AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2710
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Sam 21 Nov - 19:09


La difficulté, pour une femme, n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret
M

elody était plus qu'heureuse d'avoir désamorcé cette crise, même si ce n'était certainement pas une bonne chose que d'agir ainsi qu'elle l'avait fait. Elle aurait vraiment dû prendre le temps de réfléchir posément à la question, pour prendre la pleine conscience de ce dans quoi elle s'embarquait, mais cela aurait été aller à l'encontre de son comportement entièrement impulsif. Elle ne savait vraiment pas comprendre la situation, elle était incapable d'accepter les allégeances de sa petite amie, mais elle avait tout de même une certitude bien ancrée dans son cerveau, et personne ne saurait l'en déloger : elle aimait Lexie. Elle en avait enchaîné, des amourettes, mais c'était la première fois qu'elle ressentait quelque chose d'aussi fort et de puissant. Elle n'avait pas envie de passer à côté de cela, de crainte de ne plus jamais rien savoir ressentir à l'avenir, de ne plus jamais éprouver une chose pareille. Tant pis pour ce qu'il fallait accepter d'entendre et d'admettre. C'était les choix de Lexie, pas les siens, et leur relation pouvait, après tout, se construire indépendamment de ses décisions à elle. Rien ne les obligeait à avoir un jour de nouveau ce même débat (ou du moins voulait-elle avoir la naïveté de le croire), elles pouvaient tout simplement profiter de ce qu'elles vivaient, sans se poser de questions. Les noeuds au cerveau, ce n'était vraiment pas le for de Melody, et Lexie n'avait pas l'air de vouloir lui en poser davantage.

La bleue et bronze fut ravie et anxieuse à la fois que le sujet de conversation ait dérivé, parce qu'elle n'avait pas vraiment envie de revenir sur les Chevaliers de Walpurgis pour le moment. Et d'un autre côté, le sujet des vacances n'était pas simple non plus. Deux mois et demi complets sans revoir sa petite amie, cela allait sans l'ombre d'un doute tenir du supplice. Elles n'étaient pas ensemble depuis longtemps, mais elles vivaient ensemble les choses si intensément qu'elle peinait déjà de passer une journée complète sans la revoir. Alors imaginez toutes les semaines ! En plus coincée dans sa fichue ferme avec sa fichue soeur jumelle qu'il était bien moins simple d'ignorer quand elle était dans les parages. Oh, elle aurait grand besoin de Lexie pour supporter ça.

-M'en parle pas !
soupira-t-elle. Tu crois que tu supporterais de venir te paumer quelques jours sur ma petite île écossaise ? Je tiendrais pas si je te vois pas des vacances.

Et elle se voyait mal invitée chez les Hepburn, son côté fermière sortie de la fange ne conviendrait sans doute pas aux standards de cette famille d'un sang certes aussi pur que le sien, mais qui en était bien plus fière. Elle, il suffirait qu'elle demande à ses parents d'inviter une amie, comme elle avait déjà pu le faire avec Brook ou Brittany, ses parents n'auraient aucune raison de se méfier, il leur suffirait d'être discrètes, et au moins seraient-elles ensemble.





code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 803
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Dim 22 Nov - 17:14

Melody & Lexie
La difficulté pour une femme n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret.
Au moins, elles étaient sur la même longueur d’onde. Lexie devait bien avouer qu’elle appréciait aussi de sentir Melody déprimer par avance concernant les vacances scolaires qui approchaient à grand pas. C’était pas forcément agréable, parce que la verte et argent n’appréciait vraiment pas l’arrivé de ses deux longs mois (et même un peu plus) sans voir sa petite amie, mais quand même. Elle aimait l’idée qu’elle allait lui manquer aussi. C’était vraiment tout nouveau pour elle, elle était loin de se plaindre. Elle appréciait de ressentir tout cela pour une seule personne, de mettre autant d’importance dans cette relation. Cela lui semblait si naturelle en plus, elle n’avait pas besoin de se forcer (et elle aurait encore moins besoin de le faire depuis qu’elle avait révélé la vérité sur ses allégeances à la bleue et bronze). Elle se contentait simplement d’être elle-même et de profiter des moments qu’elle passait avec la jeune femme. Ces moments qui allaient vraiment être rare pendant les vacances, même si elles s’arrangeaient pour se voir un petit peu. La proposition de Melody fit sourire Lexie, l’idée de passer un peu de temps en sa compagnie pendant les vacances ne pouvait que lui plaire.

« Je peux bien tout supporter pour passer du temps avec toi. » Une île en écosse, une ferme, peut importait au final le lieu où elles pouvaient se retrouver. Lexie n’avait aucune envie de perdre une occasion de passer un peu de temps en compagnie de Melody. Et malheureusement, elle peinait à imaginer son père accepter qu’elle invite une amie. Du moins, pas vraiment une amie comme elle. Et puis, il risquait de les ennuyer plus qu’autre chose, comme en rabâchant le fait qu’il attendait de sa fille qu’elle fasse un beau mariage. Lexie n’avait aucune surprise sur le destin que son paternel lui réservé et jusqu’à présent, elle n’avait eu aucun mal à le concevoir. Jusqu’à présent. « Je suis sûr que mon père trouverait ça bien que j’aille passer un peu de temps avec une amie, surtout si elle peut m’aider dans mes révisions de l’été par exemple. »

Le sourire en coin de la jeune femme en disait long sur ce qu’elle pensait vraiment bien sûr, les révisions ce n’était pas du tout son truc. Mais son père pouvait bien croire ce qu’il voulait, elle s’arrangerait pour ça d’ailleurs, afin de lui permettre de passer un peu de temps en dehors de la maison. Et puis, si elle pouvait au passage s’éviter la présence non-stop de sa mère, ce n’était pas plus mal. Lexie approcha un peu plus Melody d’elle, s’emparant une nouvelle fois de ses lèvres. Comme elle appréciait de pouvoir simplement être légère en sa compagnie et oublier tout ce qu’il y avait à côté.

« Je viens quand tu veux. »

Cette perspective soulageait la verte et argent en tout cas, l’idée de pouvoir la voir quand même un peu pendant les vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2710
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Dim 22 Nov - 17:41


La difficulté, pour une femme, n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret
M

elody ne savait pas vraiment si Lexie en rajoutait ou pas, mais c'était toujours agréable d'entendre la personne qu'on aimait vous affirmer qu'elle était prête à tout pour vous voir. En même temps, il en était de même pour la bleue et bronze. Si les parents des deux jeunes femmes avaient dû leur poser plus de difficultés, alors elles se seraient débrouillées autrement. Dans tous les cas, la demoiselle aurait entièrement refusé de passer plus de deux mois loin de celle qu'elle venait à peine de trouver, et qu'elle n'avait donc pas l'intention de perdre. S'envoyer des hiboux, c'était bien, mais ça restait long et contraignant (et puis Melody détestait écrire), sans oublier qu'elles ne pourraient pas non plus s'exprimer comme elle le voudrait. La bleu et bronze, en tous cas, craindrait trop que leurs lettres soient interceptés par leurs parents, difficile de se justifier de leur contenu si elles étaient trop enflammées... et en même temps, si c'était pour parler dans le vide, autant ne pas s'écrire du tout. Toutes ces considérations semblaient ne pas avoir besoin d'être prises en compte, car si les parents de Melody seraient prêts à accueillir Lexie chez eux sans poser de questions, le père de la vert et argent, si elles se donnaient de quelconques révisions pour prétexte, donnerait son accord également. C'était donc parfait ainsi. Melody savoura le baiser que lui accordait sa petite amie, et attendit qu'elle ait fini de parler pour prendre à son tour la parole.

-J'en parle à mes parents dès ce soir, et je te dirai ce qu'il en est.
Elle avait laissé une moindre distance entre ses lèvres et celles de la jeune femme quand elle ajouta. C'est que, vu notre niveau, il va falloir qu'on révise intensément.

Et elle s'empara à son tour des lèvres de Lexie. Finalement, la perspective de ces deux mois d'été devenait un peu moins angoissante, quoi que ce n'était pas non plus les meilleures conditions pour se retrouver. Entre sa mère qui n'avait aucune notion de vie privée et qui ouvrait toujours sa chambre sans alerter et sa soeur qui dormirait dans la chambre voisine, heureusement qu'elles pouvaient compter sur le cadre vraiment paumé de l'île de Mull, pour une fois que l'aspect désertique de cette dernière arrangerait Melody. On pouvait se promener sur des kilomètres dans la nature sans croiser personne, elles ne devraient pas avoir de mal à trouver un peu d'intimité.

-Ah, je te préviens juste.
ajouta-t-elle en plaisantant, Interdiction de lorgner sur ma soeur.

Ce n'était qu'une plaisanterie, bien sûr, elle ne pensait pas vraiment que Lysandre puisse intéresser Lexie (et dans ce cas, l'inverse ne serait pas vrai, pour une fois), mais l'affaire Linus, même si c'était définitivement de l'histoire ancienne, ne savait que lui rester en travers de la gorge, quoi qu'elle fasse. Et au fond, Melody voulait que sa petite amie sache afficher autant de mépris à l'adresse de sa jumelle qu'elle-même le faisait déjà. C'est que la jeune femme avait la rancoeur tenace, c'est rien de le dire.





code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 803
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Dim 22 Nov - 20:42

Melody & Lexie
La difficulté pour une femme n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret.
C’était en effet vraiment faisable pour elles de se voir pendant l’été et heureusement. Lexie ne s’imaginait vraiment pas capable de tenir plus de deux mois sans voir un peu Melody. Depuis qu’elles se fréquentaient, elle se sentait déjà frustrée de ne pas pouvoir passer tout son temps en sa compagnie. De ne pas tout simplement s’installer dans le parc par les beaux jours pour profiter d’elle, parce qu’elles devaient rester discrète. Alors, ces vacances d’été allaient être un vrai supplice si elle ne se voyait pas du tout. Par chance, elles allaient y arriver quand même. Heureusement que leurs parents n’allaient pas leur poser trop de problème, Lexie savait parfaitement comment s’y prendre avec son paternel. Sa mère quant à elle n’avait pas son mot à dire en réalité.  La jeune femme était donc certaine de pouvoir aller chez Melody et elle avait déjà hâte d’y être. Et cela même s’il y avait bien sûr la famille de sa petite-amie, qui ne devait pas être au courant de ce qu’il y avait vraiment entre elles. Elle allait devoir faire attention, se contenir, mais au moins elles seraient ensemble. Melody allait donc en parler rapidement à ses parents, afin qu’elles puissent mettre ça en place. Finalement, l’approche des vacances étaient moins désagréable qu’elle ne le pensait, même si elles n’allaient quand même pas pouvoir passer tout le temps qu’elles voudraient ensemble. C’était mieux que rien.

« Nous allons avoir besoin d’énormément de temps pour réviser. » Reprit la jeune femme, se mordillant les lèvres, après le baiser que lui avait offert Melody. Réviser, bien sûr. « Il va falloir qu’on se concentre vraiment beaucoup toutes les deux. »

Elle souriait, comme elle n’aurait vraiment pas imaginé pouvoir sourire quelques minutes avant. Finalement, cette soirée n’avait pas été un désastre comme elle avait cru la voir devenir. Bien au contraire, elle était même rassurée sur ce qu’elle ressentait et sur ce que Melody ressentait. Lexie avait beau avoir l’habitude d’être sûr d’elle, c’était tout nouveau ce qu’elle vivait avec la bleue et bronze. Son sourire s’agrandit encore en entendant les « ordres » de Melody. Elle s’empara de nouveau des lèvres de la jeune femme, avant de glisser les siennes sur son cou et de lui murmurer à l’oreille.

« C’est pas de la jalousie ça ? » Elle disait cela sur un ton de plaisanterie bien sûr, même si elle adorait l’idée que Melody puisse être jalouse. Parce qu’elle savait parfaitement qu’elle le serait de son côté aussi. « Je serais bien trop occupée à lorgner sur toi. » Reprit-elle alors, plongeant son regard dans celui de sa petite-amie. « Pas sur cette pâle copie. »

Elle n’était pas sans savoir que la relation entre les jumelles n’était pas au beau fixe. Elle ne connaissait pas plus que ça Lysandre, mais de toute façon elle n’avait pas vraiment envie de la connaitre. Elle avait même envie de la détester d’ailleurs, juste pour le principe. Même s’il ne fallait pas grand-chose pour être détesté de Lexie.


Dernière édition par Lexie Hepburn le Sam 28 Nov - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2710
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Dim 22 Nov - 21:13


La difficulté, pour une femme, n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret
S

erait-ce de la jalousie ? Oui, c'en était. Et pourtant, des deux jumelles Farnsworth, Melody avait toujours été clairement la plus sûre d'elle, la plus exubérante, la plus sociable. C'est elle qui avait les petits copains, elle qui avait toujours une ribambelle d'amis avec lesquels traîner, pas l'inverse, Lysandre, de son côté, était plutôt le genre de fille effacée, qui vivait dans son ombre, dans son sillage, et Melody, même si elle l'aimait autrefois profondément (et elle l'aimait toujours, en vérité, mais elle ne comptait pas le reconnaître, même sous la torture) devait reconnaître avoir toujours eu tendance à se mettre en avant par rapport à sa soeur, et éprouver une certaine satisfaction à l'idée de plaire plus qu'elle quand bien même elles étaient physiquement identiques, toutes les deux. Parce que longtemps, Lysandre avait eu les faveurs de ses parents, c'était elle la plus intelligente, elle la plus douce, elle la plus polie. Au sein du foyer familial et au sein de l'école de magie, les règles n'étaient pas les mêmes, et Melody n'avait pas été peu fière de sa petite popularité. Seulement, au bout du compte, son petit ami lui préférait tout de même sa soeur en secret (et réciproquement), et il avait fallu ruser pour qu'elle finisse par l'apprendre en plus. Forcément, ça ne mettait pas Melody en confiance quant à ses relations suivantes. Pourtant, en effet, il y avait logiquement peu de chance que Lysandre partage ses goûts en termes de relations amoureuses, ces goûts que Melody avait découverts peu de temps après sa rupture avec Linus (dans le genre à vous dégoûter des hommes ad vitam), mais il pouvait y en avoir davantage que la fille qu'elle aimait se sente attirée par Lysandre et la lui préfère. Enfin, dans le cas de Lexie, elle se faisait moins de souci, tout de même, parce qu'étant donné son tempérament, elle doutait fort qu'elle puisse être attirée par quelqu'un d'aussi calme et réservée que sa jumelle. Dans tous les cas, la vert et argent savait parfaitement trouver les mots (et les gestes) pour la rassurer. Melody s'empara à son tour des lèvres de sa petite amie, amplement satisfaite de cette réponse.

-De toute façon, t'as plutôt intérêt.
répliqua-t-elle avec un sourire en coin. Tu m'as jamais vu énervée, encore, mais crois-moi, je peux faire des dégâts. ajouta-t-elle avec toujours la même lueur malicieuse dans les yeux.

Oui, elle pouvait faire des dégâts, en effet, et de sérieux dégâts, même. Elle ne disait pas seulement ça pour la blague. Il suffisait de voir tout ce qu'elle avait pu faire subir au "pauvre" Linus et même à sa propre soeur par souci de vengeance. Il ne fallait pas la chercher, c'est clair, qui s'y frottait avait de fortes chances de s'y piquer, et plutôt violemment. Certaines de ses farces au sein de la Guilde en étaient également la preuve, d'ailleurs.





code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 803
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Sam 28 Nov - 20:17

Melody & Lexie
La difficulté pour une femme n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret.
La jalousie était un vilain défaut, mais Lexie était adepte des vilains défauts. Elle ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier l’idée que Melody soit jalouse, une preuve de plus qu’elle tenait vraiment à elle. La verte et argent n’avait pas vraiment besoin de cela, elle savait parfaitement qu’elle tenait à elle et inversement, mais elle aimait quand même l’idée. Tout comme elle serait complètement jalouse de voir la jeune femme en présence d’autre personne. C’était déjà un peu le cas d’ailleurs, pendant la journée quand elles ne pouvaient pas passer du temps ensemble. Quand elles devaient se contenter de se croiser dans les couloirs ou en cours, sans pouvoir juste se rapprocher comme elles savaient si bien le faire en cet instant. Lexie était jalouse de toutes ces personnes qui avaient le loisir de passer du temps avec la bleue et bronze, alors qu’elle ne pouvait pas se le permettre. Et elle ne pouvait pas s’empêcher d’adorer l’idée qu’elle le soit, surtout concernant sa sœur jumelle. Mais Lexie avait été vraiment sincère en affirmant qu’elle ne lorgnerait pas sur Lysandre. Même si les deux jeunes femmes se ressemblaient parfaitement physiquement (et encore que la verte et argent parvenaient à les distinguer quand elle les croisait), elles n’avaient vraiment pas la même façon d’être. Cela allait pour tout, la démarche, la façon de regarder les autres, la façon de parler. Tout en Melody plaisait à Lexie et au contraire, elle avait énormément de mal avec sa jumelle. Il y avait peu de chance qu’elle soit capable de l’appréciait, même en amitié. Alors, Melody n’avait vraiment aucun souci à se faire de ce côté-là. Et s’il y avait bien une chose que Lexie était sûre et certaine en cet instant (elle devait bien avouer que la petite « dispute » qu’elle avait eu avant avait renforcé ce sentiment), c’était qu’elle était incapable de regarder et d’aimer quelqu’un comme elle le faisait avec la bleue et bronze. C’était fort ce qu’elles vivaient, même si c’était tout récent. Jamais encore Lexie n’avait ressenti cela dans sa vie.

« Vraiment ? » Demanda-t-elle sans attendre de réponse de la part de sa petite amie, un sourire malicieux sur le visage. Sur ce point-là aussi, elles s’entendaient bien. « J’adorerais voir ça en fait. » Elle n’avait aucun mal à imaginer Melody faire des dégâts parce qu’elle était énervée. « Enfin pas sur moi, tant qu’à faire. » Ajouta-t-elle sans arrêter de sourire. Elle n’avait pas spécialement envie que sa petite-amie se mette en rogne contre elle-même non, bien au contraire. « Mais je suis certaines que toutes les deux, on pourrait faire un maximum de dégâts. » Elles avaient quand même un caractère assez similaire et c’était surement pour cette raison qu’elles s’entendaient si bien. Même si cela promettait de ne pas être rose tous les jours, elles venaient bien de le découvrir à l’instant, elles avaient cette passion qui rendait leur relation si intense. « Quand je viendrai chez toi, on va pouvoir faire tourner ta sœur en bourrique si tu veux. »

Autant s’amuser un peu après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2710
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Sam 28 Nov - 20:47


La difficulté, pour une femme, n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret
M

elody esquissa un sourire en coin quand Lexie lui affirma qu'elle adorerait la voir en rogne. C'est sûr que le spectacle pourrait ne pas lui déplaire... du moins tant que ses foudres ne s'abattaient pas sur la vert et argent. C'est qu'elle avait un certain talent pour le mélodrame et les mises en scène grandiose quand il était question de faire éclater sa colère la plus totale. Linus et Lysandre, tout particulièrement, en avaient fait les frais le plus sévèrement, et Melody elle aussi espérait vraiment que sa petite amie ne serait jamais sujette à ses plans de vengeance. Car cela signifierait qu'elle lui aurait brisé le coeur, cela signifierait que leur relation prendrait fin. Elle ne supporterait vraiment pas cela, ce qu'elles vivaient toutes les deux était si fort, si intense, qu'elle n'avait pas envie que ça touche à son terme. Elle l'avait bien prouvé tout à l'heure, elle voulait bien accepter les pires vérités concernant Lexie si cela lui garantissait de rester à ses côtés. Elle retrouvait avec elle un enthousiasme et une joie de vivre qu'elle n'avait pas connus depuis bien longtemps, elle avait besoin d'elle, ni plus ni moins.

Alors oui, un jour, elle verrait sa colère se déchaîner, mais elle voulait que ce jour-là, Lexie en soit la spectatrice, et même, qu'elle la soutienne dans cette situation. Elles avaient toutes les deux des tempéraments similaires. La jeune femme était bien d'accord, même plus que d'accord, toutes les deux, elles pourraient faire de très sérieux dégâts... à l'encontre des autres. C'est pour cette raison qu'elle aurait vraiment trouvé amusant que Lexie intègre la Guilde, même si elle n'osait plus vraiment aborder le sujet, à présent. Elle avait d'autres obligations, des obligations dont elles parleraient le moins possible. C'était comme ça, tant pis. Lexie lui ouvrait des perspectives plus que captivantes. Qu'elle vienne durant l'été, et qu'elles fassent toutes les deux la misère à Lysandre, autant dire qu'elle adorait vraiment cette idée. Elle ferait la misère à sa jumelle de toute façon, avec ou sans Lexie, mais avec elle, ce serait forcément beaucoup plus intéressant.

-J'adore cette idée.
affirma-t-elle avant de déposer un baiser sur les lèvres de sa petite amie. Tu vois, tout à coup, là, j'ai vraiment, vraiment hâte d'être aux vacances.

Ces deux mois qu'elle avait imaginés comme un véritable supplice, toute seule sur cette grande île peuplée d'autochtones complètement ennuyeux, à supporter la présence d'une soeur qu'elle devrait faire semblant d'apprécier sous l'oeil de ses parents alors qu'elle la haïssait autrement (elle avait la rancoeur tenace, c'est une certitude), se révélaient finalement prometteur. Même les pires situations étaient tout à coup agréables à ses yeux si Lexie entrait dans l'équation. Elle avait le don de tout pimenter. À commencer par sa vie, bien évidemment.





code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 803
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Ven 8 Jan - 14:55

Melody & Lexie
La difficulté pour une femme n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret.
Lexie était sérieuse quand elle affirmait qu’elle avait bien envie de voir ce qu’était capable de faire Melody sous le coup de la colère. Evidemment, la jeune femme n’avait pas spécialement envie que ça lui retombe dessus. Si la bleue et bronze devait faire preuve d’une grande colère contre elle, ça signifierait quelque chose que la verte et argent n’avait pas envie d’envisager. Elle était persuadée qu’elle pouvait aller bien loin avec la jeune femme, qu’elles étaient faites pour faire un grand chemin toutes les deux. La preuve en était de la conversation qu’elles venaient d’avoir. Lexie avait parlé de son allégeance et malgré que cela fût assez difficile, Melody avait fini par l’accepter. Il était évident que les deux sorcières n’allaient pas aborder le sujet constamment (Lexie en avait pas spécialement envie en tout cas), mais au moins la bleue et bronze était au courant de la vérité. Ce secret que la jeune femme était quand même censé garder pour elle, le confiant qu’aux personnes qui étaient dignes d’en faire partie. Evidemment, il y avait une part d’intérêt dans tout cela, mais Lexie était surtout soulagée de ne pas avoir de secret pour sa petite amie. Elle avait envie de tout partager avec elle, comme le fait de détester la sœur jumelle de Melody. La jeune femme avait de bonne raison de la détester et Lexie n’était pas vraiment bien placé pour les partager (après tout, si elle n’avait pas été séparé de son ancien petit-ami, elles ne se seraient pas rapprochées comme cela), mais ça ne changeait rien. Lexie les imaginait bien tourner en bourrique la sœur de Melody ensemble pendant ces vacances qu’elles allaient passer ensemble (rien n’était fait, mais il était évident qu’elles allaient s’arranger pour que ça se fasse). Le sourire de Lexie s’agrandit après les propos de sa petite-amie, elle ne pouvait qu’adhérer à ce qu’elle disait.

« J’ai vraiment hâte aussi ! » Dit-elle avant de s’emparer de nouveau des lèvres de la jeune femme. La perspective de ces vacances l’enchantaient vraiment (même si elle ignorait encore des quelques soucis qu’elles allaient rencontrés à ce moment-là), parce qu’elles allaient pouvoir se voir en dehors de l’enceinte de l’école de magie. Même si elles ne seraient pas seule et qu’elles n’allaient pas pour autant s’afficher comme elle le voudrait, elles seraient ensemble. Et elles n’auraient pas, comme maintenant, des obligations. « Il commence à se faire tard… » Même si Lexie n’avait pas spécialement envie de se montrer sage, elle savait que par moment elle n’avait pas le choix que de rentrer dans son dortoir. Mais elle n’avait vraiment aucune envie de quitter Melody. Parce qu’une fois qu’elle retournait dans le monde « normale », elles devaient faire comme si de rien n’était, comme si elles n’avaient pas une histoire toutes les deux. Ce n’était vraiment pas agréable. A choisir, Lexie préfèrerait largement pouvoir retrouver sa petite-amie dans les couloirs de l’école de magie et de s’emparer de ses lèvres, comme elle le fit en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2710
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Mar 12 Jan - 16:55


La difficulté, pour une femme, n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret
L'

idée de passer une partie de ses vacances avec Lexie, de ne pas avoir à supporter l'idée de ne pas lui parler pendant deux mois durant (comment aurait-elle pu envisager de se séparer d'elle, quelles que puissent être ses allégeances, c'était un grand mystère), s'était fait un chemin clair et agréable dans son esprit, et toutes ses perspectives liées à l'été convergeaient à présent vers ce moment où elle pourrait enfin passer du temps avec la femme qu'elle aimait, tout simplement. Oh que oui, elle avait hâte que ces jours arrivent, car elles ne seraient plus restreintes par leurs horaires de cours décalées, leurs deux maisons différentes, leurs emplois du temps diffus, le fait qu'elles ne pouvaient jamais se montrer ensemble en public (ce qui, forcément, compliquait largement leurs affaires) et ces fichus couvre-feux qui avaient toujours le culot de vous rappeler leur existence au moment où cela était le plus désagréable. Comme maintenant, somme toute, alors que Lexie remarquait qu'il commençait à se faire tard... Melody avait malheureusement très bien compris le message sous-jacent : il était temps de mettre fin à leur rendez-vous nocturne et de repartir chacune de leur côté. Non pas que violer le couvre-feu fasse outre mesure peur à la bleue et bronze, et elle savait pertinemment qu'il en était de même pour sa petite amie, mais alors que la fin de l'année approchait, ce n'était vraiment pas le moment de se faire remarquer, si elles ne voulaient pas que les sentences prononcées par leurs géniteurs ne viennent ruiner leurs beaux projets de vacances. À choisir, Melody préférait encore ronger son frein, se tenir à carreau, et attendre le moment propice, le moment parfait durant lequel plus rien ne les retiendrait.. si ce n'est malheureusement un secret qui ne devait jamais être révélé. Dans un profond soupir, la demoiselle se résigna donc, quel autre choix pourrait-elle bien avoir que celui-là, de toute façon ? Il fallait se consoler en se disant que ce ne serait que partie remise, elles se reverraient rapidement de toute manière. Pour la simple raisons qu'elles étaient devenues indispensables l'une à l'autre (ou en tous cas, Lexie était indispensable à Melody.

-Oui, on ferait bien d'y aller.
confirma-t-elle à contrecoeur avant de se serrer dans les bras de Lexie.

Elle resta un certain temps ainsi, dans les bras de sa petite amie, plusieurs longues secondes qui tinrent sans doute plus des minutes, savourant ce contact tant qu'elle le pouvait, avant de venir déposer ses lèvres sur les siennes, un baiser qui, comme bien souvent, n'avait pas grand chose d'innocent.

-Demain soir ? Même lieu, même heure ?


C'était le plus qu'elle concédait à tenir avant que de retrouver la jeune femme, et pour être certaine que ses soirs lui soient consacrés, elle n'hésitait jamais, non, à prendre les devants et à anticiper sur le rendez-vous suivant. Attendre jusqu'au lendemain soir serait déjà trop long, elle le présentait.





code by Mandy


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 803
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   Jeu 11 Fév - 14:56

Melody & Lexie
La difficulté pour une femme n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret.
Lexie aurait vraiment tout donné pour que le temps s’arrête, malheureusement il avait tendance à passer bien trop vite qu’elle ne l’espérait. C’était toujours comme cela, à chaque fois. Elle trouvait le temps long avant de pouvoir rejoindre Melody et ensuite, elle avait le sentiment que les minutes et même les heures passaient à une vitesse folle. Elle se rendait compte qu’il se faisait tard et les deux jeunes femmes savaient parfaitement ce que cela signifiait. Elles allaient devoir chacune reprendre le chemin vers leurs maisons respectives, leurs dortoirs, se séparer donc. Comme à chaque fois qu’elles se voyaient, il y avait une fin. Lexie rêvait de pouvoir simplement être avec Melody autant de temps qu’elle le voulait, pouvoir aller la trouver dans les couloirs et juste profiter d’elle. Malheureusement, elles ne pouvaient pas se permettre ce genre de chose, alors elles devaient se contenter de ces rendez-vous secrets.

Quand Melody affirma qu’elles feraient mieux d’y aller et qu’elle vint se serrer dans ses bras, Lexie profita pleinement de cet instant. Parce qu’elle savait que les quelques minutes (qu’elles allaient s’en doute rallonger le plus possible) qui suivaient allaient être les dernières. Avant qu’elles puissent se revoir bien sûr, il était évident qu’elles allaient tout faire pour ça. Sauf que c’était toujours difficile de devoir écouter ce genre d’instant. La jeune femme profita donc du moment, serrant plus fortement sa petite-amie contre elle et elle savoura ce baiser qu’elle lui offrait. Elle adorait toujours autant ses baisers, sentit ses lèvres contre les siennes d’une manière peu innocente. Si elle pouvait récupérer ces lèvres à chaque fois qu’elle croisait Melody, elle le ferait avec grand plaisir.

« Demain, même heure, même endroit. »

Lui confirma-t-elle, avant de venir s’emparer une nouvelle fois des lèvres de sa petite-amie. Une dernière fois, avant qu’elles ne soient obligées de se séparer. En cet instant, la perspective des vacances en sa compagnie était encore plus agréable. Lexie se doutait bien qu’elle allait trouver le temps long – comme d’habitude – parce qu’elle n’avait plus qu’une seule envie, pouvoir profiter pleinement de celle qu’elle aimait sans devoir se cacher de cette manière. Bon, elles n’allaient pas pour autant pouvoir s’afficher, mais ça allait être vraiment agréable de pouvoir passer tout leur temps ensemble. Sans se poser mille questions, sans devoir se quitter comme maintenant. Quand leurs lèvres se séparèrent à nouveau, Lexie savait que c’était le moment pour elle de partir, sinon ça allait être encore plus difficile. Chaque secondes qui s’écoulait en plus, rendait son départ plus dur à supporter. Malheureusement, elles n’avaient pas le choix. Alors, se raccrochant à l’idée qu’elles allaient pouvoir se voir le lendemain soir, en ce même lieu (et avoir, elle l’espérait, une conversation moins lourde quand même que celle qu’elles avaient eu il y a quelques minutes), elle s’éloigna. C’était vraiment difficile, mais elles n’avaient pas le choix de toute façon. C’était comme cela quand on fréquentait quelqu’un en secret, quand on ne suivait pas la norme de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La difficulté pour une femme n'est pas de garder... (Melo<3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Milah ? Quelle erreur pour une femme d'attendre que l'homme construise le monde qu'elle veut, au lieu de le créer elle-même. [Anaïs Nin]
» Récompense pour une femme-poisson
» Un jour spécial pour quelqu'un de spécial
» Une capas pour une femme-poisson !
» /Flash-back/ Ou comment Perrine et Gabrielle décidèrent de partir dans le sud-ouest (Perrine)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les tours et sommets du château
 :: La toiture
-