AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11197
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Dim 11 Avr - 23:23

    Comme c'était étrange, la "vie de couple". ça faisait plus d'un an, maintenant, que Tom sortait avec Lou, et rien n'y faisait, il n'y avait rien dans toutes ces "choses de couples" qui lui venaient naturellement ou qu'il appréciait. Lou, il l'avait embrassé plus d'une fois, bien sûr, mais que dire de ces baiser sinon qu'il les avait trouvé longs, ennuyeux, presque désagréables. Ces choses que faisaient les amoureux, Tom les trouvait désuètes et inutiles, se regarder dans le blanc des yeux, se couvrir d'affection, de caresses, de mots doux débiles auxquels sans doute personne ne croit jamais vraiment en les prononçant... à quoi bon? Et pourtant, les gens avaient l'air d'apprécier ce genre de choses, quand il voyait Daniel et Ines roucouler, il avait tout simplement envie de vomir... et pourtant... et pourtant... il s'était résigné à faire pareil avec Lou. Il était bien obligé. Et il n'y prenait aucun plaisir... Pour lui, c'était ça, la rançon de la gloire. Quand beaucoup auraient sans doute rêvé de pouvoir serrer entre les bras une jeune fille aussi belle que Lou, lui n'en avait absolument que faire... Rien de personnel à cela. Que ce soit elle ou une autre, ça n'y aurait rien changé, Tom ne savait pas aimer. Tom n'aimait pas. Il n'avait jamais aimé, il ne savait pas ce que c'était... L'amour, pour lui, c'était juste un truc hideux, l'apanage des faibles. A quoi ça sert, l'amour, si ce n'est à rendre les gens idiots, asservis, et hypocrites? "Je ferais tout par amour", disent certains, faire tout pour une chose qui n'existe pas... C'est inconsistant, l'amour, c'est un mythe, l'amour. Ce n'est rien.

    S'il acceptait de faire semblant d'aimer, avec Lou, c'était seulement pour préserver sa couverture d'élève modèle... et normal (ce que Tom n'était pas, bien sûr). S'il avait choisi Lou, c'était pour des raisons pratiques. Déjà parce qu'il savait pertinemment qu'elle était amoureuse de lui (et que l'amour rend aveugle), et ensuite, parce qu'elle n'était quand même pas mièvre au point que ce soit insupportable pour lui. Il ne savait pas si elle se rendait compte ou non de son absence de sentiments. Certainement, il mettait trop peu de sentiments dans tout ce qu'ils faisaient ensemble pour qu'elle ne réalise vraiment rien. Mais si elle réalisait quelque chose, elle n'en disait rien, et au final, c'était tout ce que Tom lui demandait. Ils devaient avoir l'air d'un couple. Et c'était tout.

    Ce jour là, c'était un samedi après-midi, les devoirs n'étaient pas encore trop importants pour tout le monde, et on pouvait encore profiter des derniers rayons de soleil d'un mois de septembre encore assez chaud, quoi que souvent venteux et pluvieux. C'était évident, c'était une journée idéal pour se promener, prendre l'air... Se... balader en amoureux? Il fallait bien qu'il joue son rôle de petit ami comme il jouait son rôle de premier de la classe. Au déjeuner, il avait ainsi proposé à Lou de faire un tour dans le parc avec lui... Avec toutes les choses qu'il avait dû gérer pendant ce début d'année (le retour de Hagrid, celui fantomatique de Myrtle, le serment inviolable, les cinq nouveaux...), sa relation avec Lou avait été le cadet de ses soucis, et il l'avait un peu négligé. Mauvaise stratégie, Lou faisait partie de ses plans. Bien sûr, il aurait pu se passer d'elle, en trouver une autre plus tard, mais pourquoi chercher alors qu'il avait la jeune fille sous la main? Rien de tel qu'une ballade dans le parc pour redonner un peu de splendeur à l'illusion. Peu après le déjeuner, ils allèrent donc se promener, main dans la main, comme de vrais amoureux, sans se dire grand chose (les dialogues de couples énnamourachés, et gnangnans, très peu pour Tom). Puis arrivés près du lac, Tom proposa à Lou d'aller s'asseoir à l’ombre d’un arbre, au bord de l’eau. Tom fixa un moment la surface scintillante du lac avant de poser son attention sur celle qui avait gagné un jour le titre (honorifique, évidemment), de petite amie du serpentard
    .

    « Mmm... Désolé de pas avoir été très présent ces derniers temps. » s’excusa-t-il sans le penser, puisqu’il fallait bien dire quelque chose, et que c’était plus ou moins pour rattraper cette absence qu’ils étaient là tous les deux.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Lun 12 Avr - 0:04

Tom Elvis Jedusor. C'était un peu comme le centre de son univers. Il était beau comme un dieu et il était son petit ami, mais il ne le montrait pas vraiment. De toute façon, tant qu'il était content de ce qu'elle faisait pour lui, sa lui allait. Lou était une fille très intelligente, mais comme toutes les autres, un garçon pouvait la rendre idiote. Voila pourquoi elle s'entêtait à se dire que Tom l'aimait et qu'il n'avait tout simplement pas le temps de la voir à sa guise. Il était vrai que la jeune fille se sentait un peu seule ces temps-ci, Ines était toujours avec Daniel et Olive.. eh bien avec Olive c'était pas vraiment pareille qu'avec Ines. C'était une bonne amie, mais Lou ne lui faisait pas totalement confiance. Les rumeurs, les confidences et les choses stupides qu'elle pouvait dire ouvertement à sa meilleure amie ne pouvait franchir la barrière de ses lèvres avec Olive, c'était comme sa, c'est tout.

Alors au déjeuner, lorsque Tom lui avait demandé de faire un tour dans le parc, elle avait acceptée avec joie et soulagement. Enfin un peu de nouveau qui n'était pas routine et monotone... bien que sa aurait dû l'être si ils auraient été un couple ''normal''. Mais bon, il était là, maintenant et c'est tout ce qui comptait pour l'instant. La serpentard avait l'habitude des absences longues et sans nouvelles de son petit ami, alors sa ne l'avait pas vraiment dérangée qu'il soit aussi long à la détente. Elle glissa sa main dans la sienne et ils sortirent dehors, le soleil un peu trop brillant l'aveuglant presque. Les autres filles la fixaient toujours avec jalousie lorsqu'elle était avec Tom, et Lou comprenait très bien pourquoi. Mais est-ce que l'une d'entre elle aurait supporter son manque d'intérêt et son indifférence habituel? Sûrement pas.

Lou était patiente, mais seulement avec son amoureux. D'ordinaire, quiconque avait une seconde de retard et elle leur explosait à la figure. Avec tom c'était différent. Elle l'aimait, trop peut-être, mais elle n'y pouvait rien. Elle avait bien remarqué qu,il ne l'aimait pas autant qu'elle, mais elle s'en contentait. La seule petite miette d'amour qu'il pouvait lui donnée, elle la gardait précieusement, comme un trésor qui lui était tellement cher qu'elle aurait pu donner sa vie pour lui. Ses yeux croisèrent un instant ceux de Tom et elle le soutint un instant. Peu à peu un mince sourire étira les lèvres de la jeune fille et regarda à nouveau par terre.

''Mmm... Désolé de pas avoir été très présent ces derniers temps.''

Elle le regarda à nouveau, avec le même sourire pâle. Que pouvait-elle bien lui répondre? Ses paroles sonnaient fausses, mais au moins il s'était forcé à dire quelque chose cette fois-ci. Elle fronça légèrement les sourcils et entrouvrit ses lèvres. Lou laissa échapper un petit soupir.

C'est pas grave, tu es là maintenant..., finit-elle par lui répondre.

Elle se mit alors à fixer l'eau clair du lac qui scintillait sous ce soleil de midi. Elle ferma les yeux quelques instants afin de mieux entendre se qui se passait autour d'elle. Doucement elle rouvrit les yeux et battit des paupières quelques fois, faute de ce satané soleil qui fesait encore des siennes. Elle préférait lorsqu'il pleuvait, il faisait moins chaud et elle pouvait regarder partout sans être éblouis. Et en plus, la pluie, c'était tellement relaxant... Lentement, elle appuya sa tête sur l'épaule de Tom, qui était bien plus grand qu'elle. Si seulement pouvait-il l'aimer autant qu'elle, elle se poserait moins de questions et perdrait moins de temps par le même coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11197
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Lun 12 Avr - 11:36

    Tom passa son bras au-dessus de l’épaule de Lou dont il caressait lentement, et très machinalement les cheveux. Un geste tendre en fait, mais qu’il adoptait en fait de façon mécanique. Ses yeux se perdaient quelque peu dans l’infinité liquide qu’ils avaient sous les yeux. C’était un portrait qui, d’un point de vue extérieur, aurait pu sembler digne d’un tableau des grands peintres romantiques : le couple d’amoureux, assis côte à côte, contemplant la nature, regardant ensemble dans la même direction. Une fois de plus, ce n’était que du vent, la silhouette impressionnable qui s’appuyait contre son épaule était l’instrument d’une illusion parmi beaucoup d’autres. Un instrument à qui il fallait faire la conversation... Avec qui Tom préférait faire la conversation, sous peine de s’ennuyer à mourir, comme il sentait que ça allait être le cas sous peu. Il n’y avait rien à voir dans la flaque géante qui s’étalait en face d’eux, le soleil lui brûlait les yeux, et la pression qu’exerçait la tête de Lou sur son épaule n’était pas particulièrement agréable, sur le long terme. Oui, cette situation l'agaçait, l'exaspérait, même. Tout ce temps perdu à... ça. C'était désespérant. Oui, il s'ennuierait sans doute sous peu, et il y avait bien des raisons à cela. Il n'était pas dans son élément. Lui qui possédait un rapport au temps exigeait avait du mal à concevoir l'intérêt de tels moments. Des moments de "partage". Tu parles...

    "Tu ne t'es pas trop ennuyée, sans moi?"

    De l'ironie... Ouais, enfin, plus ou moins, parce que comment ne pas s'ennuyer sans Tom (mégalo? Egocentrique? Lui?? Oh si peu!)? La question sous-entendait bien sûr qu'il pourrait être plus ou moins intéressé par la façon dont elle avait occupé son temps en son absence. A vrai dire, il s'en foutait pas mal, il doutait fort que la vie quotidienne de sa petite amie ait quoi que ce soit de vraiment palpitante. Cela dit, sa question restait assez intéressée. Peut-être aurait-elle fait... des rencontres intéressantes? Avec l'un des cinq nouveaux, par exemple. Eh oui, en n'importe quelle circonstances, il était intéressé... Et il calculait. Il calculait sans doute trop, mais c'était qu'il était allé trop loin à présent pour se permettre d'abandonner plans et calculs l'espace d'une seconde. Tous ses plans étaient parfaits, et pour le moment, tout se déroulait à la perfection, mais relâchez l'attention un petit instant, et tout peu s'écrouler. C'était assez éprouvant, et par moments exaspérant, mais le jeu en valait la chandelle.
    C'était une question de patience... Bientôt, il n'aurait plus à se cacher sous ce masque de perfection, de l'ado bien sous tous rapports... Bientôt -ce n'était la question que de quelques années, il n'y aurait plus de masque. Il n'y aurait plus de Tom Jedusor non plus. Quelle soulagement ce serait, de s'extraire de cette identité déplaisante dont il avait dû jouer à contrecoeur. Oui, plus de Tom, prochainement, adieu le nom stupide et commun hérité de son crétin de père, bonjour Voldemort. Sous peu, le plus grand sorcier de tous les temps. Lui... Un tel avenir méritait bien quelques sacrifices, non? Même s'il devait pour ça accepter ces sorties romantiques dont il ne saisissait ni l'intérêt, ni le plaisir que certains pouvaient avoir à partager ce genre de moments.

    Il détourna son regard du lac pour poser ses yeux sur Lou... Enfin, sur ce qu'il pouvait voir d'elle, vu que sa position actuelle ne permettait pas vraiment de face à face (ce qui était loin de déranger le serpentard, pas la peine de passer des heures à se fixer en chiens de faïence, chacun fixant le blanc de l'oeil de l'autre). Il se permit même un léger sourire qui sonnait juste, même s'il était complètement faux. Il guettait sa réaction, ou du moins sa réponse. Ce que sous-entendait la question, c'était une question de vieux couple "qu'est-ce que t'as fais de ta journée, chérie?" sauf que là, ça faisait vieux couple avec mari négligeant en prime qui faisait que le "t'as fais quoi de te journée?" se transformait en "t'as fait quoi des trois dernières semaines pendant lesquelles tu aurais bien pu crever, j'm'en serais pas rendu compte?". Oui, pas franchement romantique. Mais il n'avait aucunement l'intention de le devenir un jour. Beurk.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Lun 12 Avr - 21:14

Décidement, le soleil l'énervait au plus haut point. Agacée, elle plaça sa main devant ses yeux et les frotta un peu. Elle sentit ensuite le bras de Tom se déposer sur son épaule. N'importe quelle autre fille se serait sûrement évanouït avec ce contact si proche avec Jedusor, mais Lou elle, elle y était presque habituée. Presque, parce qu'elle le voyait rarement. Un bref soupir s'échappa de sa bouche, la chaleur l'exaspérait. Tandis que les doigts de son petit ami passait à travers sa chevelure fine, Lou se perdait dans ses pensées; le cauchemar qui revenait sans cesse à chaque nuit la tourmentait. Et en plus, ses notes dégringolaient dans tout les cours où elle n'utilisait pas directement la magie. Car oui, bien sûr, la jeune fille était fort douée en sorcellerie, mais pour les travaux pratiques, ça c'était autre chose. Au contraire de Tom, la théorie, les plans et les calcules, elle s'en foutait pas mal.

Elle préférait se vouée à son instinct. Savoir quel sortillège utiliser à qu'elle moment machinalement, c'était bien mieux que d'y avoir pensé pendant de longues heures et d'écouter un prof débité platement sur un sujet inintéressant. Imaginez donc sa vie; sa meilleure amie passant tout son temps avec Daniel, elle étant le totalement le contraire et les cours si ennuyeux qu'elle s'endormait couramment au beau milieu d'un discours sur les joncheruines de cette bizarre d'Aulne Queeber. D'ailleurs, c'était quoi ces maudits joncheruines? Lou avait préféré ne pas poser la question, ayant trop peur de relancer la blondinette à nouveau. En faite, la Serpentard n'avait pas rencontré Aulne souvent, elle était seulement dans quelques-uns de ses cours, et assez loin de son bureau. Mais la jeune fille parlait tellement fort qu'elle était bien obligée d'entendre ses paroles étranges ne comportement quasiment aucun sens.

"Tu ne t'es pas trop ennuyée, sans moi?"

La question de tom la ramena dans la réalité. Ennuyée? Si. Beaucoup même. Mais bon, ce n'était pas uniquement à cause de lui. Elle était seule, point. Lou avait toujours aimée la solitude, mais de là à passer tout son temps toute seule à arpenter les couloirs ou à flâner à la bibliothèque, c'était plutôt triste. Les autres filles commençaient à dire qu'elle n'avait plus d'amis, et des rumeurs circulaiet parfois sur elle. Bien entendu, ceux qui osait les répendres se ramassaient de sales coups, mais la verte et argent n'avait pas envie de passer ses journées à flanquer des raclés aux autres. C'était drôle lorsque sa arrivait de temps en temps, mais constamment, sa devenait lourd, et barbant.

Elle releva la tête et se tourna vers le futur seigneur des ténèbres et le fixa quelques instants dans les yeux. Son regard était faux... mais Lou s'en contentait. Elle l'aimait, c'était comme sa. Et l'amour pouvait faire faire des choses insensées.

Oui, je me suis un peu ennuyée, mais ce n'est pas uniquement à cause de toi. Ines commence sérieusement à m'énerver lorsqu'elle roucoule avec Daniel. Comme si elle n'avait que ça à faire de sa vie...

Lou roula des yeux pour souligner ses propos. Pourtant, au fond, elle était un peu jalouse de la relation entre sa meilleure amie et Daniel. Ils étaient si proche... chacun sachant les moindres secrets de l'autre. Mais même si la verte et argent était un peu déçue du si peu d'attention que Tom lui accordait, elle ne le montrait guère. Rien dans son comportement ou dans son visage ne la trahissait. Et pourtant, Lou était une fille vraiment, mais vraiment, expressive.

Elle se leva doucement en invitant Tom à le faire lui aussi. Mais lorsque Lou demandait une chose, elle laissait rarement le choix à l'autre personne... discrètement. Elle fit un beau sourire à son amoureux et lui indiqua un coin sombre plus loin, de l'autre côté du lac. Jedusor avait l'air de s'ennuyer, ou bien il était tout simplement agacé, mais Lou avait envie de combiner l'utile à l'agréable.

Tu es excellent en se qui conserne la magie noire. Tu peux m'aider à produire un bon Doloris?... S'il te plaît?

Elle espérait qu'il comprenne qu'elle voulait seulement qu'il trouve le temps moins long. Elle n'était pas stupide, elle savait très bien qu'il n'appréciait pas autant qu'elle ces moments passés ensembles.

(Désolé, poste pourri, je ferais mieux la prochaine fois...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11197
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Mar 13 Avr - 17:04

    Tom ne s'en souciait pas vraiment, mais il savait qu'un vrai et correct petit ami aurait dû s'en soucier, Lou n'avait pas vraiment l'air au meilleur de sa forme. Tom n'avait pas trop de mal à le deviner, les propos de sa petite amie le sous-entendait, elle se sentait seul. Il fallait dire que Lou n'avait pas énormément d'amis, enfin, pour autant que Tom ait pu en juger. Il savait qu'elle passait beaucoup de temps avec Ines, sauf qu'Ines passait beaucoup de temps avec Daniel, mais après tout, comme Daniel passait beaucoup de temps avec lui (voire trop), Lou devrait tenter de profiter de ces moments pour rester auprès de sa meilleure amie... Enfin bon, en fait il s'en foutait pas mal, de toutes les histoires de Lou. Mais d'un point de vue pratique, il valait mieux pour Tom que Lou aille bien.

    Bah oui, parce que s'il n'était pas le seul à la négliger, elle risquait de se lasser de son rôle de couverture. Un sourire presque sincère avait franchi ses lèvres quand Lou avait commenté la relation que partageaient Ines et Daniel. Presque sincère, parce que si ça ne tenait qu'à lui, Tom ne sourirait jamais (ou juste du fait d'un sadisme évident), mais il souriait souvent, puisqu'il ne pouvait pas se permettre de tirer la tronche à longueur de temps. C'était vrai, Ines et Daniel, tous les deux, étaient l'archétype du couple gnangnan par excellence, étrange, d'ailleurs, car observés séparément Daniel et Ines étaient des gens prétentieux, limites imbuvables, en tous cas égocentriques au possible. Tom appréciait le fait que Lou partage son point de vue sur ces couples mièvres, même si son avis sur le sujet n'était peut-être pas totalement sincère. Parce que oui, roucouler comme le faisaient Daniel et Ines, Tom ne s'en sentirait jamais capable, ce serait une perte de temps considérable, et le fait de faire semblant de roucouler cinq minutes avec Lou le fatiguait déjà, alors il était hors de question pour lui d'en supporter plus. Eh oui, c'était en partie pour ça qu'il avait bien voulu faire de Lou sa petite amie en titre, il la trainait de force, il la menait en bateau, et elle laissait faire, docilement.

    Lou se redressa, invitant Tom à l'accompagner, et Tom s'exécuta, même si agir sans que ce soit complètement de son plein grès, même dans une situation aussi banale, il n'aimait pas ça. Tom fut d'abord un peu surpris, ils venaient à peine de s'asseoir, après tout. Mais il ne mit pas longtemps à comprendre ce que Lou voulait. Elle voulait qu'ils aillent ailleurs pour... faire de la magie noire? Mmmm... Tom doutait fort que la magie noire soit vraiment le violon d'Ingres de Lou. Mais il savait pourquoi elle faisait ça, elle faisait ça pour lui. Lou était quelqu’un de profondément lucide, elle était loin d’être naïve. ça aurait pu être gênant pour Tom, parce qu’il ne pouvait pas tout lui faire croire, mais au final, il trouvait plutôt que c’était une bonne chose. Lou savait très bien que Tom aurait préféré être seul, bien sûr, elle devait penser qu’il l’aimait, au moins un peu, mais elle savait aussi qu’elle l’aimerait toujours bien plus que lui pouvait l’aimer... Tant mieux, si elle acceptait de rester avec lui alors qu’elle le savait, alors ça ne pouvait être que la petite amie idéale. Lou n’était pas bête, alors elle avait compris que Tom s’ennuyait, alors elle lui avait proposé de faire ce qu’il préférait faire : la magie noire. ça partait d’un bon sentiment...Tom trouvait ça assez stupide. Pourquoi tous ces gens s’étaient d’un seul coup mis en tête qu’on pouvait s’adonner à tous les sortilèges impardonnables qu’on voulait, d’abord Lena qui lui tuait un corbeau au beau milieu du parc, et maintenant Lou qui voulait qu’ils s’entrainent au sortilège doloris, s’entrainer sur quoi, d’ailleurs? (un corbeau, pardi!). Cependant, il ne laissa rien remarquer de ce qu’il pensait de sa proposition, il préférait retenir les raisons qui faisaient qu’elle l’avait faite, cette proposition.


    « Où tu vas chercher tout ça? »

    Il se rapprocha de Lou, et déposa sur ses lèvres un baiser, comme un remerciement, mais qui n’en était pas vraiment un, c’était plutôt une récompense pour les efforts qu’elle faisait à chacun de leurs rendez-vous pour rendre ce moment moins désagréable à Tom. Un baiser sans passion. Comme toutes les fois où il avait embrassé Lou, il n’avait pas trouvé ça vraiment agréable. La pression d’une bouche contre une autre, il avait beau faire, il n’en saisissait pas vraiment l’intérêt. Peu importe.

    « C’est illégal, de pratiquer un sortilège impardonnable. » fit-il d’un ton qui n’était pas particulièrement convaincu.

    Cela dit, il lui prit tout de même la main, la dirigeant vers le coin du lac qu’elle avait désigné plus tôt, il ne la lâcha pas quand ils arrivèrent à l’endroit en question, lui soufflant à l’oreille :

    « à quoi te servirait un tel sortilège? »

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Mar 13 Avr - 22:04

Lou avait déjà jettée un sortillège impardonnable. Elle s'en rappelait très et l'avait fait de plein gré. Elle était en première année, depuis seulement quelques semaines. La fillette avait souvent entendu sa mère prononcer ce sortillège lorsqu'elle était en colère, l'envoyant valsé partout dans la pièce. Oui, Lou avait été élevée à la dur, et les coups avait plu souvent. Cela comportenait tout de même quelques avantages; elle en connaissait pas mal sur la magie noire et s'avait plus que bien se défendre physiquement, sans baguette. Mais cette fillette, il y a cinq ans, méritait bien plus qu'un bon coup de pied en plein visage. Cette peste l'avait traitée de sang de bourbe, et verte de rage, Lou lui avait lancée le sortillège Doloris en pleine poitrine... Ça avait été machinal, devant tout le monde. Tout le reste de l'année elle avait du se rendre en retenue et souvent, les choses qu'elles devaient accomplir était répugnantes. La seule raison pour laquelle elle n'avait pas été renvoyée, c'était tout simplement ''parce qu'elle n'était qu'une jeune première année qui n'avait sûrement pas eue conscience de ses actes.'' Ouais c'est sa.

Tom se releva et lui pris la main, l'emmenant vers le coin qu'elle avait désignée. Il semblait un peu plus heureux que tout à l'heure, ce qui faisait bien plaisir à Lou. Elle préférait le voir sourire plutôt que constater qu'il n'aimait pas sa présence.

« Où tu vas chercher tout ça? »

Elle leva la tête, un sourire moqueur sur les lèvres. Lui répondre ''toi'' lui brûlait les lèvres, mais bon, elle le garda pour elle. Il l'avait sûrement deviné de toute façon... Tom se pencha et l'embrassa un peu rapidement, mais c'était quand même mieux que rien. La jeune fille souriait, mais certainement pas d'une façon niais. Celui qui serait bientôt Voldemort l'aurait tuée, et en plus, cela était loin d'être le genre de Lou. Non, son sourire était plutôt arrogant, mais pas mauvais, il montrait seulement son humeur.

« C’est illégal, de pratiquer un sortilège impardonnable. »

Lou éclata d'un rire bref et moqueur. Lui, qui en avait sûrement jeté plusieurs, disait qu'un sortillège impardonnable était illégal? Elle lui jeta un coup d'oeil complice. Il croyait peut-être qu'elle était idiote et qu'elle ignorait ce qu'il pouvait bien faire de tout ce temps? Bon Okay, elle ne savait pas précisément, mais elle savait, en gros. Ce n'était sûrement pas pour jouer à saute-mouton dans un champ remplis de papillons. Un sourire s'afficha sur le visage de Lou lorsque cette image stupide apparu dans sa tête. Parfois, elle pouvait être si lunatique...

« à quoi te servirait un tel sortilège? »

Le souffle de sa question lui brûlait encore l'oreille. Quoi faire? Danser le limbo tiens! Elle sourit encore, et roula des yeux en faisant mine d'être vexée. De 1, l'aider à trouver le temps moins long, et de 2, elle pouvait bien le jeté, mais la maitrise de la chose n'était pas si belle que sa. Elle se rappela la fois où elle l'avait tentée sur un renard... le sortillège avait fini sa course en plein sur le prof de botannique. Par chance, celui-ci était un peu dérangé et personne ne l'avait cru.

Et à quoi te sert-il à toi? Et... depuis quand Tom Jedusor se soucit-il si une chose est illégal ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11197
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Mar 13 Avr - 23:35

    A quoi ça lui servait, à lui? A préserver sa couverture, pardi, c’était comme Lou, ça n’avait aucune autre utilité que cela, il devait se donner l’allure d’un élève modèle, d’un type bien sous tous rapports. Bien obligé. S’affirmer d’emblée comme un génie du crime en puissance, lancer des sortilèges impardonnables à tout va, crier sous tous les toits qu’on avait bien l’intention de dominer l’univers et d’éradiquer tous les sangs de bourbes et moldus de la terre, ce n’était sans doute pas la meilleure manière de faire long feu. Mieux valait prendre son mal en patience, laisser son pouvoir grandir dans l’ombre, et le révéler au grand jour lorsque l’on a accumulé la puissance nécessaire pour affirmer sa puissance. Pour l’instant, aux yeux de beaucoup, Tom n’était qu’un gamin de seize ans, il n’avait pas assez de crédibilité encore pour affirmer tout de suite son autorité (même si certains de ses professeurs pensaient qu’il deviendrait ministre de la magie)... ça aurait été stupide, d’ailleurs, il n’était pas encore paré pour vraiment être Voldemort, il lui manquait l’essentiel, cette chose qu’il cherchait à tous prix à obtenir : l’immortalité. Il avait appris à être patient. Il savait que cela lui servirait bientôt. C’était ce qui le distinguait de la plupart des sorciers qui l’entouraient, qu’il s’agisse de Lou, de Daniel ou de Lena. Ils étaient impulsifs, ils avaient la soiffe de pouvoir, l’attirance pour la magie noire, mais pas mal de difficultés à canaliser leur attirance pour l’obscurité. Ils avaient cependant conscience de cette impulsivité, alors ils se tournaient vers Tom, qui la canalisaient quelque peu. Et pour Tom, c’était une bonne chose, il les savait prêts à se mouiller dans des affaires pas très nettes, ils pouvaient bien se faire prendre, c’était le risque, mais lui, au moins, en sortirait blanc comme neige.

    Donc oui, Tom se souciait de ce qui était légal et de ce qui ne l’était pas, et ce depuis qu’il avait intégré les rangs de Poudlard, parce qu’il ne pouvait pas se permettre d’enfreindre les règles, de prendre trop de risques. Le jour viendrait où il serait au-dessus des lois, mais en attendant, il devait se faire tout petit, en apparence, du moins, parce que les lois, il les avait évidemment enfreintes plus d’une fois. Il était évident qu’il n’était pas trop légal de libérer un basilic sur un tas de sang de bourbes sans défense, il était tout aussi évident que commettre un parricide était illégal. Mais qui savait qu’il les avait fait, ces choses? Personnes, ou bien certaines personnes le savaient partiellement, seulement partiellement. Parce qu’il n’agissait évidemment pas au grand jour. Lancer des sortilèges impardonnables au beau milieu de la journée, au beau milieu du parc, même dans un coin isolé, c’était le meilleur moyen de se faire prendre, surtout qu’il savait que Dumbledore l’avait à l’oeil, depuis l’affaire de la chambre des secrets. Et il n’y avaient que leu de choses qui échappaient à l’oeil du professeur de métamorphose.


    «C’est un soucis qu’il vaut mieux avoir. Question de précaution. »

    C’était vrai. Il y avait une différence entre se soucier d’une chose et adhérer à une chose. On ne pouvait pas agir inconsciemment, sans se soucier un minimum des conséquences de ses actes, surtout quand il s’agissait de magie noire. C’était une précaution que certaines de ses connaissances feraient d’ailleurs mieux d’appliquer plus sérieusement. La perte d’un larbin n’était pas en soi une catastrophe, mais bon, s’il pouvait en garder le plus possible, c’était préférable, question de bon sens.

    « mais... » eh oui, il ajoutait un ‘mais’, « si tu y tiens vraiment, c’est d’accord... Mais dans ce cas, je penche pour un endroit plus isolé encore. »

    Bah oui, un peu de magie noire à poudlard, c’était possible, du moment que toutes les précautions nécessaires étaient prises. Puis Lou avait vu juste, c’était une bonne manière de passer le temps, du moment que c’était réfléchi. Et puis lui-même commençait à être un peu rouillé... Pas de sortilège impardonnable depuis cet été. Alors pourquoi pas un peu d’exercice, oui.

    « La forêt, par exemple . » suggéra-t-il.

    C’était assez évident. C’était de loin l’endroit le plus calme et le plus discret qu’on pouvait trouver. Peu de gens avaient le cran de s’y rendre. Certes, il pourrait rencontrer Hagrid, mais un sortilège d’amnésie, et le problème était réglé, il était trop bête pour poser problème. En bref, c’était l’endroit idéal.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]   Ven 16 Avr - 0:07

La forêt? Oui, pourquoi pas. De toute façon, Lou n'avait rien à perdre... à part sa vie. Mais bon, si Tom ne semblait pas inquiet, c'était sûrement parce qu'il n'y avait rien à s'inquièter. La serpentard scruta le visage de son petit ami. Il était si beau, et si distant. Elle aurait tant aimée qu'il puisse s'intéresser complètement à elle et à ce qu'elle pouvait lui donner. Leur moments passés ensemble? Ça se résumait à un ou deux baisers rapides et quelques mots échangés. Ce n'était pas vraiment une relation, mais Lou avait toujours fait avec. N'empêche, elle enviait tout de même un peu Ines et Daniel. Ils s'aimaient tellement qu'on avait parfois l'impression qu'ils étaient seuls au monde, dans leur petite bulle presque imperméable... Eh oui, puisque Dan semblait vouer une fidèlité sans fin à Tom. C'était plutôt étrange qu'un mec qui aimait autant puisse être arraché à sa belle en un seule regard de Jedusor.

Il était vrai que Tom pouvait convaincre quiconque de le suivre. La preuve: Lou en était tombée amoureuse dès qu'elle l'avait vu. Ce n'était pas que son physique qui l'avait attirée, quoique c'était un un super atout, mais non. Il y avait eu plus que ça. Comme une aura sombre qui flottait autour de son corps, ça l'avait subjuguée. Et ses yeux... c'était presque impossible de ne pas tomber dans les deux gouffres profonds qui lui servait de voir. Voilà pourquoi Lou ne pouvait entendre la petite voix au fond d'elle qui hurlait que tout ça n'était qu'un mensonge et que Tom ne faisait que se servir d'elle.

La Serpentard leva les yeux vers le ciel. Ils avaient suffisament de temps pour se trouver un coin tranquille dans la forêt et revenir avant le couvre-feu, ce qui voulait dire, avant que quelqu'un se doute de quelque chose. Elle hocha la tête pour répondre et se mit à marcher vers la forêt interdite. Cependant, Lou ne put s'empêcher de penser à toutes les créatures horribles qui pouvaient se cacher là-dedans. Elle réprima ses appréhensions et sourit à Tom, histoire de montrer que cette petite escapade de lui faisait pas peur... Et c'était la vérité. Elle avait décidée de confier sa vie aux ténèbres, cette forêt et ce qu'elle cachait devait être ses alliées, non?

Elle ne dit rien pendant le chemin qui menait jusqu'à la bordure de la forêt. Lorsqu'elle apparut la cabane d'Hagrid, elle ralentit et jeta un coup d'oeil derrière, s'assurant que personne le les suivaient. S'aurait été vraiment idiot de ne pas vérifier. Lou était peut-être impulsive et instuitive, mais de là à se laisser prendre par n'importe qui! La stupidité n'était pas son genre. En parlant de stupide... La vague image de cette Aulne Queeber lui apparut en tête. Était est-ce possible que quelqu'un soit aussi bizzaroïde? Si oui, Lou aurait bien aimée savoir qui. Elle leva les yeux sur la cime des arbres gigantesques. Le monde était si... aucun mot ne pouvait désignée ce que la jeune fille pensait. Le sentiment qui l'habitait depuis quelques semaines n'avait pas de nom, ou bien c'était un mélange de diverses émotions. Lorsqu'elle entra dans l'obscurité régnante de la forêt, cela lui rappela le cauchemar troublant qu'elle faisait chaque nuit. Lou ferma les yeux pour dissipé l'ombre sans visage qui fonçait droit sur elle.


[On continue à la forêt?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ballade en... hum... amoureux? [pv Lou]
» pour les amoureux de jardin
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
L'extérieur de l'école
 :: Le lac.
-