AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amitié double les joies... [pv Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Mer 15 Juil - 18:13


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
A

vec le départ de Sebastian, quelque chose semblait s'être brisé. De manière générale. Ou bien ça avait commencé avant, à la mort de Morgan... Elle était encore choquée par la mort de son ami, encore déstabilisé par le départ du bleu et bronze, et c'est sûr que ça n'aidait pas forcément à son humeur quotidienne. Les deux fondateurs de la Guilde n'étaient plus à Poudlard... la Guilde existait-elle seulement encore ? C'était la question qui s'était posée dans un premier temps. Et puis, zut, oui, elle devait exister encore ! Melody aurait pu être seule à sa tête qu'elle aurait continué quand même. Parce qu'elle en avait diablement besoin. Après sa rupture avec Linus, après avoir décidé de couper les ponts avec sa soeur jumelle, elle avait cru que rien ne l'aiderait à remonter la pente, mais voilà, Sebastian était arrivé, avec ses idées farfelues, et en appartenant à la Guilde, elle avait eu le sentiment d'intégrer quelque chose de plus grand qu'elle, Merlin, ça faisait du bien ! À côté de ça, il y avait eu Yuûki, et leur relation inattendue, bien que bienvenue, et tout à coup, il lui avait semblé reprendre le contrôle de son existence...

Sauf que ça, c'était du passé, parti aussi vite que c'était arrivé, et ça lui faisait aussi instantanément mal que ça avait pu lui faire du bien. Yuûki était reparti en urgence au Japon, et elle ne reviendrait pas. Elle la laissait seule avec un coeur à peine guéri d'anciennes blessures, qui saignait à nouveau abondamment (et qui craignait de s'en reprendre plein la tronche sous peu - pour peu que les coeurs aient une tronche). Et pour cette raison, la bleue et bronze ne pouvait pas renoncer à la Guilde, raison pour laquelle elle s'y engageait plus qu'une assemblée de farceurs devrait le nécessiter, ne serait-ce qu'en enrôlant de nouveaux membres, comme Rhian, qui d'ailleurs faisait des merveilles. Elle ne savait pas de quoi demain serait fait, non, ni ce qu'il convenait de faire ou pas. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle avait immensément besoin de ce que la guilde lui apportait, et plus que jamais besoin d'une présence amie...

...de sorte que, quand son regard tomba sur Verpey, qui quittait les serres du cours de botanique en même temps que le reste de sa classe alors que Melody, de son côté, avait séché les cours afin de traîner au bord du lac (ce qui n'était pas l'activité la plus passionnante du monde, au demeurant, mais c'était toujours mieux que de supporter le blabla de ses professeurs), elle se précipita vers elle, avec dans l'ambition, bien sûr, de passer sa fin de soirée en compagnie amie.

-Brook ! Tu vas bien ?


Elle se doutait qu'elle la prenait un peu au dépourvu, et qu'elle avait sûrement mieux à faire, mais comme ce n'était pas son cas à elle, elle tentait sa chance malgré tout. Au pire, elle continuerait à traîner des pieds autour du lac, marcher, ce serait toujours mieux que rien.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Ven 24 Juil - 14:01

Je n’avais jamais compris l’intérêt d’être un élève studieux. Je trouvais cela diablement ennuyant de passer sa journée la tête dans les bouquins. Mais à présent, je ravisais mon avis. J’avais enfin compris ce qui se passait dans la tête de ses binoclards. C’était une manière d’oublier. Pour eux, c’était sans doute pour oublier les persécutions qu’ils connaissaient à l’école. Persécutions qui résultaient ironiquement de leur côté bien trop fayot et studieux. Pour ma part, j’essayais d’oublier le départ désastreux de Sebastian. Pour le coup, il était parti pour de bon et cela me faisait énormément de mal. Bien que mes sentiments amoureux commençaient à disparaître, le plus dure pour moi était de perdre mon meilleur ami. Cependant, l’était-il encore au moment de son départ ? De toute évidence oui vu que le trou béant qu’il avait provoqué par son départ sans même un regard en arrière. Cela n’avait fait que creuser encore plus fond cette tomber déjà bien trop ouverte par Morgan lors de sa disparition il y a de cela plusieurs mois.

Depuis le départ de Sebastian, je m’étais refermée sur moi-même. L’envie d’être dans la guilde n’était plus là, en revanche, l’envie de me venger toujours aussi présente. Je restais assez irrationnelle à ce sujet là par rapport à la mort de Morgan mais cela était à présent secondaire. Je passais mes temps libre sur mon lit, les rideaux de mon lit à baldaquins tirés. Je passais la majorité de ce temps là à dormir ou bien à lire, l’envie d’être dehors n’était plus là si bien qu’on pouvait commencer à croire que je sortais de chez les serpentards. Ma seule activité consistait à aller en cours et rendre des devoirs parfaitement soignés. Les professeurs commençaient même à devenir particulièrement suspicieux de voir des travaux aussi bon venant de moi. Je m’étais embarquée dans un train train routinier triste mais dont je n’avais pas la force, ni l’envie de me tirer.

Cependant, cette routine désolante dérailla lorsque j’entendis une voix m’appeler à la sortie du cours botanique. La tête habituellement baissait, j’avais relevé ce dernier. De mon temps libre solitaire, on pouvait voir un changement dans mon apparence. Outre mon teint blafard, mon uniforme était impeccablement mis, mes cheveux étaient soigneusement coiffés en une tresse africaine. Il fallait dire que j’occupais mes temps sur mon lit en perfectionnant ce genre de technique. J’arborais donc un look à la Prudence Johnson qui a une époque m’aurait donné envie de vomir. Mais quand on connaît le cas ennuyeux de cette fille, il est possible de comprendre pourquoi je copie son look. La seule chose qui ne changeait pas était l’absence de maquillage. Il fallait dire que j’avais encore énormément la flemme de me maquiller et que de manière général, c’était interdit par l’établissement.

Quoi qu’il en soit, je connaissais parfaitement la personne qui venait de m’interpeller. Il s’agissait de Melody. Une excellente amie à moi ainsi qu’une parfaite compagne pour la guilde. Cependant, je ne savais pas si je devais parler au présent ou au passé. Rangeant mes bouquins dans mon sac en bandoulière en cuire offert par mes parents pour mon anniversaire, je me dirigeais vers mon amie qui me demandait comme j’allais. Sans dire un mot, j’eu un haussement d’épaule. Il n’y avait absolument rien à dire sur la manière dont je me sentais. « Et toi ? » finis-je simplement par dire. Je n’étais pressée par le temps. Je venais de terminer ma dernière heure de la journée et je me disais que faire des efforts pour sociabiliser un peu ne pouvait pas me faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Mer 29 Juil - 17:59


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
M

elody grimaça à la réponse de Brook. S'il y avait une réponse qu'elle détestait parmi toutes à la question "ça va ?", si classique soit-elle, c'était la réponse "et toi ?", parce que, aussitôt, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter... surtout quand cette réponse lui importait vraiment. Souvent, elle posait cette question en l'air, parce que c'était une formalité, sans se soucier vraiment de ce que pourrait lui dire son interlocuteur, mais là, elle s'adressait à Brook, et la bleue et bronze se souciait honnêtement d'elle, elle savait qu'elle avait malheureusement des raisons de ne pas se sentir pour le mieux, et avoir conscience de ça lui serrait le coeur. Certes, Melody n'était pas au meilleur de sa forme non plus, mais elle savait comment se redonner le sourire, et elle comptait bien en faire de même avec son interlocutrice. Si sa réponse ne présageait vraiment pas qu'elle déborde d'enthousiasme et de joie de vivre, Melody voulait croire qu'il y avait quand même un moyen d'agiter ses zygomatiques... Elle comptait en tous cas s'y employer du mieux qu'elle le pouvait.

-Ça va pas trop mal.
affirma-t-elle avec un aplomb qui, elle l'espérait, en donnerait également à son amie.

En même temps, ce n'était pas faux. Dans sa vie, il y avait pas mal de merdes, un sacré paquet, mais elle avait appris à positiver, parce qu'il y avait toujours une raison de cracher à la gueule de ces satanées emmerdes, une raison de trouver en soi un fond d'optimisme. Sa raison, à elle, c'était la Guilde, dans laquelle elle avait décidé de s'investir à cent pour cent. La mort de Morgan, le départ de Sebastian, ça lui avait foutu un coup, c'est certain, mais elle voulait tirer de ces sales coups ce qu'il y avait de meilleur et être à la hauteur de la tâche qui incombait aux anciens (ou plutôt des anciennes) de la Guilde. Car oui, pour elle, c'était une véritable mission, si ce n'était pas même une façon de vivre. Elle voulait que dans cinquante ans, on se souvienne encore de la Guilde et de ses frasques. C'était toujours mieux d'avoir ce genre d'objectifs, si peu glorieux soient-ils, qu'aucun objectif du coup. Le truc, c'est que si elle était à ce point déterminée, elle n'avait pas la moindre idée, au fond, de ce qu'en pensait Brook. C'était peut-être le moment d'en avoir le coeur net.

-Tu sais quoi ? Je nous ai trouvé un nouveau membre pour la Guilde.

Autant aborder le sujet dès maintenant et de ne pas se cantonner aux habituels "quoi de neuf ?" et autres, surtout s'ils devaient trouver pour réponse un autre "et toi ?" qui augmenterait l'inquiétude de la demoiselle. Autant s'attaquer à un sujet susceptible de les intéresser et de les motiver toutes les deux, et il lui semblait que la Guilde, c'était un sujet sûr. Il était temps qu'elles en parlent, de toute manière. Toutes les deux, elles étaient les premières à avoir été débauchées par Morgan et Sebastian. Ça faisait d'elles les deux nouveaux leaders du groupe des farceurs, non ?





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Dim 16 Aoû - 15:19

Il est étonnant de voir à quel point la perception d’une chose peut changer au cours d’une vie. Pour ma part, je n’avais plus gout à grand chose. J’occupais ma solitude nouvelle comme je pouvais avec des choses futiles. Cependant tout me semblait gris. L’envie était partie. Je commençais à comprendre pourquoi certaine personne voulait mettre fin à leur vie. Après tout, à quoi bon vivre quand la vie est si ennuyeuse et sans saveur. N’affrontant pas le regard de Melody, je restais là à l’écouter. Elle semblait aller pas trop mal d’après ce qu’elle me disait. Solitaire, je n’avais pas ressenti le besoin de lui demander comment elle allait. Je savais que ce n’était pas une bonne chose. J’étais son amie, nous étions amie et il était vrai que je l’avais abandonné. J’avais des qualités mais je connaissais mes défauts et l’un d’eux était l’égoïsme.

Je me frottais les bras tout en regardant le ciel alors qu’elle me demanda qu’elle avait une nouvelle recrue pour la guilde. J’avais la réponse à la question que je me posais à savoir si la guilde continuait. Melody avait le désir de continuer d’après ce que je comprenais. Quel en était l’intérêt ? Je n’en savais rien. Cependant, je ressentais l’enthousiasme de Melody et j’avais encore la foi de ne pas lui briser cela. Je n’étais pas sadique enfin pas avec mes amies. « Ah oui ? » dis-je avec un enthousiasme réellement relatif. J’eu un long soupire tout en me redressant. « Mais pourquoi continuer ? Je veux dire, j’ai l’impression que tout a corrompu, rien ne sera comme avant. » D’ordinaire combattive, je ne l’étais plus depuis un petit moment. La mort de Morrighan m’avait révolté, le départ de Sébastian m’avait tout simplement abattu.

Je posais enfin mon regard dans celui de Melody. Je me sentais simplement fatiguée de tout. J’avais envie de changer, de sortir de ce cercle vicieux, mais je n’avais pas de courage de faire quoi que ce soit. Cependant en regardant Melody, je compris que je n’avais pas le droit de l’enfoncer elle aussi. « Qui est-ce ? » dis-je en simulant un certain enthousiasme. Je me disais finalement que si je me forçais à m’investir pour Melody, je finirais forcément par mieux me sentir moi aussi. Il fallait peut être que je me donne simplement un bon coup de pied au cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Mer 19 Aoû - 16:49


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
S

i Melody s'était inquiétée de l'absence de réponse de son amie tantôt, elle comprenait à présent que ce n'était vraiment pas à tort. Elle aurait pu se faire des idées, ou la rouge et or aurait tout simplement pu être mal lunée, mais non, il y avait autre chose, une chose bien différente, et la jeune femme ne pouvait pas faire mine de ne pas en avoir conscience, quand bien même la demoiselle gardait contenance et ne lui imposait pas sa dépression sous-jacente. La bleue et bronze avait espéré que parler de la Guilde, la perspective de la maintenir à flots, même sans ses deux leaders initiaux, aurait le don de remonter Brook en bloc, de lui faire penser à autre chose, de la remotiver, comme cela avait été le cas pour la rouquine, mais il n'en était rien. Au contraire, elle tint un propos qui inquiéta la demoiselle, et sur plusieurs plans. Sur un plan personnel, bien sûr, car elle ne savait quoi faire pour remonter le moral de son amie, et sur un plan bien plus intéressé, évidemment, car Melody, elle, tenait à la Guilde comme à la prunelle de ses yeux, et elle comptait bien se battre bec et ongles pour qu'elle ne s'éteignent pas... Quoiqu'elle se voyait vraiment mal continuer sans Verpey. Elles étaient les deux vétérantes, toutes les deux, à présent. Melody ne voulait pas que la suite se fasse sans elle.

Pourquoi continuer, demandait-elle... Cette question était légitime, pour tout dire, et la jeune femme ne pouvait pas prétendre ne pas se l'être posée elle-même juste après le départ de Sebastian. À quoi ça rimerait encore, sans lui, sans Morgan... Sauf que la Guilde, pour Melody, ce n'était pas seulement un groupe d'étudiants irréverencieux qui aimaient faire des farces (même si, en vrai, c'était exactement ça), c'était une communauté qui l'avait aidé à se sentir mieux dans un moment de sa vie où elle était au trente-sixième dessous, et qui l'aidait encore à se sentir mieux maintenant. En gardant la guilde à flot, c'était à elle-même qu'elle empêchait de sombrer. C'était peut-être égoïste, mais c'était comme cela. La Guilde, ça avait redonné du piment à son existence, et, franchement, si elle ne devait pas consacrer du temps à peaufiner des frasques toujours plus terribles que les précédentes, elle gageait que sa vie serait d'un ennui profondément mortel. Elle comptait bien, donc, rallier Brook à son état d'esprit, d'autant que Melody voulait croire que ça lui ferait plus que du bien de s'investir à fond dans quelque chose, même quelque chose d'aussi superficiel que la Guilde, et même si ce n'était pas en poursuivant leur oeuvre qu'elles allaient vraiment pouvoir tourner les pages Morgan et Sebastian (en même temps, Melody n'était pas forcément convaincue de vouloir le faire). Elle saisit donc la perche qui lui était tendue quand la demoiselle s'enquit du nom de leur potentielle recrue.

-Rhian Potter, le fils de la prof. Il est super motivé. Et il donne l'air de rien, comme ça, mais il a du potentiel.
C'était la première fois qu'elle prenait ainsi l'initiative d'entraîner quelqu'un à sa suite au sein de la Guilde, autant dire qu'elle prenait cela très au sérieux, trop au sérieux sans doute. Mais trop au sérieux, justement, pour accepter que tout cela s'arrête. Tu sais, les gens se plaignent tout le temps de la Guilde, mais ils s'ennuieraient, sans nous, et je n'en connais pas un qui ne ce soit pas marré à au moins une de nos farces, tant qu'ils n'étaient pas visés. La Guilde, c'est un peu une façon de dire aux gens que ça sert à rien d'être trop sérieux tout le temps... J'sais que j'en fais sûrement des caisses, mais j'ai pas envie de laisser tomber. Elle marqua une pause. Et j'veux pas que t'abandonnes non plus, ce serait nul, sans toi.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Dim 13 Sep - 22:05

J’avais parfaitement conscience que je me trouvais dans un cercle vicieux de dépression. Je n’étais pas idiote et je le savais, mais je n’avais tout simplement pas la force de vouloir en sortir. Allais-je avoir envie de le faire un jour ? Je n’en savais trop rien. Mais une chose était certaine, il fallait que je fasse à présent illusion. Si je ne voulais pas que l’on me pose des questions, je me devais faire en sorte de faire en sorte à ce que l’on ne me pose pas de questions ou que l’on s’inquiète pour moi. Je sentais que Melody n’était pas rassurée pour moi. Je m’en voulais de lui causer des soucis car elle ne méritait pas cela. C’est pour cela que je voulais donner de l’espoir à Melody. Je ne savais pas vraiment si c’était une bonne chose de relancer la guilde, mais nous n’avions rien à perdre. J’allais cependant faire en sorte de ramener la guilde à sa base. Melody avait raison d’une certaine manière, l’ennuie allait s’installer à Poudlard. J’avais appris à faire avec l’ennuie mais je savais que tout le monde n’était pas capable de faire ce genre de chose.

J’écoutais silencieusement Melody alors qu’elle m’expliquait les raisons de garder la guilde en vie. Lorsqu’elle ajouta que cela serait nul sans moi j’eu un léger sourire en coin. C’était mon premier sourire sincère depuis plusieurs semaines. Je restais cependant silencieuse pendant un moment avant de prendre une grande inspiration. Mon regard était dans le vide, regardant sans voir, les élèves marcher dans le parc de Poudlard. « Je suis d’accord de reprendre avec toi la guilde. » Je passais une mèche qui s’était fait la mal derrière mon oreille. « Mais à l’unique condition que nous ramenions la guilde à ce qu’elle était à l’origine. Sebastian a clairement corrompu l’objet de la guilde. Cela m’a tout simplement dégouté de voir cette instrumentalisation. Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé mais clairement, nous avons été instrumentalisé. Si la guilde reprend, il faut la ramener à sa pureté. » Après tout, nous étions des élèves turbulents mais innocent à la base. Je ne savais pas si Melody avait eu conscience de ce qui avait pu se passer, du changement de comportement de Sebastian, de sa peur et des missions qu’il nous avait donné parfois très limite.

Je ne niais pas que j’avais pris plaisir à faire ce genre de mission et plus que cela m’impliquer dans cette cause obscure. Mais en soit, cela ne devait pas avoir de rapport avec la guilde. « Rhian Potter donc… Impliquer le fils d’un prof, je crois qu’il n’y a pas mieux comme nouvelle recrue. Je crois que j’irais lui parler dans les jours prochains pour juger moi-même de son potentiel. » Je posais finalement mon regard vers Melody avant de lui esquisser un sourire léger. Je me détendais doucement. « Ca va ? » finis-je simplement pas demander sachant pertinemment que ce n’était pas une question banale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Jeu 17 Sep - 0:07


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
U

n sourire qui ne manquait pas d'être victorieux s'afficha sur le visage de Melody quand elle entendit Brook accepter de reprendre la Guilde avec elle, et la vit également lui adresser un sourire qui ne manqua pas de lui faire chaud au coeur, car la bleue et bronze ne supportait pas de savoir son amie de sale humeur. En fait, elle ne savait pas du tout ce qui, dans son discours plein d'emphase, avait convaincu la rouge et or, mais elle était heureuse d'être parvenue à ses fins. C'est sûr, elle s'était montrée excessive dans ses propos, mais elle avait pourtant pensé le moindre d'entre eux. La Guilde comptait énormément, pour Melody, c'était ce qui lui avait permis de sortir la tête de l'eau au moment où tout allait mal pour elle, et continuer la Guilde sans Brook à ses côté pour la "co-diriger" (même si, en vérité, la Guilde était avant tout un travail d'équipe, bien plus qu'une entreprise menée par ses leaders, tout le monde avait droit à la parole et droit d'agir, du moment que le groupe était au courant).

La Guilde allait reprendre sur des bases toute neuves, et ce n'était effectivement sans doute pas plus mal. Bon, d'accord, elle regretterait toujours l'absence de Sebastian et de Morgan, parce que sans eux, il n'y aurait pas eu de Guilde, parce qu'ils étaient à l'origine de ce souffle neuf et iréverrenscieux qui avait agité tout Poudlard et par lequel Melody voulait bien se laisser porter tout au long de son existence, fière et libre comme jamais. Mais Brook avait raison, quelque chose avait changé sur la fin, et il est évident que Sebastian n'était alors plus vraiment libre des décisions qu'il prenait, et qu'il faisait prendre à la Guilde. Melody n'avait jamais su les tenants et aboutissants de cette affaire, ni ne savait qui avait bien pu tirer les ficelles, elle s'était concentrée sur ses problèmes, et avait souvent regretté de ne pas s'être penché plus sérieusement sur cette question, se disant que le départ de Sebastian, ou même la mort de Morgan, étaient peut-être, de près ou de loin, liés à tout ça.

-Juré, on ne laissera personne nous corrompre. On se laissera dicter notre conduite par personne.
approuva-t-elle avec une détermination certaine dans la voix.

Pourquoi penserait-elle autrement, après tout ? C'était exactement le principe de la Guilde, à ses yeux, ne pas tolérer que quiconque fasse acte d'autorité sur soi, pas seulement les professeurs, les préfets et le règlement, mais absolument n'importe qui. Et donc, elle tenait vraiment à ce qu'elles soient libres, sans personne pour les corrompre. Elle le pensait. Le fait qu'elle sorte avec l'un des sbires de Jedusor (sans savoir qu'elle en était un bien sûr) chargé de la faire virer de bord allait peut-être mettre à mal ses convictions.

Brook approuva le choix de Rhian pour grossir leurs rangs , Melody lui laissait le loisir de lui parler, elle verrait qu'il en valait la peine. Et elle avait bien raison, par ailleurs, la fille d'un prof, c'était vraiment une excellente idée. Elle allait adorer Rhian, Mel en mettrait sa main à couper. Elle se détendait, et Melody était du coup ravie, avec ça, comment ne pas aller ?

-Avec ça, comment ça pourrait ne pas aller ?
affirma-t-elle, enthousiaste. Il faudra qu'on se réunisse, nous et nos nouveaux membres - si on en trouve d'ici là, et qu'on prépare le plus gros coup que la Guilde ait jamais organisé, faut qu'on marque le coup !




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Jeu 1 Oct - 22:43

J’avais beaucoup de défaut, j’en avais parfaitement conscience. Je refusais bien souvent de me taire alors que ce n’était pas forcément une bonne chose. Même si je devais avouer que de me faire prendre des heures de retenu n’était pas une chose qui m’avait fait un jour peur. Je savais que j’étais quelqu’un d’égoïste. Ce n’était jamais un trait de caractère que j’avais caché. En réalité, j’étais plutôt du genre à assumer. En même temps, je pouvais m’apparenter à un chat. Je passe d’abord et ensuite les autres. Mais cette fois-ci je me forçais à changer. Pour une fois, je voulais faire passer Melody, ma seule amie restant avant les autres. J’en avais parfois vraiment marre d’être cette égoïste.

Lorsqu’elle fut d’accord avec moi, je fus soulagée. J’étais contente de voir qu’elle était de mon avis vis à vis de l’instrumentalisation. Et je pouvais compter sur la pureté de Melody pour ramener la joie de vivre et le but originel de la guilde. « J’aimerais vraiment savoir ce qu’il a pu se passer. Sebastian était tellement bizarre. Ce n’est pas normal. » Soudainement, j’avais cette envie folle de découvrir ce qui avait pu se passer. J’avais des idées de piste de recherche mais rien n’était précis. Je ne savais pas si Melody avait envie de m’accompagner, mais il était clair que je venais de m’offrir une nouvelle obsession dans ma tête.

L’enthousiasme de Melody me fit sourire. J’aimerais être aussi heureuse qu’elle. Mais cela me semblait tellement impossible à l’heure actuelle. Je pouvais faire illusion mais je ne pouvais pas encore me mentir à moi-même. J’étais siphonnée mais quand même. Elle m’expliqua vouloir faire un gros truc. Ce n’était clairement pas une mauvaise idée afin d’amorcer un grand retour. « Ouaip, et je sais pas pourquoi mais je vois un truc dans la grande salle mais uniquement ciblé sur les profs. » Je ne savais pas du tout pourquoi j’avais envie de cibler les profs mais je trouvais cela plus marrant car les élèves allaient clairement pouvoir rire sans en vouloir à la guilde. Je trouvais que c’était pas une mauvaise chose. « C’est risqué je te l’accorde, mais bon, c’est du niveau de la guilde. Comme tu dis, il faut frapper fort. » Et il fallait frapper très fort.

hs : sorry pour mon temps de réponse silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Dim 4 Oct - 15:20


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
M

elody devait bien le reconnaître, elle aussi était assez curieuse de savoir ce qui pouvait bien justifier l'attitude de Sebastian qui, dans les derniers temps, avait très clairement détourné la Guilde de ses objectifs, sans qu'aucun de ses membres ne soit véritablement informé de ce qui était en train de se passer ou apte à comprendre de quoi il pouvait bien être question. Dans un premier temps, la bleue et bronze avait pensé que c'était tout simplement le décès de Morgan qui avait à ce point chamboulé le jeune homme, et que l'étrangeté de son attitude était le contrecoup de cette perte. Ça aurait été normal. C'était, après tout, avec eux deux que la Guilde s'était créée au départ, et si tout le monde au sein du groupe de farceurs avait été affecté par la mort de leur aîné, c'était tout de même Sebastian qui en avait toujours été le plus proche. Mais au fil du temps, elle aussi en était venue à se dire qu'il y avait peut-être tout autre chose. Elle se demandait d'ailleurs parfois si le départ précipité de Sebastian, qui ne leur avait dès lors plus donné de nouvelles, n'était pas également lié à toute cette histoire dont il n'était pas certain qu'elles aient un jour le fin mot.

Melody ne répondit rien à cela tout d'abord, du moins pas tout de suite, elle laissa à Brook le soin de lui adresser les idées qu'elle avait déjà pour le retour en force de la Guilde, et autant dire qu'elles plaisaient immensément à la demoiselle. S'en prendre directement aux professeurs, c'était la meilleure manière d'imposer leur retour, et de le faire avec force fracas. Pour bien prouver à tout Poudlard que la Guilde, c'était du sérieux. Alors oui, c'était évidemment risqué, mais c'était bien cela qui était drôle, justement. Sans prise de risques, et de gros risques, même, la Guilde n'était rien, elle existait pour bouleverser l'ordre établi, c'est du moins ainsi que la bleue et bronze la percevait, et c'était donc là un retour en force qu'elle ne pouvait qu'approuver à 200 pour cent, même s'il leur faudrait également, bien sûr, l'aval du reste du petit groupe des farceurs, ce qui ne serait pas bien difficile en soi. D'autant qu'ils n'étaient plus très nombreux (il fallait vraiment qu'ils recrutent), à par Brittany... et Rhian. Le tour était vite fait.

-J'adore cette idée. Je suis sûre qu'on pourra faire des merveilles en trafiquant leur nourriture.
approuva Melody avec un enthousiasme manifeste. Tu imagines, tous les élèves rire à l'unisson quand tous les profs de l'école ne voudront plus que raser les murs pour le reste de l'année scolaire. ajouta-t-elle, les yeux brillants. Elle marqua une pause, c'était parfait, la Guilde repartait du bon pied. Mais elle ne voulait vraiment pas que subsiste la moindre zone d'ombre. Sans quoi elles ne repartiraient jamais du bon pied. Pour ce qui est de Sebastian... osa-t-elle suggérer. Si tu veux chercher à savoir ce qui s'est passé, je veux le faire avec toi.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Mer 14 Oct - 20:50

J’étais le genre de personne obsédée par certaines choses. Le départ précipité de Sebastian en faisait partie. Il m’avait trahit et cela passait mal. Pour réussir à avancer je devais comprendre ce changement de comportement puis se départ sans donner de nouvelle. Il avait été mon meilleur ami et même plus de mon côté et ce n’était pas normal de ne plus avoir de nouvelle. Il avait même abandonné son idiote de serpentard ce qui était bien le signe que quelque chose c’était passé mais quoi ? Là était la question et je comptais bien y apporter une réponse. Je ne lâcherais rien temps que je n’aurais pas le fin mot de l’histoire. Après tout, obstiné et obsédé étaient deux choses forcément liés. Mon esprit s’éloigna cependant quelque peu de cette obsession un instant pour parler de nos projets. « Je pensais que leur offrir une pilosité digne d’un singe volant était une bonne idée. Après tout, la sauce bolognaise se porte parfaitement à cette idée. » J’eu un petit sourire et j’espérais que Melody apprécie cette idée. Je doutais que les profs iraient jusqu’à raser les murs, mais cela pouvait être assez drôle d’assister à cela. Si le reste de la guilde acceptait, cela serait parfait. « S’attaquer aux professeurs sera aussi un test pour Rhian. » Après tout, sa mère en sera forcément victime et il se devait d’être prêt à cela. Si ce n’était pas le cas, il n’était pas digne de nous rejoindre.

Lorsque Melody prononça le prénom de Seb, je posais automatiquement mon regard sur la jeune femme. Elle voulait donc aussi savoir et cela me faisait plaisir. L’idée de ne pas enquêter seule était une bonne chose. « Génial, mais il faut que cela reste discret. Cela ne doit pas ce savoir. » je ne pouvais expliquer pourquoi mais j’avais la sensation que c’était quelque chose de bien plus gros que nous qui nous tournait autour enfin plutôt de Sebastian. « Tu sais à quel point j’étais proche de Sebastian. Il me disait tout, absolument tout mais un jour tout s’est arrêté. Je crois qu’il avait peur de quelque chose. » Je dis une pose avant de prendre une inspiration et de reprendre. « Ou plutôt de quelqu’un. Voilà pourquoi nous devons rester discret car si cette chose ou personne est capable de faire fuir Sebastian, c’est que … » je ne réussi pas à finir ma phrase ma gorge soudainement nouée. J’eu une légère grimace. « Oh mon dieu, espérons qu’il est vraiment pris la fuite et que cela ne soit pas autre chose. » Face au danger que je soupçonnais je prenais conscience que cela n’était pas forcément la vérité que nous connaissions sur le départ de Sebastian. Je priais réellement pour que cela soit vraiment une fuite. J’eu un mouvement négatif de la tête pour me faire chasser cette idée. « Quelque chose me dit que cela est en rapport avec les nouveaux. Enfin nouveaux… tu m’as comprise. Tout cela a commencé avec eux et l’école est complice, j’en suis certaine. » finis-je en conclusion me demandant quel pouvait être l’avis de Melody sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Ven 16 Oct - 17:34


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
L

e sourire de la bleue et bronze s'élargit de plus belle quand Brook lui fit part de ses idées, pour leur retour en force, la jeune femme approuvait complètement, ça allait être tout ce que la Guilde devait être : drôle, fort, irrévérencieux, et on en entendrait parler pendant longtemps. À cette simple perspective, la jeune femme avait toutes les peines du monde à contenir son enthousiasme. Ce serait tout simplement efficace, et elle ne pouvait qu'avoir grand hâte de mettre cette idée en application. Oui, il était vraiment grand temps que les membres de la Guilde se réunissent, afin que chacun y mette du sien et mette à profit ses compétences pour rendre ce moment tout à fait exceptionnel. Et Brook avait raison, pour Rhian, ce serait un test véritablement digne de ce nom, quand on appartenait à la Guilde, on devait accepter certaines concessions, et en s'en prenant aux professeurs, il devrait accepter de s'en prendre également à sa mère, s'il acceptait de jouer le jeu sans craindre le courroux de sa génitrice, alors il aurait absolument toutes les aptitudes pour rejoindre leurs rangs.

-J'adore, c'est parfait, j'ai déjà tout un tas d'idées
, affirma-t-elle le sourire aux lèvres, et pour conclusion, car si, en effet, elle visualisait parfaitement les choses, elles auraient tout le temps d'en parler plus longuement plus tard, et pour le moment, il y avait plus urgent à gérer, plus sérieux du moins. L'affaire Sebastian.

Brook semblait heureuse d'avoir trouvé une alliée dans cette affaire, et Melody devait reconnaître que c'était son cas également, elle ne se serait pas sentie le courage de se lancer là-dedans toute seule, d'autant qu'elle redoutait un peu de découvrir des informations qu'elle n'arriverait pas à assumer toute seule. C'était peut-être lâche, peut-être égoïste, mais c'était ainsi. Avec le soutien de Brook, elle se sentait plus forte. Et puis, si quelqu'un pouvait en savoir beaucoup sur Sebastian, c'était bien Brook. Après tout, tous les deux étaient comme les deux doigts de la main... Jusqu'à ce que quelque chose dérape, ce que lui confirma en tous cas la rouge et or. Apparemment, il avait peur de quelque chose ou de quelqu'un... Et il serait parti par peur... ou cédant à la menace ? Melody devait reconnaître qu'elle n'avait jamais envisagé cette possibilité, mais elle la trouvait terriblement inquiétante. Et si il était encore arrivé pire que cela, à Sebastian ? Après tout, il ne donnais plus du tout de nouvelles. Bon, Mel voulait croire que s'il leur était arrivé quelque chose de vraiment grave, ils auraient été au courant. Mais tout de même... Melody se disait qu'elle avait peut-être minimisé la situation. Tout avait commencé avec les "nouveaux", affirmait Brook. Elle ajoutait même que l'école était complice. Ça semblait dingue. Mais en même temps, on ne comprenait toujours pas grand chose de qui étaient ces nouveaux surgis de nulle part... Et il se passait plus d'un événement suspect à Poudlard. Alors il fallait sans doute commencer par là.

-Alors il faut qu'on commence par essayer de leur tirer les vers du nez. Tu as déjà essayé de leur parler ?


Si non, il fallait qu'elles élaborent un plan d'action, qu'elles se répartissent la tâche et que, tentant le tout pour le tout, elle trouve les réponses à leur question.




code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Dim 25 Oct - 12:21

Je fus contente de voir que Melody était d’accord avec moi pour notre prochaine attaque. J’étais curieuse de voir ce que cela allait donner. Nous allions réellement sonner le retour de la guilde et c’est vrai qu’il y avait une chose optimiste dans cette idée là. Finalement, il allait peut être plus simple de sortir de ce cercle vicieux que je ne l’aurais penser.

Ajouter à cela, Melody semblait vouloir me venir en aide pour comprendre le problème de Sebastian et j’appréciais cela. J’étais d’autant plus confortée dans l’idée qu’il fallait le faire. Il y avait quelque chose de louche là dedans. Seb n’avait jamais été un trouillard, clairement pas. Ce qui s’était passé n’était pas normal et je devais comprendre. Jusqu’où j’allais aller ? Je ne savais pas, mais je ne comptais pas abandonner. Pour être honnête, je ne considérais rien avoir à perdre.

Melody fut d’accord avec moi qu’il fallait tirer les vers du nez aux anciens/nouveaux. « Je parlé à ce William, l’idéaliste avec la cicatrice ridicule. J’ai essayé de ne pas trop me montrer agressive. » A l’époque, je n’avais pas encore entrepris le désir de chercher la vérité, mais maintenant, je me disais que cela n’avait pas été idiot. « Je pense pouvoir m’approcher de lui. Je ne sais pas ce que cela donnera, mais si je joue bien mes cartes, je peux réussir à gagner sa confiance. » Cela n’allait clairement pas être facile surtout que la mise en garde pouvait venir de tous ces amis. Mais comme je le disais, c’était un idéaliste et j’avais donc mes chances.

« Il faudrait monter sa copine contre lui. Histoire de l’isoler du groupe. Tu crois pouvoir en être capable ? » lui demandais-je en posant mon regard sur la bronze. Je me disais qu’il s’agissait là clairement de la meilleure méthode pour réussir notre coup. Je ne savais pas si cela allait apporter quelque chose de me rapprocher de lui. Mais j’y arriverais certainement beaucoup mieux si il se confie à moi sur sa copine. « Tu vois qui s’est ? La rouquine qui ressemble à un mec. » lui donnais-je comme précision. Il fallait les diviser pour mieux régner. « Faudrait aussi s’approcher de l’autre là, Prudence. Mais elle me semble vraiment difficile à manipuler. » Ajoutais-je perdue dans mes pensées. Elle était sans doute celle la plus difficile à approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Lun 26 Oct - 20:23


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
S'

il fallait commencer par cuisiner les "nouveaux", alors soit, Melody en était. Il fallait bien commencer quelque part, après tout. Et ça semblait être une bonne manière de commencer, car en effet, à bien y réfléchir, les choses semblaient avoir dégénérées avec Sebastian à partir du moment où ces jeunes avaient débarqué (quoique Brook avait été mieux placé qu'elle, quand même, pour voir ces modifications dans le comportement du jeune homme - après tout, avant qu'il ne disparaisse sans mot dire à personne). Melody avait envie de se rendre utile, parce qu'elle voulait connaître le fin mot de cette histoire, et parce qu'elle comprenait sans mal que cela tenait véritablement à coeur à Brook, et cette dernière étant l'une des rares amies qui restaient encore à la bleue et bronze, cela lui tenait forcément à coeur aussi. La jeune femme lui apprit avoir dors et déjà parlé à William Black, apparemment, elle pensait pouvoir gagner sa confiance. Tant mieux, ce serait un bon début, pour commencer, et la suite coulerait peut-être plus aisément de source. Melody, elle, ne savait pas trop quel rôle elle pourrait jouer. Elle songeait à la blonde complètement cinglée, qu'elle pourrait peut-être tenter d'approcher (même si, bon, elle était cinglée) puisqu'elles étaient toutes les deux dans la même maison, mais il semblait que Brook ait déjà une petite idée de la manière dont Melody pourrait se rendre utile.

Parler à la copine de Black, la remonter contre lui. Melody considérait que c'était dans ses cordes, après tout, c'était le genre de coups bas qu'elle faisait plus ou moins tous les jours. Bon, rarement sans raison quand même en à l'adresse de personnes contre lesquelles elle n'avait rien, certes, mais puisqu'il était question de comprendre ce qui avait détérioré l'esprit même de la Guilde et préoccupé Sebastian, la bleue et bronze considérait que la cause était juste, et que la méthode pourrait, par ailleurs, être efficace. Diviser pour mieux régner, c'était une façon de procéder qui n'avait pas manqué de porter ses fruits depuis bien longtemps. Alors oui, c'était dans ses cordes, et Melody approuva d'un signe de tête quand son interlocutrice lui demanda si cela lui semblait possible. Oui, ça lui paraissait entièrement possible. Elle pensait voir à quelle "rouquine qui ressemble à un mec" Brook faisait référence. De toute façon, parmi les nouveaux, il n'y en avait qu'une, de rouquine, à savoir Meredith, la furie rousse. Melody ne savait pas que William et elle étaient ensemble (elle qui aimait les ragots, pourtant..) mais soit, l'essentiel, c'est que ça puisse leur servir.

-Ça devrait pas trop poser de problème.
affirma-t-elle d'un ton décidé. Pas sûr que Johnson soit facile à se mettre dans la poche, par contre, j'avoue... Mais je pourrais peut-être obtenir quelque chose de la cinglée de ma maison. Elle adressa un sourire confiant à son interlocutrice. On va y arriver. À nous deux, c'est impossible qu'on y arrive pas, de toute façon.

Et en être convaincu, c'était le début de la victoire.




code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Sam 7 Nov - 12:33

Il y avait forcément un moyen de savoir ce qui s’était passé. J’étais bien placée pour savoir que le secret finissait toujours par sortir au grand jour. C’était la difficulté d’être possesseur d’un secret. J’étais persuadée que c’était ce qui avait détruit Sebastian. J’avais assisté à sa descente aux enfers impuissante. J’avais toujours été très proche de lui et je n’avais tout simplement pas compris pourquoi il avait laissé autant de mystère sur ces problèmes. Je m’étais tout d’abord sentie trahi et même si c’était encore le cas, j’étais à présent rongée par la curiosité.

Je voulais vraiment savoir ce qu’il s’était passé, ce qui justifiait le changement de comportement de mon ancien meilleur ami. Melody sembla emballée par mon idée de diviser pour mieux régner. C’était sans aucun doute la meilleure des possibilités pour connaître le fameux secret. « Cela va être difficile, il faudra être très subtile. » ajoutais-je pensivement. Le groupe avait en effet toujours semblé être très soudée et lorsque c’est comme ça, c’était très difficile de s’immiscer surtout quand on a volontairement été violent avec eux comme moi. Mais j’avais confiance.

Je levais mon regard vers le ciel en fermant les yeux. Je laissais échapper un long soupire avant de secouer la tête. « Tu crois que c’est quoi leur secret ? » demandais-je avec une sincère curiosité. Je n’arrivais pas à voir ce que pouvait être le secret de ces inconnus. Enfin cela devait être suffisamment gros pour que l’école cache cela. « Tu vois, je suis du genre à avoir beaucoup d’imagination, mais j’avoue que là, je sèche. » Et je ne supportais pas ne pas savoir. Et je crois bien que ce qui m’agaçait le plus c’était sans aucun doute de savoir que certains en savaient plus que moi. J’avais conscience que le départ de Sebastian m’avait pas mal choqué et mis hors de touche mais je comptais bien rectifier cela.

Hors de question que je reste à l’écart de toute cela maintenant. Je n’aurais pas cru que ma conversation avec Melody me donne autant envie de sortir la tête de l’eau. Elle m’aidait à sortir de ce cercle vicieux dans lequel j’étais enfermée depuis le départ de Sebastian. Je trouvais dans mon désir de connaissance, voir peut être même de vengeance un moteur pour avancer. J’avais vraiment la sensation que pour avancer, je devais être motivée par un désir de vengeance. Je devais bien reconnaître que cela me gênait un peu de devoir avoir besoin de ce genre de motivation. Mais je n’allais pas m’en plaindre non plus. Cela restait tout de même un moteur très nourrissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Dim 8 Nov - 11:41


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
M

elody adressa à Brook un sourire confiant quand la jeune femme remarqua qu'il allait falloir agir tout en finesse si elles voulaient obtenir gain de cause. C'était effectivement une certitude, ou en tous cas, elle voulait tant et si bien croire qu'elles parviendraient à leurs fins qu'elle refusait de concevoir l'échec. De toute façon, c'était quand on admettait la potentialité d'un échec qu'on se retrouvait en difficulté, non ? C'était en tous cas ainsi que la bleue et bronze voyait les choses, telle était sa philosophie de vie. Alors oui, c'est certain, la subtilité, ce n'était pas le fort de Melody, la bleue et bronze avait plutôt tendance à foncer dans le tas et à rentrer dans le lard, mais elle pouvait bien changer de méthodes et d'attitude pour la bonne cause. Il était grand temps que leurs questionnements trouvent des réponses, qu'elles comprennent ce qui avait bien pu arriver à Sebastian, et même à Morgan. Si elles devaient repartir sur des bases plus solides (et c'était en tous cas ce que la jeune femme avait l'intention de faire), il fallait qu'elles fassent les choses bien, et ça en valait la peine. Aux yeux de Melody, en tous cas, ça en valait largement la peine, pour voir une lueur nouvelle de détermination dans le regard de son amie, pour la sentir à nouveau motivée et volontaire. Melody avait été impuissante à faire sortir la tête de la jeune femme hors de l'eau, il ne fallait peut-être pas trop s'avancer, mais cela semblait à présent chose faite, et la bleue et bronze en était ravie. Et puis, c'était plutôt enthousiasmant, à dire vrai, que d'élaborer ces plans et projets avec Brook. Melody n'avait pas envie de porter la Guilde sur ses seules épaules, elle tenait à le faire avec Brook, et elle sentait qu'elles étaient véritablement en train de prendre un nouveau départ. Et sur des bases neuves et non obscurcies par ce qui avait pu se passer dans le passé, tout ne pourrait qu'être pour le mieux... Évidemment, Melody ignorait alors qu'elle pourrait elle-même noircir un tableau qu'elle voulait pourtant propre, net, impeccable, pour le meilleur.

Quand Brook lui demanda si elle savait ce que pouvait être le secret des "nouveaux" (faute de leur avoir trouvé un autre nom, ils restaient nommés de la sorte, mais il est certain que l'appellation leur convenait de moins en moins), Melody dut bien reconnaître que, elle aussi, se voyait dépassée par ce qui pouvait potentiellement être leur secret. Ils cachaient quelque chose, c'était la plus pure des évidences, mais quoi... La bleue et bronze ne manquait pas d'imagination, il en fallait forcément pour faire partie de la Guilde, mais elle aussi ne savait trop quoi penser les concernant. Ces ados qui ne venaient manifestement pas de Salem et qui agissaient toujours comme si la misère allait s'écraser sur eux comme la misère sur le monde.

-C'est peut-être des réfugiés politiques ?
plaisanta-t-elle sans franchement y croire. Ou des témoins protégés. Tu sais, le genre qui ont vu un crime horrible et qui ont dû changer d'apparence et d'identité pour vivre une autre vie à l'étranger ?

Elle parlait sur le temps de la plaisanterie bien sûr, elle ne pouvait réellement et entièrement le penser. Ceci dit, à ses yeux, ça expliquerait des tas de choses.




code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Mer 25 Nov - 13:01

Assise là, je commençais à avoir la bougeotte. Je me levais donc pour marcher un peu autour de mon amie. Cela me faisait du bien de marcher un peu. Lorsque je restais trop longtemps statistique, je n’arrivais plus à réfléchir correctement. Autant vous dire que c’était assez difficile pour moi de me concentrer lors des examens de plusieurs heures. Enfin bref, la question n’était pas là. J’écoutais attentivement les paroles de Melody. Des réfugiés politiques ? Cette idée ne me semblait pas crédible. Il fallait dire que Salem n’était pas connu comme un endroit dangereux avec des persécutions sur une minorité.

La seconde idée de Melody était des témoins protégés. J’eu un froncement de sourcil, c’était peut être possible. Mais j’eu un haussement d’épaule. « Un crime horrible ? On en aurait entendu parlé non ? » Quoi qu’il en soit, je devais bien avouer que je n’avais pas spécialement plus d’idée que cela, contrairement à Melody. « Ils ont parfois des expressions bizarre n’empêche. » Posant mes mains sur mes hanches, je m’arrêtais, réalisant un détail qui ne m’avait jamais frappé jusqu’à présent. « Tu trouves pas qu’ils ont des accents bien british pour des américains ? » dis-je ne soulevant un sourcil.

D’un geste du doigt, je faisais un mouvement négatif. « Je pense que cette histoire de Salem est une grosse arnaque, ils ont trop le type anglais pour être de là bas. » Mon doigt allait rejoindre mon visage pour aller tapoter mes lèvres. Je me persuadais peu à peu qu’il ne s’agissait que d’un mensonge. « Tu te rends comptes, depuis que ces abrutis sont arrivés, il y a eu des morts à gogo. Notre école est censée être un endroit sur et j’ai l’impression qu’elle nous trahi, c’est aussi simple que cela. Elle nous ment et nous met en danger ! »

Je sentais soudainement une fureur m’envahir comme j’en avais rarement connu. J’avais beau faire des blagues et perturber l’école, j’avais tout de même un respect pour elle, un respect qui disparaissait avec violence en cette instance présente. D’un geste brusque, je donnais un coup de pied violent dans une motte de terre. Dans ces moments là, je ne rêvais que d’une chose, c’était faire du mal à quelqu’un, quelque chose pour me défouler. Je rêvais de briser un verre contre un mur et parfois même de taper à coup de poing contre un mur. Ce n’était pas rare pour moi ‘avoir ce genre de réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Ven 27 Nov - 15:41


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
M

elody haussa les épaules quand son interlocutrice suggéra que, si les "nouveaux" avaient été les témoins d'un crime horrible, ils en auraient entendu parlé. Mel n'en savait trop rien. Ce pouvait avoir trait à une organisation secrète, et l'affaire aurait été étouffée ? Et puis, Mel ne se tenait pas franchement au courant de ce qui se passait aux États-Unis... Bon, d'accord, la jeune femme avait définitivement trop d'imagination et lisait beaucoup trop de fiction. De toute façon, il y avait forcément une faille dans son hypothèse... Pour qu'elle tienne la route, il faudrait que les six adolescents viennent bel et bien de l'école de sorcellerie de Salem, et la jeune femme avait de très sérieux doutes sur la question, tout comme Brook. C'est vrai que Mel ne s'était pas trop penchée sur le cas du petit groupe, si ce n'était pour lui faire indistinctement la misère, pour le principe. Mais il est vrai qu'ils étaient vraiment typés britanniques, pour des Américains, et que, par ailleurs, ils n'avaient pas une once d'accent. Plus Brook pointait du doigt ce qui ne collait pas dans toute cette affaire, plus Melody devait reconnaître que cette affaire était pour de bon suspecte. Donc, il fallait partir du principe qu'ils ne venaient pas d'où ils disaient venir... Mais dans ce cas, pourquoi la direction de Poudlard cautionnait-elle un tel mensonge ? Qu'ils mentent à leurs camarades pouvait passer... mais pour le reste... Non, vraiment, quand on commençait un peu à creuser sous la surface, la situation devenait franchement épineuse. Et puis il y avait tous ces morts... Olive, Morgan... même le directeur de l'école. Le problème venait peut-être effectivement de Poudlard, mais il avait fallu que Brook la mette face à toutes ces réalités en les reliant à un seul et même point pour que Melody en prenne vraiment conscience.

-Ok, t'as raison.
approuva-t-elle. Et tu commences vraiment à me faire flipper. Et c'était vrai. Elle faisait mine de prendre un ton léger, mais en vérité, elle n'en menait pas large, là, ça lui donnerait presque l'envie de se faire déscolariser pour l'année suivante. C'était peut-être pour cela que Sebastian était parti si brusquement, lui... Mais quand même, il aurait pu les avertir au préalable au lieu de fuir comme un voleur. Bon, mettons que cette école nous veuille du mal. Elle se releva à son tour, pour mieux croiser le regard de son amie. Cette fois, dans ses yeux, il y avait une véritable lueur d'enthousiasme, qui transcendait la peur. Dans ce cas, on a plus qu'à faire du mal à cette école.

Et ils avaient une arme puissante, pour cela. Il ne fallait pas sous-estimer le pouvoir de la Guilde. Sous leurs airs de farceurs inoffensifs, ils pourraient bien faire de très sérieux dégâts. Melody avait cessé depuis un moment de voir dans la Guilde une simple distraction. Mais il était temps de lui accorder un but plus affirmé encore.






code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Mar 1 Déc - 19:35

Les sourcils froncés, j’étais à nouveau soucieuse. J’étais convaincue à présent que l’école cautionnait un grand mensonge mais il restait à savoir quel était ce grand mensonge. Mais plus j’y réfléchissais, moins j’arrivais à comprendre ce que cela pouvait être. La magie offrait tellement de possibilité, bien trop de possibilité en réalité pour nous permettre de vraiment poser un choix sur quelque chose. Mon esprit s’embrouillait alors que Melody semblait encaisser ce que je venais de dire. Bien entendu, je n’étais qu’à un stade de supposition, je n’avais pas de preuve pour affirmer ce que je venais de dire, j’étais néanmoins convaincue.

Melody fini par m’approuver.  Faisant les cents pas, Sebastian me revint soudainement à l’esprit. Sa disparition brutale était peut être liée à la découverte de ce fameux secret. Morgan était peut être lui aussi mort car il avait découvert ce secret. Cette idée me donna clairement la chair de boule et je chauffais mes bras alors que j’avais un frisson. Etait-ce une bonne idée de chercher à découvrir ce secret ? Il était claire que oui pour moi. Je n’avais pas peur, je voulais savoir ce qu’il se passait. L’idée d’être prise pour une idiote me rendait folle.

Melody continua qu’il fallait faire du mal à l’école. Elle semblait décidée à vouloir se venger de l’école. Je n’étais pas certaine que l’école soit vraiment à l’origine du problème. J’avais la sensation que c’était une situation qui dépassait sans doute plus l’école qu’autre chose. Mais s’attaquer à l’école n’était pas une mauvaise idée car nous allions pouvoir clairement pouvoir occuper notre esprit. De toute façon, nous n’avions pas plus d’information pour envisager d’autres options.

« Faudrait faire sauter le directeur. Après tout, c’est lui qui prend les décisions, il est le responsable. » Me mordant la lèvre inférieure, j’avais le regard dans le vide. « Faut frapper fort. » Je retournais m’asseoir à côté de Melody avant de lui prendre la main. « On va faire une série de farce en cascade histoire de paniquer tout le monde. Il sera plus facile de s’en prendre au dirlo. Tu en penses quoi ? » J’avais soudainement dans l’idée de mettre un réel poison dans la nourriture de ce crouton qui nous servait de directeur.

C’était sans doute extrême, je le reconnaissais mais c’était un moyen efficace de le pousser vers la sortie. « Si il quitte Poudlard, on aura un autre directeur et peut être que celui-ci remettra de l’ordre dans cette école. » Si  je mettais beaucoup de chose sur le dos des « nouveaux », j’avais parfaitement conscience que le défaut de sécurité et les morts survenus ces dernières années étaient une résultante d’un mauvais directeur qui ne jouait pas son rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2734
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Jeu 3 Déc - 15:56


L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines.
C'

est certain, il se passait quelque chose de suspect, à Poudlard, et depuis un moment déjà, quelque chose qui dépassait sans doute aussi bien leur compréhension que leur entendement, qui justifiait des horreurs auxquelles elles supporteraient bien mal de croire, et qui pourrait tout changer. Mais tandis que ces idées se faisaient jour, il était impossible de faire l'impasse sur elles, ou de faire comme si de rien n'était. Il leur fallait agir. Bon, s'en prendre à l'école n'était pas forcément la manière la plus efficace d'aboutir à un réel résultat (quoique, sait-on jamais), mais ça aurait déjà l'infini mérite de la défouler, et ce n'était pas rien. Puis faire trembler les murs de Poudlard, d'une façon ou d'une autre, ça ne pouvait que leur être bénéfique au départ. Melody fronça légèrement les sourcils quand son interlocutrice parla de faire sauter le directeur de l'école. En soi, elle approuvait. Où elle aurait approuvé quelques mois plus tôt, quand Dippet était encore directeur de l'école de magie, parce que clairement, son laxisme et son incompétence avaient contribué à cet envenimement de l'établissement, mais Dippet, on lui avait déjà réglé son compte. Et si Melody ne savait pas encore grand chose de son remplaçant, elle avait quand même envie de lui laisser le bénéfice du doute.

-Si tu parles de Dippet, il semblerait que quelqu'un s'en soit déjà chargé à notre place.
remarqua-t-elle dans un fin sourire, se disant que Brook n'avait peut-être pas été tenue au courant de cette information. Les circonstances de la mort du directeur étaient encore bien mystérieuses, mais l'affaire n'était pas confidentielle. Quelqu'un, rétrospectivement, avait entendu la volonté de Brook, et de ce point de vue-là, il semblait que le travail était fait. Encore fallait-il qu'ils élisent un remplaçant à la hauteur. Pour l'instant, il ne s'agissait que d'un suppléant là pour faire la transition jusqu'à l'année scolaire suivante. Mais après ? Mais je garde l'idée dans un coin pour le prochain. Elle marqua une pause. Quoique j'espère que le prochain sera Dumbledore. Son instinct - qui savait parfaitement se tromper, ceci dit, lui disait qu'avec lui, lui qui avait mis Grindelwald à mort, rien que ça, la situation à Poudlard pourrait s'améliorer. Mais pour ce qui est des farces en cascade et de l'état de panique générale, je suis à cent pour cent pour.

Elle considérait même que l'idée était plus qu'excellente. Il fallait qu'elles agissent à leur échelle. Et pour cela, quoi de mieux que de bouleverser l'ordre établi, de briser les codes, d'éveiller les consciences. Une attitude que l'on pourrait qualifier de puérile (et à juste titre) pouvait revêtir des effets on ne peut plus bénéfiques et plus élevées qu'il n'y paraissait. C'était ça, aussi, la Guilde, ou c'était du moins l'intérêt que Melody voulait lui porter et le rôle qu'elle voulait lui donner. Elle ne pouvait de toute façon pas réduire cela à un simple jeu de gamins. Parce que les événements avaient fait mûrir les membre de la Guilde plus que de raison d'une part, et ensuite, parce que ce groupe avait trop d'importance pour elle pour être considéré comme trois fois rien.





code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 540
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : apprendre à lâcher prise, ce n'est pas bien facile mais il faut essayer pour trouver le bonheur et avancer

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de saule, nerfs de dragon
Camp: Neutre
Avatar: DAKOTA F.

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   Jeu 31 Déc - 22:17

Je savais que je m’étais moi-même isolée pendant plusieurs mois. Je m’étais refermée pour essayer d’avancer ou pas. C’était plus un moyen pour moi de ne pas sombrer un peu plus dans des sentiments, des pensées qui me faisaient tout de même parfois peur, je devais bien le reconnaître. Mais je n’avais pas pensé m’isoler de manière aussi efficace. Notre directeur était mort et je ne le savais même pas. Je ne pu cache rune expression choquée par l’efficacité de mon isolation. « Je ne savais pas en effet. » dis-je finalement en secouant la tête pour essayer de me secouer un peu. Ce n’était pas une grande perte à mon gout. Il avait été si insignifiant à mon gout que finalement sa mort m’était passée totalement inaperçu. Je n’étais pas totalement responsable de cette ignorance, le principal intéressé était lui aussi responsable.

Melody parla de ses espérances sur le prochain directeur. J’espérais que le prochain allait faire bouger les choses. Bien entendu l’année prochaine allait être différente, très différentes mais il restait que le nouvel élu allait avoir beaucoup de boulot afin de rattraper l’incompétence de Dippet tout en assurant une meilleure protection de l’école. Cette sensation de refuge devait revenir, c’était indispensable à mon gout. « Dumbledore ? » Je fis une légère moue. Je n’avais jamais eu beaucoup d’affinité avec ce professeur portant directeur de ma maison. « On verra bien. » dis-je simplement en hochant les épaules. Je n’aimais pas vraiment cet homme mais j’étais curieuse de voir ce qu’il pouvait faire pour l’école. Après tout, je ne pouvais pas lui retirer un amour pour l’école. Il allait peut être refermer les grilles de l’école pour nous protéger correctement. L’année prochaine allait peut être nous permettre de ne pas avoir de mort parmi les élèves. Mais une part de moi me disait que c’était de plus en plus utopique.

Même si l’idée du directeur tombait à l’eau grâce à une action bienvenue à mon gout, le reste de nos projets étaient d’actualité. La fin de l’année approchant il était claire que tout se ferait durant la prochaine année mais nous pouvions déjà amorcer des petites actions afin de consolider les liens de la nouvelle guilde. « Bon, puisque c’est toi qui a majoritairement recruter des nouveaux membres et relancer la guilde, il est légitime que tu organise les réunions. » Cette organisation des réunions avait souvent voir quasiment tout le temps été réalisé par Seb. « Enfin si tu veux. » Après tout, maintenant il fallait parler aux autres membres du groupe, nouveaux ou futurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'amitié double les joies... [pv Brook]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amitié double les joies... [pv Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» « L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines. » [Livre II - Terminé]
» L'amitié double les joies... [pv Brook]
» L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines ~ Aiden
» Epsilon ? L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: L'extérieur de l'école :: Le parc.
-