AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 10€ de remise dès ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Un rendez-vous et une fin [Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Créatures magiques
[†] Anya Dippet
▌ Messages : 905
Humeur :
Un rendez-vous et une fin [Gaby] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un rendez-vous et une fin [Gaby] Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve... encore...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Mal
Avatar: Tarja Turunen

Un rendez-vous et une fin [Gaby] Empty
Message#Sujet: Un rendez-vous et une fin [Gaby]   Un rendez-vous et une fin [Gaby] Icon_minitimeSam 15 Aoû - 17:35

Un rendez-vous et une fin [Gaby] Tumblr_m785wsZTJL1qjca1lo1_500
Anya était dans une position délicate. Tout semblait plus compliqué. Elle se sentait comme diminuée. C’était assez difficile à vivre en fait. Comment concilier ce qu’on lui disait avec ce qu’elle pensait savoir ? Parce que cela ne collait pas toujours malheureusement, autrement les choses seraient plus faciles. Mais elle avait parfois des sensations étranges, des pressentiments, même des flashs par moments. Des images qu’elle ne déchiffrais pas. Pourtant il fallait qu’elle essaye, autrement elle ne pourrait pas s’en sortir. Elle ressentait un tel besoin de juste laisser tomber. D’un côté elle avait encore beaucoup de choses à retrouver, donc à redécouvrir, ce qui était plutôt quelque chose de positif. Mais en même temps c’était affreusement difficile. La belle avait l’impression de ne plus rien savoir, ce qui était plus que troublant. En plus il y avait ces sensations, celles qu’elle avait eu au réveil, et qui ne semblait pas s’atténuer du tout. Elle entendait tout ou presque, sentait quantité de choses étranges, voyait même bizarrement d’après elle. Mais aucun signe d’infection pourtant, tout était normal. Impossible de l’expliquer. Cela devrait passer avec le temps, comme tout le reste. Anya avait déjà reçu la visite d’un professeur de Poudlard. Il lui avait appris d’autres choses, que les médicomages n’avaient pas dit avant. Mais tout cela n’était qu’un détail en comparaison à tout ce qu’elle avait encore à apprendre. A apprendre sur elle-même en plus, quelle ironie.

Pour le moment, Anya ne savait pas grand-chose donc, ou en tout cas pas entièrement. Elle n’avait que des informations incomplètes. Par exemple, elle savait qu’elle était mariée, remariée même, donc du coup, il s’était sans doute passé quelque chose avec son premier mari. Et autant dire qu’elle ne savait pas quoi. La belle savait également qu’elle avait un fils. Bon, en soi, c’était plutôt bien comme nouvelle. Le plus embêtant était de ne pas savoir de quoi il avait l’air ou même son nom. Enfin, techniquement elle le savait, son nom, mais c’était grâce à d’autres… quelle honte pour une mère… et même ça en fait, Anya n’arrivait pas à se mettre en tête qu’elle était mère. Pourtant c’était le cas, et encore, visiblement elle le serait prochainement une nouvelle fois. Puisque les médicomages avaient réussi à maintenir une grossesse dont elle ne connaissait pas la cause. Et par cause, j’entends bien sûr "père". Elle ne savait pas précisément qui était le père de cet enfant. Logiquement il devrait s’agir de son premier mari. Mais en même temps elle ne pouvait pas être sûre. Elle trouverait sans doute, plus tard… ou alors pas du tout !

En fait, ce matin-là, alors qu’elle était encore hospitalisée afin de rester sous surveillance médicale. Il y aurait une fragilité justement au niveau de cette grossesse perturbée. Bon, en soi ce n’était pas un problème pour la belle de rester ici. Elle avait assez de mal à s’y retrouver comme ça. Ici au moins on pouvait réfléchir pour elle sur certaines choses. Sans compter que si jamais elle rentrait chez elle, elle n’était pas certaine de savoir reconnaître que c’était bien chez elle. Cela lui faisait un peu peur au final. Elle se sentirait tellement mal de voir que sa propre demeure lui serait inconnue. Se perdre dans son propre monde, c’était tout de même triste… seulement voilà, ce n’était pas tout ce qui s’était passé. Finalement elle n’était pas prête de rentrer chez elle, qu’elle sache où c’était ou non. De nouveaux symptômes, de nouvelles douleurs, un transfert de service, des manipulations stressantes, et c’était fini. Il semblerait qu’une maladie suspecte et un mois de comas avaient été trop pour un petit être humain encore envoie de création. Et en fait, Anya se sentait vraiment bizarre. Les choses s’enchainaient tellement vite qu’elle n’avait pas eu le temps de réagir. Pas le temps de réaliser non plus. Un jour on lui annonçait une grossesse pourtant déjà visiblement avancée, et puis après on lui en annonçait la fin prématurée. A quelques jours près visiblement, elle n’aurait probablement jamais su qu’elle avait été enceinte une seconde fois. C’était étrange tout de même. On ne pouvait pas dire que sa réaction était commune. Dans d’autres circonstances elle se serait certainement effondré en pleurant. Mais là, elle ne pouvait simplement pas. elle avait déjà du mal à se dire qu’elle attendait un enfant, avant. Du coup elle se sentait mal, assez triste, mais pas moyen de faire mieux pour le moment, elle ne réalisait pas tellement encore.

Anya sortait de la salle qu’elle pourrait qualifier de salle de torture si elle était un peu plus consciente de ce qui lui arrivait. Les médicomages l’avaient déjà laissé mariner là-bas un moment une fois le tout terminé. Maintenant ils voulaient qu’elle marche un peu. C’est donc à moitié consciente, peu sûre de ses mouvements et un peu sonnée qu’Anya se mis donc à marcher dans les couloirs dans cette tenue qui l’identifiait clairement comme patiente des lieux. Si elle avait  dû faire cela quelques mois plus tôt, elle aurait été dans une colère qu’elle se serait fait une joie d’exprimer… Elle eut un moment de faiblesse. Pas énorme, mais assez pour la pousser à s’assoir sur une des chaises dans le couloir. A côté d’elle, une jeune femme semblait attendre son rendez-vous. Ou alors peut-être qu’elle en sortait et attendait autre chose. Quoi qu’il en soit, Anya s’assit près d’elle, non sans une certaine difficulté, s’excusant de lui apparaitre si diminuée. Ses bonnes manières avaient été comme réveillées par ce comas…

-Pardonnez-moi, je ne reste pas longtemps…

Anya fit tout de même un léger effort pour sourire à cette inconnue histoire de ne pas lui sembler trop désagréable.

_________________
La vie impose des choix plus difficiles les uns que les autres...


Un rendez-vous et une fin [Gaby] 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gabrielle Rookwood
▌ Messages : 634
Humeur :
Un rendez-vous et une fin [Gaby] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Un rendez-vous et une fin [Gaby] Right_bar_bleue

En couple avec : un démon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, nerf de cœur de dragon, assez souple, 23,5cm.
Camp: Bien
Avatar: Alison Lohman

Un rendez-vous et une fin [Gaby] Empty
Message#Sujet: Re: Un rendez-vous et une fin [Gaby]   Un rendez-vous et une fin [Gaby] Icon_minitimeMer 16 Sep - 15:17

Anya & Gabrielle
Un rendez-vous et une fin
Gabrielle avait rendez-vous à Sainte Mangouste, mais n’en avait pas parlé à Raziel. Ce n’était pas parce qu’elle avait l’intention de lui cacher quelque chose, mais elle préférait simplement qu’il ne se fasse pas de fausse joie tout de suite. Parce que la sorcière était en train de se demander s’il elle n’était pas enceinte. Jusqu’à présent, la jeune femme avait craint ce moment, parce qu’il était important qu’elle ne tombe pas enceinte avant son mariage. Mais maintenant qu’ils étaient officiellement mariés avec Raziel, qu’elle était enfin une Rookwood, ils pouvaient sans souci fonder leur famille. Et Gabrielle espérait vraiment que cela puisse arriver rapidement. Avec un peu de chance, c’était le cas. La jeune sorcière n’avait pas envie de s’emballer de trop non plus (raison qui l’avait poussé à attendre le rendez-vous pour en parler avec son époux), parce qu’elle ne voulait pas être déçue. C’était peut-être simplement une fausse alerte, cela arrivait (cela lui était déjà arrivé d’ailleurs). Elle voulait donc être certaine de la situation, avant d’en parler à son époux, même si elle ne pouvait pas s’empêcher d’imaginer le moment où elle le lui apprendrait.

Gabrielle s’était donc rendue à Sainte Mangouste pendant que Raziel était à Poudlard pour ses cours, se rendant au service où elle avait rendez-vous. Puisqu’elle avait un peu d’avance, la jeune femme était vraiment impatiente, elle s’installa sur un siège dans le couloir et elle attendit. La jeune femme se sentait un peu anxieuse, même s’il n’y avait pas de raison. Elle espérait simplement que le moment passe rapidement et qu’elle puisse enfin savoir ce qu’il en était de son état. Mais elle devait attendre encore un peu. Alors qu’elle était plongée dans ses pensées, une femme arriva dans le couloir et vint s’installer à ses côtés. Gabrielle l’observa, trouvant qu’elle était un peu étrange, sans pour autant savoir si elle était triste ou non. Pendant quelques secondes, elle ne dit rien, se contentant d’adresser un petit sourire à l’inconnue quand elle lui affirma qu’elle ne restait pas longtemps, puis finalement elle prit à son tour la parole.

« Vous allez bien ? »

Gabrielle ne pouvait pas s’en empêcher, elle était avenante envers les autres. Elle ne parvenait pas à savoir si la femme à ses côtés était triste ou dévastée, ou juste fatiguée, mais elle ne semblait vraiment pas dans son assiette. Alors forcément, la française se posait des questions sur son état. Elle n’allait sans doute pas pouvoir faire grand-chose pour elle, mais elle ne pouvait quand même pas s’empêcher de vouloir l’aider. Au moins, de lui tendre une main solidaire. Même si cela ne servait à rien, Gabrielle aurait au moins fait un geste vers elle. Parce qu’elle avait vraiment l’air de ne pas être en forme.


_________________
Oh all the tears I've cried. Oh i may weep forever more. My love will never die...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un rendez-vous et une fin [Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Hôpital Sainte-Mangouste
-