AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
[†] Purdey W. Potter
▌ Messages : 245
Humeur :
[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Empty
Message#Sujet: [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)   [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Icon_minitimeDim 16 Aoû - 18:02

Le froid était mordant sur Belfast ce soir-là, on disait que la neige menaçait, une chose étonnante car il ne neige jamais dans la ville portuaire irlandaise. Dans un des nombreux quartiers ouvriers de la ville, les gens s'était réfugiés dans la chaleur de leur maison. Un corbeau se posa avec nonchalance sur le toit d'une maison et observa un moment les alentours. Une fois rassuré, il sauta dans le vide alors que des doigts sortaient de ses ailes. Tout au long de sa chute, le corbeau redevint peu à peu Purdey et c'est une humaine qui se posa sur le terrain vague. Un chat la regarda en feulant et battit en retraite en miaulant son mécontentement. Pour la circonstance, l'Auror avait troqué sa célèbre tenue pour un déguisement moldu, un pantalon avec un lourd manteau en laine et une casquette à la gavroche, afin de passer plus facilement à travers les barrages de l'IRA. Elle savait les tensions entre catholiques et protestants fort en ce moment chez les moldus. Par acquis de conscience plus qu'une réelle inquiétude, elle sortit sa fausse carte de membre de l'organisation indépendantiste irlandaise. C'était une vieille relique d'une mission d'infiltration pour traquer un mage noir.

Purdey sortit du terrain vague, regarda à gauche puis à droite et marcha dans la rue déserte. Son pas était rapide et assuré, elle savait où elle allait. Elle tourna à un coin de rue, marcha un moment avant de prendre dans une impasse sombre. La galloise s'arrêta devant la devanture abandonné d'une mercerie, les fenêtres en étaient obstrués par des planches recouvertes d'affiches de et de publicités en tout genre. La poignée de porte avait disparu, obstrué par un morceau de métal, Purdey regarda aux alentours puis dégaina sa baguette magique qu'elle fit passer le long du morceau, laissant une petite trainée dorée. Une série de cliquetis et d'engrenage complexes se firent entendre et la porte s'ouvrit, la professeure s'y engouffra sans plus attendre.
La porte claqua derrière elle, l'endroit était plongé dans la pénombre mais des petites torches s'allumèrent quand Purdey commença à marcher, c'était une pièce fermée semblable aux entrées des banques. Derrière un comptoir, un vieil homme au visage buriné portant une casquette et une veste de marin leva les yeux vers Purdey, haussa les épaules et retourna à son ouvrage de tricot. La professeure se dirigea vers un mur, exécuta une série de mouvements sur la pierre avec sa baguette. Les briques frémirent puis bougèrent, s'écartèrent pour laisser la place à une grande ouverture. Elle pénétra dans l'An tsraid Asarlai (la rue des sorciers), équivalent nord-irlandais du Chemin de Traverse. L'ambiance y était plus animé que dans les rues moldus, on pouvait entendre les ivrognes devant les pubs chanter et certains vendeurs itinérants proposaient encore leurs surcreries et autres fish & chips.
Maintenant qu'elle était presque arrivée, elle sortit de sa manche une sorte de montre à gousset ouvragé en or. Elle appuya au centre et l'objet s'ouvrit en lâchant des filaments dorés qui transformèrent les vêtements moldus de Purdey en sa tenue d'Auror. Purdey ne mit pas sa capuche, c'était inutile pour aller chez la meilleure amie de sa sœur. L'An tsraid lui était familière, rempli de souvenirs de quand elle et ses parents accompagnait Afanen chez Caelan. Ses jambes trouvèrent toute seule le chemin et bientôt elle se retrouva devant la maison de son ancienne collègue. Elle frappa à la porte, Caelan ouvrit :

- Salut Cay...

Purdey avait réfléchi pendant des heures sur sa première phrase, convaincre l'irlandaise de rejoindre l'Ysbridion ne serait pas une chose aisée, comme tous elle portait son lot de regrets et de souvenirs qu'elle voulait oublier où à défaut pouvoir vivre avec, elle en était arrivée à la conclusion qu'il fallait commencer comme n'importe quelle conversation. Caelan n'était pas là au Nouvel An, mais elle était là à l'enterrement. Purdey espérait que cela serait suffisant pour convaincre celle qu'elle considérait comme une petite sœur de retourner au combat. Sans réfléchir, elle serra la jeune femme dans ses bras comme si elle serrait Afanen...

_________________
There's not a second goes by when I'm not thinking of you in some way. I want to see your face, feel your hands in mine, feel you against me. But I know that will never be, you left me and I can't get you back. I move like I imagine the damned do, cursed. And I feel like it's only a matter of time. I don't know why I'm writing this, I don't know what can come of it. I know I can't get you back.
Mot écrit par Purdey après la mort de de son mari. Elle le porte toujours avec elle.

Actuelle Directrice des Gryffondors

Une rose par Jo Bennett, Clyde Hornby (si si je vous assure il s'est levé pour m'offrir une rose) merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)   [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Icon_minitimeMer 19 Aoû - 20:46


Être un gardien, devenir un fantôme
V

ivre une vie simple, bien rangée, être invisible... c'était rassurant et ennuyeux à la fois. Caelan était passé d'un tout dangereux, parfois douloureux, souvent atroce mais malgré tout excitant, à un rien rassurant, oui, mais quand même un peu terne. C'est comme si elle apprenait à vivre comme le commun des mortels, pourtant, elle en avait toujours fait partie, elle avait seulement joué avec cette mortalité jusqu'à un seuil qui aurait aisément pu lui nuire, qui avait nui à d'autres, à des êtres contre la vie desquelles elle aurait aisément échangé, et sans l'ombre d'un regret, sa propre vie... C'était trop tard, ça ne servait à rien de se morfondre, elle avait abandonné jusqu'à son statut d'Auror pour accéder à une normalité confortable, pour continuer à vivre à sa manière, sans oublier, non, mais on ne pouvait pas passer sa vie à se morfondre. Caelan était quelqu'un de positif, et même les cieux les plus sombres trouvaient leurs éclaircies, alors il fallait juste y mettre du sien, et savoir faire preuve d'optimisme, même en ayant conscience que l'optimisme était folie.

En attendant... qu'est-ce qu'elle s'ennuyait, tout de même ! Il était sûrement grand temps qu'elle se retrouve un travail... Mais quoi ? Elle était sans doute née pour être Auror, peut-être même destinée à mourir en Auror, mais c'était là un destin qu'elle décidait de refuser, si absurde cela était-il que d'envoyer paître son propre destin pour simplement s'ennuyer dans sa maison très vide et très triste, parce qu'elle l'avait largement négligé, préférant largement passer son temps dehors qu'enfermée entre les quatre murs de sa demeure. Au final, elle se sentait coincée, et aussi un peu vide, comme un boîte trop pleine qu'on aurait rempli de pas grand chose. Elle voulait qu'il se passe quelque chose, quelque chose d'important sans être grave ou dangereux, quelque chose de palpitant, mais sans danger. Oui, elle ne risquait certainement pas d'obtenir ce qu'elle désirait. Quoiqu'elle se contenterait tout à fait d'un événement au moins un peu inattendu... Et donc, on frappa à la porte.

De l'autre côté, il y avait Purdey. Caelan n'eut rien le temps de dire ou de faire, Purdey la salua puis la serra dans ses bras. Caelan trembla légèrement, elle ne s'était attendue ni à cette visite, ni à cet accueil. Mais ça faisait du bien, de la revoir. En quittant le métier d'Auror, Caelan s'était quelque peu coupée de ses anciens collègues, y compris de Wardens survivants, ce n'était pas contre eux, bien au contraire, seulement, il était compliqué de les côtoyer sans évoquer le passer, de regarder Purdey dans les yeux sans retrouver le regard d'Afanen. Ceci dit, elle était heureuse de la revoir, et ce fut d'un sourire sincère qu'elle la gratifia quand elle desserra leur étreinte.

-Entre, je t'en prie.
fit-elle en pénétrant également à l'intérieur, l'invitant à la suivre. Que me vaut le plaisir ?

En son for intérieur, elle espérait qu'il ne s'agissait que d'une visite de courtoisie, une visite amicale. Ou peut-être qu'elle ne l'espérait pas vraiment...




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
[†] Purdey W. Potter
▌ Messages : 245
Humeur :
[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)   [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Icon_minitimeVen 30 Oct - 0:35

Purdey reconnut la maison, inchangée depuis sa dernière visite. Cette endroit semblait comme figée dans le temps, la galloise en conclut que Caelan y passait peu de temps ou en tout cas que quelque chose la retenait de se l'approprier. Elle laissa l'irlandaise ouvrir la voie alors qu'elle lui demandait la raison de la visite de son ancien officier supérieur.
Purdey sourit, assurément sa petite sœur de cœur n'était pas aussi stupide. L'Auror était persuadée qu''elle connaissait très bien cette raison, aucune de ceux qu'elle avait rappelée ne l'ignorait. Cette question était au mieux rhétorique, au pire une façon de se voiler la face.

- Ca fait un bail que j'avais pas vu ta frimousse pas depuis...depuis Berlin, Purdey regarda Caelan avec un sourire mutin, ca me manquait

Elle n'avait été capable de finit sa phrase, il était évident que « Berlin »  avait remplacé « la mort d'Afanen ». Pour la galloise c'était encore gravé au fer rouge, trop brûlant pour que le dire à haute voix ne soit pas encore douloureux. Pour son interlocutrice ce devait être la même chose, elle était presque sûre.
Avec d'autres elle avait été moins tendre, allant directement à l'essentiel sans tourner autour du pot. Pas avec Caelan. L'irlandaise n'était pas comme les autres qui avait servi sous ses ordres, elle avait été la meilleure amie d'Afanen, présente du début à la fin. C'était pour ça que Purdey la ménageait, parce que quand elle voyait Caelan elle voyait sa sœur et parce qu'elle avait plus d'estime pour la jeune fille que pour n'importe quel autre Warden. La jeune fille était comme sa deuxième sœur, si Afanen avait été encore en vie, elle aurait agi de la même manière pour demander la même chose.
Si d'extérieur, Purdey semblait calme et arborait un petit sourire légèrement moqueur, ses yeux en disait bien plus.Il y avait la tristesse, comme à chaque fois qu'elle évoquait sa sœur, mais son regard était un peu inquisiteur. Elle semblait défier Caelan de ne pas savoir pourquoi elle était là, ce qu'elle allait lui demander. L'ancienne chef des Wardens n'allait pas raconter ce qui avait fait la une des journaux, l'irlandaise savait de plus très bien que cinq frères d'armes avait perdu la vie ce soir-là. [/b][/b]

_________________
There's not a second goes by when I'm not thinking of you in some way. I want to see your face, feel your hands in mine, feel you against me. But I know that will never be, you left me and I can't get you back. I move like I imagine the damned do, cursed. And I feel like it's only a matter of time. I don't know why I'm writing this, I don't know what can come of it. I know I can't get you back.
Mot écrit par Purdey après la mort de de son mari. Elle le porte toujours avec elle.

Actuelle Directrice des Gryffondors

Une rose par Jo Bennett, Clyde Hornby (si si je vous assure il s'est levé pour m'offrir une rose) merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)   [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Icon_minitimeSam 31 Oct - 12:13


Être un gardien, devenir un fantôme
O

ui, ça faisait un bail, c'est rien de le dire. Caelan avait pensé, à plusieurs reprises, à contacter Purdey, pour ne serait-ce qu'avoir de ses nouvelles, mais elle s'était toujours ravisé. Elle en avait encore la preuve à cet instant précis. Se retrouver en sa présence, c'était retrouver une présence amie, bien sûr, mais c'était aussi, et inévitablement, se remémorer leur passé commun, tout ce qui les liait, tout ce qui les avait brisées l'une comme l'autre. Berlin. La mort d'Afanen, pas que. Caelan avait plaqué un sourire sur son visage, et ne l'en délogea pas aux propos de son interlocutrice, mais une ombre flottait dans son regard qu'elle avait le sentiment de lire également dans les yeux de son interlocutrice. Elles étaient hantées, l'une comme l'autre, par un passé qui les rattraperait toujours. Et les rattrapait à cet instant. Caelan pouvait difficilement faire illusion, faire comme de rien, et se contenter d'une conversation courtoise et "normale" avec Purdey. Ce n'était pas sans raison qu'elle avait choisi ce moment. Alors qu'elle n'était jamais venue la voir. Qu'elles ne s'étaient pas revues. Depuis Berlin...

-Tu m'as manquée aussi, Purdey.
répondit-elle dans un léger sourire. Et c'était vrai. Même si elle l'avait bien mal montré, au final... en ne montrant rien du tout, somme toute. Tu veux boire quelque chose ?

Elle n'attendit pas la réponse de Purdey et leur servit deux verres avant de l'inviter à s'asseoir dans le salon et de faire de même. C'était de circonstance. Et oui, elle retardait un rien le moment d'en venir aux choses sérieuses, de parler des raisons de la venue de son ancienne supérieure. Car Caelan pouvait bien se leurrer en se convainquant que son interlocutrice n'était là que par pure courtoisie, parce qu'elle avait envie de retrouver une amie perdue de vue, il n'en demeurait pas moins qu'elle savait bien que Purdey était là pour une raison. Il y avait une nouvelle menace à affronter. Plusieurs des leurs avaient perdu la vie. Le sens du devoir ne cessait jamais de vous rappeler à l'ordre. Même quand on tentait de le faire taire autant que possible.

-Tu es déjà allée trouver qui, avant moi ?


C'était plus simple, aux yeux de Caelan, d'aborder la situation sous cet angle. Cela lui laissait encore un léger temps, une légère marge de manoeuvre, pour ne pas avoir à prononcer le "non" catégorique qu'elle n'était pas certaine de savoir articuler, en fin de compte.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
[†] Purdey W. Potter
▌ Messages : 245
Humeur :
[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)   [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Icon_minitimeLun 9 Nov - 21:58

Purdey prit le verre de brandy que lui tendait Caelan, la remerciant d'un hochement de tête. Elle leva son verre en silence en regardant son interlocutrice puis but une gorgée. La galloise trouva l'eau-de-vie de cerise trop forte mais ne montra rien, elle s'assit et prit le temps de se poser au fond du fauteuil avant de répondre à la question de l'irlandaise.
A vrai dire Caelan était la première personne à qui elle avait pensée, il lui avait fallu juste du temps pour se décider à vouloir briser l'ermitage de son amie. Rapidement, elle s'était rendu à l'évidence, l'Ysbridion avait besoin de la redoutable duelliste qu'était Caelan, Purdey avait besoin de son autre petite sœur à ses côtés. La professeure tourna le breuvage dans son verre et répondit :

- Tony et Kyle, ils ont accepté. J'ai voulu te laisser en dehors au début mais...on a besoin de toi, Purdey hésita un peu, j'ai besoin de toi

Cela pouvait sembler exagéré comme formule, pourtant l'ysbrid avait besoin de savoir que Caelan la suivrait. C'était une sensation étrange enfoui dans ses tripes, un peu comme si sa sœur se battait à nouveau avec elle. Une idée que Purdey elle-même ne pouvait réellement expliquer. Ella préférait donner les raisons pragmatique à savoir que l'irlandaise était l'une des meilleurs des Wardens.
A la fin de la guerre Caelan avait eu la même envie que Purdey : couper les ponts, changer de vie laisser les cadavres dans le placard. L'ancienne chef des Wardens avait fini par comprendre que les choses n'était aussi simple, que les cadavres te suivent tous les jours et qu'être Auror était dans ton sang, gravé dans tes gênes. Elle plongea ses yeux dans ceux de Caelan, espérant y trouver le même état d'esprit. La galloise connaissait suffisamment son amie pour savoir qu'elles avaient une conception commune du métier d'Auror. Le tout était de convaincre l'irlandaise de rempiler, Purdey était passé par là elle savait que ça n'était pas une décision facile (même si dans le cas de Cael' elle estimait que le fait d'être célibataire et sans enfants aidait à prendre une décision).

_________________
There's not a second goes by when I'm not thinking of you in some way. I want to see your face, feel your hands in mine, feel you against me. But I know that will never be, you left me and I can't get you back. I move like I imagine the damned do, cursed. And I feel like it's only a matter of time. I don't know why I'm writing this, I don't know what can come of it. I know I can't get you back.
Mot écrit par Purdey après la mort de de son mari. Elle le porte toujours avec elle.

Actuelle Directrice des Gryffondors

Une rose par Jo Bennett, Clyde Hornby (si si je vous assure il s'est levé pour m'offrir une rose) merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Caelan Bennet
▌ Messages : 892
Humeur :
[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Right_bar_bleue

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)   [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Icon_minitimeMer 11 Nov - 11:29


Être un gardien, devenir un fantôme
S'

il devait subsister le moindre doute à ce stade de leur conversation (mais ce n'était bien sûr pas le cas, tout comme Purdey n'avait au final eu besoin que de se présenter à la porte de Caelan pour que celle-ci ressente son appel), ces doutes se seraient vite éteints en entendant son ancienne supérieure citer les noms de Tony et Kyle. Ce serait mentir que de prétendre que Caelan ne s'était pas douté que ces deux-là reprendraient les armes sitôt que Purdey reviendrait à eux. Purdey avait voulu la laisser en dehors de tout cela... C'était une attention délicate de sa part, elle savait combien il avait été dur pour la duelliste de tout arrêter, mais elle pensait avoir mûrement réfléchi sa décision et ne pouvoir y revenir, parce qu'elle n'était pas sûre de supporter la douleur de perdre à nouveau des personnes à qui elle tenait... Mais tôt ou tard, elle aurait bien fini par savoir que les Warden s'étaient reformés, et elle n'aurait pas davantage supporté être maintenue à l'écart. Elle était ainsi, elle n'aimait pas rester inactive, et songer que ses anciens frères d'armes combattaient au péril de leurs vies quand elle-même s'enkilosait sur son fauteuil paraissait proprement inconcevable... Alors sa réponse semblait toute trouvée... mais était-elle vraiment prête ? Les survivants l'étaient de justesse. Ils n'auraient peut-être pas autant de chance, cette fois-ci. Oh, elle ne s'inquiétait pas vraiment pour sa propre vie (quoi qu'elle l'espérait tout de même longue), plutôt pour celle des autres... Sauf qu'ils avaient déjà décidé de leur sort, et qui Caelan avait-elle à perdre à part eux ? La jeune femme n'avait ni mari, ni enfants pour pleurer son éventuel départ... et au fond, que Caelan ne se soit jamais engagé dans une longue relation avec un homme s'expliquait sans doute aisément. Elle ne voulait pas vivre ce qu'avaient vécu Purdey ou encore Christopher. On payait le prix cher pour chaque sentiment que l'on acceptait d'adresser quand on était dans leur situation. Et en même temps, Caelan savait bien qu'elle serait incapable de fermer son coeur à double tour et de devenir une impassible chair à canon.

-Qu'est-ce que tu ferais sans moi, hein ?
répondit-elle d'un ton qui se faisait léger, quand bien même, en affirmant qu'elle avait besoin d'elle, Purdey avait su appuyer sur une corde sensible.

Comment envisager de tout simplement lui tourner le dos, après cela ? Elle poussa un léger soupir. Elle savait qu'elle n'avait que quelques mots à prononcer, mais ils s'avèreraient si décisifs qu'elle avait bien du mal à daigner les articuler. Elle laissa planer un moment de silence le temps de finir son verre tout en observant son interlocutrice. Elle avait arrêté pour ne plus rien perdre, mais voir Purdey rempiler et rester dans son coin, ce n'était pas comme cela qu'elle s'épargnerait de vivre de nouveaux deuils... Purdey prenait des risques inconsidérés. Elle, elle avait Rhian et Cenlyn. Caelan n'avait pas la moindre envie un beau matin d'apprendre au jumeau comment sa mère était décédée certes héroïquement au combat sans qu'elle-même n'ait levé le petit doigt. Et puis... ce nouvel ennemi se devait d'être éradiqué. Sans fausse prétention, qui le pourrait mieux qu'eux.

-Bon.
fit-elle en posant son verre. T'es douée pour le chantage affectif, tu le sais, ça ? Le ton de sa voix perdit néanmoins de sa légèreté quand elle reprit la parole. C'est d'accord.

Au final, elle ne faisait face qu'à de faux dilemmes. Son choix était fait depuis le tout début.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Empty
Message#Sujet: Re: [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)   [FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB]Être un gardien, devenir un fantôme...(Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous !
-