleurs plus que hâte de le voir à l'oeuvre. Ils seraient bien assez occupés, oui, à tout préparer pour que les mois à venir passent bien rapidement, ils ne les verraient pas filer. Il y avait tellement de choses à faire, encore ! Tellement de choses... Louisa avait hâte de voir à quoi allait ressembler la chambre de leur fille ou de leur fils. Elle comptait en tous cas mettre à profit les talents de bricolage (voire de décoration, parce qu'elle n'était vraiment pas douée pour ce genre de choses, pour sa part) de son mari pour façonner une chambre de rêve à leur enfant.

« Il faudra qu’on trouve un prénom. »


C'est vrai. Après le départ de sa mère, et dans l'attente du retour de son époux, les noms potentiels s'étaient amusées à un petit défilé dans son esprit. Pour un garçon, il y avait des noms évidents. Rhian lui suggèrerait peut-être celui d'Angus, qui avait été le nom de son père, et il y avait bien sûr le nom de son père à elle, aussi, mais Louisa n'aimait pas vraiment cette façon de se tourner vers le passé. Elle comprenait sans mal l'hommage que ça représentait, mais elle n'aimait pas qu'on cherche à faire survivre certaines personnes à travers les générations suivantes, c'était comme leur léguer un héritage beaucoup trop grand pour eux. Elle préférait les bases neuves, qui ne se reposaient pas sur des exploits passés. Et elle avait un faible pour les prénoms simples, classiques mais élégant. Oh oui, durant le tout où elle avait attendu le retour de Rhian, elle avait vraiment consacré beaucoup de temps à cette réflexion. Elle était heureuse de partager ses idées avec lui, maintenant. Ça leur permettrait de concrétiser plus facilement l'événement qui allait venir.

-Oui, j'ai déjà pas mal d'idées, d'ailleurs.


Mais elle ne voulait pas les imposer dans l'immédiat, elle les gardait donc pour elle en attendant de connaître les suggestions de son époux, ça lui éviterait de lui forcer la main. Pour un garçon, les prénoms Matthew, David ou James lui plairaient beaucoup. Pour une fille... Esther, Tina ou Sophie... Mais ils avaient tout le temps de réfléchir et encore de changer d'avis. Louisa déposa un baiser sur la joue de Rhian.

-Tu en as, toi ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Lun 18 Juil - 12:36

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Cela faisait tellement longtemps maintenant (du moins à ses yeux) qu’ils rêvaient de pouvoir agrandir leur famille, que Rhian ne pouvait plus tenir en place maintenant qu’il savait que Louisa était enceinte. Elle n’était pourtant qu’au début de la grossesse et ils allaient donc avoir beaucoup de temps devant eux avant l’arrivée de cet enfant. Et justement, pendant tout ce temps, Rhian n’allait pas avoir la possibilité de se sentir aussi proche de leur enfant que son épouse. Louisa portait leur enfant, elle l’avait dans son ventre, elle allait donc le sentir (et forcément, c’était pour cela qu’elle était malade en ce moment). Tout n’allait pas être joyeux tout le temps, mais au moins elle allait avoir une connexion avec lui. Rhian, de son côté, était donc un peu à l’écart et pour palier à tout cela, il avait envie de rendre l’arrivée de leur fils ou leur fille parfaite. Une fois qu’il allait se retrouver devant l’enfant, Rhian allait sans doute angoisser énormément (même avant, parce qu’il y avait quand même la case accouchement à passer), mais pour l’heure il se contentait de se réjouir et d’avoir déjà envie de se mettre au travail. C’était trop tôt, forcément, mais il n’y pouvait rien. Il fallait bien qu’il arrive à s’occuper pendant ces longs mois avant qu’il ne puisse porter son fils ou sa fille dans ses bras. En espérant, bien sûr qu’il n’en fasse pas trop non plus.

Comme le fait de parler déjà des prénoms. Bon, cela faisait un moment qu’ils attendaient de pouvoir fonder une famille alors forcément, Rhian avait déjà eu l’occasion de réfléchir à des prénoms. Mais ils n’avaient pas forcément besoin d’en parler de suite, du moins, ils avaient largement le temps de se décider. Sauf que l’Auror était bien incapable de se contenir, parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de rendre tout ça encore plus concret. Si seulement, ils pouvaient avancer un peu le temps et faire en sorte que leur enfant soit avec eux déjà. Mais ils allaient devoir attendre, un temps qui allait vraiment lui sembler interminable. Le sourire du jeune homme s’agrandit quand Louisa lui affirma qu’elle avait déjà quelques idées oui, au moins il n’avait pas le sentiment de la brusquer de trop. Louisa avait donc pas mal d’idée et Rhian avait bien envie de les entendre, même s’ils avaient bien sûr beaucoup de temps devant eux pour changer d’avis. Sauf qu’elle ne lui expliqua pas plus en détail ses idées, se contentant de déposer ses lèvres sur sa joue avant de lui demander s’il en avait lui. C’était le cas oui, alors il prit le partie de les annoncer à son épouse. Même si, encore une foi, ils avaient largement le temps de voir venir l’arrivée de leur enfant.

« J’ai quelques idées oui. »
En même temps, il y pensait depuis un moment quand même. « Bon, bien sûr, il y a le prénom de mon père. » C’était un peu une sorte d’héritage de donner le nom des pères de la famille aux enfants, mais Rhian devait bien avouer qu’il n’avait pas forcément envie. « Sinon, j’aime bien William ou James, par exemple pour un garçon. » En fait, il se rendait compte qu’il pouvait difficilement en faire une liste complète. Peut-être devraient-ils écrire les noms qu’ils aimaient sur un parchemin et comparer, ça serait surement plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 723
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Frêne et crin de licorne.
Camp: Neutre
Avatar: Elle Fanning ♥

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Mar 23 Aoû - 14:10

[/center]
★ Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. ★

« J’ai quelques idées oui. Bon, bien sûr, il y a le prénom de mon père. Sinon, j’aime bien William ou James, par exemple pour un garçon. »


Louisa aimait voir Rhian être si spontanément capable d'évoquer les différents noms qu'il apprécierait de donner à leur enfant qui, pour l'heure ne devrait naître que dans bien longtemps. Ils avaient techniquement du temps devant eux, plusieurs mois pour y réfléchir et trouver le nom adéquat. Leurs idées évolueraient peut-être au fil du temps, qui sait, et certains événements pourraient bien aussi influencer leurs choix. Mais ça signifiait qu'il se sentait tout aussi investi qu'elle dans sa grossesse, dans cette naissance à venir. Oui, cela faisait quelques temps qu'ils parlaient de devenir parents, mais il y a une différence entre le fait de le planifier et de le voir se concrétiser. Ça rassurait Louisa de connaître son sentiment là-dessus par cet intermédiaire. Elle n'avait pas vraiment douté de son bonheur, mais là, au moins, elle était convaincue. S'il s'était suffisamment projeté pour imaginer le nom de leur enfant, c'était qu'il était effectivement prêt. Quand il évoqua le nom de son père, cela n'eut rien pour surprendre Louisa. C'était normal qu'il y ait pensé, histoire de rendre hommage à cet homme tombé au combat que Rhian n'avait pas eu l'occasion de suffisamment connaître. Louisa aussi, avait pensé au nom de son propre père. Mais pour tout dire, elle n'était pas sûre que ce serait une décision que Zelda apprécierait. C'était un bel hommage, oui, mais en même temps, c'était aussi s'appesantir sur le passé. Est-ce qu'il ne serait pas plus simple de repartir sur des bases plus saines ? Elle n'en était pas sûre. Au fond, elle appréciait que Rhian ait d'autres idées. Elle n'aurait pas été réfractaire à ce nom, Angus... Mais... c'était sûrement idiot, mais qu'il n'y en ait qu'un sur deux pour pouvoir rendre hommage à son père, ça la gênait un peu. Elle aurait l'impression d'être un peu indigne vis-à-vis de sa mère.

-Je le savais, que tu préfèrerais avoir un garçon
, répondit-elle d'un ton amusé en constatant que Rhian n'avait pas évoqué le moindre prénom de petite fille. Bon, techniquement, le destin voulait qu'ils aient un fils dans tous les cas, mais ça...  J'aime beaucoup le prénom James, moi aussi.

C'était amusant, d'ailleurs, qu'ils aient songé à ce prénom tous les deux. Ils ne s'étaient jamais concerté, elle n'avait pas de James dans son entourage, pas réellement de raisons d'affectionner ce prénom-là, mais c'était bel et bien le cas. Elle aimait vraiment beaucoup cette situation, elle se disait qu'attendre l'heureux événements allait vraiment être éprouvant, parce que cette conversation l'enthousiasmait et la rendait impatiente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 754
Humeur :
3 / 1003 / 100

En couple avec : personne, mais le destin à déjà décidé pour lui.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de dragon, 22.5cm
Camp: Bien
Avatar: Isaac Hempstead-Wright

Message#Sujet: Re: [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...   Jeu 20 Oct - 17:58

Louisa & Rhian
Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut
Rhian avait cru qu’il aurait peut-être un peu plus de mal à se projeter, mais finalement il y arrivait facilement. Il sentait d’avance que ces mois avant l’arrivée de leur enfant allaient être longs, qu’il allait avoir beaucoup de mal à tenir. Quand bien même, l’Auror allait avoir énormément de chose à faire avant son arrivée. Puisque Louisa portait leur enfant et que lui ne pouvait pas le faire, il ne se voyait pas faire autrement que de s’investir le plus possible dans cette grossesse et dans l’arrivée de l’enfant d’autre manière. Il avait déjà plusieurs choses en tête, même s’il savait quand même qu’il ne servait à rien de trop s’emballer non plus. Louisa était à peine enceinte, ils avaient encore tant de semaine avant que leurs fils arrive. Leur fils oui, Rhian ne pouvait pas s’empêcher de penser à un fils quand il imaginait l’enfant qui se trouvait dans le ventre de sa jeune épouse. C’était sans doute un peu idiot, mais il n’y pouvait rien. Il ne pensait pas le croire sur le moment, mais la remarque de Louisa ne pouvait que le prouver oui. Il n’avait des idées de prénom que pour des garçons. Bon en soir, si l’homme avait pensé au nom de son père pour prénom pour leur enfant, il avait également pensé à celui de sa mère. Mais il y avait quelque chose qui le dérangeait un peu dans cette tradition et honnêtement, il avait bien plus envie d’un nom original qui n’avait aucun rapport avec le passé. Rhian afficha donc un sourire en réponse à la remarque de sa jeune épouse, n’aillant pas grand-chose pour contrer ses dires.

Son sourire s’agrandit encore plus quand Louisa affirma qu’elle aimait bien le prénom James également. C’était un nom que Rhian aimait bien oui et il appréciait vraiment l’idée que Louisa puisse l’aimait. Bon, en même temps, ils n’avaient pas d’intérêt à se décider tout de suite non plus. Parce qu’ils avaient vraiment énormément de temps devant eux et qu’ils pouvaient très bien décider de changer en cours de route. Leur réflexion allait forcément évoluer, parce qu’ils avaient quand même de nombreuses semaines avant l’arrivée de leur enfant.

« Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? On est parfait tous les deux. » Dit-il, en partie sérieusement. Parce que mine de rien, l’homme considérait que leur couple était vraiment parfait. Le jeune homme savait bien que personne n’était vraiment parfait, mais ils étaient tout simplement faits l’un pour l’autre et ils allaient pouvoir profiter de cette famille qu’ils fondaient tous les deux. Rhian avait vraiment hâte de pouvoir tenir leur enfant dans ses bras aussi, que tout devienne bien plus concret. Même s’ils parvenaient quand même énormément à se projeter apparemment. En tout cas, cet enfant allait avoir de la chance. Parce qu’ils allaient avoir deux parents qui allaient l’aimer plus que tout. Et deux parents qui s’aimaient plus que tout surtout. « Il commence à se faire tard, on devrait se reposer. »

Pour ne pas dire surtout Louisa, que Rhian ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de la sur protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Et si...] LOUISA & RHIAN ★ Un avenir, cela se façonne...
» LOUISA & RHIAN ★ Avoir le béguin ? C'est pour les faibles !
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Et si... ?
-