AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour aux sources (Melody :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Lun 19 Sep - 22:13


Retour aux sources
M

elody était tout à fait capable de mentir quand la situation l'exigeait (et quand on appartenait à la Guilde, la situation l'exigeait souvent, à vrai dire), mais de manière générale, ses émtions prenaient le pas sur ses attitudes, et étant quelqu'un d'entier, il n'était pas forcément difficile de comprendre ce qu'elle pensait au moment où elle faisait telle ou telle chose, prononçait tel ou tel mot. En l'occurrence, elle avait visiblement très mal su dissimuler l'amertume qu'elle ressentait à l'idée des fiançailles de Lexie et Orion. En cherchant à changer de sujet de conversation, elle avait remis les pieds dedans dans les grandes largeurs, et elle le comprit rapidement à la réaction de Bonnie. Elle aurait mieux fait d'affirmer qu'elle ne savait pas exactement qui étaient les fiancés en question et se contenter de cela. Elle s'était mise dans la panade toute seule, et pour autant, elle n'avait toujours pas l'intention d'avouer son secret à son amie, toujours pas parce qu'elle n'en avait pas envie, mais toujours parce qu'elle ressentait qu'elle n'en avait pas le droit, même si elle ne pouvait en rien être certaine de cela, comment présumer de la réaction de Bonnie si elle ne lui disait rien, après tout ? Mais elle considérait qu'il valait mieux qu'elle parle.

Sauf que son amertume conjuguée aux confessions qu'elle avait faites plus tôt avaient mené à un quiproquo que Melody se serait bien épargnée, d'autant qu'elle allait devoir s'en justifier. Manifestement, le fait que les noces dont elle venait de parler ne l'enchantaient guère n'avait pas échappé à Bonnie, et par la force des choses, elle s'imaginait à présent qu'elle éprouvait quelque chose pour Orion, alors que ce n'était absolument pas dans sa direction que se dirigeaient ses pensées. Mais comment aurait-elle pu savoir que la personne que craignait de perdre la bleue et bronze n'était pas le fiancé mais LA fiancée ? Melody serra les dents. Avoir des sentiments pour Orion Black ? Quelle drôle d'idée ça serait. Melody ne supporterait vraiment pas que Bonnie puisse s'imaginer une chose pareille, et elle s'empressa bien évidemment de la contredire. Cet argument allait peut-petre se retourner contre elle, mais tant pis. Elle ne laisserait pas dire une chose pareille à son interlocutrice. Hors de question. Même si ça ferait cesser toute question.

-Et puis quoi encore ?
répliqua Melody. J'ose espérer que tu penses que j'ai plus de goût que ça quand même.

Entre Lexie et Orion, pas de comparaison possible, en même temps. Ni entre Lexie et qui que ce soit d'autre d'ailleurs. À ses yeux, il n'y avait qu'elle et s'il y avait bien un individu qu'elle devait trouver moins désirable que n'importe quel autre, c'était bien Orion. Elle ne le connaissait pas, techniquement, elle n'avait rien à lui reprocher. Mais puisqu'il s'agissait du fiancé de Lexie, il était l'une des personnes qu'elle détestait le plus au monde.


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Lun 14 Nov - 15:39

Melody & Bonnie
Retour aux sources
Bonnie ne pouvait pas s’empêcher de se dire que Melody avait vraiment un souci avec les fiançailles de Black et Hepburn. Cela s’était vu dans sa manière de le dire, mais évidemment la jeune femme n’avait pas traduit cela comme il le fallait. En même temps, l’idée même que la bleue et bronze puisse être intéressée par LA fiancée et non LE fiancé ne lui venait pas du tout à l’esprit. Bonnie savait que son amie avait une idylle avec quelqu’un, quelque chose de suffisamment honteux pour qu’elle ne puisse pas en parler, mais elle ne pensait pas une seconde que ça puisse être une femme. En fait, elle imaginait un peu tout et n’importe quoi, mais pas que son amie puisse être amoureuse d’une fille. Ainsi, Bonnie ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions à la réaction de la jeune femme, concernant le mariage de ces deux sorciers. Mais apparemment, elle était en train de se faire des idées. Parce que lors que Melody affirma qu’elle espérait qu’elle avait de meilleur goût, Bonnie n’eut vraiment pas le sentiment qu’elle mentait. Et pour cause, elle ne mentait pas du tout. La jeune femme ne pouvait donc que se rendre à l’évidence qu’elle s’était trompée et qu’elle s’était simplement fait des idées (ça lui arrivait souvent en même temps). Bonnie afficha donc un sourire, ne pouvant évidemment pas contredire la réaction de son ami. Il n’y avait rien dans son attitude qui laissait transparaître un semblant d’affection pour Orion Black, bien au contraire.

« Très bien, désolée. »

Dit-elle en levant les épaules, s’avouant vaincu. En attendant, Bonnie était toujours sur sa faim concernant la relation de la bleue et bronze, mais elle savait qu’elle n’avait pas d’autre choix que d’attendre. Elle n’allait pas obtenir de confession de la part de son amie tout de suite et sans doute jamais au vu de la manière dont elles avaient décidé qu’elle en parlerait. Pour l’heure, Bonnie n’envisageait vraiment pas d’avoir une relation en dehors de son mariage (et pas plus dans son mariage en réalité d’ailleurs).

« Bon, en même temps, ça pourrait être pire. »
Reprit-elle ne voulant pas chercher à énerver plus encore son amie. Elle acceptait sans souci qu’elle n’avait pas de sentiments pour Black. « Il n’est pas si mal que ça et c’est un bon parti. Hepburn a de la chance d’entrer dans la famille Black. » Bonnie n’aimait toujours pas les mariages arrangés, même si elle n’avait rien fait contre le sien, mais la famille Black était quand même très puissante. Si on zappait un peu le côté extrémiste bien sûr. Et bien sûr, elle ne se rendait pas compte qu’elle appuyait justement où ça faisait mal. « Elle aurait pu tomber sur Hornby. »

Ajouta-t-elle dans un sourire amusé. Bon, en soit, Bonnie n’avait rien contre sa belle-famille et elle devait bien reconnaître – mais elle ne le dirait jamais à haute voix – que Clyde n’était pas si mal quand il faisait un minimum d’effort. Sauf qu’elle n’allait pas se retenir de casser du sucre sur ce mari qu’elle n’aimait absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Lun 14 Nov - 19:49


Retour aux sources
M

elody se rendait bien compte que son interlocutrice pensait vraiment avoir visé juste en émettant l'hypothèse qu'elle était tombée amoureuse d'Orion Black, et en soi, cette hypothèse aurait parfaitement pu tomber juste au vu de la situation. Puisque ça aurait été effectivement compliqué, et qu'elle avait vraiment dû mal cacher son dégoût à l'idée des noces futures de Lexie avec le jeune homme. Mais sa chance résidait dans le fait que son histoire était si secrète et inavouable que Bonnie était incapable de deviner la vérité, même avec les meilleurs indices à sa disposition... Enfin, qu'importe, au moins Bonnie acceptait-elle d'entendre que la bleue et bronze n'avait absolument aucun sentiment pour le jeune Black (si ce n'est une jalousie galopante), ça lui suffisait pour le moment... même si elle aurait vraiment préféré qu'elles en restent là, car les propos qui vinrent ensuite exigèrent des trésors de self-control de sa part pour qu'elle ne laisse pas paraître un agacement que Bonnie ne méritait absolument pas de la voir éprouver.

Ça pourrait être pire, disait-elle... Oh non, ça ne pourrait être pire. Les fiançailles de Lexie avec Orion, pour Melody, c'était pire que tout. La bleue et bronze ne supporterait pas que ce mariage ait bel et bien lieu, elle ne supporterait pas d'être séparée de la femme qu'elle aimait. Car c'était indéniable, elle l'aimait. Elle était folle d'elle, même, elle n'avait jamais rien éprouvé d'aussi fort pour quiconque d'autre auparavant, par instants, c'était désarmant... Comme maintenant, bien sûr, où elle aurait rêvé de pouvoir changer de sujet. D'autant que Melody ne trouvait pas qu'intégrer la famille Black soit un si grand privilège. Certes, ils étaient riches et influents... Mais à quel prix ? Au prix du sang d'innocents et d'idées extrêmes et déplorables (que Lexie partageait, malheureusement, mais elle faisait mine de ne pas trop y penser). Melody préféra ne rien répondre à cela, sous peine de se trahir une fois de plus. Elle laissa donc Bonnie poursuivre, et un fin sourire parvint à s'esquisser sur ses lèvres quand elle lui fit remarquer qu'il valait mieux ça qu'un mariage avec un Hornby. Sous-entendu avec Clyde Hornby. Tous les tacles possibles à l'adresse du jeune homme étaient toujours bons à prendre pour détendre l'atmosphère.

-C'est pas faux,
fit-elle semblant d'admettre avec humour. Je savais que ton rêve le plus secret était d'intégrer la secte des Black, j'aurais dû m'en douter, plaisanta-t-elle alors ensuite.

La secte des Black, le terme lui semblait particulièrement adéquat. Les Black étaient une véritable secte, il fallait respecter des codes particuliers pour être intégré dans la famille et y demeurer, et quiconque contrevenait à ces codes se voyait exposer au rejet et à l'humiliation (le cas Cedrella Black, qui n'en était qu'un parmi tant d'autres, en était réellement la preuve).


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Mer 11 Jan - 21:45

Melody & Bonnie
Retour aux sources
Bonnie ne se rendait pas du tout compte qu’elle était en train d’enfoncer de plus en plus profondément une lame de couteau dans une plaie grande ouverte chez Melody. En même temps, elle ne pouvait pas s’en douter, parce qu’elle imaginait pas son amie avoir des sentiments pour la jeune femme qui allait entrer normalement dans la famille Black. Si elle avait cru pendant un temps – mais Melody lui avait bien fait comprendre que c’était n’importe quoi – qu’elle avait quelque chose avec Orion Black, elle ne se voyait pas capable d’imaginer qu’elle puisse avoir quelque chose avec sa fiancée. Ce n’était pas quelque chose de naturel chez Bonnie, ce n’était pas quelque chose qu’elle pensait en premier lieu (qu’elle pensait tout court en fait). Elle ne s’imaginait donc pas qu’en poursuivant sur cette conversation, elle blessait son ami. Elle se contenta donc de dire que Hepburn aurait très bien pu tomber sur pire, ne manquant pas de profiter de l’instant pour tacler un peu plus le jeune homme qu’elle devait supporter comme époux. Clyde appartenait à une famille de sang pur qui ne manquait pas de moyen, c’était évident, tout comme la propre famille de Bonnie. Mais chacun, ensemble ou pas, ne valaient pas grand-chose à côté de la famille Black. Quand bien même cette famille était un peu plus spéciale.

Bonnie se mit à rire aux paroles de son amie, quand elle affirma qu’elle aurait dû deviner que son désir secret était d’intégrer la secte Black. La jeune femme devait bien avouer qu’elle trouvait que le mot secte convenait assez bien à la famille Black. On n’entrait pas dans cette famille comme ça, sans adopter une certaine vision du monde que Bonnie ne possédait pas. Elle n’avait aucun avis sur ça, elle n’avait aucune envie d’avoir un avis d’ailleurs. Autant dire qu’elle n’aurait peut-être pas eu sa place chez les Black, ce qui n’était pas plus mal sans doute. Parce qu’en réalité, elle n’avait aucune envie d’intégrer cette famille.

« Tu m’as complètement démasquée. »
Rétorqua-t-elle, sur un ton de plaisanterie comme depuis le début. Il était évident que la bleue et bronze ne pouvait pas du tout prendre au sérieux ses paroles. « Quoi que, si j’avais épousé un Black, on aurait sans doute attendu de moi que je fasse rapidement un bébé Black. »

C’était même sûr en fait et d’ailleurs, ses parents et les parents de Clyde attendaient évidemment qu’elle tombe enceinte, mais ce n’était pas une chose qui était prête à arriver. Bonnie était loin de s’imaginer mère déjà (bon, en même temps, si on lui avait donné le choix elle ne se serait pas spécialement imaginée mariée non plus et elle l’était donc…), mais elle arrivait encore moins à s’imaginer tomber enceinte de Clyde. Non, c’était beaucoup trop pour elle. Autant dire qu’elle préférait qu’on ne lui donne qu’un peu de pression, ce qui n’aurait pas été le cas si elle avait épousé un homme venant d’une famille bien plus influence, comme la famille Black.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Mer 11 Jan - 22:09


Retour aux sources
M

elody afficha un sourire amusé quand son interlocutrice affirma qu'elle l'avait démasquée. Comme si la bleue et bronze pouvait la croire une seule seconde. Il était évident qu'il s'agissait d'une plaisanterie. Jamais la jeune femme ne ferait une chose pareille, ne penserait de la sorte. Si ça devait être le cas, il était plutôt évident que toutes les deux seraient incapables de s'entendre. Melody ne pouvait pas avoir d'affinités avec une personne partageant le mode de pensée et la philosophie des Black... Enfin, elle disait ça, mais Lexie les rejoignait, par aspects, il est vrai. Elle avait décidé de rejoindre un groupe de mages noirs potentiellement dangereux qui prônaient le sang pur... mais elle avait tant d'autres choses à offrir (et Melody espérait encore qu'elle parviendrait à oublier cette histoire et à revenir sur le droit chemin)... des choses qu'elle n'imaginait pas (fermée d'esprit et bornée qu'elle était) un Black capable d'offrir. Un Black comme Orion, qu'elle avait décidé de haïr pour la simple et bonne raison qu'il existait, tout simplement. Oui, vraiment, il était impossible que Bonnie veuille réellement rejoindre la secte des Black. Elle avait beau se plaindre bien souvent de son mari (et elle avait d'excellentes raisons pour cela), au moins il ne l'enfermait que dans les absurdes liens du mariage, pas dans des dogmes et des traditions qui prenaient la poussière et qui créaient d'improbables générations d'intolérants lobotomisés.

Melody grimaça quand son interlocutrice affirma que si elle avait épousé un Black, on aurait exigé rapidement qu'elle ponde une descendance. C'était très probable, en effet. Après tout, tous ces mariages entre familles de sangs purs, ce n'était pas sans raison, bien au contraire, c'était pour garantir la "pureté" des générations futures, et pour cela, il ne fallait pas lésiner et en créer bien vite. Donc oui, de ce côté là, c'est sûr, elle avait de la chance, et Melody s'évita de penser que c'était ce qu'on attendrait de Lexie de son côté. Mais non, elle ne devait pas penser de cette manière, parce que même si les fiançailles étaient officiellement prononcées, il était hors de question qu'Orion l'épouse. Elles fugueraient ensemble à l'autre bout du monde s'il n'y avait pas d'autre solution, mais il était hors de question que les choses se déroulent d'une manière différente, vraiment hors de question. Non, ne pas penser à ça et se concentrer sur Bonnie. Elle ne voulait pas trahir ses émotions. Surtout pas. C'était la dernière chose qu'elle puisse souhaiter.

-Alors que ta mère se tient comme un ange et ne te met pas du tout la pression
, répondit-elle dans un fin sourire, se remémorant le début de leur conversation, durant lequel elle lui avait appris que ses parents attendaient quand même relativement impatiemment qu'elle fonde une famille. Mais avec Clyde, impossible que ça arrive. D'ailleurs, ils sont comment les beaux-parents Hornby ? Pas trop lourdingues ?


code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Mer 1 Mar - 22:39

Melody & Bonnie
Retour aux sources
Oh bien sûr, sa mère ne manquait pas de la tanner pour qu’elle ponde des enfants Hornby et qu’elle lui donne des petits enfants. Mais au moins, Bonnie pouvait s’épargner la pression familiale entière, plus la pression d’un mari qui attendrait de sa part qu’elle enfante pour la pérennité du nom et du sang. Au moins, Clyde n’en avait que faire et au contraire, il était évident qu’il allait s’épargner un nouvel emmerdement de ce genre. Autant dire que la jeune femme ne craignait pas un jour que son cher et tendre lui mette la pression et tant mieux parce qu’elle n’avait aucune intention de le laisser la toucher. Elle pensait pouvoir échapper à ce détail donc, jusqu’à la fin de sa vie puisque son destin était apparemment scellé sans qu’elle ait son mot à dire. Même si sa mère lui en parlait souvent, mais ce n’était pas non plus elle qui allait la forcer à avoir un enfant. Elle allait simplement la harceler pendant de nombreuses années, se montrant sans doute bien plus insistante au fil du temps. Mais bon, Bonnie avait l’intention de tenir bon de toute façon. Autant dire que sa situation n’était pas aussi pire qu’elle pourrait l’être, même si elle pouvait être bien mieux après tout. Si elle n’était pas mariée à Clyde, les choses seraient bien mieux.

« Ma mère, je peux m’en charger. »

Affirma Bonnie donc, pour répondre à Melody. Oh, la jeune femme adorait râler de sa famille et/ou de son mari, mais en même temps elle savait bien qu’elle exagérait un peu par moment. Même si bon, elle connaissait quand même sa mère et elle savait qu’elle n’allait pas non plus se montrer vraiment tendre. Tout comme sa belle-famille, qui allait peut-être s’impatienter de ne pas voir de progéniture arriver dans ce mariage qu’ils avaient organisé.

« Au vu du mari… je peux même dire qu’ils ne sont pas trop mal. » Répondit-elle honnêtement. En soit, cela ne la dérangeait pas non plus de casser du sucre sur ses beaux-parents, mais elle devait bien avouer qu’ils n’étaient pas trop mal. Et puisque c’était en grande partie grâce à eux qu’ils vivaient… « Le père de Clyde est d’une patience incroyable avec lui. Il continue de nous donner de l’argent, alors qu’il ne bouge pas ses fesses pour aller travailler. » Bon, il le faisait de temps en temps, mais pas suffisamment pour que Bonnie puisse affirmer qu’il allait travailler. « Bon, après je ne dis pas que j’adore les voir non plus… ils sont comme mes parents quoi. »

C’était incroyable comme sa vie était dingue depuis qu’elle était mariée… s’en devenait quand même vraiment démoralisant. Au final, Bonnie vivait juste dans le fait qu’elle était mariée, qu’elle avait des parents sur le dos, que son mari avait ses propres parents sur le dos et qu’ils subissaient tout ça. Mais bon… elle ne se rendait pas compte que bientôt, sa vie allait vraiment devenir bien plus remplit. Sans qu’elle ne comprenne vraiment d’où cela venait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Mer 1 Mar - 23:00


Retour aux sources
M

elody afficha un fin sourire quand Bonnie lui affirma qu'elle pouvait très bien gérer sa mère. Soit, mais en même temps, si ses parents l'avaient mariée, même à un abruti tel que Clyde Hornby, c'était qu'ils espéraient un quelconque fruit de cette union, et ça avait l'air on ne peut plus mal barré, c'est rien de le dire, même si elle parviendrait sûrement à calmer un peu sa mère, la bleue et bronze ne pouvait s'empêcher de supposer qu'il viendrait bien un moment où le jeune couple (qui ne le serait plus tant alors) serait diablement regardé de travers. C'était injuste, mais c'était de cette manière que les choses fonctionnaient, dans le monde où elles vivaient. Certes, être mariée sans enfant était tout de même moins déshonorant que de s'enticher de quelqu'un du même sexe selon leurs codes pour le moins archaïques, mais ça n'en restait pas moins une situation peu prometteuse et surtout considérée comme peu honorable au sein des familles de sang pur. Enfin, chaque chose en son temps, elle avait sans doute un peu de marge avant qu'on ne lui reproche définitivement de ne pondre aucun marmot (encore que le marmot en lui-même pourrait bien devenir le motif du reproche à un moment ou à un autre). Pour le moment, il fallait surtout qu'elle réussisse à s'adapter à sa nouvelle vie sans trop de difficultés.

Et ça semblait être le cas dans une certaine mesure. Tout n'était pas rose dans la vie de Bonnie, ça, Melody l'avait bien compris, mais au moins, la jeune femme ne subissait pas la compagnie d'un mari violent, qui entraverait sa liberté ou l'obligerait à tout prix à remplir son devoir conjugal. Bon, romantique, la bleue et bronze préfèrerait de loin que son interlocutrice s'épanouisse auprès de quelqu'un qu'elle aime, mais la vie était rarement aussi simple, et elle était bien pplacée, malheureusement, pour le savoir. Elle devait se contenté de ce qu'elle avait, donc. Un mari certes flemmard mais laxiste, et des beaux-parents qui, au moins, subvenaient à leurs besoins financièrement et compensaient la flemmardise chronique de l'irrécupérable Hornby. On faisait pire. Mais on faisait mieux, quoi. En tout cas, ce n'était pas avec ce genre de vie en demi-teinte qu'on parvenait à atteindre un sincère épanouissement.

-Bon, ben tu sais ce qu'il te reste à faire, alors,
plaisanta la bleue et bronze. Tu cambrioles tes beaux-parents, tu tues ton mari et tu fuis très loin d'ici avec ton pactole et, si possible, un amant digne de ce nom.

Oui, oui, elle plaisantait. La mort de Clyde Hornby était un sujet de conversation dont personne d'un tant soit peu sensé ne pourrait se lasser, sans aucun doute possible. Et quoi qu'il en soit, puisque Melody n'avait pas de solutions à donner pour améliorer la vie un rien merdique de Bonnie, elle espérait au moins lui donner le sourire.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 266
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Sam 22 Avr - 11:29

Melody & Bonnie
Retour aux sources
Quand Melody lui affirma qu’il ne lui restait plus qu’une seule chose à faire, exposant ensuite son plan, Bonnie ne se retint absolument pas de sourire et même de rire aux propos de son amie. C’était peut-être horrible, ça l’était assurément en fait, mais elle n’y pouvait rien. Elle trouvait cette hypothèse vraiment amusante, elle n’était qu’une plaisanterie de toute façon. Parce que même si Bonnie avait peine à supporter Clyde, qu’il lui tapait très souvent sur le système, elle ne souhaitait pas sa mort pour autant. Par contre, ça ne la dérangeait absolument pas de plaisanter sur cette dernière. C’était malsain sans doute, mais tant pis. Elle avait besoin de ça après tout, de dédramatiser un peu sa situation. Parce qu’au final, sa nouvelle vie de femme mariée ne lui plaisait vraiment pas. Même si elle aurait pu avoir pire mari, même si Clyde aurait pu réclamer des choses de sa part, ce qu’il ne faisait pas donc, elle n’aimait pas pour autant le fait d’être sa femme, de devoir partager un appartement (si on pouvait appeler ça un appartement, Bonnie se demandait toujours dans quel état il allait laisser cet appartement en son absence, elle savait qu’elle n’était quand même pas trop à plaindre. Qu’elle aurait vraiment pu tomber sur pire mari. Mais quand même. C’était vraiment amusant de parler de la potentielle mort de son époux, après qu’elle ait volé ses beaux-parents et avant de partir très loin avec son pactole et un amant digne de ce nom.

« On se croirait dans un roman. » Affirma-telle alors, toujours sur le même ton léger. Elle ne devrait sans doute pas parler si légèrement d’un « plan » de ce genre, mais elle n’avait pas l’intention de se retenir non plus. « Il faut juste que je trouve l’amant digne de ce nom avant quand même, le beau chevalier servant qui va me sauver des griffes de mon flemmard de mari. »

Elle plaisantait, encore et encore, sans se douter que c’était justement une situation – l’amant, pas vraiment le fait de tuer son mari pour récupérer l’argent et s’en aller vite, elle n’était quand même pas cruelle à ce point et Clyde n’avait pas du tout mérité une telle chose non plus… tout fainéant et agaçant qu’il était – qu’elle allait vivre prochainement. Elle ne pouvait pas le croire, parce qu’elle ne l’espérait pas vraiment. Pour le moment en tout cas, cela viendrait.

« Bon, je suis désolée, mais je vais déjà devoir y aller. » Bon, déjà, ça faisait quand même un moment qu’elles discutaient toutes les deux, mais Bonnie trouvait le temps toujours trop court quand elle le passait en compagnie de Melody. Il filait à une vitesse incroyable, alors qu’autrement il la narguait pour s’écouler tellement lentement. « On se revoit vite d’accord ? Il va falloir qu’on mette en place le plan pour me sauver de cette vie misérable. »

Ajouta-t-elle alors, toujours en plaisantant. Bon, elle adorait se plaindre, mais en réalité elle aurait vraiment pu tomber sur pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Retour aux sources (Melody :3)   Sam 22 Avr - 11:49


Retour aux sources
B

ien sûr, Melody plaisantait et ne suggérait en rien sincèrement son interlocutrice de devenir une criminelle émérite doublée d'une voleuse sans l'ombre d'un scrupule. La jeune femme savait bien que sa vie avec Clyde n'était pas bien heureuse, mais ce n'était pas une raison, ce même si aucune des deux jeunes femmes présentes n'avaient beaucoup d'estime pour lui, force était de constater qu'il ne méritait pas de mourir pour autant. Allons bon. De toute manière, si Melody était vraiment capable d'être aussi stratège et machiavélique en vrai que dans son imagination, il n'y aurait pas que l'époux de son amie qui ne ferait pas long feu, elle aurait tôt fait de détruire la famille Black, à commencer par Orion, dans le seul et unique but de pouvoir filer le parfait amour avec Lexie. Dans la fiction, tout avait toujours l'air plus simple, moins prise de tête. Melody n'aimait pas particulièrement lire, mais elle ne comptait pas le nombre de fois où elle aurait aimé que sa vie soit un roman et qu'elle en soit l'héroïne. Ou plutôt l'auteure, en fait... parce que par certains aspects, sa vie bien mouvementée pourrait avoir les mérites de quelques chapitres d'un bouquin sans prétention... Mais si elle pouvait avoir le contrôle sur les événements qui jalonnaient son existence, il y aurait tant de choses qu'elle écrirait différemment. Sauf qu'elle ne décidait pas. Non, à la place, elle subissait, ce qui se révélait être, bien sûr, une position bien moins simple et confortable. Encore qu'elle n'était pas forcément à plaindre en comparaison de Bonnie. Melody se contentait d'appréhender ce qui n'était pas encore. Bonnie, elle, subissait sa situation directement. Melody allait répliquer quelque chose, mais Bonnie fut rappelée à ses obligations par l'heure qui défilait à toute allure. Melody consulta sa propre montre, elle ne s'était pas doutée que le temps avait filé aussi vite. Dommage, elle l'aimait bien, cette conversation.

-Compte sur moi,
répliqua la bleue et bronze dans un grand sourire, ne comptant effectivement pas laisser s'écouler beaucoup trop de temps avant qu'elles ne se revoient. Elles devraient d'ailleurs prendre plus souvent l'habitude de se retrouver pour bavarder comme elles venaient de le faire. Cette conversation avait fait du bien à Melody, et elle osait croire qu'il en était de même pour Bonnie. À la prochaine, alors.

Et Melody laissa à Bonnie le soin de s'éclipser, tout simplement, tandis qu'elle-même choisissait de rester attablée encore un petit moment avant de s'en aller à son tour. Elle n'avait rien de spécial de prévu, elle n'était pas pressée par le temps, alors elle se laissait vivre, tout simplement. Ce qui est sûr, c'est que cette conversation, légère et amusante, l'avait reboostée. Bonnie était une amie comme elle n'en avait pas beaucoup, et elle avait bien conscience en cet instant qu'il faudrait qu'elle prenne soin de cette amitié.



code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Retour aux sources (Melody :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-