AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la vérité éclate... (James) [-16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1384
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Jan - 9:44


Quand la vérité éclate
L

e rire d'Ethan était communicatif, et James ne manqua pas de rire à son tour à la réflexion de son amant. Il ne répondit rien à la remarque d'Ethan, mais son propre rire en disait forcément très long. S'il n'avait pour occupation que les échecs, il est certain qu'il s'abandonnerait au sommeil bien plus longtemps et bien plus facilement. Pour la lecture, il ne disait pas. Fervent lecteur (lecteur excessif, même, pourrait-on dire) qu'il était, il lui était déjà arrivé, happé et captivé par la lecture d'un roman qui avait su le passionner d'une page à l'autre, de ne pas réussir à le lâcher même après l'aube, ne lui laissant alors que de faibles heures de sommeil avant de partir au travail. Bon, autant dire qu'il n'avait pas manqué de le regretter amèrement par la suite... Il avait beau dire, le sommeil était très important pour lui, et il pouvait se montrer particulièrement ronchon quand il n'avait pas son quota de sommeil. James savait se qualifier lui-même de petite nature, il avait besoin d'un rythme régulier (que beaucoup pourraient trouver plan-plan), et qu'on ne le perturbe pas trop - quoi que... ce n'est pas exactement cet état d'esprit qu'il avait témoigné ces temps derniers, mais bon.

Enfin, ceci dit, s'ils devaient, par contre, ne pas fermer l'œil de la nuit cette fois, James savait d'avance qu'il ne regretterait absolument rien. Et il en était plus convaincu encore quand Ethan vint l'embrassa avec une fougue qui ne manqua pas de faire monter en flèche un désir qui n'avait cessé de l'étreindre depuis un long moment déjà, mais qui ne demandait plus qu'à être satisfait à l'heure actuelle.

James se laissa entraîner au-dessus d'Ethan quand l'homme s'allongea sur le dos, dans une position moins qu'équivoque. Leurs bassins ondulèrent alors l'un contre l'autre à un rythme propice à augmenter pour de bon l'excitation du libraire, Leurs intimités grandissant au rythme de ces caresses mutuelles, la respiration rauque de James se joignait à celle de son amant, tandis que son coeur s'emballait comme un train fou. N'y tenant plus, et au terme d'un nouveau baiser plus enflammé que le précédent, il adopta la position la plus adéquate et s'immisça en son amant avec certes douceur mais non sans une impatience pour le moins manifeste et entama un mouvement de va-et-vient, qui ne manquerait certainement pas de s'accélérer, poussant des râles de plaisir réguliers, au rythme de ses hanches.



code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ethan Malwing
▌ Messages : 267
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Jan - 14:21

Quand la vérité éclate...



En cet instant, alors que leurs baisers se refaisaient passionnés, si quelqu'un avait demandé à Ethan la raison de leur dispute, il aurait probablement été incapable de répondre. Celui semblait tellement loin à présent, difficile de croire que James était rentré depuis à peine quoi ? 2 heures ? Moins ? James avait ce don étrange de lui faire toujours perdre la notion de temps mais il n'allait de loin pas s'en plaindre. Cela restait juste un mystère étonnant qui voulait que le temps aurps de son amant lui paraisse long et trop rapide à la fois.

Quand il vînt évident que leur désir prenait à nouveau le dessus sur tout le reste, Ethan se laissa faire et roula doucement sur lui-même afin de se retrouver sur le ventre. C'était une autre chose magique avec James, les choses se faisaient d'elles-mêmes, naturellement. Il avait vite été évident que tout deux n'avaient guère de préférence, même si Ethan l'avait su bien avant James, et aux yeux du libraire, cela rendait les choses encore plus intenses car cela évitait d'entrer trop rapidement dans une certaine routine. A supposer qu'il soit possible d'arriver à avoir une certaine routine avec deux personnes comme eux. Certes, James était généralement plus du genre calme et posé mais il n'avait pas son pareil pour réserver son lot de surprise, qu'il le veuille ou non. Quant à Ethan, et bien le mot routine ne faisait tout simplement pas parti de son vocabulaire.

A l'instant même où il sentit James se glisser en lui, Ethan étouffa un gémissement de plaisir tout en basculant ses hanches. Sa respiration s'accéléra au rythme des coups de bassins de James, mêlant ses gémissements sourds à ceux de son amant. Des bouffées de chaleur le gagnèrent rapidement et il ne lui fallut que quelques secondes pour calquer ses mouvements à ceux que lui imprimait James.

Déjà largement chauffé par les préliminaires, Ethan ne mit pas longtemps à sentir monter en lui un désir intense qui faisait bouillir son sang dans ses veines et se tendre ses muscles. Des sensations qu'il n'avait jamais été capable de ressentir durant ses rares tentatives avec des femmes et qui n'avaient jamais atteint un tel niveau d'intensité avec d'autres hommes que James.

Sans même vraiment s'en rendre compte, Ethan attrapa d'une main l'accoudoir du canapé et s'y agrippa avec force alors qu'il étouffait ses cris de plaisir dans le tissus rembourré du meuble. Ce ne fut toutefois que quelques minutes plus tard que le véritable orgasme le submergea et la tension musculaire qu'il avait accumulé lâcha enfin, lui laissant présager quelques courbatures pour reprendre le travail le lendemain.


_________________


I found a home in your eyes
We'll never be apart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1384
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Jan - 11:09


Quand la vérité éclate
J

ames, le libraire coincé qui n'avait jamais eu d'autres hommes dans sa vie, n'avait pas manqué dans les premiers temps de sa relation avec Ethan de se demander s'il saurait seulement suffire à un homme comme lui, si ses piètres performances (en tous cas il les imaginait piètres au vu de son inexpérience) n'allaient pas l'inviter à une certaine lassitude, et à un frisson qu'il ressentirait mieux avec d'autres. C'eut été un cas de figure qu'il aurait difficilement supporté, pas seulement parce que James s'imaginait ne jamais pouvoir connaître un jour meilleur amant qu'Ethan (et au passage, il n'y tenait absolument pas), ni non plus parce qu'il regretterait d'avoir tout abandonné pour quelqu'un qui l'abandonnerait à son tour (il était intimement convaincu d'avoir fait le bon choix quoi qu'il en soit, malgré les circonstances), mais tout simplement parce qu'il avait besoin de celui dont il partageait à présent la vie et le quotidien, corps et esprit. Ceci dit, si ces inquiétudes avaient parsemé les débuts de leur relation, James, sans savoir si c'était vraiment à juste titre, ne les éprouvait plus guère. Tout était si simple, évident, instinctif avec lui que l'erreur n'avait finalement pas lieu d'être. Et quel élément de comparaison auraient-ils de toute façon pu avoir quand le monde paraissait de toute manière disparaître autour d'eux dans ces moments là ?

Les mouvements de son bassin s'intensifiaient, joints avec la plus entière harmonie à ceux de son amants, et à mesure que le rythme de leurs hanches s'intensifiait, à mesure que se propageait à lui cette chaleur intense mêlée d'une jouissance certaine, le plaisir ce manifestait avec de plus en plus de force, dans l'intensité des accoups, dans l'éclat de ses cris de plaisirs, entremêlés de râles satisfaits, toujours plus forts sans que James ne sache ni ne puisse les retenir, jusqu'à ce qu'un dernier mouvement lui arrache un ultime gémissement, alors qu'il avait atteint du plaisir le paroxysme en même temps que son amant. Le coeur emballé par ces efforts, et même un peu essoufflé, il devait bien le reconnaître (pauvre chose qui refusait de faire d'autres sports que ceux qui se pratiquent en chambre), il vint s'étaler sur le canapé comme une masse et ne dit rien, savourant le silence et les restes d'un orgasme tout juste éprouvé, reprenant son souffle, se sentant tout simplement bien. Où il voulait, comme il voulait, avec qui il voulait.



code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ethan Malwing
▌ Messages : 267
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeDim 31 Jan - 14:51

Quand la vérité éclate...



Haletant, l'esprit encore brumeux, Ethan regardait James qui venait de s'allonger à côté de lui et qui semblait encore plus essoufflé que lui. Si Ethan faisait quand même un minimum syndical de sport pour se maintenir la moindre, il savait que ce n'était pas le cas de James et cela l'amusait grandement de se dire que finalement, c'était lui l'exercice physique régulier de son compagnon.

Tendrement, Ethan déposa un baiser sur l'épaule de James avant de rouler à moitié sur lui en tendant le bras pour atteindre le paquet de cigarette qui se trouvait sur la table basse. A moitié allongé sur son amant, Ethan émit un léger rire tout en déposant un nouveau baiser un peu au hasard sur sa peau nue avant de rouler à nouveau pour le libérer, le paquet en main.

Nullement pudique, il resta ainsi allongé sur le dos, profitant de l'air frais tout en figeant une cigarette entre ses lèvres qu'il alluma avec son zippo avant de tendre le paquet vers James.

Tu en veux une ?

De son côté, Ethan tira quelques lattes sur la sienne et regarda la fumée s'envoler au-dessus de lui mais après quelques secondes, il se redressa soudainement.

Je meurs de faim !

Et une fois de plus, il roula sur James mais cette fois-ci dans le but de quitter le canapé. Cela ne l'empêcha pas de rester plus longtemps que nécessaire couché sur lui, joueur, faisant bien attention de ne pas le toucher avec sa cigarette. Après un dernier effort et un grognement, Ethan perdit l'équilibre et se cassa littéralement la figure en bas du canapé. Au ridicule de la situation, Ethan éclata d'un rire franc en se mettant sur le dos avant de se relever.

J'vais me faire un sandwich, je t'en fais un ?, demanda-t-il en traversant le salon pour rejoindre le coin cuisine sans prendre la peine de renfiler son pantalon en chemin.

Avant de prendre le pain, Ethan attrapa deux bières qu'il ouvrir et revînt dans le coin salon se pencher au-dessus du dossier du canapé pour en tendre une à James.

Je veux pas retourner le couteau dans la plaie mais il va falloir qu'on fasse quelque chose pour cette histoire de chambre au cas où Mister auror venait à revenir à l'attaque. Au moins jusqu'à ce que tu sois plus sur la liste des suspects.


De retour à la cuisine, Ethan prit un couteau et commença à faire les sandwichs avant de se mettre à rire.

Suspects. J'ai l'impression d'être en couple avec un dangereux criminel, plaisanta-t-il avec un immense sourire. Ça a un côté plutôt... excitant.


_________________


I found a home in your eyes
We'll never be apart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1384
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Fév - 18:33


Quand la vérité éclate
J

ames, qui venait de prendre lui aussi une cigarette et était en train de l'allumer, éclata d'un rire franc en voyant avec quel brio son amant ne manqua pas à force de roulades au-dessus de lui (qui ne l'avaient pas dérangé outre mesure, au passage) se rétama depuis le canapé jusque sur le sol. Il approuva à la proposition de son interlocuteur de lui faire un sandwich. Ce ne serait pas du luxe, loin de là, tous ces efforts lui avaient donné un petit creux (c'est que l'effort, ça en brûle, des calories, il ne faut pas l'oublier). Tandis qu'Ethan se dirigeait vers la cuisine, James, naturellement plus pudique, ne manqua pas de se rhabiller rapidement. Même s'il n'avait clairement rien à cacher physiquement à Ethan que ce dernier ne lui connaisse déjà, il n'avait jamais su se montrer à l'aise dans son plus simple appareil. Il admirait l'aisance et la décontraction dont Ethan savait faire preuve pour sa part. Ça lui convenait parfaitement bien, il pouvait ainsi profiter de sa plastique de rêve un peu plus longtemps.

Rhabillé, cigarette aux lèvres, bière à la main, il songea (en évitant tout de même de l'exprimer tout haut) que ce n'était clairement pas dans son autre vie qu'il aurait pu vivre une situation telle que celle-ci, à s'abreuver d'alcool (d'accord, c'était juste une bière, mais on parlait de James, rien qu'après ça, il était capable d'être sacrément pompette), à se satisfaire d'une cigarette (sans surprise, Lindsay détestait le voir fumer, et il devait reconnaître, à présent qu'il n'avait plus aucun compte à rendre sur le sujet, en abuser beaucoup trop). Et ça lui plaisait. Il se reposait sur des plaisirs simples, et il avait fallu qu'Ethan entre dans sa vie pour qu'il soit pleinement capable de les savourer à leur juste valeur. À quoi cela peut tenir, parfois.

Depuis la cuisine, Ethan évoqua de nouveau la visite de McDowell. C'est sûr, il allait falloir résoudre cette histoire de chambre au plus vite, pour qu'ils soient à même de prétendre ne pas partager le même lit, une précaution qui pourrait servir en d'autres circonstances, d'ailleurs, pour peu que quelqu'un qui ne soit pas dans la confidence soit invité là et décide de faire le tour du propriétaire. James, tout accusé de meurtre qu'il était, ne put s'empêcher de sourire à la remarque de son interlocuteur.

-Je savais que c'était mon côté mauvais garçon qui t'avais fait craquer.
répondit-il en se rapprochant de lui. Bien sûr, il n'en était rien. Et pour cause, James était en fait plutôt l'archétype du gentil garçon par excellence. Si j'avais su, je me serais fait accuser de meurtre plus tôt. À ce stade, mieux valait en rire. Il ne nous reste plus qu'à m'improviser une chambre et à y laisser traîner quelques affaires.

Enfin, dans la mesure où James laissait traîner ses affaires. Ce qui n'était pas du tout le cas.

code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ethan Malwing
▌ Messages : 267
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Fév - 10:40

Quand la vérité éclate...



Ethan ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire amusé en voyant que James n'avait pas attendu pour prestement se rhabiller. C'était une des choses qui l'avait surprit au début et qu'il pensait qui lui passerait. Après tout, les premiers temps, il pouvait être normal de se sentir mal à l'aise et Ethan avait pensé que peu à peu, James perdrait cette habitude en apprenant à mieux le connaître mais non, son amant se rhabillait généralement plus vite que son ombre quand Ethan ne se gênait pas le moins du monde pour aller se lancer dans la confection de sandwich dans le plus simple appareil. Encore un point qui prouvait à quel point ils étaient différent dans le fond tous les deux. Mais ne disait-on pas que les opposés s'attirent après tout ? Ethan avait toujours eu pour habitude de se promener, si ce n'est totalement nu, au moins juste en pantalon chez lui et il n'avait rien changé à cette manie depuis que James s'était installé.

Quand James lui fit sa réflexion sur son côté mauvais garçon, Ethan ne pu qu'éclater de rire. Il gardait en mémoire la manière dont il avait regardé ses cheveux portés trop long le jour de leur rencontre. Ah c'était sûr qu'il n'y avait probablement personne de plus opposé à l'image que l'on pouvait se faire d'un mauvais garçon que James Hopkirk. Quoi que, depuis qu'il connaissait Ethan il avait quand même trompé sa femme, quitté sa femme, emménagé en concubinage avec un homme et était suspecté de meurtre. Ethan en vînt à s'en demander s'il n'avait pas une mauvais influence sur son amant.

Les sandwichs fait, Ethan en tendit un à James avant de retourner vers le coin salon. Plus par soucis  de miettes mal tombées que par pudeur, il prit enfin la peine de renfiler son pantalon à même sa peau nue avant de s'asseoir dans le canapé et d'attaquer son en-cas.

En parlant de la chambre... Est-ce que... Enfin je sais pas trop comment te demander ça, c'est un peu délicat mais...

Ethan tournant autour du pot et cherchant ses mots, c'était assez rare pour être noté. Et c'était surtout bien la preuve qu'il s’apprêtait à lancer un sujet délicat.

Est-ce que l'on doit prévoir d'y installer un berceau ? Je veux dire, comment ça va se passer après la naissance du bébé ? Est-ce que Lindsay va te le laisser de temps en temps ou... ?

Ou est-ce qu'elle va totalement couper les ponts avec toi et ne jamais te le présenter. Mais cette question là, Ethan ne préférait ne pas trop la poser à haute voix. Il fallait dire que la situation était compliquée. C'était lui qui avait quitté Lindsay (à une époque où les questions de droits de garde étaient encore presque inconnues) et peut-être que cette dernière ne voulait pas de James dans la vie de l'enfant. Ethan s'imaginait moins James décidant de couper les ponts avec son enfant. Mais la situation était des plus délicates et Ethan se mêlait probablement de ce qui ne le regardait pas mais cela le travaillait quand même en tant que compagnon incognito de James.


_________________


I found a home in your eyes
We'll never be apart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1384
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeVen 12 Fév - 16:40


Quand la vérité éclate
L

e ton qu'Ethan venait d'employer, James ne pouvait pas prétendre le connaître par cœur (parce que son amant l'utilisait bien trop peu souvent pour ce puisse être le cas), mais il était du moins capable de parfaitement l'identifier. L'hésitation dont il faisait tout à coup preuve alors qu'il voulait lui dire le fond de sa pensée en disait long, et James devait reconnaître redouter le pire, oui, parce que c'était si rare qu'Ethan tourne autour du pot, que quand cela arrivait, c'est que le sujet à aborder devait vraiment être délicat... Avant même qu'il n'exprime le fond de sa pensée, James devinait dors et déjà de quoi il allait parler. Car s'ils pouvaient vraiment aborder un sujet délicat (alors qu'ils pouvaient quand même parler plus librement que cela encore des suspicions de meurtre qui pesaient sur le libraire), il ne pouvait s'agir que de Lindsay, de l'enfant à naître, ou des deux... et en effet, le sujet abordé fut bel et bien celui que James redoutait...

Bon, en même temps, James ne pouvait pas le reprocher à Ethan, la question se posait effectivement. Même, il trouvait touchant de l'entendre lui poser cette question. Il lui demandait, ni plus ni moins, s'ils auraient l'occasion d'accueillir son fils ou sa fille. Alors que rien ne l'obligeait à accepter la présence de l'enfant chez lui. C'était agréable de se sentir à ce point soutenu... même si cela ne servirait sans doute à rien, car il n'avait pas la moindre nouvelle de Lindsay, malgré toutes ses dernières tentatives pour lui parler. Bon, ce serait mentir que d'affirmer qu'il n'était pas, quelque part, responsable du silence de la jeune femme. Il avait joué les sourds et aveugles à la situation plusieurs mois durant, se contentant de profiter de sa nouvelle vie et mettant des œillères quant au reste, qui pointerait bientôt le bout de son nez. La naissance de l'enfant était pour bientôt, et il n'avait pas la moindre réponse. Depuis que le divorce avait été prononcé, il n'avait pas réussi à reprendre contact avec son ex femme. Et il se sentait proche de faire le pied de grue à Sainte-Mangouste jusqu'à intercepeter la jeune femme et son enfant. Leur enfant.

-J'en ai pas la moindre idée.
répondit-il d'un ton qui se fit à présent plus sombre, mêlé d'inquiétude. Ça semble mal parti, en tous cas.

Il ne pouvait pas, après tout, obliger Lindsay à lui confier de temps à autres leur enfant. Il était le fautif, dans l'affaire, et s'il essuyait un refus catégorique de sa part, il ne savait trop quoi faire. Avoir recours à la Justice ? Pas la moindre envie d'en arriver là. Et puis, la Justice avait toutes les chances de pencher en la faveur de la future mère, dans tous les cas, étant donné les circonstances, en plus des soupçons qui pesaient sur lui.

code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ethan Malwing
▌ Messages : 267
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Fév - 17:25

Quand la vérité éclate...



Ethan essayait généralement d'éviter les sujets Lindsay et bébé. Non pas parce que cela ne l’intéressait pas mais juste par peur on va dire. Bien que les choses se soient tassées à ce niveau-là avec le temps. Au début oui, Ethan avait passé des semaines pétrifiés à l'idée que James se réveil un beau matin en lui annonçant que finalement il repartait avec sa femme pour fonder leur petite famille. Il en avait même fait de mauvais rêves qu'il avait caché à James, cachant ses réveils avec des petits mensonges tels que la douleur de son épaule ou des cauchemars sur son passé de militaire. Non pas qu'il voulait garder des secrets pour James mais juste parce qu'il le savait déjà assez accablé comme cela et qu'il n'avait pas voulu en rajouter. Puis le temps s'était écoulé et les craintes d'Ethan s'étaient peu à peu envolées. Leur couple était solide, il pouvait le sentir et il se sentait désormais bien plus en confiance concernant leur avenir ensemble.

C'est pourquoi il se décida enfin à aborder le sujet du bébé.

A dire vrai, Ethan n'y connaissait absolument rien en ces petites choses gigotantes et sentant le plus souvent mauvais. Gay depuis toujours, il n'avait jamais clairement envisagé l'idée d'avoir un gamin et de ne pas en avoir lui convenait très bien. Pas de soucis de couches à laver, de biberons à donner ni de nuits écourtées. Mais jamais il ne demanderait à James de renoncer à son enfant s'il avait la possibilité de le voir. Au contraire, il était même prêt à apprendre à laver les couches, à négocier les biberons et à gérer les nuits agitées.

Mais il était vrai que les deux hommes avaient longuement attendu et qu'il était plus que temps que le sujet soit mit sur le tapis. Après tout, même s'il ne savait pas trop où Lindsay en était, il semblait à Ethan que le bébé devrait bientôt se pointer.

Quand il entendit le ton sur lequel James répondit, Ethan eut le coeur brisé. Il ne pouvait pas prétendre comprendre ce que son compagnon ressentait vu qu'il n'avait jamais vécu cette situation mais il se doutait bien que cela devait être difficile pour lui. Même s'il avait quitté Lindsay, ce bébé à venir était le sien. Il était normal qu'il y soit attaché malgré tout ce qui s'était passé et même s'il n'avait pas été présent durant la grossesse.

Ethan se pencha en avant pour poser le reste de son sandwich sur la table basse puis vînt passer un bras sur les épaules de James pour l'attirer contre lui, l'entourant directement ensuite de son autre bras.

Tu devrais peut-être essayer de contacter Lindsay et d'en parler avec elle ? Avec les semaines, peut-être que les choses pourront être plus calme désormais ?

Ou alors Lindsay décidait qu'elle ne voulait plus rien à voir avec James et lui refuserait le droit de voir l'enfant, c'était aussi malheureusement une possibilité. Elle était furieuse et avait à sa disposition un moyen de faire souffrir James.


_________________


I found a home in your eyes
We'll never be apart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1384
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Fév - 20:16


Quand la vérité éclate
J

ames se serra plus fermement contre Ethan, profitant de ce contact dans ce qu'il avait de plus agréable, espérant y trouver un quelconque réconfort. Le fait est que le poids qui pesait sur son estomac et sa conscience était trop lourd pour qu'une simple étreinte suffise, même venant de son amant. Cette situation ne se dénouerait ni ainsi, ni... en fait, se résoudrait-il seulement. James ne put s'empêcha d'esquisser un sourire quand Ethan suggéra qu'il aille parler à Lindsay. Tiens... Il n'y aurait pas pensé tout seul... Le fait est que cela faisait plusieurs semaines déjà, conscient de l'approche imminente de la grossesse de la jeune femme, qu'il tentait par tous les moyens de reprendre contact avec elle. Il n'en avait pas particulièrement parlé à Ethan, parce que tant que ces tentatives étaient infructueuses, il n'en voyait pas vraiment l'intérêt. Il n'avait pas spécialement envie de dire à son actuel qu'il poursuivait son ex de ses assiduités, même s'il était clair et net que ce n'était pas dans le but de le reconquérir. Peut-être qu'il aurait dû... Si leur dispute de tout à l'heure devait lui apprendre quelque chose, c'était qu'il devrait cesser de garder des choses pour lui, même quand il considérait que cela n'était jamais que pour éviter à Ethan d'avoir à porter tous ses fardauds en même temps que lui. Non, il ne pensait pas que Lindsay se soit calmé vis à vis de lui. Bien au contraire, tout laissait davantage à penser que ces mois et semaines de silence avant qu'il ne revienne à la charge avaient accentué sa rancœur.

-J'ai déjà essayé de la contacter.
répondit-il dans un soupir. Plusieurs fois. Tous les hiboux que je lui ai écris m'ont été retournés, j'ai frappé à sa porte, elle n'a pas ouvert. J'ai voulu la voir à son travail, mais elle a été arrêtée. À cause de sa grossesse qui touchait à sa fin, très certainement. J'ai bien essayé de passer par certains de nos amis communs, mais... Nouveau sourire résigné... Disons qu'ils ne sont plus vraiment communs, maintenant.

Parce qu'ils avaient choisi leur camp. Et comment les blâmer de s'être détournés de lui pour plutôt soutenir Lindsay ? Entre le mari adultère et la femme trompée, faire son choix n'était pas bien difficile. D'autant que Lindsay n'avait pas vraiment de tort dans cette affaire. Si ce n'est peut-être celui d'être une femme. Et encore. De ne pas être Ethan, plutôt, puisque James ne s'imaginait pas quoi qu'il en soit aimer aucun autre homme ou aucune autre femme. Enfin, quoi qu'il en soit, il avait le sentiment d'avoir épuisé presque toutes ses réserves pour la contacter. Et c'était de sa faute. Il était resté confortablement installé dans sa bulle bien trop longtemps. Beaucoup trop longtemps. Et il s'était réveillé trop tard. Maintenant, il ne baissait pas les bras, mais il devait quand même admettre que la situation était décourageante, et qu'il ne pouvait la considérer qu'avec un certain pessimisme.

code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ethan Malwing
▌ Messages : 267
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Mar - 15:09

Quand la vérité éclate...



Ethan déposait tendrement des baisers sur les cheveux de James tout en les lui caressant. Il ne pouvait qu'essayer d'imaginer à quel point les choses pouvaient être difficiles pour lui. Ethan n'avait jamais envisagé la possibilité d'avoir des enfants, étant conscient de ce qu'il était depuis l'adolescence, mais tel qu'il se connaissait il savait qu'il aurait retourné toute la planète si par aventure il avait mit une femme enceinte et qu'elle disparaissait avec le bébé.

Il ignorait totalement que James avait déjà tenté de contacter Lindsay. Il aurait pu s'en douter, certes, mais le fait était qu'il n'en n'avait rien su de ses tentatives avortées.

Tu ne me l'avais pas dis..., répondit-il sur un ton neutre.

On ne pouvait pas dire qu'Ethan était en colère qu'il ne le lui ai pas dit, ni même qu'il lui en voulait. C'était juste que c'était une chose en plus que James lui avait caché. Moins important que le coup de la suspicion de meurtre mais une chose en plus tout de même. Ce n'était vraiment pas grand chose dans le fond mais Ethan, de son côté, mettait un point d'honneur à n'avoir aucun secret pour James. Il lui avait tout avoué de son passé sombre dans les clubs clandestins, de ses aventures d'un soir et pour le reste... Et bien il fallait avouer que la vie d'Ethan n'avait pas grand chose de trépidantes et qu'il ne s'y produisait pas d'événements notables. Toutes les vagues dans son existence qui commençait à suivre une certaine routine calme venaient de James. James qui était arrivé chez lui, James qui était soupçonné de meurtre, James qui allait être papa. Quoi qu'en dise son amant, c'était bel et bien Ethan qui avait une vie banale et James une existence mouvementé. Mais même si Ethan n'en voulait pas à James de lui avoir caché autre chose, cela le chagrinait quelque peu car lui-même n'avait aucun secrets, grand ou petit, pour lui.

Peut-être que... Je veux dire est-ce que tu as déjà envisagé que...
, commença-t-il en cherchant comment tourner ses mots. Peut-être que tu devrais lui parler de nous ? Tu crois qu'elle pourrait comprendre ? Peut-être que si elle savait alors elle se calmerait.

Ou alors elle péterait un câble, raconterait à qui voulait l'entendre que son ex-époux était un déviant et les deux amant n'auraient plus qu'à quitter le pays et carrément changer de continent. En gros, c'était quitte ou double mais James était sans aucun doute le mieux placé d'eux deux pour savoir s'ils pouvaient éventuellement prendre ce risque ou pas.

Il doit bien exister une solution pour que les choses se calment non ?



_________________


I found a home in your eyes
We'll never be apart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1384
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Mar - 18:11


Quand la vérité éclate
J

ames sentait Ethan non pas en colère mais déçu (ce qui, à ses yeux, était pire) de ne pas avoir été mis au courant des nombreuses tentatives de James de communiquer avec Lindsay. James comprenait sa réaction, il n'en aurait sans doute pas eu une différente si les rôles avaient été inversés. Pourtant, il ne l'avait maintenu à l'écart qu'en pensant bien faire, parce qu'il n'avait pas voulu l'angoisser en lui reparlant sans cesse de son ex, qui cherchait à contacter en vain, parce que toutes ces affaires, qui le dépassaient lui-même, devenaient un fardeau qu'il n'avait pas voulu imposer à l'homme qu'il était, enfin, tout simplement, parce que tant que ces tentatives étaient vaines, il ne pensait pas qu'il soit nécessaire d'en parler à Ethan... S'il avait pu lui parler, bien sûr, cela aurait été une autre affaire. Néanmoins, il savait bien qu'il n'aurait pas dû garder cela pour lui. Il pouvaient tout partager, ils n'avaient pas besoin d'avoir des secrets l'un pour l'autre, et partager leurs fardeaux pouvait les rendre plus léger... Il le savait, il le ressentait, car il n'aurait pas voulu qu'Ethan lui cache quoi que ce soit de son côté. Il avait encore des efforts à faire auprès d'Ethan, il en avait bien conscience. Mais au moins apprenait-il de ses erreurs. En voilà une qu'il ne commettrait plus. Il ne lui cacherait plus rien désormais.

James se sentit un peu décontenancé par la proposition que lui fit Ethan. En parler à Lindsay ? Il ne parvenait à s'imaginer que ce puisse être une bonne idée. Pourtant, l'envie de lui en parler ne lui avait pas manqué (comme à bien d'autres, c'était une plaie que d'aimer autant et de devoir cacher son bonheur comme si on était la lie de l'humanité), ne serait-ce que pour qu'elle puisse comprendre ce par quoi lui-même était passé durant les derniers mois de leur relation. Mais, s'il avait pu déjà se confier (à Gabrielle et à Angus, somme toute, mais il savait que ses deux meilleurs amis ne compromettraient jamais son secret et étaient capables de le comprendre), il n'arrivait pas à envisager de le faire avec Lindsay. D'une part, il n'était pas certaine qu'elle comprenne... et comment pourrait-il lui en vouloir ? Lui-même s'était pensé malade, déviant, avant de reconnaître qu'il n'y avait rien de plus naturel que l'amour qu'il éprouvait pour Ethan. Si elle en venait à s'imaginer qu'elle était la cause de son... revirement ? Ou autres fantaisies du genre. Qui sait, peut-être se sentirait-elle profondément humiliée ? Plus encore que cela devait dors et déjà être le cas ? Et quand bien même elle déciderait de faire preuve d'une certaine ouverture d'esprit, parler à Lindsay, c'était prendre le risque qu'elle prenne la décision de parler à tout le monde... et il est certain qu'il ne prendrait jamais son enfant dans ses bras... entre autres soucis majeurs.

-Je crois que si elle savait, ce serait pire encore.
répondit-il finalement. Pour lui dire quoi que ce soit, il faudrait déjà que je puisse lui parler. ajouta-t-il ensuite dans un léger soupir. Je suis désolé de ne pas t'en avoir parlé...

code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ethan Malwing
▌ Messages : 267
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : James

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, aile de fée, 33,5 cm
Camp: Neutre
Avatar: Aidan Turner

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Mar - 17:15

Quand la vérité éclate...



Ethan ne savait pas vraiment comment les relations étaient censées se passer. Il avait par contre bien compris que dans le cas de James et Lindsay, tout semblait avoir reposé sur les secrets et les non-dits. Et ça, c'était clairement pas une chose dont lui-même avait envie. Il ne voulait pas se lever tous les matins en se demandait quelle nouvelle vérité il allait découvrir à propos de James, il ne voulait pas le regarder et se demander ce qu'il pouvait bien lui cacher de nouveau. Il ne voulait pas apprendre des choses par des tiers ou parce qu'il avait lui-même mit le sujet sur le tapis. Et pourtant, c'était exactement ce qui était entrain de se passer et en une journée, il découvrait qu'alors qu'il pensait qu'ils n'avaient plus aucun secret l'un pour l'autre, James en vérité lui cachait plusieurs choses. Et le pire était probablement le fait qu'Ethan découvrait que James lui avait caché autre chose moins d'une heure après la crise due au passage de l'auror.

Pour ce qui était de Lindsay, James la connaissait bien mieux que lui ainsi, Ethan ne formulait pas de doutes quand James lui expliquait que cela risquait de rendre les choses encore « pire » si elle savait. Pire n'était peut-être pas le terme qu'Ethan aurait choisit ceci dit. Certes, la situation n'était pas facile pour James mais Ethan n'avait pas comprit jusqu'à présent que cela était à ce point terrible pour lui. Ainsi, il craignait vraiment que James ne finisse par décréter que les choses étant toujours « pire », il préférait y mettre un terme. Mais le libraire préféra mettre cette pensée négative sur son humeur morose due aux diverses révélations de son amant.

Je sais que tu es désolée de ne pas m'en avoir parlé... Tu as dis exactement pareil il y a pas une heure, répondit Ethan plus froidement qu'il ne l'aurait voulu.

Il s'en voulait mais c'était plus fort que lui en cet instant. Il n'avait pas envie d'amorcer une nouvelle dispute, vraiment pas, mais il n'arrivait pas à ignorer cet agacement qu'il sentait en lui. C'est pourquoi, quand il se relava soudainement pour aller fumer une cigarette à la fenêtre il n'adressa pas un seul regard à James mais lui serra tout de même un court instant la cuisse en se relevant, comme pour lui montrer qu'il n'était pas non plus en colère.

La vérité était que malgré tout ses efforts pour ne pas y penser, Ethan était toujours quelque peu jaloux de Lindsay. Lindsay qui allait mine de rien être à jamais liée à James grâce à l'enfant qu'elle allait mettre au monde d'un moment l'autre. Et donc, en plus de découvrir que James lui avait encore caché autre chose, il n'aimait pas l'idée qu'il puisse tenter de contacter son ex-femme sans lui en parler, comme s'il voulait justement faire ça dans son dos. Il pouvait comprendre que James avait juste voulu lui épargner ses soucis mais Ethan préférait de très loin partager ses craintes avec lui plutôt que d'apprendre qu'il agissait ainsi dans son dos.


_________________


I found a home in your eyes
We'll never be apart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1384
Humeur :
Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Ethan Malwing

QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Mar - 9:35


Quand la vérité éclate
J

ames le savait bien, il avait eu tort, deux mensonges par omission pour une seule journée, cela commençait à faire vraiment beaucoup, et pourtant, la malhonnêteté n'était pas supposé être dans les attributions du libraire. Mais face à des situations inédites, qu'il n'aurait absolument pas pensé vivre un jour dans sa vie, il agissait manifestement de la pire façon possible. Et à chaque fois, cela avait été uniquement parce qu'il pensait préserver Ethan. Il ne lui avait pas parlé de sa présomption de culpabilité dans l'affaire Nemesis parce qu'il avait été convaincu que le coupable serait rapidement placé derrière les barreaux, qu'il était inutile qu'il se fasse du mouron pour cela. Et il ne lui avait pas parlé de ses multiples tentatives pour joindre Lindsay parce qu'il n'y avait à ses yeux rien à en dire, étant donné qu'elles avaient été infructueuses. Oui, il avait eu tort, mais il n'aimait pas parler de Lindsay. Tout court. Encore moins en présence d'Ethan. Il n'avait pas la moindre envie qu'il s'imagine quoi que ce soit sous le prétexte qu'il cherchait à ce point à entrer en contact avec son ex.... Et ce faisant, il pouvait s'imaginer plus de choses encore. Oui, il avait mal agi, et il se promettait de ne plus réitérer les mêmes erreurs, cela lui coûtait déjà beaucoup d'imaginer qu'il aurait des difficultés à ne pas remettre sa parole en doute, dorénavant.

James voulut répondre quelque chose, mais que dire, alors, si ce n'est une fois encore qu'il était désolé. Ça, il était convaincu qu'Ethan le savait bel et bien, cela ne changeait rien à son attitude. Il était tenté de lui promettre - ce qui serait sincère - d'être honnête avec lui, mais qu'était une promesse en comparaison d'actes ? Il se faisait cette promesse à lui-même, ce qu'il pouvait faire pour Ethan, à présent, c'était la respecter. Pour cette raison, il choisit de ne rien dire, se contentant de soupirer légèrement. Il se sentait vraiment idiot... Mais il ne pouvait pas courir après le pardon de son compagnon pour qu'il lui ôte ce poids de la conscience. Il l'avait bien cherché, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Il ne rejoignit donc pas Ethan, parti fumer à la fenêtre, et se contenta de s'emparer de sa lecture du moment sur la table basse avant de se rendre dans la chambre. Il n'était pas vraiment certain de pouvoir se concentrer sur sa lecture, pour tout dire. Mais ça lui donnerait un minimum de contenance.

code by Mandy


_________________


Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Quand la vérité éclate... (James) [-16]   Quand la vérité éclate... (James) [-16] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la vérité éclate... (James) [-16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand la vérité éclate... (James) [-16]
» La vérité éclate [PV Jean-Baptiste et Virginie]
» jusqu'à ce que la vérité éclate ? bunny & jay
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement d'Ethan Malwing
-