AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En bas, le pouvoir des ténèbres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11224
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: En bas, le pouvoir des ténèbres...    Sam 21 Nov - 15:52


En bas, le pouvoir des ténèbres. En haut, les ténèbres du pouvoir.
T

out avait été minutieusement préparé, réglé comme du papier à musique, telle une pièce parfaitement orchestrée qui ne tolérait aucune improvisation. L'ensemble avait été parfaitement mis en scène. La grande table en bois accueillait le nombre conséquent de convives qui faisaient un nombre conséquent de fidèles, qui pour certains, ne savaient pas encore à quoi et moins encore à qui ils allaient avoir la contrainte de jurer fidélité. À gauche, les chevaliers de Walpurgis, qui pouvaient toiser à loisir, avec plus ou moins de défiance et de compréhension les hommes et femmes qui leur faisaient face, et qui appartenaient au clan des neo-grindelwaldiens. Certains se découvraient, d'autres savaient déjà... dans tous les cas, dans peu de temps, la distinction qui pouvait encore se faire entre ses deux groupes presque inconnus l'un à l'autre devait ne plus exister. Cette présomption d'un tout était figuré par la présence de Lord Voldemort, qui siégeait en tête de table, debout quand tous les autres étaient assis, fort de sa suffisance habituelle. C'était bien Dimitri Borodine qui avait donné rendez-vous à ses fidèles en ces lieux, et pourtant la place de choix ne lui était pas accordée, ne le serait plus jamais. Assis sur le même banc que ses anciens sbires, il avait pour seul prestige d'être à la place du seigneur des ténèbres qui, libéré de l'obligation qu'il avait eu, durant toutes ces années à Poudlard, de garder profil bas, avait la ferme intention d'imposer pour de bon son autorité, et d'apprendre à tout un chacun sous quel nouvelle bannière ils avaient l'obligation de se positionner à présent. Tom balayait l'espace du regard, fixant alternativement les personnes en présence, savourant l'emprise qu'il songeait avoir chacun d'entre eux.

-Je vous remercie d'être venus.
affirma-t-il comme si aucun d'entre avait véritablement eu un choix différent que de se présenter à cette réunion qu'il avait imposé à chacun, non sans sous-entendre une punition sévère à l'encontre de quiconque tenterait d'échapper à ce rendez-vous crucial. Comme vous aurez pu le constater, ajouta-t-il en s'adressant cette fois plus spécifiquement au groupe des chevaliers de Walpurgis, nous avons aujourd'hui des invités très spéciaux, puisqu'ils seront bientôt des nôtres. Il tourna son regard vers le leader des neo-grindelwaldiens, qui n'était plus que l'ombre de lui-même. Je vous présente Dimitri Borodine, l'homme qui a tenté - et il insistait bien sur le verbe "tenter" - de succéder à Grindelwald, ainsi que ses hommes. Dimitri a une déclaration à vous faire. N'est-ce pas Dimitri ?
Le concerné, dans un état manifestement moindre à lui-même, hocha doucement la tête et, après une légère hésitation, se redressa, se racla la gorge.
-À ce jour. déclara-t-il comme on déclame un discours appris par coeur et répété de longue date - et c'était sans doute le cas. Je cesse d'être votre supérieur. Lord Voldemort ici se présent se tiendra à ma place, et vous serez à présent tenus d'obéir à ses ordres, sous peine, en cas de refus, d'une sanction sévère.
Ces quelques mots déclamés avec un débit des plus robotiques, Borodine se rassit tout aussi mécaniquement. Tom ne lui adressa dès lors plus un regard, son inutilité était désormais des plus flagrantes, et l'Héritier de Serpentard ne gageait pas s'encombrer de sa présence encore longtemps.
-Désormais, vous êtes les mangemorts, et ensemble nous oeuvrons pour un monde purifié de tout ce qui le sclérose. Nous ferons prévaloir la pureté du sang et rétabliront les sorciers au seuil de respect et de pouvoir qui n'aurait jamais dû leur être dérobé par les êtres inférieurs qui nous relèguent au rang de vermine.

Une mission qu'aucun ne pouvait lui reprocher. Nul n'était là, Chevalier de Walpurgis ou Neo-Grindelwaldiens, par simple hasard.
-Ceux qui n'ont pas encore eu ce privilège recevront aujourd'hui la marque des ténèbres, symbole de leur nouvelle allégeance. Pour les autres, prenez seulement connaissance de la situation. Je vous confierai bientôt vos missions respectives à titre individuel. Il marqua une pause avant de reprendre. Dorénavant, les choses vont grandement s'accélérer, tenez en bien compte.

Et ces mots prononcés de ce ton froid et neutre qui savait lui être caractéristique, Lord Voldemort appela un à un les anciens neo-Grindelwaldiens, pour graver à l'encre sur leur bras l'indélébile marque de leur assujettissement au group des mangemorts. Sans qu'ils aient vraiment eu leur mot à dire ? Oui.
Ce moment devait marquer une étape décisive dans leur histoire à tous. Ceux qui décideraient de ne pas y prendre part devraient nécessairement en payer les conséquences.





code by Mandy


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 2156
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Gwendall

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'IF, nerf de coeur de dragon, 29.3cm
Camp: Mal
Avatar: Saoirse Ronan

Message#Sujet: Re: En bas, le pouvoir des ténèbres...    Ven 27 Nov - 14:28

Les Mangemorts
En bas, le pouvoir des ténèbres...
Quand Sasha avait eu vent de cette convocation de la part de Dimitri, à une réunion particulière, elle avait de suite deviné de quoi il s'agissait. Les vacances étaient arrivées, l'école était à présent fermée. Et celui qui l'avait marqué sans son consentement se trouvait donc maintenant dans le monde des adultes. La jeune femme savait parfaitement que ce dernier n'allait pas mettre bien longtemps avant de concrétiser ses plans. Sasha ne savait pas vraiment quoi en penser. Elle savait que cet instant allait arriver, elle n'était pas étonnée, mais elle n'appréciait pas pour autant l'idée. Elle se trouvait donc assise autour de cette grande table avec les autres, du côté des anciens Néo-Grindelwaldien qui ne se doutaient pas encore qu'ils n'étaient plus sous les ordres de Borodine depuis un moment. En face d'eux, il y avait les Chevaliers de Walpurgis, qui allaient bientôt changer également. Le regard de Sasha se portait principalement sur les visages connus en face d'elle, ces anciens camarades qu'elle avait découverts sous les ordres de Lord Voldemort quand elle s'était rendue à la dernière réunion des Chevaliers. Elle ne savait pas trop de quelle côté elle se trouvait au final, mais officiellement elle était une Néo alors elle préférait largement de se trouver de leur côté. Parce que même s'ils n'allaient plus que former un seul groupe (c'était bien ce qui était en train d'être expliqué actuellement), il allait y avoir toujours une différence entre les premiers partisans de Lord Voldemort et ceux qui auraient été contraint. Sasha se trouvait donc bien plus à sa place du côté des anciens sorciers sous les ordres de Dimitri, à côté de Gwendall. Elle tenait d'ailleurs sa main sous cette table où ils étaient tous assis alors que les choses étaient expliquées à tout le monde. Eux, ils savaient déjà ce qui les attendait, ils avaient eu la "chance" d'être aux premières loges. Sasha avait bien conscience de son rôle dans les évènements actuels. Elle serra plus fortement la main de son époux d'ailleurs quand Dimitri prit la parole, de cette voix robotique qui ne lui ressemblait plus depuis un moment. Ainsi, ils étaient donc les mangemorts et devaient donc répondre aux ordres de Lord Voldemort s'ils ne voulaient pas subir les conséquences. La jeune femme était bien placée pour savoir quelles étaient ces conséquences et aussi quels ordres l'homme pouvait bien donner à tous ceux qui se trouvaient autour de cette table.

Après le long discourt, il ne restait donc plus que la marque. Ceux qui n'avaient pas encore la marque sur leur bras étaient donc appelé un par un. Les Colloway n'avaient pas besoin de bouger, puisqu'ils avaient déjà eu le "privilège" d'être marqué par Lord Voldemort quand il acceptait encore d'etre appelé Tom Jedusor. Sasha ne savait vraiment pas quoi penser de tout cela. Elle savait que cet instant allait arriver, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de ressentir un gout amer. Elle n'avait aucune idée de comment l'avenir se profiler, de ce qui allait leur être réservé. Même si elle ne pouvait pas nier avoir envie de poursuivre ces principes que les Mangemorts allaient défendre, qu'elle souhaitait purifier le monde magique, elle craignait un peu trop les conséquences de tout cela. Sauf qu'elle savait également qu'elle n'avait pas le choix. Sans rien dire, elle se contenta simplement de regarder ses anciens compagnons d'arme Néo-Grindelwaldien devenir petit à petit des Mangemorts, se faisant marquer et voir leur destin scellé jusqu'à la fin de ses jours.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 229
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Un ange

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de sycomore, 25cm, plutôt souple, un crin de licorne.
Camp: Mal
Avatar: Tom Hiddleston

Message#Sujet: Re: En bas, le pouvoir des ténèbres...    Lun 30 Nov - 13:13


 
En bas, le pouvoir des ténèbres...
Les Mangemorts
La convocation avait été des plus formelles et Raziel ne savait vraiment pas trop à quoi s'attendre d'autant qu'il se retrouvait assit à table avec tout un groupe pas forcément d'inconnus mais de personne qu'il n'avait jamais prit l'habitude de rencontrer dans ce genre de circonstance. Les deux groupes ainsi réunis formaient une assemblée pour le moins impressionnante et chacun se regardaient les uns et les autres avec méfiance et curiosité.

Assit à ses côtés, William et Loriel Rookwood affichaient tout deux le même petit sourire amusé et confiant. Peu leur importaient qui se trouvaient en face d'eux, ils ne se laissaient nullement impressionner et comptaient bien le laisser comprendre. Raziel affichait la même expression que son père et son frère et cela n'avait rien d'une comédie. Lui aussi ne se sentait nullement impressionné par les membres de cette assemblée. Il était vrai qu'il ne partageait pas forcément tous les idéaux de ses compères et qu'il condamnait silencieusement toute cette violence faite envers les sorciers aux sang-mêlé et aux moldu mais il était un Rookwood, un héritier de cette prestigieuse lignée et il en ressentait une grande fierté depuis toujours. Un Rookwood ne baissait jamais le regard, ils regardaient le monde de haut et sur ce point-là, Raziel ne différait pas des membres de sa famille. Les Rookwood ne se laissaient impressionner par personne et ils le montraient parfaitement à cette assemblée qu'ils observaient avec une confiance hautaine.

Ce n'était clairement pas le cas de Borodine qui se tenait comme un enfant mal à l'aise devant sa classe. Il semblait nerveux et craintif, réaction qui valu quelques sourires moqueurs supplémentaire de la part des trois hommes du clan Rookwood. Le grand Borodine tenu en respect et rabaissé par un gamin à peine sorti de l'école, la bonne blague !

Raziel connaissait le jeune homme qui se tenait, sûr de lui, face à eux. Et pour cause, jusqu'à peu, Tom Jedusor avait été l'un de ses élèves. Il avait toujours fait profil bas, un adolescent aimable et bon élève mais pourtant, Raziel n'était absolument pas surprit de le voir ici, face à eux en maître.

Mais si cela ne surprit pas autrement Raziel, se dernier jeta automatiquement un coup d'oeil à son père – dont il était séparé par Loriel – pour voir sa réaction aux dire de celui qui avait prit le nom particulièrement peu modeste du Lord Voldemort. Comme Raziel l'avait songer, il vit le petit sourire s'effacer du visage de son père. William Rookwood était un homme important, connu et surtout de la vieille école. Il était l'évidence même que l'idée d'être désormais sous les ordres d'un gamin à peine plus boutonneux ne l'enchantait guère. Loriel sembla lire dans les pensées de son cadet et lui adressa un petit sourire qui prouvait qu'il tentait de se retenir de rire en voyant l'expression de leur père. Mais Loriel comme Raziel savaient que leur père fermerait le poing dans sa poche. Et pour cause, William Rookwood rêvait de grandeur, de reconnaissance et tout ceux le connaissant savaient qu'il préférerait se faire l'allier du « Lord » dans le but de grimper dans sa hiérarchie plutôt que de se le mettre à dos.

Raziel oublia son hilarité silencieuse quand il fut question de la marque. Il ne manquait plus que ça. Cette marque, ce signe de ralliement, le lierait plus que jamais à ce groupe, à leurs actions. Une fois de plus, il se sentait prit au piège et dans l'impossibilité de s'en sortir.

Le cadet des Rookwood était d'accord sur le fait que les moldus conduisaient ce monde droit dans le mur, que tout le monde se porterait bien mieux si c'était les sorciers qui dirigeaient ce monde au lieu de vivre caché, reclus, comme de vulgaire cafard tapis dans l'ombre. Mais il n'acceptait pas toute cette violence qui caractérisait ceux qui seraient désormais les Mangemorts. Mais il n'avait pas le choix. C'était son fardeau pour être né dans cette famille.

William se leva pour recevoir sa marque sans rien montrer de ce qu'il pouvait en penser, impassible. Loriel, lui, se fut tout le contraire. Cette situation lui plaisait, cela se voyait. Il s'était longtemps plein du fait que les choses n'avançaient pas, il était de ceux qui avait déjà osé dire qu'il fallait s'unir pour réussir. Ce jour, il l'avait attendu et cette marque, il l'a souhaitait certainement bien plus que beaucoup d'autres personne présente et il ne s'en cachait pas le moins du monde.

Raziel, lui, y allait à reculons. Bien entendu, il n'en montrait rien, gardant sur son visage ce petit sourire confiant et hautain mais alors que la baguette se posait sur son bras, toutes ses pensées se tournèrent vers une seule personne : Gabrielle.

Il ne voulait tellement pas la décevoir et voilà que maintenant, la voie qu'il avait décidé de suivre lui était imprimée à même la peau. Lui qui voulait tellement la protéger de tout cela, il avait l'impression qu'en réalité, il le lui imposait de plus en plus au contraire. Ce fut les pensées qui tournèrent dans son esprit lorsque, retournant s'asseoir auprès de ses nouveaux frères d'arme, il observait le serpent ornant désormais son avant-bras.
 

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 870
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Message#Sujet: Re: En bas, le pouvoir des ténèbres...    Mer 2 Déc - 14:58

Au final, je n'étais pas certaine de savoir en quoi consistait cette réunion, mais je n'avais pas hésité une seule seconde à m'y rendre. Je gardais en mémoire les évènements et la précédente réunion et ce n'est pas sans un sentiment amer d'inquiétude que j'accueillis une fois de plus mes invités dans le salon. Même si j'avais été prévenue de la présence de personnes supplémentaires, rien n'aurait pu me préparer à la masse d'hommes et de femmes qui pénétra ma demeure en un flux ininterrompu. Lorsqu'ils furent tous attablés autour de la gigantesque table en bois, celle-ci me sembla tout à coup minuscule. Les chaises étaient serrées les unes contre les autres et j'avais été obligée de prêter des fauteuils supplémentaires ainsi que des banc afin que chacun puisse s'installer. Le salon était plein à craquer. Assise du même côté que mes confrères, entre Tom - qui était comme à son habitude en bout de table - et Caleb - dont la présence me rassurait grandement, je scrutais les visages du camp d'en face. Je n'en connaissais que très peu. En fait, j'avais ce sentiment d'en avoir déjà croisée la majorité sans pour autant être capable de me rappeler où et en quelle occasion. Même en me concentrant, je ne pu mettre un seul prénom sur aucun visage. La moitié de ma pièce à vivre était remplie d'inconnus. Cette simple idée me fit serrer la machoire, mais je ne fis aucun geste supplémentaire. Droite comme un piquet, installée avec prestance, je faisais tout pour faire oublier à la fois ma présence et les événements passés.

Les paroles de Tom me firent frissonner alors que l'information montait à mon cerveau. Ainsi, toutes ces personnes présentes étaient membres de l'organisation grindelwaldienne... Cela ne m'aida pas à leur faire davantage confiance, curieusement. Je m'étais toujours fait la réflexion que ces gens ressemblaient davantage à des terroristes sans cervelle. Devoir compter sur eux pendant une bataille ne me plaisait pas. Cependant... Ces hommes et ces femmes étaient dorénavant sous les ordres de Tom. Il restait donc un espoir pour que ces brutes soient domestiquées rapidement et développées dans le bon sens. Ma confiance en Tom et ses capacités d'éducation n'étaient plus à prouver. J'avais moi même appris une leçon récemment, de la manière la plus efficace qui soit. Mes sourcils se froncèrent et je fis en sorte d'accorder à Dimitri l'attention qu'il méritait. En l'observant, je me fis la réflexion suivante : cet homme avait l'air de fort caractère, puissant, imposant. Alors comment diable avait-il fini sous la botte d'un adolescent comme Tom ? Non pas que je doute des capacités de mon maître, mais cette évidence me frappa. Voldemort était encore plus puissant que ce que je croyais. Cette terrifiante idée me rappela alors que j'avais fait le bon choix. J'étais là où il fallait être et j'avais pris de l'avance sur beaucoup d'autres en le rejoignant tôt.

_________________
- Keep calm and burn it to the ground -
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed. We are your neighbors and your teachers in your school and your streets. We are the purity of something powerful and elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▌ Messages : 155
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Cygnus Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: 28cm, rigide en bois de cerisier, ventricule de drangon
Camp: Mal
Avatar: Eliza Dushku

Message#Sujet: Re: En bas, le pouvoir des ténèbres...    Ven 4 Déc - 23:51


Druella assistait à une telle réunion pour la première fois. La jeune femme ne savait pas trés bien sur quel pied dansait, elle était tout juste dans le groupe de Tom, qui lui avait parlé de la grande race des sorciers, de sang-purs évidemment. Chose qu'elle avait bien comprise, sa place était là afin de faire quelque chose pour remédier à cette situation. Ella avait fait un terrible rêve, un cauchemar, à forcer de mélanger le sang des sorciers avec celui des moldus, ces derniers avaient contaminé le sang des sorciers, et dans son rêve, ils avaient tous perdus leurs pouvoirs. Druella ne voulait pas qu'une telle chose arrive. Elle fronça les sourcils en voyant que son frère se trouvait parmi les neo-grindelwaldiens. La jeune femme aurait dû se trouver parmi eux, à quelques mois, non enfin années prés cela aurait été le cas. Vu qu'elle avait projeté que son frère l'y fasse entrer. Mais le mage noir était mort avant que les choses se fassent. Maintenant, elle se trouvait au milieu des chevaliers de Walpurgis. Druella fait un petit sourire à chaque fois qu'elle entendait ce nom, c'était un sourire de fierté. Elle écouta ce que le grand Lord Voldemort avait à dire, il parlait bien, et la jeune femme l'aimait bien. Mais elle préférait tout de même Cygnus, elle tendit la main pour prendre la sienne, et lui fit un grand sourire.

Dimitri, le chef des neo-grindelwaldiens annonça que désormais, c'était Tom qui contrôlait tout, Druella ne dit rien, mais cela devait quand même foutre un coup au moral de voir un homme comme Dimitri, donnait le grand rôle à un adolescent. Mais bizarrement, la jeune femme ne le voyait pas du tout comme un jeune homme, ou même un homme tout court d'ailleurs, c'était un mage noir avant d'être autre chose. Un sorcier qui allait les aider à ramener le monde des sorciers en un grand royaume qui serait débarrasser de cette vermine de moldus. Voldemort leur dit qu'il allait bientôt leur donner des missions respectives, la jeune femme avait hâte de savoir ce qu'elle allait faire pour construire ce nouveau monde dont ils rêvent tous. Druella, n'aurait jamais pensé qu'ils puissent être aussi nombreux. Elle avait envie de prendre une part active dans cette histoire, et de ne pas décevoir Voldemort ou même les autres qui comptaient tous les uns sur les autres pour ramener enfin la gloire dans leur monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: En bas, le pouvoir des ténèbres...    Sam 5 Déc - 3:17


Entre mangemort

En bas, le pouvoir des ténèbres...

La dernière fois, que j'avais dû être parmi une aussi grande foule, devait dater des fêtes de Noël. Oui c'était bien dans ces moments-là, car il y avait pratiquement toute la famille et amis réuni dans le manoir. Mais je devais bien avouer à moi-même, que cette fois-ci l'ambiance était bien plus imposante, que n'importe quelle fête que l'on pouvait imaginer. Il y avait tellement de gens, qui ne me disaient absolument rien du tout. Appart pour certains, que je pensais avoir croisé quelquefois. Avant que personne ne dise quoi que ce soit, on était deux clans différent en quelque sorte et qui allait se réunir pour en former qu'un seul. Les mangemorts du grand Tom Elvis Jedusor alias Lord Voldemort. Lorsque Dimitri Borodine prit la parole, je ne ressentais aucune compassion envers lui. Même si cela devait prendre dans la fierté, pour passer le pouvoir à un autre. Surtout pour quelqu'un de mon âge, oh oui cela ne devait pas être facile. Mais en toute sincérité, il était temps pour les Néo-Grindelwaldiens de rejoindre les chevaliers de Walpurgis. A la fin de cette réunion, on allait passer à une nouvelle air et pour de bon.

Je savais que de mon côté, je continuerais à pensée de mon maître par le nom de Tom. Enfin, je voulais surtout aller dans le sens, des non-dits car mes pensées sincères se dirigeaient à Daniel et Lou en priorité. Mais pour parler je répondrais certainement, par Maître ou Mon seigneur. Pour l'instant, je m'habituais à mon nouveau statut et je croisais les doigts pour que cela continue dans ce sens. Certes, j'avais déjà eu une mission que d'autres devaient avoir bien entendue. Recruter d'autres membres dans nos rangs, mais voilà j'étais aussi pressé d'avoir une autre mission encore plus active. Je restais parfaitement impassible avec tout ce qui se passait. Avec toute la franchise que je pouvais avoir, je voyais à quel point certaines personnes se trouvait vraiment faible. Surtout pour montrer une douleur pendant que Tom mettait la marque des ténèbres sur certains bras. Soit-disant, ils avaient faits du mal et pourtant il devenait pathétique à ce moment-là. Mais bon, J'attendais surtout les missions individuelles.

Oh oui, je voulais certainement mettre une grande pierre, durant le règne du seigneur des ténèbres. Ce n'était pas pour rien que je voulais rester un élément important et performant. Je me mettais constamment des défis à relever et donc le fait que j'étais maintenant un mangemort, devait être mon plus grand défi. Alors ma mission bien personnelle se résumait à : ne pas déplaire Tom. Pour ne pas que cela soit répercuté à Daniel et Lou. Mais bon voilà, je restais patiente avant que le plus intéressant arrive, car la "cérémonie" des nouveaux devenait sincèrement lassante.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
 

En bas, le pouvoir des ténèbres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mazato, ou le maître des "ténèbres" [Terminé]
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: La villa Gordon
-