AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Dim 18 Avr - 17:08

    Lou avait accepté qu’elle et lui se rendent dans la forêt. Rien d’étonnant à cela, on ne refusait jamais rien à Tom Jedusor, et si on lui refusait quoi que ce soit, il fallait s’attendre à le regretter amèrement. Mais Lou ne faisait pas partie de ces gens dont il pouvait craindre des représailles. Elle faisait partie de ceux qui le suivaient docilement, sans raison valable, comme pour la plupart. Il fascinait, il attirait, il n’avait rien à faire pour cela, et il était évidemment au courant du pouvoir qu’il avait ainsi sur les autres et il n’hésitait pas à en jouer, pourquoi l’aurait-il fait alors que l’accès au pouvoir lui était ainsi tant simplifié, au nom de valeurs que lui-même avait abandonné depuis une éternité, comme l’amour... C’était ce qui les incitaient à le rejoindre, pour certains, à torts, sans doute, mais de toute évidence, ces gens là aimaient souffrir. Et c’était leur problème.

    Ils passèrent non loin de la cabane du gros balourd. Pour une fois, la lumière était allumée derrière ses rideaux tirés. Et pourtant, Tom ne comptait plus le nombre de fois où il avait cherché à avoir une conversation avec le demi-géant, à croire que ce dernier l’évitait. C’était d’ailleurs très probable, il ne devait pas avoir forcément envie de se retrouver face à celui qui l’avait accusé, et avait conduit à sn renvoi de Poudlard. Enfin, en l’occurence, si Hagrid l’évitait, c’était une bonne chose pour lui. En attendant, il lui foutait la paix. Et lui et Lou avaient besoin d’être seuls et en paix. Le seul qui aurait été capable de leur causer du soucis ne viendrait pas les ennuyer, c’était parfait.

    Tom avait la main de Lou au creux de sa paume, et il conduisait sa petite amie en titre toujours plus loin dans la forêt. Il ne fallait prendre aucun risque. Il n’y avait aucun risque. Enfin, il y avait toujours des risques. Après tout, tout le monde savait que cette forêt était peuplée de toutes les créatures hostiles imaginables, mais Tom ne craignait aucune d’entre elles. Quelles qu’elles soient, il avait la certitude d’avoir la capacité de les dominer facilement. Après tout, il avait bien un basilic à ses ordres dans le château, alors que pourrait-il bien risquer? Et, évidemment, ce n’était pas la première fois qu’il mettait les pieds dans la forêt interdite, bien au contraire. C’était un lieu très approprié, il fallait bien le dire, à toutes ses activités, c’était de loin le lieu le moins fréquenté et le plus discret de poudlard (si on mettait de côté la chambre des secrets). Et comme Tom ne faisait pas toujours dans la gentille magie blanche bien plan plan, la forêt était l’endroit idéal.

    Il ne lâcha la main de Lou qu’une fois qu’ils furent bien éloignés du parc. L’endroit était très sombre, c’est à peine si l’on remarquait qu’il faisait encore jour, le bleu du ciel n’apparaissait que par minuscules parcelles, masqué par les branches noirâtres des arbres qui surplombaient l’espace. Tom s’assit sur un rocher recouvert de mousse. Il observa un moment autour de lui. L’endroit était idéal. Perdu au milieu de nulle part. Personne ne penserait à les chercher là. Evidemment, quelques bêtes sauvages et sans doute hostiles devaient certainement trainer dans le coin, à en croire les quelques bruits peu rassurants qui se laissaient entendre de ci de là. Mais ils ne risquaient rien. Il leva ensuite les yeux au ciel, il y avait un corbeau (encore un), qui voletait tranquillement au-dessus des cimes. Ce serait une cible parfaite. D’autant qu’il lui rappelait assez ironiquement sa dernière entrevue avec Elena. Et Tom aimait bien l’ironie, surtout quand elle s’avérait être aussi morbide. Eh oui, il ne valait mieux pas être un corbeau à Poudlard, surtout ces derniers temps. Apparemment, on risquait de ne pas s’en tirer.


    « Nous y sommes. » Il fit un léger signe de tête en direction de corbeau, qui continuait de voleter tranquillement entre les branches. « montre moi ce que tu sais faire. »

    Une lueur malsaine brillait dans son regard, il aimait cette incitation tranquille, presque innocente, au mal, banalisé au point de donner l’impression de se réduire en un sortilège quelconque.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Dim 18 Avr - 23:09

Les branches craquaient sous les pas de Lou. Le bruit ressemblait plus à ses os défoncés qu'autre chose... Il y avait dû avoir tellement de morts, tellement de sang versé dans cette forêt, que se soi animal ou humain. La jeune fille pouvait ressentir le mal qui les entouraient, la noirceur environnante qu'elle pouvait presque entendre murmurer dans son oreille. Elle en avait le goût sur le bout de sa langue et elle pouvait sentir le moindre tressaillement que fesait sa baguette dans sa poche. Machinalement, Lou posa sa main dessus. C'était un geste normal pour un sorcier au beau milieu d'une forêt si dense que le moindre morceau de ciel se faisait rare. Surtout si le sorcier en question avait une bonne idée de ce qui pouvait s'y cacher, dans cette forêt. Mais bon, comme mentionné plus haut, ce n'était qu'un réflexe, Lou se forçait à regarder où elle posait les pieda fin de ne pas trébucher et de s'étamper une racine dans le front.

La Serpentard aurait jurée que Tom savait exactement où il allait, comme si l'endroit lui était parfaitement familier. Y venait-il souvent? Elle fixa son regard sur la main de son petit ami dans la sienne. Lou pensait souvent à la mort ces temps-si, la vie pouvait être si courte, si éphémère. La mort frappait sans avertir. Un instant vous étiez là, vous existiez... et en une seconde votre coeur ne battait plus et s'en était fini de tout. Lou avait toujours eu le sentiment qu'elle vivrait contrainte à suivre des lois bien stricte, comme sa mère. Cette dernière était devenue folle et était maintenant internée à Ste-Mangouste, après des années de quasi-séquestration de la part de son mari. Disons simplement que les Hamilton étaient une famille conventionnel. Les femmes devaient se taire et éxécuter parfaitement chaque ordre.

Mais Lou ne l'avait jamais entendu de cette manière. Certes, les premières années de sa vie avait été, selon les critères de son père, ''normal'' mais lorsqu'elle avait atteinte l'âge de 8 ans, elle s'était révoltée. Le matin de son huitième anniversaire, elle s'était coupée les cheveux aussi court qu'un garçon, et lorsqu'elle était descendue sa mère lui avait mise une fessée mémorable. Mais au contraire de ce que tous pensaient, son père n'avait rien fait... il était fier d'elle. Depuis ce jour-là, Lou ne l'avait jamais déçu. Si ses notes continuaient à dégringoler ainsi, elle n'osait même pas imaginer ce qu'il pourrait lui faire pour la punir. Elle avait un avenir tout tracé, et devait le suivre malgré elle. La Serpentard le fesait subtilement, mais elle le fesait.

Peut-être à cause du mode de vie dans lequel vivait sa famille, Lou se sentait parfois écrasée par les autres et se sentait obligée de tout réussir du premier coup. Sa main serrait toujours sa baguette, et lorsque Tom lâcha son autre main et qu'il s'assit sur un rocher, Lou la sortit automatiquement de sa poche.

« Nous y sommes. Montre moi ce que tu sais faire. »

Elle suivit le regard de Tom vers la rapace qui tournoyait au-dessus d'eux. C'était toujours les innocents qui payaient, la vie était ainsi faite... Elle pointa sa baguette sur l'oiseau.

''Endoloris.'' fit-elle dans un murmure à peine audible.

Cependant, la baguette de chêne compris très bien l'ordre. Ce n'était peut-être pas un sortillège parfait, mais le corbeau s'écrasa sur le tronc d'un gros pin, pas très loin de Tom. L'oiseau se tortillait de douleur tandis que Lou gardait sa baguette rivé sur son pauvre corps à l'agonie. Un sourire vague se dessna sur les lèvres de la jeune fille. La douleur était pénible, la mort une délivrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Sam 24 Avr - 0:22

    Tom observa un moment le corbeau qui se tortillait au sol. On aurait dit qu'un poids invisible le maintenait au niveau de l'estomac, de telle sorte que le corbeau ne pouvait rien faire d'autre que de demeurer là, sur le dos, à se tortiller, agitant ses ailes, comme pour essayer de fuir, mais sans le moindre succès. De son bec s'échappaient des cris apeurés. Le sortilège n'était pas si mauvais. En tous cas, il était sûr qu'il n'était pas raté, ce n'était pas le volatile qui irait le démentir.

    "Ce n'est pas trop mal."

    Attention, un compliment venant de Tom était une chose à apprécier à sa juste valeur, Tom n'en faisait pas beaucoup, ou alors il le faisait de façon très hypocrite, mais pas cette fois, et même s'il avait l'habitude des compliments hypocrites, quand il s'agissait de Lou (du genre "tu es belle aujourd'hui" et compagnie), cette fois ci, il était bel et bien sincère, Lou se débrouillait bien. Un bon point pour elle, Tom était assez satisfait de voir que sa petite amie s'y connaissait en matière de magie noire, elle remontait un peu dans son estime, du coup. Bien sûr, il était au courant qu'elle n'était pas une novice en la matière, il avait entendu parler, comme tout le monde, de ses exploits passés, alors qu'elle était en première année, et ça avait plus ou moins pesé dans la balance quand il avait décidé de la choisir pour petite amie attitrée, mais c'était la première fois qu'il la voyait agir... Et il était assez satisfait. Cependant, il avait dit "pas trop mal", et non pas "parfait", parce qu'en effet, le sortilège n'était pas parfait. Bien sûr, ce corbeau irait bien vite démentir les réflexions de Tom, il devait souffrir le martyre, à gesticuler comme il le faisait, oui mais ça ne suffisait pas. Si ce pauvre corbeau pensait souffrir, c'est qu'il n'était jamais passé sous la baguette de Tom Jedusor. Ce qui manquait au sort de Lou, c'était de la conviction, cette motivation malsaine, ce désir d'inculquer de la douleur. Elle avait prononcé son sortilège d'une voix douce, à peine audible. C'était admirable que son sortilège ait fonctionné aussi bien étant donnée la façon dont il avait été prononcé. D'un geste désintéressé, il libéra le corbeau de son sortilège, pour mieux l'immobiliser à l'aide d'un nouveau sortilège. Ses cris de douleurs tapaient trop désagréablement sur les tympans de l'héritier.

    "Il faut juste que tu y mettes plus de passion, plus de volonté..." Conseil qu'il devrait sans doute s'appliquer à lui-même concernant sa relation de couple. "C'est un sort qui ne se prononce pas silencieusement, il faut y mettre de l'intention, de la vigueur."

    Il se rapprocha d'elle, ses mains s'appuyèrent sur les épaules de Lou avant de glisser le long de ses bras.

    "Il faut que tu sois plus ancrée dans le sol. C'est pas forcément nécessaire, une fois qu'on a de l'entrainement, mais pour le moment, tiens-toi bien droite..." Il serra ensuite la main avec laquelle Lou tenait sa baguette et la guida du bout de ses doigts fins. "Le geste doit aussi être plus rapide."

    Amusant, d'enseigner aux autres une attitude aussi malveillante et nocive. Tom aimait bien ce principe, s'il ne se destinait pas à devenir le maître incontestable de l'univers, il deviendrait professeur (de défense contre les forces du mal... tiens tiens).

    "réessaye!" fit-il en lâchant la main de Lou.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Sam 24 Avr - 22:01

Plus de volonté, plus de passion... Lou inclina la tête sur le côté, assimilant chaque parole de Tom. Ces dernières se répercutèrent dans son crâne et elle plissa les yeux. L'oiseau noir avait été écrasé par le sortillège de son petit ami, et il serait bien trop facile de s'attaquer à lui. Lou jeta un bref coup d'oeil aux alentours. Les proies se faisaient plutôt rare. Le silence tomba sur les deux sorciers et la respiration de la Serpentard ralentit. Pourtant, jeter un sortillège n'avait jamais été aussi important pour elle. Elle vait murmurer tout simplement parce qu'elle avait toujours utilisée la magie de cette manière, subtilement... mise à part pendant ces premières années d'études à Poudlard. Lou avait travaillée très dur pour calmer un peu son impulsivité. Hélas, tout cela devair refaire surface en cette journée.

Elle reporta son attention sur le corbeau et se resaisit. Le bras toujours pointé en direction de sa victime, Lou se prépara à lui montrer que la première fois n'était qu'un avant goût. Elle pouvait le faire tellement souffrir que la pauvre bestiole voudrait elle-même mettre fin à ses jours. Mais bon, il s'agissait d'un animal et non d'un être humain doté de véritable pensé, donc un corbeau suicidaire aurait été bien étrange. La verte et argent fixa son regard sombre sur le volatile. Elle se concentra plus fort et finalement, parvint à ressentir ce que Tom appelait ''motivation malsaine''. Lou était une Serpentard, pas un de ces crétins de Gryffondors; la douleur des autres l'amusaient et elle avait un petit côté égoïste propre à sa maison.

Toute sa famille était passée par Serpentard, à l'exception d'un côté renier dont personne ne parlait jamais. Sa tante avait décidé que les moldus avait leur place dans le monde, ainsi que les sangs de bourbes. Évidemment, elle s'était mariée et avait eue une fille; Amanda. Lou haïssait sa cousine par pur principe même si elle ne l'avait quasiment jamais rencontrée. Amy avait beau porter le nom des Hamilton, elle était loin de faire partie de sa famille. Et c'est en pensant à ce côté de famille sensé être oubliée que la Serpentard dirigea sa baguette sur la forme noire gisant par terre. Elle sentit alors une vague de haine la submergée et sa voix se fit clair et nette:

Endoloris!

La bête à plume s'éleva dans les airs sous la force du sortillège et se plia d'une drôle de façon avant de venir s'écraser sur un rocher. Assomé, l'oiseau se contentait de spasme dut à la douleur qu'il devait ressentir malgré son inconscience. La mine satisfaite, Lou se retourna vers Tom et lui sourit d'un air farouche. Finit la subtilité pour les sorts noirs! Elle éclata d'un rire cristallin comme elle le faisait souvent avec Ines après s'être moquées d'un quelconque élève. Oui, parce que les vacheries lui manquaient et que ce petit instant de méchanceté lui avait fait grand bien.

Tu veux bien me faire une démonstration de tes talents, s'il te plaît?

Elle s'approcha de lui et s'assit, le fixant avec des yeux de gamine. Lou était peut-être tordue et mauvaise, mais elle restait une fille avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Mar 4 Mai - 22:46

    Lou relança son sort sur le pauvre volatile qui aurait sans doute bien préféré qu'on l'achève plutôt que de lui faire subir un tel acharnement. La jeune fille avait bien écouté son conseil, et le sort qu'elle venait de jeter était bien meilleur, beaucoup plus maîtrisé. Tom accueillit cet essai par un hochement de tête approbateur. Il aurait très bien pu lui sortir un "c'est bien" ou du moins applaudir son geste avec plus d'enthousiasme, mais il n'aurait plus été tout à fait lui-même alors. Il devait admettre cela dit qu'il n'était pas peu fier du fait que son enseignement ait porté ses fruits aussi rapidement. Comme quoi, il ferait un très bon professeur, si l'on oubliait le fait que tenter d'inculquer un quelconque savoir à une bande d'adolescents braillards et stupides était une perte de temps... Bref. Bientôt, Lou demanda à Tom de lancer le sort à son tour.

    Tom hésitait. Non pas qu'il n'était pas entièrement capable d'accomplir ce sort à la perfection, bien au contraire, il savait exactement comment faire, et l'expérience lui avait permis de ne jamais rater son coup. Jamais. Il savait exactement comment faire, le problème n'était pas là... Le problème, c'était que voir ses fidèles manquer le renvoi définitif en balançant des sortilèges impardonnables à tout va dans tout Poudlard, ça lui était égal, mais lui, n'avait absolument pas l'intention de risquer autant. Il n'aurait vraiment pas été stratégique pour lui de lancer un sortilège impardonnable dans poudlard, c'était le meilleur moyen pour se faire repérer, et pour que s'effondre en mille morceaux son bel empire. Ce serait trop bête, il était trop près du but, il ne fallait pas que tout soit gâché maintenant. Il n'était pas encore temps que sa couverture soit découverte, et que chacun apprenne qui il était réellement. Il était beaucoup trop tôt. Il n'avait pas encore tout fait.... Pas assez pour asseoir son autorité, en tous cas. Et de toute manière, il état hors de question qu'il soit viré de Poudlard, tout simplement parce qu'il aimait trop cette école... Et il était hors de question qu'il pourrisse à l'orphelinat en attendant sa majorité. Trop de temps perdu avec des abrutis finis (certes il était déjà entouré d'abrutis finis, mais au moins, eux, il pouvaient se servir d'une baguette magique). Bref, non, il ne lancerait pas ce sort. Pourquoi le ferait-il, d'ailleurs? Lou n'avait aucune autorité sur lui.


    "Je suis désolé. " s'excusa-t-il sans le penser une seule seconde. "Je crois que ce corbeau a assez souffert pour aujourd'hui."

    Pas d'inquiétude, Tom n'avait pas d'un seul coup acquis il ne savait quel conscience qui le poussait à se soucier du sort des pauvres animaux opprimés, mais c'était une pirouette comme une autre, ce n'était pas comme s'il attendait de Lou qu'elle croit vraiment à ce qu'il venait de dire.

    "Une autre fois, peut-être!"

    Il se rapprocha une nouvelle fois de Lou, il récupéra son poignet, et s'empara de sa baguette.

    "Tu permet?"

    Ce n'était qu'une question de vigilence, il ne se souciait que très peu du sort de son entourage, mais mieux valait éviter que cet entourage ait des problèmes, on ne savait jamais quelles retombées ça pouvait avoir. Mieux valait éviter de chercher à savoir ce qu'elles pouvaient être. Il visa un caillou posé sur quelques feuilles mortes avec la baguette de Lou.

    "Wingardium Leviosa!"

    Simple précaution, quiconque chercherait à savoir le dernier sort lancé par Lou n'aurait plus aucun indice tangible. Tom regarda le caillou s'élever dans les airs avant de retomber mollement au sol.

    "Merci." Un mot très rare de la part de Tom, et qu'il ne pensait évidemment jamais en le disant. Il déposa un bref baiser sur les lèvres de Lou tout en lui rendant sa baguette.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Dim 6 Juin - 16:34

Ce ne fut pas une surprise lorsque Tom refusa d'éxécuter un Doloris. Il était très rare qu'il fasse ce que l'on demandait. Lou se contenta d'un petit sourire, et se perdit à contempler les traits de Tom. Il était si mystérieux, tellement secret, comme une forteresse impénétrable. Son visage, n'était qu'un voile, un masque. Sa véritable personnalité, personne ne la connaissait vraiment... même pas Lou. Surtout pas Lou. Les autres pensaient qu'elle et Tom était très proche, comme tous les couples. Mais c'était tout le contraire. Ils se connaissaient si mal. La plupart du temps, la jeune fille se disait que son petit ami alait bien finir par laisser tomber sa carapace, et lui faire confiance. Lou était loin d'être une quelqu'un avec la langue bien pendu... en tout cas, avec ses proches amis. La preuve, elle savait tellement de trucs sur Ines, et pourtant, jamais elle avait raconté la moindre petite chose à quiconque. Mais puisqu'elle était la meilleure amie de la machine à potins de l'école, on la voyait comme sa elle aussi. Il n'y avait pas que les moldus qui faisaient face aux ragots et autres rumeurs qui pouvaient détruire n'importe qui. Même les sorciers rencontraient ce genre de problème, et même à Poudlard.

Tom s'approcha de Lou et lui prit sa baguette. Il jeta un sort de lévitation sur un caillou, sûrement pour éviter que l'on découvre qu'elle avait utilisée un sortillège impardonnable. Il posa rapidement un baiser sur ses lèvres et Lou ferma les yeux. Le moindre petit moment de semblant d'affection qu'il pouvait lui donner, elle le prennait. Peut-être exagérait-elle un peu trop en plaçant le futur Seigneur des Ténèbres sut un pied d'estale, mais l'amour... l'amour rendait aveugle. Dans son cas, sa lui avait presque arraché les yeux. C'était si dur de ne pas tombée amoureuse de lui. Il avait un charisme impressionnant. C'était sûrement cette ombre qui reposait comme une aura autour de lui, qui brillait comme des milliers de diamants sombres et qui empoisonnait son pauvre petit coeur. Si seulement ce poison n'avait pas été aussi bon, aussi vital pour elle. C'était peut-être étrange, mais Lou aurait donnée sa vie pour Tom. Elle lui aurait donnée plus ça, si elle aurait pu. Son âme, son dernier souffle, sa baguette. N'importe quoi qu'il pouvait bien désirer. Ses yeux se rouvrirent, mais ils étaient restés bouchés, aveuglés par Tom qui se trouvait là.

Elle jeta un coup d'oeil au ciel. La nuit n'allait pas tarder à tomber, c'était déjà le crépuscule. Ils avaient plus de temps qu'elle avait imaginée dans la forêt. Un léger frisson parcoura son corps. La nuit, cet endroit était bien plus inquiétant. Au fond d'elle, Lou était terrorisée, mais pour faire plaisir à Tom, elle fit son possible pour ne rien laisser paraître. Même sa voix resta impeccable lorsqu'elle demanda:

'' Je crois qu'il faudrait rentrer, la nuit va bientôt tomber. Dumbledore se fera un trop grand plaisir de nous trouver dehors la nuit...''

Elle ponctua sa phrase d'un sourire complice, car oui, ce foutu professeur, qui finirait par devenir le directeur, la surveillait de près. Beaucoup moins que le Serpentard ténébreux, mais il la surveillait tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Dim 6 Juin - 21:56

    Tom leva les yeux et jeta un coup d'oeil à la faible lumière lunaire qui brillait à présent entre les branchages, en effet, il commençait à se faire tard, et Lou et lui avaient tout intérêt à rejoindre le château au plus vite, justifier leur présence dans la forêt interdite passé le couvre-feu demanderait trop de temps et d'énergie au préfet des serpentards pour qu'il ne songe même à enfreindre cette règle stupide. Et puis, pour être franc, il fallait dire ce qui était, la situation l'arrangeait bien, il avait assez perdu de temps en badinages comme ça, c'est bon, il avait accompli son rôle de petit ami (certes il ne mettait pas beaucoup de coeur à l'ouvrage, mais au moins il s'imposait ce léger sacrifice au nom de son image de temps à autres, et heureusement pour lui, cette rencontre reporterait à plus tard la prochaine ballade en amoureux qu'il serait dans l'obligation de s'infliger, histoire de préserver les apparences), ils pouvaient rentrer. Qui plus est, Lou n'avait pas tort, avec Dumbledore aux aguets, il valait mieux faire preuve de prudence, et c'était une des raisons qui rendait Tom si réticent à l'idée d'exercer la magie dans l'enceinte de Poudlard, trop dangereux, avec le professeur de métamorphose qui semblait épier ses moindres faits et gestes. Et les choses n'étaient allées qu'en s'empirant, suite aux événements de l'année précédente. D'une manière ou d'une autre, Tom avait l'intime conviction que le vieillard savait très bien que le jeune homme était lié de très près à l'histoire de la chambre des secrets, et pas seulement parce qu'il avait dénoncé Hagrid... Dumbledore n'avait jamais cru à la culpabilité du demi-géant. Rien d'étonnant à cela, c'était un homme intelligent, Tom était bien obligé de le reconnaître, et il ne pouvait être dupe. Heureusement pour lui, ce n'était pas le cas ni de Dippet, ni des autres crétins du ministère... Bref, quoi qu'il en soit, étant donné la vigilence avec laquelle le vieux barbu gardait un oeil sur le serpentard, ce dernier préférait demeurer prudent, une raison de plus pour se séparer de Lou plus rapidement. Tant mieux.

    "Tu as raison." remarqua-t-il en rendant son sourire (une fois de plus, simple sourire de façade qui ne reflétait en rien ses sentiments) à celle qui par la force des choses (et du fait des quelques critères pratiques qu'elle avait repli) était sa petite amie. "Allons-y!"

    Il attrapa la main de Lou et ne la quitta pas durant tout le trajet qui devait les reconduire à leurs dortoirs respectifs. Si jamais quelqu'un les surprenait alors qu'ils violaient le couvre-feu, il serait toujours plus facile de se justifier sous couvert d'une simple balade romantique (d'ailleurs, c'était plus ou moins ce que le temps qu'ils avaient passé ensemble était supposé être). Il garda la main de Lou serrée dans la sienne, donc, tandis qu'ils traversaient le parc, longeant le lac sur lequel se reflétait à présent quelques rayons de lune, de même quand ils traversèrent le hall, puis descendirent les escaliers qui menaient aux cachots, il n'abandonna la main de Lou qu'une fois qu'ils furent arrivés devant la porte de la salle commune. Une fois qu'ils se trouvèrent à l'intérieur, Tom prétexta qu'il devait chercher quelque chose dans son dortoir. Il y monta sans Lou, avec la ferme intention de ne pas redescendre dans la salle commune. Il savait que Lou n'irait pas le chercher, elle n'insistait jamais, et c'était là l'une des raisons qui faisait qu'il l'avait choisi. Elle restait toujours à sa place, du moins la place que Tom voulait lui voir tenir, et ainsi, il pouvait se défaire simplement de ses obligations amoureuses.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'amoureuse manipulée
avatar
▌ Messages : 169
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tom Jedusor, mais il ne m'aime pas vraiment.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne et plume d'Hyppogriffe, 31.22 cm
Camp: Mal
Avatar:

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Dim 6 Juin - 22:00

[Bon, eh bien je crois que ce topic est out, non? Very Happy Ou bien tu veux que je fasse une dernière réponse? *J'éditerais.*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11221
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]   Dim 6 Juin - 22:29

[oui c'est bon, c'est fini Very Happy]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]
» [Gobelins des forêts] Les "Bones Basha"
» Dans la forêt.
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Une lumière dans un arbre [ forêt de jade ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
L'extérieur de l'école
 :: La forêt interdite.
-