AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: boif d'if, ventricule de dragon, 26,2 cm
Camp: Mal
Avatar: Christopher Walken

Message#Sujet: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Ven 14 Aoû - 20:35


Prêter serment, c'est mettre son âme en péril
C'

était une initiative qu'il aurait certainement fini par également prendre s'il s'était retrouvé dans son état normal, mais ce n'était bien évidemment pas lui qui avait guidé ses propres pas jusqu'à la demeure où vivaient les jeunes mariés Rookwood. Le jour où Tom Jedusor et Dimitri Borodine s'étaient rencontrés (jour qui avait marqué la fin de ces instants disparus de sa mémoire où l'homme disposait encore de ses actes), la première chose que le premier avait ordonné au second était d'établir la liste complète des neo-grindelwaldiens, en prenant soin également de spécifier leurs adresses, leurs statuts, le nombre de méfaits à leur compteur, la place qu'ils tenaient dans la hiérarchie qui se construisait toujours dans les organismes du genre (et les chevaliers de Walpurgis, qui ne tarderaient pas à porter un autre nom, en étaient la preuve)... Autant d'informations précieuses qui devaient permettre à l'adolescent (qui était loin d'en avoir l'innocence) d'avancer comme il se doit ses pions sur l'échiquier.

Bien sûr, l'héritier de Salazar Serpentard avait également demandé à celui qui, jusqu'alors, était le leader de ce groupe pro-Grindelwald qui lui avait survécu, de lui parler des recrues qui lui semblait les moins impliquées, et qui mériteraient d'être recadrées. Il y en avait un certain nombre, bien évidemment, puisque certains, qui les avaient rejoints par crainte bien plus que par principe, mettaient le moins de dévotion possible à la tâche et, de manière générale, s'assuraient surtout de survivre le plus longtemps possible. Or, on ne rejoignait pas les neo-grindelwaldiens en faisant le minimum vital et en se tournant les pouces, certainement pas, il fallait faire preuve d'investissement et d'initiative, tout comme Tom n'avait pas l'intention de traîner derrière lui d'irrémédiables boulets. En l'occurrence, Raziel Rookwood n'était peut-être pas l'un de ces boulets, mais la question demeurait entière, en ce qui le concernait. Car il ne semblait pas outre mesure investi à la cause qu'il devait défendre, et semblait plus enclin à s'intéresser à son mariage et à sa petite vie de famille. Cas de figure évidemment contreproductif quand il était question d'asseoir la domination du sang pur sur toute la communauté indigne des moldus.

L'une des premières missions qui avaient été demandées à Dimitri, qui n'était plus que l'ombre de lui-même, en définitive, avait été de se rendre chez ces individus et de s'assurer de leur loyauté. Et si loyauté il n'y avait pas ? Eh bien, il fallait alors prendre les mesures en conséquence. Ni plus ni moins. Et c'était pour savoir ce qu'il en était de Raziel que le vieil homme, que le sortilège d'imperium semblait avoir vieilli de dix ans supplémentaires encore, s'était rendu devant chez lui. Après qu'il eût frappé à la porte, ce ne fut cependant pas le néo-grindelwaldien qui lui ouvrit, mais une jeune femme aux cheveux blonds, au teint pâle et au visage d'ange. Son épouse, certainement. Elle correspondait à la description qu'on lui en avait faite.

-Gabriel Rookwood, je présume ?
demanda-t-il d'un ton sans doute un peu trop mécanique. Je voudrais voir votre mari, est-ce qu'il est là ?






code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 439
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Dim 13 Sep - 15:59

Dimitri & Gabrielle
Prêter serment, c'est mettre son âme en péril.
Gabrielle se trouvait chez elle, comme d’habitude. Depuis qu’elle n’avait plus à se préoccuper des préparatifs de son mariage (qui avait eu lieu maintenant), elle devait bien avouer qu’elle s’ennuyait ferme. Elle n’avait plus à s’en occuper toute la journée, voir sa belle-mère pour les derniers détails, du coup Gabrielle ne savait pas comment occuper ses journées. Elle sortait un peu, voir des amis (elle n’en avait pas beaucoup, mais elle avait des fidèles amis quand même), ou alors elle restait chez elle. Elle bouquinait énormément, puisque l’elfe de maison ne la laissait pas s’occuper du ménage. Evi était moins « dure » avec elle depuis qu’elle était officiellement la femme de Raziel et donc, qu’elle avait tous les droits pour lui donner des ordres. Cependant, elle ne manquait quand même pas de montrer à sa maitresse qu’elle ne voulait pas se faire voler son travail. Et la française devait bien avouer qu’elle n’avait pas spécialement envie de le faire. Elle n’aimait pas voir la tristesse dans les grands yeux de l’elfe de maison, alors si ça lui faisait plaisir de travailler. En attendant, c’était donc la sorcière qui s’ennuyait ferme.

Elle réfléchissait donc de plus en plus à faire quelque chose de sa vie (en attendant peut-être que son foyer s’agrandisse, elle serait sans doute suffisamment occupée comme cela à ce moment-là), afin d’occuper ses journées pendant que Raziel était à Poudlard. La jeune femme avait déjà de la chance que son époux arrive à rentrer de l’école de magie tous les soirs (ou presque, parfois il ne pouvait pas) afin de la rejoindre chez eux. Mais la journée, il était du coup fort occupé. Mais pour l’instant, elle n’avait pas encore mis ses projets en marche et elle se contentait, la plupart du temps, de lire dans le salon. Comme maintenant, elle était assise dans un fauteuil confortable du salon, plongée dans un livre, pendant qu’Evi s’occupait du ménage dans la même pièce. Et ce fut à ce moment-là que quelqu’un frappa à la porte. L’elfe de maison leva son regard vers Gabrielle, qui lui fit signe qu’elle y allait, posant son livre sur la table basse. Ce n’était pas rare que certaines personnes viennent rendre visite aux Rookwood sans prévenir, même si la plupart du temps Gabrielle avait la joie d’accueillir sa belle-mère. Elle pensait que c’était elle d’ailleurs, avant d’ouvrir la porte.

« Raziel est à Poudlard pour la journée. » Répondit-elle à l’homme qui se trouvait dans l’entrebâillement de sa porte, qui semblait la connaitre alors que ce n’était pas son cas. En même temps, ce n’était pas bien difficile de deviner que la jeune femme qui ouvrait la porte de la demeure des Rookwood n’était autre qu’elle-même. Le regard de la jeune femme observait l’homme, qu’elle trouvait assez étrange. Tant dans sa façon de se tenir, que sa façon de lui parler. « Vous êtes ? Je peux peut-être prendre un message de votre part ? »

Il y avait tellement de personne dans l’entourage de Raziel, que Gabrielle se perdait vraiment. En tout cas, l’homme n’était pas chez eux et si l’inconnu voulait lui parler, il n’allait pas avoir d’autre choix que de repasser. Et s’il n’était pas trop pressé, la jeune femme pourrait lui offrir quelque chose à boire sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: boif d'if, ventricule de dragon, 26,2 cm
Camp: Mal
Avatar: Christopher Walken

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Lun 14 Sep - 20:20


Prêter serment, c'est mettre son âme en péril
D

imitri se trouvait confronté à une situation inédite, qu'il n'avait en rien préméditée, et qu'il n'aurait guère pu soupçonner (pour peu qu'il soit encore capable de raisonner par lui-même, ce qui n'était manifestement plus le cas), son esprit était en ébullition, tandis que des pensées sans la moindre cohérence s'entrechoquaient. Il fallait peut-être qu'il s'en aille, de crainte que la situation s'envenime, mais il n'avait pas reçu l'ordre de s'en aller, il avait reçu l'ordre de s'assurer la fidélité de Raziel Rookwood à la cause des neo-grindelwaldiens. Que le principal concerné ne soit pas présent entachait la mission, mais ne l'annulait pas forcément. Des ordres imprécis lui étaient formulés, de sortes à ce que la mécanique bien huilée ne s'enraye pas. Seule la liste de restrictions avait été longue et laborieuse. Et il n'était ni face à un ordre, ni face à une restriction. Pour autant, il ne possédait plus rien du libre arbitre qui faisait autrefois de lui le décisionnaire, le grand patron d'un groupuscule qui ne lui appartenait plus du tout désormais.

-J'aimerais mieux lui parler en personne.
répondit-il alors de sa voix blanche, tandis que, au creux de son cerveau, le mécanisme de sa pensée s'enrayait complètement.

Et commettre des impairs risquait fort de devenir inévitable. Sauf qu'en personne, il était apparemment impossible qu'il lui parle, puisque Raziel n'était pas seulement absent pour quelques heures, il était parti une journée entière, un temps bien trop long pour qu'il puisse l'attendre ou puisse espérer avoir l'entrevue (qui tiendrait plus du réquisitoire) qu'il se devait de lui accorder. De l'épouse, il y avait sans doute quelque chose à obtenir. Mais on ne lui avait donné aucun ordre quant à ce qu'il pouvait dire ou non à Gabrielle Rookwood concernant son mari. Il n'y avait qu'une mission, une seule, qui ne tenait qu'en quelques simples mots. Connaître l'état de l'allégeance de l'époux. La lui rappeler de quelque manière que ce soit si par malheur il avait fini par l'oublier. Gabrielle était sûrement un bon moyen de pression pour respecter cet ordre, ma foi.

-Je me nomme Dimitri Borodine. Votre mari ne vous a jamais parlé de moi ?

Dimitri, même conscient, n'avait guère su si Raziel avait ou non jugé utile de mettre sa toute nouvelle femme (à l'époque sa fiancée) dans la confidence de ses actes. Cela l'indifférait, pour peu que la femme ne répète rien, des fois, peut-être même, qu'elle se rallie à la cause de son époux. Pas forcément par conviction, juste par amour. Parfois, ce dernier motif était nettement plus puissant que le premier. Déjà, il fallait qu'il en ait le coeur nette à ce sujet. Après cela, il pourrait potentiellement savoir comment agir. Ou non. Il ne savait pas. Il ne savait plus rien. L'esprit domestiqué atteignait les limites de sa manipulation, sans pour autant pouvoir se libérer de l'emprise qu'un autre avait sur lui. Nul ne peut comprendre ce qui se trame dans un tel esprit, sans l'avoir subi, et nul l'ayant subi ne peut en témoigner.





code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 439
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Ven 9 Oct - 14:25

Dimitri & Gabrielle
Prêter serment, c'est mettre son âme en péril.
Raziel n’était pas à la maison et cet homme devant Gabrielle voulait le voir. La jeune femme ne pouvait pas vraiment faire quelque chose pour le vieil homme qui avait envie de lui parler en personne. Si elle ne pouvait pas prendre un message pour son époux, elle ne pouvait rien faire donc. Gabrielle se demandait vraiment qui était cet homme et ce qu’il pouvait le mener chez elle (et chez Raziel). Il y avait quand même énormément de chose que la jeune femme ignorait de son époux, parce qu’elle ne connaissait pas une grande partie de sa vie. Pour le moment, c’était sans doute mieux qu’elle ne sache rien. Même si à force, elle n’allait pas tarder à le découvrir que Raziel lui en parle ou non, puisqu’elle avait de plus en plus de contact concernant ces activités de mages noirs. Il y avait eu la visite de Clyde, que la jeune femme avait cru parfaitement sincère alors qu’il avait une idée en tête. Et maintenant, cet homme étrange qui se présentait sous le nom de Dimitri Borodine et qui se demandait si Raziel avait déjà parlé de lui à sa femme. Gabrielle ne cacha pas son air surpris en l’entendant parler de la sorte. Elle fouilla dans son esprit pour savoir si un jour Raziel lui avait parlé, mais elle ne s’en souvenait vraiment pas. C’était peut-être le cas, comme cela au court d’une conversation, mais cela ne lui avait pas marqué l’esprit.

« Non il ne m’a pas parlé de vous. » Dit-elle donc, puisqu’elle n’en avait vraiment aucune idée. Et si cela avait été important, elle n’aurait sans doute pas oublié. En tout cas, le nom de l’homme ne lui disait vraiment rien. « Il aurait une raison de me parler de vous ? »

C’était qu’en lui disant cela, l’homme avait le don de picoter un peu la curiosité de la jeune épouse de Raziel. Visiblement, Dimitri Borodine se demandait vraiment si son époux lui avait parlé de lui, c’était qu’il y avait forcément une raison pour cela. Une raison que la jeune femme ignorait complètement. Il y avait énormément de personne d’en l’entourage de son mari, dans l’entourage de sa famille surtout (les Rookwood était une grande famille après tout), Gabrielle était loin de connaitre tout le monde encore. Et elle ne savait pas vraiment si elle allait parvenir à connaitre tout le monde d’ailleurs, si elle allait se faire au fait qu’elle faisait à présent partie de quelque chose de grand. Elle était une Rookwood depuis que son mariage avait eu lieu, elle avait donc sa place dans ce monde dont elle ignorait encore tout. Et pour le moment, la jeune femme ne savait vraiment pas comment elle devait se comporter avec celui qu’elle avait sous les yeux. Elle le trouvait vraiment étrange, il y avait quelque chose de bizarre dans son regard. Elle s’était vraiment attendue à ce qu’il se contente de s’en aller, puisqu’il ne pouvait pas parler dans l’immédiat à Raziel, mais ça n’avait pas été le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: boif d'if, ventricule de dragon, 26,2 cm
Camp: Mal
Avatar: Christopher Walken

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Lun 12 Oct - 19:29


Prêter serment, c'est mettre son âme en péril
A

insi donc, Raziel n'avait rien dit à son sujet à celle qui était devenue sa femme, et s'il n'avait rien dit à son sujet, il était également probable, par la force des choses, qu'il ne lui ait absolument rien dit de son allégeance aux neo-grindelwaldiens. Elle pouvait mentir, bien sûr, mais Dimitri, quoi que sa capacité de jugement soit très clairement altérée par le sortilège dont il était victime depuis un bon moment à présent, la pensait tout à fait honnête. Cela se lisait dans son regard, cela s'observait dans son attitude. Dimitri ne savait pas vraiment si, à l'heure actuelle, il lui fallait louer la discrétion de Raziel, qui s'était donc abstenu de parler du groupe qu'il avait intégré y compris à sa propre épouse (et s'il ne l'avait pas fait avec elle, il était à parier qu'il ne l'avait pas non plus fait avec ses amis proches ou avec sa famille - à moins qu'elle appartienne dors et déjà à ce groupe), ou le déplorer, car il aurait certainement été plus simple en la circonstance qu'elle soit au courant de tout, afin qu'il puisse accomplir au mieux la mission qui lui avait été confiée (car, à présent, il remplissait les mission, il n'était plus le commanditaire). Dimitri n'avait plus beaucoup d'orgueil en réserve, mais il en restait un fond quand même, et c'était celui-là qui lui faisait déplorer que Gabrielle ne sache rien de lui. Cette part de lui souhaiteuse que chacun connaisse son nom n'avait pas complètement disparu. Et elle l'invita à une réponse certes polie, mais qui ne dissimulait pas une certaine sécheresse dans le ton de sa voix.

-Il aurait eu plus d'une raison de vous parler de moi, oui.
Il marqua une pause, croisa les bras. Et s'il ne l'a pas fait, cela signifie qu'il a eu plus d'une occasion de vous mentir.

Non pas que l'intention de Dimitri soit de briser à tous prix un ménage, cela l'indifférait complètement, honnêtement, et le bonheur conjugale de Raziel, du moment qu'il n'entamait pas sa motivation (qui semblait entamée dans tous les cas, sans que cela soit forcément du fait de la femme qui se trouvait en face de lui) , n'avait pas grande importance à ses yeux, mais il ne pouvait tolérer que les neo-grindelwaldiens tiennent une place secondaire dans la vie de Raziel. C'était d'ailleurs pour cela qu'il se trouvait là, il faut bien le dire, pour tester une loyauté qui serait clairement éprouvée si elle s'avérait ébranlée. On ne pouvait quitter ce groupuscule, appelé à être bientôt rebaptisé, sans en payer les conséquences, et en un seul morceau.

-Cela fait un moment que Raziel travaille pour moi.


Il entretenait encore le mystère, il ne pouvait pas se permettre de lui apprendre la vérité, par contre, il voulait entendre de son épouse un indice, quoi que ce soit, qui lui permettrait de savoir quoi faire de sa mission.





code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 439
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Lun 2 Nov - 15:11

Dimitri & Gabrielle
Prêter serment, c'est mettre son âme en péril.
Gabrielle ne comprenait vraiment pas la présence de cet homme dans sa maison, qui lui parlait de son époux. Elle ne voyait vraiment pas où il voulait en venir et comment elle aurait dû entendre parler de lui. Evidemment, elle était bin loin d’imaginer la vérité, le fait que Raziel appartenait à un groupuscule de mage noir. Elle ne comprenait vraiment rien et elle était encore plus perdue quand l’homme lui affirma que son époux avait eu plus d’une raison de lui parler de lui. Les yeux de la jeune mariée ne quittaient pas une seconde l’homme étrange devant elle, alors qu’il croisait les bras et affirmait que Raziel avait eu plus d’une occasion de lui mentir. La française n’aimait pas du tout la manière dont ce Dimitri Borodine parlait de son époux. Gabrielle avait une confiance aveugle en Raziel, elle ne pouvait pas croire qu’il lui mentait. Mais en même temps, elle ne pouvait pas s’empêcher de se demander pourquoi ce sorcier se trouvait chez eux, à lui parler de cette manière. Gabrielle ne répondit rien à l’homme, elle se contenta de croiser à son tour ses bras et de l’observer avec un regard sombre. Il était clair qu’elle ne l’aimait pas, parce qu’elle ne supportait pas qu’on vienne chez elle pour lui parler de cette manière. Parce que même si Raziel lui mentait, cela ne les regardait qu’eux et pas du tout une personne dont elle n’avait jamais entendu parler jusqu’à aujourd’hui. Elle n’avait même pas eu l’occasion de le croiser, alors qu’elle avait quand même rencontré de nombreux sorciers depuis qu’elle fréquentait Raziel. Rien qu’à son mariage elle avait fait énormément de rencontre.

L’homme poursuivit en affirmant que Raziel travaillait pour lui. Dans le ton de la voir de Dimitri et avec l’ensemble de la conversation, Gabrielle se doutait bien que cela n’avait pas de rapport avec Poudlard. La femme était loin de connaitre tous les collègues de son époux, même si elle avait eu l’occasion d’en rencontrer certain, mais elle ne pensait pas que ce dernier puisse travailler à l’école de la magie. Elle ne dit rien sur le coup, se contentant de l’observer. Elle ne savait vraiment pas quoi penser de ces paroles et elle commençait à se poser vraiment des questions. Est-ce qu’elle ne devrait pas simplement renvoyer Borodine ? Lui demander de quitter sa maison et de la laisser tranquille ? Sans doute oui, mais en même temps il n’avait pas manqué de piquer sa curiosité. Après quelques secondes, elle reprit la parole.

« Comment ça il travaille pour vous ? »

Est-ce que Raziel lui cachait vraiment quelque chose ? Malheureusement, elle ne pouvait pas être certain qu’il lui disait entièrement la vérité, parce qu’elle savait que sa famille avait des secrets. Ce n’était pas parce qu’elle venait d’épouser Raziel qu’elle avait eu connaissance de toute l’histoire des Rookwood, même si elle espérait bien en apprendre bien plus au fur et à mesure des années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: boif d'if, ventricule de dragon, 26,2 cm
Camp: Mal
Avatar: Christopher Walken

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Mar 3 Nov - 18:02


Prêter serment, c'est mettre son âme en péril
I

l devenait à présent évident que Gabrielle ne savait rien des activités - n'ayons pas peur des mots - criminelles de son cher et tendre époux, sa réaction en disait suffisamment long sur le sujet. Elle aurait pu savoir sans connaître l'identité de son interlocuteur, mais deviner dès l'instant où il se serait montré à ce point mystérieux. Ce n'était pas le cas. Elle affichait l'attitude la plus innocente et ignorante que l'on puisse imaginer, elle ne savait pas. En soi, cela aurait pu être un bon point pour Raziel Rookwood. Après tout, il ne devait pas répandre son allégeance aux quatre vents. Sauf que, en l'occurrence, cela donnait surtout l'impression qu'il avait voulu dissimuler à son entourage proche ses choix autant, en définitive, qu'à lui-même. Dimitri songea à la meilleure réponse à fournir. En fonction de ce qui lui était dicté, bien évidemment, car sa décision, quel qu'elle soit, ne serait pas exactement la sienne. Il n'était peut-être pas avisé d'apprendre de but en blanc les faits à son interlocutrice. Si cette-dernière, pour protéger son époux, pourrait décider de se taire (et il vaudrait mieux pour elle), il se pouvait également que la jeune femme choisisse d'ébruiter les faits et son rôle parmi les neo-grindelwaldiens. Bien sûr, c'était hors de question. Que Gabrielle serve d'intermédiaire afin d'inquiéter (pour ne pas dire menacer) Raziel, c'était tout à fait envisageable, mais il fallait prendre la juste mesure de la situation, et en tirer profit le plus judicieusement possible.

-Il me rend service. Il en a l'obligation. Même s'il semble l'oublier, ces derniers temps.
Il marqua une pause. Il laissait à son interlocutrice le temps d'imprimer la situation. Il voulait faire naître le doute en elle. Il était fort probable que l'épouse de toute neuve soit la clé qui ramènerait Rookwood dans leurs rangs, ce serait mieux encore. Il ne vous a vraiment rien dit ? Oui, il insistait, et c'était à dessein bien évidemment. Il en parlait comme d'une évidence, parce qu'il voulait que le doute s'immisce très sûrement dans l'esprit de son interlocutrice. Il marqua une pause suffisamment longue pour laisser à la jeune femme tout le temps nécessaire pour cogiter. Pas trop tôt de même, néanmoins. Il serait très important que je puisse lui parler au plus vite. Il y a plusieurs affaires urgentes dont je dois traiter avec lui... Il n'a pas vraiment été ... à la hauteur de nos attentes, dernièrement.

Le message pourrait être répété tel quel à Raziel, c'était du moins ce que Dimitri, ou celui qui le contrôlait corps et esprit, escomptait, car il pourrait ainsi entendre dans ces mots l'avertissement qu'ils contenaient bel et bien. Et en attendant, attiser la curiosité de la jeune femme, jusque-là étrangère à toutes ces affaires, ne serait pas un mal non plus. Bien au contraire.





code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 439
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Mer 25 Nov - 14:07

Dimitri & Gabrielle
Prêter serment, c'est mettre son âme en péril.
Gabrielle ne savait vraiment pas quoi penser de cette situation, de l’homme qu’elle avait sous les yeux et de ce qu’il lui disait. Il disait que Raziel travaillait pour lui, sans pour autant lui expliquer vraiment ce qu’il faisait pour lui. Cela n’avait aucun rapport avec Poudlard, la jeune femme en était persuadée, en même temps si c’était le cas Dimitri Borodine ne ferait pas autant de suspense dans ses propos. Gabrielle ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions, de se demander ce que tout cela signifiait. Et il était évident que Dimitri était doué pour mettre le doute en elle. Il ne pouvait pas se montrer plus énigmatique encore en affirmant que Raziel lui rendait service, par obligation. Qu’est-ce que cela signifiait ? Pourquoi son époux devrait s’obliger à rendre service à cet homme, qu’elle n’avait jamais entendu parler jusqu’à présent. Et qu’est-ce qu’il voulait dire en affirmant qu’il oubliait un peu son devoir ces derniers temps. Gabrielle ne savait vraiment pas quoi en penser, elle avait le sentiment que cet homme était en train de lui parler d’une autre personne. En fait, elle hésita même une seconde à lui demander s’il parlait bien de Raziel Rookwood, le professeur d’histoire de la magie qu’elle venait d’épouser. Mais elle n’en fit rien, parce qu’elle savait qu’ils parlaient bien de la même personne et cela même si la jeune femme n’avait vraiment jamais entendu parler de Dimitri Borodine. Il appuya de nouveau sur ce détail d’ailleurs, Gabrielle se contenta de l’observer en silence. Elle n’avait pas besoin de se répéter, elle ne savait vraiment pas qui il était et il était évident qu’elle ne pouvait plus que se poser des questions maintenant. Elle ne savait pas quand elle allait en discuter avec Raziel, mais ce sujet allait forcément revenir sur le tapis. Surtout au vu de ce que le sorcier affirma ensuite.

« Comme je vous l’ai dit, il n’est pas là et je ne sais pas quand il va rentrer. » Elle comprenait bien que l’homme voulait parler urgemment à son époux, sauf qu’elle ne pouvait pas faire de miracle non plus. Elle n’avait aucune idée de quand ce dernier allait rentrer, même si au final elle avait bien envie que l’homme rentre maintenant, pour dénouer un peu ce nœud qui venait de se former dans son esprit. « Mais je ne vais pas manquer de lui parler de votre visite. » Il était évident que la jeune française n’allait pas avoir d’autre choix, elle n’allait pas pouvoir faire comme si elle ne venait pas d’apprendre quelque chose. Elle ne savait pas vraiment quand, ni comment, mais elle allait évidemment avoir une conversation avec son jeune époux. « Quelles sont vos attentes envers lui ? »

Gabrielle ne pouvait pas s’empêcher de se poser et de lui poser des questions. Elle ne savait pas si c’était une bonne idée, si elle faisait bien, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: boif d'if, ventricule de dragon, 26,2 cm
Camp: Mal
Avatar: Christopher Walken

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Ven 27 Nov - 16:12


Prêter serment, c'est mettre son âme en péril
I

l est certain que Dimitri était parvenu à ses fins, ou du moins aux fins qui lui avaient été fixés, même si ce n'était pas la jeune femme qu'il avait voulu voir lui ouvrir la porte. Gabrielle Rookwood semblait perturbée et déstabilisée par une situation qui, forcément la mettait mal à l'aise et lui faisait soulever bien des questions. Qu'importe ce qu'était son degré de confiance envers son époux, elle ne pouvait douter du fait, vraiment, que son mari lui cachait des choses, et des choses graves. Elle ne manqua pas de répéter à Dimitri ce qu'elle lui avait déjà dit, que Raziel était absent, qu'elle ne savait pas quand il rentrerait. Ce n'était pas le plus important, le plus importante était que Raziel ait vent de cette visite et, manifestement, c'était bel et bien le cas. Si Gabrielle pouvait rappeler à Raziel son allégeance, alors le résultat n'en serait que plus efficace. Plus efficace, oui, parce que la menace semblerait plus grande, aussi, car les retombées ne le concernaient plus simplement lui, dorénavant, elles pourraient bien retomber sur Gabrielle, et si Dimitri n'aurait eu aucun scrupule, même dans son état normal, celui qui contrôlait dorénavant son esprit n'en avait pas davantage, bien au contraire. Oui, Dimitri comptait sur la jeune femme pour aller assouvir sa curiosité directement auprès de son époux, et elle était intimement convaincue que cette curiosité était plus qu'exacerbée, d'autant qu'elle se confirma dans les propos qu'elle ajouta ensuite. Elle voulait connaître les attentes de Dimitri envers Raziel. Une alarme sembla se déclencher dans son esprit. C'était l'effet du sortilège, bien sûr, il s'agissait là d'une information qu'il n'était pas le moins du monde en droit de révéler, à part au principal concerné.

-Si cela vous intrigue
, répondit-il d'un ton qui se fit un peu mécanique, comme à chaque fois qu'il atteignait les limites des libertés que l'imperium lui contrôlait. Posez directement la question à votre époux. Et en effet, mieux valait que les choses se déroulent de la sorte. Il laissa planer un silence sur la conversation, dans le but d'y laisser tout l'espace de réflexions et de suppositions dont elle pouvait avoir besoin en de telles circonstances. Puisque Raziel ne semble pas décidé à rentrer, je ne vais pas accaparer votre temps plus longtemps. ajouta-t-il en se levant. Il avait disséminé la graine de la discorde, c'était tout ce qu'il pouvait faire pour le moment.

Il faudrait, à un moment ou à un autre, bien évidemment, qu'il parle à Raziel directement (à moins que Tom ne s'en charge le moment venu, il n'allait plus être sa marionnette bien longtemps), mais en attendant, le message était déjà très clair, et que la vie de sa chère et tendre épouse puisse dépendre de sa loyauté à leur cause saurait le faire réfléchir à deux fois. Même si elle tentait de le dissuader, ce serait un argument qu'il lui faudrait entrevoir, il ne pourrait faire autrement.

-J'ai été ravi de faire votre connaissance, quoi qu'il en soit.



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 439
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Message#Sujet: Re: Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]   Mer 23 Déc - 12:27

Dimitri & Gabrielle
Prêter serment, c'est mettre son âme en péril.
Cette conversation poussait Gabrielle à se poser énormément de question, elle ne comprenait vraiment pas ce que Raziel avait à voir avec Dimitri Borodine. Il n’y avait aucune raison que son époux travail pour une autre personne que le directeur de Poudlard, la jeune femme ne comprenait vraiment pas les attentes que l’homme avait envers son mari. Evidemment, quand elle lui posa la question, il ne répondit pas vraiment. L’homme se contenta de lui affirmer que si ça l’intriguait, il valait mieux qu’elle pose directement la question à son époux. Gabrielle n’aimait vraiment pas ça, elle comprenait que trop bien que c’était un sujet délicat et ce n’était pas pour lui plaire. Bien sûr, la jeune femme connaissait parfaitement ce que pouvait faire les sorciers de sang pur dans l’optique de prendre vraiment le pouvoir sur les moldus, elle connaissait les rumeurs propres aux Néo-Grindelwaldien qui causait des dommages. Mais elle ne pouvait pas imaginer que Raziel puisse avoir un rapport avec tout cela, malheureusement c’était un peu la seule chose logique qu’elle arrivait à s’imaginer par rapport aux propos de l’homme qu’elle avait sous les yeux. Il était évident que la jeune femme allait discuter avec le professeur d’histoire de la magie, elle ne pouvait pas se contenter d’ignorer ce qu’elle venait d’apprendre de la part de Dimitri Borodine. Elle ne pouvait pas se contenter de faire comme si rien ne s’était passé.

Quand l’homme affirma qu’il allait s’en aller, parce que Raziel ne semblait pas prêt à rentrer, la jeune femme ne put s’empêcher de ressentir un certain soulagement. Elle ne se sentait vraiment pas à l’aise en compagnie de cet homme, elle devait même avouer qu’elle avait un peu peur. Il y avait quelque chose en lui d’étrange, qui avait le don de lui faire ressentir un frisson le long de son échine. Gabrielle se leva en même temps que l’homme, l’accompagnant jusqu’à la porte d’entrée de la maison.

« J’ai été ravie également. »

Lui dit-elle dans un sourire, qu’elle essaya d’être le plus agréable possible, même si elle ne pensait pas un traitre mot de ce qu’elle venait de dire. Elle n’avait pas vraiment été ravie de faire sa connaissance, mais elle ne pouvait pas vraiment lui dire le contraire. Elle se contentait simplement de répondre à sa remarque, attendant avec impatience de pouvoir respirer une fois qu’il aurait passé la porte. Cet homme venait de semer vraiment le doute dans l’esprit de la française. Il s’était contenté de lui rendre visite, de lui dire quelques mots et maintenant, Gabrielle se posait énormément de question. Elle ne savait même pas comment elle allait parvenir à aborder le sujet avec Raziel, mais elle allait bien devoir y arriver. Il était hors de question qu’elle fasse comme si de rien n’était, qu’elle oublie cette rencontre qui lui avait fait l’effet d’un glaçon dans sa nuque. Elle ne put s’empêcher de souffler quand elle referma la porte, elle se sentait vraiment perdu en cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prêter serment, c'est mettre son âme en péril [pv Gabrielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Inutile de mettre les points sur les I
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» [QUESTION]Comment mettre un livre d'or en php?[réglé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir des Rookwood (Godric's Hollow)
-